URBAN PORT CITIZEN PORT ENTERPRISE-DRIVER PORT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "URBAN PORT CITIZEN PORT ENTERPRISE-DRIVER PORT"

Transcription

1 Smart Port City URBAN PORT CITIZEN PORT ENTERPRISE-DRIVER PORT 3-6 NOVEMBER TH WORLD CONFERENCE CITIES AND PORTS SOUTH AFRICA D U R BA N Organised by: Hosted by: With the support of:

2 CONTRIBUTION PRESENTED IN THE "WORKSHOP 5 - ENERGY TRANSITION, THE INDUSTRIAL CHALLENGE OF THE ENTERPRISE-DRIVER SMART PORT" TUESDAY, 4 NOVEMBER 2014 Juliette Duszynski est actuellement Chef de projets Economie, Logistique, Portuaire, Projets européens à l Agence d urbanisme de la région du Havre et de l Estuaire de la Seine (AURH), association présidée par M. Edouard PHILIPPE, Député-Maire du Havre. Géographe et Urbaniste de formation (titulaire d un DESS "Ville et Projets" à l Institut d aménagement et d urbanisme de Lille), Juliette Duszynski a d abord travaillé au sein de l équipe développement économique de l Agence de Développement et d Urbanisme de Lille Métropole ( ) sur le processus de métropolisation. Elle a ensuite rejoint un bureau d études lillois avant de poursuivre, en 2002, son parcours professionnel au Havre (AURH). En charge des études économiques, au sein de l AURH, elle a développé une expertise sur les dimensions portuaires, maritimes, logistiques, notamment dans le cadre de projets européens (INTERREG IV B - Europe du Nord-Ouest). Depuis 2010, elle apporte sa vision économique et spatiale au projet "Grand Paris - Vallée de Seine", notamment en proposant une approche de Gateway comme stratégie de développement territorial et économique : Seine Gateway. En 2013, elle a suivi l Executive Master in Business Administration de l Ecole de Management de Normandie (spécialité Maritime Transport et Logistique) pour conforter son approche territoriale de la supply chain et, dans ce cadre, a déposé un mémoire-projet sur les perspectives de développement de la filière céréales en Vallée de Seine, traitant la chaine de valeur céréalière dans son ensemble. Convaincue par la nécessité d une approche systémique pour comprendre la mécanique des territoires urbano-industrialo-portuaires, elle conduit depuis plusieurs mois pour l AURH la mission "Toile industrielle de l Estuaire de la Seine". Juliette DUSZYNSKI Chef de projets Economie, Logistique, Portuaire, Projets européens AGENCE D'URBANISME DE LA REGION DU HAVRE ET DE L'ESTUAIRE DE LA SEINE FRANCE LES INTERRELATIONS ENTRE LES INDUSTRIES DES PLACES PORTUAIRES DU HAVRE ET DE ROUEN, A TRAVERS L OUTIL "TOILE INDUSTRIELLE" INTER-RELATIONS BETWEEN INDUSTRIES AT THE PORT CITIES OF LE HAVRE AND ROUEN, USING THE "INDUSTRIAL NETWORK" TOOL LAS INTERRELACIONES ENTRE LAS INDUSTRIAS DE LAS PLAZAS PORTUARIAS DE LE HAVRE Y RUAN, A TRAVÉS DE LA HERRAMIENTA "RED INDUSTRIAL" Nos modèles industrialo-portuaires du XXème siècle connaissent des changements de paradigmes brutaux. En quelques années, nous sommes passés du modèle "usine les pieds dans l eau", la Zone-Industrialo Portuaire, à un modèle complexifié intégrant "les corridors logistico-portuaires dans lesquels s interpénètrent fonctions industrielles, R&D, services, qualité de vie, performance portuaire ou connectivité logistique" (Y. ALIX, T. WILLEMSEN). Dans ce contexte, la ZIP doit se réinventer, dans un climat d innovations, comme nouveau modèle d attractivité portuaire et comme territoire productif. Proposée par l AURH, la toile industrielle, construite sur l Estuaire de la Seine, vise à schématiser de manière dynamique les interrelations entre les industries des places portuaires. Cet outil s adresse aux The port-industrial models of the 20th century have experienced some brutal paradigm shifts. In just a few years we have passed from the "waterside factory" model, the Port-Industrial Zone, to a more complex model involving "port-logistical corridors with interpenetration of industrial functions, R&D, services, quality of life, port performance and logistical connectivity" (Y. ALIX, T. WILLEMSEN). In this context, the Port-Industrial Zone (PIZ) is obliged to re-invent itself, in a climate of innovation, as a new model of port attraction and productive territory. Proposed by AURH (Town Planning Agency of Le Havre and Seine Estuary area), the "industrial network" constructed on the Seine River Estuary aims to provide a dynamic representation of the interrelations between the industries of the various port territories. The tool has been Nuestros modelos industrial-portuarios del siglo XXI experimentan cambios de paradigmas brutales. En algunos años, pasamos del modelo de "fábrica ribereña", la Zona Industrial Portuaria, a un modelo mucho más complejo que integra "los corredores logístico-portuarios en donde se intercalan funciones industriales, investigación y desarrollo, desempeño portuario o conectividad logística" (Y. ALLIX, T. WILLEMSEN). En este contexto, la ZIP debe reinventarse, en un clima de innovaciones, como nuevo modelo de atractivo portuario y como territorio productivo. Propuesta por la AURH (Agence d Urbanisme de la Région du Havre et de l Estuaire de la Seine), la Red Industrial (toile industrielle), establecida en el Estuario del río Sena, pretende esquematizar de manera dinámica las interrelaciones entre las Conférence mondiale villes et ports ISSN

3 décideurs et acteurs du territoire, tels que sont les ports, les entreprises, les collectivités, et permettra d offrir : - Une représentation territoriale des principales relations et échanges entre les industries (échanges de matières, services logistiques, relation donneur d ordre/sous traitant), - Un état des lieux de la connexion du réseau local d entreprises aux ports, et aux marchés internationaux, - Une compréhension et vision de l écosystème industriel de l Estuaire de la Seine, de son fonctionnement et de ses faiblesses ou dysfonctionnements. L approche innove en ce qu elle appréhende le territoire par ses dynamiques économiques en le qualifiant par ses flux : énergie, déchets, logistique, informations,... et par ce qu elle s appuie sur un Système d Information Géographique permettant une représentation vivante du tissu économique. Cet outil peut permettre aux territoires qui s en saisissent de faire face aux ruptures de modèles et aux défis économiques du XXIe siècle : transition énergétique, culture de la réversibilité, économie des usages, logistique intégrative, nouveaux modèles sociaux-environnementaux compétitifs et créateurs de valeur... designed for the use of decision-makers and players in the territory, such as ports, businessses and organisations, and will provide: - A territorial representation of the principal relations and interchange between industries (interchange of goods, logistical services, contractor/contractee relationship), - A current state of the local network connecting businesses with ports and international markets, - An understanding and an overview of the industrial ecosystem of the Seine River Estuary, its functioning and its weaknesses or dysfunctional aspects. This approach is innovative because it understands the territory through its economic dynamics, qualified by its flows of energy, waste, logistics, information, etc., and because it is based on a Geographical Information System which allows a living representation of the economic tissue. This tool will enable territories which make use of it to deal with the broken models and economic challenges of the 21st century: energy transition, the culture of reversibility, functional economy, logistical integration, competitive new social-environmental models for value creation, etc. industrias de las plazas portuarias. Esta herramienta se dirige a los encargados de tomar decisiones y a los actores del territorio, tales como los puertos, las empresas y las colectividades, y permitirá ofrecer: - Una representación territorial de las principales relaciones e intercambios entre las industrias (intercambios de materias, servicios logísticos, relación entre contratista principal y subcontratista); - Un panorama general de la conexión de la red local de empresas con los puertos y con los mercados internacionales; - Una comprensión y visión del ecosistema industrial del Estuario del Sena, de su funcionamiento y de sus debilidades o disfunciones. El planteamiento innova en cuanto a que abarca al territorio a través de sus dinámicas económicas calificándolo por sus flujos de energía, desechos, logística, informaciones,... y porque se basa en un Sistema de Información Geográfica que permite obtener una representación viva del tejido económico. Esta herramienta puede permitir que los territorios que la aplican enfrenten las rupturas de los modelos y los desafíos del siglo XXI: transición energética, cultura de la reversibilidad, economía funcional, logística integradora, nuevos modelos socio-ambientales competitivos y creadores de valor... Conférence mondiale villes et ports ISSN

4 Merci pour cette opportunité vous donner un premier aperçu d un outil développé par l équipe de l agence d urbanisme du Havre et de l Estuaire de la Seine : la toile industrielle. Mots clés de mon intervention : territoires, ports, industries, (inters) relations, réseau, flux Sujet : qualification du territoire par ses flux Notre sujet dépasse les questions de transition énergétique et d économie circulaire pour mieux les englober. Essayons de situer le contexte (géographique et économique) 1

5 Carte situant Johannesburg / Le Havre Le Havre est situé en France, à km de Durban Dans la «Vieille Europe» (Europe mise à mal face à des bouleversements, des ruptures économiques) Face au continent Africain, continent du 21 e siècle, aux perspectives de croissance forte Carte renversée : tout un symbole Qui traduit une réalité En 2012 pour la première fois la richesse produite par le Sud a dépassé celle produite par le Nord Rééquilibrage qui tend à se poursuivre. Transformation puissante et brutale de l économie monde Croissance du commerce, Globalisation, décollage des pays émergents, Monde de flux extension des chaines de valeur bouleversement de la structure des échanges mondiaux dominée par des chaines de production globales de biens et de services. unités de production géographiquement éloignées. C est le cas des produits de hautes technologies (l ipad d Apple) mais cela touche tous les secteurs d activité, toutes les filières (agro) Nous sommes dans le Made in World. Dans ce contexte du Made in World, de chaine de valeur mondiales: la question de l industrie, de la place de notre économie productive, est prégnante 2

6 (carte repositionnant Le Havre en France) Les places portuaires : sont les lieux de pénétration de ces nouvelles pratiques issues de la mondialisation Et ont plus que jamais un rôle stratégique de fixateur et de connecteur de flux. Notez que Le Havre est un des principaux ports Français, il constitue une porte majeure sur le continent européen. Situé sur la façade Manche/Atlantique 3

7 La mission que nous menons porte sur l embouchure de la Seine ou l Estuaire de la Seine 1 ère pièce de puzzle d un territoire de cohérence logistique/industrielle beaucoup plus vaste : la vallée de Seine du Havre à Paris Port du havre (port importateur, port de conteneurs) : au service du bassin de consommation parisien (et au delà) Port de Rouen (1 er port céréalier d Europe), port exportant vers les pays du Maghreb notamment L ensemble de ces trois ports formant un consortium portuaire de premier ordre en Europe, connu sous le nom HAROPA La vallée de Seine en 3 chiffres clés : Sur 3% du territoire national (superficie) 1/5e de l économie nationale 20% des emplois de France métropolitaine Si on s intéresse maintenant à cette première pièce de puzzle : l Estuaire de la Seine La porte (gate) de la vallée de seine Mon sujet dépasse le cas d un port pour en concerner deux Le cas d une seule ville pour prendre en compte un territoire dans son ensemble Le port est un moteur économique local pour 2 raisons : des activités en lien avec maritime et portuaire mais aussi un fixateur d activités industrielles puissant 4

8 Sur ce territoire, sur l Estuaire : sur représentation des emplois dans l industrie et dans la logistique (par rapport au national) 5

9 Sur ce territoire, sur l Estuaire : sur représentation des emplois dans l industrie et dans la logistique (par rapport au national) chimie, automobile, raffinage Le groupe relatif à l industrie se décompose en trois grandes entités : / The group concerning industry can be broken down into three main entities: L industrie extractive / Extractive industries Industries manufacturières / Industrial production La production et distribution d électricité, de gaz, de vapeur et d air conditionné / Production and distribution of electricity, gas, steam and air conditioning La majorité des emplois sont relatifs à l industrie manufacturière, 9 EMPLOIS SUR 10 SONT RELATIFS À L INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE. / Most jobs are found in manufacturing nine out of ten jobs are in the production and manufacturing fields. Les secteurs clés par rapport à la France /Key French sectors 27,8 % de l emploi salarié du secteur «Cokéfaction et raffinage» se situe dans l Estuaire de la Seine / 27.8% of employees in the Coking and Refining sectors are in the Seine River Estuary 7,28 % de l emploi salarié du secteur «Cokéfaction et raffinage» se situe dans l Estuaire de la Seine / 7.28% of employees in Tobacco based products in France are in the Seine River Estuary 3,85 % de l emploi salarié du secteur «Cokéfaction et raffinage» se situe dans l Estuaire de la Seine / 3.85% of employees in Chemical industries are in the Seine River Estuary 6

10 Des filières lourdes et traditionnelles Pétrochimie Chimie (Total Petrochimicals + Exxon Mobil = 1 er centre pétrochimique français), Automobile Des filières en plein développement, qui portent la balance commerciale de la France : Aéronautique (Aircelle SAFRAN), Agro alimentaire / agro industrie, offre des perspectives Des filières en mutation énergie : tout le panel des industries énergétiques, tous les grands groupes sont présents (TOTAL, EDF,...) bientôt l éolien offshore (AREVA), Déchets On touche de près à ce qui concerne l économie circulaire On a donc un territoire qui connait des mutations voire des ruptures économiques violentes, qui est engagé dans des démarches vertueuses : économie circulaire, transition énergétique : projets de productions d énergies décarbonées, stockage de l énergie, captage CO2, réseau de chaleur (entre industries et de industries vers zones urbaine,...) Constellation de logos : qui peut paraitre simpliste Logos pour vous montrer cette concentration de poids lourds de la chimie, de l énergie, de la pétrochimie, Ce Contexte complexifié (de flux, d inter relations, d interpénétrations,...) (frontière services / industrie tend par ailleurs à disparaître) 7

11 Constellation de logos : qui peut paraitre simpliste Logos pour vous montrer cette concentration de poids lourds de la chimie, de l énergie, de la pétrochimie, Ce Contexte complexifié (de flux, d inter relations, d interpénétrations,...) (frontière services / industrie tend par ailleurs à disparaître) invite à dépasser cette approche sectorielle et approche silos réductrice La question à la base de notre travail : Connaitre ces relations entre industries, entre ports Comment appréhender la complexité des relations industrialo portuaire d où l idée de l outil inspiré de ce qu a réalisé un autre grande place industrialo portuaire : Dunkerque (proche) 8

12 toile industrielle de Dunkerque : exemple à suivre Dunkerque a développé une approche systémique et globale de son économie Et a réussi à mettre en relation, à faire les liens entre : Le port au cœur du dispositif (symbolique et réel : port au cœur de l économie locale) Lien entre les terminaux portuaires et les filières industrielles On voit la : Rôle du port comme fixateur d activités qui vont alimenter la machine port les liens du territoire dunkerquois et son positionnement dans les chaines de valeurs mondiales Le port et le territoire sont connectés au Monde et à l économie globale. les établissements industriels (donneurs d ordre et sous traitants), Cette approche correspond à la complexité de nos territoires industrialo portuaires. Nous l avons choisi (pour Rouen et le Havre) en l adaptant. 9

13 Comment fait on / «how can we make it work» Notre outil «toile industrielle» vise à: à qualifier le territoire par ses flux (qui font la valeur ajoutée) C est à dire les échanges entre industries ; entre industries et ports ; entre ports (liens logistiques) à connaitre la nature de ses liens ou de ses échanges, à mesurer les interactions entre sites et donc les interdépendances. Résultat sera une représentation des principales relations et principaux échanges entre les industries de l Estuaire. en schématisant de manière dynamique et géographique ces interrelations (au delà du modèle de Dunkerque) 3 types d entités / 3 types of entities Les établissements industriels / Industrial sites Les collectivités territoriales (Communes ) / Regional structures (local authorities, Municipalities, etc.) Les terminaux portuaires / Port terminals 3 types de liens / 3 types of links Les liens matières / Raw material links Les liens logistiques / Supply chain and logistical links Les liens contractuels / Contractual links 10

14 Pourquoi faire Si l agence d urbanisme du Havre réalise cette mission c est bien dans son rôle d observatoire économique, de connaissance territoriale et d accompagnement du territoire (et de ses parties prenantes) dans la compréhension des mutations économiques et spatiales. 11

15 Pour qui on fait (nos cibles) et Pour rendre quels services Cet outil s adresse aux décideurs et acteurs du territoire, Ports : Intérêts pour les ports? Connaissance du business connaitre les clients industriels du territoire connaitre les clients de ses clients (vision cluster), développement de nouveaux trafics, Le port est un gros propriétaire foncier (vision pragmatique) : l accueil d établissements industriels => argent pour lui Le port a donc l obligation de se préoccuper de sa zone industrielle, doit veiller à la maintenir attractive Dynamique du port industriel Ports restent des systèmes productifs : énergies, nouvelles industries Port doit avoir une stratégie pour l industrie avec une politique d attraction ciblée Remettre le port dans son rôle de fixateur d activités qui vont alimenter la machine port Réconciliation du port avec son industrie Selon moi le Port devrait communiquer autant sur sa zone industrielle, de ses industries que sur ses conteneurs entreprises (et leurs représentants Chambres de commerce) : Intérêts pour les entreprises? 12

16 L approche est innovante de 3 façons 13

17 niveau 1 Innovation théorique On sort d une logique de raisonnement en «silo» le raisonnement en écosystème association port / industries / territoires (outil qui crée le network notion écosystéme industriel) 14

18 Innovation théorique : raisonnement en chaine de valeur Montrer les synergies entre une offre portuaire indispensable aux développements industriels, qui eux mêmes sont tributaires d une multitude de services qui maille un territoire attractif et productif 15

19 niveau 2 innovation stratégique outil support de réflexion stratégique montrant des potentiels de développement donnant des clés pour mieux anticiper les impacts (conséquences) des chocs économiques on est là dans le domaine de l intelligence économique 16

20 slide «waste» (illustrant innovation stratégique) On a ici un schéma simplifié de la filière déchets, l ensemble des inputs et des outputs ont été précisés, ce schéma permet: de comprendre le lien fort avec le territoire (collecte des déchets ménagers) de comprendre des liens inter filières Les synergies sont énormes entre secteur de l énergie et secteur des déchets de créer une action concrète : un échange de vapeur entre deux entreprises de filières différentes mais complémentaires de montrer des aberrations logistiques Traitement des déchets dangereux : service indispensable sur un port slide schéma flux éco EcoEstuaire (slide retirée) La cartographie des flux que nous avons faite pour cette entreprise est en réalité beaucoup plus complexe Ce travail : permet à l entreprise de disposer d une cartographie de ses flux (schéma de flux stratégique) On offre à entreprise un diagnostic complet de ses flux, ce diagnostic constitue un argumentaire pour se vendre, obtenir un soutien financier d une collectivité territoriale 17

21 niveau 3 innovation technique Notre plus value : Constitution d une base de données géographiques Toile cartographique des relations interentreprises Approche territoriale d une agence d urbanisme on a là un outil d aménagement du territoire 18

22 slides 18 à 23 : illustrent innovation technique par la géomatique Slides avec carte schématique ANIMEE de l Estuaire montrant sa complexité industrielle Carto (à faire défiler) Ceci est une vision simpliste (carto schématique) de ce que nous voulons montrer Mais cette carte a le mérite de poser des repères sur des questions d organisation territoriale et d attractivité territoriale (qui sont les sujets d une agence d urbanisme) Force du territoire : la densité de nos zones portuaires Les développements industriels futurs devront se faire dans la concentration (synergies possibles entre les zones industrialo portuaires) Car cette concentration offre des possibilités de collaborations (solutions locales, de proximité) Un objectif de cette toile industrielle est de montrer cohérence entre nos zones industrielles, nos zones économiques, voire. de «mettre de la cohérence». Ce que permet l analyse géographique à une échelle macro : Capter des flux qui échappent au territoire et ne lui profitent pas au niveau mezzo c est la concentration qui rend possible et qui crée les synergies et les savoirs faire (effet cluster). On est passé d une industrie sale à la campagne (au milieu de nulle part) à une industrie propre et organisée sur le territoire portuaire. 19

23 20

24 21

25 22

26 23

27 24

28 slide résumant les innovations L approche innove en ce qu elle appréhende le territoire par ses dynamiques économiques en le qualifiant par ses flux : énergie, déchets, logistique, informations,... et par ce qu elle s appuie sur un Système d Information Géographique permettant une représentation vivante du tissu économique. Cet outil peut permettre aux territoires qui s en saisissent de faire face aux ruptures de modèles et aux défis économiques du XXIème siècle : Dont fait partie la transition énergétique 25

29 Clin d œil (affiche du film de FINCHER «the social network» détournée => the industrial network) Intérêt de cette approche toile industrielle («industrial network») pour des smart port cities => capter et maitriser les flux et fixer leur valeur ajoutée sur le territoire afin de rester des cluster industrialo portuaires efficaces, responsables donc puissants Approche et outil seraient à dupliquer sur d autres places portuaires vous en laissant juges 26

30 Je vous remercie de votre attention I look forward for your questions 27

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City LIVE TWEET Innovative City 1. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin In Smart Cities, we should create a collaborative model #smartcity #icc2013 2. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin Cities like

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER GLOSSAIRE THEME CREST WP1 BARRIERE PSYCHOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE BATIMENT INTELLIGENT CAPTEURS CHANGEMENT CLIMATIQUE CHEMINEMENT EDUCATIF COMPORTEMENT CONSEIL ECHANGES PROFESSIONNELS ECO UTILISATION

Plus en détail

D o s s i e r d e p r e s s e

D o s s i e r d e p r e s s e 9/04/2015 NORMANDY FRENCH TECH DIGITAL Day#2 : du concept à la réalité D o s s i e r d e p r e s s e Le 11 mars dernier, Caen la mer, la CODAH et la Métropole Rouen Normandie dévoilaient à Caen leur candidature

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE PRESENTATION Spécialités Chimiques Distribution entreprise créée en 1997, a répondu à cette époque à la demande du grand chimiquier HOECHTS (CLARIANT) pour distribuer différents ingrédients en petites

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA Renewable Energy For a Better World Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities COMPANY PROFILE Haiti's only designer and MANUFACTURER of solar panels and solar appliances

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Comfort Duett. TV-kit. www.comfortaudio.com. USA: English/Français/Español. Comfort Duett

Comfort Duett. TV-kit. www.comfortaudio.com. USA: English/Français/Español. Comfort Duett Comfort Duett TV-kit USA: English/Français/Español www.comfortaudio.com Comfort Duett 1 English The television kit makes it possible to amplify the sound from the TV via the charger unit. As soon as Comfort

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA SUPINFO Academic Dept. Resit Project Academic Project 2012-2013 Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA Conditions d utilisations : SUPINFO International University vous

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN Les ports et les pôles de compétitivité Mission des pôles de compétitivité Faire émerger des

Plus en détail

Memorandum of Understanding

Memorandum of Understanding Memorandum of Understanding File code of the Memorandum of Understanding (optional) texte 1. Objectives of the Memorandum of Understanding The Memorandum of Understanding 1 (MoU) forms the framework for

Plus en détail

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 Product Configurator (summary) La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 cité comme référence en «Mass Customization» au MIT et sur «mass-customization.de» Specifications

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Étude d impact et Services Écosystémiques : Comment identifier et spatialiser les enjeux?

Étude d impact et Services Écosystémiques : Comment identifier et spatialiser les enjeux? Étude d impact et Services Écosystémiques : Comment identifier et spatialiser les enjeux? Roel PLANT 1,2 ; Pierre-André PISSARD 1 1 UMR TETIS / Irstea Montpellier 2 Institute for Sustainable Futures /

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Smart Cities :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen?

Smart Cities :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen? :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen? Jacques Teller! Urbanisme et d aménagement du territoire! Université de Liège, LEMA!! Colloque SMART Village et territoire RURAL Quelques éléments

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

Presentation CMS Debacker. Bruxelles, 25 Octobre 2012

Presentation CMS Debacker. Bruxelles, 25 Octobre 2012 Presentation CMS Debacker Bruxelles, 25 Octobre 2012 1 Agenda 1. Aperçu de Lampiris 2. Notre approche sourcing 3. La gestion du déséquilibre du renouvelable 4. Les futurs opportunités pour gérer la flexibilité

Plus en détail

MONTRÉAL LA CONFORTABLE MC

MONTRÉAL LA CONFORTABLE MC Sabin Boily Président du conseil d administration Éric Baudry Représentant Smart Electric Lyon Carrefour de l innovation Mercredi, 18 mars 12h30 à 13h00 Sabin Boily Président du conseil d administration

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015 Introduction talk Philippe Gradt Grenoble, March 6th 2015 Introduction Invention Innovation Market validation is key. 1 Introduction Invention Innovation Market validation is key How to turn a product

Plus en détail

FORMATIONS CONTINUES PORTUAIRES

FORMATIONS CONTINUES PORTUAIRES FORMATIONS CONTINUES PORTUAIRES SÉMINAIRES MANAGEMENT 2009 L'IPER est un institut de formation portuaire unique en son genre. Toute entreprise vit et évolue grâce au savoir-faire de ses personnels. La

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Prospective, scénarios et mutations. Daniel Brissaud - Yannick FREIN

Prospective, scénarios et mutations. Daniel Brissaud - Yannick FREIN 1 Prospective, scénarios et mutations des systèmes de production à l horizon 2030 FUTURPROD Daniel Brissaud - Yannick FREIN Grenoble Ge obe INP,,GSCO G-SCOP 2 L ARP «Systèmes de production du futur» Identifier

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

Cliquez pour modifier les styles du texte du masque

Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Cliquez pour modifier les styles du texte du Building & Utilities maintenance at SOLEIL Journée SINERGY 1 Utilities parameters The group Bât Infra guarantees the supply of the utilities in the SYNCHROTRON:

Plus en détail

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique CIS Valley Logiciels pour l'industrie pharmaceutique La gamme Pharma Valley The PHARMA Valley range L'industrie pharmaceutique est confrontée à un enjeu stratégique majeur : les exigences toujours plus

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Etude comparative des pratiques de l intelligence économique entre le Maroc, l Afrique du Sud et le Brésil Par: Mourad Oubrich 3 Plan de la présentation Contexte Cadre conceptuel de l IE Etude empirique

Plus en détail

Equipements spéciaux A chaque métier sa station

Equipements spéciaux A chaque métier sa station Equipements spéciaux A chaque métier sa station Créateur de solutions Special equipment range A specific fuel solution for every business Vos stations mobiles PLUG & PLAY gérables à distance Your PLUG

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards ign.fr Les outils du web Sémantique comme supports des données et métadonnées géographiques Projet Datalift : retour d expérience sur les standards Forum Décryptagéo Marne La Vallée 8 avril 2014 Bénédicte

Plus en détail

CAMPAGNE ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015

CAMPAGNE ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015 CAMPAGNE ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015 Identification du poste : Grade : PR MCF N de poste : Section CNU 1: 06 Section CNU 2 (le cas échéant) : 24 Composante de rattachement : Département Economie Gestion

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 Serge RULEWSKI Directeur de Région Division Automation & Drives SIEMENS France - Région EST Page 1 RESEAUX INDUSTRIELS et

Plus en détail

Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville. Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne

Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville. Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne Le transport de marchandises au temps de Rome Praefectus Annonae: magistrat en charge d'assurer le

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE Contrat programme 2010-2015 entre l Etat et le secteur privé, signé en avril 2010, sous la Présidence Effective de Sa Majesté le Roi

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION Ficep Group Company MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION KEEP ADVANCING " Reach your expectations " ABOUT US For 25 years, Steel Projects has developed software for the steel fabrication industry.

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

2012$ Incomindios!Welcome!Centre!(IWC)! !!!!!!!!!!UN!Expert!Mechanism!on!the!Rights!of!Indigenous!Peoples!(EMRIP)!

2012$ Incomindios!Welcome!Centre!(IWC)! !!!!!!!!!!UN!Expert!Mechanism!on!the!Rights!of!Indigenous!Peoples!(EMRIP)! 2012$ UNExpertMechanismontheRightsofIndigenousPeoplesEMRIP) IncomindiosWelcomeCentreIWC) English Español Français mail@incomindios.ch www.incomindios.ch IncomindiosWelcomeCentreIWC)7th;14thJuly2012 Keeping

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Plan. Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? Définition. Les domaines pouvant être touchés par l ebusiness

Plan. Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? Définition. Les domaines pouvant être touchés par l ebusiness Plan Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? SPI+ 1 Définition Objectifs de Quelques prévisions : 1. L orientation stratégique 2. L orientation client 3. Renforcer l efficacité

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

PEINTAMELEC Ingénierie

PEINTAMELEC Ingénierie PEINTAMELEC Ingénierie Moteurs de productivité Drivers of productivity Automatisation de systèmes de production Informatique industrielle Manutention Contrôle Assemblage Automating production systems Industrial

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Quick start guide. www.philips.com/support HTL1170B

Quick start guide. www.philips.com/support HTL1170B For product support, visit Para obtener asistencia técnica, visite Pour en savoir plus sur l assistance sur les produits, visitez le site www.philips.com/support HTL1170B Quick start guide P&F USA, Inc.

Plus en détail

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel -

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - luxury training & coaching Expert en qualité de service... Nos Objectifs Our Objectives Développer la qualité

Plus en détail

ENOVIA 3DLive. IBM PLM Solutions 1 er Octobre 2007. Philippe Georgelin Sébastien Veret

ENOVIA 3DLive. IBM PLM Solutions 1 er Octobre 2007. Philippe Georgelin Sébastien Veret ENOVIA 3DLive IBM PLM Solutions 1 er Octobre 2007 Philippe Georgelin Sébastien Veret La définition : Le Product Lifecycle Management est un ensemble de solutions qui permettent à une entreprise manufacturière

Plus en détail

L arbre qui tombe est plus bruyant que la forêt qui pousse

L arbre qui tombe est plus bruyant que la forêt qui pousse L arbre qui tombe est plus bruyant que la forêt qui pousse ENS 28 02 13 Pierre Veltz ENS VELTZ 28 02 2013 1.Le nouveau monde (hyper)industriel 2. Le contexte : grand rattrapage et mondialisation à maille

Plus en détail

ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS 1 PARTICIPATION AUX PROGRAMMES ACTUELS

ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS 1 PARTICIPATION AUX PROGRAMMES ACTUELS ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS Ce doucement constitue la note préparatoire pour l atelier «internationalisation de l innovation et leviers européens» du 27 janvier

Plus en détail

Bigdata et Web sémantique. les données + l intelligence= la solution

Bigdata et Web sémantique. les données + l intelligence= la solution Bigdata et Web sémantique les données + l intelligence= la solution 131214 1 big data et Web sémantique deux notions bien différentes et pourtant... (sable et silicium). «bigdata» ce n est pas que des

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires?

How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires? How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires? Concurrent Session: Tuesday, April 17, 2012 (11:00 12:15) Séance

Plus en détail

ICA Congress, Brisbane 2012 Thème général : Les temps qui changent. La confiance et les archives*

ICA Congress, Brisbane 2012 Thème général : Les temps qui changent. La confiance et les archives* ICA Congress, Brisbane 2012 Thème général : Les temps qui changent. La confiance et les archives* Titre : Un résumé de la pratique archivistique internationale adaptée au niveau local : manuel pratique

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

«Cofely Endel apporte la force d un groupe, leader sur le marché de la maintenance. Ses

«Cofely Endel apporte la force d un groupe, leader sur le marché de la maintenance. Ses CHIMIE Maintenance d un centre de stockage NUCLÉAIRE DÉFENSE NUCLÉAIRE PO Augmenter la disponibilité de ses équipements de stockage Avoir un interlocuteur unique sur les prestations de maintenance et capable

Plus en détail

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012 EOLIEN EN MER 17 Décembre 2012 SOMMAIRE 1. Présentation du Maitre d Ouvrage 2. Principales caractéristiques du projet proposé 3. Historique du développement du projet 4. Plan industriel et retombées pour

Plus en détail

CONCLUSION. 31 mars 2015 Laurène Chochois Helpdesk REACH&CLP Luxembourg

CONCLUSION. 31 mars 2015 Laurène Chochois Helpdesk REACH&CLP Luxembourg CONCLUSION 31 mars 2015 Laurène Chochois Helpdesk REACH&CLP Luxembourg REACH ET CLP Informations complémentaires (1/5) European chemicals agency : http://echa.europa.eu/ Guide d application : http://guidance.echa.europa.eu/

Plus en détail

HORIZON 2020. Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020

HORIZON 2020. Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020 HORIZON 2020 Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020 Nicolas Chéhanne ARII PACA - EEN France Méditerranée Panorama général des aides européennes Research,

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Contribution CCI de région PACA CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Le Plan Rhône un projet de territoire intégré La CCIR PACA soutient cet outil de cohésion économique,

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail