B Gayet jubile! Un taux d'intérêt entre 5 et 8 %? Comment se fera le crédit? Voyage dans le monde du soufisme. «Le tissu national est menacé»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "B Gayet jubile! Un taux d'intérêt entre 5 et 8 %? Comment se fera le crédit? Voyage dans le monde du soufisme. «Le tissu national est menacé»"

Transcription

1 La Ziara du Cheikh Moulay Abdallah Erregani à Adrar Voyage dans le monde du soufisme L information au quotidien Quotidien national d information - Prix Algérie 10 DA - France 1 euro Dimanche 3 mai N e année P 7 Journée internationale de la presse Fatma Oussedik (sociologue) : «Le tissu national est menacé» FLN Hommage appuyé de Saâdani aux journalistes P 2 FINALE DE LA COUPE D ALGéRIE : RC ARBA - MO BéJAïA (0-1) B Gayet jubile! Lire en page 24 Phs : DR dossier économique CRéDIT À LA CONSOMMATION Un taux d'intérêt entre 5 et 8 %? l Renault Symbol made in Algeria Comment se fera le crédit? PP 5 & 6

2 2 Dimanche 3 mai 2015 JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA PRESSE FATMA OUSSEDIK (SOCIOLOGUE) : «Le tissu national est menacé» La Journée mondiale de la liberté de la presse, qui coïncide avec le 3 mai de chaque année, est l'occasion pour bon nombre d'acteurs et d'intervenants, sur la scène nationale, pour faire le point sur ce qui a été accompli et ce qui reste encore à faire en la matière. Pour les conférenciers conviés, hier, à animer une rencontre-débat à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, au siège de la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme (LADDH), il a été question d'un diagnostic de l'état des lieux, car, selon les conférenciers, la loi et le droit ne suf-fisent pas, à eux seuls, l'accès à une conscience citoyenne, et à l'espace de l'égalité. Si, dans sa communication autour du thème «La Liberté, c'est la Loi», pour la sociologue et membre du réseau «Wassila», Fatma Oussedik, «les atteintes aux droits» touchent en premier lieu les «faibles»; ces abus «se déroulent en toute légalité», a- FLN Hommage appuyé de Saâdani aux journalistes Une conférence de presse a été organisée, hier, à l hôtel Moncada, par le parti du FLN à l occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse. Le secrétaire général du parti, Amar Saâdani, a prononcé un discours dans lequel il a évoqué le rôle prépondérant que joue la presse dans la société pour informer le citoyen. Le secrétaire général a mis en exergue cette journée commémorative du 3 mai qui permet d informer les citoyens sur les atteintes portées à la liberté de la presse. Tous les ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse permet de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d évaluer la liberté de la presse à travers le monde, de défendre l indépendance des médias et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu leur vie dans l exercice de leur profession. Dans des dizaines de pays à travers le monde, des t-elle indiqué. Précisant plus loin, dans son intervention, que «la loi rentre en contradiction avec les objectifs escomptés». Pour notre interlocutrice, la liberté, c'est garantir les droits économiques, sociaux, culturels et politiques du citoyen. Appuyant ses propos par la réalité, et l'atmosphère ambiante dans laquelle baignent la société et les institutions du pays, pour la sociologue «nous avons légalité, mais nous n'avons pas les moyens d'accéder à l'égalité». Prenant, à titre d'exemple, le débat des parlementaires sur la loi contre la violence des femmes, l'oratrice s'est étonnée de voir que les députés de cette institution se sont concentrés dans leurs débats sur le question «doit-on battre ou non la femme?». Faisant fi du rôle et de la place de celleci, dans le processus historique de l'évolution de la société algérienne, à travers ses étapes lointaines, citant la reine des Aurès El-Kahina et Fatma N'soumer, aux militantes et combattantes connues et anonymes, avant et durant la lutte de Libération, à celles qui se sont sacrifiées pour faire face à la barbarie intégriste durant la Décennie noire La liberté Amar Saâdani, secrétaire général du FLN, a limogé, dimanche 26 avril 2015, le mouhafedh de Chlef, l'actuel sénateur Mohamed M'henni. Ce dernier était le secrétairecommissaire de la mouhafadha de Chlef. Interrogé sur les causes de son limogeage, M. M'henni dit ignorer les motifs pour lesquels il a été chassé de son poste. «Pour le moment, aucune explication ne m'a été donnée», nous a-t-il déclaré. Par ailleurs, la gestion de la mouhafadha de Chlef a été confiée au militant, Chérif Benzbida en tant que président de la commission chargée de la gestion de la mouhafadha suite à un arrêté signé par le secrétaire général du parti. Cette commission est composée de 21 militants dont quatre députés et le P/APW de Chlef. À cet effet, ce vendredi, une cérémonie a été organisée au centre-ville de Chlef pour installer la commission de gestion de la Mouhafadha. Il faut noter que les alliés de l'ex-mouhafedh entre autres des députés et des sénateurs ont boycotté la cérémonie en qualifiant le limogeage d illégal, selon des sources bien informées. Les différends de la presse, c'est notamment la liberté d expression, à savoir par l'écrit, par les expressions artistiques, de tenir des réunions ou de s'organiser, lesquelles formes d'expression confortent la consolidation des liens sociaux et le tissu national, à propos duquel «est menacé», avertit la sociologue Fatma Oussedik. La perte de l'échelle des valeurs par la montée d'un cran des celles du pouvoir de l'argent et des publications sont censurées, condamnées, suspendues ou tout simplement n ont plus le droit de paraître, alors que des journalistes sont harcelés, attaqués, détenus ou même tués. Cette journée sert aussi de rappel aux gouvernements sur la nécessité de respecter leurs engagements en faveur de la liberté de la presse. C est un moment de réflexion pour les médias professionnels sur les questions relatives à la liberté de la presse et à la déontologie, de soutien pour les médias qui font l objet de restrictions ou dont la liberté d expression est muselée. Selon, Saâdani, le journalisme contribue à dénoncer les injustices, la corruption et les abus de pouvoir. Pour cela, le journaliste doit être capable de s'épanouir dans un environnement permettant un travail indépendant, sans ingérence excessive et dans des conditions de sécurité. Au sujet du 10e Congrès du FLN, qui aura lieu les 28, 29 Le mouhafedh de Chlef limogé continuent à ronger le parti du FLN que ce soit au niveau local, régional ou national. Il faut rappeler également que l'ex- Mouhafedh limogé a contesté la décision du secrétaire général de créer deux autres Mouhafadhate dans la wilaya de Chlef, en l'occurence celles de Boukadir et de Ténès. Une contestation qui aurait été la principale cause de son limogeage. Cette décision ferme du secrétaire général du doyen des partis politiques en Algérie intervient avant un mois de la tenue du 10ème congrès du FLN. Bencherki Otsmane tenants de l'informel, qui, selon notre interlocutrice, «trouvent leur intérêts dans une économie rentière et non celle orientée sur la production», a-t-elle précisé. Situation qualifiée par la sociologue «de statu quo» et dans laquelle «l'état a perdu de son rôle». L'État, qui est défini, personne morale et ses décisions sont soumises au respect du principe de légalité, à l'instar des autres personnes juridiques, son rôle d'encadrer l'action de la puissance publique en la soumettant à l'égalité et au respect des principes constitutionnels, le rôle de ses mécanismes et ses institutions a reculé considérablement, pour de nombreuses raisons. Il s'agit notamment de la montée du rôle du pouvoir de l'argent et aussi de l'impact des effets de la mondialisation. Pour la militante sociologue et membre du réseau «Wassila», l'état des lieux est tel qu'elle tire la sonnette d'alarme sur la situation en cours, qu'elle qualifie de «difficile», voire «un blocage historique», a-t-elle précisé. À propos duquel, dans sa réponse de savoir quels sont les acteurs et les moyens par lesquels le pays arrivera à sortir du-dit blocage, «piège», selon son propos, Fatma Oussedik n'a pas caché ses inquiétudes quant aux capacités pour pouvoir dépasser cette phase. «Les acteurs à même de pouvoir jouer ce rôle, les travailleurs, la classe moyenne et aussi les intellectuels» lesquelles ont été déroutés de leur rôle historique. Pour notre interlocutrice, un État est fort, par la portée des lois, la pertinence dans leur application et notamment par l'expression de l'accès à l'égalité dans l'espace de la Légalité. La rencontre-débat, hier, au siège de la LADDH, Alger, modérée par son président, maître Nouredine Benissa, a été, pour rappel, à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la liberté de la presse, qui coïncide avec le 3 mai de chaque année. Karima Bennour et 30 mai 2015 sous le slogan «rajeunissement et renouvellement», le patron du FLN promet de rajeunir le parti. Ceci pourrait être fatal à certaines personnalités influentes au sein du parti, du comité central et du bureau politique. Ainsi, l annonce des dates du congrès a suscité des hostilités au sein du parti et a réveillé les adversaires du secrétaire général. Ces derniers jours, ses opposants traditionnels ont multiplié les rencontres pour torpiller ce rendez-vous. Dans cet état d esprit, quels sont les enjeux du congrès? Par contre, Saâdani n a pas hésité à tirer à boulets rouges sur les détracteurs au sein du parti qui veulent dresser des obstacles pour bloquer la révision de la Constitution. Ainsi, pour contrecarrer la tenue du congrès, Abderrahmane Balayat, le coordinateur du mouvement dit de «redressement» du FLN a annoncé vouloir saisir la justice et le ministère de l Intérieur pour remettre en cause la tenue du congrès. À cet effet, il a déclaré que «nous dirons au ministère de l Intérieur qu il doit veiller au respect dans la lettre et l esprit de la loi sur les partis, notamment dans son article 38». De même, il a ajouté : «on sera assez nombreux le 28 mai prochain pour annuler la tenue du congrès». Cependant, dans l immédiat, le groupe de Belayat s attelle à intervenir au niveau des wilayas à travers la constitution de ce qu il appelle «les comités de vigilance, de résistance et de refus» pour grossir les rangs de la contestation. D autre part, Abdelkrim Abada, chef de file du mouvement de redressement, est dans le même état d esprit que celui de Belayat et compte s opposer fermement à la tenue du congrès. Il a déclaré que «nous allons nous concerter avec les parlementaires, les membres du comité central ainsi que la base militante pour nous accorder une action commune». Dans cette période de turbulences au sein du FLN, Saâdani réussira-t-il vraiment à se débarrasser de ses ennemis les plus farouches? Lazreg Aounallah ACTUALITÉ DILAPIDATION DE BIENS PUBLICS Le PT revient à la charge Réuni en session ordinaire jeudi dernier le secrétariat du bureau politique du Parti des travailleurs a rendu public un communiqué dans lequel il réagit suite à l'encadré publié dans certains quotidiens intitulé : «l'ambassade américaine réfute les accusations du PT». Dans ce communiqué le parti se dit étonné que la représentation diplomatique d'un état étranger s'immisce dans un débat exclusivement national tout en réitérant sa lutte contre toute ingérence étrangère dans les débats internes algériens. Le secrétariat du bureau politique du même parti rappelle à l'occasion qu'il demeure scandalisé de ce qu'un membre du gouvernement ignore, en y contrevenant une instruction du Premier ministère ordonnant de rentabiliser les espaces publics d'expression culturelle, notamment en ces temps marqués par la chute des revenus pétroliers qui appellent la rationalisation des dépenses maintes fois répétées par le Premier ministre. Dans le même sens, le PT s'insurge contre le fait que la mise à disposition gracieuse d'espaces culturels algériens pour la diffusion de programmes étrangers ne s'inscrive pas dans le respect du principe de réciprocité signifiant dans le cas qui occupe la mise à disposition gracieuse d'espaces culturels américains au profit de la culture algérienne. À ce titre le SBP dénonce le sujet de la bourse américaine octroyée au fils de la ministre de la Culture, sciemment passé sous silence par l'ambassade US à Alger. Pour rappel, la secrétaire générale du parti des travailleurs, Louisa Hanoune avait accusé dans un entretien accordé au quotidien arabophone Ennahar, la ministre de la Culture d'user de son statut de ministre pour régler des affaires personnelles. Quelques jours après, le chargé de l'information et de la communication du même parti, Djelloul Djoudi, a enfoncé les clous lors de la présentation du projet de loi sur le livre en apportant des preuves accablantes contre la ministre de la Culture. Accusant cette responsable propriétaire d'une boite de communication d'avoir octroyé à titre gracieux le TNA au profit de l'ambassade des USA pour un spectacle, Djelloul Djoudi avait fait remarquer que le fils de la ministre avait bénéficié d'une bourse d'études aux USA. À cet effet, le PT souligne dans son document que le combat politique contre la dilapidation de l'argent public et la privatisation des prérogatives de l'état est plus que jamais une impérieuse nécessité pour la survie de la nation. Le parti appelle dans ce sens à l'ouverture d'une enquête par les services compétents de l'état pour faire de la lumière sur cette grave opération. A.N.C.

3 ACTUALITÉ Dimanche 3 mai 2015 PLAIDOIRIE DE LA DÉFENSE DES ACCUSÉS DANS L AFFAIRE DE L AUTOROUTE EST-OUES 3 Le procès de l autoroute Est-Ouest s est poursuivi, hier samedi, pour entamer sa deuxième semaine d ouverture au tribunal criminel près la Cour d Alger. La séance a été consacrée aux plaidoiries des avocats de la défense, qui sont revenus à la charge après la prononciation du réquisitoire à l encontre des prévenus, avant-hier. En effet, les robes noires ont construit leurs argumentaires autour de deux axes. Primo, elles ont dénoncé le procédé de l instruction judiciaire qui s est fait sur la base de déclarations en l absence même de procès-verbaux de constat, impératifs en pareille circonstance, ont-elles indiqué. Secundo, la défense a relevé un manque de «preuves matérielles» qui pourraient motiver les poursuites judiciaires engagées à l encontre des mis en cause, a-t-on encore estimé. Ce n est pas tout, puisque les avocats ont dénoncé ce qu ils qualifient de transgressions de la loi par les agents des services de sécurité qui ont interrogé certains des prévenus dans des conditions inhumaines, en faisant fi à l autorité judiciaire. Pour Maître Nabil Ouali représentant les frères Bouzenacha, deux cambistes accusés dans cette affaire, ce procédé de constitution a été dénoncé depuis 2009 déjà. «Il n y a pas de PV de constat. Le juge d instruction n a pas le droit de juger les accusés sans les prévenir. Ce n est pas légal que 16 personnes soient auditionnées sur la base d un arrêt de renvoi sans PV de constat», a-t-il plaidé. Me Ouali n a pas manqué de susciter illico la réaction du président de la séance, Tayeb Hellali qui lui a emboîté le pas. «Je ne suis pas là pour couvrir les transgressions quels que soient les auteurs ministre, magistrat, avocat ou autre, la justice est au dessus de tous. Je vous invite et vous encourage à dénoncer les actes répréhensibles vis-à-vis de la justice, laquelle autorité ne doit en aucun cas endosser les fautes et les délits commis par les médiocres», a-t-il clamé, dégageant l air d être confiant en l autorité qu il représente. À l ouverture de la séance de l après-midi, à 14H00, l avocat de Hamdane Salim Rachid, exdirecteur de la planification au ministère des Transports, poursuit dans le même ordre d idée que son prédécesseur, pour indiquer quant à lui que «la Le procès de la Police judiciaire vérité est tributaire du respect des droits de l homme, de la société et de la défense», a-t-il soutenu, avant d étayer ses dires en rappelant ce qu il considère de violation des droits élémentaires de son client lorsqu il a été soumis à l interrogatoire des agents de la Police judiciaire. «Nous avons entendu des informations qui ont choqué l opinion publique. Cela n honore pas «Djazair El Izza wal karama», mais ces agents responsables de transgression de la loi ne saliront jamais le pays, car, ni le corps de la Police judiciaire, ni celui de la Justice ne leur appartient», a-t-il ajouté. Dans un discours qui a viré vite à un débat politique, le même orateur a demandé d ouvrir une enquête pour traduire les auteurs responsables des atteintes à la condition humaine des prévenus, devant les instances judiciaires. Pour lui, ces personnes agissent au non de la loi, «nous l accepterons plus, qu ils soient condamnés. Je pense que le tribunal doit dire ça suffit», a-t-il avancé, avant de conclure par une citation qui renseigne à plus forte raison sur le rôle de la Justice à travers ce genre de procès judiciaires notamment, dans «l écriture des plus pages de l histoire des nations», a-t-il fait remarqué. En effet, où les services de sécurité ont été montrés d un doigt accusateur par la défense, après avoir auditionné les accusés, dont la majorité a récusé le procédé «inhumain» mené pour les interroger, avant même qu ils soient présentés devant le procureur général. Tayeb Hellali a intervenu pour affirmer encore une fois que l instance qu il représente n épargnera personne avérée responsable de ces atteintes, et ce quel qu il soit sont statut, «gendarme, policiers, ministre tous pareils devant l autorité judiciaire», a-til assuré. «MANQUE DE PREUVES MATÉRIELLES» Faut-il retenir aussi que durant cette journée consacrée à la reprise des plaidoiries, les avocats intervenus ont relevé un manque de preuves tangibles susceptibles d appuyer les dossiers d accusation des prévenus. En effet, selon le représentant de Hamdani, dés le départ le schéma d accusation est erroné. Pour lui, «il n y a pas eu de preuves où d indice visibles qui puissent renseigner sur l obtention d un marché sur la base de renseignements ou d informations en dehors de la procédure de marché légale». Pour rappel, certains des mis en cause ont été poursuivis sur des faits, selon lesquels, ils ont facilité l obtention de marchés de travaux publics au entreprises étrangères, en leur fournissant des informations en contrepartie de commissions financières versées dans leurs comptes. Le même avocat estime que Tadj- Eddine Addou, homme d affaires algérien accusé d avoir reçu des pots-de-vin pour services rendus aux compagnies étrangères impliquées dans la réalisation de projets structurant en Algérie. «Il nous manque un bras Mr le juge», a- t-il plaidé. En effet, selon la défense lorsque les agents des services de sécurité ont perquisitionné le domicile de Hamdane Salim Rachid, ils n ont trouvé aucune preuve physique prouvant l implication de l accusé. S agissant de Tadj-Eddine, il a été accusé rappelons-le d avoir reçu des commissions sous forme d argent versé dans son compte bancaire, de la part de la société espagnole Isolux dans le projet du tramway d Oran. La réplique de la défense ne s est pas faite attendre. En effet, les robes noires ont «battu en brèche» cette accusation, en estimant que les biens financiers sont un héritage familial. «Vous avez décidé sur l intime conviction. Vous avez de l expérience, j en suis confiant et je n en doute point, mais la conviction personnelle requit les preuves matérielles», a précisé un avocat de la défense. «À partir de son audition, Hamdane Rachid a-til le profil d une personne ayant des intentions malsaines?», a- t-il défendu son client. Enfin, faut-il signaler que le collectif des avocats a demandé l allégement de la peine pour certains des prévenus, tel que Hamdane Salim Rachid. S agissant des sœurs Ghrib (Widad et Fella), un avocat a estimé que la peine prononcée à leurs encontre est injustifiée. À l heure où nous mettons sous presse, les plaidoiries de la défense se poursuivent. Farid Guellil LE PROCÈS KHALIFA S'OUVRE DEMAIN Les regards braqués sur le tribunal de Blida Le procès Khalifa, tant attendu par l'opinion publique, aura lieu, après des années de polémique, demain au tribunal de Blida. Ainsi, l'affaire du golden boy connaîtra-t-elle bientôt son épilogue? Une chose est sûre, les ennuis continuent pour le l'ex-patron du groupe du même nom. Celui-ci qui a fait faillite en 2003 en laissant un trou de 3 milliards de dollars sera jugé dans le cadre de l'affaire dite Khalifa Bank, pour laquelle il a déjà été condamné par contumace à la réclusion à perpétuité. De ce fait, deux procès viennent d'être programmés pour l'audience de demain au tribunal criminel près la cour de Blida. Le premier concerne l'affaire Khalifa Bank, revenue après cassation, et le second est celui de Abdelmoumen Khalifa. Quelques 385 témoins seront convoqués au procès qui sera présidé par le juge Antar Menouar. Le même juge qui avait présidé le dernier procès en cassation, tenu le 2 avril Pour rappel, le premier procès de l'affaire Khalifa, tenu en mars 2007, abrité par le même tribunal, s'est achevé par la prononciation de peines allant d'une année à 20 ans de prison, et la relaxation d'une cinquantaine de personnes, parmi les 94 prévenus jugés en comparution. Également, dix autres accusés avaient été condamnés par contumace, dont le principal accusé dans cette affaire, Abdelmoumène Rafik Khelifa, condamné à la prison à perpétuité. La justice avait été saisie de cette affaire après que la Banque d'algérie eut constaté un découvert de 3,2 milliards DA dans la caisse principale d'el Khalifa Bank, qui fut la première banque privée en Algérie. L'effondrement de cet empire a causé un important préjudice à l'état algérien et aux épargnants. Entre autres, il convient de rappeler que l'ancien homme d'affaires, Rafik Abdelmoumene Khelifa, qui s'est réfugié en Grande-Bretagne depuis 2003 et fait l'objet d'un mandat d'arrêt international, a été extradé en décembre 2013 vers l'algérie, conformément aux procédures légales et aux dispositions de la convention judiciaire entre l'algérie et le Royaume-Uni. C'est donc la grande nouveauté dans cette affaire. En effet, l'absence du golden-boy au dernier procès n'a pas permis d'éclaircir certaines zones d'ombres. Les chefs d'accusation retenus contre les accusés «constitution d'une association de malfaiteurs, vol qualifié, escroquerie, abus de confiance et falsification de documents officiels». Rappelons que le flamboyant fondateur du groupe Khalifa, était poursuivi avec dix autres personnes, dont son ex-femme Nadia Amirouchen, un notaire, d'anciens représentants de l'entreprise en France ainsi qu'un constructeur et équipementier aéronautique. Le ministre de la Justice, Tayeb Louh, avait indiqué le 17 décembre que l'algérie avait pris ses dispositions pour accueillir Khalifa et lui assurer un procès équitable. Tayeb Louh, avait, en outre, indiqué que l'enquête concernant l'affaire Khalifa se poursuivait "conformément aux procédures judiciaires en vigueur, ainsi que dans le cadre de la coopération internationale dans le domaine". L'ex-golden boy a été, de surcroit, condamné, en octobre 2014, par le tribunal de Nanterre (France) à la peine de 5 ans de prison ferme pour dissimulation d'un certain nombre d'actifs notamment trois avions d'une valeur de 5,5 millions d'euros, une douzaine de voitures de luxe et un domaine sur la Côte d'azur de 35 millions d'euros, où le golden boy organisait de somptueuses réceptions avec des célébrités comme Gérard Depardieu, Catherine Deneuve, Sting et Bono à un moment de la déconfiture du groupe Khalifa. Une des choses les plus surprenantes est que dans une biographie parue en 2001 avant la chute de son empire, "Histoire d'un envol", M. Kalifa, se décrivait comme le "produit de la révolution économique et culturelle qui a ouvert l'algérie à l'économie de marché" dans les années Dans tout les cas de figure, demain tous les yeux seront tournés vers la ville des Roses afin de suivre le fameux procès du «siècle». Lamia Boufassa

4 4 Dimanche 3 mai 2015 ACTUALITÉ La volonté de donner un nouveau souffle aux relations algéro-chinoises a été au cœur de la visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal en Chine. À cette occasion, Sellal a été reçu, dans la capitale chinoise, Pékin, par le président de la Chine, Xi Jimping, et s'est entretenu avec son homologue chinois ainsi qu'avec le président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, Yu Zhengsheng. La visite en question a été qualifiée d'"extrêmement riche" et "très encourageante" pour la mise en œuvre du partenariat stratégique qui lie les deux pays. Ces deux parties, qui ont affiché à maintes reprises leur engagement et leur disposition à élargir et à diversifier leurs relations de partenariat, notamment sur le plan économique, sont plus que jamais déterminées à donner un nouvel élan aux rapports bilatéraux et la visite en question n'a fait que soutenir cette approche. Sur ce sillage, les deux parties ont décidé de passer de la situation de présence en Algérie des entreprises chinoises qui, "ont fait du bon travail" et qui ont réalisé beaucoup de projets en matière d'infrastructures de base, particulièrement dans le logement, à une nouvelle phase nécessaire pour le développement économique de l'algérie. Cette phase consiste en la création d'entreprises en partenariat "pour faire de la croissance, faire de la richesse". L'Algérie a dans ce APRÈS LA VISITE DE SELLAL EN CHINE Alger et Pékin scellent leur partenariat sens fait valoir ses atouts. D'abord en tant que "point géostratégique éminemment important particulièrement sur le plan économique", puis en étant "l'un des maillons les plus forts en Méditerranée et la grande porte de l'afrique". Il a été expliqué à la partie chinoise, à titre d'exemple, que la route transsaharienne, terminée dans sa partie algérienne, et le futur grand port qui sera construit sur la côte centre de l'algérie, permettront aux bateaux de débarquer les produits et de les acheminer à travers l'algérie en direction de la plupart des pays africains. Toujours au volet économique le forum algéro-chinois sur le commerce et les investissements a été qualifié de "succès" par les deux parties, au vu des résultats auxquels il a abouti, notamment les accords signés à cette occasion et qui ont porté sur la construction d'unités de production ou encore la création d'entreprises en partenariat. En effet, pas moins de 18 protocoles d'accord, contrats et mémorandum d'entente portant sur l'industrie, les mines, l'agriculture et le tourisme ont été signés à cette occasion. Pour rappel, la Chine est le premier fournisseur de l'algérie en 2014 (8,2 milliards de dollars) et son 10e client (1,8 milliard de dollars) avec un volume global des échanges en évolution constante. Les échanges commerciaux sont passés de 200 millions de dollars en 2000 à 10 milliards de dollars en Sur le volet historique, il est à rappeler qu'en 1958, quand l'algérie encore en lutte pour sa libération a fondé le Gouvernement provisoire de la révolution algérienne (GPRA), la Chine populaire l'a reconnu. L'Algérie, pour sa part, était l'un des promoteurs du retour de la République populaire de Chine, en 1971, aux Nations unies et du recouvrement de son statut de membre permanent au Conseil de sécurité de l'onu. Lamia Boufassa AFFAIRE DU FONCIER AGRICOLE IMPLIQUANT HOCINE NECIB Le frère du ministre réagit par un démenti du scandale du foncier agricole L'affaire dont lequel seraient impliqués des proches du ministre des Ressources en eaux, Hocine Necib, vient de connaître un nouveau rebondissement. En effet, répercuté par le journal électronique TSA «Tout sur l'algérie», un rapport élaboré par l'association algérienne de lutte contre la corruption (Aacc), incrimine le ministre des Ressources en eaux, l'accusant notamment d'avoir obtenu pour des proches des terres agricoles dans la wilaya de Khenchela. Selon le rapport de l'aacc, cité par le site TSA, les faits de cette affaire remontent au 25 septembre de l'année 2014, lorsque Hocine Necib avait effectué une visite officielle d'inspection et de travail à Khenchela. À l'occasion de cette visite, deux décisions d'octroi de terres agricoles, d'une superficie de 15 hectares chacune, ont été signées et enregistrées le jour même par la direction des domaines de cette wilaya, rapporte Ph : APS l'aacc affirmant être en possession de copies d'actes authentiques de concession. Djilali Hadjadj, principal animateur de l'aacc, a précisé à TSA que les terrains agricoles, objet du litige, sont situés dans la commune de M'Toussa, à une vingtaine de kilomètres au nord de la ville de Khenchela. En clair, l'aacc accuse le ministre des Ressources en eaux d'avoir fait preuve de favoritisme envers ses proches, permettant à ce que leur soient accordées, une décision d'acte de concession à son fils et la seconde à son frère Noureddine. Ce n'est pas tant le fait qu'un fils de ministre puisse bénéficier d'un bien qui dérange, mais celui de récupérer des décisions lors d'une visite officielle, explique Djilali Hadjadj. Ceci va à l'encontre de l'éthique et la morale d'un responsable de ce rang, a-t-il enchaîné. Réagissant promptement, Noureddine Necib, frère du ministre, dément avoir bénéficié d'un quelconque privilège et encore moins de favoritisme. Dans une mise au point rendue publique jeudi dernier, il tient tout d'abord à réfuter les assertions de l'aacc selon lesquelles il n'aurait aucun rapport avec le domaine de l'agriculture. En effet, Noureddine Necib affirme haut et fort avoir un profil d'agriculteur et avoir débuté dès 1988, année durant laquelle, le mis en cause assure avoir bénéficié d'un terrain agricole dans la commune de Boghni dans la wilaya de Tizi Ouzou. Sollicitant un terrain plus adéquat avec ses activités, il bénéficie ensuite d'une parcelle de cinq hectares, attribuée par la même wilaya dans le cadre d'une exploitation agricole individuelle (EAI) le 28 juillet Cependant la joie de Noureddine fut de courte durée puisque, explique-t-il, il a été dessaisi de cette parcelle à la faveur de la loi portant restitution des terres nationalisées aux primo-propriétaires. «Ce n'est qu'à la faveur de la circulaire interministérielle n 108 du 23 /02/2011 relative à la création de nouvelles exploitations agricoles et d'élevage, et suite à une demande déposée le 14 septembre 2012, c'est à Khenchela que j'ai obtenu, en concession, un terrain en zone semiaride situé dans la commune de M'Toussa sur décision de la commission de wilaya datée du 26/06/2013», écrit le frère du ministre démentant qu'il s'agisse d'actes de favoritisme et précisant que ce n'est qu'après avoir accompli toutes les démarches administratives, qu'il a pu bénéficier d'une parcelle de terrain à l'instar, insiste-t-il, de plus de autres agriculteurs. Le frère du ministre dément par ailleurs avoir bénéficié d'une terre de ha, indiquant qu'il s'agit d'une parcelle de sept ha. «Cette obtention, en concession, de sept ha par personne et non pas ha comme d'aucuns ont spéculé là-dessus, est la conséquence de plus de deux années d'attente et de démarches que j'ai menées personnellement de A à Z et de ce fait, je n'ai bénéficié d'aucun traitement de faveur», assure Noureddine Necib. Mohamed Djamel GESTION DES ENTREPRISES Atelier de formation du 9 au 11 mai 2015 Destiné essentiellement aux cadres en exercice dans des entreprises, et désireux d'améliorer leurs capacités managériales, un workshop «Managing Business Today» se déroulera les 9, 10 et 11 mai prochains, à l'hôtel Sheraton à Alger, apprend-on auprès des organisateurs. Organisé par Executive MBA, une entreprise spécialisée dans le consulting et la formation, dûment agréée par la formation professionnelle, cet évènement est une sorte de mini-mba pratiquement basé sur l'apprentissage grâce à la simulation et est orienté vers la gestion pratique. La formation vise à permettre aux participants de mesurer l'impact de leurs actions sur la rentabilité de l'entreprise et leur expliquer l'interopérabilité et l'interaction entre les divers départements, expliquent les organisateurs. En pratique, cette formation consiste à ce que les apprenants entreprennent, via une maquette, des actions et des décisions réelles, dont l'impact sur la rentabilité est immédiatement établi, analysé et compris. Le principal animateur de cet atelier de formation, Souheil Guessoum, est présenté comme un manager confirmé disposant d'un MBA Exécutif, acquis auprès de l'université de Concordia, et qui a le récipiendaire du crédit du meilleur MBA Exécutif au Canada. Souheil Guessoum est également un consulting international en stratégie, en management organisationnel et financier auprès de grandes multinationales comme Microsoft, Merck International et autres. Sur un autre registre, et toujours sur le plan de la formation, Executive MBA se propose d'organiser un autre atelier de formation, le workshop leadership, qui s'adresse essentiellement aux cadres désirant améliorer leur management de l'individu ou du groupe, avec le souci d'offrir aux participants à la formation «leaderships» des outils à même de leur permettre de développer le sens du leadership du participant, mais aussi et surtout au sein des équipes que le participant aura à diriger. Le workshop leadership se tiendra les 18, 19 et 20 du mois de mai en cours au niveau de l'hôtel Sheraton Oran. Il vise à permettre aux participants à développer leurs compétences de leadership, afin d'assurer une motivation de leurs équipes, la construction d'un niveau de confiance et surtout du développement d'un sens de l'autonomisation au sein de leurs équipiers. Executive MBA se présente comme un partenaire incontournable dans l'accompagnement en expertise, conseil et solutions en management. Incubateur des meilleures procédures impliquant transfert de compétences et de savoir, elle propose divers services, dont la mise à niveau des entreprises, le consulting en management, l'audit financier et fiscal, workshops et développement des ressources humaines. M. D.

5 DOSSIER ÉCONOMIQUE Dossier réalisé par Ines B. Dimanche 3 mai CRÉDIT À LA CONSOMMATION Un taux d'intérêt entre 5 et 8%? Le crédit à la consommation est enfin relancé. Attendu depuis son interdiction en 2009, les consommateurs se réjouissent de cette nouvelle, malgré que la décision concerne les produits locaux. En effet le crédit est autorisé que pour l'achat de produits de la production nationale, ceci dans le but d'encourager les produits algériens. De plus ce produit financier ne pourra concerner que les meubles et l'électroménager de production locale. Tous les produits fabriqués ou assemblés en Algérie sont concernés par cette nouvelle disposition. Le gouvernement a décidé également de soumettre le crédit à la consommation aux lois du marché bancaire. Ce qui réjouira d'avantage les consommateurs, c'est que les prêts bancaires, accordés dans le cadre du crédit à la consommation, pourront financer la totalité du prix du produit national acheté par l'emprunteur et seront assortis de taux d'intérêt non bonifiés. Selon les professionnels, ce taux varierait entre 5 et 8%. Mais afin de s'assurer de la solvabilité du consommateur-emprunteur, les banques vont mettre en place des instruments leur permettant de vérifier si l'emprunteur dispose suffisamment de capacités de remboursement du crédit demandé. Il est seulement stipulé que les entreprises éligibles au crédit à la consommation sont celles qui exercent une activité de production ou de service sur le territoire national, et qui produisent ou assemblent des biens destinés à la vente aux particuliers et qui vendent avec factures. Le ministère des Finances a ouvert le champ à toutes les entreprises productrices en Algérie, afin de ne Ce retour du crédit à la consommation pourrait booster le surendettement des ménages. Afin de contrer cette possibilité la Banque d'algérie mettrait en place en parallèle une institution pour endiguer une potentielle crise de surendettement et prévenir toute catastrophe sociale et financière. Ainsi, le retour au crédit à la consommation sera accompagné par l'entrée en service de la Centrale des risques prévue dès le deuxième semestre de 2015, selon le gouverneur de la Banque d'algérie, Mohamed Laksaci. «On va créer une centrale entièrement nouvelle sous tutelle de la Banque d'algérie», a-t-il précisé avant d'ajouter qu'une opération de modernisation touche la centrale déjà existante. «Le lancement de la Centrale des risques est précédé par des préparatifs intenses», a encore indiqué le gouverneur qui a souligné que l'algérie peut bénéficier de l'expérience étrangère dans ce domaine. Pour M. Laksaci, la Banque d'algérie est prête pour la gestion des risques induits par le retour du crédit à la consommation dans le cadre de la loi de finances de Le Fiben (Fichier bancaire des entreprises) centralise les montants de crédits et les incidents de Phs : DR pas affaiblir le dispositif (du crédit à la consommation) et aussi pour encourager les industries naissantes et relancer la production nationale. Pour rappel, l'interdiction du crédit à la consommation a été imposée dans la loi de finances complémentaire pour 2009 (LFC2009). L'article 75 de cette loi stipulait que «les banques ne sont autorisées à accorder des crédits aux particuliers que dans le cadre des crédits immobiliers». L'objectif principal était d'orienter les banques vers le crédit immobilier pour qu'elles pèsent de tout leur poids sur le marché du logement. Le montant des crédits à la consommation accordés par les banques avoisinait à l'époque les 90 milliards de dinars alors que celui de l'immobilier, malgré la forte demande, avait atteint les 140 milliards de dinars. Le Fonds monétaire international (FMI), est venu en 2013, demander à l'algérie ÉVITER LE RISQUE DE SURENDETTEMENT paiement des entreprises. Quant au Service central des risques gère les informations relatives aux concours et engagements bancaires à l'intention des entreprises. Le système bancaire doit normalement contenir entre autres le Fichier bancaire des entreprises (Fiben) et la Centrale des risques. Le Fiben centralise les montants des crédits et des incidents de paiement des entreprises. C'est un fichier descriptif des entreprises et de leurs dirigeants qui est alimenté par les déclarations obligatoires des établissements de crédit. Les banques utilisent Fiben dans le cadre de la politique monétaire mais aussi au titre de missions de service public avec la centralisation des risques et des impayés ou par l'intermédiaire de l'autorité de contrôle prudentiel. Elles restituent gratuitement certaines informations sur leurs clients (risques, impayés et cotations) aux établissements de crédit. Elles commercialisent les autres informations, à destination exclusivement des établissements de crédit. Les risques bancaires comprennent les concours et engagements bancaires. Quant au Service central des risques, il gère la base de données sur les entreprises (Fiben). Les informations sont collectées à partir de données ou des greffes des tribunaux de commerce, des documents comptables (bilan, compte de résultat et annexes) et les comptes consolidés pour les groupes, des encours de crédit accordés par les établissements de crédit aux entreprises et aux entrepreneurs individuels. Les renseignements récupérés permettent d'analyser et d'évaluer la situation financière d'une entreprise et de d'autoriser les crédits à la consommation. «Le crédit à la consommation va avoir un effet positif sur l'économie dans son ensemble, ainsi que sur les conditions de vie des ménages, étant donné que les citoyens vont vivre dans de meilleures conditions. Je ne vois pas d'inquiétude particulière sur le fait que les crédits à la consommation peuvent porter un souci de stabilité macro-économique globalement», avait déclaré en novembre 2013 à Alger le chef de la mission économique du FMI, Zeïdane Zeïne. Cependant, le FMI recommande au gouvernement de veiller à ce que les crédits à la consommation s'effectuent dans des conditions dans lesquelles sont développés des systèmes d'information afin d'éviter des taux d'endettement élevés aux ménages, mais aussi de développer le cadre macro-prudentiel. I. B. Une Centrale des risques à la rescousse lui attribuer une cote reflétant l'opinion de la banque sur son risque de crédit. Cette cote est accessible à la profession bancaire. Elle est communiquée systématiquement à l'entreprise concernée, qui peut demander les explications. La centralisation des risques bancaires concerne tous les établissements de crédit relevant de la loi bancaire ainsi que les succursales d'établissements étrangers. Les personnes répertoriées sont toutes les entreprises, personnes morales quelle que soit leur catégorie juridique (société, groupement d'intérêt économique, ) sauf celles exerçant une activité d'établissement de crédit ; les personnes physiques qui exercent une activité professionnelle salariée. Les informations contenues dans le Fiben sont utilisées par les autorités monétaires et publiques, qui souhaitent analyser de manière fine la distribution du crédit et disposer par ce biais de renseignements sur l'état de la conjoncture économique, les établissements de crédit afin de mieux maîtriser leurs risques et leur connaissance du marché du crédit, l'autorité de contrôle, dans le cadre de sa mission de contrôle prudentiel. I. B. Les recommandations de Nabni Dans ses propositions de développement économique du pays, le groupe Nabni (Notre Algérie bâtie sur de nouvelles idées), suggère dans la mesure N 43 de lever l'interdiction de l'activité de crédit à la consommation des biens durables, dans un cadre permettant de prévenir le surendettement et d'encourager la production nationale L'objectif étant, selon le groupe, de ne plus priver l'économie d'un instrument d'alimentation de la demande et stimulation de l'offre et de la concurrence, qui favorise la diversification de l'appareil productif ; apporter une plus grande autonomie aux citoyens solvables, en particulier aux jeunes ménages et primo-entrants sur le marché du travail, en rétablissant leur droit d'accès au financement pour l'acquisition de biens de consommation durables, tout en prévenant le surendettement des ménages. Pour la description de la mesure, il est expliqué que la levée de l'interdiction faite aux banques de faire du crédit à la consommation pour les biens durables (voiture, électroménager, ameublement, téléviseur, etc.) s'accompagnera de l'encadrement du crédit à la consommation par une circulaire de la Banque d'algérie qui précisera les conditions d'attribution des crédits, qui incluront en particulier l'obligation que le salaire du bénéficiaire soit versé dans la banque émettrice du crédit, et que le remboursement soit automatiquement déduit. Ceci permettra aussi d'imposer un plafond d'endettement. La durée du crédit ne saurait en outre excéder la durée du contrat de travail pour les CDD. Pour les non-salariés (employeurs, sociétés personnes physiques, Eurl), des dispositions similaires seront prises (ex. compte de la société auprès de la banque émettrice) et la mise en place de la Centrale des particuliers de la Banque d'algérie sera accélérée pour accentuer le contrôle des situations de surendettement. Nabni estime également qu'afin que le crédit à la consommation des biens durables bénéficie à l'industrie nationale, la levée de l'interdiction pourrait, dans le cas de biens produits localement (ou avec un taux d'intégration de production minimum de 50%), n'être effective que pour ces biens et non pour les biens importés (au moins dans une première phase de deux ans). Afin d'éviter la fraude, elle pourrait aussi ne pas discriminer selon l'origine du produit, mais être accompagnée de tarifs douaniers relativement élevés (ex. 30%) pour encourager temporairement la production nationale qui serait stimulée par la demande additionnelle que rendra possible le crédit à la consommation. Les produits qui ne sont pas fabriqués localement (ex. véhicules) ne feront bien entendu pas l'objet de ces barrières, et les citoyens solvables pourront accéder au crédit pour les acheter. L'interdiction du crédit à la consommation a exclu du marché du crédit nombre de citoyens solvables qui se voient ainsi privés d'accès au financement. Cette mesure avait pour objet de limiter les importations, sans apporter, selon le groupe, de solution aux problèmes contraignant la production nationale. Elle avait aussi pour objet de prévenir le surendettement des ménages. L'impact attendu de la mesure est de ne plus priver l'économie ou les citoyens d'un instrument d'alimentation de la demande et stimulation de l'offre et de la concurrence, qui favorise la diversification de l'appareil productif. I. B.

6 6 Dimanche 3 mai 2015 ABDERRAHMANE BENKHALFA, EX-DÉLÉGUÉ DE L'ASSOCIATION DES BANQUES ET ÉTABLISSEMENTS FINANCIERS (ABEF), EXPERT FINANCIER AU COURRIER D'ALGÉRIE : «Les banques attendent les listes des produits concernés par le crédit» Le Courrier d'algérie : Le retour du crédit à la consommation fait le bonheur des consommateurs. Vous qui aviez, en 2008, avant l'interdiction de ce type de crédit, expliqué que l'algérie ne connaîtrait pas de crise de crédit, que pensez-vous de cette décision? Abderrahmane Benkhalfa : C'est une bonne chose pour les banques car il faut savoir que cette gamme existe dans toutes les banques dans le monde et permet de dynamiser le système bancaire. C'est vrai que le crédit immobilier est en train de se développer mais ce segment est très important pour le marché bancaire. Avant son interdiction, c'est vrai que l'algérie n'a pas connu de crise de crédit... Le marché du crédit demeure confidentiel en Algérie, et représenterait de 8 à 10% du portefeuille des banques: la particularité de notre économie est que le marché du crédit demeure sain, car les deux-tiers des crédits octroyés concernent l'immobilier, un secteur qui booste le développement de l'économie nationale. Le crédit à la consommation représente environ 10% des engagements des banques de la place en Algérie. Ce segment, faut-il le reconnaître, n'a pas encore atteint des proportions importantes, mais il est en progression. Sur les milliards de dinars de crédits octroyés durant l'exercice précédent, 250 milliards ont été dédiés à la consommation dont 110 milliards dinars, soit 60%, pour l'immobilier. Devant les risques que pourrait engendrer ce créneau, s'il venait à se développer davantage, notamment en matière de surendettement des ménages, l'état a pris les dispositions nécessaires. Afin de maîtriser l'explosion du marché du crédit à la consommation, je pense que toutes les dispositions sont prises pour prévenir un surendettement. Les structures d'encadrement qui vont prochainement être mises en place devraient y pallier. Une Centrale des risques, relevant de la Banque d'algérie, devra être opérationnelle pour réglementer le marché du crédit en Algérie, et conseiller les banques et les établissements financiers.il faut savoir également que les banques algériennes disposent de leurs propres centrales internes de Juste après l'annonce du relancement du crédit à la consommation, toutes les attentions se tournent actuellement vers la Renault Symbol made in Algeria. Combien sera le crédit, s'interrogent certains qui attendent avec impatience le lancement de ce dernier par l'entreprise. Lors du lancement de la production de la voiture Symbol en Algérie en novembre 2014, il a été annoncé que quel que soit le prix de la première Symbol qui sortira demain de l'usine Renault Algérie Production (RAP), à Oran, les Algériens pourront l'acheter à crédit, en payant à l'achat 20% de son prix initial, et le reste échelonné sur une période de 36 mois, sans préciser les modalités autour des taux appliqués sur le crédit. C'est ce qu'a indiqué à Reporters une source proche de RAP. Parmi donc les produits Phs : DR risques, et s'assurent elles-mêmes de la santé financière des demandeurs de prêts. Qu'en est-il pour le type de produits qui seront concernés par ce crédit? Justement toute la difficulté est là. Les banques doivent attendre que le gouvernement leur soumette les listes des produits concernés par le crédit. Les banques ne sont pas habilitées à déterminer les produits, ce sont les pouvoirs publics qui doivent fixer la liste afin qu'elles puissent les intégrer dans leur système d'information. Comme ça, lorsque le client se rapproche de la banque pour contracter un crédit, le banquier doit vérifier si le produit figure dans la liste des marques. Le calcul du crédit, le taux d'intérêt, le remboursement et sa durée, toutes ces activités sont des prérogatives de la banque. On sait déjà que le taux d'intérêt bancaire ne sera pas bonifié, quel sera ce dernier à votre avis? RENAULT SYMBOL MADE IN ALGERIA Comment se fera le crédit? concernés par le crédit à la consommation figure la Renault Symbol fabriquée en Algérie. Le retour du crédit à la consommation serait même directement lié à l'implantation de l'usine Renault à Oran, affirment Christophe Dubois et Marie-Christine Dossier réalisé par Ines B. Tabet, dans leur livre «Paris Alger, une histoire passionnelle». «Le crédit à la consommation est interdit depuis 2009 en Algérie, par peur de voir les consommateurs s'endetter outre mesure en achetant des produits chinois de mauvaise qualité. La Le taux de marché est un taux qui n'est pas bonifié. Il variera normalement entre 5 et 8% selon les capacités de chaque banque. Il y aura également des traitements de faveur de la part de la banque pour ses clients particuliers. Je dirai seulement que pour ne pas tomber dans l'engrenage du surendettement, la tutelle compte maîtriser ce marché à l'aide d'un contrôle plus vigoureux. Il est question ainsi de vérifier à chaque fois le lien entre la quotité de l'endettement à rembourser et le revenu régulier du client. Une chose est certaine, le crédit à la consommation peut être un bon levain pour l'économie pour peu qu'il tire la croissance du pays. Il faut savoir toutefois qu'en 2008, le niveau des impayés était faible, puisqu'il se situait entre 2 et 2,5%. C'est loin d'être un engrenage, mais il faut prendre les dispositions requises en responsabilisant à la fois les emprunteurs et en achevant les instruments de contrôle dont la Centrale des risques. Entretien réalisé par I. B. France a fait pression pour qu'il soit restauré au moment de la sortie des premières voitures (Symbol) en novembre Un décret devait être pris avant la fin de l'année 2014, mais cela n'a pas été fait. Il devait être adopté au printemps 2015», écrivent les deux journalistes dans leur ouvrage à paraître ce jeudi en France, rapporté par la presse nationale. Contacté par TSA, le 14 avril, Christophe Dubois, un des auteurs du livre affirme que les responsables français ont fait clairement comprendre au gouvernement algérien, durant les discussions qu'ils eurent eu dans le cadre de l'ouverture de l'usine Renault, qu'ils souhaitaient que le crédit à la consommation soit rétabli. «Plusieurs personnes m'ont confié que c'était un souhait de la partie française», explique-t-il. Synthèse I. B. DOSSIER ÉCONOMIQUE BON À SAVOIR Le crédit à la consommation est accordé à des particuliers par des établissements bancaires pour financer les achats de biens et services, notamment les grosses dépenses et les biens durables (automobile, équipement de la maison). Il doit être distingué du crédit immobilier et du crédit professionnel. L'accord d'un prêt à la consommation est lié à la capacité de remboursement (mensualités / revenus stables du ménage). Tout contrat de crédit à la consommation doit d'abord faire l'objet d'une offre préalable. Cette offre préalable doit répondre aux exigences du code de la consommation. Les hommes souscrivent généralement le crédit pour l'automobile, et les femmes pour l'électroménager et les petits achats. Les financiers distinguent quatre catégories de population au regard de l'éligibilité au crédit, du plus riche au plus pauvre. Pour l'emprunteur : il permet d'acheter des biens de consommation que l'on ne peut payer en une seule fois. Pour l'économie : en encourageant la consommation, ils soutiennent la croissance de l'économie nationale et donc l'emploi. Les crédits à la consommation sont souvent accordés à des taux d'intérêts très élevés par rapport aux taux du marché. Le surendettement : les crédits à la consommation, souvent utilisés par les classes populaires, sont l'un des principaux éléments conduisant au surendettement. Le Fichier positif ou Répertoire des crédits : l'idée de recenser les crédits de toutes les personnes. En France Il existe déjà un fichier, le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP), qui est lui un fichier "négatif", au sens où il recense les incidents de paiement des personnes et non l'ensemble des crédits en cours. Le recensement de tous les français, via leurs crédits, était proposé dans la Loi sur la consommation adoptée le 13 mars Ce fichier positif a été rejeté par le Conseil constitutionnel, le 13 mars 2014 ; la méthode a été jugée disproportionnée en regard de l'objectif visé, compte tenu de l'atteinte à la vie privée qu'elle représente. La publicité mensongère : à titre d'exemple, dans des publicités diffusées en janvier 2006, la société Sofinco annonçait un taux d'intérêt effectif (TEG) de 16,58% alors que le taux réel était supérieur à 20%. Sofinco a été condamné en novembre 2007 par le tribunal correctionnel d'évry pour ce fait. Liste des crédits à la consommation : Crédit ou prêt affecté, exemple : crédit auto, achat à crédit ou vente à tempérament. La vente à tempérament est définie comme tout contrat de crédit qui doit normalement emporter acquisition d'un bien meuble corporel (électroménager, véhicule, etc.) et dont le prix s'acquitte en versements périodiques, en trois paiements au moins, non compris l'acompte. Un acompte d'au moins 50% du prix de vente doit être versé au vendeur à la signature du contrat. Tant que l'acompte n'est pas payé, la vente n'existe pas. Le Prêt à tempérament ou prêt personnel est un contrat de crédit aux termes duquel est mise à la disposition du consommateur une somme d'argent qui sera remboursée par des versements périodiques. Il est destiné non pas à financer un achat bien précis mais à permettre à l'emprunteur de faire face à des dépenses telles que des frais consécutifs à des événements familiaux, des frais médicaux, des frais d'études, des impôts, des frais de rénovation, etc. Comme il n'est pas lié à une facture d'achat d'un bien déterminé, le taux d'intérêt pratiqué est plus élevé que celui demandé par le financement d'un achat bien précis, car la banque ne possède pas de garantie réelle (liée à une chose) comme ce serait le cas pour le financement d'une voiture. Le remboursement est toujours mensuel et le taux d'intérêt se présente souvent comme un chargement mensuel.

7 Dimanche 3 mai RÉGIONAL ADRAR LUTTE CONTRE LA CONTREBANDE L'ANP neutralise plusieurs réseaux au Sud Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la contrebande et le crime organisé, deux détachements de l'armée nationale populaire relevant des secteurs opérationnels de Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar (6 e RM) ont saisi, le 30 avril 2015, un camion, 11 détecteurs de métaux et litres de carburant. Le même jour et au niveau de la 4 e RM, un détachement relevant du secteur opérationnel de Touggourt a saisi un véhicule et une quantité importante de denrées alimentaires destinées à la contrebande. Par ailleurs, et au niveau de la 5 e RM, des détachements de l ANP, dans des opérations distinctes, ont saisi, les 30 avril et 1 e mai 2015, 9 véhicules et plus de litres de carburant destinés à la contrebande. LA ZIARA DU CHEIKH MOULAY ABDALLAH ERREGANI Voyage dans le monde du soufisme À tous ceux qui veulent entreprendre un voyage dans le monde du soufisme pour atteindre l'état spirituel qui anime les âmes initiées venues de toute part en quête de ce rayonnement céleste qui éclaire, en fait, le droit chemin menant à la Miséricorde de Dieu, nous recommandons trois Ziaras qui se célèbrent dans le Touat du 1 e au 10 mai Suite en page 8 BOUMERDÈS Cinq malfaiteurs arrêtés Les gendarmes de la section de recherches de Boumerdès ont réussi à mettre hors d'état de nuire 5 individus dont 3 d'entre eux sont des repris de justice. Ces derniers font partie d'un réseau versé dans la criminalité et les vols. L'arrestation de ces criminels fait suite à l'enquête déclenchée au mois de mars dernier lorsqu' un citoyen a fait l'objet d'un vol de son véhicule, une Peugeot 208 dans l'entreprise où il travaille comme gardien au niveau de la cité Sahel dans la commune de Corso, à la sortie ouest du chef-lieu de la wilaya. Pour rappel, des malfaiteurs non identifiés ont fait incursion dans l'entreprise vers 3h30 où ils ont ligoté la victime pour s'emparer ensuite de son véhicule avant de prendre la fuite. Sitôt l'alerte donnée et les investigations déclenchées, la voiture volée a été retrouvée le même jour vers 17h par les gendarmes de la brigade de la commune de Hammadi à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Boumerdès. Les investigations et les recherches poursuivies par les gendarmes enquêteurs ont conduit à l'arrestation des auteurs présumés du méfait qui sont originaires de Blida, Aïn-Defla, M'Sila et Médéa. Quatre autres acolytes, identifiés, originaires de Blida et Aïn-Defla, qui font partie du réseau, font l'objet de recherche par les gendarmes. Présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Boumerdès, 4 accusés sont mis sous mandat de dépôt et l'autre est mis sous contrôle judiciaire. Ils sont poursuivis pour les chefs d'accusation d'association de malfaiteurs, menaces de meurtre et vol qualifié. B. K. TIARET 31 kilos de kif traité et trois véhicules saisis Au moins 31 kilos de kif traité et trois véhicules ont été saisis par les services de la Sûreté de wilaya de Tiaret qui ont également procédé à l'arrestation de cinq personnes dont trois issues d'une même famille. Agissant sur des informations selon lesquelles un couple et leur enfant acheminaient de la drogue de la ville de Maghnia pour la livrer à un complice à Tiaret, les policiers ont procédé, mardi, à l'arrestation de ce trio au village Aïn Meriem, relevant de la commune d'aïn Bouchekif. La fouille du véhicule a permis de découvrir les 31 kilos de kif. Une quatrième personne, qui jouait le rôle d'éclaireur pour les convoyeurs de la drogue, a été arrêtée. Identifiée, la cinquième personne devant réceptionner la drogue est tombée également dans les filets de la police

8 8 Dimanche 3 mai 2015 ADRAR Suite de la page 7 La Ziara du Cheikh Moulay Abdallah Erregani célèbrée à Reggane le jeudi 30 avril et le vendredi 1er mai, la Ziara de Moulay Ali Boubaker à ksar El Habla à Tsabit, le jeudi 7 mai, et la Ziara de Sidi Moussa à Tasfaout le dimanche 10 mai.des milliers de visiteurs venus de toutes parts ont participé à la ziara du Cheikh Moulay Abdallah Benaïssa Erregani qui s'est déroulée à Reggane du jeudi 30 avril au vendredi 1er mai. Les fortes chaleurs enregistrées ces derniers jours dans les régions du Touat et du Gourara n'ont pas empêché ces visiteurs de traverser les 150 km séparant le ksar le plus connu du Tidikelt du chef-lieu de wilaya d'adrar. Le thermomètre a affiché 40 C pour la journée du jeudi avec un ciel clair et 42 C pour la journée du vendredi avec un ciel peu nuageux. Les nuits par contre sont douces, 22 et 24 C. Pour entreprendre ce voyage, le cheich et les lunettes de soleil sont de première nécessité en sus de l'habillement d'une gandoura blanche ou légèrement teintée de bleu de lessive. Pour parer les yeux contre les rayons du soleil, le vent de sable et le picotement de la fumée âcre du baroud, il faut choisir des lunettes qui couvrent bien les yeux. Contre le vent de sable, il faut se couvrir les yeux contre la fumée du baroud aussi et la multitude de grains de sable qui s'envolent au moment des déflagrations.le 1er mai est une date incontournable où les habitants de tous les ksour du Touat se rendent à Reggane pour se recueillir sur le dharih du saint patron de la région Sidi Reggani, qui se trouve à 150 kilomètres d'adrar, près de Taourirt. La ferveur populaire pour ce lieu empreint de mysticisme, loin de s'estamper avec le temps, prend de l'ampleur chaque année avec la facilitation d'accès offerte par le bitumage des routes et la disponibilité sans précédent de moyens de transport de plus en plus confortables. C'est dans une liesse populaire que tout un chacun se rend à la zaouia pour bénéficier de la baraka d' El wali Essalah Sid Erregani. La Ziara, édition 2015 se distingue des précédentes par un riche programme culturel et d'animation comportant des conférences et des débats sur la personnalité, la vie et l'itinéraire du AÏN TÉMOUCHENT MOISSON-BATTAGE ET LUTTE CONTRE LES FEUX DE FORÊT Le wali trace la feuille de route des campagnes Lors de sa dernière rencontre avec les différents responsables ayant trait aux préparatifs de la campagne moissons-battages et celle relative à la lutte contre les feux de forêt, Abdelkader Tayane, le wali par intérim, a insisté sur la nécessité «de renforcer les moyens humains et matériels sur le terrain, pour la concrétisation de meilleurs résultats à travers l'ensemble des régions céréalières.» Procédant à l'installation des commissions à charge des campagnes précitées, Tayane avait «déclaré que le coup d'envoi de l'opération moissons-battages sera donné à partir de Ain El Arbaa, durant le mois de mai.» Les observateurs savent que la zone de la M'léta est une région à vocation agricole d'où l'impérative nécessité de démarrer les travaux de champs en mai. Certainement la direction des services agricoles (DSA) a déjà procédé au choix des exploitations agricoles à partir desquelles le coup d'envoi sera donné par le premier responsable de la wilaya. L'accent a été mis sur les moyens roulants d'accompagnement dont principalement les citernes d'eau pour les besoins pressants en cas d'incendies de chaumes pendant le déroulement de la moisson. Le wali a, par ailleurs, adressé des messages clairs aux CCLS et aux banques. S'agissant des coopératives, il les a sommées «de trouver les voies et moyens adéquats pour éradiquer les chaines devant les docks pendant la livraison de la production.» Le phénomène, qui a connu des hauts et des bas, l'année passée, ne doit pas être vécu cette saison, estiment les témoins. Cette fois-ci, les coopératives ont mis le paquet pour ouvrir d'autres structures disposant de moyens de pesage en nombre suffisant. Du côté de la banque, l'autorité de la wilaya «avait insisté à ce que les meilleurs moyens soient mobilisés pour permettre aux fellahs d'être réglés dans les meilleurs délais.» Sur ce plan-là, la détermination des banques «est affichée d'une manière effective et tout sera effectué dans les délais impartis», apprend-on. Par ailleurs il est à noter que la superficie concernée par la campagne moissons-battages, fondateur de la Zaouia Reggania, ainsi que des soirées artistiques et folkloriques animées par les troupes locales. L'APC de Reggane, initiatrice de cette valeur ajoutée à la Ziara, a même prévu une quinzaine économique à cette occasion.pour remonter aux origines de la Zaouia Erregania, il faudrait suivre la généalogie des cheikhs qui se sont succédé à sa tête. On trouve d'abord Hadj Hassan Erreggani (1650), Sidi Hamou (1650, Cheikh Moulay Ez-Zine en 2015, est de hectares contre ha en 2014, soit hectares de plus. On ne sait pas s'il s'agit là d'une superficie pour une mise en valeur ou de l'arrachage de vigne. Les prévisions de l'administration «tablent sur une production de quintaux de céréales avec la possibilité de collecter quintaux par les CCLS. Cela se traduit par un taux de 48%.» Mais ce que l'on n'a pas mentionné dans ce cadre précis sont les importantes superficies de fourrage. La fenaison a commencé à la mi-avril et se poursuit à ce jour au niveau des régions montagneuses. A moins que les prévisions de productions avancées par la DSA sous-entend qu'il faut compter les quantités de céréales transformées en fourrage. Cependant il est à rappeler, dans ce contexte, que l'année passée, il a été enregistré 37 feux ayant causé des pertes importantes au patrimoine forestier de la wilaya. Les zones qui constituent des foyers de feux de forêt sont localisées au niveau de Béni-Saf, Tamzourah, Sassel, Rachgoun et les parties frontalières avec les monts du Tessala. Cette fois-ci la Protection civile et la conservation des forêts ont-elles reçu les moyens adéquats pour que ces forêts ne soient pas la proie facile aux feux? Boualem Belhadri RÉGIONS (1700), Cheikh Moulay Ali (1725), Cheikh Moulay Abdallah (1800), Cheikh Moulay Abdelkader (1825), Cheikh Moulay Hassan (1853). C'est Cheikh Moulay Abdelmalik Ben Cheikh Moulay Abdellah Ben Moulay Ali Ben Moulay Ezzine Ben Sidi Hamou Ben El-Hadj El-Hassan Erreggani qui est le premier de la famille à venir s'installer au Touat. Sa grande piété et sa disposition à venir en aide aux pauvres le font vite connaître dans toute la région. Il construisit la Zaouïa de Reggane qui devient un centre de rayonnement spirituel où affluaient les tolba en quête du savoir et d'érudition dans le hadith et l'interprétation du Livre Saint. Elle deviendra désormais un lieu de pèlerinage. Non loin de là, s'élèvent deux mausolées. L'un d'eux renferme la sépulture de Moulay Abdellah, mort à l'âge de 40 ans environ; l'autre renferme les corps de ses trois fils enterrés ensemble : Moulay Chérif, Moulay Saïd et Moulay Abbès. La légende populaire locale dit de Cheikh Moulay Abdelmalik qu'il dormait peu et s'adonnait beaucoup aux prières diurnes et nocturnes qu'il entrecoupait seulement par des haltes consacrées à la lecture du Livre Saint. Il avait le don de réciter El Adhkar avec un timbre particulièrement harmonieux et agréable à l'oreille. La tradition orale dit de lui qu'il avait les larmes faciles et était de bon cœur. Dans toutes ses prêches, il s'exprimait avec tant de verve qu'on venait l'écouter des ksour les plus lointains. Il passait le plus clair de son temps en ascète dans la kheloua. En période de querelle entre les «chorfa» de la région, c'est à lui qu'on faisait appel pour la médiation. Plusieurs miracles lui sont attribués et les gens s'empressaient de suivre ses conseils. La transmission initiatique de la baraka de la «Tarika» des Reggani se fête le 30 avril et le 1er mai dans toute la jouissance d'une perfection morale et spirituelle. Un voyage dans le monde du soufisme, de la Tariqa ou voie de Dieu est nécessaire pour atteindre l'état spirituel qui anime les âmes initiées venues de toutes parts en quête de ce rayonnement céleste qui éclaire, en fait, le droit chemin menant à la Miséricorde de Dieu. Du 30 avril au 1er mai, dans tout Reggane, il n'est question que de récits des litanies, de psalmodies du Coran, de panégyriques louant le Prophète Mohammed (QSSSL), de «hadra», de «dhikr» et de baroud pour fêter l'évènement dans une atmosphère rendue opaque par la fumée qui se dégage des encensoirs où brule le benjoin («jaoui», localement). Les déflagrations intermittentes du baroud font sursauter de temps à autres les personnes plongées dans la méditation. Vendredi dernier, après la prière du Maghreb qui a lieu sur l'immense esplanade, les ziar et les chouyoukh ont récité ensemble la grande «Fatiha», clôturant la ziara de Cheikh Erregani, en implorant Dieu d'épargner à l'algérie la «Fitna» qui court ces derniers temps. Messaoud Ahmed

9 RÉGIONS Dimanche 3 mai ANNABA Les travaux de la dernière session de l'assemblée populaire de la wilaya (APW) d'annaba ont permis de passer en revue, le bilan des activités de la wilaya durant l'exercice 2014 dans le domaine de la santé. Des avancées bien palpables ont été réalisées à Annaba. C'est ce qui ressort du bilan présenté à cette occasion tant en matière de couverture des besoins médicaux attendus par les malades. Avec un millier de lits, la capacité d'accueil hospitalière de la wilaya pourrait passer à lits, a- t-on estimé en disant que les choses pourraient encore aller mieux avec le projet de réalisation d'un Centre Hospitalier Universitaire (CHU) El Bouni de 500 lits, de l'extension avec une centaine d'autres lits de l'etablissement Hospitalier Spécialisé «Mère enfant», d'un Centre Régionale de Transfusion Sanguine ainsi que de nombreuses policliniques dont celle de Draa Erich. Entre autres projets, l'on citera également la consolidation des services de santé de base selon les principes de proximité, d'efficacité et de qualité des services offerts à une large frange de la population. Pour leur part, les élus de l'apw, ils ont confié qu'ils ne partageaient nullement l'affirmation portant sur la convergence de la politique publique bien conçue, capable d'assurer un équilibre entre progrès et santé des populations. L'accent a été, pour la circonstance, sur les CHLEF APW La santé à l'ordre du jour Le directeur général des collectivités locales au ministère de l'intérieur accompagné de deux collaborateurs ainsi que du Wali, a effectué mercredi dernier, une brève visite qui l'a conduite au niveau de plusieurs plages de la wilaya dont celle de la plage centrale de la ville de Ténès, de La Marina, de Oued-Gseb ou celle d Oued El-Mallah. Cette visite a-t-on appris s'inscrit dans le cadre de la préparation de la prochaine saison estivale pour relever les lacunes et les insuffisances afin d y remédier, dans le but de réunir toutes les conditions de repos pour les estivants. Pour sa part le Wali, Mr Aboubakr Essedik Boucetta a indiqué que la wilaya de Chlef a bénéficié d'une enveloppe de cinq milliards de centimes dont un milliard pour la seule ville de Ténès pour la préparation de la saison estivale portant sur des opérations d'aménagement et d'équipement des plages. Le Wali n'a pas écarté l'éventualité d'autres financements pour réaliser d'autres opérations ou d'acquisition de matériels de nettoiement des plages. Par efforts consentis pour améliorer la prise en charge des malades, notamment avec la mise en service du centre anticancer. De même que les critiques des élus ont été principalement axées sur l'absentéisme des praticiens et les insuffisances constatées dans la prise en charge de la médecine scolaire. «Comment peut-on parler d'unité de dépistage scolaire en charge de plus de élèves qu'animent dans 23 structures une trentaine de praticiens, auquel s'ajoute un autre point noir celui de l'insuffisance des incinérateurs, la vétusté avancée des polycliniques et des locaux à l'image de l'hôpital Dorban qu'il faut démolir et non restaurer. Comment peut-on parler d'amélioration de la santé alors que le nombre des tuberculeux est en nette augmentation, que des équipements acquis à l'importation n'ont jamais fonctionné et que l'absentéisme des praticiens relève d'un quotidien auquel sont confrontés les citoyens», a-ton ajouté. D'autres points relatifs aux secteurs de l'agriculture et l'éducation ont été débattus par les élus lors de cette session de l'apw. Khadidja B. GENDARMERIE NATIONALE Amélioration perpétuelle de la couverture Lors de la rencontre avec les différents organes de la presse locale, à l'occasion de la présentation d'un bilan des activités de la gendarmerie nationale, il a été relevé que le nombre d'affaires enregistrées dans le cadre de la lutte contre les différents phénomènes de délinquance courant le 1er trimestre 2015 est plus important que celui enregistré à la même période de l'année écoulée. De nombreuses affaires de stupéfiants, délits de droit commun et de crimes ont été résolues pour des arrestations d'individus suspects dont des mineurs en hausse. Dans la wilaya de Annaba, bien qu'en baisse pour la même période passant de 72 en 2014 à 16 en 2015, les affaires de meurtres, de tentatives de meurtre, de coups et blessures ayant entraîné la mort de vols avec violences auraient méritées que l'on s'y attarde un peu plus. Tout autant que sur la lutte contre le trafic de stupéfiants qui a permis au même groupement de saisir 1,564 kg kif traité et 878 comprimés de psychotrope et d'interpeller 38 individus. Le renforcement du dispositif sécuritaire et la constitution d'équipes spécialisées disposant d'une base de données, ayant pour ailleurs nous avons appris que la concession des plages est annulée à partir de la saison estivale Il en est de même pour le nettoiement des plages qui peut être réservé aux jeunes qui ont crée leur propre entreprise dans le cadre de l'ansej. À titre de rappel, la wilaya de Chlef a MASCARA Lancement des travaux de réalisation de la pénétrante recensé 26 plages autorisées à la baignade interdisant cinq autres pour des raisons de sécurité ou d'insalubrité. Bencherki Otsmane Célébration de la journée du 1 er Mai à Sidi -Akkacha Contrairement aux années précédentes ou la célébration de la journée internationale du travail coïncidant avec le 1er Mai de chaque année se tenait au chef-lieu de wilaya, pour cette année le wali accompagné d'une importante délégation dont les élus et les responsables de l'ugta a fait le déplacement à la commune de Sidi-Akkacha dans la daïra de Ténès. Au programme des festivités le traditionnel dépôt de fleurs au carré des martyrs suivie de la lecture de la Fatiha. Mais c'est au niveau de l'usine céramique de Sidi-Akkacha que la cérémonie a eu lieu avec l'allocution prononcée par Mr Aboubakr Essedik Boucetta, wali de Chlef devant un parterre de travailleurs de cette unité affiliés tous à la centrale syndicale de l'ugta qui emploie prés de 460 ouvriers. Après avoir rappelé que le monde entier célèbre cette journée le wali dira que «cette journée nous donne l'occasion pour faire le point des avancées ou des reculs dans la situation sociale des employés, mission de compléter les enquêtes, sont parmi les facteurs favorisant cette amélioration. Le bilan du groupement de gendarmerie de Annaba au titre du 1er trimestre 2015 se distingue, notamment par l'évolution positive de plusieurs indicateurs clés, grâce à la diversité des domaines d'intervention dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes menées avec la collaboration de la brigade scientifique et celle technique. Il s'agit également du résultat de la multiplicité des niveaux d'intervention locale, régionale et nationale et l'élaboration d'une stratégie sécuritaire anticipatoire fondée sur le renforcement du sentiment de sécurité chez les citoyens qui n'hésitent plus à dénoncer les agresseurs où qu'ils se trouvent. Le recours au numéro vert ou (dorénavant) au pour déposer une plainte commencent à donner leur fruit. Combien de tentatives de vol, de cambriolage ou autres actes d'agression ont-ils été mises à l'échec grâce à ces procédures. Le citoyen est aujourd'hui conscient de l'importance de son implication pour la dissuasion si non l'arrestation de ceux qui ne reculent devant rien pour arriver à leur fin. K.B. Le ministre des travaux publics, Abdelkader Kadi, a donné, vendredi, à Mascara, le coup d'envoi des travaux de réalisation d'une pénétrante devant relier cette ville à l'autoroute Est-Ouest sur une distance de 43 kms. Sur place, le ministre a demandé au bureau d'études et au groupement d'entreprises retenues pour ce projet de réaliser sa deuxième tranche de 18 kms, entre les communes de Tizi et de Hacine, en évitant de construire un tunnel et de dégager des solutions idoines pour contourner des difficultés techniques et éviter des surcoûts. Les responsables de l'agence nationale des autoroutes (ANA) ont préconisé de relier ce deuxième tronçon directement à l'autoroute Est-Ouest à l'aide d'une nouvelle bretelle au lieu de la RN 97 et ce en raison des problèmes techniques pouvant surgir, du fait que cette région est fréquemment inondée par les intempéries. Dans la commune de Hacine, le ministre a pris connaissance des données techniques et financières de ce projet dont la durée de réalisation est de 24 mois. Le projet de cette pénétrante a été scindé en deux lots. Le premier d'une longueur de 25 kms devra relier cette commune à l'autoroute Est-Ouest. Il est pris en charge par un groupe d'entreprises nationales publiques et privées ainsi que par une société chinoise. Son coût a été fixé à 15, 7 milliards de DA. Le second lot concernant 18 kms de route entre Hacine et Tizi. Une enveloppe de 19, 4 milliards de DA a été dégagée, alors qu'un groupe d'entreprises nationales et une société espagnole se chargeront de la réalisation. Combler les lacunes des saisons estivales précédentes ouvriers, enseignants, de la fonction publique et d'autres secteurs pour préciser : «Le 1er mai, c'est la reconnaissance des luttes ouvrières du XIXe siècle, celles de la première révolution industrielle pour la réduction du temps de travail (la semaine de 48 heures est une conquête du siècle suivant, avec les congés payés et la protection sociale)». Le wali a exhorté les travailleurs à redoubler d'efforts et surtout de défendre les acquis et leurs outils de travail. Il faut noter que le Wali s'est dit impressionné par la production de l'unité de céramique visitée tant par la qualité que par la quantité, et dont une partie est exportée vers nos pays voisins. À l'issue de cette cérémonie, des présents ont été offerts aux retraités de cette unité industrielle. Il y a lieu de noter également que le 1 er Mai a été célébré par les facteurs de la wilaya qui ont tenu leur traditionnelle «marche à pied» et qui s'est déroulée à Chlef et au cours de laquelle une centaine d'agents ont participé. Bencherki Otsmane

10 Dimanche 3 mai SP RTIF FINALE DE LA COUPE D'ALGÉRIE U17 L'ASO Chlef remporte le trophée Chlef a remporté la finale de la Coupe d'algérie 2015 (catégorie U17) de football, en battant l'usm Alger sur le score de 1 à 0, ce vendredi au stade des frères Brakni de Blida. Cette rencontre a été precedée par la finale des moins de 15 ans qui a été remportée par Paradou AC aux dépens de l'usm Alger L'ASO (3-1). Ces deux finales ont été jouées en présence du président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua et des membres du bureau fédéral. L'USM Alger jouera sa saison cet après midi, quand elle donnera la réplique aux guinéens de l'as Kaloum au stade de Bamako en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions d'afrique, surtout après avoir hypothéqué ses chances pour garder son titre de champion d'algérie, et sorti prématurément de la Coupe aussi. LIGUE DES CHAMPIONS D'AFRIQUE L'USMA et le MCEE à rude épreuve Du coup, il ne reste aux Rouge et Noir qu'un seul pari pour espérer et se réhabiliter, à savoir un ticket pour la phase des poules d'une compétition sur laquelle tout le club mise énormément. L'USMA aura néanmoins la tâche très difficile, même s'il s'agira d'affronter l'as Kaloum sur un terrain neutre. La Guinée étant interdite d'accueillir des compétitions internationales à cause du virus Ebola.Vainqueur à l'aller avec un score étriqué (2-1), les Usmistes auront dur à faire pour préserver leur maigre avance, surtout avec les nombreuses défections enregistrées dans leurs rangs. En effet, la formation de Soustara sera privée de quatre de ses joueurs. Il s'agit de Rabie Meftah, suspendu, ainsi que Hocine El Orfi, Farouk Chafai, et Youcef Belaili, blessés. De son côté, le gardien de but Mohamed Lamine Zemmamouche, annoncé incertain pour cette rencontre pour cause de blessures, est finalement apte à jouer. La délégation de l'usma est arrivée jeudi soir à Bamako, conduite par le vice-président, Rebouh Haddad, qui a tenu à encourager ses joueurs, à 48 heures de cette rencontre capitale, pour le passage à la phase de poules. Pour sa part, l'autre représentant algérien dans cette épreuve, en l'occurrence, le MC El Eulma, n'aura pas la mission moins compliqué sur le terrain des Tunisiens du CS Sfax, après leur petit succès lors du match (1-0), un résultat qui met les Algériens en péril pour leur première participation continentale. Seulement, au vu de la dynamique des bons résultats réalisés par les protégés de l'entraîneur français, Jules Accorsi, depuis quelques temps, l'on est en droit de croire à un autre exploit des gars des hauts plateaux, exactement comme ils l'ont fait lors du précédent tour, lorsqu'ils étaient allés décrocher la qualification du terrain de la coriace formation ghanéenne de l'asante Kotoko, alors qu'ils s'étaient contentés d'un nul vierge à domicile lors de la première tranche. Hakim S. GRAND PRIX CYCLISTE DE LA VILLE D'ORAN Bouzidi remporte la première étape Le cycliste Mohamed Bouzidi, sociétaire du vélo Club Sovac, a remporté vendredi la première étape de la 21e édition du Grand Prix de la ville d'oran. Cette première étape, disputée sur le circuit fermé du boulevard de l'aln (ex- Front de mer), a vu Bouzidi s'imposer au sprint devant son coéquipier Fayçal Hamza et Ayoub Kerrar de l'équipe du GS Pétroliers. Chez les juniors, la première place est revenue à Islam Mansouri du club NR Dely Brahim, suivi de Yacine Hamza et de Belabsi Mohamed du Vélo Club Sovac d'alger. Les coureurs ont parcouru une distance de 86 km sur un circuit fermé de 4,8 kilomètres parcouru 18 fois pour les séniors et 15 tours pour les juniors, encouragés par un public très nombreux. Plus de 109 cyclistes ont participé à cette compétition, dont 63 juniors et 46 seniors, issus de 18 clubs représentant huit wilayas du pays (Alger, Blida, Chlef, Mostaganem, Relizane, Aïn Témouchent, Sidi Bel-Abbès et Oran). La deuxième et dernière étape de ce Grand Prix sera disputée samedi à Haï Es-Sedikkia sur un circuit fermé de 4,1 km à parcourir 20 fois pour les seniors et 17 tours pour les juniors. Cette manifestation sportive est organisée par la Ligue oranaise de cyclisme en collaboration avec la Direction de la jeunesse et des sports (DJS). TOURNOI DE LA PRESSE SPORTIVE Essalama remporté le trophée devant l'entv (2-1) L' équipe d'essalam a remporté le trophée de la 8 è édition du tournoi de football de la presse nationale, en battant son homologue de l'entv (2-1), vendredi en finale disputée au stade du complexe sportif de la Protection civile à Dar Beïda (Alger). En présence de plusieurs ministres et cadres de l'état, des personnalités sportives algériennes et des représentants de différents organes de presse, la journée a été marquée par le déroulement de deux matches gala, pour perpétuer la tradition. Le 1 er match a vu l'équipe de Mobilis battre l'équipe des rédacteurs en chef des différents organes de presse (4-0), alors que le 2 e s'est achevé en faveur de l'équipe des membres du gouvernement et des cadres vainqueurs des directeurs d'organes par (5-0), dont un doublé du ministre des sports, Mohamed Tahmi. La 8 e édition du tournoi de football de la presse algérienne dont le coup d'envoi avait été donné le 6 avril dernier au stade du 5-Juillet (Alger), avait réuni vingt-deux (22) équipes, représentant plusieurs organes de presse. Parrainé par l'opérateur téléphonique Mobilis, le tournoi a été dédié cette année à la mémoire du défunt Aziz Younsi, journaliste de la chaîne III de la radio nationale. Initié par l'organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA), le tournoi de football destiné aux médias algériens est placé, cette année sous le slogan "Echange, fraternité et amitié" entre les hommes de la corporation, et commémore la journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai de chaque année). La célébration de la journée mondiale de la Liberté d'expression se poursuivra, dimanche matin avec l'organisation, à l'hôtel Hilton (Alger) d'un séminaire international sur le thème "le sport et le profesionnalisme des médias", initié par le comité olympique et sporitf algérien (COA) en collaboration avec l'organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA). Plusieurs communications seront présentées à l'occasion par des professionnels dans le domaine, algériens et étrangers. En soirée, une cérémonie de remise de cadeaux et distinctions à d'anciens journalistes de différents organes et à des personnalités sportives, sera organisée au même endroit, et clôturera les activités initiées par l'onjsa à l'occasion du 3 mai.

11 SPORTS 12 Dimanche 3 mai ALORS QUE L'ASO QUITTE LA COUPE DE LA CAF L'ESS a joué avec le feu face au Raja Casablanca Le champion d'afrique en titre, l'es Sétif, a eu vraiment peur et a joué avec le feu avant de décrocher son billet pour la phase des poules de la Ligue des champions d'afrique de football, vendredi soir, au détriment du Raja Casablanca. s'est difficilement qualifiée à la L'Entente phase des poules de la Ligue des champions d'afrique après s'être imposée face au Raja de Casablanca aux tirs au but (4-1). Les deux équipes ont terminé le temps réglementaire sur un score de parité (2 à 2), soit le même résultat qui avait sanctionné le match aller qui s'est déroulé Kheireddine Madoui annonce sa démission L' entraîneur de l'es Sétif, Kheireddine Madoui, a annoncé sa démission, vendredi soir, aussitôt après la qualification de son équipe pour la phase de poules de la Ligue des champions africains aux dépens du Raja Casablanca (2-2 et 4 tirs au but à 1). Madoui a refusé, en dépit de l'insistance des journalistes qui assistaient à sa conférence de presse d'après-match, de donner les raisons de sa décision, se contentant d'indiquer qu'il poursuivra son travail jusqu'à la fin de la saison et que sa démission sera effective "lorsqu'il aura réglé le problème des recrutements, pour ne pas mettre les dirigeants du club en difficulté en ce qui concerne cette question". "J'annonce ma démission aujourd'hui pour laisser le temps nécessaire à la direction de trouver un nouveau coach", a ajouté Kheireddine Madoui dont la sortie inattendue, au soir d'une qualification en compétition continentale, va sans doute alimenter la chronique sportive dans les prochains jours. à Casablanca (Maroc). L'ESS a réussi, donc, à se qualifier à cette étape de la compétition pour la troisième fois consécutive. Une qualification qu'elle doit à son gardien de but international, Le gardien de but du MC El Eulma, Nassim Ousserir, a annoncé son départ du club à l'issue de l'exercice en cours, et qui coïncide avec la fin de son contrat avec la formation de Ligue 1 algérienne de football. Ousserir, que les dirigeants du MCEE veulent prolonger son bail, a justifié, au micro d'el Heddaf TV, sa décision par des "raisons personnelles", ajoutant qu'il se doit de se rapprocher de sa famille à Alger. L'ex-portier du CR Belouizdad (33 ans), est à son deuxième exercice sous les couleurs de ''Babia'' avec laquelle il s'apprête à disputer Sofiane Khedaïria, qui s'est illustré lors de la séance de tirs au but. À noter que les réalisations de l'ess ont été inscrits par Belamiri (8') et Delhoum (47'), alors que ceux du Raja ont été signés par Hafidi (57') et Kerrouchi (90').Ce n'était pas par contre le cas pour L'ASO Chlef, le représentant algérien dans la Coupe de la CAF qui est sortie avec les honneurs après avoir chèrement vendu sa peau à Tunis contre le Club Africain. Après avoir subi le jeu en première période et pris un but dans les dernières minutes par Dhaouadhi d'un astucieux ballon piqué (42_), les Algériens ont réalisé une très belle deuxième période.salhi se distingue d'abord en réalisant un arrêt exceptionnel sur une nouvelle tentative de Dhaouadhi, avant que les Algériens ne fassent tourner le ballon de très belle manière jusqu'à cette action où Zaouche d'un tir des 30 mètres ne trouve la transversale. Les joueurs de Chlef vont tenter jusqu'au bout mais la fatigue se faisant sentir, le Club Africain finit par tenir le ballon pour se qualifier dans la douleur. Maintenant que l'aventure africaine est terminée, les Chélifiens n'ont désormais qu'à se concentrer sur leur objectif principal, à savoir le maintien en Ligue 1, eux qui sont vraiment menacés de relégation avant quatre journées de la fin du championnat. Hakim S. CHAMPIONNAT NATIONAL AMATEUR OUEST L'OM Arzew accède en Ligue 2 L' 10 E SEMI-MARATHON INTERNATIONAL DE LA VILLE DE BÉJAÏA Le Marocain Selmouni Anis bat le record à la mémoire de Kadri Ahmed, avec des tee-shirts conçus spécialement à la mémoire du regretté, C'était décédé il y a de cela quelques jours que le 10ème semi-marathon de la ville de Béjaïa a eu lieu avant-hier, en présence de pas moins de 6020 athlètes qui ont participé venus de 14 pays dont l'afrique du Sud, l'allemagne, la Chine, l'espagne, l'ethiopie, le Maroc, la Somalie, le Kenya, le Liban, la France, la Tunisie, la Turquie, la Tanzanie et bien entendu l'algérie. Ce semi-marathon a été sponsorisé par plusieurs entreprises et les autorités locales de la Wilaya de Béjaïa. On citera pêle-mêle la wilaya de Bejaia, l'apc de Bejaia, la DJS de Bejaia, la F.A.A, l'a.i.m.s, la L.A.B, l'a.m.c.b, Ifri, Cevital, Agro-Ifri, Ifruit, Mobilis, Asta la vista, Hôtel Zephyr, EPB, PTT, Skechers, Kalirama, Meriplast, ECI Boudiab, Simaf et Hyundai. Tout comme, il y avait une présence en force des gens de la presse, audiovisuelle, telle que BRTV, ENTV, de la Radio locale (Radio Soummam), Jil FM, ainsi que des quotidiens tels que Botola, le Courrier d'algérie, la Dépêche de Kabylie, Le Géant sportif, El-Watan. Un semi-marathon qui a connu la participation de trois catégories, réparties sur trois distances, à savoir 3 kilomètres pour les jeunes, 7 kilomètres et 21,097 kilomètres. Il y avait beaucoup de monde et aussi des autorités locales, des ambassadeurs, des représentants de la DJS et d'autres personnalités. Pour les résultats, dans la distance de 7 Kilomètres, la 1ère place MCEE Ousserir sur le départ un match important face au CS Sfax (Tunis) dimanche à Sfax en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions d'afrique (victoire du MCEE à l'aller 1-0).En cas de qualification de l'équipe à la phase des poules, le représentant algérien perdra ainsi une licence africaine. La prochaine destination d'ousserir pourrait être l'usm Blida, club qui vient d'assurer son accession parmi l'élite avant trois journées de la clôture du championnat de Ligue deux, a appris l'aps auprès de l'agent du portier algérois. est revenue à Siham Ait Athmane avec un chrono de 25'52 '', la deuxième à Hajer Soukhal de Bordj Bou-Arréridj avec un chrono de 27'51'' et la troisième pour Lilia Moussaoui de Bejaia, avec 30'43''. Dans la distance de 21,097 kilomètres hommes, la première place a été remportée par le Marocain Anis Selmouni, avec un nouveau record, soit un chrono de 1 h 03 min et 23 sec. L'ancien record était de 1 h 04 min et 27 sec. La deuxième place est revenue au Kenyan Nicholas Kipkemboi avec un chrono de 1 h 03 min et 54 sec. La troisième place est revenue à l'ethiopien Sraj Mouhajr Hareden avec le même chrono. Dans cette catégorie, le premier Algérien à entrer était Houari Samara avec un chrono de 1 h 06 min et 44 sec. Dans la catégorie des femmes, c'est l'ethiopienne Gudeta Buzunesh Getachew qui est rentrée Olympic Madinat Arzew (OMA) a assuré son accession en Ligue 2 professionnelle de football, à une journée de la fin de la compétition, en battant, vendredi à Arzew le RCB Oued Rhiou sur le score de 1 à 0, pour le compte de la 29ème journée du championnat d'algérie amateur de football (groupe Ouest). Avec sept points d'avance sur son poursuivant, l'om Arzew retrouve l'élite après cinq ans de purgatoire en division Amateur. En bas du classement, l'es Araba dernier au classement est rétrogradé en division interrégions "Ouest". RÉSULTATS ET CLASSEMENT OM Arzew - RCB Oued Rhiou 1-0 CRB Sendjas - ES Mostaganem 0-0 GC Mascara - SCM Oran 0-1 JSM Tiaret - US Remchi 3-0 SA Mohammadia - CC Sig 1-3 WA Mostaganem - SKAF Khemis 1-0 CRB Ben Badis - MB Hassasna 0-0 ES Araba - IS Tighennif 1-3 Pts J 1.OM Arzew SCM Oran ES Mostaganem GC Mascara SA Mohammadia JSM Tiaret WA Mostaganem RCB Oued Rhiou CRB Sendjas US Remchi IS Tighennif SKAF Khemis MB Hassasna CRB Ben Badis CC Sig ES Araba 9 29 première avec un chrono de 1 h 13 min et 29 sec, suivie de la Kenyenne Alice Kimutai Jeptemboi avec un chrono de 1 h 15 min et 28 sec. La troisième avait pour nom Yanet Gaedew Goyomsa de l'ethiopie avec un chrono de 1 h 19 min et 09 sec. La première Algérienne qui est rentrée était Riham Senani avec un chrono de 1 h 21 min et 37 sec. A la fin des récompenses ont été offertes aux premiers de chaque catégorie. Chez les garçons, il y avait des récompenses allant de 30 millions de centimes jusqu'à 2 millions de centimes. Chez la catégorie des femmes, il y avait les 10 premières qui étaient récompensées, alors que le premier prix était de 15 millions de centimes. ANIS SELMOUNI : «FIER D'ÊTRE VAINQUEUR» «Dieu Merci, je suis rentré le premier et c'est grâce aux efforts que j'ai consentis dans cette course. Je suis habitué à ce semi-marathon et je participerai toujours sans détours. Je remercie les autorités algériennes pour les efforts consentis aussi pour la réussite de ce semi-marathon de la ville de Béjaïa. J'ai réussi à prendre un ascendant psychologique lors des 15 premiers kilomètres, avant de terminer les six restants en apothéose, soit en première place et avec un nouveau record. Bien évidemment, je suis content d'avoir représenté dignement mon pays. Encore une fois, bravo pour les organisateurs et rendez-vous à la prochaine édition.». M.R. Après quatre défaites de suite, Marseille a retrouvé le chemin de la victoire en s'imposant sur la pelouse de Metz (2-0), vendredi en ouverture de la 35e journée de L1. Sans être brillant, l'om a mis fin à l'hémorragie grâce aux 100 et 101e buts de Gignac en L1 (dont vingt cette saison). Ce succès permet aux joueurs de Marcelo Bielsa de toujours rêver à la troisième place du championnat, synonyme de tour préliminaire de Ligue des champions, l'objectif annoncé en début de saison. En effet, les Phocéens reviennent provisoirement au quatrième rang avec 60 points, à égalité avec Saint-Étienne et à deux longueurs de Monaco, qui jouent respectivement samedi à Bastia et dimanche contre Toulouse. En revanche, le couperet de la Ligue 2 s'approche à grands pas pour le FC Metz. Avec 30 points, les joueurs d'albert Cartier possèdent huit longueurs de retard sur le premier Chelsea peut remporter ce week-end son cinquième titre de champion d'angleterre, le premier depuis cinq ans, s'il bat Crystal Palace à Stamford Bridge, tandis que Manchester City, à Tottenham, Arsenal, en déplacement à Hull et Manchester United à domicile contre West Bromwich, continueront de batailler pour la deuxième place. Le titre pour les "Blues". Après la Coupe de la Ligue en PEOPLE David Beckham fête ses 40 ans au Maroc Da v i d Beckham a fêté samedi 2 mai son 40e anniversaire et se met en scène pour l'occasion sur Instagram, le service de partage de photos et de vidéos. Le réseau social s'est fendu d'un communiqué tôt dans la matinée pour annoncer l'ouverture du compte du Spice Boy. Dans son premier message, l'ancienne star de Manchester United et du PSG «remercie (ses fans) pour tous (leurs) messages d'anniversaire» et annonce qu'il se prépare à «un grand jour avec les amis et la famille». Selon les gazettes, une grande fête est prévue dans un hôtel de Marrakech, au Maroc. Parmi les nombreux invités, figure notamment l'acteur américain Tom Cruise. Côte foot, Gary Neville, ex-partenaire de "Becks" à Man.U. et en équipe d'angleterre, est était de la partie. Phs : DR LIGUE 1 L'OM gagne enfin non-relégable, Reims, et pourraient être relégués dès la fin du week-end. Sur la pelouse glissante du stade Saint-Symphorien, qui affichait presque complet ( spectateurs), le 18e succès de l'om cette saison en championnat a été long à se dessiner. Les Marseillais ont globalement dominé la rencontre mais ont peiné à développer un jeu de qualité. Quant à la défense, certes privée de Morel, suspendu, et Dja Djédjé, blessé, elle n'a jamais semblé complètement sereine, à l'image de cette occasion messine dès la première minute. Parti côté droit dans le dos de Mendy, Sarr délivrait un centre en retrait qui prenait en défaut la défense centrale azuréenne. Lejeune reprenait sans contrôle, mais Mandanda repoussait des poings. Quelques minutes plus tard, c'est Bussmann qui s'infiltrait dans l'axe mais manquait sa frappe seul à l'entrée de la surface (20e). En seconde période, Metz se montrait dangereux surtout de loin et sur coup de pied arrêté. Sassi plaçait d'abord une frappe trop timide (56e), tandis que Malouda obligeait Mandanda à se coucher (65e). Enfin, le gardien marseillais se montrait décisif sur une reprise messine à bout portant (76e). PREMIER LEAGUE Chelsea pour le sacre février dernier, Chelsea peut remporter son deuxième trophée de la saison, dimanche dans son antre de Stamford Bridge. Une victoire face à une équipe de Crystal Palace déjà sauvée et en vacances, et les Blues retrouveront les sommets de la Premier League pour la cinquième fois de leur histoire (1955, 2004, 2005 et 2010). Même toujours privés de Diego Costa, même fatigués, les hommes de Mourinho ne sont qu'à trois points du sacre. Comme ils n'ont jamais perdu à domicile cette saison en championnat, dimanche devrait bien être, sauf gros accident, le jour de la consécration pour les Londoniens. Manchester City en danger. Revenus à la deuxième place du classement (à la différence de buts) le week-end dernier après leur succès difficile contre Aston Villa (3-2), les "Citizens" ont un déplacement périlleux à Tottenham dimanche. C'est de loin la rencontre la plus difficile des équipes de tête puisque les "Spurs"(6e) se battent encore pour une place en Europa League la saison prochaine. Malgré l'avenir incertain de Manuel Pellegrini et un effectif qui va beaucoup évoluer cet été, les champions en titre, détrônés JUVENTUS Pogba pourrait jouer le retour PAYET PASSEUR, GIGNAC BUTEUR Côté marseillais, il avait fallu attendre la 25e minute et une frappe d'imbula repoussée par Mfa pour voir la première occasion franche. Les Phocéens monopolisaient le ballon grâce à un pressing qui gênait fortement les Lorrains. Malgré de nombreux centres, ils ne parvenaient pas à inquiéter le gardien lorrain. Finalement, l'om ouvrait le score en profitant d'une erreur de Mfa. Sur un corner de Payet, il s'élevait et se saisissait du ballon mais le relâchait après avoir percuté Palomino. Gignac se saisissait du ballon, se retournait et marquait ainsi son 100e but en L1 (0-1, 38). A l'heure de jeu, l'om doublait la mise, toujours par Gignac. Lancé par Payet, auteur de sa 14e passe décisive de la saison, l'attaquant piquait son ballon pour battre Mfa, au plus grand bonheur de Bielsa (0-2, 63e). Le gardien mosellan allait même sauver son équipe du naufrage devant Lemina (74e) et Ayew (85e). Si le club phocéen a enfin retrouvé la victoire, il n'est pas guéri et devra confirmer en battant Monaco la semaine prochaine pour encore rêver en grand. très probablement dès ce weekend par Chelsea, vont devoir batailler jusqu'à la fin pour garder leur deuxième place et sauver une saison jusqu'à présent très décevante. La dynamique d'arsenal. Les "Gunners" n'ont pu renverser Chelsea le weekend dernier (0-0) lors du choc au sommet du championnat. Ce match nul a mis un terme à huit victoires de suite en Premier League mais n'a qu'à peine altéré l'ambition des Londoniens, qui comptent également un match de retard contre Sunderland à jouer, de finir juste derrière leurs voisins de Chelsea au classement. Pour repasser devant City et résister à Manchester United, il leur faut reprendre le chemin de la victoire, lundi à Hull, qui se bat pour ne pas descendre. Arsène Wenger conserve tout de même une dynamique et une confiance déterminantes dans le sprint final. Aucune autre équipe n'a fait mieux qu'arsenal en termes de résultats en La star française de la Juventus Turin Paul Pogba, blessé, devrait retrouver la compétition pour la demi-finale retour de Ligue des champions contre le Real Madrid, le 13 mai, a dit vendredi son entraîneur, Massimiliano Allegri. "Les examens sont bons, nous sommes optimistes pour sa guérison, et espérons qu'il pourra revenir pour le match retour contre le Real", a dit Allegri à la chaîne Sky Sports vendredi. Un communiqué de la Juventus évoquait "une bonne évolution de sa lésion musculaire" à la cuisse droite, ainsi que la mise en place d'"un programme personnalisé" d'entraînement pour le joueur avec un "retour dans le groupe pour mercredi", lendemain de la demie aller, afin de préparer la rentrée du N.6 français à Bernabeu pour le retour. A propos de la rencontre de samedi en Championnat d'italie à Gênes contre la Sampdoria, Allegri a parlé d'une "première balle de match" pour le titre de champion d'italie. Un point suffit à la Juve pour un quatrième "scudetto" consécutif. Mais "nous restons sur deux défaites en déplacement" à Parme et Torino, a prévenu Allegri. "Nous voulons régler la question du titre et penser à l'europe", a-t-il ajouté, évoquant la possibilité de faire reposer son stratège Andrea Pirlo. ARSENAL Arsène Wenger répond à José Mourinho Dimanche dernier, lors du nul entre Arsenal et Chelsea (0-0), les fans des Gunners chambraient les Blues en chantant "Boring, Boring Chelsea". Interrogé à ce sujet après la rencontre, José Mourinho avait répondu qu'être «ennuyeux, c'était plutôt de ne pas gagner de titre en onze ans». Une nouvelle attaque envers Arsène Wenger, qui n'a pas tardé à rétorquer: «La plus belle qualité chez un manager, c'est de respecter les autres. Et certains ont des progrès à faire à ce sujet...» Rappelons que le Français n'a jamais battu le technicien portugais en 13 duels. AC MILAN Un Thaïlandais sur le point de racheter 51% du club L' homme d'affaires thaïlandais Bee Taechaubol est sur le point de racheter 51% des parts de l'ac Milan à Silvio Berlusconi, selon les médias italiens vendredi. "M. Berlusconi a dit oui à M. Bee, rendez-vous demain (samedi) à Arcore", la résidence du propriétaire du Milan, écrit la Gazzetta dello sport sur son site internet. Après plusieurs jours de négociations dans la capitale lombarde, l'accord pourrait être officialisé samedi, estiment plusieurs sites de journaux italiens, qui évoquent une négociation à 500 millions d'euros. Silvio Berlusconi a racheté l'ac Milan le 20 février 1986, le club a remporté notamment cinq Ligue des champions sous sa présidence. MANCHESTER UNITED Van Gaal veut garder Di Maria Proche de rejoindre le PSG l été dernier, Angel Di Maria serait toujours une des priorités de Nasser Al-Khelaïfi pour cet été. Néanmoins, Louis Van Gaal souhaiterait le conserver à Manchester United. Handicapé par le fair-play financier, le PSG a dû laisser filer Angel Di Maria à Manchester United lors du dernier mercato estival. Toutefois, en Premier League, l Argentin n a pas retrouvé le niveau qu il avait montré au Real Madrid. Son malaise pourrait donc le pousser au départ et le PSG serait notamment prêt à le sortir de cette situation. Malgré une première saison compliquée et des rumeurs de départ, Angel Di Maria pourrait rester à Manchester United. Relayé par le site du club, Louis Van Gaal s est positionné à ce sujet : «Je pense que Di Maria doit rester. Il ne peut pas dire qu il a eu une saison merveilleuse ici, mais il travaille très dur. Je suis satisfait de son attitude. Ce n est pas un problème. L entraîneur et le joueur dépendent toujours de l avis du joueur. Le joueur décide, donc nous verrons ce qu il décide. La décision ne lui revient pas seulement, car nous avons un contrat, nous parlerons avec chaque joueur et nous évaluerons les situations comme d'habitude».

12 MONDE Dimanche 3 mai YÉMEN Craintes d'un arrêt de l'aide humanitaire Le Conseil de sécurité de l ONU a échoué vendredi à se mettre d accord sur un projet russe réclamant des pauses humanitaires dans la guerre au Yémen, où la pénurie de carburants menace sérieusement la distribution d aide. Sur le terrain, les combats n ont pas connu de répit entre les rebelles chiites et les partisans du président en exil forcé soutenus par une campagne aérienne arabe dirigée par l Arabie saoudite qui veut empêcher les insurgés de prendre le contrôle total du pays. Après cinq semaines d intervention militaire arabe, le programme d assistance aux civils pris au piège des combats ne s est toujours pas matérialisé en raison de la poursuite des violences meurtrières. Jeudi le patron de l ONU Ban Ki-moon a lancé un cri d alarme sur la situation humanitaire et exhorté les belligérants à épargner les hôpitaux et à rétablir l approvisionnement en carburant, faute de quoi l aide humanitaire pourrait s interrompre «dans les jours qui viennent». Mais le Conseil de sécurité, réuni à New York, n a pas trouvé de terrain d entente sur un projet russe de pauses humanitaires, des membres demandant plus de temps pour se prononcer, selon des diplomates. «Au minimum, nous avons besoin de pauses humanitaires régulières pour faciliter la livraison de l aide», a déclaré l ambassadeur russe Vitali Tchourkine après des consultations à huis clos à l initiative de Moscou. Le conflit au Yémen a fait morts et blessés depuis le 19 mars selon l Organisation mondiale de la santé (OMS), et plus de personnes ont fui le pays, la plupart vers Djibouti et la Somalie, d après l Organisation internationale pour les migrations. LES HÔPITAUX SOUFFRENT A l ONU, M. Ban a averti que les services de santé sont «sur le point de s effondrer» et demandé «à toutes les parties de faire en sorte que les agences humanitaires aient un accès fiable et sécurisé» à la population. La pénurie d essence a déjà contraint le Programme alimentaire mondial à stopper la distribution de vivres dans certaines régions. L accès de Pub plus en plus difficile aux routes reliant la capitale Sanaa aux régions de Taëz, Aden, Dhaleh et Lahej (sud) est aussi également un sérieux obstacle à la distribution d aide. Dans un rapport du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le directeur de l hôpital koweïtien de la capitale yéménite Sanaa a déploré des «difficultés logistiques énormes pour faire fonctionner l établissement». «Nous manquons de carburant. Nos ambulances ne peuvent plus transporter les malades et la moitié de notre personnel ne peut plus travailler, nos bus ayant cessé de rouler», y explique Issa Alzubh. Le Dr Adel Al-Yafyi, médecin d un hôpital local d Aden, a indiqué que son établissement était désormais incapable de traiter les malades ordinaires en raison du «grand nombre de blessés qui s y entassent». NI PAIN, NI EAU, NI ÉLECTRICITÉ Depuis le 26 mars, l Arabie saoudite sunnite dirige une coalition de neuf pays arabes qui bombardent les positions de la rébellion, soutenue par le rival iranien chiite et qui a réussi depuis juillet 2014 à prendre de larges pans du territoire dont la capitale Sanaa. Au sol, les partisans du président Abd Rabbo Mansour Hadi, réfugié en Arabie saoudite, résistent aux rebelles qui, aidés de soldats restés fidèles à l ex-chef de l Etat Ali Abdallah Saleh, tentent de prendre Aden et Taëz, deuxième et troisième villes du pays. A Aden, 47 personnes, dont une majorité de rebelles, sont mortes dans les derniers raids aériens et combats, selon des sources médicales. Les rebelles, dits Houthis, imposent un blocus aux quartiers proches du port, «empêchant l acheminement de l aide et l évacuation des blessés», selon Bassam al-qhadi, un secouriste. Imad Batata, un habitant du secteur, craint un manque de pain: «Il y a une seule boulangerie d ouverte et on y attend des heures pour pouvoir espérer acheter du pain. Nous sommes sans eau et sans électricité depuis 15 jours». Malgré les tensions irano-saoudiennes, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a félicité son nouvel homologue saoudien Adel al- Jubeir. Mais Ryad et ses alliés du Golfe ont rejeté l idée de tenir hors de Ryad des négociations de paix yéménites, comme Téhéran l a proposé. Des membres du Conseil de sécurité proposent maintenant qu elles aient lieu en Europe, selon des diplomates. NIGERIA Nouvelle libération de 234 femmes et enfants otages de Boko Haram Les autorités nigérianes ont libéré 234 femmes et enfants otages de Boko Haram dans leur sanctuaire du nordest du pays, a annoncé l armée vendredi. Ces otages ont été libérés jeudi dans les zones Kawuri et Konduga de la forêt de Sambisa, selon un communiqué de l étatmajor nigérian, faisant suite à la libération de près de 500 autres prisonniers ces derniers jours. «Ils ont été évacués et conduits avec d autres ex-otages dans un endroit où des identifications sont en cours», a indiqué l armée. «L assaut sur la forêt se poursuit sur divers fronts», a ajouté l armée, expliquant porter ses efforts sur le «sauvetage des otages civils et sur la destruction de tous les camps terroristes et de leurs équipements» dans la forêt de Sambisa. L armée avait annoncé jeudi la libération de 160 femmes et enfants. Mardi, un autre groupe de 300 captives avait été délivré. Selon Amesty, environ femmes ont été kidnappées depuis le début de 2014 par le mouvement islamiste. Les filles et femmes enlevées ont expliqué à cette organisation de défense des droits de l Homme avoir été soumises au travail forcé, à l esclavage sexuel et avoir dû combattre sur la ligne de front aux côtés des rebelles. On ne sait toujours pas si parmi ces ex-otages se trouvent certaines des 219 lycéennes, dont le rapt à Chibok (nord-est) le 14 avril 2014 avait suscité l indignation internationale. SYRIE 52 civils tués dans des raids de la coalition sur un village Au moins 52 civils sont morts dans des raids aériens de la coalition anti-jihadistes sur un village du nord de la Syrie, a affirmé samedi l Observatoire syrien des droits de l Homme (OSDH). «Des raids de la coalition menés tôt vendredi sur le village de Birmhale, dans la province d Alep, ont fait 52 morts», a précisé le directeur de l OSDH, Rami Abdel Rahmane. Parmi les victimes se trouvent 7 enfants, tandis que 13 personnes sont encore portées disparues, prises sous les décombres, a-t-il ajouté. Selon M. Rahmane, des miliciens kurdes et des rebelles combattent les jihadistes de l organisation Etat islamique à quelque 2km de Birmhale. Mais le village «n est habité que par des civils. Il n y a pas de positions de l EI, pas de heurts». Pas «un seul combattant de l EI» n a été tué dans les raids sur Bermhale, a-t-il ajouté, mais d autres raids non loin ont tué sept jihadistes. Une coalition internationale initiée par les Etats-Unis et comprenant des pays arabes mène depuis fin septembre des raids en Syrie contre les positions des jihadistes de l EI. Des pays européens participent en outre aux opérations de la coalition en Irak. Ces bombardements ont notamment permis aux combattants kurdes et rebelles syriens de reprendre la ville de Kobané, frontalière de la Turquie, après des semaines de batailles avec les jihadistes. Mais le Pentagone a reconnu en avril que l EI avait «maintenu son influence globale» en Syrie malgré ces frappes. Selon l OSDH, 66 civils avaient été tués dans des raids en Syrie avant celui de Bermhale. Au total, l ONG, basée en Grande Bretagne et qui bénéficie d un vaste réseau de sources à travers la Syrie, estime que la coalition a tué plus de personnes, dont jihadistes de l EI. Commencé en mars 2011 par des manifestations pacifiques contre le régime, réprimées dans le sang, le conflit syrien a dégénéré en une complexe guerre civile aux alliances mouvantes. Plus de personnes sont mortes en quatre ans et près de 10 millions de Syriens ont du fuir leur foyer.

13 16 Dimanche 3 mai 2015 VIOLS EN CENTRAFRIQUE Bangui entre colère et désillusion Après les accusations de viols d enfants contre des soldats français, les habitants de Bangui demandent que justice «soit faite». «Inhumain», «inadmissible», «criminel» : suite aux accusations de viols d enfants centrafricains par des soldats français, des habitants de Bangui, partagés entre dégoût et colère, demandent que justice «soit faite». Des enquêtes, ouvertes par la justice française et centrafricaine, doivent déterminer si ces soldats français ont réellement abusé d enfants au camp de réfugiés de M Poko, près de l aéroport de Bangui, comme l affirment des témoignages circonstanciés d enfants compilés dans un document de l ONU. Mais dans les rues de la capitale, des habitants estiment que les soldats français de l opération Sangaris, en Centrafrique depuis décembre 2013 pour mettre fin aux violences contre la population, sont déjà coupables. «Ceux qui sont censés nous protéger se comportent aujourd hui comme des violeurs. Il faut absolument qu ils soient retrouvés, traqués et traduits devant la justice afin qu ils répondent de leurs actes», affirme d un ton furieux Judickaël Kpéngoulougna. Pour ce jeune chômeur, «depuis que la crise a éclaté en Centrafrique, les Centrafricains ont perdu le droit au respect. Même pour donner quelque chose à manger aux enfants, il va falloir qu on les viole, ça doit finir». Florentine Guinawiune, mère au foyer d une trentaine d années, indignée : «Ce que les Sangaris ont fait, je pense que c est inadmissible, (...) traiter les enfants comme ça parce qu ils ont faim. Ils devaient assister ces enfants. C est pas du tout humain.» «Ils sont venus pour aider et non pour violer», renchérit Ibrahim Ahamat, membre de la Coordination des musulmans de Centrafrique, qui parle d actes «criminels». IMAGE DE LA FRANCE TERNIE L affaire est explosive et entache la réputation de l armée française, très présente en Afrique. Les Français avaient pourtant été accueillis en héros dans les rues de Bangui à leur arrivée il y a un an et demi. Le 5 décembre 2013, une explosion de haine embrase Bangui : des miliciens anti-balaka ont lancé une vaste offensive dans plusieurs quartiers de la capitale, massacrant de nombreux civils musulmans et entraînant des représailles sanglantes des combattants Séléka, au pouvoir, contre la population. Des centaines de cadavres jonchent les rues. Quelques heures plus tard, la France, intervenue six fois déjà dans son ancienne colonie depuis son indépendance en 1960, lance l opération Sangaris. La foule acclame les soldats à leur passage, mais déchantera nombre de fois car des massacres se poursuivent les semaines et mois suivants. Sangaris sera parfois accusée de soutenir une communauté au détriment d une autre. «Sangaris nous avait apportés de l espoir au début de notre crise. Nous l avions saluée. Nous ne comprenons plus ce qui se passe. Auraient-ils un agenda caché? Pourquoi n ont-ils pas mis fin à la crise et se comportent négativement?», s interroge Jean-Louis Damoino, étudiant. «C est un comportement qui ternit l image de la France venue en RCA aider les Centrafricains», déplore pour sa part Fred Patrick Mokoteme, 33 ans, enseignant dans une école privée de Bangui. L archevêque de Bangui, Dieudonné Nzapalainga, a pour sa part souligné vendredi que la force Sangaris «est un grand groupe et dans tout groupe, il peut y avoir des brebis galeuses mais ça ne veut pas dire qu on doit jeter l anathème ou l opprobre sur un groupe, bien au contraire (...)». «La mission Sangaris doit rester avec ses objectifs et aussi les moyens qu on lui a assignée pour continuer ici», a- t-il ajouté, appelant ses compatriotes à ne pas pas «faire d amalgame», ni «considérer que tous les éléments Sangaris sont maintenant des pédophiles». Bars, petits commerces, marchés : si l indignation est la même partout, la situation reste calme à Bangui depuis les révélations parues mercredi dans le quotidien britannique The Guardian. Les patrouilles françaises continuent à circuler sur les grands axes et leur passage ne déclenche pas de réactions d hostilité particulière. Et le gouvernement centrafricain de transition n a pour l instant fait aucun commentaire. Pour Ibrahim Ahamat, ce n est pas la première fois que des troupes étrangères commettent des viols de civils en Centrafrique, habituée aux coups d État et rébellions armées depuis l indépendance en 1960, et où se sont succédé de nombreuses opérations internationales de maintien de la paix. «Une cour pénale spéciale (chargée de juger les crimes graves commis durant la crise) a été créée en Centrafrique. Qu elle se saisisse de cette affaire, que les auteurs soient jugés, voire radiés de l armée. Rien ne nous garantit que ces soldats, une fois rapatriés en France, seront réellement jugés pour que les victimes aient réparation», poursuit-il. Mais Aïcha se veut plus mesurée. Dans son salon de coiffure, la jeune femme a «seulement écouté à la radio que c est l armée française qui a violé des enfants de 9 ans». Mais, juge-telle, il faut désormais laisser la justice «faire son travail». MONDE AUSTRALIE Cinq morts dans des inondations dans le nord-est Cinq personnes ont été emportées et tuées lors de crues éclair dans le nord-est de l Australie, ont annoncé des responsables samedi, après ce que la Première ministre de l Etat du Queensland a décrit comme un déluge. La police a reçu 4000 appels d urgence. Selon la police, quatre des victimes sont mortes dans deux véhicules 4x4 emportés sur le même pont à Caboolture, à 44 km au nord de Brisbane vendredi après-midi. Dans le premier accident, un homme de 74 ans, une femme de 39 ans et un garçon de 5 ans ont perdu la vie. Dans la deuxième voiture, deux personnes ont pu s échapper. Le corps du conducteur de 49 ans a été retrouvé tôt samedi matin. Un autre homme de 75 ans près de Burpengary est également décédé, mais la police a réussi à sauver une femme de 68 ans, accrochée à un arbre. La ministre de la Police, des incendies et urgences dans l Etat du Queensland a indiqué que les autorités avaient reçu quelque 4000 appels d urgence vendredi après-midi. 60 opérations de sauvetages ont été conduites. Le sud-est du Queensland a été balayé par une tempête vendredi, la Première ministre de l Etat annonçant un déluge: 277 mm de pluie sont tombées en trois heures. Des milliers de maisons sont toujours privées d électricité, mais le gros de la tempête est passé et les vents se dirigent maintenant vers l Etat de New Wouth Wales, qui a connu une autre tempête dévastatrice le mois dernier. VIOLENCES DANS L OUEST DU MEXIQUE Trois militaires tués dans leur hélicoptère Des violences dans l Etat mexicain de Jalisco ont fait vendredi sept morts dont trois militaires tués, et 19 blessés, lors de tirs visant leur hélicoptère, tandis que des véhicules incendiés ont bloqué les accès de la ville de Guadalajara. L hélicoptère Cougar effectuait un vol au-dessus de l Etat dans le cadre d une opération antidrogue et transportait 18 hommes, a indiqué le ministère mexicain de la Défense dans un communiqué. Cette attaque est survenue dans le cadre de violences dans plusieurs points de cet Etat de l ouest du Mexique, qui ont fait un total de sept victimes : les trois militaires, deux criminels présumés, un policier local et un civil, a rapporté sur Twitter le porteparole de l Etat, Gonzalo Sanchez. A Guadalajara, deuxième ville du pays, une dizaine de voies d accès ont été bloquées dès 9h45 locales par des bus et des camions incendiés et un total de 29 barrages routiers ont été recensés dans tout l Etat. Quatre explosions de violences ont également été signalées ailleurs dans l Etat, au cours desquelles 11 banques et 16 stations-service ont été incendiées, a rapporté à la presse le gouverneur Aristoteles Sandoval. QUINZE PERSONNES ONT ÉTÉ ARRÊTÉES Ces violences ont éclaté le jour du lancement par les autorités de l Opération Jalisco, destinée à combattre le crime dans cette région aux mains du cartel de la drogue Nouvelle Génération. Des officiels ont récemment assuré que ce groupe criminel, dirigé par Nemesio Oseguera, alias «El Mencho», était devenu si puissant qu il fabriquait ses propres armes. Ces actions «sont une réaction à une opération visant à arrêter des dirigeants de ce cartel», a assuré M. Sandoval, sans nommer le groupe criminel. Nouvelle Génération a déjà abattu 20 policiers dans deux embuscades en mars et avril. Les assaillants de l hélicoptère «ont attaqué les militaires avec des armes à feu, touchant le Cougar, qui a dû effectuer un atterrissage d urgence», selon le communiqué du ministère de la Défense. Les tireurs étaient postés sur une route entre Casimiro Castillo et Villa Purificacion, à proximité de la localité d Autlan. Ils ont laissé derrière eux quatre véhicules, a ajouté le ministère. L appareil transportait 11 soldats, cinq membres d équipage et deux policiers fédéraux. «NE SORTEZ PAS» Dans la ville d Autlan, un affrontement entre forces de l ordre et criminels présumés s est soldé par la mort d un policier et d «un nombre indéterminé» de criminels, a indiqué plus tôt sur la chaîne de télévision Milenio Gonzalo Sanchez. «Restez calmes. Si vous n avez aucune raison de quitter votre domicile, ne sortez pas», a lancé sur Twitter à destination des habitants de Guadalajara le bureau du procureur de l Etat de Jalisco. «Tout le gouvernement est mobilisé. Nous redoublons la sécurité dans l Etat», a écrit également sur Twitter le gouverneur Aristoteles Sandoval. Avant cette flambée de violences, le gouvernement avait annoncé le lancement de l Opération Jalisco, à laquelle participent la marine, la défense nationale, la police fédérale et le parquet général afin de «garantir la sécurité des citoyens et de combattre la criminalité». Après ses embuscades des mois de mars et avril, le cartel Nouvelle Generation avait dressé à Guadalajara des pancartes affichant des slogans hostiles aux autorités. Les autorités affirment qu il recrute d anciens militaires, notamment étrangers. Le département américain du Trésor a annoncé le mois dernier l adoption de sanctions contre cette organisation à laquelle il a attribué «un rôle significatif dans le trafic international de drogues».

14 MONDE Dimanche 3 mai L'Unicef a exhorté à tout mettre en oeuvre pour éviter les épidémies parmi le 1,7 million de jeunes qui vivent dans les zones les plus touchées. Le gouvernement népalais ne croit plus ce samedi en la possibilité de retrouver d autres survivants, une semaine après le séisme qui a fait morts au Népal. Les secours s activent pour rejoindre les rescapés dans les zones les plus excentrées, qui n ont pas encore reçu de biens de première nécessité. L Unicef a exhorté à tout mettre en oeuvre pour éviter l émergence d épidémies parmi le 1,7 million de jeunes qui vivent dans les zones les plus touchées, à quelques semaines de la mousson BLESSÉS «Une semaine s est écoulée depuis le désastre. Nous avons fait de notre mieux en matière de secours et d aide, mais maintenant je ne crois pas qu il y ait encore une possibilité de retrouver des survivants sous NÉPAL Plus d'espoir de retrouver des survivants Six policiers de Baltimore ont été inculpés vendredi pour la mort du jeune Noir, grièvement blessé lors de son transport en fourgon par la police. Six policiers ont été arrêtés vendredi pour «l homicide» de Freddie Gray, un jeune Noir décédé le 19 avril, une semaine après son interpellation à Baltimore - d une blessure «grave» lors de son transport en fourgon, pieds et mains liés, à plat ventre. Barack Obama a indiqué peu après cette annonce que toute la lumière devait être faite sur ce décès. Selon l enquête et l autopsie, le jeune homme est mort d une blessure qui lui a été fatale alors qu il ne portait pas de ceinture dans le fourgon de police où il avait été embarqué. NOUVELLES MANIFS Des milliers de personnes manifestaient dans le calme vendredi dans la ville de Baltimore, qui est le théâtre de manifestations quotidiennes depuis l annonce de ce décès des suites d une fracture des vertèbres cervicales. Ils réclament la justice pour Freddie. Un couvre-feu nocturne d une semaine a été instauré depuis mardi à Baltimore pour ramener le calme. Des rassemblements ont également été organisés dans plusieurs villes américaines, en particulier la capitale fédérale Washington qui se trouve à 60 kilomètres au sud de Baltimore et à New York et Philadelphie. AUCUNE ASSISTANCE MÉDICALE La procureur, s exprimant d une voix assurée, a levé le voile sur les circonstances de la blessure de Freddie Gray, dont la colonne vertébrale a été «sectionnée à 80 %, dans la région du cou», avait indiqué la semaine dernière un avocat de la famille de Gray, cité par le Baltimore Sun. «Quand les décombres», a déclaré samedi matin à l AFP le porte-parole du ministère de l Intérieur Laxmi Prasad Dhakal. Selon lui, le dernier bilan s établit à morts et blessés. Plus de cent personnes ont par ailleurs été tuées en Inde et en Chine. Les recherches s étaient poursuivies vendredi pour notamment localiser un millier d Européens, pour la plupart des amateurs de trekking qui se trouvaient dans la région de l Everest et dans celle de Langtang, zone d accès compliquée près de l épicentre du tremblement de terre qui a détruit les infrastructures. «Ils sont portés disparus mais on ne sait pas quel est exactement leur statut», a précisé Rensje Teerink, ambassadrice de l UE au Népal à des journalistes à Katmandou. En particulier 159 Français manquent ainsi à l appel, essentiellement partis en montagne. «NULLE PART OÙ ALLER» Dans de nombreuses zones, les survivants attendent encore une aide alimentaire ou espèrent être emmenés en lieu sûr. «Dans de nombreuses zones, les gens n ont pas accès à l aide et il est normal qu ils soient en ÉTATS-UNIS six policiers inculpés pour la mort de Freddie Gray Freddie Gray a été arrêté, il a été menotté mains dans le dos. Il a eu des difficultés à respirer et a demandé en vain des médicaments», a raconté Mme Mosby, précisant que les policiers, après l avoir fait asseoir, ont «trouvé un couteau dans son pantalon». Mais, selon elle, ils «n ont pu fournir aucune justification» à cette arrestation survenue le 12 avril. De ce fait, trois policiers sont poursuivis pour l avoir arrêté «illégalement». Dans le fourgon, le jeune homme n a pas été attaché avec une ceinture de sécurité, contrairement au règlement. Après avoir circulé un certain temps, a poursuivi la procureur, le fourgon s est arrêté et les jambes et les chevilles de Freddie Gray ont été attachées avec des liens en plastique, puis les policiers «l ont mis au sol, sur le ventre», sans qu il soit attaché. Le jeune homme «a subi une blessure grave et potentiellement mortelle au cou venant du fait qu il était menotté, les pieds entravés et qu il n était pas attaché» alors que le véhicule de police circulait. L un des policiers, voyant que Gray restait sans réaction, «n a fait aucun effort pour évaluer ou déterminer son état» et, «malgré la détérioration de son état médical, aucune assistance médicale» n a été sollicitée. Le lendemain de l annonce de son décès, la police avait annoncé que «plusieurs» agents avaient été suspendus avec salaire. Six noms avaient été rendus publics deux jours plus tard : il s agissait de cinq hommes et d une femme âgés de 25 à 45 ans et ayant rejoint la police de Baltimore entre 1997 et Ces six policiers vont être poursuivis pour divers chefs d accusation, a précisé la procureur après avoir affirmé que le décès de Freddie Gray était qualifié d»homicide». L un des policiers, Caesar Goodsen, âgé de 45 ans, est notamment poursuivi pour meurtre résultant d une action dangereuse pour autrui et sans se soucier de la vie humaine. Le drame de Baltimore et plusieurs faits divers similaires ont réveillé les tensions raciales latentes aux États-Unis entre la communauté noire et la police. D autant que les policiers, dans la grande majorité des cas, ont échappé à des poursuites. Des dizaines de manifestations, dégénérant parfois en émeutes, se sont déroulées dans le pays ces derniers mois. C est la mort de Michael Brown, 18 ans, à Ferguson dans le Missouri en août dernier qui a mis le feu aux poudres, mais, depuis, plusieurs autres drames sont survenus. colère», a dit Rameshwor Dangal, un responsable de l agence nationale de gestion des catastrophes à l AFP. «Nous estimons qu environ personnes ont besoin d être secourues dans les zones de Sindhulpalchok et Rasuwa», a-t-il ajouté. Des journalistes ont constaté vendredi que la région de Sindhulpalchok, au nord-est de Katmandou, avait été particulièrement touchée et le désespoir y était grand. Dans des hameaux de cultivateurs de riz, toutes les maisons ont été très endommagées et ne sont plus habitables, leurs occupants dormant sous des tentes de fortune. Par ailleurs, des dizaines de milliers de survivants continuent de vivre dehors sous des tentes à Katmandou. «Nous ne vivons pas sous cette tente par choix. Nous sommes là parce que nous n avons nulle part où aller», dit Dhiraj Thakur, réfugiée depuis une semaine sur la vaste esplanade de Tundi Khel Maidan. «J ai sept membres de ma famille avec moi, dont ma femme, ma soeur, mon neveu et mes parents. La chambre que l on louait à Katmandou n est plus que ruines». «La plupart de nos biens sont perdus et mes employeurs dont j étais le chauffeur sont morts. Je ne sais pas où je vais trouver du travail pour louer une nouvelle chambre», poursuit cet homme de 24 ans. Shambhu Thapa, qui était cuisinier dans un hôtel qui a été détruit, a décidé de rentrer dans son village avec sa femme et ses trois enfants maintenant qu il est sans revenus. «Même notre village natal a été endommagé mais au moins c est notre terre», dit-il après une nouvelle nuit dehors. «Ici nous survivons grâce à des rations quotidiennes de biscuits, un peu de riz et de l eau. Nous attendons de trouver un service de transport gratuit pour partir car nous n avons pas assez d argent pour regagner mon village.» ENFANTS L Unicef a de son côté prévenu que la santé de nombreux enfants était «en jeu» car sans abri, profondément marqués et dépourvus d accès à l eau potable. «Les hôpitaux sont débordés, l eau est rare, des corps sont toujours ensevelis sous les gravats et des gens continuent de dormir dehors. C est un terrain parfait pour la prolifération de maladies», a dit Rownad Khan, adjoint au représentant de l organisme spécialisé de l ONU pour l enfance. Il a estimé qu il y avait «une courte fenêtre» pour mettre en place des mesures de prévention de maladies infectieuses avant l arrivée de la mousson et de son humidité qui risquent d aggraver le danger. EXÉCUTIONS EN INDONÉSIE Les corps des deux Australiens rapatriés Les proches des deux hommes exécutés en Indonésie étaient de retour en Australie samedi, à bord d un vol qui aurait aussi transporté les corps des deux condamnés, dont la mort a été qualifiée de «cruelle et inutile» par le Premier ministre australien. Andrew Chan, 31 ans, et Myuran Sukumaran, 34 ans, condamnés à mort pour trafic de drogue, ont été fusillés mercredi dans une prison indonésienne, malgré de vives critiques internationales et de multiples appels à la clémence. Selon l Australian Broadcasting Corporation (ABC) leurs dépouilles se trouvaient à bord du vol ayant atterri à Sydney tôt samedi et qui transportaient également les parents, le frère et la soeur de Sukumaran, ainsi que la femme de Chan, Febyanti Herewila. Le ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce n était pas en mesure de confirmer la présence des corps des deux hommes à bord de l appareil. Accusés d être les meneurs d un réseau de trafiquants d héroïne, surnommé «Les neufs de Bali», Andrew Chan et Myuran Sukumaran faisaient partie d un groupe de sept étrangers exécutés mercredi en Indonésie. Leur exécution a été qualifiée de «cruelle» et «inutile» par le Premier ministre Tony Abbott, vendredi à la radio. M. Abbott avait annoncé mercredi que l Australie allait rappeler «pour consultation» son ambassadeur en Indonésie.

15 18 Dimanche 3 mai 2015 CULTURE «CONSTANTINE, CAPITALE DE LA CULTURE ARABE» La force «incomparable» du cinéma féminin palestinien mise en relief Le cinéma féminin palestinien "exprime la réalité de ce pays meurtri avec une force incomparable", a estimé jeudi soir à Constantine l'écrivaine palestinienne Assia El Rayane. en marge de la cérémonie de clôture de la semaine S'exprimant culturelle de Palestine à Constantine, organisée dans le cadre de la manifestation ''Constantine, capitale 2015 de la culture arabe'', M me El Rayane a précisé à l'aps que le cinéma palestinien, jadis cinéma militant, "s'affirme depuis quinze ans en tant qu'art véritable et authentique". La sensibilité des cinéastes palestiniennes "fait découvrir avec une force inouïe la vie quotidienne en Palestine, même sous l'occupation israélienne'', selon cette femme de lettres qui a souligné que les réalisatrices de son pays ''racontent à leur manière les souffrances endurées par des milliers de palestiniens, privés de leur terre''. Assia El Rayane a cité entre autres le rôle de la réalisatrice palestinienne Aliya Arasoughly qui ne cesse d'appuyer et d'encourager Réalisateurs, acteurs et techniciens du cinéma algérien ont salué le talent et les qualités humaines du cinéaste Amar Laskri, décédé vendredi à Alger à l'âge de 73 ans, soulignant l'engagement du défunt et son apport à la culture algérienne. Très affecté par la disparition de son collègue et ami, le cinéaste Ahmed Rachedi a salué la mémoire d'un "grand artiste", un "monument du cinéma algérien" et un "homme exceptionnel", dira-t-il, en rappelant l'engagement du défunt pendant la guerre de libération. Doyen des comédiens algériens, Taha Laamiri, très peiné par cette disparition, a évoqué "le grand militant de la cause nationale (...), le grand cinéaste qui a servi l'histoire et la culture algérienne à travers ses films". Amar Rabia, s'exprimant au nom de l'association "Lumières" dont le défunt était président, regrette "un homme de convictions, un militant de la première heure et un grand cinéaste aux talents multiples...". Le réalisateur Ghouti Bendeddouche, s'est dit très affecté par la disparition d'un "artiste complet et d'une grande sensibilité qui aimait encourager les jeunes (...)". Le comédien et metteur en scène, Mustapha Ayad s'est joint à ses collègues pour évo- les cinéastes émergents dans le cinéma, avant d'affirmer que le festival Chachat, grâce auquel le cinéma de femmes a trouvé son public en Palestine, a assuré "la visibilité pour des femmes réalisatrices", telles que Azza et Saâda Taghride dont les documentaires et les courts-métrages ont trouvé place dans différents festivals internationaux. Soutenant que la femme est "mieux placée pour transmettre au public les problèmes et les préoccupations des femmes", M me El Rayane a ajouté que ces réalisatrices, mais aussi d'autres comme Ghada Teraoui et Nahed Awad, ainsi que la scénariste Liana Badr ont abordé "avec clarté et acuité" la problématique du divorce dans la société palestinienne, celle de la pauvreté ou encore l'oppression de la femme par l'homme et l'occupation. Assia El Rayane, présidente du festival du film des femmes arabes et responsables des relations et de la communication de la Maison arabe des arts, tous deux domiciliés à La Haye (Pays- PALAIS DE LA CULTURE MALEK-HADDAD Une nouvelle perle au collier d'émeraudes constantinois Le palais de la culture Malek Haddad de Constantine, entièrement transformé, est "une autre perle accrochée au collier d'émeraudes du Vieux Rocher", pour reprendre l'expression de Rahma B, une étudiante qui avait bien du mal à admettre, qu'elle avait bien devant les yeux la bâtisse impersonnelle qu'elle avait visitée il y a moins d'un an. Engagés dans le cadre de la manifestation "Constantine, capitale 2015 de la culture arabe", les travaux de réhabilitation, de réaménagement et d'équipement de cette infrastructure culturelle ont incontestablement donné un cachet tout particulier au paysage urbain et culturel de la ville qui a vu naître Abdelhamid Benbadis. Implanté sur un endroit dominant de la ville, à quelques encablures seulement de la grande mosquée Emir- Abdelkader, le palais de la culture Malek-Haddad qui a ouvert ses portes en 1997, vient d'être réaménagé au grand bonheur des Constantinois qui pourront désormais vivre leur histoire culturelle sans "complexe". L'édifice qui ne comprenait que quelques ateliers, une salle de conférences et un hall d'exposition, a été modernisé et son espace aéré et éclairci grâce à une vaste opération de réaménagement lancée à la fin du mois de juin 2014, il y a donc moins d'une année. S'étendant sur une surface de plus de m 2, le palais a été "repensé" de façon à offrir aux visiteurs des espaces plus aérés et plus confortables, adaptés aux exigences d'aujourd'hui. Ses ateliers, sa salle de conférence et son hall d'exposition sont aérés pour permettre aux différentes activités culturelles de se dérouler dans de bien meilleures conditions, tandis que la façade principale, "revue et corrigée", offre une vue saisissante aux passants et aux visiteurs. La salle de conférences, qui sert aussi de salle de spectacles, est désormais plus sobre mais meublée avec goût et dotée d'équipements ultramodernes, d'un éclairage scénique très recherché et des effets de lumière spéciaux de lumière dont on dit qu'ils seront "impressionnants". Les concepteurs du projet de réaménagement ont tout effacé pour tout recommencer à zéro. L'édifice a été complètement refait et toutes les traces de l'ancienne construction ont été éliminées et ont laissé place à des touches architecturales plus "branchées". Une riche exposition d'artisanat d'art-étrennera l'inauguration du palais de la culture Malek- Haddad new-look, jeudi. L'édifice dégage désormais, en plus de sa beauté et de sa fonctionnalité, beaucoup de fraîcheur, ce qui en fait, selon Rahma, un endroit "idéal pour l'inspiration artistique et l'éclosion de nouveaux talents". APRES LE DÉCÉS DE AMAR LASKRI Réalisateurs et acteurs saluent le talent et les qualités humaines du défunt quer le "grand militant de la cause nationale et de la culture algérienne" que fut Amar Laskri, alors que le réalisateur Hadj Rahim dit regretter "la perte d'un ami, un amoureux de l'algérie aux qualités humaines exceptionnelles". Rachid Benallal, un des techniciens du cinéma algérien les plus en vue, engagé comme chef monteur par Amar Laskri pour son dernier film "Fleur de lotus" (1999), a pour sa part évoqué la grande curiosité et le sens du partage du défunt. Par ailleurs, la ministre de la Culture, Nadia Labidi, a rappelé dans un message de condoléances le parcours de Amar Laskri, estimant que "l'algérie perd en lui une sommité culturelle et artistique". Qualifiant Amar Laskri de "digne fils de l'algérie", la ministre de la Culture a salué le militantisme du défunt tant "sur le terrain de la lutte armée", par son adhésion dans les rangs de l'union des étudiants algériens, que par sa créativité d' "artiste engagé" post indépendance. Le défunt avait marqué l'histoire du cinéma algérien, en réalisant plusieurs longs métrages dont l'indétrônable "Patrouille à l'est" (1974), et "Les portes du silence" (1989). La dépouille du défunt sera inhumée samedi dans la commune de Aïn El Berda (Annaba). Bas), a souligné qu'a travers son implication dans des activités culturelles, elle œuvre à mettre en lumière le "rôle déterminant des femmes" dans la marche de l'histoire et des dynamiques sociopolitiques des pays arabes. "Contrairement aux idées reçues sur la femme arabe, surtout en Europe, ces scénaristes et ces réalisatrices ont réussi, à travers leur travail à "imposer le regard féminin" dans le traitement de plusieurs sujets sociaux. En parallèle au programme culturel, d'une richesse et d'une densité exceptionnelle, présenté au cours de la semaine culturelle de la Palestine à Constantine, les cinéphiles ont découvert, en matière de 7 ème art, "Moutasalliloune"(Intrus) de Khaled Djerrar qui film le passage de palestiniennes et palestiniens entre la Cisjordanie et El Qods, au-dessus et en-dessous du mur de sept mètres qui divise cette terre. Le film "Lamma Chouftek" (Quand je t'ai vu) d'anne-marie Jasser, narrant la vie des réfugiés palestiniens en Jordanie dans les années 1960, a été également très apprécié du public, de même que le documentaire émouvant intitulé ''Ghaza'', présenté pour la première fois, montrant la destruction de la ville de Ghaza après l'offensive militaire israélienne de Des belles couleurs palestiniennes ont été présentées à la clôture de la semaine culturelle de la Palestine avec la troupe ''Ouf'', ambassadrice émérite du patrimoine musical palestinien, qui a présenté un show original, superbement exécuté sur un air de Debka qui a longtemps fait danser le public. La semaine culturelle de Palestine a également offert aux petits constantinois un atelier de dessin baptisé ''Colorier la Palestine''. Un atelier, où les petits ont donné libre cours à leur imagination en crayonnant des drapeaux palestiniens, des Keffieh, des oliviers ou encore le dôme de la mosquée El Aqsa. MOIS DU PATRIMOINE À TLEMCEN Projection d'une série de documentaires du 30 avril au 3 mai Le musée public de Tlemcen a programmé dans le cadre de la célébration du mois du patrimoine la projection d'une série de documentaires sur la capitale des zianides du 30 avril au 3 mai prochain, a-t-on appris mercredi auprès du comité d'organisation. La salle de cinéma Djamel-Eddine Chanderli de Tlemcen projettera des films réalisés par le ministère de la Culture dans le cadre de la manifestation "Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011", a-t-on indiqué. Parmi les documentaires programmés, "le jardin de Tlemcen" réalisé par Hafid Bensalah, qui met la lumière, en 52 minutes, sur des Ulémas ayant vécu à Tlemcen durant les époques andalouse, zianide, almohade et almoravide et "Legs de Tlemcen" de son réalisateur Saïd Mehdaoui, qui met en exergue, en 52 mn, le patrimoine matériel et immatériel de la capitale des zianides. Le documentaire "Floralies de Tlemcen" du metteur en scène Noureddine Benamrou traite de la vie des femmes ayant marqué l'histoire de Tlemcen dans les domaines religieux et scientifique et durant la guerre de libération nationale, entre autres, Lalla Setti, Lalla Maghnia et Maliha Hamidou dont des lieux publics et des édifices sont baptisés de leurs noms. Le musée a prévu en outre et à l'occasion du mois du patrimoine, des conférences sur l'architecture musulmane, qui seront animées par des universitaires et des experts à la Maison de la culture Abdelkader Alloula de Tlemcen.

16 CULTURE Dimanche 3 mai MUSIQUE Ben E. King, la disparition d'une grande voix du R'n'B De son vrai nom Benjamin Earl Nelson, il restera comme l'homme d'un grand tube. Stand By Me a été numéro un du hit parade américain en 1961, a été reprise par John Lennon en 1975 et a inspiré un film en Il était l'interprète d'un des plus grands tubes du répertoire soul américain, Stand By Me. Initialement, il l'avait écrite - avec l'aide du duo Leiber & Stoller - à destination des Drifters. Inspiré par le standard de gospel Lord Stand By Me, le morceau est devenu un classique à son tour, après avoir été numéro un du hit parade américain en Avec sa ligne de basse caractéristique et son texte d'inspiration biblique, la chanson a même inspiré un film de 1986, qui a permis à une nouvelle génération de découvrir la chanson. Elle avait aussi été reprise avec succès par John Lennon en Ancien chanteur de doo-wop, Benjamin Earl Nelson, né en 1938 en Caroline du Nord, s'était fait connaître dès 1958 au sein des Five Crowns, qui n'allaient pas tarder à remplacer les Drifters originaux. C'est avec eux qu'il recueillit «BROADWAY THERAPY» Peter Bogdanovich, le dernier des mohicans A 75 ans, cette figure tutélaire d Hollywood, ancien critique de cinéma, réalise une comédie insolente et raffinée sur les coulisses de Broadway, avec Jennifer Aniston en psy acariâtre. Il est le champion toutes catégories du name-dropping. Il a traversé imperturbable six décennies de cinéma et peut se vanter de compter parmi ses amis les plus grands maitres du 7ème art, de John Ford à Orson Welles qu'il a un temps hébergé. Lorsque nous le rencontrons dans la suite d'un grand hôtel parisien, Peter Bogdanovich, 75 ans, fait le show auprès de son auditoire: «C'est Jennifer Aniston qui m'a offert ce pull. Il y avait encore l'étiquette avec le prix dessus: 3500 dollars. Vous imaginez? Quand je le porte, j'ai l'impression de porter 3500 dollars sur le dos!» Absent des plateaux depuis son dernier film il y a 14 ans («Un parfum de meurtre» avec Kirsten Dunst), celui qui a incarné avec Coppola, Lucas et Scorsese le Nouvel Hollywood jouit actuellement d'un retour de hype impressionnant puisqu'il doit son come-back aux réalisateurs golden boys du moment Wes Anderson & Noah Baumbach, qui l'ont aidé à produire son nouvel opus. «On s'adore. Ils m'appellent papa, je les appelle mes fils.» C'est grâce à eux que Jennifer Aniston et Owen Wilson ont accepté de baisser Phs : DR plusieurs succès, sur le label Atlantic: Save the Last Dance for Me, This Magic Moment, et The Tears, écrites par Doc Pomus et composées par Mort Shuman. SUCCÈS JUSQU'À L'ÉMERGENCE DES BEATLES C'est en 1960 qu'il se lança sous le pseudonyme de Ben E. King. Le succès de sa version de Spanish Harlem lui permit vite de s'imposer mais c'est véritablement Stand By Me qui lui permit de devenir une star. Qualifié comme un des plus grands chanteurs de l'histoire du leurs salaires pléthoriques pour avoir le privilège de croiser la caméra de l'ancien critique devenu culte. Tandis que Quentin Tarantino, tête de gondole d'une tripotée de guest-stars étourdissante, fait une apparition drôlissime dans son propre rôle. Rien d'étonnant à cela. Peter Bogdanovich a tant aimé le cinéma que sa vie est devenu une véritable série B. Portée à l'écran par Bob Fosse dans «Star 80» s'il vous plait. En 81, il perd tout («ma tête et ma chemise»)lorsque sa compagne et actrice la playmate Dorothy Stratten est assassinée par son mari jaloux qui se suicidera dans la foulée. Il se console dans les bras de sa petite sœur, Louise Stratten, alors 14 printemps, qu'il épousera six ans plus tard. C'est avec elle (dont il est aujourd'hui divorcé) qu'il a co-écrit il y a 15 ans ce «Broadway Therapy», histoire d'un couple à la dérive qui règle ses comptes via une pièce de théâtre calquée sur ses propres déboires conjugaux. «Il y a certains échos avec ma vie privée, oui», plaisante-t-il, cabot. «Hemingway disait qu'il faut écrire sur ce que l'on connait. Il se trouve que je connais bien Broadway pour y avoir fait mes débuts d'acteur à l'âge de 15 ans...» Mieux : conçue comme une comédie romantique rétro mais politiquement incorrecte dans laquelle un metteur en scène très porté sur les jupons tente d'extirper de leur condition les call-girls dont il loue les services, «Broadway Therapy» est inspiré d'un épisode réel de la vie de Bogdanovich. «Quand je tournais 'Jack le magnifique" à Singapour avec Ben Gazzara, on a côtoyé pas mal rock'n roll et du rhythm'n'blues, King poursuivit une carrière couronnée de succès jusqu'à l'émergence des Beatles et d'autres groupes anglais à la moitié des années Dans les années 1990, il enregistra un albulm pour enfants, tout en continuant à se produire aux États-Unis et au-delà. En 2013, âgé de 75 ans, il était en tournée en Grande-Bretagne. Il est mort le 1er mai à son domicile du New Jersey de causes naturelles, selon son porte-parole Phil Brown. de prostituées qui apparaissaient dans le film. Je leur ai offert de l'argent pour les aider à changer de destin.» UN FILM ENTRE "BIRDMAN" ET "PRETTY WOMAN" Des psys, des call girl & Manhattan... Ou quand le récent et multi-oscarisé «Birdman» rencontre l'ombre affriolante de «Pretty Woman», est-ce que l'influence de Woody Allen plane? «Tout le monde me parle de Woody Allen mais nos films n'ont pas grand chose à voir si ce n'est qu'on aime tous les deux utiliser les chansons de Fred Astaire. Je préfère citer Feydeau qui a inventé le marivaudage. Mon film est un hommage au cinéma que j'affectionne - notamment aux screwball comédies des années 30 et 40. Plus personne n'en fait alors il faut bien que moi, je m'y colle.» Il nous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre mais lorsqu'il ne tweete pas en 140 signes ses pensées d'impitoyable cinéphile, Peter Bogdanovich, éternel cinéaste de "La dernière séance" n'a pas dit son dernier mot. «Pour moi, l'âge d'or d'hollywood s'est achevé en 1962, quand ils ont tué Bugs Bunny. Désormais, ils ne tournent plus que des films de super héros et des franchises pour adolescents. C'est désespérant». FAST AND FURIOUS 7 L'hommage à Paul Walker recréé dans GTA V La séquence émotion sur laquelle se clôt Fast and Furious 7, rendant hommage au disparu Paul Walker, a été recréée en intégralité avec le moteur du jeu GTA V. Et reste toujours aussi efficace. La principale raison du succès planétaire de Fast and Furious 7, qui a dépassé le chiffre colossal de 1,3 milliard de dollars de recettes, tient peut-être aux quelques séquences d'action impressionnantes mises en scène par James Wan, mais un tel résultat s'explique avant tout par l'hommage que réserve le film à Paul Walker, disparu en marge du tournage en novembre 2013 alors que toutes ses scènes n'avaient pas encore été tournées. À l'aide de ses deux frères et d'un visage reconstitué par ordinateur, on n'y voit au final (quasiment) que du feu. Mais le film ne manque pas de clins d'oeil au destin tragique de celui qui incarnait le héros Brian O'Connor. Et plus encore, il se réserve une longue séquence final, au son du morceau See You Again de Wiz Khalifa et Charlie Puth, qui a fait pleurer jusqu'à certains journalistes de la rédaction. Cette séquence particulièrement émotionnelle, où les chemins de Dom et Brian finissent par se séparer dans tous les sens du terme, a tellement marqué les spectateurs, qu'un d'entre eux a essayé de la recréer dans le jeu GTA V grâce à l'éditeur vidéo présent dans la version du jeu sur PC. Et si bien évidemment le résultat ne peut pas être parfait, la ressemblance reste particulièrement frappante, que ce soit dans le design des bolides ou ce plan final chargé de symbolisme où la voiture de Brian file seule vers le soleil couchant. Et au final, la vidéo est surtout un bel hommage à l'une des scènes qui va incontestablement marquer cette année de cinéma. 68 ÈME FESTIVAL DE CANNES La Glace et le ciel sera le film de clôture Le Festival de Cannes 2015 se terminera avec le nouveau documentaire du réalisateur de La Marche de l'empereur.,le Festival de Cannes 2015 a trouvé son film de clôture : il s'agira de La Glace et le ciel, un documentaire de Luc Jacquet (qui a gagné l'oscar du Meilleur film étranger en 2006 pour La Marche de l'empereur, gros succès public avec 1,9 millions d'entrées en France). Luc retourne aux antipodes puisqu'il s'agira d'un film sur Claude Lorius, un glaciologue du CNRS qui a passé la plus grande partie de ses travaux à étudier l'antarctique. Puisque le film d'ouverture sera La Tête haute d'emmanuelle Bercot, Cannes 2015 va donc s'ouvrir et s'achever sur des films français. Qui sont cinq à être présents en sélection officielle (la liste complète est ici) : Mon roi de Maïwenn, Dheepan - L'Homme qui n'aimait plus la guerre de Jacques Audiard,Marguerite et Julien de Valérie Donzelli, La Loi du marché de Stéphane Brizé et Valley of Love de Guillaume Nicloux. Le 68ème Festival de Cannes se déroulera du 13 au 23 mai 2015, et La Glace et le ciel sortira le 21 octobre 2015 prochain.

17 20 Dimanche 3 mai 2015 PAGE ANIMÉE PAR LAZREG AOUNALLAH Mots croisés n 665 Mots fléchés n 665 JEUX HORIZONTALEMENT 1 - Infamies Franchise - Aperçu En peine - Instruire Paradis - Consonne double Paresseux - Suit le docteur - En stock Malade jusqu'à la mort Suivent la théorie - Titres slaves Besoin - Le matin Berceau - Instrument chirurgical 10 - Vague - Thymus du veau Place un œil - Étables Crible - Pilote. VERTICALEMENT 1 - Inévitables Comme un pinson - Couche - Mot d'enfant Rien de positif - En jean - Avances Conduit chez les animaux - Chose latine Conduit - Poursuivre Parcours Tranché - Enchâssé - En vogue À la mode - Victimes du changement - Instrument de levage Narines des cétacés - Conducteur de grisons Acide - Fête. Mots masqués n 665 Cette grille masque tous les mots de la liste. Rayez ces mots dans tous les sens, de haut en bas, de bas en haut, de gauche à droite et de droite à gauche, horizontalement, verticalement ou diagonalement. Les lettres restantes vous donneront la solution qui correspond à la définition suivante : Qui fait des miracles (11 lettres) N.B : Une même lettre peut servir plusieurs fois AMENDE - ARMADA - AVERSE - BAGNE - BON- NET - BOND - CHAIRE - CLAIRE - COLLE - DAIS - DESSIN - DIGNE - ECART - EPRISE - EVENT - FIL- TRE - FOND - FORAGE - GALANT - GOND - GRAVE - HAINE - HONTE - HORDE - IDIOT - IMPUR - INDICE - JARRE - JARS - JETON - LAID - LIMIER - LIVRE - MAIRE - MORNE - MOROSE - NERVI - NORIA - NOTICE - OGRE - OISIF - ONCLE - PAIRE - PAUSE - PRESSE - REFLET - REFUS - ROUND - SONDE - SOR- TIE - SOURD - TENDRE - TOISE - TRAITE - ULTIME - USAGE - UTILE - VALISE - VENTE - VOIE. Solutions du précédent numéro MOTS CROISÉS N 664 HORIZONTALEMENT : 1. Dérèglements - 2. Item - Ânes - Ré - 3. Reçus - TT - Gin - 4. Euh! - Ite - Mess - 5. Clés - Étier - 6. Te - Entes - Été - 7. Âtre - Et - Al - 8. Vent - Sb - Ag - 9. Esses - Âcreté Stercoraires. VERTICALEMENT : 1. Dérèglements - 2. Item - Ânes - Ré - 3. Reçus - TT - Gin - 4. Euh! - Ite - Mess - 5. Clés - Étier - 6. Te - Entes - Été - 7. Âtre - Et - Al - 8. Vent - Sb - Ag - 9. Esses - Âcreté Stercoraires. MOTS FLÉCHES N 664 HORIZONTALEMENT : Écornifler - Orée - Aîné - Classa - Été - Ol - Tri - Er - SP - Cotées - Épar - Né - Ânes - Na! - Or - Dites - Ase - Orner - Pies - Et - Sasses - Usée - Dièse. VERTICALEMENT : Scolopendres - Oral - Peinte - Ares - Castes - Nestor - Ers - Pi - Art - N.S - Ad - Fa - Iéna - Psi - Plie - EE - Aisé - Entes - Osées - Créer - Presse. MOTS MASQUÉS N 664 BOURGMESTRE

18 TURF Dimanche 3 mai Les courses en direct L hippodrome Guiri- Aïssa de Barika nous propose ce dimanche une épreuve à caractère réservée pour chevaux arabe pur nés et élevés en Algérie n ayant pas totalisé la somme de DA en gains et places depuis octobre passé. Certes que le lot est mal huppé, en revanche il est très homogène, bien que Orgellina, Mennoun, Malik de Chebli, Menas et Chouchane aurons de nombreux partisans. Ils doivent quand même redouter les bons outsiders tels que Dhib Lil, Leflef, Aïn Lbia qui sont très rapides sur pieds, mais aussi Khouloud et Astounika qui ne sont pas là pour de la figuration. L ANALYSE DES PARTANTS 1-CHOUCHANE: Sur ce parcours de vitesse, il peut échouer avec la monte du jour. 2-AIR FRANCE : Tâche difficile. 3- KHOULOUD: Ne court pas souvent, il peut manquer de rythme. 4-LEFLEF : Cheval rapide sur pieds, mais il vient de tirer une mauvaise corde. 5-DHIB LIL: Il n a que l avantage de la monte. HIPPODROME GUIRI -AÏSSA * BARIKA * DIMANCHE 3 MAI PRIX : M DOUKAL - ARABE N.E.E EN ALGÉRIE- QUARTÉ-QUINTÉ - DOTATION : DA - DISTANCE : M - DÉPART : 15H30 Une épreuve à caractère assez ouverte PROPRIÉTAIRES MS.GUEHIOUCHE KH.ZIDI AL.LAMICI D.LECHEHEB SK.GUIRI AB.GHOUGAL D.LECHEHEB AB.DOUKHI M.DHAIRI M.DHAAIRI AB.DOUKHI T.DILMI ABZ.AOUED F.ZIDANE 6-MENNOUN: Il fait partie des supers favoris de l épreuve. À suivre sans voir. 7- BYMOUN : Rien à voir. 8- MESK ELLIL : Tâche délicate. N MALIK DE CHEBLI: Il possède de bons atouts en mains, on ne peut compter sans lui. 10-OUED NADOR: Il a bien réussi sa course sur les mille mètres en dernier lieu, on peut donc lui faire confiance. CHEVAUX CHOUCHANE AIR FRANCE KHOULOUD LEFLEFE (O) DHIB LIL MENNOUN (O) BYMOUN MESK ELLIL MALIK DE CHEBLI OUED NADHOR AIN LBIA MENAS ASTOUNIKA (O) ORGELLINA JOCKEYS M.HARECHE JJ.A.CHEBBAH A.KOUAOUCI T.LAZREG S.BENYETTOU O.CHEBBAH AB.ATTALLAH A.LACHI D.BOUBAKRI JJ.S.DAOUDARI B.BERRAH JJ.AB.CHENAFI JJ.CH.ATTALLAH JJ.A.CHAABI 11-AIN LBIA: Jument rapide sur pieds, en plus elle possède un bon numéro à la corde. 12- MENAS : Ce poulain n est plus à présenter, il a toutes les chances de figurer. PDS CDS 13- ASTOUNIKA: Cette transfuge d Oran aura à faire sa course d entrée. À revoir. 14- ORGELINA: Elle est à la limite des gains, elle doit viser cette épreuve. DANS LE CREUX DE L OREILLE MON PRONOSTIC : 14- ORGELLINA 6- MENNOUN 9- MALIK DE CHEBLI 12- MENAS 5- DHIB LIL / / LES CHANCES : 11- AIN LBIA 10- OUED NADHOR ENTRAÎNEURS PROPRIÉTAIRE B.ZIDI PROPRIÉTAIRE PROPRIÉTAIRE PROPRIÉTAIRE B.ZIDI PROPRIÉTAIRE AB.KARA LM.KHADRAOUI LM.KHADRAOUI AB.KARA F.DOUKHI DOUKHI H.DJEBBAR

19 22 Dimanche 3 mai 2015 TÉLÉVISION 19H50 Battleship Réalisé par : Peter Berg Acteurs : Taylor Kitsch (Alex Hopper) Liam Neeson (Shane) Alexander Skarsgard (Stone Hopper) Brooklyn Decker (Samantha) Rihanna (Raikes) Le jeune et impulsif Alex Hopper, lieutenant dans l'us Navy, est à deux doigts de démissionner. Son frère, plus gradé que lui, se désole de ses multiples frasques. Alors qu'une grande partie de la flotte est mobilisée pour un exercice grandeur nature, plusieurs immenses vaisseaux spatiaux débarquent dans la zone. Les militaires sont stupéfaits et comprennent vite que les mystérieux visiteurs ne sont pas venus en paix. 19H50 Capital - Grand nettoyage de printemps Présenté par : François-Xavier Ménage Le marché en or des rangements. De la simple étagère aux boîtes sophistiquées, en passant par les éléments en kit à monter soi-même et les housses sous vide, l'offre du rangement est très variée Kärcher à la conquête des femmes. La marque allemande de nettoyeurs haute pression cherche à séduire les dames avec des modèles pratiques et de nombreux accessoires Rénovation : comment bien choisir ses fenêtres? Selon les modèles, les écarts de prix peuvent aller du simple au... triple! Certains modèles sont fabriqués en France, d'autres en Pologne Fermob, quand le mobilier de jardin fait son show! Portrait de Bernard Reybier, dont l'entreprise mâconnaise de mobilier de jardin, en métal et en couleur, cartonne. Sélection du jour 19H50 Mogambo Réalisé par : John Ford Acteurs : Clark Gable (Victor Marswell) Ava Gardner (Eloise Kelly) Grace Kelly (Linda Nordley) Donald Sinden (Donald Nordley) Philip Stainton (John Brown-Pryce) En Afrique, le célèbre chasseur Victor Marswell accueille Eloise Kelly. Belle et indépendante, la jeune femme pensait rejoindre un maharajah. Mais ce dernier est reparti avant qu'elle n'arrive. Marswell et elle deviennent amants. Arrivent un jour Donald et Linda Nordley que Marswell doit accompagner observer des gorilles. Donald ne se rend pas compte que sa jeune épouse est charmée pour le bourru chasseur. 19H50 Body of Proof - Une véritable tragédie Réalisé par : Michael Grossman Acteurs : Dana Delany (Megan Hunt) Jeri Ryan (Kate Murphy) John Carroll Lynch (Bud Morris) Nicholas Bishop (Peter Dunlop) Sonja Sohn (Samantha Baker) Steven Culp (Eric Greyson) Les corps de deux jeunes filles sont découverts dans une voiture à l'issue d'un tragique accident. La première, qui conduisait sous l'emprise de l'alcool, est dans le coma et ses jours sont en danger. La seconde est décédée sur le coup. Les deux familles touchées par le drame ont du mal à ne pas se rejetter la faute l'une sur l'autre. Les choses se compliquent davantage quand Megan découvre qu'il y a eu une erreur d'identification. 20h00 Championnat de France Ligue 1 Nantes / Paris-SG A quatre journées de la fin de la saison, le PSG doit négocier un déplacement qui épouse les formes d'un match piège à Nantes. Les Nanatais emmenés notamment par Serge Gapke ont fait chuter Marseille au stade de La Beaujoire (1-0) lors de la 33e journée. Les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic et de Blaise Matuidi prendront au sérieux les Canaris qui ont l'occasion d'offrir une victoire de prestige à leur public en cette fin de championnat. Au match aller, les champions de France s'étaient imposés (2-1) au Parc des Princes grâce à un doublé de leur buteur suédois. 19H50 Embrassez qui vous voudrez Réalisé par : Michel Blanc Acteurs : Charlotte Rampling (Elizabeth Lannier) Jacques Dutronc (Bertrand Lannier) Carole Bouquet (Lulu) Karin Viard (Véronique) Denis Podalydès (Jérôme) Bertrand Lannier, un riche agent immobilier parisien, et son épouse, Elizabeth, s'apprêtent à partir en vacances au Westminster, un palace du Touquet. Leurs voisins Véronique et Jérôme doivent les rejoindre. Mais Jérôme, sans le sou, a loué un mobile home au bord de la mer. L'avant-veille du départ, Bertrand prétend être débordé de travail pour rester avec son amant. Il laisse sa place à Julie, la meilleure amie d'elizabeth. 19H50 Inspecteur Barnaby - Le cavalier sans tête Réalisé par : Alex Pillai Acteurs : Neil Dudgeon (John Barnaby) Jason Hughes (Ben Jones) Fiona Dolman (Sarah Barnaby) Tamzin Malleson (Kate Wilding) Eleanor Bron (Issy De Quetteville) Bentham De Quetteville se tue lors d'une chute du toit de sa demeure après avoir vu un cavalier sans tête au milieu de la nuit. Sa famille ne semble pas si émue par sa disparition. Elle est plutôt accaparée par les préparatifs de la reconstitution d'une bataille du XVIIe siècle. 19H50 Les enfants du marais Réalisé par : Jean Becker Acteurs : Jacques Villeret (Riton) Jacques Gamblin (Garris) André Dussollier (Amédée) Michel Serrault (Pépé) Isabelle Carré (Marie) Dans les années 1920, Riton, un benêt grassouillet, élève seul ses trois jeunes enfants nés d'un premier mariage. Son voisin et ami Garris, rescapé de la Première Guerre mondiale, veille sur lui. Ensemble, ils vendent du muguet, des champignons et des escargots et jardinent aussi chez des particuliers. Un jour, Garris fait la connaissance de Marie, une ravissante et espiègle employée de maison. Quotidien national d information Edité par l Eurl Millénium Presse Siège social : Maison de la presse Kouba - Alger R.C. : N 01 B Compte bancaire : BNA Zirout Youcef N Directeur de la publication-gérant : Ahmed TOUMIAT Administration-publicité : Tél. / Fax. : Rédaction : Tél. : Fax. : Composition : PAO Le Courrier d Algérie Publicité-ANEP : 1, Avenue Pasteur-Alger Tél. : Fax : Impression : - Centre : SIA - Est : SIE - Ouest : SIO Diffusion : M.P. Diffusion Nos bureaux régionaux Tizi Ouzou : 3, Rue Capitaine Si Abdellah, immeuble Belhocine Tél. /Fax. : Béjaïa : Immeuble Boughrara route de Sétif Tél : Oran : 6, avenue Khedim Mustapha Tél. / Fax. : Bouira : Rue Gherbi Guemraoui - Immeuble Kheerrouf - Bouira. Tél. / Fax. : Les manuscrits, photographies ou tout autre document adressés à la rédaction ne peuvent faire l objet d une quelconque réclamation Le Courrier d'algérie informe ses lecteurs du changement de ses adresses électroniques et leur communique les nouvelles :

20 Météo à Alger Dimanche 3 mai C / 19 C Dans la journée : ensoleillé Vent : 14 km/h Humidité : 53 % Dans la nuit : dégagé Vent : 14 km/h Humidité : 54 % L information au quotidien Horaires des prières Dimanche 14 rajab 1436 Dohr : 12h45 Assar : 16h32 Maghreb : 19h41 Îcha : 21h10 Lundi 15 rajab Sobh : 04h14 Chourouk : 05h52 Incontestablement, cette finale de Coupe d Algérie, restera dans les annales au vu du statut de néophytes des antagonistes mais surtout pour la qualité du jeu qu ils ont produit et un engagement footballistique qui a ravi le nombreux public présent au stade Tchaker. Finale inédite? On avait quelques appréhensions avant les débats quant à l aspect technico-tactique mis en place par chaque partie et dont on craignait qu il ne déteigne négativement sur la rencontre. Au grand bonheur des amoureux du spectacle, il n en fut rien et le match s emballe dès le coup de sifflet de Bichari. De part et d autre, l engagement est total et chaque équipe fait montre de belles facettes de jeu. Pour- FINALE DE LA COUPE D ALGERIE : RC ARBA MO BéJAïA 0-1 B Gayet jubile! tant l ascendant est, grosso modo Mobiste. Une inclinaison que les hommes de Amrani traduisent, sans le voler à la 43 sur une pichenette de l inévitable Zerdab. Dès lors, les protégés de Mihoubi, avaient encore toute une mi-temps pour riposter. Ce qu ils firent dès la reprise du jeu. La déferlante bleue n eut d égale que son véritable gâchis en raison, soit de l excès de précipitation, soit de malchance tel cet essai malheureux de Mokdad qui échoua sur la barre ou encore ces tentatives annihilées in extremis, coup sur coup, à la 84 et 86. Une situation que les Crabes ont pu surmonter grâce à un calme olympien et un dispositif magistralement instauré. Ainsi, Dehouche, auteur d une superbe partie, et ses coéquipiers ont finalement su et pu tutoyer la gloire en remportant le premier trophée de leur histoire. Quand on sait que le MOB garde encore toutes ses chances dans la course pour le titre de champion, l on ne peut que tirer chapeau bien bas FICHE TECHNIQUE Stade Mustapha-Tchaker (Blida) - Temps chaud - Pelouse en bon état - Affluence record. Arbitrage : Mohamed Bichari, assisté de Brahim El Hamlaoui et Mohamed Serradj. Quatrième arbitre: Redouane Necib. But : Zerdab (43') MOB Avertissements : Zeddam (90'+3) RCA Sidibé (50') et Messaoudi (84') MOB Les équipes : RC Arbaâ : Fellah, Maârif (El Mouadin 65'), Mokdad, Darfalou, Daoud (Kacem-Mehdi 46'), Bouaïcha (Bitorgal 54'), Zaâlani, Zeddam (cap.), Yettou, Ferhani, Seddiki. Entraîneur : Mohamed Mihoubi MO Béjaïa : Mansouri, Aguid, Mebarakou, Hamzaoui (Salhi 64'), Yaya (N'Diaye 83'), Rehal, Benali, Zerdab, Messaoudi, Dehouche (cap.) (Chatal 90'), Sidibé. Entraîneur : Abdelkader Amrani. devant l artisan à la base de son avènement, son coach Amrani.,Quant au RCA, un alter égo à tout point de vue, il n aura pas démérité, loin s en faut et Larba aurait brandi le trophée sans que personne ne trouverait à redire. En tout état de cause, un grand bravo pour les deux équipes et encore pour le fair play et la sportivité qui a caractérisé les 22 acteurs! N.B. L' Ooredoo, premier sponsor du sport national a offert l'opportunité aux présidents de Fédérations sportives algériennes sponsorisées d'assister à une rencontre du Paris Saint-Germain. À l'invitation du groupe Ooredoo, sponsor du Paris Saint- Germain, quatre présidents de fédérations à savoir : Rachid Fezouine, de la Fédération de Cyclisme, Nabil Saadi, de la Fédération de Boxe, Mohamed Haddad, de la Fédération Handisport et Abderraouf Bernaoui, de la Fédération d'escrime, ont ainsi fait le déplacement à Paris, pour assister à la rencontre ayant opposé l'illustre club parisien à l'équipe du FC Metz, au stade mythique du «Parc des Princes». Les deux ambassadeurs de la marque Ooredoo Algérie, à savoir l'ancienne légende du football national Lakhdar Belloumi et l'ancien Champion du monde et olympique d'athlétisme Noureddine Morceli, ont également fait le déplacement pour assister à ce match. Cette initiative vise à consolider le partenariat stratégique de Ooredoo avec les fédérations sportives algériennes qu'il sponsorise. Pour rappel, Ooredoo a Sellal remet des récompenses financières aux finalistes Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a remis au nom du président de la République Abdelaziz Bouteflika, des récompenses financières aux deux finalistes de la Coupe d'algérie 2015, le RC Arba et le MO Béjaïa et aux équipes de la finale militaire, samedi au salon d'honneur du stade Mustapha-Tchaker de Blida. Des chèques d'un montant de 50 millions de dinars ont été remis aux présidents du RC Arbaâ et du MO Béjaïa, avant le coup d'envoi de la rencontre. Les deux formations qui ont animé la finale de la Coupe d'algérie militaire, Gendarmerie nationale et le Commandement des Forces terrestres (2-1) ont bénéficié, elles aussi, de récompenses financières. A cette occasion, le responsable du sport militaire, le général-major Megueded Benziane, a remis à Sellal un cadeau symbolique, alors que le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua lui a offert un ballon et un médaillon.les deux présidents du RC Arbaâ et du MO Béjaïa ont, eux aussi, remis au Premier ministre des cadeaux symboliques. FINALE MILITAIRE La Gendarmerie l emporte face Commandement des Forces terrestres équipe de la Gendarmerie nationale a remporté la 43e édition de la Coupe d'algérie militaire de football, suite à sa victoire 2-1 (mitemps 1-1) contre son homologue du Commandement des Forces terrestres, en finale disputée samedi au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Boulebrak (1') et Allal (65') pour l'équipe de la Gendarmerie nationale et Boudemagh (19') pour l'équipe du Commandement des Forces terrestres. Au palmarès de la compétition, l'équipe de la Gendarmerie nationale succède à son homologue du Commandement de la 2e Région militaire, vainqueur de la 42e édition, en 2014, suite à sa victoire en finale (2-1) face au Commandement des Forces de la défense aérienne du territoire (CFDAT). Ooredoo invite des présidents de Fédérations sportives algériennes sponsorisées à un match du Paris Saint-Germain organisé récemment, en partenariat avec le Paris Saint-Germain, la première session de la Paris Saint-Germain Academy en Algérie. Cette opération exceptionnelle et inédite, a réuni, les 24 et 25 avril 2015, à Alger, plus de 250 enfants algériens fans de football, dont des jeunes joueurs issus des clubs sponsorisés par Ooredoo que sont la JSK, le CRB, l'aso Chlef, l'usm El Harrach, le MCE El Eulma, l'usm Bel Abbès, la JSM Béjaïa, le CA Bordj Bou- Arréridj et le MC Oran. La Paris Saint-Germain Academy en Algérie a connu un grand succès auprès des jeunes footballeurs.

On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir

On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : Hauts de Vilaine On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir Maison de la consommation et de l environnement

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

HAUT-COMMISSARIAT AUX DROITS DE L HOMME OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS PALAIS DES NATIONS 1211 GENEVA 10, SWITZERLAND

HAUT-COMMISSARIAT AUX DROITS DE L HOMME OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS PALAIS DES NATIONS 1211 GENEVA 10, SWITZERLAND HAUT-COMMISSARIAT AUX DROITS DE L HOMME OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS PALAIS DES NATIONS 1211 GENEVA 10, SWITZERLAND Mandat de la Rapporteuse spéciale sur l indépendance des juges et

Plus en détail

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

CHARTE de la MÉDIATION

CHARTE de la MÉDIATION CHARTE de la MÉDIATION de l INTERMÉDIATION Banque, assurance, finance Règlement des litiges en ligne Version n : 0001/2015 Mise à jour : 1 er juillet 2015 Avec la Médiation, HK Conseil offre la possibilité

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre Commentaire Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre (Renvoi au décret pour fixer certaines dispositions relatives à l exercice de la profession d avocat) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME Par A. AIT-AIDER. Directeur Régional de la BNA. L Entreprise, la Banque : voilà deux acteurs centraux de l environnement économique dont le destin est

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Paris N 11PA02271 Inédit au recueil Lebon 7ème chambre Mme DRIENCOURT, président M. Olivier COUVERT-CASTERA, rapporteur M. BLANC, rapporteur public SOCIETE D AVOCATS AVODIRE,

Plus en détail

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Source APS 19/10/10 Mustapaha Benbada présente un exposé sur son secteur devant la commission

Plus en détail

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) : l essentiel à retenir pour procéder au dépôt de la déclaration d affectation du patrimoine auprès

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Note d orientation sur les diligences du Commissaire aux Comptes d un établissement de crédit en matière de l obligation mise à sa charge par l article 3 de la circulaire

Plus en détail

SCP BARTHELEMY, MATUCHANSKY, VEXLIARD ; SCP CELICE, BLANCPAIN, SOLTNER, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP BARTHELEMY, MATUCHANSKY, VEXLIARD ; SCP CELICE, BLANCPAIN, SOLTNER, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 328655 Publié au recueil Lebon 9ème et 10ème sous-sections réunies M. Philippe Martin, président M. Philippe Josse, rapporteur M. Pierre Collin, rapporteur public SCP BARTHELEMY, MATUCHANSKY,

Plus en détail

La Cotation Banque de France Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil

La Cotation Banque de France Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil La Cotation Banque de France Novembre 2013 La Cotation Banque de France 2 Objectifs de la Banque de France Définition de la Cotation Banque de France Les sources d informations pour l attribution de la

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION N 133 LA BANQUE DE DONNÉES FIBEN

NOTE D'INFORMATION N 133 LA BANQUE DE DONNÉES FIBEN NOTE D'INFORMATION N 133 À substituer à la note d'information n 102 LA BANQUE DE DONNÉES FIBEN La banque de données FIBEN acronyme de Fichier bancaire des entreprises a été constituée pour la mise en oeuvre

Plus en détail

N 3 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1978-1979. Annexe au procès-verbal de la séance du 2 octobre 1978. PROJET DE LOI

N 3 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1978-1979. Annexe au procès-verbal de la séance du 2 octobre 1978. PROJET DE LOI N 3 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1978-1979 Annexe au procès-verbal de la séance du 2 octobre 1978. PROJET DE LOI relatif à l'institution d'un régime complémentaire d'assurance vieillesse et survivants

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

Agrément des associations de protection de l environnement

Agrément des associations de protection de l environnement 1 Agrément des associations de protection de l environnement (Articles L 141-1 et R 141-1 à R 141-20 du code de l environnement). Le cadre général Les conditions pour qu une association soit agréée Le

Plus en détail

Le redressement judiciaire

Le redressement judiciaire Le redressement judiciaire Aux termes de l article 631-1 du Code de Commerce, «Il est institué une procédure de redressement judiciaire ouverte à tout débiteur mentionné aux articles L. 631-2 ou L. 631-3

Plus en détail

Fiche réflexe: «Le CHSCT et le recours à l'expert pour un projet important modifiant les conditions. de travail.

Fiche réflexe: «Le CHSCT et le recours à l'expert pour un projet important modifiant les conditions. de travail. Les CHSCT disposent de trois importantes prérogatives : Le CHSCT prend en charge une véritable représentation des intérêts des salariés. Il n'intervient pas seulement a posteriori sur les accidents qui

Plus en détail

COMMISSION EUROPEENNE

COMMISSION EUROPEENNE COMMISSION EUROPEENNE Bruxelles, 12.10.2011 C(2011)7309 final Sujet: Aide d'etat SA.32206 (2011/N) France Prolongation du Régime temporaire de prêts bonifiés pour les entreprises fabriquant des produits

Plus en détail

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F9. ETRE ASSISTE D UN AVOCAT : OUI MAIS COMMENT?

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F9. ETRE ASSISTE D UN AVOCAT : OUI MAIS COMMENT? Comme vous le savez, vous êtes libre de choisir l avocat que vous désirez. Attention! Il est conseillé de trouver un avocat spécialisé dans le type de droit qui intéresse, selon votre affaire (exemple

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie En application de l article L 316-1 du Code Monétaire et Financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différents avec ses clients

Plus en détail

CHARTE DE MEDIATION CASDEN Banque Populaire / Banque Monétaire et Financière

CHARTE DE MEDIATION CASDEN Banque Populaire / Banque Monétaire et Financière CHARTE DE MEDIATION CASDEN Banque Populaire / Banque Monétaire et Financière En application de l article L. 316-1 du Code monétaire et financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différends

Plus en détail

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor 2 STATUTS DE LA FONDATION DU PATRIMOINE TITRE II ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA FONDATION Article 6- Organes Les organes de la Fondation sont : - le Conseil de Fondation ; - l Administration général.

Plus en détail

ATELIER SUR LE COMMERCE DES SERVICES: AUDIT REGLEMENTAIRE SERVICES FINANCIERS

ATELIER SUR LE COMMERCE DES SERVICES: AUDIT REGLEMENTAIRE SERVICES FINANCIERS ATELIER SUR LE COMMERCE DES SERVICES: AUDIT REGLEMENTAIRE SERVICES FINANCIERS Présenté par : YEO SIONLE Date : 4 au 6 novembre 2009 Lieu : CCT/BNETD Département des Etudes Economiques et Financières Plan

Plus en détail

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE.

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE. C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE Bénéficiaire / Auditeur Convention Bénéficiaire / Auditeur» S O M M A I R E Page Article 1. OBJET DE LA CONVENTION...3 Article 2. DOCUMENTS CONTRACTUELS.3 Article

Plus en détail

Pour un Plan d Investissement Communal plus Participatif

Pour un Plan d Investissement Communal plus Participatif MINISTERE DE L INTERIEUR CAISSE DES PRETS ET DE SOUTIEN DES COLLECTIVITES LOCALES 9, rue de l assistance Cité El Khadhra -1003 Tunis Pour un Plan d Investissement Communal plus Participatif Ines SALLEM

Plus en détail

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES Création d'un Fonds de Garantie des Assurés Loi n 2000-98 du 31 décembre 2000 portant loi de finances pour l année 2001 (1). Article 35 Est crée un fonds intitulé

Plus en détail

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité.

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité. 2MODELE DE CONVENTION GENERALE ENTRE UNE COLLECTIVITE ET UNE ASSOCIATION (Convention obligatoire lorsque le montant de la subvention dépasse 23 000 ) (Suivant la nature du cosignataire de la convention,

Plus en détail

L appelant a été poursuivi devant la Chambre exécutive pour les griefs suivants :

L appelant a été poursuivi devant la Chambre exécutive pour les griefs suivants : Juridiction : Chambre d appel d expression française Date : 07/08/2012 Type de décision : par défaut Numéro de décision : 769 Syndic prélèvement indu de sommes non convocation d assemblées générales non

Plus en détail

ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014. relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France

ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014. relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France Date de publication : 25 mars 2014 ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014 relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA BANQUE DE FRANCE,

Plus en détail

ci-après, chacune séparément, "l'autorité" et ensemble, "les Autorités",

ci-après, chacune séparément, l'autorité et ensemble, les Autorités, 1 Protocole d'accord entre la Banque nationale de Belgique et l'autorité des services et marchés financiers concernant les entreprises d'investissement étrangères La Banque nationale de Belgique (ci-après,

Plus en détail

Les juridictions. A) Les juridictions civiles :

Les juridictions. A) Les juridictions civiles : Les juridictions. Tribunaux = Magistrats Ils ont une compétence d attribution (on ne peut pas s adresser à n importe quel tribunal pour n importe quelle affaire. Le droit privé (ordre judiciaire) de 1

Plus en détail

N 50729#02. L invention. REPèREs. de salarié. Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié

N 50729#02. L invention. REPèREs. de salarié. Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié N 50729#02 L invention de salarié REPèREs Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié titre chapitre L invention de salarié Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

Deuxième partie Audit externe, budget programme pour l exercice 2012 et documents relatifs

Deuxième partie Audit externe, budget programme pour l exercice 2012 et documents relatifs Deuxième partie Audit externe, budget programme pour l exercice 2012 et documents relatifs A. Introduction 1. L Assemblée des États Parties («l Assemblée») a été saisie du projet de budgetprogramme pour

Plus en détail

Connaissance du dispositif. Projet. État civil. Les renseignements communiqués sont confidentiels. Ils serviront à répondre au mieux à la demande

Connaissance du dispositif. Projet. État civil. Les renseignements communiqués sont confidentiels. Ils serviront à répondre au mieux à la demande Connaissance du dispositif Les renseignements communiqués sont confidentiels. Ils serviront à répondre au mieux à la demande Affiche dans un centre d aide sociale Affiche dans une agence bancaire Panneau

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL 1. Définition et caractéristiques des prêts 1.1 Définition Le COSEF du 29 avril 2009 a élaboré une proposition de 10 principes pour la définition du microcrédit personnel

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2014-374 QPC du 4 avril 2014. Société Sephora

Commentaire. Décision n 2014-374 QPC du 4 avril 2014. Société Sephora Commentaire Décision n 2014-374 QPC du 4 avril 2014 Société Sephora (Effet suspensif du recours contre les dérogations préfectorales au repos dominical) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 8 janvier

Plus en détail

RAPPORT MAGENDIE (II)

RAPPORT MAGENDIE (II) RAPPORT MAGENDIE (II) PREAMBULE Le rapport «Célérité et qualité de la justice devant la Cour d Appel» procède d une mission du Garde des Sceaux dans l intention de «promouvoir une démarche de modernisation

Plus en détail

L Administration De L ESM

L Administration De L ESM L Administration De L ESM 1. L Organisation de l Ecole Sur le plan organisationnel, l'ecole est dirigée par un directeur général, assisté par un directeur de la formation de base, un directeur de la formation

Plus en détail

Réponses aux questions de la page 2 du questionnaire RESPONS sur la responsabilité sociale des cadres

Réponses aux questions de la page 2 du questionnaire RESPONS sur la responsabilité sociale des cadres Réponses aux questions de la page 2 du questionnaire RESPONS sur la responsabilité sociale des cadres Question 1 : «En France, la rédaction d un rapport sur la responsabilité sociale et environnementale

Plus en détail

L encadrement du crédit par la loi Française

L encadrement du crédit par la loi Française L encadrement du crédit par la loi Française Le législateur a, depuis les années 70, mis en place des dispositions visant à mieux protéger les emprunteurs et les personnes en situation de fragilité financière,

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

Conférence MENA OCDE Sur le financement des entreprises Sur le thème : A Casablanca le 22 février 2011

Conférence MENA OCDE Sur le financement des entreprises Sur le thème : A Casablanca le 22 février 2011 Conférence MENA OCDE Sur le financement des entreprises Sur le thème : «Accompagner la croissance des micros et petites entreprises : réduire les obstacles financiers dans la région MENA». A Casablanca

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

COMMENTAIRES DU CdCF CONCERNANT LA PROPOSITION DU GROUPEMENT DES CARTES BANCAIRES «CB» RELATIVE AU TBTB

COMMENTAIRES DU CdCF CONCERNANT LA PROPOSITION DU GROUPEMENT DES CARTES BANCAIRES «CB» RELATIVE AU TBTB E 22 Juin 2012 COMMENTAIRES DU CdCF CONCERNANT LA PROPOSITION DU GROUPEMENT DES CARTES BANCAIRES «CB» RELATIVE AU TBTB L Autorité de la concurrence dans le cadre de la procédure 09/0017F-10/0008F concernant

Plus en détail

LE MINISTRE DE L'INTERIEUR ET LE SECRETAIRE GENERAL DU GOUVERNEMENT MESSIEURS LES WALIS ET GOUVERNEURS DES PREFECTURES ET PROVINCES DU ROYAUME

LE MINISTRE DE L'INTERIEUR ET LE SECRETAIRE GENERAL DU GOUVERNEMENT MESSIEURS LES WALIS ET GOUVERNEURS DES PREFECTURES ET PROVINCES DU ROYAUME *. ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT DIRECTION DES ASSOCIATIONS ET DES PROFESSIONS REGLEMENTEES 1.4 JU~L 1 Rabat le, L< CIRCULAIRE CONJOINTE No 112010 LE MINISTRE DE L'INTERIEUR ET LE

Plus en détail

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT 1. CONTEXTE Dans un souci d équité et de saine gestion des fonds publics, le ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) se doit de recouvrer

Plus en détail

République française. Tribunal de Grande Instance de Paris

République française. Tribunal de Grande Instance de Paris République française Au nom du Peuple français Tribunal de Grande Instance de Paris 28eme chambre N d'affaire : Jugement du : 27 septembre 2010, 9h n : 3 NATURE DES INFRACTIONS : CONDUITE DE VEHICULE SOUS

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

d'annuler la décision en date du 14 mars 2007 par laquelle le préfet de la Loire a refusé de lui délivrer un titre de séjour,

d'annuler la décision en date du 14 mars 2007 par laquelle le préfet de la Loire a refusé de lui délivrer un titre de séjour, TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LYON RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS N0702717 M. A X M. Pernot Conseiller Audience du 30 avril 2007 Lecture du 30 avril 2007 MD LA DEMANDE M. A X, de nationalité

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 23 septembre 2014 MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le «Régime de pension»)

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ;

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ; Convention entre l Etat et l établissement d enseignement relative aux prêts ne portant pas intérêt destinés aux formations à la conduite de véhicules de catégorie B et à la sécurité routière Vu le code

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES

DISPOSITIONS GENERALES Loi n 09-04 du 14 Chaâbane 1430 correspondant au 5 août 2009 portant règles particulières relatives à la prévention et à la lutte contre les infractions liées aux technologies de l information et de la

Plus en détail

9/1/2015 DECRET Nº 2013-480/PRES du 14 juin 2013 promulguant la loi n 013-2013/AN du 07 mai 2013 portant réglementation de la profession de commerça

9/1/2015 DECRET Nº 2013-480/PRES du 14 juin 2013 promulguant la loi n 013-2013/AN du 07 mai 2013 portant réglementation de la profession de commerça DECRET Nº 2013-480/PRES du 14 juin 2013 promulguant la loi n 013-2013/AN du 07 mai 2013 portant réglementation de la profession de commerçant au Burkina Faso. JO N 29 DU 18 JUILLET 2013 LE PRESIDENT DU

Plus en détail

- Termes de Références - Grille d évaluation (annexe 1) - Modèle de lettre de soumission (annexe 2) Cotonou, le 16

- Termes de Références - Grille d évaluation (annexe 1) - Modèle de lettre de soumission (annexe 2) Cotonou, le 16 DOSSIER D APPEL D OFFRES POUR LA SELECTION D UN CABINET CHARGE DE LA REALISATION DE L AUDIT DE GESTION DU FONDS APPA POUR LA PERIODE DE JUILLET 2006 A JUILLET 2015 Contenu du présent dossier : - Termes

Plus en détail

FICHE N 41 LE SURENDETTEMENT

FICHE N 41 LE SURENDETTEMENT Textes FICHE N 41 LE SURENDETTEMENT - Code de la consommation. Partie législative : livre III, titre III Traitement des situations de surendettement : articles L330-1 à L333-8. Partie règlementaire : livre

Plus en détail

Coordination sociale d Uccle : Règlement

Coordination sociale d Uccle : Règlement Coordination sociale d Uccle : Règlement La Commission Communautaire Commune encourage depuis 2004 la création d une Coordination sociale dans tous les CPAS de la Région de Bruxelles Capitale. L article

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2015-213

Décision du Défenseur des droits MLD-2015-213 Paris, le 4 septembre 2015 Décision du Défenseur des droits MLD-2015-213 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011

Plus en détail

Projet du Code de l Investissement

Projet du Code de l Investissement République Tunisienne Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Projet du Code de l Investissement Version préliminaire 22 mai 2015 Article1premier. TITRE PREMIER.

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF - 53 - Proposition de résolution de la commission

TABLEAU COMPARATIF - 53 - Proposition de résolution de la commission - 53 - TABLEAU COMPARATIF Le Sénat, Vu l article 88-4 de la Constitution ; Le Sénat, Vu l article 88-4 de la Constitution, Vu la proposition de règlement du Conseil confiant à la Banque centrale européenne

Plus en détail

Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants NATIONS UNIES CAT Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants Distr. GÉNÉRALE CAT/C/MUS/Q/3 20 juillet 2009 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ CONTRE LA

Plus en détail

Décret n 2008-355 du 11 Février 2008, relatif à l organisation et au fonctionnement de la caisse de prévoyance Et de retraite des avocats

Décret n 2008-355 du 11 Février 2008, relatif à l organisation et au fonctionnement de la caisse de prévoyance Et de retraite des avocats Décret n 2008-355 du 11 Février 2008, relatif à l organisation et au fonctionnement de la caisse de prévoyance Et de retraite des avocats Le Président de la République; Sur proposition du ministre des

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : Mmes et MM. les Directeurs 12/04/85 des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine : DGR AC

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

et le Ministère délégué auprès du Ministre de l Economie et des Finances chargé du budget,

et le Ministère délégué auprès du Ministre de l Economie et des Finances chargé du budget, Arrêté Conjoint du Ministre de la Communication Porte parole du Gouvernement et du Ministère délégué auprès du Ministre de l Economie et des Finances chargé du budget, N 2491.12 du 2 Doulkeada 1433 (19

Plus en détail

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES Article 19 de la Constitution de l Organisation internationale

Plus en détail

ACTIVITE DU MEDIATEUR Compte-rendu annuel 2013. Michelle de Mourgues Date: Mars 2014 PUBLIC

ACTIVITE DU MEDIATEUR Compte-rendu annuel 2013. Michelle de Mourgues Date: Mars 2014 PUBLIC ACTIVITE DU MEDIATEUR Compte-rendu annuel 2013 Michelle de Mourgues Date: Mars 2014 PUBLIC Michelle de Mourgues Médiateur auprès de HSBC France nommée le 14 décembre 2002 Professeur émérite des Universités

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

Les restrictions légales à la participation d'investisseurs étrangers dans les entreprises russes

Les restrictions légales à la participation d'investisseurs étrangers dans les entreprises russes Svetlana Chekhovskaya Maître de conférences Vice-présidente de la Chaire du droit des affaires (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Economiques) Table ronde 25-26 octobre 2013 (Paris) Les restrictions

Plus en détail

CENTRE DE GESTION AGREE DES PYRENEES-ORIENTALES REGLEMENT INTERIEUR. Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901

CENTRE DE GESTION AGREE DES PYRENEES-ORIENTALES REGLEMENT INTERIEUR. Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901 CENTRE DE GESTION AGREE DES PYRENEES-ORIENTALES REGLEMENT INTERIEUR Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901 Décision d agrément du 31/12/1980 dûment renouvelé Siège social : Avenue Paul

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main!

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Finances Achats e-commerce Santé Tourisme Véhicules Shutterstock Immobilier énergie Justice On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! brochure réalisée

Plus en détail

Plan. I- Cadre juridique. II- Définition de Période d observation. III- Durée du période d observation

Plan. I- Cadre juridique. II- Définition de Période d observation. III- Durée du période d observation Plan I- Cadre juridique II- Définition de Période d observation III- Durée du période d observation IV- Le paiement des créances pendant la période d'observation I- Cadre juridique Loi n 95-34 du 7 avril

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 23 mai 2013 N de pourvoi: 12-83677 ECLI:FR:CCASS:2013:CR02760 Publié au bulletin Rejet M. Louvel (président), président SCP Waquet, Farge et Hazan,

Plus en détail

La procédure de sauvegarde

La procédure de sauvegarde La procédure de sauvegarde La procédure de sauvegarde est une procédure préventive, dont l objet principal est la prévention et l anticipation de la cessation des paiements d une entreprise. Elle est ouverte

Plus en détail

DUREE LIMITEE DE LA PROTECTION DU REPRESENTANT DES SALARIES

DUREE LIMITEE DE LA PROTECTION DU REPRESENTANT DES SALARIES LETTRE D INFORMATIONS AU CE QUE PEUT DEMANDER LE CE EN MAI? Au mois de mai le CE peut demander à être consulté sur plusieurs points : - sur le rapport annuel d'ensemble sur l'activité de l'entreprise (rapport

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf mai deux mille onze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf mai deux mille onze. N 33 / 11. du 19.5.2011. Numéro 2867 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf mai deux mille onze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

FIN-NET. La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers. Guide du consommateur

FIN-NET. La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers. Guide du consommateur FIN-NET La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers Guide du consommateur FIN-NET La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans

Plus en détail

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège Décret exécutif n 10-227 du 21 Chaoual 1431 correspondant au 30 septembre 2010 portant création, organisation et fonctionnement du centre algérien de développement du cinéma. Le Premier ministre, Sur le

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Douai N 09DA01584 Inédit au recueil Lebon 2e chambre - formation à 3 (bis) M. Mortelecq, président M. Vladan Marjanovic, rapporteur M. Minne, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30. Décision n 2010-77 QPC du 10 décembre 2010. Mme Barta Z.

Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30. Décision n 2010-77 QPC du 10 décembre 2010. Mme Barta Z. Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décision n 2010-77 QPC du 10 décembre 2010 Mme Barta Z. La Cour de cassation a renvoyé au Conseil constitutionnel, le 5 octobre 2010, une question prioritaire

Plus en détail

Loi n 53-95 instituant des juridictions de commerc e

Loi n 53-95 instituant des juridictions de commerc e Dahir n 1-97-65 (4 chaoual 1417) portant promulgat ion de la loi n 53-95 instituant des juridictions de commerce (B.O. 15 mai 1997). Loi n 53-95 instituant des juridictions de commerc e Titre Premier :

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Le présent règlement intérieur de fonctionnement, adopté par l'assemblée générale, s'impose à tous les adhérents. Des assouplissements peuvent cependant être décidés, lorsque

Plus en détail

LOI N 013-2013/AN BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- PORTANT REGLEMENTATION DE LA PROFESSION DE COMMERÇANT AU BURKINA FASO

LOI N 013-2013/AN BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- PORTANT REGLEMENTATION DE LA PROFESSION DE COMMERÇANT AU BURKINA FASO BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- UNITE-PROGRES-JUSTICE CINQUIEME LEGISLATURE ----------- ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 013-2013/AN PORTANT REGLEMENTATION DE LA PROFESSION DE COMMERÇANT

Plus en détail

Aide juridicionnelle et honoraires d'avocat : combien paye l'etat?

Aide juridicionnelle et honoraires d'avocat : combien paye l'etat? Aide juridicionnelle et honoraires d'avocat : combien paye l'etat? Article juridique publié le 30/05/2009, vu 54113 fois, Auteur : coolover Le système de l'aide juridictionnelle a pour objet de prendre

Plus en détail

LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE

LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE A COMPTER DU 1ER JANVIER 2009 Par Sarah TEMPLE-BOYER (Décembre 2008) La nouvelle Autorité de concurrence, créée par l article 95 de la Loi du 4 août 2008 de modernisation

Plus en détail

Sur le rapport conjoint du ministre de l'habitat et de l'urbanisme, du ministre des travaux publics et du ministre de l'hydraulique,

Sur le rapport conjoint du ministre de l'habitat et de l'urbanisme, du ministre des travaux publics et du ministre de l'hydraulique, Décret n 83-135 du 19 février 1983 portant obligation pour toutes les entreprises publiques privées nationales intervenant dans le cadre du bâtiment, des travaux publics et de l'hydraulique, de détenir

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l arrêt suivant : Le : 10/02/2011 Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 18 janvier 2011 N de pourvoi: 10-84980 Publié au bulletin Rejet M. Louvel (président), président SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s)

Plus en détail

CEDH FRANGY c. FRANCE DU 1 ER FEVRIER 2005

CEDH FRANGY c. FRANCE DU 1 ER FEVRIER 2005 CEDH FRANGY c. FRANCE DU 1 ER FEVRIER 2005 L article 11 du Code de procédure civile énonce que la procédure au cours de l'enquête et de l'instruction est secrète. La divulgation des informations contenues

Plus en détail

STATUTS DE LA FEDERATION FEMMES 3000

STATUTS DE LA FEDERATION FEMMES 3000 Les femmes du troisième millénaire STATUTS DE LA FEDERATION FEMMES 3000 Titre I : Dénomination - Siège - Objet Article 1. Dénomination Conformément à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Le plan français pour assurer le financement de l économie et restaurer la confiance

Le plan français pour assurer le financement de l économie et restaurer la confiance Christine LAGARDE, Ministre de l Economie, de l Industrie et de l Emploi Le plan français pour assurer le financement de l économie et restaurer la confiance Lundi 13 octobre 2008 Dossier de presse Communiqué

Plus en détail

N 313 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 19814982. Annexe au procès-veriml de la séance du 4 mai 1982. PROPOSITION DE LOI

N 313 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 19814982. Annexe au procès-veriml de la séance du 4 mai 1982. PROPOSITION DE LOI N 313 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 19814982 Annexe au procès-veriml de la séance du 4 mai 1982. PROPOSITION DE LOI de développement de {'actionnariat, de {'épargne et de {'emploi, PRÉSENTÉE Par MM.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail