IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE"

Transcription

1 IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE Réalisation : Pierre Bischoff, sous la direction de François Mangenot CNDP d Alsace, 1997 Durée : 04 min 07 s À l aide d expériences filmées et d animations simples et pertinentes, le film présente le phénomène de décomposition de la lumière blanche, montrant ainsi qu elle est constituée d une infinité de lumières colorées. Ceci permet d introduire la technique de la spectroscopie. Ensuite, le film décrit les rayons lumineux comme des ondes électromagnétiques, dont la longueur d onde, en simplifiant les explications, correspond à la couleur perçue. La description des cellules photosensibles de la rétine introduit à la synthèse additive, illustrée également par le principe de la télévision. La synthèse soustractive est elle illustrée par l absorption de filtres colorés. Ces notions doivent être approfondies par le professeur pour être comprises. [CNDP]

2 DISCIPLINES, CLASSES ET PROGRAMMES Physique, 5 e - 4 e : La lumière. Physique, 2 de : Messages de la lumière. Sciences de la vie, 1 re L: La représentation visuelle du monde. Physique, T le S: Propagation d une onde. OBJECTIFS DE LA SÉRIE La série «In Situ» est une encyclopédie audiovisuelle des sciences et techniques adaptée au niveau scolaire, composée de courts films à caractères pédagogiques sur des sujets divers et variés. Ces films utilisent des aspects de la vie quotidienne, des aspects industriels, des études scientifiques et historiques ainsi que des animations courtes et claires pour présenter un sujet précis. OBJECTIFS DU FILM Rappeler ou montrer la décomposition de la lumière naturelle. Définir l intérêt de la spectroscopie. Introduire la notion de longueur d onde d une vibration lumineuse. Faire le lien entre la valeur de la longueur d onde et la sensation de couleur perçue par l œil humain. Présenter la perception trichromatique des couleurs par l œil humain. Illustrer par quelques exemples les phénomènes de synthèse additive et soustractive. VOCABULAIRE REQUIS Lumière, vitesse(s) de propagation de la lumière, lumière blanche, décomposition, arc-en-ciel, spectroscope, spectre, irisations, sensation colorée, rétine, cône, synthèse additive (mélange de lumières), synthèse soustractive (mélange de matières), filtre, absorption, couleur des objets. VOCABULAIRE À EXPLIQUER Dispersion, réflexion, He (hélium), Hg (mercure), Br (brome), nanomètre, laser, cellule photosensible (rétine), luminophores (téléviseur). PRINCIPAUX THÈMES ABORDÉS La lumière naturelle, celle du Soleil, dite «blanche», peut être décomposée par des gouttes d eau ou par un prisme. L ensemble des couleurs obtenues est appelé spectre. Toutes les lumières, émises par différentes sources, n ont pas le même spectre. 2

3 La lumière est une onde électromagnétique. Sa longueur d onde est la longueur dont elle a progressé pendant la durée d une vibration. Une radiation monochromatique de longueur d onde donnée provoque une sensation de couleur bien précise. La rétine de l œil humain comporte des cônes sensibles surtout aux rouges, d autres aux verts, d autres encore aux bleus. Le tube de télévision utilise le principe de la synthèse additive. Les filtres colorés ou les pigments en peinture réalisent une synthèse soustractive. 3

4 DÉCOUPAGE DU FILM 00min 00s: Contexte. L arc-en-ciel expliqué en termes de dispersion et de réflexion de la lumière par les gouttes d eau. Le spectre de la lumière blanche réalisé à l'aide d'un prisme. Définition de la spectroscopie. 01min 46s: Explication. La lumière est une onde électro-magnétique. 02min 16s: Relation entre la sensation colorée produite par une lumière monochromatique et sa longueur d'onde. 02min 38s: Les trois types de cônes dans la rétine humaine. 03min 10s: Applications. La synthèse additive des couleurs en télévision. 03min 27s: L effet d un filtre : la synthèse soustractive. Explication de la couleur des objets. 4

