Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3:HIKONI=WU[UUX:?a@k@h@d@k;"

Transcription

1 COURSE À PIED TRAIL / ULTRA / RAIDS Récit Badwater Dans la Vallée de la Mort Everest L ultra à la verticale GRP Sus au Pic du Midi Tor des Géants Ils l ont fait! 24 heures Taillé pour les trailers Triathlon Triple Ironman en famille M F: 6,00 E n o 73 - OCTOBRE L HYDRATATION PAR FORTE CHALEUR

2 DOS SIER > UTMB 2010 PAR PHILIPPE BILLARD ET MIKAËL TURCHETTI PHOTOS FLASHSPORT, OLIVIER BEAUFAYS, STÉPHANE MARCHAND, FRÉDÉRIC PETTAROS La machine était bien huilée. Depuis 2003, les organisateurs du The North Face Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB) semblent en cheville avec les éléments. Certaines années, la pluie a bien sûr augmenté le nombre d abandons, mais rien encore qui puisse justifier un arrêt, et encore moins une annulation de l épreuve phare de l ultra-trail mondial. À force de défier les statistiques, il devait bien y avoir une année durant laquelle on comprendrait que la nature est de toute façon la plus forte. Que cette démonstration climatique survienne alors que l organisation semble à son apogée, alors que les trailers sont de mieux en mieux informés et aguerris, presque trop sûrs d eux, doit inciter à l humilité. Oui, il fallait arrêter l Ultra-Trail du Mont-Blanc, mais pas trop tôt, et surtout pas avant le départ. Courir en montagne dans des conditions météo difficiles, voire très difficiles, c est normal. S arrêter trop tôt serait une insulte à notre passion, et la porte ouverte à une politique ultra-sécuritaire qui chercherait à gommer une certaine forme d engagement, donc tout l attrait. Si la sécurité des coureurs est mise en cause, il faut savoir prendre rapidement la bonne décision : on continue, on temporise, on arrête, on annule. La beauté de cette édition 2010, qui deviendra mythique, c est certain, c est d avoir connu une résurrection. C était franchement culotté de la part de l organisation de redémarrer la course. Beaucoup d heureux en ont profité. D autres non. Que les seconds soient simplement heureux pour les premiers et ne soient pas déçus. Dame nature est toujours la plus forte, donc rien ne sert de s énerver contre elle. UTMB 2010 Une édition 22 ultrafondus octobre 2010

3 très spéciale

4 DOS SIER > UTMB 2010 REPORTAGE ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC 2010 Imprévisible RIEN NE S EST PASSÉ COMME D HABITUDE À L UTMB CETTE ANNÉE. LES CONDITIONS MÉTÉO, LE TERRAIN RENDU IMPRATICABLE DE MÊME QUE LES POSSIBILITÉS DE SUIVRE LES COUREURS SUR CERTAINES ZONES ET ASSURER LEUR SÉCURITÉ, ONT CONTRAINT LES ORGANISATEURS À ANNULER LA COURSE, AINSI QUE LA CCC ET LA TDS. UN SCÉNARIO ÉTRANGE S EST MIS EN PLACE, FINALEMENT ASSEZ BIEN MAÎTRISÉ PAR L ORGANISATION, MAIS TRÈS DÉROUTANT POUR LES COUREURS. AU FINAL, NOUS AVONS DROIT À UN EXERCICE DE HAUTE VOLTIGE EN TEMPS RÉEL, UN VÉRITABLE CAS D ÉCOLE POUR COMPRENDRE LA COMPLEXITÉ DES DISPOSITIFS DE SÉCURITÉ DES COURSES D ULTRA-TRAIL EN MONTAGNE.

5 1 AU DEUXIÈME DÉPART 2 XAVIER THÉVENARD, DE L UTMB, À COURMAYEUR, LA DÉCONTRACTION, ET PEUT-ÊTRE AUSSI VAINQUEUR DE LA CCC, UN SUPERSONIQUE DANS LES DESCENTES. LE SOULAGEMENT, SE LIT SUR LES VISAGES DES COUREURS. 2 EN BREF ET PODIUMS QUATRE COURSES 1 UTMB (Ultra-Trail du Mont-Blanc) : 166 km et m de dénivelé positif à boucler en 46 heures maxi. Hommes : Jez Bragg (Royaume-Uni), Mike Wolfe (Etats-Unis), Zigor Iturrieta Ruiz (Espagne). Femmes : Lizzy Hawker (Royaume-Uni), Néré Martinez Urruzola (Espagne), Agnès Hervé (France) CCC (Courmayeur-Champex-Chamonix) : 98 km et m de dénivelé positif à boucler en moins de 26 heures. Hommes : Xavier Thévenard (France), Sylvain Camus (France), Nikolaos Kalofyris (Grèce). Femmes : Maud Giraud (France), Delphine Avenier (France), Kami Semick (Etats-Unis) TDS (Sur les Traces des Ducs de Savoie) : part de Courmayeur pour arriver à Chamonix sur un tracé de 106 km, m de dénivelé positif, à boucler en moins de 31 heures. > Course annulée PTL (Petite Trotte à Léon) : 240 km, m de dénivelé positif, et la possibilité cette année de partir en équipe de 2. > Course par équipes «T DS UTMB depart commun samedi 28 10h. Parcours Courmayeur-Champex- Chamonix. Bus a partir de 6h30 centre sportif Chamonix». La nouvelle n était plus attendue. Depuis l annulation en cascade du The North Face Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB), vendredi 27 août 2010 à 21 h 10, puis de «Sur les Traces des Le sms envoyé par l organisation à 1 h 24 du matin relance la course. Ducs de Savoie» (TDS), dont le départ ne sera pas donné et enfin, de la Courmayeur-Champex-Chamonix (CCC), tout le monde est un peu abasourdi. Le SMS envoyé par l organisation à 1 h 24 du matin relance la course. L UTMB repartira de Courmayeur derrière la dépression atmosphérique. Car cette année la météo a eu raison de la bonne volonté d une organisation qui peaufine une semaine de fête de l ultra-trail depuis un an. Elle a eu raison de l envie de centaines de bénévoles, secouristes, infirmiers, traceurs, cuisiniers, une envie de participer et d offrir à quelques milliers de coureurs une tranche de vie difficilement comparable à autre chose. Retour en arrière. Jeudi 26 août 2010, 19 h. Pour le commun des mortels, la météo telle qu on peut la comprendre à la lecture du bulletin s annonce plutôt bonne, et en tout cas pas du tout catastroultrafondus octobre

6 DOS SIER > UTMB 2010 BRÈVES VESTE FINISHER ET VALEURS MORALES On le dit? Au risque de faire des mécontents? D accord. Nous, chez Ultrafondus, ça nous gonfle de voir des coureurs râler parce qu ils n ont pas eu leur veste de finisher. Et ça nous gonfle d autant plus quand la course n a pas été terminée, quand bien même elle aurait été annulée. Voir des bénévoles se faire tancer parce qu il n en reste plus, ce n est pas le genre de scène qui nous plaît. C est un phénomène assez récent dans le trail, malheureusement, sans doute, la rançon du succès, mais nous croyons dur comme fer que même populaire, le trail en particulier et l ultra en général peuvent garder l esprit des origines. REPORT DES POINTS POUR 2011? NON. Le règlement ne change pas. Les points acquis pour l édition 2010 ne sont pas reportés pour 2011, comme une rumeur le laissait supposer. Cela dit, prendre le départ de l UTMB avec 4 points acquis dans les trois années précédentes, ce n est quand même pas un effort surhumain. CALCUL DES POINTS SUR LES DIFFÉRENTES ÉPREUVES Les points qualificatifs pour les différentes épreuves de l UTMB sont calculés en fonction des distances et des dénivelés positifs. Concrètement, les coureurs de la CCC, finishers à Chamonix ou arrêtés à Vallorcine, obtiennent 3 points et les coureurs de la CCC arrêtés à Trient obtiennent 2 points. Les coureurs de la TDS ou de l UTMB, finishers à Chamonix de la reprise de l UTMB à partir de Courmayeur le samedi à 10 h, obtiennent 3 points. Il n est pas possible d attribuer des points aux coureurs de l UTMB arrêtés à Saint-Gervais ou aux Contamines car la distance et le dénivelé réalisés ne sont pas assez importants pour le permettre. REMBOURSEMENT OU PAS REMBOURSEMENT? L organisation a passé le plus clair de son temps, après la fin de l événement, à monter un dossier d assurance béton, de façon à rembourser en partie ou totalement les coureurs lésés. Il faut comprendre que l assurance fonctionne d autant mieux que l organisation n a pas appliqué le principe de précaution trop facilement. Autrement dit, il faut être capable de prouver qu il y avait une véritable raison d arrêter la course. Dossier en cours. UN ITINÉRAIRE DE REPLI SUR LE TRACÉ DE L UTMB? L Ultra-Trail du Mont-Blanc s appelait à l origine, l Ultra-Trail du Tour du Mont-Blanc. Donc, ce n est plus un UTMB si on choisit un parcours qui ne fait pas le tour du massif. Or, pour aller en Italie, il faut passer obligatoirement par le col du Bonhomme, celui de la Seigne et du Petit Saint-Bernard. TROP DE PARTICIPANTS? La préfecture accorde à l organisation le départ de 2300 coureurs pour l UTMB, pour la CCC et 1200 pour la TDS. Ce sont des limites posées par les organisateurs eux-mêmes et donc validées au niveau préfectoral. Les conditions d arrêt de la course sont indépendantes du nombre de coureurs. En clair, s il y avait eu moins de coureurs, la course aurait quand même été arrêtée. phique. La nuit de vendredi à samedi, juste après le départ de la course, s annonce un peu humide, avec des «couches de brouillard entre 1500 et 3000 m ( ), des averses fréquentes et des pluies fortes pendant quelques heures [avec une] estimation de 15 litres d eau au m², limite de la neige à 2500 m. Même temps versant italien. Éclaircies fin de nuit toute la zone.» On est encore loin des scènes apocalyptiques qui seront décrites moins de 30 heures plus tard à la Balme, véritable point de départ montagneux de la course ou encore au sommet du Col du Bonhomme, quelques kilomètres plus loin. Vendredi 26 août, 18 h 30, départ. On sent que la pluie veut tomber mais tout le monde est encore au sec. La bande originale du film «1492 : Christophe Colomb», Conquest of paradise, est devenue en quelques années un hymne à une folle aventure, à la possibilité d accéder à un rêve pour tout un tas de doux dingues. Des dizaines d heures dans la montagne, une odyssée qui nous donne l impression d aller chercher un Graal, une terre inconnue, un nouveau chemin. Au sens propre, au sens figuré, toutes les interprétations sont possibles, chacun trouve sa raison de s envoyer 166 km et m de dénivelé positif d une traite. Personne n est insensible à ce départ, même si l émotion est catalysée par les grosses ficelles d un blockbuster taillé pour Hollywood. Alors que les coureurs, les spectateurs, les anciens coureurs spectateurs, les bénévoles, les organisateurs, les partenaires, les Chamoniards, et sans doute même les piafs, alors que tout ce joli monde est au bord des larmes, le ciel s apprête lui aussi à pleurer. À grosses gouttes. À seaux d eaux. À torrents. Au PC course, on croise les données. On sait que les prévisions météo sont mauvaises, on a toujours en tête le drame du Mercantour, ou encore l exercice cadre de sécurité du 18 juin 2010, qui simulait, ça ne s invente pas, des conditions météo difficiles impliquant un arrêt de course. Mais on ne veut pas y croire, pas encore. Ici, on a une haute estime du trail, de l ultra-trail. Ici il n y a que des montagnards aguerris, des gens qui connaissent bien la montagne, qui savent à quel point elle peut être dangereuse. On sait aussi que parfois il faut s incliner devant elle. Mais où se situe la limite? La limite. Un mot qu adorent les coureurs d ultra. Une compagne avec laquelle on aime flirter, qu on aime taquiner, et qu on ne sait pas toujours bien identifier lorsqu elle est vraiment proche. Ici, au sein du PC course, la limite est objectivée par des critères météo très précis (voir encadré). Pluie continue forte avec entre 30 et 50 mm sur 12 heures : stop. Neige la veille de la course de plus de 30 cm : stop. Orage Chacun trouve sa raison de s envoyer 166 km et m de dénivelé positif d une traite. 3 LA DÉPRESSION ATMOSPHÉRIQUE EST PASSÉE, LES COUREURS PEUVENT PROFITER DU SOLEIL D ITALIE. 26 ultrafondus octobre 2010

7 3 CRITÈRES MÉTÉO LES CONDITIONS D ARRÊT D UNE COURSE DE MONTAGNE Même si vous avez déjà couru dans la montagne, et a fortiori un ultra-trail, vous n avez peut-être pas conscience des dangers qui vous guettent. Si l Ultra-Trail du Mont- Blanc est aussi convoité, c est certes parce qu il fait le tour du toit de l Europe, mais aussi pour son organisation irréprochable. Une véritable machine à fabriquer des souvenirs précieux, créée et entretenue par de vrais montagnards. Ils ne perdent jamais de vue que leurs massifs peuvent être hostiles, et notamment à cause des conditions météo. Voici donc la liste des critères objectifs pris en compte par l organisation pour trancher sur l annulation, l arrêt, ou la continuité d une de leurs courses. Au-delà des chiffres et des repères, ayez toujours à l esprit que courir en montagne, quelle que soit la période de l année, vous expose à vous retrouver dans des situations dangereuses. Ces critères doivent donc vous inciter à aborder la course de montagne avec prudence, humilité, et prévoyance. Température Chaud. S il fait plus de 30 C à 1500 m le jour de la course, pendant au moins 3 heures d affilée. Froid. Si les coureurs sont exposés pendant plus de 2 heures à une température ressentie inférieure ou égale à -7 C (la température ressentie est fonction de la température et de la vitesse du vent). Vitesse du vent Le vent est supportable jusqu à 50 km/h en moyenne avec rafales à 70 ou 80. Par contre, si les coureurs sont exposés pendant plus d une heure à un vent moyen de plus de 50km/h ou à des rafales de plus de 80km/h, l arrêt de la course est demandé. Pluie Une pluie continue faible (10 mm en 12 h) ou modérée (entre 20 et 30 mm en 12 h) ne nécessite pas d arrêt. Si elle est qualifiée de «forte» (entre 30 et 50 mm sur 12 h), on arrête la course. Les pluies intermittentes très fortes (10 mm par heure) nécessitent l arrêt de la course si elles durent plus d une heure. Il faut aussi surveiller les zones sensibles où le ruissellement crée des risques de coulées et de débordement. Neige S il a neigé la veille plus de 30 cm, la course ne part pas. S il neige pendant la course et que la couche de neige dépasse 15 à 20 cm, on la stoppe. Orage Si l orage est lointain (ça tonne au loin), s il est localisé, faible (petite averse) ou même modéré (durée d une heure, coups de foudre, possibilité de grésil, température passant de 20 C à 5 C), on peut continuer. S il est «fort», dure plus d une heure, avec des éclairs positifs (des nuages au sol), il faut arrêter. Les perturbations orageuses qualifiées «d organisées importantes» se caractérisent par des rafales de vent, de la pluie, des orages, un refroidissement important, de la neige, du grésil, du brouillard à m et l installation d une température basse. Leur durée est de 4 à 6 heures, les précipitations se situent entre 30 et 50 mm. Il faut arrêter. Noter qu on peut avoir le passage de plusieurs vagues orageuses. ultrafondus octobre

8 DOS SIER > UTMB fort, violent, de plus d une heure, avec éclairs positifs (du nuage au sol) : stop. Coureurs exposés pendant plus de 2 heures à une température ressentie inférieure ou égale à -7 C : stop. Et cætera. «Stop», cela veut tout simplement dire qu on arrête la course. «Aucun des critères météo n a jamais été atteint, assure Catherine Poletti, directrice de course. Nous étions toujours à la limite ( ). Il faut savoir que les prévisions données par le météorologue (Yan Giezendanner, ndlr, voir encadré) sont garanties à 80 % et elles ne donnent pas d information sur l état des sols.» Ces informations-là, le PC course va les chercher sur le terrain auprès des bénévoles et secouristes en poste. À 19 h, une demiheure après le départ de la course, le bulletin météo est très mauvais. Le météorologue explique en réunion que ce n est pas bon du tout et que les améliorations n arriveraient que le lendemain, seulement en début d après-midi. Là, une première décision se forme dans l esprit de l organisation : on ne peut laisser les coureurs s engager au-delà des Contamines en plein secteur «Montagne» sans croiser toutes les données 28 ultrafondus octobre 2010 terrain, qualité des transmissions et ca- «Aucun des critères météo pacité à porter n a jamais été atteint». secours Suivie ra[catherine POLETTI] pidement d une deuxième : on ne peut pas temporiser la course ni la retarder, le temps de latence est trop long. Dans les heures qui suivent, alors que les coureurs ne se doutent de rien, ça cogne fort entre la Balme et le Col du Bonhomme : après les Contamines, à environ 30 km du départ, on commence à monter, à monter, à s isoler dans la montagne. Une voie romaine vous fait décoller vers la Balme, qui marque la lourde ascension vers le col du Bonhomme, à plus de m d altitude. Les mauvaises nouvelles tombent comme la pluie, et s accumulent entre elles pour rendre peu à peu impossible la poursuite de la course. Jean-Guy Delachat, président du Secours en montagne de Saint-Gervais Val Montjoie se trouvait à la Balme dès 18 h pour les préparatifs, ainsi qu à la croix du Bon-

9 4 LA PREMIÈRE 5 YAN GIEZENDANNER ASCENSION, JUSQU À BERTONE, N EST QU UNE FORMALITÉ POUR DES COUREURS QUI AURAIENT DÛ ARRIVER EST DAVANTAGE QU UN PRÉVISIONNISTE MÉTÉO, IL AIDE À COMPRENDRE LE MAUVAIS TEMPS. LÀ APRÈS PLUS DE 80 KM. 5 YAN GIEZENDANNER, MÉTÉOROLOGUE PRÉVISIONNISTE DE L UTMB POUR LA TROISIÈME FOIS «MA MISSION SE RÉSUME EN UN MOT : SÉCURITÉ» PROPOS RECUEILLIS PAR MIKAËL TURCHETTI Son rôle est essentiel dans les processus de décision au PC course, surtout en cas de mauvais temps. Le prévisionniste météo, Yan Giezendanner est un cador dans son domaine. C est aussi grâce à ses prévisions que l idée d un second départ de l UTMB a pu être anticipée. Quelle est votre expérience dans le suivi d épreuves de fond en montagne telles que l Ultra-Trail du Mont-Blanc? J ai été trois fois sur l UTMB et j ai suivi d autres événements comme les courses de ski, les coupes du monde de ski, en alpin et fond ou d autres événements en extérieur comme les concerts ou manifestations. Il existe une grande variété dans l aspect prévision. Gérer le routage d un seul individu ou d une expédition en haute-montagne et assurer le suivi météorologique d une épreuve de ce genre semblent des activités assez différentes. Quelles sont les spécificités liées au suivi de l UTMB? Mes prévisions s adaptent aux «clients». Pour un même sommet, je ne donne pas la même prévision en fonction de l expérience du ou des alpinistes, du groupe, de l environnement psychologique. Au sujet de l UTMB, mes prévisions collent à l épreuve, spécialement en raison du terrain et du nombre de trailers. Quels sont vos outils et quelle est la fréquence de réactualisation de vos prévisions durant une telle épreuve? Ma méthode résulte d une grande expérience, plus de 30 ans à Chamonix. Le travail laborieux, l observation, la réflexion ont façonné ma pensée. Les outils informatiques en provenance du calculateur de Météo-France m abreuvent d informations, de cartes météo. Ces produits débarquent dans mon ordinateur toutes les 6 heures, les images satellitaires toutes les 15 minutes, les données radar toutes les 5 minutes, des observations de terrain tous les 6 minutes. Donc, beaucoup d informations à gérer. L expérience compte sur une grande part mais l analyse des données en temps réel prime sur la réalité du temps actuel et tu temps à venir. Un des points essentiels de votre activité semble être la façon de communiquer les informations aux personnes avec lesquelles vous travaillez qui ne sont a priori pas des spécialistes. Au-delà des aspects techniques qu il vous faut traduire, quelle est votre approche en termes de communication? Certainement : une bonne prévision ne vaut pas grand-chose si le communiqué n est pas explicite. Le «client» ne doit pas interpréter ma prévision, il doit comprendre immédiatement le contenu. Néanmoins, je sais évaluer les nuances en situation incertaine. Je ne veux pas être qu un distributeur de bulletins de prévision. L intérêt est de faire comprendre à mon «client» ce qu il doit prendre comme décision. Cela sous-entend, une très bonne connaissance de l activité, des enjeux. Mais je reste inflexible, incorruptible. Pour moi, la mission se résume en un seul mot : sécurité. Je ne cache pas la satisfaction d être un maillon important de la décision ; je fais partie des mecs qui assument. Pensez-vous que quelque chose ait changé dans l approche de la sécurité depuis le drame survenu durant le Raid du Mercantour? Oui, la mise en place d une législation sécuritaire. ultrafondus octobre

10 DOS SIER > UTMB 2010 homme. Il raconte : «Les conditions météo étaient très mauvaises. Il y a eu en premier des gros coups de vent auxquels a succédé une très forte averse vers 19 h 30. Les chemins sont devenus de véritables ruisseaux. Des randonneurs ( ) nous ont avisé que des blocs de roches étaient descendus dans les chemins ( ) Trois membres du secours se sont rendus sur les lieux [pour constater qu ]un énorme bloc évalué à 1000 kg obstruait la route.» Ce qu il faut comprendre de cette information : impossible d envoyer un 4x4 secourir un coureur en difficulté, puisque la route est obstruée. Pour corser le tout, le vent souffle à plus de 80 km/h au col, la tente The North Face, une vraie tente d expédition censée résister aux plus fortes intempéries, est fortement endommagée. Les communications ne fonctionnent plus entre la Balme et le Col du Bonhomme. Jean-Guy Delachat conclut : «On ne peut que féliciter l organisation d avoir [annulé la course] ( ) Il aurait été très dangereux de laisser des coureurs, qui ne sont pas équipés pour des conditions hivernales, s engager dans ce secteur.» Côté coureurs, justement, et même si la pluie a fait son apparition, tout va à peu près bien. Selon les témoignages recueillis, personne ne se demande s il va continuer ou arrêter. On est gonflé à bloc, remontés comme des coucous suisses pour faire deux tours du Mont-Blanc, même en nageant! «Il aurait été très dangereux de laisser des coureurs, qui ne sont pas équipés pour des conditions hivernales, s engager dans ce secteur.» [JEAN-GUY DELACHAT] Vincent Delebarre (lire son interview en fin de dossier), vainqueur de l UTMB en 2004 (2 e édition), deuxième en 2005, troisième en 2006, fait aussi partie de l organisation. Guide de haute-montagne, il connaît parfaitement le massif du Mont-Blanc. Avant la course, il avait prévu l équipement adéquat pour affronter la vraie montagne à partir des Contamines. «Je pensais bien que ça allait être épique, mais j avoue qu à ce moment-là je n ai pensé qu à moi-même et que si certains allaient souffrir des éléments déchaînés, c était leur problème : j étais rentré en état de compétiteur.» Peu après le départ, la grosse pluie arrive et n émeut personne en tête de course. «Il fait assez chaud, en fait, pense Vincent Delebarre à ce moment-là, mais je sais que ce ne sera plus du tout le cas 1500 m plus haut dans quelques heures.» Encore dans sa course, comme tout le monde, notre observateur privilégié, en compagnie de Nicolas Mermoud, remonte plusieurs coureurs, dont l Américain Scott Jurek. «J arrive bientôt aux Contamines en compagnie de Nicolas. Sur la route une personne nous interpelle stoïquement : Course arrêtée. Je continue en regardant Nicolas qui me regarde comme s il avait entendu un truc incongru. ( ) Au ravitaillement, un bras m empêche de repartir. Je suis 5 e et le premier à être arrêté.» Les quatre premiers le seront un peu plus loin, les 2500 autres le seront un peu avant. Pour Vincent, c est une «situation de course», il reste très concen- 5 JEZ BRAGG, VAINQUEUR DE L UTMB 2010 «J AI ÉTÉ PROMENÉ DANS DES MONTAGNES RUSSES ÉMOTIONNELLES» PROPOS RECUEILLIS PAR MIKAËL TURCHETTI L expérience de l édition 2010 de l UTMB a été tout simplement incroyable pour moi. J ai été promené dans des montagnes russes émotionnelles, de l annulation de la course le vendredi, jusqu au dilemme de la décision de prendre part à la course revue et corrigée, puis y aller pour gagner. Je savais en allant à cette course que j étais affuté et fort. Je me suis énormément entraîné les mois précédents, ce qui m a mis dans un bon état de forme. Au départ de la course, j ai suivi ma stratégie habituelle de démarrer prudemment, puis de remonter régulièrement. C est une approche qui a très bien fonctionné pour moi sur de nombreuses autres courses. Si je veux rester honnête, ce n était pas vraiment une décision consciente de faire la même chose une fois de plus. Il fallait juste que je coure de la façon qui me semblait juste. Pour moi, les courses du week-end ont montré le véritable esprit de l UTMB. La reprise de course a été un grand succès qui a été rendu possible grâce aux organisateurs, aux coureurs et aux spectateurs. Pour moi, cela a été un véritable honneur de remporter une course aussi prestigieuse, malgré les circonstances. Les applaudissements de la foule lorsque je suis arrivé à Chamonix ont été incroyables. 30 ultrafondus octobre 2010

11 5 CORINNE PEIRANO, COMME PLUS D UN MILLIER DE COUREURS, A DÉCIDÉ DE REPARTIR, ET A BIEN REÇU TOUTES LES INFOS EN TEMPS VOULU. tré, dans la compétition. Il agit comme si elle allait repartir, «que ce soit dans 30 minutes ou beaucoup plus». Il est 21 h 10. Kilian Jornet, alors en tête de course, est arrêté à Notre Dame de la Gorge, 4 km après les Contamines, juste avant de prendre le chemin de la haute montagne. Déçu par cet arrêt qu il considèrera à chaud comme intempestif, il publiera le lendemain un brulot sur son blog, sur le thème «nous sommes des montagnards, n aseptisez pas le trail». Certains cadors bien aguerris à ces conditions difficiles auraient pu effectivement passer, peut-être pas le gros du peloton. Naissance d une polémique à deux faces : ceux qui voulaient continuer, et ceux qui pensent qu il ne fallait pas donner le départ. Leurs petites sœurs naîtront un peu plus tard, au fil des heures : bataille rangée devant les vestes finisher, énervement de coureurs face à des bénévoles qui subissent, informations incomplètes, SMS non arrivés. S il y avait des critères pour stopper la bêtise humaine, comme il y a des critères pour la météo, ils auraient tous allègrement été dépassés. On mettra cela sur le compte de la passion, de la déception, de mois d entraînement, et parfois même de nombreux sacrifices. Vous comprenez pourquoi on n arrête pas de vous dire de prendre un maximum de plaisir à l entraînement? L entraînement n est pas un chemin de croix. La compétition,

12 DOS SIER > UTMB 2010 aussi mythique soit-elle, n est pas une fin en soi. Dans les heures qui suivent l arrêt de la course, tout se précipite, personne ne sait vraiment ce qu il se passe. En salle de presse, l information tombe au compte goutte. Les reporters d Ultrafondus à Courmayeur et à Saint-Gervais décrivent une ambiance étrange. À certains, il a fallu répéter plusieurs fois que la course était arrêtée. On voit des Japonais pleurer. Sébastien Chaigneau, deuxième l an dernier, tente de réconforter son ami Tsuyoshi Kaburaki (voir son interview dans ce dossier), troisième en Le Japonais est inconsolable. Le rapatriement est rapidement mis en place. Moins de trois heures après l annonce de l arrêt, tout le monde est rentré à Chamonix. Pendant ce temps, aux Chapieux, km 50, ambiance. Ici, on ne verra aucun coureur cette année. Ici, tous les ans, c est la fête, la fête à tout casser, avec de la musique, des feux de joie, des bénévoles adorables. Ici, le coureur est content d avoir exécuté l une des descentes les plus casse-gueule du parcours, heureux de se diriger vers le col de La Seigne, baigné d étoiles et de lampes frontales Rien de tout ça cette année. Les conserves de haricots blancs sont empilées proprement, une palette de packs de soupe ne servira pas plus. On discute, on prend les choses du bon côté, on informe les accompagnateurs venus attendre leurs coureurs. Les amis de Scott Jurek, multiple vainqueur de la Western States, de la Badwater, et du Spartathlon, vicechampion du monde de 24 heures, et toujours malheureux sur l UTMB, sont là. Ils ne verront cette année que des bénévoles un peu abasourdis mais prêts à passer une nuit entre amis, à discuter de tout et de rien. La plupart des coureurs vont se coucher, d autres vont finir la soirée entre potes et boire des bières. Pour eux, c est fini. D autres décident d attendre une improbable reprise ou ont la bonne idée de ne pas éteindre leur téléphone portable, qui va sauver leur week-end Tout coureur d ultra-trail devrait un jour faire un stage d observation dans un PC course.

13 5 MIKE WOLFE, MALGRÉ SON ESCAPADE NOCTURNE, A UNE FRITE PAS CROYABLE! Tout coureur d ultra-trail devrait un jour faire un stage d observation dans un PC course. Ne rêvez pas, ça risque de ne pas être possible. Ici, on a besoin de réfléchir, et vite si possible. En quelques heures, il faut prendre des décisions sans forcément saisir toutes les implications possibles, parfois parce qu il s agit de la procédure telle qu elle a été répétée, et parfois parce que l instinct, ou le bon sens, commande d agir comme ça, et pas autrement. Alors que l évacuation est en cours, la TDS est en cours d annulation et l organisation surveille de près la CCC. Pour la première des deux, la température ressentie sur le parcours est dans les critères d arrêt (il a neigé à m). Il est par ailleurs impossible de décaler la course, les conditions ne s amélioreront qu en début d après-midi, et un départ aussi tardif obligerait à passer des zones dangereuses de nuit (Passeur de Pralognan Mont-Joly). Pour la CCC, l annulation est confirmée à 2 h du matin. Malgré tout, 444 coureurs ont réussi à passer entre les gouttes. Sur pointés au départ. Environ 22 % d arrivants dont le dernier en 22 h 17 mn, 78 % d abandons ou d arrêtés. Compte tenu de la configuration météo favorable en Italie à partir du lendemain, l idée d un deuxième départ de Courmayeur, Italie, est déjà dans les têtes des membres de l organisation. Un long bras de fer est entamé avec la préfecture, qui demande des garanties. «Nous les avons réveillés vers 1 h du matin pour leur demander l autorisation de faire repartir les coureurs de Courmayeur, explique Catherine Poletti. Il fallait rester dans les mêmes conditions d organisation que l UTMB, dans les mêmes barrières horaires, dans les mêmes conditions techniques de secours.» Il ne fallait pas organiser une autre course, mais bel et bien poursuivre l UTMB. Tous les éléments sont réunis, la préfecture donne son feu vert, et le SMS de 1 h 24 est envoyé, annonçant la reprise de l UTMB. Certains ne recevront pas ce SMS, soit parce qu ils avaient éteint leur téléphone, soit tout simplement parce que la technologie n est pas infaillible. Il a pourtant été envoyé à tous les coureurs de l UTMB et de la TDS. Ce moment sonne pour certains comme une résurrection. D autres ne repartent pas, avec sans TSUYOSHI KABURAKI, JAPON, TROISIÈME À L UTMB 2009 «JE SERAI À L UTMB 2011 POUR MONTRER CE QUE JE VAUX» PROPOS RECUEILLIS PAR MIKAËL TURCHETTI Comment as-tu compris ce qu il se passait au moment de l arrêt de la course, vu que tu ne parles pas Français? J ai été informé de la situation par le staff japonais. Au départ, je pensais que la course allait redémarrer rapidement. Je me suis préparé en recommençant à grignoter et en buvant. Après un moment, on m a confirmé que la course était complètement arrêtée. Cette décision m a estomaqué. On t a vu très triste, réconforté par Sébastien Chaigneau. Quel était ton sentiment à ce moment-là? Sébastien m a consolé et m a dit de ne pas être si triste, que de cette façon nous serions encore les 2 e et 3 e de l UTMBjusqu en Cela a soulagé en partie ma tristesse et m a redonné un peu de gaieté. Je pense que Sébastien et moi nous ressemblons beaucoup. Nous sommes devenus parmi les meilleurs athlètes de trail à près de 40 ans, nos stratégies de courses sont très similaires, et notre façon de vivre le trail est la même. Voilà pourquoi je le considère comme mon meilleur ami. Mais en regardant en arrière, je vois que j ai vécu de dures journées d entraînement pendant un an. En 2009, j ai réussi à me hisser à la troisième place et j ai fait de mon mieux. Cependant, j ai fait une erreur de parcours et perdu environ 40 mn. J ai terminé entre la joie et le regret d un résultat qui aurait pu être meilleur. Je suis venu avec la quasi certitude de pouvoir obtenir une meilleure place qu en Je me suis vraiment concentré sur l UTMB cette année, j ai annulé ma présence à la Western States quelques jours avant la course, alors que j avais déjà réservé l avion. En juillet, je suis allé à Chamonix et j ai couru quasiment tout le parcours de l UTMB avec d excellents temps. J étais prêt. Certains de tes compagnons du team The North Face ont décidé de repartir. Pourquoi pas toi? Après l annulation, nous sommes retournés au chalet tous ensemble. Ensuite, nous avons discuté jusqu à 3 h du matin en mangeant des boulettes de riz, celles que nous avions préparées pour la course. Vers 7 h, un membre de notre staff a frappé à la porte de la chambre pour m avertir de la reprise de la course. Je n ai pas pu basculer sur un autre objectif que celui de boucler un tour de 166 km. Quel est ton sentiment dominant, deux semaines après la course? Quelques jours plus tard, j ai imaginé quel aurait été le résultat d un UTMB qui se serait déroulé normalement. Je n ai pas bien dormi ces nuits-là. Cependant, j ai fait mon deuil. J ai réalisé une ascension du Mont-Blanc les 1 er et 2 septembre. Cela m a pris 23 heures du pied, sans utiliser de moyen mécanique. Est-ce que nous te verrons à la 9 e édition de l UTMB, en 2011? (oui oui! dis oui!) Absolument. J y serai. Je ne peux pas laisser de côté cette course sans avoir montré toutes mes capacités. J espère que tous les top athlètes feront eux aussi de cette course un objectif. ultrafondus octobre

14 DOS SIER > UTMB 2010 doute autant de raisons qu il y a de coureurs. Les affaires d untel sont trempées, il n en a pas de rechange, il a abdiqué. Quelques autres voulaient participer à un UTMB plein et entier, un grand tour, un vrai. Ceux-là ne veulent pas de ce qu on leur propose, ils reviendront l an prochain. On croise aussi des révoltés, dont certains ont parcouru des milliers de kilomètres. Ils s estiment mal informés, mal aiguillés, ils n ont pas reçu de SMS, ils vivent un cauchemar, ils sont furieux. Du mécontentement absolu à la joie de pouvoir finalement repartir, toutes les palettes d émotions semblent cohabiter. Antoine Guillon, l un des prétendants au top 5, apprend la nouvelle de la reprise avec soulagement : «Les idées sont encore confuses. Trente kilomètres courus, des heures à piétiner, très peu de sommeil en perspective, et prendre le départ d une course qui sera rapide Je pense qu avec cette fatigue les sensations de fin de course devraient être assez proches de celles ressenties sur l UTMB. Et puis ce sera une belle fête, attendue par des centaines de bénévoles, et par ma famille.» Les coureurs se passent le mot. Vincent Delebarre, officieusement élu porte-parole des coureurs de l élite, pour œuvrer dans le sens d une reprise de la course, tente de remobiliser le maximum de ses connaissances. Après l annulation de la CCC et l acheminement des coureurs depuis Vallorcine jusqu à Chamonix, le «crédit de transport» est entamé en raison de la très stricte limitation du temps de conduite des chauffeurs de bus. Il n est plus possible d acheminer coureurs au départ de Courmayeur, mais seulement Un deuxième SMS est envoyé dans la nuit pour annoncer cette limitation. De fait, selon Michel Poletti, co-directeur général de la course, «950 coureurs se sont présentés au départ de Chamonix, nous n avons donc refusé personne». Et après les fortes tensions, la haute densité émotionnelle des événements, l implacabilité de madame nature, tout semble vouloir rentrer dans l ordre. La suite, de l aveu «950 coureurs se sont présentés au départ de Chamonix, nous n avons donc refusé personne». [MICHEL POLETTI] MIKE WOLFE, ETATS-UNIS, 2 e À L UTMB 2010 «APRÈS L ANNULATION, J AI ÉTÉ MARCHER TROIS HEURES ET DEMIE DANS LA MONTAGNE» PROPOS RECUEILLIS PAR MIKAËL TURCHETTI Tu étais relativement inconnu sur la ligne de départ, est-ce que cela confère un avantage? Oui, cela donne l avantage de rester relaxé, puisqu aucun média ne m a sollicité avant la course. Peux-tu résumer brièvement ta course? Je me sentais vraiment bien vendredi soir au départ, et aussi pendant les trente premiers kilomètres jusqu aux Contamines. J étais prêt à concourir et à défier les leaders. Samedi matin, je ne me sentais vraiment pas bien : manque de sommeil, pas une bonne nuit, petit déjeuner expédié sans café! Mes jambes n étaient vraiment pas bonnes. Malgré tout, j ai bien terminé et je me suis accroché, sans me sentir vraiment bien de toute la journée. Tout le monde a eu les mêmes conditions. Cette course a été un défi différent de ce à quoi nous étions préparés. Mentalement, c était une vraie épreuve de repartir et de se trouver à nouveau prêt pour la course. Comment as-tu été prévenu de l arrêt de la course? Je n ai pas été au courant jusqu à ce que des bénévoles nous arrêtent environ 3 km après les Contamines, Kilian Jornet, Geoff Roes, moi, et un ou deux autres. Kilian a traduit pour Geoff et moi. Quel a été ton sentiment à ce moment-là? Complètement incrédule et éberlué! C était très difficile à comprendre et aussi très difficile de savoir quoi penser. Comment as-tu géré cette annulation? J ai été très troublé. Je ne suis pas arrivé à manger, ni à dormir. J ai été marcher pendant trois heures et demie au Brévent à 1 h du matin sous la pluie! Quelles sont les principales différences entre les courses américaines et l UTMB? Tout est différent. La nourriture aux ravitaillements n est pas la même. Aux Etats-Unis, il n y a généralement pas de spectateurs sur le parcours. Tu es un veinard si tu as quelques proches qui t encouragent à un ravitaillement et veinard aussi lorsque tu as quelques applaudissements sur la ligne d arrivée. À l UTMB, les athlètes sont célébrés! Aux États-Unis, tout le monde s en fiche, c est regrettable. Pourtant, une course comme la Hardrock 100 possède le même profil que l UTMB, un dénivelé largement supérieur, et est sans doute plus difficile Seras-tu à l UTMB l année prochaine? Oui!! 34 ultrafondus octobre 2010

15

16 DOS SIER > UTMB 2010 même de proches de l organisation, sera «du velours». Il est 10 h du matin, nous sommes à Courmayeur et quelques centaines de coureurs sont au rendez-vous derrière la deuxième ligne de départ de l UTMB. Le soleil fait quelques apparitions remarquées, l ambiance est détendue, on attend un dernier car dans lequel se trouve Jez Bragg, Anglais de son état et futur vainqueur (voir l interview dans ce dossier). Il s est décidé au dernier moment, il part léger et sans pression, comme la plupart des autres coureurs. Ils ne le savent pas encore, mais ils reprennent le départ d une édition qui va marquer les esprits, peut-être même plus que l édition numéro un, en 2003, avec ses 10 % de finishers, ses conditions climatiques déjà dantesques, mais finalement loin d être comparables à celles de cette année. La suite de l UTMB se révèle le négatif exact de la veille. Les images de liesse habituelles se succèdent, reléguant les péripéties de la veille au rang de mauvais rêve. Les conditions sont au beau fixe, la tension de la course est quasiment absente des visages, et les bénévoles, replacés impeccablement n ont aucune catastrophe à gérer. Les coureurs aussi semblent s être passé le mot, du premier au dernier. Pas de retard, pas de perdu dans la montagne, et une possible polémique évitée, puisque ce sont des coureurs de l UTMB qui raflent les places d honneur, et non pas ceux qui, inscrits sur la TDS, se sont présentés frais au départ. À l arrivée des coureurs, le plus blasé des UTMBistes récidiviste ne peut qu être admiratif, et peut-être même doublement, de ces coureuses et coureurs qui ont su se remotiver pour un second départ. Les images de liesse habituelles se succèdent, reléguant les péripéties de la veille au rang de mauvais rêve. Si l UTMB n a pas fait 166 km comme prévu, il a certainement gagné cette année ses galons de course imprévisible. VINCENT DELEBARRE, VAINQUEUR DE L UTMB 2004, 15 e EN 2010, MEMBRE DES TRAILERS DU MONT-BLANC «ÊTRE TRAILER, C EST SAVOIR APPRÉHENDER LE MILIEU» PROPOS RECUEILLIS PAR PHILIPPE BILLARD En tant que coureur, membre des Trailers du Mont-Blanc, l association organisatrice, Vincent Delebarre a été à l épicentre des événements du week-end de l UTMB. D abord dans le peloton, plutôt devant bien sûr, puis au PC course, il a très vite oeuvré pour une reprise de la course, la solution «la moins pire». Comment te sens-tu au départ de la reprise de course? Je me sens bien mais pas dans l événement UTMB. Pour moi il s agit vraiment d une autre course avec au départ ceux qui ont voulu ou ceux qui ont pu. Le choix de beaucoup de ne pas participer est très respectable et compréhensible car dans cette situation très inhabituelle, la remotivation est propre à chacun. La mienne était de continuer la fête. Mais c est vrai que le fighting spirit, qui est donc resté anglais ce jour, n y était pas. L ambiance était bonne. Rétrospectivement, à la lumière de ce que je connais à ce jour et à la lecture des nombreux mails de désillusion reçus, je pense qu en fait je n aurais pas pris le départ. Sur l instant présent j avoue que j avais occulté tous les faits de la nuit précédente. Ta course en résumé? En dents de scie, mais avec une arrivée délectable. À la fin, je profite de chaque instant, de chaque mètre. Participer à la fête. Je me rappelle ma motivation du départ. Je slalome de chaque côté du couloir de spectateurs, embrasse mes amis et franchis la ligne, vraiment heureux. Quelles leçons tires-tu des événements qui ont marqué ce week-end? Il est important d avoir différents avis sur cette annulation car si elle a été prise par les responsables et acceptée par la plupart, le risque existait-il ou pas? Dire que non me paraît d une inconscience profonde. En effet je pense qu en s appuyant sur les faits météo et dans ce contexte de course où on constate et des coureurs novices et des coureurs qui optimisent trop leur matériel, il y avait une possibilité d accidents. L organisation sait bien que le fait du nombre et aussi le risque pris par certains, tête de course et peloton, parce que c est une compétition, aurait mis en situation très délicate une forte proportion de coureurs. L annulation n a pas été une décision par simple principe de précaution mais a fait suite à une évaluation d un risque réel. Il était bien sûr possible de franchir les chemins dans ces conditions météo mais pas dans ce contexte. Il aurait fallu des tenues adaptées, des coureurs qui restent groupés ou alors des coureurs autonomes. Une utopie? Personnellement j étais arrivé aux Contamines et m apprêtais à revêtir ou prendre dans le sac (un 10 litres que j'avais passé au contrôle la veille au lieu d'un 5 l en conditions normales) collant, sous vêtement long, gilet sans manche, gore tex (300 g) et sur-gants en Gore-Tex! Est-ce que le trailer doit faire évoluer son état d esprit? Je pense que l UTMB et la mouvance du trail en général a aussi un rôle de pédagogie : être trailer pour moi c est beaucoup plus que savoir courir ou marcher vite en terrain naturel et longtemps, c est surtout savoir appréhender le milieu. Il fallait alors savoir interpréter la météo, s imaginer les conditions rencontrées. En attendant, une solution à l avenir pourra être de décider et de contrôler le jour J un matériel vestimentaire «spécial» obligatoire, précis et conséquent, lequel serait décrit dans le règlement. Mais ceci n est qu une idée et n empêcherait pas une annulation en cas de temps très orageux, ce qui n était pas le cas cette nuit du 27 au 28 août dernier. 36 ultrafondus octobre 2010

17

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Compte-rendu du marathon des Causses 2013 (Laurence Gaudin & Sébastien Renoton).

Compte-rendu du marathon des Causses 2013 (Laurence Gaudin & Sébastien Renoton). Compte-rendu du marathon des Causses 2013 (Laurence Gaudin & Sébastien Renoton). Nous sommes partis de Tours le vendredi 25 Octobre vers 10h30 avec la team ST «bonbons roses», nous sommes 14 au départ

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC Fiche d instructions Fermeture de course La fermeture de course est une lourde charge, merci à ceux qui en prennent la responsabilité. Vous n êtes pas chargé du débalisage mais

Plus en détail

Tour du Mont Blanc. Préparation sur 4 jours STAGE TRAIL CE QUE NOUS AVONS AIME

Tour du Mont Blanc. Préparation sur 4 jours STAGE TRAIL CE QUE NOUS AVONS AIME STAGE TRAIL Tour du Mont Blanc Préparation sur 4 jours CE QUE NOUS AVONS AIME Encadré par un professionnel, spécialiste du trail. En 4 jours, reconnaissance du parcours réel. Hébergements en pension complète

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Accident de parapente Bi à FISS (avec Maud)

Accident de parapente Bi à FISS (avec Maud) Accident de parapente Bi à FISS (avec Maud) Récit : Bertrand fontaine : bertrand@lesfontaines.be Introduction : Ceci n a pas du tout le but de trouver des excuses ou de me déculpabiliser des erreurs que

Plus en détail

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC Fiche d instruction Pointage et contrôle Cette fiche d instruction précise les procédures à suivre pour le contrôle des coureurs et la gestion des abandons. Merci de consulter

Plus en détail

SOMMET MONDIAL DU TRAIL-RUNNING Ou comment vivre une fabuleuse aventure, à travers 5 épreuves d ultra-endurance autour du Mont-Blanc!

SOMMET MONDIAL DU TRAIL-RUNNING Ou comment vivre une fabuleuse aventure, à travers 5 épreuves d ultra-endurance autour du Mont-Blanc! SOMMET MONDIAL DU TRAIL-RUNNING Ou comment vivre une fabuleuse aventure, à travers 5 épreuves d ultra-endurance autour du Mont-Blanc! UTMB [ULTRA- TRAIL DU MONT- BLANC ] : 3 pays 170 km et 10 000 m D+

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Faire face aux émotions... du diabète de type 1

Faire face aux émotions... du diabète de type 1 Faire face aux émotions... du diabète de type 1 L apprendre Tous ceux qui apprennent qu ils ont du diabète peuvent se sentir choqués, bouleversés, tristes, en colère, inquiets entre autres sentiments.

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou Un ou 1 le, un, mon, ton, son, ce chien méchant aboie la, une, ma, ta, sa, cette chienne méchante aboie plusieurs 2 les, des, mes, tes, ses, ces chiens méchants aboient quelques, beaucoup de chiennes méchantes

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Réunion : la Diagonale des Fous

Réunion : la Diagonale des Fous J ai besoin de courir. Depuis toujours. Mes parents disent que j ai su trotter avant de marcher. J ai maintenant 32 ans et je viens de réaliser un vieux rêve : terminer la Diagonale des Fous, une course

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Lauriane T., Belge, étudie à l Université de Strasbourg (La Psychologie). 2) L (les) école(s) européenne(s) que

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Enfant soldat. Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme!

Enfant soldat. Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme! Enfant soldat Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme! Un jour que je marche dans la rue, je tombe en arrêt : devant moi,

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

LA VIE QUOTIDIENNE AVEC UN CHIEN D ASSISTANCE

LA VIE QUOTIDIENNE AVEC UN CHIEN D ASSISTANCE C H I E N S D A S S I S T A N C E F I D E S LA VIE QUOTIDIENNE AVEC UN CHIEN D ASSISTANCE r Mirjam Spinnler et Bayou Cher Bayou Que ferais-je sans toi? Avec toi, ma vie est plus simple, plus pittoresque

Plus en détail

Barcelona World Race / Interview du skipper de Virbac-Paprec 3

Barcelona World Race / Interview du skipper de Virbac-Paprec 3 article Barcelona World Race / Interview du skipper de Virbac-Paprec 3 Jean-Pierre Dick : «Mon préparateur mental m apporte énormément» Par Didier Ravon Publié le : 17/01/2011 00:03 Sponsors, partenaires,

Plus en détail

Quand le copilote devient pilote et vice-versa!

Quand le copilote devient pilote et vice-versa! L INTERVIEW JOEL GRAND / GAETAN LATHION Quand le copilote devient pilote et vice-versa! Jusqu à aujourd hui, Joël Grand était connu comme pilote en course de côte et en slalom. Il l était également comme

Plus en détail

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir VICTIME D ANOREXIE, Alors que le nombre de personnes souffrant d obésité ne cesse de croître dans la société nord-américaine, certaines personnes sont atteintes d un trouble alimentaire qui se situe à

Plus en détail

Dossier pédagogique «Toc Toc Toc» Compagnie 1,2,3 Soleil 1

Dossier pédagogique «Toc Toc Toc» Compagnie 1,2,3 Soleil 1 Dossier pédagogique «Toc Toc Toc» Compagnie 1,2,3 Soleil 1 Sommaire Introduction 1. Présentation 2. Résumé I Axes d étude 1. L aventure des trois marmottes 2. La symbolique de la maison 3. La chronologie

Plus en détail

Conduite d attelage de chiens de traîneaux

Conduite d attelage de chiens de traîneaux L ECHAILLON Hôtel** SPA & Activités NÉVACHE 05100 Briançon Tél : 04 92 21 37 30 - Fax : 04 92 20 54 82 Courriel : infos@echaillon.com Site Internet : www.hotel-echaillon.com Conduite d attelage de chiens

Plus en détail

La concordance des modes

La concordance des modes DES TEMPS L EMPLOI CONCORDANCE DU MODE DANS LA SUBORDONNÉE DES TEMPS CIRCONSTANCIELLE 1 La concordance des modes La concordance des modes L emploi du mode dans la subordonnée circonstancielle RAPPEL :

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Marcelo Mariano Damiani Siskind Marcelo Damiani Marcelo Damiani Comme Le on Métier part, de comme survivre on reste Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Roman Roman Traduit de l espagnol (Argentine)

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

J ai aimé la course d école 2007. On est allé en bus au Valais au glacier du Trient. On a vu de l eau et on a pique-niqué. L après-midi, on a mangé

J ai aimé la course d école 2007. On est allé en bus au Valais au glacier du Trient. On a vu de l eau et on a pique-niqué. L après-midi, on a mangé On est parti en car pour faire la course d école. On est allé voir un glacier et on a marché 3h00 de temps. On a fait des pauses, heureusement! Nous avons trouvé un rocher plat au milieu de l eau et on

Plus en détail

Les phrases de condition

Les phrases de condition Les phrases de condition Rappel! La langue française propose plusieurs modèles de phrases de condition. Toutefois, les 3 modèles qui suivent s utilisent couramment. 1. Lorsque nous sommes incertains, nous

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Guide : Comment utiliser le pack 2 Discussions Authentiques Cher(e) ami(e), Merci d avoir acheté le pack 2 Discussions Authentiques. C est une bonne décision et vous ne le regretterez pas. Je mets à votre

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

SKI DE RANDONNEE Autour de Bachimaña (Espagne)

SKI DE RANDONNEE Autour de Bachimaña (Espagne) SKI DE RANDONNEE Autour de Bachimaña (Espagne) Organisation : Bureau des guides et des accompagnateurs de Pau Encadrement : Guide de Haute-Montagne Trois jours de ski de randonnée autour du refuge de Bachimaña

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Découvrez nos Packs Blanc

Découvrez nos Packs Blanc Découvrez nos Packs Blanc Vous êtes un comité d entreprise, un groupe d amis, une association sportive, une grande école ou un groupe scolaire et vous rêvez d un séjour au Pays du Mont Blanc, en petits

Plus en détail

Journal de bord NEOMA Business School. Team Unspirémois

Journal de bord NEOMA Business School. Team Unspirémois Journal de bord NEOMA Business School Team Unspirémois Jour 1 «Un peu handicapées par notre manque de force physique.» Comment s est passé cette première régate? «Du fait d une marée trop basse, nous sommes

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE FV HOSPITAL HO-CHI-MINH VILLE, VIETNAM 15/07/2013-23/08/2013

RAPPORT DE STAGE FV HOSPITAL HO-CHI-MINH VILLE, VIETNAM 15/07/2013-23/08/2013 RAPPORT DE STAGE FV HOSPITAL HO-CHI-MINH VILLE, VIETNAM 15/07/2013-23/08/2013 Olivier CHARVET Faculté de médecine Lyon EST, Université Claude Bernard Lyon 1 Stage d été de DCEM2 charvet.oliv@gmail.com

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France)

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) LES PERSONNES TRES AGEES EN SITUATION D ISOLEMENT Au préalable, quelle est la définition de «solitude» dans le petit Larousse

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

PORTFOLIO TESTS DUT ESCALADE. Packliteset chaussures rando au banc d'essai. Comment bien choisir ses L chaussons? AUTOMNE 11 Trimestriel

PORTFOLIO TESTS DUT ESCALADE. Packliteset chaussures rando au banc d'essai. Comment bien choisir ses L chaussons? AUTOMNE 11 Trimestriel Page 1/12 LE MAGAZINE GRATUIT DUT #38 TTE3KBB&.VV» AUTOMNE 2011 ) ' ESCALADE Comment bien choisir ses L chaussons? PORTFOLIO TESTS Packliteset chaussures rando au banc d'essai Page 2/12 Photo de couverture

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING Fiche d appréciation littéraire AUTEUR: SUSIE MORGENSTERN Tout le monde le dit, écouter parler Susie Morgenstern est un vrai bonheur tant son verbe est chaleureux et sa joie de vivre communicative. S ils

Plus en détail

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments).

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Bien que la seconde ait été chaotique, il est passé en première

Plus en détail

Randonnées en montagne

Randonnées en montagne Randonnées en montagne La sécurité par monts et par vaux bpa Bureau de prévention des accidents Près de la moitié des Suisses s adonnent aux joies de la randonnée. Conjugué avec une bouffée d air frais

Plus en détail

L expression de la cause - corrigé

L expression de la cause - corrigé L expression de la cause - corrigé Exercice 1 : Complétez. Donner une explication : grâce à / à cause de / faute de / par manque de / grâce à / à force de / étant donné / vu / à force de 1. Il a réussi

Plus en détail

Rallye aïcha des gazelles

Rallye aïcha des gazelles sandrine et carole people C est reparti... La passion est une émotion puissante et continue qui domine la raison... Rallye aïcha des gazelles 23 ème Edition Du 16 au 30 Mars 2013 Terre d accueil: Le Maroc

Plus en détail

Témoignage. Gabrielle Charron-Rainville. Moka

Témoignage. Gabrielle Charron-Rainville. Moka Moka Gabrielle Charron-Rainville Témoignage À l été 2005, j'ai suivi une formation en leadership / apprenti-moniteur dans un camp en Ontario. J y ai amélioré mon anglais et eu énormément de plaisir. L

Plus en détail

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Doubs - Besançon Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent ce weekend leur 25è

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONCOURS INTERNATIONAL DE SCULPTURES SUR GLACE ET NEIGE

DOSSIER DE PRESSE CONCOURS INTERNATIONAL DE SCULPTURES SUR GLACE ET NEIGE DOSSIER DE PRESSE CONCOURS INTERNATIONAL DE SCULPTURES SUR GLACE ET NEIGE Du 13 au 16 janvier 2015 24ème Anniversaire du concours de Sculptures sur Glace et du 20 au 23 janvier 2015 32ème édition du Concours

Plus en détail

Colloque international Quel budget minimum pour participer à la vie sociale? Un débat européen sur les budgets de référence 13 octobre 2015

Colloque international Quel budget minimum pour participer à la vie sociale? Un débat européen sur les budgets de référence 13 octobre 2015 Colloque international Quel budget minimum pour participer à la vie sociale? Un débat européen sur les budgets de référence 13 octobre 2015 Gabrielle Bortolozzo : En premier lieu, on a une réunion une

Plus en détail

Cours Météo, Club Alpin Suisse, Section de Neuchâtel

Cours Météo, Club Alpin Suisse, Section de Neuchâtel Cours Météo, Club Alpin Suisse, Section de Neuchâtel Liens utiles pour les prévisions météorologiques http://meteo.chamonix.org/ 0900 55 21 65 (Haute Savoie) 0900 55 21 68 (Alpes romandes) Par SMS au numéro

Plus en détail

Exemple DE PLAN DE COURS UNIQUE (un seul cours)

Exemple DE PLAN DE COURS UNIQUE (un seul cours) Exemple DE PLAN DE COURS UNIQUE (un seul cours) Nom : Patrick Parent Titre du cours: La formule 1 Durée : 60 min École : Des-Grands-Rapides Cycle : 2e Niveau : 4 e année Groupe : 401, 402, 403 Date : 8

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE La rentrée des classes est faite, elle s'est bien déroulée et chaque matin les Mamans viennent confier leurs enfants à la Maîtresse pour les reprendre le soir. Chaque

Plus en détail

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte Compréhension de lecture Andrée Otte Amis ou ennemis? Chrystine Brouillet, Ed. La Courte Echelle, Montréal Si Jean-François Turmel croit m impressionner avec son walkman, il se trompe! Quand je pense à

Plus en détail

GILBERT «Etre à l antenne le samedi et le dimanche, c est tout aussi valorisant que la semaine»

GILBERT «Etre à l antenne le samedi et le dimanche, c est tout aussi valorisant que la semaine» Bruno Gilbert évoque la radio comme une histoire d'amour. 40 ans de passion, d'amour. L'animateur de la matinale du week-end sur NOSTALGIE a accepté notre invitation pour parler de son métier, de ses souvenirs

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

LE PLAN DE MILI. Si tout le monde signe, elle aura plus de valeur!

LE PLAN DE MILI. Si tout le monde signe, elle aura plus de valeur! LE PLAN DE MILI Mili lance un message comme on lance une bouteille à la mer. Elle s adresse à nous tous, mais plus particulièrement à ceux Des îles de la Polynésie Française Vous pouvez l aider en envoyant

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE. Résumé par Olivier Descamps (Manage)

A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE. Résumé par Olivier Descamps (Manage) A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE Résumé par Olivier Descamps (Manage) Ceci n est qu un résumé des discussions très intéressantes et très interactives de l atelier 2. J ai préféré garder

Plus en détail

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Joannie Gagné Printemps 2006. Il y a de cela environ un an, j étais assise chez moi à réfléchir à ma vie. J ai étudié pendant trois ans à Québec en Techniques d éducation

Plus en détail

CHARLES GROSDIDIER PORSCHE CARRERA CUP FRANCE 2015. Accompagnez le skieur devenu pilote vers les sommets de la discipline.

CHARLES GROSDIDIER PORSCHE CARRERA CUP FRANCE 2015. Accompagnez le skieur devenu pilote vers les sommets de la discipline. Dossier de partenariat CHARLES GROSDIDIER PORSCHE CARRERA CUP FRANCE 2015 Accompagnez le skieur devenu pilote vers les sommets de la discipline Powered by CHARLES GROSDIDIER UNE HISTOIRE DE TRAJECTOIRE

Plus en détail

CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ

CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ Aujourd hui, c est décidé : tu deviens apprenti météorologue grâce à Meteoz! Il fait beau : c est l occasion idéale pour construire ta propre station météo et faire

Plus en détail

Compte-rendu CO Stage CMO 2014 Un Week-end de stage, de plaisir, d anecdotes, de convivialité, d azimuts,

Compte-rendu CO Stage CMO 2014 Un Week-end de stage, de plaisir, d anecdotes, de convivialité, d azimuts, Compte-rendu CO Stage CMO 2014 Un Week-end de stage, de plaisir, d anecdotes, de convivialité, d azimuts, de kms Premier week-end de Mars, on y est enfin à ce stage que j avais déjà fait l an passé. Cette

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

La concordance au passé

La concordance au passé La concordance au passé Ce document présente huit textes. Les premiers exercices exploitent l utilisation du passé composé et de l imparfait. Les autres nécessitent le recours aux trois principaux temps

Plus en détail

Les Aventures de Martin

Les Aventures de Martin Les Aventures de Martin Guide de la sécurité routière Créé par le Conseil municipal des enfants de Haguenau SOMMAIRE Avant-propos 3 à pied 4 en vélo 5 en roller, skate, trotinette 6 en voiture 7 en scooter

Plus en détail

Projet Personnel et Professionnel.

Projet Personnel et Professionnel. IUT INFORMATION COMMUNICATION Projet Personnel et Professionnel. Interview d Alexandra Schwartzbrod Astou-Maryème YAO 17/12/2012 LE METIER DE JOURNALISTE. «Une école extraordinaire» Alexandra Schwartzbrod

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Comment mieux formuler votre déclaration, pour votre interview «RSD» (Refugee Status Declaration Détermination de Statut de Réfugié) auprès de l UNHCR, en vue

Plus en détail

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11 Du 8 au 14 juillet, les participants du Sailing Voyage (15 jeunes boulonnais dont 4 d Haffreingue et 15 jeunes anglais vivant dans le district de Shepway) ont navigué pendant une semaine de Portsmouth

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail