La lumière et les ombres.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La lumière et les ombres."

Transcription

1 La lumière et les ombres.

2 La lumière et les ombres. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : La notion de source lumineuse : recensement de tout ce qui «produit» de la lumière. Séance n 2 : Propagation rectiligne de la lumière : mise en évidence d un faisceau lumineux dans un liquide. Séance n 3 : Classification de différents objets ou matériaux selon qu ils sont transparents ou opaques et observation de leurs ombres. Séance n 4 : Réflexion de la lumière par un miroir. Mises en situation pour s approprier cette notion. Séance n 5 : Conception et construction d un périscope pour réinvestir la notion de réflexion. Séance n 6 : Décomposition de la lumière du Soleil, à l aide d un bac rempli d eau (+ quelques gouttes de lait) et d un miroir, en extérieur d abord, puis à l intérieur en remplaçant le Soleil par une torche. Séance n 7 : Recomposition de la lumière blanche, par deux expériences : fabrication d un disque de Newton, et superposition de 3 spots lumineux sur un écran (les 3 couleurs primaires) pour obtenir du blanc. On pourra se référer pour ce thème aux fiches connaissances suivantes qui se trouvent sur le site Internet du M.E.N et dont l adresse est : - Lumière et ombre - Mouvement apparent du Soleil - Energie

3 La lumière et les ombres. LISTE DU MATERIEL Pour une classe de 30 élèves (7 groupes) : 7 cuves en plastique 7 bacs en plastique transparent 7 miroirs 7 lampes torches 7 petits moteurs 7 piles plates de 4.5 V du carton (de la classe) du papier de couleur (rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet) 3 spots de 500 W avec des filtres colorés (rouge, bleu, vert), et le branchement électrique adéquat une vingtaine de petits miroirs de récupération (à récupérer chez un miroitier, dimensions cm pour le périscope et 4 12cm pour le kaléidoscope) 14 cordons croco du lait (à ramener de la maison) des agrafeuses (de la classe) un pistolet à colle de la bande adhésive noire

4 LA LUMIERE ET LES OMBRES (Cycle 3) Place dans le programme : Le ciel et la Terre : Lumière et ombres. 1. QUESTIONNEMENT INITIAL (séance 1) Recenser tout ce qui, autour de nous, «produit» de la lumière puis effectuer un classement. Ampoule, artificiel, étoile, feu, lumière, ombre, Soleil. Il s agit d une première séance collective et orale pour faire l inventaire, avec les élèves, de ce qui «produit de la lumière» ou plutôt, de ce qui éclaire : Soleil, ampoule, lampe, Lune, étoile, feu, bougie, etc... Attention au terme «produit» ; en effet, la Lune, par exemple, ne fait que réfléchir la lumière du Soleil. On peut ébaucher un classement en fonction de : la nature de la lumière (naturelle/artificielle) la couleur émise (blanche, jaune...) 2. LA PROPAGATION DE LA LUMIERE (séance 2) Mettre en évidence le déplacement en ligne droite de la lumière dans un milieu homogène (c.-à-d. qui a partout les mêmes propriétés). Propagation, rayon ou faisceau lumineux, trajectoire. du carton 1 bac en plastique transparent rempli d eau 1 lampe torche du lait (quelques gouttes) Une discussion s engage autour de la question : Comment est-ce que la lumière voyage? On peut parler des rayons du Soleil, par exemple. Est-ce qu elle peut contourner les obstacles? Puis

5 l enseignant lance l activité : «Comment la lumière se propage-t-elle? Quelle est sa trajectoire ou le chemin qu elle parcourt?». «En fait on voudrait que vous trouviez, dans chaque groupe, un moyen de mieux voir le faisceau lumineux de la lampe torche, pour être sûr que la lumière a bien un trajet rectiligne. Pour matérialiser ce faisceau, vous allez remplir une cuve d eau et ajouter quelques gouttes de lait, utiliser du carton, et bien sûr la lampe torche. Essayez de trouver un moyen pour que l on voie vraiment le faisceau lumineux.» Lampe torche Faisceau lumineux L enseignant laisse chercher les élèves quelques minutes. Peut-être les élèves auront-ils l idée de faire passer le faisceau lumineux à travers un petit trou percé dans le carton ; c est ce qui donne le résultat le plus satisfaisant. Lors de la synthèse, on pourra conclure par exemple: «La lumière se propage en ligne droite, aussi bien dans l air que dans un liquide homogène.» 3. LES OBJETS TRANSPARENTS ET OPAQUES ET LEUR OMBRE (séance 3) Classer différents matériaux en introduisant le vocabulaire opaque, transparent. Montrer que l ombre formée par un objet opaque dépend de la forme de l objet, de sa position et de son orientation par rapport à la source lumineuse. Ombre, opaque, transparent. 1 lampe torche Carton percé différents objets et matériaux : bois, plastique, plexiglas, verre, eau, papier, cellophane... La séance se découpe en 2 temps. 1 er temps : l enseignant commence par présenter les différents matériaux sur les tables, et expliquer aux élèves qu ils vont devoir les classer selon que l objet laisse passer ou non la lumière. Quels adjectifs utiliser? : opaque - transparent. Après avoir éclairé les objets ou les matériaux avec la lampe torche et observé l ombre formée, chaque élève fait un tableau à 2 colonnes, où il doit placer le nom des matériaux ou objets (la règle, la gomme, le crayon, etc...). Eau + quelques gouttes de lait

6 L enseignant peut alors proposer un tableau commun et trancher sur les incertitudes en particulier sur les matériaux ou objets translucides (papier calque, plastique). 2 ème temps : en lien avec ce qui précède, un objet opaque arrête les rayons lumineux qui se propagent rectilignement. Il se crée donc une zone non atteinte par les rayons lumineux, c est l ombre de l objet. La consigne peut être alors la suivante : «choisir un objet opaque (gomme ou carton découpé), et observer comment l ombre varie lorsque l on déplace la lampe torche.». Les élèves dessinent leurs observations, en mesurant si nécessaire. L enseignant alimente au cours de l expérience la réflexion des élèves : Que se passe-t-il si la torche est à la verticale de l objet? Si elle est basse? Est-ce que l ombre dépend de l objet?» Enfin on pourra conclure par exemple : «L ombre dépend de la forme de l objet et de la place de la lampe torche : plus la source lumineuse est basse, plus l ombre s allonge.». Pour aller plus loin : Un théâtre d ombres, en séance d arts plastiques Un cadran solaire (observation du déplacement de l ombre - lien avec l astronomie). 4. LA REFLEXION DE LA LUMIERE 4.1. Utilisation d un miroir (séance 4) Observer la réflexion de la lumière. Montrer qu un miroir réfléchit la lumière et inverse l image reçue. Image, miroir, réflexion. 3 petits miroirs une lampe torche L enseignant distribue dans chaque groupe les miroirs et pose quelques questions : que voit-on dans un miroir? Qu est-ce qui caractérise un miroir? Dans quels cas utilise-t-on des miroirs et pourquoi? (rétroviseur de voiture pour voir derrière soi, miroir d angle pour observer sur les côtés, miroir de décoration pour donner l impression de plus d espace, etc). Il demande ensuite d observer ce que devient la lumière de la lampe torche envoyée sur un miroir. La lumière repart dans l autre sens, elle est réfléchie. On peut faire dessiner à l aide de flèches le trajet de la lumière selon l inclinaison du faisceau incident : miroir

7 L enseignant propose ensuite une activité plus ludique : miroir Il s agit d un relais dans chaque groupe : les élèves ont un miroir chacun, sauf celui qui tient la lampe torche, et ils doivent renvoyer le rayon lumineux au voisin, le dernier le renvoyant sur une cible fixe choisie par celui qui tient la torche. cible Enfin il suggère de terminer la séance par le déchiffrage d un texte écrit à l envers. Exemple de texte codé : On pourra résumer par une phrase de conclusion du type «Le miroir réfléchit la lumière qu il reçoit». Pour aller plus loin : Pour visualiser la réflexion d un faisceau de lumière sur un miroir, on pourra utiliser l expérience de la séance 2 en plongeant dans une cuve d eau (+ quelques gouttes de lait) un miroir.

8 4.2. Construction d un périscope (séance 5) Elaborer et construire un objet qui utilise des miroirs : le périscope. Réinvestir les notions abordées précédemment. Oculaire, périscope. 2 miroirs carrés (4,5cm 4,5cm) du carton rigide mais pas trop épais de la colle (en pistolet idéalement) une paire de ciseaux une agrafeuse Après avoir rappelé les caractéristiques d un miroir, l enseignant lance aux élèves le défi de voir au-dessus d un obstacle (un mur par exemple) avec l aide de 2 miroirs. Par deux les élèves expérimentent jusqu à comprendre qu il faut positionner les deux miroirs face à face mais légèrement inclinés. Ils peuvent dessiner le chemin de la lumière qui part de l objet et qui parvient à l œil. Il propose ensuite de construire un appareil utilisant ce principe et donne aux élèves le modèle de construction d un périscope ( les mesures sont indicatives, tout dépend de la taille des miroirs) : Emplacement des miroirs, à 45, en vis à vis Fenêtre 30 cm Feuille de carton à plier selon les traits Oculaire 5.5 cm 4.5 cm 5.5 cm 4.5 cm 1.5 cm Pour aller plus loin : Construction d un kaléidoscope 3 miroirs de 4 cm par 12 cm, du scotch

9 5. LA DECOMPOSITION DE LA LUMIERE 5.1. La décomposition de la lumière du Soleil (séance 6) Montrer que la lumière du Soleil (lumière blanche) résulte de la superposition d un ensemble de lumières de couleur. Arc-en-ciel, couleurs, décomposition de la lumière, spectre lumineux, superposition. une cuve remplie d eau un miroir ruban adhésif noir une feuille de papier blanc une lampe torche Dans un premier temps, l enseignant fait porter la discussion autour du phénomène de l arc-en-ciel. Qu est-ce qu on voit? Dans quelles conditions se forme un arc-en-ciel? L enseignant peut faire ressortir la nécessité d avoir la présence du Soleil et de pluie dans le ciel. Il présente ensuite le matériel dont les élèves disposeront : une cuve remplie d eau, un miroir pour renvoyer les rayons solaires et une feuille blanche pour récupérer le spectre solaire. Enfin il décrit le dispositif suivant : Spectre solaire Soleil Feuille de papier blanc Miroir Miroir que l on a recouvert de ruban adhésif noir pour ne laisser apparaître qu une petite fenêtre réfléchissante (1 cm 5 cm) Eau Les élèves donnent un nom aux couleurs observées et notent les conditions de l expérience (position de la feuille de papier, du Soleil, du miroir, etc). Dans un deuxième temps, ils refont l expérience en classe, à l aide de lampes torches. Chaque groupe a donc pour consigne : «refaire un arc-en-ciel avec la lampe torche en guise de Soleil» ; on peut leur demander de noter quelques observations, de faire le dessin de la manipulation. Mise en commun : l enseignant pourra insister sur la nécessité d avoir à la fois la lumière du Soleil et la présence d eau. Les élèves donnent les noms des couleurs observées (rouge, orange, jaune,

10 vert, bleu, violet, dans l ordre). D où viennent toutes ces couleurs? Enfin l enseignant demande de dessiner sur leur cahier le trajet du rayon lumineux et le résultat Mélange des couleurs Le disque de Newton (séance 7) Inversement, si on mélange toutes les couleurs obtenues précédemment, on doit retrouver de la lumière blanche. C est le principe du disque de Newton. Il peut se fabriquer à l aide d un petit moteur ou sous forme de toupie. Montrer qu en observant le mélange de certaines couleurs, on peut obtenir la couleur de la lumière blanche. Couleurs, disques, lumière blanche. Pour chaque élève : un petit moteur électrique du carton rigide une pile de 4.5 V du papier de couleur 2 cordons croco Les élèves auront préparé auparavant un disque de carton comportant les 6 couleurs dans l ordre : rouge, orange, jaune, vert, bleu et violet On fixe ce disque sur l axe du moteur relié à la pile ou on réalise une toupie avec, par exemple, un stylo comme axe. On voit alors apparaître une teinte plus ou moins claire selon la vitesse de rotation. Selon la qualité des couleurs, le disque en rotation donnera une teinte s approchant de celle de la lumière blanche Les 3 spots lumineux Addition, couleurs primaires, filtre, soustraction 3 spots : un rouge, un vert, un bleu un drap ou un mur blanc

11 Il serait difficile ici d avoir du matériel pour tous les groupes. C est pourquoi cette séance peut se faire par atelier ou avec toute la classe en même temps. Les conditions d observation seront d autant meilleures qu il y aura une bonne obscurité dans la classe. Les spots sont placés de manière que les faisceaux se chevauchent (voir dessin ci-contre). L enseignant donne la consigne suivante à chaque élève qui réalisera l expérience : «allume un, deux ou trois spots et observe sur l écran. Dessine à chaque fois ce que tu as vu.» Il est important de faire une mise en commun une fois que chaque élève aura pu observer les différentes combinaisons: Le rouge, le vert et le bleu sont les 3 couleurs primaires. En les additionnant deux à deux, on obtient les couleurs secondaires : rouge + vert jaune rouge + bleu magenta bleu + vert cyan Si on additionne les trois couleurs jaune, magenta et cyan, on obtient une lumière blanche. vert rouge jaune magenta cyan bleu Pour aller plus loin : Dans les postes de télévision couleur, la couleur est obtenue par des milliers de points de couleur verte, rouge ou bleue. Précisions : L obtention d une couleur par mélange de lumière de différentes couleurs est appelée addition de couleurs. Dans ce cas, le vert, le rouge et le bleu sont des couleurs primaires et le jaune, le magenta et le cyan sont des couleurs secondaires. L addition de toutes ces couleurs donne le blanc. A l inverse l obtention d une couleur par mélange de pigment (peinture, encre, crayon de couleur, etc) est appelée soustraction de couleurs. Dans ce cas, le jaune, le magenta et le cyan sont les couleurs primaires et le vert, le rouge et le bleu sont des couleurs secondaires. La soustraction de toutes ces couleurs donne le noir.

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène :

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène : Défi : La lumière est-elle blanche? un disque compact, une lampe de poche 1. Eclaire le CD. Ton hypothèse s est-elle vérifiée? 1 Défi : La lumière est-elle blanche? un miroir, une cuvette, de l eau, une

Plus en détail

Le ciel et la Terre : lumière et ombres.

Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Fiche De Préparation Séance Discipline : SCIENCES / Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Niveau : Cycle 3 / CM1. Séance 1 Durée : 1h. Pour l enseignant : OBJECTIFS Prise de représentations sur la lumière

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

La lumière et les couleurs (Chap4)

La lumière et les couleurs (Chap4) La lumière et les couleurs (Chap4) I. La lumière blanche On appelle lumière blanche, la lumière émise par le soleil ou par des éclairages artificiels reproduisant la lumière du soleil. La lumière blanche

Plus en détail

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Les ondes colorées de la lumière blanche La lumière est un rayonnement composé d ondes électromagnétiques qui se propagent dans le vide à la vitesse de 299

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

TP1 : Ombres et couleurs - Correction

TP1 : Ombres et couleurs - Correction TP1 : Ombres et couleurs - Correction I II II.1 Obtention de lumières colorées à partir de la lumière blanche Mélangeons les lumières colorées Expériences II.1.1 II.1.2 II.2 Utilisation de lumières rouge,

Plus en détail

O3 COULEUR DES OBJETS

O3 COULEUR DES OBJETS O3 COULEUR DES OBJETS Prévoir le résultat de la superposition de lumières colorées et l effet d un ou plusieurs filtres colorés sur une lumière incidente. Utiliser les notions de couleur blanche et de

Plus en détail

TP n 4 : Lumière et couleurs

TP n 4 : Lumière et couleurs TP n 4 : Lumière et couleurs Plan I. Lumières colorées : 1- Dispersion de la lumière par un prisme ou par un CD-rom : 2- Composition de la lumière blanche : 3- Lumières polychromatiques et monochromatiques

Plus en détail

Les couleurs A- POUR VOIR LES COULEURS DES OBJETS, IL FAUT LES ÉCLAIRER! Un parcours dans le noir

Les couleurs A- POUR VOIR LES COULEURS DES OBJETS, IL FAUT LES ÉCLAIRER! Un parcours dans le noir Les couleurs Séquence 1 : voir les couleurs des objets Cette séquence offre aux élèves l opportunité d explorer des perceptions visuelles et de constater : - le rôle de l œil ; - le parcours de la lumière

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

Chapitre 1 Lumières et couleurs.

Chapitre 1 Lumières et couleurs. Chapitre 1 Lumières et couleurs. Items Connaissances Acquis Composition de la lumière blanche. Action d un filtre sur la lumière blanche. Synthèse additive. Couleur perçue lorsqu on observe un objet. Lumière

Plus en détail

Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME

Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME Compétence(s) requise(s) : L ensemble des notions d optique de 5 ème. Les sources de lumières : sources primaires et objets diffusants. Les conditions de visibilité

Plus en détail

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé 3. Obtention de Lumières colorées xpliquons comment agissent les filtres 1. Je manipule Le matériel Spectroscope, écran blanc, lampes colorées. (6 lumières colorées rouge, verte, bleue jaune, cyan et magenta).

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

Activité Couleur des objets

Activité Couleur des objets Activité Couleur des objets Répondre sur une feuille annexe aux 6 activités en vous aidant des documents. Faites ensuite les exercices correspondants. I. Décomposition de la lumière 1. Décomposition de

Plus en détail

OMBRES ET LUMIERE OMBRES ET LUMIERE. Sommaire des séances. Auteur : Marie Ramos

OMBRES ET LUMIERE OMBRES ET LUMIERE. Sommaire des séances. Auteur : Marie Ramos OMBRES ET LUMIERE (CYCLE 3) OMBRES ET LUMIERE Auteur : Marie Ramos RESUMÉ : Ce module permet aux élèves de découvrir quelques propriétés physiques de la lumière. Ce module est une version raccourcie d

Plus en détail

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres Les filtres 3 questions (-exemples) auxquelles cette fiche va essayer de répondre : Question 1 Que va-t-il se passer si j utilise un filtre bleu dans une zone qui est d autre part éclairée par un autre

Plus en détail

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière I. Réfraction de la lumière A. Mise en évidence expérimentale 1. Expérience 2. Observation - Dans l air et dans l eau, la lumière se propage en ligne droite. C est le phénomène de propagation rectiligne

Plus en détail

SCIENCES L ELECTRICITE CM1

SCIENCES L ELECTRICITE CM1 SCIENCES L ELECTRICITE CM1 Compétence 3 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner - Manipuler et expérimenter, formuler

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

Situation-problème : Comment éviter d être au Soleil pour avoir moins chaud?

Situation-problème : Comment éviter d être au Soleil pour avoir moins chaud? Instructions officielles Objectifs : observation des effets de la lumière (jeux d ombres) fabrication d objets : projet de réalisation d un objet (théâtre d ombres), choix des outils et des matériaux adaptés

Plus en détail

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée La couleur à l œuvre Correction du Parcours élèves Lycée Département éducation formation Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 1 LA COULEUR, FILLE DE LA LUMIERE Quelle est la

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

LABORATOIRE OMBRE ET PÉNOMBRE

LABORATOIRE OMBRE ET PÉNOMBRE LABORATOIRE OMBRE ET PÉNOMBRE Activité expérimentale Document d'accompagnement Janvier 2008 OBJECTIFS COUVERTS PAR LE LABORATOIRE Observer les phénomènes d ombre et de pénombre en relation avec l étendue

Plus en détail

Des boucliers en carton

Des boucliers en carton DESTINATAIRE Animateur PUBLIC À partir de 5 ans THÈME Faire FICHE TECHNIQUE Par Claudine Sablé Des boucliers en carton Deux modèles de boucliers en carton qui compléteront vos déguisements pour le prochain

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

Lumière Ombres Couleurs

Lumière Ombres Couleurs Lumière Ombres Couleurs Pourquoi? p.2 Les Savoirs mis en œuvre p. 3 La démarche pédagogique p.4 Les 6 ateliers p.5 à 14 Avant l expérimentation p. 14 Après l expérimentation p.15 Données pratiques p.19

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs I) SYNTHESE ADDITIVE Couleurs I.1 Couleur spectrale et couleur perçue Lumière blanche et couleur spectrale Exp prof : décomposition de la lumière par un prisme (ou un réseau) Couleurs spectrales (exemples)

Plus en détail

Sciences Le ciel et la terre Lumière et ombre

Sciences Le ciel et la terre Lumière et ombre Sciences Le ciel et la terre Lumière et ombre Objectif(s) : - Faire émerger les représentations initiales et se questionner, à observer - Savoir que l'ombre est liée à la présence de soleil et à la présence

Plus en détail

RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : Tremper le morceau de coton dans la peinture assez liquide. Tamponner la surface.

RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : Tremper le morceau de coton dans la peinture assez liquide. Tamponner la surface. RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : LA PEINTURE A L EPONGE: Vieilles éponges découpées en cubes. Tremper les petits carrés d éponge dans la peinture, essorer et tamponner la surface à colorer. LA PEINTURE

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3. L énergie. L énergie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1

LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3. L énergie. L énergie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3 L énergie. L énergie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3 L'énergie. PROGRESSION GENERALE : Séance n 1 : Discussion et questionnaire

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

La panne d électricité Le jeu électrique

La panne d électricité Le jeu électrique La panne d électricité Le jeu électrique GUIDE DE L ENSEIGNANTE OU DE L ENSEIGNANT 2012 DESCRIPTION DE LA SITUATION D APPRENTISSAGE MATÉRIEL DURÉE Préparation Activité 1 La famille Lalumière L enseignante

Plus en détail

Stage : DEMARCHE SCIENTIFIQUE A PARTIR D UNE SITUATION PROBLEME.

Stage : DEMARCHE SCIENTIFIQUE A PARTIR D UNE SITUATION PROBLEME. Stage : DEMARCHE SCIENTIFIQUE A PARTIR D UNE SITUATION PROBLEME. Thème choisi : Couleur d un objet en lumière colorée. Pré-requis : Les sources de lumière, décomposition de la lumière blanche, les lumières

Plus en détail

OPTIQUE 2 La couleur des objets

OPTIQUE 2 La couleur des objets OPTIQUE 2 La couleur des objets ACTIVITES Activité 1 : Comprendre l origine de la couleur des objets Expérience A : Éclairer des écrans en lumière blanche Réponses aux questions 1. Le seul écran qui diffuse

Plus en détail

Nos activités avec le robot Thymio II

Nos activités avec le robot Thymio II Nos activités avec le robot Thymio II Le Thymio est un robot. Il a des fonctions préprogrammées qui sont associées à des couleurs. Il contient de nombreux capteurs qui contiennent chacun un led coloré

Plus en détail

La lumière est émise par des sources lumineuses. Les sources de lumière blanche émettent toutes les lumières colorées de l arc-en-ciel.

La lumière est émise par des sources lumineuses. Les sources de lumière blanche émettent toutes les lumières colorées de l arc-en-ciel. LES SOURCES DE LUMIÈRE La lumière est émise par des sources lumineuses. Les sources de lumière blanche émettent toutes les lumières colorées de l arc-en-ciel. Une source de lumière peut être primaire ou

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

Notre environnement est embelli par la couleur. Celle-ci change selon l éclairement.

Notre environnement est embelli par la couleur. Celle-ci change selon l éclairement. NOTIONS SUR LA COULEUR Notre environnement est embelli par la couleur. Celle-ci change selon l éclairement. La lumière blanche est composée de lumières colorées. Un corps blanc diffuse toutes les lumières,

Plus en détail

Physique VISION DES OBJETS, DES IMAGES ET DES COULEURS EXERCICES

Physique VISION DES OBJETS, DES IMAGES ET DES COULEURS EXERCICES Physique VISION DES OBJETS, DES IMAGES ET DES COULEURS EXERCICES EXERCICES Exercices relatifs au chapitre 1 de la progression Objectif concerné : modéliser l émission de lumière, sa propagation rectiligne

Plus en détail

Exercice 1. Indiquer en complétant le tableau suivant, de quelle couleur apparaît chaque anneau lorsque le panneau est éclairé :

Exercice 1. Indiquer en complétant le tableau suivant, de quelle couleur apparaît chaque anneau lorsque le panneau est éclairé : COMMENT PRODUIT-ON DES IMAGES COLORÉES SUR UNE AFFICHE? Exercice 1 L emblème olympique est constitué de cinq anneaux de couleurs différentes. Chaque couleur représente un continent. En lumière blanche

Plus en détail

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées.

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées. Niveau 4 ème Physique Chimie Document du professeur 1/ 7 SYNTHESE ADDITIVE DE LUMIERES COLOREES Programme C- La lumière couleurs et images Cette séance expérimentale illustre la partie de programme ci-dessous,

Plus en détail

MODULE. Problèmes. Monde construit par l homme. Programme. Matériel. Nombres de séances ELECTRICITE. Compétences visées. Conditions de réalisation

MODULE. Problèmes. Monde construit par l homme. Programme. Matériel. Nombres de séances ELECTRICITE. Compétences visées. Conditions de réalisation MODULE ELECTRICITE Cycle : Classe: II C.E.1/CE2 Monde construit par l homme Programme Circuits électriques alimentés par des piles : bornes, conducteurs et isolants Compétences visées Problèmes Faire briller

Plus en détail

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE Réalisation : Pierre Bischoff, sous la direction de François Mangenot CNDP d Alsace, 1997 Durée : 04 min 07 s À l aide d expériences filmées et d animations

Plus en détail

THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS. Synthèse additive, synthèse soustractive

THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS. Synthèse additive, synthèse soustractive Première S THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS TP 2 Synthèse additive, synthèse soustractive I. Introduction Situation 1 : Projection d un extrait du film «ABYSS» de James Cameron.

Plus en détail

LES TROUS NOIRS ATTAQUENT!

LES TROUS NOIRS ATTAQUENT! LES TROUS NOIRS ATTAQUENT! Cette fiche propose de s'initier à la lumière et aux couleurs. Thème : la lumière Âges : 8 à 13 ans ( à adapter pour les 5 à 7 ans) Nombre de joueurs : 10 à 40 Nombre d équipes

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter!

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter! TITRE IMAGE 3D classe : quatrième durée : deux heures la situation-problème La 3D mania continue! Avec Avatar et Shrek le cinéma s en était donné à cœur joie. Maintenant, c est au tour des magazines. Un

Plus en détail

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion. LA VISION DES COULEURS La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

Séance n 1 : Décomposer les couleurs de la matière. Proposé par Monique Saint-Georges et Claudine Comte, IUFM Limousin

Séance n 1 : Décomposer les couleurs de la matière. Proposé par Monique Saint-Georges et Claudine Comte, IUFM Limousin Séance n 1 : Décomposer les couleurs de la matière. Résumé : En proposant aux élèves de tester différents stylos feutres, cette première séquence leur permet de découvrir que les couleurs peuvent être

Plus en détail

Démarche d investigation en classe de cinquième. Visualiser le trajet de la lumière

Démarche d investigation en classe de cinquième. Visualiser le trajet de la lumière Démarche d investigation en classe de cinquième Visualiser le trajet de la lumière Pré requis : Savoir que pour voir un objet, il faut que l œil reçoive de la lumière Compétences du programme : Connaissances

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air.

LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air. LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air.? L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L'air. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Questionnement initial à propos de l air

Plus en détail

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE PARTIE 1: LA LUMIÈRE A DES COULEURS : NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE Observer les différentes couleurs qui composent la lumière blanche. (OU THÉORIE): Pour votre théorie, définissez une onde électromagnétique,

Plus en détail

Le faisceau de lumière. Un faisceau de lumière est la partie de l espace éclairée par une source de. lumière.

Le faisceau de lumière. Un faisceau de lumière est la partie de l espace éclairée par une source de. lumière. LE FAISCEAU DE LUMIERE Le faisceau de lumière n existe pas dans un milieu complètement vide car il n est pas possible de le matérialiser. La lumière ne se voit pas, elle permet de voir les objets. Un faisceau

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs 17 POLYNÉSIE FRANÇAISE JUIN 2006 PARTIE I 13 POINTS Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs Document 1 Les tribulations d un sirop Trois phénomènes se combinent pour expliquer la couleur

Plus en détail

Plan Départemental de Formation des Professeurs d Ecole Maison Pour la Science. Lumière; «Optique»

Plan Départemental de Formation des Professeurs d Ecole Maison Pour la Science. Lumière; «Optique» Plan Départemental de Formation des Professeurs d Ecole Maison Pour la Science Lumière; «Optique» Jacques Derouard Professeur Emérite Univ. Grenoble Alpes Laboratoire Interdisciplinaire de Physique En

Plus en détail

Chapitre 1 : La lumière, sources et propagation.

Chapitre 1 : La lumière, sources et propagation. Chapitre 1 : La lumière, sources et propagation. Items Connaissances Acquis Qu est-ce qu une source primaire de lumière? Donner des exemples. Qu est-ce qu un objet diffusant? Donner des exemples. Quelles

Plus en détail

Physique_ Chimie 1ère L

Physique_ Chimie 1ère L Physique_ Chimie 1ère L 1 Physique 1 Représentation visuelle du monde 1-1 ormation des images optiques Plan du cours: TP n 1 : Les lentilles 1. CNDITINS DE VISIBILITÉ D'UN BJET : 1.1. Première condition

Plus en détail

Collection pour l étude de la lumière polarisée

Collection pour l étude de la lumière polarisée Collection pour l étude de la lumière polarisée OP 1610 10005 Mode d emploi Version 02 Lumière polarisée Les expériences qui sont proposées décrivent les moyens de produire de la lumière polarisée. Elles

Plus en détail

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Septembre 2008 Cycle : 2e cycle du primaire Durée : 3 périodes de 60 minutes Résumé : En observant les œuvres de Georges

Plus en détail

Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2. Séance 1 - Défi scientifique... 4

Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2. Séance 1 - Défi scientifique... 4 Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2 Séance 1 - Défi scientifique.... 4 Séance 2 Propositions d expériences sur la présence de l air dans le verre.... 5 Séance 3 Communication et démonstration

Plus en détail

- Espace au fil du fleuve - ASTRONOMIE Fiche pédagogique Avril 2009

- Espace au fil du fleuve - ASTRONOMIE Fiche pédagogique Avril 2009 - Espace au fil du fleuve - ASTRONOMIE Fiche pédagogique Avril 2009 Cadre Durée de l'atelier : 2 heures Nombre de jeunes : 7 à 26 Age des jeunes : à partir du CE1 jusqu'à la 4ème Animateur : 1 animateur

Plus en détail

SITUATION D APPRENTISSAGE ET D EVALUATION A TRAVERS MON TELESCOPE : LES NUAGES

SITUATION D APPRENTISSAGE ET D EVALUATION A TRAVERS MON TELESCOPE : LES NUAGES SITUATION D APPRENTISSAGE ET D EVALUATION A TRAVERS MON TELESCOPE : LES NUAGES Par JÉRÔME MAGNY SÉBASTIEN ROBIN ROXANNE SAINDON STÉPHANIE TRUDEAU AUTOMNE 2013 SITUATION(D APPRENTISSAGE(ET(D ÉVALUATION

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

Animation du 13 octobre 2010

Animation du 13 octobre 2010 Animation du 13 octobre 2010 objectifs Eclairer les objectifs à poursuivre : faire l inventaire de ce qu il y a à apprendre activités 1) Déballage sur post-it : «Vous êtes dans le projet images fixes,

Plus en détail

Utilisation des cartes heuristiques (Mind Mapping) au collège. Exemple du programme d optique de 4 ème

Utilisation des cartes heuristiques (Mind Mapping) au collège. Exemple du programme d optique de 4 ème Utilisation des cartes heuristiques (Mind Mapping) au collège. Exemple du programme d optique de 4 ème Avant-propos : J utilise les cartes heuristiques en collège depuis la rentrée 2007. Tous les cours

Plus en détail

OLYMPIADES DE PHYSIQUE 2005 A LA RECHERCHE DU RAYON VERT

OLYMPIADES DE PHYSIQUE 2005 A LA RECHERCHE DU RAYON VERT OLYMPIADES DE PHYSIQUE 2005 A LA RECHERCHE DU RAYON VERT Louis Veyrat, Christophe Tassot Lycée Bellevue, Toulouse 2005 a été l'année de Jules Verne, le grand romancier du 20me siècle. Dans toutes ses œuvres,

Plus en détail

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION P : 28 n 1 Tester ses connaissances Définissez les mots ou expressions. Accommodation, punctum remotum, punctum proximum, œil réduit, distance

Plus en détail

Document de travail. Soleil-Terre-Lune GUIDE DE L ENSEIGNANT

Document de travail. Soleil-Terre-Lune GUIDE DE L ENSEIGNANT Document de travail GUIDE DE L ENSEIGNANT 2010-2011 Description de la situation d apprentissage Document de travail Préparation Activité 1 - Activer les connaissances des élèves L enseignante ou enseignant

Plus en détail

L œil et la vision C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR

L œil et la vision C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR LA SITUATION DÉCLENCHANTE Pour amener la structure de l œil et son fonctionnement, en début de séance le professeur évoquera

Plus en détail

Deuxième partie : Optique

Deuxième partie : Optique Deuxième partie : Optique Introduction Exemples de questions Comment fonctionne un projecteur de dias? Qu est-ce que la mise au point d un appareil photo? Comment la lumière peut-elle être guidée dans

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B

Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B QUESTIONNAIRE (Ne pas écrire sur ce document) DOCUMENT

Plus en détail

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main P a g e 1 Titre : Description de l activité : Mieux appréhender l analyse de la lumière par spectroscopie. Situation déclenchante : La décomposition de la lumière par un prisme de verre est connue depuis

Plus en détail

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres)

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres) LES LENTILLES 1) Reconnaître les lentilles : Une lentille en verre ou en matière plastique dévie la lumière. Une de ses surfaces n'est pas plane. Les lentilles convergentes à bord mince et à centre épais

Plus en détail

Atelier Déco. A vous de jouer!

Atelier Déco. A vous de jouer! Atelier Déco A vous de jouer! BOITE CADEAU POUR BOUGIE LAMPION PERSONNALISÉE A vous de jouer! Les grandes étapes PREPARATION Matériel Fournitures Bougie lampion Crayon de cire liquide ou plaque de cire

Plus en détail

A LA RECHERCHE DE NOUVELLES COULEURS

A LA RECHERCHE DE NOUVELLES COULEURS A LA RECHERCHE DE NOUVELLES COULEURS OBJECTIF : Trouver les couleurs secondaires à partir des trois couleurs primaires : rouge magenta, jaune et bleu cyan. MATERIEL par enfant : - des petites boules de

Plus en détail

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées /

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées / / Dossier Pédagogique / / exposition / / le Soleil et ses énergies / / Observation du Soleil / / Le solarscope / Utilisation Observation du soleil avec le solarscope (par temps beau!). Placez correctement

Plus en détail

Comment fonctionne un moteur électrique?

Comment fonctionne un moteur électrique? 4 5 6 7 Le monde construit par l homme Comment fonctionne un moteur électrique? 1. QUE SAIS-TU? Tous les moteurs sont électriques. Tous les moteurs ont besoin d énergie pour fonctionner. Les moteurs transforment

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur»

Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur» Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur» Langage oral Histoire de l art Rencontre de différents artistes : Kandinsky, Niki de Saint Phalle, Klein, Malevitch, Van Gogh, Hundertwasser.

Plus en détail

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Questions pour réfléchir chap. 26 Q3. Expliquez pourquoi la distance focale d une lentille dépend en réalité de la couleur de la lumière

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

Circuits électriques alimentés par des piles

Circuits électriques alimentés par des piles MODULE Cycle : II /III Classe: CE1/CE2 Programme ELECTRICITE Monde construit par l homme Circuits électriques alimentés par des piles Compétences visées Faire briller une ampoule dans un circuit électrique

Plus en détail

Fiche de préparation

Fiche de préparation Fiche de préparation Auteurs : Fatiha, Bruna DISCIPLINE Sciences expérimentales et technologie CYCLE NIVEAU CM2 Connaissances -la Lune tourne autour de la Terre, elle est son satellite ; -la Lune est éclairée

Plus en détail

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S2 Écran plat Type d'activité Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo Notions et contenus Synthèse additive. Vision des couleurs

Plus en détail

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière.

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière. La lumière I- Les sources de lumière La lumière est émise par des sources de lumière. Certaines sources produisent leur propre lumière, ce sont les sources primaires de lumière. Il existe deux types de

Plus en détail

Electricité et cahier d expériences Mr Saqué et Mme Arnaudies, dép. 66. Séance 1 : observation d une ampoule

Electricité et cahier d expériences Mr Saqué et Mme Arnaudies, dép. 66. Séance 1 : observation d une ampoule Séance 1 : observation d une ampoule Exemple 3 : Mots à retenir : verre - filament - culot - plot Matériel : une ampoule pour chaque enfant Consigne : «dessine dans ton cahier d expériences une ampoule

Plus en détail

Le WOW Lab présente. Instructions. À l aide du coupe-fil, couper deux bouts de fil en acier inoxydable de 25 cm chacun.

Le WOW Lab présente. Instructions. À l aide du coupe-fil, couper deux bouts de fil en acier inoxydable de 25 cm chacun. Électrophorèse en gel Instructions Toutes les étapes suivantes peuvent être réalisées par les élèves. Partie I - Construction de la cuve fil en acier inoxydable coupe-fils récipient en plastique carré

Plus en détail

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre.

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre. Connaissances Capacités Propositions d activités A- OPTIQUE I- La vision : pourquoi? comment? 1- Introduction généralités a- Source propagation récepteur b- Milieux transparents, homogènes, opaques vide

Plus en détail

Paternité-Pas d'utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'identique 2.0 France

Paternité-Pas d'utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'identique 2.0 France Paternité-Pas d'utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'identique 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/ Vous êtes libres : de reproduire, distribuer et communiquer

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE N 1

DEVOIR SURVEILLE N 1 Année 2011/2012 - PCSI-2 DS 01 : Optique 1 DEVOIR SURVEILLE N 1 Samedi 24 Septembre 2011 Durée 3h00 Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction.

Plus en détail

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice La démarche d investigation en mathématiques 1) Qu est ce que la démarche d investigation en sciences? 2) Qu est-ce que faire des mathématiques? - Pour un chercheur Plan de cette intervention - Dans l

Plus en détail