5 SUGGESTIONS D EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE Rayons lumineux, spectre stellaire À utiliser en classe de 2 de L enseignant peut illustrer son cours sur les rayons lumineux ainsi que sur les systèmes dispersifs à l aide du document visuel. Il insistera sur le concept de longueur d onde associée à une lumière colorée. Il peut également s aider du document pour appuyer ses expériences de cours sur la décomposition de la lumière blanche. Il peut approfondir le document par une séance de travaux dirigés sur l étude d un spectre stellaire pour connaître la composition de l enveloppe de l étoile. Il insistera bien sur les différences et les conditions qui existent entre un spectre d absorption et un spectre d émission. Il établira la corrélation entre température et couleur des étoiles. Les couleurs À utiliser en classe de 1 re L Le document peut appuyer le cours sur la couleur des objets ainsi que sur la perception des couleurs par l œil. L enseignant peut illustrer une séance de travaux dirigés ou de travaux pratiques sur la synthèse additive et la synthèse soustractive (cf. Fiche élève). Le modèle ondulatoire À utiliser en classe de T le S L enseignant peut illustrer son cours sur le modèle ondulatoire de la lumière par le document visuel. L enseignant peut aussi rebondir, après visualisation du document, par une application visant à montrer l association couleurs, fréquences et longueurs d onde ainsi que l effet de la réfraction suivant les différentes longueurs d onde dans les milieux dispersifs. Pour les trois niveaux, 2 de, 1 re, T le L enseignant peut lancer une séance d information et de recherches (internet, CDI ) sur les différentes conceptions de la lumière et de la couleur. Les objectifs À utiliser en collège, cycle central Le visionnage de ce film peut venir à la suite de manipulations réalisées 5

6 par les élèves, destinées à montrer : que la couleur d'un objet dépend de l'objet et de la lumière qu'il reçoit ; que la lumière naturelle est composée d un ensemble de lumières colorées ; qu il est possible, par différents procédés, de mélanger de nouveau ces lumières colorées pour redonner de la lumière blanche ; que les mélanges de lumières donnent des résultats bien différents de ceux des mélanges de matières (pigments) ; qu un filtre absorbe certaines radiations. L indigo À utiliser en collège, cycle central Le film présente des notions nombreuses et complexes, surtout au niveau du collège. Le risque de simplification abusive a été réduit autant que possible ; toutefois, certains points méritent d être précisés : l indigo était à l origine un pigment bleu extrait d une plante, l indigotier : c était un beau bleu profond, assez foncé, peu stable à la lumière et ayant tendance à noircir. L indigo est maintenant préparé par synthèse et sa nuance est d ailleurs un peu différente selon les fabricants. Quoi qu il en soit, on peut constater que les élèves ne distinguent pas spontanément dans le spectre de la lumière naturelle un bleu foncé et un bleu plus clair : ce qu ils voient immédiatement, c est du bleu, du rouge et du vert ; avec un peu plus d attention, ils repèrent du jaune; enfin, en général plus difficilement, de l orangé; soit au total cinq couleurs. Newton, lui, voyait, (ou voulait voir) sept couleurs, en concordance avec les sept notes de la gamme de musique. Mais en définitive, le spectre de la lumière naturelle est continu : c est un dégradé. Radiation chromatique et perception colorée À utiliser en collège, cycle central Il est judicieux, comme le fait le film, d établir une correspondance entre une radiation monochromatique de longueur d onde donnée et une perception colorée précise. Toutefois, il faut souligner qu inversement, si une sensation colorée donnée est produite par une radiation monochromatique précise, elle peut l être aussi par différents mélanges polychromatiques (phénomène de métamérisme). Par ailleurs, certaines perceptions colorées (le marron, par exemple) ne correspondent à aucune radiation monochromatique. Enfin, il est utile 6

7 de préciser (même si cela est implicite) que l on parle ici de la vision humaine : la correspondance entre longueur d onde et perception est bien différente selon l espèce animale. Les cônes À utiliser en collège, cycle central Le film indique que les trois types de cônes sont sensibles respectivement surtout aux rouges, aux bleus et aux verts. Cette formulation est très simplificatrice: chaque type de cône a, en fait, une assez large bande de sensibilité spectrale et les maxima de ces bandes sont situés respectivement à 420 nm (violet), 530 nm (vert) et 560 nm (jaune). La phrase qui se situe à la fin de la partie Explication (À partir de ces trois couleurs primaires et par synthèse additive, l œil perçoit toutes les couleurs du spectre visible, la somme des trois couleurs primaires donnant du blanc.) pourrait laisser croire que la perception humaine des couleurs relève de la simple synthèse additive : la réalité est bien plus complexe, le cerveau générant en fait la sensation colorée par une comparaison très subtile des stimuli envoyés par les trois types de cônes. Les synthèses additive et soustractive À utiliser en collège, cycle central En synthèse additive, les radiations monochromatiques primaires (au sens qu aucun mélange de deux d entre elles ne peut donner la sensation lumineuse de la troisième) sont usuellement choisies dans le rouge, dans le bleu et dans le vert (d autres choix seraient parfaitement possibles); il faut souligner que le mélange additif des trois couleurs primaires ne donne du blanc que si les intensités lumineuses des trois faisceaux sont correctement dosées. En synthèse soustractive (peinture, par exemple), les couleurs primaires sont des pigments jaune, rouge magenta et bleu cyan (auquel il faut ajouter des pigments blanc et noir). Les filtres usuels ne sont pas monochromatiques. De même, un objet qui nous paraît rouge ne renvoie généralement pas que des radiations rouges. L expression synthèse soustractive peut paraître quelque peu paradoxale, le mot «synthèse» signifiant en grec «action de mettre ensemble». Dans ce contexte il faut, en fait, comprendre ce mot au sens de «création» : en enlevant telle ou telle radiation à la lumière blanche, on fait naître telle ou telle sensation colorée. 7

8 FICHE ÉLÈVE COLLÈGE Répondre aux questions au cours du visionnage : 1. Quel est l objet en verre, présenté dans le film, qui provoque une décomposition de la lumière blanche? Dessine sa forme. Le spectre de la lumière 2. Comment appelle-t-on la longueur dont a progressé une onde lumineuse pendant la durée d une de ses vibrations? 3. Quelle est la sensation colorée correspondant à une radiation de longueur d onde 400 nanomètres? Quelle est la sensation colorée correspondant à une radiation de longueur d onde 800 nanomètres? 4. Quelles sont les couleurs dominantes auxquelles sont sensibles les trois types de cônes de la rétine humaine? 5. Cite une application de la synthèse additive des couleurs. 8

9 FICHE ÉLÈVE LYCÉE Activité-cours, séance expérimentale sur la couleur, classe de 1 re L Objectif : Permettre aux élèves de manipuler les lumières et couleurs afin d en tirer les connaissances sur la composition de la lumière blanche et la synthèse des couleurs. La lumière blanche Par l intermédiaire d un prisme ou d un réseau, par exemple, la lumière blanche... On dit qu elle subit une... Cet ensemble continu de couleurs constitue... Par cette expérience, on montre que la lumière blanche est composée d une multitude de couleurs allant du violet au rouge: chaque couleur correspond à une... Spectre de la lumière blanche Rouge Lumière visible Les longueurs d onde de la lumière du visible sont comprises entre... Remarque : La dispersion de la lumière peut être réalisée par un disque, des gouttes d eau (arc-en-ciel) La lumière blanche peut être... 9

10 La couleur des objets Synthèse additive Lorsque l on superpose les trois lumières colorées (rouge, bleue et verte) de même intensité lumineuse, on obtient... Synthèse soustractive Expérience 1: On place un filtre coloré devant la source de lumière et on utilise le même montage que celui utilisé pour le phénomène de dispersion... Expérience 2 : Un spectre de lumière traverse, par exemple, du sirop de menthe. Il ne ressemble alors plus à celui de la lumière blanche,... Le sirop de menthe a... 10

11 INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Thierry de Freiberg ( ) reproduit le phénomène d arc-enciel en utilisant des fioles sphériques pour simuler des gouttes d eau. Il en conclut, fort justement, que les couleurs apparaissent à la suite d une réfraction de la lumière à l entrée de la goutte, suivie d une réflexion au fond de la goutte et d une seconde réfraction à la sortie de la goutte. Il observe que les différentes couleurs correspondent à des angles de réfraction différents. Mais, à l époque, les couleurs sont expliquées par une théorie de «l affaiblissement» plus ou moins grand de la lumière blanche: le rouge et le jaune, couleurs de la flamme, sont les moins affaiblies, puis viennent dans l'ordre, le vert, le bleu, le violet ; dans un prisme ou dans une goutte d eau, plus l'épaisseur traversée est grande, plus la lumière est affaiblie. Isaac Newton ( ) fait à son tour de nombreuses observations avec des prismes. Expérience décisive, il réussit, au moyen d un second prisme, à reformer de la lumière blanche ; il y parvient également au moyen d'un disque tournant formé de secteurs de couleurs diverses. Et Newton donne une explication totalement nouvelle à l apparition des couleurs : la lumière «blanche» est déjà un mélange de lumières de toutes les couleurs et le prisme ou la goutte d eau ne font que les dévier différemment. LIVRET RÉDIGÉ PAR JEAN JANDALY ET YANN MELKI SCÉRÉN-CNDP, 2006

TP n 4 : Lumière et couleurs

TP n 4 : Lumière et couleurs TP n 4 : Lumière et couleurs Plan I. Lumières colorées : 1- Dispersion de la lumière par un prisme ou par un CD-rom : 2- Composition de la lumière blanche : 3- Lumières polychromatiques et monochromatiques

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

La lumière et les couleurs (Chap4)

La lumière et les couleurs (Chap4) La lumière et les couleurs (Chap4) I. La lumière blanche On appelle lumière blanche, la lumière émise par le soleil ou par des éclairages artificiels reproduisant la lumière du soleil. La lumière blanche

Plus en détail

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Les ondes colorées de la lumière blanche La lumière est un rayonnement composé d ondes électromagnétiques qui se propagent dans le vide à la vitesse de 299

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Activité Couleur des objets

Activité Couleur des objets Activité Couleur des objets Répondre sur une feuille annexe aux 6 activités en vous aidant des documents. Faites ensuite les exercices correspondants. I. Décomposition de la lumière 1. Décomposition de

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs 17 POLYNÉSIE FRANÇAISE JUIN 2006 PARTIE I 13 POINTS Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs Document 1 Les tribulations d un sirop Trois phénomènes se combinent pour expliquer la couleur

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion. LA VISION DES COULEURS La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

Lumière et couleur. 2 Rayonnement polychromatique et monochromatique.

Lumière et couleur. 2 Rayonnement polychromatique et monochromatique. Chapitre 19 Sciences Physiques - BTS Lumière et couleur 1 Introduction. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs I) SYNTHESE ADDITIVE Couleurs I.1 Couleur spectrale et couleur perçue Lumière blanche et couleur spectrale Exp prof : décomposition de la lumière par un prisme (ou un réseau) Couleurs spectrales (exemples)

Plus en détail

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière I. Réfraction de la lumière A. Mise en évidence expérimentale 1. Expérience 2. Observation - Dans l air et dans l eau, la lumière se propage en ligne droite. C est le phénomène de propagation rectiligne

Plus en détail

O3 COULEUR DES OBJETS

O3 COULEUR DES OBJETS O3 COULEUR DES OBJETS Prévoir le résultat de la superposition de lumières colorées et l effet d un ou plusieurs filtres colorés sur une lumière incidente. Utiliser les notions de couleur blanche et de

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

TP1 : Ombres et couleurs - Correction

TP1 : Ombres et couleurs - Correction TP1 : Ombres et couleurs - Correction I II II.1 Obtention de lumières colorées à partir de la lumière blanche Mélangeons les lumières colorées Expériences II.1.1 II.1.2 II.2 Utilisation de lumières rouge,

Plus en détail

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients.

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients. 3. Les filtres utilisés permettent de soustraire «une couleur à une autre», c est-à-dire certaines radiations lumineuses à la colorée incidente. Leur rôle est de ne transmettre, à un œil, que les informations

Plus en détail

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Introduction : On ne peut ni aller sur les étoiles, ni envoyer directement des sondes pour les analyser, en revanche on les voit, ce qui signifie qu'on reçoit

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée La couleur à l œuvre Correction du Parcours élèves Lycée Département éducation formation Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 1 LA COULEUR, FILLE DE LA LUMIERE Quelle est la

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

Chapitre 1 Lumières et couleurs.

Chapitre 1 Lumières et couleurs. Chapitre 1 Lumières et couleurs. Items Connaissances Acquis Composition de la lumière blanche. Action d un filtre sur la lumière blanche. Synthèse additive. Couleur perçue lorsqu on observe un objet. Lumière

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur?

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? Notions et contenus Compétences attendues Couleur, vision et image Couleur des objets.

Plus en détail

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé 3. Obtention de Lumières colorées xpliquons comment agissent les filtres 1. Je manipule Le matériel Spectroscope, écran blanc, lampes colorées. (6 lumières colorées rouge, verte, bleue jaune, cyan et magenta).

Plus en détail

***** Introduction. Le problème esthétique de la couleur s articule autour de 3 points de vue, qui se bousculent et se complètent à la fois :

***** Introduction. Le problème esthétique de la couleur s articule autour de 3 points de vue, qui se bousculent et se complètent à la fois : Collection Théories Créatives Les couleurs sensibilisation à destination des artistes A R Tournadre - Introduction - Le cercle chromatique définition et vocabulaire des couleurs o les couleurs primaires,

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel)

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Octobre 2014 Table des matières Spectre électromagnétique... 3 Rayons lumineux... 3 Réflexion... 3 Réfraction... 3 Lentilles convergentes...

Plus en détail

La couleur et sa résistance

La couleur et sa résistance La couleur et sa résistance Quels sont les éléments à réunir pour analyser la couleur? Une source lumineuse (l illuminant) Un récepteur (l œil) Un objet observé sous la source lumineuse Un système à trois

Plus en détail

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main P a g e 1 Titre : Description de l activité : Mieux appréhender l analyse de la lumière par spectroscopie. Situation déclenchante : La décomposition de la lumière par un prisme de verre est connue depuis

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

TP2 : Les couleurs d un tableau

TP2 : Les couleurs d un tableau TP2 : Les couleurs d un tableau Objectifs Comprendre comment les peintres réalisent leurs mélanges de couleurs pour obtenir les nuances désirées pour leurs tableaux. I Piet Mondrian Piet Mondrian est un

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques Thème: La représentation visuelle Chap. 2: Les paramètres physicochimiques de la couleur I- Pigments et colorants 3 origines différentes : 1. Utilisation de produits minéraux: Oxyde de fer = rouille (Terres

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 Les couleurs : dans les objets ou dans nos têtes? A gauche : le dessin originel. Au milieu : ce dessin reproduit par un «daltonien»

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

- 1 - Expérience no 21 ELEMENTS D OPTIQUE 1. INTRODUCTION

- 1 - Expérience no 21 ELEMENTS D OPTIQUE 1. INTRODUCTION - 1 - Expérience no 21 1. INTRODUCTION ELEMENTS D OPTIQUE Dans cette expérience les principes de l optique géométrique sont applicables car les obstacles traversés par la lumière sont beaucoup plus grands

Plus en détail

THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS. Synthèse additive, synthèse soustractive

THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS. Synthèse additive, synthèse soustractive Première S THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS TP 2 Synthèse additive, synthèse soustractive I. Introduction Situation 1 : Projection d un extrait du film «ABYSS» de James Cameron.

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres Les filtres 3 questions (-exemples) auxquelles cette fiche va essayer de répondre : Question 1 Que va-t-il se passer si j utilise un filtre bleu dans une zone qui est d autre part éclairée par un autre

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

TP4 : Etude de solutions colorées

TP4 : Etude de solutions colorées TP4 : Etude de solutions colorées Objectifs Comprendre le principe de la spectrophotométrie Comprendre le problème posé par les peintures photodégradables On dispose d une solution magenta de permanganate

Plus en détail

Physique chimie 4 eme Chapitre 10 Les couleurs de la lumière

Physique chimie 4 eme Chapitre 10 Les couleurs de la lumière Physique chimie 4 eme Chapitre 10 Plan du cours: Introduction: Expérience de la décomposition de la lumière blanche DM 3: Interprétation de l'expérience de la décomposition de la lumière blanche par Aristote

Plus en détail

La couleur des étoiles (La loi de Wien)

La couleur des étoiles (La loi de Wien) FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 6 La couleur des étoiles (La loi de Wien) Type d'activité Activité documentaire et utilisation de TIC Notions et contenus du programme de 1 ère S Largeur

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : mathématiques-sciences physiques Leçon en sciences portant sur les programmes de lycée professionnel Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr

Plus en détail

LA LUMIÈRE. La lumière Dossier BAC PRO SEN EIE LP du Giennois page : 1

LA LUMIÈRE. La lumière Dossier BAC PRO SEN EIE LP du Giennois page : 1 LA LUMIÈRE La lumière Dossier BAC PRO SEN EIE LP du Giennois page : 1 1 QU'EST-CE QUE LA LUMIÈRE? Deux théories physiques contraires (mais semble-t-il complémentaires) s'affrontent. La première, dite corpusculaire,

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

Plan. Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images. IUT StDié. Introduction. 1. Nature et propagation i. de La la lumière lumière

Plan. Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images. IUT StDié. Introduction. 1. Nature et propagation i. de La la lumière lumière Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images IUT StDié Cours niveau Licence Optique v.2005-10-05 Stéphane Gobron Plan Introduction 2. Image, réflexion et réfraction 4. Interférences et

Plus en détail

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe :

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe : Nom / Prénom : Classe : DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30 TELEPHONE INTERDIT CALCULATRICE AUTORISEE I- Les étoiles : Compétences : Lire un graphique - Effectuer un calcul - Raisonner - Argumenter

Plus en détail

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS Première Année Premier Cycle ANNALE 2005-2006 FILERE FAS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Par M.Rey marie.rey@insa-lyon Physique 1 Filière FAS TABLE DES MATIERES PROPAGATION DE LA LUMIERE...

Plus en détail

LES COULEURS DE LA LUMIERE

LES COULEURS DE LA LUMIERE LES COULEURS DE LA LUMIERE Répertoire de questions et de représentations mentales erronées d étudiants normaliens sur le thème de la lumière. Questions - réponses. Références livresques et électroniques.

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Quebec PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Direction de la formation générale

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

La lumière et les ombres.

La lumière et les ombres. La lumière et les ombres. La lumière et les ombres. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : La notion de source lumineuse : recensement de tout ce qui «produit» de la lumière. Séance n 2 : Propagation rectiligne

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

Conclusion : Les couleurs en informatique sont formées à l aide de trois couleurs primaires, deux synthèses, et des modèles pour les coder.

Conclusion : Les couleurs en informatique sont formées à l aide de trois couleurs primaires, deux synthèses, et des modèles pour les coder. Constat : les ordinateurs sont en couleur. Problème : comment forme-t-on les couleurs en informatique? Pixels : Hypothèse : on suppose que l on utilise un petit nombre de couleurs qui sont mélangées. Synthèse

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Leçon N 4. Par groupe de quatre élèves, formuler des hypothèses en tentant de répondre aux questions suivantes :

Leçon N 4. Par groupe de quatre élèves, formuler des hypothèses en tentant de répondre aux questions suivantes : Son et Lumière Leçon N 4 Lumières et couleurs I. DÉCOMPOSITION DE LA LUMIÈRE BLANCHE Question du jour : combien y a-t-il de couleurs dans un arc-en-ciel? Activité n 1 : Formulation d hypothèses Par groupe

Plus en détail

LE SPECTROSCOPE À PRISME. ANALYSE DES SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORBTION

LE SPECTROSCOPE À PRISME. ANALYSE DES SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORBTION LE SPECTROSCOPE À PRISME. ANALYSE DES SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORBTION 1. Le but du travail 1.1. Mise en evidence du phénomène de dispersion de la lumière par l observation des spectres d émission et

Plus en détail

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène :

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène : Défi : La lumière est-elle blanche? un disque compact, une lampe de poche 1. Eclaire le CD. Ton hypothèse s est-elle vérifiée? 1 Défi : La lumière est-elle blanche? un miroir, une cuvette, de l eau, une

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

CQFR physique 3 : Les couleurs

CQFR physique 3 : Les couleurs CQFR physique 3 : Les couleurs 1) La est une polychromatique, c est à dire une constituée de la superposition d une infinité de rayons lumineux colorés appelés radiations monochromatiques. 2) Une radiation

Plus en détail

I. Synthèses colorées

I. Synthèses colorées Chap. II 1. La synthèse additive Les cônes sont des cellules permettant à l œil de voir les couleurs. Il en existe trois types et chacun d eux est sensible à une couleur différente : bleu, rouge ou vert.

Plus en détail

Stage : DEMARCHE SCIENTIFIQUE A PARTIR D UNE SITUATION PROBLEME.

Stage : DEMARCHE SCIENTIFIQUE A PARTIR D UNE SITUATION PROBLEME. Stage : DEMARCHE SCIENTIFIQUE A PARTIR D UNE SITUATION PROBLEME. Thème choisi : Couleur d un objet en lumière colorée. Pré-requis : Les sources de lumière, décomposition de la lumière blanche, les lumières

Plus en détail

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière.

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière. La lumière I- Les sources de lumière La lumière est émise par des sources de lumière. Certaines sources produisent leur propre lumière, ce sont les sources primaires de lumière. Il existe deux types de

Plus en détail

Les sources de lumière.

Les sources de lumière. Les sources de lumière. 1. La lumière. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par leur longueur d onde et par l énergie

Plus en détail

Notre environnement est embelli par la couleur. Celle-ci change selon l éclairement.

Notre environnement est embelli par la couleur. Celle-ci change selon l éclairement. NOTIONS SUR LA COULEUR Notre environnement est embelli par la couleur. Celle-ci change selon l éclairement. La lumière blanche est composée de lumières colorées. Un corps blanc diffuse toutes les lumières,

Plus en détail

L œil ; un système optique

L œil ; un système optique Première L/ES - AP SPC 1 L œil ; un système optique 1/ Des notions à avoir bien comprises Propagation de la lumière : dans un milieu homogène (même propriété en tous points), la lumière se propage en ligne

Plus en détail

A l aide d un prisme ou d un réseau, on peut décomposer la lumière blanche.

A l aide d un prisme ou d un réseau, on peut décomposer la lumière blanche. A l aide d un prisme ou d un réseau, on peut décomposer la lumière blanche. On observe un faisceau de lumière colorée allant du violet au rouge comme lors de la formation d un arcen-ciel. 400 440 480 500

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LES COULEURS DES OBJETS

CHAPITRE 3 : LES COULEURS DES OBJETS CHAPITRE 3 : LES COULEURS DES OBJETS Lycée International des Pontonniers Septembre 2016 I. Synthèse additive des couleurs 1. Couleur spectrale et couleur perçue a. Lumière blanche Définition : on appelle

Plus en détail

O 2 Formation d images par un système optique.

O 2 Formation d images par un système optique. par un système optique. PCS 2015 2016 Définitions Système optique : un système optique est formé par une succession de milieux homogènes, transparents et isotropes (MHT) séparés par des dioptres (et /

Plus en détail

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 PHOTO PLAISIRS La Lumière Température de couleur & Balance des blancs Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 Blanc Infrarouge Flash Température Lumière RVB Couleur chaude Couleur Couleur Couleur Incandescente

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

Les couleurs A- POUR VOIR LES COULEURS DES OBJETS, IL FAUT LES ÉCLAIRER! Un parcours dans le noir

Les couleurs A- POUR VOIR LES COULEURS DES OBJETS, IL FAUT LES ÉCLAIRER! Un parcours dans le noir Les couleurs Séquence 1 : voir les couleurs des objets Cette séquence offre aux élèves l opportunité d explorer des perceptions visuelles et de constater : - le rôle de l œil ; - le parcours de la lumière

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La vision

Physique, chapitre 8 : La vision Physique, chapitre 8 : La vision 1. Voir un objet 1.1 Sources de lumière Une source primaire de lumière produit la lumière qu elle émet. Par exemple, le soleil, une ampoule, le feu, un éclaire, une luciole

Plus en détail

OLYMPIADES DE PHYSIQUE 2005 A LA RECHERCHE DU RAYON VERT

OLYMPIADES DE PHYSIQUE 2005 A LA RECHERCHE DU RAYON VERT OLYMPIADES DE PHYSIQUE 2005 A LA RECHERCHE DU RAYON VERT Louis Veyrat, Christophe Tassot Lycée Bellevue, Toulouse 2005 a été l'année de Jules Verne, le grand romancier du 20me siècle. Dans toutes ses œuvres,

Plus en détail

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées.

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées. Niveau 4 ème Physique Chimie Document du professeur 1/ 7 SYNTHESE ADDITIVE DE LUMIERES COLOREES Programme C- La lumière couleurs et images Cette séance expérimentale illustre la partie de programme ci-dessous,

Plus en détail

OPTIQUE 2 La couleur des objets

OPTIQUE 2 La couleur des objets OPTIQUE 2 La couleur des objets ACTIVITES Activité 1 : Comprendre l origine de la couleur des objets Expérience A : Éclairer des écrans en lumière blanche Réponses aux questions 1. Le seul écran qui diffuse

Plus en détail

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD 1) Quelles sont les couleurs primaires de la synthèse additive. 2) Recopier et compléter le schéma ci-dessous. 1)- Couleurs primaires de la synthèse

Plus en détail

ambiance lumineuse 3

ambiance lumineuse 3 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL www.ergonomie.chups.jussieu.fr Directeur du diplôme Docteur

Plus en détail

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique.

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique. OPTIQUE GEOMETRIQUE Définitions : L optique est la science qui décrit les propriétés de la propagation de la lumière. La lumière est un concept extrêmement compliqué et dont la réalité physique n est pas

Plus en détail

COULEURS ET ARTS. La couleur d un objet dépend de. Cette diffusion dépend de deux facteurs : *., *..

COULEURS ET ARTS. La couleur d un objet dépend de. Cette diffusion dépend de deux facteurs : *., *.. COULEURS ET ARTS Depuis la Préhistoire, l Homme utilise des pigments et des colorants pour modifier son environnement. Depuis les oxydes de fer des peintures rupestres, jusqu aux colorants synthétiques,

Plus en détail

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES PREMIÈRE S THÈME : OBSERVER VISION IMAGE COULEUR DS 0 A 0 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... On prendra soin tout au long du devoir de justifier et de rédiger

Plus en détail