Diplôme fédéral d entrepreneur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diplôme fédéral d entrepreneur"

Transcription

1 Diplôme fédéral d entrepreneur (Maîtrise) Formation modulaire en emploi sur 2 ans Formation dans 4 écoles romandes

2 Page 2 sur 11 Formation d entrepreneur Déroulement général Les expériences tirées de cette formation modulaire, introduite dès 2001 en Suisse romande, ont engendré une première révision d importance (pour toute la Suisse). Ainsi, dès l automne 2006 la formation, plus condensée, se déroule comme par le passé d octobre à marur deux ans. Pour l admission à la formation, outre le niveau de référence technicien ES (indication), est introduite l obligation d attester 3 ans d activité en tant que conducteur de travaux dans une entreprise de construction. L examen final abandonne le travail de diplôme dispendieux ; fort de deux branches, il se concentre sur 2 ½ jours. Comme jusqu ici les modules peuvent être suivis aussi bien en globalité pour l objectif maîtrise qu en perfectionnement ciblé pour tel ou tel autre module. Le responsable de formation professionnelle au SRL assure la coordination avec les écoles, dispense les renseignements généraux et enregistre les inscriptions. Le soussigné reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. SOCIETE SUISSE DES ENTREPRENEURS Secrétariat romand Alexandre Schwager mailto : (Accueil/Présentation/Activités/Formation professionnelle)

3 Page 3 sur 11 Obligations / Recommandations / Coûts Age minimum recommandé pour débuter la formation : 28 ans Prérequis de 3 ans d activité comme conducteur de travaux dans une entreprise de construction : bâtiment / génie civil / voie de communication Niveau de formation référentiel : conducteur de travaux diplômé ES Les contremaîtres avec brevet fédéral acquerront de façon indépendante les rudiments nécessaires en comptabilité et en analyse de prix Les dessinateurs / dessinatrices CFC, orientation architecture ou génie civil et les géomaticiens / géomaticiennes CFC acquerront de façon indépendante les rudiments nécessaires en comptabilité, en analyse de prix et en installation de chantier Les ingénieurs EPF / HES acquerront de façon indépendante les rudiments nécessaires en analyse de prix et en installation de chantier Coût de la formation des 14 modules y compris des CAM (contrôle d acquis de module) respectifs : écoles env 16'000.- Coût de l examen final : association env 3'000.-

4 Page 4 sur 11 FORMATION ENTREPRENEUR Répartition des modules N de module moduleelon structure 2006 durée de formation FR NE VD VS répartition, priorités ( / ) et sous module 4.01 Développement de la personnalité 3 jours 4.02 Droit 6 jours 4.03 Gestion d'entreprise 12 jours 4.04 Acquisition de mandats 9 jours 4.05 Management du projet 2 jours 4.06 Production bâtiment 5 jours 4.07 Production génie civil, travaux spéciaux 7 jours 4.08 Production constr. voies de communication 3 jours 4.09 Assainissement de constructions 4 jours 4.10 Logistique (Installation de chantier) 5 jours 4.11 Administration des chantiers / Logistique 9 jours 4.12 Gestion du personnel 3 jours 4.13 Comptabilité 14 jours 7j 7j 4.14 Préparation d'examen 3 jours durée par écoles = 45 jours = 40 jours

5 Page 5 sur 11 FORMATION ENTREPRENEUR Répartition des modules N de module moduleelon structure 2006 Ecoles Type de CAM Condition d'accès à l'examen final 01 Développement de FR Réussite partielle A la personnalité 02 Droit VD A Réussite partielle 03 Gestion d'entreprise FR B Réussite obligatoire 04 Acquisition de mandats VD B Réussite obligatoire 05 Management du projet VS B Réussite obligatoire 06 Production bâtiment NE A / B /C Réussite différenciée selon option 07 Production génie civil, travaux spéciaux VS A / B /C Réussite différenciée selon option 08 Production constr. voies de communication VS A / B /C Réussite différenciée selon option 09 Assainissement de FR A Réussite partielle constructions 10 Installation de chantier NE C Réussite partielle 11 Administration des chantiers / NE A Réussite partielle Logistique 12 Gestion du personnel VS B Réussite partielle 13 Comptabilité VD A Réussite partielle 14 Préparation d'examen NE C Réussite partielle

6 Page 6 sur 11 Notice explicative réussite obligatoire réussite différenciée selon option réussite partielle ce module doit impérativement être réussi pour accéder à l'examen final Pour l'option Bât le module 06 doit être subi selon type B et doit être obligatoirement réussi. Pour l'option GC/CVC les deux modules 07 et 08 doit être subielon type B et un doit être obligatoirement réussi // Pour les autres modules de cette catégorie ( ) ils doivent être subielon type A et sont soumis à la réussite partielle. 7 moduleur 10 doivent obligatoirement être réussis. Entrent dans cette catégorie les modules et deux des trois modules 06,07,08 Les contrôles d'acquis de modules (CAM) sont de trois types; l'origine suisse-alémanique distingue: les Darstellungsaufgaben qui peuvent être traduits par travail d'application A les Transferleistungen qui peuvent être traduits par travail d'interprétation B les " multi-aspects" synthèse C le CAM est constitué d'épreuves d'application taxonomie de 1 à 3 A B C l'application sous-entend que la situation de l'épreuve d'examen correspond ou est apparentée aux situations apprises durant la formation Le CAM est constitué d'épreuves "d'application" et d'épreuves "d'interprétation" l'interprétation présuppose que la situation de l'épreuve d'examen s'approche d'une situation concrète de la pratique pour laquelle les connaissances enseignées doivent être formulées / appréciées de manière nouvelle, et/ou que de nouvelles expériences devront être élaborées / développées Le CAM est constitué par une seule épreuve qui nécessite l'analyse d'une situation donnée et la réalisation d'un concept d'installation qui prenne en considération les aspects de technique / d'optimisation / de sécurité / d'environnement / d'économie; les formes écrite et graphique conditionnent la transcription de ce concept. durée totale du CAM: 90 à 120 min application = taxonomie 1à 3 interprétat. = taxonomie 4 à 6 en principe 1 épreuve d'application et 2 épreuves d'interprétation durée tot. CAM 120 à 180 min. application et interprétation durée 3 à 4 heures

7 Page 7 sur 11 Formation modulaire pour Entrepreneur-construction Directivepécifiques des écoles de Suisse romande La formation modulaire répond du cadre imposé par l ordonnance et le guide de la SSE et des objectifs de la Banque de données. L application de l enseignement ressort de la responsabilité des écoles. L enseignement de la matière est réparti entre différentes écoles de Suisse romande qui se concertent pour un suivi harmonisé de l ensemble des 14 modules, et pour la mise en application des modalités de formation. A : Contrôle d acquis de modules B : Résultat des CAM C : Dispense de suivi des modules D : Consultation de CAM échoué Contrôle d acquis de modules 14 modules : 6 modules à réussite obligatoire : N modules libres dont 6 à réussir Types de CAM : = type A = type B =1A-1B-1C 14 = type C Le candidat doit choisir avant le premier examen son option de prédilection ; de même le candidat doit déterminer «le type de CAM», selon lequel il entend subir les CAM des modules Résultats des CAM Les résultatont communiqués par écrit, au fur et à mesure de l avancement de la session, dans un délai maximum de 5 semaines après l examen. Les résultats indiquent : Le titre du module contrôlé Le nombre de points maximum Le nombre de points minimum Le nombre de points acquis La réussite ou la non-réussite

8 Page 8 sur 11 Tous les CAM échoués peuvent être répétés dans la même session, si nécessaire, une seule fois ; le module 14 ne peut pas être répété. Les écoles recommandent aux candidats qui échouent avec un résultat inférieur à 40% du total des points, la répétition du suivi de module en entier lors d une session ultérieure. Les jours nécessaires pour les répétitions de CAM sont fixés à la fin de chaque session. Différentes répétitions de CAM peuvent être concentréeur un ou plusieurs lieux. La grille horaire renseigne sur les dates de répétition ou la CGQ-R les communique en temps opportun. Les candidats, qui n annoncent pas leur intention de répéter un CAM échoué dans un délai de 3 semaines après réception du résultat, renoncent implicitement à la répétition. L annonce doit être établie par écrit (courrier ou mail) et adressée au SRL. La répétition de CAM n est pas incluse dans la facture initiale du module ; la répétition est facturée au prix coûtant déterminé par l école (fonction du nombre de répétants), et doit être réglée avant l examen. Dispense de suivi de module L article 3.4 et l annexe A1 du guide à l ordonnance d examen renseignent sur les dispositions relatives à la reconnaissance de formation antérieure prise en considération pour la dispense du suivi de certains modules. La démarche pour la reconnaissance n est pas du ressort de l association ou des écoles ; elle est à initier par les candidats intéressés. Consultation des CAM échoués Les candidats qui ont subi un échec à un quelconque CAM ont droit de regard sur leurs épreuves. Les modalités ci-dessous conditionnent ce droit de consultation : Demande écrite (courrier ou mail) à l école concernée dans un délai de 10 jours après obtention du résultat. La consultation a lieu au siège de l école. L école détermine les dates et horaires de consultation et les communiquent aux personnes intéressées. La consultation est limitée à une durée de 45 min. maximum. Aucun document ne peut sortir de l école. La reproduction, même partielle, de l épreuve est interdite. La consultation est placée sous la surveillance d une personne de l école qui n est pas habilitée à répondre à quelque question que ce soit. Le candidat qui souhaite obtenir des éclaircissements doit prendre des notes manuscrites et adresser après la séance de consultation, une demande écrite, clairement et précisément référée, à l école. Les écoles de Colombier, Fribourg, Sion et Tolochenaz en partenariat avec le SRL

9 Page 9 sur 11 Banque de données des objectifs de formation pour les cadres de la construction 1 homepage SSE = 2 dans glossaire gauche, clic sur «Formation professionnelle» 3 clic sur «Professions de cadres» Document de 362 pageur les objectifs à remplir pour les 4 professions de cadres de l entreprise (CE CM CC ENT)

10 Page 10 sur 11 Année scolaire août septembre octobre novembre version du décembre janvier février mars avril mai juin juillet 1 Toussaint nouvel an 1 2 v v v v NE v v v v v v Lundi Pentecôte VD v v v v v v CAM v v s v v v v CAM Vendredi Saint v v VS Fête-Dieu v v v v CAM Lundi de Pâques v v Lundi du Jeûne v v v v v v v v v v v v v v CAM Noël Ascension v v v v v v FR v v v v v v v v v v 31 Vacancecolaires Férié Fériés officiels

11 Page 11 sur 11 Année scolaire version du août septembre octobre VD novembre décembre janvier février mars avril mai juin juillet v v v v v v 1 Toussaint nouvel an semaine v lundi de Pâques réservée pour 3 4 v v répétitions 4 5 v v CAM v v v v v v v v v v Ascension v v v v semaine NE v v v v 13 réservée pour 14 répétitions CAM v v v v v v Lundi du Jeûne v v v v CAM 4.11 v CAM Lundi Pentecôte 21 FR v v v v v v CAM 4.13 s v v VS CAM Noël v v v v v v v v v v vendredi saint Fête-Dieu 31 Vacancecolaires Férié Fériés officiels

Règlement. l examen professionnel supérieur d'entrepreneur-construction diplômé et entrepreneur - construction diplômée. Vu l'art. 28.

Règlement. l examen professionnel supérieur d'entrepreneur-construction diplômé et entrepreneur - construction diplômée. Vu l'art. 28. Page 1 _ 11 Vu l'art. 28 Règlement concernant l examen professionnel supérieur d'entrepreneur-construction diplômé et entrepreneur - construction diplômée du 6 juillet 2011 Vu l'art. 28 al. 2 de la loi

Plus en détail

413.323.1. du 23 février 2004. Le Département de l'economie,

413.323.1. du 23 février 2004. Le Département de l'economie, Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure jurassienne d'informatique de gestion (ESIG) (Version en vigueur jusqu'au 31 août 2012) du 23 février 2004 Le Département de l'economie,

Plus en détail

211.432.261 Ordonnance concernant le brevet fédéral d ingénieur géomètre

211.432.261 Ordonnance concernant le brevet fédéral d ingénieur géomètre Ordonnance concernant le brevet fédéral d ingénieur géomètre du 16 novembre 1994 (Etat le 5 décembre 2006) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 950, al. 2, du code civil 1, arrête: Section 1 Objet et conditions

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE technique (MPT) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN

GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN Table des matières I. GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN V. DEROULEMENT DE L EXAMEN VI.

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 1 er décembre 2015) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL),

Plus en détail

concernant le règlement des examens pour l examen professionnel Organe responsable UPSA, Union professionnelle suisse de l'automobile

concernant le règlement des examens pour l examen professionnel Organe responsable UPSA, Union professionnelle suisse de l'automobile Instructions pratiques concernant le règlement des examens pour l examen professionnel Coordinatrice d atelier automobile Coordinateur d atelier automobile du 20 novembre 2014 (modulaire avec examen final)

Plus en détail

ECRIVEZ VOTRE HISTOIRE A SUCCES

ECRIVEZ VOTRE HISTOIRE A SUCCES ECRIVEZ VOTRE HISTOIRE A SUCCES Préparation de l examen professionnel aux écoles de chef d équipe et de contremaître de construction de voies ferrées Objectifs Structure Contenu 2015/16 AUX ÉCOLES DE CHEF

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Economie et services, type Services (MP ES-TS) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 1 er décembre 2013) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL),

Plus en détail

A. TITRES SUISSES. Admission. avec Stage (pratique professionnelle) Remarques. En / Ou reconnaissance de crédits ECTS 1 ère année

A. TITRES SUISSES. Admission. avec Stage (pratique professionnelle) Remarques. En / Ou reconnaissance de crédits ECTS 1 ère année CONDITIONS D ADMISSION, CURSUS BACHELOR HES-SO, DANS LES FILIERES ARCHITECTURE, GENIE CIVIL, GENIE MECANIQUE, MICROTECHNIQUES, INFORMATIQUE ET TELECOMMUNICATIONS POUR LA RENTREE ACADÉMIQUE 2009-2010 Les

Plus en détail

Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure d'informatique de gestion (ESIG)

Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure d'informatique de gestion (ESIG) Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure d'informatique de gestion (ESIG) du 13 mars 2013 Le Département de la Formation, de la Culture et des Sports, vu l'ordonnance fédérale

Plus en détail

dépasser quatre heures par jour. l'appréciation d'un expert au moins. conformément aux directives cantonales.

dépasser quatre heures par jour. l'appréciation d'un expert au moins. conformément aux directives cantonales. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE Règlements des examens de diplôme et de maturité professionnelle commerciale La Direction du ceff Centre de formation professionnelle Berne francophone,

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Economie et services, type Economie (MP ES-TE) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

MarKom. «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates. Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.

MarKom. «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates. Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc. MarKom «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.ch 1 Le Centre Valaisan de Perfectionnement Continu (CVPC)

Plus en détail

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base WWW.IREF.CH INFO@IREF.CH FAX 021/671 30 26 TEL 021/671 30 25 1020 RENENS AV. DES BAUMETTES 11 NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE Une formation novatrice et Session 2013-2016

Plus en détail

n/réf. ac/db Bévilard, le 16 mai 2012

n/réf. ac/db Bévilard, le 16 mai 2012 COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL DU JURA BERNOIS (CPPJB) A toutes les entreprises de maçonnerie et de génie civil du Jura bernois aux entreprises de travail temporaire

Plus en détail

concernant les examens au barreau et au notariat

concernant les examens au barreau et au notariat Ordonnance du 11 décembre 2012 Entrée en vigueur : 01.01.2013 concernant les examens au barreau et au notariat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Considérant : Les modifications ci-après font suite

Plus en détail

Questions fréquentes sur les examens

Questions fréquentes sur les examens État au 23 février 2012 sfpkiw, c/o SVIT Schweiz Puls 5, Giessereistrasse 18 CH-8005 Zürich Telefon +41 (0) 44 434 78 93 Fax +41 (0) 44 434 78 99 E-Mail info@sfpk.ch www.sfpk.ch Examens suivant le règlement

Plus en détail

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux Attestation Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux www.cefco.ch 2013_V2 : 30.05.2013 SOMMAIRE ATTESTATION INTRODUCTION AU MANAGEMENT DE PROJET Ce cours est

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL DU JURA BERNOIS (CPPJB)

COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL DU JURA BERNOIS (CPPJB) COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL DU JURA BERNOIS (CPPJB) A toutes les entreprises de maçonnerie et de génie civil du Jura bernois Aux entreprises de travail temporaire

Plus en détail

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DES FILIERES ECONOMIE D ENTREPRISE, TOURISME, INFORMATIQUE DE GESTION, INFORMATION DOCUMENTAIRE, DROIT ECONOMIQUE ET INTERNATIONAL

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL À toutes les entreprises du bâtiment et du génie civil du Canton du Jura Aux entreprises de location de services Aux sociétés fiduciaires concernées Aux services cantonaux concernés Porrentruy, le 18 décembre

Plus en détail

Dispositions d application des directives sur les qualifications didactiques du personnel d enseignement de la HES-SO

Dispositions d application des directives sur les qualifications didactiques du personnel d enseignement de la HES-SO Dispositions d application des directives sur les qualifications didactiques du personnel d enseignement de la HES-SO relatives à l attribution d équivalences et à la reconnaissance d acquis pour la formation

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE cours de préparation à l'admission Le cours de préparation à l'admission en maturité professionnelle permet l'accès - pour autant que les résultats obtenus soient suffisants aux

Plus en détail

Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral. Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures. page 1

Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral. Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures. page 1 Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction A qui est destinée cette formation? Proposée en emploi, la formation

Plus en détail

Arts Graphiques. Brevet fédéral de Typographiste pour la communication visuelle

Arts Graphiques. Brevet fédéral de Typographiste pour la communication visuelle Arts Graphiques Brevet fédéral de Typographiste pour la communication visuelle Brevet fédéral de Typographiste pour la communication visuelle La Formation en bref Titre obtenu: Typographiste pour la communication

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 1 er décembre 2008 90901 Danseuse interprète CFC/Danseur interprète CFC Bühnentänzerin EFZ/Bühnentänzer

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Santé et social (MPS 2 ) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle initiale (apprentissage),

Plus en détail

COURS Programme 2015-2016

COURS Programme 2015-2016 2015-2016 COURS Programme 2015-2016 Dans le monde du travail, il est important de continuer à se perfec tionner pour évoluer dans son métier, diriger des équipes et augmenter son confort de vie. L Ecole

Plus en détail

Formation selon système modulaire avec examen final REGLEMENT D EXAMEN (RE) Relatif à l obtention du diplôme de. Ranger CEFOR 1

Formation selon système modulaire avec examen final REGLEMENT D EXAMEN (RE) Relatif à l obtention du diplôme de. Ranger CEFOR 1 Formation selon système modulaire avec examen final REGLEMENT D EXAMEN (RE) Relatif à l obtention du diplôme de Ranger CEFOR 1 du 1.12.2007 (Version 1.4) 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Art. 1.1 Profil du Ranger

Plus en détail

Brevet fédéral de spécialiste en finance et comptabilité

Brevet fédéral de spécialiste en finance et comptabilité FINANCES ET COMPTABILITE Une formation qui ouvre des perspectives de carrière professionnelle attractives. Le titulaire d un brevet dispose de connaissances étendues dans tous les domaines de la comptabilité

Plus en détail

BUT DE L EXAMEN... 3 ORGANE RESPONSABLE... 4 CONDITIONS D ADMISSION... 5 DEROGATION... 5 TAXE D EXAMEN... 5 PARTIE / DUREE DE L EXAMEN...

BUT DE L EXAMEN... 3 ORGANE RESPONSABLE... 4 CONDITIONS D ADMISSION... 5 DEROGATION... 5 TAXE D EXAMEN... 5 PARTIE / DUREE DE L EXAMEN... BROCHURE août 2014 CONTENU BUT DE L EXAMEN... 3 ORGANE RESPONSABLE... 4 CONDITIONS D ADMISSION... 5 DEROGATION... 5 TAXE D EXAMEN... 5 PARTIE / DUREE DE L EXAMEN... 6 APERÇU DE LA MATIERE D EXAMEN... 7

Plus en détail

Ressources Humaines. Brevet fédéral de Spécialiste en Ressources humaines Option B: Conseil en Ressources humaines

Ressources Humaines. Brevet fédéral de Spécialiste en Ressources humaines Option B: Conseil en Ressources humaines Ressources Humaines Brevet fédéral de Spécialiste en Ressources humaines Option B: Conseil en Ressources humaines Brevet fédéral de Spécialiste en Ressources humaines Option B: Conseil en Ressources humaines

Plus en détail

Technicien-ne dipl. ES conducteur de travaux. Formation en cours d emploi

Technicien-ne dipl. ES conducteur de travaux. Formation en cours d emploi Technicien-ne dipl. ES conducteur de travaux Formation en cours d emploi Sommaire Introduction 3 Notre offre de formation 4 Objectifs de votre formation 5 Vos perspectives professionnelles 6 Plan de formation

Plus en détail

Généraliste en assurances sociales

Généraliste en assurances sociales Généraliste en assurances sociales P R O G R A M M E DE FORMATION FORMER INFORMER COORDONNER En collaboration avec Table des matières Chapitre Page I. Renseignements généraux... 3 II. Programme... 4 1.

Plus en détail

Technicien-ne dipl. ES en conduite des travaux. Formation en cours d emploi

Technicien-ne dipl. ES en conduite des travaux. Formation en cours d emploi Technicien-ne dipl. ES en conduite des travaux Formation en cours d emploi Sommaire Introduction 3 Notre offre de formation 4 Objectifs de votre formation 5 Vos perspectives professionnelles 6 Plan de

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE santé-social (MPS 2 ) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes

Plus en détail

Une formation unique à la direction d'une entreprise de charpente!

Une formation unique à la direction d'une entreprise de charpente! Cours postdiplôme ES en gestion d'entreprise Cours de préparation au diplôme de maître charpentier Une formation unique à la direction d'une entreprise de charpente! Bernard Pauty 2011, Chastreix-Sancy.

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, du 26 mai 2011, vu le règlement relatif à la formation

Plus en détail

Cours de préparation au brevet en assurances sociales

Cours de préparation au brevet en assurances sociales Cours de préparation au brevet en assurances sociales P R O G R A M M E DE FORMATION FORMER INFORMER COORDONNER En collaboration avec Table des matières Chapitre Page I. Renseignements généraux... 3 II.

Plus en détail

Etudes postgrades HES Lutte contre la criminalité économique

Etudes postgrades HES Lutte contre la criminalité économique ILCE Institut de lutte contre la criminalité économique EXECUTIVE MASTER OF ECONOMIC CRIME INVESTIGATION Etudes postgrades HES Lutte contre la criminalité économique Cycle d études en emploi reconnu par

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en International Business Management Version du 14 juillet 2015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la convention intercantonale

Plus en détail

concernant le règlement sur l'examen professionnel fédéral du 07.07.2009

concernant le règlement sur l'examen professionnel fédéral du 07.07.2009 Union suisse des paysannes et des femmes rurales Association professionnelle suisse des gouvernantes et des gouvernants de maison Directives concernant le règlement sur l'examen professionnel fédéral du

Plus en détail

Comptable spécialisé(e) edupool.ch Agent(e) fiduciaire spécialisé(e) edupool.ch Fiscaliste spécialisé(e) edupool.ch

Comptable spécialisé(e) edupool.ch Agent(e) fiduciaire spécialisé(e) edupool.ch Fiscaliste spécialisé(e) edupool.ch Comptable spécialisé(e) edupool.ch Agent(e) fiduciaire spécialisé(e) edupool.ch Fiscaliste spécialisé(e) edupool.ch Patronage: veb.ch, Société suisse des employés de commerce Règlement d examen Applicable

Plus en détail

FINANCES SPÉCIALISTE EN FINANCE ET COMPTABILITÉ

FINANCES SPÉCIALISTE EN FINANCE ET COMPTABILITÉ Secteur Tertiaire FINANCES SPÉCIALISTE EN FINANCE ET COMPTABILITÉ Brevet fédéral Préparation aux examens 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG)

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle

Ordonnance sur la maturité professionnelle Ordonnance sur la maturité du 8 février 2000 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu les articles 27 et 29 de la loi fédérale du 19 avril 1978 sur la formation 1), vu les articles 25 et

Plus en détail

Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015

Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015 Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015 Neuchâtel et Yverdon-les-Bains, janvier 2015 Vu la loi

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMPr) 412.103.1 du 24 juin 2009 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 6 mai 011, vu le règlement d admission

Plus en détail

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie du 15 mars 2001 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 61, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

Formation complémentaire «RADIOLOGIE DENTAIRE»

Formation complémentaire «RADIOLOGIE DENTAIRE» ECOLE PROFESSIONNELLE ASSISTANT-E MÉDICAL-E & DENTAIRE Formation complémentaire «RADIOLOGIE DENTAIRE» SION 1. Situation actuelle : Les assistants-es dentaires n étant pas au bénéfice d une formation en

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL

RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL Secteur Tertiaire RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL Certificat Préparation aux examens Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale

Plus en détail

Examen professionnel supérieur pour l expert en assurance-maladie / l experte en assurance-maladie

Examen professionnel supérieur pour l expert en assurance-maladie / l experte en assurance-maladie REGLEMENT Examen professionnel supérieur pour l expert en assurance-maladie / l experte en assurance-maladie Editorial Règlement du 20 septembre 2004 Toutes les désignations de personnes mentionnées dans

Plus en détail

CONTROLLING. Votre partenaire formation continue DIPLÔME PCD DIPLÔME FÉDÉRAL. Practice Controlling Diploma. Expert en finance et controlling Modules

CONTROLLING. Votre partenaire formation continue DIPLÔME PCD DIPLÔME FÉDÉRAL. Practice Controlling Diploma. Expert en finance et controlling Modules En partenariat avec la Controller Akademie CONTROLLING DIPLÔME PCD Practice Controlling Diploma DIPLÔME FÉDÉRAL Expert en finance et controlling Modules Votre partenaire formation continue www.virgile.ch

Plus en détail

DIRECTIVES. relatives au règlement de l'examen professionnel fédéral. Spécialiste en formation professionnelle avec brevet fédéral

DIRECTIVES. relatives au règlement de l'examen professionnel fédéral. Spécialiste en formation professionnelle avec brevet fédéral DIRECTIVES relatives au règlement de l'examen professionnel fédéral Spécialiste en professionnelle avec brevet fédéral modulaire, avec examen final - 2 - TABLE DES MATIERES I INTRODUCTION. 3 II DISPOSITIONS

Plus en détail

Finance Comptabilité. Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES

Finance Comptabilité. Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES Finance Comptabilité Brevet Fédéral de Spécialiste en Finance et Comptabilité (BF FC) COURS PRÉPARATOIRES LE MOT DU CENTRE PATRONAL Donnez un coup d accélérateur à votre carrière! A u service des entreprises

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

Contenu de l action de formation BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Contenu de l action de formation BTS Comptabilité et Gestion des Organisations INTITULE DE L ACTION DE FORMATION PUBLIC Brevet de Technicien Supérieur en Comptabilité et Gestion des Organisations L action

Plus en détail

Guide de l étudiant d échange 2015-2016

Guide de l étudiant d échange 2015-2016 FACULTÉ DE TRADUCTION ET D'INTERPRÉTATION Guide de l étudiant d échange 2015-2016 FACULTÉ DE TRADUCTION ET D INTERPRÉTATION BIENVENUE La Faculté de traduction et d'interprétation (FTI) est, dans son champ

Plus en détail

BUREAUX D ARCHITECTES

BUREAUX D ARCHITECTES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR

DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR Le tableau ci-après fixe les conditions d admission valables pour le domaine Ingénierie et. Elles concernent les voies d

Plus en détail

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle du Le Conseil d Etat du canton du Valais vu les articles 17, 25, 39, 41 et 71 de la loi fédérale sur la formation professionnelle du 13 décembre

Plus en détail

Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.)

Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.) 5100 Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.) 5100.01 Titre I : Dispositions générales Art. 1 - Le Diplôme Européen de Compétences Professionnelles

Plus en détail

Note 1 relative à l organisation de l examen d admission au stage d expert-comptable

Note 1 relative à l organisation de l examen d admission au stage d expert-comptable Note 1 relative à l organisation de l examen d admission au stage d expert-comptable La loi du 22 avril 1999 relative aux professions comptables et fiscales donne à tout détenteur d un diplôme repris à

Plus en détail

MODALITES de CANDIDATURE CERTIFICATION de PERSONNES en HACCP

MODALITES de CANDIDATURE CERTIFICATION de PERSONNES en HACCP p. 1/7 MODALITES de CANDIDATURE CERTIFICATION de PERSONNES en HACCP 1. Préalable L examen de certification de personnes en HACCP s adresse à des professionnels confirmés qui maîtrisent l HACCP dans un

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion

Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée

Plus en détail

Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des ICT : des métiers d avenir

Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des ICT : des métiers d avenir Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des ICT : des métiers d avenir Informatique : des carrières prometteuses Comment devenir informaticien? Que ce soit dans le cadre de nos loisirs

Plus en détail

Examen professionnel fédéral de Sommelière/Sommelier Description du projet et mise en œuvre

Examen professionnel fédéral de Sommelière/Sommelier Description du projet et mise en œuvre Examen professionnel fédéral de Sommelière/Sommelier Description du projet et mise en œuvre Situation initiale Depuis de nombreuses années, plusieurs formations pour Sommelier sont offertes par diverses

Plus en détail

Page 1 _ 31. Examen professionnel supérieur d'entrepreneurconstruction. Guide

Page 1 _ 31. Examen professionnel supérieur d'entrepreneurconstruction. Guide Page 1 _ 31 Examen professionnel supérieur d'entrepreneurconstruction diplômé et d'entrepreneurconstruction diplômée Guide Page 2 _ 31 Table des matières page 1 Introduction 1 1.1 Remarques d'ordre général

Plus en détail

Règlement d examens. concernant l examen professionnel. pour spécialiste RH

Règlement d examens. concernant l examen professionnel. pour spécialiste RH Règlement d examens concernant l examen professionnel pour spécialiste RH Responsables des examens HR Swiss SEC Suisse Union patronale suisse Swissstaffing Association professionnelle pour la gestion et

Plus en détail

Brevet fédéral de Spécialiste en assurances sociales

Brevet fédéral de Spécialiste en assurances sociales Assurances Sociales Assurances Sociales Brevet fédéral de Spécialiste en assurances sociales Brevet fédéral de Spécialiste en assurances sociales La Formation en bref Titre obtenu: Spécialiste en assurances

Plus en détail

Règlement du Joint Master of Architecture (JMA) de la HES-SO et de la BFH

Règlement du Joint Master of Architecture (JMA) de la HES-SO et de la BFH Règlement du Joint Master of Architecture (JMA) de la HES-SO et de la BFH Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) Le Rectorat de la Haute école spécialisée bernoise (BFH)

Plus en détail

l examen professionnel de planificateur/-trice en communication

l examen professionnel de planificateur/-trice en communication Règlement concernant l examen professionnel de planificateur/-trice en communication Publié par les organes responsables Publicité Suisse PS Fédération romande de publicité & de communication FRP Edition

Plus en détail

No. AVS. Tout changement de coordonnées doit être immédiatement communiqué par écrit au secrétariat précité

No. AVS. Tout changement de coordonnées doit être immédiatement communiqué par écrit au secrétariat précité Inscription à l'examen professionnel de Examen écrit: 7 et 8 mars 2016 à Zurich planificateur(trice) en communication 2016 Examen oral: 15 avril 2016 à Bienne Le présent bulletin d'inscription, dûment

Plus en détail

Technique. Brevet fédéral de Tôlier en carrosserie

Technique. Brevet fédéral de Tôlier en carrosserie Technique Brevet fédéral de Tôlier en carrosserie Brevet fédéral de Tôlier en carrosserie La Formation en bref Titre obtenu: Tôlier en carrosserie avec brevet fédéral Durée de la formation: 22 mois (630

Plus en détail

Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE

Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE Adopté le 19 décembre 2001 CA-2001-79-667 a) Amendé le 25 juin 2003 CA-2003-96-802

Plus en détail

Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Directives de filière du Bachelor of Science HES-SO en soins infirmiers (S appliquent aux étudiant-e-s entrant en formation à partir de l année académique 01/01) Le Comité directeur de la Haute école spécialisée

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 décembre 2006 (Etat le 12 juin 2008) Constructrice métallique CFC/Constructeur métallique CFC Metallbauerin

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Mécanicien Cycles Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (Arrêté publié au Journal Officiel du 29 novembre

Plus en détail

CFC d opérateur-trice de machines automatisées

CFC d opérateur-trice de machines automatisées Département de la formation et de la sécurité Service de la formation professionnelle Office d'orientation scolaire et professionnelle du Valais romand Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle

Plus en détail

Office pour l orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC) Production documentaire

Office pour l orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC) Production documentaire Assises de la documentation romande 4 septembre 2008 Office pour l orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC) Production documentaire Public cible : scolarité obligatoire et transition

Plus en détail

Programme des cours 2014

Programme des cours 2014 Formation continue Programme des cours 2014 Votre formation permanente nous importe! En notre époque fiévreuse actuelle, la formation permanente régulière revêt une grande importance. Presque quotidiennement,

Plus en détail

Événementiel & Sponsoring

Événementiel & Sponsoring Stratégie Événementiel & Sponsoring Activation Résultats Amplification Pour votre formation continue Table des matières TABLE DES MATIÈRES... 3 POURQUOI UNE FORMATION EN SPONSORING ÉVÉNEMENTIEL?... 4

Plus en détail

Département de l'éducation, de la culture et des sports

Département de l'éducation, de la culture et des sports Département de l'éducation, de la culture et des sports Règlement concernant la formation de Designer dipl. ES, orientation Design de produit, spécialisation Objets horlogers Le conseiller d Etat, chef

Plus en détail

Certificat d assistant en gestion du personnel & Brevet fédéral de spécialiste en ressources humaines

Certificat d assistant en gestion du personnel & Brevet fédéral de spécialiste en ressources humaines Certificat d assistant en gestion du personnel & Brevet fédéral de spécialiste en ressources humaines «La raison d'être d'une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.»

Plus en détail

Guide 1 pour le règlement d examen concernant l examen professionnel de conseiller / conseillère en affections respiratoires et tuberculose

Guide 1 pour le règlement d examen concernant l examen professionnel de conseiller / conseillère en affections respiratoires et tuberculose Guide 1 pour le règlement d examen concernant l examen professionnel de conseiller / conseillère en affections respiratoires et tuberculose 1 Introduction 1.1 Objectif du guide La Ligue pulmonaire suisse

Plus en détail

Technique. Diplôme fédéral de Maître Carrossier, option tôlier, peintre ou serrurier

Technique. Diplôme fédéral de Maître Carrossier, option tôlier, peintre ou serrurier Technique Diplôme fédéral de Maître Carrossier, option tôlier, peintre ou serrurier Diplôme fédéral de Maître Carrossier, option tôlier, peintre ou serrurier La Formation en bref Titre obtenu: Maître Carrossier,

Plus en détail

Règlement d examen et directives concernant l examen fédéral «Spécialiste en administration publique»

Règlement d examen et directives concernant l examen fédéral «Spécialiste en administration publique» Rapport explicatif Projet Brevet Fédéral FPS ap N 13-1524 soutenu par des fonds fédéraux SBFI/SEFRI Association FPS ap Règlement d examen et directives concernant l examen fédéral «Spécialiste en administration

Plus en détail

Ordonnance d'examen pour machinistes Version 11.11.2009

Ordonnance d'examen pour machinistes Version 11.11.2009 Ordonnance d'examen pour machinistes Version 11.11.2009 i:\bbp\ak bmf\reglemente\2008 bmf reglement\09-11-11 ak bmf reglem bmf version 12_f.doc Ordonnance d'examen pour machinistes 1. Introduction 1.1

Plus en détail

Assistant/e de direction avec brevet fédéral

Assistant/e de direction avec brevet fédéral Assistant/e de direction avec brevet fédéral Table des matières Profil de la profession... 3 Objectif de l examen... 3 Admission... 4 Conditions... 4 Examen fédéral... 5 Examens intermédiaires... 6 Durée

Plus en détail

Règlement de l'école de commerce à plein temps du 24 juin 2011

Règlement de l'école de commerce à plein temps du 24 juin 2011 - 1 - Règlement de l'école de commerce à plein temps du 24 juin 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur l'instruction publique du 4 juillet 1962; vu la loi fédérale sur la formation professionnelle

Plus en détail