Un regard sur la vaccination équine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un regard sur la vaccination équine"

Transcription

1 Un regard sur la vaccination équine

2 Les chevaux doivent-ils vraiment être vaccinés? La réponse est OUI, sans la moindre hésitation! Aujourd hui encore, les vaccins représentent le moyen le plus efficace pour prévenir les maladies infectieuses dont les germes guettent un peu partout. Le système immunitaire peut ainsi produire à temps les anticorps spécifiques contre les germes pathogènes contagieux. Grâce au génial mécanisme de mémorisation du système immunitaire, votre cheval bénéficiera encore de la meilleure protection plusieurs mois après la vaccination. Plus les chevaux sont vaccinés, moins les germes pathogènes contagieux ont de chance de survivre dans la population équine et, dans le meilleur des cas, ils en disparaissent. C est pourquoi il est important de garder un œil sur la protection vaccinale de votre cheval.

3 Contre quelles maladies faut-il vacciner? L influenza équine L influenza équine est une maladie virale hautement infectieuse. Plusieurs foyers sont enregistrés chaque année à l échelle de la planète. Les symptômes typiques de cette maladie comprennent une fièvre élevée ( jusqu à 42 C ), une toux sèche, un écoulement nasal et oculaire séreux ainsi qu un abattement. Si les chevaux ne sont pas protégés contre l influenza équine, le virus peut se propager très rapidement et atteindre presque tous les chevaux d une écurie en 1 à 5 jours. Souvent, les muqueuses lésées par les virus sont surinfectées par des bactéries qui viennent alors aggraver le tableau clinique. Pour éviter les séquelles, un traitement vétérinaire adéquat est indispensable. Le vaccin Les virus de l influenza ont cette particularité qu ils peuvent, au même titre que les virus de la grippe chez l homme, modifier leur enveloppe et éviter ainsi d être reconnus par le système immunitaire. Chez le cheval, contrairement au virus de la grippe humaine, cela se produit tous les dix à quinze ans seulement. Malgré cela, il faut veiller à utiliser un vaccin qui induise une protection avérée contre les souches les plus récentes de l influenza équine. Pour les vaccins contre l influenza, la composition antigénique n est pas le seul paramètre important, l adjuvant contenu dans le vaccin joue également un rôle important. L adjuvant participe de manière décisive à la stimulation des cellules immunitaires. Comment protéger mon cheval? Il est possible de vacciner contre l influenza équine. Pour obtenir une protection vaccinale fiable, les recommandations du fabricant du vaccin doivent impérativement être respectées. La règle générale veut que les chevaux non vaccinés et les poulains reçoivent d abord une immunisation de base et qu ensuite, des vaccinations de rappel régulières garantissent la persistance d une défense immunitaire efficace. Le respect des intervalles entre les vaccinations est crucial. Dépasser les intervalles entre les vaccinations peut se comparer à une interruption de l entraînement des défenses immunitaires. Le cas échéant, il faudra passer par une nouvelle immunisation de base pour retrouver le statut immunitaire antérieur.

4 Le tétanos Mis à part l homme, les chevaux, les poneys et les ânes sont les espèces les plus sensibles au tétanos. Le germe Clostridium tetani est une bactérie saprophyte que l on peut également trouver dans le tube digestif d hommes et d animaux en bonne santé. Lorsque, en revanche, il entre au contact de plaies, il se multiplie et produit une toxine qui se lie aux cellules nerveuses. Parmi les chevaux infectés, les cas mortels sont fréquents. La mortalité chez le cheval adulte varie entre 45 et 90 % ; chez le sujet jeune, elle est encore plus élevée. Les signes typiques de cette dangereuse maladie comprennent des troubles locomoteurs avec une raideur des muscles, des tremblements musculaires ainsi qu une excitabilité accrue pouvant déboucher sur des crises de crampes. D autres symptômes comme la procidence de la troisième paupière, les crampes des muscles masticatoires ainsi qu une posture en chevalet peuvent être observés. Comment protéger mon cheval? La vaccination contre le tétanos est indispensable! La vaccination stimule la production d anticorps qui neutralisent les toxines et empêchent ainsi l apparition de la maladie. Un traitement avec le sérum antitétanique après infection est possible, cependant il arrive souvent trop tard car seules peuvent être neutralisées les toxines qui ne sont pas encore liées aux cellules nerveuses.

5 Maladies à virus herpès Les virus herpès représentent, avec les virus de l influenza, les germes les plus fréquemment responsables de maladies respiratoires. Nombreux sont les chevaux qui sont des porteurs persistants du virus, qui donc hébergent en eux de manière latente différents virus herpès équins sans présenter de symptômes cliniques. Font partie de ces virus les virus herpès équins EHV 1 et EHV 4, contre lesquels il existe des vaccins. Comment protéger mon cheval? Il existe des vaccins qui contiennent les deux virus herpès EHV 4 et EHV 1 sous forme inactivée. Ils permettent d encourager le système immunitaire à produire des anticorps. Pour conserver une immunité suffisante, ces vaccinations doivent être répétées tous les six mois. Il est possible de procéder à une vaccination combinée contre l influenza et le tétanos. Ces deux virus attaquent aussi bien le système respiratoire que l appareil génital ou le système nerveux. Le stress ( par exemple transport, maladie, changement d écurie ou concours ) peut réactiver les virus au repos et conduire à leur excrétion. La transmission des virus herpès, par ailleurs très contagieux, se fait par contact direct et par gouttelettes. EHV 1 et EHV 4 sont à l origine des tableaux cliniques suivants : Affections des voies principalement EHV 4 respiratoires également EHV 1 ( rhinopneumonie ) Troubles nerveux centraux principalement EHV 1 ( paralysies, décubitus, mort ) également EHV 4 Avortements principalement EHV 1 ( avortement à virus ) également EHV 4

6 Rage Le virus de la rage se transmet par la morsure d animaux infectés. Le virus migre du site de la morsure via les voies nerveuses jusqu au système nerveux central où il se multiplie et, de là, retourne vers la périphérie. Les chevaux atteints de la rage présentent des démangeaisons au site de la morsure, grattent de leurs sabots, rongent leur crèche et ont une sécrétion de salive accrue. Mis à part un inconfort semblable à des coliques, une agressivité envers les humains et les chiens peut être observée. Nombreux sont les chevaux qui ne présentent cependant aucune excitation, mais qui se tiennent debout tête baissée, titubent ou se couchent fréquemment. La mort survient après 4 à 5 jours. Comment protéger mon cheval? La rage est une maladie à déclaration obligatoire dont le traitement chez l animal est interdit mais la vaccination autorisée. La Suisse est exempte de rage, la vaccination n est nécessaire que dans certains cas exceptionnels.

7 Le schéma vaccinal recommandé chez le cheval Veuillez considérer qu il n existe pas un seul et unique schéma vaccinal correct. Selon le type de vaccin, selon les conditions de vie et l environnement du cheval, votre vétérinaire vous proposera un plan de vaccination en rapport avec les besoins de votre animal. Un survol de vaccinations importantes Maladie Immunisation précoce Immunisation de base 1 ère injection à l âge de 2 ème injection à l âge de Vaccinations de rappel 1 er rappel à l âge de touts les suivants Influenza * possible 6 mois 7 mois 12 mois annuellement ** Tétanos * possible 6 mois 7 mois 24 mois tous les 2 ans Affections à virus herpès * possible 4 mois 5 6 mois 9 12 mois tous les 6 mois Rage possible 6 mois tous les 2 ans ** Il existe également des vaccins combinés influenza / tétanos et influenza / virus herpès ** En tous cas, tenez compte des divergences dans les propositions de vaccination des différentes associations sportives équines

8 Chaque cheval est véritablement unique! Chaque cheval est différent, qu il s agisse de sa personnalité ou de ses conditions de vie. Ceci doit être pris en compte pour le plan de vaccination. Les risques infectieux auxquels votre cheval est exposé varient selon qu il est utilisé dans le sport ou dans l élevage, selon qu il participe à des concours à l étranger ou selon l intensité des contacts qu il a avec ses congénères. Protégez votre cheval et faites-le régulièrement examiner et vacciner par votre vétérinaire. Vous pourrez ainsi jouir pleinement et longtemps de votre compagnon. Facteurs de risque qui ont un impact sur le schéma vaccinal Participation à des concours Transports à l étranger Contacts avec d autres chevaux: dans les écuries de pension, à l entraînement, dans les parcs d hiver, etc. Âge Utilisation dans l élevage

9 Consultez notre site internet Si vous avez d autres questions, adressez-vous à votre vétérinaire. Cette brochure vous est offerte par: 04/ F

Vacciner protège. Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats

Vacciner protège. Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats Vacciner protège Un guide des vaccinations pour propriétaires de chats 2 VACCINER PROTÈGE Les vaccins sont-ils vraiment nécessaires? La réponse est clairement OUI! On voit encore et toujours des chats

Plus en détail

La maladie de carré chez le chien. Maladie de carré (chiens, furets ) : sources et espèces cibles. 1.1 Espèces cibles de la maladie de carré

La maladie de carré chez le chien. Maladie de carré (chiens, furets ) : sources et espèces cibles. 1.1 Espèces cibles de la maladie de carré La maladie de carré chez le chien 1 Maladie de carré (chiens, furets ) : sources et espèces cibles 11 Espèces cibles de la maladie de carré 12 Maladie de carré chez le chat 13 Maladie de carré chez l homme

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Les vaccinations Même si, heureusement, les épidémies sont rares de nos jours en France, les vaccins sont utiles car ils permettent de prévenir un ensemble

Plus en détail

félins peuvent-ils être vaccinés?

félins peuvent-ils être vaccinés? Fiche technique n 6 2 ème édition Contre quelles maladies nos félins peuvent-ils être vaccinés? La vaccination est une des armes les plus efficaces dans la lutte contre certaines maladies infectieuses.

Plus en détail

La rage féline. Epidémiologie* Etiologie* Fiche technique n 12 2 ème édition

La rage féline. Epidémiologie* Etiologie* Fiche technique n 12 2 ème édition Fiche technique n 12 2 ème édition La rage féline La rage est une zoonose inéluctablement mortelle une fois les symptomes déclarés et touche de nombreuses espèces animales. Elle reste une préoccupation

Plus en détail

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable.

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable. SAISON 2011/2012 Quels virus en 2011/2012 Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) Virus A (H3N2) Virus B Virus A (H1N1) est stable. Les 3 types de virus de la grippe Virus grippal Type A Type B Type C Espèces

Plus en détail

La rage féline. Etiologie* Epidémiologie* Fiche technique n 12

La rage féline. Etiologie* Epidémiologie* Fiche technique n 12 Fiche technique n 12 La rage féline La rage est une zoonose* due à un virus. Elle est présente quasiment dans le monde entier. Elle est inexorablement mortelle une fois les symptômes déclarés. La France

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est-ce que la grippe? 2. Comment se transmet la grippe? 3. Combien de temps une personne infectée est-elle contagieuse? 4. Quels sont les symptômes de la

Plus en détail

LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT

LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT PAS SEULEMENT LES PATIENTS Monica Attinger Unité HPCI VD SSSH -16 mars 2013 /CHUV Rappel Infection : envahissement de l organisme par des germes capables de provoquer une maladie

Plus en détail

Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie

Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie Le phénotype immunitaire d un individu caractérise sa capacité à répondre, grâce aux effecteurs de l immunité adaptative, aux différents agents

Plus en détail

félins peuvent-ils être vaccinés?

félins peuvent-ils être vaccinés? Fiche technique n 6 Contre quelles maladies nos félins peuvent-ils être vaccinés? Les valences vaccinales* destinées aux chats sont regroupées en deux catégories : les valences dites «essentielles» conseillées

Plus en détail

Explications des réponses

Explications des réponses Explications des réponses Explications des réponses Question 1 : Un vaccin, c est... (information adaptée de l ouvrage Avoir la piqûre pour la santé de votre enfant, 3e édition, page 10) La vaccination

Plus en détail

IMPFDIENST. Brochure d information pour les parents et les élèves

IMPFDIENST. Brochure d information pour les parents et les élèves IMPFDIENST Brochure d information pour les parents et les élèves Service des vaccinations Chers parents, chers élèves, Le service des vaccinations effectue des vaccinations à intervalles de deux ans dans

Plus en détail

La vaccination chez l enfant

La vaccination chez l enfant Conseil santé La vaccination chez l enfant www.omnimut.be La vaccination chez l enfant La vaccination chez l enfant Nous ne les voyons pas, mais ils sont bien là! De nombreux virus et bactéries peuvent

Plus en détail

La parvovirose canine

La parvovirose canine Fiche technique n 5 La parvovirose canine La parvovirose canine est une affection contagieuse très grave et souvent mortelle. Elle est l une des causes les plus fréquentes de diarrhées infectieuses chez

Plus en détail

Grippe pandémique. Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique

Grippe pandémique. Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique Grippe pandémique Tout ce que vous devez savoir sur la grippe pandémique Quel est l objet de cette brochure? Cette brochure vise à vous informer sur la grippe pandémique. Vous y trouverez les réponses

Plus en détail

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I Grippe saisonnière tout ce qu il faut savoir Monica Attinger - infirmière HPCI Forum HH /CHUV - 4 septembre 2007 La grippe saisonnière (Influenza) Infection virale du système respiratoire causée par les

Plus en détail

La grippe, l asthme et la vaccination

La grippe, l asthme et la vaccination La grippe, l asthme et la vaccination vaccin anti-grippe pris en charge à 100 % pour tous les asthmatiques Qu est-ce que la grippe? La grippe est une maladie infectieuse très contagieuse, d apparition

Plus en détail

DIPHTÉRIE - TÉTANOS - POLIOMYÉLITE* Vacci mains

DIPHTÉRIE - TÉTANOS - POLIOMYÉLITE* Vacci mains DIPHTÉRIE - TÉTANOS - POLIOMYÉLITE* Vacci mains Se faire vacciner, se laver les mains : 2 gestes essentiels pour lutter contre les maladies infectieuses. C est décidé, je vais sauver le monde!...commence

Plus en détail

La «Toux de Chenil» Etiologie* Fiche technique n 4

La «Toux de Chenil» Etiologie* Fiche technique n 4 Fiche technique n 4 La «Toux de Chenil» La «Toux de Chenil» est un syndrome* fréquent, souvent rencontré en collectivité ou lors de rassemblements de chiens d origines différentes (chenils, animalerie,

Plus en détail

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière 1. Je veux me protéger efficacement de la grippe La grippe n est pas un simple rhume. Fièvre soudaine, toux

Plus en détail

INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne

INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne Programme de vaccination pour les étudiants de médecine INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne 1) Introduction Le personnel de santé est exposé

Plus en détail

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Unité HPCI, septembre 2009 1 Objectifs du cours Grippe saisonnière Grippe A(H1N1) Mesures de prévention

Plus en détail

Activité 29 : Les mécanismes de l immunité acquise permettant l élimination d antigènes circulants et la destruction des cellules infectées

Activité 29 : Les mécanismes de l immunité acquise permettant l élimination d antigènes circulants et la destruction des cellules infectées Activité 29 : Les mécanismes de l immunité acquise permettant l élimination d antigènes circulants et la destruction des cellules infectées Partie I : A l aide des informations du logiciel Immunologie

Plus en détail

Position actualisée de l OMS concernant les vaccins antirabiques Genève (Suisse) Août 2010

Position actualisée de l OMS concernant les vaccins antirabiques Genève (Suisse) Août 2010 Position actualisée de l OMS concernant les vaccins antirabiques Genève (Suisse) Août 2010 1 Introduction La note remplace celle publiée sur le même sujet dans le Relevé épidémiologique hebdomadaire en

Plus en détail

Thérapie anti-âge. Revitalisation cellulaire

Thérapie anti-âge. Revitalisation cellulaire Thérapie anti-âge Revitalisation cellulaire La qualité du fonctionnement de notre organisme diminue avec l âge, en particulier les systèmes physiologiques importants tels que : Le système immunitaire,

Plus en détail

vaccination? Qu est-ce qu un vaccin? Fiche technique n 8 2 ème édition Qu est-ce que la

vaccination? Qu est-ce qu un vaccin? Fiche technique n 8 2 ème édition Qu est-ce que la Fiche technique n 8 2 ème édition Qu est-ce que la vaccination? C est en 1796 qu Edward Jenner, médecin britannique, met au point la première «vaccination». Il s agissait d inoculer à un enfant un liquide

Plus en détail

guide la vaccination du cheval

guide la vaccination du cheval guide de la vaccination du cheval Pourquoi faut-il vacciner votre cheval? page 3 la grippe équine page 5 la rhinopneumonie équine page 7 le tétanos chez le cheval page 9 la rage équine page 11 Pourquoi

Plus en détail

INFLUENZA. informations AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE. Consommation : en savoir plus. Association loi 1901

INFLUENZA. informations AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE. Consommation : en savoir plus. Association loi 1901 informations INFLUENZA AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE Consommation : en savoir plus Association loi 1901 INFLUENZA AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE Consommation : en savoir plus Le Centre d Information des Viandes

Plus en détail

GENERALITES I QUELQUES DEFINITIONS II LA MALADIE III LE DISPOSITIF DE GESTION DE LA SANTE ANIMALE EN VENDEE

GENERALITES I QUELQUES DEFINITIONS II LA MALADIE III LE DISPOSITIF DE GESTION DE LA SANTE ANIMALE EN VENDEE GENERALITES I QUELQUES DEFINITIONS II LA MALADIE III LE DISPOSITIF DE GESTION DE LA SANTE ANIMALE EN VENDEE I QUELQUES DEFINITIONS (Sources : Groupement Technique Vétérinaire 85) Abcès Agent Pathogène

Plus en détail

Votre passeport vers une meilleure prévention des infections Pour vous, pour la vie

Votre passeport vers une meilleure prévention des infections Pour vous, pour la vie LA VACCINATION POST-GREFFE DE CELLULES HÉMATO-POÏÉTIQUES Votre passeport vers une meilleure prévention des infections Pour vous, pour la vie Pourquoi me faire vacciner suite à une greffe de cellules hématopoïétiques

Plus en détail

promotion santé La vaccination chez l enfant

promotion santé La vaccination chez l enfant promotion santé La vaccination chez l enfant La vaccination chez l enfant Une publication des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 - F 02 778 94 04 promotionsante@mloz.be

Plus en détail

Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008

Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008 Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008 Le mycoplasme, qu est ce que c est? Une des plus petites

Plus en détail

Programme de Techniques de soins vétérinaires

Programme de Techniques de soins vétérinaires VACCINATION CONTRE LA RAGE, L HÉPATITE B ET LE TÉTANOS Le Campus d Alfred et le Collège Boréal recommandent aux étudiants s inscrivant au programme de Techniques de soins vétérinaires, d être immunisés

Plus en détail

Le virus. 1 of 5 02/11/2012 14:18

Le virus. 1 of 5 02/11/2012 14:18 1 of 5 02/11/2012 14:18 Site Public Accueil Gérer votre chatterie Bulletin/Pub collective Dossiers Santé GSDIV Vie de l'asso Téléchargements Mode d'emploi Ecrire aux Webmasters Déconnexion Privé LA CALICIVIROSE

Plus en détail

Vaccination des voyageurs dont la sérologie VIH est positive.

Vaccination des voyageurs dont la sérologie VIH est positive. Vaccination des voyageurs dont la sérologie VIH est positive. Pr Jean Beytout Service des maladies infectieuses et tropicales CHU de Clermont-Ferrand. Comité Technique des Vaccinations Conclusion Le principal

Plus en détail

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse الجمهوريةالجزائريةالديمقراطيةالشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارةالصحة, السكانوإصالحالمستشفيات MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION GENERALE

Plus en détail

VACCINATIONS DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

VACCINATIONS DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Circulaire n 43/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 novembre 2008 Màj. septembre 2013 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - R H I N F O N C T I O N P U B L I Q U E T E R R I T O R I A L E 2 2, rue Wi l s

Plus en détail

Le vaccin polysaccharidique à 23 valences (PPV23)

Le vaccin polysaccharidique à 23 valences (PPV23) Introduction Le pneumocoque est un agent majeur de pneumonie, septicémie, méningite, sinusite, otite moyenne et exacerbations aiguës d affections pulmonaires chroniques obstructives. Sur la base du typage

Plus en détail

LE GUIDE CALENDRIER VACCINAL

LE GUIDE CALENDRIER VACCINAL LE GUIDE CALENDRIER VACCINAL DES ADOLESCENTS ET DES ADULTES MIS À JOUR EN MARS 2011 313-52711-B État des données : mars 2011 Ce guide calendrier vaccinal comporte le carnet de vaccination. SOMMAIRE LA

Plus en détail

L Herpesvirose canine

L Herpesvirose canine L Herpesvirose canine par Alain FONTBONNE Dr Vétérinaire, PhD, Diplo. ECAR Chef du service de Reproduction Animale à l Ecole Nationale Vétérinaire d Alfort L herpesvirose canine (CVH pour Canine Herpes

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires A) GENERALITES SUR LA NOUVELLE GRIPPE A (H1N1) v. Qu est-ce que la nouvelle grippe A (H1N1) v? La nouvelle grippe A(H1N1) est une infection

Plus en détail

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues Introduction Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées 1. La vaccination donne la grippe!? 2. La grippe, c est juste un gros rhume! 3. La vaccination contre la grippe est contreindiquée chez

Plus en détail

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines.

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines. INFLUENZA INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L influenza est une infection virale aiguë saisonnière très contagieuse, qui peut être prévenue annuellement par la vaccination. La maladie est causée par le

Plus en détail

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

Qu est-ce qu un vaccin?

Qu est-ce qu un vaccin? Fiche technique n 8 Qu est-ce que la vaccination? Un vaccin est un médicament particulier, destiné à «éduquer» le système immunitaire* à se défendre contre un agent pathogène* bien déterminé. Il a pour

Plus en détail

Résultats d une analyse de sang effectué sur un enfant atteint d une déficience innée

Résultats d une analyse de sang effectué sur un enfant atteint d une déficience innée Chap. 7- Doc. 2 Déterminez le rôle et l origine des lymphocytes Pour cela : - Comparez la quantité de lymphocytes chez un enfant bulle et chez un individu normal. - Mettez en relation le nombre de lymphocytes

Plus en détail

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable Virus de la grippe Introduction Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) 1- introduction 2- le virus 3- clinique 4- complications 5- traitement S. Nguyen 03/2005 responsable

Plus en détail

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE 1 GENERALITES...2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE... 2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE... 2 1.4 MODE DE TRANSMISSION INTERHUMAINE

Plus en détail

Situation, prise en charge

Situation, prise en charge Grippe pandémique A(H1N1) Situation, prise en charge DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN COURS IFSI Des grippes pandémiques Groupe A Secondaires à une cassure (rôle animal) Absence d immunité collective Létalité

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

La grippe, comment l éviter?

La grippe, comment l éviter? La grippe, comment l éviter? Marine LARRIERE, étudiante en soins infirmiers IFSI Laxou Promotion 2014/2017 Février 2015 Sommaire Qu est-ce que la grippe? Epidémie saisonnière de 2015 Les virus de la grippe

Plus en détail

Les femmes **** **** Historique

Les femmes **** **** Historique Les femmes **** Historique Et les femmes? Statistiques Symptômes spécifiques aux femmes atteintes du VIH Biologie et liquides organiques Inégalité Connaissez les faits **** Historique Au début des années

Plus en détail

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous?

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Vous refusez à cause des effets secondaires Explications : En

Plus en détail

Maladies infectieuses - Coqueluche

Maladies infectieuses - Coqueluche Maladies infectieuses - Coqueluche Document d info La coqueluche 1 Introduction La coqueluche est une maladie aiguë et contagieuse des voies respiratoires provoquée par la bactérie Bordetella pertussis.

Plus en détail

Questions fréquentes sur la vaccination en général

Questions fréquentes sur la vaccination en général Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Maladies transmissibles Etat au 9.10.2013 Questions fréquentes sur la vaccination en général 1. Qu est-ce que le système

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

Manuel pratique à l attention des éleveurs

Manuel pratique à l attention des éleveurs Manuel pratique à l attention des éleveurs Infos et contact Allée des artisans 2 5590 ciney Tel : 083 / 23 05 15 - Fax : 083 / 23 05 16 www.arsia.be éditeur responsable : Jean Detiffe, Président de l Arsia

Plus en détail

Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005)

Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005) Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005) Pré-Requis : Anatomie faciale Principes de traitement des plaies Principes d'antibiothérapie

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE ProteqFlu suspension injectable pour chevaux 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Une dose de 1 ml contient

Plus en détail

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux Pandémie de grippe : mesures spécifiques Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux La grippe (ou influenza) Infection des voies respiratoires déclenchée par les

Plus en détail

> Passeport pour la santé

> Passeport pour la santé SAATCHI & SAATCHI - PHOTOS : GETTY IMAGES - 313-06344-B - Août 2006 > Passeport pour la santé Le guide calendrier vaccinal des adolescents et des adultes Mis à jour au 1 er août 2006 2 3 Sommaire Vaccins

Plus en détail

Attention aux tiques!

Attention aux tiques! Attention aux tiques! Sommaire Les tiques 05 La borréliose 06 La méningo-encéphalite à tiques 07 Mesures de protection 08/09 Se protéger contre les piqûres de tiques Empêcher la transmission de l agent

Plus en détail

Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose

Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose Fiche technique n 17 2 ème édition Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose La toxoplasmose est causée par un parasite qui se multiplie dans l intestin des félidés et dans de nombreuses cellules

Plus en détail

Vous aussi, protégez-vous contre la grippe. La grippe? Nous sommes vaccinés.

Vous aussi, protégez-vous contre la grippe. La grippe? Nous sommes vaccinés. Vous aussi, protégez-vous contre la grippe La grippe? Nous sommes vaccinés. Qu est-ce qu une grippe? La grippe, provoquée par le virus Influenza, est une maladie virale qui, dans certaines circonstances,

Plus en détail

Grippe saisonnière Les 7 péchés capitaux du vaccin

Grippe saisonnière Les 7 péchés capitaux du vaccin Grippe saisonnière Les 7 péchés capitaux du vaccin Formation continue Personnel soignant Cellule régionale HPCI 2015 Dr C. Petignat, médecin responsable Unité HPCI Plan - Virus de la grippe - Risque épidémiologique

Plus en détail

INFORMATIONS pour le médecin qui contrôle et complète le formulaire

INFORMATIONS pour le médecin qui contrôle et complète le formulaire Vaccination des étudiants du Baccalauréat en Médecine de Lausanne INFORMATIONS pour le médecin qui contrôle et complète le formulaire La vaccination du personnel de santé est recommandée par l Office fédéral

Plus en détail

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe 1 Qu est-ce que la grippe? La grippe est causée par le virus «influenza». C est pourquoi la grippe

Plus en détail

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles 3 Ce guide a pour objectif de vous aider à comprendre le risque que représente la survenue d'une pandémie de grippe dans notre pays ou canton.

Plus en détail

La grippe, c est pas un cadeau! La grippe. se traduit par une. Faites-vous vacciner, pour la protection de tous

La grippe, c est pas un cadeau! La grippe. se traduit par une. Faites-vous vacciner, pour la protection de tous 6 La grippe se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires et un malaise généralisé important qui dure de cinq à sept jours. Différentes rumeurs circulent. Elles vous font

Plus en détail

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé)

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) EMA/90006/2015 EMEA/H/C/001104 Résumé EPAR à l intention du public vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) Le présent document est un résumé du rapport européen public d évaluation

Plus en détail

La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir!

La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir! La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir! Dr Anne Guinard, Cire Midi-Pyrénées Rencontre des représentants des usagers et des professionnels de santé de Midi-Pyrénées

Plus en détail

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012 La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 1 Qu est-ce que la grippe? Infection virale aiguë des voies respiratoires Se propage facilement d un personne à l autre

Plus en détail

Corticoïdes et vaccination

Corticoïdes et vaccination Corticoïdes et vaccination Corticoïdes Type? Topique Infiltration Inhalation Voie générale Dose? Type de vaccin V. inactivé V. vivant atténué Fièvre jaune ROR Tuberculose Varicelle Durée de traitement?

Plus en détail

Quels sont les symptômes de la rage chez les animaux?

Quels sont les symptômes de la rage chez les animaux? Qu est-ce que la rage? La rage est une maladie infectieuse causée par un virus. Elle peut affecter tous les mammifères, y compris les animaux sauvages, les animaux domestiques et les humains. Le virus

Plus en détail

LA RHINOPNEUMONIE. Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin

LA RHINOPNEUMONIE. Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin LA RHINOPNEUMONIE Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin mhamon@cvem.fr LES HERPESVIRUS Famille de virus provoquant des maladies chez l homme et l animal (varicelle et zona, mononucléose, IBR, Maladie

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : Le risque infectieux Qu est ce qu un microbe? Comment les microbes peuvent-ils nous rendre malade? Microbe : virus et microorganismes unicellulaires

Plus en détail

La diarrhée virale bovine ou maladie des muqueuses. Peyrat de Bellac Mardi 5 novembre 2013

La diarrhée virale bovine ou maladie des muqueuses. Peyrat de Bellac Mardi 5 novembre 2013 maladie des muqueuses Peyrat de Bellac Mardi 5 novembre 2013 Maladie du siècle dernier!!! Années 1990 => diarrhées néonatales, avortements etc Vaccination plus ou moins systématique => diminution puis

Plus en détail

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON 20-14 Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON Chaque personnel navigant est responsable de la mise à jour des ses vaccins. 1 - VACCINATION OBLIGATOIRE La vaccination contre la fièvre jaune (vaccination anti-amarile)

Plus en détail

NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1

NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1 NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1 APPARITION DE LA MALADIE Dans l état actuel de la connaissance du dossier, le virus de la grippe H1N1 qui circule au Mexique se transmet d homme

Plus en détail

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe 1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents 2/ Renseignements sur la grippe Qu est-ce que la grippe? La grippe (influenza) est une infection du nez, de la gorge et des

Plus en détail

l influenza Prenez en grippe! L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires Faites-vous vacciner,

l influenza Prenez en grippe! L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires Faites-vous vacciner, 6 L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires et un malaise généralisé important qui dure de cinq à sept jours. Différentes rumeurs circulent. Elles vous font

Plus en détail

Si une pandémie de grippe survient, des annonces seront diffusées à la télévision et à la radio et publiées dans la presse.

Si une pandémie de grippe survient, des annonces seront diffusées à la télévision et à la radio et publiées dans la presse. GRIPPE PANDEMIQUE Des informations importantes pour vous et votre famille INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES Pour obtenir de plus amples informations visitez le site www.show.scot.nhs.uk/sehd/pandemicflu visitez

Plus en détail

Parents Note H1N1 : n o 3

Parents Note H1N1 : n o 3 École primaire Laurentia Parents Note H1N1 : n o 3 Destinataires : Tous les parents de L ÉCOLE PRIMAIRE LAURENTIA Date : Le 16 novembre 2009 Objet : Expéditrice : Transport des élèves vers les centres

Plus en détail

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE VIRUS de la GRIPPE Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé par des médecins du travail

Plus en détail

LA GRIPPE SAISONNIÈRE

LA GRIPPE SAISONNIÈRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE Pourquoi vous devez vous faire vacciner La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. LA GRIPPE SAISONNIÈRE : POURQUOI VOUS DEVEZ VOUS FAIRE VACCINER Ces derniers temps, vous avez

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIERE. Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles

GRIPPE SAISONNIERE. Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles GRIPPE SAISONNIERE Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles DR M.A. HUBSCHER Journée régionale EMS 22/11/2012 Le virus grippal Réputé fragile : sensible aux

Plus en détail

La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a

La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? La vaccination n est pas seulement pour les enfants. Les adultes

Plus en détail

UNICEF/97-0627/Lemoyne

UNICEF/97-0627/Lemoyne UNICEF/97-0627/Lemoyne Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur LA VACCINATION La vaccination Chaque année, 1,7 million d enfants meurent de maladies qui auraient pu

Plus en détail

Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH)

Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Infection par le Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Le virus de l immunodéficience humaine, le VIH, est responsable du syndrome de l'immunodéficience acquise, le sida. Une personne est séropositive

Plus en détail

L enfant avant tout. La grippe et le rhume banal

L enfant avant tout. La grippe et le rhume banal 22 L enfant avant tout La grippe et le rhume banal Les parents s inquiètent souvent de voir leurs enfants enchaîner les rhumes les uns après les autres. Mais, un enfant en bonne santé contracte normalement

Plus en détail

Les vaccinations en EHPAD

Les vaccinations en EHPAD Les vaccinations en EHPAD Recommandations du Calendrier Vaccinal 2009 Prévention du risque infectieux en EHPAD 2 ème journée régionale de formation et d information Antenne régionale Nord Pas de Calais

Plus en détail

Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière

Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière QUESTIONS/REPONSES Question n 1 LA VACCINATION CONTRE LA PEUT-ELLE ENTRAINER UNE? CAMPAGNE Réponse le vaccin anti-grippal ne contient pas de virus vivant de la grippe et ne peut donc pas déclencher une

Plus en détail

LES MYCOPLASMES. Marc De Brueker Labelvet

LES MYCOPLASMES. Marc De Brueker Labelvet LES MYCOPLASMES Marc De Brueker Labelvet LES MYCOPLASMES AVIAIRES Principales espèces pathogènes chez les poules et les dindes: Mycoplasma gallisepticum, M. synoviae, M. meleagridis, M. iowae, Tropisme

Plus en détail

Les infections nosocomiales

Les infections nosocomiales Basse-Normandie Bretagne Centre Pays de la Loire Les infections nosocomiales Formation pour les représentants d usagers Caen 30 mai 2011 CCLIN Ouest Antenne Régionale Basse Normandie Les relations entre

Plus en détail

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE 1 INFORMATIONS SUR PANDEMIE GRIPPALE Une pandémie grippale frappe le monde depuis quelques semaines. Il s

Plus en détail

gratuite de vaccination Programmes en 4 e année du primaire Contre l hépatite B pour les garçons et les filles

gratuite de vaccination Programmes en 4 e année du primaire Contre l hépatite B pour les garçons et les filles «Programmes de vaccination gratuite en 4 e année du primaire» Contre l hépatite B pour les garçons et les filles (incluant une protection contre l hépatite A ) Contre le virus du papillome humain (VPH)

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail