Domaine skiable. La gestion du domaine skiable est exemplaire, elle prend en compte les impératifs du développement durable.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Domaine skiable. La gestion du domaine skiable est exemplaire, elle prend en compte les impératifs du développement durable."

Transcription

1 Domaine skiable La gestion du domaine skiable est exemplaire, elle prend en compte les impératifs du développement durable. Le domaine skiable français en quelques chiffres : Avec près de 1180 km², le domaine skiable français est le plus grand au monde. En 2002, la surface de pistes de ski est estimée à hectares, couverts par 3995 remontées mécaniques et 175 sites étaient équipés en neige de culture. Les domaines skiables occupent : 3,5 % de la surface montagnarde des Alpes du Nord et 1,6 % dans les Alpes du sud. (Chiffres 2002 du Service Technique de Remontées Mécaniques et des Transports Guidés. Source : Direction du tourisme Bureau de la statistique touristique) Au 31 décembre 2005, le parc français de remontées mécaniques était composé de 3895 installations qui se concentrent sur 356 sites et répartis en 1137 téléportés, 2719 téléskis et 39 autres installations. Au premier rang mondial par le nombre, il représente près de 15% du parc international. 55 % des stations françaises dans le guide valident ce critère et possèdent une gestion du domaine skiable en accord avec l environnement : certaines perches des canons à neige sont démontées, les lignes électriques progressivement enterrées et la station ne prévoit pas d extension du domaine skiable mais privilégie sa gestion. Travail réalisé par : Alexandra Blandin et Julien Meresse 1

2 Le statut des domaines skiables : Le statut d un domaine skiable peut être de différentes sortes : Le statut privé La société d économie mixte Le statut public communal : La régie. Les employés sont alors des fonctionnaires, et parfois la structure délègue la gestion à une entreprise privée spécialisée. Lorsque le domaine skiable appartient à la commune, il peut y avoir trois types de contrats d exploitation : Le régime de concession qui consiste à exploiter le domaine skiable contre rémunération et pour une durée déterminée. L affermage qui permet de louer le terrain ainsi que du matériel (Remontées mécaniques et autres équipements) La régie lorsqu un service communal gère directement le domaine skiable Les collectivités qui concèdent leur domaine skiable se voient confier le rôle d autorités organisatrices : elles délèguent la gestion et l exploitation du domaine skiable (on parle de délégation de service public), mais pas son organisation, si bien qu elles exercent un contrôle sur l aménagement et le développement de leur territoire par le biais d un dispositif de conventionnement passé entre elles et l opérateur. Il peut aussi arriver que les services des pistes et des remontées mécaniques soient sous une forme juridique différente ; par exemple le service des pistes est une régie et le service des remontées mécaniques une société anonyme en concession sur le domaine ; ou encore le service des pistes appartient à la mairie, et les remontées mécaniques sont privées. Travail réalisé par : Alexandra Blandin et Julien Meresse 2

3 Les caractéristiques des domaines skiables français : En , les adhérents du SNTF exploitent installations réparties en téléskis, 876 télésièges, 145 télécabines, 67 téléphériques, 6 funiculaires, 63 tapis roulants des neiges et 13 appareils classés divers. 59 installations (nouvelles ou de remplacement) ont été construites ou sont en construction en 2006 et il y en avait 66 en Le parc français est le plus performant du monde depuis plusieurs années. La puissance des remontées mécaniques en service en se répartit géographiquement comme suit : o Savoie: 25,4%, Haute-Savoie: 19,3%, Isère & Drôme : 11,2% o Alpes du Sud : 18,1%, o Pyrénées : 11,6%, o Massif jurassien : 5,2%, Massif central : 4,1%, o Massif vosgien : 4,3%, Divers : 0,8%. Ce parc représente : km de longueur développée (soit la distance aérienne Paris- Le Caire), 743 km de dénivelée cumulée (soit la distance routière Grenoble Lille), 3,63 millions de passagers par heure de débit total maximum (la population de Rome pourrait être transportée en une heure). Par ailleurs, l entretien des ha de pistes recensées en France nécessite l utilisation de : chenillettes de damage environ ha de pistes sont enneigés par des installations de neige de culture d une puissance totale de kw. (sources : ODIT France-DEATM) Pour la saison 2005/2006, le niveau des investissements réalisés durant l été 2005 atteint un niveau exceptionnel : rajeunir le parc et rattraper le fort niveau d investissement des concurrents européens, notamment, sont des impératifs pour la profession. Travail réalisé par : Alexandra Blandin et Julien Meresse 3

4 Ces investissements sont très lourds ; en voici quelques exemples : un téléski de 200 m de dénivelée et de 900 skieurs/heure de débit coûte l'équivalent de 40 petites automobiles, soit environ 0,5 million d un télésiège à attaches fixes de 300 m de dénivelée et d'un débit de skieurs/heure coûte plus de 2,5 millions d une télécabine de 500 m de dénivelée et d'un débit de skieurs/heure coûte 5,5 millions d certaines grosses installations (téléphériques, funiculaires) coûtent l'équivalent d'une rame de T.G.V. ou d'un avion "Airbus A 319" (soit plus de 15 millions d ) une grosse chenillette de damage coûte plus de 0,2 million d, une installation d'enneigement moyenne peut coûter autant qu'une télécabine Même si les charges s alourdissent, notamment le coût des appareils neufs, l offre de ski s améliore constamment : - La puissance et le confort du parc de remontées mécaniques augmentent régulièrement. - Les exploitants investissent une part importante de leurs recettes dans la modernisation du parc de remontées mécaniques, les engins de damage, les installations de neige de culture, les aménagements de pistes et les équipements de billetterie. - La professionnalisation des exploitations, désormais souvent certifiées ISO 9001, concourt également à l amélioration de l offre. - Enfin, la profession, en partenariat avec les autorités concédantes, est fortement mobilisée sur la sécurité des usagers et des travailleurs ainsi que sur le respect de l environnement naturel et bâti. Sources : Travail réalisé par : Alexandra Blandin et Julien Meresse 4

5 Attribution du logo du guide Domaine skiable : la gestion du domaine skiable est exemplaire, elle prend en compte les impératifs du développement durable. Critères : ET : La station privilégie les rénovations et les optimisations des procédés aux extensions ET : S il y a création de nouveaux canons ou de nouvelles infrastructures de remontées mécaniques, la cohérence de ces projets par rapport au réchauffement climatique sont apportés (réduction de transport pour une nouvelle remontée ou développement d énergie renouvelable pour les canons) ET : Les canons sont démontés l été, ou les lignes électriques enterrées progressivement ET : Les installations qui ne sont plus utilisées sont démontées. Questions : Une UTN prévoyant la création de nouvelles pistes ou remontées mécaniques est-elle projetée? De quel type? Précisez? La cohérence de ce ou ces projets est-elle apportée par rapport au changement climatique? Comment? Ou peut-on se fournir cette étude? Les perches des canons à neige sont-elles démontées l'été? Les lignes électriques progressivement enterrées? Les installations de remontée qui ne sont plus utilisées sont-elles démontées? Existe-il une installation à l'abandon? A qui est posée la question? - Mairie - Remontées Mécaniques Sources Internet pour retrouver les informations Travail réalisé par : Alexandra Blandin et Julien Meresse 5

Économie de gestion des domaines skiables

Économie de gestion des domaines skiables LES CAHIERS Économie de gestion des domaines skiables LES ENJEUX DES DÉLÉGATIONS DE SERVICE PUBLIC DE REMONTÉES MÉCANIQUES MAINTENIR LA COMPÉTITIVITÉ DES STATIONS DE MONTAGNE SEPTEMBRE 2011 Préambule Dans

Plus en détail

Récupération de l eau de pluie

Récupération de l eau de pluie Récupération de l eau de pluie La station récupère les eaux de pluie. Acte citoyen en France, mesure obligatoire en Belgique, la récupération des eaux de pluie est une alternative très intéressante pour

Plus en détail

Comment l eau devient cristal le temps d un hiver?

Comment l eau devient cristal le temps d un hiver? Pour toutes informations supplémentaires, n hésitez pas à contacter : SKI FRANCE Association Nationale des Maires des Stations de Montagne ANMSM / SKI FRANCE Association Nationale des Maires des Stations

Plus en détail

PATRIMOINE. Meilleurs Agents

PATRIMOINE. Meilleurs Agents PATRIMOINE Les ventes de chalets et appartements à la montagne ont chuté. Les prix ont commencé à baisser.les acheteurs ont repris la main, mais doivent rester sélectifs. Comment investir àlamontagne Anne-Sophie

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour LE SEJOUR Référence > SPECTCR2014 Agrément > JEUNESSE ET SPORTS Dates > Du 19/10/2013 au 02/11/2013 Ages > de 12 à 17 ans A partir de > 420,00 Frais de dossier > 19,00 /personne Chanteurs, musiciens ou

Plus en détail

de France Société Le transport par câble s installe en ville Dossier Immobilier en station : quels enjeux pour la fréquentation?

de France Société Le transport par câble s installe en ville Dossier Immobilier en station : quels enjeux pour la fréquentation? Domaines skiables de France Magazine d information du Syndicat National des Téléphériques de France N 24 juin 2010 Alpes Jura Massif Central Pyrénées Vosges Société Le transport par câble s installe en

Plus en détail

4 BIS RUE DE LA GARE 92352 LEVALLOIS PERRET CEDEX - 01 41 40 41 40 Page : 1 / 7. Maintenance de

4 BIS RUE DE LA GARE 92352 LEVALLOIS PERRET CEDEX - 01 41 40 41 40 Page : 1 / 7. Maintenance de Page : 1 / 7 > G MAO Maintenance de Remontées mécaniques et téléphériques sont au cœur de l'industrie du ski. Sécurité, disponibilité, maintenabilité, une triple exigence pour la Société des Trois Vallées.

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES REMONTEES MECANIQUES ET DES PISTES DE SKI CAHIER DES CHARGES VALANT PROJET DE CONTRAT

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES REMONTEES MECANIQUES ET DES PISTES DE SKI CAHIER DES CHARGES VALANT PROJET DE CONTRAT Communauté de Communauté de Communes de la Vallée de l Ance DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES REMONTEES MECANIQUES ET DES PISTES DE SKI CAHIER DES CHARGES VALANT PROJET DE CONTRAT 1 Sommaire PREAMBULE...

Plus en détail

L aménagement de la montagne

L aménagement de la montagne L aménagement de la montagne La civilisation agro-pastorale alpine reposait sur l utilisation des alpages qui «ne sont pas un don de la nature, mais le fruit d un labeur millénaire de fourmi, sans nul

Plus en détail

Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public).

Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public). Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public). Bref historique A partir de 1959 (ordonnance et décret du 6 janvier), développement réel des

Plus en détail

CHALET LES CHAMOIS VALMEINIER - SAVOIE. Spécial groupe SEJOURS ET WEEK-END éte-hiver

CHALET LES CHAMOIS VALMEINIER - SAVOIE. Spécial groupe SEJOURS ET WEEK-END éte-hiver CHALET LES CHAMOIS VALMEINIER - SAVOIE Spécial groupe SEJOURS ET WEEK-END éte-hiver VALMEINIER - SAVOIE LE CHALET Situé à 1500 m d altitude, au pied des pistes de ski (téléski à 20 m), et à 800 m du village,

Plus en détail

- Communiqué de presse-

- Communiqué de presse- - Communiqué de presse- Création de la Foncière Rénovation Montagne et des foncières locales en station en collaboration avec les collectivités locales 25 avril 2013 Afin de lutter contre la débanalisation

Plus en détail

Monsieur Jean-Jacques BERTHOD. Président du SIVOM des Saisies 73620 LES SAISIES. Monsieur le Président

Monsieur Jean-Jacques BERTHOD. Président du SIVOM des Saisies 73620 LES SAISIES. Monsieur le Président Monsieur Jean-Jacques BERTHOD Président du SIVOM des Saisies 73620 LES SAISIES Monsieur le Président Par lettre en date du 7 août 1997, j'ai porté à votre connaissance les observations provisoires de la

Plus en détail

Tourisme Pyrénéen Bilan de saison

Tourisme Pyrénéen Bilan de saison Observatoire du tourisme pyrénéen Confédération Pyrénéenne du Tourisme Août 2012 Tourisme Pyrénéen Bilan de saison Hiver 2011-2012 ZONE D OBSERVATION, SOURCES ET MÉTHODES Zone de montagne touristique pyrénéenne

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS)

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) Étude menée en partenariat avec : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Commune de

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE POUR LA MISE EN LOCATION D UN CABINET MEDICAL SUR LA STATION DE LA NORMA

APPEL A CANDIDATURE POUR LA MISE EN LOCATION D UN CABINET MEDICAL SUR LA STATION DE LA NORMA COMMUNAUTE DE COMMUNES TERRA MODANA Maison Cantonale 9, Place Sommeiller 73 500 MODANE Tél : 04 79 05 10 54 / Fax : 04 79 05 17 43 info@canton-de-modane.com APPEL A CANDIDATURE POUR LA MISE EN LOCATION

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

UN TRAM POUR LUXEMBOURG

UN TRAM POUR LUXEMBOURG UN TRAM POUR LUXEMBOURG Pourquoi le tram? Une nécessité : Flux de travailleurs frontaliers 3 Une nécessité : Effet entonnoir 4 L impact sur l environnement Comparaison des modes de transport Faible consommation

Plus en détail

L ÉTÉ À VAL D ISÈRE. La nature est une fête

L ÉTÉ À VAL D ISÈRE. La nature est une fête L ÉTÉ À VAL D ISÈRE La nature est une fête Val d Isère, à 1850 m d altitude, est l une des plus anciennes et plus prestigieuses stations de ski en France et dans le monde. Si elle ne ressemble à aucune

Plus en détail

DE SERVICE PUBLIC ET DOMAINE SKIABLE MODE D'EMPLOI

DE SERVICE PUBLIC ET DOMAINE SKIABLE MODE D'EMPLOI ANMSM Association Nationale des Maires des Stations de Montagne DÉLÉGATIONS DE SERVICE PUBLIC ET DOMAINE SKIABLE MODE D'EMPLOI Membres du groupe de travail Pierre BALME, Maire de Venosc Les 2 Alpes ; Christian

Plus en détail

Groupement local de coopération transfrontalière pour l'exploitation du Téléphérique du Salève Rapport d activités - Année 2011

Groupement local de coopération transfrontalière pour l'exploitation du Téléphérique du Salève Rapport d activités - Année 2011 Groupement local de coopération transfrontalière pour l'exploitation du Téléphérique du Salève Rapport d activités - Année 2011 1. Le GLCT : quelques rappels Le Groupement Local de Coopération Transfrontalière

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon

Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon Christophe PARIS Président du SPRIR PACA Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Un constat Il est devenu difficile

Plus en détail

Nordkettenbahn Seegrube (856 2.256m) www.nordkette.com. 2 x télécabine 2 x télésiège 1 x tapis magique 12 km de pistes Distance d Innsbruck : 0 km

Nordkettenbahn Seegrube (856 2.256m) www.nordkette.com. 2 x télécabine 2 x télésiège 1 x tapis magique 12 km de pistes Distance d Innsbruck : 0 km Stubaier Gletscher (1.750 3.210m) fabuleuse aventure de ski à 3.000m d altitude. www.stubaier-gletscher.com 4 x télécabine 2 x télésiège 6 places, 1x télésiège 4 places, 3x télésiège 2 places 9 x téléski

Plus en détail

dossier saison 2011/2012

dossier saison 2011/2012 dossier saison 2011/2012 GENÈSE DU PROJET L industrie du ski s inscrit dans un univers plus large, le secteur très courtisé des loisirs où interviennent de nombreux opérateurs du monde du voyage, de l

Plus en détail

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT COMMUNIQUE DE PRESSE Laon, le jeudi 1 er octobre 2015 AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03)

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03) UTP / OFT / HTP Concept pour handicapés: Remontées mécaniques D-F Page 1/5 Concept pour les handicapés funiculaires et téléphériques: profils d exigences fonctionnels Remontées mécaniques: infrastructure

Plus en détail

LE POSITIONNEMENT DE L OFFRE FRANÇAISE DE SPORTS D HIVER

LE POSITIONNEMENT DE L OFFRE FRANÇAISE DE SPORTS D HIVER LE POSITIONNEMENT DE L OFFRE FRANÇAISE DE SPORTS D HIVER Note de Synthèse février 2005 Etude réalisée par le cabinet Architecture et Territoire pour le compte de la direction du Tourisme 1 Préambule Depuis

Plus en détail

Des Vacances conviviales à taille humaine!

Des Vacances conviviales à taille humaine! www.ussim.com Des Vacances conviviales à taille humaine! La montagne est grandiose! HIVER 2014-2015 Des sites prestigieux adaptés à vos envies Bienvenue à l U.S.S.I.M., L Union Sportive et Sociale Interministérielle

Plus en détail

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne 1 GRANDE METROPOLE AFRICAINE Grands projets de développements Cité Financière Internationale. Hub Pour l Afrique 1 200 Km² avec 70 Km de littoral

Plus en détail

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS Fédération Internationale des Logis VOUS SOUHAITEZ conserver votre identité et votre indépendance en vous appuyant sur une marque puissante?, c est 3 000 restaurateurs-hôteliers,

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

... au confort du gaz en réseau!

... au confort du gaz en réseau! ... au confort du gaz en réseau! OUI, le gaz en réseau arrive près de chez vous! Suite à un appel d offre public, votre commune a choisi de confier l installation du réseau local de gaz propane à TOTALGAZ,

Plus en détail

Indicateurs du développement durable dans 3 communes suisses de l Espace Mont-Blanc FICHES COMMUNE DE TRIENT

Indicateurs du développement durable dans 3 communes suisses de l Espace Mont-Blanc FICHES COMMUNE DE TRIENT Indicateurs du développement durable dans 3 communes suisses de l Espace Mont-Blanc FICHES COMMUNE DE TRIENT réalisé sur mandat de pro MONT-BLANC Collectif international des associations pour la protection

Plus en détail

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois...

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois... Eco consommation La mairie ou la société de remontée mécanique veillent à limiter et à réduire leur consommation d énergie pour l éclairage des locaux et de la station. Grâce à des gestes simples et les

Plus en détail

Compétences et prestations

Compétences et prestations Compétences et prestations Ce que BISA peut vous offrir Connaissances approfondies, théoriques et pratiques, en matière de tourisme Approche du tourisme dans une perspective de développement durable Maîtrise

Plus en détail

DÉLÉGATIONS DE SERVICE PUBLIC Quelles spécificités pour la montagne? Page 16. ÉCONOMIE Recueil d indicateurs et analyses 2011 Page 5

DÉLÉGATIONS DE SERVICE PUBLIC Quelles spécificités pour la montagne? Page 16. ÉCONOMIE Recueil d indicateurs et analyses 2011 Page 5 Magazine d information des opérateurs de remontées mécaniques et domaines skiables N 0 28 / Novembre La montagne en mouvement Alpes ı Jura ı Massif Central ı Pyrénées ı Vosges TOULOUSE TOULOUSE TOULOUSE

Plus en détail

week-ends ET séjours HIVER 2014-2015

week-ends ET séjours HIVER 2014-2015 SUR MESURE week-ends ET séjours SKI groupes HIVER 2014-2015 TOUR OPERATOR ET AGENCE DE VOYAGES, A VOTRE SERVICE DEPUIS PLUS DE 20 ANS nouveauté avec Le pied des pistes à moins de 3 heures de paris Profitez

Plus en détail

ATTRACTIVITE DES STATIONS DE SPORTS D HIVER : RECONQUETE DES CLIENTELES ET COMPETITIVITE INTERNATIONALE

ATTRACTIVITE DES STATIONS DE SPORTS D HIVER : RECONQUETE DES CLIENTELES ET COMPETITIVITE INTERNATIONALE Rapport au Premier Ministre Dominique DE VILLEPIN ATTRACTIVITE DES STATIONS DE SPORTS D HIVER : RECONQUETE DES CLIENTELES ET COMPETITIVITE INTERNATIONALE Vincent ROLLAND Député de Savoie Décembre 2006

Plus en détail

CIME - 27, rue de Narvik - 74000 ANNECY - Tél/Fax : 04.50.67.72.78 - Mail : cime.be@orange.fr - Web : www.cime-montagne.fr

CIME - 27, rue de Narvik - 74000 ANNECY - Tél/Fax : 04.50.67.72.78 - Mail : cime.be@orange.fr - Web : www.cime-montagne.fr 132 La société CIME est un bureau d'études spécialisé dans le domaine de l'ingénierie de la montagne. Afin de vous aider à améliorer, moderniser et dynamiser vos territoires, la société CIME vous guide

Plus en détail

«Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions»

«Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions» «Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions» L exemple Sem Charles DESCOURS Président d honneur délégué aux transports, sénateur

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DE TITRES DE TRANSPORT DE REMONTÉES MÉCANIQUES

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DE TITRES DE TRANSPORT DE REMONTÉES MÉCANIQUES CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DE TITRES DE TRANSPORT DE REMONTÉES MÉCANIQUES Syndicat des Habères Siège social : Mairie 74420 HABERE POCHE Exploitant le domaine skiable des Habères Ci-après

Plus en détail

Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité

Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité www.imagina-international.com Aten Altitude, la solution intégrée pour l exploitation, la maintenance et

Plus en détail

En piste pour un bon business plan

En piste pour un bon business plan Laurent Vanat Consultant 19, Margelle CH-1224 Genève Tel / fax / messagerie : (+41) 022 349 84 40 Courriel : vanat@vanat.ch Internet : www.vanat.ch En piste pour un bon business plan Manuel à l usage des

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

Sport de montagne et sports nature

Sport de montagne et sports nature Sport de montagne et sports nature Quelle maîtrise d ouvrage pour quel projet de territoire? Les acteurs et leurs stratégies L innovation dans les stations de montagne -Un enjeu d utilisation du territoire

Plus en détail

La Régie Electrique de Montvalezan en quelques dates :

La Régie Electrique de Montvalezan en quelques dates : La Régie Electrique de Montvalezan en quelques dates : - En 1884, reconnaissance de la compétence des communes pour la distribution électrique. - Dès 1932,, les services des Ponts et Chaussées de la Savoie

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 11/12/2012

Séance du Conseil Municipal du 11/12/2012 Direction Générale des Ressources / Direction des Achats et de la Commande Publique Question n 375 DACP REF : DACP2012059 Signataire : ED/ESP Séance du Conseil Municipal du 11/12/2012 RAPPORTEUR : Tedjini-Michel

Plus en détail

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère Dossier de Presse Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère CONTACT PRESSE : RTE : Daniel Dexmier (06 88 07 42 40)-daniel.dexmier@rte-france.com Page 1/7 RTE

Plus en détail

Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal

Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal w w w. a l t i p o l i s. f r > Le Briançonnais Territoire accueillant au cœur des Alpes du sud Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal pour implanter votre activité.

Plus en détail

Avenir remontées mécaniques 1 Alpes vaudoises

Avenir remontées mécaniques 1 Alpes vaudoises Avenir remontées mécaniques 1 9. Concept 9.1 Priorités 9.2 La solution des 3 axes 9.3 Principes, constats et propositions de mesures par rapport aux axes 9.4 Intégration de Glacier 3000 9.5 Liaison entre

Plus en détail

La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux

La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux C.E.R.A. Cellule Économique Rhône-Alpes Observatoire Régional du BTP La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux Edition décembre 2006 INTRODUCTION Les

Plus en détail

HIVER 2015 2016. Savoie / Rhône-Alpes Chalet Le Chornais. Pension complète

HIVER 2015 2016. Savoie / Rhône-Alpes Chalet Le Chornais. Pension complète Savoie / Rhône-Alpes Chalet Le Chornais HIVER 2015 2016 073 001 02 Mis à jour le 19/01/15 Pension complète Bienvenue «au pays des milles chalets», au pied du Mont Blanc, dans l un des massifs les plus

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SKI : RECOURS ET RESPONSABILITÉ

LES ACCIDENTS DE SKI : RECOURS ET RESPONSABILITÉ INC document FICHE PRATIQUE J. 254/03-09 LES ACCIDENTS DE SKI : RECOURS ET RESPONSABILITÉ Les vacances d hiver sont terminées, et nombreux sont ceux qui se sont adonnés aux joies des sports d hiver cette

Plus en détail

TRANSPORTS REGIONAUX DE VOYAGEURS. Relevé de conclusions

TRANSPORTS REGIONAUX DE VOYAGEURS. Relevé de conclusions TRANSPORTS REGIONAUX DE VOYAGEURS Relevé de conclusions Réunion Date et heure Lieu Comité de ligne Evian-Thonon-Annemasse-Genève et Annemasse-Bellegarde Jeudi 18 décembre 2014 18 h accueil avec rafraîchissements

Plus en détail

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide de l apprenti 2015 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise UN CONTRAT DE TRAVAIL «Un contrat d apprentissage est un contrat de travail» «L

Plus en détail

Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES

Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES Totalement intégré à l espace MILLE8, naturellement niché au coeur d Arc 1800 et ouvert sur le domaine Paradiski. MILLE8 est un nouvel espace de loisirs

Plus en détail

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Fiche outil n 2 LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Le Code de la route fixe les dispositions relatives à la conduite des différents véhicules automobiles ou ensemble de véhicules pour tous les conducteurs.

Plus en détail

Brochure Séminaires & Evénements. Best Western Plus Excelsior Chamonix Hôtel & Spa ****

Brochure Séminaires & Evénements. Best Western Plus Excelsior Chamonix Hôtel & Spa **** Brochure Séminaires & Evénements Best Western Plus Excelsior Chamonix Hôtel & Spa **** Cet hôtel cosy vous accueille dans son petit cocon douillet en plein cœur de la nature. Blotti dans le cadre et la

Plus en détail

Montagne. Skiplan.com. Spécifications des fichiers de 7 décembre 2004

Montagne. Skiplan.com. Spécifications des fichiers de 7 décembre 2004 Montagne Skiplan.com Spécifications des fichiers de Auteur Pascal LESAGE Diffusion Confidentielle Restreinte Publique Version 2.2 Ce document annule et remplace toute version précédente Date 7 décembre

Plus en détail

Madame la Maire, Je vous prie d agréer, Madame la Maire, l expression de ma considération la plus distinguée.

Madame la Maire, Je vous prie d agréer, Madame la Maire, l expression de ma considération la plus distinguée. La Présidente Lyon, le 22 Juillet 2013 N Recommandée avec A.R. REF : ma lettre n 508 du 20 juin 2013 P.J. : 1 Madame la Maire, Par lettre citée en référence, je vous ai communiqué le rapport d observations

Plus en détail

nendaz Location AppartemenT A la saison Immeuble Beausite L un des premiers immeubles de la station à quelques mètres des remontées méchaniques

nendaz Location AppartemenT A la saison Immeuble Beausite L un des premiers immeubles de la station à quelques mètres des remontées méchaniques nendaz Location ppartement la saison Nendaz Immeuble Beausite L appartement Idéalement localisé, sur le domaine des quatres vallées L un des premiers immeubles de la station à quelques mètres des remontées

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 25/26 Syndicat du Pays de Maurienne François VICTOR Détente Consultants Décembre 26 1 Sommaire Objectifs du tableau de bord Les flux et les recettes

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

Caractérisation technique du service

Caractérisation technique du service rapport sur le prix et la qualité du service public de l assainissement non collectif 2012 3 Caractérisation technique du service Présentation du territoire desservi Le service est géré au niveau communal

Plus en détail

FRAIS DE VEHICULE 2012

FRAIS DE VEHICULE 2012 ASSOCIATION AGREEE DES MEDECINS DU HAUT-RHIN - BAS-RHIN - MOSELLE 10, rue de Leicester - 67000 STRASBOURG Tél. : 03.88.61.87.54 - Fax 03.88.41.18.11 VOL XXXVII N 33 - REGISTRE DES ASSOCIATIONS AGREMENT

Plus en détail

Mission d'expertise sur le projet UTN de la commune de Porta dans le site Natura 2000 «Capcir-Carlit-Campcardos»

Mission d'expertise sur le projet UTN de la commune de Porta dans le site Natura 2000 «Capcir-Carlit-Campcardos» N 006334-01 (pm IGE 08/006) janvier 2009 Mission d'expertise sur le projet UTN de la commune de Porta dans le site Natura 2000 «Capcir-Carlit-Campcardos» CONSEIL GÉNÉRAL DE L ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

LES ESPACES PRODUCTIFS

LES ESPACES PRODUCTIFS LES ESPACES PRODUCTIFS fiche d objectifs/ Plan détaillé Quels sont les principaux espaces productifs français? Comment fonctionnent-ils et évoluent-ils face à la mondialisation? Respectent-ils le développement

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Modane, 15 décembre 2006 François VICTOR 1 Les points à traiter Quel bilan pour l activité touristique en Maurienne pour l hiver 2005/2006?

Plus en détail

concernant la gestion du SIVOM de SAINT FRANCOIS LONGCHAMP-MONTGELLAFREY

concernant la gestion du SIVOM de SAINT FRANCOIS LONGCHAMP-MONTGELLAFREY Monsieur Patrick PROVOST Président du SIVOM de SAINT FRANCOIS LONGCHAMP-MONTGELLAFREY Hôtel de Ville 73130 SAINT FRANCOIS LONGCHAMP Monsieur le Président, Par lettre en date du 1er octobre 1998, j'ai porté

Plus en détail

Maîtres d ouvrage, rendez vos projets plus sûrs à proximité des réseaux

Maîtres d ouvrage, rendez vos projets plus sûrs à proximité des réseaux Maîtres d ouvrage, rendez vos projets plus sûrs à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

OBJECTIF PORTES DU SOLEIL, A la découverte d une galaxie étrange

OBJECTIF PORTES DU SOLEIL, A la découverte d une galaxie étrange OBJECTIF PORTES DU SOLEIL, A la découverte d une galaxie étrange LES PORTES DU SOLEIL, UN UNIVERS COMPLEXE Des planètes plus ou moins grosses Des planètes plus ou moins éloignées du centre Des planètes

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES Société Domaine Skiable de Flaine (DSF) SA au capital de 6 697 620 RCS Annecy n 602 056 012 Siège social : Téléphérique

Plus en détail

Solutions d accès & Gestion des visiteurs

Solutions d accès & Gestion des visiteurs Solutions d accès & Gestion des visiteurs SKIDATA est le leader mondial de solutions de billetterie et d accès rapide et sécurisé pour les personnes et les véhicules. 2012 Toujours une longueur d avance

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES SOCIETE DES TELEPHERIQUES DE VAL D ISERE (S.T.V.I.) S.A.S. au capital de 2 737 800 RCS de Chambéry n 380 241 513

Plus en détail

FRAIS DE VEHICULE 2014

FRAIS DE VEHICULE 2014 ASSOCIATION AGREEE DES MEDECINS DU HAUT-RHIN - BAS-RHIN - MOSELLE 10, rue de Leicester - 67000 STRASBOURG Tél. : 03.88.61.87.54 - Fax 03.88.41.18.11 VOL XXXVII N 33 - REGISTRE DES ASSOCIATIONS AGREMENT

Plus en détail

1 L avenir des stations de ski des Pyrénées : un redressement nécessaire, des choix inévitables

1 L avenir des stations de ski des Pyrénées : un redressement nécessaire, des choix inévitables 1 L avenir des stations de ski des Pyrénées : un redressement nécessaire, des choix inévitables PRÉSENTATION Les Pyrénées françaises comptent une trentaine de stations de ski alpin. Elles ont pendant plusieurs

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES SOCIETE DES TELEPHERIQUES DE LA GRANDE MOTTE (S.T.G.M) Société Anonyme au capital de 3 240 000,00 SIREN 076 920 024 RCS CHAMBERY

Plus en détail

NOUVELLE RÉGLEMENTATION

NOUVELLE RÉGLEMENTATION NOUVELLE RÉGLEMENTATION Les principes fondamentaux des actions gouvernementales pour prévenir les risques liés aux endommagements des canalisations et réseaux sont portés par la loi Grenelle 2. Ces principes

Plus en détail

Roulons En Ville à Vélo

Roulons En Ville à Vélo Contribution au débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l arc languedocien Roulons En Ville à Vélo Pour une prise en compte des modes doux et des transports en commun Notre

Plus en détail

L aménagement de l espace montagnard pour le tourisme

L aménagement de l espace montagnard pour le tourisme L aménagement de l espace montagnard pour le tourisme INFORMATIONS POUR L'ENSEIGNANT Le paysage de montagne: des évolutions différentes En un siècle, le paysage de montagne a changé. L'agriculture a reculé,

Plus en détail

DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012

DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012 DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012 FONCIER Interventions foncières stratégiques Dispositif régional en sortie de portage de l'etablissement Public Foncier Provence-Alpes-Côte d'azur (EPF PACA) Affectation

Plus en détail

Transfert du Brevet National Pisteur Secouriste Français en Bulgarie et Roumanie

Transfert du Brevet National Pisteur Secouriste Français en Bulgarie et Roumanie Transfert du Brevet National Pisteur Secouriste Français en Bulgarie et Roumanie Document no. 8_EU_fr SOMMAIRE 1 2 3 4 5 6 7 POURQUOI CE PROJET? PUBLIC CIBLE PARTENARIAT ETAPES DU PROJET LES REFERENTIELS

Plus en détail

Mendi. Alde. résidence De Tourisme GGGG LA CLUSAZ (74)

Mendi. Alde. résidence De Tourisme GGGG LA CLUSAZ (74) Mendi Alde résidence De Tourisme GGGG LA CLUSAZ (74) Domaine «La Clusaz» Un site exceptionnel et préservé situé en Haute-Savoie : département formant avec la Savoie la première destination mondiale des

Plus en détail

COMPÉTENCE ÉLECTRIFICATION RÈGLEMENT TECHNIQUE ET FINANCIER SOMMAIRE

COMPÉTENCE ÉLECTRIFICATION RÈGLEMENT TECHNIQUE ET FINANCIER SOMMAIRE COMPÉTENCE ÉLECTRIFICATION RÈGLEMENT TECHNIQUE ET FINANCIER SOMMAIRE 1. PREAMBULE... 2 1.1. REFERENCES JURIDIQUES... 2 1.2. PERIMETRE DES REGIMES D ELECTRIFICATION DANS LE CHER... 2 1.3. VALORISATION DE

Plus en détail

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE LES MAGASINS DE SPORT en montagne RECRUTENT À partir de 10h St-Pierre-en-Faucigny 05 OCTOBRE Grenoble 07 OCTOBRE Alpes Nouveau Moûtiers 09 OCTOBRE Tarbes 06 OCTOBRE Pyrénées L ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie. Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils

Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie. Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils Un pari architectural et une rénovation HQE - La mise

Plus en détail

le DOSSIER m agriculture et domaines skiables

le DOSSIER m agriculture et domaines skiables Magazine d information des opérateurs de remontées mécaniques et domaines skiables n 0 26 / Février 2011 La montagne en mouvement Alpes ı Jura ı Massif Central ı Pyrénées ı Vosges le DOSSIER m agriculture

Plus en détail

11 juillet 2014. 1. La capacité pour les collectivités de recouvrer les coûts d investissements ;

11 juillet 2014. 1. La capacité pour les collectivités de recouvrer les coûts d investissements ; Contribution de la Caisse des Dépôts à la consultation publique de l ARCEP sur le modèle générique de tarification de l accès aux réseaux en fibre optique jusqu à l abonné en dehors des zones très denses

Plus en détail

RAPPORT N 11.475 CP DIRECTION GENERALE DES SERVICES POLE AMENAGEMENT DU TERRITOIRE. Direction : Eau

RAPPORT N 11.475 CP DIRECTION GENERALE DES SERVICES POLE AMENAGEMENT DU TERRITOIRE. Direction : Eau RAPPORT N 11.475 CP AUTORISATION DE SIGNATURE DE L'AVENANT N 2 AU MARCHE DE MAITRISE D'OEUVRE POUR L'AMENAGEMENT DES BERGES DE SEINE ET DES ESPACES PUBLICS ATTENANTS DU PONT DE SEVRES A PARIS DIRECTION

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE. Suite à la modification de la législation, ces conditions seront mises à jour prochainement

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE. Suite à la modification de la législation, ces conditions seront mises à jour prochainement CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE Suite à la modification de la législation, ces conditions seront mises à jour prochainement SAEM VALLOIRE Siège social : 73450 VALLOIRE RCS CHAMBERY N 776 511

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Demande d'un crédit d investissement de CHF 345'030.--, échelonné sur cinq ans, pour soutenir la mise en place du programme

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE MANAGER FINALITÉ 2 SOUTIEN À L INFORMATION

BTS ASSISTANT DE MANAGER FINALITÉ 2 SOUTIEN À L INFORMATION BTS ASSISTANT DE MANAGER FINALITÉ 2 SOUTIEN À L INFORMATION Première partie : Rechercher l information Chapitre 1 Évaluer les besoins et mobiliser les méthodes de recherche d information 3 Acquérir des

Plus en détail

REUNION PROPRIETAIRES 27 décembre 2012 LES RESULTATS DE TIGNES

REUNION PROPRIETAIRES 27 décembre 2012 LES RESULTATS DE TIGNES REUNION PROPRIETAIRES 27 décembre 2012 LES RESULTATS DE TIGNES HIVER 2012 : FREQUENTATION STATION Fréquentation 2012 : - 0,7% vs 2011 séjours : 340 800 nuitées : 2 044 800 En volume de personnes accueillies,

Plus en détail