POPULATION ÂGÉE D UN AN ET PLUS AYANT DÉMÉNAGÉ UN AN AUPARAVANT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POPULATION ÂGÉE D UN AN ET PLUS AYANT DÉMÉNAGÉ UN AN AUPARAVANT"

Transcription

1 Mobilité POPULATION ÂGÉE D UN AN ET PLUS AYANT DÉMÉNAGÉ UN AN AUPARAVANT Définitions La mobilité résidentielle est déterminée en fonction du lien entre le domicile habituel de la personne le jour du recensement et celui occupé par la personne un an plus tôt. Sont exclues les personnes qui résident habituellement dans une institution comme les maisons de repos ou les foyers pour les personnes âgées, les résidences pour personnes handicapées, les hôpitaux de soins généraux ou spécialisés, les établissements pénitentiaires et les prisons, les bases militaires et les employés des ménages collectifs institutionnels, etc. Si ce domicile habituel a changé (il y a donc un changement d adresse) au cours de l année précédant le recensement, la personne est considérée comme ayant déménagé. Par contre, s il n y a pas eu de changement d adresse ou de domicile habituel, cette personne est considérée comme n ayant pas déménagé dans l année précédant le recensement. Parmi les personnes ayant déménagé un an auparavant, on distingue deux catégories correspondant au statut migratoire : - La première qualifie les personnes ayant déménagé au cours de la période en cause, mais qui résidaient toujours, après leur changement d adresse, dans la même municipalité que celle où elles habitaient un an plus tôt (non-migrants); - La deuxième concerne les personnes qui ont déménagé au cours de la période considérée, mais dans une autre municipalité que celle où elles résidaient un an auparavant. Les personnes peuvent provenir d une autre municipalité québécoise ou canadienne (migrants internes) ou de l extérieur du Canada (migrants externes). Les personnes qui résidaient au Canada un an auparavant mais qui n'y demeuraient pas le jour du recensement n'ont pas été dénombrés.

2 Méthode de calcul Population totale âgée d un an et plus habitant à une autre adresse un an auparavant X 100 Population totale âgée d un an et plus vivant dans les ménages privés Source de données Au numérateur et au dénominateur : Les recensements canadiens de la population réalisés par Statistique Canada tous les cinq ans Considérations méthodologiques Le premier recensement national canadien a été réalisé en 1871 et l exercice a été repris aux dix ans jusqu en Avant cette date, un «mini-recensement» a été réalisé à quelques reprises au milieu des périodes décennales (ex. : 1906, 1956, 1966). Depuis 1971, les recensements canadiens sont systématiquement effectués aux cinq ans. Deux questionnaires sont distribués à la population au moment du recensement canadien. Un premier questionnaire, regroupant essentiellement des questions relatives à la démographie, est adressé à l ensemble de la population. Le second questionnaire, consacré aux thèmes socioéconomiques, est distribué à un échantillon de 20 % de la population canadienne. Il est possible que, d un recensement à l autre, Statistique Canada ait modifié la définition de certaines variables. C est pourquoi certains indicateurs présentés dans le SYLIA n ont pas de séries chronologiques. Il est conseillé aux utilisateurs des données du recensement canadien de consulter les cahiers méthodologiques produits par Statistique Canada avant de procéder à des comparaisons intercensitaires. Pour des raisons de confidentialité, les données des recensements canadiens sont arrondies aléatoirement à des chiffres se terminant par 0 ou par 5. Le résultat de cet arrondissement peut différer d un tableau à l autre, et ce, pour un même indicateur.

3 Références bibliographiques BOISVERT, Réal. Les indicateurs de développement des communautés : propositions en vue du déploiement de dispositifs régionaux de connaissance des collectivités locales, Trois-Rivières, Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec, présentation faite à la Table de concertation nationale en promotion/prévention le 27 septembre 2007, 27 p. BOISVERT, Réal, Yves PEPIN et Catherine HALLÉ. Les inégalités de santé et de bien-être en Mauricie et au Centre-du-Québec : une analyse écologique (phase 2), Trois-Rivières, Direction de santé publique, Équipe de connaissance/surveillance/évaluation, 2004, 89 p. STATISTIQUE CANADA. Dictionnaire du recensement de 2006, no XWF au catalogue, (site Internet consulté le 4 mars 2008 : STATISTIQUE CANADA. Mobilité: Lieu de résidence un an auparavant dans le Dictionnaire du recensement de 2001, Ottawa, Industrie Canada, Division de la diffusion, XPF au catalogue, 2002, 487 p. STATISTIQUE CANADA. Mobilité: Lieu de résidence un an auparavant dans le Dictionnaire du recensement canadien de 1996, Ottawa, Industrie Canada, XPF au catalogue, 1997, 490 p. VAN KEMENADE, Solange. Le capital social comme déterminant de la santé. Comment le mesurer?, Direction générale de la santé de la population et de la santé publique, 2002, 37 p. Ottawa, Santé Canada, Saviez-vous que Des raisons nombreuses et diverses peuvent entraîner un déménagement. Il peut s agir de motifs liés à l emploi (recherche ou changement d emploi, affectation dans un autre bureau ou usine, retraite, etc.), aux études (absence d établissements d enseignement supérieur à proximité) ou encore de raisons d ordre familial (mariage, arrivée d un enfant, séparation ou divorce, exiguïté ou vétusté des lieux occupés, etc.), économique (coût d habitation trop élevé, achat d une maison, décrépitude du logement, fermeture du lieu de travail, etc.) ou encore social (se rapprocher de ses parents, de ses enfants, de ses connaissances et amis, intérêt à vivre dans un quartier donné, etc.). Certaines personnes semblent plus susceptibles que d autres de déménager. personnes les plus scolarisées. Il s agit des locataires, des jeunes adultes et des La mobilité résidentielle peut être considérée comme un indicateur permettant d apprécier le potentiel et les ressources d une communauté en lien avec son développement local. Plusieurs recherches, notamment celles portant sur le capital social et sur l environnement sociocommunautaire, révèlent qu une population très mobile (déménagements fréquents) pourrait avoir davantage de difficultés à créer et à maintenir des liens sociaux et des réseaux d entraide et de soutien dans son entourage et dans son voisinage. La faible qualité et le peu de densité de ces réseaux sociaux pourraient compromettre la collaboration et la coopération des individus au sein d une collectivité et pourrait être un signe de désintégration sociale et économique reliée à son tour à une prévalence plus élevée de problèmes sociaux et de santé au sein de cette communauté.

4 TABLEAUX ET FIGURES Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant, MRC, RLS, Lanaudière et le Québec, 1996, 2001 et 2006 Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant selon le statut migratoire, Lanaudière et le Québec, 2001 et 2006 Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant selon le statut migratoire, MRC et Lanaudière, 2006

5 Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant, MRC, RLS, Lanaudière et le Québec, 1996, 2001 et 2006 (N et %) Sources : STATISTIQUE CANADA, Recensements canadiens de 1996, 2001 et 2006, données-échantillon (20 %), fichiers LANAU_P7.ivt, 95F0495XCB01001.ivt et XCB ivt Population âgée Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant Population totale d'un an et plus ayant Provenant de Provenant d'une âgée de un an et déménagé un an la même municipalité autre municipalité plus auparavant À l'intérieur De l'extérieur du Canada du Canada Total N % N % N % N % N % D'Autray , ,9 15 0, , ,0 Joliette , ,2 35 0, , ,0 Matawinie , ,8 40 0, , ,0 Montcalm , ,8 10 0, , ,0 RLS de Lanaudière-Nord , , , , ,0 L'Assomption , ,9 80 0, , ,0 Les Moulins , ,7 40 0, , ,0 RLS de Lanaudière-Sud , , , , ,0 Lanaudière , , , , ,0 Le Québec , , , , , Population âgée Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant Population totale d'un an et plus ayant Provenant de Provenant d'une âgée de un an et déménagé un an la même municipalité autre municipalité plus auparavant À l'intérieur De l'extérieur du Canada du Canada Total N % N % N % N % N % D'Autray , ,8 65 0, , ,0 Joliette , ,6 95 0, , ,0 Matawinie , ,0 80 0, , ,0 Montcalm , ,1 0 0, , ,0 RLS de Lanaudière-Nord , , , , ,0 L'Assomption , ,8 75 0, , ,0 Les Moulins , ,0 55 0, , ,0 RLS de Lanaudière-Sud , , , , ,0 Lanaudière , , , , ,0 Le Québec , , , , , Population âgée Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant Population totale d'un an et plus ayant Provenant de Provenant d'une âgée de un an et déménagé un an la même municipalité autre municipalité plus auparavant À l'intérieur De l'extérieur du Canada du Canada Total N % N % N % N % N % D'Autray , ,7 40 0, , ,0 Joliette , ,9 40 0, , ,0 Matawinie , ,6 65 0, , ,0 Montcalm , ,4 20 0, , ,0 RLS de Lanaudière-Nord , , , , ,0 L'Assomption , , , , ,0 Les Moulins , , , , ,0 RLS de Lanaudière-Sud , , , , ,0 Lanaudière , , , , ,0 Le Québec , , , , ,0

6 15 Population âgée d'un an et plus ayant déménagé Provenant de laprovenant un an auparavant d'une autre municipalité selon le statut migratoire, Lanaudière 4,3 Lanaudière 6,6 et le Québec, 2001 et 2006 (%) Le Québec 6,9 6,2 Lanaudière 4,6 7,3 Le Québec 7,1 5,3 Provenant d'une autre municipalité Provenant de la même municipalité 6,2 5,3 6,6 7,3 4,3 6,9 4,6 7,1 0 Lanaudière Le Québec Lanaudière Le Québec ,8 Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant selon le statut migratoire, MRC et Lanaudière, 2006 (%) Provenant d'une autre municipalité Provenant de laprovenant d'une autre municipalité Provenant de la même municipalité D'Autray 4,2 6,8 11,0 Joliette 5,2 8,0 13,2 Matawinie 3,6 7,7 11,3 8,0 Montcalm 4,3 8,4 12,7 8,4 L'Assomption 5,0 6,5 11,5 6,5 7,7 Les Moulins 4,5 7,5 12,0 7,5 7,3 Lanaudière 4,6 7,3 4,2 5,2 3,6 4,3 5,0 4,5 4,6 0 D'Autray Joliette Matawinie Montcalm L'Assomption Les Moulins Lanaudière Note : Le total peut différer de la somme de ses parties à cause des arrondis.

MÉNAGES PRIVÉS AYANT CONSACRÉ 30 % OU PLUS DE LEUR REVENU AUX COÛTS D HABITATION

MÉNAGES PRIVÉS AYANT CONSACRÉ 30 % OU PLUS DE LEUR REVENU AUX COÛTS D HABITATION MÉNAGES PRIVÉS AYANT CONSACRÉ 30 % OU PLUS DE LEUR REVENU AUX COÛTS D HABITATION Logement Définitions Cet indicateur est calculé en divisant le nombre de ménages privés qui consacrent 30 % ou plus de leur

Plus en détail

Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011

Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011 Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011 Région de Lanaudière et ses territoires Mars 2015 Geneviève Marquis Service de surveillance, recherche

Plus en détail

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale avec la collaboration de Marie-Ève Simoneau Agente de planification, de programmation et de recherche Direction

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

Vieillir au masculin au féminin

Vieillir au masculin au féminin Vieillir au masculin au féminin Portrait différencié des femmes et des hommes aînés dans Lanaudière Table des matières Pourquoi un portrait différencié des femmes et des hommes aînés? 04 Les personnes

Plus en détail

Les traumatismes intentionnels dans Lanaudière

Les traumatismes intentionnels dans Lanaudière Les traumatismes intentionnels dans Lanaudière Patrick Bellehumeur, Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique Octobre 2012 Conception, analyse et rédaction Patrick Bellehumeur,

Plus en détail

Cité dans : Profil socio-économique MRC Asbestos, par Développement des ressources humaines Canada, mise à jour décembre 1998, site Internet.

Cité dans : Profil socio-économique MRC Asbestos, par Développement des ressources humaines Canada, mise à jour décembre 1998, site Internet. Bibliographie 1 Les municipalités et les familles, par le Service de la formation municipale du ministère des Affaires municipales, p.13, et, Penser et agir famille, Guide à l'intention des intervenants

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 Ce document se veut une analyse succincte des indicateurs se rapportant à

Plus en détail

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE VERS UNE VILLE PLAN DE LA PRÉSENTATION Préambule Une infrastructure d avenir Des communications citoyennes 2.0 Des initiatives orientées citoyens Mot de la fin Qui sont les citoyens de Québec? 516 622

Plus en détail

Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires

Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Sécurité et insécurité alimentaire

Plus en détail

Table des matières PROGRAMME CONNEXION COMPÉTENCES «UN PONT VERS L EMPLOI»... 50

Table des matières PROGRAMME CONNEXION COMPÉTENCES «UN PONT VERS L EMPLOI»... 50 640, rue Langlois, bureau 3 Terrebonne (Québec) J6W 4P3 Tél. : 450 492-0088 Téléc. : 450 492-0473 Courriel : info@cjemoulins.org Site Internet : www.cjemoulins.org Nos services sont rendus possibles grâce

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels

LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels Guillaume Marois Alain Bélanger Institut national de la recherche

Plus en détail

Portrait de défavorisation. du territoire du. Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale. Juillet 2011

Portrait de défavorisation. du territoire du. Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale. Juillet 2011 Portrait de défavorisation du territoire du Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale Juillet 2011 Portrait de défavorisation du territoire du Centre de santé et de services sociaux

Plus en détail

La migration des jeunes au Québec. Résultats d un sondage auprès des anglophones de 20-34 ans. Marie-Odile MAGNAN, Madeleine GAUTHIER et Serge CÔTÉ

La migration des jeunes au Québec. Résultats d un sondage auprès des anglophones de 20-34 ans. Marie-Odile MAGNAN, Madeleine GAUTHIER et Serge CÔTÉ La migration des jeunes au Québec. Résultats d un sondage auprès des anglophones de 20-34 ans Marie-Odile MAGNAN, Madeleine GAUTHIER et Serge CÔTÉ La migration des jeunes au Québec. Résultats d un sondage

Plus en détail

Information, confiance et cohésion sociale dans un conflit environnemental lié à un projet de parc éolien au Québec

Information, confiance et cohésion sociale dans un conflit environnemental lié à un projet de parc éolien au Québec Information, confiance et cohésion sociale dans un conflit environnemental lié à un projet de parc éolien au Québec Résumé des résultats et conclusions de la recherche Marie-Ève Maillé, Ph. D. Centre de

Plus en détail

Des Canadiens qui ont la bougeotte

Des Canadiens qui ont la bougeotte Des Canadiens qui ont la bougeotte Aperçu de la leçon : Les élèves examinent la notion de recensement ainsi que les tendances de la migration intérieure au Canada. Niveau ciblé : 4 e année Durée : De 30

Plus en détail

L évolution de l illettrisme en France

L évolution de l illettrisme en France une comparaison dans le temps établie avec les mêmes outils de mesure L évolution de l illettrisme en France Agence Nationale de Lutte Contre l Illettrisme Pour l accès de tous à la lecture, à l écriture

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

LES IMMIGRANTS ET L HABITATION PORTRAIT DE LA MRC DE L ASSOMPTION

LES IMMIGRANTS ET L HABITATION PORTRAIT DE LA MRC DE L ASSOMPTION LES IMMIGRANTS ET L HABITATION PORTRAIT DE LA MRC DE L ASSOMPTION 25 mars 2013 Portrait coordonné par SAFIMA Recherche, animation, analyse et rédaction : Anne Martin, ethnologue Ph. D, IDL experts conseils

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Rapport sur les droits à l égalité des. Autochtones

Rapport sur les droits à l égalité des. Autochtones Rapport sur les droits à l égalité des Autochtones Les symboles suivants sont utilisés dans le présent document : Symbole E F ** Définition Donnée à utiliser avec prudence; coefficient de variation entre

Plus en détail

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 WWW.CROP.CA Le Protocole CROP de calibration des panels en ligne

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL STATISTIQUE CANADA 15 FÉVRIER 2002 1 MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative

FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative Nom de la Type Signification Modalités IDENT char Identifiant du logement ELIGAD num Nombre de personnes éligibles (15 ans et plus) POIDSF

Plus en détail

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE A.1 INTRODUCTION La Deuxième Enquête Démographique et de Santé au Cameroun (EDSC-II) a prévu un échantillon d environ 6 000 femmes âgées de 15 à 49 ans

Plus en détail

L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010

L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010 L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010 Session 2 : Méthodes Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Et le

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 -

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 - INDICATEURS DU RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITATION BENIN 2002 CHITOU FATAHI Intitulé ETAT DE LA POPULATION Effectif de population par sexe Densité de population Taille moyenne des ménages

Plus en détail

1446 rue de Lanaudière Joliette (Québec) J6E 3P2 450 759.7700 1 800 882.5622 450 759.5678 caaplanaudiere@qc.aira.com www.caaplanaudiere.

1446 rue de Lanaudière Joliette (Québec) J6E 3P2 450 759.7700 1 800 882.5622 450 759.5678 caaplanaudiere@qc.aira.com www.caaplanaudiere. CAAP Lanaudière Rapport annuel 2011-2012 1446 rue de Lanaudière Joliette (Québec) J6E 3P2 450 759.7700 1 800 882.5622 450 759.5678 caaplanaudiere@qc.aira.com www.caaplanaudiere.com MOT DE LA PRÉSIDENTE

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Mat-4104

MATHÉMATIQUES. Mat-4104 MATHÉMATIQUES Pré-test D Mat-404 Questionnaire e pas écrire sur le questionnaire Préparé par : M. GHELLACHE Mai 009 Questionnaire Page / 0 Exercice ) En justifiant votre réponse, dites quel type d étude

Plus en détail

Prévisions économiques

Prévisions économiques Prévisions économiques 2014 2015 Prévisions économiques 2014-2015 : Faits saillants Considérant les tendances des mises en chantier résidentielles actuelles ainsi qu un ensemble de facteurs, l Association

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Le programme de changement de comportement

Le programme de changement de comportement L adoption du Guide Canadien d Activité Physique et du Cahier d accompagnement pour Fiche No 33 les aînés : Impacts sur le conditionnement physique et la dépense énergétique Jiang X, Cooper J, Porter MM,

Plus en détail

Avis de changement. Allocations familiales

Avis de changement. Allocations familiales Allocations familiales Avis de changement Tout changement dans votre situation familiale peut avoir des répercussions sur vos droits aux allocations familiales. En cas de changement, veuillez en aviser

Plus en détail

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC Pierre-Carl Michaud, ESG UQAM, CIRPÉE, CIRANO et Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

La morbidité hospitalière causée par des traumatismes d origine récréative et sportive dans la population lanaudoise

La morbidité hospitalière causée par des traumatismes d origine récréative et sportive dans la population lanaudoise La morbidité hospitalière causée par des traumatismes d origine récréative et sportive dans la population lanaudoise Patrick Bellehumeur Service de surveillance, recherche et évaluation Avec la collaboration

Plus en détail

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Automne 2014 UN PROGRAMME PERTINENT ET NÉCESSAIRE Les besoins de logements abordables

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal 26 n o JUIN 2014 Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal Stabilité du taux d inoccupation des logements locatifs entre et à l échelle de l ensemble du Grand

Plus en détail

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS Montréal, le 6 mars 2007 Un sondage réalisé du 28 février au 4 mars 2007 par la maison CROP

Plus en détail

pareils! Katherine Marshall

pareils! Katherine Marshall Les gestionnaires gestionnaires : pas tous pareils! : pas tous pareils! Katherine Marshall Qui sont les directeurs et que font-ils? La réponse à cette question n est pas aussi simple qu elle le paraît

Plus en détail

Guide de l Enquête sur la population active

Guide de l Enquête sur la population active N o au catalogue 71-543-GIF Guide de l Enquête sur la population active Révisé février 2001 Comment obtenir d autres renseignements Toute demande de renseignements au sujet du présent produit ou au sujet

Plus en détail

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT 2011-2012 Symboles % : pourcentage $ : dollars M$ : millions de dollars Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

LES BESOINS EN LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

LES BESOINS EN LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST LES BESOINS EN LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST ) LES BESOINS EN LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST RAPPORT FINAL OCTOBRE 2014 302-P-0003306-900-UM-0001-0A

Plus en détail

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Romain Guignard, Jean-Louis Wilquin, Jean-Baptiste Richard,

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES Enquête complémentaire mentaire de mars 2009 LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES présentée par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mercredi 22 juillet 2009 -

Plus en détail

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Déposée au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Avril 2011 Analyse

Plus en détail

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Rapport final Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Projet 13574-010 Décembre 2010 507, place d Armes, bureau 700 Montréal (Québec) H2Y 2W8 Téléphone : 514-982-2464 Télécopieur : 514-987-1960

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Place aux Jeunes s'est révélé un tremplin pour Alejandro Vacca

Place aux Jeunes s'est révélé un tremplin pour Alejandro Vacca Place aux jeunes D Autray Média : Journal L Action D Autray Date de parution le 27 janvier 2009 Place aux Jeunes s'est révélé un tremplin pour Alejandro Vacca Un emploi pour lui à Saint-Barthélemy par

Plus en détail

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Rapport final 29 juillet 2015 1 Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Sommaire

Plus en détail

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Introduction Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) offre, à tous les deux ans, une mammographie

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Grand sondage régional Étude quantitative 25 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public

Plus en détail

Déclin des groupes visés par l équité en matière d emploi lors du recrutement. Étude de la Commission de la fonction publique du Canada

Déclin des groupes visés par l équité en matière d emploi lors du recrutement. Étude de la Commission de la fonction publique du Canada Déclin des groupes visés par l équité en matière d emploi lors du recrutement Étude de la Commission de la fonction publique du Canada Octobre 2009 Commission de la fonction publique du Canada 300, avenue

Plus en détail

Les parents occupés et le partage des travaux domestiques

Les parents occupés et le partage des travaux domestiques Automne 1993 (Vol. 5, N o 3) numéro d'article 4 Les parents occupés et le partage des travaux domestiques Katherine Marshall Si la division du travail au sein de la main-d'œuvre rémunérée a reçu beaucoup

Plus en détail

Numéro : 300. Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires

Numéro : 300. Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires Numéro : 300 Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires Décembre 2013 Objectif de cette note d orientation... 4 Références légales... 4 Contexte... 5 Historique du calcul hebdomadaire

Plus en détail

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 La saisonnalité de l emploi au Québec Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 Plan de la présentation: Définition Mesure, causes et conséquences Certaines

Plus en détail

COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS Compilation de statistiques et résultats de sondage

COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS Compilation de statistiques et résultats de sondage Vision Durable COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS de statistiques et résultats de sondage Dernière révision : Mars 2010 TABLE DES MATIÈRES Parc automobile du... 1 Distance pacourue pour

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES

LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES . LES MALADIES CHRONIQUES DANS LANAUDIÈRE LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES Source : Istockphoto Marie Eve Simoneau collaboration Christine Garand et Josée Payette Service de surveillance, recherche et évaluation

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

LE NIVEAU ÉLEVÉ DE LA DETTE à la consommation

LE NIVEAU ÉLEVÉ DE LA DETTE à la consommation Wendy Pyper Prendre du retard dans ses paiements LE NIVEAU ÉLEVÉ DE LA DETTE à la consommation au Canada a suscité un certain nombre de préoccupations. En octobre 2001, quelque 44 millions de cartes de

Plus en détail

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 :

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : Contexte et mandat Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : mise en place du groupe de travail sur les communautés dévitalisées Mandat : Recenser l information existante et pertinente pour les communautés

Plus en détail

LE DIABÈTE LES MALADIES CHRONIQUES DANS LANAUDIÈRE. 2 e édition

LE DIABÈTE LES MALADIES CHRONIQUES DANS LANAUDIÈRE. 2 e édition LES MALADIES CHRONIQUES DANS LANAUDIÈRE LE DIABÈTE 2 e édition Source : Istockphoto Marie Eve Simoneau collaboration Christine Garand Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Baromètre des professions 2015. Février 2015

Baromètre des professions 2015. Février 2015 Baromètre des professions 2015 Février 2015 Approche méthodologique 3 Résultats détaillés 5 1. Confiance 6 2. Encouragement à devenir 9 2 Méthodologie Collecte des données La présente étude a été réalisée

Plus en détail

La diffusion des résultats statistiques du recensement de la population

La diffusion des résultats statistiques du recensement de la population La diffusion des résultats statistiques du recensement de la population Le cadre juridique La diffusion des résultats statistiques est encadrée par l arrêté du 19 juillet 2007 mis au point en liaison avec

Plus en détail

vue par le recensement

vue par le recensement République et Canton de Genève Département de l Economie, de l Emploi et des affaires Extérieures La ville de Versoix Le recensement de la population de 2000 : une photographie de la Suisse Les recensements

Plus en détail

3 - La Rose des Vents Réseau de partage de données statistiques publiques localisées

3 - La Rose des Vents Réseau de partage de données statistiques publiques localisées MARCHE 2011 CTO 53 D - Anact programme TEMPO 3 - La Rose des Vents Réseau de partage de données statistiques publiques localisées 01/08/2011 Ce document présente la Rose des Vents, son module de recherche

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS.

CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS. EN COUVERTURE De l aide financière à connaître CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS. par Danny Raymond Photo: Getty Images/Purestock

Plus en détail

La corruption à la Ville de Montréal II. Le Journal de Montréal Projet 11679-177

La corruption à la Ville de Montréal II. Le Journal de Montréal Projet 11679-177 La corruption à la Ville de Montréal II Le Journal de Montréal Projet 11679-177 1 er novembre 2012 2 La présente étude a été réalisée par le biais d un sondage Internet auprès de 629 Montréalais, âgés

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ La ville de L Assomption est plus dynamique et plus belle que jamais, reconnue ici et ailleurs pour sa qualité de vie et son environnement exceptionnel. Dans

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Mise en contexte... 3 1. PORTRAIT DE SITUATION... 4. 1.1 Le territoire... 4

TABLE DES MATIÈRES. Mise en contexte... 3 1. PORTRAIT DE SITUATION... 4. 1.1 Le territoire... 4 ALLIANCE POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE DE L AGGLOMÉRATION DE LONGUEUIL 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale de l agglomération de Longueuil TABLE DES MATIÈRES Mise en

Plus en détail

RÉGION DE LANAUDIÈRE (14) PLAN D'ACTION - JEU PATHOLOGIQUE 2002-2005

RÉGION DE LANAUDIÈRE (14) PLAN D'ACTION - JEU PATHOLOGIQUE 2002-2005 RÉGION DE LANAUDIÈRE (14) PLAN D'ACTION - JEU PATHOLOGIQUE 2002-2005 préparé par Lysane Ouimet Régie régionale de Lanaudière JANVIER 2003 Adopté par le Conseil d'administration de la Régie régionale de

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Profils d autonomie fonctionnelle des personnes âgées. vivant dans les résidences privées d hébergement en Estrie

Profils d autonomie fonctionnelle des personnes âgées. vivant dans les résidences privées d hébergement en Estrie Profils d autonomie fonctionnelle des personnes âgées vivant dans les résidences privées d hébergement en Estrie Pauline Gervais, étudiante au doctorat en gérontologie Réjean Hébert, M.D., M.Phil., co-directeur

Plus en détail

ésumé d une étude sur l Habitation et tendances démographiques :

ésumé d une étude sur l Habitation et tendances démographiques : R ésumé d une étude sur l Habitation et tendances démographiques : COUP D OEIL SUR La région métropolitaine de Québec Centre d analyse de marché du Québec (2004) Habitation et tendances démographiques

Plus en détail

Endettement des jeunes adultes

Endettement des jeunes adultes Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 20 Situation économique et sociale de la population Neuchâtel, Août 2012 Endettement des jeunes adultes Analyses complémentaires

Plus en détail

L habitation et le logement social dans Lanaudière. Portrait et développement. La Table des partenaires du développement social de Lanaudière

L habitation et le logement social dans Lanaudière. Portrait et développement. La Table des partenaires du développement social de Lanaudière L habitation et le logement social dans Lanaudière Portrait et développement Pour La Table des partenaires du développement social de Lanaudière Préparé par Allan Gaudreault, analyste-conseil Habitation

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Commission de la santé et des services sociaux

Commission de la santé et des services sociaux Commission de la santé et des services sociaux Mémoire présenté à la Commission de la santé et des services sociaux dans le cadre de la consultation publique sur le document : «L AUTONOMIE POUR TOUS livre

Plus en détail

Risques industriels sur le territoire de Lanaudière : évaluation et concertation dans le cadre du Plan d action régional de santé publique (Phase 1)

Risques industriels sur le territoire de Lanaudière : évaluation et concertation dans le cadre du Plan d action régional de santé publique (Phase 1) Risques industriels sur le territoire de Lanaudière : évaluation et concertation dans le cadre du Plan d action régional de santé publique (Phase 1) Direction de santé publique Agence de la santé et des

Plus en détail

Mémoire du Réseau FADOQ Pour une protection accrue des droits des locataires aînés

Mémoire du Réseau FADOQ Pour une protection accrue des droits des locataires aînés Mémoire du Réseau FADOQ Pour une protection accrue des droits des locataires aînés Avis présenté dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi 492, Loi modifiant le Code civil afin

Plus en détail

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) interroge ses membres sur plusieurs aspects touchant leur pratique professionnelle à l aide de sondages, de groupes de

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores

Les Français et les nuisances sonores Les Français et les nuisances sonores Sondage Ifop pour le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Contact Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement

Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement Document de travail Décembre 2010 Diagnostic et enjeux page 2 Table des matières

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

TRANSPORT ACTIF ET COLLECTIF EN MILIEU RÉGIONAL : LE CAS D ALMA. Par Vanessa Côté

TRANSPORT ACTIF ET COLLECTIF EN MILIEU RÉGIONAL : LE CAS D ALMA. Par Vanessa Côté TRANSPORT ACTIF ET COLLECTIF EN MILIEU RÉGIONAL : LE CAS D ALMA Par Vanessa Côté Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement et développement durable en vue de l obtention du grade

Plus en détail