HISTORIQUE ET DÉFINITIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTORIQUE ET DÉFINITIONS"

Transcription

1

2 S Y S T È M E A C A S E T T C A S HISTORIQUE ET DÉFINITIONS TYPES D A.C.A.S. ET PRINCIPES DU T.C.A.S. LES ALERTES VISUELLES ET SONORES COMPOSANTS DU SYSTEME ET TYPES D ÉCRAN LOGIQUE ANTI ABORDAGE EN VOL RÉSOLUTION ADVISORY COORDONNÉES RENCONTRE À TROIS AÉRONEFS DÉTECTION DES INTRUS AU SOL RELATIONS T.C.A.S. - HOMMES RÉGLEMENTATION ET PERSONNELS

3 ACAS / TCAS : HISTORIQUE LES CAUSES D UNE ÉVOLUTION OBLIGATOIRE CROISSANCE DES ABORDAGES 1956 Deux avions de ligne à Grand Canyon 1978 Avion de ligne et avion léger à San Diégo 1986 DC 9 et avion privé à Cerritos 2002 B 757 et TU 154 à Überlingen (Allemagne) TRAFIC COMMERCIAL EN PLEINE EXPANSION SÉCURITÉ AFFECTÉE EN ZONES DENSES ABSENCE DE REDONDANCE DES SYSTEMES DE TRANSMISSION D INFORMATION DE CIRCULATION AÉRIENNE

4 ACAS / TCAS : HISTORIQUE DÉCISION : ÉTUDE D UN SYSTÈME ANTI COLLISION Etude du concept «Anti collision» à partir de 1955 (Dr John S Morrell) et développement du système dans les 1960 / 70 sous l appellation AIRBORNE COLLISION AVOIDANCE SYSTEM. Lancement des études sur Normes internationales O.A.C.I. en Reconnaissance officielle de l ACAS par l OACI le 11 novembre Décision de l obligation d emport d un équipement embarqué d anti-collision dénommé T.C.A.S. en Transport Public en 1989 aux USA TRAFFIC ALERT AND COLLISION AVOIDANCE SYSTEM.

5 ACAS / TCAS : HISTORIQUE Développement des systèmes «anti-abordage» dans le monde USA : TCAS II obligatoire depuis 1993 pour tous les avions civils à turbine de plus de 30 passagers EUROPE : en 1995, projet d obligation d emport d ACAS II par Eurocontrol et entériné par EATCHIP (Européan Air Traffic Control Harmonisation and Implémentation Project) EUROPE : premières obligations d emport de TCAS - 1er janvier 2000 tous les avions civils à turbine de plus de 19 sièges ou d une masse maxi > 15 tonnes - 1er janvier 2005, tous les avions civils à turbine de plus de 19 sièges ou d une masse maxi > 5,7 tonnes OBLIGATION D EMPORT DU TCAS EN VIGUEUR : Inde, Japon, Australie, Égypte, Argentine, AUTRES PAYS : proposition en 2003 d équiper tous les avions de plus de 30 passagers ou de masse > 15 tonnes Réflexion en cours sur nécessité de TCAS à bord des avions de transport militaire.

6 ACAS / TCAS : DÉFINITIONS DEUX ACRONYMES POUR UNE MÊME FONCTION ACAS (Airborne Collision Avoidance System) Concept de système d anti-collision embarqué. Sont inclus dans cette appellation les normes adoptées par l OACI en 1994 et modifiées d importance en L ACAS peut délivrer des informations sur les trafics proches (distance, gisement, altitude, évolution) ainsi que sur des actions à entreprendre en vue d éviter un abordage imminent. TCAS (Traffic alert and Collision Avoidance System) Équipement embarqué développé par les Etats-Unis et correspondant aux normes ACAS. Le TCAS II version 7.0 est la dernière version homologuée à ce jour. Obligatoire en Europe.

7 ACAS / TCAS : DÉFINITIONS Les alertes : le Trafic Advisory (TA) T A (Trafic Advisory) ou avis de trafic transmis au pilote par visualisation sur instrument du tableau de bord ou (et) information sonore automatisée. Objectif : Assister le pilote dans la recherche visuelle de l intrus et le préparer à une action éventuelle d évitement qui sera confirmée par un avis de résolution. Seuils de déclenchement pour les T A 20 à 48 secondes avant la possibilité d impact (CPA = Closest Point of Approch) 850 feet au dessus ou au dessous de l avion (1 200 feet au delà du FL 240 Si Avion intrus à moins de 6 NM et de 1200 feet sans T.A, affichage information «Trafic proche».

8 ACAS / TCAS : DÉFINITIONS R A Les alertes : le Résolution Advisory (RA) (Résolution Advisory) ou avis de résolution d un risque imminent d abordage transmis au pilote par visualisation sur instrument du tableau de bord ou (et) information sonore automatisée. Objectif : Alerter le pilote d un danger imminent et lui donner l indication et la valeur de l action à effectuer (monter ou descendre à tant de pieds par minute) pour résoudre le conflit. Seuils de déclenchement pour les T A 15 à 35 secondes avant la possibilité d impact (CPA = Closest Point of Approch), si transpondeur en mode C. Dans le cas général, les seuils verticaux de déclenchement pour les RA varient entre 600 et 800ft suivant l altitude de l avion de référence. Si Avion intrus équipé TCAS II, coordination des deux T.C.A.S. INDICATIONS SIMULTANÉES DES SENS DE RÉSOLUTION COMPATIBLES

9 ACAS / TCAS : PRINCIPES UNE SEULE FONCTION INDÉPENDANTE : L ANTI-ABORDAGE Critères d Anti-abordage basés sur un TEMPS DE VOL et non sur une distance. Équipement embarqué INDÉPENDANT totalement des autres instrumentations (P.A., Systèmes navigation, FMS, ) de toute technologie extérieure (balises, antennes, satellites,..) de toute assistance sol et calculateurs circulation aérienne. Équipement embarqué en interrogation PERMANENTE des transpondeurs SSR des avions environnants (émission sur 1030 MHz, réception sur 1090 MHz). L A.C.A.S. génère les alertes A.C.A.S. 1 est limité à la fourniture des T.A. (Avis de Trafic) ; A.C.A.S. 2 fournit les avis de trafic et les avis de résolution dans le plan vertical ; A.C.A.S. 3 donne les avis de trafic et les avis de résolution dans les plans vertical et horizontal.

10 ACAS / TCAS : PRINCIPES LE TEST HORIZONTAL PRINCIPES DES MESURES FOURNIES PAR LE T.C.A.S. Pas de connaissance des routes et des vitesses des avions «intrus» Vision du rapprochement linéaire des avions «intrus» Critères de raisonnement du système «LE CALCUL D UN TEMPS», temps restant entre l'instant présent et l'abordage supposé (TCPA) 35 secondes ALARME R.A. ACTIVE Distance de déclenchement de l'alarme très variable, dépend des diverses géométries de rencontres et de la vitesse des avions.

11 ACAS / TCAS : PRINCIPES LE TEST VERTICAL Le critère d'anti abordage est un temps (cas général) 35 secondes ZTHR ZTHR ALARME R.A. ACTIVE SEUIL DE DÉCLENCHEMENT ALARME (ZTHR) EN VERTICAL TA = 850 à 1200 FEET RA = 600 à 800 FEET RA peut être généré à une distance supérieure à 9 NM, (avions stables) pour une convergence faible, cette distance peut être de 2 à 3 NM.

12 ACAS / TCAS : PRINCIPES CONDITIONS D ALERTE Pas d alerte si transpondeur de l intrus inactif Avis trafic si transpondeur de l intrus actif (tous modes) Avis de résolution si transpondeur transmet l altitude (SSR mode A + C et mode S) Les alertes générées par l ACAS II dépendent du mode de transpondeur de l intrus (SI transpondeurs mode S, avis de résolution coordonnées et complémentaires RÉGLEMENTATION : Le pilote doit assurer une action corrective immédiate même s il déroge à une clairance pour suivre un AVIS DE RÉSOLUTION. Le contrôleur cesse d être responsable de la séparation de l avion pendant la déviation de sa trajectoire mais lui doit l info de trafic.

13 ACAS / TCAS : PRINCIPES FONCTIONNALITÉS DU SYSTÈME Portée de la surveillance des transpondeurs : RA = 14 NM (26km) en mode C ; 40 NM en mode S Nombre maxi d'avions traités simultanément : 30 Cycle de traitement de l information = 1 seconde Anti-abordage assuré jusqu à vitesse rapprochement 1200 Kt et ft / mn verticalement Génération d alarmes visuelles et sonores Les alarmes sonores du T.C.A.S. NE SONT PAS PRIORITAIRES par rapport aux alarmes décrochage, cisaillement de vent, proximité du sol,

14 ACAS / TCAS : LES ALERTES SYMBOLOGIE DE L INFORMATION VISUELLE LOSANGE BLEU OU BLANC = intrus non menaçant Trafics proches(moins de 6NM et moins de 1200 Feet de l avion) (si distance supérieure, losange bleu ou blanc non rempli). DISQUE JAUNE = intrus en Trafic Advisory 20 à 48 secondes avant CPA (Closest Point of Approch) CARRÉ ROUGE = intrus en Résolution Advisory 15 à 35 secondes avant CPA (Closest Point of Approch) Si SSR en mode A + C + Indication de manœuvre verticale à effectuer Coordination des 2 TCAS en version II. Précision d affichage = un NM et gisement + ou 10 sur échelle 10NM.

15 ACAS / TCAS : LES ALERTES LES ALARMES VISUELLES Descend Climb Adjust Vertical Speed (avis faiblissant) Increase Climb (Avis se renforçant) Maintain Climb Adjust Vertical Speed (réduire taux de descente) Adjust Vertical Speed (avis multi-intrus) Monitor Vertical Speed

16 ACAS / TCAS : LES ALERTES LES ALARMES SONORES Type d avis Sens vers le bas Sens vers le haut TA TRAFIC TRAFIC RA préventif Monitor vertical speed Monitor vert- speed RA correctif Descend, descend Climb, climb RA renforçant Increase descend Increase climb RA faiblissant Adjust vert- speed Adjust vert- speed RA s inversant Descend,descend NOW Climb,climb NOW MESSAGE DE FIN DE R.A. Clear of conflict Clear of conflict

17 ÉQUIPEMENT T.C.A.S. ÉCRAN T.C.A.S. - I.V.S.I. (Instantaneous Vertical Speed Indicator) Le pilote doit manœuvrer afin d'obtenir une vitesse verticale (ici : 1500 ft / mn) (TA) (RA) Trafic proche non menaçant < de 6 Nm et < 1200 ft Écran à cristaux liquides : conjugaison d un variomètre et d un TCAS

18 ÉQUIPEMENT T.C.A.S. EFIS avec avis TCAS sur l'échelle de vitesse verticale En cas de RA "Increase", vitesse verticale : l'échelle devient intégralement rouge (+/ ft/mn) avec une petite zone verte en haut ou en bas selon le cas. Échelle dilatable de 1 à 320 Nm Informations TCAS réparties entre le PFD (Primary Flight Display) pour les RA et le ND (Navigation Display) pour l'affichage du trafic.

19 ÉQUIPEMENT T.C.A.S. EFIS avec avis TCAS sur l'horizon artificiel Trapèze définissant un RA (pas de zone verte) sur ce type d écran) Le pilote doit agir sur l'assiette de l'avion afin de mettre la maquette en dehors du trapèze rouge Pilote affiche l'assiette convenable (fonction de la maquette du trapèze rouge), Avion en évolution au taux vertical prescrit par le TCAS.

20 ACAS / TCAS : DOCTRINE ALARME : "RÉSOLUTION ADVISORY" CLIMB, CLIMB Le pilote doit réagir dans les 5 secondes Le suivi du RA est toujours manuel : P.A. débranché, accélération verticale de 0.25 g, vitesse verticale de +/-1500 ou 2500 ft / mn ou autres selon le cas. Un RA peut être coordonné et n est jamais signalé au pilote : donc ne jamais manœuvrer à l encontre du TCAS Le TCAS ne demande pas de changer de niveau, ni de dévier d'un certain nombre de pieds, mais seulement de maintenir une vitesse verticale (selon les arcs rouges) pour assurer l évitement

21 ACAS / TCAS : DOCTRINE ALARME : "RÉSOLUTION ADVISORY" CLIMB, CLIMB Le pilote doit avertir le contrôle dès que possible (phraséologie définie). Priorité T.C.A.S. sur contrôleur. Le RA tient compte de toutes les menaces. Le message "clear of conflict" est émis quand les avions divergent horizontalement. Le pilote doit alors revenir rapidement à la clairance initiale.

22 ACAS / TCAS : DOCTRINE CHOIX DU SENS DU R.A. Le sens du RA est choisi en fonction de l écart vertical visé : ALIM. Il doit être atteint à l instant du CPA (CPA, point de rapprochement maximum, et représente un instant et non un point géographique). CPA ALIM INTRUS EN MENACE ALIM Seule l indication du sens «VERS LE BAS» permettra de réaliser ALIM, contrairement au sens «VERS LE HAUT». LE T.C.A.S. VA DONC INITIER LA PROCÉDURE : «VERS LE BAS».

23 ACAS / TCAS : DOCTRINE RA SANS CROISEMENT D ALTITUDE La logique d anti-abordage cherche à éviter les RA provoquant un croisement d altitude. CPA ALIM ALIM Les sens "vers le bas" et "vers le haut" permettraient de réaliser ALIM. Le sens "vers le haut" est choisi car il évitera de croiser l'altitude de l'intrus.

24 ACAS / TCAS : DOCTRINE R.A. COORDONNÉES Si les deux avions sont équipés TCAS II, une coordination est effectuée : le premier TCAS II émettant une alarme (différence d une fraction de seconde) impose le sens d alarme complémentaire à l autre TCAS. CPA T.C.A.S. R.A. Climb ALIM ALIM T.C.A.S. R.A. Descend Lorsque les deux avions ont un TCAS actif, les RA sont coordonnés. Il est interdit de manœuvrer à l'opposé du RA.

25 ACAS / TCAS : DOCTRINE R.A. Climb LES AVIS R.A. SONT ATTÉNUÉS R.A. Adjust Vertical speed T.C.A.S. 1 2 CPA ALIM T.C.A.S. ALIM 2 1 R.A. Descend R.A. Adjust Vertical speed Quand les TCAS ont détecté que la distance d évitement est suffisante, les avis de résolution sont atténués dans les deux avions. Adjust vertical speed et Adjust vertical speed

26 ACAS / TCAS : DOCTRINE RENCONTRE A TROIS FL 320 R.A. Don t climb Don t Descend R.A. Climb C FL 310 B FL 300 R.A. Climb R.A. Descend A

27 ACAS / TCAS : DOCTRINE RENCONTRE A TROIS (Détails de la visualisation Avion B) FL 310 B R.A. Climb R.A. Adjust Vertical Speed

28 ACAS / TCAS : DOCTRINE DÉTERMINATION DES INTRUS AU SOL Sous 1700 pieds AGL, la logique TCAS vérifie si les intrus sont au sol. Altimètre barométrique Radio altimètre Intrus en vol Niveau Pression Calage standard Intrus en vol Le TCAS utilise également la radiosonde pour inhiber progressivement les alarmes lorsque l'avion se rapproche du sol : < 1450 ft plus de RA "Increase descent" < 1100 ft plus de RA "Descend" < 1000 ft plus aucun RA, ni d'alarme vocale < 380 ft plus de RA ni TA. Intrus au sol

29 ACAS / TCAS : AVANTAGES SYNTHÈSE GLOBALE Système indépendant, agissant en dernier recours Grande précision en distance (1/128 NM) et recyclage à 1 seconde Prise en compte de toutes les menaces Coordination automatique et indépendante TCAS-TCAS Détection des avions avec transpondeur même si non affichés sur l'écran du contrôleur Le TCAS II a déjà permis de limiter les risques d'abordage dans certaines situations

30 ACAS / TCAS et L HOMME IMPACT OPÉRATIONNEL SUR LES PILOTES Malgré le préavis du T.A. l information R.A. engendre un stress et un besoin d agir précipitamment, compte tenu de la rapidité de la séquence qui se présente, d où : Déviations souvent excessives (moyenne constatée : 650 ft) Lenteur du retour à la clairance (perte de confiance momentanée) Doute sur interprétation de l écran T.C.A.S. (méconnaissance de certains paramètres de l intrus et invisibilité réelle). Dialogues souvent ambiguës sur la fréquence, phraséologie pas toujours respectée d ou incertitudes LA FORMATION DES ÉQUIPAGES EST PRIMORDIALE

31 ACAS / TCAS et L HOMME IMPACT OPÉRATIONNEL SUR LES CONTRÔLEURS Événement non attendu à caractère potentiellement dangereux, d où : Dérangement dans la séquence et risque de désorganisation dans la gestion des autres circulations. Surcharge de la fréquence, phraséologie «aménagée», incompréhension initiale. En cas de RA connu, ne pas donner d instruction contraire, mais continuer à fournir l information de trafic. Des instructions horizontales sont toujours complémentaires à un RA TCAS II qui ne détecte principalement que du vertical. Le contrôleur ne doit pas tenir compte de l équipement TCAS des avions POUR ÉTABLIR ET MAINTENIR LES ESPACEMENTS.

32 ACAS / TCAS : RÉGLEMENTATION CADRE RÉGLEMENTAIRE DES PILOTES Le pilote a toujours la responsabilité finale de son vol Le pilote doit entreprendre immédiatement une action corrective dès affichage RA afin d assurer une séparation sûre (même s il déroge à une clairance ATC pour suivre un RA OPS 1.398). Le pilote suit les consignes de sa compagnie. Le suivi d un RA peut être assimilé à une manœuvre d évitement quelconque : le partage des responsabilités n est pas remis en cause.

33 ACAS / TCAS : RÉGLEMENTATION CADRE RÉGLEMENTAIRE DES CONTRÔLEURS Le suivi d un RA peut être assimilé à une manœuvre d évitement quelconque : le partage des responsabilités n est pas remis en cause. Le contrôleur cesse d être responsable des séparations pendant le temps de la déviation. Le contrôleur ne doit pas tenter de modifier la trajectoire d'un avion dont le pilote a signalé qu'il suit un avis de résolution ACAS.

34

LE TCAS. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TCAS. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TCAS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITION Le TCAS (Traffic alert and Collision Avoidance System)

Plus en détail

Introduction au TCAS TCAS. Exemple d un écran TCAS. Introduction au TCAS. Les composantes du TCAS Version 2. Les composantes du TCAS

Introduction au TCAS TCAS. Exemple d un écran TCAS. Introduction au TCAS. Les composantes du TCAS Version 2. Les composantes du TCAS Introduction au TCAS TCAS Traffic Alert/Collision Avoidance System Composants du TCAS Protection de l espace aérien Logique du système Alarmes TCAS Représentation graphique Conclusions Introduction au

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Projet RÈGLEMENT UE N /2010 DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Projet RÈGLEMENT UE N /2010 DE LA COMMISSION COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le xxx Projet RÈGLEMENT UE N /2010 DE LA COMMISSION du [ ] établissant des exigences communes pour l usage de l espace aérien et des procédures d exécution

Plus en détail

CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE

CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE 10 - A - DÉFINITIONS Assistance radar : Utilisation du radar pour fournir aux aéronefs des renseignements sur leur position ou sur des écarts par rapport à leur route.

Plus en détail

Mise en œuvre de l'ads

Mise en œuvre de l'ads 20/06/2006 Direction Générale Direction de la Technique et Mise en œuvre de l'ads Présenté par Patrick Souchu DSNA/DTI/SO/3E patrick.souchu@aviation-civile.gouv.fr Automatic Dependent Surveillance (ADS)

Plus en détail

Commission Locale de Sécurité

Commission Locale de Sécurité Commission Locale de Sécurité FNE 06 LBH 11 du 22/03/2011 Pénétration de la zone réglementée R14 (tirs BEGO) par un appareil léger Interruption momentanée de l activité de 4 SEM EQSS LANN-BIHOUE SYNOPSIS

Plus en détail

Origine du transpondeur 2 juillet 2002, collision entre un Tupolev et un Boeing 757 Bilan: 71 morts dont 47 enfants

Origine du transpondeur 2 juillet 2002, collision entre un Tupolev et un Boeing 757 Bilan: 71 morts dont 47 enfants Origine du transpondeur 2 juillet 2002, collision entre un Tupolev et un Boeing 757 Bilan: 71 morts dont 47 enfants Quelles sont les équipements et les procédures mis à la disposition de l équipage afin

Plus en détail

LES ESPACES RVSM / CVSM

LES ESPACES RVSM / CVSM LES ESPACES RVSM / CVSM A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITIONS 1.1.HISTORIQUE Vers la fin des années

Plus en détail

Radio Altimètre RADIO-ALTIMETRE. (Radio sonde) RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE

Radio Altimètre RADIO-ALTIMETRE. (Radio sonde) RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE Radio Altimètre (Radio sonde) Principe d opération Composantes Précision Erreurs Utilisation de l information Aide autonome de bord -> H absolue de l'avion au dessus du sol et de l avion - Indication est

Plus en détail

LES REGLES DE L'AIR. Cours 18

LES REGLES DE L'AIR. Cours 18 LES REGLES DE L'AIR Cours 18 1 LES REGLES DE L'AIR 1. Les règles de l'air 1.1 Règles de vol 1.2 Responsabilité du commandant de bord 1.3 Règles de survol des obstacles 1.4 Règles de prévention des abordages

Plus en détail

EVITEMENT. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

EVITEMENT. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs EVITEMENT A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. EVITEMENT EN VOL A VUE OU EN AUTOINFORMATION 1.1.INTRODUCTION

Plus en détail

Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs

Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs Ordonnance concernant les règles de l air applicables aux aéronefs (ORA) Modification du 25 octobre 2006 Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication arrête:

Plus en détail

Incident grave survenu en vol le 23 mars 2003 aux avions immatriculés F-GPMF et F-GHQA exploités par Air France

Incident grave survenu en vol le 23 mars 2003 aux avions immatriculés F-GPMF et F-GHQA exploités par Air France MINISTERE DE L'EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS, DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DU TOURISME ET DE LA MER - BUREAU D'ENQUETES ET D'ANALYSES POUR LA SECURITE DE L'AVIATION CIVILE Incident grave survenu en vol

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE Perte de séparation, avis de résolution TCAS, en instruction solo (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps universel coordonné (UTC). Il convient d y ajouter

Plus en détail

L INTEGRATION DANS LA CIRCULATION D AERODROME. Réf: RDA Règles de l air TA Textes d application

L INTEGRATION DANS LA CIRCULATION D AERODROME. Réf: RDA Règles de l air TA Textes d application L INTEGRATION DANS LA CIRCULATION D AERODROME Réf: RDA Règles de l air TA Textes d application ASPECT REGLEMENTAIRE RAPPELS - Aérodromes contrôlés : Aérodromes sur lesquels le service du contrôle de la

Plus en détail

QCM Règlementation correction. QCM Reglementation/Ivan TORREADRADO

QCM Règlementation correction. QCM Reglementation/Ivan TORREADRADO QCM Règlementation correction QCM Reglementation/Ivan TORREADRADO 1/ Dans un espace aérien de classe D, les services rendus à un aéronef en VFR sont (choisir la combinaison exacte la plus complète) : 1

Plus en détail

Leçon 12 VOL LENT OBJECTIF. Identifier la plage de vol lent, Savoir sortir de la limite de vitesse basse.

Leçon 12 VOL LENT OBJECTIF. Identifier la plage de vol lent, Savoir sortir de la limite de vitesse basse. Leçon 12 VOL LENT Lecture avant vol Manuel ou E-Learning - Polaire et décrochage - Facteur de charge + Etude du Manuel de l avion OBJECTIF Identifier la plage de vol lent, Savoir sortir de la limite de

Plus en détail

Le Grenelle Environnement

Le Grenelle Environnement RÉDUIRE LES NUISANCES SONORES AUTOUR DES AÉROPORTS PARISIENS Relèvement général de 300 mètres des altitudes d arrivée des avions à destination de Paris-Orly, de Paris-Charles de Gaulle et de Paris -Le

Plus en détail

SOUS PARTIE C Agrément et surveillance d un exploitant. SOUS-PARTIE D Procédures opérationnelles

SOUS PARTIE C Agrément et surveillance d un exploitant. SOUS-PARTIE D Procédures opérationnelles SOUS PARTIE C Agrément et surveillance d un exploitant Un C.T.A. spécifie: Appendice 1 à l OPS 1.175 Contenu et conditions d un certificat de transporteur aérien (a) le nom et l adresse (siège principal

Plus en détail

Équipement de mesure de distance DME. DME (suite) DME (suite) DME (suite) DME (suite) DME (suite) Emetteur/Récepteur électronique.

Équipement de mesure de distance DME. DME (suite) DME (suite) DME (suite) DME (suite) DME (suite) Emetteur/Récepteur électronique. Équipement de mesure de distance Emetteur/Récepteur électronique Affiche: La distance entre l avion et la station Calcul de la distance d entre l avion et la station VORTAC ou TACAN Temps de signal Aller-retour

Plus en détail

ATPL Avion / IR Radionavigation 062 Devoir 3 v.1

ATPL Avion / IR Radionavigation 062 Devoir 3 v.1 Chapitre à étudier : Chapitre 062.03.01 : techniques d impulsion Chapitre 062.03.02 : radar sol Chapitre 062.03.03 : radar météorologique embarqué Chapitre 062.03.04 : radar secondaire de surveillance

Plus en détail

ANNEE 1 ANNEE 2 ANNEE 3

ANNEE 1 ANNEE 2 ANNEE 3 CHECK-LIST D APPROBATION DES LIVRETS DE RECYCLAGE DES COMPAGNIES AERIENNES Exploitant :. Type d aéronef : N.B : LES LIVRETS ENTRAINEMENTS ET CONTROLES PERIODIQUES DE CHAQUE EXPLOITANT DOIVENT ETRE DEPOSES

Plus en détail

UNIVERSITE BORDEAUX I

UNIVERSITE BORDEAUX I UNIVERSITE BORDEAUX I Institut de Maintenance Aéronautique QCM Avionique LICENCE D Michaud 2005-2006 V1.0 CORRECTION Une seule réponse par question Durée : 1 heure. EXTRAIT de NAVIGATION 060 REPONSES A

Plus en détail

La gestion de la circulation aérienne (ATM) 20 (40) ans d efforts et perspective

La gestion de la circulation aérienne (ATM) 20 (40) ans d efforts et perspective direction générale de l Aviation civile La de la circulation (ATM) 20 (40) ans d efforts et perspective Onera - Toulouse - 26 Novembre 2003 Jean-Marc Alliot Dominique Colin de Verdière Introduction 40

Plus en détail

SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL REGLES DE VOL AUX INSTRUMENTS IFR

SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL REGLES DE VOL AUX INSTRUMENTS IFR REGLES DE VOL AUX INSTRUMENTS IFR Ce supplément au manuel de vol contient les informations que les conditions de certifications exigent de fournir au pilote. Ces informations remplacent ou complètent celles

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

CIRCUITS D AERODROME

CIRCUITS D AERODROME CIRCUITS D AERODROME PROCEDURES ET PHRASEOLOGIE APPLICABLES AUX AVIONS DE CHASSE 1. PREAMBULE 2. L ARRIVEE AU BREAK 2.1. Historique 2.2. Procédure 3. PROCEDURES ET PHRASEOLOGIE «REACTEUR» A L ARRIVEE 3.1.

Plus en détail

RADIONAVIGATION Objectif :

RADIONAVIGATION Objectif : RADIONAVIGATION Objectif : Apprendre à utiliser un VOR ou un ADF afin de pouvoir se situer géographiquement par rapport à une station et à naviguer. Suivre un radial en rapprochement ou en éloignement

Plus en détail

Notes de cours CIRCULATION AÉRIENNE

Notes de cours CIRCULATION AÉRIENNE Notes de cours 010 CIRCULATION AÉRIENNE 010 CIRCULATION AÉRIENNE SOMMAIRE 1 : Les classes d espace...3 2 : Signaux lumineux...4 3 : Signaux au sol...4 4 : Séparation longitudinale en fonction du temps...5

Plus en détail

Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM

Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM Accueil Contexte Définitions Evolutions réglementaires Autres changements L. FOURNIER

Plus en détail

EXPOSE DU COURS (OACI59) SUR LE MINIMUM DE SEPARATION VERTICALE REDUIT (RVSM) DANS LE DOMAINE DES SERVICES DE LA CIRCULATION AERIENNE

EXPOSE DU COURS (OACI59) SUR LE MINIMUM DE SEPARATION VERTICALE REDUIT (RVSM) DANS LE DOMAINE DES SERVICES DE LA CIRCULATION AERIENNE EXPOSE DU COURS (OACI59) SUR LE MINIMUM DE SEPARATION VERTICALE REDUIT (RVSM) DANS LE DOMAINE DES SERVICES DE LA CIRCULATION AERIENNE Objectif du Cours : Méthode à utiliser : Langue : Formation préalable:

Plus en détail

Quels premiers pas, dans quelle direction pour initier le vol routinier des RPA à basse altitude?

Quels premiers pas, dans quelle direction pour initier le vol routinier des RPA à basse altitude? Quels premiers pas, dans quelle direction pour initier le vol routinier des RPA à basse altitude? Flavien Viguier, SNCF Cécile Rozé, RTE Claude Le Tallec, ONERA Une réglementation, pour quoi faire? Quels

Plus en détail

Expérience IFR «Dreux Nogent» - Phase 2

Expérience IFR «Dreux Nogent» - Phase 2 Expérience IFR «Dreux Nogent» - Phase 2 Philippe Rollet Recherche & Innovation Eurocopter ETFS / Ph. Rollet / Présentation AFHSH09 / 1,v.0 / 28-03-09 Contexte Projet «Dreux Nogent» (DGAC/Eurocopter/CH

Plus en détail

NAVIGATION NAVIGATION. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage

NAVIGATION NAVIGATION. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage NAVIGATION 1. Vérifications avant le décollage NAVIGATION 2. Position géographique de l avion 3.Navigation en vol (de croisière), pilotage automatique 4.Application sur l atterrissage 1 2 1. Vérifications

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE MINISTERE DE L ÉQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS AGENCE NATIONALE DE L'AVIATION CIVILE REGLEMENT TECHNIQUE AERONAUTIQUE

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE MINISTERE DE L ÉQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS AGENCE NATIONALE DE L'AVIATION CIVILE REGLEMENT TECHNIQUE AERONAUTIQUE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE MINISTERE DE L ÉQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS AGENCE NATIONALE DE L'AVIATION CIVILE REGLEMENT TECHNIQUE AERONAUTIQUE RTA 10 TELECOMMUNICATIONS AERONAUTIQUES Vol 4 Edition

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Quasi-collision avec le sol lors de l approche finale de nuit, remise de gaz (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps

Plus en détail

Codes transpondeurs SAMU, quelle efficacité? Jean Beijard DSNA/Direction des Opérations. AFHSH : Samedi 26 mars Département systèmes/technique

Codes transpondeurs SAMU, quelle efficacité? Jean Beijard DSNA/Direction des Opérations. AFHSH : Samedi 26 mars Département systèmes/technique Codes transpondeurs SAMU, quelle efficacité? Jean Beijard DSNA/Direction des Opérations Département systèmes/technique AFHSH : Samedi 26 mars 2011 www.developpement-durable.gouv.fr Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Arrêté du

Plus en détail

La turbulence de sillage

La turbulence de sillage 1 PLAN DE L'EXPOSE Explication du phénomène aérodynamique Caractéristiques des vortex d un avion Dangers de ce type de turbulence Actions à mener dans une turbulence Espacements réglementaires Mise en

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne HexaS800 EVO Descriptif technique Drone 6 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Modèle à haut rendement pour la

Plus en détail

La Descente «Douce» C est possible

La Descente «Douce» C est possible La Descente «Douce» C est possible La Descente "douce" nouvellement redéfinie en "Opérations de descente continue " (CDO : Continuous Descent Operations) par l'oaci (Organisation de l'aviation Civile Internationale)

Plus en détail

Sensibilisation au vol montagne

Sensibilisation au vol montagne Sensibilisation au vol montagne ACCA / Alain BUTET ACCA / BUTET 2012 Vol Montagne 1/29 Sensibilisation au vol montagne Environnement Aérologie et météo Maîtrise de la trajectoire ACCA / BUTET 2012 Vol

Plus en détail

L ALTIMETRIE. L ALTIMETRIE (suite) 4 paramètres : L ALTIMETRIE (suite) L ALTIMETRIE (suite) Navigation dans le plan vertical 2 aspects :

L ALTIMETRIE. L ALTIMETRIE (suite) 4 paramètres : L ALTIMETRIE (suite) L ALTIMETRIE (suite) Navigation dans le plan vertical 2 aspects : L ALTIMETRIE Navigation dans le plan vertical 2 aspects : Règles de séparation des avions L altitude réelle > Marge de survol par rapport à un obstacle L ALTIMETRIE (suite) 4 paramètres : Altitude Pression

Plus en détail

ASSEMBLÉE 35 e SESSION

ASSEMBLÉE 35 e SESSION 1 TE/18 14/9/04 ASSEMBLÉE 35 e SESSION COMMISSION TECHNIQUE Point 23 : Exposé récapitulatif de la politique permanente et des pratiques de l OACI relatives aux systèmes de communications, navigation et

Plus en détail

CALCULATEUR A.I.S. NOTICE UTILISATEUR & FICHE D INSTALLATION

CALCULATEUR A.I.S. NOTICE UTILISATEUR & FICHE D INSTALLATION CALCULATEUR A.I.S. Référence produit : 90-60-501-000 NOTICE UTILISATEUR & FICHE D INSTALLATION Zi de Kerandré Rue Gutemberg 56700 HENNEBONT http://www.nke.fr n Audiotel 0 892 680 656-0,34 /min Sommaire

Plus en détail

DIVISION DE L'ESPACE AERIEN FRANCAIS

DIVISION DE L'ESPACE AERIEN FRANCAIS DIVISION DE L'ESPACE AERIEN FRANCAIS 1 DIVISION DE L'ESPACE AERIEN FRANCAIS. 1 Circulation aérienne générale - Définition 2 Règles de vol - Vol IFR - Vol VFR 3 Services et organismes de la C.A.G - Définitions

Plus en détail

Séminaire FI FFA DU 14 JANVIER 2017

Séminaire FI FFA DU 14 JANVIER 2017 La réglementation NCO EMPORT ET GESTION DU CARBURANT NCO.OP.125 EMPORT DE CARBURANT POUR UN VOL AVEC DÉCOLLAGE ET ATTERRISSAGE DU MÊME AÉRODROME ET EN MAINTENANT L AÉRODROME EN VUE DE JOUR : prévoir le

Plus en détail

Procédures pour les organismes rendant les services de la circulation aérienne aux aéronefs de la circulation aérienne générale RCA/3

Procédures pour les organismes rendant les services de la circulation aérienne aux aéronefs de la circulation aérienne générale RCA/3 Procédures pour les organismes rendant les services de la circulation aérienne aux aéronefs de la circulation aérienne générale RCA/3 TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1. DEFINITIONS... 11 CHAPITRE 2. DISPOSITIONS

Plus en détail

Connaissance des aréronefs. Connaissance des aéronefs : Instruments 1. Instruments

Connaissance des aréronefs. Connaissance des aéronefs : Instruments 1. Instruments Connaissance des aréronefs Connaissance des aéronefs : Instruments I. Les instruments barométriques II. Les instruments gyroscopiques III. Les instruments de radionavigation IV. Exemples de panneaux d'instruments

Plus en détail

DOSSIER PRESSE: eurofot : les huit systèmes testés. ip.eu

DOSSIER PRESSE: eurofot : les huit systèmes testés.  ip.eu DOSSIER PRESSE: eurofot : les huit systèmes testés www.eurofot ip.eu Système de régulateur de vitesse avec détection de distance Le système de régulateur de vitesse avec détection de distance, également

Plus en détail

LE TRANSPONDEUR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TRANSPONDEUR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TRANSPONDEUR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: Le transpondeur d'un aéronef est l'équipement

Plus en détail

1 er cours. Classification des avions : Avions légers Avions d affaires Avions de passagers Avions de défense

1 er cours. Classification des avions : Avions légers Avions d affaires Avions de passagers Avions de défense 1 er cours Classification des avions : Avions légers Avions d affaires Avions de passagers Avions de défense 1 er cours (suite) L aérodynamique de base Écoulement de l air autour d une aile Profil d aile

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques pour l ATC Championnat du monde FAI de longue distance en ballon à gaz

Guide des bonnes pratiques pour l ATC Championnat du monde FAI de longue distance en ballon à gaz Guide des bonnes pratiques pour l ATC 1906...2014 Championnat du monde FAI de longue distance en ballon à gaz Coupe aéronautique Gordon Bennett Juin 2014 Ministère de l écologie, du Développement durable

Plus en détail

Ordonnance du DETEC concernant les règles de l air applicables aux aéronefs

Ordonnance du DETEC concernant les règles de l air applicables aux aéronefs Ordonnance du DETEC concernant les règles de l air applicables aux aéronefs (ORA) du 20 mai 2015 (Etat le 15 juillet 2015) Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de

Plus en détail

Diminuer le bruit des avions en approche à Montréal- Trudeau

Diminuer le bruit des avions en approche à Montréal- Trudeau Diminuer le bruit des avions en approche à Montréal- Trudeau Contexte : Je suis un résident du district François Perrault à Montréal qui est exaspéré par la pollution sonore engendrée par le trafic aérien

Plus en détail

Notice simplifiée EFIS-Dynon D10A

Notice simplifiée EFIS-Dynon D10A Notice simplifiée EFIS-Dynon D10A Présentation de l EFIS D10A L utilisation normale de l EFIS se pilote à partir de la façade de l appareil qui regroupe des boutons et un écran d affichage. La façade Boutons

Plus en détail

CIRCUITS D AERODROME GENERALITES SUR LA PHRASEOLOGIE ET LES PROCEDURES DE DEPART

CIRCUITS D AERODROME GENERALITES SUR LA PHRASEOLOGIE ET LES PROCEDURES DE DEPART CIRCUITS D AERODROME GENERALITES SUR LA PHRASEOLOGIE ET LES PROCEDURES DE DEPART 1. PREAMBULE 2. PHRASEOLOGIE 2.1. Historique 2.2. Règles de base 3. DEROULEMENT CHRONOLOGIQUE D UN DEPART (pour l exemple)

Plus en détail

Théorie Niveau 3 Ordinateur de plongée

Théorie Niveau 3 Ordinateur de plongée Théorie Niveau 3 Ordinateur de plongée 1. Principes généraux : L ordinateur de plongée reçoit en permanence les informations des capteurs de pression, de temps, de température. Le programme de calcul résident

Plus en détail

Appendice 5 VFR de nuit

Appendice 5 VFR de nuit Appendice 5 VFR de nuit 1 Vol de nuit VFR en avion Les conditions dans lesquelles un pilote d avion peut, de nuit, effectuer un vol selon les règles de vol à vue (vol VFR de nuit) sont fixées ci après.

Plus en détail

Gestion des fréquences à la DSNA. Direction générale de l Aviation civile

Gestion des fréquences à la DSNA. Direction générale de l Aviation civile Gestion des fréquences à la DSNA Ministère de l'écologie, de l'énergie,du Ministère de l'écologie, Développement du Développement durable et durable, de l'aménagement des Transports et du Logement territoire

Plus en détail

L ESTIME ÉLÉMENTAIRE

L ESTIME ÉLÉMENTAIRE LEÇON 30 L ESTIME ÉLÉMENTAIRE Lectures avant vol : Manuel ou E-Learning Hauteurs de survol Principes de navigation Principes de navigation OBJECTIF Déterminer en fonction du vent le cap à prendre pour

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 («SERA»)

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 («SERA») MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 («SERA») Principaux changements applicables le 4 décembre 2014 Abréviations utilisées dans le présent document : RDA : annexe 1 à l arrêté du 3 mars 2006 modifié

Plus en détail

Préparer le Système Aéronautique de demain

Préparer le Système Aéronautique de demain International Civil Aviation Organization Préparer le Système Aéronautique de demain Deuxième briefing sur les mises à niveau par blocs du system aéronautique Mise à jour : juillet 2012 La vue d ensemble

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne CineCopter II Descriptif technique Drone 8 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

La turbulence de sillage. sentée e par Thierry PEREIRA

La turbulence de sillage. sentée e par Thierry PEREIRA Présent sentée e par Thierry PEREIRA 1 PLAN DE L'EXPOSEL Explication du phénom nomène ne aérodynamiquea Caractéristiques ristiques des vortex d un d avion Dangers de ce type de turbulence Actions à mener

Plus en détail

Plan. en France Réseau AIS français. ais Service AIS français. ais Service AIS étatique Possibilités s du service AIS maritime

Plan. en France Réseau AIS français. ais Service AIS français. ais Service AIS étatique Possibilités s du service AIS maritime Cetmef AIS Maritime Journée e AIS du 21/06/2005 Plan Déploiement de l AIS l en France Réseau AIS français ais Service AIS français ais Service AIS étatique Possibilités s du service AIS maritime Déploiement

Plus en détail

Règlement du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique

Règlement du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique Règlement du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique (RPN) Modification du 18 avril 2000 Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication

Plus en détail

VIRAGE À MOYENNE INCLINAISON

VIRAGE À MOYENNE INCLINAISON SEFA Virage à moyenne inclinaison - 3-1 VIRAGE À MOYENNE INCLINAISON Objectifs: Effectuer des changements de direction à assiette et à inclinaison stables, et en assurant l'anti-abordage. 3-2 - Guide de

Plus en détail

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Projet de décision de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes précisant les conditions d utilisation des installations radioélectriques en vue de fournir un service de communications

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

Appareil anti-collision Manuel d utilisation

Appareil anti-collision Manuel d utilisation Appareil anti-collision Manuel d utilisation Manuel d utilisation Version 2.00F (17 avril 2005) Hardware Version 2.00 (28 mars 2005) Software Version 2.0.1 (28 mars 2005) 2003-2005 FLARM Technology Sonneggstrasse

Plus en détail

DESCRIPTION GENERALE

DESCRIPTION GENERALE DESCRIPTION GENERALE 1. DESCRIPTION PARTIE GAUCHE : LA COM / LE VOR 1- Le bouton a / Permet de mettre le GPS sous tension en tournant dans le sens des aiguilles d une montre. b/ Permet de régler le volume

Plus en détail

Aide à la lecture des cartes aéronautiques :31 MARS 2005

Aide à la lecture des cartes aéronautiques :31 MARS 2005 Aide à la lecture des cartes aéronautiques :31 MARS 2005 Préambule Pour tous les usagers de l espace aérien, l information officielle complète est disponible auprès du Service de l Information Aéronautique

Plus en détail

RELATION PUISSANCE - VITESSE - INCIDENCE

RELATION PUISSANCE - VITESSE - INCIDENCE LEÇON 6 RELATION PUISSANCE - VITESSE - INCIDENCE Lecture avant vol Manuel ou E-learning Le moteur Conduite moteur Compensateur Effets moteur OBJECTIF Faire varier la vitesse et maintenir la trajectoire

Plus en détail

Check-list PA28-160cv. Visite pré-vol. Avant la mise en marche

Check-list PA28-160cv. Visite pré-vol. Avant la mise en marche Visite pré-vol Avant la mise en marche Béquille Enlevée (et à bord) Frein de parc Serrer Documents carnet de route et manuel de vol Masse de centrage Contrôler ATIS Copier Horamètre Noter Clé En place

Plus en détail

BULLETIN. n 31 Janvier - février - mars sur le trafic aérien CDG - ORLY - LE BOURGET

BULLETIN. n 31 Janvier - février - mars sur le trafic aérien CDG - ORLY - LE BOURGET BULLETIN - - LE BOURGET sur le trafic aérien en Île de France n 31 Janvier - février - mars 2015 S O M MAI R E Trafic des aéroports................ p.2 Configurations..................... p.2 Répartition

Plus en détail

TECHNOLOGIE DES AERONEFS. Instruments de bord

TECHNOLOGIE DES AERONEFS. Instruments de bord TECHNOLOGIE DES AERONEFS Instruments de bord I L altimètre II Le variomètre III L anémomètre IV L indicateur de virage et de symétrie V L horizon artificiel VI Le compas magnétique VII Le conservateur

Plus en détail

Protocole d accord entre le CCA Poitiers et l aéroclub du Poitou. date d effet : 15 mars 2007 Page 1 sur 13

Protocole d accord entre le CCA Poitiers et l aéroclub du Poitou. date d effet : 15 mars 2007 Page 1 sur 13 Page 1 sur 13 Protocole d accord entre le centre de contrôle d approche de Poitiers-Biard et relatif aux activités de vol à voile sur l aérodrome de Poitiers Ce protocole annule et remplace le protocole

Plus en détail

CIRCULATION D AERODROME PHRASEOLOGIE

CIRCULATION D AERODROME PHRASEOLOGIE CIRCULATION D AERODROME PHRASEOLOGIE Généralité Arrêté du 17 juillet 1992 relatif aux procédures générales g de circulation aérienne a pour l utilisation l des aérodromes par les aéronefsa LE SERVICE DE

Plus en détail

BULLETIN D'INFORMATION DSAC

BULLETIN D'INFORMATION DSAC BI 2013/04 Rév. 1 BULLETIN D'INFORMATION DSAC Edité par : OSAC pour DGAC FRANCE Le : 9 OCTOBRE 2013 Révisé le : 30 DECEMBRE 2013 Validité : Ce Bulletin d'information a une durée de validité de 5 ans à

Plus en détail

Performances actuelles et les améliorations en cours dans le domaine de la Veille Météorologique d aérodrome et de région.

Performances actuelles et les améliorations en cours dans le domaine de la Veille Météorologique d aérodrome et de région. SEMAINE DE LA METEOROLOGIE Antananarivo (Madagascar), 08 au 12 décembre 2014 Performances actuelles et les améliorations en cours dans le domaine de la Veille Météorologique d aérodrome et de région. Présenté

Plus en détail

Application du Droit Aérien et Procédures ATC, Règles De l Air et Services de la Circulation Aérienne.

Application du Droit Aérien et Procédures ATC, Règles De l Air et Services de la Circulation Aérienne. Application du Droit Aérien et Procédures ATC, Règles De l Air et Services de la Circulation Aérienne. Cours de réglementation à l usage du pilote privé volant en VFR. ACAT - 2016 v2.2 - Jean Casteres

Plus en détail

LES INSTRUMENTS DE VOLS

LES INSTRUMENTS DE VOLS LES INSTRUMENTS DE VOLS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. L'HORIZON ARTIFICIEL (OU L'INDICATEUR D'ASSIETTE)

Plus en détail

ECOLE DE CHASSE C6 Manuel du parfait newbie. Ecole de Chasse C6. Arrivée au break V1.0

ECOLE DE CHASSE C6 Manuel du parfait newbie. Ecole de Chasse C6. Arrivée au break V1.0 Ecole de Chasse C6 Arrivée au break V1.0 1 Table des matières Introduction 3 I Arrivée au break en solo 4 II Arrivée au break en patrouille 8 III Sécurité 10 2 INTRODUCTION Cette arrivée se fait à vue

Plus en détail

Les activités de simulation du DCAS se déroulent principalement autour du simulateur de vol ainsi que de suites logicielles développées en interne.

Les activités de simulation du DCAS se déroulent principalement autour du simulateur de vol ainsi que de suites logicielles développées en interne. L EXCELLENCE PASSIONNÉMENT ACCUEIL RECHERCHE LES DÉPARTEMENTS DE FORMATION ET DE RECHERCHE DÉPARTEMENT CONCEPTION ET CONDUITE DES VÉHICULES AÉRONAUTIQUES ET SPATIAUX (...) RESSOURCES ET MOYENS DU DCAS

Plus en détail

DGAC / DSNA Forum «Intrusions VFR en EAC» - Toulouse Blagnac 9 Février 2016

DGAC / DSNA Forum «Intrusions VFR en EAC» - Toulouse Blagnac 9 Février 2016 DGAC / DSNA Forum «Intrusions VFR en EAC» - Toulouse Blagnac 9 Février 2016 Presenté par Michel TREMAUD ( retraité, Airbus / Aerotour / Air Martinique, Bureau Veritas ) Intrusion VFR en EAC Personne n

Plus en détail

Favoriser une conscience commune du risque

Favoriser une conscience commune du risque 1 Favoriser une conscience commune du risque Les conditions météorologiques m dégradd gradées et leurs conséquences Jean-Michel BISCARAT DSAC Didier LABYT MÉTÉO-FRANCE Étienne LICHTENBERGER AIR FRANCE

Plus en détail

REC. Objet : Compte-rendu de l incursion de piste survenue en Juillet 2015 à LFBO avec F-GMRA.

REC. Objet : Compte-rendu de l incursion de piste survenue en Juillet 2015 à LFBO avec F-GMRA. REC Objet : Compte-rendu de l incursion de piste survenue en Juillet 2015 à LFBO avec F-GMRA. PREPARATION DU VOL, CONTEXTE : Préparation du vol Le vol, dont l objet était de faire faire un vol de découverte

Plus en détail

LES DISTRACTIONS. Le téléphone au volant R. Le système de navigation R BIZART

LES DISTRACTIONS. Le téléphone au volant R. Le système de navigation R BIZART 3 LES DISTRACTIONS Le téléphone au volant R Le système de navigation R Août 2015 BIZART Le téléphone au volant Au volant, les deux mains c est plus malin! Conduire est une activité multitâche qui demande

Plus en détail

Aide à la lecture des cartes aéronautiques :1 er JUIN 2008

Aide à la lecture des cartes aéronautiques :1 er JUIN 2008 Aide à la lecture des cartes aéronautiques :1 er JUIN 2008 Préambule Pour tous les usagers de l espace aérien, l information officielle complète est disponible auprès du Service de l Information Aéronautique

Plus en détail

Atelier Flight Simulator Le learjet 45

Atelier Flight Simulator Le learjet 45 Atelier Flight Simulator 2003-2004 Le learjet 45 Voici quelques indications sur l utilisation de cet appareil Son tableau de bord se présente ainsi ; A droite les parties principales sont encadrées Cadre

Plus en détail

35) Une zone à statut particulier identifiée par la lettre «P» est : a) réglementée b) interdite c) restreinte d) dangereuse.

35) Une zone à statut particulier identifiée par la lettre «P» est : a) réglementée b) interdite c) restreinte d) dangereuse. Questionnaire Réglementation 1) En vol, lorsque deux aéronefs arrivent face à face : a/ chaque aéronef doit virer à droite b/ ils doivent faire demi-tour. c/ le plus manoeuvrant dégage d/ le moins rapide

Plus en détail

Avertissements et mises en garde

Avertissements et mises en garde Les panneaux d avertissement et de mise en garde illustrés ci-dessous sont présentés dans ce manuel et sont aussi apposés sur l appareil. Ils indiquent les méthodes sûres et correctes pour manipuler le

Plus en détail

III LES INSTRUMENTS BARO- ANEMOMETRIQUES

III LES INSTRUMENTS BARO- ANEMOMETRIQUES III LES INSTRUMENTS BARO- ANEMOMETRIQUES L ALTIMETRE Description Aiguille des dizaines de milliers de pieds Aiguille des milliers de pieds Pression de calage Aiguille des centaines de pieds Bouton de réglage

Plus en détail

PANNES EN PHASE DE DÉCOLLAGE

PANNES EN PHASE DE DÉCOLLAGE LEÇON 20 PANNES EN PHASE DE DÉCOLLAGE Lecture avant vol Manuel ou E-Learning Panne au décollage Manuel de vol : Procédures d urgence OBJECTIF Adapter les actions de pilotage et mettre en œuvre des procédures

Plus en détail

NOUVEAU! Système de formation à la technique du radar

NOUVEAU! Système de formation à la technique du radar NOUVEAU! Système de formation à la technique du radar Avec ce système de formation axé sur la pratique, enseignez aisément des contenus de formation complexes sur la technique du radar Kommunikationstechnik

Plus en détail

Les IHM dans le contrôle et la surveillance du trafic maritime. Xavier Lefèvre 12 Décembre, 2002

Les IHM dans le contrôle et la surveillance du trafic maritime. Xavier Lefèvre 12 Décembre, 2002 Les IHM dans le contrôle et la surveillance du trafic maritime Xavier Lefèvre 12 Décembre, 2002 Présentation 1. Introduction sur SOFRELOG 2. Les missions d un VTS 3. Les fonctions de base d un IHM 4. Le

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL

SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL SUPPLEMENT AU MANUEL DE VOL SYSTEME AUTONOME POUR UTILISATION EN REGIME DE VOL VFR Ce supplément au manuel de vol contient les informations que les conditions de certifications exigent de fournir au pilote.

Plus en détail

avril - mai - juin 2015

avril - mai - juin 2015 - - LE BOURGET BULLETIN sur le trafic aérien EN ÎLE DE FRANCE n 32 avril - mai - juin 2015 SOMMAIRE Trafic des aéroports...p.2 Configurations...p.2 Répartition du trafic par catégorie d avions...p.3 Non

Plus en détail