Sciences Physiques 2010 S. ZAYYANI. Fiche de Cours

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sciences Physiques 2010 S. ZAYYANI. Fiche de Cours"

Transcription

1 Sciences Physiques 2010 S. ZAYYANI Fiche de Cours Unité : L univers Chapitre: Ch. 3 Spectres Lumineux Différents Spectres Définition : Un spectre lumineux (=spectrum of light) est la figure obtenue par décomposition d une lumière en radiations monochromatiques (= une seule couleur). L appareil utilisé pour cette décomposition s appelle un spectroscope. Cette décomposition peut se faire en faisant passer la lumière par un, ou plusieurs, prismes ; ou par ailleurs, en utilisant un réseau (=lattice, network) (un support plan comportant un très grands nombre de traits très fins, parallèle, équidistant et très rapprochés). Différents types de Spectres Lumineux Spectres Continus : Une bande colorée dont les couleurs varient progressivement. Par exemple, le spectre de la lumière blanche Spectres Discontinus : C est quand il n y a pas une variation progressive des couleurs. Cela se manifeste sous la forme de quelques raies colorées sur un fond noir (spectres de raies) ou sous la forme des bandes ou des raies noires sur un fond continu. Spectres d émission Définition : Un spectre d émission (=emission spectrum) est un spectre produit par la lumière directement émise par une source. 1

2 Nous considérerons deux types de spectres d emission : i. Spectres continus d origine thermique(=thermal origin) ii. Spectres de raies Spectres d origine Thermique Le spectre de la lumière émise par un corps chauffé. Ce corps peut être solide, liquide ou un gas fortement comprimé. Voici quelques propriétés de ce spectre. Les spectres d origine thermique sont des spectres continus. Lorsque la température augmente, un spectre d origine thermique s enrichit vers le violet, c est-à-dire vers les radiations de courtes longueurs d onde(=short wavelength radiation). Spectres de raies Les spectres de raies s obtiennent grâce à des lampes spectrales ou des tubes à décharges. Pour chaque élément le spectre de raies de la lumière émise par la source est caractéristique. Les raies présentes dans le spectre d un élément correspondent toujours à la même longueur d onde. Par conséquent chaque élément produit un spectre de raies qui lui est propre. Donc : Un spectre de raies constitue la signature d un élément et révèle sa présence. La science de spectroscopie exploit ce fait. 2

3 Spectres d absorption Un spectre d absorption est un spectre obtenu en analysant la lumière blanche qui traverse une substance. Donc le spectre d absorption montre la partie du spectre de la lumière blanche absorbée par la l élément, alors que le spectre d émission montre la partie du spectre de la lumière blanche émise par l élément. Or, pour un élément les raies d émission et les raies d absorption ont les mêmes longueurs d onde, et du coup le spectre d émission et le spectre d absorption d un élément sont complémentaires (la superposition des deux produit le spectre continu de la lumière blanche). Voici comment obtenir les differents spectres lumineux 3

4 Application : Spectroscopie & Astrophysique La spectroscopie est l étude de lu lumière émise par une matière. L application principale de cette science est dans l astrophysique, pour la détection des constituants des étoiles. Une étoile peut être assimilée à une boule de gaz très chaud et sous haute pression. La lumière émise par sa surface, la photosphère, donne le fond continue d origine thermique du spectre de l étoile. La couleur de l étoile, comme celle du filament d une lampe, renseigne sur sa température de surface. Avant de nous parvenir, la lumière émise par la surface chaude d une étoile traverse l atmosphère qui l entoure. On peut analyser cette lumière pour obtenir son spectre, et son son profil spectral (la courbe qui représente l intensité lumineuse des radiations émises par cette étoile en fonction des longueurs d ondes de ces radiations). Parmi les radiations de la lumière émise, certaines sont absorbées par les entités chimiques présentes dans l atmosphère. Le spectre obtenu est donc, un spectre d absorption avec des raies noires qui correspondent aux longueurs d onde absorbées par des entités chimiques de son atmosphère. Ce spectre nous renseigne donc sur la composition chimique de son atmosphère. 4

5 5

6 6

7 7

8 8

9 9

10 10

11 11

12 12

13 13

14 14

Chapitre 4 : Les spectres lumineux

Chapitre 4 : Les spectres lumineux Chapitre 4 : Les spectres lumineux 1. La lumière blanche 1.1. La dispersion de la lumière blanche (Voir TP n 4) On appelle lumière blanche toute lumière dont la décomposition par un prisme (ou un réseau)

Plus en détail

TP PH 5 : Spectres lumineux

TP PH 5 : Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. I Spectre d émission TP PH 5 : Spectres lumineux Poste N 1 Matériel : source lumineuse,

Plus en détail

LUMIÈRES D'ÉTOILES Thème : Univers

LUMIÈRES D'ÉTOILES Thème : Univers Chapitre 15 Physique/Chimie LUMIÈRES D'ÉTOILES Thème : Univers Questionnement : «L arc-en-ciel est une merveille de la Nature si remarquable, et sa cause a été de tout temps si curieusement recherchée

Plus en détail

Chapitre 4 : Les messages de la lumière

Chapitre 4 : Les messages de la lumière Chapitre 4 : Les messages de la lumière A- Réfraction et dispersion. I La réfraction (voir TP1) a)définition On appelle réfraction de la lumière le changement de direction que la lumière subit à la traversée

Plus en détail

Messages de la lumière. 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique

Messages de la lumière. 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique Messages de la lumière 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique 1. Le prisme : un système dispersif 1. Décomposition de la lumière

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Comment différencier les sources de lumière? (Faut-il avoir peur des spectres?)

Comment différencier les sources de lumière? (Faut-il avoir peur des spectres?) Comment différencier les sources de lumière? (Faut-il avoir peur des spectres?) Ce dossier contient : - Des rappels sur la décomposition de la lumière blanche, la synthèse additive et la synthèse soustractive

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes.

TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes. TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes. La photosynthèse a lieu dans les chloroplastes. Ils sont verts. Ils contiennent des pigments chlorophylliens. Au cours de la photosynthèse, l énergie lumineuse

Plus en détail

LA LUMIÈRE DES ÉTOILES ET DES ATOMES

LA LUMIÈRE DES ÉTOILES ET DES ATOMES L'UNIVERS Chapitre 6 LA LUMIÈRE DES ÉTOILES ET DES ATOMES sciences physiques et chimiques - Seconde http://cedric.despax.free.fr/physique.chimie/ SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRO......3 OBJECTIFS... 4 Mobiliser

Plus en détail

Caractéristiques de la lumière

Caractéristiques de la lumière Caractéristiques de la lumière Une source lumineuse, qu'il s'agisse d'un HQI, d'une LED, d'un tube T5 ou T8, d'une ampoule halogène ou du soleil, se caractérise par sa couleur et son intensité. 1. La couleur

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

SL5 POURQUOI LES OBJETS SONT-ILS COLORES?

SL5 POURQUOI LES OBJETS SONT-ILS COLORES? SL5 POUQUOI LES OJETS SONT-ILS COLOES? 1 1. Comment obtenir les couleurs de l arc en ciel? Expérience : Comment réaliser un arc en ciel? En utilisant vos connaissances (et vos souvenirs d enfance) proposer

Plus en détail

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES T.P n 4 : LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES Observer Tout est coloré : le Smartphone, les encres d impression... Pour cela l industrie utilise des pigments ou des colorants. Certains sont naturels...

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques nà2

Devoir de Sciences Physiques nà2 Devoir de Sciences Physiques nà2 L épreuve dure 1h45. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé. Exercice n 1 : le pur son de Lucien 1/ Lorsqu un récepteur mobile s éloigne d un émetteur

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 2 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Le bon spectre 1. Associer à chaque spectre la légende

Plus en détail

Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source

Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source 1. Rappels cinquième 2. Le milieu transparent 3. Le milieu translucide 4. Le milieu opaque 5. Le filtre 1. Rappels cinquième Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source

Plus en détail

Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE

Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE I. NATURE DE LA LUMIERE BLANCHE : 1.1. Le prisme : Le prisme est un système optique, taillé dans un milieu transparent comme le verre ou le plexiglas, constitué

Plus en détail

Stage de travail sur le verre

Stage de travail sur le verre Stage de travail sur le verre Aide mémoire a l usage des stagiaires laborants en physique Structure Composition Propriétés mécanique Elaboration Propriétés optique Assemblages verre - métal Structure Structure

Plus en détail

Energie Energie solaire

Energie Energie solaire Energie Energie solaire Réf : Français p 1 Ballon-échangeur et capteur solaire Version : 1109 1 Chauffe-eau solaire 1.1 Principe de fonctionnement - généralités Un chauffe-eau solaire consiste à coupler

Plus en détail

Les rayonnements au service des Arts

Les rayonnements au service des Arts Les rayonnements au service des Arts Historique En 1865 Napoléon III confie une chaire de physico-chimie à l Ecole des Beaux-Arts à Paris à Louis Pasteur, passionné de peinture. En 1895, Röntgen découvre

Plus en détail

Couleur et longueur d'onde

Couleur et longueur d'onde Lumière et couleurs Il semble inutile de questionner le thème des couleurs : Comme tout le monde le sait, une feuille d'arbre est verte, le ciel bleu, une carotte orange etc... Mais les choses ne sont

Plus en détail

Spectroscopie 20/09/2007

Spectroscopie 20/09/2007 1. Objet et principe de la spectroscopie La spectroscopie est l'ensemble des techniques qui permettent d'analyser la lumière émise par une source lumineuse, ou la lumière transmise ou réfléchie par un

Plus en détail

4. A l aide des figures 2 et 3, identifier les éléments chi miques susceptibles d être présents dans l atmosphère du Soleil.

4. A l aide des figures 2 et 3, identifier les éléments chi miques susceptibles d être présents dans l atmosphère du Soleil. 2 nde Thème : Univers TP.3 : Analyse élémentaire de l atmosphère d une étoile CORRECTION I. Une étoile familière : Le Soleil. Lire le texte intitulé >. Questions : 1. Rappeler

Plus en détail

I/ Un semi-conducteur «lumineux» : la LED

I/ Un semi-conducteur «lumineux» : la LED 1/7 Thème : Matériaux Domaine : Propriétés électriques des matériaux CHAP 10-ACT DOC/EXP semi-conducteurs-diodes-cellules photovoltaïques : comment expliquer leur fonctionnement? Mots clés : Semi-conducteurs-cellules

Plus en détail

Quelques généralités sur Les Ondes

Quelques généralités sur Les Ondes Quelques généralités sur Les Ondes Onde = perturbation qui se propage 2 grandes catégories : ondes mécaniques et ondes électromagnétiques I) Les ondes mécaniques : Elles nécessitent un milieu matériel

Plus en détail

c. et quelle conséquence entraînerait cette remarque sur les angles de réfraction r R ;r V et r B...

c. et quelle conséquence entraînerait cette remarque sur les angles de réfraction r R ;r V et r B... TP PHYSIQUE SECONDE THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX T P 13 P page 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. DISPERSION DE LA LUMIÈRE BLANCHE a) Introduction

Plus en détail

T.P. 2.4 : UTILISATION DE L ENERGIE LUMINEUSE PAR LE CHLOROPLASTE

T.P. 2.4 : UTILISATION DE L ENERGIE LUMINEUSE PAR LE CHLOROPLASTE T.P. 2.4 : UTILISATION DE L ENERGIE LUMINEUSE PAR LE CHLOROPLASTE La chlorophylle stimulée par l énergie lumineuse arrache les électrons de l eau et les transfère sur un accepteur existant dans les chloroplastes.

Plus en détail

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière 2 e B et C 1 Visibilité. Propagation de la lumière 1 Optique L optique est l étude des phénomènes lumineux, donc de tous les phénomènes qui se rapportent aux ondes électromagnétiques visibles. Nous nous

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 1 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Le bon spectre 1. Associer à chaque spectre la légende

Plus en détail

EP 1 878 586 A1 (19) (11) EP 1 878 586 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 16.01.2008 Bulletin 2008/03

EP 1 878 586 A1 (19) (11) EP 1 878 586 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 16.01.2008 Bulletin 2008/03 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 878 586 A1 (43) Date de publication: 16.01.2008 Bulletin 2008/03 (51) Int Cl.: B41M 5/26 (2006.01) B41M 5/24 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 06117094.0 (22)

Plus en détail

Notions de base sur les couleurs

Notions de base sur les couleurs Traitements numériques des images de télédétection Notions de base sur les couleurs OLIVIER DE JOINVILLE 1ère partie Table des matières I - Principes 5 A. Definition...5 B. Nature spectrale de la couleur...5

Plus en détail

Licence 2 nde année Jussieu, année 2014/2015

Licence 2 nde année Jussieu, année 2014/2015 Licence 2 nde année Jussieu, année 2014/2015 INTRODUCTION Rappel Dans le cas où système matériel et champ de rayonnement sont en déséquilibre, les interactions entre molécules et photons conduisent à des

Plus en détail

Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole. 11/09/2015 www.udppc.asso.

Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole. 11/09/2015 www.udppc.asso. Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole 11/09/2015 www.udppc.asso.fr Si vous repérez une erreur, merci d envoyer un message

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 4 Les lampes au quotidien Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL,

Plus en détail

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE Lycée International des Pontonniers Novembre 2015 I. Généralités 1. Spectre d absorption - Lorsqu elle traverse une substance autre que l air ou le vide, la lumière

Plus en détail

Groupe : Résultat : / 12

Groupe : Résultat : / 12 Date : Nom : Groupe : Résultat : 2 Exercice d identification des phénomènes lumineux Module 1 : Des comportement de la lumière Objectif terminal 1 : La lumière, propagation et phénomènes 1. Quel phénomène

Plus en détail

Couleurs. " La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. "

Couleurs.  La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. Couleurs " La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. " A. Ramaiya Prérequis : La lumière blanche est composée d une infinité de radiations monochromatiques.

Plus en détail

Lumière colorées et couleur des objets

Lumière colorées et couleur des objets Lumière colorées et couleur des objets Qu'est-ce qu'une lumière colorée? De quoi dépend la couleur d'un objet? 1) Lumière blanche et lumière colorées : La lumière du soleil ou la lumière émise par une

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Introduction : On ne peut ni aller sur les étoiles, ni envoyer directement des sondes pour les analyser, en revanche on les voit, ce qui signifie qu'on reçoit

Plus en détail

Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis

Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis Alexandra Kästner, Spécialiste produit en Spectroscopie moléculaire, Analytik Jena

Plus en détail

LUMIERES COLOREES ET COULEUR DES OBJETS. I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée

LUMIERES COLOREES ET COULEUR DES OBJETS. I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée Chapitre 4 : LUMIERES COLOREES ET COULEUR DES OBJETS I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée 1-Expérience historique d Isaac Newton. En 1666, un scientifique britannique,

Plus en détail

Activité Couleur des objets

Activité Couleur des objets Activité Couleur des objets Répondre sur une feuille annexe aux 6 activités en vous aidant des documents. Faites ensuite les exercices correspondants. I. Décomposition de la lumière 1. Décomposition de

Plus en détail

ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques

ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques COURS Table des matières 1 INTRODUCTION 3 2 ASPECT TEMPOREL 3 2.1 DIFFERENTS TYPES DE SIGNAUX RENCONTRES EN GENIE ELECTRIQUE

Plus en détail

Première partie (20 points)

Première partie (20 points) Première partie (20 points) 1.1. Etude de la germination du Haricot (10 points) 1.1.1 Trois stades de développement (to = réhydratation) sont proposés. Réactif fourni : solution iodo-iodurée (Lugol) -

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée

I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée Chapitre 1 : LUMIERES COLOREES ET COULEUR DES OBJETS I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée 1-Expérience historique d Isaac Newton. En 1666, un scientifique britannique,

Plus en détail

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE Table des matières 1 Introduction : 2 2 Comment obtenir un spectre? : 2 2.1 Étaller la lumière :...................................... 2 2.2 Quelques montages possibles

Plus en détail

Chapitre 1 : Lumières colorées et couleur des objets

Chapitre 1 : Lumières colorées et couleur des objets Chapitre 1 : Lumières colorées et couleur des objets Dans le cours de 5 ième, nous avons vu que la lumière se propageait en ligne droite depuis des sources qui pouvaient être primaires ou secondaires.

Plus en détail

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse.

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse. Page 1 sur 10 1. Définition. C est une méthode de séparation, non destructrice en son principe, basée sur le fait que le coefficient de partage d un soluté entre deux phases dépend de la nature du soluté,

Plus en détail

COURS DE STATISTIQUE TD - FEUILLE N 3

COURS DE STATISTIQUE TD - FEUILLE N 3 Université Paris 1 Magistère d Economie - 1ère année COURS DE STATISTIQUE TD - FEUILLE N 3 Généralités Exercice 1 Le nombre mensuel d accidents sur un parcours routier peut être considéré comme la réalisation

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - 1 Chapitre 17 : Ondes Electromagnétiques exercice 1 : Répondre sans aucune justification 2 exercice 2 : On utilise

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Physique-chimie Exemple d activités de classe Ressources pour le lycée général et technologique Préambule Comment estimer la valeur de la constante fondamentale de Planck? Extrait du programme

Plus en détail

Sciences 8 les ondes exercices

Sciences 8 les ondes exercices Sciences 8 les ondes exercices Exercice 1 Complète le dessin ci-dessous. Donne ensuite la définition des mots que tu as utilisés : 1. 2. 3. 4. 5. École Victor-Brodeur mars 2012 1 Exercice 2 Réponds aux

Plus en détail

Les lasers de puissance à impulsions ultracourtes

Les lasers de puissance à impulsions ultracourtes 25/02/2008 - Par Jerôme Kasparian, Physicien - Chercheur au CNRS Les lasers de puissance à impulsions ultracourtes On trouve aujourd hui des lasers un peu partout autour de nous : dans les films de science-fiction

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

AUTOTEST ELECTRICITE

AUTOTEST ELECTRICITE ISUPFERE AUTOTEST ELECTRICITE Physique appliquée dans la série Schaum Arthur Beiser Sur internet, le site : http://perso.wanadoo.fr/physique.chimie/ deux parties sont intéressantes: - 1ère S: électrodynamique

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

Chapitre 1 : La photosynthèse

Chapitre 1 : La photosynthèse Chapitre 1 : La photosynthèse Introduction: Les végétaux sont des êtres vivants car ils sont composés d une ou plusieurs cellules. Une cellule végétale est composée d une membrane, d un cytoplasme, d un

Plus en détail

Kids University 2014. La couleur. Christian RONSE Icube. mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00

Kids University 2014. La couleur. Christian RONSE Icube. mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 A gauche : dessin originel. Au milieu : dessin reproduit par un «daltonien» (dichromate). A droite : dessin reproduit par un patient

Plus en détail

La Spectrométrie de Masse

La Spectrométrie de Masse La Spectrométrie de Masse MS Comment identifier une substance? UV Fluorescence RMN IR La MS: détection universelle Information structurale Identification de la substance Généralités La spectrométrie de

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique-chimie INTERPRETER LE SPECTRE DE LA LUMIERE EMISE PAR UNE ETOILE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Notions et contenus Compétences

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

Thème n 3. L'Univers. Partie 2Les. étoiles. Partie 3Les. Partie 4 Le système solaire

Thème n 3. L'Univers. Partie 2Les. étoiles. Partie 3Les. Partie 4 Le système solaire Thème n 3 L'Univers Partie 1Une première présentation de l Universl Partie 2Les étoiles Partie 3Les éléments chimiques présents dans l Universl Partie 4 Le système solaire Partie 1 Une première présentation

Plus en détail

L électricité : un vecteur énergétique aux caractéristiques particulières

L électricité : un vecteur énergétique aux caractéristiques particulières L électricité : un vecteur énergétique aux caractéristiques particulières Global Chance L électricité telle que nous la connaissons, au bout d une prise électrique, n est pas directement disponible dans

Plus en détail

On peut décomposer la lumière blanche à l aide d un prisme ou d un réseau.

On peut décomposer la lumière blanche à l aide d un prisme ou d un réseau. QU EST CE QU UN SPECTRE CONTINU? On dit qu un arc-en-ciel comporte sept couleurs (rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet). La lumière blanche du jour est en fait composée d une infinité de lumières

Plus en détail

Exercices chapitre 1 : structure électronique de l atome

Exercices chapitre 1 : structure électronique de l atome Exercices chapitre 1 : structure électronique de l atome Données : h = 6,63.10-34 J.s c = 3,00.10 8 m.s -1 1 ev = 1,60.10-19 J Exercice n 1 : d'après QCM 2006 131 A partir de l écriture suivante, 53 I

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2014 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

L ÉNERGIE DANS LES PLANTES, BATTERIES NATURELLES

L ÉNERGIE DANS LES PLANTES, BATTERIES NATURELLES L ÉNERGIE DANS LES PLANTES, BATTERIES NATURELLES Programmes SPC Thème La pratique du sport Solution : solvant, soluté, dissolution d une espèce moléculaire. Extraction, séparation et identification d espèces

Plus en détail

www.tazilipo-hcgobesite.com Épilation au laser

www.tazilipo-hcgobesite.com Épilation au laser Épilation au laser L épilation au laser est une des procédures esthétiques les plus convoitées. Le poil poussant un peu partout sur le corps n est pas toujours souhaité. Souvent, les individus trouvent

Plus en détail

CHAPITRE II: CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HP... CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC)

CHAPITRE II: CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HP... CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC) Page 1 sur 10 CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC) I) Principe de la chromatographie La chromatographie est une méthode de séparation des constituants d'un mélange même très complexe. Il existe

Plus en détail

PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : LES OBJETS DU SYSTÈME SOLAIRE ET LEURS CARACTÉRISTIQUES

PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : LES OBJETS DU SYSTÈME SOLAIRE ET LEURS CARACTÉRISTIQUES PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT L'environnement de la planète Terre correspond à tous les éléments du Système Solaire dont elle fait partie. L'environnement de la Terre a pu être découvert

Plus en détail

Chapitre I PHENOMENE DE FLUORESCENCE ORIGINE ET PROCESSUS

Chapitre I PHENOMENE DE FLUORESCENCE ORIGINE ET PROCESSUS 1 Chapitre I PHENOMENE DE FLUORESCENCE ORIGINE ET PROCESSUS Excitation (hυ) Emission (hυ ) Substance fluorescente * hυ < hυ Définitions Les fluorochromes ou fluorophores sont des substances chimiques capables

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

Deux activités intégrant l'utilisation du spectrophotomètre didactique SPID - HR

Deux activités intégrant l'utilisation du spectrophotomètre didactique SPID - HR Deux activités intégrant l'utilisation du spectrophotomètre didactique SPID - HR Pascal NOSS - Lycée International - STRASBOURG I - Afficher le spectre d'absorption d'une solution de chlorophylle brute

Plus en détail

LES RISQUES LIES A LA PRESSION

LES RISQUES LIES A LA PRESSION LES RISQUES LIES A LA PRESSION Patrick BOISSINOT C.N.R.S. - L.I.M.H.P. 99, Avenue J.-B. Clément 93430 Villetaneuse boissinot@limhp.univ-paris13.fr 1 Connaissance des risques Comment se prévenir 2 Rappels

Plus en détail

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE Réalisation : Pierre Bischoff, sous la direction de François Mangenot CNDP d Alsace, 1997 Durée : 04 min 07 s À l aide d expériences filmées et d animations

Plus en détail

Théorie sur les LED. Séminaire FOCAL 29 septembre 2015 Libero Zuppiroli

Théorie sur les LED. Séminaire FOCAL 29 septembre 2015 Libero Zuppiroli Théorie sur les LED Séminaire FOCAL 29 septembre 2015 Libero Zuppiroli Consignes Théorie sur les LEDs par M. Zuppiroli : 45 min C est quoi un LED Comment c est fait, comment ça marche Comment obtient-on

Plus en détail

TUBES PCRBT TUBES. 40 - Tube PER nu 41 - Tube PER nu avec barrière anti-oxygène 42 - Tube nu multicouches Turatec 43 - Tube nu PB-1 polybutène

TUBES PCRBT TUBES. 40 - Tube PER nu 41 - Tube PER nu avec barrière anti-oxygène 42 - Tube nu multicouches Turatec 43 - Tube nu PB-1 polybutène 38 TUBES 40 - Tube PER nu 41 - Tube PER nu avec barrière anti-oxygène 42 - Tube nu multicouches Turatec 43 - Tube nu PB-1 polybutène 39 Tube PER nu - Grande gamme de longueurs Classe 2 = alimentation eau

Plus en détail

LA LUMIERE. 3/ Quel élément en verre, taillé en forme de triangle, utilise-t-il? (Vous pouvez refaire l expérience de ce savant derrière la borne).

LA LUMIERE. 3/ Quel élément en verre, taillé en forme de triangle, utilise-t-il? (Vous pouvez refaire l expérience de ce savant derrière la borne). LA LUMIERE 1500 m 2, c est grand : utilisez le plan! Salle En quête de l Univers Voir plan :A 1/ En 1609, il fût le premier à pointer une lunette en direction des orbes et observa la Voie Lactée, les phases

Plus en détail

Physique chimie 4 eme. Les lois des circuits

Physique chimie 4 eme. Les lois des circuits Physique chimie 4 eme Plan du cours: Introduction: 1. TP 1 : La tension dans un circuit en dérivation et en série 2. TP 2 : L intensité dans un circuit en dérivation et en série Conclusion: Lois des circuits

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

LA LUMIÈRE. Ces différentes sources peuvent être des sources ponctuelles ou des sources étendues.

LA LUMIÈRE. Ces différentes sources peuvent être des sources ponctuelles ou des sources étendues. LA LUMIÈRE LES DIFFÉRENTS TYPES DE LUMIÈRE. On distingue 2 types de sources de lumière : - Les sources primaires = Soleil, bougies, lampe à incandescence, tube fluorescent Elles produisent la lumière qu

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

siasponge Identification par couleurs, absence de solvants

siasponge Identification par couleurs, absence de solvants siasponge Identification par couleurs, absence de solvants Le concept d identification des produits par code de couleurs Un code de couleur unique pour des processus fiables sia Abrasives est synonyme

Plus en détail

Effets du courant électrique transformations d énergie MODULE 2. Performances-seuils.

Effets du courant électrique transformations d énergie MODULE 2. Performances-seuils. MODULE 2. Les effets du courant Transformations d énergies Performances-seuils. L élève sera capable 1. d expliquer l effet : - Calorifique - Lumineux - Magnétique - Mécanique - Chimique - Physiologique

Plus en détail

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion. LA VISION DES COULEURS La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

Lois de Snell-Descartes

Lois de Snell-Descartes PCSI 1 Cours Chapitre 2 Lois de Snell-Descartes Rayon incident + Dioptre n1 n2 Normale au dioptre i1 i'1 i2 Rayon réfracté Rayon réfléchi Figure.1 Lumière incidente, rééchie et réfractée * L'expérience

Plus en détail

Maintenance prédictive mécanique et électrique des machines de production hydroelectrique

Maintenance prédictive mécanique et électrique des machines de production hydroelectrique Maintenance prédictive mécanique et électrique des machines de production hydroelectrique Génératrices asynchrones - Alternateurs ESO Sud-ouest NAVARRE SERVICE 18 avenue des Frères LUMIERE 64 140 LONS

Plus en détail

1.1 - Définition. 1.2 - Origine

1.1 - Définition. 1.2 - Origine 1.1 - Définition Les glucides ou sucres sont des composés naturels qui correspondent généralement à la formule brute C n (H 2 O) n, c est la raison pour laquelle on les appelle parfois hydrates de carbone

Plus en détail

CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133

CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133 CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133 1.Centrale hydraulique. Compléter le schéma. Voir livre p : 133 2. Quelle forme

Plus en détail

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main P a g e 1 Titre : Description de l activité : Mieux appréhender l analyse de la lumière par spectroscopie. Situation déclenchante : La décomposition de la lumière par un prisme de verre est connue depuis

Plus en détail