Trousse d orientation. exploitantes et exploitants de services de garde d enfants éventuels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trousse d orientation. exploitantes et exploitants de services de garde d enfants éventuels"

Transcription

1 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DÉLIVRANCE DE PERMIS DE SERVICE DE GARDE D ENFANTS EN ONTARIO Trousse d orientation pour les exploitantes et exploitants de services de garde d enfants éventuels Octobre 2014

2 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Services de garde d enfants en Ontario 6 Ministère de l Éducation de l Ontario 6 Délivrance de permis de service de garde d enfants en Ontario 7 Rôle de l exploitante ou de l exploitant 7 Rôle du ministère de l Éducation de l Ontario 8 Fonctions de la directrice ou du directeur en vertu de la Loi sur les garderies 8 Rôle des conseillères et conseillers de programme 9 Procédure de demande 10 Comment obtenir un permis d exploitation d une garderie ou d une agence de garde en résidence privée 10 Demandes de permis d exploitation d une garderie 11 Demandes de permis d exploitation d une agence de garde en résidence privée 12 Obtention d un permis 12 Durée des procédures de délivrance de permis 13 Types de permis 13 Site Web sur les services de garde titulaires de permis 14 Gestionnaires du réseau des services de garde d enfants 14 Ressources 15 Sommaire des exigences en matière de délivrance de permis pour les garderies Organisation et gestion 18 Qualification des employées et employés 18 Examens médicaux et immunisation 18 Nombre et effectif des groupes 19 Vérifications de casiers judiciaires 20 Bâtiments et locaux 20 Matériel et meubles 22 2

3 Politiques et directives 22 Exigences relatives à l aire de jeux 23 Inspections 24 Exigences en matière d assurance 24 Sécurité-incendie et renseignements sur les situations d urgence 25 Surveillance médicale 25 Nutrition 27 Gestion du comportement 28 Dossiers d inscription 29 Programme 29 Sommaire des exigences en matière de délivrance de permis pour les agences de garde d enfants en résidence privée Organisation et gestion 32 Nombre d enfants 33 Vérifications de casiers judiciaires 34 Bâtiments et locaux 34 Matériel et meubles 34 Politiques et directives 35 Inspections 36 Exigences en matière d assurance 36 Surveillance médicale 37 Nutrition 38 Gestion du comportement 39 Dossiers d inscription 40 Programme 40 Examens médicaux et immunisation 41 Conclusion 42 Glossaire (annexe 1) 43 Renseignements à obtenir avant de demander un permis d exploitation d une garderie ou d une agence de garde d enfants en résidence privée (annexe 2) 45 3

4 Direction de l assurance de la qualité et de la délivrance des permis des services de garde d enfants du ministère de l Éducation (annexe 3) Gestionnaires du réseau des services de garde d enfants (annexe 4) Ressources (annexe 5) 53 4

5 INTRODUCTION Cette trousse d orientation a été conçue pour fournir des renseignements et des conseils pratiques aux personnes qui souhaitent obtenir un permis pour exploiter une garderie (ou un service de garde d enfants) ou une agence de garde d enfants en résidence privée dans la province de l Ontario. La trousse comprend les renseignements suivants : la procédure d obtention d un permis; un sommaire des exigences en matière de délivrance de permis d exploitation de garderie ou d agence de garde d enfants en résidence privée en vertu de la Loi sur les garderies; un glossaire (annexe 1); des renseignements visant à orienter la décision de demander un permis d exploitation de garderie ou d agence de garde d enfants en résidence privée (annexe 2); Coordonnées du bureau de la Direction de l assurance de la qualité et de la délivrance des permis des services de garde d enfants du ministère de l Éducation (annexe 3); une liste des gestionnaires du réseau des services de garde d enfants responsables de la planification et de la prestation de services de garde d enfants partout en Ontario (annexe 4); une liste de ressources (annexe 5). 5

6 SERVICES DE GARDE D ENFANTS EN ONTARIO Le réseau ontarien des services de garde est constitué d une gamme de services pour les familles et leurs enfants, notamment de garderies et de service de garde d enfants en résidence privée afin de fournir un soutien aux enfants et à leur famille. En vertu de la Loi sur les garderies, tout établissement qui accueille plus de cinq enfants de moins de 10 ans et qui sont sans liens de famille (s il y a plus de cinq enfants, ils ont tous le même parent) dans le but principal de s occuper temporairement de ceux-ci doit détenir un permis de garderie. Une personne peut fournir, officieusement, dans son propre domicile et sans détenir de permis, un service de garde d enfants qui accueille un maximum de cinq enfants de moins de 10 ans sans liens de famille (s il y a plus de cinq enfants, ils ont tous le même parent), sans compter ses propres enfants. Cette limite ne peut être dépassée, quel que soit le nombre d adultes présents. Une personne qui offre ou coordonne des services de garde d enfants en résidence privée à plus d un emplacement doit être titulaire d un permis d agence de garde d enfants en résidence privée. Établir, administrer ou exploiter une garderie ou une agence de garde d enfants en résidence privée sans permis constitue une infraction. Une déclaration de culpabilité entraîne ou une amende pouvant aller jusqu à $ par jour pour la durée totale de l infraction, ou une peine d emprisonnement d au plus un an, ou les deux. Ministère de l Éducation de l Ontario L application de la Loi sur les garderies et la délivrance des permis de service de garde sont sous la responsabilité du ministère de l Éducation. Dans le Programme d apprentissage des jeunes enfants à temps plein (PAJETP), les enseignantes et enseignants et les éducatrices et éducateurs de la petite enfance collaborent pour organiser des journées entières d apprentissage orienté vers le jeu pour les enfants âgés de quatre et cinq ans, en Ontario. Le PAJETP comprend également, selon la demande des parents, un programme intégré avant et après l école offert dans les écoles par les conseils scolaires ou par des fournisseuses et fournisseurs de services de garde d enfants titulaires d un permis. 6

7 En janvier 2013, le gouvernement provincial a lancé le Cadre stratégique de l Ontario sur la petite enfance. Le Cadre fournit une orientation stratégique à tous les intervenants de la petite enfance, y compris les exploitantes et exploitants de services de garde, au moyen d une vision claire qui permettra au secteur de la petite enfance d assurer aux enfants de 0 à 6 ans le meilleur départ possible. Le Cadre s appuie sur un ensembe de principes qui orientent la prestation de services aux enfants et aux familles de l Ontario. DÉLIVRANCE DE PERMIS DE SERVICE DE GARDE D ENFANTS EN ONTARIO Il y a deux types de permis pour les programmes de services de garde : les garderies et les agences de garde d enfants en résidence privée. Les garderies, aussi appelées services de garde d enfants, peuvent comprendre des programmes de prématernelle et de garde d enfants à plein temps ainsi que des programmes avant et après l école. Les agences de garde d enfants en résidence privée fournissent ou gèrent des services à plus d un emplacement. Dans chaque emplacement, les services sont offerts à un maximum de cinq enfants de moins de 10 ans; chaque emplacement est une résidence privée qui n est ni celle des parents, ni celle du tuteur des enfants. Les résidences privées font l objet d une surveillance par l agence. Rôle de l exploitante ou de l exploitant Les exploitantes et exploitants sont responsable de la gestion et de l administration des garderies ou des agences de garde d enfants en résidence privée, notamment du programme, des finances et du personnel. Le0s exploitantes et exploitants de garderies et d agences de garde d enfants en résidence privée titulaires de permis doivent devenir et demeurer conformes en tout temps aux exigences établies dans le Règlement 262 pris en application de la Loi sur les garderies. Il est possible de se procurer la Loi sur les garderies et le Règlement 262 à l adresse suivante : 7

8 Il est possible de consulter la Loi sur les garderies en ligne, à l adresse suivante : Il est possible de consulter le Règlement 262 en ligne, à l adresse suivante : Rôle du ministère de l Éducation de l Ontario Le ministère de l Éducation conduit, au moins une fois par année, une inspection de toutes les garderies et agences de garde d enfants titulaires de permis, dont celles d un certain nombre de fournisseuses et fournisseurs en résidence privée, dans le but de : s assurer que les exigences de délivrance de permis sont respectées; délivrer et renouveller des permis; surveiller les exploitantes et exploitants qui ont de la difficulté à satisfaire aux exigences requises pour la délivrance d un permis. Le personnel du Ministère enquête sur les plaintes reçues au sujet des services de garde titulaires d un permis. Le Ministère donne également suite aux plaintes concernant les exploitantes et exploitants que l on soupçonne de prendre soin de plus de cinq enfants de moins de 10 ans sans liens de famille ou de fournir des services de garde dans une résidence privée, sans être titulaires d un permis. Fonctions de la directrice ou du directeur en vertu de la Loi sur les garderies Les permis d exploitation de service de garde sont délivrés par une directrice ou un directeur, qui est une ou un employé du ministère de l Éducation désigné par le ministre aux fins de l application de la Loi sur les garderies. La directrice ou le directeur, qui est responsable de la délivrance des permis, examine tous les documents exigés avant d approuver et de signer le permis. 8

9 La directrice ou le directeur peut refuser de délivrer un permis si : l auteure ou l auteur d une demande ou l une ou l un de ses administratrices ou administrateurs, directrices ou directeurs ou employées ou employés n ont pas les compétences requises pour exploiter une garderie ou une agence de garde en résidence privée de façon responsable conformément à la Loi sur les garderies; le comportement passé de l auteure ou de l auteur de la demande sème un doute raisonnable sur sa compétence à exploiter une garderie ou une agence de garde en résidence privée conformément à la Loi sur les garderies; le bâtiment proposé par l auteure ou l auteur de la demande pour l exploitation de la garderie ou de l agence de garde en résidence privée n est pas conforme aux dispositions de la Loi sur les garderies. De plus, la directrice ou le directeur peut, pour des raisons suffisantes, retirer un permis existant ou refuser son renouvellement. Elle ou il peut aussi émettre un ordre et suspendre temporairement un permis si la santé, la sécurité ou le bien-être des enfants sont en danger. Chaque fois, l auteure ou l auteur de la demande ou un titulaire de permis a le droit d interjeter appel au Tribunal d appel en matière de permis. Rôles des conseillères et conseillers de programme Les conseillères et conseillers de programme, désignés par le ministère de l Éducation en vertu de l article 16 de la Loi sur les garderies, doivent procéder à l inspection des garderies et des agences de garde d enfants en résidence privée pour veiller à l application des exigences en matière de délivrance de permis. Les conseillères et conseillers de programme doivent déterminer si l auteure ou l auteur de la demande répond aux exigences avant de délivrer un premier permis. Ils procèdent à des inspections non annoncées aux fins du renouvellement annuel des permis ou plus fréquemment, pour un permis de plus courte durée. Ils font également des inspections non annoncées à la suite de plaintes relatives aux services de garde titulaires de permis et pour surveiller les exploitantes et exploitants 9

10 qui ont de la difficulté à demeurer conformes aux normes en matière de délivrance de permis. Procédure de demande Une personne physique ou une personne morale peut demander un permis d exploitation d une garderie ou d une agence de garde en résidence privée (un permis ne peut être délivré aux partenariats). En décembre 2013, le ministère de l Éducation a lancé le Système de gestion des permis des services de garde d enfants (SGPSGE), système électronique pour l obtention de permis en ligne. Les personnes cherchant à exploiter un service de garde peuvent présenter une demande de permis après le visionnement d une vidéo d orientation sur la délivrance de permis de services de garde d enfants en Ontario, qui décrit les critères à satisfaire et les démarches à suivre pour obtenir un permis. Des ressources sont disponibles en ligne pour vous aider à utiliser le SGPSGE. Le Guide d inscription pour les demandeurs de permis de service de garde d enfants fournit aux nouveaux demandeurs des instructions étape par étape sur la manière de s inscrire au SGPSGE. Vous trouverez ce guide au portail de la petite enfance : censingresources/index.htm Le portail de la petite enfance contient également d autres ressources ainsi que des hyperliens menant vers du matériel pédagogique et autres qui sont offerts en ligne pour contribuer à assurer la qualité des programmes. Comment obtenir un permis d exploitation d une garderie ou d une agence de garde en résidence privée L exploitante éventuelle ou l exploitant éventuel remplit la demande dans le SGPSGE et verse le paiement des droits au bureau de la Direction de l'assurance de la qualité et de la délivrance des permis des services de garde d'enfants à l adresse suivante : 10

11 Direction de l'assurance de la qualité et de la délivrance des permis des services de garde d'enfants 77, rue Wellesley Ouest B.P. 980 Toronto (Ontario) M7A 1N3 Téléphone : Demandes de permis d exploitation d une garderie Tous les renseignements requis pour la délivrance d un permis doivent être présentés au moyen du SGPSGE. Lors de l étape préliminaire, il faudra entre autres présenter les documents suivants : une attestation écrite des autorités de zonage confirmant que l emplacement est approuvé aux fins d exploitation d un service de garde d enfants; un plan d étage détaillé; les plans de site détaillés de l emplacement proposé. Les plans doivent comprendre les mesures des locaux et des fenêtres (de la surface réelle des vitres), l emplacement des armoires fixes (comptoirs et espaces de rangement) et les dimensions des aires de jeux extérieures clôturées (s il y a lieu). Le Code du bâtiment de l Ontario exige que tous les plans de construction et de rénovation des garderies soient examinés et approuvés par le ministère de l Éducation avant la délivrance d un permis de construire par la municipalité. Il incombe à l auteure ou à l auteur de la demande de s assurer que l emplacement répond aux exigences en matière de zonage, de bâtiment, d incendie et de santé. Une confirmation écrite doit être soumise au Bureau d assurance de la qualité et de la délivrance des permis des services de garde d enfants avant qu un permis puisse être délivré. Prière de se reporter à la liste des documents à l appui qu il faut présenter avec les demandes de permis d exploitation d une garderie, tel que décrite dans le SGPSGE. 11

12 La conseillère ou le conseiller de programme déterminera si une visite des lieux est nécessaire pour évaluer la qualité des lieux. Demandes de permis d exploitation d une agence de garde en résidence privée Written verification must be submitted through CCLS confirming that each location to be used for private-home day care complies with health, zoning, building and fire requirements. Prière de se reporter à la liste des documents à l appui qu il faut présenter avec les demandes de permis d exploitation d une agence de garde en résidence privée, tel que décrite dans le SGPSGE. Les frais de délivrance d un nouveau permis pour les garderies et les agences de garde d enfants en résidence privée sont de 15 $, et les frais de renouvellement, de 10 $. Si la demande de renouvellement est soumise au Ministère après la date d expiration du permis, les frais de retard s élèvent à 25 $. Remarque : une exploitante éventuelle ou un exploitant éventuel qui fait une demande auprès du Ministère est considéré comme l auteure ou l auteur de la demande. Obtention d un permis Pour obtenir un permis d exploitation de garderie, les auteures et auteurs des demandes doivent se conformer aux exigences établies dans le Règlement 262 de la Loi sur les garderies dans certains domaines, notamment : l attestation de conformité aux exigences en matière de zonage municipal, de bâtiment, d incendie et de santé; l adéquation du bâtiment; la disponibilité du matériel et des meubles; la conformité aux exigences en matière d espace et aux normes en matière d aires de jeux; le maintien des ratios employés-enfants pour les divers groupes d âge; la qualification des employées et employés; la nutrition; la gestion appropriée du comportement; le programme et les assurances. Pour obtenir un permis d exploitation d agence de garde d enfants en résidence privée, les auteures et auteurs des demandes doivent se conformer aux exigences établies dans le Règlement 262 de la Loi sur les garderies dans certains domaines, notamment : la dotation en personnel et la formation; les politiques et les procédures; la tenue de 12

13 registres d inspection des fournisseuses et fournisseurs; la disponibilité du matériel et des meubles; la gestion appropriée du comportement et les assurances. La conseillère ou le conseiller de programme formule ses recommandations à la directrice ou au directeur conformément à la Loi sur les garderies à l égard de la délivrance d un permis selon son évaluation de la conformité du demandeur aux exigences de la Loi, au Règlement 262 et aux politiques du Ministère. La directrice ou le directeur décide de délivrer ou non un permis et, le cas échéant, du type de permis et de sa durée. Elle ou il peut imposer des conditions au permis. Pour sa part, l exploitante ou l exploitant doit se conformer aux conditions du permis ainsi qu aux exigences de la Loi sur les garderies et aux politiques du Ministère. Les exploitantes et exploitants doivent demander un renouvellement de permis avant la date d échéance de leur permis actuel. Les permis sont délivrés pour une période maximale d un an si l auteure ou l auteur de la demande répond à toutes les exigences en matière de délivrance de permis. Au besoin, un permis provisoire est délivré pour allouer à une exploitante ou un exploitant le temps nécessaire pour se conformer aux exigences. Durée des procédures de délivrance de permis L ouverture d une nouvelle garderie ou d une nouvelle agence de garde d enfants en résidence privée peut prendre de 6 à 12 mois, selon un certain nombre de facteurs, notamment l étendue des rénovations, l achat de matériel, le recrutement de superviseures et superviseurs ou de visiteuses ou visiteurs de services de garde d enfants en résidence privée et d employées et d employés, l élaboration de politiques et l obtention de toutes les autorisations requises. Types de permis Permis ordinaire peut être délivré pour une période maximale d un an. Habituellement, un nouveau permis est délivré pour moins d un an. Permis provisoire lorsqu une exploitante ou un exploitant ne répond pas aux exigences de la Loi sur les garderies et qu elle ou il a besoin de temps pour y arriver, un permis 13

14 provisoire peut être délivré (généralement pour une période maximale de trois mois. Ce permis lui alloue le temps nécessaire pour se conformer aux exigences en matière de délivrance du permis. Des copies d une lettre indiquant qu un permis provisoire a été délivré et un sommaire des pratiques non conformes sont envoyés à la garderie ou à l agence de garde d enfants en résidence privée, qui devra les distribuer aux parents. Les deux types de permis sont sujets à l ajout de conditions. Les conditions sont des exigences prescrites par la directrice ou le directeur qui s ajoutent à celles de la Loi sur les garderies. Elles peuvent tenir compte de circonstances spécifiques à l exploitation telles que le service de demi-journée ou sur dix mois. Elles peuvent aussi avoir été mises en place pour minimiser la récurrence de pratiques non conformes, comme les dossiers médicaux incomplets d employées et employés. Site Web sur les services de garde titulaires de permis Le site Web, accessible à l adresse fournit aux parents des renseignements sur les services de garde titulaires d un permis. On y trouve un outil de recherche de services de garde par ville, code postal, type de programme, groupe d âge, nom de programme, nom d exploitant et langue de prestation des services. Le site peut aussi renseigner les parents sur l état du permis de tout service de garde qui les intéresse ou les préoccupe, et les conditions dont il est assorti. On peut également y consulter : la date de la dernière inspection pour la délivrance du permis ainsi que le niveau global de conformité; le résumé de l inspection; les résultats détaillés de l inspection. Gestionnaires du réseau des services de garde d enfants Le réseau des services de garde d enfants est géré à l échelle municipale par 47 gestionnaires des services municipaux regroupés (GSMR) et conseils d administration de district des services sociaux (CADSS). Chaque gestionnaire de service du réseau est responsable 14

15 de la planification et de la gestion d une vaste gamme de services de garde d enfants, dont les places de garde subventionnées, les subventions salariales et les ressources pour les enfants ayant des besoins particuliers. Les exploitantes potentielles et exploitants potentiels doivent communiquer avec le gestionnaire de leur réseau local de services de garde d enfants (voir l annexe 4) pour discuter des besoins en garde d enfants dans la région envisagée et pour obtenir des renseignements sur le financement et les places subventionnées. Ressources Site Web de la Loi sur les garderies pour les superviseures et superviseurs de garderie de l Ontario Le site est conçu pour aider les superviseures et superviseurs des programmes de services de garde d enfants titulaires de permis en Ontario à mieux comprendre les exigences provinciales relatives à la délivrance des permis. Le site Web de la Loi sur les garderies pour les superviseures et superviseurs de garderie de l Ontario est un outil à la disposition des superviseures et superviseurs, des exploitantes et exploitants, des éducatrices et éducateurs de la petite enfance, du personnel des programmes, des parents et de quiconque souhaite en apprendre davantage sur les services de garde d enfants titulaires de permis. On peut accéder au site à l adresse suivante : Comment apprend-on? Pédagogie de l'ontario pour la petite enfance Comment apprend-on? Pédagogie de l'ontario pour la petite enfance est une ressource d'apprentissage professionnel conçue pour les éducatrices et éducateurs qui œuvrent dans le domaine de la garde d'enfants et des programmes destinés à la famille. Elle appuie dans les milieux de la petite enfance la pédagogie et l'élaboration de programmes façonnées par les points de vue sur les enfants, par le rôle des éducatrices et éducateurs et des familles, et par le relations entre eux. Elle vient enrichir ce que l'on sait des enfants en s'inspirant de nouvelles recherches et de pratiques avant-gardistes provenant du monde entier. 15

16 Comment apprend-on? suscitera une réflexion critique et une discussion chez les éducatrices et éducateurs qui œuvrent auprès des enfants et de leurs familles dans les milieux de la petite enfance. Ce document ressource comprend des objectifs pour les enfants, des attentes concernant les programmes et des questions de réflexion. Il fournit un point de départ pour réfléchir aux divers types d'environnements, d'expériences et d'interactions qui font ressortir le meilleur des enfants, des familles et des éducatrices et éducateurs. Il0 servira à rehausser la qualité des programmes et services destinés à la petite enfance partout en Ontario tout en nous permettant d'explorer ensemble comment l'apprentissage se produit. Pour plus de renseignements et pour des ressources utiles, visitez le site Web Comment apprend-on? à l adresse suivante : Santé Canada Programme de la sécurité des produits Santé Canada veille à la protection des Canadiennes et Canadiens en effectuant des travaux de recherche et d évaluation sur les risques pour la santé et la sécurité associés aux nombreux produits de consommation utilisés couramment, dont le matériel, les jouets et l ameublement pour enfants, et en collaborant à la gestion de ces risques. Par l entremise de son Programme de la sécurité des produits, Santé Canada transmet des renseignements sur les risques associés aux produits pour enfants et les rappels de produits pour enfants afin de prévenir les risques évitables. Le site Web de Santé Canada contient des avis et des mises en garde, des avis de rappel de produits pour enfants et d aliments, ainsi que des alertes à l allergie. Vous pouvez consulter le site Web des avis, mises en garde et retraits de produits de consommation de Santé Canada à l adresse suivante: Santé Canada publie également un bulletin électronique pour informer les membres du public des derniers avis et mises en garde aux consommateurs, des rappels de produits pour enfants ainsi que des documents de consultation sur la sécurité des produits de consommation qui sont affichés sur son site Web. Nous encourageons les exploitantes éventuelles et exploitants éventuels à s abonner au bulletin à l adresse suivante : 16

17 Directives Aménagement et conception des garderies Le guide sur l aménagement et la conception des garderies fournit des renseignements sur l aménagement, la conception et la rénovation des services de garde titulaires de permis. Il s adresse aux personnes participant à la sélection d un emplacement pour un service de garde ainsi qu à sa conception et à son exploitation dans la province de l Ontario. Le guide est accessible sur le site Web du ministère de l Éducation à l adresse suivante : Des ressources additionnelles sont énumérées à l annexe 5. 17

18 LOI SUR LES GARDERIES SOMMAIRE DES EXIGENCES EN MATIÈRE DE DÉLIVRANCE DE PERMIS POUR LES GARDERIES Les garderies sont des services de garde d enfants qui comprennent notamment des programmes de prématernelle, de garde d enfants à plein temps, de garde d enfants à horaire prolongé ainsi que des programmes d activités avant et après l école. Organisation et gestion L exploitante ou l exploitant d une garderie doit respecter la Loi sur les garderies, le Règlement 262 et les politiques du Ministère. Elle ou il est responsable de l exploitation et de la gestion du service de garde de même que de l administration des finances et du personnel. Qualification des employées et employés Chaque service de garde d enfants doit avoir à son emploi une superviseure ou un superviseur qualifié qui gère le service de garde et supervise le personnel. La superviseure ou le superviseur doit être titulaire d un diplôme en éducation de la petite enfance, être membre en règle de l Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance ou avoir une qualification académique qu une directrice ou un directeur y considère équivalent, et avoir deux années d expérience ou être en mesure, de l avis de la directrice ou du directeur, de planifier et de diriger le programme, de s occuper des enfants et de superviser le personnel. La directrice ou le directeur doit approuver la nomination de la superviseure ou du superviseur, conformément à la Loi sur les garderies. Chaque groupe d enfants doit être sous la supervision d au moins une éducatrice ou un éducateur de la petite enfance inscrit ou d une personne qui remplira ce rôle avec l approbation de la directrice ou du directeur. Examens médicaux et immunisation Les examens médicaux et l immunisation du personnel requis par le médecin hygiéniste local doivent avoir lieu avant l embauche, à 18

19 moins d une exemption complète de vaccination autorisée au dossier. Nombre et effectif des groupes Nombre d employés requis pour une garderie autre qu une garderie pour enfants ayant un handicap Groupe Âge des enfants du groupe Ratio employés/ enfants Nombre maximal d enfants dans chaque groupe Poupon (Nourrisson) Moins de 18 mois 3 employés pour 10 enfants 10 Bambin (Tout-petit) De 18 à 30 mois, inclusivement 1 employé pour 5 enfants 15 Âge préscolaire Plus de 30 mois à 5 ans inclusivement 1 employé pour 8 enfants 16 Maternelle/ Jardin d enfants De 44 mois à 67 mois inclusivement, au 31 août de l année 1 employé pour 10 enfants 20 Jardin d enfants De 56 mois à 67 mois inclusivement, au 31 août de l année 1 employé pour 12 enfants 24 Âge scolaire De 68 mois à 12 ans inclusivement, au 31 août de l année 1 employé pour 15 enfants 30 Tous les enfants doivent être sous la supervision constante d un adulte. 19

20 Les ratios ne peuvent être réduits en aucun cas pour les enfants de moins de 18 mois. Les ratios ne peuvent être réduits sur l aire de jeux. Au moins deux adultes doivent être sur les lieux en présence de six enfants ou plus de plus de 18 mois ou quatre enfants ou plus de moins de 18 mois. Les ratios employés-enfants peuvent être réduits aux deux tiers des ratios réglementaires pendant les périodes d arrivée et de départ et les périodes de repos, sauf dans les cas suivants : o en présence d enfants de moins de 18 mois; o dans l aire de jeux, peu importe le groupe d âge. Le personnel des services de garde à plein temps ouverts pendant six heures ou plus doit arriver sur les lieux dans les deux heures suivant l ouverture et ne doit pas quitter avant les deux heures précédant la fermeture de la garderie. Dans les services de garde de demi-journée et pour enfants d âge scolaire, le personnel doit arriver sur les lieux dans les 30 minutes suivant l ouverture et ne doit pas quitter avant les 30 minutes précédant la fermeture de la garderie. Vérifications de casiers judiciaires Les auteures et auteurs de demande d un nouveau permis (c est-àdire la personne physique qui fait la demande de permis ou tous les directeurs et dirigeants de la personne morale qui fait la demande de permis) devront faire l objet d une vérification de casier judiciaire par leur Bureau de l assurance de la qualité et de la délivrance des permis des services de garde d enfants. En préparation à la visite initiale pour l obtention du permis, l exploitante ou l exploitant de la garderie doit élaborer une politique de vérification de casiers judiciaires et faire la vérification des casiers judiciaires pour tous les membres du personnel employés à temps plein et à temps partiel qui s occuperont des enfants, de même que pour les bénévoles. 20

Liste de vérification pour la délivrance de permis aux garderies Loi de 2014 sur la garde d enfants et la petite enfance

Liste de vérification pour la délivrance de permis aux garderies Loi de 2014 sur la garde d enfants et la petite enfance Liste de vérification pour la délivrance de permis aux garderies Loi de 2014 sur la garde d enfants et la petite enfance Détails d'inspection du site Nom de la Garderie: Nouvelle date d'inspection: Numéro

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

Introduction. Application

Introduction. Application Politique sur l accessibilité de Primerica et plan d accessibilité pluriannuel (le «plan d accessibilité») (Règlement de l Ontario 191/11) relatif à la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

SURVEILLANCE RATIO PERSONNEL-ENFANTS ET CONTINGENTEMENT

SURVEILLANCE RATIO PERSONNEL-ENFANTS ET CONTINGENTEMENT SURVEILLANCE RATIO PERSONNEL-ENFANTS ET CONTINGENTEMENT SURVEILLANCE Paragraphe 8(1) Le titulaire de licence doit s assurer que les enfants qui fréquentent la garderie familiale sont sous surveillance

Plus en détail

ADMIN. Administration

ADMIN. Administration ADMIN Nom de la garderie: No de la garderie : Date complété: J/M/A Personnel et programme. Personnel en devoir Personnel qualifié et autorisé par le ministère : n est pas tel que requis par la Loi sur

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Section Page

TABLE DES MATIÈRES Section Page TABLE DES MATIÈRES Section Page Définitions... 3 Introduction... 4 Description du programme... 4 Champ d application et portée... 5 Directive 1 : Processus de sélection des fournisseurs de services...

Plus en détail

Exploitants de services de garde agréés. Sous-ministre adjoint. Division de la petite enfance. Ministère de l Éducation

Exploitants de services de garde agréés. Sous-ministre adjoint. Division de la petite enfance. Ministère de l Éducation Ministry of Education Early Years Division Ministère de l Éducation 900 Bay Street 900, rue Bay 24 th Floor, Mowat Block Èdifice Mowat, 24 étage Queen s Park Queen s Park Toronto ON M7A 1L2 Toronto ON

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SUR LES RÈGLES D ORGANISATION DE LA PRESTATION DES SERVICES D UNE GARDERIE

RENSEIGNEMENTS SUR LES RÈGLES D ORGANISATION DE LA PRESTATION DES SERVICES D UNE GARDERIE FICHE DE RÉFÉRENCE RENSEIGNEMENTS SUR LES RÈGLES D ORGANISATION DE LA PRESTATION DES SERVICES D UNE GARDERIE Ce document sur les règles d organisation de la prestation des services de garde est destiné

Plus en détail

Ligne directrice. Pratique exemplaire. Règlement

Ligne directrice. Pratique exemplaire. Règlement Autorisation de garde de nuit Règlement 22.2(1) Il est interdit à tout titulaire de licence de fournir des services de garde de nuit dans une garderie familiale sans avoir obtenu l autorisation écrite

Plus en détail

Choisir un programme de garde d enfants

Choisir un programme de garde d enfants Choisir un programme de garde d enfants Choisir un programme pour son enfant relève d un choix très personnel pour chaque famille. Le meilleur programme est celui qui correspond à sa personnalité, à ses

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

PERSONNEL. Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6

PERSONNEL. Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6 Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6 1. AFFICHAGE DE POSTES 1.1 Tout nouveau poste permanent doit être approuvé

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Conformément au Règlement de l Ontario 191/11 pris en application de la Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

La Corporation Cadillac Fairview Limitée

La Corporation Cadillac Fairview Limitée La Corporation Cadillac Fairview Limitée Plan d accessibilité pluriannuel 2012-2016 Conformément au Règl. de l Ont. 191/11 Y compris les normes d accessibilité pour l information et les communications

Plus en détail

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA)

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 Remarque : L état des revenus et des dépenses

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

Description modifiée avril 2012 1.1 Ajout d une définition à la section 1.1. Cadre du curriculum N.-B. 2.1.1 Garderies

Description modifiée avril 2012 1.1 Ajout d une définition à la section 1.1. Cadre du curriculum N.-B. 2.1.1 Garderies Date Partie Description modifiée avril 2012 1.1 Ajout d une définition à la section 1.1 Cadre du curriculum N.-B. avril 2012 1.4 Suppression de la section 1.4, Rôle du gouvernement 2.1 Révision de la section

Plus en détail

Répertoire des banques de renseignements personnels

Répertoire des banques de renseignements personnels Répertoire des banques de renseignements personnels L inclusion d un dossier dans le Répertoire des banques de renseignements personnels du Centre régional de santé de North Bay ne signifie pas pour autant

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu 5.11 Éducation postsecondaire Résumé de la politique La partie d un prêt personnel dont la directrice

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

Commentaires sur le règlement sur les conditions d obtention d un certificat de conformité de résidence pour personnes âgées

Commentaires sur le règlement sur les conditions d obtention d un certificat de conformité de résidence pour personnes âgées Commentaires sur le règlement sur les conditions d obtention d un certificat de conformité de résidence pour personnes âgées Le Réseau québécois des OSBL d habitation compte plus d une centaine de membres

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Direction Enfance et Vie Scolaire REGLEMENT INTERIEUR GARDERIES PERISCOLAIRES et RESTAURATION SCOLAIRE Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Le présent règlement s applique à compter du premier

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

Politique du Barreau du Haut-Canada

Politique du Barreau du Haut-Canada Politique du Barreau du Haut-Canada Accessibilité pour les personnes ayant une incapacité : Prestation de services, renseignements, communication, emploi et milieu bâti En vigueur le 1 er janvier 2014

Plus en détail

SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE FICHE D INSCRIPTION

SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE FICHE D INSCRIPTION SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE Coordonnées de l enfant FICHE D INSCRIPTION Nom :. Prénom(s) :. Date de naissance : Coordonnées des parents ou tuteurs de l enfant Nom : Prénom : Lien de parenté

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves RÉSOLUTION : 245-10 Date d adoption : 23 novembre 2010 En vigueur : 23 novembre 2010 À réviser avant : Directives administratives et date d entrée en vigueur : EED-DA1 23 novembre 2010 RECUEIL DES POLITIQUES

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

Éducation permanente : Instructions pour les relevés des effectifs à l intention du personnel administratif. Année scolaire 2015 2016

Éducation permanente : Instructions pour les relevés des effectifs à l intention du personnel administratif. Année scolaire 2015 2016 Éducation permanente : Instructions pour les relevés des effectifs à l intention du personnel administratif Année scolaire 2015 2016 ISSN 1929-7610 15-106 Imprimeur de la Reine pour l Ontario, 2015 Tout

Plus en détail

Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse

Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse LIGNES DIRECTRICES et CRITERES pour l utilisation des locaux scolaires selon un modèle de site central Fonction Le

Plus en détail

1.8.1 Compétences du personnel Introduction

1.8.1 Compétences du personnel Introduction Page 1 de 7 1.8.1 Compétences du personnel Introduction La présente section vise à garantir la transparence et l équité du processus d embauche pour tous les postes. Elle s applique aux offices de services

Plus en détail

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA PRÉPARATION DES DÉCLARATIONS FISCALES GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA Des conseils simples pour réclamer des crédits de taxe sur intrants à l égard de transactions effectuées au moyen

Plus en détail

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Ce que le personnel enseignant peut faire et ce qu il ne peut pas faire Janvier 2015 Au sujet de cette présentation Cette présentation : 1. explique

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ;

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-BROME RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QU l installation d un avertisseur de fumée peut

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de la LCBO

Plan pluriannuel d accessibilité de la LCBO Plan pluriannuel d accessibilité de la LCBO Introduction et déclaration d engagement En 2005, le gouvernement de l Ontario adoptait la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario

Plus en détail

INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE

INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE Ces consignes sont adaptées de l instruction générale type du 21 mai 1999. Elles seront annexées

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION ET PRÉVENTION DES RISQUES

MANUEL DE GESTION GESTION ET PRÉVENTION DES RISQUES SCECR-DIR-04-09 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION ET PRÉVENTION DES RISQUES TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Service conseil à l évaluation, aux communications et à la recherche Destinataires

Plus en détail

Titre III : Médecine de prévention.

Titre III : Médecine de prévention. Titre III : Médecine de prévention. Article 10 Modifié par Décret n 2011-774 du 28 juin 2011 - art. 19 Un service de médecine de prévention, dont les modalités d organisation sont fixées à l article 11,

Plus en détail

Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif

Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif Commission des services financiers de l Ontario Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif Renseignements généraux et directives Frais pour une nouvelle

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014)

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014) UNIVERSITE MONTPELLIER 2 Sciences et Techniques REGLEMENT INTERIEUR (mise à jour du 22/09/2014) Sommaire 1. Champ d application 2. Assemblée générale, Direction de l Unité et Conseil de laboratoire 3.

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II

Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II Partie A Demandeur A1 Type de demande Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II La partie A doit être remplie pour tous les types de demande de permis. Nouveau

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ Date d entrée en vigueur : 15 mars 2011 Origine : Vice-rectorat aux services Remplace/amende : 23 septembre 2002 Numéro de référence : VPS-3 Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL L accueil collectif de mineurs intercommunal est une action dépendante de la Communauté de Communes Epte-Vexin-Seine. Habilité par le ministère

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

Ève Landry, technicienne en service de garde 450-347-1097 poste 2799

Ève Landry, technicienne en service de garde 450-347-1097 poste 2799 École Sainte-Anne 1202 rang Bord de l eau Sabrevois Québec J0J 2G0 Ève Landry, technicienne en service de garde 450-347-1097 poste 2799 Service de garde «La tanière des petits loups» Le service de garde

Plus en détail

Vente et service de boissons alcoolisées dans le cadre des festivals et des grands événements publics Séminaire Web d information de la CAJO

Vente et service de boissons alcoolisées dans le cadre des festivals et des grands événements publics Séminaire Web d information de la CAJO Vente et service de boissons alcoolisées dans le cadre des festivals et des grands événements publics Séminaire Web d information de la CAJO 24 juin 2015 Ordre du jour 1 Processus de demande d un permis

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

Déclaration d engagement relative à la création et au maintien de l accessibilité et d un environnement accessible Otis Canada, Inc.

Déclaration d engagement relative à la création et au maintien de l accessibilité et d un environnement accessible Otis Canada, Inc. Déclaration d engagement relative à la création et au maintien de l accessibilité et d un environnement accessible Otis Canada, Inc. s efforce de fournir des produits et services d une manière qui respecte

Plus en détail

Stratégies d observation et d application du Code

Stratégies d observation et d application du Code Stratégies d observation et d application du Code L éducation est un élément crucial de tout programme relatif aux avertisseurs de fumée. Les propriétaires doivent être informés non seulement sur les types,

Plus en détail

Les rapports d inspection

Les rapports d inspection Introduction Les rapports d inspection et la Loi sur l accès à l information municipale et la protection de la vie privée Projet conjoint de la ville de Newmarket et du Bureau du commissaire à l information

Plus en détail

Guide à l intention des parents et des tuteurs

Guide à l intention des parents et des tuteurs Programme de jour prolongé École élémentaire publique De la Rivière Castor École élémentaire publique L Équinoxe École élémentaire publique Séraphin-Marion Guide à l intention des parents et des tuteurs

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

Aide-mémoire. La Charte de la langue française dans les ministères et les organismes et la politique linguistique gouvernementale

Aide-mémoire. La Charte de la langue française dans les ministères et les organismes et la politique linguistique gouvernementale Aide-mémoire La Charte de la langue française dans les ministères et les organismes et la politique linguistique gouvernementale AIDE-MÉMOIRE La Charte de la langue française dans les ministères et les

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE 1 CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE La codification administrative comprend le texte du règlement d origine,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE CONSIDÉRANT QUE suite au regroupement des municipalités de Cacouna, il s avère

Plus en détail

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario)

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) Plan d accessibilite pluriannuel La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) La Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de

Plus en détail

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005 Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel Partie I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Section Initiative Description

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1.

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1. TITRE : POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES 1. Préambule La politique et procédure de déclaration d un incident ou d un accident

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE PARTICULIÈRE ET DU DOSSIER PROFESSIONNEL DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE PARTICULIÈRE ET DU DOSSIER PROFESSIONNEL DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES 209 GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES TABLE DES MATIÈRES Pages OBJECTIFS... 1 SECTION I - CLAUSES INTERPRÉTATIVES... 1 SECTION II - DISPOSITIONS GÉNÉRALES...

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles. Adopté : 17 avril 2007. CATÉGORIE : Ressources humaines. Dernière révision : 25 janvier 2013

Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles. Adopté : 17 avril 2007. CATÉGORIE : Ressources humaines. Dernière révision : 25 janvier 2013 Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles CATÉGORIE : Ressources humaines SURVEILLANCE : juin 2014 Adopté : 17 avril 2007 Dernière révision : 25 janvier 2013 Révisée le : 20 septembre 2013 Le Centre de santé

Plus en détail

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire 1. Définitions Chercheur principal le candidat principal d une demande de subvention ou de bourse qui a été approuvée

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DGA SG

RESPONSABILITÉ DGA SG RÈGLEMENT DE LÉGATION DE FONCTIONS ET DE POUVOIRS GÉNÉRAL - DROITS, POUVOIRS ET OBLIGATIONS 1. Adoption de toute mesure jugée appropriée pour pallier temporairement toute situation d urgence et rapport

Plus en détail

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération;

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; COMITÉ D AUDIT 1. Composition et quorum minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; seuls des administrateurs indépendants,

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE MESURES DE GESTION DES RISQUES POUR LES ACTIVITÉS PHYSIQUES HORS-CLASSE

MISE EN ŒUVRE DE MESURES DE GESTION DES RISQUES POUR LES ACTIVITÉS PHYSIQUES HORS-CLASSE MISE EN ŒUVRE DE MESURES DE GESTION DES RISQUES POUR LES ACTIVITÉS PHYSIQUES HORS-CLASSE Rôles et responsabilités Les élèves, les parents, les administrateurs d écoles, les enseignants, les divisions scolaires

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvée par le Conseil d administration le 28 août 2012 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités

Plus en détail

APERÇU DES OBLIGATIONS

APERÇU DES OBLIGATIONS Avis sur les règles Note d orientation Règles des courtiers membres Destinataires à l'interne : Affaires juridiques et conformité Détail Formation Haute direction Institutions Vérification interne Personne-ressource

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION EN GROS

LA RÉGLEMENTATION EN GROS Statut de travailleuse autonome Contrairement à une éducatrice d installation, la RSG n est pas une salariée et le bureau coordonnateur ne peut la contraindre à certaines obligations comme, par exemple,

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE PARTIE I. STRUCTURE

Plus en détail

Mesures d urgence. Par: Nelson Lamoureux,Directeur. 21 septembre 2009. École Isummasaqvik School

Mesures d urgence. Par: Nelson Lamoureux,Directeur. 21 septembre 2009. École Isummasaqvik School Mesures d urgence Par: Nelson Lamoureux,Directeur 21 septembre 2009 École Isummasaqvik School Quaqtaq, QC J0M 1J0 T (819) 492-9955 F (819) 492-9971 nelson_lamoureux@kativik.qc.ca isummasaqvik.kativik.qc.ca

Plus en détail

TJX Canada. Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées. Plan d accessibilité pluriannuel

TJX Canada. Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées. Plan d accessibilité pluriannuel TJX Canada Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et Plan d accessibilité pluriannuel 2014 Table des matières 1. Objet.. 3 2. Champ d application et responsabilités... 3 3. Énoncé de politique

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES

RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES ARTICLE 1 Le préambule fait partie intégrante du présent règlement. ARTICLE 2 Le service de protection contre les incendies

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION 1. Définition des termes Dans la présente charte, les termes suivants ont le sens que voici : «Charte» s entend de la charte du Comité, tel

Plus en détail

CONSERVATION DES REGISTRES

CONSERVATION DES REGISTRES CONSERVATION DES REGISTRES DOSSIERS DES ENFANTS Paragraphe 6(1) Le titulaire de licence tient des registres à jour contenant les renseignements relatifs à chaque enfant inscrit et sa famille pendant la

Plus en détail

DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier)

DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier) DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier) PARTIE I DEMANDE EN RÉPONSE À L AVIS DE POSSIBILITÉ D ENTENTE À TERME FIXE SUIVANT

Plus en détail

Section Responsabilités des exploitants d autobus scolaires et des conducteurs et conductrices d autobus Type Responsabilités.

Section Responsabilités des exploitants d autobus scolaires et des conducteurs et conductrices d autobus Type Responsabilités. exploitants d autobus scolaires et 1 de 6 Énoncé Les exploitants d autobus scolaires et les conducteurs et conductrices d autobus doivent respecter les modalités et conditions des ententes de transport

Plus en détail

Établissement expérimental. Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum

Établissement expérimental. Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum Établissement expérimental Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum Établissements expérimentaux, généralités Article R2324-47 du code de la santé publique (Décret nº 2007-230 du 20 février 2007

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL

INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE FAIRE UNE DEMANDE DE RECONNAISSANCE Qu est-ce que le Bureau coordonnateur Enfants

Plus en détail

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé

Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Protocole d identification, d enquête et de gestion des risques pour la santé Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (normes) sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ACCÈS AUX DOCUMENTS ET LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS DE L ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC

POLITIQUE SUR L ACCÈS AUX DOCUMENTS ET LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS DE L ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC POLITIQUE SUR L ACCÈS AUX DOCUMENTS ET LA PROTECTION DES PERSONNELS DE L ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC ADOPTÉ PAR LE COMITÉ EXÉCUTIF LE 28 AOÛT 2014 Table des matières 3 1. Introduction 3 2. Champs d

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail