Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3:HIKONI=WU[UUX:?a@k@h@d@k;"

Transcription

1 COURSE À PIED TRAIL / ULTRA / RAIDS Récit Badwater Dans la Vallée de la Mort Everest L ultra à la verticale GRP Sus au Pic du Midi Tor des Géants Ils l ont fait! 24 heures Taillé pour les trailers Triathlon Triple Ironman en famille M F: 6,00 E n o 73 - OCTOBRE L HYDRATATION PAR FORTE CHALEUR

2 DOS SIER > UTMB 2010 PAR PHILIPPE BILLARD ET MIKAËL TURCHETTI PHOTOS FLASHSPORT, OLIVIER BEAUFAYS, STÉPHANE MARCHAND, FRÉDÉRIC PETTAROS La machine était bien huilée. Depuis 2003, les organisateurs du The North Face Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB) semblent en cheville avec les éléments. Certaines années, la pluie a bien sûr augmenté le nombre d abandons, mais rien encore qui puisse justifier un arrêt, et encore moins une annulation de l épreuve phare de l ultra-trail mondial. À force de défier les statistiques, il devait bien y avoir une année durant laquelle on comprendrait que la nature est de toute façon la plus forte. Que cette démonstration climatique survienne alors que l organisation semble à son apogée, alors que les trailers sont de mieux en mieux informés et aguerris, presque trop sûrs d eux, doit inciter à l humilité. Oui, il fallait arrêter l Ultra-Trail du Mont-Blanc, mais pas trop tôt, et surtout pas avant le départ. Courir en montagne dans des conditions météo difficiles, voire très difficiles, c est normal. S arrêter trop tôt serait une insulte à notre passion, et la porte ouverte à une politique ultra-sécuritaire qui chercherait à gommer une certaine forme d engagement, donc tout l attrait. Si la sécurité des coureurs est mise en cause, il faut savoir prendre rapidement la bonne décision : on continue, on temporise, on arrête, on annule. La beauté de cette édition 2010, qui deviendra mythique, c est certain, c est d avoir connu une résurrection. C était franchement culotté de la part de l organisation de redémarrer la course. Beaucoup d heureux en ont profité. D autres non. Que les seconds soient simplement heureux pour les premiers et ne soient pas déçus. Dame nature est toujours la plus forte, donc rien ne sert de s énerver contre elle. UTMB 2010 Une édition 22 ultrafondus octobre 2010

3 très spéciale

4 DOS SIER > UTMB 2010 REPORTAGE ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC 2010 Imprévisible RIEN NE S EST PASSÉ COMME D HABITUDE À L UTMB CETTE ANNÉE. LES CONDITIONS MÉTÉO, LE TERRAIN RENDU IMPRATICABLE DE MÊME QUE LES POSSIBILITÉS DE SUIVRE LES COUREURS SUR CERTAINES ZONES ET ASSURER LEUR SÉCURITÉ, ONT CONTRAINT LES ORGANISATEURS À ANNULER LA COURSE, AINSI QUE LA CCC ET LA TDS. UN SCÉNARIO ÉTRANGE S EST MIS EN PLACE, FINALEMENT ASSEZ BIEN MAÎTRISÉ PAR L ORGANISATION, MAIS TRÈS DÉROUTANT POUR LES COUREURS. AU FINAL, NOUS AVONS DROIT À UN EXERCICE DE HAUTE VOLTIGE EN TEMPS RÉEL, UN VÉRITABLE CAS D ÉCOLE POUR COMPRENDRE LA COMPLEXITÉ DES DISPOSITIFS DE SÉCURITÉ DES COURSES D ULTRA-TRAIL EN MONTAGNE.

5 1 AU DEUXIÈME DÉPART 2 XAVIER THÉVENARD, DE L UTMB, À COURMAYEUR, LA DÉCONTRACTION, ET PEUT-ÊTRE AUSSI VAINQUEUR DE LA CCC, UN SUPERSONIQUE DANS LES DESCENTES. LE SOULAGEMENT, SE LIT SUR LES VISAGES DES COUREURS. 2 EN BREF ET PODIUMS QUATRE COURSES 1 UTMB (Ultra-Trail du Mont-Blanc) : 166 km et m de dénivelé positif à boucler en 46 heures maxi. Hommes : Jez Bragg (Royaume-Uni), Mike Wolfe (Etats-Unis), Zigor Iturrieta Ruiz (Espagne). Femmes : Lizzy Hawker (Royaume-Uni), Néré Martinez Urruzola (Espagne), Agnès Hervé (France) CCC (Courmayeur-Champex-Chamonix) : 98 km et m de dénivelé positif à boucler en moins de 26 heures. Hommes : Xavier Thévenard (France), Sylvain Camus (France), Nikolaos Kalofyris (Grèce). Femmes : Maud Giraud (France), Delphine Avenier (France), Kami Semick (Etats-Unis) TDS (Sur les Traces des Ducs de Savoie) : part de Courmayeur pour arriver à Chamonix sur un tracé de 106 km, m de dénivelé positif, à boucler en moins de 31 heures. > Course annulée PTL (Petite Trotte à Léon) : 240 km, m de dénivelé positif, et la possibilité cette année de partir en équipe de 2. > Course par équipes «T DS UTMB depart commun samedi 28 10h. Parcours Courmayeur-Champex- Chamonix. Bus a partir de 6h30 centre sportif Chamonix». La nouvelle n était plus attendue. Depuis l annulation en cascade du The North Face Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB), vendredi 27 août 2010 à 21 h 10, puis de «Sur les Traces des Le sms envoyé par l organisation à 1 h 24 du matin relance la course. Ducs de Savoie» (TDS), dont le départ ne sera pas donné et enfin, de la Courmayeur-Champex-Chamonix (CCC), tout le monde est un peu abasourdi. Le SMS envoyé par l organisation à 1 h 24 du matin relance la course. L UTMB repartira de Courmayeur derrière la dépression atmosphérique. Car cette année la météo a eu raison de la bonne volonté d une organisation qui peaufine une semaine de fête de l ultra-trail depuis un an. Elle a eu raison de l envie de centaines de bénévoles, secouristes, infirmiers, traceurs, cuisiniers, une envie de participer et d offrir à quelques milliers de coureurs une tranche de vie difficilement comparable à autre chose. Retour en arrière. Jeudi 26 août 2010, 19 h. Pour le commun des mortels, la météo telle qu on peut la comprendre à la lecture du bulletin s annonce plutôt bonne, et en tout cas pas du tout catastroultrafondus octobre

6 DOS SIER > UTMB 2010 BRÈVES VESTE FINISHER ET VALEURS MORALES On le dit? Au risque de faire des mécontents? D accord. Nous, chez Ultrafondus, ça nous gonfle de voir des coureurs râler parce qu ils n ont pas eu leur veste de finisher. Et ça nous gonfle d autant plus quand la course n a pas été terminée, quand bien même elle aurait été annulée. Voir des bénévoles se faire tancer parce qu il n en reste plus, ce n est pas le genre de scène qui nous plaît. C est un phénomène assez récent dans le trail, malheureusement, sans doute, la rançon du succès, mais nous croyons dur comme fer que même populaire, le trail en particulier et l ultra en général peuvent garder l esprit des origines. REPORT DES POINTS POUR 2011? NON. Le règlement ne change pas. Les points acquis pour l édition 2010 ne sont pas reportés pour 2011, comme une rumeur le laissait supposer. Cela dit, prendre le départ de l UTMB avec 4 points acquis dans les trois années précédentes, ce n est quand même pas un effort surhumain. CALCUL DES POINTS SUR LES DIFFÉRENTES ÉPREUVES Les points qualificatifs pour les différentes épreuves de l UTMB sont calculés en fonction des distances et des dénivelés positifs. Concrètement, les coureurs de la CCC, finishers à Chamonix ou arrêtés à Vallorcine, obtiennent 3 points et les coureurs de la CCC arrêtés à Trient obtiennent 2 points. Les coureurs de la TDS ou de l UTMB, finishers à Chamonix de la reprise de l UTMB à partir de Courmayeur le samedi à 10 h, obtiennent 3 points. Il n est pas possible d attribuer des points aux coureurs de l UTMB arrêtés à Saint-Gervais ou aux Contamines car la distance et le dénivelé réalisés ne sont pas assez importants pour le permettre. REMBOURSEMENT OU PAS REMBOURSEMENT? L organisation a passé le plus clair de son temps, après la fin de l événement, à monter un dossier d assurance béton, de façon à rembourser en partie ou totalement les coureurs lésés. Il faut comprendre que l assurance fonctionne d autant mieux que l organisation n a pas appliqué le principe de précaution trop facilement. Autrement dit, il faut être capable de prouver qu il y avait une véritable raison d arrêter la course. Dossier en cours. UN ITINÉRAIRE DE REPLI SUR LE TRACÉ DE L UTMB? L Ultra-Trail du Mont-Blanc s appelait à l origine, l Ultra-Trail du Tour du Mont-Blanc. Donc, ce n est plus un UTMB si on choisit un parcours qui ne fait pas le tour du massif. Or, pour aller en Italie, il faut passer obligatoirement par le col du Bonhomme, celui de la Seigne et du Petit Saint-Bernard. TROP DE PARTICIPANTS? La préfecture accorde à l organisation le départ de 2300 coureurs pour l UTMB, pour la CCC et 1200 pour la TDS. Ce sont des limites posées par les organisateurs eux-mêmes et donc validées au niveau préfectoral. Les conditions d arrêt de la course sont indépendantes du nombre de coureurs. En clair, s il y avait eu moins de coureurs, la course aurait quand même été arrêtée. phique. La nuit de vendredi à samedi, juste après le départ de la course, s annonce un peu humide, avec des «couches de brouillard entre 1500 et 3000 m ( ), des averses fréquentes et des pluies fortes pendant quelques heures [avec une] estimation de 15 litres d eau au m², limite de la neige à 2500 m. Même temps versant italien. Éclaircies fin de nuit toute la zone.» On est encore loin des scènes apocalyptiques qui seront décrites moins de 30 heures plus tard à la Balme, véritable point de départ montagneux de la course ou encore au sommet du Col du Bonhomme, quelques kilomètres plus loin. Vendredi 26 août, 18 h 30, départ. On sent que la pluie veut tomber mais tout le monde est encore au sec. La bande originale du film «1492 : Christophe Colomb», Conquest of paradise, est devenue en quelques années un hymne à une folle aventure, à la possibilité d accéder à un rêve pour tout un tas de doux dingues. Des dizaines d heures dans la montagne, une odyssée qui nous donne l impression d aller chercher un Graal, une terre inconnue, un nouveau chemin. Au sens propre, au sens figuré, toutes les interprétations sont possibles, chacun trouve sa raison de s envoyer 166 km et m de dénivelé positif d une traite. Personne n est insensible à ce départ, même si l émotion est catalysée par les grosses ficelles d un blockbuster taillé pour Hollywood. Alors que les coureurs, les spectateurs, les anciens coureurs spectateurs, les bénévoles, les organisateurs, les partenaires, les Chamoniards, et sans doute même les piafs, alors que tout ce joli monde est au bord des larmes, le ciel s apprête lui aussi à pleurer. À grosses gouttes. À seaux d eaux. À torrents. Au PC course, on croise les données. On sait que les prévisions météo sont mauvaises, on a toujours en tête le drame du Mercantour, ou encore l exercice cadre de sécurité du 18 juin 2010, qui simulait, ça ne s invente pas, des conditions météo difficiles impliquant un arrêt de course. Mais on ne veut pas y croire, pas encore. Ici, on a une haute estime du trail, de l ultra-trail. Ici il n y a que des montagnards aguerris, des gens qui connaissent bien la montagne, qui savent à quel point elle peut être dangereuse. On sait aussi que parfois il faut s incliner devant elle. Mais où se situe la limite? La limite. Un mot qu adorent les coureurs d ultra. Une compagne avec laquelle on aime flirter, qu on aime taquiner, et qu on ne sait pas toujours bien identifier lorsqu elle est vraiment proche. Ici, au sein du PC course, la limite est objectivée par des critères météo très précis (voir encadré). Pluie continue forte avec entre 30 et 50 mm sur 12 heures : stop. Neige la veille de la course de plus de 30 cm : stop. Orage Chacun trouve sa raison de s envoyer 166 km et m de dénivelé positif d une traite. 3 LA DÉPRESSION ATMOSPHÉRIQUE EST PASSÉE, LES COUREURS PEUVENT PROFITER DU SOLEIL D ITALIE. 26 ultrafondus octobre 2010

7 3 CRITÈRES MÉTÉO LES CONDITIONS D ARRÊT D UNE COURSE DE MONTAGNE Même si vous avez déjà couru dans la montagne, et a fortiori un ultra-trail, vous n avez peut-être pas conscience des dangers qui vous guettent. Si l Ultra-Trail du Mont- Blanc est aussi convoité, c est certes parce qu il fait le tour du toit de l Europe, mais aussi pour son organisation irréprochable. Une véritable machine à fabriquer des souvenirs précieux, créée et entretenue par de vrais montagnards. Ils ne perdent jamais de vue que leurs massifs peuvent être hostiles, et notamment à cause des conditions météo. Voici donc la liste des critères objectifs pris en compte par l organisation pour trancher sur l annulation, l arrêt, ou la continuité d une de leurs courses. Au-delà des chiffres et des repères, ayez toujours à l esprit que courir en montagne, quelle que soit la période de l année, vous expose à vous retrouver dans des situations dangereuses. Ces critères doivent donc vous inciter à aborder la course de montagne avec prudence, humilité, et prévoyance. Température Chaud. S il fait plus de 30 C à 1500 m le jour de la course, pendant au moins 3 heures d affilée. Froid. Si les coureurs sont exposés pendant plus de 2 heures à une température ressentie inférieure ou égale à -7 C (la température ressentie est fonction de la température et de la vitesse du vent). Vitesse du vent Le vent est supportable jusqu à 50 km/h en moyenne avec rafales à 70 ou 80. Par contre, si les coureurs sont exposés pendant plus d une heure à un vent moyen de plus de 50km/h ou à des rafales de plus de 80km/h, l arrêt de la course est demandé. Pluie Une pluie continue faible (10 mm en 12 h) ou modérée (entre 20 et 30 mm en 12 h) ne nécessite pas d arrêt. Si elle est qualifiée de «forte» (entre 30 et 50 mm sur 12 h), on arrête la course. Les pluies intermittentes très fortes (10 mm par heure) nécessitent l arrêt de la course si elles durent plus d une heure. Il faut aussi surveiller les zones sensibles où le ruissellement crée des risques de coulées et de débordement. Neige S il a neigé la veille plus de 30 cm, la course ne part pas. S il neige pendant la course et que la couche de neige dépasse 15 à 20 cm, on la stoppe. Orage Si l orage est lointain (ça tonne au loin), s il est localisé, faible (petite averse) ou même modéré (durée d une heure, coups de foudre, possibilité de grésil, température passant de 20 C à 5 C), on peut continuer. S il est «fort», dure plus d une heure, avec des éclairs positifs (des nuages au sol), il faut arrêter. Les perturbations orageuses qualifiées «d organisées importantes» se caractérisent par des rafales de vent, de la pluie, des orages, un refroidissement important, de la neige, du grésil, du brouillard à m et l installation d une température basse. Leur durée est de 4 à 6 heures, les précipitations se situent entre 30 et 50 mm. Il faut arrêter. Noter qu on peut avoir le passage de plusieurs vagues orageuses. ultrafondus octobre

8 DOS SIER > UTMB fort, violent, de plus d une heure, avec éclairs positifs (du nuage au sol) : stop. Coureurs exposés pendant plus de 2 heures à une température ressentie inférieure ou égale à -7 C : stop. Et cætera. «Stop», cela veut tout simplement dire qu on arrête la course. «Aucun des critères météo n a jamais été atteint, assure Catherine Poletti, directrice de course. Nous étions toujours à la limite ( ). Il faut savoir que les prévisions données par le météorologue (Yan Giezendanner, ndlr, voir encadré) sont garanties à 80 % et elles ne donnent pas d information sur l état des sols.» Ces informations-là, le PC course va les chercher sur le terrain auprès des bénévoles et secouristes en poste. À 19 h, une demiheure après le départ de la course, le bulletin météo est très mauvais. Le météorologue explique en réunion que ce n est pas bon du tout et que les améliorations n arriveraient que le lendemain, seulement en début d après-midi. Là, une première décision se forme dans l esprit de l organisation : on ne peut laisser les coureurs s engager au-delà des Contamines en plein secteur «Montagne» sans croiser toutes les données 28 ultrafondus octobre 2010 terrain, qualité des transmissions et ca- «Aucun des critères météo pacité à porter n a jamais été atteint». secours Suivie ra[catherine POLETTI] pidement d une deuxième : on ne peut pas temporiser la course ni la retarder, le temps de latence est trop long. Dans les heures qui suivent, alors que les coureurs ne se doutent de rien, ça cogne fort entre la Balme et le Col du Bonhomme : après les Contamines, à environ 30 km du départ, on commence à monter, à monter, à s isoler dans la montagne. Une voie romaine vous fait décoller vers la Balme, qui marque la lourde ascension vers le col du Bonhomme, à plus de m d altitude. Les mauvaises nouvelles tombent comme la pluie, et s accumulent entre elles pour rendre peu à peu impossible la poursuite de la course. Jean-Guy Delachat, président du Secours en montagne de Saint-Gervais Val Montjoie se trouvait à la Balme dès 18 h pour les préparatifs, ainsi qu à la croix du Bon-

9 4 LA PREMIÈRE 5 YAN GIEZENDANNER ASCENSION, JUSQU À BERTONE, N EST QU UNE FORMALITÉ POUR DES COUREURS QUI AURAIENT DÛ ARRIVER EST DAVANTAGE QU UN PRÉVISIONNISTE MÉTÉO, IL AIDE À COMPRENDRE LE MAUVAIS TEMPS. LÀ APRÈS PLUS DE 80 KM. 5 YAN GIEZENDANNER, MÉTÉOROLOGUE PRÉVISIONNISTE DE L UTMB POUR LA TROISIÈME FOIS «MA MISSION SE RÉSUME EN UN MOT : SÉCURITÉ» PROPOS RECUEILLIS PAR MIKAËL TURCHETTI Son rôle est essentiel dans les processus de décision au PC course, surtout en cas de mauvais temps. Le prévisionniste météo, Yan Giezendanner est un cador dans son domaine. C est aussi grâce à ses prévisions que l idée d un second départ de l UTMB a pu être anticipée. Quelle est votre expérience dans le suivi d épreuves de fond en montagne telles que l Ultra-Trail du Mont-Blanc? J ai été trois fois sur l UTMB et j ai suivi d autres événements comme les courses de ski, les coupes du monde de ski, en alpin et fond ou d autres événements en extérieur comme les concerts ou manifestations. Il existe une grande variété dans l aspect prévision. Gérer le routage d un seul individu ou d une expédition en haute-montagne et assurer le suivi météorologique d une épreuve de ce genre semblent des activités assez différentes. Quelles sont les spécificités liées au suivi de l UTMB? Mes prévisions s adaptent aux «clients». Pour un même sommet, je ne donne pas la même prévision en fonction de l expérience du ou des alpinistes, du groupe, de l environnement psychologique. Au sujet de l UTMB, mes prévisions collent à l épreuve, spécialement en raison du terrain et du nombre de trailers. Quels sont vos outils et quelle est la fréquence de réactualisation de vos prévisions durant une telle épreuve? Ma méthode résulte d une grande expérience, plus de 30 ans à Chamonix. Le travail laborieux, l observation, la réflexion ont façonné ma pensée. Les outils informatiques en provenance du calculateur de Météo-France m abreuvent d informations, de cartes météo. Ces produits débarquent dans mon ordinateur toutes les 6 heures, les images satellitaires toutes les 15 minutes, les données radar toutes les 5 minutes, des observations de terrain tous les 6 minutes. Donc, beaucoup d informations à gérer. L expérience compte sur une grande part mais l analyse des données en temps réel prime sur la réalité du temps actuel et tu temps à venir. Un des points essentiels de votre activité semble être la façon de communiquer les informations aux personnes avec lesquelles vous travaillez qui ne sont a priori pas des spécialistes. Au-delà des aspects techniques qu il vous faut traduire, quelle est votre approche en termes de communication? Certainement : une bonne prévision ne vaut pas grand-chose si le communiqué n est pas explicite. Le «client» ne doit pas interpréter ma prévision, il doit comprendre immédiatement le contenu. Néanmoins, je sais évaluer les nuances en situation incertaine. Je ne veux pas être qu un distributeur de bulletins de prévision. L intérêt est de faire comprendre à mon «client» ce qu il doit prendre comme décision. Cela sous-entend, une très bonne connaissance de l activité, des enjeux. Mais je reste inflexible, incorruptible. Pour moi, la mission se résume en un seul mot : sécurité. Je ne cache pas la satisfaction d être un maillon important de la décision ; je fais partie des mecs qui assument. Pensez-vous que quelque chose ait changé dans l approche de la sécurité depuis le drame survenu durant le Raid du Mercantour? Oui, la mise en place d une législation sécuritaire. ultrafondus octobre

10 DOS SIER > UTMB 2010 homme. Il raconte : «Les conditions météo étaient très mauvaises. Il y a eu en premier des gros coups de vent auxquels a succédé une très forte averse vers 19 h 30. Les chemins sont devenus de véritables ruisseaux. Des randonneurs ( ) nous ont avisé que des blocs de roches étaient descendus dans les chemins ( ) Trois membres du secours se sont rendus sur les lieux [pour constater qu ]un énorme bloc évalué à 1000 kg obstruait la route.» Ce qu il faut comprendre de cette information : impossible d envoyer un 4x4 secourir un coureur en difficulté, puisque la route est obstruée. Pour corser le tout, le vent souffle à plus de 80 km/h au col, la tente The North Face, une vraie tente d expédition censée résister aux plus fortes intempéries, est fortement endommagée. Les communications ne fonctionnent plus entre la Balme et le Col du Bonhomme. Jean-Guy Delachat conclut : «On ne peut que féliciter l organisation d avoir [annulé la course] ( ) Il aurait été très dangereux de laisser des coureurs, qui ne sont pas équipés pour des conditions hivernales, s engager dans ce secteur.» Côté coureurs, justement, et même si la pluie a fait son apparition, tout va à peu près bien. Selon les témoignages recueillis, personne ne se demande s il va continuer ou arrêter. On est gonflé à bloc, remontés comme des coucous suisses pour faire deux tours du Mont-Blanc, même en nageant! «Il aurait été très dangereux de laisser des coureurs, qui ne sont pas équipés pour des conditions hivernales, s engager dans ce secteur.» [JEAN-GUY DELACHAT] Vincent Delebarre (lire son interview en fin de dossier), vainqueur de l UTMB en 2004 (2 e édition), deuxième en 2005, troisième en 2006, fait aussi partie de l organisation. Guide de haute-montagne, il connaît parfaitement le massif du Mont-Blanc. Avant la course, il avait prévu l équipement adéquat pour affronter la vraie montagne à partir des Contamines. «Je pensais bien que ça allait être épique, mais j avoue qu à ce moment-là je n ai pensé qu à moi-même et que si certains allaient souffrir des éléments déchaînés, c était leur problème : j étais rentré en état de compétiteur.» Peu après le départ, la grosse pluie arrive et n émeut personne en tête de course. «Il fait assez chaud, en fait, pense Vincent Delebarre à ce moment-là, mais je sais que ce ne sera plus du tout le cas 1500 m plus haut dans quelques heures.» Encore dans sa course, comme tout le monde, notre observateur privilégié, en compagnie de Nicolas Mermoud, remonte plusieurs coureurs, dont l Américain Scott Jurek. «J arrive bientôt aux Contamines en compagnie de Nicolas. Sur la route une personne nous interpelle stoïquement : Course arrêtée. Je continue en regardant Nicolas qui me regarde comme s il avait entendu un truc incongru. ( ) Au ravitaillement, un bras m empêche de repartir. Je suis 5 e et le premier à être arrêté.» Les quatre premiers le seront un peu plus loin, les 2500 autres le seront un peu avant. Pour Vincent, c est une «situation de course», il reste très concen- 5 JEZ BRAGG, VAINQUEUR DE L UTMB 2010 «J AI ÉTÉ PROMENÉ DANS DES MONTAGNES RUSSES ÉMOTIONNELLES» PROPOS RECUEILLIS PAR MIKAËL TURCHETTI L expérience de l édition 2010 de l UTMB a été tout simplement incroyable pour moi. J ai été promené dans des montagnes russes émotionnelles, de l annulation de la course le vendredi, jusqu au dilemme de la décision de prendre part à la course revue et corrigée, puis y aller pour gagner. Je savais en allant à cette course que j étais affuté et fort. Je me suis énormément entraîné les mois précédents, ce qui m a mis dans un bon état de forme. Au départ de la course, j ai suivi ma stratégie habituelle de démarrer prudemment, puis de remonter régulièrement. C est une approche qui a très bien fonctionné pour moi sur de nombreuses autres courses. Si je veux rester honnête, ce n était pas vraiment une décision consciente de faire la même chose une fois de plus. Il fallait juste que je coure de la façon qui me semblait juste. Pour moi, les courses du week-end ont montré le véritable esprit de l UTMB. La reprise de course a été un grand succès qui a été rendu possible grâce aux organisateurs, aux coureurs et aux spectateurs. Pour moi, cela a été un véritable honneur de remporter une course aussi prestigieuse, malgré les circonstances. Les applaudissements de la foule lorsque je suis arrivé à Chamonix ont été incroyables. 30 ultrafondus octobre 2010

11 5 CORINNE PEIRANO, COMME PLUS D UN MILLIER DE COUREURS, A DÉCIDÉ DE REPARTIR, ET A BIEN REÇU TOUTES LES INFOS EN TEMPS VOULU. tré, dans la compétition. Il agit comme si elle allait repartir, «que ce soit dans 30 minutes ou beaucoup plus». Il est 21 h 10. Kilian Jornet, alors en tête de course, est arrêté à Notre Dame de la Gorge, 4 km après les Contamines, juste avant de prendre le chemin de la haute montagne. Déçu par cet arrêt qu il considèrera à chaud comme intempestif, il publiera le lendemain un brulot sur son blog, sur le thème «nous sommes des montagnards, n aseptisez pas le trail». Certains cadors bien aguerris à ces conditions difficiles auraient pu effectivement passer, peut-être pas le gros du peloton. Naissance d une polémique à deux faces : ceux qui voulaient continuer, et ceux qui pensent qu il ne fallait pas donner le départ. Leurs petites sœurs naîtront un peu plus tard, au fil des heures : bataille rangée devant les vestes finisher, énervement de coureurs face à des bénévoles qui subissent, informations incomplètes, SMS non arrivés. S il y avait des critères pour stopper la bêtise humaine, comme il y a des critères pour la météo, ils auraient tous allègrement été dépassés. On mettra cela sur le compte de la passion, de la déception, de mois d entraînement, et parfois même de nombreux sacrifices. Vous comprenez pourquoi on n arrête pas de vous dire de prendre un maximum de plaisir à l entraînement? L entraînement n est pas un chemin de croix. La compétition,

12 DOS SIER > UTMB 2010 aussi mythique soit-elle, n est pas une fin en soi. Dans les heures qui suivent l arrêt de la course, tout se précipite, personne ne sait vraiment ce qu il se passe. En salle de presse, l information tombe au compte goutte. Les reporters d Ultrafondus à Courmayeur et à Saint-Gervais décrivent une ambiance étrange. À certains, il a fallu répéter plusieurs fois que la course était arrêtée. On voit des Japonais pleurer. Sébastien Chaigneau, deuxième l an dernier, tente de réconforter son ami Tsuyoshi Kaburaki (voir son interview dans ce dossier), troisième en Le Japonais est inconsolable. Le rapatriement est rapidement mis en place. Moins de trois heures après l annonce de l arrêt, tout le monde est rentré à Chamonix. Pendant ce temps, aux Chapieux, km 50, ambiance. Ici, on ne verra aucun coureur cette année. Ici, tous les ans, c est la fête, la fête à tout casser, avec de la musique, des feux de joie, des bénévoles adorables. Ici, le coureur est content d avoir exécuté l une des descentes les plus casse-gueule du parcours, heureux de se diriger vers le col de La Seigne, baigné d étoiles et de lampes frontales Rien de tout ça cette année. Les conserves de haricots blancs sont empilées proprement, une palette de packs de soupe ne servira pas plus. On discute, on prend les choses du bon côté, on informe les accompagnateurs venus attendre leurs coureurs. Les amis de Scott Jurek, multiple vainqueur de la Western States, de la Badwater, et du Spartathlon, vicechampion du monde de 24 heures, et toujours malheureux sur l UTMB, sont là. Ils ne verront cette année que des bénévoles un peu abasourdis mais prêts à passer une nuit entre amis, à discuter de tout et de rien. La plupart des coureurs vont se coucher, d autres vont finir la soirée entre potes et boire des bières. Pour eux, c est fini. D autres décident d attendre une improbable reprise ou ont la bonne idée de ne pas éteindre leur téléphone portable, qui va sauver leur week-end Tout coureur d ultra-trail devrait un jour faire un stage d observation dans un PC course.

13 5 MIKE WOLFE, MALGRÉ SON ESCAPADE NOCTURNE, A UNE FRITE PAS CROYABLE! Tout coureur d ultra-trail devrait un jour faire un stage d observation dans un PC course. Ne rêvez pas, ça risque de ne pas être possible. Ici, on a besoin de réfléchir, et vite si possible. En quelques heures, il faut prendre des décisions sans forcément saisir toutes les implications possibles, parfois parce qu il s agit de la procédure telle qu elle a été répétée, et parfois parce que l instinct, ou le bon sens, commande d agir comme ça, et pas autrement. Alors que l évacuation est en cours, la TDS est en cours d annulation et l organisation surveille de près la CCC. Pour la première des deux, la température ressentie sur le parcours est dans les critères d arrêt (il a neigé à m). Il est par ailleurs impossible de décaler la course, les conditions ne s amélioreront qu en début d après-midi, et un départ aussi tardif obligerait à passer des zones dangereuses de nuit (Passeur de Pralognan Mont-Joly). Pour la CCC, l annulation est confirmée à 2 h du matin. Malgré tout, 444 coureurs ont réussi à passer entre les gouttes. Sur pointés au départ. Environ 22 % d arrivants dont le dernier en 22 h 17 mn, 78 % d abandons ou d arrêtés. Compte tenu de la configuration météo favorable en Italie à partir du lendemain, l idée d un deuxième départ de Courmayeur, Italie, est déjà dans les têtes des membres de l organisation. Un long bras de fer est entamé avec la préfecture, qui demande des garanties. «Nous les avons réveillés vers 1 h du matin pour leur demander l autorisation de faire repartir les coureurs de Courmayeur, explique Catherine Poletti. Il fallait rester dans les mêmes conditions d organisation que l UTMB, dans les mêmes barrières horaires, dans les mêmes conditions techniques de secours.» Il ne fallait pas organiser une autre course, mais bel et bien poursuivre l UTMB. Tous les éléments sont réunis, la préfecture donne son feu vert, et le SMS de 1 h 24 est envoyé, annonçant la reprise de l UTMB. Certains ne recevront pas ce SMS, soit parce qu ils avaient éteint leur téléphone, soit tout simplement parce que la technologie n est pas infaillible. Il a pourtant été envoyé à tous les coureurs de l UTMB et de la TDS. Ce moment sonne pour certains comme une résurrection. D autres ne repartent pas, avec sans TSUYOSHI KABURAKI, JAPON, TROISIÈME À L UTMB 2009 «JE SERAI À L UTMB 2011 POUR MONTRER CE QUE JE VAUX» PROPOS RECUEILLIS PAR MIKAËL TURCHETTI Comment as-tu compris ce qu il se passait au moment de l arrêt de la course, vu que tu ne parles pas Français? J ai été informé de la situation par le staff japonais. Au départ, je pensais que la course allait redémarrer rapidement. Je me suis préparé en recommençant à grignoter et en buvant. Après un moment, on m a confirmé que la course était complètement arrêtée. Cette décision m a estomaqué. On t a vu très triste, réconforté par Sébastien Chaigneau. Quel était ton sentiment à ce moment-là? Sébastien m a consolé et m a dit de ne pas être si triste, que de cette façon nous serions encore les 2 e et 3 e de l UTMBjusqu en Cela a soulagé en partie ma tristesse et m a redonné un peu de gaieté. Je pense que Sébastien et moi nous ressemblons beaucoup. Nous sommes devenus parmi les meilleurs athlètes de trail à près de 40 ans, nos stratégies de courses sont très similaires, et notre façon de vivre le trail est la même. Voilà pourquoi je le considère comme mon meilleur ami. Mais en regardant en arrière, je vois que j ai vécu de dures journées d entraînement pendant un an. En 2009, j ai réussi à me hisser à la troisième place et j ai fait de mon mieux. Cependant, j ai fait une erreur de parcours et perdu environ 40 mn. J ai terminé entre la joie et le regret d un résultat qui aurait pu être meilleur. Je suis venu avec la quasi certitude de pouvoir obtenir une meilleure place qu en Je me suis vraiment concentré sur l UTMB cette année, j ai annulé ma présence à la Western States quelques jours avant la course, alors que j avais déjà réservé l avion. En juillet, je suis allé à Chamonix et j ai couru quasiment tout le parcours de l UTMB avec d excellents temps. J étais prêt. Certains de tes compagnons du team The North Face ont décidé de repartir. Pourquoi pas toi? Après l annulation, nous sommes retournés au chalet tous ensemble. Ensuite, nous avons discuté jusqu à 3 h du matin en mangeant des boulettes de riz, celles que nous avions préparées pour la course. Vers 7 h, un membre de notre staff a frappé à la porte de la chambre pour m avertir de la reprise de la course. Je n ai pas pu basculer sur un autre objectif que celui de boucler un tour de 166 km. Quel est ton sentiment dominant, deux semaines après la course? Quelques jours plus tard, j ai imaginé quel aurait été le résultat d un UTMB qui se serait déroulé normalement. Je n ai pas bien dormi ces nuits-là. Cependant, j ai fait mon deuil. J ai réalisé une ascension du Mont-Blanc les 1 er et 2 septembre. Cela m a pris 23 heures du pied, sans utiliser de moyen mécanique. Est-ce que nous te verrons à la 9 e édition de l UTMB, en 2011? (oui oui! dis oui!) Absolument. J y serai. Je ne peux pas laisser de côté cette course sans avoir montré toutes mes capacités. J espère que tous les top athlètes feront eux aussi de cette course un objectif. ultrafondus octobre

14 DOS SIER > UTMB 2010 doute autant de raisons qu il y a de coureurs. Les affaires d untel sont trempées, il n en a pas de rechange, il a abdiqué. Quelques autres voulaient participer à un UTMB plein et entier, un grand tour, un vrai. Ceux-là ne veulent pas de ce qu on leur propose, ils reviendront l an prochain. On croise aussi des révoltés, dont certains ont parcouru des milliers de kilomètres. Ils s estiment mal informés, mal aiguillés, ils n ont pas reçu de SMS, ils vivent un cauchemar, ils sont furieux. Du mécontentement absolu à la joie de pouvoir finalement repartir, toutes les palettes d émotions semblent cohabiter. Antoine Guillon, l un des prétendants au top 5, apprend la nouvelle de la reprise avec soulagement : «Les idées sont encore confuses. Trente kilomètres courus, des heures à piétiner, très peu de sommeil en perspective, et prendre le départ d une course qui sera rapide Je pense qu avec cette fatigue les sensations de fin de course devraient être assez proches de celles ressenties sur l UTMB. Et puis ce sera une belle fête, attendue par des centaines de bénévoles, et par ma famille.» Les coureurs se passent le mot. Vincent Delebarre, officieusement élu porte-parole des coureurs de l élite, pour œuvrer dans le sens d une reprise de la course, tente de remobiliser le maximum de ses connaissances. Après l annulation de la CCC et l acheminement des coureurs depuis Vallorcine jusqu à Chamonix, le «crédit de transport» est entamé en raison de la très stricte limitation du temps de conduite des chauffeurs de bus. Il n est plus possible d acheminer coureurs au départ de Courmayeur, mais seulement Un deuxième SMS est envoyé dans la nuit pour annoncer cette limitation. De fait, selon Michel Poletti, co-directeur général de la course, «950 coureurs se sont présentés au départ de Chamonix, nous n avons donc refusé personne». Et après les fortes tensions, la haute densité émotionnelle des événements, l implacabilité de madame nature, tout semble vouloir rentrer dans l ordre. La suite, de l aveu «950 coureurs se sont présentés au départ de Chamonix, nous n avons donc refusé personne». [MICHEL POLETTI] MIKE WOLFE, ETATS-UNIS, 2 e À L UTMB 2010 «APRÈS L ANNULATION, J AI ÉTÉ MARCHER TROIS HEURES ET DEMIE DANS LA MONTAGNE» PROPOS RECUEILLIS PAR MIKAËL TURCHETTI Tu étais relativement inconnu sur la ligne de départ, est-ce que cela confère un avantage? Oui, cela donne l avantage de rester relaxé, puisqu aucun média ne m a sollicité avant la course. Peux-tu résumer brièvement ta course? Je me sentais vraiment bien vendredi soir au départ, et aussi pendant les trente premiers kilomètres jusqu aux Contamines. J étais prêt à concourir et à défier les leaders. Samedi matin, je ne me sentais vraiment pas bien : manque de sommeil, pas une bonne nuit, petit déjeuner expédié sans café! Mes jambes n étaient vraiment pas bonnes. Malgré tout, j ai bien terminé et je me suis accroché, sans me sentir vraiment bien de toute la journée. Tout le monde a eu les mêmes conditions. Cette course a été un défi différent de ce à quoi nous étions préparés. Mentalement, c était une vraie épreuve de repartir et de se trouver à nouveau prêt pour la course. Comment as-tu été prévenu de l arrêt de la course? Je n ai pas été au courant jusqu à ce que des bénévoles nous arrêtent environ 3 km après les Contamines, Kilian Jornet, Geoff Roes, moi, et un ou deux autres. Kilian a traduit pour Geoff et moi. Quel a été ton sentiment à ce moment-là? Complètement incrédule et éberlué! C était très difficile à comprendre et aussi très difficile de savoir quoi penser. Comment as-tu géré cette annulation? J ai été très troublé. Je ne suis pas arrivé à manger, ni à dormir. J ai été marcher pendant trois heures et demie au Brévent à 1 h du matin sous la pluie! Quelles sont les principales différences entre les courses américaines et l UTMB? Tout est différent. La nourriture aux ravitaillements n est pas la même. Aux Etats-Unis, il n y a généralement pas de spectateurs sur le parcours. Tu es un veinard si tu as quelques proches qui t encouragent à un ravitaillement et veinard aussi lorsque tu as quelques applaudissements sur la ligne d arrivée. À l UTMB, les athlètes sont célébrés! Aux États-Unis, tout le monde s en fiche, c est regrettable. Pourtant, une course comme la Hardrock 100 possède le même profil que l UTMB, un dénivelé largement supérieur, et est sans doute plus difficile Seras-tu à l UTMB l année prochaine? Oui!! 34 ultrafondus octobre 2010

15

16 DOS SIER > UTMB 2010 même de proches de l organisation, sera «du velours». Il est 10 h du matin, nous sommes à Courmayeur et quelques centaines de coureurs sont au rendez-vous derrière la deuxième ligne de départ de l UTMB. Le soleil fait quelques apparitions remarquées, l ambiance est détendue, on attend un dernier car dans lequel se trouve Jez Bragg, Anglais de son état et futur vainqueur (voir l interview dans ce dossier). Il s est décidé au dernier moment, il part léger et sans pression, comme la plupart des autres coureurs. Ils ne le savent pas encore, mais ils reprennent le départ d une édition qui va marquer les esprits, peut-être même plus que l édition numéro un, en 2003, avec ses 10 % de finishers, ses conditions climatiques déjà dantesques, mais finalement loin d être comparables à celles de cette année. La suite de l UTMB se révèle le négatif exact de la veille. Les images de liesse habituelles se succèdent, reléguant les péripéties de la veille au rang de mauvais rêve. Les conditions sont au beau fixe, la tension de la course est quasiment absente des visages, et les bénévoles, replacés impeccablement n ont aucune catastrophe à gérer. Les coureurs aussi semblent s être passé le mot, du premier au dernier. Pas de retard, pas de perdu dans la montagne, et une possible polémique évitée, puisque ce sont des coureurs de l UTMB qui raflent les places d honneur, et non pas ceux qui, inscrits sur la TDS, se sont présentés frais au départ. À l arrivée des coureurs, le plus blasé des UTMBistes récidiviste ne peut qu être admiratif, et peut-être même doublement, de ces coureuses et coureurs qui ont su se remotiver pour un second départ. Les images de liesse habituelles se succèdent, reléguant les péripéties de la veille au rang de mauvais rêve. Si l UTMB n a pas fait 166 km comme prévu, il a certainement gagné cette année ses galons de course imprévisible. VINCENT DELEBARRE, VAINQUEUR DE L UTMB 2004, 15 e EN 2010, MEMBRE DES TRAILERS DU MONT-BLANC «ÊTRE TRAILER, C EST SAVOIR APPRÉHENDER LE MILIEU» PROPOS RECUEILLIS PAR PHILIPPE BILLARD En tant que coureur, membre des Trailers du Mont-Blanc, l association organisatrice, Vincent Delebarre a été à l épicentre des événements du week-end de l UTMB. D abord dans le peloton, plutôt devant bien sûr, puis au PC course, il a très vite oeuvré pour une reprise de la course, la solution «la moins pire». Comment te sens-tu au départ de la reprise de course? Je me sens bien mais pas dans l événement UTMB. Pour moi il s agit vraiment d une autre course avec au départ ceux qui ont voulu ou ceux qui ont pu. Le choix de beaucoup de ne pas participer est très respectable et compréhensible car dans cette situation très inhabituelle, la remotivation est propre à chacun. La mienne était de continuer la fête. Mais c est vrai que le fighting spirit, qui est donc resté anglais ce jour, n y était pas. L ambiance était bonne. Rétrospectivement, à la lumière de ce que je connais à ce jour et à la lecture des nombreux mails de désillusion reçus, je pense qu en fait je n aurais pas pris le départ. Sur l instant présent j avoue que j avais occulté tous les faits de la nuit précédente. Ta course en résumé? En dents de scie, mais avec une arrivée délectable. À la fin, je profite de chaque instant, de chaque mètre. Participer à la fête. Je me rappelle ma motivation du départ. Je slalome de chaque côté du couloir de spectateurs, embrasse mes amis et franchis la ligne, vraiment heureux. Quelles leçons tires-tu des événements qui ont marqué ce week-end? Il est important d avoir différents avis sur cette annulation car si elle a été prise par les responsables et acceptée par la plupart, le risque existait-il ou pas? Dire que non me paraît d une inconscience profonde. En effet je pense qu en s appuyant sur les faits météo et dans ce contexte de course où on constate et des coureurs novices et des coureurs qui optimisent trop leur matériel, il y avait une possibilité d accidents. L organisation sait bien que le fait du nombre et aussi le risque pris par certains, tête de course et peloton, parce que c est une compétition, aurait mis en situation très délicate une forte proportion de coureurs. L annulation n a pas été une décision par simple principe de précaution mais a fait suite à une évaluation d un risque réel. Il était bien sûr possible de franchir les chemins dans ces conditions météo mais pas dans ce contexte. Il aurait fallu des tenues adaptées, des coureurs qui restent groupés ou alors des coureurs autonomes. Une utopie? Personnellement j étais arrivé aux Contamines et m apprêtais à revêtir ou prendre dans le sac (un 10 litres que j'avais passé au contrôle la veille au lieu d'un 5 l en conditions normales) collant, sous vêtement long, gilet sans manche, gore tex (300 g) et sur-gants en Gore-Tex! Est-ce que le trailer doit faire évoluer son état d esprit? Je pense que l UTMB et la mouvance du trail en général a aussi un rôle de pédagogie : être trailer pour moi c est beaucoup plus que savoir courir ou marcher vite en terrain naturel et longtemps, c est surtout savoir appréhender le milieu. Il fallait alors savoir interpréter la météo, s imaginer les conditions rencontrées. En attendant, une solution à l avenir pourra être de décider et de contrôler le jour J un matériel vestimentaire «spécial» obligatoire, précis et conséquent, lequel serait décrit dans le règlement. Mais ceci n est qu une idée et n empêcherait pas une annulation en cas de temps très orageux, ce qui n était pas le cas cette nuit du 27 au 28 août dernier. 36 ultrafondus octobre 2010

17

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC Fiche d instructions Fermeture de course La fermeture de course est une lourde charge, merci à ceux qui en prennent la responsabilité. Vous n êtes pas chargé du débalisage mais

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC Fiche d instruction Pointage et contrôle Cette fiche d instruction précise les procédures à suivre pour le contrôle des coureurs et la gestion des abandons. Merci de consulter

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Compte-rendu du marathon des Causses 2013 (Laurence Gaudin & Sébastien Renoton).

Compte-rendu du marathon des Causses 2013 (Laurence Gaudin & Sébastien Renoton). Compte-rendu du marathon des Causses 2013 (Laurence Gaudin & Sébastien Renoton). Nous sommes partis de Tours le vendredi 25 Octobre vers 10h30 avec la team ST «bonbons roses», nous sommes 14 au départ

Plus en détail

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement!!! Créé Par Ben De Bourse Ensemble http://www.bourseensemble.com! À Lire - Très Important Je sais que vous avez envie de vous plonger

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

www.auboutdemesreves.com

www.auboutdemesreves.com www.auboutdemesreves.com Préface Nous avons tous à notre disposition chaque jour, le même nombre d heures, de minutes de secondes. Pourtant certains d entre nous, sont toujours en train de courir après

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!»

Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!» Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!» Source : Christine Hoor, coach certifiée, Nantes, www.christine-hoor.com Propos recueillis par : Happylogie, www.happylogie.com Ce guide t est offert

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Les phrases de condition

Les phrases de condition Les phrases de condition Rappel! La langue française propose plusieurs modèles de phrases de condition. Toutefois, les 3 modèles qui suivent s utilisent couramment. 1. Lorsque nous sommes incertains, nous

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.»

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» «S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» www.sibomat.be Luc D. (46 ans) a vraiment une brique dans le ventre. Il a la construction dans le sang. Après avoir rénové sa première maison, il a voulu

Plus en détail

J ai aimé la course d école 2007. On est allé en bus au Valais au glacier du Trient. On a vu de l eau et on a pique-niqué. L après-midi, on a mangé

J ai aimé la course d école 2007. On est allé en bus au Valais au glacier du Trient. On a vu de l eau et on a pique-niqué. L après-midi, on a mangé On est parti en car pour faire la course d école. On est allé voir un glacier et on a marché 3h00 de temps. On a fait des pauses, heureusement! Nous avons trouvé un rocher plat au milieu de l eau et on

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

La concordance des temps à l indicatif

La concordance des temps à l indicatif LA DES TEMPS À L INDICATIF LA CONCORDANCE POSTÉRIORITÉ DES TEMPS 1 La concordance des temps à l indicatif La concordance des temps à l indicatif La postériorité Comme nous l avons déjà vu, lorsque l événement

Plus en détail

Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012

Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012 Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012 Les principes : Partenariat METEO-FRANCE / FNHPA Toujours un «package météo» à 3 niveaux, avec : - un bulletin d affichage destiné à vos clients - un service

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool.

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool. Dossier : fatigue Introduction S endormir au volant peut être fatal. Pourtant, de nombreux conducteurs continuent à conduire alors qu ils se sentent fatigués. Ils pensent pouvoir chasser le sommeil qui

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

L ordinateur et votre enfant

L ordinateur et votre enfant L ordinateur et votre enfant Nous nous trouvons présentement dans une ère où les appareils électroniques font partie intégrante de la vie des enfants. Cela a mené beaucoup d effets positifs au plan des

Plus en détail

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Doubs - Besançon Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent ce weekend leur 25è

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

PROGRAMME 2016. Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur?

PROGRAMME 2016. Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur? PROGRAMME 2016 Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur? Crédit photo : Fotolia Bonjour, Voici un programme complet et adapté pour vous réaliser pleinement. Conférences Coachings

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Prévention routière La Tour du Pin Mars/Avril 2014 En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Avant de commencer, avez-vous regardé le film «Bus à l arrêt» et répondu aux questions? Que

Plus en détail

Les aventuriers du 11 e Forum Annuel Ecobiz 18 novembre 2013

Les aventuriers du 11 e Forum Annuel Ecobiz 18 novembre 2013 Une expédition de 2 mois pour gravir l Everest (et retour!) en mai 2012 par l arête nord-est En septembre 2011, Jacques Puyo décide de grimper au sommet de l Everest. «Alors que j éprouve une véritable

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

LA PRÉPARATION ET L ACCESSION AU CAP DANS L ESPACE DES TRAJECTOIRES SCOLAIRES AU DÉBUT DU XXI E SIÈCLE. Joanie Cayouette-Remblière (LSQ, Crest / CMH)

LA PRÉPARATION ET L ACCESSION AU CAP DANS L ESPACE DES TRAJECTOIRES SCOLAIRES AU DÉBUT DU XXI E SIÈCLE. Joanie Cayouette-Remblière (LSQ, Crest / CMH) LA PRÉPARATION ET L ACCESSION AU CAP DANS L ESPACE DES TRAJECTOIRES SCOLAIRES AU DÉBUT DU XXI E SIÈCLE Joanie Cayouette-Remblière (LSQ, Crest / CMH) I. La construction de la typologie I. La construction

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

Compte-rendu CO Stage CMO 2014 Un Week-end de stage, de plaisir, d anecdotes, de convivialité, d azimuts,

Compte-rendu CO Stage CMO 2014 Un Week-end de stage, de plaisir, d anecdotes, de convivialité, d azimuts, Compte-rendu CO Stage CMO 2014 Un Week-end de stage, de plaisir, d anecdotes, de convivialité, d azimuts, de kms Premier week-end de Mars, on y est enfin à ce stage que j avais déjà fait l an passé. Cette

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

SKI DE RANDONNEE Autour de Bachimaña (Espagne)

SKI DE RANDONNEE Autour de Bachimaña (Espagne) SKI DE RANDONNEE Autour de Bachimaña (Espagne) Organisation : Bureau des guides et des accompagnateurs de Pau Encadrement : Guide de Haute-Montagne Trois jours de ski de randonnée autour du refuge de Bachimaña

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Compte rendu de course

Compte rendu de course Compte rendu de course Manche 1 : Le Mans, Circuit Bugatti (72) : Après trois semaines de préparation sur la moto de course nous arrivons avec l équipe vendredi matin très tôt au circuit du mans. La tension

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail