GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA"

Transcription

1 PRÉPARATION DES DÉCLARATIONS FISCALES GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA Des conseils simples pour réclamer des crédits de taxe sur intrants à l égard de transactions effectuées au moyen de cartes d achat.

2 Vue d ensemble TPS/TVH et taux applicables au Canada La taxe sur les produits et services et la taxe de vente harmonisée («TPS/TVH») sont des taxes générales sur la valeur ajoutée qui s appliquent à la plupart des transactions portant sur les fournitures de biens (corporels, incorporels ou immobiliers) et de services effectuées au Canada, et qui peuvent être réclamées à titre de crédits de taxe sur intrants («CTI») dans la mesure où les entreprises en cause, exercent des activités commerciales et sont inscrites aux fins de la taxe. Certains biens et services peuvent être exonérés (par ex.: les services financiers) ou détaxés (c.- à-d. imposés à un taux de 0 %, par exemple lorsqu ils sont fournis à un non-résident du Canada). Des règles similaires s appliquent aux fins de l application de la taxe de vente du Québec («TVQ»), et en vertu desquelles les inscrits admissibles ont droit à des remboursements de taxe sur intrants («RTI») sur leurs achats. Ce document porte sur les processus et les procédures TPS/TVH, applicables afin de réclamer des CTI. Cependant, les mêmes processus et procédures s appliquent afin de réclamer des RTI aux fins de la TVQ. Ainsi, toutes les références énoncées cidessous en matière de TPS/TVH peuvent généralement s appliquer également aux fins de la TVQ, sous réserve de certaines règles spéciales applicables uniquement aux fins de la TVQ. Les taux de la TPS/TVH varient de 0% to 15% selon le type de dépense et la province où est localisée la transaction. Crédits de taxe sur intrants (TPS/TVH) et renseignements disponibles pour les cartes d achat La plupart des inscrits ont droit de réclamer la TPS/TVH payée ou payable sur les achats effectués dans le cadre de leurs activités commerciales. Pour être admissible aux CTI, les inscrits doivent remplir certaines exigences documentaires prescrites par la législation (comme obtenir le numéro de TPS/TVH du fournisseur, le montant de la taxe, etc.). Les exigences documentaires liées aux CTI augmentent également selon le montant de la facture: Moins de 30 $ De 30 $ à 150 $ Plus de 150 $ Nom du fournisseur; date; montant. Tous les renseignements mentionnés ci-dessus plus le montant de TPS/TVH, le taux applicable (si plus d un) et le numéro d inscription aux taxes du fournisseur. Tous les renseignements mentionnés ci-dessus, plus le nom de l acquéreur, la description des biens ou des services fournis; les modalités de paiement. Les relevés de cartes d achat («cartes-a») peuvent seulement afficher les données consignées par les marchands. Les renseignements des cartes-a peuvent être regroupés en trois catégories selon les différents niveaux de détails sur les transactions consignés par le marchand. Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Contient des renseignements de base incluant notamment, la date de la transaction, le nom du fournisseur, le montant total de la vente et le lieu. Il ne contient pas la description des biens et des services acquis et aucune référence au montant des taxes payables. Contient les renseignements du Niveau 1, plus les renseignements relatifs à la TPS/TVH et à la province, la ville et le code postal du fournisseur. Il ne contient pas la description complète des biens ou des services acquis. Contient les renseignements du Niveau 2, plus le numéro d inscription aux taxes du marchand, le montant réel des taxes payées, la description de chaque article, la date de la transaction et généralement tous les renseignements requis pour remplir habituellement les exigences documentaires. Les détails complets sur les exigences documentaires se retrouvent dans le Règlement sur les renseignements nécessaires à une demande de crédit de taxe sur les intrants (TPS/TVH) pris en vertu de la Loi sur la taxe d accise.

3 Il est important de faire la distinction entre les cartes-a et les cartes de crédit d entreprise sur la base desquelles les employés sont remboursés, en remplissant des relevés de dépenses et les employeurs inscrits aux fins de la TPS, peuvent utiliser les facteurs applicables pour réclamer des CTI à l égard des dépenses taxables. Ce document ne traite pas des cartes de crédit d entreprise. Pour connaître les incidences fiscales liées aux cartes de crédit d entreprise, veuillez consulter l Énoncé de politique sur la TPS/TVH, P-184 de l Agence du Revenu du Canada (ARC) qui constitue un guide d utilisation de la méthode factorielle par les inscrits qui demandent des crédits de taxe sur intrants, à l'égard des dépenses payées par cartes de crédit. Les relevés de cartes d achat sont-ils acceptables pour réclamer des CTI? Lorsque des renseignements du Niveau 3 sont consignés sur un relevé de carte-a, les exigences documentaires devraient être satisfaites et ces renseignements devraient être considérés comme suffisants afin de réclamer des CTI. Pour les cas où les utilisateurs des cartes-a n ont pas accès aux renseignements du Niveau 3, l ARC a publié l Avis 199 «Cartes d achat Exigences documentaires relatives aux demandes de crédits de taxe sur les intrants» qui décrit le processus pour demander une dispense de l application des exigences documentaires standard relatives aux CTI et réclamer des CTI en fonction d un montant estimatif de taxe payée, sur la base de ratios approuvés par l ARC pour une durée de 5 ans. Une nouvelle demande d approbation doit être présentée tous les 5 ans auprès de l ARC. Vous pouvez trouver l avis relatif aux cartes d achat (Avis 199) sur le site internet de l Agence du Revenu du Canada au Plus précisément, le processus d approbation pour les cartes-a prescrit divers paramètres et étapes à suivre, notamment: l inscrit doit exercer exclusivement des activités commerciales (c.-à-d., taxables à la TPS/TVH, incluant les activités détaxées); les biens et les services sont des achats sujets à la TPS/TVH (excluant les achats exonérés ou détaxés) acquis au Canada et dont le prix d achat est inférieur à $ CA; l ARC exige une confirmation écrite de l auditeur externe de l inscrit selon laquelle les contrôles internes relatifs aux cartes-a sont fiables; la demande présentée à l ARC doit inclure des données électroniques indiquant les achats effectués au moyen de cartes-a pendant une période d échantillonnage de 4 mois (l échantillon doit être sélectionné de façon conforme) pour calculer les ratios applicables à la réclamation de CTI admissibles. Une fois l approbation de l ARC obtenue, les renseignements du Niveau 1 et du Niveau 2 fournis dans le rapport de l émetteur de la carte (par ex., un montant qui inclut la TPS/TVH) sont suffisants pour demander des CTI. Après l expiration du délai de 5 ans, les inscrits doivent demander à nouveau une dispense d application des exigences documentaires à l égard des CTI auprès de l ARC et fournir dans ce cadre, d autres échantillonnages mensuels.

4 Meilleures pratiques à mettre en œuvre au lieu de demander l approbation de ratios en vertu de l Avis 199 applicable en matière de carte d achat La seule façon d éliminer le risque de voir remettre en cause des CTI réclamés sur la base de relevés de cartes-a, est d obtenir l approbation préalable de l ARC ou de conserver un accès en cas de vérification à toutes les pièces documentaires relatives à la facturation émises initialement. L effort requis pour se conformer au processus de demande en vertu de cette politique relative aux cartes-a est considérablement élevé. De ce fait, ce processus d approbation de l ARC n est généralement pas effectué en pratique, ce qui met le droit aux CTI à risque. Cependant, quand des contrôles et des processus appropriés relativement à l utilisation des cartes-a sont mis en œuvre, le risque peut être atténué. 1. Encourager tous les fournisseurs potentiels de cartes-a à atteindre le Niveau 3 quant aux données à consigner sur le relevé de carte, car cela est généralement considéré comme une justification appropriée aux fins de la réclamation des CTI. 2. Faire attention lorsque vous utilisez les cartes-a pour effectuer des achats auprès de fournisseurs qui consignent seulement des données du Niveau 1 ou du Niveau 2, car il est fort probable qu en pareil cas, il faille donner des preuves documentaires correspondant aux factures réellement émises pour appuyer les CTI demandés. Une utilisation limitée des cartes-a pour de telles transactions permet d en faciliter l identification et leur regroupement distinct. 3. Envisager de limiter les achats avec une carte-a (ou de les regrouper distinctement grâce à un logiciel approprié) à des achats spécifiques par catégorie(s), région(s) ou fournisseur(s) lorsqu il est clairement établi qu un seul taux d imposition s applique en tout temps, ce qui permet à l inscrit d utiliser un facteur fiscal (par ex., 5/105, 13/113, etc.) pour calculer facilement la TPS/TVH/TVQ incluse dans le montant total de l achat reporté sur le relevé de la carte-a. Remarque: l application de la taxe de vente au détail provinciale dans certaines provinces doit être prise en compte dans la détermination du facteur fiscal approprié (par ex., 5/105 versus 5/112 au Manitoba). Le but est de réduire la probabilité d un écart entre le calcul du facteur fiscal et la taxe réelle reportée sur les factures des fournisseurs à l appui de chaque transaction. 4. Lorsqu une carte-a est utilisée pour les dépenses de repas et de divertissement, les inscrits doivent s assurer que les restrictions/récupérations applicables en matière de CTI sont appliquées aux fins de ces transactions. Si possible, encourager l utilisation d une carte de crédit d entreprise pour les dépenses de repas et de divertissement. 5. Afin de vous conformer aux exigences documentaires requises afin de supporter les demandes de CTI calculés sur la base des relevés de carte-a, les processus/procédures suivant(e)s devraient être suivi(e)s: a. Les inscrits devraient conserver la facture/le reçu ou tout autre document afin de supporter la réclamation des CTI pour chaque transaction traitée à l aide d une carte-a. b. Dans la mesure du possible, les inscrits devraient numériser et archiver les documents relatifs à la facturation, de préférence avec des noms de dossiers indexés, à partir de la date de la transaction ou du relevé par exemple, individuellement ou en lots pertinents. c. Les inscrits devraient vérifier si le numéro de TPS/TPH fourni par le fournisseur (surtout les fournisseurs auxquels des dépenses importantes sont payées) sur la facture/le reçu ou sur un autre document, est valide. Vous pouvez vérifier le numéro de TPS/TVH sur le site internet de l ARC au Tenez compte de ces meilleures pratiques lorsque vous demandes des crédits de taxe sur intrants au moyen de relevés de cartes d achat.

5 d. Les inscrits devraient offrir une formation en fiscalité aux titulaires de cartes-a pour former le personnel quant aux documents requis pour supporter les droits à réclamation de CTI. e. Les titulaires de cartes-a devraient avoir un accès à une assistance en matière fiscale efficace et simple, incluant un guide écrit sommaire et facile d utilisation (comme une simple grille fiscale). f. Les inscrits devraient s assurer que les achats effectués par les titulaires de cartes sont soumis à un processus de revue documentée par un superviseur afin de garantir que les utilisateurs de cartes-a obtiennent les documents nécessaires et qu ils utilisent la carte de façon appropriée en vertu des lignes directrices de l entreprise, y compris que soit privilégier des fournisseurs qui consignent des données de niveaux supérieurs. g. Les inscrits devraient effectuer des vérifications aléatoires des achats effectués au moyen de cartes-a afin de s assurer que les documents requis pour appuyer leurs demandes de CTI sont conservés en cas d une vérification par l ARC.

6 Avis de non-responsabilité Les renseignements contenus dans ce guide sont de nature générale et ne doivent pas être considérés, ni ne doivent être interprétés, comme des conseils fiscaux professionnels à tout utilisateur de carte-a et aucune déclaration quant aux incidences fiscales applicables à tout utilisateur de carte-a n est faite dans les présentes. Il se peut que les stratégies générales contenues dans ce document ne conviennent pas à tous les utilisateurs de carte-a et ceux-ci devraient consulter leurs propres conseillers fiscaux au sujet de leurs propres procédures de conformité fiscale. Deloitte LLP a été mandaté par VISA pour résumer les questions générales relatives à l utilisation des cartes-a du point de vue opérationnel relativement à la taxe sur les produits et services, la taxe de vente harmonisée et la taxe de vente du Québec. Deloitte LLP et VISA ne font aucune déclaration et ne donnent aucune garantie, qu elle soit expresse ou implicite, concernant ce guide, l exhaustivité ou l exactitude des renseignements contenus dans les présentes, ou l acceptation des demandes de CTI par les autorités fiscales. Deloitte LLP et VISA n assument aucune responsabilité ni aucune obligation de diligence quant aux mesures prises par tout utilisateur de carte-a sur la foi de ces renseignements.

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation Revenu Québec 3800, rue de Marly Québec (Québec) G1X 4A5 Page : 1de 7 Loi(s) : Loi sur la taxe de vente du Québec (RLRQ, c. T-0.1), articles 199, 201, 202, 203, 206, 206.1 1,211, 212, 386 et 457.1 Loi

Plus en détail

Les entreprises qui exercent des activités commerciales et qui sont inscrites aux

Les entreprises qui exercent des activités commerciales et qui sont inscrites aux NUMÉRO 2014-10 WWW.BDO.CA LE FACTEUR FISCAL POSSÉDEZ-VOUS LA DOCUMENTATION REQUISE POUR JUSTIFIER VOTRE DEMANDE DE REMBOURSEMENT DE LA TPS/TVH ET DE LA TVQ? Les entreprises qui exercent des activités commerciales

Plus en détail

Récupération de CTI au titre de la TVH : des vérifications s imposent

Récupération de CTI au titre de la TVH : des vérifications s imposent Le 31 octobre 2013 Votre entreprise doit-elle récupérer certains crédits de taxe sur les intrants («CTI») qu elle a demandés en vertu des règles sur la taxe de vente harmonisée («TVH»)? Au Canada, nombre

Plus en détail

Secteur immobilier Principales questions d observation relatives à la TPS/TVH et à la TVQ

Secteur immobilier Principales questions d observation relatives à la TPS/TVH et à la TVQ Secteur immobilier Principales questions d observation Le 5 février 2015 Les sociétés œuvrant dans le secteur immobilier doivent savoir que l Agence du revenu du Canada («ARC») et Revenu Québec pourraient

Plus en détail

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes.

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. TPS/TVH-TVQ Revenu Québec 31 Août 2011 Direction générale des entreprises Plan de la présentation Mise en contexte... 3 Définitions...

Plus en détail

Communiqué fiscal 1. DIVIDENDES DETERMINES OU DIVIDENDES ORDINAIRES (PERSONNES AGEES) Février 2008

Communiqué fiscal 1. DIVIDENDES DETERMINES OU DIVIDENDES ORDINAIRES (PERSONNES AGEES) Février 2008 Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Comme vous pourrez le constater, il n y a pas beaucoup de nouvelles fiscales en ce début d année. Cependant, nous nous sommes questionnés à savoir s il

Plus en détail

BONNE FOI : LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 233 1. CONTEXTE LÉGISLATIF... 233

BONNE FOI : LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 233 1. CONTEXTE LÉGISLATIF... 233 CHRONIQUE TPS/TVQ 231 BONNE FOI : CRÉDITS ET REMBOURSEMENTS DE TAXE SUR INTRANTS LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 233 1. CONTEXTE LÉGISLATIF... 233 2.

Plus en détail

Guide des exigences de soumission obligatoires

Guide des exigences de soumission obligatoires - Présentez les reçus/les factures originales et détaillées des repas et des rafraîchissements admissibles durant les cours de formation. 1 Guide des exigences de soumission obligatoires Les soumissions

Plus en détail

NOTE DE FRAIS PAR HENRI DUQUETTE B.A.A, CGA EXTRAIT DU MANUEL D APPLICATION DES TAXES SUR LES PRODUITS ET SERVICES

NOTE DE FRAIS PAR HENRI DUQUETTE B.A.A, CGA EXTRAIT DU MANUEL D APPLICATION DES TAXES SUR LES PRODUITS ET SERVICES ANNEXE NOTE DE FRAIS PAR HENRI DUQUETTE B.A.A, CGA EXTRAIT DU MANUEL D APPLICATION DES TAXES SUR LES PRODUITS ET SERVICES Janvier 2012 NOTES DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI Les formulaires ci-joints

Plus en détail

Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés

Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés La présente publication explique une nouvelle règle sur

Plus en détail

LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS

LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS Ottawa, le 21 octobre 2009 MÉMORANDUM D7-3-2 En résumé LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS 1. Le présent mémorandum a été révisé conformément à l Initiative de réduction de la paperasserie

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

Taxes indirectes. Concepts de base. Premières Nations du Québec

Taxes indirectes. Concepts de base. Premières Nations du Québec Taxes indirectes Concepts de base Premières Nations du Québec Conférence sur la fiscalité autochtone 4 septembre 2013 Mise en garde Ce document a été conçu uniquement à des fins de formation et ne doit,

Plus en détail

Gestionnaires de fonds de placement : nouvelle échéance de production des déclarations de TVQ le 20 novembre

Gestionnaires de fonds de placement : nouvelle échéance de production des déclarations de TVQ le 20 novembre Gestionnaires de fonds de placement : nouvelle échéance de production des déclarations de TVQ le 20 novembre Le 28 octobre 2015 Si vous êtes un gestionnaire de fonds de placement qui n est pas inscrit

Plus en détail

Conservation et destruction des livres et des registres

Conservation et destruction des livres et des registres Conservation et destruction des livres et des registres Les registres et les livres de comptes doivent être conservés par une personne selon les exigences des autorités fiscales. 1) Personnes qui doivent

Plus en détail

MODIFICATIONS AU RÉGIME DE TAXATION QUÉBÉCOIS DONNANT SUITE AUX ENGAGEMENTS D HARMONISATION AU RÉGIME DE TAXATION FÉDÉRAL APPLICABLES EN 2013

MODIFICATIONS AU RÉGIME DE TAXATION QUÉBÉCOIS DONNANT SUITE AUX ENGAGEMENTS D HARMONISATION AU RÉGIME DE TAXATION FÉDÉRAL APPLICABLES EN 2013 MODIFICATIONS AU RÉGIME DE TAXATION QUÉBÉCOIS DONNANT SUITE AUX ENGAGEMENTS D HARMONISATION AU RÉGIME DE TAXATION FÉDÉRAL APPLICABLES EN 2013 Afin d atteindre une plus grande harmonisation du régime de

Plus en détail

Communiqué fiscal NOUVELLE OPTION DE REPORTER LA RECEPTION DE LA PENSION DE LA SECURITE DE LA VIEILLESSE ENTRE 65 ET 70 ANS

Communiqué fiscal NOUVELLE OPTION DE REPORTER LA RECEPTION DE LA PENSION DE LA SECURITE DE LA VIEILLESSE ENTRE 65 ET 70 ANS Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU NOUVELLE OPTION DE REPORTER LA RECEPTION DE LA PENSION DE LA SECURITE DE LA VIEILLESSE ENTRE 65 ET 70 ANS À compter du 1 er juillet 2013, le gouvernement

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Les budgets de mars et avril, provincial et fédéral, nous ont apporté plusieurs mesures effectives immédiatement et d'autres qui seront mises en place à

Plus en détail

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec VD-403 (2012-01) 1 de 6 Ce formulaire s adresse à toute personne qui désire demander un remboursement

Plus en détail

Info TPS/TVH. Application de la hausse du taux de la TVH en Nouvelle-Écosse (2010) Services

Info TPS/TVH. Application de la hausse du taux de la TVH en Nouvelle-Écosse (2010) Services Info TPS/TVH GI-109 Septembre 2010 Application de la hausse du taux de la TVH en Nouvelle-Écosse (2010) Services Le présent document d information explique comment la hausse du taux de la partie provinciale

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques)

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société biopharmaceutique admissible...

Plus en détail

La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation)

La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation) Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation) Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu

Plus en détail

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 ADMINISTRATION Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 1. PRÉAMBULE Les membres du personnel autorisés peuvent effectuer

Plus en détail

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec 1 de 8 Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec Ce formulaire s adresse à toute personne qui demande un remboursement de la taxe de vente du Québec

Plus en détail

PROCÉDURE : REMBOURSEMENT DE DÉPENSES CODE : FS-10.P1

PROCÉDURE : REMBOURSEMENT DE DÉPENSES CODE : FS-10.P1 PROCÉDURE : REMBOURSEMENT DE DÉPENSES CODE : FS-10.P1 Origine : Services financiers Autorité : Résolution 06-04-26-9.1 Révisée par résolution 15-02-25-15 Référence(s) : Procédure de remboursement de dépenses

Plus en détail

Déclarations de revenus 2008

Déclarations de revenus 2008 1 Déclarations de revenus 2008 Guide de référence Cueilleurs de bleuets Mars 2009 Table des matières Objectif Fournir des renseignements simplifiés et pratiques Un document de référence plus élaboré est

Plus en détail

NOTE DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI

NOTE DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI NOTE DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI Ce document est tiré du «Manuel d application des taxes sur les produits et services» écrit par M. Henri Duquette, CGA, BAA et publié par CCH, en collaboration

Plus en détail

DOCUMENT FONCTIONNEL Dépenses et besoins fixes pendant la retraite Niveau 1 R Niveau 2 R

DOCUMENT FONCTIONNEL Dépenses et besoins fixes pendant la retraite Niveau 1 R Niveau 2 R DANS CE DOCUMENT, IL S'AGIT DE : Quelle est la différence entre les méthodes Impôt moyen et Impôt détaillé? À partir d où est la méthode Impôt détaillé sélectionnée? Comment les taux d imposition sont-ils

Plus en détail

Préparée par Richard Daveluy, directeur général et Isabelle Daoust, directrice générale adjointe. Août 2012. Politique d approvisionnement 1

Préparée par Richard Daveluy, directeur général et Isabelle Daoust, directrice générale adjointe. Août 2012. Politique d approvisionnement 1 POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT faisant suite à l adoption du règlement 225-2007, décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaires et de délégation du pouvoir d autoriser des dépenses Préparée par

Plus en détail

Info TPS/TVH. Livreurs de journaux Septembre 2006

Info TPS/TVH. Livreurs de journaux Septembre 2006 Info TPS/TVH Livreurs de journaux Septembre 2006 Le présent document d information explique comment la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH) s applique aux activités commerciales

Plus en détail

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise Publiées par L honorable James M. Flaherty, c.p., député Ministre des Finances

Plus en détail

Vérification de la TPS/TVH Première partie : la préparation à la vérification

Vérification de la TPS/TVH Première partie : la préparation à la vérification Vérification de la TPS/TVH Première partie : la préparation à la vérification par TERRY G. BARNETT Introduction Questions de vérification Exigences de documentation Pouvoirs du vérificateur Divulgation

Plus en détail

L E T A C T I C I E N

L E T A C T I C I E N L E T A C T I C I E N Groupe Lanoue Taillefer Audet Mai 2006 Volume 5 - numéro 2 Jean Lanoue, CA Michel Taillefer Jean-Marie Audet, CA La baisse du taux de la TPS de 1 % Un été chaud pour les notaires!

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

Les actuaires désignés de tous les organismes A à H doivent compléter le questionnaire.

Les actuaires désignés de tous les organismes A à H doivent compléter le questionnaire. QUESTIONNAIRE DESTINÉ À L ACTUAIRE DÉSIGNÉ AUX FINS DES RAPPORTS FINANCIERS DES ORGANISMES D ASSURANCE-VIE ET SANTÉ AU CANADA FIN D ANNÉE 2000 PARTIE II Ce questionnaire a été préparé pour traiter des

Plus en détail

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives RAPPORT FIN15-08 Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28 TITRE : Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives BUT : Présenter aux membres du Conseil, pour approbation, l ajout d

Plus en détail

Positions administratives de l ARC sur l application aux contrats de réassurance des règles sur l importation pour les institutions financières

Positions administratives de l ARC sur l application aux contrats de réassurance des règles sur l importation pour les institutions financières Avis sur la TPS/TVH N o 287 Janvier 2015 Positions administratives de l ARC sur l application aux contrats de réassurance des règles sur l importation pour les institutions financières Le bulletin d information

Plus en détail

Info TPS/TVH. Taxe de vente harmonisée Reventes d habitations neuves en Ontario et en Colombie-Britannique

Info TPS/TVH. Taxe de vente harmonisée Reventes d habitations neuves en Ontario et en Colombie-Britannique Info TPS/TVH GI-098 Mai 2011 Taxe de vente harmonisée Reventes d habitations neuves en Ontario et en Colombie-Britannique NOTE : Cette version remplace celle datée du mois d août 2010. Les gouvernements

Plus en détail

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire 1. Définitions Chercheur principal le candidat principal d une demande de subvention ou de bourse qui a été approuvée

Plus en détail

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant l impôt sur le revenu et la taxe de vente

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant l impôt sur le revenu et la taxe de vente Notes explicatives sur les propositions législatives concernant l impôt sur le revenu et la taxe de vente Publiées par le ministre des Finances l honorable Joe Oliver, c.p., député Avril 2014 2 Préface

Plus en détail

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil.

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil. Procédure administrative : Cartes d achat Numéro : PA 4.006 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 19 mars 2007 Modifiée : le 1 er octobre 2012 1. Objet et portée La présente procédure

Plus en détail

Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Bulletin Fiscalité Mars 2009 Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Ontario : Élimination de la taxe de vente provinciale à compter du 1 er juillet 2010 et harmonisation avec la TPS fédérale Ottawa

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales Table des matières Société admissible... 3 Société

Plus en détail

1. Tous les achats doivent suivre les orientations données par la politique en matière d appels d offres.

1. Tous les achats doivent suivre les orientations données par la politique en matière d appels d offres. POLITIQUE : APPROVISIONNEMENT CODE: DG-16 Origine : Autorité : Direction générale Résolution 97-05-28-5.2-C4 Référence(s) : Politiques de la Commission : Signatures autorisées pour les déboursés des budgets

Plus en détail

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Opinion de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Bulletin de pratique professionnelle n o 3

Bulletin de pratique professionnelle n o 3 Bulletin de pratique professionnelle n o 3 INDICATIONS SUR LES DIVERS TYPES DE RAPPORT D ÉVALUATION 1. Les Normes d exercice 110 et 120 s appliquent à tout rapport d évaluation par lequel est transmise

Plus en détail

VOUS ÊTES TRAVAILLEUR AUTONOME? AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LA FISCALITÉ. revenuquebec.ca

VOUS ÊTES TRAVAILLEUR AUTONOME? AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LA FISCALITÉ. revenuquebec.ca VOUS ÊTES TRAVAILLEUR AUTONOME? AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LA FISCALITÉ revenuquebec.ca VOS RELATIONS AVEC NOTRE ORGANISATION Lors du démarrage et de l implantation de vos activités, vous devez vous assurer

Plus en détail

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007 Ottawa, le 6 juillet 2007 MÉMORANDUM D17-1-22 En résumé DÉCLARATION EN DÉTAIL DE LA TAXE DE VENTE HARMONISÉE, DE LA TAXE DE VENTE PROVINCIALE, DE LA TAXE PROVINCIALE SUR LE TABAC ET DE LA MAJORATION OU

Plus en détail

Communiqué fiscal INSTAURATION D UN CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE TEMPORAIRE POUR LES CABINETS EN ASSURANCE DE DOMMAGES

Communiqué fiscal INSTAURATION D UN CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE TEMPORAIRE POUR LES CABINETS EN ASSURANCE DE DOMMAGES Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU INSTAURATION D UN CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE TEMPORAIRE POUR LES CABINETS EN ASSURANCE DE DOMMAGES Compte tenu de la pleine harmonisation du régime de

Plus en détail

Allocation de frais intersessions

Allocation de frais intersessions Allocation de frais intersessions Admissibilité Un député membre d un comité permanent, d un comité spécial ou de la Commission de régie de l Assemblée législative (la Commission) a droit à un remboursement

Plus en détail

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant Cet article est le deuxième d une série de quatre visant à examiner les implications fiscales canadiennes et états-uniennes dans le cadre d une affectation temporaire d un employé du Canada aux États-Unis.

Plus en détail

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique Personne-ressource : Paige Ward Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca Bulletin de l ACFM BULLETIN N o 0494 P Le 3 octobre 2011 Politique Aux

Plus en détail

SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF

SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF Pour De Tous Service de fiscalité Marcel Bergeron, CPA auditeur, CA Date Le 1 er décembre 2013 SECTEUR MANUFACTURIER,

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

2. Location de voiture

2. Location de voiture DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PERSONNEL Politique : Remboursement des dépenses (PER 2) PER.2.2 En vigueur le : 1 er février 2002 Révisée le : 1 e septembre 2012 REMBOURSEMENT DES DÉPENSES BUT : La

Plus en détail

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration Politique : GESTION FINANCIÈRE Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration 14 novembre 2011 Révisée 2009-12-14 1 de 8 TABLE DES

Plus en détail

ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR

ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR Si votre réclamation est rejetée, en totalité ou en partie, vous pouvez choisir d abandonner votre réclamation, ou de la maintenir en passant aux étapes suivantes.

Plus en détail

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER 1120-11-05 SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER Révisé en septembre 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 1. Bon de commande...

Plus en détail

ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE VISANT À FACILITER LA MOBILITÉ DES INGÉNIEURS ENTRE L IRLANDE ET LE CANADA

ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE VISANT À FACILITER LA MOBILITÉ DES INGÉNIEURS ENTRE L IRLANDE ET LE CANADA ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE VISANT À FACILITER LA MOBILITÉ DES INGÉNIEURS ENTRE L IRLANDE ET LE CANADA (Ébauche, novembre 2007) 1 PARTIES 1.1 L Institution of Engineers of Ireland (Engineers Ireland)

Plus en détail

SERVICES DE COMPTABILITÉ

SERVICES DE COMPTABILITÉ BULLETIN N O 057 Publié en avril 2004 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL SERVICES DE COMPTABILITÉ Ce bulletin et les questions et réponses annexées explique l application de

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

Rentes garanties. Chacun des avantages ci-dessus est discuté plus en détail dans les pages qui suivent.

Rentes garanties. Chacun des avantages ci-dessus est discuté plus en détail dans les pages qui suivent. Rentes garanties La structure financière «adossée» ou fondée sur une «rente garantie» est un concept très familier pour la plupart des planificateurs financiers. Elle décrit la situation selon laquelle

Plus en détail

Final. Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300)

Final. Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300) Final Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300) Conseil des normes actuarielles Janvier 2011 Révisé en octobre 2011 Document 211001

Plus en détail

LE TACTICIEN. Prélude à la saison des impôts. Dans ce numéro. Groupe Lanoue Taillefer Audet

LE TACTICIEN. Prélude à la saison des impôts. Dans ce numéro. Groupe Lanoue Taillefer Audet LE TACTICIEN dame McCutcheon Janvier 200 9 Volume VII, Numéro 1 BULLETIN SUR LA T PS, LA TVQ ET LES AUTRES T AXES CANAD IENNES Groupe Lanoue Taillefer Audet Jean-Marie Audet, CA Jean Lanoue, CA Mario Pépin

Plus en détail

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC Termes et conditions et formulaires d inscription 1. APERÇU Le programme incitatif pour les firmes de négociation pour compte

Plus en détail

Demande de participation au régime de retraite simplifié (Québec) et police y afférente

Demande de participation au régime de retraite simplifié (Québec) et police y afférente Demande de participation au régime de retraite simplifié (Québec) et police y afférente Langue d expression Anglais Français Nouvelle police Changement d émetteur Enregistrement N o Police/Régime numéro

Plus en détail

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES

AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES Emploi et Économie GUIDE D ACCÈS AU PROGRAMME DE CRÉDIT D IMPÔT POUR CAPITAL DE RISQUE DE PETITES ENTREPRISES établi conformément aux articles s. 11.13 à 11.17 de la Loi de l impôt sur le revenu (Manitoba)

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

Qualité et limites des données

Qualité et limites des données Qualité et limites des données Le Registre des entreprises s appuie en grande partie sur les données obtenues au cours de l inscription à un numéro d entreprise (NE) auprès de l Agence de revenu du Canada

Plus en détail

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients Table des matières Introduction à EDC en Direct... 2 Section A : Mise en marche... 3 Section B : Approbations de crédit... 5 Demander une approbation

Plus en détail

Frais de déplacement et dépenses connexes

Frais de déplacement et dépenses connexes Chapitre 4 Section 4.12 Ministère des Services gouvernementaux Frais de déplacement et dépenses connexes Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.12 du Rapport annuel 2004 Contexte

Plus en détail

Procédure administrative Vérification des factures et des remboursements

Procédure administrative Vérification des factures et des remboursements Procédure administrative Vérification des factures et des remboursements A) Introduction La présente procédure a pour but d'aider les facultés et services à s'acquitter de leurs responsabilités de vérification

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

ABOLITION DE LA MÉTHODE SIMPLIFIÉE EN TVQ POUR LES GRANDES ENTREPRISES DOCUMENT INFORMATIF

ABOLITION DE LA MÉTHODE SIMPLIFIÉE EN TVQ POUR LES GRANDES ENTREPRISES DOCUMENT INFORMATIF ABOLITION DE LA MÉTHODE SIMPLIFIÉE EN TVQ POUR LES GRANDES ENTREPRISES DOCUMENT INFORMATIF Pour De Tous Service de fiscalité Marcel Bergeron, CPA auditeur, CA Date Le 7 novembre 2013 ABOLITION DE LA MÉTHODE

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

Introduction FISCALITÉ

Introduction FISCALITÉ Introduction 51 Impôt sur le revenu 53 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une filiale 54 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une succursale 56 Mesures de contrôle des

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

www.revenu.gouv.qc.ca Renseignements généraux sur la TVQ et la TPS/TVH

www.revenu.gouv.qc.ca Renseignements généraux sur la TVQ et la TPS/TVH REVENU QUÉBEC www.revenu.gouv.qc.ca Renseignements généraux sur la TVQ et la TPS/TVH Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent

Plus en détail

RÉCLAMATION DE BAGAGES PERDUS / ENDOMMAGÉS

RÉCLAMATION DE BAGAGES PERDUS / ENDOMMAGÉS RÉCLAMATION DE BAGAGES PERDUS / ENDOMMAGÉS VOUS DEVEZ SOUMETTRE VOTRE RÉCLAMATION DANS LES 90 JOURS SUIVANT L INCIDENT. Étape 1 : Étape 2 : Remplir et signer le formulaire joint. Veuillez fournir les documents

Plus en détail

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD Façon d utiliser le présent document Cet outil est fourni pour aider les candidats aspirant au titre de (CIM MD ) à évaluer la pertinence de leurs activités de formation continue en ce qui a trait aux

Plus en détail

Nouvelles de la TPS/TVH

Nouvelles de la TPS/TVH Nouvelles de la TPS/TVH N o 54 Automne 2004 Table des matières L ARC lance une nouvelle publication : l Info TPS/TVH... 1 Les entités mandatées par une bande qui sont constituées en personne morale doivent

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

GROUPE LANOUE TAILLEFER AUDET DOCUMENT DE PRÉSENTATION

GROUPE LANOUE TAILLEFER AUDET DOCUMENT DE PRÉSENTATION GROUPE LANOUE TAILLEFER AUDET DOCUMENT DE PRÉSENTATION GROUPE LANOUE TAILLEFER AUDET 1. Le Groupe Lanoue Taillefer Audet 2. Les membres de l Équipe 3. Les interventions possibles 4. Erreurs les plus fréquentes

Plus en détail

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 4 mars 2011 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

SERVICE DES FINANCES PROCÉDURE RELATIVE AUX FRAIS DE VOYAGE ET AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT

SERVICE DES FINANCES PROCÉDURE RELATIVE AUX FRAIS DE VOYAGE ET AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT SERVICE DES FINANCES PROCÉDURE RELATIVE AUX FRAIS DE VOYAGE ET AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT Entrée en vigueur : 1 er mai 2014 Table des matières 1. OBJET... 1 2. AVANCE DE VOYAGE... 1 Requérant... 1 Responsable

Plus en détail

Se familiariser avec les règles de la TVH sur le lieu de fourniture

Se familiariser avec les règles de la TVH sur le lieu de fourniture Se familiariser avec les règles de la TVH sur le lieu de fourniture Présentateurs Bruce Goudy Associé, Impôts indirects Ernst & Young LLP Tél. : 416-943-2592 Bruce.R.Goudy@ca.ey.com Mary Anne McMahon Conseillère

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ARRANGEMENTS ENTRE UN REMISIER ET UN COURTIER CHARGÉ DE COMPTES

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ARRANGEMENTS ENTRE UN REMISIER ET UN COURTIER CHARGÉ DE COMPTES Personne-ressource : Paige Ward Avocate générale et vice-présidente, Politiques Téléphone : 416 943-5838 Courriel : pward@mfda.ca APA-0003 Le 16 mars 2001 (Mis à jour le 4 mars 2013) AVIS DU PERSONNEL

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

Les formes d organisation de l entreprise au Canada

Les formes d organisation de l entreprise au Canada Les formes d organisation de l entreprise au Canada Plusieurs formes d organisation de l entreprise peuvent être mises à contribution pour gérer une entreprise au Canada, chacune comportant ses propres

Plus en détail

Montant de retenue et obligation de remboursement

Montant de retenue et obligation de remboursement Guide technique sur le développement des systèmes à l intention des fournisseurs de REEI Montant de retenue et obligation de remboursement Les institutions financières sont responsables de déterminer les

Plus en détail

Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales)

Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales) Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales) Destinataires : Membres de Caisse populaire Acadie Ltée, Caisse populaire Beauséjour Ltée, Caisse

Plus en détail

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant :

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant : Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur Identification du requérant Nom, prénom ou raison sociale du requérant : (ci-après appelé le «requérant») Nom du commerce ou de

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

PARTIE 3 Impact total sur le capital des modifications proposées inclues dans l ébauche de la ligne directrice sur le TCM

PARTIE 3 Impact total sur le capital des modifications proposées inclues dans l ébauche de la ligne directrice sur le TCM Résumé de l impact sur le capital des modifications que l on propose d apporter au cadre de capital réglementaire 2015 des sociétés d assurances multirisques Le présent rapport, qui expose l impact total

Plus en détail