Elections professionnelles comité d entreprise Deux collèges

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Elections professionnelles comité d entreprise Deux collèges"

Transcription

1 Elections professionnelles comité d entreprise Deux collèges

2 2 Table des matières 1. Mise en place obligatoire Seuil d'effectif Détermination de l'effectif Périodicité Nombre de représentants au comité d entreprise à élire Légal Conventionnel Initiative des élections Employeur Délais Modalités Formulation Conclusion du protocole d accord préélectorale Parties Contenu Validité du protocole Formulation Absence de protocole préélectoral Causes Conséquences Etablissement des listes électorales Conditions d'électorat Liste électorale Date Formulation Candidatures Conditions Appel aux candidatures Listes des candidats Formulation Moyens matériels du vote Bulletins de vote Urnes Isoloirs Vote par correspondance Vote électronique Formulation Scrutin dépouillement des votes Scrutin de liste proportionnel à deux tours à la plus forte moyenne Quorum au premier tour Attribution des sièges Désignation des élus Proclamation des résultats Procès-verbal Formulation MODÈLES...18

3 Modèle 1 : Information du personnel Modèle 2 : Invitation du délégué syndical et/ou du représentant de section syndicale20 Modèle 3 : Invitation des organisations syndicales courrier aux unions départementales Modèle 4 : Protocole d accord relatif aux élections du comité d entreprise deux collèges Modèle 5 : Information spécifique pour les salariés mis à disposition Modèle 6 : Liste électorale Modèle 7 : Appel aux candidatures : 1er tour Modèle 8 : Appel aux candidatures : 2ème tour Modèle 9 : Affichage des listes de candidats élections au comité d entreprise : premier tour Modèle 10 : Bulletins de vote Modèle 11 : Lettre d accompagnement explicative pour le vote par correspondance. 32 Modèle 12 : Procès-verbal des élections Exemple : Procès-verbal des élections Modèle 13 : Elections au comité d entreprise procès-verbal de carence

4 4 1. Mise en place obligatoire 1.1. Seuil d'effectif Entreprise d'un effectif d'au moins 50 salariés atteint, pendant 12 mois consécutifs ou non au cours des trois dernières années. Unité économique et sociale constatée par convention ou décision de justice entre des entreprises distinctes regroupant au moins 50 salariés. Entreprise de moins de 50 salariés : mise en place possible par voie d'accord Détermination de l'effectif Cf. tableau ci-dessous 1.3. Périodicité Election tous les 4 ans, sauf accord collectif de branche, de groupe ou d entreprise fixant une durée comprise entre 2 et 4 ans TYPES DE CONTRATS Contrat à durée indéterminée Travail à domicile Travailleurs handicapés Contrat à durée déterminée Mise à disposition Travail temporaire Travail intermittent Travail à temps partiel Apprentissage Contrat de professionnalisation Contrat initiative emploi Contrat d accompagnement dans l emploi Contrat d avenir Contrat d insertion-rma Emploi jeunes PRISE EN COMPTE DANS L'EFFECTIF OUI OUI OUI (entreprise, entreprise adaptée, centre de distribution de travail à domicile) OUI au prorata de leur temps de présence NON si remplacement d'un autre salarié IDEM si présents dans les locaux de l entreprise et y travaillent depuis au moins un an IDEM OUI OUI en fonction du ratio : Horaire inscrit dans le contrat de travail Horaire légal ou conventionnel NON NON NON NON NON OUI

5 5 2. Nombre de représentants au comité d entreprise à élire 2.1. Légal EFFECTIFS TITULAIRES SUPPLÉANTS 50 à à à à à à à à à à à et plus Conventionnel Un accord peut prévoir un nombre supérieur de représentants au comité d'entreprise.

6 6 3. Initiative des élections 3.1. Employeur - de son propre chef, - à la demande d'une organisation syndicale dans l'entreprise, - à la demande d'un salarié de l'entreprise Délais - 1ère mise en place de l'institution : à l'initiative de l'employeur, 45 jours au plus tard avant la date envisagée pour le premier tour, - à la suite d'une demande d'un salarié ou d'une organisation syndicale, dans le mois qui suit la demande, - renouvellement : l'employeur informe un mois avant l'expiration des mandats Modalités Information du personnel de l'organisation des élections par voie d'affichage. Invitation des organisations syndicales à négocier le protocole d'accord préélectoral. En pratique, cette invitation se fait : - par courrier pour : les organisations syndicales ayant constitué une section syndicale (organisations syndicales reconnues représentatives dans l entreprise, organisations syndicales satisfaisant aux critères de respect des valeurs républicaine et d indépendance et légalement constituée depuis au moins deux ans, syndicats affiliés à une organisation représentative au niveau national interprofessionnelle) les syndicats affilés à organisation syndicale représentative au niveau national et interprofessionnel n ayant pas constitué de section syndicale - par affichage pour les autres organisations syndicales soit celles satisfaisant aux critères de respect des valeurs républicaine et d indépendance et légalement constituée depuis au moins deux ans mais qui n ont pas encore constitué de section syndicale Formulation Affichage, information du personnel et appel aux organisations syndicales modèle 1 Courrier au(x) délégué(s) syndical(aux) et/ou représentant(s) de section syndicale modèle 2 Courrier aux organisations syndicales : Unions départementales modèle 3

7 7 4. Conclusion du protocole d accord préélectorale 4.1. Parties - Le chef d'entreprise ou son représentant - Les organisations syndicales représentatives dans l'entreprise (jusqu aux résultats de premières élections intervenant après la publication de la loi du 20 août 2008, sont considérées représentatives, les syndicats affiliés à l une des organisations syndicales représentatives au niveau national et interprofessionnel CGC, CFDT, CFTC, CGT, FO et celles qui avaient établi leur représentativité avant cette date) et - Les organisations syndicales qui satisfont aux critères de respect des valeurs républicaines et d indépendance, légalement constituées depuis au moins deux ans et dont le champ professionnel et géographique couvre l entreprise ou l établissement. Représentant de l'organisation syndicale Celui-ci peut être : o une personne étrangère à l'entreprise dûment mandatée, ou o le délégué syndical de l'entreprise, ou o le représentant de la section syndicale ou o un salarié de l'entreprise mandaté à cet effet Contenu Nombre et composition des collèges : deux collèges 1er collège : Ouvriers - Employés 2ème collège : Cadre, Ingénieurs, Chef de Service, Techniciens, Agents de Maîtrise et Assimilés. Dans les entreprises occupant plus de 500 salariés, un siège titulaire doit être réservé aux ingénieurs et cadres. Modalités d'organisation des élections : Il s'agit de prévoir : - date, heure, lieu du vote, - établissement des listes électorales, - dépôt des candidatures, - moyens matériels du vote, - le vote par correspondance (éventuellement) 4.3. Validité du protocole La validité du protocole est subordonnée à sa signature par la majorité des organisations syndicales ayant participé à sa négociation, dont les organisations syndicales représentatives ayant recueilli la majorité des suffrages exprimés lors des dernières élections professionnelles ou, lorsque ces résultats ne sont pas disponibles, la majorité (en nombre) des organisations représentatives dans l entreprise ou l établissement.

8 Formulation modèle 4

9 9 5. Absence de protocole préélectoral 5.1. Causes Absence d'organisation syndicale dans l'entreprise, Aucune manifestation de ces organisations à la suite de l'invitation Conséquences L'employeur décide seul des modalités de mise en place dans la limite des obligations légales et réglementaires.

10 10 6. Etablissement des listes électorales 6.1. Conditions d'électorat - Etre salarié de l'entreprise, - Etre âgé de 16 ans au moins à la date du scrutin, - Compter une ancienneté de trois mois au moins, - Ne pas avoir encouru une condamnation privative du droit de vote politique. Ces conditions sont appréciées à la date du premier tour de scrutin. NB : Les salariés mis à disposition qui sont présents dans l entreprise et qui optent pour l électorat au sein de l entreprise utilisatrice, doivent justifier de 12 mois continus de présence dans l entreprise utilisatrice pour être électeurs. Ils ne sont en aucun cas éligibles. Voir : Modèle 5 pour option 6.2. Liste électorale Une liste par collège Les seules mentions à faire figurer sont l'âge, l'ancienneté et l'appartenance à l'entreprise 6.3. Date Au plus tôt une fois les modalités d'organisation des élections arrêtées par protocole d'accord ou à défaut fixées unilatéralement par l'employeur en cas de carence des organisations syndicales. Au plus tard, trois jours au moins avant le premier tour de scrutin Formulation modèle 6

11 11 7. Candidatures 7.1. Conditions - Etre électeur, - Etre âgé de 18 ans au moins à la date du scrutin, - Compter une ancienneté de un an au moins, - Ne pas être conjoint, ascendant, descendant, frère, sœur, allié au même degré du chef d'entreprise. NB : Les salariés mis à disposition ne sont en aucun cas éligibles aux élections du comité d entreprise Appel aux candidatures Par voie d'affichage Une fois les modalités d'organisation des élections arrêtées par protocole d'accord ou à défaut fixées unilatéralement par l'employeur en cas de carence des organisations syndicales Listes des candidats Etablissement des listes - Listes distinctes pour chaque collège électoral, - Listes séparées pour les titulaires et les suppléants, - Monopole des syndicats au premier tour de scrutin. Peuvent présenter des candidats toutes les organisations syndicales habilitées à négocier le protocole d accord préélectoral. Second tour Sont également admises les listes : - des organisations syndicales ne satisfaisant pas aux critères de respect des valeurs républicaines et d indépendance et non constituées depuis au moins deux ans. - des organisations non syndicales, - de candidats libres : chaque candidat isolé étant considéré comme une liste. Les candidatures des organisations syndicales présentées au premier tour sont automatiquement maintenues au deuxième tour sauf initiative contraire de l'organisation en question. Les listes ne peuvent pas comporter plus de candidats qu'il y a de sièges à pourvoir

12 12 Dépôt et publicité des listes Les listes sont envoyées ou remises à l'employeur. Affichage par l'employeur Formulation Appel aux candidatures pour le premier tour : modèle 7 Appel aux candidatures pour le deuxième tour : modèle 8 Affichage des listes de candidats : modèle 9

13 13 8. Moyens matériels du vote 8.1. Bulletins de vote - Bulletins séparés pour les titulaires et les suppléants (prévoir des couleurs différentes), - Enveloppes, elles aussi de couleurs différentes correspondant aux bulletins qu'elles doivent contenir, - Mentions du bulletin : o Election du Comité d'entreprise, o 1er Collège (2ème Collège), o Premier tour (deuxième tour), o Titulaires ou suppléants, o Sigle de l'organisation syndicale, o Nom et prénom des candidats Urnes Deux urnes séparées pour le(s) titulaire(s) et le(s) suppléant(s). Elles doivent garantir le secret du vote sans être obligatoirement conformes au modèle prévu par le Code électoral Isoloirs Ils sont le meilleur moyen de préserver le secret du vote, à défaut, une pièce séparée Vote par correspondance Modalités à prévoir dans le protocole d'accord. Organisé pour les électeurs absents le jour du scrutin et dont l'absence est connue au jour de l'envoi du matériel de vote. Nécessité d'adresser : - Un bulletin de chacune des listes de candidats titulaire(s) et suppléant(s) présentés dans son collège. - Une enveloppe pour chaque bulletin titulaire ou suppléant, - Une enveloppe pour le retour avec indication : o Monsieur le Président du Bureau de vote o Société o et mention au dos du nom de l'électeur. - Une note explicative sur le vote par correspondance Vote électronique Le vote peut avoir lieu par voie électronique dans des conditions fixées par décret. La mise en œuvre du vote électronique est toutefois subordonnée à la conclusion d un accord d entreprise Formulation

14 14 Bulletin de vote : modèle 10 Note explicative sur le vote par correspondance modèle 11

15 15 9. Scrutin dépouillement des votes Scrutin de liste proportionnel à deux tours à la plus forte moyenne 9.1. Quorum au premier tour Définition C'est une condition de validité du premier tour de scrutin. Le quorum est atteint si le nombre des votants est au moins égal à la moitié des électeurs inscrits. Calcul du nombre des votants Ne sont pris en compte que les suffrages valablement exprimés. Exclusion des bulletins blancs et nuls. Quorum non atteint Nécessité de procéder à un deuxième tour. Attention : même si le quorum n est pas atteint, il faut procéder au dépouillement, les résultats sont pris en compte pour apprécier d une part l audience des organisations syndicales nécessaire à la reconnaissance de leur représentativité et d autre part la validité des conventions et accords collectifs. Bulletins blancs et nuls Bulletins blancs - Bulletins blancs mis à la disposition des électeurs, - Absence de bulletin dans l'enveloppe. Bulletins nuls - Sans enveloppe ou enveloppe non réglementaire, - Portant des signes de reconnaissance, - Illisibles, - Plusieurs bulletins différents dans une même enveloppe, - Bulletins panachés, - Tous les noms de la liste rayés. Enveloppes irrégulières : bulletins nuls - Non réglementaires, - Autres que celles fournies par l'employeur, * Portant des signes de reconnaissance.

16 Attribution des sièges Au quotient électoral - Le quotient électoral est égal : Nombre de suffrages valablement exprimés Nombre de sièges à pourvoir - Le nombre de sièges attribués à chaque liste est égal : Moyenne des voix recueillies par la liste Quotient électoral A la plus forte moyenne - La moyenne de chaque liste est égale à : Moyenne de voix recueillies par la liste Nombre de sièges déjà attribués Le siège à pourvoir est attribué à la liste ayant obtenu la plus forte moyenne - Obtention de la même moyenne : o Attribution à la liste qui possède le plus grand nombre de voix o Même nombre de voix : attribution au candidat le plus âgé des deux listes Désignation des élus Est (sont) désigné(s) le(s) candidat(s) qui a (ont) obtenu(s) le plus grand nombre de suffrages dans l'ordre de présentation de la liste. Le nombre de ratures du nom d'un candidat n'est pris en compte que s'il est au moins égal à 10 % des suffrages valablement exprimés en faveur de la liste à laquelle appartient le candidat. On se réfère alors au nombre de voix recueillies par les candidats et non plus à leur ordre de présentation sur la liste.

17 Proclamation des résultats Procès-verbal Le bureau de vote procède à la proclamation nominative du résultat des élections. Il établit un procès-verbal indiquant le résultat complet des élections en plusieurs exemplaires. Chacun est destiné : - à l'entreprise, - aux listes, - à l'affichage, - à l'inspecteur du travail (deux exemplaires) Quand le comité d'entreprise n'a pas été mis en place ou renouvelé, le chef d'entreprise établit un procès-verbal de carence qu'il affiche dans l'entreprise et transmet à l'inspecteur du travail dans les 15 jours Formulation Procès-verbal des élections : modèle 12 Procès-verbal de carence : modèle 13

18 MODÈLES 18

19 19 Modèle 1 : Information du personnel Le personnel est informé de l'organisation prochaine des élections des membres du comité d'entreprise. La date envisagée pour le 1er tour est le Sont invitées à négocier le protocole d accord préélectoral ainsi qu à présenter la liste de leur candidats : - les organisations syndicales représentatives dans l entreprise (établissement) avant le 21 août 2008 ; - les organisations syndicales qui satisfont aux critères de respect des valeurs républicaines et d indépendance, légalement constituées depuis au moins deux ans et dont le champ professionnel et géographique couvre l entreprise (l établissement). Cette réunion aura lieu le... (date) à... (heure) à... (lieu). Si aucune organisation syndicale ne se manifestait, la Direction fixerait, conformément aux dispositions légales, les modalités d'organisation de ces élections. A..., le...

20 20 Modèle 2 : Invitation du délégué syndical et/ou du représentant de section syndicale Destinataires : délégués syndicaux et/ou représentants de section syndicale M..., Vous êtes invité à participer, à une réunion destinée à fixer, par voie d'accord préélectoral, les modalités des prochaines élections des membres du comité d'entreprise ainsi qu à présenter la liste de vos candidats.. Cette réunion aura lieu le... (date), à... (heure), à... (lieu). Veuillez... A..., le...

21 21 Modèle 3 : Invitation des organisations syndicales courrier aux unions départementales Destinataire : Unions Départementales Messieurs, Nous vous informons de l'organisation prochaine des élections des membres du comité d'entreprise au sein de notre entreprise. Vous êtes invitées à participer à une réunion en vue de la conclusion du protocole d'accord préélectoral de ces élections ainsi qu à présenter la liste de vos candidats.. Cette réunion aura lieu le... à... heure à... (lieu). Veuillez... A..., le...

22 22 Modèle 4 : Protocole d accord relatif aux élections du comité d entreprise deux collèges ENTRE - ET - le syndicat.., représenté par - le syndicat.., représenté par D'UNE PART D'AUTRE PART Il a été convenu ce qui suit, en vue de l'élection des membres du comité d'entreprise en application des articles L et suivants du Code du travail ARTICLE 1er - DATE - HORAIRE et LIEU DES ELECTIONS La date des élections est fixée pour le premier tour de scrutin le... de... heures à... heures. ou Les élections pour le premier tour auront lieu : - Pour le 1er collège Ouvriers-Employés le... de... heures à... heures ; - Pour le 2ème collège Cadres-Ingénieurs-Chefs de service-techniciens-agents de Maîtrise, le... de... heures à... heures. Au cas où un deuxième tour serait nécessaire, il aurait lieu le... dans les mêmes conditions d'horaires et de lieu. Les opérations électorales se dérouleront... (lieu) Toutes facilités seront accordées au personnel pour lui permettre de voter. Le temps nécessaire à chaque électeur pour voter n'entraînera aucune réduction de salaire. ARTICLE 2 - RÉPARTITION et NOMBRE DE SIÈGES - COLLÈGES ELECTORAUX Compte tenu de l'effectif actuel, le nombre de sièges à pourvoir est de... pour les titulaires et de... pour les suppléants, sièges qui seront répartis à raison de : -... Titulaires et... suppléants pour le 1er collège comprenant tous les Ouvriers et Employés ; -... Titulaires et... suppléants pour le 2ème collège comprenant les Cadres-Ingénieurs-Chefs de service-techniciens-agents de Maîtrise et assimilés. ARTICLE 3 - PERSONNEL ELECTEUR et ELIGIBLE - LISTES ELECTORALES

23 23 Les conditions d'électorat et d'éligibilité sont celles prévues par les articles L et L du Code du travail Pour les salariés mis à dispositions il sera fait application des dispositions de l article L du Code du travail. A cet égard, ils devront indiquer à la Direction, au plus tard 4 jours avant le 1 er tour, s ils entendent faire usage de leur droit de vote à ces élections. Pour ce faire, un affichage spécifique sera établi sollicitant cette information. En aucun cas, ils ne sont éligibles. La liste du personnel électeur et éligible est établie par l'employeur pour chaque collège et affichée...jours au moins avant la date du scrutin. Ne figurent sur cette liste que les nom, prénom, âge et ancienneté des électeurs et pour ceux remplissant les conditions d'éligibilité, la mention "E". ARTICLE 4 - INFORMATION du PERSONNEL - APPEL et DÉPÔT des CANDIDATURES... jours au moins avant la date du scrutin, le personnel est informé par voie d'affiche du déroulement des élections. Cette même affiche constitue, en outre, un appel aux candidatures. Les organisations syndicales visées à l article L du Code du travail y sont, en effet, invitées à communiquer la liste de leur (s) candidat (s) pour le 1er tour. Ces listes doivent être communiquées à la Direction... jours pleins au moins avant la date du scrutin. Les listes sont communiquées par lettre recommandée ou remises contre récépissé. Si un deuxième tour s'avère nécessaire, les listes déposées restent normalement valables. En cas de changement dans leur composition, ou de dépôt de nouvelles listes, les modifications doivent être portées à la connaissance de la Direction, dans les formes prévues ci-dessus pour le dépôt,... jours pleins au moins avant le 2ème tour. Les listes des candidats sont affichées par la Direction dès qu'elle en a eu connaissance, et au plus tard,... jours avant le scrutin. ARTICLE 5 - MOYENS MATÉRIELS DE VOTE L'impression et la fourniture du matériel de vote (bulletins, enveloppes, urnes etc.) incombent à l'employeur. Les bulletins sont de couleurs différentes pour les Titulaires et les Suppléants : - BLEU pour les Titulaires - JAUNE pour les Suppléants Les enveloppes devant contenir les bulletins sont, elles aussi, de couleurs différentes, correspondant aux bulletins qu'elles doivent contenir (BLEU et JAUNE). Deux scrutins devant avoir lieu dans chaque collège, l'un pour l'élection des Titulaires, l'autre pour l'élection des Suppléants, deux urnes sont prévues pour chaque collège. Chaque urne est marquée de la couleur correspondant aux bulletins et enveloppes qui lui sont destinés (BLEU ou JAUNE).

24 24 Les bulletins de vote comportent, outre la mention "élections au comité d'entreprise", l'indication du collège concerné, la mention "TITULAIRES" ou "SUPPLÉANTS", le sigle de l'organisation syndicale concernée ou éventuellement "liste libre", les noms et prénoms des candidats. ARTICLE 6 - BUREAU de VOTE Il est constitué un bureau de vote pour chaque collège composé des deux électeurs les plus âgés et de l'électeur le plus jeune du collège considéré, présents et acceptant. Ce bureau est effectivement constitué 48 heures au moins avant la date du scrutin. La présidence appartient au plus âgé, sauf s'il se présente comme candidat. Le bureau de vote s'assure de la régularité, du secret du vote et proclame les résultats. Un représentant de chaque liste de candidats, membre du personnel, peut assister aux opérations électorales. Le temps passé par ces observateurs au déroulement des élections est rémunéré comme temps de travail. De même, la Direction peut désigner un représentant de son choix. Ces personnes n'ont aucune voix délibérative, mais peuvent aider aux opérations de dépouillement. ARTICLE 7 - MODALITÉS DU SCRUTIN ET DÉPOUILLEMENT Les bulletins de vote et enveloppes seront à la disposition des électeurs à proximité des isoloirs. Le panachage est interdit et entraîne la nullité du bulletin. Le raturage est accepté mais il est interdit d'ajouter des noms sur les bulletins de vote à peine de nullité du bulletin. En matière de validité du bulletin, le droit commun sera appliqué. Seront notamment réputés nuls : - deux bulletins de listes différentes dans une même enveloppe - l'interversion des bulletins de vote "TITULAIRES" "SUPPLÉANTS" - les enveloppes vides - les bulletins déchirés, signés, tâchés ou portant des inscriptions ou des signes distinctifs - les bulletins portant une ou plusieurs croix ou un ou plusieurs signes préférentiels devant un ou plusieurs noms de candidats. ARTICLE 8 - VOTE PAR CORRESPONDANCE Le personnel absent le jour des élections et dont l'absence est connue de l'entreprise au jour de l'envoi du matériel de vote pourra voter par correspondance. A cet effet, il sera adressé,... jours avant la date des élections à chaque électeur concerné : - les bulletins de vote des candidats TITULAIRES et SUPPLÉANTS des diverses listes de son collège - les enveloppes correspondantes destinées à recevoir les bulletins

25 25 - une grande enveloppe, timbrée et adressée au Président du Bureau de Vote, destinée à recevoir les enveloppes intérieures des Titulaires et des Suppléants - une notice explicative sur le vote par correspondance, annexée au présent protocole L'enveloppe de transmission doit être retournée par la poste pour le jour du scrutin : elle doit obligatoirement porter mention, au dos, du nom de l'expéditeur accompagné de sa signature, les enveloppes intérieures ne devant, à peine de nullité du vote, porter aucun signe distinctif. Les enveloppes de transmission sont remises non décachetées au Président du Bureau de Vote à l'ouverture du scrutin. ARTICLE 9 - DUREE Le présent protocole d'accord est conclu pour les élections au comité d'entreprise de... Fait à..., le... En... exemplaires dont un pour chaque partie Pour le(s) syndicat(s) Pour l'entreprise

26 26 Modèle 5 : Information spécifique pour les salariés mis à disposition L article L du Code du travail définit les conditions de participation des salariés mis à disposition par des entreprises extérieures aux élections des membres du comité d entreprise de l entreprise dans laquelle ils exercent leur activité. Ces salariés peuvent être électeurs s ils comptent 12 mois continus de présence dans l entreprise. En aucun cas, ils ne sont éligibles L alinéa 2 de l article L du Code du travail dispose que les salariés mis à disposition «choisissent s'ils exercent leur droit de dans l'entreprise qui les emploie ou l'entreprise utilisatrice.» Il est demandé aux salariés concernés et intéressés de faire savoir à la Direction, avant le, s ils souhaitent être électeurs. A défaut, aucune demande ultérieure à cette date ne pourra être prise en considération. Les salariés mis à dispositions qui exercent leur droit d option ne pourront plus être électeur à la prochaine élection se déroulant dans l entreprise qui les emploie. A..., le...

27 27 Modèle 6 : Liste électorale 1er tour Personnel électeur et éligible 1er collège (2ème collège) Electeurs Eligibles Emargement Nom Prénom Age Ancienneté REMARQUES 1. le nom des électeurs remplissant les conditions d'éligibilité est suivi de la mention E dans la colonne correspondante. 2. le double de la présente liste est remis au Président du Bureau de Vote pour lui permettre de procéder au pointage des votants.. A..., le... La direction

28 28 Modèle 7 : Appel aux candidatures : 1er tour Le personnel est informé de l'organisation prochaine des élections des membres du comité d'entreprise. Le nombre de sièges à pourvoir est de... pour les titulaires et de... pour les suppléants, répartis à raison de : -... titulaires et... suppléants pour le 1er collège (ouvriers - employés) -... titulaires et... suppléants pour le 2ème collège (cadres - ingénieurs - chefs de service - agents de maîtrise - techniciens et assimilés) Les élections auront lieu, en ce qui concerne le 1er tour, le... de... heures à... heures. OU Les élections auront lieu, en ce qui concerne le 1er tour, le... (date) : de... heures à... heures pour le 1er collège de... heures à... heures pour le 2ème collège Les opérations électorales se dérouleront à... (lieu). Par la présente, - les organisations syndicales représentatives dans l entreprise (établissement) avant le 21 août 2008 ; - les organisations syndicales qui satisfont aux critères de respect des valeurs républicaines et d indépendance, légalement constituées depuis au moins deux ans et dont le champ professionnel et géographique couvre l entreprise (l établissement). sont invitées à communiquer leur liste de candidats pour le 1 er tour avant le Au cas où le quorum requis pour le 1er tour ne serait pas atteint ou si aucune organisation syndicale ne présentait de candidatures, un deuxième tour aurait lieu le..., des candidatures autres que celles présentées par les organisations syndicales pouvant s'y manifester. A..., le... La Direction

29 29 Modèle 8 : Appel aux candidatures : 2ème tour Le quorum n'ayant pas été atteint pour le 1er tour des élections des membres du comité d'entreprise, OU Aucune organisation syndicale n'ayant présenté de candidat au 1er tour des élections des membres du comité d'entreprise, Est organisé un deuxième tour le... de... à... heures. Les opérations électorales se dérouleront à... (lieu). Par la présente, les candidatures sont invitées à se manifester pour le 2ème tour avant le.... A..., le La Direction

30 30 Modèle 9 : Affichage des listes de candidats élections au comité d entreprise : premier tour 1er collège Titulaires Liste A : X1 X2 Suppléants Liste B : Liste A': X'1 Liste B': Y'1 Y1 Y2 X'2 Y'2 2ème collège Titulaires Liste A : X1 X2 Liste B : Y1 Y2 Suppléants Liste A': X'1 Liste B': Y'1 X'2 Y'2 A..., le... La Direction

31 31 Modèle 10 : Bulletins de vote Hypothèse d'une liste A titulaires 1er collège d'une liste A' suppléants 1er collège d'une liste B titulaires 2è collège d'une liste B' suppléants 2è collège ELECTIONS AU COMITÉ D'ENTREPRISE 1er tour - 1er collège Titulaires Liste A : X... Y... Z... ELECTIONS AU COMITÉ D'ENTREPRISE 1er tour - 1er collège Suppléants Liste A : X... Y... Z... ELECTIONS AU COMITÉ D'ENTREPRISE 1er tour 2ème collège Titulaires Liste B : X... ELECTIONS AU COMITÉ D'ENTREPRISE 1er tour 2ème collège Suppléants Liste B : X... (BLEU) (JAUNE)

32 32 Modèle 11 : Lettre d accompagnement explicative pour le vote par correspondance M..., Pour vous permettre de participer par correspondance au premier tour des élections des membres du comité d'entreprise, qui doit se dérouler le..., vous trouverez, ci-joint : - les bulletins de vote des candidats titulaires et suppléants des diverses listes présentées dans votre collège, - les enveloppes destinées à recevoir les bulletins de couleurs différentes pour les titulaires et les suppléants, - une enveloppe pour le retour, timbrée et adressée à Monsieur le Président du bureau de vote. Pour pouvoir être prise en considération, cette enveloppe devra parvenir par la poste au bureau de vote pour le..., avant... (heure), avec mention au dos de votre nom et de votre signature, les enveloppes bleue et jaune ne devant, elles, porter aucun signe distinctif. Veuillez... A..., Le...

33 33 Modèle 12 : Procès-verbal des élections COMITÉ D'ENTREPRISE TITULAIRE(S) 1er TOUR SUPPLÉANT(S) 2nd TOUR Collège :... Date du scrutin :... Heures :... Dépouillement du scrutin Nombre d'électeurs inscrits :... Nombre total de suffrages exprimés :... Nombre de suffrages blancs ou nuls :... Nombre de suffrages valablement exprimés :... Nombre de sièges à pourvoir :... Quotient électoral :... Raison sociale Détermination du quorum (pour le 1er tour de scrutin seulement) Quorum nécessaire :... :... Décompte des suffrages émis au profit des différentes listes Désignation des listes :... Nombre de bulletins valables recueillis par les listes :... Décompte des voix obtenues par chaque candidat Liste :... Liste :... Nom des Nombre de Nombre de Nombre de Nom des Nombre candidats bulletins radiations voix candidats bulletins M... M... M... M... M... M... de Nombre de radiations Nombre de voix Décompte des voix recueillies par les différentes listes : Liste...:... voix Liste... :... voix Attribution des sièges aux différentes listes : Listes D'après le quotient... D'après la plus forte moyenne... Sont déclarés élus NOM Prénom Liste M M M Pièces annexées au procès-verbal A... le... Le Président Les membres du bureau

34 34 Exemple : Procès-verbal des élections COMITÉ D'ENTREPRISE TITULAIRE(S) 1er TOUR Collège :ouvriers-employés Date du scrutin : 8 juillet 2001 Heures : 14 heures Dépouillement du scrutin Nombre d'électeurs inscrits : 88 Nombre total de suffrages exprimés : 80 Nombre de suffrages blancs ou nuls : 6 Nombre de suffrages valablement exprimés : 74 Nombre de sièges à pourvoir : 3 Quotient électoral : Raison sociale Société Y Détermination du quorum (pour le 1er tour de scrutin seulement) Quorum nécessaire : 44. :.Scrutin validé Décompte des suffrages émis au profit des différentes listes Désignation des listes : CFDT-FO Nombre de bulletins valables recueillis par les listes : 74 Décompte des voix obtenues par chaque candidat Liste :.CGT Liste : CFDT Nom des Nombre de Nombre de Nombre de Nom des Nombre de Nombre de Nombre candidats bulletins radiations voix candidats bulletins radiations de voix DUPOND MARTIN DURAND MAURICE DUBOIS MARCEL Décompte des voix recueillies par les différentes listes : Liste.CFDT : 32,66. voix Liste.FO :.38 voix Attribution des sièges aux différentes listes : Listes CFDT FO D'après le quotient D'après la plus forte moyenne Sont déclarés élus NOM Prénom Liste Monsieur MARTIN Alain F.O Monsieur DUPONT Albert C.F.D.T. Monsieur MAURICE Bernard F.O Pièces annexées au procès-verbal A... le... Le Président Les membres du bureau

35 35 Modèle 13 : Elections au comité d entreprise procès-verbal de carence Malgré l'information faite au personnel en date du..., aucune candidature syndicale ne s'est manifestée en vue du 1er tour de scrutin fixé le.... Un 2ème tour fixé au... a été porté à la connaissance du personnel par voie d'affichage en date du.... Aucune candidature aussi bien libre que syndicale ne s'étant présentée, il est dressé le présent procès-verbal de carence. Fait à..., le... La Direction (signature)

Protocole d'accord préélectoral d'entreprise relatif aux élections des délégués du personnel d'e.on France Management

Protocole d'accord préélectoral d'entreprise relatif aux élections des délégués du personnel d'e.on France Management Protocole d'accord préélectoral d'entreprise relatif aux élections des délégués du personnel d'e.on France Management Entre : E.ON France Management dont le siège social est situé à Paris (75009), 5 rue

Plus en détail

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP)

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) Le protocole d accord se négocie entre le chef d entreprise ou son représentant (dument mandaté à cet effet) et les organisations syndicales (OS) représentatives.

Plus en détail

P R O T O C O L E D ' A C C O R D N 2 0 1 2 / 0 3 P O U R L E S E L E C T I O N S D U C O M I T E D ' E N T R E P R I S E A N N E E S 2 0 1 3-2 0 1 4

P R O T O C O L E D ' A C C O R D N 2 0 1 2 / 0 3 P O U R L E S E L E C T I O N S D U C O M I T E D ' E N T R E P R I S E A N N E E S 2 0 1 3-2 0 1 4 P R O T O C O L E D ' A C C O R D N 2 0 1 2 / 0 3 P O U R L E S E L E C T I O N S D U C O M I T E D ' E N T R E P R I S E A N N E E S 2 0 1 3-2 0 1 4 Le présent protocole a été débattu entre : La SOCIETE

Plus en détail

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Article 1 er : Effectif de l entreprise Nombre de sièges à pourvoir L effectif

Plus en détail

En effet, l article L. 2121-1 du

En effet, l article L. 2121-1 du Elections professionnelles Nouvelle donne Le vent des réformes législatives (1) qui a soufflé, cet été, sur le droit du travail a profondément bouleversé les règles de la représentativité syndicale. Désormais,

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique LE CALENDRIER DES OPERATIONS ELECTORALES Les délais mentionnés dans cet exemple le sont à titre purement indicatif, dans le respect des minima et maxima imposés par le code du travail.

Plus en détail

Accord collectif national relatif aux élections des représentants du personnel au Conseil de Discipline National. du 14 octobre 2003 du 15.04.

Accord collectif national relatif aux élections des représentants du personnel au Conseil de Discipline National. du 14 octobre 2003 du 15.04. Accord collectif national relatif aux élections des représentants du personnel au Conseil de Discipline National du 14 octobre 2003 du 15.04.03 Article I : principes généraux Les élections des représentants

Plus en détail

Thalesflaytheon ys e PROTOCOLE D ACCORD PRE- ELECTORÂL. Elections 2013 des Membres du Comité d Entreprise et des Délégués du Personnel

Thalesflaytheon ys e PROTOCOLE D ACCORD PRE- ELECTORÂL. Elections 2013 des Membres du Comité d Entreprise et des Délégués du Personnel Thalesflaytheon ys e s PROTOCOLE D ACCORD PRE- ELECTORÂL Elections 2013 des Membres du Comité d Entreprise et des Délégués du Personnel Entre: LA SOCIETE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS d une part,

Plus en détail

Editorial Les élections professionnelles

Editorial Les élections professionnelles Editorial Les élections Les élections sont une étape importante dans la vie d une entreprise. Elles permettent en effet la mise en place des organes en charge de représenter le personnel de l entreprise.

Plus en détail

Mise en place des élections des Délégués du Personnel

Mise en place des élections des Délégués du Personnel Les fiches pratiques de législation Mise en place des élections des Délégués du Personnel Chambre de Commerce et d Industrie de Rouen Espace Emploi Compétences Quai de la Bourse BP 641 76007 ROUEN Cedex

Plus en détail

Négocier le Protocole d'accord préélectoral dans une entreprise dotée de délégués du personnel et d'un comité d entreprise

Négocier le Protocole d'accord préélectoral dans une entreprise dotée de délégués du personnel et d'un comité d entreprise Négocier le Protocole d'accord préélectoral dans une entreprise dotée de délégués du personnel et d'un comité d entreprise REGLES DE NEGOCIATION DU PROTOCOLE PREELECTORAL et MODELE D ACCORD CFDT Santé-sociaux

Plus en détail

La garde des sceaux, ministre de la justice,

La garde des sceaux, ministre de la justice, Arrêté de la DPJJ du 17 décembre 2008 fixant la date et les modalités d organisation des élections des représentants du personnel au sein des commissions administratives paritaires instituées à la direction

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE CIRCULAIRE CDG90 11/12 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations

Plus en détail

A jour au 01 juillet 2014 1

A jour au 01 juillet 2014 1 Les institutions représentatives du personnel Dans les SIAE de 50 salariés et plus (en ETP) : Introduction... 4 1. Le calcul des effectifs pour atteindre les seuils... 4 Les salariés exclus du calcul...

Plus en détail

mode d emploi Représentativité des syndicats

mode d emploi Représentativité des syndicats mode d emploi Représentativité des syndicats LA LOI DU 20 AOUT 2008 transpose dans le Code du travail les règles sur la représentativité et la négociation collective, telles que définies par les partenaires

Plus en détail

LA NEGOCIATION DE PROTOCOLE

LA NEGOCIATION DE PROTOCOLE Les soirées INFODROIT LA NEGOCIATION DE PROTOCOLE 17 ème soirée INFODROIT de l Union Départementale CFDT PARIS en collaboraaon avec le cabinet ALTALEXIS 14 mai 2013 Animées par Gilles SOETEMONDT (UD CFDT

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

Délégués du personnel

Délégués du personnel Mise à jour octobre 2009 Délégués du personnel un guide pour vous aider dans vos missions DIRECTION RÉGIONALE DU TRAVAIL, DE L'EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU CENTRE Site internet du ministère

Plus en détail

Les bons réflexes pour garantir le processus

Les bons réflexes pour garantir le processus Les bons réflexes pour garantir le processus Définition du protocole Définition juridique : Pas de définition légale dans le code du travail Définition non juridique : Accord conclu entre l employeur et

Plus en détail

Fiche n 1 Loi portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail Les syndicats représentatifs dans l entreprise ou l établissement Une nouvelle section relative à la représentativité

Plus en détail

FONDEMENTS JURIDIQUES

FONDEMENTS JURIDIQUES PREFECTURE DE L ALLIER DIRECTION DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES TERRITORIALES Bureau du Conseil et du contrôle de légalité LA COMMISSION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC (CDSP) élection, constitution,

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Supplément spécial ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Mairie-conseils décrypte pour vous les principaux changements apportés par la loi électorale du 17 mai 2013 : abaissement du seuil du scrutin

Plus en détail

En application des dispositions de l article R. 421-7.1 du CCH, sont électeurs les personnes physiques :

En application des dispositions de l article R. 421-7.1 du CCH, sont électeurs les personnes physiques : PROTOCOLE D'ACCORD PREELECTORAL RELATIF A L'ORGANISATION DES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES LOCATAIRES AU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE PAYS D AIX HABITAT Entre : L'Office Public de l Habitat PAYS D AIX

Plus en détail

Les élections des représentants de parents d élèves au conseil des écoles et au conseil d administration des EPLE

Les élections des représentants de parents d élèves au conseil des écoles et au conseil d administration des EPLE éduscol Question-réponse Les élections des représentants de parents d élèves au conseil des écoles et au conseil d administration des EPLE Quel est le rôle des représentants Les parents d'élèves élus au

Plus en détail

Le droit syndical dans le privé. Extrait du code du Travail sur le droit syndical du privé

Le droit syndical dans le privé. Extrait du code du Travail sur le droit syndical du privé Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt F9 Le droit syndical dans le privé Créée le 15 novembre 2005 - Dernière modification le 19 février 2009 Extrait du code du Travail sur le droit syndical

Plus en détail

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Actes-types : 1 / Fixation du nombre d administrateurs 2 / Délibération portant élections des représentants élus 3 / Affichage pour publicité aux

Plus en détail

INSTRUCTION PERMANENTE RELATIVE AUX MACHINES A VOTER. Le Ministre de l intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales

INSTRUCTION PERMANENTE RELATIVE AUX MACHINES A VOTER. Le Ministre de l intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales INSTRUCTION PERMANENTE RELATIVE AUX MACHINES A VOTER Paris, le 26 mai 2004 Le Ministre de l intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales à Mesdames et Messieurs les préfets et Mesdames

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF LA CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE Une association est définie

Plus en détail

L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Année 2015

L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Année 2015 MA/SL/GB/GL P.S.J L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA Année 2015 Le droit syndical constitue l'une des garanties accordées à l'ensemble des fonctionnaires et agents non titulaires par le statut général

Plus en détail

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité (adopté par le Conseil d administration du 8 octobre 2014) * Chapitre 1. Dispositions électorales communes aux instances de gouvernance Article 1.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CESFO approuvé par l'assemblée Générale du CESFO du 10/06/11

REGLEMENT INTERIEUR DU CESFO approuvé par l'assemblée Générale du CESFO du 10/06/11 REGLEMENT INTERIEUR DU CESFO approuvé par l'assemblée Générale du CESFO du 10/06/11 Le Conseil d'administration du CESFO, conformément aux dispositions de la loi de 1901 sur les associations et de l'article

Plus en détail

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Mutuelle d Entreprises Schneider Electric (MESE) REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE du

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION LOI 1901

STATUTS ASSOCIATION LOI 1901 STATUTS ASSOCIATION LOI 1901 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE SOCIAL DUREE Article 1 : CONSTITUTION ET DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi

Plus en détail

COMMISSION STATUT. Ces documents vous sont communiqués à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de ceux qui les ont produits.

COMMISSION STATUT. Ces documents vous sont communiqués à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de ceux qui les ont produits. 1 2 COMMISSION STATUT Les guides Elections professionnelles 2014 aux organismes consultatifs : - Commission Administrative Paritaire (C.A.P) - Comité Technique (C.T) - Comité d hygiène, de sécurité et

Plus en détail

Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer. Mesdames et Messieurs les maires

Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer. Mesdames et Messieurs les maires MINISTERE DE L INTERIEUR ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTERE DE L OUTRE-MER Paris, le 10 mai 2007 Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer à Mesdames

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014. Dans les communes de moins de 1000 habitants

ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014. Dans les communes de moins de 1000 habitants ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014 Dans les communes de moins de 1000 habitants LOI DU 17 MAI 2013 PORTANT REFORMES ELECTORALES ET SON DECRET D APPLICATION DU 18 OCTOBRE 2013

Plus en détail

Le décret du 9 mai 2012 ou la grande réforme des catégories de moyens humains accordées aux organisations syndicales représentatives.

Le décret du 9 mai 2012 ou la grande réforme des catégories de moyens humains accordées aux organisations syndicales représentatives. ARTICLE Santé RH, juillet-août 2012 Jean-Yves COPIN Consultant Centre de droit JuriSanté, CNEH Le décret du 9 mai 2012 ou la grande réforme des catégories de moyens humains accordées aux organisations

Plus en détail

Constitution d une Commission d Appel d Offres

Constitution d une Commission d Appel d Offres Constitution d une Commission d Appel d Offres ATTENTION : * Pour les collectivités territoriales et les établissements publics locaux, sont constituées une ou plusieurs commissions d appel d offres à

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

Lettre d information sur un projet d accord référendaire ayant pour objet la mise en place d un régime de protection sociale complémentaire

Lettre d information sur un projet d accord référendaire ayant pour objet la mise en place d un régime de protection sociale complémentaire DOCUMENT 1 Lettre d information sur un projet d accord référendaire ayant pour objet la mise en place d un régime de protection sociale complémentaire «RAISON SOCIALE EMPLOYEUR» «COORDONNEES DU SALARIE»

Plus en détail

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS 1 République de Guinée Commission Electorale Nationale Indépendante GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS Election Présidentielle, octobre 2015 Conakry, Août 2015 1 2 Introduction Les organisations de

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité 1 / 22 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe des établissements d enseignement supérieur et de recherche et des

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR DE LA FFMKR

RÉGLEMENT INTÉRIEUR DE LA FFMKR RÉGLEMENT INTÉRIEUR DE LA FFMKR TITRE I RESSORT TERRITORIAL ARTICLE 1 - Adhésion des Professionnels Les professionnels adhèrent à leur syndicat départemental. La Fédération peut enregistrer l'adhésion

Plus en détail

PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS DANS LES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE

PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS DANS LES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE Ucanss PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS DANS LES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE Entre, d'une part : - l'union des Caisses Nationales de Sécurité Sociale représentée

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Durée du travail Syndicat MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, ET DE LA SOLIDARITÉ Circulaire DGT n o 20 du 13 novembre 2008 relative à la loi du 20 août

Plus en détail

Statuts. Les soussignés :

Statuts. Les soussignés : Statuts Les soussignés : APICIL PRÉVOYANCE, institution de prévoyance régie par le titre III du livre IX du Code de la Sécurité sociale, dont le siège social est situé 38 rue François Peissel 69300 Caluire

Plus en détail

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial Dois-je organiser des élections? Quelles entreprises Délégué du personnel - Les employeurs de droit privé Comité d entreprise Délégation unique du personnel - Les établissements publics à caractère industriel

Plus en détail

DOCUMENTS REMIS A TITRE UNIQUEMENT INDICATIF L ENTREPRISE EST INVITEE A SE RAPPROCHER DE SES CONSEILS

DOCUMENTS REMIS A TITRE UNIQUEMENT INDICATIF L ENTREPRISE EST INVITEE A SE RAPPROCHER DE SES CONSEILS MISE EN PLACE D UN REGIME COLLECTIF DE PREVOYANCE ET/OU DE SANTE COMPLEMENTAIRE PAR DECISION UNILATERALE RAPPEL : COMMENT METTRE EN PLACE UN REGIME COLLECTIF EN ENTREPRISE AU PROFIT DES SALARIES? Les modalités

Plus en détail

LES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL

LES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL LES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL Direccte Nord - Pas-de-Calais FICHE 1 Quelles sont les conditions de mise en place des délégués du personnel? ÉTABLISSEMENTS CONCERNÉS Tous les organismes de droit privé, quelle

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

NOTE RELATIVE A L ELECTION ET AU MANDAT DES EXECUTIFS MUNICIPAUX ET COMMUNAUTAIRES

NOTE RELATIVE A L ELECTION ET AU MANDAT DES EXECUTIFS MUNICIPAUX ET COMMUNAUTAIRES 1 PRÉFET DES HAUTES-PYRÉNÉES NOTE RELATIVE A L ELECTION ET AU MANDAT DES EXECUTIFS MUNICIPAUX ET COMMUNAUTAIRES I. Le conseil municipal Renouvellement général TITRE I : LA COMMUNE Les conseillers municipaux

Plus en détail

Le compte épargne-temps (CET)

Le compte épargne-temps (CET) Le compte épargne-temps (CET) Comment mettre en place le compte épargne-temps? Le compte épargne temps est mis en place par convention ou accord collectif de branche, de groupe, d'entreprise ou d'établissement

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS

FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS 1 IMPORTANT A L APPROCHE DE VOS ASSEMBLEES GENERALES PENSEZ A METTRE A JOUR VOS STATUTS OU REGLEMENT INTERIEUR SELON LE CAS Les fondateurs d'une association peuvent avoir

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY

STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY Article 1 : Constitution et siège social Il est fondé, le 12 mai 1998, entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet

Plus en détail

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP).

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP). MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3361 Convention collective nationale IDCC : 2770. ÉDITION PHONOGRAPHIQUE ACCORD

Plus en détail

Conformément aux statuts, les listes électorales seront établies à partir des informations fournies par les établissements.

Conformément aux statuts, les listes électorales seront établies à partir des informations fournies par les établissements. Note relative à l organisation de l élection des représentants élus des personnels, de l élection des représentants élus des usagers et de l élection des représentants des établissements d enseignement

Plus en détail

Service pédagogique Paris, le 23septembre 2014

Service pédagogique Paris, le 23septembre 2014 19 aefe agence pour l enseignement français à l étranger Service pédagogique Paris, le 23septembre 2014 Circulaire N 2261 Objet: Organisation et fonctionnement des instances des établissements d enseignement

Plus en détail

le syndicat CGT représenté par [à compléter] en sa qualité de délégué syndical,

le syndicat CGT représenté par [à compléter] en sa qualité de délégué syndical, Projet d accord collectif mettant en place un régime de remboursement de «frais de santé» au bénéfice du personnel de l EPIC SNCF relevant du régime général de ENTRE LES SOUSSIGNEES : SOCIETE NATIONALE

Plus en détail

MODIFICATIONS STATUTAIRES VOTEES EN ASSEMBLEE GENERALE MIP DES 31 MAI ET

MODIFICATIONS STATUTAIRES VOTEES EN ASSEMBLEE GENERALE MIP DES 31 MAI ET MODIFICATIONS STATUTAIRES VOTEES EN ASSEMBLEE GENERALE MIP DES 31 MAI ET 1 er JUIN 2012 Ces modifications interviennent avec effet du premier Octobre 2012. En ce qui concerne les nouveaux remboursements

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

FEDERATION FRANÇAISE DE PARACHUTISME

FEDERATION FRANÇAISE DE PARACHUTISME FEDERATION FRANÇAISE DE PARACHUTISME 62 rue de Fécamp 75 012 Paris Tél.: 01 53 46 68 68 Fax: 01 53 46 68 70 E-mail: ffp@ffp.asso.fr Site: www.ffp.asso.fr Paris, le 23 octobre 2012 Ref. 12.1200 Objet :

Plus en détail

Compte rendu de la séance du 29 mars 2014

Compte rendu de la séance du 29 mars 2014 Compte rendu de la séance du 29 mars 2014 Secrétaire(s) de la séance: Laëtitia MICHON Ordre du jour: - Election du Maire - Détermination du nombre d'adjoint - Election du ou des adjoints Délibérations

Plus en détail

ORDONNANCE. relative au portage salarial. NOR : ETST1503259R/Bleue-1 ------ RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

ORDONNANCE. relative au portage salarial. NOR : ETST1503259R/Bleue-1 ------ RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social TEXTE SOUMIS A LA DELIBERATION DU CONSEIL DES MINISTRES ORDONNANCE relative au portage salarial

Plus en détail

QUE FAIRE? DOCUMENT V C F D T. Documents utiles CREATION REGROUPEMENT DECENTRALISATION DE SYNDICATS CFDT. Service Développement Organisation Formation

QUE FAIRE? DOCUMENT V C F D T. Documents utiles CREATION REGROUPEMENT DECENTRALISATION DE SYNDICATS CFDT. Service Développement Organisation Formation CREATION REGROUPEMENT DECENTRALISATION DE SYNDICATS CFDT QUE FAIRE? Documents utiles 1. Statuts types et règlement intérieur type à l attention des syndicats 2. Modèle de procès verbal de congrès constitutif

Plus en détail

Statuts de MAAF Assurances

Statuts de MAAF Assurances Statuts de MAAF Assurances (mis à jour à l issue de l assemblée générale extraordinaire du 14/06/2014) Depuis sa création le 30 mai 1950, votre mutuelle, à l origine réservée aux artisans, a progressivement

Plus en détail

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 1468. CRÉDIT MUTUEL (29 juin 1987) AVENANT DU 24 SEPTEMBRE

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

S T A T U T S. Relevant du livre II SIREN 776 950 677. mutami

S T A T U T S. Relevant du livre II SIREN 776 950 677. mutami S T A T U T S Relevant du livre II SIREN 776 950 677 mutami 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 tél 0 810 131 111 fax 05 61 63 03 77 Statuts Mutami mis à jour suite à l Assemblée Générale

Plus en détail

FICHE OBLIGATIONS LEGALES

FICHE OBLIGATIONS LEGALES FICHE OBLIGATIONS LEGALES L article 99 de la loi n 2010-1330 du 9 novembre 2 010 portant réforme des retraites a instauré, à compter du 1 er janvier 2012, pour les entreprises dont l effectif est au moins

Plus en détail

Un employé d'une communauté de commune peut-il être élu au conseil municipal d'une commune adhérente de cette communauté?

Un employé d'une communauté de commune peut-il être élu au conseil municipal d'une commune adhérente de cette communauté? Un employé d'une communauté de commune peut-il être élu au conseil municipal d'une commune adhérente de cette communauté? En application de l avant-dernier alinéa de l article L. 231 du code électoral,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Tél. 02.32.95.11.49 Fax : 02.32.95.11.70 Mutuelle du Personnel Centre Hospitalier du Rouvray 4 rue Paul Eluard 76300 Sotteville-lès-Rouen REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Ce règlement intérieur

Plus en détail

STATUTS DU COMITE UGSEL PARIS

STATUTS DU COMITE UGSEL PARIS STATUTS DU COMITE UGSEL PARIS TITRE I - CONSTITUTION Article 1 Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901, un comité départemental

Plus en détail

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS)

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) STATUTS TYPE D UDCCAS Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) PREAMBULE Les statuts de l UNCCAS prévoient en leur article 5 la possibilité de constituer des

Plus en détail

Pour la gestion du personnel Norme simplifiée n 46

Pour la gestion du personnel Norme simplifiée n 46 Pour la gestion du personnel Norme simplifiée n 46 1. Les finalités suivantes : La gestion administrative des personnels : gestion du dossier professionnel des employés, tenu conformément aux dispositions

Plus en détail

ACCORD RELATIF A L'APPLICATION DE L'AMENAGEMENT ET DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL AUX INTERIMAIRES

ACCORD RELATIF A L'APPLICATION DE L'AMENAGEMENT ET DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL AUX INTERIMAIRES ACCORD RELATIF A L'APPLICATION DE L'AMENAGEMENT ET DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL AUX INTERIMAIRES PREAMBULE Les organisations signataires veulent par le présent accord, préciser la situation des

Plus en détail

Accord portant sur les mesures d accompagnement de la mobilité au sein de la Caisse d Epargne Loire-Centre

Accord portant sur les mesures d accompagnement de la mobilité au sein de la Caisse d Epargne Loire-Centre Accord portant sur les mesures d accompagnement de la mobilité au sein de la Caisse d Epargne Loire-Centre Entre les soussignés La Caisse d'epargne Loire-Centre dont le siège social est situé à ORLEANS,

Plus en détail

CREDIT LYONNAIS STATUTS. 29 avril 2015

CREDIT LYONNAIS STATUTS. 29 avril 2015 CREDIT LYONNAIS STATUTS 29 avril 2015 I. FORME - SIEGE - OBJET Article 1 er Le CREDIT LYONNAIS, fondé en 1863 sous la forme de société à responsabilité limitée, a été constitué sous la forme de société

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES article 1 Dispositions générales Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles L 6352-3 et L. 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du

Plus en détail

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires Règlement grand-ducal du 13 juin 1975 prescrivant les mesures d'exécution de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la copropriété des immeubles. - base juridique: L du 16 mai 1975 (Mém. A - 28 du 23

Plus en détail

statuts règlement RÉUNICA Mutuelle

statuts règlement RÉUNICA Mutuelle statuts règlement RÉUNICA Mutuelle sommaire RÉUNICA Mutuelle n Statuts STATUTS Titre I - FORMATION DE LA MUTUELLE...3 Chapitre I : Dénomination et Objet de la Mutuelle...3 Chapitre II : conditions d admission,

Plus en détail

OBJET : Sectionnement électoral et conséquences électorales de la création d une commune associée

OBJET : Sectionnement électoral et conséquences électorales de la création d une commune associée secrétariat général DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES POLITIQUES ET DE LA VIE ASSOCIATIVE BUREAU DES ELECTIONS ET DES ETUDES POLITIQUES Paris, le 17

Plus en détail

A LA UNE. L indemnisation due en cas de licenciement nul pour violation du statut protecteur est plafonnée à trente mois

A LA UNE. L indemnisation due en cas de licenciement nul pour violation du statut protecteur est plafonnée à trente mois NEWSLETTER SOCIALE M A I 2 0 1 5 A LA UNE L indemnisation due en cas de licenciement nul pour violation du statut protecteur est plafonnée à trente mois La loi du 2 août 2005 a porté la durée des mandats

Plus en détail

Statuts Règlement mutualiste

Statuts Règlement mutualiste Statuts Règlement mutualiste Complémentaire maladie - accidents des adhérents individuels TITRE I er FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE CHAPITRE I er Formation et objet de la mutuelle Article

Plus en détail

Associations, Syndicats, Ordre. Mardi 21 octobre 2014 Ecole de Pédicurie-Podologie 33000 BORDEAUX

Associations, Syndicats, Ordre. Mardi 21 octobre 2014 Ecole de Pédicurie-Podologie 33000 BORDEAUX Associations, Syndicats, Ordre Mardi 21 octobre 2014 Ecole de Pédicurie-Podologie 33000 BORDEAUX Trois systèmes complémentaires aux fonctions et missions bien définies : Associatif regroupement de personnes

Plus en détail

Quelle structure est concernée?

Quelle structure est concernée? Négociation obligatoire dans l entreprise Quelle structure est concernée? Entreprises concernées L article L.2242-1 précise que l'employeur engage chaque année une négociation, dans les entreprises où

Plus en détail

N 57 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1967-1963 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. modifiant le statut de VOrdre

N 57 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1967-1963 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. modifiant le statut de VOrdre PROJET DE LOI adopte le 25 avril 1968. N 57 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1967-1963 PROJET DE MODIFIÉ PAR LE SÉNAT LOI modifiant le statut de VOrdre des experts-comptables et des comptables agréés.

Plus en détail

Nomination et renouvellement de MCF et PR associé à temps plein

Nomination et renouvellement de MCF et PR associé à temps plein Enseignants associés Référence : décret n 85-733 du 17 juillet 1985 modifié décret n 2007-772 du 10 mai 2007 et arrêté du 10 mai 2007 Le régime de l association régi par le décret n 85-733 du 17 juillet

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Questions/Réponses Délégués du personnel

Questions/Réponses Délégués du personnel N 510 CAHIER N 2 / 10 OCTOBRE 2008 Ne peut être vendu séparément - ISSN : 0769-055X Questions/Réponses Délégués du personnel Mise en place Mandat Rôle Moyens sommaire PAGE 08 Mise en place des délégués

Plus en détail

STATUTS. approuvés par l Assemblée générale extraordinaire du 25 mai 2013. TITRE PREMIER - CONSTITUTION ET OBJET

STATUTS. approuvés par l Assemblée générale extraordinaire du 25 mai 2013. TITRE PREMIER - CONSTITUTION ET OBJET STATUTS approuvés par l Assemblée générale extraordinaire du 25 mai 2013. TITRE PREMIER - CONSTITUTION ET OBJET ARTICLE PREMIER - FORMATION DE LA SOCIÉTÉ Il est formé, entre les personnes qui ont adhéré

Plus en détail

STATUTS. Statuts adoptés à l assemblée générale du 28 juin 2014

STATUTS. Statuts adoptés à l assemblée générale du 28 juin 2014 STATUTS Statuts adoptés à l assemblée générale du 28 juin 2014 ARTICLE 1 - Dénomination de la mutuelle Il est constitué une mutuelle dénommée Eovi-Mcd mutuelle, personne morale de droit privé à but non

Plus en détail

STATUTS MUTUELLE NATIONALE DES HOSPITALIERS ET DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL

STATUTS MUTUELLE NATIONALE DES HOSPITALIERS ET DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL STATUTS MUTUELLE NATIONALE DES HOSPITALIERS ET DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉDITION MAI 2015 SOMMAIRE TITRE I : FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE Chapitre I : Formation et

Plus en détail

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS (7BB) ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS Entre les parties L UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE UES du GROUPE MALAKOFF représentée par Monsieur Stéphane ROSTAND Directeur des Ressources Humaines Et Les représentants

Plus en détail

STATUTS 2015 A compter du 1er janvier 2015

STATUTS 2015 A compter du 1er janvier 2015 STATUTS 2015 A compter du 1 er janvier 2015 Sommaire Page Titre I Formation, objet et composition de la mutuelle 3 Chapitre 1 Formation et objet de la mutuelle 3 Chapitre 2 Conditions d adhésion et de

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

Mise en place par Décision unilatérale de l employeur

Mise en place par Décision unilatérale de l employeur Mise en place par Décision unilatérale de l employeur REGIME COMPLEMENTAIRE AU REGIME FRAIS DE SANTE prévu par l Accord national du 10 juin 2008 sur une protection sociale complémentaire en Agriculture

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «FORUM EPFL» Version du 7 mai 2014

STATUTS DE L ASSOCIATION «FORUM EPFL» Version du 7 mai 2014 STATUTS DE L ASSOCIATION «FORUM EPFL» Version du 7 mai 2014 Le 31 octobre 2002 - journée historique, le Forum EPFL est devenu officiellement une association. Ces statuts définissent les fondements de l

Plus en détail

RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL

RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL SYNDICAL - 1/8 RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL 14 / 06 / 2010 RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL SYNDICAL SOMMAIRE : Article 1 :

Plus en détail

qu'à celui de l'assemblée générale, mais cette possibilité ne doit pas aboutir à transformer le conseil syndical en organe de gestion.

qu'à celui de l'assemblée générale, mais cette possibilité ne doit pas aboutir à transformer le conseil syndical en organe de gestion. 1 LE CONSEIL SYNDICAL Le conseil syndical est devenu un organe en principe obligatoire au sein de chaque copropriété. La loi prévoit que tout syndicat de copropriété doit porter la question de son institution

Plus en détail