Après les réunions préalables à la refondation. Sommaire. Le SNALC-FGAF vous représente et vous informe de multiples façons

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Après les réunions préalables à la refondation. Sommaire. Le SNALC-FGAF vous représente et vous informe de multiples façons"

Transcription

1 n 40 - décembre 2013 la lettre d'lnformation Enseignement professionnel et technologique Sommaire SNALC 4, rue de Trévise PARIS Tél. : éditorial Le SNALC-FGAF vous représente et vous informe de multiples façons 2 Installation officielle du Conseil National éducation économie (CNEE) 3 Création d'entreprise interdite aux fonctionnaires en poste à temps plein Recul du CCF en baccalauréat Professionnel 4 CPC 3 5 CPC 3 sous-commission 6 CPC 6 8 CPC 13 9 CPC Bulletin d'adhésion 13 Responsables ACAdémiques Contactez : Le SNALC-FGAF vous représente et vous informe de multiples façons Après les réunions préalables à la refondation auxquelles nous avons participé activement en 2012, de nombreux groupes de travail ont commencé cet automne pour analyser les missions réellement effectuées par les enseignants. Pour autant, le travail habituel des CPC se poursuit. Et là encore, nous vous représentons avec notre professionnalisme habituel. Nous vous avons annoncé une évolution de notre lettre électronique. Elle se poursuit avec une présentation nouvelle. Elle demeurera centrée sur le travail des CPC (Commissions Professionnelles Consultatives). Par ailleurs, nos publications académiques offrent des données spécifiques à votre Académie ; elles sont rédigées par les équipes les plus proches de vous. En parallèle, nous créons de nouvelles lettres d'information pour les différentes catégories de professeurs auxquelles nous vous invitons à vous abonner. Ces lettres porteront davantage sur la carrière, le métier et les conditions d'exercice que sur les contenus d'enseignement. Nous restons ainsi à votre service sur tous les aspects de votre métier. Et pour faire encore mieux, nous vous invitons à répondre aux enquêtes que nous mettons en ligne. Anne-Marie LE GALLO-PITEAU Secrétaire nationale à l enseignement professionnel

2 >>> Enseignement professionnel et technologique Installation officielle du Conseil National éducation économie (CNEE) En ce 18 octobre sont conviés solennellement dans le grand amphithéâtre de l école Nationale Supérieure des Arts et Métiers tous les participants aux commissions professionnelles consultatives* (représentants des employeurs, salariés, enseignants, administration de l éducation nationale, inspecteurs généraux), conseillers de l enseignement technique (CET), et autres acteurs impliqués dans la conception et la mise en œuvre des diplômes et examens de l éducation nationale. Il s agit d installer, sous l égide du Premier Ministre lui-même et du Ministre de l éducation nationale, le Conseil National éducation économie. Le moment est important, car cette nouvelle instance a pour mission de faire de la prospective afin d adapter les formations aux besoins des entreprises en se gardant de raisonner à court terme. Elle doit contribuer à relever le défi de l insertion des jeunes (lutte contre les sorties du système éducatif sans diplôme) et celui du redressement productif. Installés aux premiers rangs, avec les Ministres, les vingt-six membres de ce nouveau conseil présidé par Jean-Cyril Spinetta, énarque bien connu, dont le parcours professionnel a alterné entre secteur public (notamment au ministère de l éducation nationale) et secteur privé (il a achevé sa carrière à la tête d Air France). Et parmi ces vingt-six membres, François Portzer au titre du SNALC-FGAF. En effet, cette instance resserrée n est composée que des dirigeants des organisations membres. Ainsi Pierre Gattaz siège pour le MEDEF. On distingue six catégories de membres : cinq chefs d entreprises, cinq représentants des employeurs, cinq représentants des salariés, cinq représentants des personnels enseignants, quatre directeurs d administrations centrales, et deux présidents de Conseil régional. La matinée a consisté en une alternance de tables rondes et de discours, en présence des chaînes de télévision et autres media de grande écoute. Aucune instance de concertation n avait à notre connaissance été inaugurée par le chef du gouvernement. La matinée était donc marquante en cela. Toutefois, il serait injuste de limiter cette manifestation à la simple présence des deux ministres. Et sans faire un compte rendu exhaustif des propos tenus, nous retiendrons ici les interventions et propos les plus marquants. Quelques faits de base évoqués par divers participants : une donnée illustrant le lien entre éducation nationale et entreprises : 24 millions de jours de période de formation en milieu professionnel (PFMP, c est-à-dire de stages intégrés à des cursus de formation) chaque année. Parmi ces journées en entreprises, trop peu sont effectuées dans les grandes entreprises en ce qui concerne les niveaux V et IV (CAP, Baccalauréat professionnel). la directrice des ressources humaines du groupe Danone, Muriel Pénicaud, ose affirmer que le problème le plus crucial reste celui de la lecture : comme nous sommes d accord! le président du Conseil économique, Jean-Paul Delevoy, observe que la force de la France réside dans sa créativité et que la lutte des identités remplace la lutte des classes : il s agit donc de réconcilier la France avec son identité et de donner confiance aux jeunes. Des discours des ministres, nous retiendrons : la recherche de souplesse des parcours avec un accroissement de l apprentissage sous statut scolaire et le développement de la voie professionnelle, un parcours d orientation progressif pour tous, de la 6 ème à la Terminale, avec des contacts accrus avec l entreprise (au programme de travail du Conseil supérieur des programmes), l introduction d une culture économique dès le collège, la volonté d offrir des possibilités de poursuite d études après les baccalauréats professionnels et technologiques, tout en réaffirmant le caractère de diplôme d insertion du baccalauréat professionnel, l a redéfinition des cartes de formation en collaboration avec les Régions, la création de campus des métiers comme à Oyonnax pour la plasturgie : du CAP au niveau ingénieur. L ambition est vaste. La sincérité et l enthousiasme sont là. L apologie de l enseignement professionnel est encou- 2

3 La lettre d'information n 40/décembre 2013 <<< rageante. Et si nous sommes sceptiques quant à la priorité à l apprentissage, l orientation progressive avec des contacts réitérés avec le monde du travail dès le collège nous semble la base de véritables progrès. Encore faut-il que, comme le dit Vincent Peillon, l école reste le cœur de la République, qu elle instruise et qu elle en transmette les valeurs : la liberté de construire son parcours, l égalité devant l instruction, la fraternité pour bâtir " du commun ". *Depuis 1948, et de façon très spécifique à notre pays, les programmes des diplômes du CAP au BTS, en passant par les baccalauréats professionnels (soit environ 850 diplômes), sont examinés dans les commissions professionnelles consultatives qui regroupent des représentants des employeurs, des salariés, des enseignants et bien sûr l administration. Vingt à leur création, ces commissions sont désormais au nombre de quatorze. Chacune couvre une branche professionnelle. Le SNALC-FGAF siège dans toutes ces commissions. Anne-Marie LE GALLO-PITEAU Création d'entreprise interdite aux fonctionnaires en poste à temps plein Le projet de loi crée un dispositif d alerte éthique propre à la Fonction publique, étend les compétences de la commission de déontologie, interdit aux fonctionnaires occupant un emploi à temps complet de créer ou de reprendre une entreprise dans le cadre d un cumul d activités ou d occuper un autre emploi permanent, va probablement interdire aux fonctionnaires la possibilité d être auto-entrepreneur, même si on laisse ceux qui l étaient déjà continuer leur activité, crée un délai de prescription en matière disciplinaire pour se mettre en conformité avec le droit européen, encadre les possibilités de mise à disposition des fonctionnaires hors de leur administration d origine, abroge le dispositif de réorientation professionnelle, " favorise l exercice de la coparentalité en modifiant le congé de maternité et en modernisant le congé de paternité " (1), mais favorise en revanche la parité entre les femmes et les hommes pour l accès aux emplois d encadrement supérieur. Nous aurons probablement l occasion de revenir en détails sur ce projet lorsqu il sera examiné par le Parlement. (1) Il n est pas certain que ce dispositif soit aussi favorable que cela, car ce sont probablement les mères qui vont voir diminuer une partie de leurs avantages au profit des pères. Frédéric ELEUCHE - Secrétaire national Recul du CCF en baccalauréat professionnel Le SNALC-FGAF se félicite du premier pas vers la prise en compte des difficultés des professeurs de lycée professionnel et du retour à des épreuves ponctuelles terminales dans tous les baccalauréats professionnels pour certaines disciplines à faible horaire, à savoir Prévention Santé Environnement (PSE) et économie-droit/économie-gestion. Le SNALC-FGAF a toujours combattu le contrôle en cours de formation imposé dans la voie professionnelle, source d inégalité entre les candidats et source de stress, voire de harcèlement pour les enseignants. Le SNALC-FGAF demande un élargissement de cette mesure à toutes les disciplines à l exception de l évaluation des Périodes de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) et considère comme encourageant ce premier pas franchi à la veille du bilan de la réforme prévu à partir de janvier. Communiqué remis à la presse le 19 décembre

4 >>> Enseignement professionnel et technologique Compte Rendu de la CPC 3 «Travail des métaux» du 29 novembre 2013 Nous avons reçu les statistiques des résultats aux diplômes. 1/ Présentation par l UIMM des besoins en compétences à l'horizon et du programme de travail qui en découle > Présentation par M. Yves Thomas (UIMM) Un observatoire de la métallurgie est en place pour aider les entreprises dans leur développement à venir et anticiper les besoins en compétences de On prévoit une baisse du nombre d emplois, mais des besoins de recrutements élevés. 4 fonctions principales retenues pour l avenir sur : rubrique nos études > Présentation par les inspecteurs généraux D. Taraud et J.P. Collignon des évolutions des métiers de l usinage. Les BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques (CRSA) et Conception de Produits Industriels (CPI) se portent bien : environ 20 % d inscrits en plus sur 3 ans, tandis que Plasturgie et études et réalisation d outillages (ERO) se portent mal, baisse de 40 % d inscrits sur 3 ans (données présentées par les inspecteurs) Trois principes de bases sont retenus : que le BTS reste centré sur un métier, que les réalités locales imposent la flexibilité de l organisation des enseignements (modularisation) et toujours maintien de l accès des Bac-Pro. On veut obtenir une cartographie cohérente des BTS. Les BTS sont structurés suivant 4 fonctions : Conception de produit, Pré-industrialisation, processus d industrialisation, Outillages, Réalisation. Le BTS CPI n a plus de réalisation (culture de l usinage). Proposition d amélioration : ouvrir le CPI vers la pré industrialisation, parce que les TP d industrialisation ne marchent pas. Et faire de la qualification de solutions. Pour les BTS Europlastic, Fonderie et Forge, introduction de l amélioration du produit en pré-industrialisation et aussi la conception d outillages. Rénovation du BTS Etudes et Réalisation d Outillages et de mise en forme des matériaux (ERO) et rénovation du BTS Industrialisation des Produits Mécaniques (IPM). Les deux seraient transformés en un BTS Usinages, à deux options. Pour ces deux BTS, faire une première année d enseignements communs, puis deux options suivant l énoncé établi. Problème du tuyautage qui n est pas présent, mais c est un réel besoin. L important est de donner des choses solides sur le fond. Autre problème : celui l Usinage à Grande Vitesse. (à faire clairement en licence pro). Mise en place d'un module de conception préliminaire commun sur tous les BTS. Effets sur le champ de la mécanique et des produits industriels et leur impact sur le BTS Europlastic, opportunité pour avis. Rénovation du BTS Conception de Produits Industriels (CPI) : ouvrir le spectre sur les concepts de conception des produits, découverte concrète des procédés par préindustrialisation et prototypage, et renforcement des compétences de conception détaillée avec repositionnement des compétences de mécanique. L intention est de travailler par modules d enseignements, ceci permettra de passer, à l horizon de 5 ans, à la rénovation des autres BTS. _ Présentation des RAP pour la fin de l année scolaire _ Objectif nouveaux BTS en septembre / Evolution des qualifications dans le champ professionnel de la soudure Attentes des professionnels, présentées par Dutertre Roland (SNCT) : faire une formation de niveau IV après un Bac-Pro. Pour la lier à une certification spécifique au soudage N287 (de 150 à 300 jeunes/an). Opportunité pour avis. Abandon de l élévation du niveau de la MC V soudage, et plutôt création d une MC IV soudure. M. Mabit Christophe (DRH STX France) fait remarquer que le problème en France actuellement est que la formation en soudage n est pas organisée par l EN, mais principalement par l AFPA. Le soudage mérite une vraie formation en France. Déficit de primo-formation. 3/ Problématique des emplois, métiers, activités et compétences attendues pour la filière construction navale > Présentation par M. Pierre Monfort (GICAN-DCNS) La navale représente 3 types d industrie, la lourde avec personnes, la marine nationale avec et la plaisance avec La marine, c est aussi de la recherche extérieure avec le développement durable, les énergies : Hydrolien, éolien offshore flottant ou posé, Houlomoteur et ETM (énergie Thermique de Mers). Il faut des formations sur le traçage en coque, une connaissance des matériaux, de la corrosion, découpage thermique, des énergies Marines Renouvelables (les navires du futur), et une vision de la production. > Présentation par le Commandant Marc Luchini énoncé des besoins de la marine nationale : un sous-marin de tonnes aujourd hui est composé d un million de pièces ( pour un Bo 747). Un Bac-Pro Mécatronique regroupant l ensemble? Ou mention complémentaire? Rénovation du BTS Construction navale qui représente aujourd hui deux demi-divisions en France et qui s est plus ou moins auto-rénové depuis 13 ans. Il va être revu avec les autres. Opportunité pour avis et discussion sur prospective des certifications niveaux V, IV : avis favorable. Guy Westermann 4

5 La lettre d'information n 40/décembre 2013 <<< Compte Rendu de la CPC 3 Sous-commission du 2 décembre 2013 «Automobile, matériels agricoles et de travaux publics» Guy Westermann Académie de Strasbourg Présidée par Mme Trocmé (DGESCO A2-3) et Mme Costa (IG). 1/ Opportunité de la rénovation BTS MCI (Moteurs à Combustion Interne) > Présentation par François Devrest (IPR académie de Rennes) Les normes environnementales ne cessent d évoluer depuis 1996 : Common-rail, Fap, gestion des gaz d échappements, véhicules hybrides. Le technicien Motoriste 2013 exige d être expert avec des compétences fortes sur l exploitation de données avec des outils modernes tels que MatLab, Simulink, Labview. Les professionnels veulent une réforme en profondeur. 9 centres de formation en France (190 étudiants par an actuellement). On nous parle déjà d une révision des procédures d évaluation. L étude du RAP est la prochaine étape (réunions à partir de février). 2/ Engagement des travaux de rénovation du BTS AVA (Après-Vente Automobile) ; 3 options : VP, VI et Moto) > Présentation par Jean Paul Hubert (ANFA Responsable Service Ingénierie des Titres et Diplômes) Mise en application de référentiel depuis septembre 2009 (BTS lancé en 2007). évolution technologique des véhicules. évolution du système éducatif. évolution des services de l après-vente. évolution de la réglementation. Puis retour de terrain, une épreuve E6 «complexe», difficultés de suivre des situations de carrosserie, difficultés à avoir des retours de taux de satisfaction clients. Puis suppression du Bac STI génie mécanique systèmes motorisés (GMb) et remplacement par le STI2D avec l apport de nouveaux acquis (labview ). Ce BTS représente environ jeunes en formation/an, mais ne représente que 6 % de la filière automobile. Recrutement : 60% viennent d un Bac- Pro, 35 % d un BacTechno et 5 % d un Bac général. Demande des entreprises : Il faut bien maîtriser les compétences du Bac-Pro à l entrée, double compétence Technique et service : maîtrise de la relation client, et gestion et organisation de l atelier, renforcement du cœur du métier à apporter : diagnostic sur systèmes complexes, et expertise et intervention technique. Des compétences juridiques à développer pour prévenir les risques de l après-vente, le BTS doit être aujourd hui le technicien diagnostic dans l entreprise. Première réunion de travail : janvier / Présentation, pour avis, de la rénovation du CAP et du baccalauréat professionnel de la filière maintenance automobile > Présentation par M. Defaux IEN STI Les nouvelles évolutions du RAP : protection de l environnement, évolution technique des véhicules et relation clientèle. Suppression du nom Véhicules Automobiles, par simplement Véhicules, pour en élargir l image du diplôme. Ces deux niveaux de diplômes V et IV présentent les mêmes 5 activités : 1- maintenance périodique, 2- diagnostic, 3- maintenance corrective, 4- réception-restitution du véhicule, 5- organisation de la maintenance. Ce qui change principalement, ce sont les degrés d autonomie des tâches, et des compétences et savoirs complémentaires pour le Bac-Pro. CAP Maintenance des Véhicules, 3 options : A- voitures particulières, B- véhicules de transport Routier et C- motocycles. Bac-Pro Maintenance des Véhicules, 3 options : A- voitures particulières, B- véhicules de transport routier et C- motocycles. Sont présentés des savoirs complémentaires, principalement : manipulation des fluides frigorigènes, risques d origine électrique. Sont aussi présentés les règlements d examen. 2 épreuves professionnelles sur la base du CCF, pour le CAP. 2 épreuves professionnelles sur la base du CCF pour les Bac-Pro. Une grille d évaluation nationale des compétences sera développée. Il est prévu des modules de formation accessibles aux professeurs de construction en analyse. Dernière session CAP MVA en 2014 et première session CAP MV en Dernière session Bac-Pro MVA en 2016 et première session Bac-Pro MV en / Questions diverses à la demande de M. Martel, souhait de rénover les CAP, Bac-Pro et BTS dans les domaines et Travaux Publics Sera jointe au compte rendu la note d opportunité. M. Fouillet demande quel sera l avenir de la Mention Complémentaire MC SEA (Systèmes électroniques embarqués Automobile) : elle aura tendance à disparaître. Prochaine CPC 03 automobile en juin ou septembre. 5

6 >>> Enseignement professionnel et technologique Compte Rendu de la CPC 6 «Chimie» du 9 décembre / Filière hygiène et environnement Rénovation de l actuel CAP MHL (Maintenance et Hygiène des Locaux) Ce CAP avait des savoirs trop ambitieux, a donc été réduit. Référentiel nouveau CAP APH (Agent de Propreté et d Hygiène) > Présenté par Mmes Dolozanne IEN et Soulier Introduction essentiellement du bionettoyage dans le secteur de la propreté. 4 fonctions : préparation de l activité, mise en œuvre des méthodes, participation à la gestion de la qualité et communication en situation professionnelle. 12 compétences terminales : C 1 - Sélectionner, décoder l information à des fins professionnelles C 2 - Réaliser un état des lieux et identifier les risques C 3 - Organiser son activité C 4 - Installer et remettre en ordre le lieu d intervention et le poste de travail C 5 - Mettre en œuvre des opérations manuelles d entretien courant C 6 - Mettre en œuvre des opérations mécanisées d entretien courant C 7 - Mettre en œuvre des opérations de remise en état C 8 - Mettre en œuvre des opérations de bionettoyage C 9 - Réaliser des opérations de maintenance préventive et corrective C 10 - Mettre en œuvre des opérations de gestion des déchets C 11 - Contrôler son travail C 12 - Communiquer avec les partenaires internes, les usagers, les clients 3 savoirs principaux associés : Environnement professionnel, Technologies appliquées et Lutte contre les biocontaminations. Référentiel de l épreuve : UP1, UP2 et UP3, les trois en CCF Mise en œuvre pour la rentrée 2014 Nouveau CAP Nettoiement Collecte Recyclage des déchets (anciens GDPropreté Urbaine et OIR Opérateur des Industries de recyclage). Présenté par Mme Prost (IPR). 5 capacités en 16 compétences et principalement deux familles de savoirs associés. 16 semaines prévues en PFMP dont deux semaines spécifiques pour le SST, CACES, PRAP - IBC, R408, habilitation non-électricien Fin des travaux du GT en Mars 2014 pour présentation en juin / Filière nucléaire : Bac-Pro TIIN (Techniques d Interventions sur Installations Nucléaires) > Présenté par M. Delorme (IA IPR) et Fabrice Methee (IPR Bordeaux) Ce Bac-Pro rénove le Bac-Pro Environnement nucléaire, ceci dû à l apparition du BTS Environnement Nucléaire mis en place cette année. Pourquoi une rénovation? => Il faut prendre en compte le retour sur expériences, repérer les compétences émergentes et faire évoluer le RAP (Référentiel des Activités Professionnelles). Il présente 6 activités professionnelles : A1 : FIABILISER LES INTERVENTIONS ET COMMUNIQUER A2 : EXÉCUTER DES OPÉRATIONS DE LOGISTIQUE A3 : PARTICIPER À LA GESTION DES DÉCHETS A4 : EXÉCUTER DES OPÉRATIONS DE DÉMANTÈLEMENT A5 : PARTICIPER À LA SÉCURITÉ ET À LA RADIOPROTECTION A6 : EXÉCUTER DES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE 6

7 La lettre d'information n 40/décembre 2013 <<< Il reste 15 compétences, classées en 5 groupes. Ce qui se traduit en 8 savoirs, qui reprennent essentiellement les 5 du BEP MPEI et sont : S1 : Études des biens : solutions constructives et comportement mécanique S2 : Études des biens : les chaînes fonctionnelles S3 : Interventions de maintenance S4 : Santé et sécurité au travail S5 : Méthodes de maintenance S6 : Interventions en environnement nucléaire S7 : Installations nucléaires et exploitants S8 : Radioprotection La mise en œuvre de cette rénovation va être soumise aux CSL et CSE début / Filières Chimie - Process (suite) compte rendu de la CPC 6 Référentiel des activités professionnelles BTS Pilotage (ou Conduite) des Procédés. Présenté par J.P. Collignon (IPR) Les secteurs concernés : chimie, pharmacie, agro-alimentaire, caoutchouc, papiers et cartons, métallurgie, pétrole et énergie, plasturgie, l eau, céramique, textile Fonction 1 : GESTION DU PROCESSUS Activité 1-1 : Organisation et coordination de la production Activité 1-2 : Pilotage des installations Activité 1-3 : Maintenance des installations Activité 1-4 : Amélioration continue Fonction 2 : QUALITÉ, HYGIENE, SANTÉ, SECURITÉ ET ENVIRONNEMENT (QHSSE) Activité 2-1 : Appliquer et faire appliquer les règles Activité 2-2 : Documenter et assurer la traçabilité des informations Activité 2-3 : Identifier les risques Fonction 3 : MANAGEMENT Activité 3-1 : Animation des équipes opérationnelles Activité 3-2 : Evaluation des compétences et des performances des personnels Activité 3-3 : Assurer les relations internes et externes à l entreprise ou coordination / communication Un complément est donné par Françoise Guillet (IGEN) sur les spécificités des métiers de l eau. Présentation, par Mme Audrey Noble des industries de la plasturgie, de la demande d opportunité de la rénovation du BTS EuroPlastic IP (Industries Plastiques) pour y réintégrer de la conception et le rendre correctement complémentaire de ce futur BTS Conduite de Procédés. Rapport d'opportunité pour la création d'un BTS Métiers de la chimie présenté par Mme Mauhourat (IA). 4/ Questions diverses Avis sur les projets de modifications du baccalauréat professionnel «bio-industries de transformation» (BIT) : corrections d erreurs matérielles telles que des modifications dans la formulation des évaluations des sous-épreuves U31 dans Ceci en liaison avec les rénovations des BTS Chimistes et PEA (Peintures-Encres- Adhésifs). Ces BTS, qui datent de 1995 et 1997, doivent être revus. Cela nécessite l acquisition de connaissances et de compétences qui ne sont pas actuellement présentes dans les référentiels des deux diplômes (connaissances en biochimie et chimie du végétal, réglementation QHSSE, gestion des matières premières, des flux, des stocks ) et le renforcement de compétences transversales (langue vivante, communication,...) et comportementales certains Bac-Pro, et une modification aussi d une annexe des rédactions des contrats pour les PFMP. D autre part, un mail pour expression d avis nous parviendra pour que nous (autonomie, adaptation à de nouveaux outils, capacité à transférer, ). Travail pour présenter ce RAP d ici la fin de l année scolaire. Le SNALC-FGAF demande ce qu il est advenu des allègements des programmes de chimie et de physique du BTS chimiste prévus lors de la dernière CPC, ils ont étés votés et ont étés mis en application pour cette rentrée, alors que la dernière CPC avait principalement voté contre ses mises en application, jugeant ces allègements trop importants et dommageables pour la profession. nous exprimions sur le bilan des CCF et les PFMP en BacPro. Prochaine CPC 06, le 13 juin 9h30. Guy Westermann Académie de Strasbourg 7

8 >>> Enseignement professionnel et technologique Compte Rendu de la CPC 13 «Métiers d'art» du 11 décembre 2013 Présence nombreuse à cette réunion à l école Boulle, centrée sur les métiers de la facture d orgue. 1/ Baccalauréat Professionnel Artisanat et Métiers d Art avec deux options Organier et Tuyautier > Présentation par Jean Borrel, IA-IPR Cette formation englobe un BEP commun de facteur d orgues. Ce métier est multiple avec à la fois de la menuiserie et du travail des métaux, de la gestion de l air aussi par exemple. Cela concerne à la fois les instruments anciens et la fabrication. Un orgue est d abord fabriqué en atelier puis démonté, transporté et remonté. C est à partir du remontage que les deux options apparaissent dans le référentiel des activités professionnelles : organier : le corps de l instrument tuyautier : plus centré sur le son Le règlement d examen est écrit pour la formation initiale en lycée, mais en fait, il n existe qu un seul centre de formation par apprentissage à Eschau en Alsace. Les professionnels souhaitent que les jeunes fassent les deux options : la seconde peut se faire en un an, puisqu il y a une partie commune. On ne forme au total qu une dizaine de jeunes par an, sachant qu il n y a que 250 facteurs d orgues en France. Les jeunes s installent avec le parrainage des maîtres d apprentissage. Un réseau international (ISOB : International Society of Organ Builders) existe, qui échange les informations, et également un groupement des facteurs d orgues français. Les marchés sont publics et on ne compte que 6 conseillers en la matière en France. Question de la CGT sur l épreuve orale : pourquoi ne pas fusionner l épreuve de gestion et l épreuve professionnelle. Le choix a été fait de distinguer les deux car les dossiers étaient trop confus, mais on peut faire passer les deux épreuves en même temps. Le SGEN (et oui!) dit que les CCF compliquent les choses à cause des contraintes calendaires. Les terrains de stage se trouvent sans difficultés car l école dispose d un solide réseau. Ce nouveau diplôme va faire évoluer le métier lui-même. Vote favorable unanime. La question des abandons : autrefois 20 à l entrée mais 7 à la sortie ; aujourd hui effectifs stables autour de 7 à 10 jeunes vraiment motivés, et des candidats libres formés sur le tas qui ne peuvent passer par l apprentissage pour des raisons d âge par exemple. Deux courants d origine des jeunes : musique et métiers du bois. 70% ont déjà un diplôme au lieu de sortir du collège. On observe aussi beaucoup de surdiplômés qui reviennent vers les métiers d art et une réelle féminisation. Le SNALC-FGAF fait observer que le bac pro a été choisi pour élargir le recrutement comme dans d autres métiers. L IG organiste de Saint-Germain-l Auxerrois et expert auprès de la région Ile-de- France, M. de Rohan-Csermak, confirme que le Bac-Pro permet une ouverture plus grande. 2/ BEP de facteur d orgues dans le cadre du baccalauréat professionnel correspondant C est le degré d autonomie, le niveau taxonomique, qui change. Possibilité de passerelle pour ceux qui se réorienteraient vers les métiers du bois par exemple. M. de Rohan-Csermak demande à élargir la culture historique et musicale des jeunes et ne pas la limiter à l orgue. Certains se demandent si cette formation très complexe est faisable avec l enveloppe horaire d un bac pro. Vote favorable unanime. Abrogation des CAP à partir de 2017 unanime aussi : le seul diplôme professionnel devient le Bac-Pro. 3/ Brevet des Métiers d art de la ferronnerie d art Contexte : travail vers le haut de gamme déjà évoqué dans le rapport d opportunité. CAP : ouvrages droits BMA : ouvrages cintrés Repoussage, dorure, informatique font partie de la formation. La CGT s étonne du passage des maths en ponctuel, contrairement à son organisation Un document d accompagnement est prévu. Longue discussion sur les logiciels de construction et d animation (les logiciels utilisés sont variables et pas toujours exactement adaptés à la ferronnerie. On ne peut les citer car le référentiel va durer). On conclut que les deux modes de représentation doivent être connus des jeunes. La formation en apprentissage existe, mais on déplore la difficulté pour les entreprises qui financent un apprenti qu'il n est en entreprise qu à mi-temps. Mise en œuvre rentrée 2014 pour une première session juin Vote favorable unanime 4/ opportunité de rénover le CAP de ferronnier d art A l origine, il ne s agit pas d un métier d art. Avec l industrialisation aprèsguerre, les ferronniers sont devenus de simples monteurs. Puis depuis quelques 8

9 La lettre d'information n 40/décembre 2013 <<< (suite) compte rendu de la CPC 13 années, le nombre de ferronniers recommence à augmenter avec le travail haut de gamme, et il s agit désormais d un métier d art. Avec la création du BMA, on crée de fait une filière de formation des métiers d art en ferronnerie qui pourra aller jusqu à bac + 2 avec le DMA. On constate que le vivier de recrutement des CAP qui alimentent les BMA ne convient pas à la poursuite d études. Les CAP des métiers d art existent formellement sur la base de la liste définie des métiers d art. Le bac pro en 3 ans a changé le contexte. Discussion sur la liste des métiers d art et l opportunité de créer le «certificat des métiers d art» en amont des BMA. Vote favorable unanime. 5/ Questions diverses J-C Brenot de la DEGESCO évoque une réflexion de fond sur les CAP de l orfèvrerie à très petits flux qui préparent à des métiers d art, afin de voir si une recomposition est faisable et si les métiers existent toujours ou reviennent. La profession souhaite se limiter à des CQP. Les CQP répondent à des marchés, pas les CAP. Le SNALC-FGAF déplore ce choix. Anne-Marie LE GALLO-PITEAU Académie de Lyon Compte Rendu de la CPC 16 «Services administratifs et financiers» du 12 décembre 2013 Après désignation du nouveau président de la CPC et approbation du compte rendu de la dernière réunion, on aborde l ordre du jour. 1/ Présentation de l étude du Cereq sur les professions intermédiaires Enquête faite de 2009 à 2011 sur les professions intermédiaires qui représentent un quart de la population française salariée. L étude a porté sur les entreprises, soit 80 % de l ensemble des professions intermédiaires. Méthodologie Un programme d enquêtes sur les transformations du travail et des modalités de gestion : études statistiques et documentaires et interviews. Présentation aujourd hui centrée sur les Professions Intermédiaires Accueil Commerciale (piace) liées à la banque : personnel majoritairement féminin, diplômées pour 45 %, de l enseignement supérieur, 1/3 a commencé comme employé = promotion interne et reclassement, impact fort de l informatique, forte polyvalence (assistance gestion et commercial), autonomie et capacités relationnelles (coordination) mais aussi spécialisation, en comptabilité, la professionnalisation se situe entre cadre et employé : ex-responsable paie au niveau licence pro. Les deux métiers étudiés Il n y a plus de professions intermédiaires en tant que telles, mais des techniciens des métiers de la banque. Chargé d accueil : choix de la banque objet de l étude de maintenir un accueil direct (téléphonique et physique) : compétences techniques et relationnelles avec un développement de compétences commerciales. Forte influence de la taille de l agence sur les conditions de travail. Accès au métier à bac + 2 ou 3 pendant 18 mois (pas seulement BTS banque). Conseiller clientèle Particuliers : femmes jeunes (33 ans), profil commercial, compenser le faible salaire par la polyvalence de l emploi, cœur du métier : équilibre conseil et vente, fonction de suivi qui représente 30% à 40% du temps de travail, autonomie d organisation et faire face à la complexification de la réglementation, recrutement : après le sas de 18 mois pour les BTS ou avec master, et perspectives de carrière plus larges on échange des remarques mais on confirme la nécessité de développer les compétences commerciales. On souligne les contraintes liées aux certifications de l autorité des marchés financiers (AMF). On rappelle la spécificité du secteur bancaire où la formation continue permet des évolutions professionnelles fortes. La situation est très différente dans l industrie : processus de professionnalisation très limités. On note que les professions intermédiaires sont très révélatrices des transformations du travail. 9

10 >>> Enseignement professionnel et technologique (suite) compte rendu de la CPC 16 2/ Rénovation du BTS comptabilitégestion des organisations (CGO) : état des lieux sur le référentiel d activités professionnelles > Présentation par M. Paguet, IG Le comptable à bac+2 va moins loin que le BTS actuel en contrôle de gestion, mais plus de contrôle et de veille ; meilleure prise en compte de l organisation et de l informatique. On structure le métier en 7 processus : 1. contrôle et traitement comptable des opérations commerciales 2. production de l information financière (opérations de fin d exercice) 3. gestion des obligations fiscales 4. gestion des relations sociales 5. analyse et prévision de l activité 6. analyse de la situation financière 7. processus support : fiabilisation de l information comptable et du système d information. Se pose la question de rendre l anglais obligatoire. L IG nous dit que les titulaires du baccalauréat professionnel gestion administration (GA) ont des atouts pour ce BTS. Question de la représentante de l assurance sur le niveau en économie, et management, l IG affirme qu on se raccroche aux autres BTS, avec un renforcement en droit. On déplore que le Bac- Pro GA n inclut plus de comptabilité. L IG affirme qu il y aura compensation des lacunes en PFMP et en accompagnement personnalisé (AP). Le SNALC-FGAF s insurge devant un tel manque de réalisme : l AP et le nouveau Bac-Pro gestion administration ne feront pas les miracles annoncés. Le SNALC-FGAF rappelle en outre que le CCF et les PFMP font l objet d une négociation, compte tenu des difficultés observées : réduction des PFMP en Seconde. Amaury Ville, du ministère de l enseignement supérieur, précise que c est en Première que le choix du BTS se fait donc indépendamment des PFMP de Seconde. Le président insiste sur l anglais et le contrôle interne. Certains enseignements jugés trop approfondis par les professionnels sont maintenus, car liés à la dispense dans le cadre du DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion). On demande le taux de réussite des titulaires du bac pro compta en BTS, 30 % pour les sortants du Bac-Pro en 2+2, soit 60 % pour les présents à l examen. L objectif étant la rentrée 2015, une présentation est prévue en juin Le Snuep demande le mode d évaluation prévu : rien n est fait à ce jour en ce qui concerne les épreuves ; et on nous affirme qu on ne sait pas évaluer les candidats, car le métier s exerce avec la documentation. 3/ BTS banque conseiller clientèle (particuliers) Deux évolutions du métier : passage d une fonction très technique vers une plus commerciale, évolution du contexte : recul fort du face à face. Choix de les rendre capables de trouver les informations. Emploi centré sur la communication. Deux domaines importants : gestion relation client + développement, et suivi de l activité commerciale. Domaines connexes : culture générale, expression et communication, environnement économique juridique et organisationnel de l activité bancaire. Domaines facultatifs : LV2 et certification professionnelle (AMF). Pour devenir conseiller entreprises il faudra la licence pro. Deux innovations majeures : livret de compétences (genre porte folio), atelier de professionnalisation : 1h de co-animation avec le professeur de français sur des thématiques liées à l argent et 3h sur des thèmes professionnels. Question sur l évolution du dossier très rapide par le VP : c est une demande de la profession en raison du développement de la banque à distance. On rappelle que le secteur de l assurance et de la mutualité était représenté. Le SNALC-FGAF s interroge sur les Ateliers de Professionnalisation (AP) et sur la dénomination proposée. Les AP auraient pour vocation de lutter contre l immaturité des jeunes. Après une longue discussion, la suggestion du SNALC FGAF est adoptée : on ajoute «particuliers». On précise qu il y a poursuite d'études après le BTS pour 60 %, c est-à-dire insertion directe à 40 %. Livret de compétences : en cours de fabrication, il ne sera pas dans l arrêté. Pour U4 &U3 au même horaire car cela prend beaucoup de temps pour apprendre à communiquer (surtout avec les bacs pros). Il existe 45 sections en France. Vote favorable pour la mise en place de ce BTS en 2014 (15 pour) 4/ Questions diverses Évaluation du bac GA? Lien avec le BTS? Bilan prévu en 2014 pour le fonctionnement puis, après l examen, il y aura un suivi de l insertion et des poursuites études. Les organisations syndicales indiquent que les remontées terrain sont très négatives On s interroge sur le programme de travail : BP banque et assurance constitueront les prochains chantiers. Anne-Marie LE GALLO-PITEAU Académie de Lyon 10

11 La protection syndicale et juridique Bulletin d adhésion La lettre d'information n 40/décembre 2013 <<< à renvoyer accompagné de votre règlement à SNALC 4, rue de Trévise PARIS (ou à votre section académique) Syndicat NAtional des Lycées et Collèges Fédération Générale Autonome des Fonctionnaires (FGAF) 4, rue de Trévise Paris Mel : ASSISTANCE ET PROTECTION JURIDIQUES PÉNALES COMPRISES : agressions, diffamation, harcèlement, outrage, attaques nominatives sur le net La cotisation comprend l abonnement à la Quinzaine Universitaire, la défense pénale et les conseils juridiques gratuits de la GMF (Garantie Mutuelle des Fonctionnaires) dans le cadre de vos activités professionnelles et syndicales. Soit une économie d'environ 30 euros incluse, contrairement à ce qui se fait ailleurs, dans votre cotisation académie de Adhésion Renouvellement Madame Mademoiselle Monsieur nom usuel Née Prénom... Date de naissance Adresse CP Ville Tél. fixe Éch. Coût réel À régler après impôts* AGRÉGÉS Classe Normale Pourquoi payer plus?** Éch. À régler Coût réel après impôts* Pourquoi payer plus?** CERTIFIÉS, CPE, P-EPS, PLP Classe Normale AGRÉGÉS Hors Classe et CHAIRES SUP CERTIFIÉS, CPE, P-EPS, PLP Hors Classe 1 à à Mobile Courriel Je souhaite recevoir la Quinzaine Universitaire uniquement sous forme électronique. corps discipline Cl norm Hcl Éch. Depuis le Stagiaire TZR Enseignement privé s/c CPGE PRAG PRCE STS Sections internationales Chef de travaux Formateur IUFM CNED GRETA Établissement d exercice 2013/2014 code Nom Adresse CP Ville Cocher ici si vous acceptez de devenir (ou de continuer à être) délégué SNALC de votre établissement. En vertu des articles 27 et 34 de la loi du , j accepte en remplissant cette fiche de fournir au SNALC les informations nécessaires à l examen de ma carrière, lui demande de me communiquer en retour les informations sur ma carrière auxquelles il a accès à l occasion des CAPA, CAPN, FPM et autres groupes de travail et l autorise à les faire figurer dans ses fichiers, sous réserve des droits d accès et de rectification prévus par la loi et sauf demande contraire de ma part. La cotisation au SNALC est annuelle : elle est due dans son intégralité (Statuts article 3 Règlement intérieur art. 2.II). Je joins un règlement d un montant total de è : par prélèvement mensualisé reconductible (voir verso) par chèque(s) à l ordre du SNALC (max. 3 chèques) autres catégories : nous contacter * Coût réel après impôts : 66 % du montant de votre cotisation seront déduits de vos impôts (ou crédités si non imposable). ** Moyenne des 2 autres principaux syndicats nationaux du 2 nd degré, sans protection juridique (soit environ une économie supplémentaire de 30 incluse dans votre cotisation SNALC!). Cotisation de base (cases bleutées) : ÉTUDIANTS M1/M2 30 STAGIAIRES (90 euros de moyenne ailleurs, sans assurance!) 70 DISPONIBILITÉ, CONGÉ PARENTAL, Contractuels, Vacataires, M. A., Assistants Éducation, 60 Adjoints administratifs (Adjaenes) PROFESSEURS DES ÉCOLES, PERSONNELS ADMINISTRATIFS (sauf Adjaenes), 90 SOCIAUX et de SANTÉ RETRAITE, CLD, ATER 125 PEGC / CE EPS / Adjoints d'enseignement 180 ASSISTANCE ET PROTECTION JURIDIQUES PÉNALES DE LA GMF COMPRISES MI-TEMPS joindre obligatoirement l arrêté : 40 % Autre temps partiel. CPA, congé formation : 20 % Sous Total S/T (arrondir à l euro) : S/T = COUPLE avec : 25 % de S/T ( 25 % pour chaque membre du couple) Adht OUTRE-MER/ETR (avion/sal. maj) : Date et Signature (indispensables) : BI-ADMISSIBLE, Agrégé Hcl 2 e /3 e chevrons : + 7 Adhérent bienfaiteur (je soutiens le SNALC) + + MONTANT à RÉgLER (arrondir à l euro) : 11

12 cotisations 2013/2014 le prélèvement automatique La cotisation au SNALC est annuelle : elle est due dans son intégralité (Statuts article 3 Règlement intérieur art. 2.II) Autorisation de Prélèvement J autorise l Établissement teneur de mon compte à prélever sur ce dernier si la situation le permet, tous les prélèvements ordonnés par l organisme créancier désigné ci-dessous. En cas de litige sur un prélèvement je pourrai en faire suspendre l exécution sur simple demande à l Établissement teneur de mon compte. Je réglerai le différend directement avec l organisme créancier. N NATIONAL D ÉMETTEUR 675 nom, Prénom, adresse du titulaire du compte à débiter organisme créancier Syndicat NAtional des Lycées et Collèges CP désignation du compte À débiter Code étab t Code guichet Numéro du compte Clé RIB 4, rue de Trévise PARIS nom et adresse Postale de l établissement teneur du compte à débiter Date : Signature : date et signature obligatoires du titulaire du compte CP Prière de compléter, dater et signer cette autorisation. Ne pas oublier de joindre un relevé d identité bancaire, postal ou de caisse d épargne! Si vous choisissez d adhérer par prélèvement mensualisé reconductible : remplissez datez et signez le bulletin d adhésion au verso ainsi que l autorisation de prélèvement ci-dessus, accompagnée d un RIB, d un RIP ou d un RICE. Puis adressez le tout dès maintenant au SNALC-FGAF 4, rue de Trévise PARIS, Si votre adhésion nous parvient avant le 20 du mois, la cotisation sera prélevée le dernier jour de chaque mois, en autant de fois qu il reste de mois avant juin (compris). Ainsi, une adhésion parvenue au SNALC : le 5 septembre, sera prélevée en 10 fois (du 30 septembre au 30 juin), le 22 mars, sera prélevée en 3 fois (du 30 avril au 30 juin). Vous recevrez en fin d année scolaire votre reçu fiscal. Sauf avis contraire de votre part, la cotisation sera tacitement renouvelée en 10 mensualités de septembre à juin au tarif en vigueur. è Puissant, efficace Avec 14 commissaires paritaires nationaux et plus de 260 commissaires paritaires académiques siégeant pour tous les corps, le SNALC-FGAF est le 2 e syndicat le plus représenté chez les professeurs du second degré, chez les PRAG et les PRCE. è indépendant, humaniste Être SNALC, c est d abord être fermement convaincu que le politique et le syndical sont deux domaines distincts qui doivent le demeurer : l indépendance à l égard des partis politiques est la garantie de l objectivité des jugements que le SNALC-FGAF porte sur la politique éducative. Il est par ailleurs le seul syndicat aussi représentatif dont la confédération ne soit pas subventionnée par l État Conscient que l avenir des élèves dépend pour beaucoup de la formation qui leur est donnée, le SNALC-FGAF, syndicat humaniste, revendique un enseignement de qualité centré sur la transmission des savoirs et des savoir-faire. è Protecteur Le SNALC-FGAF défend les intérêts moraux et matériels des professeurs. Et en partenariat avec la Garantie Mutuelle des Fonctionnaires, le SNALC est LE syndicat qui assure!

13 Responsables académiques ACADéMIE PRéSIDENT SECRéTAIRE TRéSORIER AIX MARSEILLE AMIENS BESANçON BORDEAUX CAEN CLERMONT FERRAND CORSE CRéTEIL DIJON GRENOBLE LILLE LIMOGES LYON MONTPELLIER NANCY METZ NANTES NICE ORLéANS TOURS PARIS POITIERS REIMS RENNES LA RéUNION ROUEN STRASBOURG TOULOUSE VERSAILLES DéTACHES étranger OUTRE-MER M. Thierry Tirabi - (Vice-Pdt) M. Gilbert Aguilar Tél M. Martial Cloux - 26, rue J.-J. Rousseau Soissons T-Fax Mme M. Houel - 5, rue derrière Laval Gennes - Tél-Fax Mme Marie-Thérèse Alonso 43, av. Galliéni Libourne Tél M. Henri Laville - 4, av. Jeanne d'arc Caen Tél Fax M. Jean-René Lanaret 15 ter, av. Massenet Chamalières Tél M. Lucien Barbolosi Tél M. Loïc Vatin - Tél , av. Mendès France Noiseau Mme Françoise Morard 7 bis, rue de la Mare Messigny Tél Mme Isabelle Mathieu 10, rue Martin Luther King Saint Martin d'hères M. Benoît Theunis - 6, rue de la Métairie Méteren Tél-Fax M. Frédéric Bajor - Le Mazaudon Ambazac Tél M. Christophe Paterna - 61, all. de la Font Bénite Saint-Léger-sur-Roanne Tél M. Karim El Ouardi SNALC - Les Meravelles II, 16 imp. Antoni Tapies Le Soler - Mme Elisabeth Exshaw - Tél , rue du Grand Verger Nancy M. Hervé Réby - Tél rue des Ecachoirs Nantes Mme Dany Courte - Les Princes d'orange - Bat B 25, av. Lamartine Antibes M. François Tessier - Tél bis, rue George Sand Vierzon Mme Fabienne Leloup Tél M. Toufic Kayal - 15, rue de la Grenouillère Nieuil l'espoir Tél M. Benoît Girard - 1, place de la Mal Avisée Tournavaux Tél M. Sébastien Robreau - 21, rue de Provence Ploufragan Tél-Fax M. Pradel - 375, rue M al Leclerc St-Denis Tél Fax M. Thiell - 4, rue du Manoir Veules-les-Roses Tél Fax Mme Anne Spicher - Tél , rue J-Jacques Waltz Sélestat M. J-F Berthelot - 30, pl. Mage Toulouse - Tél M. Frédéric Seitz , rue de Trévise Paris M. Frantz Johann vor der Brügge M. Marc Silanus M. Patrice Leloir 12, rue de l'abbaye Marcelcave Mme Sylvie Prévot Tél M. Thierry Claus Tél Mme Anne Parléani 25, rue Châteaubriand Caen Tél Mme Isabelle Defix - Tél , imp. du 4 septembre Cournon d'auvergne Mme Sylvie Chiariglione Fossi Village Porto-Vecchio Tél Mme Marie-Hélène Burnouf 33, rue de Seine Paris Mme Line Godefroy 16, rue du Général H. Delaborde Dijon M. Alexandre Froelicher Tél M. G. Petitberghien - Rés. Franklin - appt 315 5, rue Sainte-Barbe Lille M. Olivier Jaulhac 50, av. du G al Leclerc Ussel Tél Mme Anne-Marie Le Gallo-Piteau M. Vincent Clavel rue du Puits Descarses Brignon Mme Anne Weiersmuller T-Fax , av. du XX ème Corps Nancy Mme Marie-Christine Ferrere 11, rue des Aubépines S te Luce sur Loire Mme Françoise Tomaszyk Les Eglantiers n 20, rue Amiral Emeriau Toulon Tél M. Laurent Chéron - Tél-Fax , rue Saint-Marc Orléans M. Gildas Le Roux Tél M. Alain Roche 8, av. Louis Dognon Chef-Boutonne Tél Mme Marie-Françoise Barillot 20, rue Dominique Troyes - Tél M. Gaëtan Maléjacq - 16, rte de la Haute Corniche Plouzane Tél M. Ph. Peyrat - 375, rue M al Leclerc St-Denis Tél M. Nicolas Rat - 4, square Jean Monnet Bonsecours Tél Mme Gabrielle Spicher 22, rue du Rhin Bischwiller Tél M. Jean-Christophe Deydier Tél Mme Anna Delmon , rue de Trévise Paris Mme Anna Delmon Tél , rue de Trévise Paris SNALC - M. Didier Anastay - Les Fauvettes 181, rue Dr Cauvin Marseille SNALC - M. Fleury 2, rue Vivaldi Senlis - Tél M. Gilles Chambaret 40, rue des Ecoles Lons-le-Saunier Tél M. Jean Bertrand Guillaumet - SNALC 109, rue Millière Bordeaux SNALC - M. Patrick Buhot 10, rue Jules Verne Lisieux Tél Mme Nicole Duthon - Tél bis, rte de Beauté Billom SNALC - M. André Agostini Les terrasses du Fango - Bat A Bastia Tél SNALC - Mme Damienne Vatin 93, av. Mendès France Noiseau M. Bernard Thiébaud 27, rue de Talant Dijon Tél Mme Anne Mugnier Tél Mme Rots - 10, allée des Santolines Crochte Tél SNALC - M. Saillol 6, rue Monnet Guéret Mme Sylviane Arweiler 36, Avenue du château Lyon Mme Christine Begue 30, rue du Grenache Latour Bas Elne SNALC 3, av. du XX ème Corps Nancy SNALC 4, rue de Trévise Paris SNALC - 396, av. de l Orée du Parc Fréjus SNALC - 6, rue J.-B. Clément Fleury les Aubrais Tél M. Laurent Marconcini SNALC - 4, rue de Trévise Paris Mle Elodie Le Droucpeet 6, rue Youri Gagarine Niort M. Thierry Koessler 12, place Hélène Boucher Reims M. Philippe Auriol - 19, rue Claude Monet Saint-Brieuc Tél M. Patrick Hamel - SNALC 375, rue M al Leclerc St-Denis SNALC - Mme de Bigault de Granrut 8, rue Jean Jaurès Lillebonne Tél Mme Nathalie Sutter 20, rue Kirchlach Schirrhein Mme Marie-Hélène Piquemal 5, rue Bardou - appt. A Toulouse M. Matthieu Poiré SNALC Secteur Etranger Outre-Mer 4, rue de Trévise Paris DéLéGUé auprès du RECTORAT M. Thierry Tirabi M. Gilbert Aguilar M. Philippe Trépagne - Tél , rue Edmond Cavillon Airaines Mme Michèle Houel (voir col. Présidente) Vice-Pdte Mme A.-M. Marion Mme Marie-Thérèse Alonso (voir col. Présidente) M. Henri Laville (voir col. Président) Mme Duthon (voir col. Trésorier) Mme Vautrin - Tél M. Pierre D. Ramacciotti - Tél Mme R-Marie Biancardini - Tél M. Emmanuel Protin Tél Mme Françoise Morard (voir col. Présidente) M. Bernard Thiebaud (voir col. Trésorier) (voir col. Présidente) M. Grégory Petitberghien (voir col. Secrétaire) Tél-Fax M. Oger (Vice-Pdt) - Tél , rue Krüger - Rés Athéna, app t Limoges Mme Sylviane Arweiler (voir col. Trésorière) Mme Chantal Outrebon - Tél Mme Anne Weiersmuller Tél M. Hervé Réby (voir col. Président) Mme Dany Courte (voir col. Présidente) Tél Fax M. Laurent Chéron (voir col. Secrétaire) M. Frantz Johann vor der Brügge Tél M. Toufic Kayal (voir col. Président) (voir col. Secrétaire et Trésorier) Mme Brigitte Ayala - Les Riais Bain-de-Bretagne Tél M. Jérôme Motet 375, rue M al Leclerc St-Denis Tél M. Nicolas Rat (voir col. Secrétaire) M. Jacques Bollenot - Tél M. Guy Hervé Westermann - Tél Mme Sylvie Compte-Sastre - Tél M. Florian Marty - Tél M. Frédéric Seitz (voir col. Président) M. Frantz Johann vor der Brügge (voir col. Président)

Personnels Administratifs

Personnels Administratifs SYNDICAT NATIONAL des LYCÉES et COLLÈGES Spécial www.snalc.fr Personnels Administratifs de Santé & Sociaux Août 2013 n 14 Sommaire 1 > Réforme du statut général de la Fonction publique 2 > Les mesures

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

Les épreuves écrites obligatoires de la session 2015 se dérouleront à partir du lundi 11 mai 2015 selon le calendrier joint en annexe I.

Les épreuves écrites obligatoires de la session 2015 se dérouleront à partir du lundi 11 mai 2015 selon le calendrier joint en annexe I. Aix-en-Provence, le 08 décembre 2014 Le recteur de l'académie d'aix-marseille Chancelier des Universités à Rectorat Division des examens et concours Dossier suivi par Prénom Nom Téléphone 04 42 91 72 00

Plus en détail

Diplôme d expertise comptable (DEC)

Diplôme d expertise comptable (DEC) Futurexpert.com Février 2015 Le Master Comptabilité Contrôle Audit (CCA) Une filière universitaire d excellence pour accéder aux métiers de l expertise comptable, du conseil, de l audit, de la gestion

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

SNALC - FGAF, UN SYNDICAT D EXCEPTION A VOS CÔTES

SNALC - FGAF, UN SYNDICAT D EXCEPTION A VOS CÔTES info@snalc.fr - www.snalc.fr Cher(e) collègue, - FGAF, UN SYNDICAT D EXCEPTION A VOS CÔTES LE -FGAF, syndicat représentatif à part entière avec les 5 confédérations FSU, UNSA, CFDT, FO et CGT, 2 ème syndicat

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

II Les évolutions des formations et les diplômes

II Les évolutions des formations et les diplômes II Les évolutions des formations et les diplômes II - 1 - Les évolutions Les diplômes de ce GFE relèvent pour partie des : 3 ème CPC Métallurgie ; sous-commissions concernées : automobile, matériels agricoles

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

3ème Préparatoire aux Formations Professionnelles Capacité d accueil : 24 élèves

3ème Préparatoire aux Formations Professionnelles Capacité d accueil : 24 élèves 3ème Préparatoire aux Formations Professionnelles Capacité d accueil : 24 élèves Réussir les épreuves du DNB (diplôme national du brevet) S orienter en seconde centrée en particulier sur la voie professionnelle

Plus en détail

Les personnels enseignants. de l enseignement supérieur. sous tutelle du MESR 2011-2012. note d 13.07. Enseignement supérieur & Recherche.

Les personnels enseignants. de l enseignement supérieur. sous tutelle du MESR 2011-2012. note d 13.07. Enseignement supérieur & Recherche. note d chercheurs (62 % du total), on trouve les professeurs des universités (35,5 %), les maîtres de conférences (64,4 %) et les assistants titulaires (0,1 %) (tableau 6, p. 6). 94,4 % des enseignants

Plus en détail

BREVETS PROFESSIONNELS

BREVETS PROFESSIONNELS NOTICE DE PRE-INSCRIPTION Rectorat de Lyon Division des examens et concours 94 rue Hénon BP 69571 69244 LYON CEDEX 04 BREVETS PROFESSIONNELS Mme Cécile Dubuisson : 04.72.80.61.04 M. Sabri Jemour : 04.72.80.60.76

Plus en détail

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête menée du 1 er décembre 2013 au 15 janvier 2014 par le Bureau de liaison du Les 30 écoles supérieures

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006 ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006 Entre : La Direction de Distribution Casino France, représentée par M. Gérard MASSUS, Directeur des Ressources

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Energie et environnement

Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées de français

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2013-2111 Date: 20 août 2013

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2013-2111 Date: 20 août 2013 MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Direction Générale de l'enseignement et de la Recherche Service de l enseignement technique Sous-direction des politiques de formation et

Plus en détail

Services susceptibles d être retenus pour le classement :

Services susceptibles d être retenus pour le classement : NOTICE relative à la constitution des DOSSIERS de CLASSEMENT (Décret n 51-1423 du 05/12/51 modifié) Division des Personnels Enseignants Services susceptibles d être retenus pour le classement : - tous

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SECURITE PREVENTION

Baccalauréat Professionnel SECURITE PREVENTION Baccalauréat Professionnel SECURITE PREVENTION arrêté du 9 mai 2006 JO 18 mai 2006 Ce diplôme : Une demande La création de ce diplôme émane d une demande du ministère de l intérieur et de l aménagement

Plus en détail

La mobilité géographique des enseignants du second degré public

La mobilité géographique des enseignants du second degré public note d i n f o r m a t i o n 13.18 SEPTEMBRE À la rentrée 2012, un peu moins de 3 des enseignants et assimilés du second degré public ont changé d académie. Parmi eux, les néotitulaires (ex-stagiaires

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs note d 1.1 informationdécembre Enseignement supérieur & Recherche En 29-21, 87 8 étudiants suivent une formation dans l une des 84 écoles de management reconnues et habilitées à délivrer un diplôme visé,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2013 autorisant au titre de l année 2013 l ouverture de concours externes et internes

Plus en détail

TECHNICIEN DE CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE

TECHNICIEN DE CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE NOM : Prénom : Diplôme préparé : BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN DE CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Session : 20.. / 20.. Seconde BAC PRO Première BAC PRO Terminale BAC PRO PFMP + Certification PFMP +

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

ETUDE RELATIVE AU DISPOSITIF D'ACCUEIL, D'ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DES PREMIER ET SECOND DEGRES INTRODUCTION

ETUDE RELATIVE AU DISPOSITIF D'ACCUEIL, D'ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DES PREMIER ET SECOND DEGRES INTRODUCTION ETUDE RELATIVE AU DISPOSITIF D'ACCUEIL, D'ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DES PREMIER ET SECOND DEGRES INTRODUCTION Le ministre de l éducation nationale a fixé, par circulaire

Plus en détail

Après la classe de Seconde

Après la classe de Seconde Après la classe de Seconde - La procédure - Débouchés des Bacs Mme SAUZON Marie Françoise Conseillère d Orientation Psychologue Centre d Information et d Orientation Lyon-Rive-Gauche 28, rue Julien 69003

Plus en détail

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011 note d information 12.1 MARS 38 1 nouveaux arrivants non francophones de plus de 6 ans ont été scolarisés au cours de l année scolaire 21-211 : 18 5 dans les écoles élémentaires, 16 2 dans les collèges

Plus en détail

Versailles, le. Le Recteur de l'académie de Versailles Chancelier des Universités. Affaire suivie par : Christiane LESIRE

Versailles, le. Le Recteur de l'académie de Versailles Chancelier des Universités. Affaire suivie par : Christiane LESIRE Versailles, le Le Recteur de l'académie de Versailles Chancelier des Universités COORDINATION ACADEMIQUE PAYE CAP/CL/08-39 Affaire suivie par : Christiane LESIRE 01 30 83 40 32 01 30 83 51 80 mél : paye@ac-versailles.fr

Plus en détail

Etude réalisée par Ambroise Bouteille et Associés pour le compte de l OPIIEC. Juin 2008, Synthèse OPIIEC

Etude réalisée par Ambroise Bouteille et Associés pour le compte de l OPIIEC. Juin 2008, Synthèse OPIIEC ETUDE SUR LES CERTIFICATIONS LIEES AUX METIERS DU REFERENTIEL DE LA BRANCHE DES BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES, CABINETS D INGENIEURS-CONSEILS ET SOCIETES DE CONSEIL Etude réalisée par Ambroise Bouteille

Plus en détail

Les Formations en Journalisme

Les Formations en Journalisme Les Formations en Journalisme Avril 2014 CELSA Paris Université de Paris IV 70 concours + frais Bac + 3 universitaires CUEJ Strasbourg Université de Strasbourg 91 concours + droits d inscription universitaires

Plus en détail

Formation. continue diplômante. Diplômes Bac à Bac +3/4 E-learning Formation mixte Validation des acquis de l expérience (VAE)

Formation. continue diplômante. Diplômes Bac à Bac +3/4 E-learning Formation mixte Validation des acquis de l expérience (VAE) Formation continue diplômante Diplômes Bac à Bac +3/4 E-learning Formation mixte Validation des acquis de l expérience (VAE) www.ifpass.fr www.formations-assurance.fr www.emploi-assurance.com L environnement

Plus en détail

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ACADEMIE Nom et prénom Téléphone MCTR Téléphone secrétariat FAX électronique MCTR électronique secrétariat AIX -MARSEILLE TAUDOU Pierre

Plus en détail

Bulletin d Adhésion. c : 91 m : 10 j : 72 n : 0. La complémentaire santé éthique

Bulletin d Adhésion. c : 91 m : 10 j : 72 n : 0. La complémentaire santé éthique 2014 Bulletin d Adhésion c : 91 m : 10 j : 72 n : 0 La complémentaire santé éthique www.fidelis-vita.com Osez une complémentaire santé respectueuse de la Vie. c : 91 m : 10 j : 72 n : 0 www.fidelis-vita.com

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

PRÉCONISATIONS PÉDAGOGIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DE LA CONSTRUCTION MÉCANIQUE DANS LA VOIE PROFESSIONNELLE

PRÉCONISATIONS PÉDAGOGIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DE LA CONSTRUCTION MÉCANIQUE DANS LA VOIE PROFESSIONNELLE PRÉCONISATIONS PÉDAGOGIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DE LA CONSTRUCTION MÉCANIQUE DANS LA VOIE PROFESSIONNELLE 1. La construction mécanique fait partie de l enseignement professionnel : A ce titre, le volume

Plus en détail

Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets

Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en ingénierie électrique et électronique de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques

Plus en détail

M é t e i e t r d s e d l e a l R H e ô s t t a e u l l r e a r t i i e o n N 2 5

M é t e i e t r d s e d l e a l R H e ô s t t a e u l l r e a r t i i e o n N 2 5 M é t i e r s d e l H ô t e l l e r i e e t d e l a R e s t a u r a t i o n N 2 5 Faites de votre D O S S I E R D U M O I S Les Métiers de l Hôtellerie 2 L hôtellerie et la restauration sont des secteurs

Plus en détail

1 sur 8 16/12/2010 11:29

1 sur 8 16/12/2010 11:29 1 sur 8 16/12/2010 11:29 vous êtes ici : Accueil > Bulletin Officiel > n 36 du 7 octobre 2010 > Enseignements supérieur et recherche Liste des titres et diplômes français ouvrant droit à dispenses d'épreuves

Plus en détail

Cycle Préparatoire 2015

Cycle Préparatoire 2015 ATPL Cycle Préparatoire 2015 Philosophie Sommaire Dates du concours 2 Conditions d admission 3 La sélection 3 La formation 5 S inscrire à la sélection 6 Le dossier de candidature 6 Pour en savoir plus

Plus en détail

Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille

Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille A. Schéma des formations post DUT B. Entrer dans la vie active C. Poursuites d études à l Université Les licences professionnelles Les DUT

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS Ce document n a aucune valeur réglementaire et ne se substitue pas aux textes officiels INTRODUCTION La

Plus en détail

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE Localisation Cherbourg et Nord-Cotentin Secteurs d activité Énergies (nucléaire, maritime), Énergies marines renouvelables

Plus en détail

Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille

Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille A. Schéma des formations post-dut B. Entrer dans la vie active C. Poursuites d études à l Université Les Licences professionnelles Les DUT en

Plus en détail

La mention complémentaire tuyauterie industrielle Niveau IV Une réponse à un métier en tension

La mention complémentaire tuyauterie industrielle Niveau IV Une réponse à un métier en tension 9 Décembre 2014 La mention complémentaire tuyauterie industrielle Niveau IV Une réponse à un métier en tension Objet : Proposition du SNCT pour une création de mention complémentaire tuyauterie industrielle

Plus en détail

Licence Economie-gestion

Licence Economie-gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie-gestion Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Guide pratique pour les étudiants

Guide pratique pour les étudiants Guide pratique pour les étudiants SOMMAIRE Des aides financières plus nombreuses et plus justes p. 3 La réussite des étudiants, une priorité p. 11 Des conditions de vie et d études améliorées p. 18 L insertion

Plus en détail

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires sélectives à l entrée STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) Études non sélectives à l entrée Certaines filières universitaires Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires Certaines filières

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Université IUT Lycée

Université IUT Lycée DE médecine spécialisée DE médecine spécialisée DE médecine générale > Diplôme professionnel > Qualification > meilleure insertion professionnelle Doctorat Diplôme d école IEP, Archi, Arts, Vente 3/ 6

Plus en détail

Ma Demande de VAE. Ce dossier ne constitue pas l inscription en formation initiale à SUP DE PUB. Mademoiselle Madame Monsieur. Nom ... ... Prénom ...

Ma Demande de VAE. Ce dossier ne constitue pas l inscription en formation initiale à SUP DE PUB. Mademoiselle Madame Monsieur. Nom ... ... Prénom ... Ma Demande de VAE Mademoiselle Madame Monsieur Nom Prénom Date de dépôt du dossier : Diplôme : Etablissement :......... RESPONSABLE COMMUNICATION ET PUBLICITE... SUP DE PUB GROUPE INSEEC... Ce dossier

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Points. nitions. Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Points. nitions. Le Compte Personnel de Formation (CPF) Les GUIDES de l OPCA DEFI pour le Développement de l Emploi et de la Formation dans l Industrie Points de repère nitions 4 Le Compte Personnel de Formation (CPF) Des questions? Contactez nos services DéléGATION

Plus en détail

CHAPITRE IV. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE TECHNIQUE

CHAPITRE IV. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE TECHNIQUE CHAPITRE IV. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE TECHNIQUE ORGANISATION GÉNÉRALE ÉTUDES ET PÉDAGOGIE GÉNÉRALITÉS PROMOTION EXAMENS ET DIPLÔMES ÉLÈVES (voir: Chapitre III. Enseignement secondaire) PERSONNEL (voir:

Plus en détail

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE)

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Point réglementation N 1 Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycées et collèges) Mis à jour en septembre

Plus en détail

FLASHur... La filière des études comptables. Ressources sur l emploi, la formation et les métiers

FLASHur... La filière des études comptables. Ressources sur l emploi, la formation et les métiers FLASHur... La filière des études comptables Ressources sur l emploi, la formation et les métiers La filière des études comptables 2 Données de cadrage sur les experts-comptables 3 3 3 4 5 5 6 7 7 La filière

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

RENCONTRE LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT PRESCRIRE. www.rencontreprescrire.com PRESCRIPTEURS VILLES

RENCONTRE LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT PRESCRIRE. www.rencontreprescrire.com PRESCRIPTEURS VILLES RENCONTRE PRESCRIRE LA NOUVELLE ALTERNATIVE AUX SALONS DU BÂTIMENT LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT 2014 40 1200 VILLES PRESCRIPTEURS A ROAD SHOW BY www.rencontreprescrire.com RENCONTRE PRESCRIRE Un

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS

LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS IL ACCOMPAGNE LE PARCOURS DU JEUNE DE L ENTRÉE AU COLLÈGE À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : Il assure la continuité de

Plus en détail

Référence : Circulaire nationale d'organisation émise le 8 décembre 2014 par l'académie de Nancy-Metz. Nombre de candidats inscrits : 215 candidats

Référence : Circulaire nationale d'organisation émise le 8 décembre 2014 par l'académie de Nancy-Metz. Nombre de candidats inscrits : 215 candidats Documents à l attention : Des établissements privés hors contrat et enseignements à distance Des candidats individuels Rectorat DEC 5 dec5@ac-toulouse.fr Affaire suivie par : Aurélie LACOSTE-OIX (Gestionnaire)

Plus en détail

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques Dossier candidat Candidat Nom :... Prénom :... Demande du CQP : Parcours avec actions de formation pour tous les salariés (chimie et hors chimie) dont

Plus en détail

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION RECLASSEMENT DES PERSONNELS ENSEIGNANTS STAGIAIRES, DES CONSEILLERS D'ORIENTATION PSYCHOLOGUES ET DES CONSEILLERS PRINCIPAUX

Plus en détail

Diplômes du second degré technologique et professionnel : la demande de VAE reste très concentrée

Diplômes du second degré technologique et professionnel : la demande de VAE reste très concentrée note d informationjanvier 11.04 Si le déploiement du dispositif de validation des acquis de l expérience (VAE) semble s être stabilisé, le nombre des validations totales continue toutefois de progresser

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière

Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Civilité : Madame Monsieur Nom :... Nom d usage :. Date de naissance : / / à.. ( ) Pays de naissance :.. Nationalité :... Sexe : Féminin.

Civilité : Madame Monsieur Nom :... Nom d usage :. Date de naissance : / / à.. ( ) Pays de naissance :.. Nationalité :... Sexe : Féminin. DOSSIER DE CANDIDATURE 2015/2016 EN MASTER 2 MENTION «METIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION» 2nd DEGRE cursus Enseignement et Option (ouvert aux candidats non admis au CAFEP en Anglais

Plus en détail

Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Marine au 02.47.31.65.66 ou par mail marine@ui37.

Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Marine au 02.47.31.65.66 ou par mail marine@ui37. Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Marine au 02.47.31.65.66 ou par mail marine@ui37.com JOURNAL DE L'EMPLOI Avril 2013 TABLEAU RECAPITULATIF NUMERO QUALIFICATION

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

Merci de remplir votre bulletin lisiblement en lettres capitales. Les champs marqués d'une * sont facultatifs.

Merci de remplir votre bulletin lisiblement en lettres capitales. Les champs marqués d'une * sont facultatifs. Appt., boîte à lettres, étage, couloir, escalier Entrée, TOUR, IMMEUBLE, bâtiment, résidence Code postal, LOCALITé ADHésion N +extension (bis, ter), NOM de la voie mon EST le MOBILE particulier 4X4 MOTO

Plus en détail

Diplômes et niveaux de qualification

Diplômes et niveaux de qualification onisep.fr/clermont l Juin 2012 l s et niveaux 1 s et niveaux Les niveaux permettent se positionner par rapport au marché l emploi. Ainsi, le titulaire d un titre répertorié au niveau est supposé apte à

Plus en détail

Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports. Session de formation 2015-2016

Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports. Session de formation 2015-2016 Brevet d Aptitude Professionnelle d Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports Session de formation 2015-2016 Dossier d inscription BAPAAT FORMATION BREVET D APTITUDE PROFESSIONNELLE D

Plus en détail

LES FORMATIONS EN INDUSTRIE ET TRANSPORT LOGISTIQUE DANS L AIN

LES FORMATIONS EN INDUSTRIE ET TRANSPORT LOGISTIQUE DANS L AIN BUREAU INFORMATION JEUNESSE 8 Boulevard De Brou 01000 BOURG EN BRESSE Tel 04 74 24 69 49 Mail bij@mife01.org Site Internet http://bijbourg.free.fr 2009-2010 LES FORMATIONS EN INDUSTRIE (mécanique, productique,

Plus en détail

EFFECTIFS EN FORMATION 2005/2006

EFFECTIFS EN FORMATION 2005/2006 EFFECTIFS EN FORMATION 2005/2006 Ce dossier est édité par l Observatoire de L Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 108, rue du Moulin des Landes 44985 Sainte-Luce-sur-Loire

Plus en détail

Fiche n 1 : Personnel salarié Chargé d enseignement vacataire

Fiche n 1 : Personnel salarié Chargé d enseignement vacataire Fiche n 1 : Personnel salarié Chargé d enseignement vacataire I. Condition générale: Avoir une activité salariée d au moins 900h de travail, ou 300 heures d enseignement, par an II. Condition liée à l

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

DUT GEA Quelques pistes

DUT GEA Quelques pistes Poursuites d études après un DUT GEA Quelques pistes SIOU Antenne de Troyes site de l IUT 1 er étage du bâtiment administratif Tél 03 25 42 46 39 mél : siou.iut-troyes@univ-reims.fr www.univ-reims.fr Nos

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION DIPLOME DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION (D.C.G)

DOSSIER D INSCRIPTION DIPLOME DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION (D.C.G) CENTRE DE FORMATION NOM :.. PRENOM : DOSSIER D INSCRIPTION DIPLOME DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION (D.C.G) Statut Contrat de professionnalisation Salarié (1) Demandeur d emploi Etudiant (2) Dossier à remettre

Plus en détail

Mémoires et certificats de stages

Mémoires et certificats de stages Le Recteur à Mesdames et Messieurs les Recteurs D Académie, Division des examens et concours Monsieur le Directeur du C.N.E.D Rectorat Division des examens et concours DEXACO Dossier suivi par Téléphone

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Rénovation de la filière tertiaire administratif Bac pro COMPTABILITE Bac pro SECRETARIAT Bac pro GESTION-ADMINISTRATION De la comptabilité vers la gestion

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise de l'énergie et environnement de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

Licence professionnelle Lean manufacturing

Licence professionnelle Lean manufacturing Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Lean manufacturing Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

En résumé. Le financement de l apprentissage de 2004 à 2012, pour mieux comprendre la réforme de 2014

En résumé. Le financement de l apprentissage de 2004 à 2012, pour mieux comprendre la réforme de 2014 CNEFOP En résumé Janvier 2015 n 1 Le financement de l apprentissage de 2004 à 2012, pour mieux comprendre la réforme de 2014 La progression de l accès à l apprentissage dans le supérieur permet au nombre

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Session 2015 Dossiers Annexes Barème Indicatif Épreuve E 2: Gestion administrative des relations avec le personnel ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ DOSSIER

Plus en détail

BULLETIN D ADHESION 2013

BULLETIN D ADHESION 2013 BULLETIN D ADHESION 2013 Remplir en lettres capitales PROFIL PERSONNEL INFORMATIONS PERSONNELLES Nom :... Nom de jeune fille :... Prénom :... Date de naissance :... Année d entrée au CELSA 1 :..Année de

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce en banque-assurance

Licence professionnelle Commerce en banque-assurance Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce en banque-assurance Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

ANNEXE DESCRIPTIVE (déclinaison française du «Supplément au Diplôme»)

ANNEXE DESCRIPTIVE (déclinaison française du «Supplément au Diplôme») ANNEXE DESCRIPTIVE (déclinaison française du «Supplément au Diplôme») Préambule qui ne peut être modifié La présente annexe descriptive au diplôme (supplément au diplôme) suit le modèle élaboré par la

Plus en détail

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA)

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) MAJ 05/11/14 ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) AU CIRFA AJACCIO 18 avenue Colonel Colonna d Ornano 20000 AJACCIO Tel : 04.20.00.70.86

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

ANNEXE I RÈGLEMENT D'EXAMEN

ANNEXE I RÈGLEMENT D'EXAMEN ANNEXE I RÈGLEMENT D'EXAMEN 3 RÈGLEMENT D'EXAMEN Certificat d'aptitude professionnelle Serrurier métallier Scolaires (établissements publics et privés sous contrat) Apprentis (CFA et sections d'apprentissage

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

Dossier d inscription Cycle MASTER Année universitaire 2015-2016 Pour étudiants français et étrangers MASTER SCIENCES ET TECHNOLOGIES

Dossier d inscription Cycle MASTER Année universitaire 2015-2016 Pour étudiants français et étrangers MASTER SCIENCES ET TECHNOLOGIES Nom : Prénom : UNIVERSITE DE BRETAGNE-SUD Faculté des Sciences et Sciences de l Ingénieur Campus de Tohannic Rue Yves Mainguy BP 573 56000 Vannes Cedex 02.97.01.72.37 Fax 02.97.01.72.00 Dossier d inscription

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion :

BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion : BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion : Page 1 sur 37 Sommaire 1. Récapitulatif des stages et tuteurs... 3 2. Contenu et définition des stages Contenu des stages... 4 Correspondance

Plus en détail