CATALOGUE DES FORMATIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CATALOGUE DES FORMATIONS"

Transcription

1 CATALOGUE DES FORMATIONS Année 2013 COURTS- ON 57 rue Letort Paris Tél : on.fr on.fr APE : 8559A N organisme :

2 SOMMAIRE L ADMINISTRATION DE PRODUCTION P3 LE TRAVAIL ET LES OUTILS DE L ASSISTANT RÉALISATEUR P4 SCRIPTE TÉLÉVISION ET CAPTATION MULTICAMÉRAS P5 CHEF MONTEUR DE SÉRIES TV P6 LA DIRECTION DE PRODUCTION P7 LA GESTION DE LA DÉCORATION AU CINÉMA P8 FINAL CUT PRO X P9 LE TRAVAIL D ÉTALONNAGE AVEC DA VINCI P10 LA MUSIQUE DE FILM : METHODES D ECRITURE ET TECHNIQUES DE REALISATION P11 LA POST PRODUCTION : TECHNIQUES ET GESTION P12 RÉCAPITULATIF DATES P13 2

3 Du 18 mars au 26 avril 2013 Du 7 octobre au 15 novembre 2013 ADMINISTRATION DE PRODUCTION La comptabilité générale et la gestion sociale Jour 1 : la société de production et l amortissement du film, la comptabilité générale Jour 2 : la fiscalité, le plan comptable du cinéma les logiciels de gestion de la comptabilité analytique du film Jour 3 : l équipe de production : le rôle du directeur de production le rôle et les responsabilités de l administrateur de production Jour 4 : le statut des intermittents, les conventions collectives les contrats des techniciens, la gestion des contrats des techniciens Jour 5 : la paie et le calcul des heures supplémentaires les organismes sociaux et le calcul des charges sociales L aspect juridique et le suivi comptable Jour 1 : les droits d auteur, les droits voisins et le droit à l image Jour 2 : la gestion comptable des contrats des comédiens la gestion des contrats de production : les aides publiques et subventions Jour 3 : la gestion comptable des contrats de production : les contrats des diffuseurs et les contrats de coproductions étrangères Jour 4 : les différentes étapes de la production d un film : la mise en place de la comptabilité le plan de travail Jour 5 : le devis du film : étude des différents postes du devis et plan de financement 3 ème semaine : La comptabilité du film et les rendus de comptes Jour 1 : la répartition des dépenses entre coproducteurs l échéancier de trésorerie Jour 2 : l escompte des contrats, l agrément des investissements, la gestion du crédit d impôt Jour 3 : les tableaux de bord de la production la situation hebdomadaire du film et l analyse des écarts Jour 4 : les rendus de comptes de fin de production la réintégration de la comptabilité analytique du film à la comptabilité générale de la société Jour 5 : la sortie du film et les remontées de recettes 4 ème semaine : Exercices pratiques Jours 1 à 5 : exercices de comptabilité générale, la saisie de factures d achat, de vente les principes de caisse, les comptes d attente, les amortissements les salaires et les charges sociales 5 ème et 6 ème semaines : Simulation Jours 1 à 10 : à partir d éléments (contrats, indications du formateur, supports de cours), effectuer la paie de différents techniciens, ouvriers et chefs de poste déterminer un besoin de trésorerie et un échéancier, effectuer la saisie des pièces faire le rapprochement entre la comptabilité du film et la comptabilité générale préparer tous les éléments nécessaires aux rendus de comptes, correction des exercices bilan individuel et collectif de la formation 3

4 LE TRAVAIL ET LES OUTILS DE L ASSISTANT RÉALISATEUR Du 25 février au 29 mars 2013 Du 18 novembre au 20 décembre 2013 L assistant et le réalisateur, la production, l équipe, le scénario Jour 1 : parcours de la production d un film jusqu à l arrivée du premier assistant réalisateur rôle et répartition des assistants (préparation et tournage) présentation de l Association Française des Assistants Réalisateurs (AFAR) Jour 2 : le scénario, les grands axes de dramaturgie que l assistant doit connaître lecture du scénario qui fera l objet du «cas pratique» et premières remarques Jour 3 : élaboration de la continuité du film étudié, rôles / décors / sous-décors / chronologie Jour 4 : fin de l élaboration de la continuité du film étudié, minutage Jour 5 : la constitution d une équipe, les chefs de poste et leurs assistants le travail de la régie et son étroite collaboration avec les assistants Le dépouillement général, les estimations de temps de tournage, les conseillers spéciaux Jour 1 : élaboration et pratique du dépouillement général ce qui doit figurer (ou pas) dans un dépouillement général les estimations de Temps de Tournage Prévus (TTP) Jours 2 à 4 : élaboration du dépouillement général du film étudié lectures et tours de table réguliers Jour 5 : rubriques spéciales et conseillers spéciaux. organisation de l assistant avec les conseillers spéciaux (cascadeurs, artificiers, dresseurs) la DDASS, élaboration de la liste des séquences par décor du film étudié 3 ème semaine : Les repérages et l élaboration du plan de travail Jour 1 : les repérages. Qui les fait? Quand? Pendant combien de temps? définition d un décor de film avec les photos de repérage du film étudié organisation des repérages à Paris, en Ile-de-France et en région Jour 2 : le tournage en studio et son impact sur le travail de l assistant remplir et définir l utilité de la bande de distribution, des baguettes et d un plan de travail le code du travail à connaître pour élaborer un plan de travail Jours 3 à 5 : élaboration du plan de travail du film étudié, analyse et hiérarchisation les contraintes 4 ème semaine : Exercices pratiques Jour 1 : élaboration du plan de travail du film étudié, analyse et hiérarchisation les contraintes Jour 2 : le casting : savoir organiser et faire passer des essais aux comédiens dépouillement silhouettes / figuration, le travail du chef de file (chargé de figuration) Jour 3 : réunion technique et artistique, finalisation sur support informatique du plan de travail Jour 4 : élaboration de la feuille de service et son parcours avant sa distribution Jour 5 : visionnage du film étudié, rencontre avec le réalisateur 5 ème semaine : Le tournage, la mise en espace Jour 1 : présentation et initiation au logiciel d assistant MMS (Movie Magic Scheduling) mise en pratique immédiate de la préparation d un film court sur MMS Jour 2 : élaboration du dépouillement, élaboration du plan de travail à baguettes Jours 3 à 5 : à partir de séquences choisies par le formateur, les stagiaires devront s organiser et mettre en place un plateau de tournage 4

5 SCRIPTE TÉLÉVISION ET CAPTATION MULTICAMÉRAS Du 28 janvier au 1 er mars 2013 Du 20 mai au 21 juin 2013 Du 30 septembre au 1er novembre 2013 Cours théoriques, visite d un tournage d une émission en direct Jour 1 : présentation du métier de scripte TV, le métier en lui-même, l environnement humain et les qualités relationnelles de la scripte Jour 2 : la fonction, les outils, les connaissances indispensables à la bonne pratique du métier Jour 3 : connaissance de l image, la notion de découpage, d axe, de valeurs de plan et de raccords les règles, l environnement juridique et contractuel, les conventions du métier de scripte Jour 4 : visite d une émission en direct, tournée en multicaméras Jour 5 : besoins en préparation avant tournage et rôle de la scripte Exercices pratiques en salle et préparation «technique» Jour 1 : création de pré-conducteurs, puis de conducteurs sur tableur. Apprendre à traduire de façon synthétique le déroulement d une émission, modifier le contenu ou l ordre du conducteur Jour 2 : apprendre à gérer le temps, la notion de décompte, le calcul en heures, minutes et secondes Jour 3 : savoir vérifier la durée des sujets, exercice de manipulation des magnétoscopes pour la lecture des sujets, notation des codes de fin image et son Jour 4 : simulation du travail de la scripte pour un «JT» avec la préparation avant tournage (visionnage de sujets, relevé des times codes ) et le tournage Jour 5 : préparation au tournage d un extrait de pièce de théâtre. A partir de l enregistrement du plan large de l extrait de la pièce, exercice de relevé de l action et annotations 3 ème semaine : Tournage d un JT Jours 1 à 3 : à partir des conducteurs réalisés la semaine précédente, préparation et tournage en régie d une émission de type Journal TV. L objectif est de rendre familier l environnement technique et humain, d apprendre à communiquer dans le réseau d ordres, d anticiper le déroulement chronologique du JT et d apprendre à gérer le stress Jours 4 et 5 : selon le rythme de chacun dans cet apprentissage, introduction de difficultés : changement d horaire de prise d antenne avec décision à prendre pour alléger le contenu de l émission ou au contraire l enrichir, communiquer avec l équipe 4 ème semaine : Préparation et tournage d un extrait de pièce de théâtre Jour 1 : à partir du travail effectué le 5ème jour de la 2 ème semaine, réalisation d un découpage caméra pour un tournage en multicaméras annotation sur le texte de ce découpage, travail en groupe sur la notion de raccord Jour 2 : simulation en salle du travail de la scripte durant la captation. Apprendre à anticiper l action à venir, à prévenir les caméramans des plans qu ils doivent préparer Jours 3 à 5 : enregistrement dans les conditions du direct de l extrait de pièce de théâtre, annonce anticipée de l action, des plans en préparation 5 ème Semaine : Tournage émission TV en multicaméras dans les conditions du direct Jour 1 : préparation sur le plateau avec le réalisateur, répétition de la pièce avec les comédiens, disposition des caméras et calage des enchaînements de caméras d une séquence à l autre Jours 2 à 4 : tournage dans les conditions du direct de cette émission «complète» avec changement de durée de l émission juste avant la prise d antenne ou la permutation de séquences Jour 5 : bilan individuel personnalisé, bilan global de la formation, des acquis 5

6 Du 10 juin au 5 juillet 2013 CHEF MONTEUR DE SÉRIES TV Jour 1 : les différents métiers du monteur (Cinéma, fiction TV, clip, série, documentaire ) l environnement du monteur : la salle, le matériel la gestion du temps en montage de séries, enjeux et ambitions : définir les exigences Jour 2 : le scénario d une série, les grands axes de dramaturgie rappel de la genèse du scénario : objet de commande, la place de l auteur le non-respect du scénario : coupe texte / inversion ou suppression de séquences Jour 3 : le métier de l assistant monteur de séries : un poste à part entière organiser et digitaliser les rushes d une série, savoir anticiper en permanence Jours 4 et 5 : le directeur de post-production détails des chaînes de fabrication et des moyens mis en oeuvre Jour 1 : principes fondamentaux du montage sur AVID (Media Composer) le montage d urgence, trucs et astuces des chefs monteurs de séries Jour 2 : projection et analyse des rushes d une série «standard» lecture simple et/ou double caméras, apprendre à lire des rushes en multicams la méthode de l éponge : perception et réception Jour 3 : projection et analyse des rushes d une série «de flux» l intention du réalisateur - repérer le découpage Jours 4 et 5 : premier montage par séquence ou en BAB d un épisode sur AVID chronométrer les temps de montage le regard et la respiration, le choix du rush master 3 ème semaine : Jours 1 et 2 : premier montage suite Jours 3 à 5 : deuxième montage individuel de l épisode sur AVID chronométrer les temps de montage épure du premier montage : la recherche de l efficacité la remise en cause du premier montage 4 ème semaine : Jours 1 et 2 : troisième montage le son : sonothèque et habillage / gestion des pistes HF/Perche / l outil audio mix/eq/ AudioSuite / le confort d écoute la musique : déjà existante ou maquette / les emplacements / usage de la musique le retour aux rushes : dynamiser / exploiter / se faire plaisir Jour 3 : le travail avec la prod, écoute et propositions le lâcher-prise : ceci n est pas mon film, mais c est mon montage et celui du réalisateur la problématique de la politique des chaînes Jour 4 : les modifications, savoir rester vigilant, la fin de l épisode, l amorce du prochain épisode montage des directs, montage son, bruitage, mixage finalisation des effets (rappel sur les FX courants), conformation, étalonnage, PAD Jour 5 : visionnage de quelques épisodes de la série arrêts sur image et analyse avec le formateur bilan de la formation Cet exercice sera accompagné en fin stage par un compte rendu individuel sur le déroulement de la formation et débouchera sur une simulation «d entretien de recrutement» d un monteur et de son assistant. 6

7 LA DIRECTION DE PRODUCTION : LE DEVIS INTEGRANT LES NOUVELLES TECHNOLOGIES Du 15 avril au 10 mai 2013 Du 25 novembre au 20 décembre 2013 Jour 1 : étude du poste «droits artistiques» intervention d un avocat : rappel des principes des droits d auteur le droit à l image et les droits voisins, le code de la propriété intellectuelle Jour 2 : adaptation d un contrat d auteur aux nouveaux modes de diffusion des films rémunération des auteurs par leur société de gestion des droits, la SACD Jour 3 : chiffrage du poste «droits artistiques» Jour 4 : étude du poste «interprétation et agents artistiques» adaptation des contrats aux nouveaux modes de diffusion des films rémunération des comédiens par leur société de gestion des droits, l ADAMI Jour 5 : chiffrage du poste «interprétation» les contraintes financières liées au recrutement des artistes : agents, casting Jour 1 : les techniciens du film, les nouveaux métiers liés à l évolution des technologies le loader numérique, le DIT, les infographistes Jour 2 : les conventions collectives en vigueur, le projet de nouvelles conventions Jour 3 : évaluation des heures supplémentaires d après le plan de travail Jour 4 : chiffrage des salaires des techniciens Jour 5 : chiffrage des charges sociales des techniciens 3 ème semaine : Jour 1 : les décors, évolution de l équipe décoration le graphiste dans la conception et la réalisation des décors Jour 2 : chiffrage des décors, le coût des décors naturels et ceux réalisés avec les nouvelles technologies Jour 3 : chiffrage des costumes, maquillage, coiffure Jour 4 : étude du poste «transport défraiement régie» la composition de l équipe régie et les missions de chacun, les autorisations, les repérages Jour 5 : chiffrage de la régie 4 ème semaine : Jour 1 : étude du poste «matériel technique», les tournages en numérique la gestion des cartes mémoire, le cheminement et l organisation des fichiers la sauvegarde des originaux sur le tournage, la gestion des disques navette et des proxys Jour 2 : chiffrage du matériel technique, les matériels de prise de vue, argentique et numérique la liste de matériel du chef opérateur Jour 3 : étude et chiffrage du poste «pellicules et montage» le choix de la chaîne de post-production, le planning des opérations, le montage image le montage son, le mixage, les nouveaux matériels et logiciels Jour 4 : les effets spéciaux numériques, le laboratoire et l étalonnage numérique les techniques et les prestataires d effets spéciaux l évolution des travaux de laboratoire l étalonnage numérique les différents types de finition Jour 5 : fin du devis et étude des rapports de production et de montage les assurances les frais financiers et généraux le compte film et les rendus de comptes 7

8 LA GESTION DE LA DÉCORATION AU CINÉMA Du 18 février au 15 mars 2013 Du 21 octobre au 15 novembre 2013 Jours 1 à 3 : lecture, compréhension et étude d un scénario analyse des personnages, analyse des situations, la vision du producteur et du réalisateur exercice : à partir d un scénario de long métrage représentatif actuel, lecture de toutes les séquences, réflexion sur les personnages et les situations Jour 4 : dépouillement des décors et accessoires établissement des listes Jour 5 : composition de l équipe déco et le rôle de chacun Jour 1 : choix des décors et techniques de création, chiffrage le devis déco, les différents postes liés à la déco analyse de coût selon les méthodes utilisées, et impact sur les différents postes concernés Jour 2 : le décor naturel / le décor en studio les conséquences du choix de l un ou de l autre incidences sur la réalisation (liberté de mouvement, découpage technique, ) influence sur l organisation (machinerie, équipe,...) Jour 3 : l organisation des repérages : choix techniques et artistiques Jour 4 : les nouvelles technologies et les nouveaux métiers les trucages liés au décor, l organisation d un tournage sur fond vert Jour 5 : intervention d un graphiste, son métier, ses outils, ses rapports avec le chef décorateur retour au devis après étude de ces différents choix artistiques 3 ème semaine : Jour 1 : organisation pratique du travail les choix artistiques et leurs implications finales Jour 2 : comprendre la lumière et le rôle de la caméra dans un décor Jour 3 : déplacement sur un studio, les différents espaces (plateau, loges, technique, ) les techniques de construction, la sécurité Jour 4 : l organisation des équipes, le plan de travail Jour 5 : la constitution du dossier artistique, les plans et les maquettes 4 ème semaine : Jours 1 à 3 : mise en pratique : à partir d un scénario court, chacun va proposer sa vision artistique il en découlera un travail sur un décor naturel et un décor en studio détermination des équipes nécessaires évaluation du coût et des techniques utilisées Jour 4 : finalisation des dossiers artistiques remise des dossiers Jour 5 : analyse de tous les travaux critique des choix bilan de la formation 8

9 FINAL CUT PRO X Du 4 au 15 février 2013 Du 17 au 28 juin 2013 Du 18 au 29 novembre 2013 Prise en main et outils avancés Jour 1 : principes / ergonomie de FCP X importation de cassettes / bandes DV ou HDV importation de cartes mémoire SD, P2 ou Compact Flash archivage des cartes et bandes, organisation des rushes par mot-clé / indexation collection intelligente / recherche montage cut, opération de montage basique Jour 2 : fonction / outils de trim, montage 3 points, remplacement audio : canaux, mono stéréo, dual mono, surround amélioration : suppression du bruit de fond mixage stéréo, mixage surround Jour 3 : exports : masters numériques, SD&HD, les rôles : exports de sous mix création de DVD-Bluray iphone/youtube export XML/ Exports personnalisés avec Compressor media management : consolidation, déplacement de projet Jour 4 : palette d'effets : transitions, filtres vidéo, titres et générateurs vidéo animation : images-clés, copie d'images-clés masque basique création d'un montage en split screen Jour 5 : outils de contrôle vidéo broadcast : oscilloscope, vectorscope étalonnage primaire (basique), balance des blancs, le gamma étalonnage secondaire avec masque et le sélecteur de couleurs étalonnage avancé : mode de compositing Effets spéciaux, utilisation de Motion Jour 1 : création de filtres personnalisés filtre simple et statique, appliquer et modifier filtre dynamique avec des images-clés, appliquer et modifier filtre dynamique avec des comportements, appliquer et modifier Jour 2 : travailler avec des masques animés masques avancés, masques en luminance, masques croisés, montage au travers du texte rotoscoping simple Jour 3 : space 3D animation dans l'espace des clips, du texte et de la caméra ombres et lumières création d'un habillage 3D Jour 4 : effets spéciaux, fond vert tracking basique, tracking 4 points, tracking de paramètre générateur de particules simples et avec de la vidéo Jour 5 : effets personnalisés complexes publication de paramètres rig simple, puis rig complexe animation de rigs avec des images-clés création de titres / habillage complexe 9

10 LE TRAVAIL D ÉTALONNAGE AVEC DA VINCI Du 29 avril au 17 mai 2013 Du 2 au 20 décembre 2013 Ce métier requiert des compétences techniques et artistiques. Le programme proposé prend appui à la fois sur la prise en main d un logiciel spécifique (Da Vinci) et sur un travail de réflexion par rapport à la couleur. Cela passera par de l analyse d images de différents types de programmes et par la comparaison des résultats des exercices réalisés. Les principes de l étalonnage Jour 1 : de la photochimie au numérique, historique de l étalonnage qu est-ce que la lumière et la couleur Jours 2 et 3 : découverte de la station Da Vinci configuration des outils matériels et logiciels principes et fonctions de l étalonnage Jour 4 : le découpage analyse de l image Jour 5 : rôle de l'étalonneur/cas pratique monitoring : le moniteur et son environnement analyse de film étalonné : le documentaire Etalonnage de court métrage et fiction TV Jour 1 : cas pratique : à partir de rushes bruts, corrections primaires et secondaires plan par plan Jour 2 : exercice : les courbes de couleur, saturation et densité, balance les réglages automatiques Jour 3 : exercice : filtrages supplémentaires utilisation des outils de contrôle, waveform et vectorscope, histogramme Jour 4 : exercice : de la correction des défauts à la continuité corrections d une zone de l image, utilisation de masques et de formes Jour 5 : le tracking autoconformation d un film et productivité 3 ème semaine : Etalonnage de publicités, clips Jour 1 : cas pratique : adaptation de la méthode de travail aux types de programmes Jour 2 : gestion des contraintes de format, codec, diffusion découverte d une station Scratch Jour 3 : les effets spéciaux de la bibliothèque Jour 4 : les animations les outils avancés (raccourcis, mémoire, grades, ) Jour 5 : les rendus et les exports recherche créative bilan global de la formation 10

11 LA MUSIQUE DE FILM : METHODES D ECRITURE ET TECHNIQUES DE CREATION Du 18 mars au 12 avril 2013 Du 30 septembre au 25 octobre 2013 Jour 1 : Brève histoire de la musique de film. Les tendances actuelles. Jour 2 : Dramaturgie musicale et narrative : grille d analyse pratique. (contreptypes musicaux, vision fugitive, texture musicale ) Jour 3 : Les outils de programmation en MAO du compositeur. Jour 4 : Techniques de synchronisations : régler l action autour de l événement clé. Comprendre les nœuds dramatiques. Jour 5 : Les différents formats Audio Video et les Time code. Jour 1 : Technique d écriture : la recherche de climat en hexacordes Jour 2 : Analyse de séquences utilisant la méthode Hexacordes et Ateliers dirigés sur extraits choisis. Jour 3 : Techniques d écritures en «cellules» : adapter rapidement la composition aux changements du montage image. Jour 4 : Analyse de l écriture en cellules dans la musique de films, comme héritage de la fugue et du contrepoint. Jour 5 : Ateliers dirigés combinant écriture en cellules et hexacordes. L écriture modale au cinéma : un système universel. 3 ème semaine : Jour 1 : Transcrire les émotions : méthodes harmoniques, mélodiques et d orchestration. Jour 2 : Empathie positive, tristesse, aventure : analyse de partitions, explications, et ateliers dirigés. Sentiment héroïque, glorieux, lyrique. Jour 3 : La magie, le mystère. Le drame lent, le suspens, l action modérée. Jour 4 : L action intense, l horreur, la peur. La comédie. Jour 5 : Le rapport sound design et la musique dans l image. Entre création électronique et acoustique. 4 ème semaine : Jour 1 : De la programmation au mixage : les contraintes et le étapes techniques. Prévoir l enregistrement et les exports multipistes. Jour 2 : Savoir exprimer et argumenter ses choix et ses propositions. Dialoguer avec les autres intervenants de la bande son. Jours 3 et 4 : Mise en situation : réalisation d un projet sur un film proposé. Ateliers avec un réalisateur. Créations, programmation, mixage, exports et présentation des maquettes pré-mixées à l image. Argumentation des choix. Jour 5 : L environnement économique et juridique du compositeur. Bilan de la formation. 11

12 LA POST PRODUCTION : TECHNIQUES ET GESTION Du 27 mai au 14 juin 2013 Du 4 au 22 novembre 2013 La post production tient une place de plus en plus importante dans la fabrication d un film ou d une fiction. Le matériel évolue et les techniques de traitement de l image aussi. Il est donc primordial de comprendre le processus de post production, de connaître les différentes techniques actuelles et comprendre la gestion de toutes ces étapes jusqu à la finition et la sortie. Jour 1 : Le travail du directeur de post-production Les étapes de la post-production Le choix de la filière Jour 2 : Gestion et organisation d un planning de post-production : quel planning pour quel programme, la durée de chaque étape Jour 3 : Exercice pratique : établissement d un planning de post production complet Jour 4 : La captation : les caméras HD, leur utilisation Jour 5 : L évolution des travaux de laboratoire avec le tournage numérique Jour 1 : Le montage image des rushs : le matériel, les compatibilités Jour 2 : Le travail du son : le matériel les prémix et le montage parole le bruitage la musique et son enregistrement Jour 3 : Les spécificités de l étalonnage Les stations d étalonnage numérique Jour 4 : Les effets spéciaux : quelles sont les différentes techniques, comment les gérer, comment les chiffrer, comment les inclure dans la post-production Jour 5 : Le mixage et les finalisation 3 ème semaine Évaluation des coûts et devis Jours 1 et 2 : La production et ses implications Exercice pratique de chiffrage de devis à partir d un scénario de fiction TV (unitaire, série) Les économies d échelle liées à la série Jours 3 à 5 : Exercice pratique de chiffrage de devis à partir d un scénario de film cinéma et d indications de réalisation La différence entre un devis de production et de post production Bilan de la formation 12

13 RAPPEL DATES L ADMINISTRATION DE PRODUCTION Du 18 mars au 26 avril 2013 Du 7 octobre au 15 novembre 2013 LE TRAVAIL ET LES OUTILS DE L ASSISTANT RÉALISATEUR Du 25 février au 29 mars 2013 Du 18 novembre au 20 décembre 2013 SCRIPTE TÉLÉVISION ET CAPTATION MULTICAMÉRAS Du 28 janvier au 1 er mars 2013 Du 20 mai au 21 juin 2013 Du 30 septembre au 1er novembre 2013 CHEF MONTEUR DE SÉRIES TV Du 10 juin au 5 juillet 2013 LA DIRECTION DE PRODUCTION Du 15 avril au 10 mai 2013 Du 25 novembre au 20 décembre 2013 LA GESTION DE LA DÉCORATION AU CINÉMA Du 18 février au 15 mars 2013 Du 21 octobre au 15 novembre 2013 FINAL CUT PRO X Du 4 au 15 février 2013 Du 17 au 28 juin 2013 Du 18 au 29 novembre 2013 LE TRAVAIL D ÉTALONNAGE AVEC DA VINCI Du 29 avril au 17 mai 2013 Du 2 au 20 décembre 2013 LA MUSIQUE DE FILM : METHODES D ECRITURE ET TECHNIQUES DE REALISATION Du 18 mars au 12 avril 2013 Du 30 septembre au 25 octobre 2013 LA POST PRODUCTION : TECHNIQUES ET GESTION Du 27 mai au 14 juin 2013 Du 4 au 22 novembre

14 COURTS- ON 57 rue Letort Paris Tél : on.fr on.fr 14

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION Activités 147 148 Étudier le projet de l émission 1.1.S informer et discuter du projet de l émission S informer auprès du producteur de ses intentions Faire préciser

Plus en détail

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités 161 Étudier la commande de film institutionnel 1.1. Analyser le contexte de la commande s informer sur les attentes du commanditaire ou du client analyser les

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de postproduction» Chargé de postproduction. Assistant de postproduction Responsable de postproduction APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de postproduction» Chargé de postproduction. Assistant de postproduction Responsable de postproduction APPELLATION(S) DU METIER Chargé de postproduction Version 1 «Chargé de postproduction» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de postproduction Assistant de postproduction Responsable de postproduction DEFINITION DU METIER Le chargé

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

INDUSTRIES TECHNIQUES

INDUSTRIES TECHNIQUES Mixeur Version 1 «Mixeur» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son mixeur Ingénieur du son postproduction DEFINITION DU METIER Le mixeur (souvent ingénieur du son mixeur) effectue un travail de mixage

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef opérateur du son Version 1 «Chef opérateur du son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son (en prise de son) DEFINITION DU METIER Le chef opérateur du son assure les prises de son sur les lieux

Plus en détail

FICHE METIER. «Scripte TV» Scripte TV. Scripte du JT Scripte plateau TV APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Scripte TV» Scripte TV. Scripte du JT Scripte plateau TV APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Scripte TV Version annotée avril 11 «Scripte TV» APPELLATION(S) DU METIER Scripte TV Scripte du JT Scripte plateau TV DEFINITION DU METIER Le/La scripte en télévision assiste un/une réalisateur (-trice)

Plus en détail

La caméra dans la mise en scène

La caméra dans la mise en scène - 1 - CINÉ SYSTÈME - FORMATION CONTINUE La caméra dans la mise en scène Fondamentaux du langage filmé et de sa fabrication Session du 18 octobre au 2 novembre 2013 Atelier pour 4-5 personnes 55h sur 12

Plus en détail

REPÉRER UN DÉCOR POUR LE CINÉMA ET LA TÉLÉVISION

REPÉRER UN DÉCOR POUR LE CINÉMA ET LA TÉLÉVISION Publié le 06/08/2015 Produit n 223250 Code interne : B INFORMATIONS PRATIQUES Du 02/11/2015 au 05/11/2015 Réf. Afdas : 1540059 Durée : 28h Lieu de formation : CENTRE IMAGE LORRAIN (Lorraine) Effectif :

Plus en détail

RÉALISATION DE PUBLICITÉ. Activités

RÉALISATION DE PUBLICITÉ. Activités RÉALISATION DE PUBLICITÉ Activités 175 176 Étudier une commande de film publicitaire 1.2. Analyser la commande de l annonceur étudier l appel d offres ou brief proposé par le TV producer (pole de production

Plus en détail

Finitions dans la salle de montage et mixage, page 8

Finitions dans la salle de montage et mixage, page 8 SOMMAIRE Préambule, page 3 En montage, page 5 Finitions dans la salle de montage et mixage, page 8 Toute la mémoire du film, page 11 Transmission et apprentissage, page 11 1 2 De la nécessité du monteur

Plus en détail

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Directeur de production activité 1 APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Le directeur de production assume les responsabilités de la préparation, de la gestion budgétaire et du bon déroulement

Plus en détail

FICHE METIER. «Technicien d exploitation vidéo» Technicien Supérieur d exploitation vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Technicien d exploitation vidéo» Technicien Supérieur d exploitation vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Technicien d exploitation vidéo Version 1 APPELLATION(S) DU METIER Technicien Supérieur d exploitation vidéo DEFINITION DU METIER Le technicien d exploitation vidéo est en charge des équipements vidéo

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chargé de production «Chargé de production» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de production en télévision DEFINITION DU METIER Le chargé de production en télévision gère un ou plusieurs projets de production

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre LE DOCUMENTAIRE : ÉCRITURES DES MONDES CONTEMPORAINS Master 2 Professionnel DEMC (2013-2014) PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Bloc 1 : Culture du documentaire, connaissance du milieu,

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Cadreur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Cadreur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version corrigée juin 2011 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Cadreur DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure - sous la responsabilité d'un

Plus en détail

+ FICHE METIER. «Chef Maquilleur(euse)» Chef maquilleur Maquilleur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

+ FICHE METIER. «Chef Maquilleur(euse)» Chef maquilleur Maquilleur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef Maquilleur(euse) + «Chef Maquilleur(euse)» APPELLATION(S) DU METIER Chef maquilleur Maquilleur DEFINITION DU METIER Le chef maquilleur est en charge du maquillage visage et corps, ainsi que de la

Plus en détail

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - 1 - SOMMAIRE

Plus en détail

Formations Prise de vues

Formations Prise de vues Formations Prise de vues 5formation.com Objectifs détaillés Savoir utiliser la BMD Digital Cinema Camera, et acquérir une pratique transverse de la prise de vue à l étalonnage. La formation est structurée

Plus en détail

Formation Réalisateur de clips vidéo Certifiant

Formation Réalisateur de clips vidéo Certifiant Formation Réalisateur de clips vidéo Certifiant Se former aux techniques de tournage d un clip audiovisuel, au montage sur Adobe Première, aux effets spéciaux et à l'animation avec le logiciel After Effects.

Plus en détail

Offre de formation Afdas en région Centre

Offre de formation Afdas en région Centre Offre de formation Afdas en région Centre Stages de perfectionnement Courtes durées Accessibles en DIF. Financement Afdas Direction et gestion d entreprise culturelle Communication, relations avec le public

Plus en détail

ECRITURE FORMATIONS PRODUCTION REALISATION. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée!

ECRITURE FORMATIONS PRODUCTION REALISATION. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! FORMATIONS ECRITURE REALISATION PRODUCTION PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01 43 80 23 51 06 82 25 59 49 karine@ellipseformation.com www.ellipseformation.com

Plus en détail

SON. La formation idéale existe, nous l avons inventée!

SON. La formation idéale existe, nous l avons inventée! Ellipse Formation La formation idéale existe, nous l avons inventée! PAO Sommaire Qui sommes-nous? O1 Ellipse s engage O3 Apple Logic Pro O7 Apple Soundtrack Pro 3 08 Audacity 09 Prise de son reportage

Plus en détail

MONTER UN FILM DOCUMENTAIRE DE CRÉATION

MONTER UN FILM DOCUMENTAIRE DE CRÉATION MONTER UN FILM DOCUMENTAIRE DE CRÉATION Formation pratique 4 semaines Annecy (F) En partenariat avec la région Rhône-Alpes, la DRAC, Ardèche Images et le Conservatoire de musique d Annecy (CRR) PRÉSENTATION

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015)

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015) RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015) Sommaire I - Soutien à la production 2 Œuvres cinématographiques de longue durée Œuvres

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction 13. Chapitre 2 Maîtriser rapidement le montage vidéo 31

Chapitre 1 Introduction 13. Chapitre 2 Maîtriser rapidement le montage vidéo 31 Chapitre 1 Introduction 13 1.1. Le montage virtuel... 14 Qu est-ce que le montage virtuel?... 14 Les problèmes liés au montage virtuel... 15 1.2. À propos d Adobe Premiere Elements... 16 Présentation d

Plus en détail

Formations Professionnelles

Formations Professionnelles Formations Professionnelles Les métiers de l antenne, de l intelligence et de la conception / production audiovisuelle Création et management éditorial de média Marketing des médias Média Training Centre

Plus en détail

L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel

L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel Appellations Administrateur / Administratrice de compagnie de danse Directeur / Directrice de la musique Administrateur / Administratrice de compagnie de théâtre Administrateur / Administratrice de production

Plus en détail

MONTANT DU DEVIS H.T:

MONTANT DU DEVIS H.T: 1 MONTANT DU DEVIS H.T: DEVIS ESTIMATIF N : PRODUIT : ANNONCEUR : AGENCE : D.A : REALISATEUR : PRODUCTEUR : NOMBRE DE FILMS : DUREE : MOYENS : DUREE du TOURNAGE : LIEU du TOURNAGE : 1ere DIFFUSION : ACOMPTE

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire

Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire Sunny Side of the doc, La Rochelle, 22 juin 2015 1 Au programme Les chiffres-clés de la production

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Formation réalisation film d entreprise

Formation réalisation film d entreprise Formation réalisation film d entreprise Une formation complète pour réaliser des films d'entreprise destinés à promouvoir les actions, les événements, les produits ou les équipes. Vous apprendrez à maîtriser

Plus en détail

FICHE METIER. «Responsable du planning» Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Responsable du planning» Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement APPELLATION(S) DU METIER Responsable du planning Version 1 «Responsable du planning» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement DEFINITION DU METIER Le responsable du planning

Plus en détail

GESTION DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE ET CINEMATOGRAPHIQUE (Long métrage, Documentaire et Magazine)

GESTION DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE ET CINEMATOGRAPHIQUE (Long métrage, Documentaire et Magazine) GESTION DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE ET CINEMATOGRAPHIQUE (Long métrage, Documentaire et Magazine) PROGRAMME PREVISIONNEL Juin 2008 PUBLIC CONCERNE En Formation Continue : Professionnels en exercice

Plus en détail

Retour à l appart. Lycée de lʼimage et du Son dʼangoulême. Mixage. Culture Audio. Prise de son. Salle post-prod. Choix matériel.

Retour à l appart. Lycée de lʼimage et du Son dʼangoulême. Mixage. Culture Audio. Prise de son. Salle post-prod. Choix matériel. Lycée de lʼimage et du Son dʼangoulême Retour à l appart Sieste sonore Mixage Culture Audio Salle 210 Prise de son Projet perso Salle post-prod Lundi - 10H Choix matériel Culture Gé Pour l option Métiers

Plus en détail

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son / Preneur de son Version 1 «Ingénieur du son /preneur de son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son Preneur de son Chef opérateur du son DEFINITION DU METIER Collaborateur du réalisateur,

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Monteur(se) Graphiste Vidéo. Niveau III

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Monteur(se) Graphiste Vidéo. Niveau III REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Monteur(se) Graphiste Vidéo Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

EXPERT FINAL CUT STUDIO

EXPERT FINAL CUT STUDIO EXPERT FINAL CUT STUDIO 30 jours (210 heures). Maîtriser les logiciels vidéos de la suite Final Cut et connaître les différentes étapes de la post production. Monteurs, JRI, réalisateurs, techniciens audiovisuels

Plus en détail

Orientation et Insertion Professionnelle

Orientation et Insertion Professionnelle Orientation et Insertion Professionnelle A L ISSUE DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE Enquête réalisée en 2011-2012 par Stéphane BOULAY pour le SUIO-IP - Avril 2012 Des métiers exercés - Assistant(e) de production

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2016

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2016 FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2016 Aurélie Brouet FORMATION TOURNAGE Clio Simon PRISE DE VUES CINÉMATOGRAPHIQUE ET CONSTRUCTION D ÉCLAIRAGES POUR CAMÉRAS HAUTE SENSIBILITÉ (JOUR & NUIT) DU LUNDI 18

Plus en détail

Fonds d Aide à la Production Audiovisuelle et Cinématographique de la Dordogne Dossier de demande d aide à la production de productions audiovisuels

Fonds d Aide à la Production Audiovisuelle et Cinématographique de la Dordogne Dossier de demande d aide à la production de productions audiovisuels Fonds d Aide à la Production Audiovisuelle et Cinématographique de la Dordogne Dossier de demande d aide à la production de productions audiovisuels Le Département de la Dordogne s est doté d un fonds

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION

BULLETIN D INSCRIPTION BULLETIN D INSCRIPTION À découper et à retourner à Domaine Musiques, 105 Avenue de la République 59110 La Madeleine Courriel formations@domaine-musiques.com www.domaine-musiques.com NOM FORMATIONS ART

Plus en détail

Fiche Windows Movie Maker n 1 Principe du montage. Table des matières

Fiche Windows Movie Maker n 1 Principe du montage. Table des matières Fiche Windows Movie Maker n 1 Principe du montage Table des matières 1-Techniques cinématographiques...1 1.1-Les objectifs...1 1.2-Les fonctions du montage...1 1.3-Le montage image...1 1.4-Le montage son...2

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Profession. administrateur. de production de films. Christophe MAHÉ-MENANT. Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0

Profession. administrateur. de production de films. Christophe MAHÉ-MENANT. Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0 Profession administrateur de production de films Christophe MAHÉ-MENANT Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0 Profession administrateur de production de films À cela peuvent venir s ajouter d

Plus en détail

FICHE METIER. «Technicien de maintenance vidéo» Technicien de maintenance audiovisuel APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Technicien de maintenance vidéo» Technicien de maintenance audiovisuel APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Technicien de maintenance vidéo Version 1 «Technicien de maintenance vidéo» APPELLATION(S) DU METIER Technicien de maintenance audiovisuel DEFINITION DU METIER Le technicien de maintenance est en charge

Plus en détail

formations son et Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains 22 rue du Fresnoy 59200 Tourcoing 03 20 28 38 00 / www.lefresnoy.

formations son et Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains 22 rue du Fresnoy 59200 Tourcoing 03 20 28 38 00 / www.lefresnoy. formations son et Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains 22 rue du Fresnoy 59200 Tourcoing 03 20 28 38 00 / www.lefresnoy.net vidéo Destruction observation field - Robert Henke - 2014 Formation

Plus en détail

Un studio d animation3d et sesmétiers

Un studio d animation3d et sesmétiers Un studio d animation3d et sesmétiers SOMMAIRE Un studio producteurd animation3d Qui est TeamTO? Les productions Les métiers de l animation au sein de TeamTO Processus de production d une série d animation

Plus en détail

NOS SON FORMATIONS. PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée!

NOS SON FORMATIONS. PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée! NOS FORMATIONS SON PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01.43.80.23.51 06.82.25.59.49 karine@ellipseformation.com www.ellipseformation.com SOMMAIRE

Plus en détail

PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION

PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION Studio Créatif Slot B est une société de production et de conseil audiovisuels Des techniciens passionnés et qualifiés + de 10 ans d expérience

Plus en détail

CONTENU DES U.E MASTER JMIN. Expression écrite, orale

CONTENU DES U.E MASTER JMIN. Expression écrite, orale CONTENU DES U.E MASTER JMIN Contenu des U.E UE 101 Communication, culture et expression (anglais, expression écrite et orale) UE 102 Conception et développement informatique UE 103 Conception sonore Expression

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Les distributeurs de films cinématographiques, chefs d entreprise et les directeurs d agence de distribution de films cinématographiques.

Les distributeurs de films cinématographiques, chefs d entreprise et les directeurs d agence de distribution de films cinématographiques. Arrêté du Secrétaire d Etat aux Affaires Culturelles et à l Orientation du 29 avril 1964 (17 doul hijja 1383), fixant les conditions de délivrance et de retrait de la carte d identité professionnelle en

Plus en détail

Le Guide des métiers. Multimédia Chargé de composition numérique Concepteur, développeur produits multimédia

Le Guide des métiers. Multimédia Chargé de composition numérique Concepteur, développeur produits multimédia Le Guide des métiers Information Journaliste reporteur d'images Journaliste reporteur/grand reporteur Multimédia Chargé de composition numérique Concepteur, développeur produits multimédia Production Administrateur

Plus en détail

COURT METRAGE DE CINEMA AIDE A LA PRODUCTION FICTION ANIMATION- DOCUMENTAIRE

COURT METRAGE DE CINEMA AIDE A LA PRODUCTION FICTION ANIMATION- DOCUMENTAIRE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION Fonds de Soutien à la Production COURT METRAGE DE CINEMA AIDE A LA PRODUCTION FICTION ANIMATION- DOCUMENTAIRE Bénéficiaires / Durée et lieu du tournage L aide à la production

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef d antenne «Chef de chaîne» APPELLATION(S) DU METIER Chef de chaîne DEFINITION DU METIER Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la

Plus en détail

Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation.

Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation. Jean Luc Laupeze Prestataire,intervenant spécialisé cinéma colonies, classes découvertes, mjc,croisières. Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation. Présentation Je travaille depuis 10 ans

Plus en détail

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur du son Version 1 «Assistant son» APPELLATION(S) DU METIER Assistant son DEFINITION DU METIER L assistant son aide l ingénieur du son ou le chef opérateur du son, responsable des enregistrements

Plus en détail

2/EMPLOIS DE CATEGORIE B

2/EMPLOIS DE CATEGORIE B 2/EMPLOIS DE CATEGORIE B Contrats à durée déterminée d usage (CDDU) CDI hebdomadaire 35 heures hebdomadaire 39 heures journalier 7 heures journalier 8 heures mensuel 35 heures mensuel 39 heures Mensuels

Plus en détail

Référentiels métiers du son

Référentiels métiers du son Référentiels métiers du son S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Chargé d assurer la qualité artistique et technique de la sonorisation d un spectacle, c est un professionnel

Plus en détail

Formation Réaliser un web-reportage Certifiant

Formation Réaliser un web-reportage Certifiant Formation Réaliser un web-reportage Certifiant Cette formation vous initie à la réalisation d'un web-reportage. Apprenez ses spécificités et formez-vous pour le concevoir, le réaliser puis l'animer et

Plus en détail

Crédit d'impôt audiovisuel

Crédit d'impôt audiovisuel Crédit d'impôt audiovisuel descriptif Le crédit d'impôt en matière audiovisuelle permet, sous certaines conditions, à une société de production de déduire de son imposition 0% de certaines dépenses de

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Référentiels métiers du son

Référentiels métiers du son Référentiels métiers du son S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Technicien du spectacle responsable de la mise en œuvre technique de la sonorisation d un spectacle, le

Plus en détail

Réalisation d un film à l aide de Windows Movie Maker

Réalisation d un film à l aide de Windows Movie Maker Réalisation d un film à l aide de Windows Movie Maker Film réalisé à partir de photos provenant d un appareil numérique. Etape 1 : Lancer Windows Movie Maker. Aller dans menu : Démarrer / Programmes /

Plus en détail

Le Sound Design : pour faire vivre les images

Le Sound Design : pour faire vivre les images Formation Continue Video & son Nouveau Cursus 2011 Conventionnement AFDAS Catalogue 2011 Le Sound Design : pour faire vivre les images Durée : 280 heures sur 40 jours (7h/J) Coût participant : 8000 Le

Plus en détail

Bonnes pratiques tournage

Bonnes pratiques tournage 2013 Bonnes pratiques tournage Ardeshir Golgolab AAis 6/10/2013 Travail à faire Détail qui Scénario Casting comédien Pré-Repérage des lieux Découpage technique Créer l équipe technique Point de départ

Plus en détail

décembre 09 Le rendez-vous formation des intermittents 2010

décembre 09 Le rendez-vous formation des intermittents 2010 décembre 09 Le rendez-vous formation des intermittents 2010 sommaire Ecriture et réalisation audiovisuelle Adapter son jeu pour la comédie et la caméra 3 Scénario et dialogues en fiction 3 Final Draft

Plus en détail

ÉDITO ABDERRAHMANE SISSAKO. président de la cinéfabrique

ÉDITO ABDERRAHMANE SISSAKO. président de la cinéfabrique ÉDITO Un enfant connaît toujours quelque chose qu on ne sait pas. C est le sens de l école : en y venant chacun apporte avec lui un enseignement. L étudiant n est pas seulement celui qui peut apprendre,

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTINUES

FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTINUES FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTINUES Objectif : Acquérir de nouvelles compétences dans le domaine de l'infographie 3D avec une nouvelle méthode pédagogique. Une nouvelle manière d apprendre L'Institut

Plus en détail

Le rendez-vous formation des intermittents 2009

Le rendez-vous formation des intermittents 2009 Le rendez-vous formation des intermittents 2009 sommaire Cinéma - Télévision - Radio Acteur - mise en scène - écriture - réalisation Adapter son jeu pour la comédie et la caméra 3 Scénario et dialogues

Plus en détail

Formation BTS Assistant de gestion pme-pmi - 1 ère année

Formation BTS Assistant de gestion pme-pmi - 1 ère année Formation BTS Assistant de gestion pme-pmi - 1 ère année A1-A2 Gestion de la relation avec la clientèle et les fournisseurs ~ ~ Recherche de clientèle et contacts La connaissance de la clientèle Prospecter

Plus en détail

Master "Sciences arts et techniques de l'image et du son" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009

Master Sciences arts et techniques de l'image et du son Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009 Spécialité Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Créateur sonore (compositeur musical, monteur son, sound designer) Composition de musique originale, montage son de films de fiction, mixage

Plus en détail

FORMATIONS SON VACANCES NOËL 2014. 6 «Formations Son» différentes sont proposées pour les vacances scolaires de Noël 2014 :

FORMATIONS SON VACANCES NOËL 2014. 6 «Formations Son» différentes sont proposées pour les vacances scolaires de Noël 2014 : FORMATIONS SON VACANCES NOËL 2014 6 «Formations Son» différentes sont proposées pour les vacances scolaires de Noël 2014 : 1- Créer votre pièce radiophonique 20/12 (6 heures) 2- Découverte des métiers

Plus en détail

Tournage en fichiers numériques

Tournage en fichiers numériques Pour une organisation plus sure et plus efficace du tournage au montage Version du 5 Mars 2011 Voici nos recommandations pour travailler avec des fichiers numériques, suite à la réflexion menée par nos

Plus en détail

2/EMPLOIS DE CATEGORIE B

2/EMPLOIS DE CATEGORIE B & & 2/EMPLOIS DE CATEGORIE B Contrats à durée déterminée d usage (CDDU) CDI Salaire Salaire Salaire Salaire Salaire minimal minimal Salaire minimal minimal minimal Mensuel hebdomadairmadaire mensuel hebdo-

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Formation Montage audiovisuel sur Final Cut Pro X Certifiant

Formation Montage audiovisuel sur Final Cut Pro X Certifiant Formation Montage audiovisuel sur Final Cut Pro X Certifiant Notre formation montage audiovisuel avec Final Cut Pro X vous permet d'acquérir sur une période courte et intensive les techniques de base et

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Activités et Techniques de Communication spécialité techniques de l image et du son Autorité

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Conseils pratiques pour la réalisation d'un tournage multicaméras

Conseils pratiques pour la réalisation d'un tournage multicaméras Conseils pratiques pour la réalisation d'un tournage multicaméras 1. Introduction 2. La préparation 2.1 Savoir ce que l'on filme L'espace scénique L'espace de travail La configuration du tournage Les objectifs

Plus en détail

Formations Adobe Vidéo

Formations Adobe Vidéo Formations Adobe Vidéo Adobe Prelude CS6 - Ingest et Data Managment - 2 jours Introduction Avec son interface intuitive, Prelude est l outil idéal de l assistant monteur et du data manager. Dans ce module

Plus en détail

imovie HD Il travaille en complète collaboration avec les autres logiciels de la suite ilife (iphoto, itunes, GarageBand).

imovie HD Il travaille en complète collaboration avec les autres logiciels de la suite ilife (iphoto, itunes, GarageBand). imovie HD APPLE et imovie HD sont des marques déposées d Apple Corporation imovie est un logiciel de montage vidéo. Il permet d importer : des séquences vidéo à partir d une caméra numérique, de les modifier,

Plus en détail

Novembre 2009 1. CONTEXTE LIE A L EXERCICE DU METIER DE REGISSEUR SCENE / PLATEAU

Novembre 2009 1. CONTEXTE LIE A L EXERCICE DU METIER DE REGISSEUR SCENE / PLATEAU R E F E R E N T I E L M E T I E R R E G I S S E U R S C E N E / P L A T E A U Novembre 2009 SOMMAIRE 1. CONTEXTE LIE A L EXERCICE DU METIER DE REGISSEUR SCENE / PLATEAU 2. LES ACTIVITES DU REGISSEUR SCENE

Plus en détail

Consulting Communication des organisations

Consulting Communication des organisations Nicolas Roux Master 2 Ingénierie des Médias Année 2006 / 2007 Consulting Communication des organisations Stage réalisé du 29 janvier au 30 juin 2007 Tuteur de stage : M. Christophe Queval Enseignante tutrice

Plus en détail

SECTEUR : NUMÉRISATION & RESTAURATION DE FILMS

SECTEUR : NUMÉRISATION & RESTAURATION DE FILMS SECTEUR : NUMÉRISATION & RESTAURATION DE FILMS Visiocast met en place ce guide référent afin de vous aider à budgétiser votre projet. Il vous aidera à mieux cerner l'orientation des besoins pour vos transferts

Plus en détail

Fiche des définitions

Fiche des définitions Le vocabulaire du cinéma Niveau : CE2 6 e Fiche des définitions Avant le tournage du film : la pré-production Le scénariste écrit un synopsis sur quelques pages puis le scénario dialogué de ce que sera

Plus en détail

L ÉCOLE DOCUMENTAIRE / L USS AS

L ÉCOLE DOCUMENTAIRE / L USS AS L ÉCOLE DOCUMENTAIRE / L USS AS LES FONDAMENTAUX DE LA PRODUCTION DE FILMS DOCUMENTAIRES Du 7 novembre au 23 décembre Date limite des dépôts de dossier 30 septembre 2011 Du désir qui commande l écriture

Plus en détail

FORMATIONS SON & VIDÉO

FORMATIONS SON & VIDÉO FORMATIONS SON & VIDÉO VACANCES DE NOËL 2015 FORMATIONS SON alexandru petru bădelită FORMATIONS VIDÉO philippine couturier CRÉER LA BANDE SON D UN FILM D ANIMATION SAMEDI 19 DÉCEMBRE DE 10H À 13H & DE

Plus en détail

NOS ALTERNANCES COMMUNICATION

NOS ALTERNANCES COMMUNICATION COMMUNICATION ALTERNANCE COMMUNICATION CORPORATE H/F M6 METROPOLE TELEVISION Vous serez notre messager(e) pour le Groupe M6. Les mots et les images seront vos armes pour communiquer efficacement : rédaction

Plus en détail

Formation JRI Réalisateur de reportage vidéo Certifiant

Formation JRI Réalisateur de reportage vidéo Certifiant Formation JRI Réalisateur de reportage vidéo Certifiant Une formation pratique au reportage vidéo pour acquérir les bases techniques indispensables à l'activité de journaliste reporter d'images (JRI).

Plus en détail

La plateforme européenne de gestion des tournages. Février 2012

La plateforme européenne de gestion des tournages. Février 2012 La plateforme européenne de gestion des tournages Février 2012 Préparation des tournages de films & séries En Europe, ce sont plus de 8 000 studios et sociétés de production qui réalisent 50 000 tournages

Plus en détail

Cri t è r e s d e q u a l i f i c a t i o n «œ u v r e e u r o p é e n n e» D é c r e t n 90-6 6 d u 1 7 j a n v i e r 1 9 9 0 f i x a n t

Cri t è r e s d e q u a l i f i c a t i o n «œ u v r e e u r o p é e n n e» D é c r e t n 90-6 6 d u 1 7 j a n v i e r 1 9 9 0 f i x a n t DIRECTION DES PROGRAMMES Département production ŒUVRE AUDIOVISUELLE ŒUVRE CINEMATOGRAPHIQUE SYLVIE BREUIL sylvie.breuil@csa.fr PHILIPPE VIGNON philippe.vignon@csa.fr tél. + 33 1 40 58 37 18 tél. +33 1

Plus en détail

LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014

LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014 LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014 Aide à la réécriture et au développement Objectifs L'aide à la réécriture et au développement est mise en place : - pour permettre la professionnalisation du secteur du cinéma

Plus en détail

Formations à la production Théâtre & Cinéma

Formations à la production Théâtre & Cinéma à la production Théâtre & Cinéma Activité Société de production de spectacle vivant basée en région parisienne, La Poursuite du Bleu travaille à la promotion de la création théâtrale émergente tant en

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU GÉNÉRIQUE PRODUCTIONS EXTÉRIEURES

POLITIQUE RELATIVE AU GÉNÉRIQUE PRODUCTIONS EXTÉRIEURES AVRIL 2013 1. PRINCIPES GÉNÉRAUX 1.1 Durée Minimum de 40 secondes. Maximum : Laissé à la discrétion du producteur sous réserve d obtenir au préalable l approbation du chargé de programmation. 1.2 Les mentions

Plus en détail