tablor.sty La machine à créer des tableauxde signes et de variations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "tablor.sty La machine à créer des tableauxde signes et de variations"

Transcription

1 tablor.sty La machine à créer des tableauxde signes et de variations Guillaume Connan avec l eicace participation de Jean-Michel Boucart Forum d aide : 9 mai -Version 4.7 I- Çasertàquoi? Il s agit d obtenir rapidement un tableau de signe ou un tableau de variation en entrant un minimum de commandes. II- Nouveautés a. Changements depuis la version. Attention! À partir de la version 4. de tablor, il est nécessaire d avoir la nouvelle version de tableauvariation.mp (la. datant de décembre ) mais pour l instant elle n est pas présente sur CTAN! Récupérez plutôt le ichier à l adresse Cela ne posera de problèmes que si vous utilisez l environnement TVZ. La version 4. n est malheureusement plus compatible avec les versions antérieures car une option supplémentaire a été ajoutée pour traiter les onctions trigonométriques. Une possibilité a de plus été ajoutée pour réduire la taille des tableaux. Les tableaux de signes courts(tsc) ont un argument de plus pour traiter les valeurs interdites(version 4.). Une extension pour une compilation via XeTEX a été créé : tablor xetex.sty (version 4.) ne onctionnant que sous unix. Un environnement TVPC a été créé pour traiter les onctions prolongeables par continuité(version 4.). Une possibilité a été ajoutée pour donner un nom à une onction nécessitant l emploi d une macro LATEX (version 4.b). Les rontières des zones interdites sont assorties de doubles barres si nécessaire.(version 4.) Un nouvel environnement TVIex est créé pour avoir les racines des valeurs intermédiaires sous orme exacte quand c est possible.(version 4.4) Un bug dans tous les TVI est corrigé.(version 4.4). Unbug dû à une mise à jour de XCAS (version4.4-bcompatible avecles précédentes). Des bugs dans TVapp et TVIapp corrigés (version 4.4-c... puis 4.4-d).

2 Bug dans TVc (version 4.4-h) Nouvel environnement TVS pour des tableaux de variations de onctions dont on ne connait qu une liste d images(version 4.5). Petites modis dans le code pour s adapter aux nouvelles versions de MetaPOST et pour contrer certains bugs dus à certaines conigurations personnelles de xcas (4.5-b). Création de l option windows: on peu maintenant déclarer l utilisation de l OS windows en option sans aller modiier le ichier tablor.cg(version 4.6). Nouveau tablor.cg : on peut régler l epsilon de XCAS qui ixe le seuil du zéro des lottants. Il est réglé à par déaut. Il aut une version récente de XCAS, postérieure au novembre 9. (version tablor : 4.6-c) Tableauxen couleurs! Merci à p du orummathematex (versiontablor : 4.7) // reglage de epsilon : seuil du zero de giac epsilon:=e ; b. Proessor.sty tablor.sty a ait des petits... Grâce à une eicace collaboration avec Denis LE FUR, vous disposez à présent de toute une panoplie d outils similaires pour tracer des courbes, des histogrammes, des arbres de probabilités, des graphes probabilistes, des lissages par moyennes mobiles et j en passe et des meilleures... Allez découvrir ces trésors sur c. Plugin TeXmacs Emmanuël Corcelle a écrit un plugin pour que les utilisateurs de TeXmacs puissent eux aussi proiter de tablor et proessor. Pour cela visitez le site http ://corcelle.wordpress.com/ III- Commentçamarche? a. Principe général On entre une instruction qu on envoie via LATEX à XCAS qui eectue un certain nombre de calculs (résolution d équations, calcul de limites). XCAS renvoie un résultat sous la orme d un script MetaPOST qui est compilé. Untableau est créé et ensuite insérédansle documenttex. b. Rentrons dans les détails En utilisant un environnement tablor, de nombreux ichiers sont créés dans le répertoire courant puis eacés par la commandenettoyer si vous le souhaitez: desichiersd extension.cxx:ils agitduichierleplusimportant.c estleprogrammexcasqui«abrique» le tableau. Vous pouvez l utilisez tel quel dans une session XCAS ou giac. des ichiers d extension.giac qui regroupent des instructions lues et exécutées par giac. Il est très court : maple_mode(); // au cas où certains t r a va i l l e r a i e n t en mode maple, mupad ou t i read("conig.cxx"); // pour conigurer la ère colonne ( signe de ou sign o etc. ) read("xcastv.cxx"); // giac charge le programme read("xcastv.user"); // giac l i t les paramètres rentrés dans le source tex et abrique à la volée le source MetaPOST. des ichiers d extension.user qui sont créés par LATEX grâce à l environnement VerbatimOut de l extension ancyvrb : ils agiten aitde lacommande qui se trouve par exemple entre\begin{tv} et\end{tv}.

3 c. Code XCAS Toutes les procédures suivent le même principe : la plusgrande partie s occupe de créer les lignesdu tableauxàl aidede nombreuxtests et boucles; ensuite, on regroupe ces lignes dans une variable MetaLc; onexporte le tableauàl aidedes troisdernièreslignes: sortie:=open("xcasmpc.mp"); // on crée un ichier XCasmpc.mp print(sortie,unquoted,metalc); // on y met MetaLc close(sortie); // on erme XCasmpc.mp Autres collaborations XCAS/LATEX On peut suivre ce même principe pour créer d autres associations de vos outils préérés. Voir par exemple : et IV- Dequoia-t-onbesoin? Conseils en lignes N hésitez pas à explorer la page suivante: surtoutsi vous êtes surxp :-) De nombreux problèmes ont été réglés sur le orum: MikTeX et TeXLive tablor est présent sur MikTeX et TeXLive. tableauvariation.mp est sur MikTeX mais la version n est pas à jour (à la date du 7évrier9). Il aut avoir installé XCAS, logiciel multi-plateorme de calcul et de programmation: il aut avoir le ichier de macros MetaPOST tableauvariation.mp de Frédéric Mazoit: Pour ceux qui sont guère habitués à MetaPOST, cela ne pose aucun problème car les scripts et compilations MetaPOST se ont automatiquement. Il suit de créer dans son texm personnel une arborescence du style:./texmperso/metapost/tablor/ et d y placer tableauvariation.mp puis un rehash. C est exactement la même démarche que pour installer une nouvelle extension LATEX. il aut être en mode shell escape pour autoriser les sorties de la compilation tex. Pour emacs, on rajoute en in de ichier %%% LaTeX command: "latex shell escape" ***; pour les autres éditeurs, il aut modiier la commande de compilation. Sinon, on peut modiier le ichier texm.cn pour que le mode soit automatisé en modiiant la ligne suivante: shell escape t mais ce n est pas recommandé car il aut activer le shell-escape le moins possible et toujours sous contrôle; il aut avoir à disposition les extensions ancyvrb, ilecontents, ithen et ipd; pour ceux qui compilent avec pdlat E X, il n y a aucun problème et rien à aire car tablor contient déjà ce qu il aut pour s adapter : \ipd \DeclareGraphicsRule{*}{mps}{*}{} \i

4 shell-escape sur KILE On peut créer une compilation en allant dans les menus de coniguration, l associer à un raccourci clavier et hop, quand on veut une compil rapide c est acile. On va dans coniguration>kile>outils>nouvel outil Onl appelle par exemple shellescape et on le basesur LateX Ensuite en commande on met latex (ou pdlatex) et en option shell escape interaction=nonstopmode %source et on clique sur OK. Ensuite on va dans coniguration>raccourci clavier > rechercher sh. On tombe sur shellescape. On clique sur personnaliser et on choisi un raccourci, par exemple la touche windows et s (S-s en langageemacs...) Et voilà: quand on veut compiler un document appelant tablor, on appuie sur windows+s. shell-escape sur TeXnicCenter Pour les utilisateurs de TeXnicCenter, observez cette explication du paramétrage du shell escape. On peut par exemple mettre : enable write shell escape src interaction=nonstopmode "%Wm". Sur TeXmaker, c est latex enable write shell escape interaction=nonstopmode %.tex. Pour aire comprendre à Microsot Windows XP où trouver giac, vous pouvez modiier le path en suivant ces instructions: Demarrer->Panneau de coniguration->système onglet Avancé->Variable d environnement. Il aut cliquer sur la lignepathpuis sur le boutonmodiieret làil autajouter ;C:\repertoire_d installation_de_xcas (Merci à Gaëtanet à Daniel). il aut installer le ichier tablor.sty dans son texm personnel. Pour ceux qui ont une version récente de MiKTeX ou TeXLive, tablor est déjà installé. Pour les utilisateurs de Unix, vous devez savoir comment aire... Par commodité, vous pouvez en proiter pour installer la version Unix de MiKTeX package manager. J aiait unpetit script pour vous y aider ici: il aut installer le ichier de coniguration tablor.cg dans le même répertoire de tablor.sty ce qui est ait automatiquement soit par décompression d une archive tablor.zip soit par l intermédiaire des distributions MikTeX et TeXLive. Conlit d extensions L extension ancybox rentre en conlit avec ancyvrb qu utilise tablor car elles déinissent toutes deux diéremment l environnement VerbatimOut. Commandes créées Huit nouvelles commandes sont crées : \tv, \tvbis, \nettoyer, \initablor, \dresse, \dressetoile, \executgiacmp. Attention aux conlits si de tels noms existent quelque part dans vos ichiers personnels. V- Commentl utiliser? a. Préambule Les ECM donnés en exemple ne dépendent pas du moteur de compilation : LAT E X+dvi+dvips ou pdlat E X conviennent. 4

5 Faut-il savoir utiliser MetaPOST et XCAS? Non! Tous les appels à ces logiciels se ont sans aucune intervention de l utilisateur. Le préambule seratoujours sous Linuxou Mac : \documentclass{article} \usepackage{graphicx} \usepackage[rench]{babel} % or eunozer langouage \usepackage[xcas]{tablor} % xcas en option : c plus loin Le préambule sera toujours sous Windows: \documentclass{article} \usepackage{graphicx} \usepackage[rench]{babel} % or eunozer langouage \usepackage[xcas,windows]{tablor} % xcas et windows en option : c plus loin b. L option xcas On met xcas si l on a installé giac/xcas sur son ordinateur et on ne met rien si giac/xcas n est pas installé ou (et) que l on a récupéré un ichier tex avec les ichiers sources MetaPOST; Ainsi, tablor ne era pas appel à giac/xcas et se contentera de compiler les ichiers MetaPOST. c. L option windows Si vous utilisez encore Windows, déclarez-le en option: \usepackage[xcas,windows]{tablor} Pour lesutilisateursde Linux et Mac, il n y a rienàdéclarer... d. Fichier de coniguration tablor.cg Contenu %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%% % Fichier de coniguration de tablor. sty % %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%% % La mise à jour de ce ichier permet d adapter certains paramètres du package tablor. sty % au poste de travail et aux habitudes des utilisateurs. %======================================== % I Coniguration du préambule MetaPOST %======================================== \begin{ilecontents*}{entetemp.cg} input tableauvariation; verbatimtex %&latex \documentclass{article} \usepackage[upright]{ourier} % ou mathpazo, lmodern, etc. ou rien! 5

6 \usepackage{amsmath} \renewcommand\mbox[]{ # } % pour les mbox intempestis de xcas \renewcommand\cdot{ } % idem pour l e s cdot \begin{document} \catcode % pour utiliser etex \end{ilecontents*} %================================= % II Déclaration de l éditeur utilisé % ================================ % % Remplacez " emacsclient c" par la commande qui lance un autre editeur que % votre éditeur avori pour aicher les tableaux a modiier. % Laissez une espace avant de ermer l accolade. \newcommand{\editeur}{emacsclient c } %================================= %III ere colonne %================================= % %permet de conigurer les termes dans la premiere colonne des %tableaux : " signe de" ou " sign o " ou "" etc. % \begin{verbatimout}{conig.cxx} //reglage de epsilon : seuil du zero de giac epsilon:=e ; // POUR LES TV, TVI,TVZ,TVapp,TSq,TSa // pour la ligne signe lsic:=" newlignesignes(btex $\\hbox{ }\\atop{\\displaystyle "; // POUR LES TV, TVI,TVZ,TVapp // pour la ligne variation lvic:=" newlignevariations(btex $\\hbox{ }\\atop{\\displaystyle "; \end{verbatimout} %% you may preer % \begin {VerbatimOut }{ conig. cxx } % // FOR TV, TVI,TVZ,TVapp,TSq, TSa % // or the signs 6

7 % lsic :=" % newlignesignes( btex $\\hbox{ Sign o }\\ atop {\\ displaystyle "; % // POUR LES TV, TVI,TVZ,TVapp % // or the variations % lvic :=" % newlignevariations ( btex $\\hbox{ Variations o }\\ atop {\\ displaystyle "; %\end{verbatimout } %% ou si vous préérez que ni signe ni variation n apparaissent % \begin {VerbatimOut }{ conig. cxx } % // POUR LES TV, TVI,TVZ,TVapp,TSq, TSa % // pour la ligne signe % lsic :=" % newlignesignes( btex ${\\ displaystyle "; % // POUR LES TV, TVI,TVZ,TVapp % // pour la ligne variation % lvic :=" % newlignevariations ( btex ${\\ displaystyle "; % \end{verbatimout } Vous le placerez dans la même arborescence que tablor.sty et le modiierez si besoin est. Rôle La première partie permet de conigurer le préambule tex qui sera utilisé par MetaPOST pour créer les tableaux. La ligne contenant l extension des ontes est en particulier optionnelle: vous pouvez la modiier, voirela supprimer selonvos choix de ontes; si vous utilisez Microsot Windows, il audra décommenter la ligne spéciiée ain que les commandes unix soient remplacées automatiquement par des commandes dos; l éditeur sera appelé dans certains cas pour modiier l aspect des tableaux dans les ichiers sources MetaPOST. Il audra choisir un éditeur comme par exemple emacs, xemacs, texmaker, vi, winshell, notepad, vim, kate, gedit, textmate,texshop, kile, etc. Pour éviter certains problèmes, choisissez un autre éditeur que celui que vous utilisez pour LATEX ain que la enêtre s ouvre sans problème. Voir aussile paragraphe XII -; pardéaut,onvoitapparaîtredanslapremièrecolonnedestableaux«signede»ou«variationsde».vous pouvez modiier ces réglages ici comme indiqué; deux exemples sont donnés: en anglais ou en n écrivant que les expressions. onpeut régler l epsilonde XCAS qui ixe le seuil du zéro des lottants.il est réglé à par déaut. e. Initialisation de tablor et préixe des tableaux Les ichiers MetaPOST des tableaux sont regroupés dans un ichier de suixe_tab.mp. Le préixe est par déaut celui du ichier tex appelant tablor. Il est possible, pour des raisons de classement personnel, de modiier ce préixe à lasuite du\begin{document} en entrant: \initablor 7

8 sil onveut avoircomme préixe le préixe courant(obtenu par\jobname) ou bien: \initablor[waouh] si l on veut que le ichier MetaPOST des tableaux s appelle Waouh\_Tab.mp Si tout s est bien passé, on doit supprimer les ichiers log de MetaPOST et clore le ichier _Tab.mp en entrant juste avant\end{document} la commande: \nettoyer ou bien,selonlescas : \nettoyer[waouh] En résumé, notre ichier tex aura cette ossature: \documentclass{article} \usepackage{graphicx} \usepackage[rench]{babel} % or eunozer langouage \usepackage[xcas]{tablor} % options modiiables \begin{document} \initablor... \nettoyer \end{document} VI- Facteur de réduction Si vous trouvez le tableau trop grand, vous pouvez utilisez la commande\ech{nombre} où nombre représente le coeicienr de réduction ou d agrandissement du tableau. Par exemple, comparez : \begin{tv} TV([,+ininity],[,],"g","t",x^/(x^ ),,n,\tv) \end{tv} t g (t) g et

9 \ech{.7} \begin{tv} TV([,+ininity],[,],"g","t",x^/(x^ ),,n,\tv) \end{tv} \ech{} t g (t) g Remise à l échelle N oubliez pas de remettre à l échelle en entrant à la suite de l environnement\ech{} VII- Tableaux en couleur Grâce à la très eicace intervention de p du orum mathematex, on peut à présent avoir des tableaux en couleur. Cette couleur est noire par déaut. Si on veut égayer sa présentation, on utilise la commande \coultab{couleur} où couleur est le nom de la couleur désirée selon les standards MetaPOST : blue, red, green, etc. pour les gris :.white,.white, etc. un code RGB : (.4,.,), etc. \coultab{blue} \begin{tv} TV([,],[],"","x",x^,,n,\tv) \end{tv} x (x) + 4 VIII- NomdesonctionsetcommandesL A TEX Si vous voulez donner un nom de onction nécessitant l emploi d une commande LATEX, il audra utiliser le lieu de\. Par exemple, pour nommer une onction ϕ, il audra : \begin{tsq} 45*x 7],[ x],[ ininity,+ininity],n,\tv) \end{tsq} 9

10 x x x + ϕ(x) + IX- UtilisationdumoteurXeL A TEX On peut à présent compiler via XeLATEX en utilisant l extension dédiée tablor xetex.sty qui ne onctionnera que dans un environnement UNIX puisqu elle utilise un script shell pour convertir les sorties MetaPOST enpd : \ixetex \begin{ilecontents*}{convert mp pd.sh} #!/bin/sh mpost interaction nonstopmode $ ; cat>$.tex<<eof \documentclass{article} \usepackage[t]{ontenc} \usepackage[renchb]{babel} \usepackage{graphicx} \usepackage{pst eps} \thispagestyle{empty} \begin{document} \begin{textoeps} \includegraphics{$.} \end{textoeps} \end{document} EOF latex $ dvips o $.eps E $.dvi epstopd $.eps; ## Fin de convert mp pd.sh \end{ilecontents*} %$>> \immediate\write{chmod 775./convert mp pd.sh} \i Iln y a rien à aire.cette versionpeut même être utiliséeavecpdlatex ou pdtex! X- Tableaux des variations

11 a. Tableau standard L environnement s appelle TV. On utilise une commande au ormat XCAS : TV([borne in,borne sup],[valeurs interdites],"nom onction","nom variable",expression en onction de x,lignes,trigo,\tv) [borne in,borne sup] désigne les bornes de l ensemble de déinition. Onnote :+ininity et: ininity. N oubliezpas les crochets! [valeurs interdites] désigne la liste des valeurs interdites; "nom onction" désigne la lettre représentant la onction telle que vous voulez qu elle apparaisse :, g, ϕ, etc. "nom variable" : même chose pour la variable, selon que vous voulez la désigner par x, t, etc. N oubliez pas les guillemets! expression en onction de x désigne l expression de la onction. Attention! Utilisez ici toujours x pour désigner la variable; le paramètre lignes est à remplacer par si vous voulez voir apparaître une ligne avec le signe de la dérivée,par sivous nevoulez pas de cette ligneet par sivous ne voulezque le signede la dérivée; le paramètretrigo est à remplacer par t si la onctionétudiée est trigonométrique et par tout autre symbolesinon; on termine par\tv, une commande permettant de numéroter les tableaux en interne. Voyons à présent quelques exemples.. Le tableaude variationsanssignede ladérivée de laonction : x x sur [ 5;7]. Onobtient: x après avoir entré: \begin{tv} TV([ 5,7],[],"","x",x^,,n,\tv) \end{tv}. Sion veut la même onctionsur Ravec le signede la dérivée : \begin{tv} TV([ ininity,+ininity],[],"","x",x^,,n,\tv) \end{tv} x (x) +. Avecla même onctionsur R avecuniquementle signede la dérivée : \begin{tv} TV([ ininity,+ininity],[],"","x",x^,,n,\tv) \end{tv}

12 x (x) + 4. Voici ce que cela donnepour g : t t sur [ ;[: t \begin{tv} TV([,+ininity],[,],"g","t",x^/(x^ ),,n,\tv) \end{tv} t g (t) g Pour la onctionx sin(x)+ on n oubliepas le paramètret: \begin{tv} TV([ pi,pi],[],"g","t",sin(x)+/,,t,\tv) \end{tv} t ( ) g + (t) g 6. Il y aura des problèmes pour des équations (x) = que XCAS ne saurait pas résoudre de manière ormelle. Il audrait alors utiliser une résolution numérique et remplacer resoudre par solve. Mais dans les études demandées au Bac, l étude des signes de la dérivée est possible ormellement. Dans les cas plus exotiques,onpeut airele tableau «à la main». b. Tableaux dont on ne connaît qu une liste d images Au début du cours de Seconde, ilpeut être utile de créer des tableauxàpartir de listed images. On rentre la liste des abscisses, la liste des ordonnées avec éventuellement les limites à gauche et à droite des valeurs interdites, les valeurs interdites éventuelles, le nom de la onction et le nom de la variable. ii. Sans valeur interdite \begin{tvs} TVS([,,,4],[,5,,9],[],"","x",\tv) \end{tvs} x 4 5 9

13 ii. Avec valeurs interdites \begin{tvs} TVS([,,,4],[, ininity,+ininity,,9],[],"","x",\tv) \end{tvs} x 4 9 \begin{tvs} TVS([,,,4],[, ininity,+ininity,,+ininity],[,,4],"","x",\tv) \end{tvs} x 4 c. Tableau de variation avec«zone(s) interdite(s)» Pour certaines onctions, tout un (ou plusieurs) intervalle(s) est(sont) exclu(s) de l ensemble de déinition. Par exemple, la onctionx x est déiniesur ]; ] [;[. On utilise alors l environnement TVZ (Z comme zone...). \begin{tvz} TVZ([ ),,n,\tv) \end{tvz} x ϕ (x) ϕ + Listes des intervalles interdits Le troisième argument est une liste d intervalles: la liste des«zones interdites» qui peut éventuellemnt se réduire à un seul intervalle comme dans l exemple précédent. Voiciun exemple comportantplusieurszonesinterdites:x ln ( (x 5) ) +ln ( x ) \begin{tvz} TVZ([ ininity,+ininity],[,,4,6],[[,],[4,6]],"","x",ln((x 5)^ )+ln(x^ ),,n,\ tv) \end{tvz}

14 x (x) ln ( ) 44 6 d. Tableau des variations avec théorème des valeurs intermédiaires Sil onveut mettre enévidence les solutionsde l équation (x)=a, on utilisel environnementtvi. La syntaxeest : TVI([borne in,borne sup],[valeurs interdites],"nom onction","nom variable",expression en onction de x,t,a,trigo,\tv) Les paramètressontlesmêmes que pour TV maisonajoute la valeurabiensûr. Par exemple, pour : x x et l équation (x)= onentre : x \begin{tvi} TVI([,+ininity],[,],"","x",x^/(x^ ),,,n,\tv) \end{tvi} et onobtient: x α α (x) Les solutionssontnotéesα, α, etc. Sil équation est plutôt (x)= : \begin{tvi} TVI([,+ininity],[,],"","x",x^/(x^ ),,,n,\tv) \end{tvi} et onobtient: x α α (x) e. Tableau des variations avec théorème des valeurs intermédiaires et racines sous orme exacte Si l on veut mettre en évidence les solutions de l équation (x)=a et qu on veut aire apparaître les racines sousorme exacte et pas seulementsous orme d α i, on utilisel environnementtviex. La syntaxeest la même quetvi : 4

15 TVIex([borne in,borne sup],[valeurs interdites],"nom onction","nom variable",expression en onction de x,t,a,trigo,\tv) Les paramètressontlesmêmes que pour TV maisonajoute la valeurabiensûr. Par exemple, pour : x x et l équation (x)= onentre : x \begin{tviex} TVIex([,+ininity],[,],"","x",x^/(x^ ),,,n,\tv) \end{tviex} et onobtient: x (x) ( ( )) Sil équation est plutôt (x)= : \begin{tviex} TVIex([,+ininity],[,],"","x",x^/(x^ ),,,n,\tv) \end{tviex} et onobtient: x (x) 99 ( ( )) Avec une équation trigonométrique: \begin{tviex} TVIex([ \end{tviex} x ( ) cos (x) cos + + / / 5

16 Racines ormelles non calculables XCAS peut ne pas pouvoir trouver une expression exacte des racines et aichera un message barbare du style: Unable to isolate x in... Le tableau ne sera alors pas construit et vous aurez un message d erreur.. Tableaux de variations avec approximation des zéros de la dérivée Il n est parois pas possible d obtenir une valeur ormelle des zéros de la dérivée. On est donc amené à rechercher une approximation numérique de ces zéros. Cela est possible grâce à la commande solve de XCAS utilisée à bon escient. On appelera les environnements TVapp et TVIapp ainsi que leurs associés étoilés. Voyons sur un exemple. Exemple Onveut résoudre l équationln(x)=e x sur ],[. Soitg la onctionx xln(x) e x. \begin{tvapp} TVapp([,+ininity],[],"g","x",x*ln(x) exp( x),,\tv) \end{tvapp} x.564 g (x) g TVappetTVIappnesontpasinaillibles!! Chercher toutes les approximations des racines de la dérivées c est se lancer dans la théorie du tout c est-à-dire concilier la recherche de solutions approchées pouvant être extrêmement proches sur des intervalles pouvant être extrêmement étendus. Un concepteur de logiciel de calcul ormel s y reuse. Je devais m y coller par souci d eicacité. Normalement, le code devrait onctionner pour la plupart des cas étudiés par des pros pas trop sadiques. Ça ralentit légèrement la compilation. Le balayage se ait avec une précision de,. C est sûr qu on peut trouver de nombreux exemples qui ne onctionneront pas mais plus on veut resserrer les mailles du ilet, plus on passe de temps à les tricoter sau dans le cas des onctions polynomiales grâce à XCAS. Se pose aussile problème des imageset des tests de signeset de leursapproximations.par exemple \begin{tvapp} TVapp([,+ininity],[],"g","x",/*x^.5*x^+e 6*x,,\tv) \end{tvapp} renvoieun tableau curieux car les imagesdes racinesde ladérivées sontde l ordrede. Ça peut s arranger en donnant en argument supplémentaire le nombre de chires aichés. Cela rendrait les diérentes versions incompatibles et le jeu n en vaut pas orcément la chandelle. 6

17 g. Tableaux de variations de onctions prolongeables par continuité On peut avoir prolongée une onction par continuité et donc ne plus avoir de double barre sur la ligne des variationsmaistoujours une sur la lignedu signe de la dérivée. Onentre troislistes:. les bornes de l intervalle d étude, comme toujours;. les valeurs où la onction sera prolongée par continuité;. les valeurs où la onction n est pas dérivable. Cela donnepour x e /x : \begin{tvpc} TVPC([ ininity,+ininity],[],[],"g","t",e^( /x^),,n,\tv); \end{tvpc} t g (t) g + h. Tableaux de variations et courbes paramétrées On peut obtenir le tableau de variations correspondant à des courbes paramétrées déinies par un système du type : x= (t) y =g(t) La syntaxeest la suivante: \begin{tvp} TVP(IE,VI,["x","y"],"t",[x(t),y(t)],a,trigo,n,\tv) \end{tvp} avec IE l intervalle d étude, VI la liste des listes de valeurs interdites respectives pour les deux onctions, a pouravoiruntableaucompletoupartielcommedanslesautres"tv",enintrigoquivauttsiinterviennent des onctions trigonométrqiues, autre chose sinon. Version de XCAS L utilisation de TVP implique l utilisation d une version de XCAS d une date postérieure au 4 juin! viii. Cas des onctions trigonométriques Étudionspar exemple sur [ ] ; x(t) = cos(t) y(t) = sin(4t) 7

18 \begin{tvp} TVP([,pi/],[[],[]],["x","y"],"t",[cos(*t),sin(4*t)],,t,\tv) \end{tvp} t x (t) x y (t) y sin ( ) cos ( ) + sin ( ) ( cos ( )) ( ( )) viii. Les autres cas Étudionspar exemple sur] ; [ t x(t)= (t+)(t ) y(t)= t (t+) t+ \begin{tvp} TVP([ ininity,+ininity],[[,],[ ]],["x","y"],"t",[t^/((t+)*(t )),t^*(t+)/(t+) ],,n,\tv) \end{tvp} t 4 x (t) x y (t) y XI- Tableauxdesignes a. Cas du produit de deux acteurs aines Pour étudier le signede ( x+)( x+5)sur R, on entre:

19 \begin{tsa} TSa(,,,5,\tv); \end{tsa} Onobtient: x 5 x+ x+5 ( x+)( x+5) b. Cas du produit d un nombre quelconque de acteurs quelconques sur un intervalle quelconque Nouveauté à partir de la version. Par souci de cohérence avec l environnement TSq, on doit rajouter maintenant en premier argument le nom de la onction produit dans l environnement TS. Certains cas pathologiques ne vont pas onctionner, mais sinon, pour étudier le signe de ( x+)(x )(x +)(x )(x ) on entre cette ois les expressions sous cette orme en précisant l intervalle d étude : \begin{ts} TS("P",[ *x+,x^,x^+,x,x^ ],[ ininity,+ininity],n,\tv); \end{ts} Onobtient: x ( ) x+ x x + x x P(x) Ou bien,sur unintervalleborné: \begin{ts} TS("",[x,x+],[ 5,],n,\tv) \end{ts}

20 x 5 x x+ (x) + + c. Signe d un quotient On entre dans deux listes diérentes les acteurs du numérateur et du dénominateur: \begin{tsq} TSq("nom du quotient",[liste des acteurs du numérateur],[liste des acteurs du dénominateur],[in,sup],trigo,\tv) \end{tsq} Par exemple, pour étudier le signede ( x+)( 4x+5) (x 6)(x ) sur R: \begin{tsq} TSq("Q",[ *x+, 4*x+5],[x^ 6,x ],[ ininity,+ininity],n,\tv) \end{tsq} x 4 x+ 4x+5 x 6 x Q(x) Sur un intervalle borné: \begin{tsq} TSq("Q",[x,x 5],[x+,x+],[,],n,\tv) \end{tsq} x 5 x x 5 x+ x+ Q(x)

21 d. Signe d une seule expression On utilise l environnement TSc comme Tableau de Signe court en précisant l expression étudiée, l intervalle considéré et les valeurs interdites: \begin{tsc} TSc((x )*(x+5),[,],[],n,\tv) \end{tsc} x 5 (x )(x+5) + avec valeurs interdites: \begin{tsc} TSc((x+)/((x 5)*(x )),[,5],[,5],n,\tv) \end{tsc} x 5 (x+) (x 5)(x ) + valeurs interdites et onction trigonométrique: \begin{tsc} TSc(tan(x),[,*pi],[pi/,*pi/],t,\tv) \end{tsc} x tan(x) + + XII- Comment modiier les tableaux à partir des ichiers Meta- POST? a. Tableau par tableau Il est impossible de prévoir toutes les requêtes des diérents utilisateurs. Le style du tableau produit peut néanmoins vous déplaire. Vous pouvez le modiier en intervenant directement sur le ichier MetaPOST créé pour chaque tableau. Pour cela, il suit d ajouter une étoile au nom de l environnement utilisé et de donner un numéro à votre nouvelle igure pour qu elle ne soit pas écrasée par les compilations suivantes. Numérotez à partirde par exemple. Sivous tapez : \begin{tv*}{} TV([,+ininity],[],"","x",x ln(x+),,n,\tv) \end{tv*}

22 l éditeur que vous avez mis en option (voir le paragraphe b.) est directement lancé et le ichier MetaPOST correspondant à votre tableau qui portera le numéro est aiché. Vous pouvez alors le modiier, taper sur Ctrl + S pour l enregistrer et Ctrl + Q pour ermer l éditeur. La compilation s achève alors automatiquement comme pour un environnement non étoilé. Choix de l éditeur Évitez de choisir votre éditeur habituel : sur Linux prenez par exemple gedit ou kate, sur Windows prenez wordpad, etc. Par exemple, je tape : \begin{ts*}{} TS("F",[*x+,5*x^ ],[ 5,5],n,\tv) \end{ts*} et apparaît une enêtre de l éditeur (ici TEXmaker) avec le ichier correspondant au tableau. Je le modiie à volonté: Je tape sur Ctrl + S puis Ctrl + Q et la compilation reprend automatiquement pour m aicher le tableau voulu: x x x F(x) Une ois la modiication aite, on ne vous redemandera pas d eectuer de modiications, sau si vous changez le numérode la igure.. Ces combinaisons de touches correspondent à la plupart des éditeurs mais ne sont pas universelles : vériiez pour celui que vous avez choisi.

23 b. Traitement global dans un unique ichier MetaPOST Un ichier préixe_tab.mp est créé où sont copiés les sources de chaque tableau. Vous pouvez ainsi retravailler globalement sur les tableaux si besoin ou les transmettre à une personne n ayant pas installé XCAS. Voir le paragraphe e. pour plus de détails. XIII- Merci... à Frédéric Mazoit pour son ichier tableauvariation.mp; à Yves Delhaye pour ses idées sur le shell escape à BernardParisse pour XCAS; à Jean-Michel Boucart pour ses précieuses et eicaces améliorations de la partie LATEX du code. XIV- Erreurs habituelles Avez-vous rendu possible le shell escape? Avez-vous installé toutes les extensions listées en début de ce document? Est-ce que XCAS est dans votrepath? La première chose est d analyser le ichier log. Encas de problème, n hésitezpas à me contacteràl adresseindiquéesurmon siteen joignantle ichierlog. XV- Tablor et Emacs Pour les heureux utilisateurs de tempo, voici quelques lignes pour aciliter votre vie à rajouter dans un ichier latex tempo : ;; ;; TABLOR ;;; ;cas tableau de variation ("TV" (& > "\\begin{center}"n> "\\begin{tv}" n> "TV(["(p "debut de l intervalle:")","(p "in de l intervalle:")"]," "["(p "liste de valeurs interdites (,) :")"]," "\""(p "nom de la onction :")"\"," "\""(p "nom de la variable :")"\"," ""(p "expression de la onction (utiliser x) :")"," ""(p "type de tableau (:complet, :sans signe, :que le signe) :")"," ""(p "trigo? (t:oui, n:non) :")"," ;cas TVI "\\tv)" n> "\\end{tv}" n> "\\end{center}" > % ) ) ("TVI" (& > "\\begin{center}"n> "\\begin{tvi}" n> "TVI(["(p "debut de l intervalle:")","(p "in de l intervalle:")"]," "["(p "liste de valeurs interdites (,) :")"]," "\""(p "nom de la onction :")"\"," "\""(p "nom de la variable :")"\"," ""(p "expression de la onction (utiliser x) :")"," ""(p "type de tableau (:complet, :sans signe, :que le signe) :")"," ""(p "trigo? (t:oui, n:non) :")","

Introduction à L A TEX pour les profs de maths

Introduction à L A TEX pour les profs de maths Introduction à L A TEX pour les profs de maths Loïc Terrier et Isabelle Marques Metz 2012 Plan 1 Introduction Motivation Quoi de différent? 2 chez soi nomade 3 Le préambule Les balises 4 premier aperçu

Plus en détail

Excel 2010 Préparation à l examen Microsoft Office Specialist (77-882)

Excel 2010 Préparation à l examen Microsoft Office Specialist (77-882) Editions ENI Excel 2010 Préparation à l examen Microsot Oice Specialist (77-882) Collection Microsot Oice Specialist Extrait Excel 2010 - Examen 77-882 Les données/les calculs Chapitre 2.5 - Calculs Excel

Plus en détail

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Ce document a été réalisé avec la version 3.02 de la calculatrice TI-Nspire CX CAS. Il peut être traité en une ou plusieurs séances (la procédure

Plus en détail

Nota Bene module Professeur version 11. pour Windows 98 et supérieur. Manuel d utilisation. Edition du 18-04-06

Nota Bene module Professeur version 11. pour Windows 98 et supérieur. Manuel d utilisation. Edition du 18-04-06 Nota Bene module Professeur version 11 pour Windows 98 et supérieur Manuel d utilisation Edition du 18-04-06 Table des matières Chapitre 1 Nota Bene module Professeur...4 I. Installation de Nota Bene module

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

Comment faire des slides à overlays en L A TEX sans utiliser de package et sans faire de couper-coller. Alain Prouté

Comment faire des slides à overlays en L A TEX sans utiliser de package et sans faire de couper-coller. Alain Prouté Comment aire des slides à overlays en L A TEX sans utiliser de package et sans aire de couper-coller. Alain Prouté Les «slides» projetés sur un écran à partir d un ordinateur sont utilisés dans les conérences

Plus en détail

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants Pas-à-pas Excel 2000 et suivants calculer automatiquement un date d échéance Objectif : calculer une date d échéance tenant compte de la durée variable d un contrat, faire apparaître automatiquement les

Plus en détail

Bien débuter avec LaTeX. Conseils pour de futurs enseignants de lycée...

Bien débuter avec LaTeX. Conseils pour de futurs enseignants de lycée... Bien débuter avec LaTeX Conseils pour de futurs enseignants de lycée Ressources http://www.edu.upmc.fr/c2i/ ressources/latex/ Exemples de documents, screencast, aide-mémoire, liens, etc. Partie I Introduction

Plus en détail

Nota Bene module Professeur version 2011 pour Windows 2000 et supérieur. Manuel d utilisation Nota Bene Module Professeur

Nota Bene module Professeur version 2011 pour Windows 2000 et supérieur. Manuel d utilisation Nota Bene Module Professeur Nota Bene module Professeur version 2011 pour Windows 2000 et supérieur Manuel d utilisation Nota Bene Module Professeur Edition du 28/06/2011 1 Table des matières I. Préambule... 4 II. Chapitre 1 Nota

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Traduit par Arnaud Collet Pour en savoir plus sur les graphes de fonctions, le tracé des tableaux de valeurs, la résolution des équations, les transformations, et plus encore! Si

Plus en détail

Utilisation du client de messagerie Thunderbird

Utilisation du client de messagerie Thunderbird Outlook express n existant plus sur les systèmes d exploitation sortis après Windows XP, nous préconisons désormais l utilisation du client de messagerie libre distribué gratuitement par la Fondation Mozilla.

Plus en détail

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES 3 novembre 205 66 exercices de mathématiques pour Terminale ES Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr 3 novembre 205 I Suites........................................ I. Suite

Plus en détail

SCRIPTS ET TRAITEMENTS PAR LOTS

SCRIPTS ET TRAITEMENTS PAR LOTS SCRIPTS ET TRAITEMENTS PAR LOTS Le but de ce tutorial est de vous initier au maniement des scripts pour automatiser des traitements répétitifs qu on doit appliquer à toutes les images d un dossier. Pour

Plus en détail

<http://cahiers.gutenberg.eu.org/fitem?id=cg_2001 41_167_0> Cahiers GUTenberg GUT METAPOST PRATIQUE Fabrice Popineau Cahiers GUTenberg, no 41 (2001), p. 167-175. Association GUTenberg, 2001, tous droits

Plus en détail

LE LIVRET INFORMATISE SOUS EXCEL

LE LIVRET INFORMATISE SOUS EXCEL LE LIVRET INFORMATISE SOUS EXCEL Crée par le Réseau Ambition Réussite, novembre 2009 LE LIVRET : QUEL PRINCIPE ET QUELS AVANTAGES? Permettre une validation du socle commun en prenant en compte les évaluations

Plus en détail

F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ

F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ Auteur : S.& S. Etienne F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ TI-Nspire CAS Mots-clés : représentation graphique, fonction dérivée, nombre dérivé, pente, tableau de valeurs, maximum, minimum. Fichiers associés

Plus en détail

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7.

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7. Mathématiques pour l informatique IMAC première année - Soutien - Nombres complexes Rappels. Un nombre complexe z admet plusieurs représentations : représentation vectorielle z = (a, b) où a, b R représentation

Plus en détail

Paramétrer votre traitement de texte

Paramétrer votre traitement de texte Paramétrer votre traitement de texte Voici quelques réglages que nous vous proposons d effectuer préalablement à l atelier sur votre traitement de texte MS Word ou Libre/Open Office L onglet développeur

Plus en détail

Utilisation du Brother Control Center SmartUI basé sur Windows pour PaperPort 8.0 et Windows XP

Utilisation du Brother Control Center SmartUI basé sur Windows pour PaperPort 8.0 et Windows XP Utilisation du Brother Control Center SmartUI basé sur Windows pour PaperPort 8.0 et Windows XP Brother Control Center SmartUI Le Brother Control Center est un utilitaire permettant d avoir accès très

Plus en détail

Utilisez Toucan portable pour vos sauvegardes

Utilisez Toucan portable pour vos sauvegardes Utilisez Toucan portable pour vos sauvegardes Préambule Toucan est un logiciel libre et gratuit, permettant de réaliser des sauvegardes ou synchronisation de vos données. Il est possible d automatiser

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

Adobe Photoshop. Bonnes pratiques pour une utilisation professionelle CHAPITRE 7

Adobe Photoshop. Bonnes pratiques pour une utilisation professionelle CHAPITRE 7 M2 Caweb 2014-2015 Enseignant : Boris Epp Adobe Photoshop Bonnes pratiques pour une utilisation professionelle CHAPITRE 7 Sommaire 1. Les scripts a. Qu est-ce qu un script? b. La fenêtre script c. Créer

Plus en détail

Fiche pratique : conseils pour le traitement de textes!j"#p" Barri$re%

Fiche pratique : conseils pour le traitement de textes!j#p Barri$re% Fiche pratique : conseils pour le traitement de textes!j"#p" Barri$re% CONSIGNES G!N!RALES Ne pas confondre un Système d exploitation ou OS (Windows XP, Mac OS X, Unix ) qui fait fonctionner l ordinateur

Plus en détail

Cahier n o 6. Mon ordinateur. Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement

Cahier n o 6. Mon ordinateur. Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement Cahier n o 6 Mon ordinateur Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement ISBN : 978-2-922881-10-3 2 Table des matières Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement La sauvegarde 4 Enregistrer 4 De quelle

Plus en détail

Cahier de texte en ligne

Cahier de texte en ligne Cahier de texte en ligne Dernière minute (05/10/2007) Un compte Google (voir en fin de ce document paragraphe 5) est une véritable mine à explorer. Si vous ouvrez un compte, vous pouvez y mettre de nombreux

Plus en détail

InfoStance SCOLASTANCE V6. Espace collaboratif privé

InfoStance SCOLASTANCE V6. Espace collaboratif privé InfoStance SCOLASTANCE V6 Espace collaboratif privé Table des matières Se connecter à l espace collaboratif privé... 4 Création et modification de contenu... 4 La Barre d édition... 4 La page d accueil...

Plus en détail

OUTILS : Cliquez : Gestion + Cliquez : Editer catégories. Maxime MOLIMART UTM - Département de Sciences de l Education et de la Formation - 2006.

OUTILS : Cliquez : Gestion + Cliquez : Editer catégories. Maxime MOLIMART UTM - Département de Sciences de l Education et de la Formation - 2006. OUTILS : Durant la préparation de votre questionnaire ou à sa fin, il se peut que vous vous aperceviez que vous avez oublié et/ou commis des erreurs dans votre rentrée des données pour vos colonnes de

Plus en détail

Guide d installation de L A TEX

Guide d installation de L A TEX Guide d installation de L A TEX Pour pouvoir rédiger des documents en utilisant L A TEX sur sa machine personnelle, il faut installer deux ensembles de programmes. Il faut tout d abord une distribution

Plus en détail

TP1 - Prise en main de l environnement Unix.

TP1 - Prise en main de l environnement Unix. Mise à niveau UNIX Licence Bio-informatique TP1 - Prise en main de l environnement Unix. Les sujets de TP sont disponibles à l adresse http://www.pps.jussieu.fr/~tasson/enseignement/bioinfo/ Les documents

Plus en détail

1) Installation de Dev-C++ Téléchargez le fichier devcpp4990setup.exe dans un répertoire de votre PC, puis double-cliquez dessus :

1) Installation de Dev-C++ Téléchargez le fichier devcpp4990setup.exe dans un répertoire de votre PC, puis double-cliquez dessus : 1) Installation de Dev-C++ Téléchargez le fichier devcpp4990setup.exe dans un répertoire de votre PC, puis double-cliquez dessus : La procédure d installation démarre. La fenêtre suivante vous indique

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation Notice d installation Page 1 sur 27 Sommaire I. Avant-Propos... 3 II. Lancement de l installation... 3 III. Installation Monoposte... 5 IV. Installation Réseau Serveur... 7 1. Le serveur Contient l application

Plus en détail

Logiciel de gestion de données musicales Data Manager 6.0 Mode d emploi

Logiciel de gestion de données musicales Data Manager 6.0 Mode d emploi F Logiciel de gestion de données musicales Data Manager 6.0 Mode d emploi Utilisez ce manuel avec le Mode d emploi de l instrument. DM6-F-1A Sommaire Introduction...4 Qu est-ce qu un Gestionnaire de données?...

Plus en détail

147 exercices de mathématiques pour Terminale S

147 exercices de mathématiques pour Terminale S 5 décembre 05 47 exercices de mathématiques pour Terminale S Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr 5 décembre 05 I Continuité & dérivabilité............................. I.

Plus en détail

Guide de base WordPress

Guide de base WordPress Guide de base WordPress Pour créer et gérer votre blogue ou site Internet 1- La création du blogue Wordpress Créez votre propre compte Wordpress.com en quelques secondes. C est gratuit. Entrez cette adresse

Plus en détail

iil est désormais courant de trouver sur Internet un document

iil est désormais courant de trouver sur Internet un document Matériels et systèmes L Acrobat qui cherche dans les PDF Michel NARCY - Formateur TICE et Médialog Bulletin officiel, programmes d enseignement, articles de quotidiens ou de revues scientifiques... De

Plus en détail

Découverte de l unité nomade TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte de l unité nomade TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte de l unité nomade TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Nom de la touche x Cliquer sur le bouton central Bouton de navigation (Nav Pad) d Touche d échappement e Touche de tabulation c Touche d

Plus en détail

Mode d emploi : PHILAPLUS pour PC équipé de Windows. Editions YVERT & TELLIER 02 Rue de l'étoile CS 79013 80094 AMIENS Cedex 3. philaplus@yvert.

Mode d emploi : PHILAPLUS pour PC équipé de Windows. Editions YVERT & TELLIER 02 Rue de l'étoile CS 79013 80094 AMIENS Cedex 3. philaplus@yvert. Editions YVERT & TELLIER 02 Rue de l'étoile CS 79013 80094 AMIENS Cedex 3 philaplus@yvert.com Mode d'emploi PHILAPLUS Pour PC équipé de Windows COPYRIGHT Le présent document constitue la propriété des

Plus en détail

Prise en main de Visual C++ 6.0

Prise en main de Visual C++ 6.0 Prise en main de Visual C++ 6.0 1) premier programme Sélectionnez l icône suivante pour démarrer l application. La fenêtre suivante s ouvre à l écran. Pour créer un nouveau projet, cliquez sur le menu

Plus en détail

Petit guide pour les débutants en L A TEX

Petit guide pour les débutants en L A TEX Petit guide pour les débutants en L A TEX Lucas GERIN Romain PRIVAT Yannick PRIVAT 28 avril 2008 Introduction Le but de ce document est de guider le nouvel utilisateur de L A TEX. Le lecteur y touvera

Plus en détail

E.online II. Guide de Démarrage Rapide MS01-7424 0 24/09/2010 2 4 6 1 3 5 7

E.online II. Guide de Démarrage Rapide MS01-7424 0 24/09/2010 2 4 6 1 3 5 7 E.online II Guide de Démarrage Rapide 0 24/09/2010 2 4 6 1 3 5 7 MS01-7424 I. Sommaire I. SOMMAIRE 2 II. FAQ RAPIDE 4 III. PRESENTATION RAPIDE 5 IV. INSTALLATION DU LOGICIEL 6 PRE REQUIS 6 MODE OPERATOIRE

Plus en détail

UT Installation et paramétrage logiciel de sauvegarde INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE. Groupe PROGMAG

UT Installation et paramétrage logiciel de sauvegarde INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE. Groupe PROGMAG GUIDE UTILISATION POINT DE VENTE INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE SOMMAIRE 1 Créer une tâche de sauvegarde... 4 1.1 Paramètres de la tâche... 4 1.1.1 Nommer la tâche... 4 1.1.2 Emplacement

Plus en détail

Installation des outils du CD-Rom

Installation des outils du CD-Rom Installation des outils du CD-Rom Installer le JDK Pour installer Java2 SDK, exécutez le programme d'installation en double-cliquant sur l icône j2sdk-1_4_0-win.exe située dans le répertoire Java2 du CD-Rom.

Plus en détail

Sous Linux, il existe plusieurs programmes

Sous Linux, il existe plusieurs programmes Dix extensions pour Firefox à ne pas manquer Emanuele Prestifilippo Sous Linux, il existe plusieurs programmes pour surfer sur Internet dont un grand nombre est aussi multi-plateforme. Si vous avez choisi

Plus en détail

0.1 Mail & News : Thunderbird

0.1 Mail & News : Thunderbird 0.1 Mail & News : Thunderbird 1 0.1 Mail & News : Thunderbird Thunderbird est le lecteur de mail, de newsgroup et de flux RSS de la fondation Mozilla. Il est disponible pour Linux (en version gtk2), pour

Plus en détail

Je me familiarise avec un logiciel de traitement de texte et avec un logiciel de présentation : Word et PowerPoint 2003

Je me familiarise avec un logiciel de traitement de texte et avec un logiciel de présentation : Word et PowerPoint 2003 Je me familiarise avec un logiciel de traitement de texte et avec un logiciel de présentation : Word et PowerPoint 2003 Cahier de formation 5 Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours

Plus en détail

Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service

Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service janvier 05 Disque Dur Internet - Guide d utilisation du service 1 SOMMAIRE 1 A QUOI SERT LE SERVICE DE STOKAGE COLLABORATIF?... 3 1.1 L accès

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS)

NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS) NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS) Qu est-ce que l espace collaboratif? L espace collaboratif est un service vous permettant à vous, vos associés et collaborateurs

Plus en détail

Gestion des Télécommunications

Gestion des Télécommunications 1. Objectif Dans certains cas vous pouvez vouloir consulter des communications qui ne sont plus au sein de la base de données. Dans ce cas vous devez exploiter une archive. Les archives sont réalisées

Plus en détail

Windows 7 - Dossiers et fichiers

Windows 7 - Dossiers et fichiers Windows 7 - Dossiers et fichiers Explorez votre PC : dossiers et fichiers Tous les fichiers nécessaires au fonctionnement de votre ordinateur, qu il s agisse de ceux de Windows, des logiciels installés

Plus en détail

Le système d exploitation

Le système d exploitation Le système d exploitation 1-Fonctionnalités de base d un système d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de programmes permettant de : Assurer le contrôle et le fonctionnement de la partie

Plus en détail

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 I. L environnement de travail de Xcas Xcas permet d écrire des programmes, comme n importe quel langage de programmation. C est un langage fonctionnel. L argument

Plus en détail

Setting Up PC MACLAN File Server

Setting Up PC MACLAN File Server Setting Up PC MACLAN File Server Setting Up PC MACLAN File Server Ce chapitre explique comment paramètrer le Serveur de fichiers PC MACLAN, une fois la procédure d installation terminée. Les sujets sont

Plus en détail

Simulations de jeux de pile ou face : distribution de fréquences du nombre maximum de coups consécutifs égaux dans

Simulations de jeux de pile ou face : distribution de fréquences du nombre maximum de coups consécutifs égaux dans SIMULATION ET TABLEUR EN CLASSE DE SECONDE Sommaire A Les instructions officielles 1 B Le tableur 2 B.1 Présentation...................................................... 2 B.2 Prise en mains.....................................................

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Excel XP Aide-mémoire Septembre 2005 Table des matières Qu est-ce que le logiciel Microsoft Excel?... 3 Classeur... 4 Cellule... 5 Barre d outil dans Excel...6 Fonctions habituelles

Plus en détail

Le calcul numérique : pourquoi et comment?

Le calcul numérique : pourquoi et comment? Le calcul numérique : pourquoi et comment? 16 juin 2009 Claude Gomez Directeur du consortium Scilab Plan Le calcul symbolique Le calcul numérique Le logiciel Scilab Scilab au lycée Le calcul symbolique

Plus en détail

BLANCHON Enzo et GRIMAUD Bastien INSTALLATION LOGICIEL SOUS LINUX

BLANCHON Enzo et GRIMAUD Bastien INSTALLATION LOGICIEL SOUS LINUX BLANCHON Enzo et GRIMAUD Bastien INSTALLATION LOGICIEL SOUS LINUX Sommaire Installation depuis un dépôt (P 3-4) 1 Qu est-ce que c est un dépôt? (P 3) 2 Procédure d installation (P 3-4) 1 Rendre accessible

Plus en détail

Cliquer sur «Yes» Puis cliquer sur Parcourir, Sélectionner ensuite le dossier d installation des fichiers (bureau windows par exemple),

Cliquer sur «Yes» Puis cliquer sur Parcourir, Sélectionner ensuite le dossier d installation des fichiers (bureau windows par exemple), BILAN SOCIAL 2009 NOTICE D UTILISATION DU MODULE DE SAISIE AGREGE «BS2009» PREAMBULE Le module de saisie du Rapport sur l Etat des Collectivités (BS2009.xls) est un classeur au format Microsoft Excel 2000.

Plus en détail

CREATION D UNE EVALUATION AVEC JADE par Patrick RUER (www.mathenvideo.comuv.com)

CREATION D UNE EVALUATION AVEC JADE par Patrick RUER (www.mathenvideo.comuv.com) TABLE DES MATIERES I) Le logiciel JADE 2 II) Etablissements 3 1) Configuation de l établissement 3 2) Importation des classes avec SCONET 4 3) Les groupes d élèves 6 4) Les variables supplémentaires 6

Plus en détail

UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS

UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS Table des matières I ) Bon à savoir 2 I.1. L écran d Accueil (Home), le Bloc-Note (Scratchpad) et les classeurs............................ 2 I.2. Le

Plus en détail

2 Édition, compilation, prévisualisation et impression.

2 Édition, compilation, prévisualisation et impression. UJF Introduction LaTeX 2015/16 1 Introduction L A TEX est le format standard utilisé dans le monde de l édition mathématique. Il existe des distributions libres de L A TEX pour toutes les plateformes (voir

Plus en détail

RevGED 3 Manuel d installation

RevGED 3 Manuel d installation RevGED 3 Manuel d installation RevGED est un logiciel de gestion électronique de document. Ce présent document explique comment l installer que vous ayez eu RevGED 2 ou non. Il est complété de configurations

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film Pas-à-pas Gérer un budget de décors pour un film Objectif : gérer avec un minimum de risque d erreur le budget de décors d un film en tenant compte des notes de frais à rembourser. Pouvoir établir le détail

Plus en détail

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information TP Numéro 2 CRÉER ET MANIPULER DES TABLEAUX (Mise en forme, insertion, suppression, tri...) 1 CRÉER UN TABLEAU 1.1 Présentation Pour organiser et présenter des données sous forme d un tableau, Word propose

Plus en détail

Ateliers Excel dans le cadre du cours MÉTHODES QUANTITATIVES EN SCIENCES HUMAINES (360-300-RE) Atelier no 2. Importation de l outil Excel requis

Ateliers Excel dans le cadre du cours MÉTHODES QUANTITATIVES EN SCIENCES HUMAINES (360-300-RE) Atelier no 2. Importation de l outil Excel requis Ateliers Excel dans le cadre du cours MÉTHODES QUANTITATIVES EN SCIENCES HUMAINES (360-300-RE) Atelier no 2 Au cours de cet atelier, vous allez traiter les données concernant l objectif formulé en rapport

Plus en détail

Installation OCS- NG, GLPI Windows 2008 R2

Installation OCS- NG, GLPI Windows 2008 R2 Installation OCS- NG, GLPI Windows 2008 R2 Description Ce document permet l installation d OCS Inventory NG sur un Serveur Windows 2008 R2 et d y ajouter l application GLPI. Il s agit d une application

Plus en détail

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 Introduction : Initiation à la Micro- Informatique 1. Matériel 2. Périphériques a) Le clavier b) La souris c) L écran d) L unité centrale e) L imprimante

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Utilisation du logiciel & Création de parcours et d exercices

GUIDE D UTILISATION. Utilisation du logiciel & Création de parcours et d exercices GUIDE D UTILISATION OCAD 9 Utilisation du logiciel & Création de parcours et d exercices Rédigé par Stéphane CLEMENT-AGONI Mise à jour 2010 Distribution : Ligue de Bourgogne de C.O et Talant Sport Orientation

Plus en détail

Guide d installation et d utilisation du composant Geoportail pour le CMS Joomla

Guide d installation et d utilisation du composant Geoportail pour le CMS Joomla Annexe I Par Tristan Roche Pour l IGN Guide d installation et d utilisation du composant Geoportail pour le CMS Joomla i Sommaire Composant Geoportalapi... iii Installation :... iii Paramétrage :... v

Plus en détail

CONDITIONS D UTILISATION VERSION NOMADE

CONDITIONS D UTILISATION VERSION NOMADE CONDITIONS D UTILISATION VERSION NOMADE Les Editions Francis Lefebvre déclarent détenir sur le produit et sa documentation technique la totalité des droits prévus par le Code de la propriété intellectuelle

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Windows : la gestion des dossiers et des fichiers Version Windows 7 Les initialisations

Club informatique Mont-Bruno Windows : la gestion des dossiers et des fichiers Version Windows 7 Les initialisations Club informatique Mont-Bruno Windows : la gestion des dossiers et des fichiers Document rédigé par Michel Gagné pour des séances de mars et avril 2013 Réédité pour des séances de mars 2014 Version Windows

Plus en détail

Création et formatage de clé pour serveur de projection

Création et formatage de clé pour serveur de projection Avant de commencer, plusieurs informations importantes : Utilisez une clé USB ou un disque dur exclusivement réservé au transport des DCPs. Si vous vous apprêtez à utiliser une clé ou un disque déjà utilisé

Plus en détail

Sécurisation de l accès au web pour les élèves

Sécurisation de l accès au web pour les élèves Sécurisation de l accès au web pour les élèves 1) Le dispositif Comme annoncé récemment dans un courrier de l Inspection Académique, le Rectorat a mis en place un dispositif centralisé (serveur proxy)

Plus en détail

Gestion du Serveur Web

Gestion du Serveur Web Gestion du Serveur Web Console de gestion du Serveur Web Une console de gestion est disponible dans l'outil de l'administrateur. Cette console de gestion vous permet de configurer les services JetClouding

Plus en détail

Mathématiques I Section Architecture, EPFL

Mathématiques I Section Architecture, EPFL Examen, semestre d hiver 2011 2012 Mathématiques I Section Architecture, EPFL Chargé de cours: Gavin Seal Instructions: Mettez votre nom et votre numéro Sciper sur chaque page de l examen. Faites de même

Plus en détail

Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae

Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae 29 janvier 2013 p 1 Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre

Plus en détail

Les Bases de l Informatique

Les Bases de l Informatique Le système d'exploitation (ou OS : Operating System) est le Programme qui assure la gestion de l'ordinateur et de tous les périphériques qui y sont connectés. Parmi les systèmes d'exploitation les plus

Plus en détail

Installation et utilisation de SSH. .et

Installation et utilisation de SSH. .et Installation et utilisation de SSH.et.soumission de travail SSH est un protocole de communication qui permet de communiquer à distance entre deux ordinateurs. Pour cela, il faut qu un des deux ordinateurs

Plus en détail

Toutes formations CIEL GESCO. et mise en œuvre. Découverte. Jean-Michel Chenet. Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-935-6

Toutes formations CIEL GESCO. et mise en œuvre. Découverte. Jean-Michel Chenet. Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-935-6 Toutes formations CIEL GESCO Découverte et mise en œuvre Jean-Michel Chenet Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-935-6 I. La mise en œuvre Les menus Les déplacements 1.1 Lancement

Plus en détail

PETIT MEMENTO SCILAB

PETIT MEMENTO SCILAB PETIT MEMENTO SCILAB FRANÇOIS DUCROT 1. manipulation de vecteurs et matrices 1.1. Création de matrices. D abord quelques briques élémentaires utiles pour construire des choses plus compliquées. 1:4.5 nombres

Plus en détail

Tableur Excel ou Open Office Calc

Tableur Excel ou Open Office Calc Tableur Excel ou Open Office Calc Tout d abord, selon le logiciel que vous pouvez avoir chez vous, des différences existent. Le logiciel se présente directement avec une feuille de calcul vierge, prêt

Plus en détail

PROCÉDURE SYSTÈME CHARLEMAGNE

PROCÉDURE SYSTÈME CHARLEMAGNE DESCRIPTION DE LA PROCÉDURE TITRE DE LA PROCÉDURE CONTEXTE BUT INFORMATION REQUISE UTILISATEURS LIENS AVEC D AUTRES PROCESSUS OU PROCÉDURES Numériser les pièces justificatives. Cette activité permet aux

Plus en détail

Manuel utilisateur GeoDepl 2013

Manuel utilisateur GeoDepl 2013 Manuel utilisateur GeoDepl 2013 Table des matières I. Activation de GeoDepl 2013... 4 II. Le lancement du logiciel... 4 III. Créer/ouvrir un projet... 6 1. Créer un nouveau projet... 6 2. Importer des

Plus en détail

Dérivation Primitives

Dérivation Primitives Cours de Terminale STI2D Giorgio Chuck VISCA 27 septembre 203 Dérivation Primitives Table des matières I La dérivation 3 I Rappels 3 I. exemple graphique............................................. 3

Plus en détail

Automatisation des tâches avec les macros Visual Basic

Automatisation des tâches avec les macros Visual Basic Automatisation des tâches avec les macros Visual Basic Si vous ne connaissez pas les macros, ne vous laissez pas impressionner par le terme. Une macro est tout simplement un ensemble mémorisé de frappes

Plus en détail

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5 ESTRA SOMMAIRE Introduction :... 3 L accès à Estra et à votre propre espace... 4 Connexion... 4 Votre espace personnel... 5 Home d Estra et Fonctions generales... 7 Home... 7 Rechercher un document...

Plus en détail

RECOPLUS LOGICIEL DE GESTION DES RECOMMANDES NOTICE D UTILISATION DE RECOPLUS RESEAU. N de série

RECOPLUS LOGICIEL DE GESTION DES RECOMMANDES NOTICE D UTILISATION DE RECOPLUS RESEAU. N de série RECOPLUS LOGICIEL DE GESTION DES RECOMMANDES NOTICE D UTILISATION DE RECOPLUS RESEAU N de série Siège social 107, rue Henri Barbusse BP305-92111 CLICHY Cedex 1 Sommaire Description 1. Installation 2. Mise

Plus en détail

Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress?

Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress? Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress? Courage! Tu vas y arriver 1 Sommaire I. Les bons gestes avant de lancer Open Office (page 3) II. Créer un dossier Open Office. (page 4) III. Les 5 zones

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 22 mars et du 10 avril 2013 Présentateur : Michel Gagné. Version XP

Club informatique Mont-Bruno Séances du 22 mars et du 10 avril 2013 Présentateur : Michel Gagné. Version XP Club informatique Mont-Bruno Séances du 22 mars et du 10 avril 2013 Présentateur : Michel Gagné Version XP Contenu de la séance Sécurité informatique : l hameçonnage de comptes Outlook Windows : la gestion

Plus en détail

Migration paramètres de compte et dossiers d'outlook express d'une session Windows à une autre session nouvellement créée

Migration paramètres de compte et dossiers d'outlook express d'une session Windows à une autre session nouvellement créée Migration paramètres de compte et dossiers d'outlook express d'une session Windows à une autre session nouvellement créée Tout d'abord exportez votre carnet d'adresse : - allez dans le menu Outils, puis

Plus en détail

TP1 : Initiation à l algorithmique (1 séance)

TP1 : Initiation à l algorithmique (1 séance) Université de Versailles Vanessa Vitse IUT de Vélizy - Algorithmique 2006/2007 TP1 : Initiation à l algorithmique (1 séance) 1 Prise en main de l environnement Unix : rappels et compléments Le but de la

Plus en détail

Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre

Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre 22 janvier 2013 p 1 Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre Office. Vous pouvez le

Plus en détail

Installation d une licence réseau

Installation d une licence réseau Cré ation du fichiér licéncé Lorsque vous avez acheté une licence réseau (NLM), vous devez créer un fichier licence à partir du numéro de série et des informations du serveur de licence. Il convient donc

Plus en détail

Guide d utilisation des gabarits au format Photoshop

Guide d utilisation des gabarits au format Photoshop Guide d utilisation des gabarits au format Photoshop Préambule Version du 21/03/14 Note: Ce guide est exclusivement réalisé pour le logiciel photoshop, si vous travaillez avec un autre logiciel type: Illustrator,

Plus en détail

Type du document MANUEL UTILISATEUR. Titre. Création carte situation: Manuel Utilisateur v 2.0. Création carte situation. Diffusion.

Type du document MANUEL UTILISATEUR. Titre. Création carte situation: Manuel Utilisateur v 2.0. Création carte situation. Diffusion. Type du document MANUEL UTILISATEUR Titre Création carte situation Date 14/05/2008 19/05/2009 Version 1.0 2.0 Auteur S Barthon S Barthon Commentaires Création du document Ajout de l utilisation de ArcGis

Plus en détail

Aspects de zsh liés à une utilisation interactive

Aspects de zsh liés à une utilisation interactive Université de Nice-Sophia Antipolis Semestre 2 Licence Mathématiques-Informatique Semaine du 19 mars 2007 Systèmes Informatiques Travaux Pratiques Séance n 8 Généralités L interface de connexion textuelle

Plus en détail

LIMITES EXERCICES CORRIGES

LIMITES EXERCICES CORRIGES ours et eercices de mathématiques LIMITES EXERIES ORRIGES M UAZ, http://mathscyrreer Eercice n Déterminer la ite éventuelle en de chacune des onctions suivantes : ) ) ) 4 ( ) Déterminer la ite éventuelle

Plus en détail

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation 1 Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation Le langage VBA (Visual Basic for Applications) permet de concevoir des programmes selon une syntaxe qui lui est propre, puis d éditer et d exécuter

Plus en détail

TD 1 : Introduction à Maple

TD 1 : Introduction à Maple TD 1 : Septembre-Octobre 2011 Maple, qu est-ce que c est? Maple est - en gros - une calculatrice très évoluée. Au contraire de vos petites machines portables, il sait non seulement manipuler les nombres,

Plus en détail

carte de visite Réaliser une Atelier 2

carte de visite Réaliser une Atelier 2 Atelier 2 P A Y S A G I S T E S Entretien et création de jardins, espaces verts Cours pratiques pour jardiniers ou amateurs FRANCE DELVORS AURORE FABIEN 14 rue des Champs 75012 Paris 01 53 45 75 85 06

Plus en détail