Validation d un pressostat analogique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Validation d un pressostat analogique"

Transcription

1 MITHIEUX Benoit Polytech Nice-Sophia c/o ESINSA 1645 route des lucioles Parc de Sophia Antipolis BIOT RAPPORT DE STAGE TECHNICIEN été 2007 Validation d un pressostat analogique Mr. ROUGEAU Philippe INVENSYS CONTROLS Avenue des Sorbiers - Thyez CLUSES CEDEX Tél. :

2 MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 2

3 Remerciements Je souhaite remercier les personnes de l entreprise qui m ont aidé dans mon travail, et tout particulièrement les personnes suivantes : Monsieur ROUGEAU Philippe, pour m avoir guidé tout au long de mon stage ce qui m en a donné une meilleure approche. Monsieur GAGNAIRE Thierry, pour toutes les informations concernant le pressostat qu il m a fournit. Monsieur FATTORINI Andrea, pour m avoir aidé dans l étude du capteur concurrent ainsi que pour ses conseils concernant les rapports de tests. Monsieur BENTAHAR Adil, pour m avoir transmis ses connaissances concernant les tests en chambre climatique et m avoir conseillé sur la mise en place des tests. Monsieur XARDEL François, pour avoir superviser le déroulement du projet. Monsieur MITHIEUX Christophe, pour m avoir fait découvrir le travail d un chef de projet ainsi que pour les nombreuses informations sur les métiers de l électronique qu il m a fournit. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 3

4 Table des matières INTRODUCTION PRESENTATION DE INVENSYS CONTROLS HISTORIQUE DE L ENTREPRISE INVENSYS DANS LE MONDE LE SITE DE THYEZ Situation générale Les principaux clients d Invensys Controls pour le Wash&Dry Le bureau d étude Organisation hiérarchique du BE LE PRESSOSTAT LINEAIRE PRESENTATION GENERALE LE PRESSOSTAT AD Partie mécanique Partie électronique SPECIFICATIONS CLIENT OBJECTIFS DU STAGE MESURES PARAMETRIQUES LA BOBINE LES CONDENSATEURS L INVERSEUR DU CONCLUSION SIMULATIONS MULTISIM PRISE EN MAIN DU LOGICIEL Dysfonctionnent du model spice du Problème d échantillonnage Réalisation du PCB complet sous MultiSim SIMULATION CLIMATIQUES Température Humidité CONCLUSION DES SIMULATIONS VALIDATION DU PROTOTYPE INVENSYS CONTROLS ETUDE DE LA LINEARITE VARIATION DE LA TENSION D ALIMENTATION VARIATION DE LA TEMPERATURE Test de température sur la carte Test de température sur le capteur complet VARIATION DE L HUMIDITE BILAN DU CAPTEUR INVENSYS CONCLUSION ETUDE DU PRESSOSTAT CONCURRENT : MARQUARDT ETUDE DU CIRCUIT ELECTRONIQUE VALIDATIONDU PRESSOSTAT MARQUARDT Etude de la linéarité Variation de la tension d alimentation Variation de la température Variation d humidité BILAN DU CAPTEUR MARQUARDT CONCLUSION CONCLUSION MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 4

5 8 ANNEXES ANNEXE 1 : SCHEMA ELECTRONIQUE DU PCB AD INVENSYS ANNEXE 2 : DOCUMENTATION TECHNIQUE DU ANNEXE 3 : SCHEMA ELECTRONIQUE DU PCB DE MARQUARDT MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 5

6 Table des illustrations Figure 1 - Domaines d'activités d'invensys...8 Figure 2 - Invensys dans le monde...9 Figure 3 - Invensys en Europe...9 Figure 4 - Wash and Dry Figure 5 - Principaux clients du Wash&Dry Figure 6 - Organisation hiérarchique Figure 7 - Electronic board Figure 8 - Caractéristiques des pressostats mécaniques et analogiques Figure 9 - Vue éclatée du pressostat AD Figure 10 Mécanique du pressostat Invensys Figure 11 - principe mécanique du pressostat Figure 12 - Oscillateur de Colpits Figure 14 PCB + bobine Invensys Figure 13 Schéma bloc du pressostat Figure 15 Spécifications clients Figure 16 - Variation de L en fonction de la température Figure 17 - Variation de C1 et C2 en fonction de la température Figure 18 - Variation de C1 et C2 en fonction de l'humidité Figure 19 - Variation de C1 lorsque la température et l'humidité changent Figure 20 - Variation de C2 lorsque la température et l'humidité changent Figure 21 - Test du Figure 22 - Signal en sortie de l'inverseur Figure 23 - Variation de la période d'oscillation Figure 24 MultiSim Figure 25 - Simulation Oscillateur de Colpits Figure 26 Simulation de température Figure 27 Simulation de l humidité Figure 28 Effet de la pression sur la fréquence Figure 29 Effet de l alimentation sur la fréquence à 0 Pa Figure 30 Effet de l alimentation en fonction de la pression Figure 31 Effet de la température sur le PCB Figure 32 Effet de la température sur le capteur INVENSYS Figure 33 Effet de l humidité sur le capteur INVENSYS Figure 34 PCB Marquardt Figure 35 Etude de la linéarité du capteur Marquardt Figure 36 Effet de l alimentation sur le capteur Marquardt Figure 37 Effet de la température sur le capteur Marquardt Figure 38 Effet de l humidité sur le capteur Marquardt MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 6

7 Introduction Dans le cadre de ma formation d ingénieur, j ai effectué un stage technicien d une durée de huit semaines à Invensys Controls Thyez en Haute-Savoie. Cette entreprise, présente dans l industrie de l électroménager, s occupe principalement de la conception de la partie contrôle des machines à laver et des lave vaisselles. Le besoin d un stagiaire a été sollicité par une demande de validation d un pressostat linéaire avant sa mise en production. Ma mission a été d effectuer une validation du capteur conçu par Invensys pour permettre de lancer sa production. La présentation de l entreprise va permettre, dans un premier temps, de situer dans quel environnement j ai travaillé pendant 8 semaines. Dans un second temps, nous décrirons le pressostat linéaire et ses spécifications clients. Enfin, les objectifs du stage présenteront le déroulement du travail que j ai effectué afin de valider le capteur. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 7

8 1 Présentation de Invensys Controls 1.1 Historique de l entreprise 1868 : Louis CARPANO acquière une société à Cluses spécialisée dans la fabrication et la vente de pièces d horlogerie : l entreprise connaît un développement rapide grâce aux efforts de Constant CARPANO : l entreprise est rachetée par Charles PONS qui créa «CARPANO & PONS». Il poursuivit dans l horlogerie avec une spécialisation dans la technologie de précision miniature. C&P commença à étendre son marché, l entreprise concevait et fabriquait à présent : des composants et des systèmes de commandes pour les appareils domestiques ainsi que des équipements de connexion pour l industrie de télécommunication. CARPANO & PONS vendait ses produit dans plus de 30 pays sous les noms de «SIBEL» et «SO.FY.COM» : CARPANO & PONS fut rachetée par EATON CONTROLS. C est un groupe international fabriquant principalement des produits hydrauliques, des connecteurs liquides, des équipements de distribution électrique, des éléments moteurs ainsi qu une grande variété de commandes : SIEBE reprend EATON et lance de nouvelles applications de contrôle tel que : contrôle de climatisation, contrôle de bouilloire, la réfrigération 1999 : c est la naissance d INVENSYS (Invention System) suite à la fusion de BTR et de SIEBE. 1.2 Invensys dans le monde Invensys est une entreprise internationale présente dans l industrie les équipements pour l électroménager et l habitat, mais aussi dans les équipements pour la pétrochimie, l alimentaire, les logiciels dédiés à la fabrication et le ferroviaire. Figure 1 - Domaines d'activités d'invensys La division «Invensys Controls» comporte 41 sites dans différents pays du monde : Europe, Amérique du Nord, Amérique du Sud et en Asie Pacifique. Invensys Controls représente employés dans le monde. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 8

9 Figure 2 - Invensys dans le monde Voici la répartition des différents sites d Invensys Controls en Europe. Le siège européen se trouve à Archamps. Figure 3 - Invensys en Europe MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 9

10 1.3 Le site de Thyez Situation générale Le site comptait 331 employés jusqu au mois d août car elle regroupait une unité de production en plus du bureau d étude et de contrôle qualité. Mais l unité de production du site a été stoppée et transférée sur l usine de Trnava (en Slovaquie) pour cause de résultats financiers insuffisants. Seul le bureau d étude a été conservé sur le site de Thyez. Le site ne compte donc plus que 55 employés dont la plupart sont techniciens ou ingénieurs, tout en conservant une petite cellule marketing. Son activité est la conception, réalisation et la mise en production de composants électromécaniques et électroniques pour l industrie de l électroménager (Lave-linge et Sèchelinge). Invensys est une compagnie qui propose du full design, du co-design et de l ECM à ses clients. Elle s occupe de concevoir : le software implanté dans les cartes électroniques le HW regroupant l IHM (interface Homme Machine : touches, sélecteurs, voyants lumineux ) et l électronique de puissance les éléments électromécaniques : minuteurs, capteurs de pression les pièces plastiques telles que les boîtiers de fixation, les guide lumière Elle fabrique les cartes électroniques de faibles et fortes puissances, elle monte les pièces électromécaniques (minuteurs, capteur de pression ). Le site de Thyez s occupe principalement des lave-linges et des sèche-linges. Le bureau d étude qui était initialement composé en majorité de mécanicien (pour les «timers» électromécaniques) puis actuellement composé en majorité d électronicien, s est forgé une solide expérience dans le full design destiné aux produits blancs. Cependant son activité tend à s intégrer de plus en plus dans le groupe international, avec des axes de recherche orientés vers le marché du chaud et du froid (réfrigérateur, plaque de cuisson...). Les produits Invensys développés sur le site de Thyez : Figure 4 - Wash and Dry MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 10

11 1.3.2 Les principaux clients d Invensys Controls pour le Wash&Dry Figure 5 - Principaux clients du Wash&Dry Electrolux, Bosch, Whirlpool, Arcelik, et Indesit représentent 60% du chiffre d affaire, mais Invensys s ouvre de plus en plus sur les petits constructeurs émergeants (comme Gorenje, Vestel) car ces clients recherchent des fournisseurs ayant une certaine expérience dans le secteur du Wash&Dry Le bureau d étude Le bureau d étude regroupe 55 personnes dans différents domaines qui travaillent dans un local de 800 m 2 regroupant bureaux et laboratoire. Le B.E atteste de 25 années d expériences en full design Hardware/Software/Mécanique. L activité de l entreprise se situant dans un domaine nécessitant différentes compétences, le bureau d étude se compose de plusieurs équipes : L équipe logicielle Une section Software (Firmware = Informatique Industrielle) crée les logiciels de contrôle, les membres de cette équipe rédigent les programmes en différents langages (C, C++ et Assembleur). Ces codes sont implémentés dans des microcontrôleurs pour gérer l intelligence du système utilisé. L équipe qualité La section qualité a deux activités principales : -La partie fiabilité teste les produits dans différents environnements (Environnement climatique, vibrations) pour déterminer leur robustesse, leur endurance... -Le laboratoire CEM (Compatibilité Electromagnétique) mesure les capacités des systèmes à fonctionner dans leurs environnements opérationnels avec un respect des différentes normes. L équipe mécanique Conception des éléments plastiques et électromécanique MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 11

12 L équipe électronique Conception des cartes électroniques (PCB, alimentation SMPS, commandes moteur et vanne...), choix et dimensionnement des composants, validation des produits, test des cycles de lavage... L équipe CAO Placement/routage des cartes électroniques selon les contraintes industrielles, règles de fabrication de circuit imprimé et les règles CEM Organisation hiérarchique du BE Le bureau d étude est organisé de façon matricielle. C'est-à-dire qu il y a des responsables de fonctions (verticales) chargées du développement des technologies, et des responsables de projets (fonctions horizontales) chargées du développement des projets de la pré étude jusqu au démarrage de la production. Figure 6 - Organisation hiérarchique MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 12

13 2 Le pressostat linéaire 2.1 Présentation générale Toute la partie contrôle d une machine à laver le linge est gérée par une carte principale : Figure 7 - Electronic board Sur cette carte principale on reçoit une information sur le niveau d eau dans la machine à laver. Pour cela on peut utiliser deux types de capteur de pression : pressostat mécanique Ce type de pressostat ne donne que trois valeurs en sortie : niveau vide (/N1), niveau plein (N1) et Overflow. Le niveau d eau n est pas ajusté en fonction de la quantité de linge présent dans la machine.. pressostat analogique On utilise maintenant des pressostats linéaires qui donnent une meilleure précision du niveau d eau dans la machine à laver. Cela permet de rendre le lavage plus efficace en ajustant le niveau d eau en fonction de la quantité de linge présent dans la machine et du textile lavé. Ceci pour objectif d optimiser la quantité d eau utilisée et la consommation électrique dans le but de mettre sur le marché des machines en classe A, A+ Figure 8 - Caractéristiques des pressostats mécaniques et analogiques MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 13

14 2.2 Le pressostat AD Le pressostat a été conçus par Invensys Controls de Thyez en collaboration avec le site Invensys de Belluno situé en Italie. Il a été basé sur les spécifications du client BOSCH. Le site de Belluno a développé la partie mécanique et le site de Thyez à conçus l électronique de controle du pressostat. C est un capteur de pression linéaire de type analogique, dont on peut voir le schéma ci-dessous : Figure 9 - Vue éclatée du pressostat AD L information que donne le pressostat en sortie du connecteur est une fréquence dont la valeur varie en fonction de la pression en entrée qui correspond au niveau d eau dans la machine à laver Partie mécanique On peut voir ci-dessous la partie mécanique du pressostat en éclaté ainsi qu une vue de dessus du capteur sans la membrane, le support du noyau et le capuchon. Figure 10 Mécanique du pressostat Invensys MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 14

15 On peut voir ci-dessous une représentation simplifiée du principe mécanique du capteur : Figure 11 - principe mécanique du pressostat L eau qui rentre dans la cuve va exercer une pression d air sur la membrane et va déplacer le noyau vers l intérieur de la bobine. Le noyau en ferrite va modifier le champ émis par la bobine et l inductance de sortie de la bobine va varier. Le ressort va plus ou moins se tendre en fonction de la pression exercée par l eau. On a donc en sortie une inductance qui varie en fonction de la pression. La vis d ajustement sert à positionner le noyau en position initial de manière à avoir la valeur d inductance correspondant à un niveau vide dans la machine à laver Partie électronique L électronique de controle doit être capable de traduire une variation de l inductance due au déplacement mécanique de la membrane en un changement de fréquence. La bobine fera partie du circuit résonant de l oscillateur. Invensys Thyez doit concevoir un circuit oscillant basé sur les variations de la bobine. Un circuit oscillant a été conçu sur la base d un oscillateur de Colpits comme ci-dessous : Figure 12 - Oscillateur de Colpits La sortie de cet oscillateur est un signal carré dont la fréquence est égale à : MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 15

16 La bobine est l élément qui va varier de manière mécanique, ce qui va faire varier la fréquence en sortie de l oscillateur. La fréquence de sortie de l oscillateur de Colpits va alors varier en fonction de la pression d air en entrée. Avant de renvoyer cette fréquence en sortie du capteur on va la diviser à l aide d un diviseur de fréquence : Pression d air Système mécanique L (H) Oscillateur Fc (Hz) Diviseur de Fout (Hz) de Coolpits fréquence Pour réaliser la division de fréquence on utilise le circuit intégré CD4060BM de Texas Instruments (voir documentation technique en annexe 2). Ce composant est utilisé pour deux fonctions : Amplificateur de l oscillateur de Colpits : on utilise l inverseur situé entre les pins 10 et 11 pour notre oscillateur. Division de fréquence : on divise notre fréquence de sortie par une valeur multiple de 2^n, allant de 16 à selon la sortie que l on utilise. Schéma électrique complet en annexe 1. Figure 13 Schéma bloc du pressostat Figure 14 PCB + bobine Invensys MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 16

17 2.3 Spécifications client Le graphique ci-dessous représente la variation de la fréquence de sortie du capteur en fonction du niveau d eau dans la machine à laver. 630,00 610,00 Fréquence idéal Tolérance négative Tolérance positive 590,00 Fréquence / Hz 570,00 550,00 530,00 510,00 490, Pression / Pa Figure 15 Spécifications clients La fréquence de sortie du capteur est demandée linéaire entre 625 Hz et 500 Hz. Plus il y a d eau et plus la fréquence diminue. Les tolérances à respecter : De 0 à 750 Pa : +/ Hz De 750 à 3000 Pa : +/- 5 Hz La pression de 3000 Pa correspond à un niveau d eau maximum dans la machine à laver de 300 mm (1Hz = 2.4 mm). Le capteur doit aussi répondre à des critères de fiabilité en température et humidité. Température : le signal de sortie doit respecter les caractéristiques précédentes de 20 C à 70 C. Humidité : elle ne doit pas influencer la fréquence de sortie de 50% à 95% d humidité. Le site de Belluno a constaté des variations des performances du produit dues à la température alors que celui-ci était prêt pour démarrer la production. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 17

18 2.4 Objectifs du stage Mon objectif est de vérifier si le pressostat correspond bien aux spécifications clients afin de remplacer le produit concurrent de Marquardt. Le plan de validation du pressostat est le suivant : Il faut réaliser en parallèle la validation du schéma électrique du pressostat ainsi que la validation d un prototype. La validation du schéma va se faire à l aide d une simulation du circuit pour différent environnement climatique. Cette étude va se dérouler en deux étapes : Etude paramètrique des composants qui constituent l oscillateur lors de changement climatiques. Simulation du comportement du pressostat linéaire aux perturbations climatiques. La simulation du pressostat linéaire va permmettre de voir les variations que la température et l humidité ont sur le fonctionnement du capteur. Il est nécessaire, dans un premier temps, de réaliser une étude paramètrique des composants avant de lancer les simulations La validation du prototype sera effectuée dans des étuves pour les changements climatiques, et en laboratoire pour les tests annexes. On va effectuer quatre tests différents : Vérification de la linéarité Vérification des effets de la variation d alimentation Vérification des effets de la température Vérification des effets de l humidité Le but d effectuer ces deux validations en parallèle est ensuite de comparer les résultats de la simulation et ceux obtenus en pratique et ainsi d avoir : «simulation = pratique». MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 18

19 3 Mesures paramétriques Afin de connaître le comportement du capteur lorsqu il est soumis à différentes températures, ou à un pourcentage d humidité changeant, il faut connaître le comportement des composants de ce produit dans les tolérances demandées. Les composants qui ont le plus d incidence sur la variation de la fréquence de sortie sont ceux qui composent l oscillateur de Colpits. L étude va donc porté sur : L inductance de la bobine Les capacités L inverseur du 4060 Conformément aux spécifications demandées par le client, voici les valeurs des composants qui forment l oscillateur de Colpits : C1 = 270 pf et C2 = 150 pf L1 = 5 mh sans le noyau 3.1 La bobine Test de température : le test a été réalisé en étuve dans laquelle la température varie et avec une humidité ambiante de 47%. Voici les résultats obtenus : 0,10% % variation de L 0,00% -0,10% -0,20% -0,30% -0,40% -0,50% L1 L2 Moyenne Température Figure 16 - Variation de L en fonction de la température On peut voir ci-dessus les tolérances de variation de la bobine en fonction de la température. Deux bobines ont été testées en température avec lesquelles nous avons établis une moyenne (en vert). On peut remarquer que cette variation est quasiment linéaire. Par contre la valeur de la bobine ne varie pas plus de 0.4% ce qui peut amener à conclure que la température sur L est négligeable. Test d humidité : l humidité n a pas d effet sur la valeur de l inductance de la bobine après vérification pratique. En conclusion, seule la température fait diminuer l inductance de la bobine. La résistance série de la bobine augmente elle aussi avec la température, mais sa valeur n intervient pas dans la valeur de la fréquence de sortie. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 19

20 3.2 Les condensateurs Test de température : le test a été réalisé en étuve dans laquelle la température varie et avec une humidité ambiante de 47%. 0,00% -0,50% % variation de C -1,00% -1,50% -2,00% -2,50% -3,00% -3,50% -4,00% C1 C2-4,50% Température Figure 17 - Variation de C1 et C2 en fonction de la température La variation des condensateurs est linéaire, en revanche ces courbes montrent que la température a une influence, car à 80 C la valeur des capacités est plus faible de 4% que celle à 20 C. Cela fait une variation de 11 pf, ce qui n est pas négligeable. Par conséquent, la température sur C fait varier la fréquence de sortie. Test d humidité : le test a été réalisé en étuve dans laquelle l humidité varie entre 40% et 90% avec une température ambiante de 20 C. Figure 18 - Variation de C1 et C2 en fonction de l'humidité La valeur des capacités varie moins en humidité qu en température. De plus on peut voir que cette variation ne va pas dans le même sens qu en température et qu elle n est pas linéaire. L humidité n a d effet que sur les capacités mais de façon moins importante que la température. Ces résultats nous montre que lors d une forte température, l augmentation de l humidité aura pour effet de diminuer la variation des capacités. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 20

21 Test de température et d humidité : les deux paramètres varient en même temps. L humidité varie entre 40% et 95% pour différentes températures. 2,00% % variation de C1 1,00% 0,00% -1,00% -2,00% 40 C 60 C 80 C 40% 60% 80% 95% -3,00% -4,00% % d'humidité Figure 19 - Variation de C1 lorsque la température et l'humidité changent % variation de C2 0,50% 0,00% -0,50% -1,00% -1,50% -2,00% -2,50% -3,00% -3,50% 40% 60% 80% 95% % d'humidité 40 C 60 C 80 C Figure 20 - Variation de C2 lorsque la température et l'humidité changent Lorsque la température et l humidité augmentent, la variation des capacités diminue, car l humidité compense les variations dues à la température. En conclusion de ces tests, la température a beaucoup d influence sur la variation des capacités. L humidité compense les variation dues à la température. La situation la plus critique pour le circuit est lorsque la température est élevée et que l humidité ambiante est faible. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 21

22 3.3 L inverseur du 4060 L inverseur de l oscillateur, situé entre les pins 10 et 11, peut entraîner une variation de la fréquence. En effet son temps de basculement ne doit pas varier avec la température car cela va modifier la fréquence d oscillation de l oscillateur. Le 4060 est placé à l intérieur d une étuve dans laquelle la température varie entre 25 C et 80 C. Figure 21 - Test du 4060 Pour étudier l inverseur il est nécessaire, dans un premier temps, d étudier le PCB complet pour connaître la fréquence à la sortie de l oscillateur de Colpits. A l aide d un fréquencemètre on obtient : Fc = khz Un GBF, qui délivrera un signal carré de khz, est connecté en entrée de l inverseur (pin 11). En sortie (pin 10), le signal est observé sur un oscilloscope pour mesurer le temps de basculement de l inverseur. Dans un deuxième temps, le 4060 est placé dans une étuve dont la température va varier entre 25 C et 80 C. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 22

23 Le signal en sortie de l inverseur est le suivant : Figure 22 - Signal en sortie de l'inverseur On mesure les temps de monté et de descente à 63% de leur valeur final. La somme du temps de monté et du temps de descente pour une température de 25 C sera prise comme référence. Pour chaque température, ces temps de basculement vont varier. Voici la variation du temps de propagation du signal : 120 variation de la période (ns) temps de propagation Température Figure 23 - Variation de la période d'oscillation Sur la courbe ci-dessus le temps de propagation augmente avec la température ce qui va faire varier la période d oscillation. A 25 C, la période d oscillation est de : 1/( khz) = µs. Plus la température augmente et plus cette période augmente. Pour 80 C, la période augmente de 114 ns ce qui entraîne automatiquement une variation importante de la fréquence de l oscillateur d environ 2.7 khz. Le 4060 ne varie pas lorsque l humidité change. Il n y a que la température qui intervient sur le changement de son temps de basculement. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 23

24 3.4 Conclusion La température est le facteur le plus important de la variation des composants. La situation la plus critique pour la variation des capacités est lorsque la température est élevée et que l humidité ambiante est faible. L environnement climatique fait varier de façon négligeable la valeur de l inductance de la bobine. La température modifie le temps de basculement de l inverseur du 4060, ce qui fait varier la fréquence de l oscillateur. En revanche l humidité n a aucun effet sur cet inverseur. Les variations de ces composant vont nous permettre de simuler les variations du capteur. 4 Simulations 4.1 MultiSim 10 Pour réaliser des simulations du pressostat linéaire, on utilise un logiciel de simulation développé pas National Instruments : «MultiSim 10». Figure 24 MultiSim 10 Le bureau d étude n avait pas logiciel de simulation, mais il en était en phase de recherche pour vérifier leur conceptions. L entreprise a fait venir un vendeur du logiciel qui nous en a fait une présentation complète et nous en a fourni une version de démonstration. J ai utilisé cette version démonstration pour faire mes tests mais aussi pour fournir une évaluation du logiciel sur ses fonctionnalités au bureau d étude. L étude avec logiciel va se dérouler de la manière suivante : Réalisation de l oscillateur Simulation du comportement de la carte électronique dans différents environnements climatiques 4.2 Prise en main du logiciel Pendant les premières semaines d utilisation, il était nécessaire de comprendre comment fonctionnait ce nouveau logiciel au travers de tutoriaux et de schémas préconçus. De nombreux problèmes ont été rencontrés avant de pouvoir faire une simulation du pressostat. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 24

25 4.2.1 Dysfonctionnent du model spice du 4060 Dans un premier temps, le montage de l oscillateur de colpits a été simulé avec le logiciel. Malheureusement, Le model spice du diviseur de fréquence, le 4060, ne fonctionnait pas. On a contacté le vendeur pour savoir si une nouvelle version du 4060 était disponible pour réaliser nos tests. Il n y avait pas de mise à jour pour composant pour le moment, donc nous avons utilisé d autres composants pour le remplacer. L inverseur situé entre les pins 10 et 11 du 4060 permet de réaliser l oscillateur. Un inverseur quelconque, de technologie CMOS 5V, a été utiliser pour remplacer celui du Cet inverseur ne présentait pas les mêmes caractéristiques que celui utilisé dans le diviseur de fréquence. L étude du temps de basculement de l inverseur du 4060 nous a permis de modifier le model spice de l inverseur utilisé pour la simulation Problème d échantillonnage Lors des simulations de l oscillateur de Colpits, la théorie ne correspondait pas aux résultats des tests effectués sur le capteur en laboratoire. Le schéma simulé est le suivant : Figure 25 - Simulation Oscillateur de Colpits Ci-dessus le schéma complet de l oscillateur de Colpits présent sur le PCB. Les mêmes valeurs des composants que ceux présent sur la carte ont été utilisés, mais la fréquence obtenue en sortie n est pas la même qu en pratique. L échantillonnage est deux fois plus élevé que la fréquence de l oscillateur. Si on échantillonne plus rapidement, la fréquence de sortie augmente. Le vendeur du logiciel n a pas pu nous donner plus d explication sur ce phénomène, qui n a pas été résolus par la suite. La fréquence d échantillonnage a été fixée pour toutes les mesures, et les variations de fréquence obtenues ont été converties en pourcentage de variation. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 25

26 4.2.3 Réalisation du PCB complet sous MultiSim 10 Invensys Controls 2007 Après avoir réussit à faire fonctionner l oscillateur de Colpits, le schéma complet du PCB a été réalisé. Le problème était que le model spice du 4060 ne fonctionnait pas. On a alors utiliseé le 4040 dont la fonction était similaire mais ne comportait pas l inverseur servant pour l oscillateur de Colpits. Le montage complet de la carte électronique a été réalisé et testé. La simulation des variations de la fréquence en température et en humidité vont être réalisés à partir de ce circuit 4.3 Simulation climatiques Grâce aux études de température qui ont été effectuées sur les composants précédemment, il est possible de simuler le comportement de la carte lorsqu il est soumis à de fortes températures et à une certaine humidité. Les valeurs des composants testés ont été utilisées pour déterminer la variation de la fréquence due au changement climatique Température % variation Fréquence 1,00% 0,80% 0,60% 0,40% 0,20% 0,00% -0,20% -0,40% -0,60% -0,80% -1,00% Effet de la température sur la fréquence Simulation Température ( C) Figure 26 Simulation de température D après la simulation, on peut dire que la température a un effet négligeable sur la fréquence de sortie. La variation de fréquence maximum est de 0.45%. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 26

27 4.3.2 Humidité % variation fréquence 0,00% -0,05% -0,10% -0,15% -0,20% -0,25% -0,30% Effet de l'humidité sur la fréquence 40% 45% 50% 55% 60% 65% 70% 75% 80% 85% 90% 95% Simulation -0,35% -0,40% Température Figure 27 Simulation de l humidité De même pour l humidité, la fréquence diminue mais de manière négligeable car il n y a que 0.35% de variation. 4.4 Conclusion des simulations En conclusion, les simulations ont montré que les variations d humidités et de température avaient un effet négligeable sur la variation de la fréquence. Lorsque la température et l humidité sont élevées, la variation de fréquence est faible aussi. D après ces simulations, la fréquence en sortie du pressostat ne devrait pas être affectée par des changements climatiques. On peut déduire de ces simulations que le capteur conçus par Invensys Thyez correspond aux spécifications clients. Il faut à présent vérifier que les résultats sont similaire à la validation du prototype. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 27

28 5 Validation du prototype Invensys Controls Invensys Controls 2007 Pour continuer le plan de validation exposé au départ, des essais climatiques doivent être réalisés sur le pressostat pour valider son fonctionnement. L étude suivante a été réalisée : Etude de la linéarité du pressostat Effet de la variation de l alimentation Essais de température Essais d humidité 5.1 Etude de la linéarité. La linéarité du pressostat est la première chose à regarder pour vérifier si le capteur correspond aux spécifications client. Pour simuler la pression à l intérieur du pressostat, on utilise un calibreur de pression qui permet d injecter la pression souhaiter. Fréquence (Hz) Effet de la pression sur la fréquence PCB1 PCB2 PCB3 PCB4 Neg.tolerance Pos.tolerance Pression (mbar) Figure 28 Effet de la pression sur la fréquence Les résultats ci-dessus montrent que la sortie du pressostat n est pas complètement linéaire. A partir de 1700 Pa, la courbe ne suit plus les spécifications. Ce problème est dû au ressort qui, lorsqu il est compressé, devient de plus en plus résistant. Ce problème est peut-être dû aux échantillons envoyés par Invensys Belluno, qui ne comportaient pas les bonnes pièces. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 28

29 Invensys Controls Variation de la tension d alimentation La tension d alimentation des produits Invensys peut varier. C est pourquoi ce test doit être fait pour vérifier que la fréquence de sortie du pressostat n est pas affectée par cette variation. Un tests avec une tension variant de 4.5V à 5.5V a été exécuté. Le fonctionnement nominal de ce produit est 5V. 635 Effet de la variation de la te nsion d'alimentation fréquence (Hz) Pa Linéaire (0 Pa) 4,5 4,6 4,7 4,8 4,9 5 5,1 5,2 5,3 5,4 5,5 Tension d'alimentation (V) Figure 29 Effet de l alimentation sur la fréquence à 0 Pa Ce test a été effectué avec une pression nulle et on peut voir que la variation est linéaire. Par contre, cette variation de tension entraîne une grande dispersion sur la fréquence. Ci-dessous, la variation de la fréquence en fonction de la pression pour différentes tensions d alimentation. Effet de l'alimentation en fonction de la pression Fréquence (Hz) Vcc = 4,5V Vcc = 4,75V Vcc = 5V Vcc = 5,25V Vcc = 5,5V Tolerence Pos. Tolerance Neg Pression (mbar) Figure 30 Effet de l alimentation en fonction de la pression La variation de fréquence dépasse le gabarit et ne correspond pas aux spécifications clients dans les limites des tolérances. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 29

30 5.3 Variation de la température Précédemment nous avons réalisé des simulations de la variation de la fréquence en fonction de la température. Ces essais doivent permettre de confirmer les résultats obtenus. Deux tests ont été effectués: la carte seul puis le capteur complet Test de température sur la carte Comme pour les simulations, la température varie entre 20 C et 80 C, et la carte est à l intérieur d une «étuve climatique». Le résultat est le suivant : 732 Effet de la température sur le PCB 730 Fréquence (Hz) Sans le noyau Température ( C) Figure 31 Effet de la température sur le PCB On peut remarquer que la variation ci-dessus ne correspond pas aux simulations effectuées. En effet, lors des simulations la fréquence ne variait pas avec la température. La simulation effectuée n est pas assez complète. Il y a des facteurs que nous avons jugé négligeables au départ qui ne l étaient pas, comme par exemple l échauffement du PCB qui doit avoir une influence sur le fonctionnement. Toutes les simulations de variation de la fréquence en fonction de l environnement climatique ne prennent pas tous les facteurs en compte. Les résultats obtenus ne prennent en considération que la variation des composants de l oscillateur de colpits. Au vu des résultats négatifs en tension, nous n avons pas jugé utile de creuser la raison de l erreur simulation/pratique, mais de poursuivre par une étude de la concurrence Test de température sur le capteur complet Les mêmes tests que précédemment dans les mêmes conditions ont été fait avec le pressostat complet dans l étuve. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 30

31 630 Effet de la température sur la fréquence du capteur 625 capteur Fréquence (Hz) Température ( C) Figure 32 Effet de la température sur le capteur INVENSYS La courbe ci-dessus montre que la variation de la fréquence diminue aussi mais de manière plus importante. L effet de la température sur les éléments mécanique entraîne une variation supplémentaire sur la fréquence. Cela est un phénomène mécanique sur lequel je n ai pas travaillé car je n avais pas les compétences pour l étudier. 5.4 Variation de l humidité Dans la même étuve, on effectue les tests d humidité pour une température de 40 C et une humidité variant entre 50% et 90%. 624 Effet de l'humidité sur la fréquence 623 capteur Fréquence (Hz) % 60% 70% 80% 90% Humidité (%) Figure 33 Effet de l humidité sur le capteur INVENSYS Pour une humidité sur 95% et une température de 80 C, on est dans le cas le plus critique car il y a une variation de la fréquence d environ 20Hz par rapport à un fonctionnement à température et humidité ambiante. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 31

32 A température ambiante, l humidité n a pas beaucoup d effet sur la fréquence de sortie. En revanche lorsque la température est élevée, c est le cas le plus critique car on observe une forte variation de fréquence. 5.5 Bilan du capteur Invensys Voici les résultats des mesures effectuées : TEST1 Etude de la linéarité TEST2 Variation de la tension d'alimentation Pression (mbar) 0 to 30 mbar Volt 4,5 to 5,5 V Delta f = Hz Delta f Hz Max % variation f = % Max % variation f % Niveau d'eau 221,11 mm Niveau d'eau 34,34 mm TEST3.2 TEST3.1 Test de température sur le PCB Test de température sur le capteur Humidité 47 % Humidité 47 % t amb. C 20 to 80 C t amb. C 20 to 80 C Delta f 9.81 Hz Delta f Hz Max % variation f % Max % variation f % Niveau d'eau 23,54 mm Niveau d'eau 39,19 mm TEST4.1 Variation de l'humidité TEST4.2 Variation de l'humidité RH 50 to 95 % RH 95 % t amb. C 40 C t amb. C 40 to 80 C Delta f 5.93 Hz Delta f Hz Max % variation f % Max % variation f % Niveau d'eau 14,23 mm Niveau d'eau 47,8 mm 5.6 Conclusion Le capteur de Invensys ne correspond pas aux spécifications de leur client. En effet, rien que la variation de la tension fait varier de 34 mm la hauteur d eau dans la machine à laver alors que la tolérance maximum imposé est de 24 mm de variation. En ajoutant toutes les variations de fréquence on voit que le capteur n est pas conforme aux spécifications. Les résultats de la validation du prototype étant négatifs, il a été jugé nécessaire de concevoir un nouveau prototype en s appuiant sur l étude d un capteur concurrent. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 32

33 6 Etude du pressostat concurrent : Marquardt 6.1 Etude du circuit électronique Nous avons voulus regarder ce que la concurrence faisait sur le marché pour voir si leur capteur présentait les mêmes variations lorsqu ils sont soumis à des perturbations. Avec l aide de Mr. FATTORINI Andrea, un ingénieur HW du bureau d étude, nous avons étudié le schéma électronique du PCB concurrent. Figure 34 PCB Marquardt Avec la documentation technique de chaque composant et en regardant les connexions des pistes sur le PCB nous avons pu reconstituer le circuit électronique. (Voir en annexe 3). Ce capteur s appuit sur le même principe de fonctionnement que le capteur conçus par Invensys Controls : c est la variation d une bobine qui va créé une variation de fréquence. En revanche, l oscillateur n a pas la même structure que celui d Invensys. Dans un premier temps, il n a pas été jugé utile d étudier le fonctionnement du circuit mais de réaliser des tests de validation. Les résultats permettront de situer le capteur d Invensys par rapport au concurrent. 6.2 Validationdu pressostat Marquardt Le même plan de validation du capteur Marquardt à été réalisé à par la validation du schéma par simulation. Les tests réalisés en étuve ont été similaire à ceux effectués sur le prototype d Invensys. Détail de l étude : Etude de la linéarité du pressostat Effet de la variation de l alimentation Essais de température Essais d humidité MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 33

34 6.2.1 Etude de la linéarité La sortie du capteur est linéaire : Effet de la pression sur la fréquence Fréquence (Hz) Marquardt Linéaire (Marquardt) Pression (mbar) 30 Figure 35 Etude de la linéarité du capteur Marquardt Variation de la tension d alimentation Pour le capteur d Invensys l alimentation faisait varier la fréquence de manière critique. Pour celui-ci la fréquence ne bouge pratiquement pas. 619,5 Effet de l'alimentation sur la fréquence 619,45 Fréquence (Hz) 619,4 619,35 619,3 619,25 619,2 619,15 Marquardt Linéaire (Marquardt) 619,1 619, ,5 4,6 4,7 4,8 4,9 5 5,1 5,2 5,3 5,4 5,5 Alimentation (V) Figure 36 Effet de l alimentation sur le capteur Marquardt MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 34

35 6.2.3 Variation de la température Test de température pour une humidité de 47% : 622 Effet de la température sur la fréquence 621,5 Fréquence (Hz) , ,5 619 Marquardt 618, Température ( C) Figure 37 Effet de la température sur le capteur Marquardt Cette courbe montre bien que la variation de fréquence est plus faible que celle du capteur d Invensys Variation d humidité Test d humidité pour une température de 40 C : 620,15 Effet de l'humidité sur la fréquence 620,1 Marquardt Fréquence (Hz) 620, ,95 619,9 619,85 50% 60% 70% 80% 90% Humidité (%) Figure 38 Effet de l humidité sur le capteur Marquardt L humidité a un effet négligeable sur le capteur de Marquardt. Pour une condition critique de 80 C et 95% d humidité, la variation est de 1.82 Hz ce qui faible en comparaison avec l autre capteur. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 35

36 6.3 Bilan du capteur Marquardt Voici les résultats des mesures effectuées : TEST1 TEST2 Etude de la linéarité Variation de la tension d'alimentation Pression (mbar) 0 to 30 mbar Volt 4,5 to 5,5 V Delta f = 120,71 Hz Delta f 0,39 Hz Max % variation f = -96,57 % Max % variation f 0,31 % Niveau d'eau 289,7 mm Niveau d'eau 0,94 mm TEST3 Test de température sur le capteur Humidité 47 % t amb. C 20 to 80 C Delta f 2,92 Hz Max % variation f 2,34 % Niveau d'eau 7,01 mm TEST4.1 TEST4.2 Variation de l'humidité Variation de l'humidité RH 50 to 95 % RH 95 % t amb. C 40 C t amb. C 40 to 80 C Delta f 0,13 Hz Delta f 1,82 Hz Max % variation f -0,1 % Max % variation f 1,45 % Niveau d'eau 0,31 mm Niveau d'eau 4,37 mm 6.4 Conclusion La perturbation qui a le plus gros effet sur la fréquence est la température à humidité ambiante. Ces résultats permmettent de voir que ce capteur est plus robuste que celui d Invensys. On a fait une comparaison des deux capteurs en cumulant les variations et on arrive au résultat ci-dessous. Capteur Invensys Capteur Marquardt Variation de l'alimentation 11,45 0,31 % Température et humidité critique 15,94 2,34 % Max % variation f 27,39 2,65 % Variation niveau d'eau 82,17 7,95 mm Le capteur de Marquardt correspond aux spécifications du client et il a moins de variations que celui d Invensys. Le capteur proposé actuellement par Invensys ne correspond donc pas aux spécifications clients. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 36

37 7 Conclusion Le but du stage était de valider le fonctionnement d un pressostat linéaire avant sa mise en production. Il avait été observé que le capteur avait des variations de son signal de sortie dues à l environnement climatique. Les résultats des essais ont montré que la sortie du capteur varie de manière non négligeable lorsque la température augmente. De plus, la variation de la tension d alimentation a un impacte important sur la fréquence de sortie. Les résultats ont montré que le pressostat ne correspond pas aux spécifications du client. Après discussion des résultats avec l équipe R&D, afin de livrer des prototypes selon les planifications client, nous avons convenu de réaliser un nouveau prototype. Pour accélérer son développement, une étude du produit concurrent a été réalisée afin de partir sur de bonnes bases et d avoir un prototype opérationnel le plus rapidement possible. J ai pu observer durant mon stage l importance d une bonne communication. Les échanges entre le site de Thyez et celui de Belluno n ont pas toujours été clairs, ce qui a ralenti le développement du projet. MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 37

38 8 Annexes ANNEXE 1 : SCHEMA ELECTRONIQUE DU PCB AD INVENSYS ANNEXE 2 : DOCUMENTATION TECHNIQUE DU ANNEXE 3 : SCHEMA ELECTRONIQUE DU PCB DE MARQUARDT MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 38

39 Annexe 1 : schéma électronique du PCB AD Invensys MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 39

40 Annexe 2 : Documentation technique du 4060 Invensys Controls 2007 MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 40

41 Annexe 3 : Schéma électronique du PCB de Marquardt MITHIEUX Benoit / Rapport de stage technicien 41

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

Simulateur de transitoires sur réseau électrique automobile selon ISO 7637-1

Simulateur de transitoires sur réseau électrique automobile selon ISO 7637-1 Simulateur de transitoires sur réseau électrique automobile selon ISO 7637-1 Ir H. COPPENS d EECKENBRUGGE PIERRARD Virton Ing. S. GEORGES PIERRARD - Virton Le travail consiste en la réalisation d un générateur

Plus en détail

MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES. Partenaire de l ingénierie

MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES. Partenaire de l ingénierie MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES Partenaire de l ingénierie Une entreprise à taille humaine pour une prestation sur-mesure Vous êtes à la recherche de solutions pour tester vos produits ou simuler

Plus en détail

LA PARFAITE ELECTRONIQUE POUR LE MATERIEL DE MESURE ET DE REGLAGE.

LA PARFAITE ELECTRONIQUE POUR LE MATERIEL DE MESURE ET DE REGLAGE. LA PARFAITE ELECTRONIQUE POUR LE MATERIEL DE MESURE ET DE REGLAGE. Made in Germany. 2 Responsabilité et engagement CEUX SONT LES HOMMES QUI FONT AVANCER LES IDEES ET CREENT DES PRODUITS DIGNES DE CONFIANCE

Plus en détail

Etude d un haut-parleur

Etude d un haut-parleur Etude d un haut-parleur Le haut-parleur électrodynamique, dont l invention remonte à plus de cent ans, n a pas évolué dans son principe. Il a été amélioré d année en année par l utilisation de nouvelles

Plus en détail

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Fiche de Données Techniques BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Répond à tous les besoins d étalonnage, de vérification et d ajustage Etalonnage sur site ou en laboratoire Mesure précise et sans dérive

Plus en détail

Sondes d'ambiance. Plage de mesure d'humidité

Sondes d'ambiance. Plage de mesure d'humidité 1 857 1857P01 Sondes d'ambiance pour température et humidité relative QFA20 Tension d'alimentation 24 V~ ou 13,5 35 V Signal de sortie 0...10 V pour humidité relative Signal de sortie 0...10 V / T1 / LG-Ni

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2 6GEI305 Dynamique des systèmes II Laboratoire #2 Introduction aux impédances et à la plaquette de prototypage Automne 2010 1. Objectifs Se familiariser avec les plaquettes de prototypage Concrétiser la

Plus en détail

Principe de la variation de portée d une grue portuaire

Principe de la variation de portée d une grue portuaire 30t La variation de l angle -α- formé par la flèche et l horizontale engendre la variation de portée du crochet de levage. L angle -α- varie de 20 à 80 soit environ 60. La flèche de 30tonnes est mue au

Plus en détail

PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air

PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air Page 1/4 PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air Caractéristiques : Différentiel de commutation fermé Kit de fixation sur gaine inclus Avantages Point de commutation réglable facilement avec échelle

Plus en détail

Archambeau Tony. GENERATEUR Carré, Sinus, Triangle

Archambeau Tony. GENERATEUR Carré, Sinus, Triangle GENERATEUR Carré, Sinus, Triangle Le 16 Novembre 2006 Table des matières I/ Dossier de présentation (Partie Théorique). 1) Table des matières. 2) Introduction. 3) Enoncé numéro 1 : Cahier des charges.

Plus en détail

Développer des solutions technologiques basées sur de l électronique

Développer des solutions technologiques basées sur de l électronique Altronic Tunisie ALTRONIC s attache à faciliter la diffusion et le transfert des technologies et des connaissances en électronique vers les laboratoires de recherche publics, industriels, les start-up

Plus en détail

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance Développer notre vision d avance 1 - Ingénieur application système de freinage ESP 2 - Ingénieur développement système contrôle moteur 3 - Ingénieur essai moteur 4 - Ingénieur développement logiciel 5

Plus en détail

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1 6GEI620 - Électronique II Laboratoire #1 Conception avec amplificateurs opérationnels Hiver 2008 1. Objectifs Se familiariser avec l outil Multisim Se familiariser avec le prototypage Apprendre, dans un

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB

MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB Appareil de mesure de précision et système d'alarme en sécurité positive Module enfichable pour rail DIN TS35 Source d'alimentation pour accéléromètre à courant

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES Barra Jérémy TS1 SSI ROBOT INSPECTEUR DE CABLES En ce début d année de terminale S Si, nous ont été présentés différentes idées de projets que l on pourrait réaliser pour notre projet personnel encadré.

Plus en détail

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles.

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles. MBR225 Module de surveillance des chaînes cinématiques Le module est dédié à la surveillance du fonctionnement de machines dont la chaîne cinématique constitue un facteur important de sécurité : treuil,

Plus en détail

Contrôleur d'éclairage extérieur autonome sans fil Owlet LuCo-AD 1-10V/DALI Fiche technique

Contrôleur d'éclairage extérieur autonome sans fil Owlet LuCo-AD 1-10V/DALI Fiche technique LuCo-AD 1-10V/DALI Description générale Le LuCo-AD est un contrôleur intelligent autonome, placé dans les luminaires extérieurs dans le cadre des applications résidentielles, routières et urbaines. Le

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Centre de préparation au diplôme d'état d'audioprothésiste Epreuve de Physique (Durée: heures) 7 juillet Exercice : LA BALANCOIRE ( points) Une balançoire constituée

Plus en détail

Routage Grande Vitesse des Cartes Electroniques

Routage Grande Vitesse des Cartes Electroniques Routage Grande Vitesse des Cartes Electroniques Roberto Reyna 1, aniela ragomirescu 2,3 1-Freescale Toulouse 2 - Université de Toulouse : INSA Toulouse, 135 Av. de Rangueil Toulouse cedex 4 3-LAAS-CNRS

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Physique 30 Labo L intensité du champ magnétique. Contexte : Problème : Variables : Matériel : Marche à suivre :

Physique 30 Labo L intensité du champ magnétique. Contexte : Problème : Variables : Matériel : Marche à suivre : Physique 30 Labo L intensité du champ magnétique Contexte : La plupart des gens qui ont déjà joué avec un aimant permanent savent que plus on s en approche, plus la force magnétique est grande. Il est

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer

Plus en détail

M1500. Moteur pour vanne à siège

M1500. Moteur pour vanne à siège M1500 Moteur pour vanne à siège septembre 2007 Le moteur M1500 est un moteur électromécanique prévu pour commander des vannes à siège deux et trois voies dans : les circuits d eau chaude sanitaire les

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs.

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs. Présentation Professeur agrégé de mécanique, j enseigne la conception des installations frigorifiques depuis 1989 en B.T.S. Fluides Énergies Environnement option Génie Frigorifique. Lors de sa dernière

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

CONTROLE DE NIVEAU MULTIPOINTS / OU 4 20 MA SÉRIE MPS SNI SNIA

CONTROLE DE NIVEAU MULTIPOINTS / OU 4 20 MA SÉRIE MPS SNI SNIA CONTROLE DE NIVEAU MULTIPOINTS / OU 4 20 MA SÉRIE MPS SNI SNIA Le système se compose d un contrôleur de niveau MPS intégrant de 1 à 5 modules associés à une électronique SNIA, avec une indication par leds

Plus en détail

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Customer success story Juillet 2015 Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Profil Client Secteur : Services informatiques Société : Lexmark Effectifs : 12 000 Chiffre

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

Electricité. Vérification de la loi de Coulomb. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P3.1.2.2. 0909-Wei. Electrostatique Loi de Coulomb

Electricité. Vérification de la loi de Coulomb. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P3.1.2.2. 0909-Wei. Electrostatique Loi de Coulomb Electricité Electrostatique Loi de Coulomb LEYBOLD iches d expériences de physique Vérification de la loi de Coulomb P3... Mesure avec le capteur de force et le newtonmètre Objectifs expérimentaux Mesure

Plus en détail

1. Sommaire 2. 1. Sommaire Page. 2. Mise en route rapide 3. 3. Remarques sur l installation 4. 3.1 Installation 5. 3.

1. Sommaire 2. 1. Sommaire Page. 2. Mise en route rapide 3. 3. Remarques sur l installation 4. 3.1 Installation 5. 3. 1. Sommaire 2 1. Sommaire Page 2. Mise en route rapide 3 3. Remarques sur l installation 4 3.1 Installation 5 3.2 Raccordement 5 3.3 Réglage du temps de 6 cycle/montage 4. Réglage de l heure et jour actuels

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer L informatique et audio-visuel Quelques infos pour commencer D après une étude du bureau Enertech la répartition de la consommation d électricité a évolué. La consommation du site audiovisuel et informatique

Plus en détail

Huba Control. Transmetteur de pression, dépression et pression différentielle. 0 3 / 5 / 10 / 30 / 50 mbar EDITION 12/2005

Huba Control. Transmetteur de pression, dépression et pression différentielle. 0 3 / 5 / 10 / 30 / 50 mbar EDITION 12/2005 402 Transmetteur de pression, dépression et pression différentielle 0 3 / 5 / 10 / 30 / 50 mbar EDITION 12/2005 Huba Control LA FINESSE DES MESURES DE PRESSION ET DE DEBIT Coup d œil sur la technique Les

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

Un groupe mondial à votre service

Un groupe mondial à votre service Un groupe mondial à votre service Fort de ses 10 000 collaborateurs, Leroy-Somer a tissé un réseau international de 470 centres d expertise et de service capable de vous apporter l assistance commerciale

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Bureau Etude. Conception d un monte charge. Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc

Bureau Etude. Conception d un monte charge. Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc Bureau Etude Conception d un monte charge Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc Sommaire : Table des matières I) Objet... 3 II) Présentation générale de l organisme... 3 2.1 Présentation générale de l organisme...

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Fig. 11 tension du démarreur en charge

Fig. 11 tension du démarreur en charge INTRODUCTION Le démarreur est un moteur électrique qui convertit l'énergie, fournie par la batterie, en énergie mécanique dans le but de lancer le moteur. Il en existe deux types, le type à inertie et

Plus en détail

Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI)

Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI) Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI) 1 Programme du jour 1. Découplage des IC 2. Choix des composants de découplage. 3. Règles de routage des PCB 4. Phénomène de diaphonie

Plus en détail

Modélisation électrique

Modélisation électrique Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse Rapport de TP Modélisation électrique de la commande de charge dans l automobile Simon Bouvot Alexis Ferte

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

MECATRONIC Connection 2009

MECATRONIC Connection 2009 MECATRONIC Connection 2009 2 ème édition des journées d affaires de la Mécatronique. 25 et 26 novembre 2009 AIX LES BAINS (Casino Grand Cercle) Extrait des demandes exprimées par les donneurs d ordres

Plus en détail

Choix des instruments de mesure

Choix des instruments de mesure Amélioration des processus grâce à une gestion des techniques de mesure L'évaluation des valeurs d un processus est plus qu uniquement l'intégration du capteur et la lecture des indications. Afin de faire

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 4 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Redressement d une tension I. Objectifs Redressement d une tension alternative par le moyen de diodes. Transformation

Plus en détail

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale Ondes acoustiques ; acoustique musicale On appelle onde mécanique le phénomène de propagation d une perturbation dans un milieu élastique, sans transport de matière mais avec transport d énergie. L exemple

Plus en détail

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables 1 ère STI2D TP V2.0 Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables CO8.sin4 Identifier les variables mesurées. CO9.sin2 Instrumenter un système. Acquerir l'information. Utilisation d'un

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

QFA31... Sondes d'ambiance. Building Technologies HVAC Products. Symaro. pour température et humidité relative

QFA31... Sondes d'ambiance. Building Technologies HVAC Products. Symaro. pour température et humidité relative 1 858 1858P01 1858P02 Symaro Sondes d'ambiance pour température et humidité relative QFA31... Alimentation 24 V~ ou 13,5...3 Signal de sortie 0...10 V / 4 20 ma pour humidité relative et température Très

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Projet Calcul Machine à café

Projet Calcul Machine à café Projet Calcul Machine à café Pierre-Yves Poinsot Khadija Salem Etude d une machine à café, plus particulièrement du porte filtre E N S I B S M é c a t r o 3 a Table des matières I Introduction... 2 Présentation

Plus en détail

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 11 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Utilisation de l oscilloscope à mémoire numérique I. Introduction Avec un oscilloscope numérique, le signal étudié

Plus en détail

CHAMPION Matthieu Modèles de Marché en Visual Basic ESILV S04 S6. Sommaire... 1. Introduction... 2

CHAMPION Matthieu Modèles de Marché en Visual Basic ESILV S04 S6. Sommaire... 1. Introduction... 2 Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 1 Trois différentes techniques de pricing... 3 1.1 Le modèle de Cox Ross Rubinstein... 3 1.2 Le modèle de Black & Scholes... 8 1.3 Méthode de Monte Carlo.... 1

Plus en détail

Le Motion Control en toute simplicité. Une électronique compacte assortie à vos besoins.

Le Motion Control en toute simplicité. Une électronique compacte assortie à vos besoins. Le Motion Control en toute simplicité. Une électronique compacte assortie à vos besoins. La plupart du temps, les clients recherchent un équipement électronique simple et bon marché qui répond juste aux

Plus en détail

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité argumentaire de ventes introduction Le système RadioSens est né de l effort de notre équipe d ingénieurs experts en télécommunications pour développer

Plus en détail

Servomoteurs électriques

Servomoteurs électriques 4 508 Servomoteurs électriques pour vannes à course rotative, angle de rotation 90 SQK34.00 SQK84.00 SQK34.00 tension d'alimentation 230 V~ SQK84.00 tension d'alimentation 24 V~ Signal de commande 3 points

Plus en détail

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci BTS SIO Lycée de la cci FRANCOISE Rémi 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE Nom du tuteur : FRANCOISE Emmanuel Qualité : CEO BTS SIO 2011/2012 Septembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION ET PRESENTATION...

Plus en détail

Laboratoire CEM SCLE SFE. L engagement pour une performance durable

Laboratoire CEM SCLE SFE. L engagement pour une performance durable Laboratoire CEM SCLE SFE L engagement pour une performance durable Un laboratoire d Expertise en Compatibilité Électromagnétique (CEM) accrédité COFRAC Depuis plus de 40 ans, SCLE SFE réalise des équipements

Plus en détail

Série 7 : circuits en R.S.F.

Série 7 : circuits en R.S.F. Série 7 : circuits en R.S.F. 1 Documents du chapitre Action d un circuit du 1er ordre sur un échelon de tension et sur une entrée sinusoïdale : Déphasage de grandeurs sinusoïdales et représentation de

Plus en détail

34.51. Montage sur circuit imprimé 0.8 1.3 1.9. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi

34.51. Montage sur circuit imprimé 0.8 1.3 1.9. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A Caractéristiques 34. Faible épaisseur avec contact - 6 A Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé Montage

Plus en détail

34.51. Montage sur circuit imprimé. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi 5-12 - 24-48 - 60 /0.

34.51. Montage sur circuit imprimé. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi 5-12 - 24-48 - 60 /0. Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A Caractéristiques 34. Faible épaisseur avec contact - 6 A Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé Montage

Plus en détail

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance CUSTOMER SUCCESS STORY Août 2013 Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance PROFIL CLIENT Secteur: Société de services informatiques Société: Lexmark Effectifs: 12,000

Plus en détail

34.51. Largeur 5 mm Bobine faible consommation. Montage sur circuit imprimé. ou sur supports série 93 A2 A1 12 11 14 0.8 1.3 1.3 28 1.

34.51. Largeur 5 mm Bobine faible consommation. Montage sur circuit imprimé. ou sur supports série 93 A2 A1 12 11 14 0.8 1.3 1.3 28 1. Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A Caractéristiques 34.51 Faible épaisseur avec 1 contact - 6 A Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé Montage

Plus en détail

Décision d'approbation de modèle n 00.00.510.004.1 du 1 er février 2000

Décision d'approbation de modèle n 00.00.510.004.1 du 1 er février 2000 Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie Secrétariat d Etat à l Industrie Décision d'approbation de modèle n 00.00.510.004.1 du 1 er février 2000 Direction de l'action régionale et de la

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

DISPOSITIF DE CONTROLE MULTIFONCTIONNEL POUR APPAREILS A GAZ

DISPOSITIF DE CONTROLE MULTIFONCTIONNEL POUR APPAREILS A GAZ SIT Group SIT -3-5 SIGMA 9.955.53 1 Le contenu du présent document peut subir des modifications sans aucun préavis DISPOSITIF DE CONTROLE MULTIFONCTIONNEL POUR APPAREILS A GAZ Domaine d'application Appareils

Plus en détail

IRS-WT-MF fenêtre plate. Applications. Robinetterie électronique Systèmes d irrigation Appareils industriels

IRS-WT-MF fenêtre plate. Applications. Robinetterie électronique Systèmes d irrigation Appareils industriels Mini-capteur externe pour une utilisation : lavabo Electrovannes Vannes de contrôle Vannes et systèmes spécifiques GmbH & Co. KG Dresdener Str. 162 D-40595 Düsseldorf/Allemagne Tel.: +49(0)211-7391-0 Fax:

Plus en détail

MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE

MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE Licence Professionnelle Vega MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE Projet Tutoré 2013-2014 Sahin Mustafa et Lopez Jhonatan Remerciements Le projet présenté dans ce compte rendu,

Plus en détail

I- SITUATION PROBLEME

I- SITUATION PROBLEME I- SITUATION PROLEME 1-Le flash classique d un appareil photo. Le flash augmente la luminosité pendant un court instant au moment où "l'obturateur" de l appareil photo s'ouvre. Le flash est alimentée par

Plus en détail

Photocoupleur Oui --- 4 à 32 Vc.c. 0,1 à 100 ma 100 à 240 Vc.a. G3R-IAZR1SN Haute vitesse (1 khz) 12 à 24 Vc.c. Faible vitesse

Photocoupleur Oui --- 4 à 32 Vc.c. 0,1 à 100 ma 100 à 240 Vc.a. G3R-IAZR1SN Haute vitesse (1 khz) 12 à 24 Vc.c. Faible vitesse Relais statique G3R-I/O Relais statiques compacts à haute rigidité diélectrique pour interface d'e/s Modèles à fréquence de commutation élevée avec valeurs nominales d'entrée optimales s'adaptant à une

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A. Caractéristiques SERIE 34 34.51. Faible épaisseur avec 1 contact - 6 A

Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A. Caractéristiques SERIE 34 34.51. Faible épaisseur avec 1 contact - 6 A Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 SERIE 34 Caractéristiques 34.51 Faible épaisseur avec 1 contact - 6 Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé

Plus en détail

CP 6632. Calibrateur portable pour signaux de process

CP 6632. Calibrateur portable pour signaux de process Calibrateur portable pour signaux de process Le CP 6632 est un calibrateur de signaux de process de haute précision (150 ppm de la lecture) capable de mesurer et générer courants et tensions. Simple et

Plus en détail

Documentation Matrox Imaging

Documentation Matrox Imaging Sommaire Dans le domaine de la vision industrielle et des systèmes d inspection optique automatisés, les caméras intelligentes obtiennent beaucoup d attention. En fait, elles sont souvent présentées à

Plus en détail

FI325. 1 voie pour entrée thermocouple ou mv. Signal de sortie linéarisé. Isolement entre entrée et sortiealimentation

FI325. 1 voie pour entrée thermocouple ou mv. Signal de sortie linéarisé. Isolement entre entrée et sortiealimentation 1 voie module S.I convertisseur de température. Entrée thermocouple ou mv Description: Le module sert d interface entre les appareils installés en zone dangereuse et la salle de contrôle. Il doit être

Plus en détail

Le bourreau de travail CMC 356. Génération Transmission Distribution Industrie Réseaux ferroviaires

Le bourreau de travail CMC 356. Génération Transmission Distribution Industrie Réseaux ferroviaires Leader mondial des solutions de test des alimentations électriques CMC 356 Équipement de test des relais de protection et outil de mise en service de nouvelle génération Le bourreau de travail Génération

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes. Résumé

Projet de Fin d Etudes. Résumé Projet de Fin d Etudes Conception et réalisation d'un prototype de borne interactive destinée à la visualisation en réalité augmentée de deux modèles numériques des fortifications de Nancy Renaissance

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière Premier

Plus en détail

DP 500/ DP 510 Appareils de mesure du point de rosée mobiles avec enregistreur

DP 500/ DP 510 Appareils de mesure du point de rosée mobiles avec enregistreur DP 500/ DP 510 Appareils de mesure du point de rosée mobiles avec enregistreur de données Les nouveaux appareils DP 500/ DP 510 sont les appareils de service mobiles idéaux pour mesure le point de rosée

Plus en détail

Page 1 Innover en mécanique niq

Page 1 Innover en mécanique niq Page 1 Innover en mécanique Page 2 L efficacité énergétique des produits et procédés de l industrie mécanique Présentation de la vision et des projets suivis par le Cetim Thierry Ameye Contenu de la présentation

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail