Table des matières. Avant-propos

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières. Avant-propos"

Transcription

1 Table des matières Avant-propos v Table des matières xi 1 Introduction aux systèmes de gestion de bases de données Donnée et type de données Donnée et information Donnée simple et complexe Différentes facettes du terme base de données Système de gestion de bases de données Principales architectures de bases de données Des systèmes de gestion de fichiers aux SGBD Perspective historique Exemple introductif d'utilisation d'un SGBD Conception du schéma d'une base de données Architecture à trois niveaux des schémas 38 Exercices 40 Notes bibliographiques 40 Références 41 2 Processus de conception de bases de données Planification Analyse : modèle conceptuel de données Diagrammes de classes UML Modèle entité-association : ERD de Oracle Designer 80 Exercices 83 Références 84 3 Introduction au modèle relationnel Concepts de base Contraintes d'intégrité fondamentales du modèle relationnel Conception logique : traduction du modèle conceptuel de données en schéma conceptuel relationnel Algèbre relationnelle 122 Exercices 138 Notes bibliographiques 140 Références Le langage SQL Spécification du schéma relationnel avec SQL (LDD SQL) Requêtes SQL (SELECT) Opérations de mise à jour en SQL Niveau externe du schéma en SQL Schéma interne Sommaire des SQL2, SQL:1999 et SQL: Exercices 217 Projets à réaliser 218 Notes bibliographiques 218 Références 219

2 xii Systèmes de gestion de bases de données par l'exemple 5 Interface entre SQL et un programme SQL enchâssé Introduction à l'extension procédurale PL/SQL d'oracle JDBC SQLJ 279 Exercices 294 Projets à réaliser 296 Notes bibliographiques 296 Références Gestion des contraintes d'intégrité en SQL Contrainte de domaine (NOT NULL, CHECK, CREATE DOMAIN) Contrainte de clé primaire (PRIMARY KEY) Autres clés uniques (UNIQUE) Contrainte d'intégrité référentielle (FOREIGN KEY REFERENCES) Autres cas contraintes (CHECK complexe et ASSERTION) Implémentation de la vérification des contraintes d'intégrité Cohérence des contraintes d'intégrité Nom de contrainte (clause CONSTRAINT) Contraintes déférées (SET CONSTRAINTS DEFERRED) Gâchettes (TRIGGER) 312 Exercices 324 Projets à réaliser 324 Notes bibliographiques 325 Références Gestion des données en mémoire secondaire Principales caractéristiques des disques Fichiers et répertoires Organisation par bloc Concepts de base du traitement de fichiers en Java Organisation par enregistrement Allocation sérielle d'espace pour les enregistrements de taille fixe et l'adressage relatif Allocation d'espace pour les enregistrements de taille variable Allocation sérielle par grappe homogène Fichiers séquentiels Gestion d'enregistrements en Java 400 Exercices 415 Projets à réaliser 416 Notes bibliographiques 416 Références Organisations unidimensionnelles : indexage et hachage Organisations unidimensionnelles : indexage et hachage Arbre digital Hachage Tableau comparatif des organisations 464 Exercices 466 Projets à réaliser 468 Notes bibliographiques 469 Références 469

3 Table des matières xiii 9 Méthodes multidimensionnelles et représentation d'associations Méthodes multidimensionnelles Représentation des associations 489 Notes bibliographiques 497 Références Évaluation des requêtes relationnelles Concepts de base Décomposition Estimation du coût des opérations physiques Optimisation 550 Exercices 568 Notes bibliographiques 572 Références Théorie de la normalisation Décomposition sans perte Dépendance fonctionnelle Normalisation 586 Exercices 605 Notes bibliographiques 609 Références Cas d'utilisation détaillés et processus d'élaboration du modèle conceptuel de données Cas d'utilisation détaillés Concepts avancés de diagrammes de classes UML Processus d'élaboration du modèle conceptuel de données Estimation des volumes de données 661 Exercices 662 Références Conception dans un contexte relationnel Mise en œuvre des contraintes d'intégrité en SQL Conception du schéma relationnel au niveau externe Niveau interne de schéma relationnel : conception physique Paramètres du mécanisme d'allocation d'espace : cas de Oracle Mise au point de la configuration du SGBD : cas de Oracle Choix de l'architecture et bancs d'essais TPC 731 Exercices 732 Projets à réaliser 734 Notes bibliographiques 734 Références Intégrité et gestion des transactions Concept de transaction Propriétés d'une transaction État d'une transaction Architecture générale pour la gestion des transactions Contrôle de concurrence Fiabilité et récupération Modèles avancés de transaction 798

4 xiv Systèmes de gestion de bases de données par l'exemple Exercices 802 Notes bibliographiques 810 Références Développement d'application de bases de données en Java Application Java/JDBC client-serveur Développement d'applications Web par servlet Java Architecture pour la persistance transparente Norme EJB de J2EE 870 Projets à réaliser 900 Notes bibliographiques 902 Références Bases de données objet et persistance transparente Le langage de définition de données ODL Mécanismes de gestion des objets persistants Le langage de requête OQL Le langage de manipulation de données OML Persistance transparente avec la norme JDO 940 Notes bibliographiques 948 Références Relationnel-Objet Type défini par l'utilisateur (UDT) Extensions au langage de manipulation de données SQL Accès aux extensions objets en Java 965 Notes bibliographiques 975 Références Bases de données parallèles et réparties Base de données répartie Base de données parallèle 990 Notes bibliographiques 999 Références Entrepôts de données et analyse de données Schéma en étoile pour le OLAP Regroupements multidimensionnels (CUBE et ROLLUP SQL:1999) Statistiques d'ordonnancement Regroupements par fenêtrage Implémentation OLAP Fouille de données Règles d'association Algorithmes de regroupement Classification 1064 Notes bibliographiques 1072 Références Données semi-structurées et XML Introduction à XML Espace de nom XML (XML namespace) Schéma XML Langage de requête XPath 1098

5 Table des matières xv 20.5 XPointer Contraintes de clé Langage de requête XML Query (XQuery) Traitement d'un document XML avec JAXP Système de Gestion de XML Oracle et XML 1109 Exercices 1114 Notes bibliographiques 1115 Références Repérage de l information Mesures d'évaluation (rappel et précision) Indexation Indexation automatique de documents textuels Listes inversées Recherche plein texte Modèle booléen Modèle vectoriel Intégration du degré de pertinence au Booléen Intégration d'un mécanisme d'apprentissage par rétroaction (feedback) Méthodes avancées Intégration à un SGBD : le cas d'oracle 1132 Notes bibliographiques 1136 Références Logique et bases de données Calculs des prédicats du premier ordre Calculs des prédicats en bases de données Bases de données déductives : Datalog et sémantique du point fixe 1148 Notes bibliographiques 1154 Références 1154 Annexe Utilisation du logiciel Access de Microsoft 1155 A.1 Création d'un schéma de base de données 1156 A.2 Manipulation de données sous Access 1167 A.3 Formulation de requêtes à la manière de QBE 1168 A.4 Création d'un formulaire 1176 Références 1186 Index 1187

6 1 Introduction aux systèmes de gestion de bases de données L'art de douter est le meilleur secret pour apprendre. Marcel Prévost 1.1 Donnée et type de données Donnée et information Donnée simple et complexe Différentes facettes du terme base de données Système de gestion de bases de données (SGBD) Principales architectures de bases de données Des systèmes de gestion de fichiers aux SGBD 14 Redondance et incohérence des données 15 Mécanismes d'organisation de données limités des SGF 16 Intégrité sémantique 16 Contrôle de concurrence 17 Fiabilité 18 Sécurité 18 Gestion des transactions 18 Indépendance des données Perspective historique Exemple introductif d'utilisation d'un SGBD 22 Création du schéma avec l'outil SQL*plus d'oracle 24 Manipulation de données avec l'outil SQL*plus 25 INSERT SQL 26 Transaction (COMMIT SQL) 26 Respect des contraintes d'intégrité 29 SELECT SQL 29 Exécution d'un SELECT dans une application client-serveur Java 30 SELECT sur plusieurs tables 32 UPDATE SQL 33 DELETE SQL 34 Organisation physique des données 34 Dictionnaire de données Conception du schéma d'une base de données Architecture à trois niveaux des schémas 38 Exercices 40 Notes bibliographiques 40 Références 41

7 2 Systèmes de gestion de bases de données par l'exemple Les bases de données (BD) jouent un rôle fondamental dans la plupart des applications de l'informatique. Elles sont utilisées dans une grande variété de domaines tels que la gestion des organisations, l'ingénierie, la médecine, le contrôle de processus, etc. Le terme base de données prend des significations différentes selon les contextes et l'évolution du domaine de l'informatique. Cette instabilité au niveau de la terminologie est un phénomène inévitable des disciplines jeunes. Les prochaines sections tentent de clarifier les principaux usages de ce terme en faisant ressortir les facettes plus particulièrement traitées dans cet ouvrage. En même temps, plusieurs concepts de base sont introduits. Comme dans toute introduction, plusieurs concepts sont présentés de manière sommaire et seront étudiés de manière plus élaborée dans les chapitres subséquents. 1.1 DONNÉE ET TYPE DE DONNÉES Avant d'aborder les bases de données, il est utile d'éclaircir la notion de donnée telle qu'utilisée dans le contexte de cet ouvrage. Donnée (data) Une donnée au sens informatique est une représentation d'un fait à l'aide d'un code binaire stocké dans la mémoire de l'ordinateur. Le mécanisme de codage doit être connu par le programme qui traite la donnée. Type de données (data type ) Le type de données détermine la nature du codage utilisé pour représenter une donnée et les opérations applicables à la donnée. Exemple Une donnée de type entier est normalement représentée par un entier codé en binaire d'une longueur prédéterminée, par exemple, 32 bits. Un bit est réservé pour le signe dans le cas d'un entier signé. Une donnée de type réel utilise un codage plus complexe composé de la mantisse, de l'exposant et d'un bit de signe. Une donnée de type caractère est souvent représentée par le code ASCII ou Unicode du caractère. Une chaîne de caractères peut être représentée par un tableau de caractères. Pour chaque type de données, il y a un ensemble d'opérations applicables aux données de ce type. Exemple Il est possible d'effectuer des opérations arithmétiques sur les données de type entier. Normalement, il y a aussi des opérations permettant de lire ou d'afficher un entier sous forme d'une chaîne de caractères. 1.2 DONNÉE ET INFORMATION Il peut être important de distinguer entre une donnée et une information. Une donnée ne prend un sens que lorsqu'elle est interprétée. Pour un programme, cette interprétation est de nature plutôt rudimentaire et se borne à la connaissance des opérations sur le type de la donnée. Par exemple, dans une base de données, la note d'un étudiant pourrait être représentée par une donnée de type réel. Le programme ne comprend pas qu'il s'agit d'une note. Sa compréhension se limite à pouvoir effectuer certaines opérations sur le nombre réel telles que le calcul de la moyenne d'un ensemble de notes. Une interprétation plus raffinée sera effectuée habituellement par un humain. Le contexte permet à l'humain d'interpréter la donnée. Une donnée devient une information lorsqu'elle enrichit les connaissances de cet humain. Par exemple, le contexte de la donnée permettra à l'humain de savoir que la donnée de type réel représente sa note. Lorsque le contexte est connu, l'humain peut alors interpréter la donnée et en tirer une information au sens où ses connaissances seront enrichies suite à la réception de la donnée. En consultant sa note, l'étudiant devient plus informé. Pour lui, la donnée devient une information.

8 1 Introduction aux systèmes de gestion de bases de données 3 Shannon et Weaver (1959) ont proposé une théorie formelle de l'information dans le but de mesurer la quantité d'information pouvant être communiquée dans un canal de communication. Selon cette théorie, la quantité d'information d'un message d'une source à un destinataire se mesure comme une diminution de l'incertitude au niveau du destinataire du message. Cette vision des choses fait ressortir un point crucial de la notion d'information. Le fait qu'un message (ou donnée) soit perçu comme une information est relatif au destinataire du message. La donnée informe si elle change quelque chose au niveau de l'état du destinataire. L'information est le résultat de ce changement au niveau de l'état du destinataire. Comme le niveau d'interprétation d'une donnée par un programme est très rudimentaire, le terme donnée sera habituellement préféré au terme information dans le contexte informatique. Cependant, les deux termes sont souvent utilisés comme synonymes lorsque de telles nuances sémantiques deviennent une préoccupation secondaire. 1.3 DONNÉE SIMPLE ET COMPLEXE Donnée simple ou complexe Une donnée de type simple, ou donnée simple (entier, réel, caractère), est indécomposable du point de vue du système qui la manipule alors qu'une donnée de type complexe,oudonnée complexe, est composée de données simples ou complexes. Exemple Une note représentée par un entier sera vue comme une donnée de type simple et l'ensemble des données relatives à un étudiant, incluant son code permanent, son prénom, son nom et la liste de ses notes peut être vue comme une donnée de type complexe. Type de données complexe Un type de données complexe est défini en composant des types simples ou complexes à l'aide de constructeurs de types (enregistrement, ensemble, tableau, etc.). La distinction entre ce qui est simple et ce qui est complexe est relative au contexte. Il n'y a donc pas de notion absolue de simple et complexe. Exemple Une chaîne de caractères pourra être considérée comme un type simple ou complexe selon le contexte. Dans les premières applications des bases de données, les types simples étaient limités à des entiers, des réels et des chaînes de caractères d'une taille limitée. L'évolution technologique permet de considérer aujourd'hui le traitement de données beaucoup plus élaborées et volumineuses telles que les données multimédias. Donnée multimédia (multimedia data) Une donnée qui représente un texte, une image, un son ou une séquence vidéo est appelée donnée multimédia. Une donnée de type image peut avoir une taille de 1 M (mégaoctet), par exemple. Néanmoins, du point de vue de la base de données, cette donnée peut être considérée comme une donnée de type simple si le système qui manipule cette donnée la voit toujours comme un élément atomique non décomposable. Du point de vue des bases de données, l'important est de retenir qu'il y a des types de données simples supportés par le système et qu'il est possible de construire des types plus complexes, à partir des types simples, à l'aide de constructeurs de types. Ce qui est simple ou complexe peut varier d'un système à l'autre.

9 4 Systèmes de gestion de bases de données par l'exemple 1.4 DIFFÉRENTES FACETTES DU TERME BASE DE DONNÉES Le terme base de données est devenu très commun. Plusieurs sens parfois contradictoires sont attribués à ce terme dans le langage courant et même dans le jargon de l'informatique. Base de données (BD) (database ) Au sens large, une base de données est n importe quelle collection de données. À une extrémité du spectre, par exemple, certains vont utiliser le terme base de données pour désigner un fichier de texte contenant une liste de noms et de numéros de téléphone dans un format plus ou moins arbitraire. C est une base de données au sens minimaliste du terme. Le mode d utilisation de cette base de données est très primitif et passe par un logiciel de traitement de texte qui peut être utilisé pour consulter le contenu du fichier. La structure des données est, dans ce cas, inconnue du logiciel et l interprétation est totalement de la responsabilité de l utilisateur humain. Le logiciel ne sait pas qu il y a, dans la séquence de caractères du texte, des sous-séquences qui représentent des noms et des numéros de téléphone. Pour lui, il s agit d une séquence ennuyante de caractères quelconques. Un ensemble de fichiers de textes peut aussi être qualifié de base de données. On retrouve cette interprétation dans les applications de gestion documentaire, par exemple. Un ensemble de fichiers d enregistrements supportant une application est aussi souvent appelé une base de données. Certains logiciels désignent par base de données un seul fichier d'enregistrements et, en conséquence, il faut définir plusieurs bases de données pour supporter une application. Pour d'autres logiciels, une base de données peut en fait contenir plusieurs sous-bases de données indépendantes les unes des autres. Quelle confusion! À l extrême limite, la Toile (World Wide Web - WWW) peut aussi être vue comme une base de données lourde, de nature hétérogène et répartie. Un aspect qui ajoute à la confusion au niveau de la terminologie est la nuance entre une base de données et une collection de bases de données. Par exemple, dans une organisation, on pourrait parler de plusieurs bases de données, chacune étant consacrée à une fonction spécifique. Ainsi, il pourrait y avoir une base de données pour supporter les fonctions d inventaire et de ventes, une autre pour la comptabilité et une autre pour les ressources humaines. Ce phénomène fréquent de multiplication de bases de données est dû au fait que différentes applications sont développées de façon indépendantes parfois sur des plates-formes technologiques différentes. Cependant, d un point de vue plus abstrait, le tout peut être considéré comme une seule base de données logique qui est implantée par un ensemble de bases de données physiques. Selon le contexte du discours, ces deux interprétations pourront être utilisées. Dans la prochaine section, l'interprétation du terme base de données favorisée dans cet ouvrage sera précisée. 1.5 SYSTÈME DE GESTION DE BASES DE DONNÉES (SGBD) Base de données (BD) (database ) Dans un sens plus strict, une base de données est un ensemble de données, possédant les caractéristiques suivantes : 1. Elles sont fortement structurées. 2. Elles sont persistantes. 3. Leur structure est définie dans un schéma. 4. Elles sont gérées par un logiciel appelé système de gestion de bases de données qui en gère aussi le schéma.

10 1 Introduction aux systèmes de gestion de bases de données 5 C est cette interprétation du terme base de données qui est le sujet principal de cet ouvrage. Système de gestion de bases de données (SGBD) (database management system - DBMS) Un système de gestion de bases de données est un logiciel spécialisé pour la gestion de bases de données. Le premier point (1) implique que la structure des données est clairement identifiée et très élaborée. Programme source avec LMD enchâssé Programmeur Utilisateur expert pré-compilateur Programme source incorporant des appels à une interface programmatique Administrateur de base de données (ABD) Compilateur Utilisateur Utilitaire d'édition du schéma Utilitaire d'édition et d'interprétation de commandes du LMD Programme d'application Utilitaire convivial de manipulation de données Interprète du LDD Evaluateur de requête (LMD) Système de gestion de base de données (SGBD) Dictionnaire de données (contient le schéma ou méta-données) Base de données (contient les données) Mémoire secondaire permanente Figure 1 Composantes principales de l'environnement d'un SGBD du point de vue de l'utilisateur

11 6 Systèmes de gestion de bases de données par l'exemple Le deuxième point (2), concernant la persistance, signifie que les données doivent survivre aux programmes qui les manipulent. Les programmes ont une durée de vie limitée. Lorsqu'un programme d'application est interrompu, les données contenues en mémoire centrale sont perdues. Mémoire centrale (main memory, primary storage), principale, vive, primaire ou volatile La mémoire centrale est directement accessible par le processeur central (ou unité centrale de traitement). Elle contient les instructions et les données d'un programme en exécution. Cette mémoire est aussi appelée mémoire principale, vive, primaire ou volatile. Elle est caractérisée par sa rapidité et par sa non-permanence. Pour que les données puissent survivre aux programmes qui les manipulent, elles doivent être conservées en mémoire secondaire. Mémoire secondaire (secondary storage), permanente, externe, stable, non volatile ou persistante La mémoire secondaire est accessible indirectement via des opérations d'entrée/sortie. Cette mémoire est aussi appelée mémoire permanente, externe, stable, non volatile ou persistante. Elle est caractérisée par sa lenteur, relativement à la mémoire vive, et par son aspect permanent. Le médium le plus fréquemment utilisé comme mémoire secondaire est le disque magnétique. Un SGBD comprend des mécanismes sophistiqués pour assurer la persistance des données malgré les interruptions des programmes d'application. Non seulement faut-il pouvoir assurer la persistance des données malgré la fin normale d'un programme d'application, mais encore faut-il également pouvoir réagir à certains événements imprévus qui peuvent survenir (pannes matérielles, bogues, etc.). Cela implique, qu ultimement, les données sont stockées en mémoire secondaire et qu'en plus, diverses formes de redondance de données sont exploitées pour améliorer la fiabilité de la BD. Souvent, les données redondantes sont conservées dans des mémoires plus lentes et moins coûteuses que le disque, comme la bande magnétique ou le disque optique parfois appelés mémoires tertiaires. Le SGBD contient aussi des mécanismes sophistiqués pour gérer d autres aspects de l intégrité des données tels que la sécurité, l intégrité sémantique et l accès concurrent. Troisièmement (3), la structure des données est définie formellement en utilisant un langage de définition des données (LDD). Langage de définition des données (LDD ) (data definition language DDL ) Le langage de définition des données est un langage spécialisé qui permet de définir les types des données qui sont emmagasinées dans la base de données. Schéma de la base de données (database schema ) La structure des données définie à l'aide du langage de définition des données est appelée le schéma de la base de données. Une caractéristique importante d'un SGBD est la possibilité de définir des types complexes à partir de types simples afin de former des structures de données très riches et interreliées. Les SGBD actuels tendent à incorporer de plus en plus de fonctionnalités pour le traitement de types de données plus complexes en incorporant des types standards pour la représentation de données multimédias et en permettant de créer de nouveaux types de données non prédéfinis selon les besoins. En particulier, les SGBD objet et relationnel-objet permettent d'étendre les types du SGBD par la définition de nouvelles classes.

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 2 Architecture d une base de données

IFT3030 Base de données. Chapitre 2 Architecture d une base de données IFT3030 Base de données Chapitre 2 Architecture d une base de données Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS Bases de Données Stella MARC-ZWECKER Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS stella@unistra.u-strasbg.fr 1 Plan du cours 1. Introduction aux BD et aux SGBD Objectifs, fonctionnalités et évolutions

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Références bibliographiques Jeff Ullman,Jennifer Widom, «A First Course in Database systems», Prentice-Hall, 3rd Edition, 2008 Hector Garcia-Molina, Jeff Ullman, Jennifer

Plus en détail

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE 07/04/2014 Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique ADMINISTRATION ET TUNING DE BASES DE DONNÉES CHAPITRE 1 ARCHITECTURE RESPONSABLE DR K. BOUKHALFA

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu une

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

Le "tout fichier" Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique

Le tout fichier Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique Introduction à l informatique : Information automatisée Le premier ordinateur Définition disque dure, mémoire, carte mémoire, carte mère etc Architecture d un ordinateur Les constructeurs leader du marché

Plus en détail

Introduction - 1. Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données

Introduction - 1. Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données 2 Principes Stockage des données dans la mémoire volatile d un ordinateur Problèmes Stockage temporaire «Petits» volumes de données Langages

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/62 Bases de Données Avancées Introduction & Rappel Conception et Modélisation Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1 Pratique d un : MySQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? Finalement, qu est-ce qu un? Modèle relationnel Algèbre relationnelle Conclusion SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr IT203 : Systèmes de gestion de bases de données A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Informations pratiques Intervenants : Cours : (A. Zemmari zemmari@labri.fr) TDs, TPs : S. Lombardy et A. Zemmari Organisation

Plus en détail

Bases de Données. Plan

Bases de Données. Plan Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 Plan Généralités: Définition de Bases de Données Le modèle relationnel Algèbre relationnelle

Plus en détail

Cours: Administration d'une Base de Données

Cours: Administration d'une Base de Données Bases de Données Avancées Module A IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Cours: Administration d'une Base de Données Table of Contents Principes...1 Structure d'un Base de Données...1 Architecture...1

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES Équipe Bases de Données LRI-Université Paris XI, Orsay Université Paris Sud Année 2003 2004 1 SGBD : Fonctionnalités et Principes Qu est qu une base de données? Un Système

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées /62 Bases de Données Avancées Introduction & Rappel Conception et Modélisation Thierry Hamon Bureau H202 Institut Galilée - Université Paris 13 & LIMSI-CNRS hamon@limsi.fr http://perso.limsi.fr/hamon/teaching/bda-20132014/

Plus en détail

Bases de données relationnelles : Introduction

Bases de données relationnelles : Introduction Bases de données relationnelles : Introduction historique et principes V. Benzaken Département d informatique LRI UMR 8623 CNRS Université Paris Sud veronique.benzaken@u-psud.fr https://www.lri.fr/ benzaken/

Plus en détail

1/ Présentation de SQL Server :

1/ Présentation de SQL Server : Chapitre II I Vue d ensemble de Microsoft SQL Server Chapitre I : Vue d ensemble de Microsoft SQL Server Module: SQL server Semestre 3 Année: 2010/2011 Sommaire 1/ Présentation de SQL Server 2/ Architerture

Plus en détail

INTRODUCTION 1. QU EST-CE QU UNE BASE DE DONNÉES?

INTRODUCTION 1. QU EST-CE QU UNE BASE DE DONNÉES? INTRODUCTION 1. QU EST-CE QU UNE BASE DE DONNÉES? Les bases de données ont pris aujourd hui une place essentielle dans l informatique, plus particulièrement en gestion. Au cours des trente dernières années,

Plus en détail

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Moi Je suis étranger J'ai un accent Je me trompe beaucoup en français (et en info, et en math, et...)

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple

Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire l objet d une exploitation

Plus en détail

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Sommaire Introduction... 3 Définition... 3 Les domaines d application de l informatique décisionnelle... 4 Architecture d un système décisionnel... 5 L outil Oracle

Plus en détail

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Contenu de ce cours : 1. Stockage de données. Supports, fonctionnement d un disque, technologie RAID 2. Organisation

Plus en détail

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Module : Espace ouvert de formation (2 semaines) Ce module est composée de plusieurs parties : - le module développement durable (14 heures), qui traite

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr Intégration de données hétérogènes et réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Plan Intégration de données Architectures d intégration Approche matérialisée Approche virtuelle Médiateurs Conception

Plus en détail

et les Systèmes Multidimensionnels

et les Systèmes Multidimensionnels Le Data Warehouse et les Systèmes Multidimensionnels 1 1. Définition d un Datawarehouse (DW) Le Datawarehouse est une collection de données orientées sujet, intégrées, non volatiles et historisées, organisées

Plus en détail

Entrepôt de données 1. Introduction

Entrepôt de données 1. Introduction Entrepôt de données 1 (data warehouse) Introduction 1 Présentation Le concept d entrepôt de données a été formalisé pour la première fois en 1990 par Bill Inmon. Il s agissait de constituer une base de

Plus en détail

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Database 10g - Administration Workshop II. 5 Jours [35 Heures]

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Database 10g - Administration Workshop II. 5 Jours [35 Heures] Plan de cours disponible à l adresse http://www.adhara.fr/.aspx Objectif Utiliser RMAN pour créer et gérer des jeux de sauvegarde et des copies d'image Récupérer la base de données jusqu'à un point dans

Plus en détail

Exemple accessible via une interface Web. Bases de données et systèmes de gestion de bases de données. Généralités. Définitions

Exemple accessible via une interface Web. Bases de données et systèmes de gestion de bases de données. Généralités. Définitions Exemple accessible via une interface Web Une base de données consultable en ligne : Bases de données et systèmes de gestion de bases de données The Trans-atlantic slave trade database: http://www.slavevoyages.org/tast/index.faces

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

Proposition de programme de formation pour les enseignants chargés de la spécialité Informatique et sciences du numérique en terminale S

Proposition de programme de formation pour les enseignants chargés de la spécialité Informatique et sciences du numérique en terminale S Proposition de programme de formation pour les enseignants chargés de la spécialité Informatique et sciences du numérique en terminale S La formation des enseignants chargés de la spécialité Informatique

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données Introduction aux fonctions de tableur et logiciels ou langages spécialisés (MS-Access, Base, SQL ) Yves Roggeman Boulevard du Triomphe CP 212 B-1050 Bruxelles (Belgium) Idée intuitive

Plus en détail

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES BASES DE DONNÉES CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98 J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES III. LES SYSTÈMES RÉSEAU IV. LES SYSTÈMES RELATIONNELS V. LE LANGAGE

Plus en détail

Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires

Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires COURS N 2 EC 3 : LOGICIELS DOCUMENTAIRES PAR : SAHBI SIDHOM MCF.Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI Cours en ligne : www.loria.fr/~ssidhom/

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu

Plus en détail

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB Oracle XML DB Oracle XML DB Depuis la version 9i et de façon enrichie dans la version 10g, Oracle propose des outils pour gérer des documents XML Depuis la 10g il n'y a plus d'extraction car auparavant

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1 PRESENTATION Les domaines couverts par la série STG sont tous des pourvoyeurs ou exploitants des bases de données. Que l'on gère la relation aux clients, le suivi de l'activité financière, la comptabilité

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... Avant-propos... 1. Introduction... 7

Table des matières. Remerciements... Avant-propos... 1. Introduction... 7 Remerciements..................................................... VI Avant-propos...................................................... 1 À qui s adresse cet ouvrage?..........................................

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Les bases de données Page 1 / 8

Les bases de données Page 1 / 8 Les bases de données Page 1 / 8 Sommaire 1 Définitions... 1 2 Historique... 2 2.1 L'organisation en fichier... 2 2.2 L'apparition des SGBD... 2 2.3 Les SGBD relationnels... 3 2.4 Les bases de données objet...

Plus en détail

Développement de base de données Microsoft SQL Server 2012. Durée : 5 jours Référence : DPSQL12. Contenu

Développement de base de données Microsoft SQL Server 2012. Durée : 5 jours Référence : DPSQL12. Contenu Développement de base de données Microsoft SQL Server 2012 Durée : 5 jours Référence : DPSQL12 Cette formation permet aux participants de maîtriser les fonctionnalités de Microsoft SQL Server 2012 telles

Plus en détail

Les requêtes Oracle XML DB. Du modèle relationnelle au modèle Hiérarchique

Les requêtes Oracle XML DB. Du modèle relationnelle au modèle Hiérarchique Les requêtes Oracle XML DB Du modèle relationnelle au modèle Hiérarchique Sommaire Rappel des modèles Le modèle relationnel Le modèle hiérarchique Leurs différences Oracle XML DB Les types de XMLType Les

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations Catalogue des Formations When skills meet your need Pilotage et management SI Base de donnée et Aide à la décision Développement www.intellectus.ma www.fb.com/intellectusconsulting contact@intellectus.ma

Plus en détail

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis 2.3 : Apprécier les normes et standards et les technologies permettant l interopérabilité et le travail en réseau Chapitre 2 : Travail collaboratif en santé Normes et technologies de l interopérabilité

Plus en détail

TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS

TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS OBJECTIFS : Familiarisation avec SGBD et son environnement de travail SQL*Plus d Oracle) Ecriture des requêtes SQL simples sur une BD préétablie HR d Oracle) Partie

Plus en détail

TP Contraintes - Triggers

TP Contraintes - Triggers TP Contraintes - Triggers 1. Préambule Oracle est accessible sur le serveur Venus et vous êtes autorisés à accéder à une instance licence. Vous utiliserez l interface d accés SQL*Plus qui permet l exécution

Plus en détail

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION Mentions

Plus en détail

Initiation à la programmation. L'essentiel de la programmation en shell, perl, php et C++

Initiation à la programmation. L'essentiel de la programmation en shell, perl, php et C++ Initiation à la programmation L'essentiel de la programmation en shell, perl, php et C++ Communiquer avec sa machine Les langages de programmation sont d'abord destinés aux humains et non aux machines.

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/26 Bases de Données Avancées DataWareHouse Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin,

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

Implémentation des SGBD

Implémentation des SGBD Implémentation des SGBD Structure générale des applications Application utilisateur accédant à des données d'une base Les programmes sous-jacents contiennent du code SQL Exécution : pendant l'exécution

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI

FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 1 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI Chapitre 1 Trois questions se posent dès le départ : Qu'est-ce qu'un système? Qu'est-ce

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition)

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition) Avant-propos 1. Objectifs du livre 13 2. Structure du livre 14 Un projet informatique 1. Les enjeux 17 1.1 Les buts d'un projet 17 1.2 Les protagonistes d'un projet 18 1.3 Exemples de projets 19 2. Les

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données Chapitre 10 Architectures des systèmes de gestion de bases de données Introduction Les technologies des dernières années ont amené la notion d environnement distribué (dispersions des données). Pour reliér

Plus en détail

Bases de Données. Le cas des BD relationnelles ouverture sur les BD relationnelles spatiales Séance 2 : Mise en oeuvre

Bases de Données. Le cas des BD relationnelles ouverture sur les BD relationnelles spatiales Séance 2 : Mise en oeuvre Bases de Données Le cas des BD relationnelles ouverture sur les BD relationnelles spatiales Séance 2 : Mise en oeuvre Synthèse : conception de BD langage de modélisation famille de SGBD SGBD Analyse du

Plus en détail

Business Intelligence : Informatique Décisionnelle

Business Intelligence : Informatique Décisionnelle Business Intelligence : Informatique Décisionnelle On appelle «aide à la décision», «décisionnel», ou encore «business intelligence», un ensemble de solutions informatiques permettant l analyse des données

Plus en détail

Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL)

Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL) Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL ET SQL (DDL) Un modèle de données définit un mode de représentation de l information selon trois composantes : 1. Des structures de données. 2. Des contraintes qui permettent

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object)

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object) Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO Ce cours présente des modèles de conception utilisés pour effectuer la persistance des objets Université de Nice Sophia-Antipolis Version 1.4 30/8/07

Plus en détail

Bases de données. Cours 2 : Stockage

Bases de données. Cours 2 : Stockage Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn Plan 1 Rappels 2 Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau 2.3 Stockage pour les SGBD

Plus en détail

Du 10 Fév. au 14 Mars 2014

Du 10 Fév. au 14 Mars 2014 Interconnexion des Sites - Design et Implémentation des Réseaux informatiques - Sécurité et Audit des systèmes - IT CATALOGUE DE FORMATION SIS 2014 1 FORMATION ORACLE 10G 11G 10 FEV 2014 DOUALA CAMEROUN

Plus en détail

Master I Génie Logiciel

Master I Génie Logiciel 1. Introduction Master I Génie Logiciel Dr. Imed Bouchrika Dept de Mathematique & Informatique Université de Souk-Ahras imed@imed.ws Amira Hakim, Mariem Sari, Sara Khelifi & Imed Bouchrika University of

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Systèmes d information et bases de données (niveau 1)

Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Cours N 1 Violaine Prince Plan du cours 1. Bibliographie 2. Introduction aux bases de données 3. Les modèles 1. Hiérarchique 2. Réseau 3. Relationnel

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger. par Amina GACEM. Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales

Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger. par Amina GACEM. Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger Évolution des SGBDs par Amina GACEM Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Evolution des SGBDs Pour toute remarque, question, commentaire

Plus en détail

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION 1 N Alcomp transfert de compétences vers nos clients» «Le 2 A : Formations ORACLE A1 : Fondamentaux : Sommaire A2 : Cursus développement : A3 : Cursus Administration : B1

Plus en détail

Module BDR Master d Informatique (SAR)

Module BDR Master d Informatique (SAR) Module BDR Master d Informatique (SAR) Cours 6- Bases de données réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Bases de Données Réparties Définition Conception Décomposition Fragmentation horizontale et

Plus en détail

SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery. Les membres du projet SemWeb

SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery. Les membres du projet SemWeb SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery Les membres du projet SemWeb Contexte et objectifs Le projet SemWeb s inscrit dans les efforts de recherche et de développement actuels pour construire

Plus en détail

Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP)

Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP) Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP) Définition (G. Gardarin) Entrepôt : ensemble de données historisées variant

Plus en détail

Gestion des bases de données

Gestion des bases de données Gestion des bases de données DU Chef de Projet en Recherche Clinique 23/11/2012 Fabrice GOURMELON URC/CIC Necker - Cochin 2 A. Qu est-ce qu une donnée? B. Qu est-ce qu une base de données? C. Définition

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr http://www-bd.lip6.fr/ens/li345-2013/index.php/lescours 1 Contenu Transactions en pratique Modèle relationnel-objet

Plus en détail

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION 1 Introduction Conception d une base de données Domaine d application complexe : description abstraite des concepts indépendamment de leur implémentation sous

Plus en détail

Architectures d'intégration de données

Architectures d'intégration de données Architectures d'intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-ontoise Master Informatique M1 Cours IED lan Intégration de données Objectifs, principes, caractéristiques Architectures type d'intégration

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 2 : Stockage. Quels types de mémoire pour une BD? Où stocker les données? Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 2 : Stockage. Quels types de mémoire pour une BD? Où stocker les données? Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/20 Hierarchie mémoire : Où stocker les données? Type

Plus en détail

Concepteur Développeur Informatique

Concepteur Développeur Informatique Référentiel de Certification UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC Concepteur Développeur Informatique Libellé réduit: CDI Code titre: TP-01281 Type de document: Guide RC Version: 1

Plus en détail

Programme détaillé. Administrateur de Base de Données Oracle - SQLServer - MySQL. Objectifs de la formation. Les métiers

Programme détaillé. Administrateur de Base de Données Oracle - SQLServer - MySQL. Objectifs de la formation. Les métiers Programme détaillé Objectifs de la formation Les systèmes de gestion de bases de données prennent aujourd'hui une importance considérable au regard des données qu'ils hébergent. Véritable épine dorsale

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

Module BD et sites WEB

Module BD et sites WEB Module BD et sites WEB Cours 8 Bases de données et Web Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Le Web Architecture Architectures Web Client/serveur 3-tiers Serveurs d applications Web et BD Couplage HTML-BD

Plus en détail

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer Bases de Données Réparties Définition Architectures Outils d interface SGBD Réplication SGBD répartis hétérogènes BD réparties Principe : BD locales, accès locaux rapides accès aux autres SGBD du réseau

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Licence 3 Géographie Aménagement NHUC5548 Introduction aux Bases de Données Le cas des BD relationnelles Concepts, méthodes et applications JP ANTONI / Y FLETY 1 Logistique et autres fonctionnements Cours

Plus en détail