AFFIRMER. votre identité lumière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AFFIRMER. votre identité lumière"

Transcription

1 AFFIRMER votre identité lumière L éclairage public contribue à la qualité du cadre de vie. Il a pour objectifs d améliorer la visibilité, la sécurité des biens et des personnes ainsi que la mise en valeur du patrimoine architectural. Mieux s éclairer à coût maîtrisé

2 FINANCER Eiffage Énergie accompagne ses clients pour leur apporter des solutions de financement adaptées. Forces de proposition, nos équipes savent mobiliser ou échelonner les financements pour optimiser le coût global des projets. CONCEVOIR Eiffage Énergie dispose des moyens humains et de l ensemble des compétences pour étudier, concevoir et réaliser des projets de toutes dimensions. Notre démarche intègre une gestion optimale des coûts dans une logique de développement durable. RÉALISER Le savoir-faire de ses équipes permet à Eiffage Énergie de pouvoir réaliser l ensemble des prestations liées à l enfouissement réseaux, au génie électrique extérieur et intérieur, et aux technologies de l information et de la communication. MAINTENIR En s appuyant sur des équipes pluridisciplinaires réactives et dédiées, Eiffage Énergie offre des services élargis à la maintenance préventive et curative ainsi qu à l assistance à l exploitation des installations de ses clients.

3 L ÉCLAIRAGE PUBLIC Face aux enjeux climatiques et aux fluctuations des marchés de l énergie, Eiffage Énergie contribue à limiter l empreinte écologique de ses clients et participe à réduire l impact financier de leurs consommations énergétiques. L éclairage public est le premier poste de consommation d électricité des collectivités et peut représenter jusqu à 60 % de la facture d électricité. NOTRE OFFRE de service Eiffage Énergie s engage aux côtés des collectivités dans leur démarche environnementale pour optimiser leur consommation d énergie et leur apporter conseils et solutions sur les meilleurs choix à adopter en matière d efficacité lumineuse, d utilisation d énergies renouvelables et de réduction de la pollution lumineuse. Eiffage Énergie propose : des bilans de consommations énergétiques, et le dimensionnement des contrats, la vérification et la validation de leurs contrats énergétiques, l élaboration des dossiers d obtention de subventions (EDF, ADEME ), le diagnostic des matériels et équipement, des travaux en sites sensibles, à contraintes particulières (grande hauteur, occupés...). LE SAVIEZ-VOUS? La loi du 13 juillet 2005 permet aux collectivités locales qui investissent dans des actions d économie d énergie de bénéficier du dispositif des certificats d économie d énergie qui peuvent être cédés sur un marché auprès d entreprises.

4 SOLUTIONS POUR LES LES BONNES PRATIQUES SUPPRESSION DES LAMPES à vapeur de mercure (MBF) Les lampes à vapeur de mercure aussi appelées «ballons fluorescents», considérées comme énergivores et ayant une efficacité lumineuse faible, sont supprimées du marché européen depuis avril Aujourd hui, 3 millions de luminaires sont encore équipés de ce type de lampes mercure, ce qui représente 30 à 35 % du parc. REMPLACEMENT DES SOURCES de type vapeur à mercure par des Sodium Haute Pression (SHP) La lampe au Sodium Haute Pression a une très grande efficacité lumineuse allant de 80 à 140 lm/w contre 35 à 60 lm/w pour une lampe à vapeur de mercure. Ce remplacement peut permettre de réaliser jusqu à 45 % d économie d énergie. Cette lampe s applique à l éclairage résidentiel, aux parcs et centre-villes et peut également être utilisée pour la valorisation du patrimoine. REMPLACEMENT DES LANTERNES vétustes et de type «boule» par des luminaires de dernière génération En fin de vie, les luminaires vétustes peuvent perdre jusqu à 50 % de leur rendement du fait de l oxydation des réflecteurs et de la dégradation des vasques existantes. L absence de réflecteur sur les luminaires de type boule entraîne un mauvais rendement et une forte pollution lumineuse puisqu une partie du flux lumineux est dirigé vers le ciel. L évolution des luminaires offre : une durée de vie plus longue, une efficacité lumineuse plus importante, une économie d énergie (par abaissement de la puissance des lampes).

5 RÉDUIRE CONSOMMATIONS D ÉNERGIE LES BONNES TECHNIQUES REMPLACEMENT des appareillages ferromagnétiques Les ballasts électroniques permettent, par l absence d amorceurs et de condensateurs, et grâce à une maîtrise de la tension de réseau, de : réduire les consommations électriques, réduire les coûts de maintenance, augmenter la durée de vie des lampes de 20 %. RÉDUIRE la puissance des lampes Les platines électroniques s installent généralement en lieu et place des platines ferromagnétiques. Grâce à un système de variation de puissance, les économies d énergie peuvent atteindre 38 %. En effet, il peut être intéressant de réduire le niveau d éclairement aux heures creuses par exemple [22h00-5h00] tout en respectant la norme EN RÉDUIRE la durée d éclairement L horloge astronomique permet une bonne gestion de l éclairage grâce à un programme annuel très précis d allumage et d extinction des réseaux, tenant compte chaque jour des levés et couchés du soleil. À lui seul, cet équipement peut générer de 7 à 10 % d économie. D autre part, il permet de coordonner les allumages et les extinctions de tout le secteur de la ville sans aucune liaison filaire entre les différentes armoires de commande.

6 POIDS DE L ÉCLAIRAGE PUBLIC dans le budget énergie d une collectivité : 17 % des consommations toutes énergies confondues 23 % de la facture globale d énergie 48 % des KWh consommés Le remplacement des luminaires obsolètes permet : de réduire la pollution lumineuse, d améliorer le niveau général d éclairement et son uniformité, d économiser l énergie par optimisation de la source (lampe), de participer à l embellissement des villes en harmonisant les mobiliers urbains. LE SAVIEZ-VOUS? 40 % des luminaires sont obsolètes et ont plus de 26 ans. [Source: ADEME] Avec EXPERCITÉ, application web de géo localisation de maintenance des réseaux et équipements urbains, nous connectons votre territoire. Devenez acteur de la gestion de vos installations, pilotez et contrôlez les interventions des équipes d Eiffage Énergie en temps réel.

7 LE FUTUR de l éclairage public LES LUMINAIRES ÉQUIPÉS DE LEDS Les sources de lumière LED haute puissance représentent une économie d énergie de 50 à 80 % par rapport aux lampes conventionnelles incandescentes et offrent 8 fois plus de luminosité. LE SAVIEZ-VOUS? Depuis avril 2015, la fabrication des lampes à incandescence est terminée. Elles doivent donc être obligatoirement remplacées par d autres lampes ou systèmes, moins énergivores et plus respectueux de l environnement. [décret n ] L ALIMENTATION SOLAIRE Il est possible d alimenter un point lumineux par l énergie solaire. Le principe de fonctionnement est très simple : le lampadaire comporte un générateur photovoltaïque (panneau solaire), une batterie, un régulateur et un équipement permettant d assurer l allumage et l extinction de l éclairage. L énergie solaire est une solution intéressante pour les panneaux de signalisation sans qu il soit nécessaire de réaliser des travaux de voirie. Équipés de diodes électroluminescentes, ces panneaux fonctionnels permettent d accentuer l alerte des usagers d un danger signalé. Ils conviennent particulièrement pour le balisage ou l éclairage d allées, de parcs, de squares, etc. LE SAVIEZ-VOUS? En exploitant les nouvelles technologies d éclairage, la consommation d électricité pour l éclairage public peut être réduite de 25 à 30 %.

8 Eiffage Énergie conçoit, réalise et exploite des réseaux et systèmes d'énergie et d'information dans le respect des hommes et de l'environnement. Compétente sur l ensemble de la chaîne électrique, thermique et des télécommunications, Eiffage Énergie propose une offre multitechnique globale, adaptable et graduelle, selon la taille et la nature des projets, de la conception à l exploitation-maintenance. ÉCONOMIE Eiffage Énergie propose des solutions innovantes dédiées aux collectivités, au secteur tertiaire et à l industrie, en France comme à l international. La densité de son réseau d implantations permet aux maîtres d ouvrages de tisser une véritable relation de proximité avec les équipes techniques en charge de projets de construction ou de rénovation. INSTALLATIONS collaborateurs membre de l AFE 3-7 place de l Europe Vélizy - Villacoublay Téléphone : +33(0) Capital social de e L énergie est notre avenir, économisons-là! A C E 3,3 Md de chiffre d affaires 10/ Document édité par la Direction de la Communication Eiffage Énergie - Réalisation : Art gest. Crédits photos : Eiffage Énergie - Shutterstock - Léonard de Serres - Gérard Tordjman - Mickaël Bedart - Olivier Dupont - Jean-Luc Caurette - Dupont photographe - Vincent Pancol - Guillaume Maucuit-Lecomte - Jean-Luc Girod - Jacky Chrétien - Jean-Christophe Hecquet - Gérard Uféras

Eiffage Énergie s implique pour améliorer le confort de vos bâtiments, réduire votre empreinte écologique

Eiffage Énergie s implique pour améliorer le confort de vos bâtiments, réduire votre empreinte écologique Développer la performance énergétique Eiffage Énergie s implique pour améliorer le confort de vos bâtiments, réduire votre empreinte écologique et limiter vos consommations. Notre démarche de performance

Plus en détail

énergie en éclairage public

énergie en éclairage public Les économies d éd énergie en éclairage SMEPE Toulouse 6 Décembre 2012 Intervenant: Yacin LALA Ingénieur nieur Responsable Technique Chef de Secteur Syndicat Départemental d Electricité de Haute-Garonne

Plus en détail

Expercité. Pour vous, nous connectons votre territoire

Expercité. Pour vous, nous connectons votre territoire Expercité Pour vous, nous connectons votre territoire DEVENEZ ACTEUR DE LA GESTION DE VOS INSTALLATIONS L innovation fait partie de l ADN d Eiffage Énergie. Nouvelle solution web conçue par nos équipes,

Plus en détail

S engager ensemble pour éclairer mieux, moins cher, plus juste et en sécurité

S engager ensemble pour éclairer mieux, moins cher, plus juste et en sécurité S engager ensemble pour éclairer mieux, moins cher, plus juste et en sécurité anticiper améliorer économiser maîtriser Syndicat des énergies et de l aménagement numérique de la Haute-Savoie Lumière sur

Plus en détail

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010 Dossier de presse Renouvellement durable de l éclairage public le 26 octobre 2010 Contacts VILLE DE BESANÇON Direction Voirie et Déplacements Christophe VUILLEMIN 03 81 61 52 18 Contact presse Catherine

Plus en détail

Intervention du SDCEA en Eclairage Public

Intervention du SDCEA en Eclairage Public Intervention du SDCEA en Eclairage Public Introduction... Le Syndicat apporte à ses collectivités adhérentes, une prestation qui couvre toute la compétence relative à l éclairage public: l investissement

Plus en détail

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public Les Certificats d économie d énergie Éclairage Public Principe Obligation des fournisseurs d'énergie («obligés») à réaliser des actions d'ure ou acheter CEE, sinon pénalité Autres acteurs («éligibles»)

Plus en détail

L USEDA et le changement climatique

L USEDA et le changement climatique ETREPILLY VAUX ANDIGNY L USEDA et le changement climatique HOLNON CRAONNE 1 Présentation de l USEDA Autorité organisatrice de la distribution d énergie ( AODE) Propriétaire de réseaux de distribution d

Plus en détail

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 Un éclairage public sobre et performant à Châteaugay Enjeux énergétiques et économiques Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 CONTEXTE DE REFLEXION DE CHÂTEAUGAY Châteaugay se situe au Nord de l agglomération

Plus en détail

L.O.E : Certificats d Économie d Énergie en Éclairage Public

L.O.E : Certificats d Économie d Énergie en Éclairage Public L.O.E : Certificats d Économie d Énergie en Éclairage Public Pierre Laforgue (EDF-R&D) Ateliers pratiques ATEE - 22 novembre 2005 1 MDE en Éclairage Public : les fondamentaux 1. Concevoir des installations

Plus en détail

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants :

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Christophe FERRAGNE, responsable du service «Electrification Equipements et Communications Electroniques» SOMMAIRE

Plus en détail

Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine AOMARI, Chef de Division des Equipements et Services 09 Octobre 2014

Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine AOMARI, Chef de Division des Equipements et Services 09 Octobre 2014 Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Direction de la Planification et de l Equipement Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine

Plus en détail

DEVELOPPER UN URBANISME MEDITERRANEEN LE CONFORT DES ESPACES EXTERIEURS ET L APPROCHE BIOCLIMATIQUE A L ECHELLE URBAINE

DEVELOPPER UN URBANISME MEDITERRANEEN LE CONFORT DES ESPACES EXTERIEURS ET L APPROCHE BIOCLIMATIQUE A L ECHELLE URBAINE ECLAIRAGE PUBLIC ET ECONOMIES D'ENERGIE DEVELOPPER UN URBANISME MEDITERRANEEN L'éclairage public est un service au cœur de la politique de la ville. Il est en effet garant de la sécurité publique, de l'amélioration

Plus en détail

et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de Titre public Présentation du 13 décembre 2007

et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de Titre public Présentation du 13 décembre 2007 et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de suite l éclairage du titre public Titre Présentation du 13 décembre 2007 Lille : Une référence Européenne Programme Européen GREENLIGHT

Plus en détail

Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe. CEP & Eclairage Public

Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe. CEP & Eclairage Public Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe CEP & Eclairage Public Ordre du jour Présentation du Pays Vallée de la Sarthe Territoire Syndicat Mixte Pays Vallée de la Sarthe (SMPVS) Le service de Conseil en Energie

Plus en détail

Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2.

Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2. L Éclairage Public Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2. En matière d éclairage public (EP), le

Plus en détail

La gestion durable d'un parc d'éclairage extérieur

La gestion durable d'un parc d'éclairage extérieur Journée Journée technique technique La gestion durable d'un parc d'éclairage extérieur Appui méthodologique AMO Paul VERNY Dter Méditerranée - CEREMA Sébastien ERGAND Dter Normandie-Centre CEREMA 1 Eléments

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS 39502 Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011 SOMMAIRE 1. Résumé de l Eclairage Public de la Commune de SANTANS 2. Fiches Caractéristiques des Armoires d

Plus en détail

Avignon, le Grand Avignon et Cofely Ineo signent un partenariat «lumière»

Avignon, le Grand Avignon et Cofely Ineo signent un partenariat «lumière» Dossier de Presse I 14 Novembre 2012 Ville d Avignon Cofely Ineo, Groupe GDF SUEZ Avignon, le Grand Avignon et Cofely Ineo signent un partenariat «lumière» Partenariat, Public-Privé pour l optimisation

Plus en détail

RT 2012 et Eclairage Enjeux et Objectifs Lumière naturelle Eclairage éco-efficace Guide AFE-Bâtir un projet durable B Duval A F E

RT 2012 et Eclairage Enjeux et Objectifs Lumière naturelle Eclairage éco-efficace Guide AFE-Bâtir un projet durable B Duval A F E RT 2012 et Eclairage Enjeux et Objectifs Lumière naturelle Eclairage éco-efficace Guide AFE-Bâtir un projet durable B Duval A F E ANCENIS Centre Régional A F E Ouest-Atlantique ENJEUX DE LA RT 2012 LE

Plus en détail

Programme EPure Réunion départementale d information SAINT-PIERRE-EN-FAUCIGNY Mercredi 25 septembre 2013

Programme EPure Réunion départementale d information SAINT-PIERRE-EN-FAUCIGNY Mercredi 25 septembre 2013 Programme EPure Réunion départementale d information SAINT-PIERRE-EN-FAUCIGNY Mercredi 25 septembre 2013 Repères - l éclairage public pour le SYANE c est : 223 communes qui lui ont transféré la compétence

Plus en détail

EFFICACITE ENERGITIQUE

EFFICACITE ENERGITIQUE EFFICACITE ENERGITIQUE Développement durable en éclairage public AFE Plomelin 29 avril 2009 ? Les normes Les outils de prescription NF EN 13201 Éclairage public NF EN 12193 Éclairage des installations

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

LANTERNE VFL540 LED CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

LANTERNE VFL540 LED CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES IP66, étanche à l eau et à la poussière. Corps en fonte d aluminium injecté, dissipateur thermique intégré Traitement anti-corrosion titanium, visserie inox traitement PCS.

Plus en détail

SUPPRESSION DES LAMPES BALLONS FLUO

SUPPRESSION DES LAMPES BALLONS FLUO SUPPRESSION DES LAMPES BALLONS FLUO L application du règlement européen 245/2009 dès le 13 avril 2015 interdira la mise sur le marché des lampes à vapeur de mercure (ballon fluo, BF). Ces sources obsolètes

Plus en détail

PROGRAMME 2012-2013-2014 D AIDE AUX COMMUNES ET STRUCTURES INTERCOMMUNALES EN MATIERE DE VOIRIE

PROGRAMME 2012-2013-2014 D AIDE AUX COMMUNES ET STRUCTURES INTERCOMMUNALES EN MATIERE DE VOIRIE ANNEXE 6 PROGRAMME 2012-2013-2014 D AIDE AUX COMMUNES ET STRUCTURES INTERCOMMUNALES EN MATIERE DE VOIRIE Travaux éligibles au "bonus écologique" travaux techniques éco-responsables (sous réserve que ces

Plus en détail

Electrification et éclairage public

Electrification et éclairage public Electrification et éclairage public Sy.MEG Albert ELATRÉ, Président Brigitte BOULEMAR, Directrice de Cabinet CONTEXTE L éclairage public représente le premier poste de consommation électrique des communes

Plus en détail

w w w. e p - p a r i s. f r

w w w. e p - p a r i s. f r www.ep-paris.fr Secteurs d Activités EP s adresse particulièrement au secteur Tertiaire. > Banques et Assurances > Cabinets d Architectes > Foncières d immobilier locatif > Sociétés de services de biens

Plus en détail

Réunion publique du conseil de quartier Couëron Centre Ardillets Le mardi 27 novembre 2012

Réunion publique du conseil de quartier Couëron Centre Ardillets Le mardi 27 novembre 2012 Réunion publique du conseil de quartier Couëron Centre Ardillets Le mardi 27 novembre 2012 Votre équipe d animation quartiercentreardillets@yahoo.fr Rôle de l équipe d animation Mettre en évidence les

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

OBJET : ATELIER PCT ELECTRICITE du 28 novembre 2011

OBJET : ATELIER PCT ELECTRICITE du 28 novembre 2011 Date : 28 novembre 2011 OBJET : ATELIER PCT ELECTRICITE du 28 novembre 2011 Animateur : Jean-Bernard BARTHEL/ vice-président CASC (Christelle FEISTHAUER/ prise de notes) Présents : Jean-Paul Brach/BH Electricité,

Plus en détail

«Eclairage Public et Economies d Energie» 2016

«Eclairage Public et Economies d Energie» 2016 «Eclairage Public et Economies d Energie» 2016 Dispositif de soutien pour les communes de moins de 10 000 habitants 1 CONTEXTE Dans la cadre du Fonds Régional d'excellence Environnementale Poitou Charentes

Plus en détail

Certifications LEED / HQE (Eclairage)

Certifications LEED / HQE (Eclairage) Sylumis 3, Rue Victor Cousin 77127 Lieusaint www.sylumis.com Certifications LEED / HQE (Eclairage) LEED HQE 7 Chapitres (5 principaux + 2 bonus) 14 Cibles 4 niveaux de performances 3 niveaux de performances

Plus en détail

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie pour mieux vivre Eclairage public : garantir une mobilité et une sécurité optimales pour les piétons et les usagers de la route. Eclairage des voies publiques et signalisation routière. Lieux publics :

Plus en détail

pour faire des économies d'énergie et de budget. N hesitez pas de nous contacter nnnnnnn cissokho@soleluce.it visitez notre site www.soleluce.

pour faire des économies d'énergie et de budget. N hesitez pas de nous contacter nnnnnnn cissokho@soleluce.it visitez notre site www.soleluce. SOLELUCE est une entreprise qui vise à proposer un ensemble d'informations, de conseils et de technologies sur les énergies renoubelables en particulier sur les panneaux solaires photovoltaïques et l éclairage

Plus en détail

Réunion publique. 22 Février 2011. à 18 H 30. Diagnostic éclairage public

Réunion publique. 22 Février 2011. à 18 H 30. Diagnostic éclairage public 1 VILLE DE CESSON SEVIGNE Réunion publique du 22 Février 2011 à 18 H 30 Diagnostic éclairage public 2 RAPPEL - ETATS GENERAUX DEVELOPPEMENT DURABLE Groupe «Energie et Eclairage public» En juin 2009, Le

Plus en détail

Contrat global performanciel d éclairage public

Contrat global performanciel d éclairage public Contrat global performanciel d éclairage public Mardi 27 janvier 2015 Assises de l'énergie, Bordeaux Stéphane Baly 1. Introduction Constat 2002: installations d éclairage public vétustes et surconsommatrices,

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LE CONTEXTE Un marché de l énergie fortement questionné Un marché de l énergie durablement haussier qui entraîne une perception nouvelle de l énergie l énergie est

Plus en détail

Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED

Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED K9 Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED La LED : une source lumineuse idéale pour l éclairage de sécurité. Compact La conception extrêmement compacte a été rendue possible grâce à l utilisation de

Plus en détail

Pour une gestion durable de l éclairage public

Pour une gestion durable de l éclairage public Pour une gestion durable de l éclairage public Mardi 6 décembre 2011 Amphi des 13-Vents CETE Méditerranée - Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché?

Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché? Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché? Patrick Martineau, ing. Colloque des gestionnaires techniques du logement social et communautaire 12 mars 2014 CONTENU DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

DESCRIPTIF DES EQUIPEMENTS D ECLAIRAGE PUBLIC ELIGIBLES A UNE AIDE FINANCIERE DU SYNDICAT

DESCRIPTIF DES EQUIPEMENTS D ECLAIRAGE PUBLIC ELIGIBLES A UNE AIDE FINANCIERE DU SYNDICAT octobre 2009 DESCRITIF DES EQUIEMENTS D ECLAIRAGE UBLIC ELIGIBLES A UNE AIDE FINANCIERE DU SYNDICAT Ce document est destiné aux collectivités souhaitant réaliser certains travaux d investissement sur les

Plus en détail

FORMATION ECLAIRAGE PUBLIC

FORMATION ECLAIRAGE PUBLIC FORMATION ECLAIRAGE PUBLIC DIR Centre Est Mâcon 22/23 Novembre 2007 L éclairage public Une installation d éclairage s appuie sur 3 grands principes : 1) Les configurations d éclairage 2) La lumière émise

Plus en détail

Le réseau d éclairage public, vers de nouveaux usages

Le réseau d éclairage public, vers de nouveaux usages Le réseau d éclairage public, vers de nouveaux usages...il y a encore peu de temps, le réseau d éclairage avait la vocation d éclairer pour : Sécuriser les déplacements auto / piéton Etendre à la nuit

Plus en détail

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie Maintenance des installations d éclairage public Rapport annuel consolidé 2013 sur 163 communes Syndicat Départemental d Energie Sommaire Sommaire... 1 I Préambule... 2 L entretien préventif annuel...

Plus en détail

Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées

Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées >> LES ACTIONS STANDARDISÉES Les actions standardisées sont regroupées par secteurs concernés : bâtiment résidentiel, bâtiment tertiaire,

Plus en détail

La gestion de l éclairage dans le bâtiment pour la performance

La gestion de l éclairage dans le bâtiment pour la performance La gestion de l éclairage dans le bâtiment pour la performance énergétique Hervé PLACKOWSKI 25 mars 2015 Molsheim La gestion de l éclairage c est la au là ou au lumière adaptée bon niveau il faut bon moment

Plus en détail

Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation

Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation de la lumière sans gaspillage Impossible de se passer de la lumière des lampes électriques

Plus en détail

LACROIX LACROIX. collection. collection. LACROIX Signalisation FRANCE. 8, impasse du Bourrelier - BP 30004 44801 Saint-Herblain cedex

LACROIX LACROIX. collection. collection. LACROIX Signalisation FRANCE. 8, impasse du Bourrelier - BP 30004 44801 Saint-Herblain cedex LACROIX 2012 collection LACROIX Signalisation 8, impasse du Bourrelier - BP 30004 44801 Saint-Herblain cedex FRANCE tél. : +33 (0)2 40 92 37 30 fax : +33 (0)2 40 92 10 15 email : contact@lacroix.fr LACROIX

Plus en détail

La mutation énergétique : un défi à relever...

La mutation énergétique : un défi à relever... DDT 77 Colloque développement durable du 22 novembre 2012 La mutation énergétique : un défi à relever... Les enjeux de la maîtrise de l énergie en éclairage public Eva Besnard Chargée de mission Energie-Climat

Plus en détail

L éclairage public est-il un éclairage performant?

L éclairage public est-il un éclairage performant? La Lumière & Économies d énergie - 1 L éclairage public est-il un éclairage performant? La Lumière & Économies d énergie - 2 Les Sources Lumineuses Intérieur Incandescence 10lm/W 1000h Halogène 25lm/W

Plus en détail

L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte. Garantir la performance de vos investissements dans le temps

L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte. Garantir la performance de vos investissements dans le temps L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte Garantir la performance de vos investissements dans le temps L exploitation-maintenance : assurer un fonctionnement durable de vos parcs la

Plus en détail

Valorisation des bâtiments

Valorisation des bâtiments Projet ECRIN Siemens France Valorisation des bâtiments Rénovation du bâtiment C3 sur site industriel Grenoble V. GUERRY - 27 septembre 2011 Siemens AG AG 2010. 2009. Tous All rights droits reserved réservés

Plus en détail

L éclairage public, VERS UN ECLAIRAGE JUSTE

L éclairage public, VERS UN ECLAIRAGE JUSTE GUIDE L éclairage public, VERS UN ECLAIRAGE JUSTE Photographie Rodolphe Robelin - Ville de Parthenay - «Jardin d inspiration médiévale» Vue satellite nocturne de l Europe Année 2011 Syndicat Mixte d Action

Plus en détail

Pollution lumineuse?

Pollution lumineuse? Pollution lumineuse? Il s agit de toute modification de l'environnement nocturne naturel et de toute nuisance provoquée par l usage inadéquat et abusif de lumière artificielle. provoque l éblouissement

Plus en détail

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE»

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» PRESENTATION 1 ASPECTS LEGISLATIF, REGLEMENTAIRE ET NORMATIF -Code Général des Collectivité Territoriale (CGCT) : -Article L2212-2 «L éclairage

Plus en détail

Seminarie 04/11/2010 Toepassing van LED's in de binnenverlichting Séminaire 04/11/2010 Les applications LED en éclairage intérieur

Seminarie 04/11/2010 Toepassing van LED's in de binnenverlichting Séminaire 04/11/2010 Les applications LED en éclairage intérieur Seminarie 04/11/2010 Toepassing van LED's in de binnenverlichting Séminaire 04/11/2010 Les applications LED en éclairage intérieur Michel Nicosia Verkoopleider Zuid - Chef de vente Sud IBE-BIV Séminaire

Plus en détail

Sans branchement électrique

Sans branchement électrique SEPTEMBRE 2010 Sans branchement électrique Pour mettre de la lumière, là où il n y en a pas! L éclairage par LEDs LEDs : Diodes électro-luminescentes L utilisation des LEDs pour l éclairage à divers avantages

Plus en détail

La déclinaison Française de ces objectifs est : 20% d économies d énergie, 23% d énergies renouvelables et 14% de réduction de G.E.S.

La déclinaison Française de ces objectifs est : 20% d économies d énergie, 23% d énergies renouvelables et 14% de réduction de G.E.S. ANNEXE 2 1 CONTEXTE ET ENJEUX 1. 1 - Enjeu Énergétique et Environnemental Le Conseil Européen a adopté en 2008, le paquet «énergie climat» dit du «3 fois 20» à savoir : 20 % d économies d énergie, 20 %

Plus en détail

Eclairage public. Séminaire Eclairage public, 04.12.2012, Morges

Eclairage public. Séminaire Eclairage public, 04.12.2012, Morges Eclairage public Séminaire Eclairage public, 04.12.2012, Morges But de l éclairage public Offrir à l usager une perception visuelle correcte des zones de circulation publique pendant les périodes d obscurité

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

AUDIT DES INSTALLATIONS D ECLAIRAGE PUBLIC DE 36 COMMUNES

AUDIT DES INSTALLATIONS D ECLAIRAGE PUBLIC DE 36 COMMUNES AUDIT DES INSTALLATIONS D ECLAIRAGE PUBLIC DE 36 COMMUNES LA MISSION DE SCE 1 DIAGNOSTIC TECHNIQUE ET ENERGETIQUE DES INSTALLATIONS 2 SCHEMA DIRECTEUR DE RENOVATION 3 CARTOGRAPHIE DES POINTS LUMINEUX AGNOS,

Plus en détail

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet PRESENTATION LUX MONITOR QU EST CE QUE C EST? LUX MONITOR EST UN SYSTÈME DE CONTRÔLE DE L ÉCLAIRAGE PUBLIC : Maîtrisez instantanément

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

Eclairer juste, au bon endroit, au bon moment.

Eclairer juste, au bon endroit, au bon moment. Dossier de Presse Eclairer juste, au bon endroit, au bon moment. Salon Lumiville Du 26 au 29 mai à Lyon Hall 66 stand 70 allée C Contact presse : Profile PR - Tél : Sommaire Schneider Electric vous donne

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Optimiser l éclairage pour répondre aux enjeux du développement durable

Optimiser l éclairage pour répondre aux enjeux du développement durable www.clusterlumiere.com Optimiser l éclairage pour répondre aux enjeux du développement durable EXPÉRIENCES ET PRATIQUES DU CLUSTER LUMIÈRE ÉCLAIRAGE URBAIN, COMMERCE, INDUSTRIE ET TERTIAIRE CLUSTER LUMIÈRE,

Plus en détail

Guide des Tubes Fluorescents

Guide des Tubes Fluorescents GE Lighting Guide des Tubes Fluorescents Le choix de l efficacité énergétique pour toute application Réglementations de l UE À compter du 13 avril 21, de nouvelles réglementations européennes seront applicables

Plus en détail

La citadelle de Sisteron : l émergence d une approche innovante de la mise en lumière. Paul VERNY CEREMA/DTER Med

La citadelle de Sisteron : l émergence d une approche innovante de la mise en lumière. Paul VERNY CEREMA/DTER Med La citadelle de Sisteron : l émergence d une approche innovante de la mise en lumière Paul VERNY CEREMA/DTER Med Le projet de la citadelle de Sisteron Les objectifs du projet - Valorisation nocturne du

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ET ENVIRONNEMENTALE CONTEXTE DANS UN MONDE EN PROFONDE MUTATION DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX ENJEUX SPÉCIFIQUES DE CHAQUE CLIENT L engagement vers la transition énergétique

Plus en détail

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 1 Présentation de l USEDA 2 L USEDA au 30 juin 2015 L USEDA : 801 communes regroupant

Plus en détail

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Avis ADEME sur les LED Actions majeures de l ADEME sur l éclairage à LED PACTE LED CITADEL A.I.E. 4E - annex Les Avis de l ADEME L éclairage à

Plus en détail

Le diagnostic en éclairage public

Le diagnostic en éclairage public Emission du 11 février 2013 S@ti TV Le diagnostic en éclairage public Intervention de M. Vincent MARCHAUT, formateur et consultant en éclairage public Présentation : Florence BONFILS, Conseiller formation

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE ISO 9001:2008 la solution électrique maîtrisée Industrie Compensation d énergie réactive Suppression des pénalités sur le réactif. Optimisation en fonction

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 INDUSTRIE TERTIAIRE Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Les avancées dans le domaine de l éclairage

Les avancées dans le domaine de l éclairage Les avancées dans le domaine de l éclairage Patrick Martineau, ing. 27 e congrès de l AQME 9 mai 2013 CONTENU DE LA PRÉSENTATION Avancées technologiques Survol des technologies Évolution des normes en

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? Les Outils de Financement proposés Mutualisation Fonds Efficacité Energie Fonds Efficacité Energie Travaux de rénovation Certificats d Economie d Energie 1 Mutualisation

Plus en détail

Véhicules Électriques

Véhicules Électriques INFRASTRUCTURES DE RECHARGE POUR Véhicules Électriques Votre éco-mobilité à la carte Les Enjeux de la mobilité électrique : climatiques, économiques et sociétaux Les entreprises et les collectivités adoptent

Plus en détail

Conférence UTOPIES PARIS 17 mars 2009

Conférence UTOPIES PARIS 17 mars 2009 Performances environnementales Nouveaux enjeux de l éclairage Santé Ergonomie Qualité des ambiances Bernard Duval Délégué Général de l AFE Conférence UTOPIES PARIS 17 mars 2009 Développement durable et

Plus en détail

Fiche OX «Réduction des consommations d électricité des parties communes d immeubles collectifs et de bâtiments tertiaires» - 28/04/03

Fiche OX «Réduction des consommations d électricité des parties communes d immeubles collectifs et de bâtiments tertiaires» - 28/04/03 1 «REDUCTION DES CONSOMMATIONS ELECTRIQUES DES PARTIES COMMUNES D IMMEUBLES COLLECTIFS ET DE BATIMENTS TERTIAIRES» Contexte et enjeux Les consommations d électricité des parties communes (éclairage des

Plus en détail

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE-

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- Adoptez notre Technologie Rendez vos bâtiments et sites techniques Intelligents Réduisez votre consommation d électricité Réduisez votre facture de

Plus en détail

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque Donnez une nouvelle énergie à votre territoire Solaire photovoltaïque Collectivités territoriales, Propriétaires fonciers, Industriels LES ENJEUX 01 AVEC LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE, Tirez aujourd hui les

Plus en détail

Nos solutions RT 2012

Nos solutions RT 2012 Nos solutions RT 2012 RT 2012 : un enjeu majeur pour les professionnels de la construction Issue du Grenelle de l environnement, la RT2012 est applicable depuis le 1er janvier 2013 pour les bâtiments neufs

Plus en détail

Lancement de la nouvelle mise en lumière des ponts couverts

Lancement de la nouvelle mise en lumière des ponts couverts Dossier de presse Lancement de la nouvelle mise en lumière des ponts couverts Juillet 2012 Contact presse : Magali GACK 03 88 60 93 89 magali.gack@strasbourg.eu 1 Le Plan lumière La richesse patrimoniale

Plus en détail

Nos solutions pour un éclairage de zone performant

Nos solutions pour un éclairage de zone performant Nos solutions pour un éclairage de zone performant BKW, votre partenaire pour l éclairage de zone BKW bénéficie d une grande expérience dans la planification, la mise en œuvre et la maintenance des installations

Plus en détail

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Visite GPSO de Green Office Meudon le 22 mars 2012 Copyright Ateliers 115 Architectes Steria GreenOffice Meudon Steria et le Système d Information qui gère

Plus en détail

Développer les réseaux et services Telecom

Développer les réseaux et services Telecom R Développer les réseaux et services Telecom Les télécommunications jouent un rôle de premier plan dans l attractivité des territoires, la performance des entreprises et le confort des usagers. Pour construire

Plus en détail

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Comment mobiliser? Quelles formes de gouvernance? Comment regrouper les habitants, les compétences

Plus en détail

Notre expérience en effi cacité énergétique

Notre expérience en effi cacité énergétique ContratdePerformanceEnergÉtique ContratdePerformanceEnergÉtique Les bâtiments existants représentent 30 à 40 % de la consommation énergétique en France Notre expérience en effi cacité énergétique Grâce

Plus en détail

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau)

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau) Objectif 1.1 Diminuer les consommations énergétiques de la commune et des services municipaux Services partenaires Tous les services Lutte contre le changement climatique et protection Partenaires à associer

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

L éclairage face à la RT 2012

L éclairage face à la RT 2012 L éclairage face à la RT 2012 Les enjeux de la réglementation thermique dans le bâtiment Bernard Duval Délégué général de l AFE Colloque REGENT Reims 23 février 2012 L éclairage face à la RT 2012 q Enjeux

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

U N É C L A I R A G E D E R U E S E F F I C A C E

U N É C L A I R A G E D E R U E S E F F I C A C E Une chance immense pour les villes et les communes : des investissements très rentables pour économiser énergie et frais fixes. U N É C L A I R A G E D E R U E S E F F I C A C E Chances et possibilités

Plus en détail

CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013)

CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013) CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013) Sommaire Bilan de la première période Le cadre législatif et réglementaire de la 2ème période Les principaux changements par rapport

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE Présenté par M.Mohammed LISSER Direction de l Electricité et des Energies Renouvelables Division des Energies Renouvelables et de la Maitrise de

Plus en détail