LES LOMBALGIES DANS LA POPULATION FRANÇAISE, ROLE DES EXPOSITIONS PROFESSIONNELLES ET DU NIVEAU D ETUDE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES LOMBALGIES DANS LA POPULATION FRANÇAISE, ROLE DES EXPOSITIONS PROFESSIONNELLES ET DU NIVEAU D ETUDE"

Transcription

1 LES LOMBALGIES DANS LA POPULATION FRANÇAISE, ROLE DES EXPOSITIONS PROFESSIONNELLES ET DU NIVEAU D ETUDE Julie Gourmelen 1, Jean-François Chastang 1, Jean-Louis Lanoë 1, Anna Ozguler 1, Isabelle Niedhammer 1, Annette Leclerc 1 1 Unité INSERM 687 IFR avenue Paul Vaillant Couturier. Bâtiment 15/16, Porte A VILLEJUIF CEDEX. FRANCE RESUME L objectif de cette présentation est de décrire quelques relations entre la lombalgie, les facteurs d exposition professionnelle physique et le niveau d études en population active occupée, à partir de données de l enquête décennale Santé Les expositions professionnelles physiques présentes ou passées (postures pénibles et fatigantes à la longue et port de charges lourdes) sont significativement associées à la lombalgie «au moins un jour» et à la lombalgie «plus de 30 jours» chez les femmes et chez les hommes, après ajustement sur les facteurs personnels (âge, consommation de tabac, indice de masse corporelle et taille) et psychosociaux (latitude décisionnelle et demande psychologique). Les expositions professionnelles sont liées au niveau d études, chez les hommes et chez les femmes. INTRODUCTION Les lombalgies, comme les TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) du membre supérieur font l objet d études relativement nombreuses concernant les liens avec les expositions professionnelles (Hoogendoorn, 1999 ; 2000). Ces études sont menées le plus souvent en milieu du travail, et particulièrement auprès de salariés. Ceci a l avantage de permettre d évaluer précisément les expositions professionnelles (Stock, 2005). Par contre, cette approche a plusieurs limites : un biais de sélection est possible (biais «du travailleur sain») les personnes qui ont changé d emploi pouvant être justement des personnes qui ont été exposées dans le passé ; la situation des non salariés et des salariés de très petites entreprises sont moins bien connues ; enfin les études centrées sur les expositions professionnelles seraient à compléter par des études permettant une vision plus globale sur les facteurs jouant «en amont» dans la population générale, en particulier le niveau d études qui peut être un déterminant important des expositions professionnelles (Dionne, 2001 ; Cole, 2001 ; Picavet,2003). L étude menée en France à partir des données de l Enquête Décennale Santé apporte des informations complémentaires à des études plus fines menées dans des entreprises. L objectif de cette présentation est de décrire les relations entre la lombalgie, les facteurs d exposition 1

2 professionnelle physique et le niveau d études, à partir des données de l Enquête Décennale Santé, avec un intérêt particulier pour les facteurs d exposition physique. L objectif est aussi de fournir quelques éléments de discussion sur les «causes» possibles des lombalgies. METHODES Enquête Décennale Santé Les principaux objectifs de l Enquête Décennale Santé, réalisée par l Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) en , étaient d appréhender le recours aux soins et à la prévention, la morbidité déclarée incidente et prévalente ainsi que la santé perçue. L enquête permet aussi de mettre en relation les consommations de soins avec l état de santé déclaré et les caractéristiques sociodémographiques des individus et des ménages (Lanoë, 2005). Il s agit d une enquête transversale, par entretien en face-à-face comportant trois visites réalisées par des enquêteurs spécialisés, avec Collecte Assistée Par Informatique (méthode CAPI), complété par un questionnaire autoadministré. Population La population cible de l Enquête Décennale Santé est constituée de l ensemble des «ménages ordinaires» résidant en France métropolitaine. Sont donc exclus les ménages collectifs tels que les établissements d hébergement pour les personnes âgées ou handicapées, les communautés religieuses, les cités universitaires, les foyers de travailleurs, les prisons et les personnes sans domicile. Pour étudier les lombalgies, l échantillon est restreint aux personnes actives occupées âgées de 30 à 59 ans et ayant participé aux trois visites de l enquêteur, soit personnes. Certaines personnes ont été exclues de l analyse, soit parce qu elles n ont pas pu être classées comme étant ou non lombalgique, soit parce qu elle n ont pas répondu à au moins une des questions sur les facteurs d exposition professionnelle physique ou aux questions sur les facteurs psychosociaux. La population d étude est donc constituée de 8484 personnes. Définition de la lombalgie Le questionnaire autoadministré était composé de plusieurs questionnaires validés portant sur des thèmes variés. L un de ceux-ci, portant sur les lombalgies, était une version française du questionnaire nordique (Kuorinka, 1987). Le questionnaire est composé de quatre questions qui renseignent sur la présence et la durée de la lombalgie et l existence de douleurs irradiant à la jambe. Deux définitions de la lombalgie ont été retenues : au moins un jour dans les 12 derniers mois, et plus de 30 jours dans les 12 derniers mois. La 2

3 première définition correspond à une réponse positive à une ou deux des questions suivantes : Avez-vous souffert de mal au dos ou aux reins au cours des quatre dernières semaines? Dans les 12 derniers mois, avezvous souffert de lombalgie? Ont été classées lombalgiques plus de 30 jours dans les 12 derniers mois les personnes ayant répondu «oui» à au moins l une des deux questions précédentes, et ayant de plus déclaré avoir souffert de lombalgie «plus de 30 jours mais pas tous les jours» ou «tous les jours» durant les 12 derniers mois (Gourmelen, 2007). Facteurs d exposition professionnelle physique Deux facteurs d exposition étaient disponibles dans l enquête : postures pénibles ou fatigantes à la longue durant le travail et port de charges lourdes durant le travail. Pour chacune des expositions, deux questions étaient posées : l une sur la présence de l exposition dans le passé ou actuellement et l autre sur la durée d exposition (moins de 10 années d exposition / entre 10 et 20 années / plus de 20 années). Niveau d étude Le diplôme le plus élevé obtenu a été regroupé en 5 classes : 1 : Sans diplôme ou non renseigné, 2 : Certificat d Etudes Primaire (CEP) / Diplôme de Fin d Etude Obligatoire (DFEO) / Brevet de Fin d Etude du Premier Cycle (BEPC), 3 : Certificat d Aptitude Professionnelle (CAP) / Brevet d Etudes Professionnelles (BEP), 4 : Baccalauréat général ou technologique, 5 : Baccalauréat +2 ans d études ou plus. Les diplômes sont rangés, globalement, par ordre croissant. Ils se distinguent aussi par leur finalité : diplômes généraux comme le CEP ou le BEPC versus diplômes professionnels, CAP ou BEP. Facteurs d ajustement Les facteurs d ajustement retenus pour l analyse sont des facteurs personnels : l âge, l indice de masse corporelle (poids/taille²), la consommation de tabac, la taille ainsi que l exposition professionnelle aux facteurs psychosociaux : latitude décisionnelle et demande psychologique. Méthodes statistiques Les analyses statistiques ont été effectuées avec le logiciel SAS, SAS Institute INC version 9.1. Des pondérations ont permis d estimer les prévalences «France entière». Les variables qualitatives ont été décrites en utilisant les fréquences en pourcentages et leur intervalle de confiance à 95%. Les comparaisons de fréquences ont fait appel aux tests du χ² de Pearson. L association entre la lombalgie et les facteurs d exposition professionnelle physique a été explorée selon le sexe, par régression logistique avec ajustement sur les facteurs personnels et psychosociaux. 3

4 RESULTATS La prévalence de la lombalgie «au moins un jour» dans les 12 derniers mois est de 54,5% pour les hommes et de 56,8% pour les femmes. Cette prévalence augmente en fonction de la durée d exposition à des facteurs physiques (tableau 1). Le niveau d étude n est pas associé à la lombalgie «au moins un jour» dans les 12 derniers mois. Toutefois, les hommes «sans diplôme» semblent avoir plus de risque de lombalgie «au moins un jour» que les hommes ayant un diplôme. Tableau 1 : Prévalence de lombalgie «au moins un jour» dans les 12 derniers mois en fonction des facteurs d exposition professionnelle physique et du niveau d étude Hommes Femmes Total %* P** %* P** %* P** Postures pénibles ou fatigantes à <0,001 <0,001 <0,001 la longue durant le travail Non 48,2 52,5 50,2 Moins de 10 années 59,9 67,0 63,1 10 à 20 années 64,2 63,9 64,1 Plus de 20 années 70,4 66,7 69,1 Exposé mais pas de durée 69,3 60,3 65,0 Port de charges lourdes <0,001 <0,001 <0,001 Non 47,0 52,5 49,8 Moins de 10 années 60,5 69,0 63,4 10 à 20 années 64,0 68,1 65,3 Plus de 20 années 73,7 73,9 73,8 Exposé mais pas de durée 65,2 67,3 66,0 Niveau d études 0,117 0,566 0,367 Sans diplôme ou non renseigné 59,2 53,8 57,1 CEP, DFEO, BEPC 56,2 58,5 57,4 CAP, BEP 54,4 57,6 55,6 Bac général ou technologique 54,0 54,9 54,4 Bac +2 ans d études ou plus 52,0 57,2 54,5 * prévalence de lombalgie «au moins un jour» ** p-value La prévalence de lombalgie «plus de 30 jours» dans les 12 derniers mois est de 13,68% chez les hommes et de 17,35% chez les femmes. Cette prévalence augmente avec la durée d exposition à des facteurs physiques et diminue quand le niveau d étude augmente (tableau 2). Les expositions professionnelles sont liées au niveau d étude, chez les hommes et chez les femmes. Ainsi, seuls 1% des hommes ayant un niveau d études bac+2 ou plus sont ou ont été exposés plus de 20 années au port de charges lourdes, contre 16% des hommes sans diplôme. Les deux facteurs d exposition professionnelle physique sont significativement associés à la lombalgie «au moins un jour» et à la lombalgie «plus de 30 jours» chez les femmes et chez les hommes, après ajustement sur les facteurs personnels (âge, consommation de 4

5 tabac, indice de masse corporelle et taille) et psychosociaux (latitude décisionnelle et demande psychologique). Les Odds Ratios (OR) varient de 1,2 à 1,8. Tableau 2 : Prévalence de lombalgie «plus de 30 jours» dans les 12 derniers mois en fonction des facteurs d exposition professionnelle physique et du niveau d étude Hommes Femmes Total %* P** %* P** %* P** Postures pénibles ou fatigantes à <0,001 <0,001 <0,001 la longue durant le travail Non 9,6 14,8 12,0 Moins de 10 années 14,9 21,1 17,7 10 à 20 années 19,1 20,9 19,7 Plus de 20 années 29,7 26,9 28,7 Exposé mais pas de durée 20,2 23,2 21,6 Port de charges lourdes <0,001 <0,001 <0,001 Non 8,6 14,8 11,8 Moins de 10 années 16,5 20,1 17,7 10 à 20 années 20,1 28,6 22,8 Plus de 20 années 30,2 30,9 30,4 Exposé mais pas de durée 17,1 25,0 20,1 Niveau d études <0,001 <0,001 <0,001 Sans diplôme ou non renseigné 18,0 18,6 18,2 CEP, DFEO, BEPC 15,6 20,9 18,3 CAP, BEP 15,0 20,1 16,9 Bac général ou technologique 10,5 15,0 12,7 Bac +2 ans d études ou plus 10,7 13,8 12,2 * prévalence de lombalgie «plus de 30 jours» ** p-value DISCUSSION - CONCLUSION Diverses études ont déjà mis en évidence le poids des facteurs d exposition professionnelle sur les lombalgies dans des populations de salariés (Hoogendoorn, 1999). Cette étude montre qu en population active occupée (comportant des salariés et des non salariés), les facteurs d exposition professionnelle jouent aussi un rôle dans les lombalgies. La durée d exposition, mesurée en années sur l ensemble de la vie professionnelle, est une variable pertinente, particulièrement pour les lombalgies «plus de 30 jours» dans les 12 derniers mois. Le lien entre exposition professionnelle physique et lombalgie n est pas expliqué par des facteurs personnels ou par les expositions psychosociales en milieu du travail. Par ailleurs, les actifs occupés ayant le niveau d étude le plus faible sont particulièrement exposés aux lombalgies. Prévenir les lombalgies liées au milieu du travail passe avant tout par une réduction des expositions professionnelles. Cependant, il est important aussi de savoir que les personnes ayant un faible niveau d étude constituent une population vulnérable. Ce que montrent les données est une association très étroite entre le niveau d études et les expositions professionnelles. Au niveau de la population, pour des personnes qui arrivent sur le marché du travail avec une faible qualification, il est plausible que les emplois 5

6 accessibles, particulièrement pour les hommes, soient majoritairement des emplois impliquant des expositions physiques ; un faible niveau d études est aussi un handicap vis-à-vis d une évolution de carrière ou d une reconversion en cas de problème de santé ; une réponse à ce dernier problème suppose une plus grande attention à la formation complémentaire dispensée à l âge adulte. Une autre information apportée par cette étude est qu il est préférable de retenir une définition de la lombalgie impliquant une certaine sévérité ou un seuil de durée (ici, plus de 30 jours). Une définition plus large (au moins un jour dans les 12 derniers mois) est probablement plus sensible à des facteurs autres que des facteurs d exposition, en particulier des variables liées à la déclaration des problèmes de santé. REFERENCES Cole DC, Ibrahim SA, Shannon HS, Scott F, Eyles J (2001). Work correlates of back problems and activity restriction due to musculoskeletal disorders in the canadian national population health survey (NPHS) data. Occup. Environ.med, 58 : Dionne CE, Von Korff M, Koepsell TD, Deyo RA, Barlow WE, Checkoway H (2001). Formal education and back pain: a review. J Epidemiol Community Health, 55: Gourmelen J, Chastang JF, Ozguler A, Lanoë JL, Ravaud JF, Leclerc A (2007) : Frequency of low back pain among men and women aged 30 to 64 years in France. Results of two national surveys. Annales de Réadaptation et de Médecine Physique, 50 : Hoogendoorn WE, van Poppel MN, Bongers PM, Koes BW, Bouter LM (1999). Physical load during work and leisure time as risk factors for back pain. Scand J Work Environ Health, 25: Hoogendoorn WE, van Poppel MN, Bongers PM, Koes BW, Bouter LM (2000). Systematic review of psychosocial factors at work and private life as risk factors for back pain. Spine, 25 : Kuorinka I, Jonsson B, Kilbom A, Vinterberg H, Biering-Sorensen F, Andersson G, et al (1987). Standardised nordic questionnaire for the analysis of musculoskeletal symptoms. Appl. Ergon 18, 3 : Lanoë JL, Makdessi-Raynaud Y (2005). L état de santé en France en 2003 : santé perçue, morbidité déclarée et recours aux soins à travers l enquête décennale santé. Etudes et résultats : Picavet HS, Schouten JS (2003). Musculoskeletal pain in the Netherlands : prevalences, consequences and risk groups, the DMC(3)-study. Pain 102,1-2:

7 Stock SR, Fernandes R, Delisle A, Vézina N (2005). Reproducibility and validity of worker s self-reports of physical work demands. Scand J Work Environ Health, 31,

8

Fréquence des lombalgies dans la population française de 30 à 64 ans Résultats issus de deux enquêtes nationales

Fréquence des lombalgies dans la population française de 30 à 64 ans Résultats issus de deux enquêtes nationales Fréquence des lombalgies dans la population française de 30 à 64 ans Résultats issus de deux enquêtes nationales Frequency of low back pain among men and women aged 30 to 64 years in France Results of

Plus en détail

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003 Précarit carité de l emploi l et santé mentale (Ces-d) en France à partir de l Enquête Décennale D Santé 2002-2003 2003 Gaëlle Santin,, Christine Cohidon Département Santé Travail - InVS Indicateurs de

Plus en détail

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale A. Atramont, F. Gilbert, P. Lapie-Legouis, M-N. Vercambre Fondation MGEN pour la Santé Publique, Paris MUTUELLE SANTÉ.

Plus en détail

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Romain Guignard, Jean-Louis Wilquin, Jean-Baptiste Richard,

Plus en détail

SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI

SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI Elise CHIRON 1, Yves ROQUELAURE 1, Catherine HA 2, Annie TOURANCHET 3, Annette LECLERC 4, Marcel

Plus en détail

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une

Plus en détail

TMS les données belges relatives à la lombalgie

TMS les données belges relatives à la lombalgie TMS les données belges relatives à la lombalgie Pr Philippe Mairiaux Université de Liège «Comment prévenir les TMS?», Bruxelles, 22 octobre 2007 Epidémiologie de la lombalgie en population générale (Inserm

Plus en détail

Intérêt et limites des estimations sur petits domaines HID «Petits domaines», une opération inhabituelle :

Intérêt et limites des estimations sur petits domaines HID «Petits domaines», une opération inhabituelle : Intérêt et limites des estimations sur petits domaines HID «Petits domaines», une opération inhabituelle : a. Une opération de «production» b. Visant l ensemble des variables d une enquête c. Recherchant

Plus en détail

Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages

Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages S. Winandy, R. Palm OCA GxABT/ULg oca.gembloux@ulg.ac.be décembre 2011 1 Introduction La Direction Générale Statistique

Plus en détail

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme?

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? par Alain Jacquot CNAF-Bureau des Prévisions Les CAF versent une trentaine de prestations (prestations familiales stricto sensu, aides au logement, et

Plus en détail

Fiche qualité relative à l enquête Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Carte d identité de l enquête

Fiche qualité relative à l enquête Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Carte d identité de l enquête Fiche qualité relative à Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Nom Années de Périodicité Panel (suivi d échantillon) Services concepteurs Service réalisant Sujets principaux traités dans Carte d

Plus en détail

Dans la plupart des enquêtes de santé, les estimations de prévalences se rapportent en général aux déclarations des

Dans la plupart des enquêtes de santé, les estimations de prévalences se rapportent en général aux déclarations des Écarts entre morbidité déclarée et morbidité mesurée À travers l enquête décennale santé Dans la plupart des enquêtes de santé, les estimations de prévalences se rapportent en général aux déclarations

Plus en détail

ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011. Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques

ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011. Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011 Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques Carrefour Santé Social - 30 janvier 2012 INTRODUCTION Rose SAILLARD,

Plus en détail

Asthme : prévalence et impact sur la vie quotidienne Analyse des données de l enquête décennale santé 2003 de l Insee

Asthme : prévalence et impact sur la vie quotidienne Analyse des données de l enquête décennale santé 2003 de l Insee Maladies chroniques et traumatismes Asthme : prévalence et impact sur la vie quotidienne Analyse des données de l enquête décennale santé 2003 de l Insee Sommaire Abréviations 2 Résumé 3 1. Contexte 4

Plus en détail

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d Étude chez les prépos posés s des centres d appels d d urgence : la première phase d une d démarche de prévention des troubles de santé psychologique et musculo-squelettique squelettique Présenté par Louise

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur

Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur RÉSUMÉ DE RECHERCHE Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur Fondé sur un rapport de recherche réalisé

Plus en détail

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014 Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014 VI e Congrès International d'épidémiologie - ADELF - EPITER 10 au 12 septembre 2014 - Nice,

Plus en détail

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44 ORST Charentes - Baromètre régional Santé au travail 14. Synthèse Cette analyse, à visée descriptive, met en évidence la diversité dans le recueil comme dans l exploitation des données des accidents du

Plus en détail

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population Ménages et familles 1. Définition des concepts Un ménage Un ménage regroupe l ensemble des occupants d une résidence principale, qu ils aient ou non des liens de parenté. Un

Plus en détail

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Roth Nicole Département emploi et revenus d activité INSEE Plan de la présentation Données de cadrage emploi et salaires Insertion

Plus en détail

EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO

EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO Auteur Baguinébié Bazongo 1 Ingénieur Statisticien Economiste Chef de l Unité de recherche à l Institut national

Plus en détail

Mortalité observée et mortalité attendue au cours de la vague de chaleur de juillet 2006 en France métropolitaine

Mortalité observée et mortalité attendue au cours de la vague de chaleur de juillet 2006 en France métropolitaine Mortalité observée et mortalité attendue au cours de la vague de chaleur de uillet en France métropolitaine FOUILLET A 1, REY G 1, JOUGLA E, HÉMON D 1 1 Inserm, U75, Villeuif, France. Inserm CépiDc, IFR9,

Plus en détail

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Santé et comportements dans la population saint-martinoise en 2013 Etude CONSANT Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Diabète Recherche de sucre dans le sang Huit individus

Plus en détail

ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES

ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES 2009 Une étude sur l emploi des travailleurs handicapés au sein des établissements de la Branche de l hospitalisation privée sanitaire et médico-sociale

Plus en détail

Consommation de tabac par catégorie socioprofessionnelle et secteur d activité Outil méthodologique pour l épidémiologie

Consommation de tabac par catégorie socioprofessionnelle et secteur d activité Outil méthodologique pour l épidémiologie Santé travail Consommation de tabac par catégorie socioprofessionnelle et secteur d activité Outil méthodologique pour l épidémiologie Sommaire Abréviations 2 Résumé 3 Introduction 6 Première partie Description

Plus en détail

Les consommateurs de somnifères

Les consommateurs de somnifères ARgSES Arguments socio-économiques pour la santé Andrée MIZRAHI 1 et Arié MIZRAHI 1 Les consommateurs de somnifères Les somnifères ou hypnotiques, médicaments psychotropes destinés à lutter contre les

Plus en détail

Fiche qualité SRCV 2009. Carte d identité de l enquête

Fiche qualité SRCV 2009. Carte d identité de l enquête Fiche qualité SRCV 2009 Nom Carte d identité de Enquête Statistique sur les ressources et les conditions de vie Année de Les données de sont relatives à 2009 La première enquête SRCV a démarré en 2004.

Plus en détail

Conditions de travail, santé et emploi des seniors

Conditions de travail, santé et emploi des seniors Conditions de travail, santé et emploi des seniors Les enseignements de l enquête SIP CDC, Forum Retraite 2014 Thomas Coutrot, Corinne Mette, Dares Plan de la présentation Volet 1 Avoir été longtemps exposé

Plus en détail

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden*

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden* Population, famille 1 Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes Mélanie Vanderschelden* Certaines professions sont nettement plus féminisées que d autres.

Plus en détail

un cumul d inégalités

un cumul d inégalités Absence de suivi gynécologique régulier en région parisienne : un cumul d inégalités individuelles et territoriales? F. GRILLO 1,2, E. CADOT 1,3, I. PARIZOT 1,4, P. CHAUVIN 1,2,5 1 INSERM, UMR-S 707, Équipe

Plus en détail

Endettement des jeunes adultes

Endettement des jeunes adultes Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 20 Situation économique et sociale de la population Neuchâtel, Août 2012 Endettement des jeunes adultes Analyses complémentaires

Plus en détail

Comparaison de l activité et de la consommation de fruits et légumes selon le poids chez les enfants et les jeunes

Comparaison de l activité et de la consommation de fruits et légumes selon le poids chez les enfants et les jeunes Octobre 2009 Comparaison de l activité et de la consommation de fruits et légumes selon le poids chez les enfants et les jeunes Introduction Selon des études fondées sur des données autodéclarées, la prévalence

Plus en détail

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 Ce document se veut une analyse succincte des indicateurs se rapportant à

Plus en détail

Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee

Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee H. Prouvost, G. Poirier, M. Sampil Extraction réalisée pour Le Conseil Régional Nord Pas-de-Calais Première extraction de l'enquête décennale de

Plus en détail

Facteurs associés à la lombalgie chez les hommes salariés des Pays de la Loire

Facteurs associés à la lombalgie chez les hommes salariés des Pays de la Loire Recherche originale Facteurs associés à la lombalgie chez les hommes salariés des Pays de la Loire Factors associated with low back pain among male employees in Pays de la Loire Ramond A 1, Bodin J 2,

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

Veuillez noter que cette présentation vous est transmise à titre informatif. Ce document reste la propriété exclusive de Randstad et ne devra en

Veuillez noter que cette présentation vous est transmise à titre informatif. Ce document reste la propriété exclusive de Randstad et ne devra en Veuillez noter que cette présentation vous est transmise à titre informatif. Ce document reste la propriété exclusive de Randstad et ne devra en aucun cas être utilisé ou distribué en dehors de votre entreprise.

Plus en détail

DIU Infirmières de Santé au Travail - IDF. Service Central de Santé au Travail de l AP-HP PLAN DE COURS

DIU Infirmières de Santé au Travail - IDF. Service Central de Santé au Travail de l AP-HP PLAN DE COURS DIU Infirmières de Santé au Travail - IDF Faculté de Médecine Paris VII - Denis Diderot Mardi 7 juin 2016 STATISTIQUES EN SANTE AU TRAVAIL : NOTIONS ESSENTIELLES Service Central de Santé au Travail de

Plus en détail

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet Pour Les et le microcrédit Résultats détaillés Le 29 mars 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude... 3

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

GUIDE D AIDE STATISTIQUE A LA PREPARATION DE LA THESE

GUIDE D AIDE STATISTIQUE A LA PREPARATION DE LA THESE Département Universitaire de Recherche et d Enseignement en Médecine Générale GUIDE D AIDE STATISTIQUE A LA PREPARATION DE LA THESE Enseignants : Esther GUERY, Julien LE BRETON, Emilie FERRAT, Jacques

Plus en détail

PRESENTATION DE L ENQUÊTE LOGEMENT 2006

PRESENTATION DE L ENQUÊTE LOGEMENT 2006 PRESENTATION DE L ENQUÊTE LOGEMENT 2006 Christelle MINODIER Principales caractéristiques Christelle MINODIER 1 Place dans le dispositif statistique Une des principales enquêtes de l INSEE Par son ancienneté

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS DANS L'AIRE URBAINE DE MONTPELLIER

BAROMÈTRE DE LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS DANS L'AIRE URBAINE DE MONTPELLIER BAROMÈTRE DE LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS DANS L'AIRE URBAINE DE MONTPELLIER 2015 - SOMMAIRE 4- L'AIPALS, qui sommes-nous? 5- POURQUOI un baromètre annuel de la santé au travail dans l'aire urbaine de Montpellier?

Plus en détail

Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins

Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé 35 Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins Mots-clés : santé au travail, charge de travail, professions

Plus en détail

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Hubert Verreault, Agence métropolitaine de transport Daniel Bergeron,

Plus en détail

Promouvoir l équité salariale

Promouvoir l équité salariale Promouvoir l équité salariale Guide de mise en œuvre de l égalité salariale au moyen de l évaluation non sexiste des emplois Programme pour la Promotion de la Déclaration de l OIT relative aux principes

Plus en détail

(Introduction à l ) Introduction aux diagrammes causaux (Directed Acyclic Graphs) Loïc Desquilbet

(Introduction à l ) Introduction aux diagrammes causaux (Directed Acyclic Graphs) Loïc Desquilbet (Introduction à l ) Introduction aux diagrammes causaux (Directed Acyclic Graphs) Loïc Desquilbet Contexte et représentation des diagrammes causaux Contexte Recherche de facteurs de risque d une maladie

Plus en détail

Rapport de supervision de la collecte des données

Rapport de supervision de la collecte des données Institut National de la Statistique (INS) Observatoire National de la Pauvreté Et du Développement Humain Durable ---------------------------------------- Programme des Nations Unies pour le Développement

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières Les Français et la liberté de la presse FD/GM N 113153 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUIN 2015

Plus en détail

Satisfaction du patient

Satisfaction du patient Satisfaction du patient Johan Van der Heyden Institut Scientifique de Santé Publique Direction opérationnelle Santé publique et surveillance Rue J. Wytsman, 14 B - 1050 Bruxelles 02 / 642 57 26 E-mail

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

L état de santé des adultes en Zus en 2010

L état de santé des adultes en Zus en 2010 Chiffres clés L état de santé des adultes en L état de santé des adultes en en 2010 Un peu plus de la moitié des habitants des se déclarent en bonne ou très bonne santé. C est moins que ce qui est observé

Plus en détail

La Qualité des données de cadrage. Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques

La Qualité des données de cadrage. Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques La Qualité des données de Jérôme NERAUDAU Directeur Etudes & Méthodes Scientifiques Sommaire La qualité des données de I Les données INSEE a) Les différentes sources utilisables b) La mise au point d une

Plus en détail

Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation d un outil Web de prévention

Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation d un outil Web de prévention Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation d un outil Web de prévention Conférencière : Nathalie Jauvin, Ph. D., chercheure de l équipe de Recherche sur les interrelations personnelles,

Plus en détail

Déterminants sociaux de l utilisation des services d accueil des enfants de moins de 3 ans dans l UE

Déterminants sociaux de l utilisation des services d accueil des enfants de moins de 3 ans dans l UE Déterminants sociaux de l utilisation des services d accueil des enfants de moi de 3 a da l UE Perrine Humblet, Gaëlle Amerijckx Unité Politiques et Services à l Enfance, ULB COLLOQUE PARENTALITE ET EMPLOI

Plus en détail

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain Présentation des résultats de l enquête auprès des salariés Sommaire A- La démarche 1. Méthodologie de l

Plus en détail

Améliorer la pratique journalière d activité physique (AP) chez les femmes âgées, en termes But de l intervention

Améliorer la pratique journalière d activité physique (AP) chez les femmes âgées, en termes But de l intervention Efficacité d une intervention d activité physique guidée par accéléromètre chez des Fiche No 15 femmes âgées vivant dans la communauté Koizumi D, Rogers NL, Rogers ME, Islam MM, Kusunoki M & al. Efficacy

Plus en détail

La couverture du délai de carence des arrêts maladie en France : Déterminants et impact sur l absentéisme

La couverture du délai de carence des arrêts maladie en France : Déterminants et impact sur l absentéisme La couverture du délai de carence des arrêts maladie en France : Déterminants et impact sur l absentéisme Catherine Pollak DREES, Centre d Economie de la Sorbonne Discussion : Roméo Fontaine, LEG (Université

Plus en détail

Pour conduire à bien sa mission de diffusion des informations relatives aux situations

Pour conduire à bien sa mission de diffusion des informations relatives aux situations n octobre 2012 Le mot de l Observatoire Combien de pauvres en France? Répondant à cette question lors de la publication de son rapport en mars 2012, l ONPES délivrait des données statistiques qui, prises

Plus en détail

SALARIÉS À «BAS SALAIRE» ET TRAVAILLEURS PAUVRES : UNE COMPARAISON FRANCE - ÉTATS-UNIS

SALARIÉS À «BAS SALAIRE» ET TRAVAILLEURS PAUVRES : UNE COMPARAISON FRANCE - ÉTATS-UNIS IRES INSTITUT DE RECHERCHES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES.1 - N 2.1 SALARIÉS À «BAS SALAIRE» ET TRAVAILLEURS PAUVRES : UNE COMPARAISON FRANCE - ÉTATS-UNIS Par de nombreuses caractéristiques, les salariés à «bas

Plus en détail

Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé?

Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé? Téléphone, Internet, réseaux sociaux : quelle efficacité en prévention santé? Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé? Jean-Baptiste Richard Chargé d études et de recherche

Plus en détail

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

CONTEXTE ET JUSTIFICATION CONTEXTE ET JUSTIFICATION Le tabagisme est l une des plus grandes menaces actuelles pour la santé mondiale. Il crée une forte dépendance chez les consommateurs habituels qu il finit par tuer, et présente

Plus en détail

Qu est-ce qu elle nous montre?

Qu est-ce qu elle nous montre? Qu est-ce qu elle nous montre? Description des répondants et résultats généraux Pour quoi faire une enquête sur la PrEP? En France, et contrairement aux Etats-Unis depuis juillet 2012, l utilisation d

Plus en détail

Fréquence, modalités, et déterminants de l éducation nutritionnelle en médecine générale : l étude Nutrimège

Fréquence, modalités, et déterminants de l éducation nutritionnelle en médecine générale : l étude Nutrimège Fréquence, modalités, et déterminants de l éducation nutritionnelle en médecine générale : l étude Nutrimège Dr Annabelle COVI-CROCHET Département de médecine générale Faculté de médecine de Créteil Introduction

Plus en détail

Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France.

Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France. V e Congrès International d'épidémiologie ADELF - EPITER 12 au 14 septembre 2012, Bruxelles, Belgique Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France. S Lamy

Plus en détail

Compte personnel de prévention de la pénibilité dispositif d observation envisagé

Compte personnel de prévention de la pénibilité dispositif d observation envisagé Compte personnel de prévention de la pénibilité dispositif d observation envisagé Réunion du CNIS du 14 novembre 2014 Marianne CORNU PAUCHET, Direction de la sécurité sociale Sommaire Le compte personnel

Plus en détail

Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France

Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France Enquête nationale auprès de 1344 cas M. GONZALEZ*, A. FARRUGIA*, F. HEBTING**, N. BROESSEL*, A. CANTINEAU* *

Plus en détail

Cheminement vers. l abandon du tabac

Cheminement vers. l abandon du tabac 23 Résumé Objectifs Le présent article décrit les tendances qui caractérisent l usage du tabac au cours des 10 dernières années chez les personnes de 18 ans et plus. Les facteurs associés à l abandon du

Plus en détail

VIVIANE DERASPE. Psychologie sociale et environnementale. 350-004-88, gr. 01 LE DIVORCE AU QUÉBEC. Évolution, effets et solutions. Travail présenté à

VIVIANE DERASPE. Psychologie sociale et environnementale. 350-004-88, gr. 01 LE DIVORCE AU QUÉBEC. Évolution, effets et solutions. Travail présenté à VIVIANE DERASPE Psychologie sociale et environnementale 350-004-88, gr. 01 LE DIVORCE AU QUÉBEC Évolution, effets et solutions Travail présenté à M me Josée BEAUCHAMP Département de sciences sociales Collège

Plus en détail

marque employeur : la perception devient réalité

marque employeur : la perception devient réalité marque employeur : la perception devient réalité Résultats partiels de l étude Randstad Awards 2009 Veuillez noter que cette présentation vous est transmise à titre informatif. Ce document reste la propriété

Plus en détail

DU MÉTHODES STATISTIQUES EN SANTÉ (DIPLÔME D UNIVERSITÉ) - UB ISPED

DU MÉTHODES STATISTIQUES EN SANTÉ (DIPLÔME D UNIVERSITÉ) - UB ISPED DU MÉTHODES STATISTIQUES EN SANTÉ (DIPLÔME D UNIVERSITÉ) - UB ISPED Résumé de la formation Type de diplôme : DU Domaine ministériel : Santé Présentation Ce Diplôme d Université (DU) consacré à l enseignement

Plus en détail

Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France.

Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France. UMRS 1018 Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France. Leux C, Truong T, Anger A, Guizard AV, Schvartz C, Guénel P Épidémiologie environnementale

Plus en détail

Y Roquelaure 1,2, C Ha 2, A Touranchet 3, JY Dubré 3, E Imbernon 2, M Sauteron 1, A Leclerc 4, M Goldberg 2,4 et 68 médecins du travail

Y Roquelaure 1,2, C Ha 2, A Touranchet 3, JY Dubré 3, E Imbernon 2, M Sauteron 1, A Leclerc 4, M Goldberg 2,4 et 68 médecins du travail Exposition au stress psychosocial en milieu de travail: résultats de la surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire en 2002 Y Roquelaure 1,2, C Ha 2, A Touranchet 3, JY Dubré 3, E Imbernon 2,

Plus en détail

Outils d évaluation : Questionnaire sur la douleur et les activités

Outils d évaluation : Questionnaire sur la douleur et les activités L insatisfaction au travail (Bigos, Battie et coll., 1991; Papageorgiou, Macfarlane et coll., 1997; Thomas, Silman et coll., 1999; Linton, 2001), les comportements d évitement / de peur et les réactions

Plus en détail

L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france

L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france Unité Développement Direction de la stratégie et des territoires Service Prospective et évaluation L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france Enquête IPA 2013 Chiffres clés n 24

Plus en détail

Actualités sur l amiante et les fibres minérales artificielles

Actualités sur l amiante et les fibres minérales artificielles Actualités sur l amiante et les fibres minérales artificielles P Brochard Laboratoire Santé Travail Environnement Université Victor Segalen Bordeaux 2 1 Amiante Reconnaissance du danger : classement par

Plus en détail

Les déterminants des réussites professionnelles

Les déterminants des réussites professionnelles 9 es Journées d études Céreq Lasmas-IdL, Rennes, 15 et 16 mai 2002 «Formation tout au long de la vie et carrières en Europe» Les déterminants des réussites professionnelles Christine Gonzalez-Demichel,

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE Dans le cadre d un programme d observation du vivant en Corse (Bioscope Corse-Méditerranée), l INSERM a mené, en

Plus en détail

Pour qui : Des femmes sédentaires de 25 à 70 ans.

Pour qui : Des femmes sédentaires de 25 à 70 ans. De l innovation à la motivation : Étude pilote d une intervention par téléphone portable Fiche No 47 pour augmenter la pratique d activité physique chez les femmes sédentaires. Fukuoka Y et coll. Innovation

Plus en détail

Les randonneurs dans la population française : état des lieux démographique

Les randonneurs dans la population française : état des lieux démographique Les randonneurs dans la population française : état des lieux démographique Cet article est basé sur le traitement secondaire d'une enquête lourde réalisée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports

Plus en détail

!"! #$##! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'(

!! #$##! # $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( !"! #$## %&'()*! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( )%*, &' , -.$$" / ' '01 */%. 2. "1.3 Quand avez-vous bénéficié d une formation au sein de votre entreprise? (%) moins d'1 an entre 1 et 3 ans entre 3

Plus en détail

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter Le pronostic des cancers du sein dépend de divers facteurs, dont la taille du cancer. En France, au cours d une étude, il a été observé un taux de survie plus important chez les femmes ayant un cancer

Plus en détail

23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement

23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement 23. Interprétation clinique des mesures de l effet traitement 23.1. Critères de jugement binaires Plusieurs mesures (indices) sont utilisables pour quantifier l effet traitement lors de l utilisation d

Plus en détail

Les Français et l ostéopathie

Les Français et l ostéopathie Les Français et l ostéopathie Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 4 et 5 septembre 2015 Echantillon Echantillon

Plus en détail

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Magali Beffy, Delphine Perelmuter* Pour l année scolaire 2007-2008, les

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

REAJI. Renforcer l Autonomie des Jeunes pour leur Insertion

REAJI. Renforcer l Autonomie des Jeunes pour leur Insertion REAJI Renforcer l Autonomie des Jeunes pour leur Insertion Demande d entrée dans le dispositif à adresser à la plateforme REAJI : christine.buisson@valdemarne.fr et blandine.perrier@valdemarne.fr. DEMANDE

Plus en détail

Du concept de métier lourd à celui de métier pénible

Du concept de métier lourd à celui de métier pénible Le 6 février 2007. Du concept de métier lourd à celui de métier pénible - Réflexion sur l évolution - Sandra Invernizzi Métier lourd et métier pénible La notion de métier lourd reconnaît qu un métier comporte

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

Formation, qualification : quelles évolutions du questionnaire du Recensement? Olivier Lefebvre MESR-SIES

Formation, qualification : quelles évolutions du questionnaire du Recensement? Olivier Lefebvre MESR-SIES Formation, qualification : quelles évolutions du questionnaire du Recensement? Olivier Lefebvre MESR-SIES 1 Les besoins Les besoins 1 Disposer d une information localisée sur : le niveau de formation -

Plus en détail

C. Berthelot, I. Proust, L. Le Yoncourt, M. Cambrelin, F. Lavernhe, C. Chabrol Bordes, S. Yvernault, M. Druet-Cabanac et les membres du GNMST-BTP

C. Berthelot, I. Proust, L. Le Yoncourt, M. Cambrelin, F. Lavernhe, C. Chabrol Bordes, S. Yvernault, M. Druet-Cabanac et les membres du GNMST-BTP Etude de la prévalence des troubles musculo-squelettiques et de la gestion des approvisionnements et des évacuations de déchets de chantier dans les entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés C. Berthelot,

Plus en détail

L ASSOCIATION ENTRE LES TROUBLES ANXIEUX OU DÉPRESSIFS EST MODIFIÉE PAR LE SEXE ET LA PRÉSENCE DE TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE

L ASSOCIATION ENTRE LES TROUBLES ANXIEUX OU DÉPRESSIFS EST MODIFIÉE PAR LE SEXE ET LA PRÉSENCE DE TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE L ASSOCIATION ENTRE LES TROUBLES ANXIEUX OU DÉPRESSIFS EST MODIFIÉE PAR LE SEXE ET LA PRÉSENCE DE TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE 1 N. Agrinier, E. Bonsergent, E. Spitz, L. Muller, S. Tessier, S.

Plus en détail

Mise à l essai des stratégies de collecte pour les enquêtes en ligne fondées sur l autodéclaration

Mise à l essai des stratégies de collecte pour les enquêtes en ligne fondées sur l autodéclaration Recueil du Symposium 2014 de Statistique Canada Au-delà des méthodes traditionnelles d enquêtes : l adaptation à un monde en évolution Mise à l essai des stratégies de collecte pour les enquêtes en ligne

Plus en détail

L amélioration des milieux de travail en matière de santé et sécurité : les risques psychosociaux liés au travail

L amélioration des milieux de travail en matière de santé et sécurité : les risques psychosociaux liés au travail A g e n c e d e l a s a n t é e t d e s s e r v i c e s s o c i a u x d e l A b i t i b i - T é m i s c a m i n g u e 1 L amélioration des milieux de travail en matière de santé et sécurité : les risques

Plus en détail

Chapitre 4. Impacts sur les personnes admissibles de l assuranceemploi

Chapitre 4. Impacts sur les personnes admissibles de l assuranceemploi Chapitre 4 Impacts sur les personnes admissibles de l assuranceemploi 4.1 Ensemble des participants Parmi les 3 347 personnes interrogées dans le cadre de cette étude, 616 (18 %) étaient des personnes

Plus en détail

en Mauricie et au Centre-du-Québec, ESCC cycle 1.1 (2000-2001)

en Mauricie et au Centre-du-Québec, ESCC cycle 1.1 (2000-2001) Analyse des données de santé mentale -, ESCC cycle 1.1 (2000-) Avant-propos Ce document traite des principaux résultats régionaux de l ESCC 1.1 portant sur la santé mentale. Les indicateurs présentés ici

Plus en détail