360 VOX CORPORATION. Rapport de gestion (Exprimé en dollars américains) Pour les trois et neuf mois clos le 30 septembre Au 25 novembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "360 VOX CORPORATION. Rapport de gestion (Exprimé en dollars américains) Pour les trois et neuf mois clos le 30 septembre 2013. Au 25 novembre 2013"

Transcription

1 Rapport de gestion (Exprimé en dollars américains) 360 VOX CORPORATION Pour les trois et neuf mois clos le 30 septembre 2013 Au 25 novembre 2013 Rapport de gestion Page 1 de 20

2 INTRODUCTION BASE DU RAPPORT DE GESTION Ce Rapport de gestion et d'analyse («Rapport de gestion») examine les facteurs importants affectant les résultats d'exploitation et la situation financière de 360 VOX Corporation (la «Société» ou «360») pour les trois et neuf mois clos le 30 septembre 2013, et contiennent des informations pertinentes jusqu'au 25 novembre Les données financières fournies ont été préparées conformément au référentiel IFRS (International Financial Reporting Standards). Sauf indication contraire, toutes les références de dollars sont exprimées en dollars américains. Conformément à ses termes de référence, le Comité de vérification du conseil d'administration de la Société examine le contenu du rapport de gestion et recommande son approbation au conseil d'administration. Le Conseil d'administration a approuvé ce rapport de gestion le 25 novembre Sauf indication contraire, les renseignements contenus dans ce document sont actualisés à cette date. Ce rapport de gestion doit être lu en conjonction avec les états financiers condensés consolidés intérimaires de la Société pour les trois et neuf mois clos le 30 septembre 2013 («États financiers») et les états financiers consolidés pour l année finissant le 31 décembre ÉNONCÉS PROSPECTIFS Ce rapport de gestion contient des énoncés prospectifs et des informations au sens de la législation en valeurs mobilières applicable. Ces énoncés prospectifs reflètent les attentes, estimations, projections, convictions et hypothèses actuelles de la direction, développées à partir des informations actuellement disponibles à la direction. Dans certains cas, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par des termes tels que «peut», «sera», «s'attendre à», «planifier», «anticiper», «croire», «avoir l'intention de», «évaluer», «prédire», «prévoir», «perspectives», «potentiel», «continuer», «devrait», «probable», ou par la forme négative de ces termes ou encore par d autre terminologie comparable. Les énoncés prospectifs comprennent notamment des déclarations concernant les coûts estimés de construction à pleine capacité et l'impact d instabilité politique ou économique. Ces déclarations sont fondées sur des hypothèses que la direction estime être raisonnable. Ces déclarations ne sont pas des garanties de résultats projetés et sont assujetties à de nombreux risques et incertitudes, notamment : la décision de la Société de procéder ou non à ses projets ; la disponibilité du capital pour financer la croissance de ses projets; les facteurs défavorables que l on retrouve habituellement dans l'industrie de la villégiature; les risques associés aux événements mondiaux, y compris la guerre, le terrorisme, les conflits internationaux, les catastrophes naturelles et les conditions météorologiques extrêmes; les conditions économiques générales, telles les variations de l offre et de la demande pour les propriétés de villégiature ; les conditions de concurrence dans le domaine de la villégiature; les modifications apportées aux permis et aux droits ; les changements à la réglementation gouvernementale; l'impact des principes comptables récemment adoptés sur les politiques comptables de la Société; les fluctuations des devises ; et d'autres risques et facteurs décrits occasionnellement dans les documents déposés par la Société auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada. Bien que la direction estime que les résultats anticipés, le rendement ou les réalisations exprimés ou sous-entendus par les énoncés prospectifs et les informations prospectives soient fondés sur des hypothèses et des attentes raisonnables, le lecteur ne devrait pas accorder une confiance indue aux énoncés prospectifs et aux informations prospectives car elles impliquent des hypothèses, des risques connus et inconnus, des incertitudes et d autres facteurs qui peuvent amener les résultats, les performances ou les accomplissements réels de la Société à différer sensiblement des résultats anticipés, des performances ou des accomplissements exprimés ou supposés par de tels énoncés et renseignements prospectifs. La Société n'assume aucune obligation de réviser publiquement ou de mettre à jour ces énoncés ou renseignements de nature prospective, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d'événements à venir ou autrement, sauf tel que requis par la loi. Les énoncés prospectifs contenus aux présentes ne sont valables qu'à la date des présentes et sont expressément qualifiés dans leur intégralité par les avertissements dans ce rapport de gestion. Rapport de gestion Page 2 de 20

3 OBJECTIFS ET FAITS SAILLANTS DE NATURE FINANCIÈRE APERÇU DE L ENTREPRISE La Société est une société cotée en bourse, constituée en vertu des lois de l'ontario et cotée à la Bourse de croissance TSX sous le symbole «VOX». La Société est engagée dans quatre lignes distinctes d'affaires, hôtellerie et gestion d'actifs, ventes et marketing, développements immobiliers et développements à Cuba. HÔTELLERIE ET GESTION D'ACTIFS Au travers de ses filiales en propriété exclusive 360 VOX Asset Management Inc., 360 VOX GP et 360 VOX LLC, la Société gère des hôtels, des centres de villégiature, et des propriétés résidentielles et commerciales. CHRONOLOGIE Le 4 janvier 2012, la Société incorporait 360 VOX Asset Management Inc., et concluait une entente de cinq ans pour la gestion d'un portefeuille d'hôtels détenus par des filiales d'ivanhoé Cambridge. Le 20 février 2013, le 9 mai 2013 et le 4 octobre 2013, la Société recevait un avis des propriétaires des hôtels, à l effet que le contrat de gestion d'actifs du Hilton Toronto Downtown, du Hilton Toronto Airport et du Fairmont Château Laurier (mentionnés ci-après) allaient être résiliés en raison de leur vente, à compter du 21 avril 2013, du 7 juillet 2013 et du 4 décembre 2013, respectivement, en raison de leur vente. Le 13 mai 2013, la Société faisait l acquisition de sa division hôtellerie en concluant certains contrats de gestion et de droits de marque (voir développements récents). Le 31 mai 2013, la Société signait un accord pour gérer le Seven Canyons Golf Club en Arizona. Le 24 Septembre 2013, la Société concluait un accord pour gérer conjointement la construction et l'exploitation d'un complexe urbain à Vancouver, Colombie-Britannique, lors de l achèvement du développement prévu en 2016 (voir développements Immobiliers à la page 6). Le 12 Novembre 2013, la Société concluait un partenariat avec LeoNovus Inc. («LeoNovus") pour exploiter les produits et services de LeoNovus dans l'industrie hôtelière. DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS Gestion d actifs Le 4 janvier 2012, la Société, par l'intermédiaire d'une filiale en propriété exclusive nouvellement constituée, 360 VOX Asset Management Inc., concluait un contrat de gestion d'actifs de cinq ans sur un portefeuille d'hôtels détenus par des filiales d'ivanhoé Cambridge. Les propriétés qui étaient à l'origine sous gestion sont le Fairmont Vancouver (Vancouver, C.-B.), le Fairmont Empress (Victoria, C.-B.), le Fairmont Royal York (Toronto, Ontario), le Fairmont Château Laurier (Ottawa, Ontario), le Fairmont Le Reine Elizabeth (Montréal, Québec), le Hilton Downtown Fairmont Olympic (Seattle, Washington), le Fairmont Washington (Washington, DC), le Fairmont Royal Pavilion (Saint-James, Barbade), le Hilton Airport (Toronto, Ontario), et le Hilton Downtown (Toronto, Ontario). Hôtellerie Le 13 mai 2013, la Société concluait une série d'ententes définitives avec les membres d Enchantment Group, en vertu de laquelle, entre autres choses, la Société, indirectement: o gérera Enchantment Resort, Mii amo et le Tides Inn pour une durée initiale de 12 ans; o faisait l acquisition d une licence exclusive pour utiliser les marques «Enchantment» et «Mii amo" et les marques associées dans le cadre de l'exploitation, le marketing et la promotion des stations spa de destination de première niveau; o préparera un plan de redéveloppement du Tides Inn; et o acquérait une option conditionnelle d acquisition d une participation dans le Tides Resort and Tides Inn. Mark Grenoble, fondateur d Enchantment Group, a rejoint l'équipe de haute direction de la Société et dirigera la division hôtelière de la Société. Rapport de gestion Page 3 de 20

4 La contrepartie pour ces transactions inclus $ en espèces et parts ordinaires de 360 VOX avec une obligation future d'émettre des actions ordinaires supplémentaires de 360 VOX à la hauteur de $ si l'option conditionnelle n'est pas exercée et d assumer 50% des pertes du Tides pour une période maximale de trois ans à compter du 13 Novembre Partenariat technologique pour le marché de l'hôtellerie Le 12 Novembre 2013, la Société concluait un partenariat avec LeoNovus Inc. («LeoNovus") pour exploiter les produits et services de LeoNovus dans l'industrie de l'hôtellerie. Le produit LeoNovus offre une gamme complète d info-divertissement dans les chambres et s'appuie sur les technologies de traitement propriétaires Dark Core de LeoNovus pour optimiser un réseau interne afin d'ajouter de nouvelles sources de revenus de services de cloud computing. RÉSULTATS Gestion hôtelière et d'actifs Neuf mois clos le 30 septembre 2013 '30 septembre 2012 Revenus du secteur $ 5,200,532 $ 5,005,201 % des revenus totaux de l'entreprise 10% 78% Dépenses d'exploitation (2,084,788) (1,641,412) % des revenus du secteur 40% 33% Profit du secteur isolable (EBITDA) 3,115,744 3,363,789 % des revenus du secteur 60% 67% * E (L) BITDA = bénéfice (perte) avant intérêts, impôts et taxes et amortissement Les revenus d hôtellerie et de gestion d'actifs ont augmenté en raison des accords de gestion hôtelière conclus en mai Bien que le chiffre d'affaires ait légèrement augmenté, les dépenses totales d'exploitation ont augmenté en raison des coûts de démarrage de l'acquisition de la division hôtelière et de l'augmentation des frais salariaux. Les résultats de 2013 sont plus représentatifs des résultats sectoriels réels. VENTES ET MARKETING Au travers de ses filiales en propriété exclusive, la Société opère Sotheby s International Realty Canada, Sotheby s International Realty Québec et Blueprint Global Marketing. La Société est impliquée dans le listing, la commercialisation et la vente de biens immobiliers, y compris, mais sans s'y limiter, les ventes et le marketing de condominiums, de maisons en rangées et détachées, de développements de condominiums et de propriétés de villégiature, tant sur le marché de la revente résidentielle que sur des projets autonomes. Blueprint Global Marketing commercialise également l'immobilier à l international, en collaboration avec les bureaux franchisés à travers le monde de Sotheby s International Realty pour aider à la cotation et la vente des projets internationaux. CHRONOLOGIE Le 15 Novembre 2012, la Société annonçait l'acquisition de Sotheby s International Realty Canada. Au cours de la période, la Société concluait un certain nombre d accords exclusifs d'inscriptions et de commercialisation pour des développements à grande échelle au Canada, comprenant plus de 1100 propriétés à vendre. Le 6 Septembre 2013, la Société incorporait 1744 Global Services Inc. pour fournir des services de gestion immobilière. DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS Sotheby s International Realty Canada Le 15 novembre 2012, la Société annonçait l acquisition d un groupe de sociétés immobilières au Canada connues sous les noms de Sotheby s International Realty Canada, Sotheby s International Realty Québec et Blueprint Global Marketing (collectivement, les «entités de Sotheby s»). Rapport de gestion Page 4 de 20

5 Conformément aux modalités d'une convention définitive d'achat d'actions, la Société a acquis les activités d exploitation de Sotheby s International Realty Canada et possède Blueprint Global Marketing Ltd, Blueprint Real Estate Project Marketing India Private Limited et Blueprint Global Marketing Inc. Selon les termes de l'accord d'achat d'actions, les vendeurs ont reçu en contrepartie: o $ CAD en espèces, sous réserve de certains ajustements de fonds de roulement à être calculés en date du 31 mars 2013, dont une partie a été placée sous séquestre à la clôture à des fins de fonds de roulement et d'indemnisation. L'ajustement final du fonds de roulement s'élève à $ et a été payé après le 30 juin 2013; o millions d actions ordinaires Catégorie A de la Société, dont les actions ordinaires sont assujetties à un accord de lock-up pour jusqu'à 12 mois; et, o après la clôture, $ CAD en espèces et 10.5 millions d'actions ordinaires Catégorie A de la Société sous forme de paiements earn-out basés sur le bénéfice net de Sotheby s International Realty Canada et Sotheby s International Realty Québec répondant à certains seuils pour l'exercice 2013 et Dans le cadre de la clôture de la transaction, la Société a conclu des ententes d'emploi et de non-concurrence avec Ross McCredie et d'autres cadres supérieurs des entreprises acquises, et des accords de non-concurrence avec certains des autres vendeurs et leurs mandants. Ross McCredie est le fondateur et président et chef de la direction du groupe d'entreprises, responsable de l'orientation stratégique globale, la gestion des ventes et de la coordination de Sotheby's International Realty Canada, Sotheby s International Realty Québec et les plates-formes de service à la clientèle de Global Marketing Blueprint. Conformément aux termes du contrat d'emploi de Ross McCredie, Ross a été nommé chef de l'exploitation de la Société et a été nommé au conseil d'administration de la Société. À la clôture, la Société s'est engagée à indemniser certains garants dans le respect des obligations découlant des accords de franchise de Sotheby s International Realty Canada et Québec. Accords de d inscriptions et de commercialisation Pendant la période au 25 Novembre 2013, la Société concluait un certain nombre accords exclusifs d'inscriptions et de commercialisation pour vendre et commercialiser plus de 1100 propriétés à Niagara On The Lake, Toronto et Québec. Services de gestion de patrimoine Le 6 Septembre 2013, la Société incorporait 1744 Global Services Inc. («1744») pour fournir des services de gestion de patrimoine comprenant gestion immobilière, de services financiers, d assurances et d'actifs tangibles devrait être lancée début RÉSULTATS Ventes et marketing Neuf mois clos le 30 septembre septembre 2012 Revenus du secteur $ 45,376,629 $ - % des revenus totaux de l'entreprise 86% 0% Commissions et autres coûts reliés aux agents (34,739,804) - % des revenus du secteur 77% 0% Dépenses d'exploitation (7,754,660) - % des revenus du secteur 17% 0% Profit du secteur isolable (EBITDA) 2,882,165 - % des revenus du secteur 6% 0% Le département de ventes et marketing a été acquis en octobre Les résultats globalement positifs s expliquent par les revenus tirés de la vente et la commercialisation de développements à grande échelle. Rapport de gestion Page 5 de 20

6 DÉVELOPPEMENTS IMMOBILIERS Au travers de ses filiales en propriété exclusive, 360 VOX Developments Inc., et 360 VOX (France) Inc., la Société détient une participation de 45% dans Sotarbat 360, une entité française établie pour le développement d'une station de villégiature ski-aux-pieds à Edenarc En outre, à travers sa filiale à 360 VOX (Croatie) Inc., la Société a avancé des fonds à First Bay Resort Limited (Malte) et Clearpoint Resort Limited (Malte) pour financer le développement de deux projets en Croatie. CHRONOLOGIE Le premier octobre 2011, la Société faisait l acquisition d une participation de 100% dans 360 VOX Developments Inc. Le 26 octobre 2011, la Société convenait d'avancer des fonds pour deux stations croates. Le 3 juillet 2012, la Société faisait l acquisition des actions en circulation de 360 VOX (France) Inc. n'appartenant pas à la Société, pour une contrepartie dont actions ordinaires de catégorie A et bons de souscription d'actions ordinaires de classe A. Suite à cette transaction, la Société détient maintenant une participation directe de 45% (participation nette de 36% auparavant) dans Sotarbat 360 SA. Le 27 juin 2012 et 19 octobre 2012, la Société convenait d'avancer des fonds supplémentaires aux domaines skiables de Croatie aux mêmes conditions que le financement annoncé le 26 octobre Le 31 novembre 2012, la Société complétait l'acquisition d'un prêt garanti exceptionnel à Clear Point Resort Limited de Mosaic Finance (Luxembourg) SARL. En mai et juin 2013, la Société convenait d'avancer des fonds supplémentaires pour les stations croates aux mêmes conditions que les financements annoncés précédemment. Le 19 Septembre 2013, la Société concluait un accord de design urbain et de plan directeur avec Beijing Chief Orient Investment Management Co. Ltd. pour fournir des services de conception, des services de plan directeur et une analyse économique pour un nouveau développement communautaire dans le comté de Miyun, à Pékin. Le 24 Septembre 2013, la Société, Paragon Development Ltd et Dundee Corporation signaient certains accords pour concevoir, développer et exploiter un complexe urbain de calibre mondial de ~ $ 535 millions adjacent au B.C. Place Stadium de Vancouver. DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS 360 VOX France Le 3 juillet 2012, la Société faisait l acquisition des actions en circulation de 360 VOX (France) Inc., n'appartenant pas à la Société. Conformément aux modalités de l'entente d'achat d'actions, la contrepartie transférée dans le cadre de l'acquisition s'établissait comme suit: o actions ordinaires de la Société; o bons de souscription ordinaires de Catégorie A à 0.20 $ CAD par action, exerçables jusqu'au cinquième anniversaire de la clôture et dévolues sur une période de trois ans suivant la clôture. o En plus de la contrepartie transférée, la Société concluait une entente de consultation avec l'ancien propriétaire des actions émises et mettait en circulation options sur actions à son mandant. Avances au complexe croate Conformément aux termes des accords de prêt, la Société, à travers sa filiale en propriété exclusive 360 VOX (Croatie) Inc., acceptait de prêter à First Bay Resorts Limited (Malta) et Clearpoint Resort Limited (Malta) (collectivement les Sociétés de villégiature), l équivalent de en dollars canadiens au taux préférentiel canadien majoré de 4%. Les prêts sont garantis par Dalmi d.o.o. par un engagement de ses actifs et des garanties à recours limité des actionnaires de Dalmi d.o.o. qui ont promis leurs actions. Le 27 juin 2012, la Société acceptait de prêter des sommes supplémentaires à First Bay Resort Limited pour l'équivalent en dollars canadiens de aux mêmes conditions que les montants précédemment prêtés. Le 19 octobre 2012, la Société acceptait de prêter des sommes supplémentaires à First Bay Resort Limited et Clearpoint Resort Limited pour l'équivalent en dollars canadiens de et 396,154, respectivement, aux mêmes termes et conditions que les prêts déjà annoncés le 26 Rapport de gestion Page 6 de 20

7 octobre 2011 et l'extension du 27 juin Les montants supplémentaires prêtés en vertu de ces contrats de prêts seront prêtés à l'entière discrétion de la Société. Le 7 novembre 2012, $ CAD ( ) et $ CAD ( ) étaient avancés à First Bay Resort and Clear Point Resort, respectivement, dans le cadre des montants supplémentaires convenus. Le 27 mai 2013, le 28 mai 2013 et le 28 juin 2013, $ CAD, $ CAD et $ CAD étaient avancés à First Bay Resorts Limited, dans le cadre de ces politiques supplémentaires. Dans le cadre de la conclusion des accords de prêt, les Sociétés de villégiature et leurs filiales, d une part, et Dalmi d.o.o. et ses actionnaires d autre part, ont accepté de donner accès à la Société aux renseignements sur les Sociétés de villégiature et leurs filiales, sur leurs éléments d actifs et leurs activités, ainsi que des engagements d'exclusivité en faveur de la Société, notamment des engagements de ne pas solliciter ou fournir des renseignements à toute autre personne et de mettre fin à toute discussion en cours à l'égard de toute éventuelle acquisition ou partenariat stratégique impliquant les Sociétés de villégiature ou leurs filiales. En plus de la sûreté et des garanties existantes, une filiale indirecte en propriété exclusive de First Bay Resorts Limited garantira les obligations de First Bay Resort Limited en vertu du prêt et accordera une hypothèque en faveur de la Société de biens immobiliers appartenant et biens devant être acquis au moyen du produit des avances supplémentaires. Les accords de prêt comportent les clauses usuelles ainsi que des représentations et garanties de la part des Sociétés de villégiature. Les avances ainsi que les intérêts afférents sont remboursables 90 jours suivant l'avis de la Société à l'emprunteur concerné qu'il a décidé de ne pas procéder à tout nouvel investissement dans les Entreprises de villégiature, et les prêts peuvent être remboursés par l emprunteur à tout moment, en totalité ou en partie. Si la Société décide d aller de l avant, le montant en principal des prêts sera converti en actions dans les Entreprises de villégiature, selon des modalités pouvant être convenues entre la Société et Entreprises de villégiature dans le cadre d'un tel investissement. Les prêts sont également remboursables en cas de défaut, y compris une clause de défaut croisé. Le 21 novembre 2012, la Société, par l'entremise de sa filiale en propriété exclusive 360 VOX (Croatie) Inc. concluait une entente avec, entre autres, Mosaic Finance (Luxembourg) SARL («Mosaic») pour l'achat de ses prêts garantis en circulation de Clearpoint Resort doo (Croatie) («Clearpoint Resort») et de ses filiales à l'égard de la station de villégiature en développement par Clearpoint Resort sur plus de m2 à Cavtat, en Croatie, près de Dubrovnik (la «Station de villégiature en développement»). Le prix d'achat des prêts était de Le montant principal impayé des prêts s'élevait à environ Les prêts sont garantis par les trois propriétés à proximité de Dubrovnik (les "Propriétés"), détenues par Clearpoint Resort et relatives à l'aménagement de la Station de villégiature en développement. Dans le cadre de l'achat, 360 VOX (Croatie) Inc. a acquis la totalité des droits et obligations de Mosaic découlant du prêt et des accords liés à la sécurité, et a été enregistré comme un nouveau créancier hypothécaire à l'égard des Propriétés. Comté de Miyun, Pékin Le 26 Septembre 2013, la Société concluait un accord de design urbain et de plan directeur avec Beijing Chief Orient Investment Management Co. Ltd. Selon les termes de l'accord définitif, 360 VOX fourniront, entre autres, des services de conception, des services de plan directeur et des services d analyse économique pour un nouveau développement communautaire dans le comté de Miyun, Pékin. Cette communauté devrait accueillir plus de personnes y vivant, y travaillant, y étudiant et en formation. Les premiers services comprendront la création d'une vision pour un Plan directeur de développement du complexe, et la préparation d'un plan directeur pour des quartiers urbains, un parc scientifique et technologique, un projet de résidences-services, un parc éducatif, un complexe sportif et récréatif, des zones commerciales et résidentielles, un hôtel et centre de conférences, des équipements touristiques et de l'immobilier de luxe. Vancouver urban resort Le 24 Septembre 2013, la Société, Paragon Development Ltd («Paragon») et Dundee Corporation («Dundee») signaient certains accords, en attente d'approbation réglementaire requise, pour concevoir, développer et exploiter un complexe urbain de calibre mondial de ~ $ 535 millions, adjacent au B.C. Place Stadium. Le nouveau développement comprendra deux hôtels de villégiature de luxe, un centre de conférences, des restaurants, des commerces et une nouveau site pour le Casino existant Edgewater, compatible avec l'approbation de modification de zonage de la ville de Vancouver à l'automne Le complexe devrait ouvrir ses portes fin Rapport de gestion Page 7 de 20

8 Dundee, principal actionnaire de la Société, se chargera du financement, tandis que la Société sera responsable de la gestion, la construction et le développement du complexe de villégiature urbain. Paragon fournira son expertise en matière de jeu et développera une combinaison optimale d'équipements et de services pour le nouveau complexe. Ce nouveau développement de villégiature urbain d'environ pieds carrés permettra de créer emplois nouveaux et permanents liés à l'exploitation des hôtels, du centre de conférence, des restaurants, du centre de fitness, du spa et des autres installations et services. Le travail de construction et de développement permettra également de créer environ 4500 emplois locaux. Une fois ouverte, la nouvelle installation générera environ 180M $ environ par an pour l'économie locale. Ceci sera complémenté par des dépenses touristiques annuelles estimées à $ 87M générées horssite. Le nouveau complexe urbain multi-usage créera, pour la communauté et les visiteurs, une rue animée et un espace de rassemblement en plein air vibrant, de même que des correspondances pratiques entre Yaletown, BC Place et le centre-ville de Vancouver, par l'amélioration des allées piétonnières. Ce sera la première et seule station urbaine de l'ouest canadien adjacente à un stade - BC Place, comprenant hôtel, restaurant, lounge et espace de rencontres. Ceci contribuera à créer un centre de divertissement urbain pour les résidents locaux et les visiteurs, maximisera le potentiel événementiel du nouveau BC Place Stadium, et générera des avantages économiques à long terme pour la ville et la province grâce aux opportunités de construction, d'hôtellerie et de divertissement, de tourisme et des congrès. (Proposed Vancouver Urban Resort High Level Economic Impact Assessment, Deloitte, Septembre 2013). Le complexe sera construit sur un terrain appartenant à B.C.Pavilion Corporation («PavCo»). En Mars 2013, Paragon et PavCo signaient un accord de direction de développement et proposaient un bail foncier décrivant les modalités du développement, y compris un terme de 70 ans et un taux de location annuel de 3 millions de dollars selon l'ampleur et la configuration du projet en cours. PROJETS EN COURS Le tableau suivant illustre la principale propriété de la Société actuellement en cours d aménagement ainsi que les coûts totaux estimés de construction (excluant les coûts de financement) de chaque propriété à pleine capacité: Propriété Edenarc 1800, France Urban Resort, Vancouver, BC Superficie Plan d aménagement du site (m²) / (p²) / Développement «skis-aux-pieds» totalisant environ 325 unités dans le domaine skiable de Edenarc 1800 de la région de Savoie des Alpes françaises. Adjacente à un terrain de golf de 18 trous, cette station offrira un service 4 étoiles. La moyenne des prix de vente brut à ce jour sur la Phase 1 et la Phase 2 du projet a été d'environ euros / m / Le développement comprendra deux hôtels de villégiature de luxe. un centre de conférence, des restaurants, des commerces et un nouveau site pour le Casino existant Edgewater compatible avec l'approbation de modification de zonage de la ville de Vancouver à l'automne Le complexe devrait ouvrir ses portes fin Coût total estimé de construction à pleine capacité $120 millions (85 millions d euros) $535 millions Rapport de gestion Page 8 de 20

9 Clearpoint Resort, Croatie / Développement, avec plan directeur en 8 phases, d un complexe 5 étoiles villégiature/ résidentiel/marina sur la côte sud de la Dalmatie. Le site comprendra un hôtel-boutique 5 étoiles de 89 chambres, des villas, des maisons de ville et des appartements, ainsi qu'un restaurant et des services, pour un hébergement total de 314 unités se déployant sur 5 années. $185 millions (140 millions d euros) RÉSULTATS Développements immobiliers Neuf mois clos le 30 septembre septembre 2012 Revenus du secteur $ 2,295,308 $ 1,376,897 % des revenus du secteur 4% 22% Dépenses d'exploitation (2,725,631) (1,880,933) % des revenus du secteur 119% 137% Perte du secteur isolable (EBITDA) (430,323) (504,036) % des revenus du secteur -19% -37% En plus d Edenarc 1800, les recettes en développement immobilier sont en grande partie tirées des projets de rénovation dans les hôtels gérés par la Société. Le chiffre d'affaires est plus élevé cette année en raison de l'augmentation des dépenses par les propriétaires d'hôtels dans leurs rénovations. La société tire un pourcentage des coûts sur les projets de rénovation. Les charges d'exploitation sur ces projets ne correspondent pas nécessairement aux flux de revenus car plus de dépenses sont encourues pour lancer les projets, ce qui entraîne des frais d'exploitation plus élevés au début des projets. Il est prévu que les dépenses d'exploitation atteindront les estimations budgétaires en cours de projets. DÉVELOPPEMENTS À CUBA Wilton Properties Ltd («Wilton»), filiale en propriété exclusive de la Société, a conclu un accord de coentreprise avec un organisme du gouvernement cubain afin de développer un certain nombre de propriétés hôtelières spécifiques à Cuba (la «Convention de développement»). La Convention de développement prévoit la construction de onze hôtels et développements immobiliers sur quatre sites différents et, pour deux des sites proposés, la construction ou l'acquisition et l'exploitation de grandes installations touristiques et récréatives additionnelles. Conformément à la Convention de développement, Wilton détient actuellement 60% de Vancuba Holdings SA («Vancuba»), la société-mère de joint-venture qui entreprend les activités couvertes par la Convention de développement. À ce jour, grâce à leur quote-part de 30% actuellement dans Bellavista Resorts SA («Bellavista»), Wilton et Vancuba ont acquis les droits fonciers pour l'un des sites proposés en vertu d'un bail à long terme avec le gouvernement cubain. La quote-part de Wilton va augmenter jusqu'à 50% selon un investissement correspondant du gouvernement cubain. La durée du bail est de 50 ans commençant à la date initiale de l'exploitation du projet d'hôtel, avec une option de renouvellement pour une période de 25 ans. Selon les termes de ces accords de jointventure, une fois que Wilton aura investi des dépenses de développement de S pour le projet Monte Barreto, Wilton sera responsable de 50 % des frais additionnels de tous ses projets en cours à Cuba, ceci afin d arriver au niveau de contribution fourni par son partenaire en joint-venture Gran Caribe. Wilton, à travers ses coentreprises Bellavista et Vancuba, a investi $ comptabilisés dans le cadre de sa part de 50 % des $ Le total des actifs cubains de la Société représentent 10% de l'actif total de la Société. Ces actifs ne génèrent actuellement pas de revenus. Ces actifs vont générer des revenus suivant la capacité de la Société à obtenir du financement et de recevoir les approbations nécessaires du gouvernement cubain. CHRONOLOGIE Le 31 décembre 2012, la Société comptabilisait une provision pour dépréciation de $ relatives à certains surcoûts liés à Monte Barreto en raison de retards dans l'obtention de financement. Les coûts capitalisés dans les coentreprises de la Société Bellavista et Vancuba liés à ce projet ne sont pas altérés car la juste valeur estimative de ces placements se rapproche de leur valeur comptable. Rapport de gestion Page 9 de 20

10 PROJETS EN COURS Monte Barreto Monte Barreto est la dernière propriété d envergure en bord de mer à Miramar, premier quartier commercial et d affaires de La Havane. Le complexe représentera l'un des plus grands projets d'hôtels en voie de développement dans les Caraïbes, avec un hôtel-suites de luxe comprenant environ 716 suites, de même que des commerces au détail et un centre de conférences, le tout conçu aux codes et normes occidentaux. Le coût total de la propriété, qui se déploie sur m2, est estimé à $175 millions. Jibacoa Jibacoa est un centre de villégiature de destination bord de mer situé à 45 minutes de 2 aéroports internationaux et comprenant six hôtels, 45 trous de golf et villas autonomes. Ce développement durable comprendra également un grand port de plaisance d environ 300 places et des boutiques commerciales, des restaurants et des bars. Le coût total de la propriété, qui se déploie sur m2, est estimé à $1 milliard. Cayo Largo Réputé comme l'un des meilleurs sites de plongée au monde, Cayo Largo comprend la construction d'un hôtel de villégiature tout compris et de villas autonomes totalisant environ 400 unités. Ce site possède l'infrastructure nécessaire pour soutenir un développement de tourisme durable, y compris un aéroport international. Le coût total de la propriété, qui se déploie sur m2, est estimé à $100 millions. RÉSULTATS Neuf mois clos le Développements à Cuba 30 septembre septembre 2012 Revenus du secteur $ - $ - % des revenus totaux de l'entreprise 0% 0% Dépenses d'exploitation (899,839) (79,325) % des revenus du secteur n/a n/a Perte du secteur isolable (EBITDA) (899,839) (79,325) % des revenus du secteur n/a n/a La Société fait du développement à Cuba depuis un certain nombre d'années. Jusqu'en 2012, les coûts de développement furent capitalisés au bilan. Tel qu indiqué ci-dessus, la Société a radié en 2012 la plupart des coûts de développement et passé en charge les coûts futurs, ce qui explique les charges d'exploitation par rapport à La Société n'a pas encore gagné de revenus de ses développements à Cuba. AFFAIRES CORPORATIVES CHRONOLOGIE Le 15 novembre 2012, le conseil d'administration de la Société approuvait pour certains dirigeants de la Société, un nouveau régime incitatif à long terme («RILT») et la délivrance de certaines options sur actions et d unités d'actions restreintes et/ou en différé. Le 26 avril 2013, la Société annonçait la clôture d'un placement privé de débentures convertibles. Le 13 mai 2013, le conseil d'administration de la Société approuvait l'émission d'options supplémentaires à un agent de la Société. Le 28 Août 2013, la Société faisait l acquisition de la revue International Architecture and Design, de Global Luxury Publishing Group Inc. Le 26 Septembre 2013, les actionnaires de la Société approuvaient le nouveau RILT, les options d achat d actions et les unités d'actions assujetties émises à certains dirigeants de la Société, tel qu approuvé par le Conseil d'administration le 15 novembre En Octobre 2013, l administration de la Société décidait de changer la monnaie de présentation des états financiers de la Société, de dollars américains en dollars canadiens afin de mieux refléter le marché dans lequel la Société intervient. Ainsi, les états financiers de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2013 avec les chiffres correspondants au 31 Décembre 2012 seront présentés en dollars canadiens. Rapport de gestion Page 10 de 20

11 DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS RILT Le 15 novembre 2012, le conseil d'administration de la Société attribuait à certains administrateurs, dirigeants et employés de la Société un total de options à un prix d'exercice de 0.20 $ CAD pour être exercées, en versements sensiblement égaux tous les six mois à compter de la Date et ayant une durée de 10 ans. En outre, le conseil d'administration a octroyé à certains administrateurs, dirigeants et employés de la Société de la Société: o un total de options à un prix d'exercice de 0.20 $ CAD, à être dévolues seulement si certains objectifs de rendement sont atteints et ayant une durée de 10 ans, dont 11,5 millions d'options ont été émises à l atteinte des objectifs de rendement de ces options; et o un total de unités d'actions restreintes et/ou en différées, dont chacune représente le droit de recevoir des espèces et/ou des actions ordinaires de catégorie A de la Société (au gré de la Société) égales au prix du marché d'une action ordinaire de Catégorie A au moment du règlement, et à être dévolues conformément à un calendrier d'acquisition à être mis en œuvre par la Société. o Le 26 septembre 2013, les actionnaires de la Société approuvaient les émissions. Débentures convertibles Le 26 avril, 2013, la Société annonçait la fermeture d un placement privé (le «Placement»), qui consistait en l'émission de unités de titres de la Société (chacune, une "Unité") à un prix de 1000 $ l Unité pour un produit brut total de 9,5 millions de dollars. Dundee Securities Ltd. (le «Placeur pour compte» a agi à titre de placeur pour compte pour effectuer le placement pour le compte de la Société. Chaque Unité comprend une débenture convertible non garantie (la «Débenture») de la Société d un montant en capital de 1000 $ et 2380 bons de souscription d'actions ordinaires (chacun, un Bon de souscription»), chaque Bon de souscription permettant à son détenteur d'acheter une action ordinaire de la Société (une «Action ordinaire») à un prix d'exercice de 0,30 $ par Action ordinaire pour une période de 36 mois à compter de la clôture, sous réserve de l'obtention de toutes les approbations réglementaires et des actionnaires préalablement requises. Les Débentures porteront intérêt au taux de 7,5% par an, payables semi-annuellement, et viendront à échéance et exigibles à la date qui suit de cinq ans la date d'émission (la «Date d'échéance»). Sous réserve de l'obtention des approbations réglementaires et des actionnaires préalablement requises, le montant en capital des Débentures sera convertible à la Date d'échéance ou avant (ou le jour ouvrable immédiatement précédant la date fixée pour le rachat, tel que décrit cidessous), au gré du détenteur, en actions ordinaires de la Société (chacune, une «Action») à un taux de conversion de 0,21 $ par Action (le «Prix de conversion»), sous réserve d'ajustement en cas de survenance de certains événements. Dans le cas d'une opération de changement de contrôle, la Société doit soit acheter les Débentures alors en circulation ou encore les convertir en Actions à un Prix de conversion ajusté. À compter du troisième anniversaire de la date d'émission, les Débentures seront rachetables au gré de la Société, à condition que le prix de clôture moyen pondéré des Actions au cours des 20 jours de bourse consécutifs se terminant cinq jours de bourse précédant la date à laquelle l'avis de rachat est donné ne soit pas inférieur à 130% du Prix de conversion. Sous réserve de certaines restrictions, la Société a la possibilité de s'acquitter de son obligation de rembourser le montant en capital des Débentures, en tout ou en partie, due au rachat ou à l'échéance en Actions. Dans le cadre du Placement, le Placeur pour compte a reçu une commission en espèces égale à 5% du produit brut tiré du Placement. Les Débentures et les Actions, Bons de souscription et Actions par Bons de souscription seront assujettis à une période de détention expirant quatre mois et un jour à compter de la date d émission des Débentures. Dundee Corporation, qui est propriétaire véritable d'environ 18% des actions ordinaires Catégorie A en circulation de la Société, a acheté 8800 Unités aux termes du Placement. Le président et chef de la direction de Dundee Corporation, M. Ned Goodman, est également administrateur de 360 VOX et le Placeur pour compte est une filiale en propriété exclusive de Dundee Corporation. Options Le 13 mai 2013, le conseil d'administration de la Société octroyait, à un dirigeant de la Société, un total d un million d options à un prix d'exercice de 0.25 $ CAD avec un terme de 3 ans, et exerçables en versements égaux tous les six mois à compter de la date d'attribution. De plus, options avec le même prix d'exercice, de durée et de conditions d acquisition seront accordées par la Société à l'agent si certains objectifs de rendement sont atteints à la fin de l'exercice. Rapport de gestion Page 11 de 20

12 RÉSULTATS Entreprise Neuf mois clos le 30 septembre septembre 2012 Revenus du secteur $ 74,892 $ 4,790 % des revenus totaux de l'entreprise 0% 0% Dépenses d'exploitation (4,983,879) (3,641,654) % des revenus du secteur n/a n/a Perte du secteur isolable (EBITDA) (4,908,987) (3,636,864) % des revenus du secteur n/a n/a Les coûts d entreprise sont constitués principalement de frais de siège social engagés par la société mère pour superviser les opérations des différents segments. En outre, d'importants coûts de diligence raisonnable et frais de déplacement sont engagés pour développer ses activités existantes, ou pour se procurer de nouvelles transactions bénéfiques à la croissance à long terme de la Société. PRIORITÉS STRATÉGIQUES La croissance future de la Société dépend en grande partie de l'économie mondiale ainsi que de facteurs politiques externes. La direction estime que la demande pour une vaste expertise dans divers marchés mondiaux et la disponibilité de développements immobiliers de haute qualité ajoutera à la croissance de la Société. Nous restons concentrés sur les priorités stratégiques suivantes: Poursuivre, organiquement et par le biais de cibles d'acquisition potentielles, la croissance de la marque Sotheby s International Realty au Canada; Valoriser les propriétés gérées et les propriétés en développement de la Société par la planification d ensemble, l optimisation des droits, l'optimisation de la conception des bâtiments, la construction et l aménagement, et les services de gestion; Gérer prudemment le capital, y compris l acquisition du financement ultérieur pour le développement et la construction; Élargir la plate-forme d'affaires de la Société par l addition de propriétés destinées au développement et/ou par la mise en place d'entreprises connexes telles qu exploitations hôtelières et contrats de gestion d'actifs; et, La Société se concentre sur des marchés à fort potentiel qui promettent un rendement supérieur à celui du marché. Ces occasions comprendront le développement de nouveaux sites, le réaménagement d hôtels existants et d autres infrastructures touristiques dans les marchés émergents, la gestion d actifs en difficulté ainsi que d autres destinations mondiales à haut potentiel de rendement sur l investissement. PRINCIPAUX INDICATEURS DE PERFORMANCE En ce qui a trait au rendement financier futur anticipé de la Société, la direction estime que les éléments suivants sont des facteurs importants: La capacité de faire croître la marque Sotheby s International Realty à la fois par la plate-forme de courtage et par la plateforme ventes et marketing pour les développements à grande échelle; La capacité d améliorer la valeur des propriétés grâce à l'optimisation des droits et des permis de zonage; La capacité de gérer, sur une base verticale, des fichiers complexes d aménagement à grande échelle. Ces développements exigent normalement que les propriétaires engagent de multiples sociétés de conseil ce qui, intrinsèquement, requière plus de temps et de déboursés au cours des étapes d'analyse et d'exécution. Au niveau des coûts, les expertises intégrées de la Société permettent la mise en place, de façon très concurrentielle et rentable, de solutions rapides et efficaces, et ce tant pour le règlement des portefeuilles d'actifs en difficulté que pour les grands projets d aménagement; Rapport de gestion Page 12 de 20

13 La capacité de hausser le rendement au niveau de l exploitation, à maximiser les revenus d'exploitation et à entraîner la rentabilité en analysant le marché de manière optimale. En ce qui a trait à la structuration et l'exécution de financements de projets et du règlement d actifs en difficulté, la Société possède une expertise du marché des capitaux; La capacité de se concentrer sur la maximisation des recettes en utilisant des stratégies de gestion du rendement qui tiennent compte des réalités uniques des marchés d aujourd hui ; et La capacité de contrôler ses coûts par la réalisation d'économies d'échelle et la gestion diligente des contrats de construction et de gestion. Nous croyons également que les facteurs clés de performance externes sont les suivants: La disponibilité de capitaux propres à un coût raisonnable; La disponibilité de capitaux d emprunt à un coût et dans des conditions favorables aux objectifs de la Société ; et La disponibilité de réelles opportunités de développement immobilier, de gestion d'actifs et de contrats de conseil ainsi que d'autres secteurs d'activité connexes qui s'inscrivent dans le plan stratégique de la Société. ANALYSE DES ÉTATS FINANCIERS ET INFORMATIONS ANNUELLES Neuf mois clos le 30 septembre 2013 Exercice terminé le 31 Exercice terminé le 31 décembre 2012 décembre 2011 Revenus $ 52,947,361 $ 14,806,301 $ 289,491 Commissions et autres coûts reliés aux agents $ (34,739,804) $ (5,054,729) $ - En % du chiffre d'affaires 66% 34% 0% Coûts d'exploitation $ (21,678,248) $ (21,371,012) $ (4,991,472) En % du chiffre d'affaires 41% -144% -1724% Bénéfice (perte) d'exploitation $ (3,470,691) $ (11,619,440) $ (4,701,981) En% du chiffre d'affaires 7% 78% 1624% E (L) BITDA** $ (241,240) $ (10,042,247) $ (4,587,593) E(L)BITDA par action - de base $ (0.001) $ (0.045) $ (0.024) Perte nette $ (3,129,720) $ (10,422,145) $ (4,657,600) Perte par action de base et diluée $ (0.012) $ (0.047) $ (0.030) Nombre moyen pondéré d'actions 266,088, ,092, ,325,918 Total de l'actif $ 50,246,307 $ 40,096,206 $ 21,989,893 Dettes à long terme $ 11,995,533 $ 3,958,091 $ 330,517 Total du passif $ 32,831,332 $ 20,984,332 $ 1,084,478 Équité $ 17,414,975 $ 19,111,874 $ 20,905,415 * De base et diluée par action - aucun ajustement n'est effectué pour la dilution des actions car l'effet serait anti-dilutif ** E(L) BITDA signifie recettes (perte) avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement PERTE NETTE La perte nette de la Société et la perte nette par action pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2013 étaient respectivement de $ et $0.012 (par action diluée), comparativement à une perte nette de $ et $0.007 (par action diluée) au cours de la même période en Voici un sommaire des résultats consolidés : Rapport de gestion Page 13 de 20

14 30 septembre septembre 2012 Note Revenus $ 52,947,361 $ 6,386,888 (1) Commissions et autres coûts reliés aux agents $ (34,739,804) $ - Coûts d'exploitation $ (21,678,248) $ (7,470,116) (2) Perte d'exploitation $ (3,470,691) $ (1,083,228) E (L) BITDA $ (241,240) $ (891,673) (3) Perte nette $ (3,129,720) $ (1,508,474) Perte par action - de base $ (0.012) $ (0.007) (1) L'augmentation de revenus s'explique par l acquisition de nouveaux secteurs d activité; pour plus de détails sur les modifications aux recettes, consultez les informations sectorielles ci-dessus, période par période. (2) L'augmentation de revenus s'explique par l acquisition de nouveaux secteurs d activité; pour plus de détails sur les modifications aux coûts d opération, période par période. (3) Perte avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement inclut les coûts d'acquisition et de diligence raisonnable liées à des montants de $ (30 septembre $ ). Exclure ces coûts aurait entraîné un EBITDA de $ (30 Septembre LBITDA $ ) Rapprochement de la perte d'exploitation et la perte nette selon les états financiers: 30 septembre septembre 2012 Perte d'exploitation $ (3,470,691) $ (1,083,228) Ajouter: charges d'amortissement $ 3,229, ,555 E (L) BITDA $ (241,240) (891,673) Moins: charges d'amortissement $ (3,229,451) (191,555) Produits financiers et autres $ (156,813) 101,651 Dépense (recouvrement) des Impôts sur les bénéfices $ 497,784 (526,897) Perte nette $ (3,129,720) $ (1,508,474) Changements dans les états de la situation financière: 30 septembre décembre 2012 % changement Notes Actifs à court terme $ 25,678,187 $ 16,209,797 58% (1) Actifs non courants 24,568,120 23,886,409 3% Total des actifs $ 50,246,307 $ 40,096,206 25% Passifs à court terme $ 20,835,799 $ 17,026,241 22% (2) Passifs non courants 11,995,533 3,958, % (3) Total des passifs $ 32,831,332 $ 20,984,332 56% Fonds de roulement $ 4,842,388 $ (816,444) -693% (4) Ratio de liquidités Capitaux propres $ 17,414,975 $ 19,111,874-9% Endettement (5) (1) L'augmentation des actifs à court terme est due aux fonds détenus en fiducie en attendant le règlement de ventes immobilières et de fonds provenant de l'émission des débentures convertibles. Rapport de gestion Page 14 de 20

15 (2) L'augmentation du passif est liée aux fonds détenus en fiducie décrits ci-dessus. (3) L'augmentation reflète le placement privé de débentures convertibles émis durant la période. (4) Les débentures convertibles ont un impact significatif sur la variation du fonds de roulement alors que les liquidités sont de nature à court terme, tandis que la dette est classée à long terme. (5) L augmentation du ratio d endettement résulte des débentures convertibles émises. CAPITAL-ACTIONS Au 25 novembre 2013, la Société avait actions ordinaires émises et en circulation. Les émissions d'actions importantes suivantes ont eu lieu au cours de la période: Comme il est précisé dans ce rapport de gestion, actions ordinaires catégorie A ont été émises à l'acquisition des droits de marque d'enchantement et pour l acquisition des conventions de gestion hôtelière. Pour des détails supplémentaires sur le capital-actions, prière de se référer à la note 21 des états financiers de la Société. SOMMAIRE DES RÉSULTATS TRIMESTRIELS Trimestre 3 Trimestre 2 Trimestre 1 Trimestre 4 Trimestre 3 Trimestre 2 Trimestre 1 Trimestre 4 Revenus $ 20,346,915 $ 18,765,783 $ 13,834,663 $ 7,067,567 $ 2,608,876 $ 1,679,763 $ 2,098,249 $ 289,491 Commissions et autres reliés aux agents $ (14,299,491) $ (12,784,910) $ (7,655,403) $ (3,702,883) $ - $ - $ - $ - En % du chiffre d'affaires -70% -68% -55% -52% 0% 0% 0% 0% Coûts d'exploitation $ (7,149,310) $ (7,251,575) $ (7,277,363) $ (13,900,896) $ (2,992,069) $ (2,512,430) $ (1,965,617) $ (2,758,947) En % du chiffre d'affaires -35% -39% -53% -197% -115% -150% -94% 953% Bénéfice (perte) d'exploitation $ (1,101,886) $ (1,270,702) $ (1,098,103) $ (10,536,212) $ (383,193) $ (832,667) $ 132,632 $ (2,469,456) En % du chiffre d'affaires 5% 7% 8% 149% 15% 50% 6% 853% E (L) BITDA $ (566,944) $ (526,149) $ 851,853 $ (10,706,206) $ 5,515 $ (769,285) $ 196,441 $ (2,390,084) E (L) BITDA par action - de base $ (0.002) $ (0.002) $ $ (0.048) $ $ (0.004) $ $ (0.013) Perte nette $ (962,854) $ (1,625,410) $ (541,456) $ (8,913,671) $ 76,369 $ (1,414,796) $ (170,047) $ (4,657,600) Perte par action de base et diluée $ (0.004) $ (0.006) $ (0.002) $ (0.040) $ $ (0.006) $ (0.001) $ (0.025) Nombre moyen pondéré d'actions 266,088, ,883, ,732, ,092, ,575, ,182, ,182, ,325,918 Total de l'actif $ (1,101,886) $ (1,270,702) $ (1,098,103) $ (10,536,212) $ (383,193) $ (832,667) $ 132,632 $ (2,469,456) Ajouter: charges d'amortissement $ 534,942 $ 744,553 $ 1,949,956 $ (169,994) $ 388,708 $ 63,382 $ 63,809 $ 79,372 E (L) BITDA $ (566,944) $ (526,149) $ 851,853 $ (10,706,206) $ 5,515 $ (769,285) $ 196,441 $ (2,390,084) Moins: charges d'amortissement $ (534,942) $ (744,553) $ (1,949,956) $ 169,994 $ (388,708) $ (63,382) $ (63,809) $ (79,372) Autres revenus (charges) $ 119,919 $ (399,981) $ 123,249 $ 1,129,637 $ 324,344 $ (225,385) $ 2,692 $ (2,188,144) Économie (charges) d'impôts sur perte $ 19,113 $ 45,273 $ 433,398 $ 492,904 $ 135,218 $ (356,744) $ (305,371) $ - Résultat net $ (962,854) $ (1,625,410) $ (541,456) $ (8,913,671) $ 76,369 $ (1,414,796) $ (170,047) $ (4,657,600) * Montants par action de base et diluée - Aucun ajustement n est effectué pour la dilution car l'effet serait d'anti-dilutif. LIQUIDITÉS Les fonds nets consacrés à des activités d'exploitation pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2013 étaient de $ , en hausse de la période.précédente en raison de l'augmentation des coûts liés aux frais juridiques et de consultation relatifs à l'acquisition et la diligence raisonnable, et aux frais de vente et de marketing. Rapport de gestion Page 15 de 20

16 Les fonds dépensés en activités d investissement pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2013 étaient de $ , en hausse de la précédente période principalement en raison des avances de prêts additionnelles aux stations de villégiature croates et du paiement conditionnel du fonds de roulement fait aux vendeurs de Sotheby s International Realty Canada. Au 30 septembre 2013, les passifs financiers de la Société viennent à échéance comme suit : Valeur comptable Flux de trésorerie contractuels 1 an 2 à 5 ans Plus de 5 ans Passifs financiers: Fournisseurs et autres créanciers $ 4,721,064 $ 4,721,064 $ 4,721,064 Responsabilité des fiducies $ 14,471,137 $ 14,471,137 $ 14,471,137 Passif éventuel earn-out $ 1,782,652 $ 3,900,000 $ 450,000 $ 3,450,000 Avances au franchiseur $ 525,364 $ 1,134,435 $ 172,267 $ 594,814 $ 367,354 Débentures convertibles $ 4,491,878 $ 3,097,527 $ 677,410 $ 2,420,117 $ - Passif dérivé $ 4,088,149 $ - $ - $ - $ - * La responsabilité fiduciaire est entièrement compensée par les fonds détenus en fiducie Pour une description détaillée des instruments financiers et risques connexes, prière de vous référer à la note 4 des états financiers. Les besoins principaux de liquidités pour les douze prochains mois sont pour: Financer les engagements contractuels à court-terme de la Société; Financer la croissance et l expansion de la division ventes et marketing de la Société; Financer les coûts de développement courants reliés à Clearpoint Resort et First Bay Resort; Financer les activités de contrôle préalable (due diligence) reliés à certaines acquisitions potentielles; et Financer les dépenses récurrentes, y compris les frais généraux et administratifs, et payer les fournisseurs et autres créditeurs d ici un an. Avec le placement privé de débentures convertibles annoncé le 26 avril 2013, la direction estime avoir suffisamment de liquidités pour répondre aux besoins pour les douze prochains mois. La construction du Monte Barreto nécessite l'approbation du budget de construction par la coentreprise et nécessitera des capitaux propres supplémentaires ou du financement de la dette. Historiquement, la Société a principalement financé ses opérations par la vente de titres de participation telles qu actions ordinaires et débentures convertibles. Pour l'avenir prévisible, la Société entend percevoir des recettes grâce à son contrat de gestion d'actifs, ses activités de développement et ses opérations ventes et marketing qui couvriront une partie importante des opérations. Cependant, la direction s'attend à ce que la Société continue de s'appuyer sur la vente de titres ou la recherche de financement par emprunt pour financer des activités à grande échelle reliées à ses projets de développement. Dans le but de générer des liquidités supplémentaires, la Société continue de poursuivre activement des projets hôteliers en partenariat capitaux/dette ainsi que des opportunités de gestion hôtelière. ENGAGEMENTS La Société s est engagée avec des parties non apparentées pour différents baux location-exploitation. Les loyers annuels minimums pour les cinq prochaines années sont estimés comme suit : Rapport de gestion Page 16 de 20

17 1 an $ ans > 5 ans ARRANGEMENTS HORS BILAN Durant les neuf mois terminés le 30 septembre 2013, hormis les contrats de location-exploitation pris en considération dans la section Engagements, la Société n'a conclu aucun arrangement hors bilan. TRANSACTIONS AVEC PARTIES LIÉES Le président du conseil d'administration de la Société est le président et chef de la direction de Dundee Corporation. Dundee Corporation détient environ 18% des actions ordinaires en circulation de la Société. En 2012, un administrateur de la Société est devenu dirigeant de la Société. Avant sa nomination, il a chargé des frais de consultation à travers une société de portefeuille. Des montants totalisant $ versés à cette société de portefeuille sont inclus dans les frais juridiques et de consultation pour l'année Le directeur est devenu un employé de la Société en Avril Pour la période se terminant le 30 septembre 2013, la Société a encouru un montant d intérêts de $ , dont rien n est payable au 30 septembre 2013 à Dundee Corporation relativement à la débenture convertible..en ce qui a trait aux montants versés et dus aux parties liées, veuillez vous référer à la note 18 des états financiers. RISQUES AND INCERTITUDES RISQUE FINANCIER La Société a réalisé des progrès significatifs dans l obtention de financement pour ses projets de développement, mais n a pas encore finalisé les conditions définitives et les ententes les reflétant. Rien ne garantit que ces termes, conditions et accords acceptables pour la Société soient complétés en temps opportun. DÉVELOPPEMENT IMMOBILIER La Société est exposée à plusieurs risques spécifiques à l'industrie, y compris l'incapacité d'obtenir des approbations de zonage ou des permis de construire ; les coûts de construction et d autres coûts de développement pourraient dépasser nos budgets; l'achèvement d un projet pourrait être retardé ; et les acheteurs pourraient annuler leurs contrats d'achat. De plus, il n'existe aucune garantie que les conditions du marché soutiendront telles que prévues nos activités de développement immobilier. La capacité d'obtenir du financement et des retards du gouvernement cubain en ce qui concerne les actifs connexes cubains augmentent le risque de dépréciation des frais de développement cubains capitalisés dans les états financiers. RISQUE LIÉ AU PAYS La situation financière de la Société et ses projets de développement peuvent être affectés par l'instabilité politique ou économique. Rapport de gestion Page 17 de 20

18 PRINCIPALES CONVENTIONS ET ESTIMATIONS COMPTABLES PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES La préparation des états financiers de la Société exige que la direction fasse des jugements, des estimations et des hypothèses qui influent sur les montants déclarés des actifs et des passifs, sur la présentation des actifs et des passifs éventuels à la date des états financiers, ainsi que sur les montants déclarés des produits et des charges pendant la période considérée. Les estimations de la Société sont basées sur l'expérience historique et sur diverses autres hypothèses supposées raisonnables dans les circonstances. Les jugements portés sur les valeurs comptables des actifs et des passifs, ainsi que sur les montants déclarés des revenus et des dépenses non-apparents à partir d'autres sources, sont le résultat de l'évaluation continue de ces estimations par la Société. Selon différentes hypothèses, les résultats réels peuvent différer de ces estimations. Ce qui suit résume les principales conventions comptables de la Société qui font appel aux meilleures hypothèses et estimations lors de la préparation de ses états financiers annuels. FRAIS DE DÉVELOPPEMENT Les coûts directs liés aux opportunités de développement ont été capitalisés au moment de leur engagement. Les coûts directs comprennent les services d'architecture, de conception et d'ingénierie, les études de marché et de faisabilité, les frais juridiques et les frais généraux directement attribuables aux projets de développement. Les coûts de développement ne sont pas amortis et sont comptabilisés au coût déduction faite des dépréciations cumulées. Une perte de valeur a été constatée en 2012 et 2005, voir note 10 des états financiers. CHANGEMENTS DANS LES CONVENTIONS COMPTABLES ET ADOPTION DE NOUVEAUX STANDARDS COMPTABLES Un certain nombre de nouvelles normes, amendements et de normes et interprétations ne sont pas encore en vigueur pour, et n'ont pas été appliquées dans la préparation des États financiers du 30 septembre Ces normes et interprétations sont les suivantes: IFRS 9, Instruments financiers Les actifs financiers seront classés dans l'une des deux catégories de la comptabilisation initiale: Les actifs financiers évalués au coût amorti; ou Les actifs financiers évalués à la juste valeur. IFRS 9 (2009) remplace les directives de la norme IAS 39, Instruments financiers: Comptabilisation et évaluation, sur le classement et l'évaluation des actifs financiers. La norme IAS 39 élimine les catégories existantes de détenus jusqu'à leur échéance, disponibles à la vente et aux prêts et créances. Les gains et les pertes résultant de la réévaluation des actifs financiers évalués à la juste valeur seront comptabilisées en bénéfice net, sauf pour un investissement dans un instrument de capitaux propres qui ne sont pas détenus à des fins de transaction, IFRS 9 (2010) prévoit, à la comptabilisation initiale, le choix irrévocable de présenter toutes les variations de juste valeur de l'investissement dans les autres éléments du résultat étendu (AERE). L'élection est disponible sur une base individuelle, action par action. Les montants présentés dans l AERE ne seront pas reclassés dans le bénéfice net à une date ultérieure. IFRS 9 (2010) a ajouté des directives aux IFRS 9 (2009) sur la classification et l'évaluation des passifs financiers, et cette orientation est conforme aux directives de la norme IAS 39, sauf tel que décrit ci-dessous. En vertu des IFRS 9 (2010), pour les passifs financiers évalués à la juste valeur selon l'option de juste valeur, les variations de juste valeur attribuables aux variations du risque de crédit seront reconnues dans les AERE, avec le reste de la variation comptabilisée en résultat net. Toutefois, si cette exigence crée ou agrandit une non-concordance comptable au résultat net, la variation totale de la juste valeur sera comptabilisée en résultat net. Les montants présentés dans les autres éléments ne seront pas reclassés dans le bénéfice net à une date ultérieure. IFRS 9 (2010) remplace la norme IFRS 9 (2009) et s'applique aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1er Janvier 2015, et ce, avec l'adoption anticipée est permise. La Société a l'intention d'adopter les IFRS 9 (2010) dans ses états financiers pour l'exercice ouvert à compter du 1er Janvier L'ampleur de l'impact n'a pas encore été déterminée. Rapport de gestion Page 18 de 20

19 Effectives à compter du 1er janvier 2013, les nouvelles normes suivantes ont été appliquées dans la préparation des états financiers de la Société: IFRS 10, États financiers consolidés IFRS 10 remplace les directives de la norme IAS 27, États financiers consolidés et individuels et SIC-12, Consolidation - Entités ad hoc («SPE»). IAS 27 (2008) devient IAS 27 (2011), États financiers individuels, uniquement pour faire avancer les exigences comptables en vigueur pour les états financiers distincts. IFRS 10 fournit un modèle unique à appliquer à l'analyse de contrôle pour toutes les entreprises détenues, y compris les entités qui sont actuellement des structures d'accueil dans le champ d'application de SIC-12. En outre, les procédures de consolidation sont reprises quasi intégralement à partir de la norme IAS 27 (2008). IFRS 10 remplace les directives de la norme IAS 27, États financiers consolidés et individuels et SIC-12, Consolidation - Entités ad hoc («SPE»). IAS 27 (2008) devient IAS 27 (2011), États financiers individuels, uniquement pour faire avancer les exigences comptables en vigueur pour les états financiers distincts. IFRS 13, Évaluation de la juste valeur IFRS 13 remplace les directives sur l'évaluation de la juste valeur contenues dans les IFRS individuelles avec une source unique de directives sur l'évaluation de la juste valeur. Il définit la juste valeur comme le prix qui serait reçu pour la vente d'un actif ou payé pour transférer un passif dans une transaction ordonnée entre des intervenants du marché à la date d'évaluation, soit un prix de sortie. La norme établit également un cadre pour évaluer la juste valeur et établit les exigences de divulgation des évaluations à la juste valeur à fournir des informations qui permettent aux utilisateurs des états financiers d'évaluer les méthodes et les données utilisées pour élaborer des évaluations à la juste valeur et, pour les mesures de la juste valeur récurrentes qui utilisent importante non observable entrées (niveau 3), l'effet de ces mesures sur le résultat net ou les autres éléments du résultat étendu. IFRS 13 explique comment évaluer la juste valeur quand il est requis ou permis par d'autres IFRS. IFRS 13 n'introduit pas de nouvelles exigences pour évaluer les actifs et passifs à la juste valeur, ni n'élimine les exceptions d'ordre pratique d'évaluation de la juste valeur qui existent actuellement dans certaines normes. RAPPORT DE GESTION Le conseil d'administration de la Société a approuvé l'information contenue dans les états financiers et ce rapport de gestion. Le conseil d'administration s'acquitte de sa responsabilité en ce qui concerne les états financiers principalement par le biais de son comité de vérification, qui a un mandat écrit conforme aux exigences actuelles de la législation canadienne en valeurs mobilières. Le comité de vérification se réunit au minimum trimestriellement. CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION («CPCI») ET CONTRÔLES INTERNES SUR L'INFORMATION FINANCIÈRE («CIIF») La direction de la Société est responsable d'établir et de maintenir des systèmes d'information, des procédures et des contrôles pour s'assurer que l'information utilisée à l'interne et communiquée à l'externe soit complète, fiable et opportune. La direction est également responsable de l'établissement de contrôles internes adéquats à l'égard de l'information financière dans le but fournir des connaissances suffisantes pour étayer les déclarations faites dans le présent rapport de gestion et les états financiers de la Société pour l'exercice terminé le 31 Décembre 2012 (collectivement, les «Documents annuels»). La direction de la Société a déposé le certificat de base pour émetteur émergent avec les Documents annuels sur SEDAR à l'adresse Rapport de gestion Page 19 de 20

20 Contrairement à l'attestation pour émetteur non émergent prévue par le Règlement sur l'attestation de l'information présentée dans les documents annuels et intermédiaires des émetteurs (le «Règlement »), l'attestation de base pour émetteur émergent ne comprend aucune déclaration concernant l'établissement et le maintien de contrôles et procédures («CPCI») et du contrôle interne de l'information financière («CIIF»), tel que défini dans le Règlement Les investisseurs doivent être avisés que les limites inhérentes à la capacité des dirigeants signataires d'un émetteur émergent de concevoir et de mettre en œuvre sur une base rentable des CPCI et du CIIF tel que défini dans le Règlement peut entraîner des risques supplémentaires pour la qualité, la fiabilité, la transparence et l'actualité des documents annuels et intermédiaires et des autres rapports fournis en vertu des lois sur les valeurs mobilières. RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES ET DIVULGATION CONTINUE Des renseignements supplémentaires sur la Société sont disponibles par le dépôt régulier de communiqués de presse et d états financiers sur SEDAR à l'adresse et sur le site Internet de la Société (www.360vox.com et Rapport de gestion Page 20 de 20

INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)''

INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)'' INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)'' 1 Avis au lecteur Les états financiers intermédiaires résumés d'intema

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

Avis de la direction : Ces états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen par les vérificateurs externes de la compagnie.

Avis de la direction : Ces états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen par les vérificateurs externes de la compagnie. PricewaterhouseCoopers s.r.l. Comptables agréés Place de la Cité, Tour Cominar 2640, boulevard Laurier, bureau 1700 Sainte-Foy (Québec) Canada G1V 5C2 Téléphone +1 (418) 522 7001 Télécopieur +1 (418) 522

Plus en détail

Rapport Intermédiaire 31 janvier 2002

Rapport Intermédiaire 31 janvier 2002 Rapport Intermédiaire 31 janvier p1 MESSAGE AUX ACTIONNAIRES ET COMMENTAIRES ET ANALYSE DE LA DIRECTION Au cours du premier trimestre de, Plazacorp a continué de diriger son attention sur ses activités

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

PURE INDUSTRIAL REAL ESTATE TRUST

PURE INDUSTRIAL REAL ESTATE TRUST États financiers intermédiaires résumés de PURE INDUSTRIAL REAL ESTATE TRUST Trimestres clos les 31 mars 2014 et 2013 États résumés de la situation financière (en milliers de dollars canadiens) ACTIFS

Plus en détail

Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007

Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007 Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007 Clôture de l acquisition du portefeuille industriel

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE 2015

PREMIER TRIMESTRE 2015 PREMIER TRIMESTRE 2015 INFORMATIONS ADDITIONNELLES LA PÉRIODE CLOSE LE 31 JANVIER 2015 Faits saillants Page 1 Bilan consolidé Page 2 État du résultat consolidé Page 3 État du résultat global consolidé

Plus en détail

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit.

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit. Communiqué de Ébauche en date du 2 juin 2014 presse NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE PRESSE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Rapport trimestriel 30 avril 2002

Rapport trimestriel 30 avril 2002 Rapport trimestriel 30 avril 2002 p1 MESSAGE AUX ACTIONNAIRES ET COMMENTAIRES ET ANALYSE DE LA DIRECTION J ai le plaisir de rédiger mon premier message aux actionnaires en tant que nouveau président et

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires au 6 septembre 2014 et au 7 septembre 2013 (3ème trimestre) (non audités)

États financiers consolidés intermédiaires au 6 septembre 2014 et au 7 septembre 2013 (3ème trimestre) (non audités) États financiers consolidés intermédiaires au 6 septembre 2014 et au 7 septembre 2013 (3ème trimestre) (non audités) États financiers consolidés États consolidés du résultat 2 États consolidés du résultat

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

Période du 25 mai 2006 au 1 er juillet 2006. États financiers consolidés intermédiaires. Non vérifiés

Période du 25 mai 2006 au 1 er juillet 2006. États financiers consolidés intermédiaires. Non vérifiés Période du 25 mai 2006 au États financiers consolidés intermédiaires Non vérifiés Bilan consolidé intermédiaire (non vérifié) Au Actif Actif à court terme Trésorerie 6 794 967 Comptes débiteurs (notes

Plus en détail

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11 RAPPORT FINANCIER INTERMÉDIAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Résultats 1 Bilan 2 Déficit et surplus d apport 3 Flux de trésorerie 4 Notes afférentes aux états financiers 5-11 1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS POUR

Plus en détail

RAPPORT. DE GESTION Trimestre clos le 30 septembre 2013

RAPPORT. DE GESTION Trimestre clos le 30 septembre 2013 RAPPORT DE GESTION Trimestre clos le 30 septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 3 3 4 5 6 7 8 9 9 10 17 19 20 22 23 24 24 25 27 34 35 35 39 41 45 INTRODUCTION ÉNONCÉS PROSPECTIFS MISE EN GARDE MESURES FINANCIÈRES

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE

LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE Montréal, le 1 er mai 2015 Chef de file au Canada, Le Château (TSX : CTU.A), une marque de

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 4 MESSAGE AUX PORTEURS DE PARTS 5 RAPPORT DE GESTION INTERMÉDIAIRE 6

TABLE DES MATIÈRES 4 MESSAGE AUX PORTEURS DE PARTS 5 RAPPORT DE GESTION INTERMÉDIAIRE 6 1 2 3 TABLE DES MATIÈRES 4 MESSAGE AUX PORTEURS DE PARTS 5 RAPPORT DE GESTION INTERMÉDIAIRE 6 FAITS SAILLANTS DU TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2015 ÉVÈNEMENTS POSTÉRIEURS À LA DATE 7 DU BILAN MISE

Plus en détail

Communiqué de presse pour publication immédiate

Communiqué de presse pour publication immédiate Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar Expansion et performance records en 2007 Augmentation de 43,7 % des produits d exploitation et 42,5 % du bénéfice d exploitation net Un bénéfice

Plus en détail

CONVERSION EN SOCIÉTÉ PAR ACTIONS TOUT EN MAINTENANT LE DIVIDENDE ANNUEL DE 1,08$/ACTION

CONVERSION EN SOCIÉTÉ PAR ACTIONS TOUT EN MAINTENANT LE DIVIDENDE ANNUEL DE 1,08$/ACTION COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission. CONVERSION

Plus en détail

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés intermédiaires du résultat Pour les périodes de trois et de neuf mois (en milliers de dollars

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés. Comptes consolidés de résultat

États financiers consolidés intermédiaires résumés. Comptes consolidés de résultat États financiers consolidés intermédiaires résumés Comptes consolidés de résultat (non audité) trimestres clos les 30 juin semestres clos les 30 juin (en milliers de dollars canadiens, sauf les nombres

Plus en détail

Rapport trimestriel 30 septembre 2001

Rapport trimestriel 30 septembre 2001 F O N D S D E P L A C E M E N T I M M O B I L I E R C O M I N A R Rapport trimestriel 30 septembre 2001 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires, des dirigeants et du personnel du Fonds de

Plus en détail

LE FPI PRO ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015

LE FPI PRO ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015 LE FPI PRO ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015 DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS. Le 28 mai 2015 Montréal

Plus en détail

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires,

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires, MESSAGE AUX ACTIONNAIRES Chers actionnaires, Le chiffre d affaires pour le premier trimestre clos le 27 avril 2013 a diminué de 1,5 % pour s établir à 56,9 millions de dollars, contre 57,8 millions de

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Trimestre terminé le 31 mars 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Trimestre terminé le 31 mars 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE 1 RAPPORT INTERMÉDIAIRE FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Trimestre terminé le 31 mars 2015 2 3 TABLE DES MATIÈRES 4 MESSAGE AUX PORTEURS DE PARTS 5 RAPPORT DE GESTION INTERMÉDIAIRE FAITS SAILLANTS

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 30 septembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 30 septembre 2015 (en millions

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER BTB

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER BTB États financiers intérimaires consolidés de FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER BTB pour les périodes de trois mois et six mois terminées le 30 juin 2010 États financiers intérimaires consolidés États financiers

Plus en détail

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. États financiers condensés consolidés du premier trimestre 2015 Aux 31 mars 2015 et 2014 SRM158-1(15-03) PDF Ces états financiers consolidés

Plus en détail

Glossaire de rédaction de plan de gestion Scotia

Glossaire de rédaction de plan de gestion Scotia Achat de marchandises ou de stock Montant payé pour l achat de matières premières, de produits semi-finis et de produits finis en vue de les vendre ultérieurement. Achats Prix versé à des fournisseurs

Plus en détail

LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2015

LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2015 LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS. Le 25 novembre

Plus en détail

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993 COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS 17 juin 1993 Modifié le 20 octobre 2000, le 19 octobre 2001, le 18 octobre 2002, le 17 octobre 2003, le 13 octobre 2006, le 26 octobre 2007, le 29 octobre

Plus en détail

États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. Trimestres et périodes de neuf mois clos les 31 janvier 2015 et 2014

États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. Trimestres et périodes de neuf mois clos les 31 janvier 2015 et 2014 États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) États financiers États intermédiaires consolidés résumés

Plus en détail

DOLLARAMA DÉCLARE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR L EXERCICE 2015 ET MAJORE SON DIVIDENDE DE 12,5 %

DOLLARAMA DÉCLARE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR L EXERCICE 2015 ET MAJORE SON DIVIDENDE DE 12,5 % Pour diffusion immédiate DOLLARAMA DÉCLARE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR L EXERCICE ET MAJORE SON DIVIDENDE DE 12,5 % MONTRÉAL (Québec), le 25 mars Dollarama inc. (TSX : DOL) («Dollarama» ou la «Société»)

Plus en détail

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés intermédiaires du résultat Pour les périodes de trois et de six mois closes les 3 mars (en milliers

Plus en détail

Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme.

Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme. Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme. Actif réalisable Espèces ou autres avoirs que la société prévoit d'utiliser dans le cadre

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE MONTRÉAL (Québec), le 12 septembre 2012 Dollarama inc. (TSX : DOL) («Dollarama» ou la «Société») fait état aujourd

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

NCECF EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1

NCECF EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1 NCECF EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1 Decembre 2014 Présentation des états financiers 1 CONSIDÉRATIONS SUR L'ENSEMBLE Date d'entrée en vigueur : Exercices ouverts à compter du 1 er

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION Immunotec Inc. («Immunotec» ou la «société») s emploie à améliorer le style et la qualité de vie des gens au quotidien en offrant, par l intermédiaire de son réseau de consultants indépendants

Plus en détail

Rapport des auditeurs indépendants. Aux membres du conseil d administration de l Institut canadien d information sur la santé

Rapport des auditeurs indépendants. Aux membres du conseil d administration de l Institut canadien d information sur la santé Parlons chiffres États financiers Exercice clos le 31 mars Rapport des auditeurs indépendants Aux membres du conseil d administration de l Institut canadien d information sur la santé Nous avons effectué

Plus en détail

NORTHWEST INTERNATIONAL HEALTHCARE PROPERTIES REAL ESTATE INVESTMENT TRUST (Anciennement GT Canada Medical Properties Real Estate Investment Trust)

NORTHWEST INTERNATIONAL HEALTHCARE PROPERTIES REAL ESTATE INVESTMENT TRUST (Anciennement GT Canada Medical Properties Real Estate Investment Trust) NORTHWEST INTERNATIONAL HEALTHCARE PROPERTIES REAL ESTATE INVESTMENT TRUST États financiers consolidés intermédiaires résumés Non audités États consolidés intermédiaires résumés de la situation financière

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres

Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres Rapport annuel 30 juin 2015 Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres Inventaire du portefeuille au 30 juin 2015 Pourcentage de l actif net

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

États financiers consolidés de (non vérifiés) NEPTUNE TECHNOLOGIES & BIORESSOURCES INC.

États financiers consolidés de (non vérifiés) NEPTUNE TECHNOLOGIES & BIORESSOURCES INC. États financiers consolidés de NEPTUNE TECHNOLOGIES & pour les périodes de trois mois terminées les 31 mai 2009 et 2008 États financiers consolidés États financiers Bilans consolidés... 1 États consolidés

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

2015 Mines d'or Dynacor inc. (Dynacor) Symbole: DNG Bourse de Toronto (TSX) OTC : DNGDF Actions en circulation : 36 245 111

2015 Mines d'or Dynacor inc. (Dynacor) Symbole: DNG Bourse de Toronto (TSX) OTC : DNGDF Actions en circulation : 36 245 111 2015 Mines d'or Dynacor inc. (Dynacor) Symbole: DNG Bourse de Toronto (TSX) OTC : DNGDF Actions en circulation : 36 245 111 DYNACOR TERMINE 2014 AVEC UN RÉSULTAT NET DE 6,1 M $ US (0,17 $ US /ACTION) ET

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Les fonds propres de la société (en millions de dollars) déterminés selon les exigences de Bâle III sont :

Les fonds propres de la société (en millions de dollars) déterminés selon les exigences de Bâle III sont : Divulgation du 3 e pilier de Bâle au 30 juin 2015 Introduction L Industrielle Alliance, Fiducie inc. («IA Fiducie» ou «la société») est une société de fiducie et de prêt assujettie à la Loi sur les sociétés

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL 31 mars 2015 et 2014 Table des matières Les états financiers consolidés intermédiaires résumés du FPI pour la période

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS MONTRÉAL (Québec), le 12 juin 2014

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 30 juin 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014 BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION 31 décembre 2014 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

EN ROUTE VERS LE MILLIARD

EN ROUTE VERS LE MILLIARD EN ROUTE VERS LE MILLIARD Troisième rapport trimestriel 2013 TABLE DES MATIÈRES 4 5 6 7 53 79 MESSAGE AUX PORTEURS DE PARTS SOMMAIRE OPÉRATIONNEL SOMMAIRE DU PORTEFEUILLE IMMOBILIER RAPPORT DE GESTION

Plus en détail

États financiers consolidés. Trimestre terminé le 31 mars 2003. EnCana Corporation

États financiers consolidés. Trimestre terminé le 31 mars 2003. EnCana Corporation États financiers consolidés Trimestre terminé le 2003 EnCana Corporation Rapport intermédiaire Trimestre terminé le 2003 EnCana Corporation RÉSULTATS CONSOLIDÉS Trimestres terminés les (sans vérification)

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Exercice 2005 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE PREAMBULE 1 COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2005

Plus en détail

Element déclare un BPA avant ajustement de 0,14 $ pour le 2e trimestre et un actif productif total de 4,1 milliards $

Element déclare un BPA avant ajustement de 0,14 $ pour le 2e trimestre et un actif productif total de 4,1 milliards $ Communiqué de presse Pour diffusion immédiate Element déclare un BPA avant ajustement de 0,14 $ pour le 2e trimestre et un actif productif total de 4,1 milliards $ BPA ajusté après impôt de 0,11 $ et conforme

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015. (non audité)

DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015. (non audité) DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015 (non audité) Dual Real Estate Invesment SA, Fribourg Compte de résultat consolidé au 30 juin 2015 (non audité) Notes

Plus en détail

Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts

Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts RELEVÉ DES MODIFICATIONS Risque de taux d'intérêt et de concordance des échéances Numéro de la modification Date d établissement

Plus en détail

2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS

2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS 30 JUIN 2015 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds contient les faits saillants financiers, mais

Plus en détail

États financiers condensés consolidés

États financiers condensés consolidés États financiers condensés consolidés Aux 30 septembre 2014 et 2013 Ces états financiers consolidés intermédiaires n'ont pas été soumis à l'examen de l'auditeur indépendant SRM158-1(14-03) Votre partenaire

Plus en détail

NORTHWEST INTERNATIONAL HEALTHCARE PROPERTIES REAL ESTATE INVESTMENT TRUST. États financiers intermédiaires consolidés résumés non audités

NORTHWEST INTERNATIONAL HEALTHCARE PROPERTIES REAL ESTATE INVESTMENT TRUST. États financiers intermédiaires consolidés résumés non audités NORTHWEST INTERNATIONAL HEALTHCARE PROPERTIES REAL ESTATE INVESTMENT TRUST États financiers intermédiaires consolidés résumés non audités Pour les trimestres et les périodes de neuf mois clos les 2014

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE MONTRÉAL (Québec), le 11 septembre

Plus en détail

États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013

États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013 États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013 Rapport de l auditeur indépendant... 1 2 États consolidés des résultats... 3 États consolidés du résultat global...

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE

RAPPORT INTERMÉDIAIRE RAPPORT INTERMÉDIAIRE Période de 12 semaines close le 27 septembre 2014 4 e trimestre et exercice 2014 FAITS SAILLANTS Quatrième trimestre de 2014 Chiffre d'affaires de 2 712,2 millions $, en hausse de

Plus en détail

SOMMAIRE DES RÉSULTATS (non audité, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

SOMMAIRE DES RÉSULTATS (non audité, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) Symbole boursier (TSX) : PJC.A Communiqué de presse Pour diffusion immédiate LE GROUPE JEAN COUTU RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE DE L EXERCICE FINANCIER 2014 Longueuil, Québec, le 9 janvier 2014 Le Groupe

Plus en détail

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 COMMUNIQUÉ QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 TSX-SMF PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 Montréal, Québec, le 21 avril 2004 SEMAFO (TSX SMF)

Plus en détail

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013 États financiers de La Fondation canadienne du rein Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4 État de la situation financière... 5 État

Plus en détail

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés.

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés. Comptes consolidés condensés du résultat et du résultat global pour les trois mois arrêtés le 31 Mars 2011 Non vérifiés (en milliers de dollars canadiens, sauf données par action) Notes 31 mars, 2011 31

Plus en détail

RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE 2012

RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE 2012 RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE Message aux actionnaires Pour le trimestre terminé le 29 septembre À nos actionnaires, Le chiffre d affaires pour le troisième trimestre

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2010 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI 2010 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2010 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI 2010 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR TERMINÉ LE 31 MARS CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR MISE EN GARDE Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs concernant le Fonds de placement immobilier

Plus en détail

Résultats du troisième trimestre 2012[1]

Résultats du troisième trimestre 2012[1] Résultats du troisième trimestre [1] Luxembourg, le octobre Aperam («Aperam», ou la «Société») (Amsterdam, Luxembourg, Paris: APAM et NYRS: APEMY), a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le trimestre

Plus en détail

PROMETIC SCIENCES DE LA VIE INC. BILANS CONSOLIDÉS (En milliers de dollars canadiens) 31 mars 31 décembre 2010 2009 (Non vérifié) (Vérifié)

PROMETIC SCIENCES DE LA VIE INC. BILANS CONSOLIDÉS (En milliers de dollars canadiens) 31 mars 31 décembre 2010 2009 (Non vérifié) (Vérifié) PROMETIC SCIENCES DE LA VIE INC. BILANS CONSOLIDÉS (En milliers de dollars canadiens) (Non vérifié) (Vérifié) ACTIF Actif à court terme Encaisse 8 095 $ 493 $ Débiteurs (note 4) 3 698 2 612 Stocks (note

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

RÉALIGNEMENT DES SECTEURS

RÉALIGNEMENT DES SECTEURS LE GROUPE BANQUE TD PUBLIE LE DOCUMENT INFORMATION FINANCIÈRE SUPPLÉMENTAIRE QUI TIENT COMPTE DU RÉALIGNEMENT DES SECTEURS, DE LA MISE EN ŒUVRE DE NOUVELLES NORMES IFRS ET DES MODIFICATIONS APPORTÉES À

Plus en détail

Peak signe une entente finale pour l acquisition de LongKey Hong Kong

Peak signe une entente finale pour l acquisition de LongKey Hong Kong Peak signe une entente finale pour l acquisition de LongKey Hong Kong MONTRÉAL, QUÉBEC (Marketwired 21 mai 2014) Les Technologies Peak Positioning inc. (TSX CROISSANCE: PKK) («Peak» ou la «Compagnie»)

Plus en détail

MOUNTAIN EQUIPMENT CO-OPERATIVE

MOUNTAIN EQUIPMENT CO-OPERATIVE États financiers de MOUNTAIN EQUIPMENT CO-OPERATIVE KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone 604-691-3000 Comptables agréés Télécopieur 604-691-3031 B.P. 10426 777 Dunsmuir Street Internet www.kpmg.ca Vancouver

Plus en détail

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2013 ÉTATS FINANCIERS TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT 3 et 4 ÉTATS FINANCIERS État de la situation financière 5 État des résultats 6 État de la variation

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière Premier trimestre 1 États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars Intact Corporation financière États financiers consolidés intermédiaires (non audités)

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée»)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») 31 décembre 2014 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 2 États consolidés de la situation financière...

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate Transat A.T. inc. Résultats de l exercice 2011 Les conditions de marché érodent les marges Mise en place d un plan d action pour revenir à la profitabilité

Plus en détail

Rapport trimestriel T1 1

Rapport trimestriel T1 1 Rapport trimestriel T1 1 terminé le 31 mars 2007 RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 31 MARS 2007 Le 24 avril 2007 Le présent rapport de gestion fournit des renseignements sur

Plus en détail

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 1 États financiers Bilan 3 État des résultats 4 État de l'évolution de l actif net 6 État des flux de

Plus en détail

515 592 876 : 45, - 92526 552 059 024 RCS

515 592 876 : 45, - 92526 552 059 024 RCS Société Anonyme au capital de 515 592 876 euros Siège social : 45, rue de Villiers - 92526 Neuilly-sur-Seine 552 059 024 RCS Nanterre www.thalesgroup.com Note d information émise à l occasion de la mise

Plus en détail

SOMMAIRE DES RÉSULTATS (non audités, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

SOMMAIRE DES RÉSULTATS (non audités, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) Symbole boursier (TSX) : PJC.A Communiqué de presse Pour diffusion immédiate LE GROUPE JEAN COUTU RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE DE L EXERCICE FINANCIER 2012 Le résultat net par action a atteint 0,23

Plus en détail

LA MAISON FRANCO- MANITOBAINE LTÉE. États financiers Pour l'exercice terminé le 31 mars 2012

LA MAISON FRANCO- MANITOBAINE LTÉE. États financiers Pour l'exercice terminé le 31 mars 2012 LA MAISON FRANCO- MANITOBAINE LTÉE États financiers Pour l'exercice terminé le 31 mars 2012 LA MAISON FRANCO-MANITOBAINE LTÉE États financiers Pour l'exercice terminé le 31 mars 2012 Matière Rapport de

Plus en détail

TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571

TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571 TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571 NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DU PROGRAMME DE RACHAT

Plus en détail

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 DES DÉCISIONS QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2006 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales...

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

Lignes directrices financières pour l obtention d un permis d exploitation d un foyer de soins de longue durée

Lignes directrices financières pour l obtention d un permis d exploitation d un foyer de soins de longue durée Lignes directrices financières pour l obtention d un permis d exploitation d un foyer de soins de longue durée Direction de l amélioration de la performance et de la conformité Ministère de la Santé et

Plus en détail