ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL"

Transcription

1 ACCUEILLIR un jeune dans le BTP ACCUEIL

2

3 ACCUEILLIR un jeune dans le BTP

4 Complétez votre démarche d accueil en commandant le coffret accueil de votre métier ou en le téléchargeant sur Coffrets actuellement disponibles : - Accueil couvreur - Accueil électricien 2 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

5 INTRODUCTION La démarche d intégration et d accueil d un nouvel arrivant en entreprise, sur chantier ou dans un atelier a pour but de l intégrer dans son nouvel environnement et de lui rappeler ou de lui faire acquérir les bonnes pratiques de prévention. En présentant aussi bien les mesures d hygiène, les équipements de protection, les procédures en cas d urgence, que diverses situations à risques rencontrées dans les métiers du BTP, ce livre fournit à l accueillant les règles de base de la prévention sur le lieu de travail. Pour en savoir plus sur la démarche d intégration et d accueil du nouvel arrivant (DIANA-BTP), consultez OPPBTP 3

6 4 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

7 SOMMAIRE Hygiène-santé p 6 Équipements de protection individuelle p 8 Premiers secours p 10 Lutte contre l incendie p 12 Transport et conduite de véhicule p 14 Ordre et circulation p 16 Échafaudages p 18 Plates-formes individuelles roulantes p 20 Échelles p 21 Manutentions manuelles et mécaniques p 22 Réseaux et matériels électriques p 24 Produits dangereux p 26 OPPBTP 5

8 SANITAIRES VESTIAIRE Je mets à disposition des installations d hygiène. LAVABO POUBELLE 6 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

9 HYGIÈNE - SANTÉ J interdis la consommation d alcool et de drogue sur le lieu de travail. OPPBTP 7

10 CASQUE Je porte et fais porter les équipements de protection individuelle. PROTECTEURS AUDITIFS 8 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

11 ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE LUNETTES MASQUE POUSSIÈRES OU MASQUE À CARTOUCHE Chaque situation de travail nécessite des équipements adaptés. GANTS CHAUSSURES OU BOTTES DE SÉCURITÉ OPPBTP 9

12 Je ne bouge pas la victime. Je la couvre. Je ne lui donne pas à boire. Je protège la zone. J éloigne les curieux. Je donne les consignes à suivre en cas d accident. J alerte les secours en composant le 18, le 15 ou le 112 à partir d un poste téléphonique fixe ou mobile. 10 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

13 Téléphonez au : Pompiers Centr e d appels secours Samu et dites 1 Ici chantier À (commune ou arr ondissement) N O Rue en face de Téléphone 2 Précisez la natur e de l accident ( Par exempl e: éboulement, asphyxie, chute ) et la position du blessé ( par exemple : le blessé est sur le toit, il est au sol ou dans une fouille ) et s il y a nécessité de dégagement. 3 Signalez le nombr e de blessés et leur état Par exempl e: tr ois ouvriers blessés dont un saigne et un ne parle pas. 4 Décrivez l intervention du secouriste Par exempl e: pr emiers soins, bouche à bouche 5 Fixez un point de r endez-vous et envoyez quelqu un à ce point pour guider les secours. 6 Faites répéter le message. Ne raccr ochez jamais le pr emier. SAUVETEURS SECOURISTES DU TRA V AIL : une liste à jour mentionnant leurs noms doit êtr e af fichée sur le chantier. Les sauveteurs secouristes du travail sont r econnaissables au logo placé sur leur casque ou sur leur tenue de travail. A1 A PREMIERS SECOURS En cas d accident Chacun de mes chantiers dispose de moyens d appel. Je suis une formation sauveteursecouriste du travail (SST). Je fais soigner immédiatement toute blessure, même légère. Chacun de mes chantiers dispose d une trousse de secours. OPPBTP 11

14 Je dispose toujours d un extincteur ABC. 12 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

15 LUTTE CONTRE L INCENDIE Je forme mon personnel à son utilisation. OPPBTP 13

16 Je respecte et fais respecter le code de la route. Je porte et fais porter la ceinture de sécurité. 14 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

17 TRANSPORT ET CONDUITE DE VÉHICULE *PTAC et encombrement Je respecte les règles de chargement *. J aménage mon véhicule. J attache les charges dans le véhicule. OPPBTP 15

18 Je veille à ce que toute ouverture sur le vide soit protégée par des garde-corps ou un plancher. Je dispose de moyens d éclairage. 16 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

19 ORDRE ET CIRCULATION Je veille au rangement et à la propreté du chantier. OPPBTP 17

20 Je vérifie que l échafaudage comprend un plancher complet, des échelles d accès et des garde-corps. Je forme mon personnel au montage et à l utilisation des échafaudages. Un garde-corps comprend : - une lisse entre 1,00 m et 1,10 m ; - une lisse intermédiaire à mi-hauteur ; - une plinthe de butée de 10 à 15 cm. 18 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

21 ÉCHAFAUDAGES Je stabilise l échafaudage et je respecte la notice d utilisation. OPPBTP 19

22 PLATES-FORMES INDIVIDUELLES ROULANTES J utilise une plate-forme individuelle roulante si nécessaire. Je mets à disposition des équipements pour travailler à la bonne hauteur. 20 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

23 ÉCHELLES 1m L échelle est uniquement un moyen d accès. 4D Je fixe l échelle en tête et la cale en pied. Je vérifie la bonne installation de l échelle. D J impose de monter et descendre face à l échelle. OPPBTP 21

24 Je fais attention au risque de troubles musculosquelettiques (TMS). J indique les bonnes postures pour soulever et déplacer les charges. Pour en savoir plus, je consulte 22 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

25 MANUTENTIONS MANUELLES ET MÉCANIQUES Je mets à disposition du matériel vérifié et conforme. Je forme ou fais former mon personnel à son utilisation. J organise les manutentions. Je délivre les autorisations de conduite. OPPBTP 23

26 Je dispose toujours d un disjoncteur différentiel 30 ma et de prolongateurs normalisés en bon état. Je protège mon personnel du risque électrique. 24 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

27 RÉSEAUX ET MATÉRIELS ÉLECTRIQUES Je fais respecter les distances de sécurité à proximité des lignes électriques. OPPBTP 25

28 Je lis l étiquette pour connaître le danger. J interdis le transvasement des produits. Je prends des précautions avec les produits dangereux. Je fais porter masque et gants lors de l application de produits. 26 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

29 PRODUITS DANGEREUX Étiquetage des produits actuel nouvelle norme européenne OPPBTP 27

30 NOTES 28 OPPBTP - Accueillir un jeune en entreprise

31

32 Réf : A8 G ISBN : Prix : 6 Édition et dépôt légal : 1 re édition, février 2010 Ce document est édité sur un papier certifié PEFC (gestion durable des forêts) et imprimé avec des encres végétales 25 avenue du Général Leclerc Boulogne-Billancourt Cedex

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant OUI! ACCUEIL ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en

Plus en détail

Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité

Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité BS DANGER ÉLECTRIQUE NE PAS ENCLENCHER TRAVAIL EN COURS Cachet de l entreprise Ce carnet appartient à : INTRODUCTION Depuis

Plus en détail

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue MÉMENTO PRÉVENTION ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue Lors d un contrôle, si le taux d alcool par litre de sang est

Plus en détail

ACCUEIL ACCUEILLIR UN JEUNE DANS LE BTP

ACCUEIL ACCUEILLIR UN JEUNE DANS LE BTP ACCUEIL ACCUEILLIR UN JEUNE DANS LE BTP ACCUEILLIR UN JEUNE DANS LE BTP Complétez votre démarche d accueil en téléchargeant depuis www.preventionbtp.fr la fiche spécifique à votre métier*. Fiche accueil

Plus en détail

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE BP 33 30132 CAISSARGUES Tél. : 04.66.38.61.58 Fax : 04.66.38.61.59 DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION EN REGULARISATION AU TITRE DES ICPE PLATEFORME DE REGROUPEMENT, TRI, BROYAGE, CRIBLAGE DE DECHETS INERTES

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Rappel sur les obligations des agents en hygiène et sécurité... 3 3-

Plus en détail

vous guider LE CONDITIONNEMENT Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr

vous guider LE CONDITIONNEMENT Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr vous guider LE CONDITIONNEMENT Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr 1 L ACCUEIL DES TRAVAILLEURS SAISONNIERS Vous venez d être embauché(e) pour

Plus en détail

Lycée des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de la Topographie RENE CAILLIE. Livret d accueil LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

Lycée des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de la Topographie RENE CAILLIE. Livret d accueil LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Livret d accueil LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Toute personne au travail, quel que soit son statut, effectuera avec d autant plus d efficacité, les tâches confiées si

Plus en détail

Le livret d accueil du BTP vous est proposé par

Le livret d accueil du BTP vous est proposé par Le livret d accueil du BTP vous est proposé par ',5(&7,21 '(6 (175(35,6(6 '( /$ &21&855(1&( '( /$ &216200$7,21 '8 75$9$,/ (7 '( / (03/2, '( /$ *8$'(/283( ',5(&7,21 '(6 (175(35,6(6 '( /$ &21&855(1&( '(

Plus en détail

MAÇON. Livret du nouvel arrivant ACCUEIL

MAÇON. Livret du nouvel arrivant ACCUEIL MAÇON Livret du nouvel arrivant ACCUEIL MAÇON Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en cas d urgence : Tél.

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment MÉMO SÉCURITÉ entreprises artisanales du bâtiment travaux en hauteur : échafaudage roulant Les échafaudages roulants sont des équipements d accès en hauteur couramment utilisés par certains métiers du

Plus en détail

Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti. 2 ème transformation du bois

Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti. 2 ème transformation du bois Prévention des risques professionnels les métiers de la filière bois à la Réunion Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti 2 ème transformation du bois Metrag Ce livret m est offert par la

Plus en détail

PEINTRE. Livret du nouvel arrivant ACCUEIL

PEINTRE. Livret du nouvel arrivant ACCUEIL PEINTRE Livret du nouvel arrivant ACCUEIL PEINTRE Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en cas d urgence

Plus en détail

TRAVAUX CHEZ VOUS CHUTES MANUTENTIONS AMIANTE HYGIÈNE

TRAVAUX CHEZ VOUS CHUTES MANUTENTIONS AMIANTE HYGIÈNE TRAVAUX CHEZ VOUS CHUTES MANUTENTIONS AMIANTE HYGIÈNE LES RISQUES Sur les chantiers de construction ou lors de travaux dans les maisons individuelles ou les appartements, les conditions de travail des

Plus en détail

LA SÉCURITÉ SUR LE CHANTIER Règles générales de sécurité

LA SÉCURITÉ SUR LE CHANTIER Règles générales de sécurité LA SÉCURITÉ SUR LE CHANTIER Règles générales de sécurité Respectez le règlement de l'entreprise. Signalez toute situation dangereuse à votre responsable hiérarchique. Utilisez les équipements de protection

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

Le PPSPS. Identification. Définitions utiles

Le PPSPS. Identification. Définitions utiles Définitions utiles Le PPSPS Un PPSPS est un Plan Particulier de Sécurité et de Protection de. Le PPSPS est établi par les entreprises qui travaillent sur un chantier et remis au coordonnateur de sécurité

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE 1 Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 1 SOMMAIRE I.ORGANISATION GÉNÉRALE...4 A-Effectif et rythme de travail...4 B-C.H.S.C.T...4 C-Formation et information

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur peut engendrer des risques - c est d ailleurs l un des premiers cas d accident de travail. Vous trouverez dans ce document des mesures de sécurité générales ainsi que des indications concrètes liées à

Plus en détail

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL REGLEMENTATION PREVENTION PROTECTION Les sources de dangers : L électricité Le travail en hauteur Le travail en espace confiné

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE RENOVATION DE L IMMEUBLE SIEGE DE LA BAD A ABIDJAN PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE LOT 3 / SOUS LOT: CLIMATISATION - VENTILATION DESENFUMAGE P.P.S.P.S - CVD Page 1 SOMMAIRE 1.0

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR

TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR TRANSPOSITION DE LA DIRETIVE EUROPEENNE (2001-45) ET FIXATION DE NOUVELLES MESURES (Décret 2004-924 du 1 er septembre 2004) 1 Les nouvelles dispositions Le décret n 2004-924

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger 7 3 2 Explosif Inflammable Comburant 4 Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel 5 6 Nocif/altération

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

vous guider La vinification Livret d accueil des travailleurs saisonniers en cave www.msa-ardeche-drome-loire.fr

vous guider La vinification Livret d accueil des travailleurs saisonniers en cave www.msa-ardeche-drome-loire.fr vous guider La vinification Livret d accueil des travailleurs saisonniers en cave www.msa-ardeche-drome-loire.fr L essentiel & plus encore L accueil des travailleurs saisonniers Bienvenue Vous venez d

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS MÉMO SANTÉ ÉLECTRICIENS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses solutions

Plus en détail

Livret sécurité Compass

Livret sécurité Compass Livret sécurité Compass Livret SÉCURITÉ COMPASS La sécurité notre première exigence SOMMAIRE 2 La sécurité notre première exigence 4 Consignes générales de circulation 6 Consignes générales au poste de

Plus en détail

Système de Construction Support de Prévention

Système de Construction Support de Prévention La Prévention Système de Construction Support de Prévention Guide de Mise en œuvre Sécurisée des poutres KP1 Version n 1 La poutre sécurisée KP1 CORRESPONDANCES Des composants sécurisés à manipuler avec

Plus en détail

vous guider LA CUEILLETTE Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr

vous guider LA CUEILLETTE Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr vous guider LA CUEILLETTE Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr L ACCUEIL DES TRAVAILLEURS SAISONNIERS Vous venez d être embauché(e) pour la cueillette

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E. 1. Parties prenantes 1. 2. Prescriptions générales 1

PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E. 1. Parties prenantes 1. 2. Prescriptions générales 1 PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E Pages 1. Parties prenantes 1 2. Prescriptions générales 1 3. Inspection commune 1 & 2 4. Définition des phases d activités,

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 344 SOMMAIRE I. ORGANISATION GENERALE... 346 A- Effectif et rythme de travail... 346 B- C.H.S.C.T.... 346 C- Formation

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification

Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification santé - sécurité au travail > VINIFICATION Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification Vous allez travailler dans une cave de vinification... Bienvenue... lisez ce document, il vous

Plus en détail

Note. Charte Hygiène et Sécurité

Note. Charte Hygiène et Sécurité 1/5 Préambule L ENSCMu est un ERP (Etablissement Recevant du Public) de 3 ème catégorie, de type R (enseignement et recherche). Dans ce cadre, l école est soumise au respect de différentes réglementations

Plus en détail

mémo santé contraintes physiques : les reflexes à adopter et de l isolation métiers du plâtre Chef d entreprise artisanale

mémo santé contraintes physiques : les reflexes à adopter et de l isolation métiers du plâtre Chef d entreprise artisanale mémo santé Chef d entreprise artisanale métiers du plâtre et de l isolation contraintes physiques : les reflexes à adopter Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS

TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS Question n 01 Question n 01 Sur les chantiers sous circulation : Je travaille toujours dans la zone de travaux délimitée par la balisage Je veille à ce que

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SECURITE De l ENTREPISE

LIVRET D ACCUEIL SECURITE De l ENTREPISE 1 LIVRET D ACCUEIL SECURITE De l ENTREPISE Peinture Haute Voltige Version 2011.1 Une Filiale de INTERNATIONAL COLOR GROUP Qu est-ce que le livret d accueil sécurité? 2 Le livret d accueil sécurité fait

Plus en détail

Règlement général d hygiène et de sécurité en vigueur au sein de la Société des Carrières de Hautes Provence.

Règlement général d hygiène et de sécurité en vigueur au sein de la Société des Carrières de Hautes Provence. Règlement général d hygiène et de sécurité en vigueur au sein de la Société des Carrières de Hautes Provence. 1 REGLES GENERALES 1.1 Disposition générale Le personnel est tenu de se conformer strictement

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES MÉMO SANTÉ PLOMBIERS CHAUFFAGISTES CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

FORMATION LA SECURITE

FORMATION LA SECURITE FORMATION LA SECURITE LA SECURITE 1 Le rôle de l employeur 2 L accueil des salariés 3 Le PPSPS 4 Protéger, alerter : le rôle du SST Sommaire général 1 LE ROLE DE L EMPLOYEUR OBLIGATION L obligation générale

Plus en détail

Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise

Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Préambule Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise La note ci jointe décrit les engagements

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES A PARTIR DES VISITES DES LIEUX DE TRAVAIL

EVALUATION DES RISQUES A PARTIR DES VISITES DES LIEUX DE TRAVAIL EVALUATION DES RISQUES DES PEINTRES A PARTIR DES VISITES DES LIEUX DE TRAVAIL R. FASSI Médecin du travail APST BTP 06 Versailles 25, 26, 27 mai 2011 ACTION EN PARTENARIAT APST BTP 06 DIRECCTE PACA Unité

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SPECIALITE : MAGASINAGE DES ATELIERS MERCREDI 17 SEPTEMBRE 2008 EPREUVE

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE Les premiers instants qui suivent un accident sont décisifs et des gestes simples peuvent parfois sauver une vie. Dans votre

Plus en détail

BIEN CONSTRUIRE EN BRIQUE GUIDE DES BONNES PRATIQUES. Amélioration des conditions de travail sur chantier

BIEN CONSTRUIRE EN BRIQUE GUIDE DES BONNES PRATIQUES. Amélioration des conditions de travail sur chantier BIEN CONSTRUIRE EN BRIQUE GUIDE DES BONNES PRATIQUES Amélioration des conditions de travail sur chantier Page 2 Page 3 3 4 5 5 6 7 8 8 9 9 10 11 12 Page 13 13 15 17 17 18 20 22 26 28 29 30 31 32 PRÉAMBULE

Plus en détail

principes fondamentaux en matière de sécurité

principes fondamentaux en matière de sécurité 10 principes fondamentaux en matière de sécurité Principes fondamentaux du programme Travailler ensemble en toute sécurité Nous estimons que ces principes permettront de diminuer les risques et ainsi

Plus en détail

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur - Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur La présente fiche rappelle les différentes mesures concernant la prévention des risques liés au travail en hauteur. 1. De nouvelles dispositions réglementaires

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Secourisme-Sécurité Sauveteur Secouriste du travail Les personnels volontaires ou désignés pour porter secours en cas d'accident, ils doivent être capable d'agir face à une situation

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire Bonnes pratiques d hygiène alimentaire En restauration collective Ce stage répond à l obligation de formation en matière d hygiène alimentaire (règlement CE 852/2004) En restauration commerciale Ce stage

Plus en détail

Fiche Support de Cours

Fiche Support de Cours TOP Fiche Support de Cours Code E.2 THEME SOURCE LSPCC - SAUVETAGE PAR L EXTERIEUR PREVENTIS GNR OPERATION DE SAUVETAGE PAR L EXTERIEUR Chef d agrès : Désigne le personnel Indique le lieu de sauvetage

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE (PPSPS) RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE (PPSPS) RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE (PPSPS) RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Raison sociale : ELECGEN Adresse : 23 avenue Général LECLERC 95130 ERMONT Tel.: 01.34.78.25.14 Fax : 01.34.78.00.01

Plus en détail

LE PROTOCOLE DE SECURITE

LE PROTOCOLE DE SECURITE Fiche outil n 7 LE PROTOCOLE DE SECURITE Dans le cadre des opérations de chargement et de déchargement La présente fiche outil est constituée des éléments suivants : - Une fiche explicative concernant

Plus en détail

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage DOSSIER PRATIQUE BTP Evaluation des risques professionnels EDITIONS TISSOT Textes à jour au 1 er septembre 2006 Plan général de l ouvrage 1 re partie : A propos d évaluation des risques... 101 2 e partie

Plus en détail

Plan de prévention. Quoi?

Plan de prévention. Quoi? 2 Plan de prévention Quoi? Ce document a pour objectif d évaluer les risques inhérents à la coactivité entre les agents d'une collectivité et les salariés d'une Entreprise Extérieure (). Cette coactivité

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

NOTICE HYGIENE ET SECURITE

NOTICE HYGIENE ET SECURITE VI. NOTICE HYGIENE ET SECURITE 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 SOMMAIRE VI.NOTICE HYGIENE ET SECURITE... 1 VI.1 DISPOSITIONS GENERALES... 3 VI.1.1 REGLEMENTATIONS APPLICABLES... 3 VI.1.2

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique en français et en langue étrangère : 7 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Les risques et moyens de prévention/protection 4. Organisation

Plus en détail

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Catalogue 2015 Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Edito 2015 C est la rentrée! Période d effervescence s il en est,

Plus en détail

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN Circulaire n 14/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 avril 2008 Màj juin 2012 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Le mot des Présidents Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un document unique.

Plus en détail

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE DE L INSTALLATION PROJETEE AVEC LES PRESCRIPTIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES RELATIVES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL Notice Hygiène et sécurité - Page

Plus en détail

B O S H A Bureau Occupational Safety & Health Algeria Programme de formation «Superviseur HSE»

B O S H A Bureau Occupational Safety & Health Algeria Programme de formation «Superviseur HSE» Programme de formation «Superviseur HSE» Le programme est conçu pour les diplômés universitaires (Ingénieurs ou autres) sans expérience professionnelle ou des inspecteurs, animateurs HSE, HSE officiers

Plus en détail

Vous êtes artisan TERRASSEMENT TRAVAUX PUBLICS

Vous êtes artisan TERRASSEMENT TRAVAUX PUBLICS Vous êtes artisan TERRASSEMENT TRAVAUX PUBLICS Le m o t de s P r é siden t s Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité LES 1 reconnaître les dangers et agir en toute sécurité L accident peut lui-même être générateur de danger. 1 Effectuer une approche prudente de la zone de l accident. 2 En restant à distance de la victime,

Plus en détail

HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS DE TRAVAIL

HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS DE TRAVAIL Registre des avis de danger grave et imminent OUVERT AU TIMBRE DU CHSCT Remis le..................... à M......................... Entreprise.................... CACHET HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

LIVRETSECURITE. besoins en personnel, l'innovation

LIVRETSECURITE. besoins en personnel, l'innovation IVRETSECURITE besoins en personnel, l'innovation REGEMENTATION OBIGATION DE SECURITE DU SAARIE Directive 89/391/CEE du conseil du 12 juin 1989 SECTION III : OBIGATIONS DES TRAVAIEURS (art.13) 1. Il incombe

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises PLAN DE PREVENTION Décret N 92-158 du 20 février 1992 : Travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieure Arrêté du 19 mars 1993 : Liste des dangereux - Code du travail articles R.237-1

Plus en détail

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail»

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Titre II du décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret 2012-170 du 3 février 2012 (articles 6 à 9) Article

Plus en détail

Dans quels cas réaliser un plan de prévention?

Dans quels cas réaliser un plan de prévention? Dans quels cas réaliser un plan de prévention? «L opération» peut être de différentes natures : chantiers, travaux de bâtiment, entretien de locaux, prestations intellectuelles Planification d une opération

Plus en détail

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations Travaux interdits et travail en élévation Aspects réglementaires applicables en EPLE Les interdits et les dérogations Adresse du site hygiène et sécurité académique: http://www.ac-creteil.fr/hygiene-securite

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06 Page 1 sur 8 ENTRETIEN DES LOCAUX ASPECT REGLEMENTAIRE En matière d entretien et de nettoyage des locaux, la règlementation impose à l autorité territoriale certaines opérations : Tenir en état constant

Plus en détail

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 2 1- OBJECTIFS -INSPECTEUR HSE L inspecteur HSE est avant tout un technicien HSE mais il est formé aux multiples tâches d inspections : Vérifier la conformité dans l exécution

Plus en détail

Passeport sécurité. Bâtiment et Travaux publics. La sécurité, parce qu une vie n a pas de prix!

Passeport sécurité. Bâtiment et Travaux publics. La sécurité, parce qu une vie n a pas de prix! Passeport sécurité Bâtiment et Travaux publics La sécurité, parce qu une vie n a pas de prix! Nom :... Prénom :... J atteste avoir reçu par la société Sad s Group le passeport sécurité, le Signature du

Plus en détail

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE DE L INSTALLATION PROJETEE AVEC LES PRESCRIPTIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES RELATIVES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL Notice Hygiène et sécurité - Page

Plus en détail

Gel pam SAS. Sécurité. La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE. Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73

Gel pam SAS. Sécurité. La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE. Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73 Gel pam SAS La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE Sécurité Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73 IP Projects Sommaire Consignes de sécurité...3 1. La politique de sécurité... 4 2. Les

Plus en détail

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles http://www.sud-travail-affaires-sociales.org Travail affaires sociales Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles Voir la fiche secteur tertiaire

Plus en détail

Trame du Plan particulier de sécurité et de protection de la santé

Trame du Plan particulier de sécurité et de protection de la santé SPS 81 Niveau 1 C+R Conseils coo rdination Trame du Plan particulier de sécurité et de protection de la santé Etabli en application du décret N 94-1159 du 26-12-1994 articles R 238-26 à R 238-36 Maître

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

I : ACTION EN MILIEU DE TRAVAIL INTRODUCTION

I : ACTION EN MILIEU DE TRAVAIL INTRODUCTION SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 I : ACTION EN MILIEU DE TRAVAIL... 2 Identification de risques... 3 Contrôle des installations sanitaires... 3 Contrôle des équipements de protection. 3 Evaluation des risques...

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques professionnels

Document unique d évaluation des risques professionnels Document unique d évaluation des risques professionnels La loi n 91-1414 du 31 décembre 1991 (article L.230-2 du Code du travail), demande au chef d établissement de prendre toutes les mesures nécessaires

Plus en détail

NOTICE en MATIERE de SECURITE et PROTECTION de la SANTE Extrait du Plan Général de Coordination S.P.S. SALON ELEC 2004 6 au 10 décembre 2004 Hall 6

NOTICE en MATIERE de SECURITE et PROTECTION de la SANTE Extrait du Plan Général de Coordination S.P.S. SALON ELEC 2004 6 au 10 décembre 2004 Hall 6 A parisienne NOTICE en MATIERE de SECURITE et PROTECTION de la SANTE Extrait du Plan Général de Coordination S.P.S SALON ELEC 2004 6 au 10 décembre 2004 Hall 6 Parc des Expositions Paris- Nord Villepinte

Plus en détail

Programme. Formations

Programme. Formations Programme Formations 1 SOMMAIRE - Formation manipulation extincteur : 03 - Formation évacuation sur mesure : 04 - Exercice d évacuation sur mesure : 05 - Formation sécurité incendie (évacuation + extincteurs)

Plus en détail

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. 01 40 44 30 00 Fax 01 40 44 30 99. http://www.inrs.fr. e-mail : info@inrs.fr

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL OBJECTIFS PEDAGOGIQUES PROFIL PARTICIPANTS Tout public. 1. Permettre à un membre du personnel ou à plusieurs d acquérir les compétences nécessaires afin de pouvoir

Plus en détail

AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue ( ne sais pas )

AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue ( ne sais pas ) VILLE D'AJACCIO SERVICE MEDECINE PROFESSIONNELLE ET PREVENTIVE UNITÉ DE TRAVAIL DATE AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue

Plus en détail

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION :

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION : 1. REGLEMENTATION : Décret n 65-48 du 8 janvier 1965 modifié portant règlement d'administration publique pour l'exécution des dispositions de la partie IV du Code du travail en ce qui concerne les mesures

Plus en détail

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Statistiques Un constat : 15 millions de salariés au régime général de la SS 900 000 accidents du travail et de trajet par an 1 800 mortels 5 000

Plus en détail

COUVREUR Livret de l accueillant

COUVREUR Livret de l accueillant COUVREUR Livret de l accueillant ACCUEIL COUVREUR Livret de l accueillant ... Remettez son livret au nouvel arrivant et commentez les situations. Remplissez avec lui sa fiche d accueil et signez-la tous

Plus en détail

Des gestes simples pour vous protéger

Des gestes simples pour vous protéger M É T I E R S D U B O I S Des gestes simples pour vous protéger www.rsi.fr/prevention Des gestes simples pour vous protéger Mal de dos et tendinites.............. 2 Blessures et accidents.................

Plus en détail

Objet : Lancement des programmes de formation en Santé et Sécurité 3S Morocco

Objet : Lancement des programmes de formation en Santé et Sécurité 3S Morocco Casablanca, le 04/03/2013 SIEGE SOCIAL 5 Rue de la pie - Oasis - Casablanca Tél. : (212) 0 22 99 22 22 (LG) Fax : (212) 0 22 98 24 07 E-mail : troissmorocco@3smorocco.com Site web: www.3smorocco.com Capital

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 - SUPERVISEUR HSE - 1- OBJECTIFS Donner une formation HSE d un niveau de supervision et notamment : Aider à la définition de la politique et des objectifs HSE. Comprendre

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

Note /9 INTERDICTION DANGER OBLIGATION INDICATION

Note /9 INTERDICTION DANGER OBLIGATION INDICATION La signalisation /20 /9 les feux tricolores > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche

Plus en détail