BTS ASSISTANT DE MANAGER FINALITÉ 2 SOUTIEN À L INFORMATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BTS ASSISTANT DE MANAGER FINALITÉ 2 SOUTIEN À L INFORMATION"

Transcription

1 BTS ASSISTANT DE MANAGER FINALITÉ 2 SOUTIEN À L INFORMATION Première partie : Rechercher l information Chapitre 1 Évaluer les besoins et mobiliser les méthodes de recherche d information 3 Acquérir des compétences par... La découverte 3 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 5 Évaluer les acquis vers... La proposition et la mise en œuvre de solutions 7 Chapitre 2 Interroger une base de données 9 Acquérir des compétences par... La découverte 9 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 15 Évaluer les acquis vers... La proposition et la mise en œuvre de solutions 19 Chapitre 3 Réaliser et mettre en œuvre un questionnaire d enquête 21 Acquérir des compétences par... La découverte 21 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 25 Évaluer les acquis vers... La proposition et la mise en œuvre de solutions 27 Chapitre 4 Assurer une veille informationnelle 29 Acquérir des compétences par... La découverte 29 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 33 Évaluer les acquis vers... La proposition et la mise en œuvre de solutions 39 Deuxième partie : Produire une information structurée Chapitre 5 Créer et modéliser un document 41 Acquérir des compétences par... La découverte 41 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 47 Évaluer les acquis vers... Le diagnostic opérationnel et la proposition de solutions 51 Chapitre 6 Élaborer un dossier documentaire et une revue de presse 53 Acquérir des compétences par... La découverte 53 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 65 Évaluer les acquis vers... La proposition et la mise en œuvre de solutions 79

2 Chapitre 7 Identifier les objectifs et les mécanismes de la comptabilité financière 85 Acquérir des compétences par... La découverte 85 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 93 Évaluer les acquis vers... La proposition et la mise en œuvre de solutions 95 Chapitre 8 Élaborer un dossier d analyse comptable 103 Acquérir des compétences par... La découverte 103 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 107 Évaluer les acquis vers... Le diagnostic opérationnel et la proposition de solutions 111 Troisième partie : Gérer les documents de l entité Chapitre 9 Numériser, trier, classer et archiver les documents du service 115 Acquérir des compétences par... La découverte 115 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 119 Évaluer les acquis vers... Le diagnostic opérationnel et la proposition de solutions 121 Quatrième partie : Contribuer à la qualité du système d information Chapitre 10 Optimiser la circulation de l information et participer à l évolution du système d information 127 Acquérir des compétences par... La découverte 127 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 133 Évaluer les acquis vers... La proposition et la mise en œuvre de solutions 139 Chapitre 11 Participer à la sécurité du système d information 143 Acquérir des compétences par... La découverte 143 Mettre en œuvre ses compétences par... L approfondissement 147 Évaluer les acquis vers... La proposition et la mise en œuvre de solutions 153 Situation professionnelle de synthèse - Cas Timotei Agency 157 F. BLATRIX F. COMET D. DUFOUR-COPPOLANI S. JACQUIER M. LANFRANCHI C. LORENZO M. F. TRUC-HERMEL J. VICCA-DUTEY

3 Rechercher l information Chapitre 1 Fiches concepts - L information dans les organisations - Les sources d information Fiches ressources - La recherche d information - L évaluation des besoins d information - Les outils et modalités de recherche sur Internet Évaluer les besoins et mobiliser les méthodes de recherche d information Objectifs - Anticiper et identifier les besoins d information explicites ou implicites - Apprécier sa contribution à l information du manager - Identifier les sources d information internes et externes - Mobiliser les moyens de recherche d information - Sélectionner et valider l information Acquérir des compétences par La découverte 1 11 L évaluation des besoins d information L anticipation et l identification des besoins d information et l appréciation de sa contribution à l information du manager Fotolia DX La société Pins des Landes, composée de 272 salariés, est spécialisée dans la récupération des déchets de bois. Son directeur souhaite diversifier son activité en trouvant de nouveaux débouchés. Vous êtes stagiaire dans l entreprise depuis une semaine. En arrivant au bureau, vers 9 h 00, Virginie, l assistante du directeur a le sentiment que vous êtes préoccupé(e). Virginie : «- Que t arrive-t-il? Vous : - Le directeur est passé et m a demandé de lui trouver pour 11 heures des informations sur l emballage en France. Virginie : - Sais-tu pourquoi il veut ces informations? Vous : - Non, il ne m a rien dit d autre. Virginie : - Bon, nous allons faire le point.» 1 - De quelles informations disposez-vous? Les informations à votre disposition sont insuffisantes pour répondre efficacement à la demande du manager. 2 - Quelles sont les questions à poser au directeur pour compléter les informations en votre possession? 3 - En quoi votre recherche d information va-t-elle contribuer à aider le directeur? Fotolia imagine 4 - En quoi votre travail peut-il avoir un impact stratégique pour l entreprise? 3

4 2 21 La mobilisation des méthodes de recherche de l information Stagiaire au sein de la société Pins des Landes, vous êtes chargé(e) de mener une recherche sur l emballage en France, dans la matinée. 1 - En vous aidant des fiches ressources «Les sources d information» et «La recherche d information», précisez les sources à privilégier, en interne puis à l externe, pour débuter votre recherche. Justifiez vos réponses. 2 - Quels moyens pouvez-vous utiliser pour avoir accès aux sources d information sélectionnées dans la question précédente? 3 - Quel(s) outil(s) allez-vous utiliser pour effectuer une recherche sur Internet? Justifiez vos réponses. 4 - Exprimez, à l aide d équations booléennes, les recherches suivantes (vous utiliserez, si besoin, la fiche ressources «Les outils et les modalités de recherche sur Internet»). a - Je recherche des documents qui traitent de la consommation d emballage en carton. b - Je recherche des documents qui traitent de l emballage en carton mais ce qui concerne l emballage en plastique ne m intéresse pas. c - Je recherche des documents qui traitent de la consommation d emballage en France mais j ai déjà des données sur la consommation d emballage en carton. d - Je recherche des données sur la consommation d emballage en carton en France à partir de e - Je recherche des données sur la consommation d emballage en carton en France de 2008 à f - Je recherche des données concernant le carton, le cartonnage et les cartonneries en format PDF. 22 L identification des sources internes et externes et la mobilisation des moyens de recherche d information La sélection et la validation de l information Stagiaire au sein de l entreprise Pins des Landes, vous avez effectué une recherche d information relative à l emballage en France, sur Internet. Afin d évaluer l information recueillie, vous avez ébauché une grille d évaluation des sites sur lesquels des recherches ont été effectuées. Maintenant, une liste de critères précis doit être dressée concernant le contenu, la navigation dans le site et sa convivialité. 1 - Recherchez des critères d évaluation pertinents pour apprécier la qualité des sites visités lors des recherches sur Internet. Pour cela, complétez la colonne «critères» de la grille d évaluation ci-dessous. Critères Non pertinent (0) Peu pertinent (1) Pertinent (2) Très pertinent (3) CONTENU Auteur Date de mise à jour NAVIGATION Organisation de l information CONVIVIALITÉ Couleurs 4

5 Rechercher l information Chapitre 1 Évaluer les besoins et mobiliser les méthodes de recherche d information Mettre en œuvre ses compétences par L approfondissement Application n 1 : Identifier les besoins du manager, déterminer les sources d information adéquates Fotolia Beboy Vous travaillez au sein de la société Energy 21. Votre directeur sera absent cet aprèsmidi. Il quittera l entreprise vers 13 h 00 et ne repassera pas au bureau ce soir. Il est 10 h 00 et celui-ci vient de vous annoncer que demain matin, à 9 h 00, il assistera à une réunion d information à la CCI britannique dont l un des thèmes portera sur les éoliennes. Afin de poser des questions pertinentes aux intervenants, des fabricants qui tentent d accroître leur marché en France, il souhaite disposer avant son départ d éléments d information générale sur cette thématique. 1 - Quels sont les éléments d information à votre disposition? 2 - De quels éléments complémentaires pouvez-vous avoir besoin? 3 - Quels sont les services internes à l entreprise susceptibles de vous aider? 4 - Pour obtenir des informations, pensez-vous pouvoir faire appel à d autres centres de recherche privés, dont l activité est similaire à celle d Energie 21? 5 - Quels sont les organismes susceptibles de vous fournir des informations (cf. fiche concepts «Les sources d information»)? 6 - Où pouvez-vous consulter rapidement des articles de presse concernant les éoliennes? Pourquoi? Fotolia V Yakobchuk 5

6 Application n 2 : Mobiliser les moyens de recherche adaptés et évaluer la fiabilité de l information Assistant(e) dans la société Energy 21, vous êtes chargé(e) de mener une recherche d information sur les éoliennes. Votre manager qui assistera à une importante réunion demain matin vous a donné peu de pistes mais il semble qu un chercheur spécialiste de la question assistera à cette réunion. Votre manager ne se souvient pas de son nom «En tout cas, il est très connu» a-t-il précisé. Fotolia Scott Maxwell 1 - Au vu des contraintes, comment allez-vous procéder pour obtenir des informations relatives au chercheur qui participera à la réunion? 2 - Quelle pourrait être l équation de recherche dans un moteur? 3 - Quelle(s) réponse(s) pouvez-vous espérer lorsque vous effectuez une recherche via un moteur de recherche? 4 - Quels critères pourrez-vous utiliser pour évaluer la fiabilité des sites que vous allez trouver? 5 - Enfin, le directeur souhaite obtenir les coordonnées du ministère de l Industrie. À quel(s) service(s) vous adresserez-vous? Au terme de vos recherches, voici les informations que vous êtes en mesure de fournir au directeur : Coordonnées du ministère de l Industrie. Principe de fonctionnement d une éolienne. Coût moyen d une éolienne. 6 - Selon vous, quels éléments utiles peuvent compléter ces informations? 6

7 Rechercher l information Chapitre 1 Évaluer les besoins et mobiliser les méthodes de recherche d information Évaluer les acquis vers La proposition et la mise en œuvre de solutions Assistante de Monsieur Javert, Directeur de la rédaction d un journal gratuit basé à Lyon, LMJ, vous êtes chargé(e) de fournir des données concernant les nanotechnologies à votre manager. Il envisage de rédiger un article sur ce thème à l occasion d un congrès auquel il assistera, au centre des expositions et des congrès de Clermont Ferrand, dans cinq jours. Votre organisation ne dispose pas de centre de documentation mais d une base de données Access, répertoriant les partenaires potentiels (confrères de la presse ). Monsieur Javert connaît uniquement le terme de nanotechnologie. Il souhaite surtout obtenir des données de vulgarisation, en français ou en anglais. Il veut connaître les domaines d application potentiels et disposer d une liste des laboratoires français spécialisés dans ce secteur (avec leurs coordonnées si possible). Il aura, ainsi, connaissance de la personne à contacter s il doit réaliser une interview. Il souhaite également mesurer la couverture de ce sujet dans la presse nationale française, dans les principaux titres. Apparemment, cette technologie suscite des débats dans l opinion et il a besoin de comprendre la politique de la France dans Fotolia SimFan ce domaine. Bien entendu, des données chiffrées concernant le sujet sont à prévoir. Analyser la situation 1 - Quel est l objectif de Monsieur Javert, directeur de la rédaction? 2 - Quel est votre propre objectif? 3 - Comment pouvez-vous qualifier l information à rechercher? Se mettre en situation 1 - Établissez une check-list pour organiser votre recherche. 2 - Procédez aux recherches. 3 - Élaborez une grille d évaluation des informations collectées. Fotolia Juan Jose Gutierrez 4 - Organisez les sites retenus, à la suite de l évaluation, dans vos favoris. Monsieur Javert partira en voiture, le matin du congrès et rentrera le soir même. L un de ses objectifs est de rencontrer des confrères, basés dans le Puy de Dôme, afin d établir un partenariat au niveau des reportages entre la région Rhône-Alpes et l Auvergne. En priorité, il souhaite travailler avec un journal gratuit et dont la parution est quotidienne. Si ces objectifs ne sont pas atteints, il prendra, alors, contact avec d autres journaux quotidiens, payants cette fois. Enfin, s il n a toujours pas mené à bien son projet de partenariat, il élargira ses recherches aux journaux gratuits ou payants, dont la parution est hebdomadaire. 5 - Selon vous, de quelles informations aura-t-il besoin pour se rendre à ce congrès? 6 - Recherchez ces informations. Utilisez la base de données de l organisation, si nécessaire. 7

8 8

9 Rechercher l information Chapitre 2 Fiche concepts - Les sources d information Fiches ressources - Les bases de données : étapes de la construction - Les bases de données : manipulations - La recherche d information Interroger une base de données Objectifs - Identifier une base de données - Utiliser le langage de manipulations des données (langage SQL) - Utiliser le langage de contrôle des données Acquérir des compétences par La découverte 1 11 Les composantes d une base de données Le dictionnaire de données Fotolia philippe Devanne Vous travaillez à l office de tourisme d une station de sports d hiver, petite station authentique qui a su conserver son caractère familial. Elle fait cependant partie, avec 6 autres stations, du domaine skiable des Vallées du Soleil, certaines remontées permettant de relier les stations entre elles. Avec, aujourd hui, 21 remontées mécaniques, le domaine skiable permet de profiter de 35 pistes s étalant de à mètres d altitude pour le plus grand plaisir des skieurs. 25 kilomètres de pistes balisées et entretenues sont, également, proposés aux skieurs de fond et 12 kilomètres d itinéraires appréciés par les randonneurs. Par ailleurs, le domaine skiable est équipé d une installation performante d enneigement artificiel. Chaque station a gardé son autonomie pour fixer ses tarifs et gérer ses forfaits. Cependant l organisation intercommunale de gestion du domaine vient de mettre à la disposition des stations une base de données commune, à laquelle l office de tourisme, dans lequel vous travaillez, a également accès. Cette base de données permet de mettre en commun les informations sur le domaine skiable et les tarifs des forfaits des différentes stations. Les informations nécessaires à la construction de la base de données sont présentées dans le dictionnaire de données ci-dessous : Dictionnaire de données : Libellé de la propriété Nom du champ Type du champ N de remontée Code_remontée C 5 Nom de remontée Nom_remontée C 25 Dimension Décimales Dénivelé Dénivelé N 6 2 Heure de la dernière remontée N du type remontée Commentaires Heure_dernière_rem D Format HH:MM Code_type_rem C 5 9

10 Dictionnaire de données (suite) : Libellé de la propriété Nom du champ Type du champ Dimension Décimales Commentaires Type remontée Type C 25 Téléphérique, télésiège, N de la station Code_station C 5 Nom de la station Nom_station C 25 N type tarif Code_type_tar C 5 Type tarif Libelle C 25 Senior, enfant, journée, Montant du forfait Montant_forfait N 5 2 N piste Num_piste C 5 Nom de piste Nom_piste C 25 Difficulté Difficulté C 10 Noire, rouge, bleue, Type du champ : C = caractère, N = numérique, D = date Rappel : en principe, seuls 10 caractères composent le nom du champ. Ici, les noms sont volontairement complets pour faciliter la compréhension. 1 - Retrouvez l objectif de ce dictionnaire de données. 2 - Distinguez le «Libellé de la propriété» du «Nom du champ». 3 - Quelle est la particularité du champ de type «numérique»? Développez votre réponse. 4 - Pourquoi le nom de la remontée et le dénivelé ne figurent-ils pas dans la même propriété? Justifiez votre réponse. 5 - Quel peut être l intérêt d utiliser le format «Date» pour un champ? 12 Le modèle conceptuel de données L office du tourisme dans lequel vous travaillez a mis en place une base de données. À partir du dictionnaire des données, le modèle conceptuel suivant a été élaboré : 10

11 1 - Citez le nom des entités. 2 - Indiquez l objectif de chaque identifiant. 3 - Ce modèle conceptuel de données fournit-il des informations supplémentaires par rapport au dictionnaire de données? Si oui, lesquelles? 4 - Définissez l intérêt de relier les entités entre elles. 5 - Expliquez chacune des cardinalités correspondant aux associations en complétant le tableau ci-dessous : Association Entités Explications Cardinalités APPARTENIR Station, Remontée - 1 station comporte une ou plusieurs remontées - 1 remontée 1,n 6 - Distinguez une contrainte d intégrité multiple (CIM) d une contrainte d intégrité référentielle (CIF). 7 - Précisez le type de chaque contrainte du modèle conceptuel de données. 13 Le modèle logique de données (ou modèle relationnel de données) L office du tourisme dans lequel vous êtes employé(e) a créé un modèle conceptuel de données (voir point 12). À partir de ce MCD, le modèle logique de données suivant a été conçu : STATION PISTE TYPE_REMONTEE TYPE_TARIF FACTURER DESSERVIR REMONTEE Légende : (Code_station, Nom_station) (Num_piste, Nom_piste, Difficulté) (Code_type_rem, Type) (Code_type_tar, Libellé) (#Code_type_tar, #Code_station, Montant_forfait) (#Code_remontée, #Num_piste) (Code_remontée, Nom_remontée, Dénivelé, Heure_dernière_rem, #Code_station, #Code_type_rem) identifiant # clé étrangère 1 - Pourquoi ce modèle comporte-t-il sept tables? 2 - Traduisez chaque ligne du modèle logique de données en langage courant. 11

12 14 La base de données L office du tourisme d une station de sports d hiver a souhaité mettre en place une base de données. Dans un premier temps, elle a créé un dictionnaire de données, puis un modèle conceptuel de données. Enfin, à partir du modèle logique de données, elle a élaboré la base de données suivante : TITRE DE LA BASE DE DONNÉES (à compléter) Citez les tables qui constituent la base de données. 2 - Donnez des exemples de champs. 3 - Précisez l utilité d une clé primaire. Quel rapprochement peut-on faire avec un identifiant? 4 - Pourquoi apparaissent parfois deux clés dans la même table? De quoi s agit-il? Développez votre réponse. 5 - Peut-on avoir dans la table «Facturer», deux fois le code station n 1? Développez votre réponse. 6 - Distinguez le modèle conceptuel de données et la base de données présentée ci-dessus. 7 - Pourquoi les termes utilisés dans le modèle conceptuel de données sont-ils différents de ceux utilisés dans la base de données? 8 - Certaines tables sont liées entre elles par une rubrique commune. Complétez le tableau ci-dessous en vous aidant des cellules déjà remplies. Remontée Type_remontée Piste Facturer Type_tarif Station Desservir Remontée Type_remontée Piste Facturer Type_tarif Station Desservir X X 9 - Si l on veut rassembler des informations extraites des tables «Station» et «Piste» de la base de données, peuton utiliser uniquement ces deux tables pour effectuer une interrogation (ou requête)? Si oui, justifiez, si non, citez les tables nécessaires. 12

13 2 L utilisation du langage de manipulation des données : le langage SQL Les employés de l agence de tourisme de la station de sports d hiver dans laquelle vous travaillez, et vous-même êtes amenés quotidiennement à faire des recherches sur la base de données. Vous réalisez, pour ce faire, de nombreuses requêtes. 1 - Indiquez le résultat que vous obtiendrez avec : SELECT Nom_piste, Nom_remontée FROM Piste P, Desservir D, Remontée R WHERE P.Num_piste = D.Num_piste AND D.Code_remontée= R.Code_remontée ORDER BY Nom_piste ; 2 - La table DESSERVIR doit-elle être obligatoirement utilisée? Si oui, pourquoi? 3 - Votre prédécesseur vous a laissé les requêtes suivantes. Celles-ci semblent contenir des erreurs. Votre chef de projet vous demande de les corriger en expliquant la nature de ces erreurs : a/ SELECT Nompiste FROM Station ; b/ SELECT Montant_forfait FROM Forfait WHERE Nom_station = MERIBEL ; c/ SELECT Nom_piste FROM Piste, Remontée WHERE Difficulté = ROUGE AND Nom_station = VAL D ISERE ; 4 - Vous souhaitez afficher le nom de chaque station suivi des pistes qu elle possède : a/ De quelles tables avez-vous besoin? Argumentez. b/ Par quels champs sont-elles reliées? Table 1 Table 2 Champ commun 5 - Il vous est demandé d écrire différentes requêtes. Vous écrivez, dans un premier temps, ces requêtes puis vous les testez sur ordinateur : a/ Afficher le montant du forfait «senior» de la station «MERIBEL». b/ Afficher la liste des remontées de type «téléphérique» triée par ordre alphabétique. c/ Afficher le nom des stations dont le forfait «journée adulte» est supérieur à 60. d/ Afficher le prix moyen des forfaits de la station «MERIBEL». e/ Afficher le nom de la station ayant le plus grand nombre de pistes. f/ Afficher le nom des pistes desservies par la remontée «BELLEVARDE». g/ Retrouver les stations dont la somme des dénivelés est supérieure à 1000 mètres? 13

14 3 L utilisation du langage de contrôle des données 31 La modification des données La saison de ski est terminée, il vous est demandé, dans le cadre de votre activité au sein de l office du tourisme d une station de sports d hiver, d effectuer des modifications sur les tables pour la saison prochaine. Vous écrivez dans un premier temps ces requêtes puis les testez sur ordinateur : a/ Augmenter de 2 euros tous les forfaits de la station «VAL D ISERE». b/ Écrire les requêtes de suppression pour les tables concernées par l annulation du forfait «hors saison» (forfait supprimé pour des raisons économiques). 32 La sécurisation des données Afin de réduire au maximum les risques d endommagement des tables, une politique de sécurité doit être mise en œuvre au sein de l office du tourisme. 1 - Il vous est demandé de rédiger un projet sur papier permettant de : a/ Créer l utilisateur Michel BLANC avec le mot de passe FLUMET. b/ Autoriser à Michel BLANC toutes les opérations sur les remontées de la station «TIGNES». Pour cela, vous devez créer une vue nommée «VUE_TIGNES», puis attribuer les droits à Michel BLANC sur cette vue. c/ Donner à l utilisateur Michel BLANC le droit de sélectionner et d ajouter des enregistrements dans la table «Piste». De nombreuses erreurs de saisie ont été constatées dans la table PISTE. 2 - Il vous est demandé de lui retirer le droit d ajouter des enregistrements dans la table «PISTE». 14

15 Rechercher l information Chapitre 2 Interroger une base de données Mettre en œuvre ses compétences par L approfondissement Application n 1 : Construire un modèle logique de données L auto-école du Centre propose des formations aux permis voiture (B), moto (A) et remorque (EB). Les élèves inscrits au permis B doivent passer une épreuve théorique et une épreuve pratique pour obtenir le permis. Les élèves inscrits au permis A qui ne possèdent pas d autre permis ou dont le permis a été obtenu il y a plus de 5 ans doivent passer une épreuve théorique et deux épreuves pratiques (plateau & circulation), les élèves titulaires d un permis depuis moins de 5 ans sont dispensés de l épreuve théorique. Ceux inscrits au permis EB qui ne possèdent pas d autre permis ou dont le permis a été obtenu il y a plus de 5 ans doivent passer une épreuve théorique et une épreuve pratique. Les élèves titulaires d un permis depuis moins de 5 ans sont dispensés de l épreuve théorique. Dans ce contexte, les informations ont été regroupées de manière structurée dans le modèle conceptuel de données ci-après : Remarques : - Le salaire horaire figurant dans la table MONITEUR est le salaire horaire brut. - Par la rubrique «résultat» de l association PASSER, on peut savoir si l élève a été reçu ou ajourné à des examens précédents, ou est en attente d un examen. - La rubrique «type_véhicule» de la table «véhicule» contient l information «Moto» ou «Voiture» 1 - Analysez les différentes contraintes présentes dans ce modèle conceptuel de données. 2 - Déduisez le modèle logique de données du modèle conceptuel de données. 15

16 Application n 2 : Consulter la base de données L auto-école du Centre propose des formations aux permis voiture, moto et remorque. Vous disposez de la base de données sous Access (voir application n 1). 1 - Vérifiez la conformité de la base de données avec le modèle conceptuel en consultant : a/ la structure des tables, b/ les relations entre les tables. Qu en déduisez-vous? 2 - Vérifiez le format utilisé pour les champs date_examen et date_cours. Est-il conforme aux besoins de l autoécole? Justifiez votre réponse après avoir pris connaissance de l annexe. Application n 3 : Utiliser le langage SQL L auto-école du Centre a créé une base de données (voir applications n 1 et 2). 1 - À partir de ces informations, M. CHARLES gérant de l auto-école vous demande d écrire les requêtes suivantes puis de les tester. a/ Afficher le nom des élèves ayant eu une leçon le 22 mai N. b/ Afficher le nombre d heures de cours données par moniteur au mois de janvier N. c/ Afficher le nombre d examens réussis sur le lieu d examen BOBIGNY. d/ Afficher le nombre de places, le mois et le lieu des places d examens données par mois et par lieu. e/ Afficher le résultat de l élève «DURATEL» à l examen de CODE du 11 février N. f/ Afficher le salaire brut mensuel du moniteur «RIVOT». Annexe - Les options de recherche sur des champs au format Date Un champ au format date est en fait composé de plusieurs variables. Le format date/heure complet peut être décrit comme ceci : jj/mm/aa hh :mm :ss c est-à-dire jour/mois/année heure :minutes :secondes avec 2 chiffres pour chaque variable. Il est possible de définir la recherche sur une partie seule du format, par exemple l année (Year), le mois (Month), ou le jour (Day), qui sont utilisés comme des fonctions. Exemple : Month(date_examen)= 6 and Year(date_examen)=2006 => en juin 2006 Pour rechercher sur une date précise, on utilisera LIKE (comme) de préférence à =. Exemple : date_naissance LIKE 15/04/1992 On peut aussi utiliser les caractères génériques? et *. Exemples : date_examen LIKE??/06/2006 => n importe quel jour de juin 2006 Date_cours LIKE 18/06/2006* => le 18 juin 2006 à n importe quelle heure. 16

17 Application n 4 : Mettre à jour les données Le service de la répartition des places d examen vient d attribuer à L auto-école du Centre, 4 places supplémentaires pour l examen n Vous disposez de la base de données de l auto-école (voir application n 1). 1 - Mettez à jour la table EXAMEN afin d augmenter le nombre de places pour cet examen. L élève «MUNOZ» a passé l examen de conduite automobile n , il a été reçu. 2 - Mettez à jour la table PASSER afin de mettre la valeur «reçu» dans le champ résultat. Les moniteurs employés avant le 1 er janvier N-1 vont bénéficier d une augmentation de leur salaire horaire, d un euro. 3 - Mettez à jour la table MONITEUR afin de prendre en compte cette augmentation. La voiture immatriculée «1441 RT 01» a été vendue. 4 - Mettez à jour la table concernée. M. CHARLES souhaite effectuer des statistiques. Pour cela il vous demande de : 5 - Créer la vue «VUE_REUSSITE» contenant le nom des élèves, le lieu et la date de l examen des élèves ayant été reçus à l examen de conduite automobile. 6 - Afficher à partir de cette vue le nombre d examens réussis par lieu d examen. Application n 5 : Sécuriser la base de données M. CHARLES, responsable de L auto-école du Centre, très soucieux de la sécurité de son système d informations souhaite que seuls lui et son assistante puissent avoir accès aux données de la base de données. À cet effet, deux utilisateurs ont été créés CHARLES et JULIE. Monsieur CHARLES est l administrateur de la base de données. Il vous demande de réfléchir à un certain nombre de points sensibles auxquels vous répondrez par écrit. 1 - Donnez à Julie tous les droits sur les tables MONITEURS, ELEVE et EXAMEN. M. CHARLES souhaite que le salaire des moniteurs ne soit connu que par lui. 2 - Retirez à Julie les droits sur la table MONITEUR. Cependant l utilisatrice JULIE a besoin d avoir accès aux autres informations de la table MONITEUR. Sachant que les droits ne sont pas accordés par champ mais par table : 3 - Créez la vue permettant de cacher ce champ. 4 - Donnez à JULIE tous les droits sur cette vue. 17

18 18

19 Rechercher l information Chapitre 2 Interroger une base de données Évaluer les acquis vers La proposition et la mise en œuvre de solutions Le secteur des services, et plus particulièrement celui de l immobilier, évolue dans un environnement réglementaire, socio-économique, culturel et technique en pleine mutation. Ce contexte impose regroupements, rationalisation des méthodes, communication et surtout travail permanent sur la qualité. Cette préoccupation qualitative est au cœur de la culture de service mise en œuvre par IMMOBILIER CONTACT à chaque niveau de son organisation, principalement fondée sur le concept de proximité, la responsabilisation et la formation permanente de chacun de ses membres. Pour améliorer en permanence la qualité de ses services et mieux appréhender les attentes du marché, le gérant du groupement d agences immobilières IMMOBILIER CONTACT, Paul CLAUDET dont vous êtes l assistant(e), réalise régulièrement des enquêtes de satisfaction auprès de ses clients. Après analyse des derniers résultats d enquête, Monsieur CLAUDET souhaite informatiser la gestion de son entreprise pour concilier le nécessaire travail de terrain des agences et cabinets du groupement avec l accès direct à des données par les clients. Il est très intéressé par le partage des informations entre toutes les personnes concernées : lui-même et son assistant(e), les différents agents immobiliers, les stagiaires que les agences accueillent régulièrement, et bien sûr les clients. Cependant il confie à son assistant(e) ses deux sujets d inquiétude : - les éventuelles difficultés d interrogation ou de mise à jour de la base de données, - la nécessité de confidentialité de certaines informations. La société de services informatiques contactée a fourni le modèle logique de données ci-dessous, ainsi qu une base de données test (base AGENCE, sous Access) : Remarque : MLD Base Immobilier Contact- PROPRIETAIRE : (id_proprio, nom_proprio, tel_proprio) BIEN : (id_bien, ad_rue_bien, ad_code_postal_bien, ad_ville_bien, date_vente, nbre_pieces, prix, etat, #id_type, #id_ proprio) TYPE_BIEN : (id_type, libelle) FACTURER : (#id_bien, #id_agence, pourcentage) AGENCE : (id_agence, nom_agence, ad_agence, cp_agence, ville_agence) Le champ ETAT de la table «BIEN» contient : - AL pour un bien à louer - AV pour un bien à vendre - L pour un bien loué - V pour un bien vendu Analyser la situation 1 - Pourquoi l interrogation d une base de données peut-elle être difficile? Quels seraient les moyens possibles pour faciliter les recherches? 2 - Quelles données ont un caractère confidentiel? Vis-à-vis de qui? 3 - Comment accompagner ce changement dans les méthodes de travail? 19

20 Se mettre en situation - Mission n 1 Dans le cadre des actions possibles pour faciliter l interrogation de la base, vous décidez de réaliser un document d aide à l intention des agents, dans lequel vous intégrez les résultats des travaux suivants : 1 - Représentez le modèle conceptuel de données, tel que vous pouvez le déduire du modèle logique de données fourni. 2 - Réalisez plusieurs requêtes types qui, d une part, vous permettent de vérifier la base de test (AGENCE), et d autre part, de contrôler si les agents immobiliers peuvent également l utiliser : Remarque : le prix d un bien ne tiendra pas compte des frais d agence. a/ Affichez le numéro du bien dont le prix est le plus élevé. b/ Affichez le nombre de biens dont le prix est supérieur à euros. c/ Affichez le nom de la ville dont le prix moyen des biens à vendre (état= «AV» est supérieur à d/ Affichez le nom des villes, ainsi que le nombre de biens à louer (état = «AL») dans ces villes. e/ Affichez le nom des agences suivi du nombre de biens dont elles ont la gestion. f/ Monsieur et Madame DUCLOS recherchent une maison située dans le département 78. Ils ont un budget (hors frais de notaire) de euros. Écrivez la requête permettant d afficher les numéros de biens à vendre répondant aux critères donnés. g/ Créez une vue permettant de sélectionner l adresse des biens d une valeur inférieure à euros. 3 - Réalisez également les modifications types pour la gestion de la base : a/ Le bien N 5 vient d être vendu, il y a lieu d indiquer la valeur «V» dans la rubrique «état» de la table «BIEN». b/ Monsieur CLAUDET vous informe qu une réduction exceptionnelle de 0,5 % sera accordée au vendeur du bien n 7 afin que ce dernier accepte la négociation en cours. Écrivez puis testez la requête qui permettra de diminuer le pourcentage correspondant au bien n 7 de 0,5 % et ceci pour toutes les agences ayant un mandat pour ce bien. c/ Les biens vendus depuis plus de 60 jours doivent être supprimés de la base, écrivez la requête permettant d effectuer cette suppression. d/ L agence N 3 ferme ses portes. Ses biens sont désormais mis en vente par l agence n 4. Modifiez la table «FACTURER» afin de modifier le numéro de l agence par laquelle le bien est géré. Supprimez l agence concernée de la base de données. Se mettre en situation - Mission n 2 Le gérant du groupement d agences souhaite sécuriser la base de données en créant 5 types d utilisateurs : Le gérant L assistant(e) Les agents Les stagiaires Les clients 1 - Définissez une politique de confidentialité : qui a le droit de voir quoi? 2 - Définissez une politique de sécurité : qui peut modifier quelles données? 3 - À titre d exemple, écrivez sur papier les requêtes nécessaires à cette gestion d utilisateurs en attribuant à chacun d entre eux les droits nécessaires : a/ Créez les utilisateurs gérant et assistante. b/ Faites le nécessaire pour que : - le gérant possède tous les droits sur toutes les tables ; - l assistante ait le droit de lire toutes les tables et puisse modifier toutes les tables sauf la table «AGENCE» ; - les agents et les stagiaires puissent consulter toutes les tables ; - les clients ne puissent pas lire la table «PROPRIETAIRE». Ils peuvent uniquement consulter la table «BIEN» sauf la rubrique «adresse» (la création d une vue est indispensable). - le droit de lire la table «AGENCE» soit retiré aux stagiaires. 20

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE Cas Neptune hôtel Base de données et langage SQL Propriété Intitulé long Formation concernée Matière Notions Transversalité Présentation Description Neptune Hôtel. L interrogation d une base de données

Plus en détail

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS Utilisation du SGBD ACCESS Polycopié réalisé par Chihab Hanachi et Jean-Marc Thévenin Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS GENERALITES SUR ACCESS... 1 A PROPOS DE L UTILISATION D ACCESS...

Plus en détail

Schéma relationnel et contraintes d intégrité : le cas ConduiteAuto

Schéma relationnel et contraintes d intégrité : le cas ConduiteAuto Schéma relationnel et contraintes d intégrité : le cas ConduiteAuto Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Notions Pré-requis Mots-clés Durée Auteur(es)

Plus en détail

Concevoir un modèle de données Gestion des clients et des visites

Concevoir un modèle de données Gestion des clients et des visites page 1 MCD Concevoir un modèle de données Gestion des clients et des visites La gestion des informations d une organisation est un élément essentiel de son efficacité. L obligation de les trouver et de

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE8 SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION - session 2014 Proposition de CORRIGÉ 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 ORGANISATION DES INSTANCES

Plus en détail

Analyse du système d'information et des risques informatiques

Analyse du système d'information et des risques informatiques SESSION 2011 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSISTANT DE GESTION DE PME PMI À RÉFÉRENTIEL COMMUN EUROPÉEN Analyse du système d'information et des risques informatiques Cofficient : 2 Durée : 2 heures Aucun

Plus en détail

SESSION 2006 INFORMATIQUE. Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS

SESSION 2006 INFORMATIQUE. Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS 620.107bis DECF SESSION 2006 INFORMATIQUE Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS Ce dossier présente des éléments de corrigé à l attention

Plus en détail

COLLEGE ANDRE LAHAYE

COLLEGE ANDRE LAHAYE COLLEGE ANDRE LAHAYE 1, Avenue de l Espérance 33510 ANDERNOS Tél : 05 56 82 07 23 CAHIER DE STAGE Année scolaire 2014-2015 CLASSE DE L ELEVE : 3 NOM :.. PRENOM :.. Date de naissance : / / Adresse :. Commune

Plus en détail

Nom Prénom :... Mon livret de stage

Nom Prénom :... Mon livret de stage Nom Prénom :..... Mon livret de stage 1. Présentation Tuteur de stage : NOM et Prénom: Fonctions dans l entreprise : Téléphone et poste : Stagiaire NOM et Prénom : Né(e) le : Stage effectué du au Professeur

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE STAGE

LIVRET DE SUIVI DE STAGE Lycée Professionnel Pierre MENDES FRANCE BRUAY BARLIN 3ième Préparatoire aux Formations Professionnelles PÉRIODES DE DECOUVERTE EN MILIEU PROFESSIONNEL LYCÉE PIERRE MENDES FRANCE Rue de Saint-OMER 62700

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DE TITRES DE TRANSPORT DE REMONTÉES MÉCANIQUES

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DE TITRES DE TRANSPORT DE REMONTÉES MÉCANIQUES CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DE TITRES DE TRANSPORT DE REMONTÉES MÉCANIQUES Syndicat des Habères Siège social : Mairie 74420 HABERE POCHE Exploitant le domaine skiable des Habères Ci-après

Plus en détail

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MARKETING MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième

LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième composante du «prime cost» (coût principal), les charges de personnel.

Plus en détail

DOSSIER 1 LA RÉMUNÉRATION DU PERSONNEL

DOSSIER 1 LA RÉMUNÉRATION DU PERSONNEL BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Plus en détail

Durée : 4 heures Le sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants

Durée : 4 heures Le sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants ÉPREUVE E5 : ANALYSE DE GESTION ET ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION Durée : 4 heures Le sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants Page de garde... p 1 Présentation de l entreprise...

Plus en détail

Consignes de l évaluation certificative DIRIGEANT D AGENCE

Consignes de l évaluation certificative DIRIGEANT D AGENCE DIRIGEANT D AGENCE Consignes de l évaluation certificative 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES POUR L ÉVALUATION CERTIFICATIVE Méthodologie La présente évaluation certificative visant l obtention d un permis a pour

Plus en détail

Base de données relationnelle et requêtes SQL

Base de données relationnelle et requêtes SQL Base de données relationnelle et requêtes SQL 1e partie Anne-Marie Cubat Une question pour commencer : que voyez-vous? Cela reste flou Les plans de «Prison Break»? Non, cherchons ailleurs! Et de plus près,

Plus en détail

1 Introduction et installation

1 Introduction et installation TP d introduction aux bases de données 1 TP d introduction aux bases de données Le but de ce TP est d apprendre à manipuler des bases de données. Dans le cadre du programme d informatique pour tous, on

Plus en détail

FORMATION ACCESS 2007

FORMATION ACCESS 2007 FORMATION ACCESS 2007 Livret 1 Généralité sur les bases de données Niveau 1 Thierry TILLIER Retrouvez tous nos cours bureautiques sur http://www.e-presse.ca/ au Canada Sommaire Chapitre 1 INTRODUCTION...

Plus en détail

Le langage SQL Rappels

Le langage SQL Rappels Le langage SQL Rappels Description du thème : Présentation des principales notions nécessaires pour réaliser des requêtes SQL Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs,

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m Madame, Monsieur, Suite à votre réservation, nous avons le plaisir de vous adresser les dernières informations importantes pour apprécier et préparer au mieux votre arrivée et votre séjour dans notre hôtel.

Plus en détail

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Pourquoi évaluer? L évaluation constitue la dernière étape du service d ingénierie que le conseiller de l AGEFOS PME Bretagne peut apporter à l

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

CORRECTION BANQUE DUPONT-DURAND

CORRECTION BANQUE DUPONT-DURAND CORRECTION BANQUE DUPONT-DURAND DOSSIER A : GESTION DES COMPTES 20 points A.1 Conservation des relevés de compte 2 A.2 Démarche en cas d anomalie sur relevé 3 A.3 Calcul montant des agios (annexe A) 7

Plus en détail

Problèmes supplémentaires (pratiques)

Problèmes supplémentaires (pratiques) 1. Traduis les énoncés suivants par une inéquation du premier degré à deux variables. a) x adultes et y enfants ont assisté à une représentation dans une salle de spectacles ne pouvant contenir que 250

Plus en détail

Les corrigés des examens DECF 2007

Les corrigés des examens DECF 2007 Les corrigés des examens L école en ligne qui en fait + pour votre réussite Ce corrigé est la propriété exclusive de Comptalia.com ; toute utilisation autre que personnelle devra faire l'objet d'une demande

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ. BARÈME GLOBAL sur 140 points

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ. BARÈME GLOBAL sur 140 points BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte

Plus en détail

VENTE D UN APPARTMENT. Les documents ou informations à fournir par le vendeur au notaire

VENTE D UN APPARTMENT. Les documents ou informations à fournir par le vendeur au notaire VENTE D UN APPARTMENT Les documents ou informations à fournir par le vendeur au notaire Vous vendez un appartement Afin de préparer au mieux l acte de vente et de conseiller utilement vendeur et acquéreur

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

BIEN ACHETER DE LA FORMATION

BIEN ACHETER DE LA FORMATION professionnalisation compétences FORMATION entreprise solutions BIEN ACHETER DE LA FORMATION GUIDE PRATIQUE AGEFOS PME LANGUEDOC-ROUSSILLON Toutes les réponses à vos questions Sommaire 2... Mes objectifs

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

BAC PRO cuisine. MERCATIQUE GESTION APPLIQUEE Repère : E21. Durée : 2 heures maxi. LP Simon Lazard SARREGUEMINES. Contrôle en cours de formation

BAC PRO cuisine. MERCATIQUE GESTION APPLIQUEE Repère : E21. Durée : 2 heures maxi. LP Simon Lazard SARREGUEMINES. Contrôle en cours de formation Contrôle en cours de formation BAC PRO cuisine MERCATIQUE GESTION APPLIQUEE Repère : E21 Note obtenue sur 30 LP Simon Lazard SARREGUEMINES NOM : Prénom : Classe : Durée : 2 heures maxi L usage de la calculatrice

Plus en détail

Le modèle de données

Le modèle de données Le modèle de données Introduction : Une fois que l étude des besoins est complétée, deux points importants sont à retenir : Les données du système étudié Les traitements effectués par le système documentaire.

Plus en détail

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS ASSURANCE - FINANCE Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

SESSION 2012 UE 8 SYSTEMES D INFORMATION ET DE GESTION

SESSION 2012 UE 8 SYSTEMES D INFORMATION ET DE GESTION DCG www.comptazine.fr SESSION 2012 UE 8 SYSTEMES D INFORMATION ET DE GESTION Durée de l'épreuve : 4 heures - coefficient : 1,5 Comptazine Reproduction Interdite DCG 2012 UE8 Systèmes d information et de

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER OBJECTIFS Réaliser le dossier dans chaque domaine de diagnostique immobilier : amiante, plomb, diagnostic de performance énergétique, termites, gaz et installations intérieures électriques, mesurage des

Plus en détail

Guide. permis 2 phases

Guide. permis 2 phases Guide du permis 2 phases Le permis de conduire à l'essai en Suisse SC090503 Le permis de conduire à l'essai ou permis 2 phases 1 Pourquoi une formation en 2 phases? 3 2 Qui est astreint au permis de conduire

Plus en détail

REUNION PROPRIETAIRES 27 décembre 2012 LES RESULTATS DE TIGNES

REUNION PROPRIETAIRES 27 décembre 2012 LES RESULTATS DE TIGNES REUNION PROPRIETAIRES 27 décembre 2012 LES RESULTATS DE TIGNES HIVER 2012 : FREQUENTATION STATION Fréquentation 2012 : - 0,7% vs 2011 séjours : 340 800 nuitées : 2 044 800 En volume de personnes accueillies,

Plus en détail

Exemple accessible via une interface Web. Bases de données et systèmes de gestion de bases de données. Généralités. Définitions

Exemple accessible via une interface Web. Bases de données et systèmes de gestion de bases de données. Généralités. Définitions Exemple accessible via une interface Web Une base de données consultable en ligne : Bases de données et systèmes de gestion de bases de données The Trans-atlantic slave trade database: http://www.slavevoyages.org/tast/index.faces

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB

QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB 1. Quel est mon idée? Mon concept? Un site vitrine Un portfolio Un site de commerce 2. Quel est l objectif de mon site? 3 quels

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE & D UTILISATION DES FORFAITS POUR LA SAISON HIVER 2014/2015

CONDITIONS GENERALES DE VENTE & D UTILISATION DES FORFAITS POUR LA SAISON HIVER 2014/2015 CONDITIONS GENERALES DE VENTE & D UTILISATION DES FORFAITS POUR LA SAISON HIVER 2014/2015 SMAP REGIE PRA LOUP UBAYE 04 Immeuble Le génépi 04400 PRA LOUP Tél. 33 (0)4 92 84 11 54 - Fax. 33 (0)4 92 84 18

Plus en détail

LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE

LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE 1 LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE Toute mission d Audit est réalisée en trois étapes essentielles: 1 ère étape : La préparation de la mission 2 ème étape : La réalisation de la mission 3 ème

Plus en détail

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement SOMMAIRE Tout projet doit être mûrement réfléchi pour juger de sa pertinence, de sa faisabilité et des enjeux économiques qui en résultent, de ses coûts et finalement de sa rentabilité. La constitution

Plus en détail

Access 2010 Entraînement 1 Garage Renault Dossier 24 MCD

Access 2010 Entraînement 1 Garage Renault Dossier 24 MCD Access 2010 Entraînement 1 Garage Renault Dossier 24 MCD Objectifs Concevoir une modèle conceptuel de données pour Access Durée 45 Support Papier Travail à faire : 1. Concevoir le dictionnaire des données.

Plus en détail

Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité

Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité 1 Enquête Entreprise Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité L objectif de ce plan de déplacements? Apporter aux salariés et

Plus en détail

Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle

Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle De nombreux archivistes se sont déjà interrogés sur la manière d organiser un stage en archives pour des

Plus en détail

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles Access est un logiciel permettant de gérer des données en masse : une liste de clients ou de fournisseurs, un stock de produits, des commandes, des salariés, un club de tennis, une cave à vin, une bibliothèque,

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

BOSTONI Sacha NGUYEN Linh. Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves

BOSTONI Sacha NGUYEN Linh. Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves BOSTONI Sacha NGUYEN Linh Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves Tuteur : Mr Muller Mai 2007 SOMMAIRE Introduction 1/ Les utilisateurs du site 2/ Les fonctionnalités 3/ La réalisation Conclusion

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Comment réussir la succession de son entreprise familiale?

Comment réussir la succession de son entreprise familiale? Comment réussir la succession de son entreprise familiale? Contenu Service : Démarrer mon projet... 2 Service : Evaluer mon entreprise... 3 Service : Réaliser un diagnostic de mon entreprise... 4 Service

Plus en détail

Questions fréquemment posées par les candidats externes

Questions fréquemment posées par les candidats externes Questions fréquemment posées par les candidats externes 1. Comment puis-je créer un compte? 2. Puis-je postuler pour plus qu un poste à la fois? 3. Puis-je poser ma candidature en ligne même si le poste

Plus en détail

INTRODUCTION AU DATA MINING

INTRODUCTION AU DATA MINING INTRODUCTION AU DATA MINING 6 séances de 3 heures mai-juin 2006 EPF - 4 ème année - Option Ingénierie d Affaires et de Projets Bertrand LIAUDET TP DE DATA MINING Le TP et le projet consisteront à mettre

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

L organisation d un séminaire Une démarche de management de projet

L organisation d un séminaire Une démarche de management de projet Les fiches En Lignes de La lettre du CEDIP* Fiche n 65 décembre 2014 L organisation d un séminaire Une démarche de management de projet Sommaire : Qu est-ce qu un séminaire?...p. 1 Le séminaire est-il

Plus en détail

CONDITIONS DE VENTE ET D UTILISATION DES REDEVANCES NORDIQUES EN SAVOIE

CONDITIONS DE VENTE ET D UTILISATION DES REDEVANCES NORDIQUES EN SAVOIE CONDITIONS DE VENTE ET D UTILISATION DES REDEVANCES NORDIQUES EN SAVOIE 1. CONDITIONS GENERALES DE VENTE Définition des présentes conditions générales : Les présentes conditions générales de vente et d

Plus en détail

Conformité PCI DSS. Réduire les risques en gérant les identités et les accès. white paper

Conformité PCI DSS. Réduire les risques en gérant les identités et les accès. white paper Conformité PCI DSS Réduire les risques en gérant les identités et les accès Ce livre blanc explique comment la suite IAM d Evidian peut vous aider à vous conformer aux exigences PCI DSS. white paper 39

Plus en détail

Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter)

Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter) Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter) Les compétences seront travaillées de la 6 ème à la 3 ème, la validation se fera à partir de la

Plus en détail

PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain

PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain PROSPECTION TELEPHONIQUE POUR PRISE RDV Barrage secrétaire Interlocuteur PREPARATION DU RDV Etape 1

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION

COURSE D ORIENTATION JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN COURSE D ORIENTATION Programme 2004-2008 PREAMBULE Ce petit mémento doit aider l élève du collège ou du lycée à arbitrer les rencontres sportives, en cours d éducation physique

Plus en détail

Organiser et réaliser la formation en interne

Organiser et réaliser la formation en interne Vous voulez favoriser le transfert de savoir-faire maison au sein de vos équipes. Certaines compétences sont spécifiques à votre entreprise et détenues par des salariés experts. Vous ne trouvez par sur

Plus en détail

APLON FRANCE. Gestion de la facturation. Gestion de la Facturation

APLON FRANCE. Gestion de la facturation. Gestion de la Facturation APLON FRANCE Gestion de la facturation Gestion de la Sommaire I- Démarrage de l application 1. Démarrage... I-1 2. Paramétrage... I-2 3. Replication... I-3 4. CTG... I-4 II- Factures des élèves 1. Les

Plus en détail

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Diffusion contrôlée : - Membres du comité - Examinateurs - Référents techniques page 1/15 O/Préambule Les décisions de certification,

Plus en détail

«Manuel Pratique» Gestion budgétaire

«Manuel Pratique» Gestion budgétaire 11/06/01 B50/v2.31/F/MP005.01 «Manuel Pratique» Gestion budgétaire Finance A l usage des utilisateurs de Sage BOB 50 Solution Sage BOB 50 2 L éditeur veille à la fiabilité des informations publiées, lesquelles

Plus en détail

Orientations pour la gestion documentaire des courriels au gouvernement du Québec

Orientations pour la gestion documentaire des courriels au gouvernement du Québec Orientations pour la gestion documentaire des courriels au gouvernement du Québec Janvier 2009 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2010 ISBN : 978-2-550-59635-6 Table des matières

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS TEST D APTITUDE EN JAPONAIS LE 07 DÉCEMBRE 2014 VERSION FRANÇAISE DU TEST GUIDE IL N EST PAS NECESSAIRE D IMPRIMER CE DOCUMENT. Les candidats déposant sa candidature d inscription doivent accepter l intégralité

Plus en détail

I partie : diagnostic et proposition de solutions

I partie : diagnostic et proposition de solutions Session 2011 BTS assistant de manager Cas Arméria: barème et corrigé Remarque: la 1 ère partie doit être cohérente avec les éléments déterminants du contexte décrit dans cet encadré, qui n est pas attendu

Plus en détail

INFO 364 : Bases de Données Projet Professeur : Esteban Zimányi Assistants : Pierre Stadnik et Mohammed Minout Année Académique : 2004-2005

INFO 364 : Bases de Données Projet Professeur : Esteban Zimányi Assistants : Pierre Stadnik et Mohammed Minout Année Académique : 2004-2005 Université Libre de Bruxelles Faculté des Sciences Appliquées & Faculté des Sciences INFO 364 : Bases de Données Projet Professeur : Esteban Zimányi Assistants : Pierre Stadnik et Mohammed Minout Année

Plus en détail

Projet : site web de gestion d itinéraires de voyage

Projet : site web de gestion d itinéraires de voyage Projet : site web de gestion d itinéraires de voyage Partie 1 (modélisation et architecture du site) UCBL - Département Informatique de Lyon 1 LIF4 - automne 2014 1 Description générale du projet Le projet

Plus en détail

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Juin 2005 Collège de Bois-de-Boulogne, 2005. TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE...1 1) DÉFINIR SON BESOIN D INFORMATION...2 2) FORMULER SON SUJET ET DÉTERMINER LES CONCEPTS...2

Plus en détail

BTS INFORMATIQUE DE GESTION ISE4R SESSION 2004 E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS VISTE. Éléments de correction

BTS INFORMATIQUE DE GESTION ISE4R SESSION 2004 E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS VISTE. Éléments de correction BTS INFORMATIQUE DE GESTION ISE4R SESSION 2004 E4R : ÉTUDE DE CAS Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS VISTE Éléments de correction DOSSIER 1 GESTION DU RÉSEAU DU DOMAINE VISTE 1.1 Expliquer la cause de

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales Session 2015. Calendrier des épreuves

Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales Session 2015. Calendrier des épreuves Annexe 1 Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales Calendrier des épreuves CALENDRIER DES EPREUVES ORALES PONCTUELLES : Pour les épreuves orales d ACRC, de PDUC et de Langues vivantes

Plus en détail

Guide manager pour l entretien professionnel

Guide manager pour l entretien professionnel - 1/14 - Guide manager pour l entretien professionnel Le présent guide a pour objet de faciliter la mise en œuvre de l entretien professionnel et, pour cela, de rappeler pour chacune des étapes les activités

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Série : sciences et technologies de la gestion (STG) Spécialité gestion des systèmes d information SESSION 2013 Épreuve de spécialité Partie écrite Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d activité en tant qu organisme formateur : 42670364267

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE. Suite à la modification de la législation, ces conditions seront mises à jour prochainement

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE. Suite à la modification de la législation, ces conditions seront mises à jour prochainement CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE Suite à la modification de la législation, ces conditions seront mises à jour prochainement SAEM VALLOIRE Siège social : 73450 VALLOIRE RCS CHAMBERY N 776 511

Plus en détail

CRITERES DE PRISE EN CHARGE DES ACTIONS DE FORMATION

CRITERES DE PRISE EN CHARGE DES ACTIONS DE FORMATION CRITERES DE PRISE EN CHARGE DES ACTIONS DE FORMATION Pour les dossiers reçus à partir de janvier 2013 VOUS TROUVEREZ CI-APRES LES CRITERES PEDAGOGIQUES ET FINANCIERS AINSI QUE DES INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Plus en détail

SEM Remontées Mécaniques de Megève 220 route du téléphérique de Rochebrune - 74120 MEGEVE Tél. : 04 50 21 57 10

SEM Remontées Mécaniques de Megève 220 route du téléphérique de Rochebrune - 74120 MEGEVE Tél. : 04 50 21 57 10 Conditions générales communes de vente et d utilisation des forfaits / clauses de transport des remontées mécaniques Les présentes conditions générales de vente sont applicables à partir du 01/10/2014

Plus en détail

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal RAPPORT DE STAGE 3 ème Quels conseils méthodologiques pour la réalisation de votre rapport Voilà des conseils et des questions pour vous aider dans la réalisation de votre rapport. Ils vous sont proposés

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Écriture de journal. (Virement de dépense)

Écriture de journal. (Virement de dépense) Écriture de journal (Virement de dépense) SERVICE DES FINANCES Équipe de formation PeopleSoft version 8.9 Août 2014 TABLES DES MATIERES AVERTISSEMENT... 3 INTRODUCTION... 4 RAISONS JUSTIFIANT LA CRÉATION

Plus en détail

DAG ADMIN. SOMMAIRE. Vos équipements I - Point de détection II - Caisse a) Caisse

DAG ADMIN. SOMMAIRE. Vos équipements I - Point de détection II - Caisse a) Caisse 1 DAG ADMIN. Vos équipements I - Point de détection II - Caisse a) Caisse SOMMAIRE Personnaliser le fonctionnement de la caisse b) Paramètre Personnaliser l affichage de la caisse Personnaliser l impression

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES SOCIETE DES TELEPHERIQUES DE VAL D ISERE (S.T.V.I.) S.A.S. au capital de 2 737 800 RCS de Chambéry n 380 241 513

Plus en détail

La certification, passeport d un nouveau métier

La certification, passeport d un nouveau métier Dossier de presse Sommaire La certification, passeport d un nouveau métier... 3 La certification de personnes : Pourquoi? Comment?... 4 L examen théorique... 5 L examen pratique... 6 Interviews... 7 Témoignages...

Plus en détail

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes».

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes». Concept totale Le logiciel CRM peut être acheté partout. Tout comme les adresses de vos publipostages. Il existe également de nombreux logiciels pour le marketing par courrier électronique. Mais vous ne

Plus en détail

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES ACTION COLLECTIVE REGIONAL DE PROMOTION DU MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES CAHIER DES CHARGES DE LA CONSULTATION Avec le soutien de : Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Rhône-Alpes 75

Plus en détail

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu une

Plus en détail

David LUCAS 15/01/10 Ludovic HUET Sébastien LE NECHET Jason JAMOT. Projet BO

David LUCAS 15/01/10 Ludovic HUET Sébastien LE NECHET Jason JAMOT. Projet BO David LUCAS 15/01/10 Ludovic HUET Sébastien LE NECHET Jason JAMOT Projet BO Table des matières I / Présentation de l équipe... 3 II/ Présentation générale du projet... 4 III/ Création des vues... 5 IV/Création

Plus en détail