Focus. Le transport public crée des emplois verts et favorise une croissance inclusive. Introduction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Focus. Le transport public crée des emplois verts et favorise une croissance inclusive. Introduction"

Transcription

1 International Association of Public T ranspor t Union Internationale des Tr ansports Public s Internationaler Ve rband für öf fentliches Ve rkehrswesen Unión Internacional de Tr ansporte Públic o JANVIER 2013 Prise de position de l UITP Focus Le transport public crée des emplois verts et favorise une croissance inclusive Introduction En plaçant la croissance et les emplois verts au centre de leurs priorités, les gouvernements du monde entier poursuivent des programmes de réformes ambitieux. L intégration du transport public urbain dans les politiques visées aidera les gouvernements à atteindre plus rapidement et plus efficacement leurs objectifs. Les villes sont les moteurs de l économie. Elles concentrent 80% de la production économique globale et rassemblent plus de 50% de la population mondiale. Une mobilité urbaine performante contribue à créer des opportunités économiques, stimule l intégration sociale, favorise les échanges commerciaux, facilite l accès aux marchés et aux services, et permet une utilisation efficace des ressources. Dans la mesure où le transport public constitue l épine dorsale d une mobilité urbaine performante, une offre appropriée de services de transport public contribuera à renforcer le dynamisme et la compétitivité des villes, et donc à générer de l emploi. Le transport public urbain est un important secteur économique à part entière. En effet, celui-ci représente 20% environ de l activité de transport au sens large. Quelque 13 millions d emplois dans le monde sont d ailleurs liés aux services de transport public et à la chaîne d approvisionnement du secteur. La présente prise de position démontre que le transport public est un élément essentiel de la croissance verte et inclusive. Ce document souligne les particularités de l emploi dans l industrie du transport public (exploitants, autorités et chaîne d approvisionnement) et illustre de quelle manière le développement du transport public soutient l économie locale. Enfin, les recommandations formulées montrent comment optimiser le potentiel du transport public afin d encourager une croissance et une création d emplois vertes. Partie 1: relancer l économie locale: l emploi au sein des entreprises exploitantes et des autorités de transport public Les entreprises et les autorités de transport public proposent des emplois verts et locaux qui ne peuvent être délocalisés ou soustraits à leur contexte local. En cas de ralentissement de l activité économique, l emploi est donc moins affecté que dans d autres secteurs. L enquête 2011 menée par l observatoire de l emploi de l UITP révèle que les exploitants de transport public urbain occupent quelque 7,3 millions de personnes Janvier

2 dans le monde. Les autorités publiques (essentiellement locales) en charge du transport public emploient environ personnes dans le monde. En raison de son caractère local et parfois fragmenté, le transport public n est pas toujours reconnu comme un grand employeur, alors qu une telle reconnaissance serait parfaitement méritée. Dans des villes européennes telles que Paris, Berlin, Vienne, Amsterdam, Barcelone et Dublin, les exploitants de transport public figurent parmi les principaux employeurs. 1. Les entreprises de transport public: des créateurs d emplois verts incontestés, au service d une croissance inclusive Selon le Programme des Nations unies pour l environnement (PNUE) et l Organisation internationale du travail (OIT), les emplois verts se définissent comme suit: 1 «Nous entendons par emplois verts des emplois dans l agriculture, l industrie, la recherche et le développement (R&D), les services et l administration qui contribuent de manière substantielle à la préservation ou au rétablissement de la qualité de l environnement. Ce concept inclut spécifiquement, mais pas exclusivement, des emplois contribuant à protéger les écosystèmes et la biodiversité; à réduire la consommation d énergie, de matières premières et d eau grâce à des stratégies d amélioration du rendement; à réduire les émissions de carbone dans l économie; à minimiser ou à éviter totalement toutes les formes de déchets et de pollution.» Compte tenu de sa spécificité et de sa mission, le transport public, à l instar d autres modes de mobilité doux, est une source d emplois verts. Quel qu il soit, un emploi dans le secteur du transport public contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre, à économiser de l énergie et à soulager la congestion, préservant et rétablissant ainsi la qualité de l environnement. Par exemple, le Brésil est en Amérique latine le pays le plus performant en matière d emplois verts. Selon les données de l OIT pour 2010, le Brésil compte quelque 2,9 millions de «professionnels verts»; parmi ceux-ci, seuls 6,6% évoluent sur le marché formel. Dans tous les pays, un transport public en développement contribue à la lutte contre le chômage et à la relance de l économie. La mise à disposition d emplois qualifiés pour des personnes peu formées encourage l intégration sociale et favorise des conditions de vie plus stables, facilitant par la suite l apparition d une classe moyenne. Dans la plupart des pays européens, les emplois dans le secteur du transport public offrent une bonne échelle de rémunération par rapport à d autres emplois nécessitant des qualifications comparables, notamment au niveau des salaires minimum nationaux. 2. L innovation et la maximisation de la productivité favorisent la productivité du travail Comme pour tous les autres secteurs des services, l industrie du transport public est un secteur à haute intensité de main-d œuvre. Les coûts de main-d œuvre représentent en effet 60% à 80% des coûts d une entreprise de transport public. Dans le secteur également, les gains de productivité sont perpétuellement au centre des préoccupations des entreprises existantes. La maximisation de la productivité passe par une amélioration de la productivité non seulement interne mais également externe. Afin d obtenir des résultats significatifs en termes de productivité interne, certaines dépenses seront indispensables en vue de l élaboration de nouveaux outils. Ceux-ci peuvent englober des systèmes informatiques, des instruments de gestion innovants (comme des systèmes d assistance opérationnelle), de nouvelles technologies dans le domaine de la billetterie, une modernisation de l exploitation (l automatisation des métros, par exemple), ainsi que des investissements dans le capital humain (programmes de formation), de manière à créer de nouvelles structures organisationnelles et de nouveaux modèles économiques. Des gains de productivité externe dans les réseaux de transport public peuvent s obtenir en améliorant la répartition de l espace routier entre les modes de transport collectif et les modes de transport privé. L utilisation de couloirs réservés ainsi que des mesures de priorité aux feux de signalisation permettent d augmenter la vitesse commerciale des autobus de 10% à 15%, voire de 20%. Il est donc tout à fait possible d offrir plus de capacité et d améliorer les services fournis en utilisant les mêmes moyens de production. L innovation, le management de la qualité et la responsabilité sociale des entreprises aident les entreprises de transport public à améliorer la productivité du travail. Le transport public sert intrinsèquement l intérêt général et procure d importants avantages sur le plan social et sociétal. C est pourquoi, indépendamment de leur caractère public ou privé, les entreprises de transport public constituent une référence en matière de responsabilité sociale des entreprises, notamment dans le domaine du management de la qualité. Les programmes de formation initiale et professionnelle représentent également des outils d évolution sociale efficaces et sont à cet égard des indicateurs clés de la performance d une entreprise. Grâce à l innovation technologique, il est aujourd hui possible de créer des 2 Janvier 2013

3 réseaux de transport public moins exigeants en termes de ressources humaines tout en réduisant les contraintes environnementales. Des services de transport public de haute qualité imposent des niveaux de performance interne de haute qualité. Dans cette perspective, la capacité d une organisation ne peut augmenter sans une amélioration de la qualité de vie en milieu professionnel et sans un développement des compétences du personnel. Les programmes de formation initiale et professionnelle constituent des facteurs clés susceptibles de favoriser la productivité d une entreprise. Des employés parfaitement formés, confiants et compétents dans leurs fonctions, et satisfaits de leurs conditions de travail, contribuent à renforcer la productivité, à accroître le niveau de satisfaction des voyageurs et, in fine, à augmenter la performance d une entreprise. 3. De plus en plus d emplois formalisés en Asie-Pacifique, Afrique et Amérique latine Dans les pays de l OCDE, le marché de l emploi est aujourd hui sous pression. En effet, les entreprises s efforcent d optimiser la productivité de manière à réduire les coûts de production et sont confrontées à des coupes budgétaires. La situation est relativement différente dans les économies du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) et dans les économies émergentes, où tout développement dans le secteur du transport public génère systématiquement des emplois qualifiés et plus stables. Dans les pays confrontés aujourd hui à un manque d infrastructure de transport public formel, le développement d un transport public organisé s accompagne d une baisse du nombre d emplois informels. Les exploitations de transport public formel permettent d offrir des opportunités professionnelles à des personnes évoluant actuellement dans le secteur informel au sein de structures d emploi fragiles ou vulnérables. Au-delà de leur blason purement écologique, les emplois formalisés dans les entreprises de transport public sont des emplois qualifiés, offrant de meilleures perspectives en termes de stabilité, avec la possibilité d un engagement à temps plein et à durée illimitée, un niveau de rémunération décent et une employabilité à long terme, conformément à la définition des «emplois verts» donnée par l OIT. En Amérique latine, l emploi dans le transport public a connu d importants changements et a évolué vers une plus grande formalisation. Le secteur est un important moteur économique et représente, selon les estimations, 2% environ du PIB total de la région. Le marché du travail en Amérique latine est essentiellement informel et cette situation se reflète également dans le secteur du transport public. Il convient cependant de souligner le taux de formalisation relativement élevé qu enregistre le secteur du transport public par rapport à d autres secteurs. En Argentine par exemple, selon le Plan national 2011 pour la régularisation du travail (PNRT), le pourcentage d emplois informels dans le secteur du transport public (20%) correspond à la moitié du pourcentage enregistré pour l économie nationale en général (40%). 4. Le transport public: plus résistant face à la crise économique et financière Indépendamment de la situation financière et économique d une ville, le transport public a une mission essentielle à accomplir: garantir le droit fondamental de tout citoyen à la mobilité. Cette mission de service public est liée aux objectifs d inclusion sociale, d accessibilité pour tous et de qualité de vie, autant d objectifs indispensables au développement durable des zones urbaines. En outre, la prise de conscience croissante face aux questions environnementales, la hausse des coûts de l énergie et les besoins en mobilité toujours plus élevés sont autant d éléments exigeant le maintien d un certain niveau de service dans le transport public. Les autorités locales peuvent ainsi assurer une stabilité relative dans les services proposés par le secteur. A l heure actuelle, cette mission de service public a permis une stabilité relative de l emploi dans le secteur du transport public en Europe. Cela démontre que, même en temps de crise, le secteur du transport public semble être particulièrement résistant. En 2012, la Commission Management des Entreprises et des Ressources Humaines de l UITP a mené une enquête intitulée «L attractivité du métier de conducteur». 2 Les résultats de l enquête révèlent que les mesures les plus courantes mises en place en cas de restrictions budgétaires et de réductions des coûts sont la suppression de services limités (lignes), des augmentations de la productivité et du temps de travail, ainsi que le gel des recrutements. Les pertes d emplois sont présentées comme des mesures exceptionnel- 1 Emplois verts : Pour un travail décent dans un monde durable, à faibles émissions de carbone, un rapport élaboré à la demande du PNUE, qui l a également financé, dans le cadre de l Initiative Emplois verts mise en place conjointement par le PNUE, l Organisation internationale du travail (OIT), l Organisation internationale des employeurs (OIE) et la Confédération syndicale internationale (CSI), et publié en septembre Enquête «Attractivité du métier de conducteur», juin 2012, document de travail de l UITP, Management des Entreprises et des Ressources humaines Rapport 2, observatoire de l emploi, disponible dans la bibliothèque Mobi+, sur le site Janvier

4 les, même dans des pays tels que l Espagne, l Italie ou le Portugal. Cela démontre clairement que le contexte conjoncturel a un impact limité sur le nombre d emplois de conducteur; la fréquentation ne diminue pas de manière sensible, de sorte que les emplois de conducteur sont moins affectés que d autres postes dans l industrie. Cela est d autant plus important que, dans la grande majorité des entreprises, indépendamment de leur position géographique, les conducteurs représentent entre 50% et 95% du personnel. Partie 2: l emploi dans la chaîne d approvisionnement du transport public: un secteur dynamique, innovant et en développement La chaîne d approvisionnement du transport public assure la fourniture de biens et services pour les exploitants et autorités de transport public. Elle recouvre notamment la fabrication de véhicules et la construction d infrastructures, ainsi que l intégration de ces véhicules et infrastructures dans le tissu urbain. Les estimations du nombre d emplois dans la chaîne d approvisionnement du transport public varieront toutes en fonction de la délimitation utilisée. Selon une estimation prudente de l UITP, ce nombre tourne autour des 5 millions de postes dans le monde. Au-delà de ces chiffres, la chaîne d approvisionnement du transport public peut être décrite comme une industrie créatrice d emplois, située à la pointe de l innovation et mobilisant un large éventail de compétences. Les investissements dans les infrastructures et les services de transport public ont un effet direct sur la création d emplois dans la chaîne d approvisionnement. Une meilleure compréhension des caractéristiques de la chaîne d approvisionnement citées ci-dessus peut plaider en faveur des investissements dans le transport public. 1. Une industrie créatrice d emplois Des recherches menées en Autriche, au Canada et aux Etats-Unis ont révélé que, par montant investi et en comparaison avec d autres domaines tels que le secteur routier, les investissements dans le transport public génèrent de l emploi dans des proportions allant de 50% à 100%. Quelle en est la raison? Comme les modes de transport collectif utilisent plus efficacement l espace que les modes de transport individuels motorisés, les projets de transport public utilisent généralement moins de ressources pour l acquisition de terrains. En outre, il s agit souvent de projets plus complexes nécessitant un niveau élevé d expertise, d ingénierie et de conception. Enfin, ces projets sont souvent liés à l acquisition de nouveaux véhicules de transport public. Il apparaît donc qu une partie significative des nouveaux emplois créés par des investissements dans le transport public se situe dans la chaîne d approvisionnement. Les activités de conception et de construction de véhicules de transport contribuent en particulier à la création d emplois. Les niveaux d automatisation sont bien moindres que dans l industrie automobile privée. Les véhicules sont produits en plus petites séries et répondent à des critères spécifiques définis par les exploitants et les autorités. Même si le taux de normalisation et d automatisation est appelé à augmenter dans les prochaines années, la production de véhicules de transport public restera une activité créatrice d emplois. Les infrastructures et les véhicules génèrent également de l emploi tout au long de leur cycle de vie, notamment dans le cadre des opérations de maintenance et de renouvellement. 2. Un éventail de compétences et d entreprises La production de véhicules de transport public (tant pour le bus que le rail) implique la mobilisation de nombreux fournisseurs. Une poignée de grands intégrateurs bien connus, qui se partagent le marché des produits finaux, dépendent, pour les différents éléments, d un grand nombre de fournisseurs. Selon les estimations, 50% à 75% des éléments utilisés dans les véhicules de transport public sont produits par des sous-traitants. En réalité, ce sont des centaines de fournisseurs qui interviennent dans la production d un seul véhicule de transport public. Figure 1 : Éléments utilisés dans la construction d un bus Direction Suspension Systèmes d aération et conditionnement d air Embrayage Boîtes de vitesses Alternateurs Systèmes Moyeux de refroidis- sement Éléments de Systèmes Instruments caisse antibuée/de chauffage Freins Chaîne de Radios traction Châssis Moteurs Sièges/capitonnage Transmission Pneus Fenêtres La diversité des éléments nécessaires à l assemblage d un véhicule de transport public (voir Figure 1) justifie l intervention d un large éventail de fournisseurs spécialisés. Elle explique également le niveau d expertise requis 4 Janvier 2013

5 ainsi que la variété des disciplines couvertes (ingénierie mécanique, technologies de l information, ergonomie, etc.). Comme les fournisseurs font appel à leurs propres fournisseurs, le transport public nourrit, in fine, un vaste réseau constitué de dizaines de milliers de sociétés d ingénierie, de conception et de fabrication réparties dans le monde entier. A cet égard, le transport public représente une partie importante et de plus en plus étendue de l industrie automobile au sens large. Les fournisseurs intervenant dans la chaîne d approvisionnement du transport public sont aussi bien des entreprises familiales traditionnelles que des nouvelles sociétés, des petites et moyennes entreprises que des multinationales. La fourniture de biens et services pour le secteur du transport public est un marché dynamique mobilisant des acteurs dans de nombreux pays et régions. Cette vaste distribution de fournisseurs contribue également à maintenir un réseau d industries dans toute une région. Le transport public joue un rôle dans le développement de pôles d excellence dans lesquels des industries similaires peuvent unir leurs forces. 3. Une industrie à la pointe de l innovation Le transport public est souvent porteur d innovation à différentes étapes de la chaîne d approvisionnement. Cela profite non seulement au transport public et à d autres secteurs industriels mais favorise également la création d emplois. L innovation est présente à plus d un titre au cœur du transport public. Tout d abord, l innovation à vocation stratégique constitue un élément prépondérant dans le transport public. Face aux préoccupations environnementales de plus en plus fortes, les contraintes d efficacité énergétique ont stimulé la recherche et le développement dans l industrie, encourageant l élaboration de nouvelles applications, et donc la création d emplois, au sein et au-delà du transport public. C est notamment le cas dans le domaine de la récupération d énergie, de la propulsion hybride et des piles à combustible. Ensuite, une approche davantage centrée sur le client et les attentes toujours plus pointues des voyageurs au niveau de la qualité, du confort et de la personnalisation ont stimulé l innovation et la création de nouveaux services dans le transport public. Enfin, l intégration du transport public dans les espaces urbains bâtis et très fréquentés impose également des solutions innovantes, non seulement sur le plan de l ingénierie (nouveaux matériaux, aménagements d accès souterrains/tunnels innovants, STI, etc.), mais également sur le plan de l architecture urbaine. En favorisant l apparition de nouveaux concepts, idées et développements dans ces différents domaines d activité, l intégration profite tant au transport public qu à la planification urbaine en général. De plus, cette présence dans un «monde d innovation» place le transport public au centre d un cercle vertueux. Le fait d attirer vers le secteur les collaborateurs les plus talentueux laisse entrevoir de nouvelles innovations et de futurs développements qui, à leur tour, exigeront l arrivée de nouveaux collaborateurs talentueux, et ainsi de suite. Étant donné que de nouveaux moyens innovants pour la fourniture de services de transport public sont actuellement à l étude et que de nouveaux types de services sont en cours de développement, des emplois de haute technicité sont aujourd hui créés dans des industries à haute valeur ajoutée. Il s agit exactement du type de profils que visent les stratégies d emploi et de croissance adoptées par de nombreux pays de l OCDE. Partie 3: au-delà de l emploi dans le transport public: les immenses avantages des investissements dans le transport public pour les économies et la croissance au niveau local 1. Les investissements dans le transport public: un potentiel pour la création d emplois au niveau local Les investissements dans les infrastructures de transport public sont une source importante d emplois dans les villes, qu il s agisse d investissements dans les services de métro, de métro léger ou de bus à haut niveau de service, dans les stations de transport public, ou de la mise en œuvre de plans de mobilité. Tous ces investissements ont une incidence considérable sur la création d emplois en milieu urbain dans la mesure où ils stimulent l économie et contribuent à la reprise économique et à la croissance verte à long terme. 3 3 Cities and Green Growth: a Conceptual Framework. Hammer, S. et alia, Documents de travail, Développement régional, OCDE, 2011/08, Éditions OCDE. Disponible sur : dx.doi.org/ /5kg0tflmzx34-en (consulté le 14 décembre 2012) Le rapport de l OCDE indique clairement que «la croissance économique dans les zones urbaines repose sur des facteurs endogènes tels que le capital humain, le capital physique (c.-à-d. l infrastructure) et l innovation, ainsi que sur des facteurs spatiaux tels que les économies de proximité et la proximité des marchés». Cela place assurément la mobilité au rang des secteurs de l économie susceptibles d encourager la croissance durable et de générer de l emploi. Janvier

6 En s inspirant des définitions utilisées dans une étude suisse, 4 ce document démontre les effets sur l économie et l emploi des investissements dans le transport public, sur différentes échelles de temps, à court et à long terme. Les catégories suivantes illustrent les emplois liés aux infrastructures de transport public : Effet direct: emplois immédiatement générés par les projets de transport dans les études de faisabilité et les travaux d infrastructure; Effet indirect: emplois dans la chaîne d approvisionnement et dans les services concernés lors de la phase de construction des infrastructures de transport public; Effet induit: emplois générés dans l économie locale par les activités commerciales exercées autour des infrastructures de transport public; Effet catalyseur: emplois liés à la régénération et au développement urbains autour des infrastructures de transport public permettant d améliorer la connectivité et l accessibilité. 3. L impact considérable des investissements dans le transport public sur la création d emplois au niveau local (effets directs, indirects, induits et catalyseurs) Parmi les effets significatifs des investissements dans le transport public, nous pouvons citer les effets sur la création d emplois au niveau local, qu ils soient directs, indirects, induits ou catalyseurs. Selon une étude allemande menée dans les villes de Cologne et de Nuremberg, chaque euro investi dans le transport public génère respectivement 5,30 5 et 5 6 euros de valeur économique ajoutée. Pour chacune des personnes employées par l autorité de transport public de Cologne (KVB), un emploi supplémentaire est créé dans l économie locale (effet induit). En Suisse, chaque emploi créé au sein de l entreprise de transport public de Genève (TPG) génère 3,3 emplois nouveaux dans l économie régionale. Hors Europe, le récent achèvement du Gautrain, le système de transport collectif ferroviaire rapide d Afrique du Sud, a permis la création de emplois directs locaux ainsi que emplois directs, indirects et induits, selon les chiffres et estimations pour L investissement, mieux qu un coût Les investissements réalisés dans les infrastructures de transport public offrent à la société des avantages étendus, tant dans l immédiat que sur un plus long terme: amélioration de la santé résultant d une diminution de la congestion et de la pollution; diminution des temps de parcours; renforcement de l égalité sociale; économies d énergie. Ensemble, ces avantages contribuent à améliorer la qualité de vie en milieu urbain. Étant donné la tendance actuelle en faveur de l urbanisation et les prévisions de hausse continue de la mobilité des personnes à travers le monde, les investissements dans le transport public joueront un rôle crucial en favorisant une réduction des coûts à long terme sur le plan économique, environnemental et social. Ils généreront en outre des économies pour l ensemble de la société par leur effet positif sur la santé publique, le taux d accidents de la route, l énergie, la congestion, l espace requis pour le stationnement, les coûts du transport, l accès à l éducation, l emploi et les activités récréatives, etc. Crossrail, le nouvel et ambitieux projet ferroviaire du sud-est de l Angleterre, dont la mise en service est prévue en 2018, est un important créateur d emplois dans la région, avec postes créés dans la construction uniquement. De plus, grâce à ce réseau, davantage de personnes pourront travailler dans le centre de Londres dans la mesure où 1,5 millions de nouveaux voyageurs pendulaires auront la possibilité de rejoindre la capitale en 45 minutes. Ces liaisons permettront d augmenter le vivier d employés et de clients potentiels pour les entreprises du centre de Londres, et favoriseront une plus grande concentration des entreprises (concentration qui, comme on le sait, va de pair avec un renforcement de la productivité) dans le quartier central des affaires. Outre le gain de temps qu il offrira aux utilisateurs et aux entreprises, Crossrail contribuera à l économie du Royaume-Uni et au PIB national à concurrence de 40 milliards de livres. Si on inclut les retombées économiques globales du projet, le rapport avantages-coûts augmentera sensiblement de 2:1 à 4:1. De plus, le projet devrait permettre une augmentation de la valeur des biens immobiliers de 5,5 milliards de livres. 6 Janvier 2013

7 Ces données nombreuses et variées démontrent que le transport public est une importante source d emplois dans les villes du monde entier, indépendamment du contexte législatif, politique ou culturel. 4. Des investissements dans le transport public aux économies de proximité et à la prospérité des villes Le potentiel considérable que les investissements dans le transport public offrent en matière d emploi est confirmé par une panoplie d études à travers le monde. Ces études reposent sur des échelles temporelles et spatiales différentes et portent sur divers niveaux d investissement. Une étude menée dans plusieurs villes françaises 7 ayant réhabilité le tramway dans le tissu urbain démontre de quelle manière la mise en service des nouvelles lignes de tramway contribue à une ville plus durable sur le plan économique, social et environnemental. Ces investissements ne sont pas seulement une réponse aux problèmes de mobilité mais comportent également des «facteurs de renouvellement urbain» ayant une incidence sur le système économique général de la ville. Ceux-ci comprennent une augmentation des valeurs immobilières résultant d une meilleure accessibilité, le développement et la différenciation des activités commerciales, le renouvellement urbain, ainsi qu une offre de mobilité plus durable pour les résidents et les voyageurs. 8 Le transport public peut dès lors favoriser la création d environnements urbains dynamiques (par la conception d espaces publics de haute qualité autour des arrêts de tram, par exemple) et faciliter l accès à des activités mixtes (commerciales, résidentielles, récréatives, culturelles et éducatives). Une optimisation des effets secondaires mentionnés ci-dessus ne peut s envisager sans une coordination de la planification urbaine et de la planification des transports. Des problèmes d exclusion sociale aigus sont de plus en plus présents dans les environnements urbains actuels. Les causes et les conséquences varient en fonction du niveau de développement économique de la région ou du pays concernés. Relier des citoyens socialement exclus aux structures sociales et économiques de la société peut être possible grâce à des transports publics économiquement abordables et accessibles. En garantissant une mobilité pour tous, le transport public soutient la mise en œuvre de politiques d inclusion sociale. 9 Conclusion Le transport public contribue à la croissance et aux emplois verts de nombreuses manières différentes: il génère une grande variété d emplois verts et locaux; il garantit des formations de qualité et des niveaux de qualification élevés (notamment pour les conducteurs); il offre de nouvelles opportunités aux fournisseurs spécialisés; et il favorise une meilleure connectivité au sein des villes. Néanmoins, l analyse de l emploi dans le secteur du transport public fait apparaître certaines caractéristiques communes. Densité Le transport public est une industrie créatrice d emplois tant au niveau de l exploitation des services que dans la chaîne d approvisionnement. En renforçant la connectivité, le transport public augmente également la densité de l emploi dans les zones urbaines. Diversité L exploitation de services de transport public requiert et offre différents types de qualifications. L industrie des équipements couvre diverses disciplines. Le transport public soutient le développement de tous types d activités urbaines. Innovation Les exploitants recourent à des solutions innovantes dans un souci de productivité. La chaîne d approvisionnement favorise l innovation, qui à son tour bénéficie aux autres secteurs. Le transport public fait partie intégrante des nouveaux modes de vie et d une nouvelle approche de la ville. La stratégie de l UITP pour le secteur vise à doubler la part de marché mondiale du transport public à l horizon La réalisation de cet objectif permettrait de développer davantage encore l emploi dans le secteur du transport public par exemple, en doublant le nombre d emplois au sein des entreprises exploitantes et favoriserait le développement sain des villes. 4 Volkswirtschaftliche Bedeutung des öffentlichen Verkehrs in der Schweiz, Union des transports publics, UTP, 2004, Suisse. 5 Mobiliät in Köln: Regionaler Nutzen der Kölner Verkehrs- Betriebe, KVB, Allemagne. 6 Nutzen des ÖPNV in Nürnberg, VAG, 2009, Allemagne. 7 STAMBOULI Jacques, Les territoires du tramway moderne: de la ligne à la ville durable, Développement durable et territoires (en ligne), Dossier 4: La ville et l enjeu du Développement Durable, 11 juin Disponible sur : (Consulté le 14 décembre 2012) 8 Voir également: Relier le monde des entreprises aux transports publics, prise de position de l UITP, Voir également: S attaquer à l exclusion sociale: le rôle des transports publics, prise de position de l UITP, Janvier

8 La présente prise de position a été préparée par le Comité de pilotage de l Observatoire de l Emploi, composé des présidents et des managers des Commissions de l UITP concernées par le projet, à savoir: la Commission Management des Entreprises et des Ressources humaines; la Commission Transport & Ville; la Commission Économie des Transports. Le texte renvoie à quatre prises de position publiées par l UITP: Relier le monde des entreprises aux transports publics, prise de position de l UITP, 2011; Intégration des transports publics & de l urbanisme: un cercle vertueux, prise de position de l UITP, 2009; Évaluer les avantages des transports publics, prise de position de l UITP, 2009; S attaquer à l exclusion sociale: le rôle des transports publics, prise de position de l UITP, Les prises de position sont téléchargeables sur le site Internet de l UITP, positions.cfm. Recommandations L UITP recommande de : reconnaître la qualité et la diversité des emplois offerts par les exploitants de transport public ainsi que les avantages connexes pour l économie; professionnaliser le transport public dans les économies en transition; soutenir les formations initiales et professionnelles; promouvoir la contribution du transport public à l innovation; dresser un cadre plus complet de la chaîne d approvisionnement du transport public de manière à mieux souligner son importance sur le plan quantitatif et qualitatif; suivre et mettre en exergue la contribution du transport public aux stratégies d emploi et de croissance ainsi qu aux politiques industrielles, tant au niveau national qu international; intégrer le transport public dans les politiques de développement urbain; englober le transport public dans le développement des zones d activités. Ceci est une prise de position de l UITP, l Union Internationale des Transports Publics. L UITP comprend plus de membres appartenant à 92 pays du monde et représente les intérêts des principaux acteurs du secteur des transports publics. Ses membres sont des entreprises de transport collectif, publiques ou privées, des autorités organisatrices de transport et des fournisseurs de matériel roulant et d équipement. L UITP s intéresse à tous les aspects du transport public, économiques, techniques, organisationnels et managériaux, ainsi qu aux politiques de mobilité dans le monde entier. La présente Prise de position a été préparée par la Commission Économie des Transports ainsi que par le Comité Autorités organisatrices de l UITP, avec le soutien du Railway Technology and Strategy Centre (Centre de technologie et de stratégie ferroviaire) (Imperial College London). Éditeur responsable UITP Rue Sainte-Marie 6 BE-1080 Brussels Belgium Tel: Fax: Janvier 2013

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010. Principales conclusions

Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010. Principales conclusions Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010 Principales conclusions Le secteur des TIC se relève de la crise économique et les marchés mondiaux des TIC se déplacent vers les

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa 71 1. Contexte et objectif a. Contexte Il est largement reconnu que les aéroports commerciaux contribuent au développement économique de la région où ils sont situés, et ce, de plusieurs manières : ils

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique 2 ORIENTATIONS DE L'OCDE POUR LES POLITIQUES CONCERNANT LE CONTENU NUMÉRIQUE Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique Le contenu numérique est devenu un élément de plus

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 LES INSTRUMENTS FINANCIERS DE LA POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 La Commission européenne a adopté des propositions législatives concernant la politique de cohésion 2014-2020

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale La problématique de l impact économique du vélo est complexe tant elle touche à des domaines variés parfois difficiles à délimiter.

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Les transports. Les transports sont les fils conducteurs d une communauté. Ils façonnent le tissu urbain qui influe sur notre santé économique,

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

Secteur d activité à développer : Fabrication de matériel de transport terrestre

Secteur d activité à développer : Fabrication de matériel de transport terrestre Secteur d activité à développer : Fabrication de matériel de transport terrestre Février 2013 2 Fabrication de matériel de transport terrestre Introduction Un moteur de la croissance économique Certains

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

L air pur où il fait bon vivre!

L air pur où il fait bon vivre! L air pur où il fait bon vivre! Un partenariat empreint de confiance Conjointement avec deux sociétés partenaires installées en Allemagne et en Autriche, l entreprise fondée en 1978 fabrique des produits

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu MOBILITÉ 2014 Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu ASSURER LA MOBILITÉ DE DEMAIN L ACA ET LA FIA DEMANDENT AUX DÉCIDEURS EUROPÉENS : d assurer le développement cohérents de la «voiture connectée»,

Plus en détail

Focus LE TRANSPORT PAR VOIES D EAU : UNE CONTRIBUTION UNIQUE À LA MOBILITÉ DES VILLES D EAU. Introduction. Une belle opportunité pour PTx2

Focus LE TRANSPORT PAR VOIES D EAU : UNE CONTRIBUTION UNIQUE À LA MOBILITÉ DES VILLES D EAU. Introduction. Une belle opportunité pour PTx2 International Association of Public Transport Union Internationale des Transports Publics Internationaler Verband für öffentliches Verkehrswesen Unión Internacional de Transporte Público MAI 2013 Prise

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Vers un réseau de lieux de travail partagés sur le Grand Genève. CCIG, le 21 mai 2015

Vers un réseau de lieux de travail partagés sur le Grand Genève. CCIG, le 21 mai 2015 Vers un réseau de lieux de travail partagés sur le Grand Genève CCIG, le 2 mai 205 Le contexte général dans lequel s inscrit le projet Le contexte général La révolution numérique Le contexte général

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure Un énoncé de position de l AFIC Résumé L infrastructure est un investissement pas une dépense. C est un investissement dans la prospérité économique,

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Que sont les crédits de priorité régionale? Les crédits de priorité régionale ont été mis en place dans les systèmes d évaluation LEED 2009

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable Le concept de développement durable est aujourd hui incontournable

Plus en détail

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE Par Madame F. Bintou DJIBO, COORDONNATRICE DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES AU SENEGAL Plan

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Déclaration de politique générale

Déclaration de politique générale Chambre de commerce internationale L organisation mondiale des entreprises Déclaration de politique générale Recommandations de politique générale d ICC sur la délocalisation de l informatique Rédigées

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne?

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Les récentes inondations au Pakistan illustrent les effets dévastateurs que les événements naturels peuvent avoir sur

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S.

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. 1 La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est la déclinaison des principes du développement durable à l échelle de l entreprise. Les

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015 Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie Automne 2015 2 La nécessité de créer des emplois La révolution tunisienne a entre autres

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE À L HORIZON 2030

Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE À L HORIZON 2030 MINISTERE DE L ENERGIE Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

LE CHANGEMENT DE PARADIGME

LE CHANGEMENT DE PARADIGME Le Plan Mondial pour Éliminer la Tuberculose LE CHANGEMENT DE PARADIGME 2016-2020 RÉSUMÉ EXÉCUTIF un partenariat hébergé par l Organisation des Nations Unies à Les Objectifs de développement durable des

Plus en détail

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau 1971 ST-LOUIS, GATINEAU (QUÉBEC) J8T 4H6 R.B.Q 2592 3533-93 Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau Lots 3 966 254 et 2 957 115 MISE

Plus en détail

Emplois verts Perspectives pour le développement durable. Moustapha Kamal Gueye gueye@ilo.org

Emplois verts Perspectives pour le développement durable. Moustapha Kamal Gueye gueye@ilo.org Emplois verts Perspectives pour le développement durable Moustapha Kamal Gueye gueye@ilo.org Vue d ensemble 1. Les risques des modèles de développement actuels pour le développement durable 2. Economie

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D'ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

CONSEIL NATIONAL D'ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONSEIL NATIONAL D'ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «Les usages et pratiques de la formation dans les entreprises de 10 à 49 salariés et leurs effets sur le développement professionnel des salariés»

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2016 asdf Nations Unies New York, 2016 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial L économie mondiale a connu des revers en

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Annexe La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, convoquée à Genève par le Conseil d administration du

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT AU SERVICE DE LA STRATÉGIE EUROPE 2020 Stratégie

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE Conséquence d une consommation d énergie croissante et d une augmentation des coûts, la facture énergétique de la France s est élevée à 2,4 % du PIB en 2011, contre 1 % en 1990. L enjeu de la transition

Plus en détail

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante.

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante. Budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le gouvernement du Canada a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines sont favorables aux entreprises manufacturières, donc aux

Plus en détail

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 4 LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 1. LES ORIENTATIONS DU GOUVERNEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE LES OBJECTIFS DU PROGRAMME D AMÉNAGEMENT DU RÉSEAU DE SURFACE POUR LA PÉRIODE

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Une mission commune au service de la protection sociale universelle

Une mission commune au service de la protection sociale universelle Une mission commune au service de la protection sociale universelle Note conceptuelle En ce début de XXI e siècle, c est avec fierté que nous faisons nôtre le consensus qui s est dégagé: la protection

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS

MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS Ludwig Desjardins, Ph.D. Directeur Planification stratégique par interim Planification & Innovations 31 mars 2015

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

I - HR Access en bref

I - HR Access en bref I - HR Access en bref Fort de 40 ans d innovation dans le secteur privé et public, HR Access accompagne la fonction RH et Paie dans la mise en œuvre et la production de ses solutions de gestion. Spécialiste

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet Pour un Futur [simple] Téléchargez le rapport complet Entreprise, collectivité : vous souhaitez en savoir plus et rentrer dans la dynamique du véhicule électrique? Retrouvez dans le rapport complet du

Plus en détail

CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL

CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL C-WP/Simulation 5/12/14 CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL DÉFIS RELATIFS AUX PRÉVISIONS DE PÉNURIE DE PERSONNEL AÉRONAUTIQUE QUALIFIÉ

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants Okavango energy 18 rue Gounod 92210 Saint-Cloud contact@okavango-energy.com tel : 09 81 02 95

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France Z.I. Les Manteaux 14, rue Albert Berner F-89331 Saint-Julien-du-Sault Cedex www.berner.fr

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail