POPULATION ÂGÉE D UN AN ET PLUS AYANT DÉMÉNAGÉ UN AN AUPARAVANT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POPULATION ÂGÉE D UN AN ET PLUS AYANT DÉMÉNAGÉ UN AN AUPARAVANT"

Transcription

1 Mobilité POPULATION ÂGÉE D UN AN ET PLUS AYANT DÉMÉNAGÉ UN AN AUPARAVANT Définitions La mobilité résidentielle est déterminée en fonction du lien entre le domicile habituel de la personne le jour du recensement et celui occupé par la personne un an plus tôt. Sont exclues les personnes qui résident habituellement dans une institution comme les maisons de repos ou les foyers pour les personnes âgées, les résidences pour personnes handicapées, les hôpitaux de soins généraux ou spécialisés, les établissements pénitentiaires et les prisons, les bases militaires et les employés des ménages collectifs institutionnels, etc. Si ce domicile habituel a changé (il y a donc un changement d adresse) au cours de l année précédant le recensement, la personne est considérée comme ayant déménagé. Par contre, s il n y a pas eu de changement d adresse ou de domicile habituel, cette personne est considérée comme n ayant pas déménagé dans l année précédant le recensement. Parmi les personnes ayant déménagé un an auparavant, on distingue deux catégories correspondant au statut migratoire : - La première qualifie les personnes ayant déménagé au cours de la période en cause, mais qui résidaient toujours, après leur changement d adresse, dans la même municipalité que celle où elles habitaient un an plus tôt (non-migrants); - La deuxième concerne les personnes qui ont déménagé au cours de la période considérée, mais dans une autre municipalité que celle où elles résidaient un an auparavant. Les personnes peuvent provenir d une autre municipalité québécoise ou canadienne (migrants internes) ou de l extérieur du Canada (migrants externes). Les personnes qui résidaient au Canada un an auparavant mais qui n'y demeuraient pas le jour du recensement n'ont pas été dénombrés.

2 Méthode de calcul Population totale âgée d un an et plus habitant à une autre adresse un an auparavant X 100 Population totale âgée d un an et plus vivant dans les ménages privés Source de données Au numérateur et au dénominateur : Les recensements canadiens de la population réalisés par Statistique Canada tous les cinq ans Considérations méthodologiques Le premier recensement national canadien a été réalisé en 1871 et l exercice a été repris aux dix ans jusqu en Avant cette date, un «mini-recensement» a été réalisé à quelques reprises au milieu des périodes décennales (ex. : 1906, 1956, 1966). Depuis 1971, les recensements canadiens sont systématiquement effectués aux cinq ans. Deux questionnaires sont distribués à la population au moment du recensement canadien. Un premier questionnaire, regroupant essentiellement des questions relatives à la démographie, est adressé à l ensemble de la population. Le second questionnaire, consacré aux thèmes socioéconomiques, est distribué à un échantillon de 20 % de la population canadienne. Il est possible que, d un recensement à l autre, Statistique Canada ait modifié la définition de certaines variables. C est pourquoi certains indicateurs présentés dans le SYLIA n ont pas de séries chronologiques. Il est conseillé aux utilisateurs des données du recensement canadien de consulter les cahiers méthodologiques produits par Statistique Canada avant de procéder à des comparaisons intercensitaires. Pour des raisons de confidentialité, les données des recensements canadiens sont arrondies aléatoirement à des chiffres se terminant par 0 ou par 5. Le résultat de cet arrondissement peut différer d un tableau à l autre, et ce, pour un même indicateur.

3 Références bibliographiques BOISVERT, Réal. Les indicateurs de développement des communautés : propositions en vue du déploiement de dispositifs régionaux de connaissance des collectivités locales, Trois-Rivières, Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec, présentation faite à la Table de concertation nationale en promotion/prévention le 27 septembre 2007, 27 p. BOISVERT, Réal, Yves PEPIN et Catherine HALLÉ. Les inégalités de santé et de bien-être en Mauricie et au Centre-du-Québec : une analyse écologique (phase 2), Trois-Rivières, Direction de santé publique, Équipe de connaissance/surveillance/évaluation, 2004, 89 p. STATISTIQUE CANADA. Dictionnaire du recensement de 2006, no XWF au catalogue, (site Internet consulté le 4 mars 2008 : STATISTIQUE CANADA. Mobilité: Lieu de résidence un an auparavant dans le Dictionnaire du recensement de 2001, Ottawa, Industrie Canada, Division de la diffusion, XPF au catalogue, 2002, 487 p. STATISTIQUE CANADA. Mobilité: Lieu de résidence un an auparavant dans le Dictionnaire du recensement canadien de 1996, Ottawa, Industrie Canada, XPF au catalogue, 1997, 490 p. VAN KEMENADE, Solange. Le capital social comme déterminant de la santé. Comment le mesurer?, Direction générale de la santé de la population et de la santé publique, 2002, 37 p. Ottawa, Santé Canada, Saviez-vous que Des raisons nombreuses et diverses peuvent entraîner un déménagement. Il peut s agir de motifs liés à l emploi (recherche ou changement d emploi, affectation dans un autre bureau ou usine, retraite, etc.), aux études (absence d établissements d enseignement supérieur à proximité) ou encore de raisons d ordre familial (mariage, arrivée d un enfant, séparation ou divorce, exiguïté ou vétusté des lieux occupés, etc.), économique (coût d habitation trop élevé, achat d une maison, décrépitude du logement, fermeture du lieu de travail, etc.) ou encore social (se rapprocher de ses parents, de ses enfants, de ses connaissances et amis, intérêt à vivre dans un quartier donné, etc.). Certaines personnes semblent plus susceptibles que d autres de déménager. personnes les plus scolarisées. Il s agit des locataires, des jeunes adultes et des La mobilité résidentielle peut être considérée comme un indicateur permettant d apprécier le potentiel et les ressources d une communauté en lien avec son développement local. Plusieurs recherches, notamment celles portant sur le capital social et sur l environnement sociocommunautaire, révèlent qu une population très mobile (déménagements fréquents) pourrait avoir davantage de difficultés à créer et à maintenir des liens sociaux et des réseaux d entraide et de soutien dans son entourage et dans son voisinage. La faible qualité et le peu de densité de ces réseaux sociaux pourraient compromettre la collaboration et la coopération des individus au sein d une collectivité et pourrait être un signe de désintégration sociale et économique reliée à son tour à une prévalence plus élevée de problèmes sociaux et de santé au sein de cette communauté.

4 TABLEAUX ET FIGURES Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant, MRC, RLS, Lanaudière et le Québec, 1996, 2001 et 2006 Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant selon le statut migratoire, Lanaudière et le Québec, 2001 et 2006 Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant selon le statut migratoire, MRC et Lanaudière, 2006

5 Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant, MRC, RLS, Lanaudière et le Québec, 1996, 2001 et 2006 (N et %) Sources : STATISTIQUE CANADA, Recensements canadiens de 1996, 2001 et 2006, données-échantillon (20 %), fichiers LANAU_P7.ivt, 95F0495XCB01001.ivt et XCB ivt Population âgée Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant Population totale d'un an et plus ayant Provenant de Provenant d'une âgée de un an et déménagé un an la même municipalité autre municipalité plus auparavant À l'intérieur De l'extérieur du Canada du Canada Total N % N % N % N % N % D'Autray , ,9 15 0, , ,0 Joliette , ,2 35 0, , ,0 Matawinie , ,8 40 0, , ,0 Montcalm , ,8 10 0, , ,0 RLS de Lanaudière-Nord , , , , ,0 L'Assomption , ,9 80 0, , ,0 Les Moulins , ,7 40 0, , ,0 RLS de Lanaudière-Sud , , , , ,0 Lanaudière , , , , ,0 Le Québec , , , , , Population âgée Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant Population totale d'un an et plus ayant Provenant de Provenant d'une âgée de un an et déménagé un an la même municipalité autre municipalité plus auparavant À l'intérieur De l'extérieur du Canada du Canada Total N % N % N % N % N % D'Autray , ,8 65 0, , ,0 Joliette , ,6 95 0, , ,0 Matawinie , ,0 80 0, , ,0 Montcalm , ,1 0 0, , ,0 RLS de Lanaudière-Nord , , , , ,0 L'Assomption , ,8 75 0, , ,0 Les Moulins , ,0 55 0, , ,0 RLS de Lanaudière-Sud , , , , ,0 Lanaudière , , , , ,0 Le Québec , , , , , Population âgée Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant Population totale d'un an et plus ayant Provenant de Provenant d'une âgée de un an et déménagé un an la même municipalité autre municipalité plus auparavant À l'intérieur De l'extérieur du Canada du Canada Total N % N % N % N % N % D'Autray , ,7 40 0, , ,0 Joliette , ,9 40 0, , ,0 Matawinie , ,6 65 0, , ,0 Montcalm , ,4 20 0, , ,0 RLS de Lanaudière-Nord , , , , ,0 L'Assomption , , , , ,0 Les Moulins , , , , ,0 RLS de Lanaudière-Sud , , , , ,0 Lanaudière , , , , ,0 Le Québec , , , , ,0

6 15 Population âgée d'un an et plus ayant déménagé Provenant de laprovenant un an auparavant d'une autre municipalité selon le statut migratoire, Lanaudière 4,3 Lanaudière 6,6 et le Québec, 2001 et 2006 (%) Le Québec 6,9 6,2 Lanaudière 4,6 7,3 Le Québec 7,1 5,3 Provenant d'une autre municipalité Provenant de la même municipalité 6,2 5,3 6,6 7,3 4,3 6,9 4,6 7,1 0 Lanaudière Le Québec Lanaudière Le Québec ,8 Population âgée d'un an et plus ayant déménagé un an auparavant selon le statut migratoire, MRC et Lanaudière, 2006 (%) Provenant d'une autre municipalité Provenant de laprovenant d'une autre municipalité Provenant de la même municipalité D'Autray 4,2 6,8 11,0 Joliette 5,2 8,0 13,2 Matawinie 3,6 7,7 11,3 8,0 Montcalm 4,3 8,4 12,7 8,4 L'Assomption 5,0 6,5 11,5 6,5 7,7 Les Moulins 4,5 7,5 12,0 7,5 7,3 Lanaudière 4,6 7,3 4,2 5,2 3,6 4,3 5,0 4,5 4,6 0 D'Autray Joliette Matawinie Montcalm L'Assomption Les Moulins Lanaudière Note : Le total peut différer de la somme de ses parties à cause des arrondis.

LOGEMENTS PRIVÉS OCCUPÉS SELON LE MODE D OCCUPATION. Définitions. Logement

LOGEMENTS PRIVÉS OCCUPÉS SELON LE MODE D OCCUPATION. Définitions. Logement Logement LOGEMENTS PRIVÉS OCCUPÉS SELON LE MODE D OCCUPATION Définitions Un logement privé occupé correspond à l ensemble des pièces d habitation ayant une entrée privée qu une personne ou un groupe de

Plus en détail

PERSONNES ÂGÉES DE 65 ANS ET PLUS SELON LE TYPE DE MÉNAGES

PERSONNES ÂGÉES DE 65 ANS ET PLUS SELON LE TYPE DE MÉNAGES Situation de vie PERSONNES ÂGÉES DE 65 ANS ET PLUS SELON LE TYPE DE MÉNAGES Définitions Le ménage privé se compose de «personne ou groupe de personnes (autres que des résidents étrangers) occupant un logement

Plus en détail

MÉNAGES COLLECTIFS SELON LE TYPE DE LOGEMENT. Définitions. Situation de vie

MÉNAGES COLLECTIFS SELON LE TYPE DE LOGEMENT. Définitions. Situation de vie Situation de vie MÉNAGES COLLECTIFS SELON LE TYPE DE LOGEMENT Définitions Le ménage collectif se compose d'une ou plusieurs personnes habitant un logement collectif. Un logement collectif se définit comme

Plus en détail

REVENU ANNUEL DES FAMILLES ÉCONOMIQUES. Définitions. Revenu

REVENU ANNUEL DES FAMILLES ÉCONOMIQUES. Définitions. Revenu REVENU ANNUEL DES FAMILLES ÉCONOMIQUES Définitions Une famille économique se compose d'un groupe de deux personnes ou plus qui vivent dans le même logement et qui sont apparentées par le sang, par alliance,

Plus en détail

TRAVAIL NON RÉMUNÉRÉ RELIÉ AUX SOINS OU À L AIDE AUX PERSONNES ÂGÉES. Définitions. Soins aux aînés

TRAVAIL NON RÉMUNÉRÉ RELIÉ AUX SOINS OU À L AIDE AUX PERSONNES ÂGÉES. Définitions. Soins aux aînés Soins aux aînés TRAVAIL NON RÉMUNÉRÉ RELIÉ AUX SOINS OU À L AIDE AUX PERSONNES ÂGÉES Définitions Le nombre d heures qu une personne a consacré à des soins ou de l aide sans rémunération aux personnes âgées

Plus en détail

MÉNAGES PRIVÉS AYANT CONSACRÉ 30 % OU PLUS DE LEUR REVENU AUX COÛTS D HABITATION

MÉNAGES PRIVÉS AYANT CONSACRÉ 30 % OU PLUS DE LEUR REVENU AUX COÛTS D HABITATION MÉNAGES PRIVÉS AYANT CONSACRÉ 30 % OU PLUS DE LEUR REVENU AUX COÛTS D HABITATION Logement Définitions Cet indicateur est calculé en divisant le nombre de ménages privés qui consacrent 30 % ou plus de leur

Plus en détail

Nombre de personnes prestataires de l assistance-emploi, pour un mois d une année donnée X 100

Nombre de personnes prestataires de l assistance-emploi, pour un mois d une année donnée X 100 Assistance-emploi PRESTATAIRES DE L ASSISTANCE-EMPLOI Définition Cet indicateur prend en compte les personnes qui reçoivent une aide financière du programme d assistance-emploi du ministère de l Emploi

Plus en détail

Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011

Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011 Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011 Région de Lanaudière et ses territoires Mars 2015 Geneviève Marquis Service de surveillance, recherche

Plus en détail

COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036?

COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036? COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036? Projections de la population de Lanaudière-Nord et de ses MRC Novembre 2014 André Guillemette Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique Agence

Plus en détail

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale avec la collaboration de Marie-Ève Simoneau Agente de planification, de programmation et de recherche Direction

Plus en détail

Les taux de décrocheurs et de diplomation au secondaire dans Lanaudière

Les taux de décrocheurs et de diplomation au secondaire dans Lanaudière Les taux de décrocheurs et de diplomation au secondaire dans Lanaudière Louise Lemire avec la collaboration de Josée Payette Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique

Plus en détail

Population de 65 ans et plus vivant dans une résidence pour personnes âgées

Population de 65 ans et plus vivant dans une résidence pour personnes âgées Surveillance de l'état de santé de la population Population de 65 ans et plus vivant dans une résidence pour personnes âgées, Recensement 2011 En bref En 2011, près de 4 % des Montérégiens de 65 ans et

Plus en détail

La situation des personnes âgées dans les ménages

La situation des personnes âgées dans les ménages N o 98-312-X2011003 au catalogue Recensement en bref La situation des personnes âgées d les ménages Familles, ménages et état matrimonial Type de construction résidentielle et logements collectifs, Recensement

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre?

Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre? Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre? 80 ième congrès annuel de l ACFAS Colloque ISQ/CIQSS 8 mai 2012 Francis Cortellino Analyste principal

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de Sainte-Jeanne d Arc (C-16) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale des Grands-Monts était composée

Plus en détail

MAI 2009 (Révisé - novembre 2009)

MAI 2009 (Révisé - novembre 2009) PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE DE LA MRC DE MEMPHRÉMAGOG MAI 2009 (Révisé - novembre 2009) Portrait socio-économique de la Coordination de l édition François Fréchette, conseiller en développement Recherche

Plus en détail

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Hubert Verreault, Agence métropolitaine de transport Daniel Bergeron,

Plus en détail

LA PRÉVENTION DU DÉCROCHAGE SCOLAIRE : UNE PRIORITÉ RÉGIONALE MOBILISANT LES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, SOCIAL, SANITAIRE ET CULTUREL

LA PRÉVENTION DU DÉCROCHAGE SCOLAIRE : UNE PRIORITÉ RÉGIONALE MOBILISANT LES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, SOCIAL, SANITAIRE ET CULTUREL Le décrochage scolaire et la diplomation au secondaire dans Lanaudière : nouvelle mise à jour des données Par Louise Lemire Agente de planification, de programmation et de recherche Service de surveillance,

Plus en détail

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Veille stratégique métropolitaine DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Jean-François Marchand, urbaniste Conseiller expert Le 31

Plus en détail

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE MAI 2009 Portrait socio-économique régional de l Coordination de l édition Fréchette, conseiller en développement Recherche et rédaction Prisca Marcotte,

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI MÉMOIRE PRÉSENTÉ À L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉTUDES ET INTERVENTIONS RÉGIONALES par CHANTALE DOUCET LES IMPACTS DE

Plus en détail

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL Portrait statistique présente un bref aperçu socio-économique de chacun des territoires de la. Il expose, à l aide de graphiques et de tableaux, les principales

Plus en détail

Vieillir au masculin au féminin

Vieillir au masculin au féminin Vieillir au masculin au féminin Portrait différencié des femmes et des hommes aînés dans Lanaudière Table des matières Pourquoi un portrait différencié des femmes et des hommes aînés? 04 Les personnes

Plus en détail

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population Ménages et familles 1. Définition des concepts Un ménage Un ménage regroupe l ensemble des occupants d une résidence principale, qu ils aient ou non des liens de parenté. Un

Plus en détail

Fascicule 2 L emploi, le chômage, le revenu et l aide sociale : des disparités importantes entre le nord et le sud de Lanaudière

Fascicule 2 L emploi, le chômage, le revenu et l aide sociale : des disparités importantes entre le nord et le sud de Lanaudière SCOLARITÉ, INÉGALITÉS SOCIOÉCONOMIQUES ET PAUVRETÉ DANS LANAUDIÈRE Fascicule 2 L emploi, le chômage, le revenu et l aide sociale : des disparités importantes entre le nord et le sud de Par : Louise Lemire

Plus en détail

ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN MODÈLE DE SUIVI DES IMPACTS SUR LE LOGEMENT

ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN MODÈLE DE SUIVI DES IMPACTS SUR LE LOGEMENT ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN ODÈLE DE SUIVI DES IPACTS SUR LE LOGEENT 30 Les tableaux suivants présentent les variables et les indicateurs utilisés dans les trois sections de ce

Plus en détail

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Portraits démographiques La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Division des affaires économiques et institutionnelles Mars 2010 République populaire de Chine Algérie Maroc

Plus en détail

Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires

Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Sécurité et insécurité alimentaire

Plus en détail

Evolutions 1968-2010 Par classes d'age Part, rang, des quartiers et secteurs, et variation entre 1990-2010 Indice de jeunesse

Evolutions 1968-2010 Par classes d'age Part, rang, des quartiers et secteurs, et variation entre 1990-2010 Indice de jeunesse Annexes POPULATION MENAGES FAMILLES ACTIVITE Evolutions 1968-2010 Par classes d'age Part, rang, des quartiers et secteurs, et variation entre 1990-2010 Indice de jeunesse Nombre et évolution entre 1990

Plus en détail

Rapport de recherche abrégé

Rapport de recherche abrégé Les inégalités de santé et de bien-être en Mauricie et au Centre-du-Québec : une analyse écologique (phase II) Rapport de recherche abrégé Réal Boisvert et Yves Pepin, en collaboration avec Catherine Hallé

Plus en détail

La prospection des îlots couvre environ les deux tiers des logements au Canada. Les agents recenseurs :

La prospection des îlots couvre environ les deux tiers des logements au Canada. Les agents recenseurs : Préparatifs et méthodes de livraison Prospection des îlots et prospection tardive des îlots La prospection des îlots a pour objectif de valider et de mettre à jour les listes d adresses de la plupart des

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche Juillet 2010 Série socio-économique 10-006 Enquête sur la participation et les limitations d activités de 2001 : Numéro 3 Conditions de logement et profil des Canadiens âgés de 15

Plus en détail

Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec

Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec Lorna Jantzen en collaboration avec Fernando Mata Février, 2012 Recherche et Évaluation Les points de vue et les opinions exprimés dans le présent

Plus en détail

COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036?

COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036? COMBIEN SERONS-NOUS EN 2036? Projections de la population de Lanaudière-Sud et de ses MRC Novembre 2014 André Guillemette Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique Agence

Plus en détail

Juillet 2015. Volume 13, numéro 2

Juillet 2015. Volume 13, numéro 2 Juillet 215 Volume 13, numéro 2 Ce document est réalisé conjointement par : Bruno Verreault et Jean-François Fortin Direction des statistiques économiques INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC (ISQ) Pierre-Luc

Plus en détail

Lotbinière est traversé du nord vers le sud par les routes 271 et 273, et d est en ouest, par l autoroute 20 et les routes 226, 116, 216 et 218.

Lotbinière est traversé du nord vers le sud par les routes 271 et 273, et d est en ouest, par l autoroute 20 et les routes 226, 116, 216 et 218. 1.1 MRC Lotbinière 1.1.1 Situation géographique et démographie La MRC de Lotbinière est située à l ouest de la Ville de Lévis et de la MRC La Nouvelle-Beauce, à l est de la région administrative du Centre-du-Québec,

Plus en détail

La plateforme de cartographie interactive CartoJeunes

La plateforme de cartographie interactive CartoJeunes La plateforme de cartographie interactive CartoJeunes Isabelle Morin, professionnelle de recherche, VISAJ Jean-Guillaume Simard, enseignant-chercheur, ÉCOBES Recherche et transfert Michaël Gaudreault,

Plus en détail

Cité dans : Profil socio-économique MRC Asbestos, par Développement des ressources humaines Canada, mise à jour décembre 1998, site Internet.

Cité dans : Profil socio-économique MRC Asbestos, par Développement des ressources humaines Canada, mise à jour décembre 1998, site Internet. Bibliographie 1 Les municipalités et les familles, par le Service de la formation municipale du ministère des Affaires municipales, p.13, et, Penser et agir famille, Guide à l'intention des intervenants

Plus en détail

Bilan 2012-2013. Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit

Bilan 2012-2013. Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Bilan 2012-2013 Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Bilan 2012-2013 Objectif Maximiser l efficacité des interventions visant

Plus en détail

Portrait de l immigration, de la diversité culturelle et linguistique dans la MRC de Thérèse-De Blainville

Portrait de l immigration, de la diversité culturelle et linguistique dans la MRC de Thérèse-De Blainville Portrait de l immigration, de la diversité culturelle et linguistique dans la MRC de Thérèse-De Blainville 10 décembre 2013 Par : Sonia Charbonneau, agente de planification, de programmation et de recherche

Plus en détail

P O R T R A I T D E S PO P U L A T I O N S L E S P L U S VU L N É R A B L E S EN 20 0 6

P O R T R A I T D E S PO P U L A T I O N S L E S P L U S VU L N É R A B L E S EN 20 0 6 VIVRE AVEC UN FAIBLE REVENU DANS LANAUDIÈRE P O R T R A I T D E S PO P U L A T I O N S L E S P L U S VU L N É R A B L E S EN 20 0 6 Janvier 2011 ivre avec un faible revenu dans une société aussi riche

Plus en détail

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 Ce document se veut une analyse succincte des indicateurs se rapportant à

Plus en détail

Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec

Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec L Enquête nationale auprès des ménages (ENM) Analyse régionale Janvier 2014 Le portrait sur l Immigration et la diversité ethnique au Canada était la

Plus en détail

Les traumatismes intentionnels dans Lanaudière

Les traumatismes intentionnels dans Lanaudière Les traumatismes intentionnels dans Lanaudière Patrick Bellehumeur, Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique Octobre 2012 Conception, analyse et rédaction Patrick Bellehumeur,

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

Profil socio-économique de Saint-Jérôme, étude de marché et opportunités stratégiques

Profil socio-économique de Saint-Jérôme, étude de marché et opportunités stratégiques JANVIER 2015 Profil socio-économique de Jérôme, étude de marché et opportunités stratégiques Rapport final Présenté à : Par : i TABLE DES MATIÈRES Faits saillants... 1 1. Introduction et contexte de l

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

Utilisation des REER dans les années 90

Utilisation des REER dans les années 90 Ernest B. Akyeampong Utilisation des REER dans les années 90 Les derniers changements importants apportés à la Loi de l impôt sur le revenu, cette dernière se rapportant aux épargnes-retraite, sont entrés

Plus en détail

LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels

LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels LDS : un modèle de projection de population à l échelle locale par microsimulation intégrant des paramètres écologiques et contextuels Guillaume Marois Alain Bélanger Institut national de la recherche

Plus en détail

Religion évolution de la pratique religieuse au Canada

Religion évolution de la pratique religieuse au Canada Religion évolution de la pratique religieuse au Canada par Warren Clark Dans presque toutes les provinces, il y a des foyers où la participation aux services religieux est élevée En 1946, environ 67 %

Plus en détail

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE VERS UNE VILLE PLAN DE LA PRÉSENTATION Préambule Une infrastructure d avenir Des communications citoyennes 2.0 Des initiatives orientées citoyens Mot de la fin Qui sont les citoyens de Québec? 516 622

Plus en détail

Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès.

Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès. DIRECTION REGIONALE DE MEKNES Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès. 1 Introduction Présentation Acteurs du système d information statistique régional du HCP Sources

Plus en détail

CENTRE D ETUDES ET DE RECHERCHES SUR LA POPULATION POUR LE DEVELOPPEMENT (CERPOD) CENTRE FRANÇAIS SUR LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT (CEPED)

CENTRE D ETUDES ET DE RECHERCHES SUR LA POPULATION POUR LE DEVELOPPEMENT (CERPOD) CENTRE FRANÇAIS SUR LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT (CEPED) CENTRE D ETUDES ET DE RECHERCHES SUR LA POPULATION POUR LE DEVELOPPEMENT (CERPOD) CENTRE FRANÇAIS SUR LA POPULATION ET LE DEVELOPPEMENT (CEPED) PROGRAMME POPULATION ET DEVELOPPEMENT AU SAHEL (PPDS) DU

Plus en détail

Table des matières PROGRAMME CONNEXION COMPÉTENCES «UN PONT VERS L EMPLOI»... 50

Table des matières PROGRAMME CONNEXION COMPÉTENCES «UN PONT VERS L EMPLOI»... 50 640, rue Langlois, bureau 3 Terrebonne (Québec) J6W 4P3 Tél. : 450 492-0088 Téléc. : 450 492-0473 Courriel : info@cjemoulins.org Site Internet : www.cjemoulins.org Nos services sont rendus possibles grâce

Plus en détail

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE A.1 INTRODUCTION La Deuxième Enquête Démographique et de Santé au Cameroun (EDSC-II) a prévu un échantillon d environ 6 000 femmes âgées de 15 à 49 ans

Plus en détail

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Table des matières Faits saillants... 5 1) La rénovation, une composante importante du secteur de l habitation... 8 Graphique 1 : Répartition des

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

La migration des jeunes au Québec. Résultats d un sondage auprès des anglophones de 20-34 ans. Marie-Odile MAGNAN, Madeleine GAUTHIER et Serge CÔTÉ

La migration des jeunes au Québec. Résultats d un sondage auprès des anglophones de 20-34 ans. Marie-Odile MAGNAN, Madeleine GAUTHIER et Serge CÔTÉ La migration des jeunes au Québec. Résultats d un sondage auprès des anglophones de 20-34 ans Marie-Odile MAGNAN, Madeleine GAUTHIER et Serge CÔTÉ La migration des jeunes au Québec. Résultats d un sondage

Plus en détail

MRC DE MONTCALM ET L ÉPIPHANIE, VILLE ET PAROISSE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

MRC DE MONTCALM ET L ÉPIPHANIE, VILLE ET PAROISSE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES MRC DE MONTCALM ET L ÉPIPHANIE, VILLE ET PAROISSE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES COPIE CONFORME Donnée au chef-lieu Ce 11 novembre 2003 Règlement 204 11 novembre 2003 N/Réf. : 520083-100-MR-0001-01

Plus en détail

Enjeux associés à la mise sur pied du salon de jeux à l Hippodrome de Trois-Rivières. Particularités régionales

Enjeux associés à la mise sur pied du salon de jeux à l Hippodrome de Trois-Rivières. Particularités régionales Enjeux associés à la mise sur pied du salon de jeux à l Hippodrome de Trois-Rivières Particularités régionales Février 2007 PORTRAIT RÉGIONAL Région Mauricie et Centre-du-Québec 1 La région sociosanitaire

Plus en détail

REPÈRES MÉTHODOLOGIQUES MINISTÈRE DU TOURISME

REPÈRES MÉTHODOLOGIQUES MINISTÈRE DU TOURISME REPÈRES MÉTHODOLOGIQUES MINISTÈRE DU TOURISME Étude de provenance et de l importance touristique de l achalandage IMPORTANT : Pour être recevable, l étude doit respecter tous les repères méthodologiques

Plus en détail

Rapport : île de Montréal

Rapport : île de Montréal Assistance méthodologique pour le traitement et l analyse des données des enquêtes Origine- Destination québécoises pour dresser le portrait du vélo au Québec Projet réalisé pour le compte de Vélo Québec

Plus en détail

Jeunes âgés de 15 à 29 ans

Jeunes âgés de 15 à 29 ans P a g e 1 PROFIL DE SEGMENT DE CLIENTÈLE Jeunes âgés de 15 à 29 ans Ontario Avril 2014 P a g e 2 TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... 3 LISTE DES ILLUSTRATIONS... 3 LISTE DES TABLEAUX... 3 À PROPOS DU PROFIL

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

N o 71-544-XIF au catalogue. Produits et services de l Enquête sur la population active

N o 71-544-XIF au catalogue. Produits et services de l Enquête sur la population active N o 71-544-XIF au catalogue Produits et services de l Enquête sur la population active 2006 Comment obtenir d autres renseignements Toute demande de renseignements au sujet du présent produit ou au sujet

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

Article. Migration entre municipalité centrale et municipalités avoisinantes à Toronto, Montréal et Vancouver. par Martin Turcotte et Mireille Vézina

Article. Migration entre municipalité centrale et municipalités avoisinantes à Toronto, Montréal et Vancouver. par Martin Turcotte et Mireille Vézina Composante du produit n o 11-008-X au catalogue de Statistique Canada Article Migration entre municipalité centrale et municipalités avoisinantes à Toronto, Montréal et Vancouver par Martin Turcotte et

Plus en détail

PLATEAU MONT-ROYAL À LA LOUPE

PLATEAU MONT-ROYAL À LA LOUPE PLATEAU MONT-ROYAL À LA LOUPE PROFIL SOCIO-DÉMOGRAPHIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. CONTEXTE GÉNÉRAL : Situé

Plus en détail

TOLÉRANCE À L ÉGARD DE L HOMOSEXUALITÉ EN MILIEU DE TRAVAIL

TOLÉRANCE À L ÉGARD DE L HOMOSEXUALITÉ EN MILIEU DE TRAVAIL TOLÉRANCE À L ÉGARD DE L HOMOSEXUALITÉ EN MILIEU DE TRAVAIL Sondage d opinion auprès des Québécois (Travailleurs salariés) Pour L Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles

Plus en détail

FACTEURS LIÉS AUX TAUX D EMPLOI DES FEMMES DANS LES RÉGIONS RURALES ET LES PETITES VILLES DU CANADA

FACTEURS LIÉS AUX TAUX D EMPLOI DES FEMMES DANS LES RÉGIONS RURALES ET LES PETITES VILLES DU CANADA Bulletin d analyse Régions rurales et petites villes du Canada N o 21-006-XIF au catalogue Vol. 2, n o 1 (décembre 2000) FACTEURS LIÉS AUX TAUX D EMPLOI DES FEMMES DANS LES RÉGIONS RURALES ET LES PETITES

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional Fiche de lecture du milieu 20 mars 2015 Localisation de la ville de CONTEXTE Superficie : 70,8 km 2 Population (2015) : 41 466 Densité de population : 5,8 hab./ha Densité brute de logement : 13 log./ha

Plus en détail

CONCEPTION DES TABLEAUX ET FIGURES MISE EN PAGE

CONCEPTION DES TABLEAUX ET FIGURES MISE EN PAGE AUTEURS Jean-Marc Daigle Unité programmes de dépistage, génétique et lutte au cancer Direction systèmes de soins et politiques publiques Institut national de santé publique du Québec Michel Beaupré Direction

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous

Plus en détail

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Sondage d opinion auprès des Canadiens FONDATION ÉMERGENCE ÉTUDE OMNIBUS PAN CANADIENNE Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Mai 2007 Dossier : 12717-010 507, place

Plus en détail

Faciliter l accès à la propriété pour les nouvelles populations rurales : exemples d initiatives québécoises

Faciliter l accès à la propriété pour les nouvelles populations rurales : exemples d initiatives québécoises Faciliter l accès à la propriété pour les nouvelles populations rurales : exemples d initiatives québécoises Laurie Guimond Doctorante en géographie, Université d Ottawa Coordonnatrice de recherche, Institut

Plus en détail

Mise à l essai des stratégies de collecte pour les enquêtes en ligne fondées sur l autodéclaration

Mise à l essai des stratégies de collecte pour les enquêtes en ligne fondées sur l autodéclaration Recueil du Symposium 2014 de Statistique Canada Au-delà des méthodes traditionnelles d enquêtes : l adaptation à un monde en évolution Mise à l essai des stratégies de collecte pour les enquêtes en ligne

Plus en détail

AMINATE. Accueil multiethnique et intégration des nouveaux arrivants à Terrebonne et environ PORTRAIT DES BESOINS

AMINATE. Accueil multiethnique et intégration des nouveaux arrivants à Terrebonne et environ PORTRAIT DES BESOINS AMINATE Accueil multiethnique et intégration des nouveaux arrivants à Terrebonne et environ PORTRAIT DES BESOINS MARS 2010 AMINATE Accueil multiethnique et intégration des nouveaux arrivants à Terrebonne

Plus en détail

direction générale des Infrastructures Transports et de la Mer Déplacements VILLES MOYENNES Certu

direction générale des Infrastructures Transports et de la Mer Déplacements VILLES MOYENNES Certu direction générale des Infrastructures des Transports et de la Mer Certu L Enquête Déplacements VILLES MOYENNES Politique des Transports pour voir loin, autant voir clair Avant d engager la collectivité,

Plus en détail

omnipraticiens du Québec

omnipraticiens du Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Étude d opinion d pour la Fédération des médecins m omnipraticiens du Québec 11250-006 006 Février 2010 www.legermarketing.com Contexte

Plus en détail

Participation aux cours prénataux

Participation aux cours prénataux Éducation prénatale en Ontario Participation aux cours prénataux L éducation prénatale vise à fournir aux participants les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour améliorer l issue de

Plus en détail

MRC d abitibi LA SANTÉ ET LA QUALITÉ DE VIE LES PORTRAITS DE LA. La démographie. Situation sociale. Population vivant seule et en couple

MRC d abitibi LA SANTÉ ET LA QUALITÉ DE VIE LES PORTRAITS DE LA. La démographie. Situation sociale. Population vivant seule et en couple Mai 2015 Territoire en synergie Planification territoriale MRC d Abitibi LES PORTRAITS DE LA MRC d abitibi LA SANTÉ ET LA QUALITÉ DE VIE La démographie En 2013, la population de la MRC d Abitibi se chiffrait

Plus en détail

FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative

FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative Nom de la Type Signification Modalités IDENT char Identifiant du logement ELIGAD num Nombre de personnes éligibles (15 ans et plus) POIDSF

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Lyon 7e Arroissement (69387 - Arroissement municipal) Évolution et structure de la population Mise à jour le 3 juin 211 Géographie au 1/1/21 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 Population 62 2

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 861 452 934 499 995 498 1 52 183 1 134 493 1 266 358 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Enquête sur la prévalence du jeu au Nouveau-Brunswick de 2014. Ministère de la Santé et ministère des Finances

Enquête sur la prévalence du jeu au Nouveau-Brunswick de 2014. Ministère de la Santé et ministère des Finances Enquête sur la prévalence du jeu au Nouveau-Brunswick de 2014 Ministère de la Santé et ministère des Finances Rapport 27 mai 2015 TABLE DES MATIÈRES Résumé... 5 Contexte de l enquête... 5 Méthodologie...

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 554 72 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 418 847 2 511 478 2 52 526 2 531 855 2 554 449 2 571 94 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 1 397 99 1 42 295 1 412 413 1 433 23 1 441 422 1 461 257 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Information, confiance et cohésion sociale dans un conflit environnemental lié à un projet de parc éolien au Québec

Information, confiance et cohésion sociale dans un conflit environnemental lié à un projet de parc éolien au Québec Information, confiance et cohésion sociale dans un conflit environnemental lié à un projet de parc éolien au Québec Résumé des résultats et conclusions de la recherche Marie-Ève Maillé, Ph. D. Centre de

Plus en détail

Changer de logement dans le même environnement

Changer de logement dans le même environnement 6 Changer de logement dans le même environnement Christelle Minodier* Les parcours résidentiels sont en grande partie rythmés par les événements familiaux et dans une moindre mesure par les changements

Plus en détail

Apprendre le français en contexte plurilingue

Apprendre le français en contexte plurilingue Apprendre le français en contexte plurilingue Nécessité pour la vie familiale Gladys Andrade Intro LIEN AVEC LE COURS Objectifs pédagogiques v Décrire le contexte plurilingue de deux quartiers v Présenter

Plus en détail

un cumul d inégalités

un cumul d inégalités Absence de suivi gynécologique régulier en région parisienne : un cumul d inégalités individuelles et territoriales? F. GRILLO 1,2, E. CADOT 1,3, I. PARIZOT 1,4, P. CHAUVIN 1,2,5 1 INSERM, UMR-S 707, Équipe

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail