Agrandissement de l école Des Roseraies

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agrandissement de l école Des Roseraies"

Transcription

1 Agrandissement de l école Des Roseraies H 6 440, Boulevard Les Galeries-D Anjou Anjou, Québec H1M 1W2 NO. DE PROJET Arch. : NO. D APPEL D OFFRE CSPI : , Avenue Beaumont, Montréal (Qc) H3N IT5 T : (514) F : (514) boul. Le Corbusier suite 202, Laval (Qc) H7S 2H2 T : (450) F : (450) MARS 2013 ADDENDA 02

2 Addenda no. A02 Architecture Page 1 de 2 14 mars 2013 Le présent addenda fait partie intégrante des documents d appel d offres ; le soumissionnaire est prié d en prendre connaissance et d inclure les frais relatifs à son contenu dans le montant de la soumission. Les documents d appel d offres sont modifiés de la façon indiquée ci-après. Note générale Le présent addenda concerne le devis du Cahier des Charges. Nombre de pages total de l addenda : 17 pages incluant la page titre. 1. Présence d amiante 1. Clarification : il n y a pas d amiante et il n y a pas des travaux en condition d amiante à faire. 2. Devis d électricité 1. Clarification : le devis d électricité se trouve dans les plans d électricité émis pour soumission. Cahier de charges 1. Liste de documents requis à la soumission (non limitatif) a- Clarification sur les formulaires requis à la soumission. Le numéro des formulaires n ont pas de lien avec les zones du projet. - Formulaire 1 : requis - Formulaire 1A : requis - Formulaire 1B : requis, mais inscrire «sans objet» s il n y a pas des prix séparés inclus à la soumission. - Formulaire 1C : requis, mais inscrire «sans objet» s il n y a pas des prix séparés exclus à la soumission. - Formulaire 1D : requis, mais inscrire «sans objet» s il n y a pas des prix unitaires inclus à la soumission. - Formulaire 1E : requis, mais inscrire «sans objet» s il n y a pas des prix alternatif à la soumission. 2. Le formulaire 6A est non requis. 3. Section Liste complète de documents. Renseignements généraux 1. Item 3. Soumissions a- Remplacer le paragraphe par le suivant : «Les soumissions seront reçues au bureau du propriétaire à la Commission Scolaire de la Pointe-de-l Ile au 550, 53 e Avenue, Montréal Aux dates et heures suivantes : 11 avril 2013 à 14 h. 4. Section Conditions générales supplémentaires 1. Remplacer l item par le suivant : «L'Entrepreneur doit soumettre sa proposition par écrit dans les cinq (5) jours ouvrables à l'émission de tout avis de changement. À défaut de répondre dans ce délai, le prix du changement sera déterminé par les professionnels (Architecte et Ingénieur). La proposition devra inclure tous les coûts d'impacts relatifs si applicables, et ceux-ci devront être justifiés de façon détaillée le cas échéant.» 2. Remplacer l item 27.3 par le suivant : «De plus, l'architecte et/ou l'ingénieur pourra donner sur les lieux des directives de type exécutoire portant sur certains travaux supplémentaires découlant de cas d'urgence ou de l'aspect pratique, suite à une négociation de prix approximatif convenue entre le propriétaire, le professionnel et l entrepreneur.» 3. Item 27.7 annulé 4. Item 27.8 annulé Projet : Héloïse Thibodeau, architecte Page 1 de 2

3 Addenda no. A02 Architecture Page 2 de 2 14 mars Section Item 1.2. Bureau de chantier a- Clarification : un seul local (roulotte) est suffisant pour le bureau de chantier et l espace de réunions de chantier. 2. Item 1.6 Stationnement a- Remplacer le paragraphe par le suivant : «L entrepreneur devra demander l autorisation à la direction de l école ou à l arrondissement correspondant pour ses besoins en stationnement pendant le chantier.» 6. Section Conditions générales complémentaires 1. Item 8. Cadre de Maîtrise a- Le paragraphe suivant est annulé : «Le gardiennage devra être également assuré en dehors des heures de travail par des gardiens de sécurité qualifiés à ce titre provenant d'une agence établie depuis cinq ans dûment assurée pour ce travail. Le gardiennage devra être assuré du début à la fin du chantier.» 7. Toiture 1. Ajout d une nouvelle section de devis. Voir la section ci-jointe. 8. Section Revêtement de sol en rouleau 1. Ajout d une nouvelle section de devis. Voir la section ci-jointe. 9. Section Arbres, arbustes et végétaux 1. Section annulée FIN DE L ADDENDA A02 Préparé par Mariana Segui, architecte Pour Héloïse Thibodeau architecte Projet : Héloïse Thibodeau, architecte Page 2 de 2

4 Page 1 de 10 PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 Dispositions générales.1 Les dispositions générales du Contrat, incluant les Conditions Générales, les Conditions Générales Supplémentaires et les Conditions Générales Complémentaires s appliquent aux travaux de la présente section. 1.2 Sommaire des travaux.1 Fournir les matériaux ou les produits, l'outillage, les échafauds et la main-d œuvre pour exécuter et compléter les travaux relatifs à la toiture 1.3 Autres travaux.1 Sections connexes.1 section charpenterie brute.2 section solins et garniture métallique.3 section produits d étanchéité 1.4 Examen préalable.1 Assurer une parfaite coopération entre les différents corps de métier et ceux de la couverture pour réaliser une parfaite exécution de l'ouvrage..2 Vérifier à l'avancement des travaux des corps de métiers concernés pour collaborer entièrement avec eux..3 Examiner la surface et informer le concepteur de tout défaut, sans délai et par écrit..4 Avant d entreprendre les travaux, s assurer que :.1 La surface est solide, d aplomb, uni, sec et exempt de neige, de glace ou de givre, de poussières, de saletés et de débris ;.2 Les murets et les bâtis de montage des appareils sont en place ;.3 Les plaques de clouage en contreplaqué ou en bois d œuvre ont été installées sur les murs et les parapets selon les indications ;.4 Les avaloirs de toiture ont été installés au niveau approprié par rapport à celui de la surface finie de la couverture..5 Les murets, joints diviseurs, joints d expansion selon la configuration spécifiée, seront isolés adéquatement avec un isolant en vrac. 1.5 Dessins d atelier, échantillons et fiches techniques.1 Soumettre les fiches techniques les plus récentes des composants de couverture, décrivant les propriétés physiques des matériaux et l installation de la membrane, notamment les méthodes d installation, les restrictions, les contraintes et les autres recommandations du fabricant..1 Soumettre les dessins d'atelier suivants : isolant de pente.2 Soumettre les dessins d'atelier requis conformément à la Division 1 Exigences générales. Projet : Héloïse Thibodeau, architecte inc. Page 1 de 10

5 Page 2 de Livraison, entreposage et manutention.1 Tous les matériaux seront livrés et entreposés conformément aux exigences décrites dans la documentation technique du fabricant. Ils seront dans leurs emballages d'origine sur lesquels seront indiqués le nom et adresse du fabricant, le nom du produit, le poids du produit, les normes applicables et toute autre indication ou référence acceptée comme standard. S assurer que la durée de stockage des matériaux n est pas dépassée..2 Les matériaux seront protégés adéquatement, entreposés en permanence dans un abri sec, ventilé, à l'abri de flammes nues ou d'étincelles de soudure et protégés des intempéries et de toute substance nuisible. Seuls les matériaux qui seront utilisés dans une même journée seront à l extérieur d un tel type d abri..3 Entreposer les adhésifs et les mastics d'étanchéité à base d émulsion à une température d'au moins 5 C. Entreposer les adhésifs et les mastics à base de solvant à une température suffisamment élevée pour assurer la malléabilité nécessaire à leur application..4 Les matériaux livrés en rouleaux seront soigneusement entreposés debout; les solins seront entreposés de façon à prévenir les plissages, les tordages, les égratignures et les autres dommages. Entreposer les matériaux sur des supports afin d'empêcher qu ils se déforment. Ne pas entreposer de matériaux sur la couverture complétée..5 Éviter l'accumulation des matériaux sur les toits, ce qui pourrait, à des endroits précis, compromettre la solidité des structures en leur imposant des charges supérieures à ce qui est admissible..6 Livrer les dispositifs de fixation dans des boîtes ou des fûts, et les garder dans un endroit où ils seront adéquatement protégés jusqu au moment de leur mise en œuvre. Il est interdit d'huiler ou de graisser les dispositifs de fixation..7 Remettre au consultant sur demande les bordereaux de livraison des matériaux et leurs fiches techniques et/ou les rapports d'essai en laboratoire certifiant la conformité des matériaux aux prescriptions de la présente section..8 Retirer du chantier les matériaux endommagés ou refusés. 1.7 Garantie.1 L entrepreneur couvreur devra émettre, au bénéfice du maître de l ouvrage, un certificat signé garantissant les travaux réalisés de la présente section demeurera en place et libre de tout défaut d'étanchéité pour une période de garantie de cinq (5) ans à compter de la date du Certificat d achèvement substantiel de l ouvrage..2 Le manufacturier de la membrane d étanchéité fournit un document écrit et signé, émis au nom du propriétaire, certifiant que l étanchéité multicouche et les couvre-joints de la membrane demeureront en place et libres de tout défaut d étanchéité pour une période de quinze (15) ans, à compter de la date du Certificat d achèvement substantiel de l ouvrage. Cette garantie englobe la garantie du couvreur..3 Après la deuxième, cinquième et dixième année, une inspection visuelle (sans frais) sera exécutée par le représentant technique du manufacturier. Suite à ces inspections, le manufacturier effectuera à ses frais l entretien préventif qui serait normalement nécessaire pour maintenir la garantie, tel que stipulé au formulaire 12A Certificat de garantie produit par le fournisseur manufacturier 15 ans..4 Toutes les déficiences de main-d œuvre constatées au cours de ces inspections devront être corrigées sans frais pour le propriétaire. Projet : Héloïse Thibodeau, architecte inc. Page 2 de 10

6 Page 3 de Demande d équivalences.1 Toute demande d'équivalence concernant les produits spécifiés dans la présente section devra être présentée par écrit à l'architecte au moins dix (10) jours avant la date de fermeture des soumissions. Ces demandes devront être accompagnées des fiches techniques démontrant l'équivalence des produits proposés, des garanties des fabricants, d un document attestant de la compatibilité entre les divers matériaux ainsi que les produits complémentaires tel que barres d ancrage, trottoir de marchement ou tout autre produit autrement requis. Remettre également un exemplaire du certificat de garantie du fabricant qui démontre la conformité de ce document avec les exigences du présent devis. Les membranes souscouche et finition devront provenir du même manufacturier. 1.9 Assurance de la qualité.1 L entrepreneur couvreur et ses sous-traitants devront être reconnus officiellement comme entrepreneurs autorisés par le fabricant des matériaux d étanchéité. Ils devront être membres de l AMCQ..2 Remettre à l architecte un certificat attestant que le couvreur est accrédité par le manufacturier de la membrane Inspection.1 Tous les travaux relatifs à la toiture et détaillés aux plans et au présent devis et cahier des charges seront surveillés par l architecte ou un représentant du propriétaire..2 Durant l exécution des travaux, le représentant technique du manufacturier de la membrane d étanchéité assume le suivi progressif des travaux, fournissant à la fin des travaux un bref rapport de chantier accompagné de photos..3 L'inspection relative aux travaux d'étanchéité sera réalisée par l'architecte et représentant du manufacturier..4 En plus de cette surveillance, le représentant du fabricant de la membrane de bitume modifié procèdera aux vérifications nécessaires pendant toute la durée des travaux pour assurer la conformité du système en vue des garanties à émettre. À cet effet, l entrepreneur est responsable d aviser le représentant du fabricant de l évolution des travaux afin que ce dernier puisse procéder aux visites et inspections des lieux pour l émission de leurs garanties. Toute observation sur la qualité de l installation sera signalée par écrit à l architecte et au chargé de projet de la Commission scolaire. Ce représentant fournira une assistance technique à l applicateur et le cas échéant, lui soumettra les recommandations pour que l installation de la membrane soit conforme aux exigences du fabricant en complément avec la présente section.5 Après la pose du pare-vapeur, l entrepreneur-couvreur devra vérifier les surfaces afin de déceler toute dépression qui pourrait occasionner une modification de la pente. Le cas échéant, il doit en aviser l architecte et le représentant du fabricant avant de continuer les travaux. Une vérification des pentes doit aussi être prévue avant la pose du gravier à l aide d un test d arrosage ou de pluie..6 Ainsi, pour la durée de la pose des matériaux de couverture y compris des solinages métalliques, l entrepreneur devra informer l architecte et le représentant du fabricant de l évolution du chantier pour permettre à ceux-ci d effectuer les visites nécessaires pour s assurer d une exécution parfaite des travaux..7 L entrepreneur devra se conformer aux directives et procédures d inspection qui seront émises, pour assurer une surveillance adéquate de la qualité de la toiture et de sa conformité au devis..8 L entrepreneur devra donner un accès sécuritaire au chantier de façon à permettre une surveillance Projet : Héloïse Thibodeau, architecte inc. Page 3 de 10

7 Page 4 de 10 continue. PARTIE 2 - PRODUITS 2.1 Fabricants.1 Le complexe d étanchéité bi-couches pour la partie courante et remontées doit provenir du même fabricant. 2.2 Matériaux.1 Menuiserie : Bâtis, fonds de clouage, blocage, structures, etc..1 Épinette de l est no.1 conforme à la norme ME CSA 036, 19% et moins d humidité..2 Contreplaqué : B.C. Fir, première qualité, fini un côté. Épaisseur indiqué aux plans et détails : 5/8. Norme CSA-0115 et Revêtement de support : Panneau de revêtement en gypse de type X (Barrière thermique pour mousses plastiques); conforme à la norme CAN/CSA A82.27-M91, d épaisseur de mm (1/2 pouce) de type GYPLAP ou équivalent..3 Pare-vapeur : Membrane autocollante de type 1. Membrane renforcée de polypropylène tissé, laminée d un polyester non-tissé en surface. Tel que pare-vapeur PERMATE STICK ou équivalent..4 Isolant plat : Polystyrène expansé plat..1 Polystyrène expansé plat, conforme à la norme CAN/ULC-S701 de type 2, 100 mm d épaisseur, de dimensions 1220 mm x 1220 mm, avec joints à feuillure et ayant les propriétés physiques suivantes : Résistance thermique (ASTM C518 C177), pour une épaisseur de 3 (25 mm) : R=12. (RSI-0.7) Garantie : la résistance thermique du produit garantie à 100% pour une période de 25 ans minimum. IZOLON TYPE 2 est conforme à la norme ASTM C 1338, méthodes d'essais afin de déterminer la résistance aux moisissures, rapport R Conformité aux normes d évaluation des matériaux de construction, IZOLON TYPE 2, fabriqué à Terrebonne est certifié ULC et conforme aux normes CAN/ULC-S701 établies par les Underwriters Laboratories of Canada, pour les isolants thermiques en polystyrène expansé. Fiche technique d'évaluation du CCMC #13027-L pour IZOLON TYPE 2..3 Système de toitures ULC, IZOLON TYPE 2 à été évalué pour les systèmes de toitures ULC C7 et C12, sous la norme CAN/ULC S-126M..4 Système de toiture FACTORY MUTUAL, IZOLON TYPE 2 a été évalué par FACTORY MUTUAL et rencontre les exigences de la classe FM 1-60, FM 1-90 et ASTM E 108 dans les compositions identifiées à cet effet. Projet : Héloïse Thibodeau, architecte inc. Page 4 de 10

8 Page 5 de 10.5 Le produit de référence est l isolant plat IZOLON TYPE 2 de Fransyl ltée ou équivalent..4a Isolant de pente : Polystyrène expansé en pente.1 Polystyrène expansé en pente conforme à la norme CAN/ULC-S701 de type 2, certifié ULC, conforme à la norme ASTM C 1338, rapport R04-690, méthodes d'essais afin de déterminer la résistance aux moisissures, de dimensions 1220 mm x 1220 mm, évaluation du CCMC #13027-L, d épaisseur indiqué au plan, laminé en usine à l asphalte à un panneau de fibre de bois et ayant les propriétés physiques suivantes : Résistance thermique (ASTM C518 C177), pour une épaisseur de 1 (25 mm) : R=4 (RSI-0.7).2 Le produit de référence est l isolant BIZOFIBRE TYPE 2 de Fransyl ltée ou équivalent. Pente de 2%..5 Panneau de support de membrane : Panneau de fibre de bois, haute résistance et enduit d asphalte..1 Épaisseur de 0.5 pouce (12.7mm)..2 Panneaux : 48 x 48 (121cm x 121cm)..3 Valeur thermique d environ R par 0,5 =1,55. Tel que panneau FIBRELEX de Lexcor ou équivalent..6 Membrane d étanchéité : Membrane d étanchéité constituée d une armature non tissée de polyester, d un bitume modifié au SBS. Les deux faces sont sablées. Armature du polyester non tissée 180 g./ m 2. Tel que membrane MODIFLEX MP-180-SS de IKO ou équivalent..7 Membrane de solin : Membrane élastomère composée d un mélange de polymères EPDM et SBR renforcé d un tissé de polyester. Résistante aux rayons U.V. Épaisseur de 2,26 mm.(0.05 po) selon la norme ASTM D-751. Résistance à la rupture MD : 1446N selon la méthode d essai 37-GP-52M (500 N min.). Tel que MEMBRANE TREMLINE de Tremco ou équivalent..8 Bitume modifié : Adhésif asphaltique pour membranes bitumineuses,. Teneur en amiante; aucune. Masse volumique à 25 degré C. 8.1 lb / gal. selon la norme ASTM D Tel qu adhésif BURMASTIC de Tremco ou équivalent..9 Mastic d étanchéité : Mastic modifié composé de polymères. Mastic et exempt de solvant et d amiante. Obéit aux tensions de la toiture jusqu à une expansion de 700 %, et reprend sa forme à 96%. Compatible aux bitumes d asphalte et de goudron. Tel que mastic POLYROOF SF ou équivalent..10 Produits divers et adhésif à froid :.1 Adhésif uréthane asphaltique monocomposant, mûrissant à l humidité, sans solvant. Tel que FAS N FREE de Tremco ou équivalent..2 Adhésif de bitume modifié élastomère à base de polyuréthane mûrissant à l humidité. Tel que TREMLAR V de Tremco ou équivalent..3 Tissu de fibres de verre à structure maillée et formé de fibres de verre saturées de résines synthétiques. Conforme à la norme 37-GP-63M de l ONGC. Poids 85 g./ m2. Tel que BURMESH de Tremco ou équivalent. Projet : Héloïse Thibodeau, architecte inc. Page 5 de 10

9 Page 6 de 10.4 Languette d accrochage : Barre en aluminium de 3 mm (0.12 ), d épaisseur, profil de 25 mm (1 ) de largeur, pré-perforée pour recevoir les attaches mécaniques..5 Apprêt ignifuge : apprêt ignifuge pour membrane autocollante. Tel qu apprêt MULTIGRIP ou équivalent..6 Apprêt non fibreux, sans amiante, à base d eau, à faible COV; selon CGSB 37-GP-9Ma. Tel que TREMprime WB amélioré de Tremco ou équivalent..11 Drain : Drain de cuivre anti-vandalisme ULTRA-DOME de Murphco avec manchon de cuivre ou équivalent approuvé. Le raccord avec la tuyauterie existante doit être réalisé à l aide d un raccordement mécanique avec bague de type Fernco ou équivalent. Installer une tige d identification aux drains..12 Manchon d aluminium prémoulé à base élargie pour isolation 100mm et capuchon d aluminium assorti. Produit sélectionné : Manchon modèle 1500 de Murphco de dimensions appropriées..13 Gravier : Gravier BLANC de marbre, de grosseur entre 5 et 12 mm. (3/16-3/8 ). Pierre de type métamorphique d une dureté de 5 ou plus à l échelle de Mohs. Le produit doit :.1 Avoir une réflexion solaire de 65% ou plus selon la méthode ASTM E-903 ou ASTM C Avoir un calcul d émission de 0.90 ou plus, selon la méthode ASTM E-408 ou ASTM C Avoir un index SRI minimum de 72, selon la norme ASTM E Tel que gravier blanc de marbre MB2-820 de la compagnie AGREBEC ou équivalent..14 Ferblanterie : Métal pré-peint en usine de calibre no. 24 ou selon indication aux dessins. Couleur au choix de l architecte voir à la section de devis correspondante..15 Faine de bois : Tasseaux biseautés taillés à partir de panneaux de carton fibre de 38mm d épaisseur et mesurant 100X100X140mm. de pente à 45 degrés. PARTIE 3 EXÉCUTION 3.1 Examen et préparations des surfaces.1 L'examen et la préparation des surfaces devront se faire selon les instructions contenues dans la documentation technique du fabricant..2 Ne commencer aucune partie des travaux avant que les surfaces ne soient propres, lisses, sèches et exemptes de matériaux de rebuts..3 S'assurer que les travaux de plomberie, de menuiserie et autres ont été dûment achevés..4 Ne pas poser de matériaux par temps pluvieux..5 Avant d'entreprendre les travaux de pose, s'assurer :.1 que le support de couverture est adéquat pour l installation du nouveau produit, solide, uniforme, sec et qu'il a été débarrassé de toute poussière et des débris à l'aide d'un balai; Projet : Héloïse Thibodeau, architecte inc. Page 6 de 10

10 Page 7 de 10.2 que les murets et les bâtis de parapets sont ancrés solidement et exempts d humidité ou de pourriture; avertir le surveillant de chantier le cas échéant..3 que les drains ou manchon d évent spécifiés pourront être installés avec une connexion adéquate à la plomberie existante et au niveau approprié par rapport à celui de la surface finie de la couverture; 3.2 Mesures de protection.4 pour les appareils de ventilation mécanique, de coordonner les dimensions; entre les ouvertures existantes dans la dalle, des nouvelles bases et des ventilateurs préfabriqués, nouveau ou existant..1 Protéger les murs et les ouvrages qui sont voisins des endroits où l on doit hisser et mettre en œuvre des matériaux bitumineux. De même pour le terrassement paysager du propriétaire..2 Fournir et mettre en place des affiches et des barrières de sécurité et les garder en bon état jusqu à la fin des travaux..3 Enlever sans retard les gouttes et les souillures de bitume ou autre..4 Interdire toute circulation sur les parties terminées de la couverture, sauf aux endroits où l on doit effectuer des travaux au-dessus du niveau du toit. Respecter les mesures de précaution nécessaires et réparer tout dommage causé par suite de la non-observance des directives..5 À la fin de chaque journée de travail ou lorsque les travaux sont interrompus à cause du mauvais temps, protéger contre tous dommages éventuels les surfaces finies et les matériaux retirés de l entrepôt..6 À la fin de chaque journée de travail, s assurer de retirer tout matériel sur la toiture, non fixé mécaniquement et pouvant être soulevé par le vent..7 Poser l isolant sans délai, afin d éviter qu il se forme de la condensation en dessous du pare-vapeur. 3.3 Installation.1 Revêtement de support:.1 Nettoyer toutes les nervures du support en acier, de manière à ce que l ensemble soit libre de tout débris. Au besoin, appliquer l apprêt TREMPRIME W.B. sur la totalité du tablier de métal, au ratio d environ 4.9 à 9.8 m2 / L. (200 à 400 pi.ca. / gallon). Poser les panneaux de gypse sur le pontage d acier de manière à que leurs bords reposent sur des cannelures convexes..2 Adhérer les panneaux au moyen d adhésif FAS N FREE à l aide de l applicateur adapté. Appliquer au ratio de 1 gallon par carré. Appliquer en rubans de ½ à ¾. Les panneaux seront soigneusement assujettis sans interstice et décaler d un rang à l autre pour rompre les joints..3 Sceller les joints ouverts entre les panneaux afin d assurer la continuité de la barrière thermique. Projet : Héloïse Thibodeau, architecte inc. Page 7 de 10

11 Page 8 de 10.2 Pare-vapeur:.3 Isolants :.1 Une fois la surface apprêtée adéquatement avec l apprêt ignifuge Multigrip, adhérer la membrane autocollante sur la totalité de la surface. Une fois complété, s assurer que le pare-vapeur est étanche à tous les niveaux incluant le périmètre et les projections. Sur tous les ouvrages de menuiserie de toiture constituant les murets de parapets, les joints de contrôle, les joints de dilatation, les bases mécaniques et autres, poser un solin membrané noyé dans le mastic modifié, afin que la membrane coupe-vapeur forme des bassins étanches et séparés les uns des autres..1 Placer les panneaux en contact serré, en rangs parallèles et sans déformations ni espaces vides. Remplir les joints de plus de 5 mm..2 Installer l isolant avec l adhésif à froid Fas n Free en utilisant l applicateur adapté..3 Si le système comporte de l isolant thermique de pente, poser l'isolant selon les indications des dessins d'atelier du manufacturier..4 Poser l'isolant de manière qu'il constitue la deuxième couche isolante, selon les indications des dessins d'atelier..5 Prévoir aux drains une dépression dans l isolant sur un carré d environ 1200 mm. Cette dépression aura approximativement 13 mm de profondeur et les rebords devront être biseautés..3a Panneau de support de membrane :.1 Placer les panneaux de fibre de bois imprégné d asphalte (0.5 ) en contact serré, en rangs parallèles et sans déformations ni espaces vides. Remplir les joints de plus de 5 mm. Adhérer avec l adhésif à froid FAS N FREE seulement, à raison de 1 gal. / 100 p.c..4 Membrane bi-couche améliorée : pose de la membrane : commencer au point bas en évoluant perpendiculairement à l axe de pente. Composer un système de toiture composé avec 2 plis de membrane de sous-couche sablées (180 g.) dans de le bitume à froid, par-dessus le panneau de support. La membrane sera installée de la façon un pli / un pli. En commençant par la partie basse de la toiture, appliquer 2 plis de feutre (180g) déroulés et noyés dans une couche d adhésif BURMASTIC qui aura été appliquée à raison de 2.5 gal / 100 p.c., entre chaque pli. Ne laisser aucune surface sans adhésif. Le chevauchement minimum d un feutre à l autre sera de 100mm (4") minimum. On aura soin de placer les plis de la membrane sans ride, déchirure, poche d'air ou gueule de loup. À chaque changement de direction, le recouvrement entre les plis sera de 915 mm (36 ). Tout défaut évident pendant ces différentes opérations sera immédiatement corrigé..5 Pose des solins membranés : Poser les solins de façon à assurer, à la fin de chaque journée de travail, l étanchéité de la toiture. Projet : Héloïse Thibodeau, architecte inc. Page 8 de 10

12 Page 9 de 10 La pose de tasseaux biseautés est obligatoire à la jonction de toutes les remontées de membrane. Étendre les solins au moins 150 mm (6 ) horizontalement par-dessus le revêtement d étanchéité. Prolonger les solins au moins 300 mm (12 po), sur les surfaces verticales en montant. Fixer les solins sur un entraxe de 200 mm (8 ) et les solins verticaux à travers la languette d accrochage. La membrane du solin sera composée d un pli de membrane TREMLINE, adhérée avec de l'adhésif à froid TREMLAR V, au ratio d environ 25 pi2 / gallon. S assurer que la membrane TREMLINE est en contact étroit avec l adhésif afin de prévenir la formation de rides ou plissements. Sur le plan vertical (solin mural seulement) du solin membrané: sécuriser la membrane TREMLINE avec une barre de terminaison fixée mécaniquement au 305mm (12" linéaires). Joint de liaison: la base horizontale de la membrane TREMLINE sera sécurisée avec une bande de membrane en nylon BURMESH (6"), adhérée avec le mastic POLYROOF SF. S assurer de recouvrir complètement la membrane de manière à la rendre invisible à l oeil nu. Appliquer de manière centrecentre. La membrane TREMLINE sera ensuite recouverte d un contre-solin métallique, tel que spécifié. Plan vertical : le chevauchement vertical de la membrane TREMLINE sera sécurisé avec une bande de membrane en nylon BURMESH (6"), adhérée avec le mastic POLYROOF SF. Selon la configuration présente ; joint d expansion, joint diviseur, mur parapet, ou autre, s assurer d une étanchéité parfaite à tous les niveaux. Une fois le solin membrané exécuté, tel que spécifié, procéder à la mise en œuvre d une membrane auto-collante de protection sur toutes les partitions de bois exposés..6 Pose des drains de toit et évents de plomberie : Exécuter les drains avec le manchon spécifié ; de dimensions adéquates et de façon à ce que tous les plis de recouvrement soient au-dessous de la surface de la membrane. Prévoir à cette fin une dépression dans l isolant sur un carré d environ 600 mm. Cette dépression aura approximativement 13 mm. de profondeur et les rebords devront être biseautés. Renforcer le solin avec la membrane TREMLINE d une largeur de Les crépines de drains seront fixes et rigides..2 Les évents de plomberie seront isolés adéquatement..3 Les évents de plomberie et les manchons de drains seront apprêtés au préalable..7 Pose du gravier : Inspecter toute la surface afin de s assurer qu elle ne présente aucun pli, bombement ou bâillement. L application de bitume à froid et de gravier doit se faire seulement une fois que les feutres et les solins membranés auront été posés. Verser une couche de bitume BURMASTIC à raison de 3 kg./ m 2 ; (6 gallon / carré). Épandre le gravier à raison d au moins 20 kg./ m 2 (450 à 500 lbs./ carré). Le gravier doit être sec, exempt de givre..8 Ferblanterie : Installer des nouveaux contre-solins de métal pré-peint de calibre # 24. Couleur au choix du propriétaire. Application du scellant spécifié aux endroits requis. Prendre soin de ramasser les retailles de métal, vis et autres débris. Les assemblages de tôlerie seront munis d un joint glissant à verrouillage de type agrafe pour les dessus des surfaces horizontales et d un joint glissant à verrouillage de type en S pour les parties verticales. Tous les joints seront remplis de scellant lors de l installation. Les coins seront en queue d aronde et Projet : Héloïse Thibodeau, architecte inc. Page 9 de 10

13 Page 10 de 10 taillés à l onglet. Tous les rebords seront repliés de (1/2 ). L ancrage des solins sera fait selon les normes de l AMCQ. Il est obligatoire de recouvrir toute membrane non recouverte de gravier à l aide de solins et contre-solins métalliques. 3.9 Exécution de l étanchéité aux divers détails.1 Installer les membranes d étanchéité et solins métalliques aux divers détails de toiture selon les indications des détails types illustrés dans la documentation technique du fabricant et conformément au devis de l A.M.C.Q Essais.1 À la fin des travaux de membrane et avant l installation du gravier, l entrepreneur devra faire un essai sur place avec arrosage abondant sur la toiture pour vérifier les pentes et la direction et le bon écoulement de l eau vers le drain. Si, à la suite de cet essai l architecte considère que l écoulement ne se fait pas efficacement comme il se doit ou selon les normes, l entrepreneur devra reprendre à ses frais les portions de toiture qui sont mal fait Nettoyage.1 Nettoyer l ouvrage au complet en enlevant tous les débris à la surface de la toiture..2 Nettoyer, à la satisfaction du concepteur, les surfaces salies ou éclaboussées par les travaux prescrits aux termes de la présente section ; réparer également les dommages..3 Vérifier si les avaloirs sont dégagés et s ils fonctionnent correctement. Débarrasser le chantier des matériaux de surplus, des débris et des équipements. FIN DE SECTION Projet : Héloïse Thibodeau, architecte inc. Page 10 de 10

14 Revêtement de sol en rouleau Section Page 1 de 4 PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 Dispositions générales.1 Les dispositions générales du Contrat, incluant les Conditions Générales, les Conditions Générales Supplémentaires et les Conditions Générales Complémentaires s appliquent aux travaux de la présente section. 1.2 Contenu de la section.1 Cette présente section comprend la fourniture et l'installation du revêtement de sol pour le locaux 004 (salle polyvalente) et 003 (classe ressources) incluant tous les accessoires, quincaillerie, attaches, clous nécessaires pour une exécution complète de ces travaux relatifs. Les motifs et couleurs sont au choix de l architecte. 1.3 Autres travaux 1. Sections connexes :.1 division 3 (béton voir aussi le point de la présente section) 1.4 Dessins d atelier, fiches techniques et échantillons.1 Soumettre, pour approbation, des dessins d atelier, des fiches techniques et des échantillons de tous les éléments conformément aux prescriptions de la section Conditions générales supplémentaires..2 Les dessins d atelier doivent illustrer les dimensions, l emplacement et les couleurs des lignes de jeux. Les dessins d atelier doivent indiquer l emplacement des joints. Soumettre la fiche technique de tous les produits et accessoires prescrits, indiquant les propriétés physiques de ces éléments. Soumettre deux échantillons de revêtement de sol ayant les dimensions prescrites et deux échantillons de plinthe. 1.5 Fiches d'entretien.1 Fournir les fiches techniques nécessaires à l'entretien des revêtements de sol souples, et les joindre au manuel d'exploitation et d'entretien suivant les prescriptions de la section Conditions générales supplémentaires. 1.6 Assurance de la qualité.1 Fournir un certificat émis par le fabricant du revêtement de sol du gymnase attestant que l entreprise retenue pour l exécution des travaux de la présente section possède la compétence et l expérience requises. 1.7 Transport et entreposage.1 Ne livrer les matériaux que lorsque les travaux préliminaires sont achevés..2 Entreposer debout les matériaux livrés en rouleaux..3 Entreposer les produits contenant des solvants dans un endroit ventilé. 1.8 Matériaux/matériel d'entretien/de rechange.1 Fournir les matériaux/le matériel d'entretien/de rechange nécessaires conformément aux prescriptions des Conditions générales et Conditions supplémentaires..2 Livrer 2% de la superficie de revêtement de sol en rouleau, de chaque couleur, motif et type nécessaires pour maintenir le présent ouvrage en bon état. Identifier chaque boîte. Entreposer à l'endroit indiqué. Projet : Héloïse Thibodeau, architecte Page 1 de 4

15 Revêtement de sol en rouleau Section Page 2 de 4.3 Les matériaux de rechange doivent provenir du même lot de production que les matériaux mis en place. 1.9 Conditions de mise en œuvre.1 Le substrat doit être de qualité approuvée par l'applicateur qualifié. Le taux d'humidité du béton (chape, dalle sur sol ou suspendue) doit être égal ou inférieure au taux accepté par le fabricant du matériel. La teneur en humidité ne doit pas dépasser 3,0% (la période de cure étant en moyenne 60 jours)..2 Maintenir l'air ambiant et la surface du support à une température supérieure à 15 C pendant une période de 48 heures avant la pose, pendant toute la durée de la pose et pendant les 48 heures qui suivent cette dernière..3 Soumettre les résultats de tests effectués par une firme indépendante, relativement aux résultats obtenus par le produit proposé en terme d'absorption des chocs (selon DIN avril 2001) Garantie 1 Émettre, au bénéfice du maître de l ouvrage, un certificat garantissant que les travaux de la présente section demeureront libres de tout défaut, sauf ceux dus à un usage normal ou une déficience du support en béton, pour une période de huit (8) ans à partir de la date de réception des travaux. PARTIE 2 - PRODUITS 2.1 Fabricants.1 Tous les revêtements de sol du local polyvalent doivent provenir du même fabricant. 2.2 Matériaux.1 Revêtement de sol en feuilles, identifié aux dessins : système résilient à cellules fermées constitué d'une couche de surface en vinyle pur à 100%, calandrée et grainée, laminée à une sous-couche de mousse à cellules fermées, renforcée par un complexe non-tissé grille en fibre de verre réduisant les risques d'indentations causées par les tables et les chaises, à haut pouvoir insonorisant, comprenant un traitement photo réticulé anti-encrassement protecsol et un traitement fongistatique et bactériostatique sanosol, et ayant les propriétés physiques suivantes :.1 largeur des laizes : 1,5 m ;.2 longueur maximale des laizes : 29,5 m ;.3 épaisseur : selon les indications au point ;.4 couleur : au choix de l architecte;.5 produits acceptables : - Taraflex, modèle multi-usages 3.0, de Gerflor - Omnisport training 3.5 mm de Tarkett - Mondosport 2.5mm de MONDO..2 Plinthes souples ; conformes à la norme CAN/CSA-A126.5 :.1 dimension : en rouleau de 100 mm de hauteur et 3,2 mm d épaisseur;.2 arrêts d extrémité et angles saillants pré moulés ;.3 couleurs : voir plans de finis.4 produit de référence : Plinthe en caoutchouc, profil standard, de la Cie Johnsonite ou équivalent approuvé..3 Apprêts : hydrofuges, de types recommandés par le fabricant du revêtement de sol..4 Membrane d imperméabilisation de la surface de béton : du type recommandé par le fabricant du revêtement de sol. Projet : Héloïse Thibodeau, architecte Page 2 de 4

16 Revêtement de sol en rouleau Section Page 3 de 4.5 Adhésifs : polyuréthane à deux composantes, hydrofuge, recommandé par le fabricant du revêtement de sol et compatible avec la membrane..6 Matériau de remplissage et de nivellement pour support : conforme aux recommandations du fabricant du revêtement de sol..7 Peinture pour lignes de jeux : du type recommandé par le fabricant du revêtement de sol et matériau compatible avec le support. Prévoir les lignes de jeux selon indiqué au plan de fini. La compagnie qui fournira et installera le revêtement de sol devra fournir à l architecte ses recommandations ainsi qu un plan de lignage démontrant les dimensions des surfaces de jeux, des aires de dégagement, des largeurs et couleurs de lignes, etc..8 Aucune sous-couche de désolidarisation n est à prévoir par l entrepreneur de la présente section. Il est de la responsabilité de l entrepreneur général de s assurer que le taux d humidité de la dalle de béton puisse permettre l installation du produit décrit au point Le taux d humidité de la dalle doit être conforme aux indications inscrites aux paragraphes et de la présente section. Si ce taux d humidité n est pas respecté pendant les travaux, une sous-couche de désolidarisation sera requise et les frais de la fourniture et de l installation devront être entièrement assumés par l entrepreneur général. PARTIE 3 - EXÉCUTION 3.1 Inspection.1 A l'aide des méthodes recommandées par le fabricant du revêtement de sol, s'assurer que le sousplancher est sec et libre de taches de graisse ou de peinture à l'huile, de poussière, de tout autre contaminant ou toute substance pouvant affecter le revêtement..2 Avant de commencer les travaux, inspecter la surface du sous-plancher et rapporter par écrit à l'architecte tout défaut visible à la surface de la dalle, comme des fissures, des bosses, des zones rugueuses et des variations de planéité. 3.2 Travaux préparatoires.1 Traitement du support :.1 aplanir les inégalités du support ; combler les dépressions et boucher les fissures, joints, trous et autres défauts à l'aide d'un matériau de remplissage pour support; appliquer le matériau de remplissage à la truelle et à la taloche pour obtenir une surface unie, dure et plane ; interdire toute circulation jusqu'à ce que le matériau de remplissage ait durci et séché ;.2 nettoyer le plancher à recouvrir à grande eau et rincer abondamment; laisser sécher pendant au moins 8 heures ;.3 appliquer la membrane recommandée et apprêter le support selon la documentation du fabricant du revêtement de sol souple ;.4 vérifier la teneur en humidité du support à l aide d un hygromètre qui ne doit pas excéder 1,3 kg par 92,9 m² selon le test ASTM F1869. Soumettre les résultats obtenus à l architecte afin que celui-ci puisse émettre une directive pour préciser, le cas échéant, la spécification de la mise en place de la sous-couche de désolidarisation..2 La dalle doit avoir une tolérance maximale de plus ou moins 3 mm dans un rayon de 3 mètres. 3.3 Installation.1 Pose du couvre-sol : Projet : Héloïse Thibodeau, architecte Page 3 de 4

17 Revêtement de sol en rouleau Section Page 4 de 4.1 tracer une ligne médiane divisant en 2 la surface à recouvrir; étendre le couvre-sol de part et d autre de cette ligne parfaitement rectiligne et uniforme jusqu'à ce que toute la surface ait été recouverte ;.2 étendre la totalité du couvre-sol en faisant tous les ajustements, toutes les coupes ou toutes les corrections de tolérance nécessaires avant d'appliquer la substance adhésive ; le laisser en place, sans le coller, pendant au moins 24 heures ;.3 partir à l'axe central, replier les laizes sur elles-mêmes ; appliquer l'adhésif recommandé à l'aide de la truelle brettée sur une surface parfaitement sèche ; continuer l'encollage de chaque laize en allant de chaque côté vers les murs ;.4 immédiatement après l'encollage, effectuer un marouflage de la surface entière en travers à l'aide d'un rouleau à maroufler (70kg) afin d'éliminer toute bulle ayant pu se former sous le revêtement ;.5 poser le revêtement de sol en exécutant des joints parallèles aux lignes du bâtiment de manière à en réduire le nombre au minimum; la largeur des pièces posées près des murs ne doit pas être moindre que le tiers de la pleine largeur de la feuille ;.6 découper avec soin le revêtement de sol autour des objets fixes ;.7 aux baies de portes, interrompre le revêtement de sol sous l'axe transversal de la porte lorsque le fini ou la couleur du revêtement de sol est différent dans les pièces adjacentes ;.8 poser des bordures métalliques aux endroits où les rives du revêtement de sol sont apparentes ou ne sont pas protégées..2 Soudure des joints :.1 la soudure est effectuée 24 heures après le collage des extrémités des laizes ;.2 nettoyer la surface afin de la libérer de toute poussière ou de corps étranger avant de procéder au chanfreinage et à la soudure ;.3 effectuer un chanfreinage manuel ou mécanique de l'épaisseur de la couche d'usure seulement, conformément aux instructions du manufacturier ;.4 réaliser manuellement ou automatiquement la soudure à chaud des joints en continu conformément aux instructions du manufacturier et en appliquant ensuite le cordon de scellement recommandé par le fabricant ;.5 après refroidissement du cordon, réaliser un pré-arasage avec couteau 1/4 de cercle équipé d'un guide d'arasage et finir avec couteau 1/4 de cercle seul..3 Finition :.1 Aux portes et passages, bloquer les matériaux en fixant une barre de seuil d une largeur minimale de 50 mm au travers du matériaux ;.2 installer plinthe au périmètre. 3.4 Nettoyage.1 Enlever avec soin le surplus d'adhésif sur le plancher, les plinthes et les murs..2 Utiliser un savon doux et de l eau propre. 3.5 Protection.1 Protéger le revêtement de sol des planchers nouvellement revêtus dès l'instant de la prise définitive de l'adhésif jusqu'au moment de l'inspection finale..2 Interdire toute circulation sur les planchers revêtus pendant les 48 heures qui suivent la pose du revêtement de sol. FIN DE SECTION Projet : Héloïse Thibodeau, architecte Page 4 de 4

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

Édifice 20 Ferme expérimentale centrale, Ottawa (Ontario) Sollicitation No: 14-1109 27 août 2014

Édifice 20 Ferme expérimentale centrale, Ottawa (Ontario) Sollicitation No: 14-1109 27 août 2014 Addenda 4 Titre du projet: Réfection de la toiture Ferme expérimentale centrale, Ottawa (Ontario) Sollicitation No: 14-1109 27 août 2014 Les modifications suivantes aux documents de soumission entrent

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION L'évent isolé et calfeutré de Murphco est composé d'un manchon en aluminium tourné Murphco fabriqué en usine, d'une seule pièce, (sans joint ni soudure) sur un tour éprouvé et assure l'étanchéité

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION Le manchon de cheminée Murphco est fait d'aluminium pré-moulé et fabriqué en usine, d'une seule pièce, (sans joint ni soudure) sur un tour éprouvé. Le manchon sert à assurer l'étanchéité principalement

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION Les Produits MURPHCO Ltée Le drain de toit Murphco est constitué d'un tablier de cuivre plein et d'un manchon en cuivre rigide sans joint ni soudure verticale. Il se distingue par sa conception

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

Etant donné que la manipulation et l installation ne sont pas exécutées par SealEco, SealEco n en assume donc aucune responsabilité.

Etant donné que la manipulation et l installation ne sont pas exécutées par SealEco, SealEco n en assume donc aucune responsabilité. Préface Les informations contenues dans ce manuel servent de ligne de conduite pour réaliser une étanchéité parfaite avec nos membranes. Elles sont fondées sur l expérience pratique que SealEco a acquise

Plus en détail

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution!

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution! Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar Ventilation inc. est le plus important manufacturier d équipements destinés au traitement de la qualité de l air dans le domaine résidentiel

Plus en détail

Panneaux de support résistants au feu pour toiture

Panneaux de support résistants au feu pour toiture Fiche technique SECURpan MD est un panneau de fibres de bois isolant pour toiture, sécuritaire et unique dont le noyau est traité en profondeur pour offrir une résistance au feu. SECURpan MD est certifié

Plus en détail

PRODUITS d entretien pour l asphalte GUIDE. d installation et d information

PRODUITS d entretien pour l asphalte GUIDE. d installation et d information PRODUITS d entretien pour l asphalte GUIDE d installation et d information TABLE des matières À propos de RESISTO 2 AsphaltE Nettoyeur et dégraisseur 3 Apprêt pour taches d huile 3 Enduit de colmatage

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant.

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant. FICHE TECHNIQUE 120-1.4 07.21.13.13 1 Nom du produit ISOFOIL 2 Manufacturier ISOFOIL est fabriqué par Groupe Isolofoam, entreprise québécoise et important manufacturier de produits isolants depuis plus

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

MEL-ROL md BASSE TEMP Membrane imperméabilise autocollante en rouleaux

MEL-ROL md BASSE TEMP Membrane imperméabilise autocollante en rouleaux MEL-ROL md BASSE TEMP Membrane imperméabilise autocollante en rouleaux FICHE TECHNIQUE 7100-503 DESCRIPTION MEL-ROL BASSE TEMP est une membrane imperméabilisante flexible en rouleau idéale pour les applications

Plus en détail

TOITURES. www.resisto.ca GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR. Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves.

TOITURES. www.resisto.ca GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR. Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves. PROFESSIONNE DES CHOIX LLE GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR TOITURES Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves. La gamnme de produits RESISTO offre des solutions efficaces

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ v.1/2015-03-23 Cette liste a été montée pour faciliter la mise en application du Guide technique sur les toitures

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC MISE EN GARDE Si un produit est défectueux, ne le posez pas. Les matériaux défectueux seront remplacés sous garantie uniquement si vous en faites la demande avant l installation et si les conditions d

Plus en détail

Consignes de mise en uvre

Consignes de mise en uvre Consignes de mise en uvre Panneaux de sous-toiture isolants Celit 4D pour l extérieur: étanchéité à la pluie et perméabilité à la vapeur De quoi se compose le panneau de sous-toiture isolant Celit 4D?

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

Color plaque Acrovyn. d épaisseur 1,5 à 2mm Colle Contact Roll 85

Color plaque Acrovyn. d épaisseur 1,5 à 2mm Colle Contact Roll 85 Pose avec la STOCKAGE Dès réception : déballer et stocker les plaques à plat dans un local ventilé et tempéré (+18 C). Une journée avant la pose, l ensemble des matériaux doit être entreposé dans les locaux

Plus en détail

TOITURE À MEMBRANE PROTÉGÉE L AVANTAGE FOAMULAR 350 ISOLANT DE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ RIGIDE HAUTE DENSITÉ

TOITURE À MEMBRANE PROTÉGÉE L AVANTAGE FOAMULAR 350 ISOLANT DE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ RIGIDE HAUTE DENSITÉ TOITURE À MEMBRANE PROTÉGÉE L AVANTAGE FOAMULAR 350 ISOLANT DE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ RIGIDE HAUTE DENSITÉ PROTÉGÉEFOAM CONSTRUCTION D UNE RÉDUCTION DES COÛTS À LONG TERME. FACILITÉ D INSTALLATION. SOUPLESSE

Plus en détail

Fiche technique de l USM TK 005

Fiche technique de l USM TK 005 1 Fiche technique de l USM TK 005 Percements de membranes de toits Union Suisse du Métal Association professionnelle construction métallique, Seestrasse 105, Case postale, 8027 Zurich Tél. 044 285 77 77,

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

Vfoyers centraux chauffent

Vfoyers centraux chauffent Fiche technique - Série 9000 LES FOYERS isibles depuis tous les coins de la maison, nos Vfoyers centraux chauffent jusqu'à 1500 pi. car. sans besoin de ventilateurs électriques. Ils dégagent une douce

Plus en détail

Un leader dans la BARRIÈRE PARE VAPEUR BI-ADHÉSIVE

Un leader dans la BARRIÈRE PARE VAPEUR BI-ADHÉSIVE Un leader dans la technologie auto-adhésive! POLYVAP SA BARRIÈRE PARE VAPEUR BI-ADHÉSIVE feuille d aluminium POLYVAP SA est une membrane bitumineuse préfabriquée et bi-adhésive d excellente qualité. Elle

Plus en détail

Toitures plates Partie 2

Toitures plates Partie 2 Toitures plates Partie 2 Les ouvrages de raccord des toitures plates (NIT 244) : éléments importants pour l étancheur Vincent Jadinon Avec le support de la guidance technologique écoconstruction et développement

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

d installation GUIDE D INSTALLATION

d installation GUIDE D INSTALLATION Guide d installation GUIDE D INSTALLATION Etape 1 Etape 2 Les panneaux Wallart doivent tout d abord être placés 48H dans la pièce où ils seront posés afin qu ils s acclimatent. Etape 3 Ce produit est fait

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

CertainTeed SHAFTLINER. Depuis 1665

CertainTeed SHAFTLINER. Depuis 1665 CertainTeed SHAFTLINER Pour For Acloisons rea Separation de séparation Firewalls pare-feu SHAFTLINER Depuis 1665 Panneaux SHAFTLINER pour c Les panneaux GlasRoc Shaftliner sont des produits spécialement

Plus en détail

PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES

PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES 1 1. OBJECTIF Cette spécification a pour objectif d'établir des normes de bonne exécution des travaux d'étanchéité /

Plus en détail

MODE DE POSE BARDEAUX D ASPHALTE SECTION 3 DIRECTIVES GÉNÉRALES 3.1 GÉNÉRALITÉS

MODE DE POSE BARDEAUX D ASPHALTE SECTION 3 DIRECTIVES GÉNÉRALES 3.1 GÉNÉRALITÉS SECTION 3 DIRECTIVES GÉNÉRALES 3.1 Généralités A - Clous B - Ciment plastique asphaltique C - Bande de protection D - Pose sur les toits à pente 15/12 E - Pose pour Garantie contre grands vents F - Pose

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content 1 Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content Adresse Téléphone RAPPORT Inspection 742, Rue l heureux 418-777-7777 Québec, Qc XXX XXX dddthhtthermographiqu Thermographe Caméra Distance

Plus en détail

63. Protection des ouvrages d art

63. Protection des ouvrages d art 63. Protection des ouvrages d art 63.05 ADHERENCE D'UNE FEUILLE SUR SUPPORT (ESSAI SUR SITE). 63.06 ADHERENCE D'UNE RESINE AU SUPPORT (ESSAI EN LABORATOIRE). 63.07 ADHERENCE D'UNE RESINE AU SUPPORT (ESSAI

Plus en détail

Description de l expérience de travail Couvreur

Description de l expérience de travail Couvreur Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Couvreur Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date de naissance

Plus en détail

Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance

Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance La cie Matériaux de construction BP Canada 08 06 16 13 13 BOIS, PLASTIQUES et MATÉRIAUX COMPOSITES Revêtements structuraux isolants Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance Le R-4 HP de BP

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 40.03 POSER UNE MOQUETTE C O N S E I L C a s t o r a m a La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose pages 3&4&5 La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 page 1/6 - Fiche Conseil n 40.03

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

Membranes et revêtements blancs réfléchissants

Membranes et revêtements blancs réfléchissants Membranes et revêtements blancs réfléchissants www.polyglass.com KOOL ROOF SOLUTIONS Membranes et revêtements blancs réfléchissants TABLE DES MATIÈRES Table des matières 3 Introduction 4 Technologie CURE

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Notice produit Edition 03.2011 N d identification. 4761 Version no. 2011-376 Sarnafil TG 76-15 Felt Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Description du produit Sarnafil TG 76-15 Felt (ép. 1,5mm)

Plus en détail

Installation d'un gazon synthétique

Installation d'un gazon synthétique Installation d'un gazon synthétique Etape 1 MESURE DES SURFACES Les gazons se présentent, selon les modèles, soit en rouleaux de 2,00 m de large (x 25 m de longueur maximum) 4,00 m de large (x 25 m de

Plus en détail

FERMACELL Montage en doublage sur ossature

FERMACELL Montage en doublage sur ossature sur ossature Domaines d application Le système de doublage sur ossature FERMACELL consiste en une demi-cloison permettant de doubler un ouvrage maçonné existant de façon à en améliorer les performances

Plus en détail

Guide d installation. Simplement le meilleur du bois

Guide d installation. Simplement le meilleur du bois Guide d installation Simplement le meilleur du bois Notes importantes Il est important de lire, comprendre et respecter la procédure d installation pour valider la garantie du manufacturier. Gardez le

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Etanchéité Rivnet Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Edition 10/2012 La philosophie de notre entreprise s exprime par la formule : idées + aluminium = dani alu idées : Recherche

Plus en détail

www.soudal.com Infos produits & Méthode Le plus rapide des systèmes de collage de toit SOUDA THERM ROOF

www.soudal.com Infos produits & Méthode Le plus rapide des systèmes de collage de toit SOUDA THERM ROOF www.soudal.com Infos produits & Méthode Le plus rapide des systèmes de collage de toit 1 Soudatherm Roof 330 Produits Mousse-colle pour matériaux d isolation de toiture Colle polyuréthane mono-composante

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Sous-couches pour bardeaux et systèmes de toiture Flintlastic SA

Sous-couches pour bardeaux et systèmes de toiture Flintlastic SA G u i d e d e p o s e d e s b a r d e a u x C e r t a i n T e e d Sous-couches pour bardeaux et systèmes de toiture Flintlastic SA 5 VOTRE OBJECTIF : Savoir ce qui différencie les différentes sous-couches

Plus en détail

Silex. Silex. SEAR & Solid Wood Life

Silex. Silex. SEAR & Solid Wood Life SEAR & Solid Wood Life Silex Présentent les panneaux Silex Panneaux de bardage Panneaux frigorifique Panneaux de toiture Leader en fabrication de panneaux sandwich de haute technologie société qui regarde

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes sur acier (en tant qu'annexe 3 de la publication SZS C2.5 «Peintures intumescentes» reconnue officiellement

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

DIVISION II SYSTÈMES D'ÉTANCHÉITÉ BITUME MODIFIÉ

DIVISION II SYSTÈMES D'ÉTANCHÉITÉ BITUME MODIFIÉ DIVISION II SYSTÈMES D'ÉTANCHÉITÉ BITUME MODIFIÉ TABLE DES MATIÈRES DIVISION II SYSTÈMES D'ÉTANCHÉITÉ BITUME MODIFIÉ PUBLICATION SEPTEMBRE 1990 Page Date de Révision EXIGENCES GÉNÉRALES Dimension des

Plus en détail

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD SOLUTIONS POUR LE PLANCHER SOLUTIONS POUR LA TOITURE LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD TimberStrand MD LSL, Parallam MD PSL, Microllam MD LVL, ainsi que la nouvelle poutre TimberStrand MD LSL

Plus en détail

ISOLANT RÉFLÉCHISSANT HAUTE PERFORMANCE GUIDE D INSTALLATION ET D INFORMATION POUR L ENTREPRENEUR

ISOLANT RÉFLÉCHISSANT HAUTE PERFORMANCE GUIDE D INSTALLATION ET D INFORMATION POUR L ENTREPRENEUR ISOLANT RÉFLÉCHISSANT HAUTE PERFORMANCE L isolant le plus polyvalent au monde D importantes économies d énergie pour les nouvelles constructions et les projets de réfection GUIDE D INSTALLATION ET D INFORMATION

Plus en détail

Comment installer des tuiles de plafond suspendu

Comment installer des tuiles de plafond suspendu Comment installer des tuiles de plafond suspendu Vous pouvez installer les tuiles rigides de Ceilume dans un système de plafond suspendu, autant la collection ultralégère de 0,013 po (0,03 cm) d épaisseur

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION EXCELLENCE IN ROOFING

GUIDE D'INSTALLATION EXCELLENCE IN ROOFING GUIDE D'INSTALLATION EXCELLENCE IN ROOFING A travers ce guide technique, RENOLIT souhaite vous informer davantage sur les différents produits et leurs mises en œuvre. Ce guide d installation donne quelques

Plus en détail

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification chapitre page 7 Index CHAPITRE 7 CATÉGORIES DES DÉFAUTS 7.1 Abrasion 7.2 Cloque 7.3 Canal de fuite 7.4 Joint comprimé (ou séparation des couches dans la zone de scellage) 7.5 Joint contaminé 7.6 Joint

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

JE RÉALISE. poser une. membrane d étanchéité d air. Niveau

JE RÉALISE. poser une. membrane d étanchéité d air. Niveau JE RÉALISE poser une membrane d étanchéité d air Niveau Après la pose des suspentes à visser, de la laine de verre et de l ossature métallique, on réalise l étanchéité à l air à l aide d une membrane.

Plus en détail

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Tortuire-Terrasse Pont et parking Dilat 40/60... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Edition 3/2010 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com

Plus en détail

INSTALLATION DE MOQUETTES ET STANDS

INSTALLATION DE MOQUETTES ET STANDS Les besoins en produits adhésifs dans l'industrie du montage de moquettes et de stands d'exposition sont variées. Nous avons une solution adhésive pour l'application dont vous avez besoin: fixation de

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE TABLE DES MATIÈRES Ce guide d installation présente, de façon détaillée, toute la marche à suivre pour réaliser vous-même vos projets. Nous vous invitons

Plus en détail

INSTALLATION SIMPLE. Solatube. 160 DS Ø 25 cm 290 DS Ø 35 cm. Instructions d installation pour :

INSTALLATION SIMPLE. Solatube. 160 DS Ø 25 cm 290 DS Ø 35 cm. Instructions d installation pour : INSTALLATION SIMPLE Solatube Instructions d installation pour : 160 DS Ø 25 cm 290 DS Ø 35 cm Installation en 6 étapes Étape 1 Placez le solin (plat & toit à tuiles) p. 5-6 Étape 2 Placez le tube supérieur

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SikaLatex

FICHE TECHNIQUE SikaLatex FICHE TECHNIQUE SikaLatex RÉSINE À MÉLANGER À L'EAU DE GÂCHAGE DES MORTIERS DESCRIPTION DU PRODUIT Le SikaLatex est une dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d un liquide

Plus en détail

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut Rosemont- La Petite-Patrie Îlots de chaleur urbains Tout savoir! ce qu il faut Qu est-ce qu un îlot de chaleur? Un îlot de chaleur désigne une élévation localisée des températures, particulièrement des

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

Estimation, 2 e édition

Estimation, 2 e édition Estimation, 2 e édition Solutionnaire Chapitre 10 Exercice 10.1 LES BONNES CONSTRUCTIONS Inc. Montréal, le 30 mars 2006 Clinique Docteur Macabée À l attention du Dr Macabée Objet : Construction de la Clinique

Plus en détail

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE SOL AU-DESSUS

Plus en détail

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien GUIDE D INSTRUCTION Montage Entretien INSTRUCTIONS PARTICULIÈRES Dès réception des marchandises, veuillez vérifier le bon état de l'emballage. Veuillez mentionner tout dégât éventuel de transport sur le

Plus en détail

Séminaire Rénovation des toitures plate

Séminaire Rénovation des toitures plate Séminaire Rénovation des toitures plate CCBC 5 décembre 2013 Rénovation et isolation des toitures plates en béton Stéphanie DEMEULEMEESTER FACILITATEUR BATIMENT DURABLE Spécialiste ENVIRONNEMENT 1. Introduction

Plus en détail

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010 Repentigny, le 31 août 2010 Monsieur François Dussault, propriétaire 76 rue Vinet Repentigny, Qc. J6A 1K9 Objet : Infiltration dans la salle de bains au 76 Vinet Monsieur Dussault, C est avec plaisir que

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Les présentes directives d application sont spécifiquement destinées à la fixation dlaques de construction Aventi WILLCO

Plus en détail

Miller ShockFusionMC. Système et ensembles de cordage de sécurité horizontal pour toit NOUVEAU!

Miller ShockFusionMC. Système et ensembles de cordage de sécurité horizontal pour toit NOUVEAU! Accédez à un guide de sélection d ensemble convivial à tout moment, où que vous soyez NOUVEAU! Miller ShockFusionMC Système et ensembles de cordage de sécurité horizontal pour toit Désormais disponibles

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Borne de recharge de niveau 2 pour véhicule électrique EVC30T/EVC30T-IN ELMEC inc. JUIN 2014 (REV8) Table des matières 1 Aperçu... 2 2 Liste des pièces... 3 3 Spécifications...

Plus en détail

Revêtement des murs extérieurs

Revêtement des murs extérieurs Canada R É S I D E N T I E L Revêtement des murs extérieurs Édition nouvelle construction Le mur performant et ses avantages procurés par l isolant CLADMATE Le concept de «mur performant» procure aux maisons

Plus en détail

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour 99 Avaloirs pour parking couvert, siphons de terrasse/cour, avaloirs de toit -les avantages typiques

Plus en détail

ESCALIERS ESCAMOTABLES. Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE

ESCALIERS ESCAMOTABLES. Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE ESCALIERS ESCAMOTABLES Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE 2005 2 LA GAMME D ESCALIERS ESCAMOTABLES se décline en bois et en aluminium. Des matériaux nobles

Plus en détail

Système caoutchouc EPDM L EPDM, la durabilité de votre logement www.irs-btech.be

Système caoutchouc EPDM L EPDM, la durabilité de votre logement www.irs-btech.be Système caoutchouc EPDM L EPDM, le choix d une protection appropriée, garantit la salubrité et la durabilité de votre logement I.R.S-Btech cares for nature www.irs-btech.be Le choix d une protection appropriée

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Crayon Mètre Niveau à bulle Règle de maçon Visseuse Cordeau nylon Equerre Grignoteuse

Plus en détail

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation 2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3 Dossier de présentation SOMMAIRE DES FAITS SAILLANTS Adresse de la propriété : Superficie du terrain Type de bâtiments Aire brute du bâtiment Bureaux Cadastre

Plus en détail

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION Nous avons sélectionnés avec minutie nous ouvriers & collaborateurs pour formés une équipe compétente pour la réalisation de votre maison

Plus en détail