Analyse des investissements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse des investissements"

Transcription

1 Analyse des investissements LV/11/10/2011

2 Situation du marché suisse LV/11/10/2011

3 Parc en service Suisse : 1'774 installations de remontées mécaniques Téléskis 63% Téléphériques Funiculaires 7% 3% Télécabines 7% Télésièges 20% page 3

4 Age du parc installations soumises à concession fédérale S Funitel Télécabine Téléphérique Télépulsé TSD TSF page 4

5 Age du parc Parc soumis à concession fédérale : âge (années) par type d installation, déterminé sur la base de la date de construction ou de la dernière remise à niveau, avec indication de l âge moyen TSF TSD TC TPH > > > >50 page 5

6 Age du parc Parc soumis à concession fédérale Type Age minimum Age maximum Age moyen 3S Funitel Télécabine Téléphérique Télépulsé TSD TSF Total page 6

7 Nouvelles installations Analyse Sur base des listes d installations neuves fournies par les fabricants page 7

8 Nouvelles installations Évolution du nombre d installations livrées selon principaux types (livraisons BMF, Doppelmayr, Leitner et Poma) Nouvelles installations par type Autres Téléskis TSF TSD Téléphériques Télécabines page 8

9 Nouvelles installations Évolution du nombre d installations livrées selon principaux fournisseurs Nouvelles installations par fabricant BMF Poma Leitner GMM Doppelmayr page 9

10 Focus sur les téléportés continus Suisse LV/11/10/2011

11 Téléportés continus Les téléportés à mouvement continu (télésièges fixes et débrayables, télécabines, télémix) représentent généralement les nouvelles installations les plus nombreuses. Part des téléportés à mouvement continu par rapport au total des installations neuves Total RM neuves Téléportés continus page 11

12 Téléportés continus L analyse détaillée ci-après se concentre sur les téléportés à mouvement continus qui constituent une part importante des investissements : 112 installations sur les 206 nouvelles remontées mécaniques recensées sur la décennie Volume total d investissement chiffré / analysé : CHF 961 millions Autres; 94 TSF, TSD, TC, Télémix; 112 page 12

13 Téléportés continus On constate un véritable engouement pour les télésièges débrayables. Leur proportion semble parfois excéder la part économiquement raisonnable! Evolution du nombre de nouvelles installations par type Télécabines Télémix TSD TSF page 13

14 Téléportés continus Sur le total de 77 télésièges débrayables (TSD) livrés entre 2001 et 2010, 17 présentent un dénivelé inférieur à 300 mètres. Dénivelé moyen des TSD (mètres) Moyenne de Dénivelé < 300 m Moyenne de Dénivelé > 300 m page 14

15 Téléportés continus Sur le total de 77 TSD livrés entre 2001 et 2010, 12 présentent une longueur inférieure à mètres Longueur des TSD (mètres) '000 1'500 2'000 2'500 3' Min de Longueur Moyenne de Longueur Max de Longueur page 15

16 Téléportés continus Tant en nombre qu en total investi, les TSD se taillent la part du lion. Evolution des investissments totaux par type d'installation (millions CHF) attention : tous les investissements n'ont pas été chiffrés TSF TSD Télémix Télécabines page 16

17 Téléportés continus Analyse détaillée des coûts des télésièges débrayables : Les investissements en bâtiments alourdissent parfois fortement les coûts! Evolution des investissements minimum, moyen, maximum par type d'installation (millions CHF) Minimum attention : tous les investissements n'ont pas été chiffrés Moyenne Maximum page 17

18 Téléportés continus Analyse détaillée des coûts des télésièges à pinces fixes : Une option économique sous-utilisée! Evolution des investissements minimum, moyen, maximum par type d'installation (millions CHF) attention : tous les investissements n'ont pas été chiffrés Minimum Moyenne Maximum page 18

19 Téléportés continus Analyse détaillée des coûts des télécabines : Forte influence des coûts du génie civil des gares et garages, part de prestige!? Evolution des investissements minimum, moyen, maximum par type d'installation (millions CHF) Minimum attention : tous les investissements n'ont pas été chiffrés Moyenne Maximum page 19

20 Moment de puissance Unité de référence pour les analyses : Une unité de moment de puissance produit un dénivelé de mètres pour un skieur mètres 0 mètres page 20

21 Moment de puissance Un skieur consomme en moyenne mètres de dénivelé 3 unités de moment de puissance sont nécessaires pour les produire Une unité de moment de puissance (1 000 mètres verticaux) Rapporte environ CHF à dans une saison de ski Produit en moyenne 50 à 60 journées-skieurs dans une saison page 21

22 Chiffres-clés (Suisse) Saison 2010/11 Minimum Moyenne Maximum Chiffre d affaires généré par unité de moment de puissance Journées-skieurs générées par une unité de moment de puissance Investissement pour une unité de moment de puissance* *Nouvelles installations page 22

23 Téléportés continus Evolution du prix moyen par unité de moment de puissance (CHF) 20'000 18'000 16'000 14'000 12'000 10'000 8'000 Doppelmayr Leitner Poma Global 6'000 4'000 2' page 23

24 Téléportés continus Evolution du ratio investissment /chiffre d'affaires potentiel pour une unité de moment de puissance (CHF) nb : une donnée à 40 page 24

25 Téléportés continus Investissment par installation en % du chiffre d'affaires de la station en fonction du chiffre d'affaires (millions CHF) 300% 250% 200% 150% 100% 50% 0% La ligne blanche est tracée sur la base du benchmark : chaque installation doit rapporter un chiffre d'affaires annuel de CHF 1 million; on ne peut pas investir plus de CHF 5,0 pour générer CHF 1,0 de chiffre d'affaires annuel. page 25

26 Investissements Analyse d un échantillon de sociétés suisses sur la base des rapports annuels LV/11/10/2011

27 Investissements Données de l échantillon (000 CHF) 250' ' '000 45% 40% 35% 30% 25% 100'000 20% 15% 50'000 10% 5% 0 0% Chiffre d'affaires transport Investissements remontées mécaniques Investissements RM en % CA RM page 27

28 Investissements Ratios de l échantillon (000 CHF) 5'000 50% 4'500 45% 4'000 40% 3'500 35% 3'000 30% 2'500 25% 2'000 20% 1'500 15% 1'000 10% 500 5% 0 0% Valeur d'acquisition / installation Investissements totaux en % CA total EBITDA en % CA total page 28

29 Investissements Évolution en fonction du chiffre d affaires de l échantillon Niveau d'investissement annuel de l'échantillon 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Investissements totaux en % CA total Investissements totaux en % CA RM page 29

30 Investissements Viabilité économique des investissements de l échantillon Ratio total investi /chiffre d'affaires transport de l'échantillon 6,00 5,00 4,00 3,00 2,00 1,00 0, page 30

31 Les équilibres économiques Valeur à neuf des installations en fonction du chiffre d affaires : Standard d industrie (RMS) : Cash flow = 24% du chiffre d affaires Durée de vie des installations : 20 ans Valeur maximum des installations : 20 x capacité d amortissement annuel Amortissement annuel = cash flow 20 x 24% chiffre d affaires annuel 4,8 x chiffre d affaires annuel page 31

32 Les équilibres économiques Les sociétés ne sont pas en mesure d investir plus de CHF 4,8 pour dégager CHF 1 de chiffre d affaires, alors que les immobilisations brutes sont plus importantes pour la plupart des sociétés (en comparaison internationale, le montant investi pour générer CHF 1 de chiffre d affaires devrait encore être plus bas!) Structure des dépenses en % du chiffre d'affaires Impôts 1% Intérêts 6% Amortis sement s 24% La valeur totale des immobilisations brutes ne peut pas dépasser 4 à 5 fois le chiffre d affaires annuel pour parvenir à un équilibre financier indépendant Personn el 37% Charges d'exploi tation 32% page 32

33 Investissements Extrapolation de la situation globale suisse Extrapolation sur la base de l'échantillon 1'000'000 80% 900'000 70% 800' '000 60% 600'000 50% 500'000 40% 400'000 30% 300' '000 20% 100'000 10% 0 0% Chiffre d'affaires transport (saison hiver) Investissements totaux RM neuves en % (échelle de gauche) RM neuves en % page 33

34 Investissements Données RMS : estimation du besoin futur en nouveaux investissements annuels à hauteur de CHF 400 millions, qui ne pourront être réalisés que si les sociétés parviennent à les financer. Suisse (millions CHF) Chiffre d'affaires Investissements en % (échelle de droite) 50% 45% 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% page 34

35 Investissements Mise en comparaison ratio sur la base des chiffres annoncés par RMS et sur la base de l échantillon : Ratios sur la base de l'échantillon 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Investissements totaux en % CA RM Investissements selon RMS en % CA RM page 35

36 Enquête Synthèse des résultats de l enquête : Sondage sur la base d un questionnaire dans le cadre d un entretien LV/11/10/2011

37 Enquête Problématique des nouveaux investissements Niveau d investissement moyen sur les dernières années varie entre 10-20% du chiffre d affaires et plus de 30% Toutes les entreprises répondantes d une certaine taille ont investi dans au moins 1 RM neuve durant les 5 dernières années. Toutefois le rythme d investissement laisse apparaître une tendance statistique au vieillissement du parc (à relativiser en raison des TK!) Les principaux problèmes rencontrés sont le financement et les questions d approbation des plans globaux. La fréquence de ces problèmes est pourtant relativement faible dans l échantillon interrogé. La plupart des entreprises interrogés prévoient encore des investissements en RM dans les toutes prochaines années. Pour quelques exceptions, le rythme de renouvellement requis dépasse leur possibilités financières et elles auront besoin de soutien des collectivités Pour la plupart des répondants, le rythme de renouvellement passé et futur est satisfaisant et permet de rester à niveau La part des RM neuves dans le total des nouveaux investissements est assez variable (moins de 50% à plus de 70%) page 37

38 Enquête Situation au niveau des fournisseurs : Extrêmement forte pénétration de Doppelmayr (quasi monopole) Pourtant, les exploitants jugent généralement que la fiabilité des installations des 3 principaux fournisseurs (Doppelmayr, Leitner, Poma) est identique, de même que les coûts d exploitation Doppelmayr semble avoir un avantage au niveau du service aprèsvente, de sa capacité d innovation, et certains jugent sa qualité supérieure Pour les nouvelles installations, Doppelmayr est systématiquement consulté, Leitner / Poma généralement aussi, de même que BMF Les exploitants sont encore timides pour faire confiance à BMF, même si dans certains cas ses prix sont plus avantageux Il y a une forte impression d entente ou de concertation préalable entre les fabricants pour déterminer sur chaque affaire lequel l emportera Les exploitants suisses semblent percevoir moins fortement l augmentation des prix que leurs voisins français page 38

39 Enquête Attentes : Besoins techniques (les installations semblent être parvenues à maturité) : Installations débrayables Amélioration de la résistance au vent «Gadgets» utiles Bulles (pas d unanimité à leur utilisation systématique; certains estiment qu elles coûtent trop cher par rapport à leur valeur ajoutée, notamment, ou qu elles ne se justifient que dans des cas particuliers) Dispositifs de sécurité pour les enfants «Gadgets» superflus Sièges chauffants Au niveau du choix d une installation, finalement, le critère déterminant est le prix, les autres paramètres étant normalement définis dans le cahier des charges et généralement couvert de façon identique par tous les fournisseurs page 39

40 Problèmes potentiels LV/11/10/2011

41 Problèmes de saturation Dilemme entre saturation des pistes ou saturation des remontées mécaniques page 41

42 Saturation des remontées page 42

43 Saturation des remontées Le dimensionnement des installations doit tenir compte des flux, sinon une installation débrayable peut être plus rapidement saturée qu une fixe! Installation TSF4 TSD4 Capacité (personnes/heure) 2'000 2'000 Temps montée (minutes) 11 5 Temps descente (minutes) Temps d'attente (minutes) selon nombre de skieurs : ,5 1'000 3,0 9,0 1'250 10,5 16,5 1'500 18,0 24,0 page 43

44 Saturation des pistes page 44

45 Saturation des pistes Le dimensionnement des installations doit tenir compte des flux, sinon elles peuvent saturer les pistes (cas du TSD6 : temps de descente rallongé!) Installation TSF4 TSD4 TSD6 Capacité (personnes/heure) 2'000 2'000 3'000 Temps montée (minutes) Temps descente (minutes) Temps d'attente (minutes) selon nombre de skieurs : ,5 1'000 3,0 9,0 1'250 10,5 16,5 1'500 18,0 24,0 5,0 page 45

46 Rafistolages inutiles Héritage des installations précédentes : Des investissements de génie civils inutiles et non amortis sur la durée de vie de l installation engendrent ensuite des constructions chères, peu pratiques et d un aspect peu esthétique! page 46

47 Situation des grands marchés LV/11/10/2011

48 Parc en service Autriche : 3'003 installations de remontées mécaniques Téléskis 68% Télportés 32% page 48

49 Parc en service Allemagne : 1'823 installations de remontées mécaniques Téléskis 90% Télportés 9% Funiculaires 1% page 49

50 Parc en service France : 3'731 installations de remontées mécaniques Téléskis 68% Télportés 31% Funiculaires 1% page 50

51 Parc en service Italie : 1'948 installations de remontées mécaniques Téléskis 49% Télécabines & téléphériques 17% Télésièges 34% page 51

52 Parc en service Etats-Unis : 2'970 installations de remontées mécaniques Téléskis 30% Téléphériques- Funitel 0% Télécabines 1% TSD 12% TSF 57% page 52

53 Parc en service Canada : 922 installations de remontées mécaniques TC 1% TS2 13% TS3 10% Téléskis 52% TS6 1% TS4 23% page 53

54 Nouvelles installations Sur la base des livraisons annoncées les principaux fabricants au niveau mondial BMF Poma Leitner GMM Doppelmayr page 54

55 Nouvelles installations Sur la base des livraisons annoncées par les principaux fabricants Autriche Etats-Unis France Italie Suisse page 55

56 Investissements -France Forte présence du constructeur national, mais bonne pénétration des concurrents étrangers Importance des télésièges; les TSD constituent une bonne part des nouvelles installations, sans pour autant que le TSF soit oublié! Nouvelles installations par fabricant Nouvelles installations par type BMF Poma Leitner GMM Doppelmayr Autres Téléskis TSF TSD Téléphériques Télécabines page 56

57 Investissements -France Retour à un niveau d investissement en remontées mécaniques «normal» après des années exceptionnelles? France (millions EUR) 1'400 1'200 1' % 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% Chiffre d'affaires Investissements RM neuves en % (échelle de droite) RM neuves en % page 57

58 Investissements - France Moyenne des investissements en % du chiffre d affaires sur la période de grands domaines skiables Global Châtel Flaine Méribel Les Deux-Alpes Serre-Chevalier Avoriaz Val d'isère L'Alpe d'huez Tignes Les Menuires Val Thorens Courchevel (S3V) Les Arcs Chamonix La Plagne 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% Source : La Lettre Economique MONTAGNE Expansion no 339, page 58

59 Investissements -Autriche Prépondérance du constructeurs national; Les télécabines et télésièges débrayables se taille la part du lion. On ne semble plus savoir ce qu'est un TSF! Nouvelles installations par fabricant Nouvelles installations par type BMF Poma Leitner GMM Doppelmayr Autres Téléskis TSF TSD Téléphériques Télécabines page 59

60 Investissements -Autriche Le niveau d investissement ne correspond pas aux moyens financiers propres des entreprises de remontées mécaniques, mais il s est poursuivit néanmoins sur presque toute la décennie! Autriche (millions EUR) 1'400 80% 1'200 1' Chiffre d'affaires Investissements en % (échelle de droite) 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% page 60

61 Age du parc -comparatif Parc soumis à concession fédérale : âge (années) par type d installation, déterminé sur la base de la date de construction ou de la dernière remise à niveau CH AT > >40 page 61

62 Investissements -Italie Pic d'investissement avant les JO d'hiver de Turin; mix dans le type d'installation plus largement réparti que dans les autres pays alpins. Le constructeur national occupe environ la moitié du marché, l'autre moitié revient à Doppelmayr. Nouvelles installations par fabricant Nouvelles installations par type BMF Poma Leitner GMM Doppelmayr Autres Téléskis TSF TSD Téléphériques Télécabines page 62

63 Investissements -USA Très forte pénétration de Doppelmayr; perte de vitesse de Leitner-Poma (confondus sur ce marché en une seule marque); Prépondérance du télésiège, avec encore une part substantielle des appareils fixes. Nouvelles installations par fabricant Nouvelles installations par type BMF Poma Leitner GMM Doppelmayr Autres Téléskis TSF TSD Téléphériques Télécabines page 63

64 Investissements -USA Le niveau d investissement en Amérique de Nord est plus constant qu en Europe, mais plus limité également. Etats-Unis (millions USD) 2'500 2'000 1'500 1' Chiffre d'affaires Investissements en % (échelle de droite) 20% 18% 16% 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% page 64

65 Aperçu récent des principales installations de remontées mécaniques livrées en Suisse LV/11/10/2011

66 Suisse Arosa : nouveau télésiège 4 places débrayable avec tapis d embarquement Geisstobel-Plattenhorn, en remplacement d un ancien téléski. longueur 1470 m, dénivelé 304 m vitesse 5,0 m/s capacité 2400 personnes/heure Garaventa page 66

67 Suisse Elm : nouveau télésiège débrayable 6 places du Schabell. longueur 1629 m, dénivelé 587 m vitesse 5,0 m/s capacité 2400 personnes/heure Garaventa page 67

68 Suisse Engelberg-Titlis : nouveau télésiège débrayable 6 places en remplacement de 2 téléskis, avec presque triplement du débit et dégagement de davantage d espace pour la piste de descente. capacité 2800 personnes/ heure vitesse 5 m/s longueur 900 m, dénivelé 325 m Garaventa page 68

69 Suisse Grindelwald : nouveau télésiège 4 places débrayable au First, en remplacement d un téléski, avec doublement du débit. longueur 1623 m, dénivelé 311 m vitesse 5,0 m/s capacité 2000 personnes/heure Garaventa page 69

70 Suisse Grindelwald : nouveau téléphérique Grindelwald-Pfingstegg Garaventa page 70

71 Suisse Marbach : nouvelle télécabine 4 places Marbachegg, remplaçant l ancienne installation datant de longueur 1946 m, dénivelé 588 m vitesse 5,0 m/s capacité 1200 personnes/heure Garaventa, cabines Gangloff page 71

72 Suisse Nendaz : nouveau téléski du Greppon Blanc, en doublement de l installation existante; renforce la liaison avec Veysonnaz longueur 1074 m, dénivelé 413 m vitesse 3,1 m/s capacité 725 personnes/heure Doppelmayr page 72

73 Suisse Saint Moritz : nouveau téléphérique du Piz Nair, en remplacement de l ancienne installation de 40 places, à l occasion des Championats du Monde 2003 (descente messieurs). cabines de 100 places (occupation limitée à 80 personnes pour le confort des passagers) longueur 2418 m, dénivelé 534 m vitesse 10,0 m/s capacité 720 personnes/heure Garaventa, cabines CWA page 73

74 Suisse Saint Moritz : nouveau télésiège 6 places débrayable de Fis, avec coques rabattables. longueur 922 m, dénivelé 225 m capacité 3000 personnes/heure Leitner page 74

75 Suisse Verbier : nouveau télésiège débrayable 6 places Le Nord capacité horaire 2400 passagers (sera portée ensuite à 3000) vitesse 4,5 m/s Leitner Investissement CHF 6 millions page 75

76 Suisse Wirzweli : rénovation d une installation remplacée par un nouveau téléphérique avec deux trains de 2 cabines couplées de 22 places chacune capacité 400 personnes/heure longueur 2049 m, dénivelé 649 m vitesse 7 m/s Garaventa Avantage : étant donné la taille des cabines, il n est pas nécessaire d avoir des cabiniers. page 76

77 Suisse Zermatt : nouvelle télécabine 8 places du Matterhorn-Express, en deux tronçons, reliant le village au Lac Noir; remplace sur le premier tronçon une télécabine vieille de plus de 20 ans et sur l autre un téléphérique des années investissement de CHF 28 millions (partie électromécanique en leasing CHF 18 millions) longueur 1635 / 2192 m dénivelé 234 / 720 m vitesse 6,0 m/s capacité 2800 personnes/heure Garaventa, cabines CWA page 77

78 Suisse Zinal : nouveau télésiège 4 places à pinces fixes avec tapis d embarquement de la Corne de Sorebois, en remplacement d un ancien téléski. longueur 679 m, dénivelé 255 m vitesse 2,3 m/s capacité 1200 personnes/heure Garaventa page 78

79 Suisse Alt St. Johann : nouvelle installations mixte télésiège 4 places cabines. page 79

80 Suisse Bettmeralp : Nouveau télésiège 4 places avec calotte de protection Bettmeralp Wurzenbord page 80

81 Suisse Grindelwald : Nouveau télésiège 4 places à la Petite Scheidegg : Läger Klein Tschuggen. page 81

82 Suisse Lauchernalp : nouvelle télécabine 15 places du Hockengrat, seule extension de domaine skiable dans les Alpes suisses. arrivée à 3100 m dénivelé 400 m investissement CHF 11 millions (participation de CHF 5 millions du Canton) page 82

83 Suisse Samnaun : nouveau télésiège Alp Trida Blais Gronda page 83

84 Suisse Scuol : nouveau télésiège 6 places Motta Naluns Schlivera Investissement CHF 7,7 mio Capacité horaire 3200 personnes page 84

85 Suisse Wildhaus : nouveau télésiège 4 places Oberdorf Gamsalp. page 85

86 Suisse Zermatt : nouveau télésiège débrayable 6 places Furggsattel, sur le glacier du Théodule première en Suisse et record de longueur pour un télésiège sur un glacier. L installation remplace un précédent téléski. investissement de CHF 11 millions longueur 2580 m, dénivelé 426 m capacité 2400 personnes/heure page 86

87 Suisse 2004 Zermatt : nouveau télésiège débrayable 6 places (avec bulles) Gifthittli, avec tapis d embarquement, en remplacement de 2 anciens téléskis : Capacité 3200 personnes/heure Longueur 1836 m Dénivelé 373 m Vitesse maximale 5 m/s 115 sièges Fabrication Leitner Investissement CHF 10 millions page 87

88 Suisse Sattel-Hochstuckli : remplacement d un vieux télésiège biplace par une nouveauté mondiale : une télécabine avec cabines rotatives : 19 cabines de 8 places rotatives (2 tours complets pendant la montée) page 88

89 Suisse Meiringen-Hasliberg : nouvelle télécabine 8 places Reuti-Bidmi-Mägisalp, en remplacement d une ancienne installation datant de 1973 : Dénivelé total (2 tronçons) 639 m Capacité 1400 personnes/heure avec 60 cabines (pouvant être augmentée à 2100 personnes/heures avec 90 cabines) Vitesse 6 m/s Investissement CHF 17,9 mio page 89

90 Suisse Saas Grund : remplacement de la télécabine de Kreuzboden-Hohsaas, arrivant à échéance de concession : Budget CHF 12,5 millions Cabines de 8 places Altitude de départ : 2400 mètres Altitude d arrivée : 3200 mètres Dénivelé 800 mètres Capacité 1800 personnes/heure page 90

91 Suisse Zermatt : nouveau télésiège-télécabine combiné Sunnega-Blauherd, en replacement d une installation datant de Sièges 6 places et cabines 8 places combinés Capacité 2200 personnes/heure Longueur 1221 mètres Dénivelé 277 mètres page 91

92 Suisse Nendaz : nouveau télésiège débrayable 4 places Siviez-Combatseline, en remplacement d une ancienne installation biplace : Altitude de départ : 1730 mètres Altitude d arrivée : 2238 mètres Dénivelé 508 mètres Longueur 1522 mètres Capacité 2000 personnes/heure page 92

93 Suisse St-Luc -Chandolin : télésiège débrayable 4 places Chandolin-Tsapé, en remplacement d un ancien télésiège à pinces fixes 2 places. Dénivelé 524 mètres Longueur 1405 mètres Vitesse 5 m/s Investissement CHF 6,5 millions Capacité 1000 personnes/heure Pas de garage pour les sièges; ils restent suspendus au câble (contrairement à la trop courante pratique suisse de construire un coûteux garage pour rentrer ses sièges pendant la nuit!) page 93

94 Suisse Gstaad / Rougemont : nouveau télésiège débrayable Chalberhörni Les Gouilles, en remplacement et prolongation de l ancien télésiège Pra Cluen : Sièges 4 places Longueur 2870 mètres (record en Suisse) Dénivelé 668 mètres Vitesse 5 mètres/seconde Capacité horaire 1500 personnes (extensible jusqu à 2000) Investissement CHF 9 millions page 94

95 Suisse Gstaad / St. Stephan : nouveau télésiège débrayable Lengebrand- Parwengen, en remplacement de 2 téléskis. Sièges 4 places Longueur 2128 mètres Dénivelé 609 mètres Vitesse 5 mètres/seconde Capacité 1800 personnes/heure (extensible jusqu à 2200) Investissement CHF 9 millions page 95

96 Suisse Diemtigen : télésiège 3 places à pinces fixes Grimmialp-Stierenberg, en remplacement d un ancien téléski : Longueur 1311 mètres Dénivelé 477 mètres Capacité horaire 750 personnes (extensible à 950) Vitesse 2,3 mètres/seconde Investissement CHF 2,5 millions page 96

97 Suisse Sörenberg : télésiège débrayable Steinetli-Hinterschwarzenegg : Sièges 4 places à bulle Longueur 1582 mètres Dénivelé 296 mètres Vitesse 5 mètres/seconde page 97

98 Suisse Saas-Fee : nouveau télésiège de Längfluh, avec sièges 4 places, en remplacement de l ancienne installation : Longueur 1167 mètres Altitude de départ 2632 mètres Altitude d arrivée 2919 mètres Dénivelé 287 mètres Capacité 1600 personnes/heure page 98

99 Suisse Flims / Laax : nouveau télésiège 6 places Scansinas Mutta Rodunda, avec bulles et sièges chauffants (première en Suisse). L installation remplace 3 téléskis. Longueur 2089 mètres Dénivelé 535 mètres Vitesse 5 mètres/seconde Capacité 3200 personnes/heure Investissement CHF 12 millions page 99

100 Suisse Celerina : télésiège débrayable Celerina-Tschainas : Sièges 4 places Système de garde-corps spécial pour enfants Longueur 500 mètres page 100

101 Suisse Verbier : installation «Combimix» combinée télésiège-técabine Ruinettes-Fontanet- La Chaux, en remplacement de 2 téléskis. L installation a la particularité de desservir un sommet depuis 2 côtés : Altitudes de départ 2200 et 2260 mètres Altitude d arrivée 2482 mètres Dénivelé 222 / 282 mètres Cabines 8 places / sièges 6 places Capacité horaire initiale 1950 personnes (extensible à 2400 personnes) page 101

102 Suisse Veysonnaz : télécabine Veysonnaz-Thyon, en remplacement d une ancienne installation Cabines 8 places Longueur 2700 mètres Dénivelé 800 mètres Capacité horaire 2400 personnes page 102

103 Suisse Adelboden : télésiège 4 places Adelboden Boden-Chuenisbärgli : Dénivelé 436 mètres Capacité 1200 personnes/heure Beckenried : télésiège Stafel-Chälen : Sièges 4 places page 103

104 Suisse Blatten - Belalp : nouveau télésiège 6 places débrayable Bruchegg- Hohbiel : Dénivelé 527 mètres Longueur 2326 mètres Vitesse 5 mètres / seconde Débit 2800 personnes / heure page 104

105 Suisse Brigels : nouveau télésiège 4 places débrayable, en remplacement du télésiège 2 places à pinces fixes Waltensburg-Parli page 105

106 Suisse Flumserberg : construction du premier télésiège 8 places de Suisse, en remplacement des anciennes installations de Prodkamm : Longueur 1722 mètres Dénivelé 368 mètres Capacité 4000 personnes / heure page 106

107 Suisse La Dôle : nouveau télésiège 4 places débrayable Les Dappes - La Dôle : Dénivelé 431 mètres Longueur 1928 mètres Vitesse 5 mètres / seconde Débit 1600 personnes / heure page 107

Remontées. es mécaniques

Remontées. es mécaniques Remontées es mécaniques Panorama de l annl année e 2009 LV/26/04/2010 Préambule est un généraliste qui sait aussi se transformer rapidement en spécialiste. Au bénéfice d une licence ès sciences commerciales

Plus en détail

LE PRIX DU FORFAIT PLUSIEURS ETUDES LE CONFIRMENT : C EST EN FRANCE QU ON SKIE AU MEILLEUR PRIX

LE PRIX DU FORFAIT PLUSIEURS ETUDES LE CONFIRMENT : C EST EN FRANCE QU ON SKIE AU MEILLEUR PRIX Communiqué de presse LE PRIX DU FORFAIT PLUSIEURS ETUDES LE CONFIRMENT : C EST EN FRANCE QU ON SKIE AU MEILLEUR PRIX C est ce que constatait en 2009 le cabinet anglo-saxon SNOW24, à l issue d une étude

Plus en détail

Stations de ski suisses

Stations de ski suisses Laurent Vanat Consultant 19, Margelle CH-1224 Genève Tel / fax / messagerie : (+41) 022 349 84 40 Courriel : lvanat@dplanet.ch Internet : www.vanat.ch Stations de ski suisses Etude comparative de l offre

Plus en détail

Domaine skiable. La gestion du domaine skiable est exemplaire, elle prend en compte les impératifs du développement durable.

Domaine skiable. La gestion du domaine skiable est exemplaire, elle prend en compte les impératifs du développement durable. Domaine skiable La gestion du domaine skiable est exemplaire, elle prend en compte les impératifs du développement durable. Le domaine skiable français en quelques chiffres : Avec près de 1180 km², le

Plus en détail

Le marché mondial du ski

Le marché mondial du ski Le marché mondial du ski 2014 International Report on Snow & Mountain Tourism EXTRAITS EN FRANCAIS LV/16/03/2015 Unités de mesure Skieur : une personne pratiquant le ski, le snowboard ou un sport de glisse

Plus en détail

Dossier de Presse. Hiver 2015 / 2016

Dossier de Presse. Hiver 2015 / 2016 Dossier de Presse Hiver 2015 / 2016 2 l 14 Sommaire Le groupe Doppelmayr, une suprématie mondiale Découvrez le Groupe Doppelmayr, les grandes étapes historiques, son secteur d activité, ses 4 applications...

Plus en détail

tarif jour 0,87 tarif nuit 1,19 prise en charge 2,8 Aéroport de Genève www.alplandtaxis.com Stations Tarif Course Jour Tarif Course Nuit La Sambuy

tarif jour 0,87 tarif nuit 1,19 prise en charge 2,8 Aéroport de Genève www.alplandtaxis.com Stations Tarif Course Jour Tarif Course Nuit La Sambuy Tarifs / Rates Alp'Land TAXIS Contact Booking : + 33(0) 6 74 91 85 90 tarif jour 0,87 tarif nuit 1,19 prise en charge 2,8 Haute-Savoie Savoie La Sambuy 161 215 Megève 172 230 Combloux 171 229 Saint Gervais

Plus en détail

Télésièges débrayables

Télésièges débrayables Télésièges débrayables... vers l exceptionnel. Du quotidien 2 3 Télésièges débrayables La perfection des technologies débrayables Se projeter dans l avenir, identifier les tendances, innover en permanence

Plus en détail

Document non-contractuel. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle est interdite.

Document non-contractuel. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle est interdite. Document non-contractuel. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle est interdite. L Alpe d Huez : Un domaine d exception Document non-contractuel. Toute représentation ou reproduction

Plus en détail

2452 Installations 22,6 1,3. Faits & chiffres de la branche des remontées mécaniques suisses. Edition 2015

2452 Installations 22,6 1,3. Faits & chiffres de la branche des remontées mécaniques suisses. Edition 2015 Faits & chiffres de la branche des remontées mécaniques suisses Edition 215 Remontées Mécaniques Suisses Dählhölzliweg 12 CH-3 Berne 6 22,6 Premiers passages en hiver en mio. 2452 Installations 1,3 Chiffre

Plus en détail

Dossier de Presse. TSD6 Le Gypaète (Les 7 Laux) à la contemplation. Du franchissement. Hiver 2014 / 2015. TSD6 Le Gypaète (Les 7 Laux)

Dossier de Presse. TSD6 Le Gypaète (Les 7 Laux) à la contemplation. Du franchissement. Hiver 2014 / 2015. TSD6 Le Gypaète (Les 7 Laux) Dossier de Presse Hiver 2014 / 2015 TSD6 Le Gypaète (Les 7 Laux) à la contemplation Du franchissement TSD6 Le Gypaète (Les 7 Laux) 2 l 16 Sommaire Le groupe Doppelmayr, une suprématie mondiale Un métier,

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultat annuel du groupe CREALOGIX: encore une bonne performance pour l ebusiness et une année de consolidation pour l ERP. Pour l exercice 2006/2007, le groupe CREALOGIX affiche

Plus en détail

Bilan de la saison des domaines skiables suisses. Hiver 2012/13. Développements, conclusions et prévisions. Laurent Vanat

Bilan de la saison des domaines skiables suisses. Hiver 2012/13. Développements, conclusions et prévisions. Laurent Vanat Bilan de la saison des domaines skiables suisses Hiver 2012/13 Développements, conclusions et prévisions Laurent Vanat Octobre 2013 Editeur Remontées Mécaniques Suisses Dählhölzliweg 12 CH-3000 Berne 6

Plus en détail

Photo. Les remontées mécaniques comme transport en commun. Journée du Tourisme workshop A2. Citec Ingénieurs Conseils

Photo. Les remontées mécaniques comme transport en commun. Journée du Tourisme workshop A2. Citec Ingénieurs Conseils Citec Ingénieurs Conseils Photo Les remontées mécaniques comme transport en commun Journée du Tourisme workshop A Martigny, er octobre 0 Pierre Favre, Citec Ingénieurs Conseils Sommaire. Introduction.

Plus en détail

Funiculaires.... à l innovation. De la tradition

Funiculaires.... à l innovation. De la tradition Funiculaires... à l innovation. De la tradition 2 3 Funiculaires Un confort optimal sur rails Client de Doppelmayr/Garaventa, vous bénéficiez des technologies les plus modernes en termes de remontées mécaniques.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 I. Le groupe Doppelmayr, une suprématie mondiale II. Doppelmayr France, une ambition française, une inspiration mondiale

DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 I. Le groupe Doppelmayr, une suprématie mondiale II. Doppelmayr France, une ambition française, une inspiration mondiale DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 I. Le groupe Doppelmayr, une suprématie mondiale II. Doppelmayr France, une ambition française, une inspiration mondiale I. Le groupe Doppelmayr, une suprématie mondiale Le

Plus en détail

Remontées mécaniques

Remontées mécaniques Remontées mécaniques Mise à jour 2004 VLA/14/02/05 Le marché VLA/14/02/05 Les marchés géographiques Environ 4000 à 6000 stations de ski dans le monde, réparties entre quelque 80 pays. Les 1700 plus grandes

Plus en détail

Il est des modes de transports à Lyon qui demeurent uniques. Outre les modes classiques de surface ou le métro, Lyon possède cet outil réservé aux

Il est des modes de transports à Lyon qui demeurent uniques. Outre les modes classiques de surface ou le métro, Lyon possède cet outil réservé aux Il est des modes de transports à Lyon qui demeurent uniques. Outre les modes classiques de surface ou le métro, Lyon possède cet outil réservé aux zones fortement accidentées. On a plus souvent l habitude

Plus en détail

Le tourisme de montagne. Un référencement

Le tourisme de montagne. Un référencement Le tourisme de montagne La France, 1 ère destination mondiale du ski en 2013 Avec 57,9 millions de journées skieurs vendues, les domaines skiables français conservent en 2013 leur place de première destination

Plus en détail

Le tourisme de montagne. Un référencement

Le tourisme de montagne. Un référencement Le tourisme de montagne La France, 1 ère destination mondiale du ski en 2013 Avec 57,9 millions de journées skieurs vendues, les domaines skiables français conservent en 2013 leur place de première destination

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE SBC OOH MONTAGNE

COMMUNIQUE DE PRESSE SBC OOH MONTAGNE Janvier 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE SBC OOH MONTAGNE La montagne est un support media OUTDOOR puissant : les cibles à toucher sont plus souvent dehors que dedans! SBC MEDIA crée SBC OOH MONTAGNE (juillet

Plus en détail

PROSPECTUS D EMISSION

PROSPECTUS D EMISSION PROSPECTUS D EMISSION Augmentation autorisée du capital-actions Photo prise le 01.04.2013, 10h55 Prise de vue de la dernière file d attente au départ du télésiège de la Pointe de l Au. En effet, jusqu

Plus en détail

INFRASTRUCTURE DE ZERMATT.

INFRASTRUCTURE DE ZERMATT. INFRASTRUCTURE DE ZERMATT. INDICATIONS DE LIEU Nom du lieu Zermatt (code postale 3920) Altitude 1'620 m d habitants 5'625 personnes (État 01.11.2014) Surface 24'336 ha / 243.36 km 2 Limite haut de la forêt

Plus en détail

1 journée de ski en famille CHF 93.- seulement SKIEZ AU MEILLEUR PRIX!

1 journée de ski en famille CHF 93.- seulement SKIEZ AU MEILLEUR PRIX! 1 journée de ski en famille CHF 93.- seulement SKIEZ AU MEILLEUR PRIX! TARIFS HIVER 2015-2016 2 8 BONNES RAISONS DE CHOISIR LES MARÉCOTTES 1 2 3 4 5 6 7 8 Le paradis des familles Des prix très attractifs

Plus en détail

Social Media Benchmark: KPI des organisations touristiques en Suisse et à l international. Mai 2015

Social Media Benchmark: KPI des organisations touristiques en Suisse et à l international. Mai 2015 Social Media Benchmark: KPI des organisations touristiques en Suisse et à l international Mai 2015 Contenu 1. Résumé 2. Contexte 3. Méthodologie 4. Résultats 02.06.2015 2 1. Résumé : Objectifs et méthodologie

Plus en détail

20% Snow n Rail. RailAway. Dès maintenant, téléchargez facilement votre forfait ski sur la Skicard. Hiver 2014/2015 cff.

20% Snow n Rail. RailAway. Dès maintenant, téléchargez facilement votre forfait ski sur la Skicard. Hiver 2014/2015 cff. Snow n Rail. Dès maintenant, téléchargez facilement votre forfait ski sur la Skicard. Hiver 2014/2015 cff.ch/snownrail FORFAIT SKI 1, 2 OU 6 JOURS À PRIX RÉDUIT. VOYAGE EN TRAIN ET TRANSFERT AVEC DE RÉDUCTION

Plus en détail

Nos prix transferts depuis Genève. Berne 160 800.00. Crans Montana 195 975.00. Champéry 125 625.00. Les Diablerets 140 700.00. Davos 420 2'100.

Nos prix transferts depuis Genève. Berne 160 800.00. Crans Montana 195 975.00. Champéry 125 625.00. Les Diablerets 140 700.00. Davos 420 2'100. SUISSE Km Berne 160 800.00 Crans Montana 195 975.00 Champéry 125 625.00 Les Diablerets 140 700.00 Davos 420 2'100.00 Grindenwald 250 1'250.00 Gstaad 160 800.00 Interlaken 230 1'150.00 Loeche les Bains

Plus en détail

PROJET TIGNES 1800 Emplacement rare et exceptionnel

PROJET TIGNES 1800 Emplacement rare et exceptionnel PROJET TIGNES 1800 Emplacement rare et exceptionnel LE PROJET Construction de deux chalets quasiment identiques sur la parcelle 1840 de 1020m², propriété d une SCI. Emplacement aux pieds des pistes, arrivée

Plus en détail

Proposition d investissements sur les Domaines Skiables ALPE D HUEZ GRAND DOMAINE SKI. du Périmètre SATA 2014-2020

Proposition d investissements sur les Domaines Skiables ALPE D HUEZ GRAND DOMAINE SKI. du Périmètre SATA 2014-2020 Proposition d investissements sur les Domaines Skiables ALPE D HUEZ GRAND DOMAINE SKI du Périmètre SATA 2014-2020 Jean-Christophe HOFF Alexis QUEINNEC, Gilles GUYOMARD Juin 2013 1 INTRODUCTION Malgré ses

Plus en détail

La maison de vacances Valbord se situe au départ des remontées mécaniques de Bruson (1080m) dans le Val de Bagnes.

La maison de vacances Valbord se situe au départ des remontées mécaniques de Bruson (1080m) dans le Val de Bagnes. La maison de vacances Valbord se situe au départ des remontées mécaniques de Bruson (1080m) dans le Val de Bagnes. Vous pouvez y accéder facilement autant en hiver qu en été par la route cantonale qui

Plus en détail

IMMOBILIER DE LA MONTAGNE

IMMOBILIER DE LA MONTAGNE LE MARCHE IMMOBILIER DE LA MONTAGNE CONFERENCE DE PRESSE DU 29 NOVEMBRE 2012 Propriété de PERVAL Tous droits réservés. Courtes citations autorisées sous réserve de mentionner la source : Notaires de France

Plus en détail

Best Ski Resort. Information 2015. L'étude la plus significative dans les Alpes

Best Ski Resort. Information 2015. L'étude la plus significative dans les Alpes Best Ski Resort Information 2015 L'étude la plus significative dans les Alpes Best Ski Resort 2014 Avec environ 50.000 skieurs directement sondés dans les stations par Mountain Management, Best Ski Resort

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

Lake Tahoe plaisir du ski sous le soleil de Californie Saison 2010/2011

Lake Tahoe plaisir du ski sous le soleil de Californie Saison 2010/2011 Lake Tahoe plaisir du ski sous le soleil de Californie Saison 2010/2011 Skier au lac Tahoe est une aventure exceptionnelle à la découverte d une nature grandiose. Le Lac Tahoe, de couleur bleue foncée,

Plus en détail

Nous avons l honneur de vous soumettre le projet de décret concernant la suspension de

Nous avons l honneur de vous soumettre le projet de décret concernant la suspension de MESSAGE accompagnant le projet de décret concernant la suspension du remboursement des prêts sans intérêts LIM et NPR dans les secteurs des remontées mécaniques et de l hébergement Le Conseil d Etat du

Plus en détail

LIMELIGHT PROPERTY DEVELOPERS CRANS-MONTANA

LIMELIGHT PROPERTY DEVELOPERS CRANS-MONTANA LIMELIGHT PROPERTY DEVELOPERS CRANS-MONTANA INTRODUCTION Le chalet Limelight est un projet d immeuble situé à Crans-Montana, Suisse, comprenant 4 appartements en duplex de grand luxe et vendables sur plan.

Plus en détail

MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS

MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS 1920 MARTIGNY 1951 SION 3963 CRANS-MONTANA 1870 MONTHEY 3960 SIERRE 1205 GENÈVE www.fidag-sa.ch TABLE DES MATIERES 1. Droit de la révision comptable... 3 2. Droit

Plus en détail

CAHIER DES PRIX* DESTINATIONS SPORTS D HIVER DÉCEMBRE 2015 / AVRIL 2016. 6 Chalets de Valmorel, France, Grand Domaine

CAHIER DES PRIX* DESTINATIONS SPORTS D HIVER DÉCEMBRE 2015 / AVRIL 2016. 6 Chalets de Valmorel, France, Grand Domaine CAHIER DES PRIX* DESTINATIONS SPORTS D HIVER DÉCEMBRE 2015 / AVRIL 2016 01 LES OFFRES CLUB MED 02 2 Happy First & Offre Parrainage & Gratuité enfant 3 Autres offres sur mesure 4 Conditions CLUB MED EXCLUSIVE

Plus en détail

Présentation des comptes 2011-2012. Bienvenue!

Présentation des comptes 2011-2012. Bienvenue! Présentation des comptes 2011-2012 Bienvenue! 1 Réunion d information Résultats annuels 2011-2012 - Jean-Pierre Morand, Président - Eric-A. Balet, Directeur général - Mikis Reversé, Directeur financier

Plus en détail

Bilan de la saison hiver 2013 / 14. Fréquentation des domaines skiables

Bilan de la saison hiver 2013 / 14. Fréquentation des domaines skiables Bilan de la saison hiver 2013 / 14 Fréquentation des domaines skiables Laurent Vanat Octobre 2014 Editeur Remontées Mécaniques Suisses Dählhölzliweg 12 CH-3000 Berne 6 Tél. +41 (0)31 359 23 33 Fax +41

Plus en détail

Alpes vaudoises / rapport 2012 1. Alpes vaudoises. Villars/Gryon - Les Diablerets Glacier 3000 Leysin/Les Mosses/La Lécherette Château-d Oex Rougemont

Alpes vaudoises / rapport 2012 1. Alpes vaudoises. Villars/Gryon - Les Diablerets Glacier 3000 Leysin/Les Mosses/La Lécherette Château-d Oex Rougemont Alpes vaudoises / rapport 2012 1 Alpes vaudoises Villars/Gryon - Les Diablerets Glacier 3000 Leysin/Les Mosses/La Lécherette Château-d Oex Rougemont Masterplan Remontées mécaniques et Enneigement «Le Grand

Plus en détail

Suisse. 27 Vanaf 38, p.p.p.n. Belle vue panoramique sur les montagnes. Pistes de ski à distance de marche. CH1884.840.2

Suisse. 27 Vanaf 38, p.p.p.n. Belle vue panoramique sur les montagnes. Pistes de ski à distance de marche. CH1884.840.2 Suisse Suisse Valais **** Maison à 7 chambres pour 14 personnes Suisse Villars **** Appartement à 3 chambres pour 4 personnes À partir de 27, p.p.p.n. Chalet avec belle vue panoramique. Wifi et stationnement

Plus en détail

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 Pôle Services Urbains CCSPL RM / VILLE du 01/12/2015 N 1 PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 PREAMBULE Les délégations de service public des parcs en ouvrage s inscrivent dans

Plus en détail

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Les enjeux des domaines skiables européens Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Par Laurent Reynaud Délégué Général de Domaines Skiables de France Représentant de la FIANET Fédération Internationale des

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

Le nouveau droit comptable

Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable Présentation structurée et explication des principales nouveautés pour le 1er janvier 2015 Lausanne, le 1er décembre 2014 Agenda Introduction Comptabilité et présentation des

Plus en détail

REUNION PROPRIETAIRES 27 décembre 2012 LES RESULTATS DE TIGNES

REUNION PROPRIETAIRES 27 décembre 2012 LES RESULTATS DE TIGNES REUNION PROPRIETAIRES 27 décembre 2012 LES RESULTATS DE TIGNES HIVER 2012 : FREQUENTATION STATION Fréquentation 2012 : - 0,7% vs 2011 séjours : 340 800 nuitées : 2 044 800 En volume de personnes accueillies,

Plus en détail

Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004?

Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004? 6 ème Assises de l énergie - atelier 6 Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004? L expérience du distributeur dans le nouveau contexte OLIVIER COURSIMAULT

Plus en détail

Table ronde : Indicateurs clés de performance. Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève

Table ronde : Indicateurs clés de performance. Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève Table ronde : Indicateurs clés de performance Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève Plan de la présentation 1. Présentation du projet 2. Résultats intermédiaires

Plus en détail

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014 Effets de l initiative populaire «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» sur diverses catégories de ménages dont le comportement écologique varie Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer

Plus en détail

nendaz Location AppartemenT A la saison Immeuble Beausite L un des premiers immeubles de la station à quelques mètres des remontées méchaniques

nendaz Location AppartemenT A la saison Immeuble Beausite L un des premiers immeubles de la station à quelques mètres des remontées méchaniques nendaz Location ppartement la saison Nendaz Immeuble Beausite L appartement Idéalement localisé, sur le domaine des quatres vallées L un des premiers immeubles de la station à quelques mètres des remontées

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Association Born2Ride. Derby du Grand Massif. Derby de Morzine

Association Born2Ride. Derby du Grand Massif. Derby de Morzine Association Born2Ride Derby du Grand Massif Derby de Morzine Un derby? Mais qu est ce que c est? Un derby, c est simple Tout le monde se retrouve en haut d une montagne chaussé de ski, de snowboard, de

Plus en détail

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève 14.03.2014 Présentation Sébastien Collado Chef PME & Indépendants Page 1 Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale de Genève Vous accompagner

Plus en détail

DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007

DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007 DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007!"#$ " %& ')*#+! " #! $%&! # # # '!! "!,))"+!)! * +,-. //!! 0. #-* '!! 1 2 '!,& 3#. 4#.! $ & 5!!"#$ "6#!-&+ 7!!-8& *-!)+9:!#! ;< 1 .)* '! = # # " >& ") '!!!! # # '

Plus en détail

UTILISATION OPTIMALE DE L ESPACE DISPONIBLE KONE MaxiSpace

UTILISATION OPTIMALE DE L ESPACE DISPONIBLE KONE MaxiSpace UTILISATION OPTIMALE DE L ESPACE DISPONIBLE KONE MaxiSpace KONE MAXISPACE 1 Plus de place dans la cabine. Plus d espace dans le bâtiment. KONE MaxiSpace est une plate-forme d ascenseur qui crée plus d

Plus en détail

CE Association - Amicale Club Amis

CE Association - Amicale Club Amis CE Association - Amicale Club Amis Vous souhaitez organiser une sortie ski? SERVICE «CAR EXCLUSIF» - Un car rien que pour votre groupe DEMANDEZ VOTRE DEVIS, Contactez Virginie de notre service groupes

Plus en détail

Les remontées mécaniques

Les remontées mécaniques MEDDE - DGITM Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés (STRMTG) 28/09/2015 Les remontées mécaniques Les investissements en 2015 Les câbles mis en service en 2014 Le parc des

Plus en détail

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES SYNTHESE JUILLET 2004 DATAR - AATEC / ARGUYL - 2-29/07/04 OBJECTIF ET CONTEXTE L immobilier d entreprise est un enjeu

Plus en détail

dossier saison 2011/2012

dossier saison 2011/2012 dossier saison 2011/2012 GENÈSE DU PROJET L industrie du ski s inscrit dans un univers plus large, le secteur très courtisé des loisirs où interviennent de nombreux opérateurs du monde du voyage, de l

Plus en détail

TGV RHIN-RHÔNE : OUVERTURE DES RESERVATIONS LE 13 OCTOBRE AVEC UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE DE LANCEMENT

TGV RHIN-RHÔNE : OUVERTURE DES RESERVATIONS LE 13 OCTOBRE AVEC UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE DE LANCEMENT REGION BOURGOGNE FRANCHE-COMTE COMMUNIQUÉ N 33 - DIJON, LE 6 OCTOBRE 2011 TGV RHIN-RHÔNE : OUVERTURE DES RESERVATIONS LE 13 OCTOBRE AVEC UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE DE LANCEMENT A partir du 13 octobre, la

Plus en détail

Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes. Synthèse des principaux résultats

Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes. Synthèse des principaux résultats Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes Synthèse des principaux résultats Dans le cadre du projet européen CO 2 NeutrAlp (www.co2neutralp.eu)

Plus en détail

Calcul des coûts Information aux enseignants

Calcul des coûts Information aux enseignants 05 / Automobile Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail A 18 ans, beaucoup d adolescents apprennent à conduire et aimeraient bientôt avoir leur propre voiture. Mais le calcul des coûts ne s arrête

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Comme anticipé, les travaux de rénovation des chambres de l aile Palace impactent les résultats du premier semestre 2013. Toutefois, la saison estivale s avère excellente! Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Rapport pour la saison complète, avec une comparaison par périodes (Noël, Janvier, Mardi-Gras et fin de saison) et sur 3 saisons.

Rapport pour la saison complète, avec une comparaison par périodes (Noël, Janvier, Mardi-Gras et fin de saison) et sur 3 saisons. Rapport pour la saison complète, avec une comparaison par périodes (Noël, Janvier, Mardi-Gras et fin de saison) et sur 3 saisons. Comme la tendance générale, le nombre de réponses est en baisse sensible.

Plus en détail

LE BOEING 777, AU CŒUR DE LA STRATEGIE D AIR FRANCE

LE BOEING 777, AU CŒUR DE LA STRATEGIE D AIR FRANCE LE BOEING 777, AU CŒUR DE LA STRATEGIE D AIR FRANCE 1 1 -, une des compagnies exploitant le plus de Boeing 777 2. Le Boeing 777 est un outil particulièrement bien adapté aux besoins d exploitation d Une

Plus en détail

INDICATEURS TECHNIQUES

INDICATEURS TECHNIQUES Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 La chaudière polycombustible Ex : bois-déchiqueté ATOUTS CONTRAINTES o Forte réduction de la facture énergétique. o Confort d utilisation. o

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

Examen 2011. Comptabilité / controlling

Examen 2011. Comptabilité / controlling Berufsprüfung für Verkaufsfachleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour spécialistes de vente avec brevet fédéral Esame per l attestato professionale federale di specialisti in vendita Examen

Plus en détail

Les retombées économiques

Les retombées économiques ÉCONOMIE k Les retombées économiques des domaines skiables de Rhône-Alpes Savoie Mont Blanc/Raïh Une nouvelle étude révèle que les retombées économiques du ski sont encore plus importantes qu'on le pensait.

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

SAVOIE - 73 VAL CENIS

SAVOIE - 73 VAL CENIS VAL CENIS 7/11 ANS Glissez à Val Cenis, sans retenue, avec vos copains! Mixez à plein temps glisse et animations diverses : création d un spectacle, grands jeux, topos sur l environnement de montagne Tous

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

Banque Cantonale de Genève La Banque universelle de Genève BCGE

Banque Cantonale de Genève La Banque universelle de Genève BCGE Banque Cantonale de Genève La Banque universelle de Genève Petit Déjeuner des PME & des Start-up 25.09.2015 Financement bancaire : les conditions d intervention et les clés d une demande réussie. Sébastien

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Téléverbier s engage dans la construction de lits chauds dans la station de la Tzoumaz. Dossier de Presse

Téléverbier s engage dans la construction de lits chauds dans la station de la Tzoumaz. Dossier de Presse Téléverbier s engage dans la construction de lits chauds dans la station de la Tzoumaz Dossier de Presse 1) Présentation de la résidence de tourisme 2) Un concept novateur! 3) Les acteurs du projet! 4)

Plus en détail

LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DE LA PÊCHE DE LOISIRS DANS LE SECTEUR DU LAC DU BOURGET. Restitution - 13 octobre 2014

LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DE LA PÊCHE DE LOISIRS DANS LE SECTEUR DU LAC DU BOURGET. Restitution - 13 octobre 2014 LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DE LA PÊCHE DE LOISIRS DANS LE SECTEUR DU LAC DU BOURGET Restitution - 13 octobre 2014 ATTENTION Ne pas cumuler! LE DISPOSITIF D ÉTUDE Evaluer la contribution à l économie locale

Plus en détail

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale La problématique de l impact économique du vélo est complexe tant elle touche à des domaines variés parfois difficiles à délimiter.

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

6A7 DU JEUDI 25 OCTOBRE 2012 VISION ALPES VAUDOISES 2020 : ZOOM SUR LE PAYS-D ENHAUT

6A7 DU JEUDI 25 OCTOBRE 2012 VISION ALPES VAUDOISES 2020 : ZOOM SUR LE PAYS-D ENHAUT 6A7 DU JEUDI 25 OCTOBRE 2012 VISION ALPES VAUDOISES 2020 : ZOOM SUR LE PAYS-D ENHAUT GRANDS PROJETS» Renforcer la capacité d hébergement» Développer la mobilité» Renforcer l offre d excursion & de découverte»

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Le nouveau droit comptable

Société fiduciaire. Lausanne. Le nouveau droit comptable Société fiduciaire Lausanne Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable -2- Le nouveau droit comptable -3- Table des matières Petite rétrospective Nouvelle structure au niveau du Code des obligations

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

Prestations de soins et d assistance dispensées par les proches : temps investi et évaluation monétaire

Prestations de soins et d assistance dispensées par les proches : temps investi et évaluation monétaire BUREAU D ETUDES DE POLITIQUE DU TRAVAIL ET DE POLITIQUE SOCIALE BASS SA KONSUMSTRASSE 20. CH-3007 BERNE. TEL +41 (0)31 380 60 80. FAX +41 (0)31 398 33 63 INFO@BUEROBASS.CH. WWW.BUEROBASS.CH Prestations

Plus en détail

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE Partier en vacances sans souci De belles vacances pour tous Longtemps, seuls les classes sociales aisées pouvaient s offrir le luxe de voyager, voire de prendre des vacances.

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

Les Nouveautés 2002-2003

Les Nouveautés 2002-2003 Les Nouveautés 2002-2003 Résumé travaux été 2002 Télésiège débrayable 6 places de Vagère, constructeur Garaventa Télésiège 4 places de Droset, constructeur Pomagalski 30 nouveaux canons à neige Réaménagement

Plus en détail

Chalet «Le Sud» en Val d Hérens (VS, Suisse)

Chalet «Le Sud» en Val d Hérens (VS, Suisse) Chalet «Le Sud» en Val d Hérens (VS, Suisse) Charmant chalet à louer pour 2-10 personnes Notre chalet «Le Sud» est situé au Sud-Ouest de Sion, dans l'une des vallées encore très préservées des Alpes, le

Plus en détail

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 2 CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 L étude de la gestion du risque clients par secteur d activité MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE OBJECTIFS DE L ÉTUDE Bon nombre de professionnels de la relation financière clients

Plus en détail

Ordonnance sur les émoluments de l Office fédéral des eaux et de la géologie

Ordonnance sur les émoluments de l Office fédéral des eaux et de la géologie Ordonnance sur les émoluments de l Office fédéral des eaux et de la géologie 721.803 du 3 juillet 2001 (Etat le 14 octobre 2003) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 52a de la loi fédérale du 22 décembre

Plus en détail

FENETRE SUR L INTERNATIONAL

FENETRE SUR L INTERNATIONAL FENETRE SUR L INTERNATIONAL Introduction & Stratégie d Isère Tourisme 27 mars 2014 FENETRE SUR L INTERNATIONAL 1 Introduction Points de repère 27 mars 2014 LA CLIENTÈLE ÉTRANGÈRE EN ISÈRE 2013 1,8 MILLION

Plus en détail

Réservez les cours de ski à l avance chez Thomas Cook

Réservez les cours de ski à l avance chez Thomas Cook Réservez les cours de ski à l avance chez Thomas Cook Parce que nous, chez Thomas Cook, efforçons d offrir un paquet complet, donc nous avons aussi cet hiver des cours de ski preréservables en France (Arc

Plus en détail

Examen de baccalauréat 2004,

Examen de baccalauréat 2004, Examen de baccalauréat 2004, Sciences économiques et droit (partie comptabilité et gestion) (durée 4h) Matériel autorisé : calculatrice de poche Structure de l examen durée prévisible points attribués

Plus en détail

Résultats annuels 2014-2015. Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015

Résultats annuels 2014-2015. Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015 Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015 Sommaire Présentation générale et faits marquants Résultats consolidés 2014 2015 Stratégie du Groupe Annexes 2 Sommaire Présentation générale et faits marquants

Plus en détail

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS EXERCICES PARTIE 2 : INTERPRETATION DES ETATS FINANCIERS SKEMA Business School 1/19 Exercice 1 : VRAC 2 En reprenant le bilan comptable de l exercice 1 Partie 1 (VRAC),

Plus en détail

Cours touristique et de culture générale (Module 4) pour l obtention du degré III de professeur de sports de neige

Cours touristique et de culture générale (Module 4) pour l obtention du degré III de professeur de sports de neige Cours touristique et de culture générale (Module 4) pour l obtention du degré III de professeur de sports de neige Fulvio Sartori vice-directeur RMS Mai 2015 Contenu Association Remontées Mécaniques Suisses

Plus en détail

Gaz en Citerne (GEC) : Panel de clients particuliers en gaz en citerne (2 à 3 clients par marque)

Gaz en Citerne (GEC) : Panel de clients particuliers en gaz en citerne (2 à 3 clients par marque) Comparateur de prix Les prix relevés et la méthodologie ont été effectués par une société d études et de panel indépendant GfK Retail and Technology France. GfK est une société dont les services sont utilisés

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail