Mai Li rapport de diplôme

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mai Li rapport de diplôme"

Transcription

1 Mai Li rapport de diplôme 1

2 2

3 3

4 4

5 Cela fait maintenant trois ans que j étudie dans cette école, toujours avec des intérêts multidisciplinaires : vidéo, mapping, graphisme... mais aussi peinture, sculpture en bois, en terre, moulage... J apprécie la réalisation d objets physiques en trois dimensions : dans mon travail, le passage à l acte (artistique...), c est-à-dire la construction d un objet en trois dimensions qui a sa place dans toutes les dimensions du réel, est une étape forte de la création. La notion de dimension est double : d un côté, elle fait référence à des données physiques (longueur, largeur, profondeur...) et de l autre à une dimension sociale, psychologique... Une personne peut avoir trois dimensions sur le plan physique mais être considérée comme unidimensionnel sur le plan social, voire même inexistante aux yeux des autres, comme transparente. Afin de vivre aussi en 3 dimensions sociales, les individus essaient de prouver aux autres leur existence. Dans un sens, on pourrait dire que nous cherchons en permanence notre «volume», c est-à-dire notre identité, notre dimension, notre vie. Aujourd hui, je me rend compte que mon travail des trois dernières années tourne surtout autour des questions de 2D et de 3D, autour des dimensions qui nous créent. 5

6 6

7 «take a guess» «L affiche de vous-même» pourrait être une premiere recherche pour «connais-toi toi-même». Le graphisme lie avec l image. L image est quelque chose en deux dimensions puisqu elle est surporte par des papiers. On demande a quelqu un de nous reconnaître avec tres peu d information, en plus ces informations restent en 2D, c est-à-dire qu elles existent plutot dans une surface mais plate. Parfois, ce qui fait l impression aux gens ne serait pas toujours la verite, ce n est que le superficiel. 7

8 Il s agissait de concevoir et réaliser une affiche contenant un ou plusieurs éléments nous représentant. Il fallait s interroger sur nos représentations du monde, nos intérêts et notre inscription dans le présent. L affiche devait contenir des éléments graphiques et du texte. Mais, je me suis rendu compte que les éléments textuels, quels qu ils soient, font aussi image. J ai travaillée essentiellement sur deux sujets : 1. les clichés sur les chinois Ce que l on voit de moi en premier, c est le visage. Je viens de Chine et j ai un visage «d asiatique» : les cheveux noir, les yeux noirs, le petit nez plat. En France, un visage chinois est assez facile à distinguer entre les occidentaux. En vivant ici, j ai été confronté a beaucoup de clichés sur mon pays. La façon dont les français voient mon pays est souvent caricaturale. Souvent ces cliches sont assez 8

9 les croquis, des recherches, comiques : beaucoup de gens m ont demandé si je faisais des prières a Mao Tze Toung. J ai noté et sélectionner des exemples de clichés fournit par des amis français puis dessiné des caricatures a partir de ceux-ci. Pour moi, l image est un outil extrêmement efficace car elle peut laisser une trace dans notre mémoire. Les spectateurs trouvent ces caricatures drôles, ironiques, sensibles, naïves et peu tristes... Une caricature peut représenter beaucoup d émotions en une seule image. A l époque ou j ai réalisé cette affiche, je n y ais pas trop 9 pensé Aujourd hui quand je la regarde de nouveau, les informations deviennent très fortes. Bizarrement, quand je montre cette affiche aux français, ils la trouvent drôle et ironique, pas pour ce que cela dit des chinois mais pour ce que cela dit des français eux même. En revanche, quand je la montre aux chinois en chine, ils semblent indifférent. Comme ils ne se rendaient pas compte que les occidentaux avaient un regard négatif à leur égard.

10 2, il y a que Mai qui m aille Comme mon prénom est Mai, souvent quand je me présente, les gens font le rapprochement avec la marque de moutarde «Maille», qui a la même prononciation. Surtout que le slogan de la publicité est «il n y a que maille qui m aille». Je me suis donc dit que je pouvais détourner cette publicité en publicité pour moi même. J ai imité le style, la typographie, les couleurs et le slogan, bien sûr. les croquis, des recherches, 10

11 11 croquis, caricatures pour l affiche de

12 les clichés sur les chinois, No.2 42 x

13 les clichés sur les chinois, No.1 42 x

14 Il n y a que Mai qui m aille 42 x

15 «My name is» Consignes d une autre recherche sur l identité : «Il s agira de passer ce projet en volume, en introduisant en plus de votre nom et prénom tous les éléments du texte de votre choix.il ne s agit pas seulement de «mettre en relief» la typographie, c est une sorte de «monument» donc on doit pouvoir tourner autour. L apport d une valeur d usage est envisageable pour ce projet. Contenant, lumière, ou tout autre usage» 15

16 Je me suis inspirée de la sculpture de Robert Indiana : «Love», en créant une sculpture avec mon prénom. En Chine, mon prénom n est pas courant. Il est aussi très complexe à prononcer ou à écrire, ce qui complique sa mémorisation. Or, il se trouve qu en français, c est tout le contraire. En français mon nom et prénom tiennent sur 5 mots et tout le monde parvient à le prononcer. En conséquence de quoi, il est facile de s en souvenir, alors même qu il s agit d un prénom étranger. croquis, recherches, notes croquis, recherches, notes 16

17 17

18 croquis, recherches en typographie, 18

19 Robert Indiana est le créateur de la sculpture LOVE visible dans le Love Park à Philadelphie en Cette œuvre représente l art populaire présent dans la sculpture. En 1973, un timbre est créé, aux États-Unis, reprenant cette image de contribution qui sera imprimée à 32 millions d exemplaires. Outre Philade, la sculpture LOVE a élu domicile dans les rues aux quatre coins du globe : New York, Madrid, Singapour, Taipei, Shanghai, Montréal, Fondation Pierre Gianadda, Martigny, Suisse etc. Le 14 février 2011, à l'occasion de la fête de la Saint-Valentin, le motif de LOVE fut repris de manière similaire au timbre dans le logo de Google, sur sa page d'accueil. Le second «O» du mot «GOOGLE» y était remplacé par un "V". Indiana pensait que l art réveille l amour que les gens portent en eux à condition qu ils le côtoient tous les jours, se disant qu avec une sculpture représentant l amour, il ferait ressortir l amour de chacun et qu ainsi, toute une population pourrait facilement être plus amoureuse. Dans l œuvre «L» travaille beaucoup sur les signes graphiques, il arrive à s exprimer au moyen de lettres et de chiffres. Le «O» incliné est l image icône du Pop Art. L artiste va l utiliser constamment, obsessionnellement, envahissant l Amérique du Nord. C est intéressant de souligner cette volonté de modifier l espace comme cela, en insistant sur une telle inclinaison. 19

20 carton, papier, gouache 30 x 40 x 15 nom et prénom : Limai 20

21 carton, papier en couleur 30 x 37 x 9 Dans l œuvre «Love», Indiana travaille beaucoup sur les signes graphiques, il arrive à s exprimer au moyen de lettres et de chiffres. Le «O» incliné est l image iconique du Pop Art. L artiste va l utiliser constamment, obsessionnellement, envahissant l Amérique du Nord. C est intéressant de souligner cette volonté de modifier l espace comme cela, en insistant sur une telle inclinaison. 21

22 22

23 «In the bubble» La bulle symbolise un rêve, celui d un cocon qui ne nous cloisonnerait pas mais pour nous permettrait de mieux nous ouvrir au monde. Un cocon étincelant et transparent qui reflète et la brillance et les couleurs à l aide de la lumière. 23

24 24

25 25

26 processus de construction, Evian, intérieur: mezzanine, balançoire, escalier, Maison bulle, 350 x 350 x 350 cm processus de construction, Evian, extérieur: fenètre x 3, porte x1, Maison bulle, inauguration du festival de «Fabuleux VIllage», Evian, dec, 2014, Maison bulle, 350 x 350 x 350 cm J ai fait un stage de construction de sculptures en bois flottant à Evian, dans le cadre du festival fabuleux village-contes de fées. A cette occasion, j ai décidé de construire une bulle individuel pour moi même. Une bulle qui représenterait cette espace dont on a besoin pour se protéger tout en bougeant à travers le monde, libre comme le vent. La bulle symbolise un espace léger et calme, dans lequel nous savons que nous n allons pas être dérangé sans avoir la sensation d être enfermé. D ailleurs, il y a même quelques fenêtres pour mieux observer l extérieur. 26

27 27

28 Cette sculpture a aussi été l occasion de perfectionner mes compétences en bois : j ai appris à utiliser des tronçonneuses, perceuses, visseuses... La bulle a fini par être aussi exposer. Pour ce travail, je me suis inspirée de la peinture traditionnelle chinoise qui donne une place importante à la nature, à l isolement, à la méditation, au ralentissement et à la contemplation du paysage. Il s agissait d inciter les spectateurs à se couper de cette hyper connexion, axée sur l individualisme et la performance. Ma bulle en bois était une invation à se détacher momentanément du monde pour construire une nouvelle relation plus consciente avec celui-ci. Je conçois le design comme un outil utopique, capable d améliorer la vie en améliorant l espace où nous vivons et notre rapport avec celuici. 28

29 29

30 le festival de «Fabuleux Village», Evian, dec, 2014, autres travaux: Pinoccio le festival de «Fabuleux Village», Evian, dec, 2014, 30

31 31

32 32

33 «Take a seat» Assiez-vois, soiez à l aise, on réfléchi plus tard. 33

34 34 croquis préparatoires

35 35 croquis préparatoires

36 maquettes en fil de 36

37 37

38 En hiver, on ne trouve souvent pas d endoit pour poser notre veste ou notres sac dans les bars. Par terre? Non, c est sale, je n ai pas envie. Sur la table? Ce n est pas possible. Il n y a pas de portemanteau? Justement, on n est pas chez nous, ce n est pas toujours comme on veut. Mais, qu est-ce qu on peut faire? Alors, on va l accrocher sur notre tabouret! L idée aussi vient d une oeuvre de design «Stop Thief! Ply Chair». «This antitheft furniture was designed to improve the safety and confort of customers in a resturant or cafe by allowing them to secure their belongings to the seat. At the same time it was meant not to disturb the overall atmosphere of the surroundings.» - Jackie Piper, designer. C est ça. Si il exsite un crochet, on pourrait mettre nos monteaux et nos sacs. Par ailleurs, nos affaires deviennent aussi être plus sécurités, pour nos affaires auraient moins de risque d être volés en desou notre corps. donc, a partir de ces idees, je voudrais faire un tabouret haut au bar. J ai déscidé de le realiser en métal. Le côté de solidité est sans aucun doute, aussi il est flexible et on peut le maitriser assez facile. Pour moi dans le côté d esthétique, j ai référé au style de traditionnel chinois, notamment sur les tables à thé serviette à thé, puis que la forme resemble bien les tabourets hauts occidentals. 38

39 maquettes en 3D 39

40 40

41 «Un dolium» Cette video d animation raconte la traversée de la mer méditerranée par un couple de marins pour faire du commerce et échanger des aliments. Ils arrivent à Arles avec beaucoup d amphores du sauce de poisson, et puis ils les portent dans une cave pour les vider dans un dolium. Un dolium (pluriel latin : dolia) est un vase de très grande taille de l Italie antique, d une contenance allant jusqu à litres (voire 2 500), et qui servait de citerne à vin, à huile, à sauce de poisson, à céréales ou d autres aliments. Une fois en place, les dolia ne pouvaient plus être déplacés. 41

42 42

43 43

44 44

45 Les technologies numériques ayant profondement modifié notre weltanschauung (soit l ensemble des valeurs, des sensations, ou des croyances qui forment notre perception globale du monde), il nous faut maintenant trouver de nouvelles harmonies dans l énergie environementale. C est dans cette optique que je m intéresse au mapping, que je considère maintenant comme une forme de sculpture vivante, ou cinétique, permettant d agir dans et sur la vie quotidienne. Les outils de mapping et d interaction modifient nos représentations du réel car ils portent en eux une grammaire spécifique. L art numérique est un langage qui exprime aussi l individualité de l auteur, avec sa propre histoire en dialogue avec celles des techniques, des sociétés et des savoirs. Le code algorithmique ressemble à la carrosserie d une voiture que l on modifierait à son gré en y ajoutant des variables de fonction pour créer des images et des mouvements. Il constitue aussi un langage qui interagit avec le spectateur, parfois en se passant de mot, par exemple en utilisant la modélisation de formes géométriques complexes ou la création sonore. 45

46 46

47 «Look» version 1 On dit que le visage est la première chose que les gens voient et aussi malheureusement la première chose que les gens utilisent pour cataloguer. Si les autres veulent voir mes sentiments, la majorité du temps ils doivent les lire sur mon visage. 47

48 C est en partant de ce constat que j ai réalisé cette pièce. Il s agit d un mapping projeté sur un grand écran fabriqué à partir de papier de riz. Cette installation consiste à apporter un regard contemporain sur l art traditionnel des maquillages de l opéra de Pékin, en le confrontant a des techniques comme le mapping. Des images fluctuantes, créées selon le mouvements et l intention du spectateur, sont projetées sur un très grand masque blanc moulé en papier de riz au milieu. C est mon visage, mais 5 fois plus grands. Dans le théâtre traditionnel pékinois, les maquillages sont exagérés par la forme et la couleur, transformant le visage en une sorte d archétype aux caractéristiques stables, et bien définies. moulage en bande de moulage en papier calque moulage en papier de riz 48

49 Des archétypes similaires au concept jungien de «Persona» (masque en latin) qui désigne le masque social que nous portons quotidiennement, le rôle social que nous négocions avec notre entourage. Traditionnellement, le maquillage ne change pas avant la fin de la pièce. Dans cette installation en revanche, la matière est numérique et les formes évoluent selon les gestes effectués par le spectateur, alors que traditionnellement, ces maquillages restent fixes une fois pour toute. Ici, le code algorithmique qui crée le visage ressemble à la carrosserie d une voiture que l on modifierait à son gré en y ajoutant des variables de fonction pour créer des images et des mouvements. Pour cette œuvre, j ai travaillé en grand format, in situ, car je suis persuadée qu auprès d un public submergé d informations visuelles, une œuvre avec laquelle ils pourront interagir, aura un impact émotionnel plus important. J ai fais différent tests pour trouver la texture qui ressemblerait le plus à mon visage. 49

50 Les technologies numériques ayant profondément modifié notre weltanschauung (soit l ensemble des valeurs, des sensations, ou des croyances qui forment notre perception globale du monde), il nous faut maintenant trouver de nouvelles harmonies dans l énergie environnementale. C est dans cette optique que je m intéresse au mapping, que je considère maintenant comme une forme de sculpture vivante, ou cinétique, permettant d agir dans et sur la vie quotidienne. 50

51 Les outils de mapping et d interaction modifient nos représentations du réel car ils portent en eux une grammaire spécifique. L art numérique est un langage qui exprime aussi l individualité de l auteur, avec sa propre histoire en dialogue avec celles des techniques, des sociétés et des savoirs. 51

52 52

53 «Look» version 2 J ai continué sur cette oeuvre et je suis sortie de la thématique de l opéra de Pékin. Il s agit maintenant d un trompe l oeil, puisque les images projetées sont présentement des grilles noires qui donnent l impression de relief. C est un double trompe l oeil : le masque en papier semble virtuel mais il existe en 3D, la grille évoluant selon les déshydratas du spectateur est virtuel mais semble être en 3D. C est une image de grille qui représente la 3D et qui le fait tellement bien qu elle semble plus réel que le réel, c est aussi une image qui masque le masque. 53

54 54

55 55

56 56