ABÉCÉDAIRE PUBLICITAIRE Update MACH Basic

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ABÉCÉDAIRE PUBLICITAIRE 2015. Update MACH Basic 2015-1"

Transcription

1 ABÉCÉDAIRE PUBLICITAIRE 2015 Update MACH Basic

2 REMP AWARD Prix d encouragement de la créativité dans les analyses média-marché Présentez-nous votre travail et gagnez francs Vous avez recueilli des infos passionnantes à travers les études de la REMP? La REMP décerne un prix à un projet reposant sur des données issues de ses études et qui, sur l année, s est révélé le plus créatif ou sortant le plus du commun. Plus d infos et inscription sur REMP Recherches et études des médias publicitaires Bachmattstrasse 53 CH-8048 Zurich Tél fax

3 CONTENU La Suisse Données sur la Suisse 2 Données économiques 3 La Suisse à l échelle européenne 4 Médias Dépenses publicitaires 5 Le marché des médias en Suisse 6 Les médias en Suisse et en Europe 7 Comparaison intermédias 8 Données médias Données sur la population Suisse 13 Presse grand public 14 Carte des régions REMP 16 Presse quotidienne, dominicale, économique et financière 18 Combinaisons journaux magazines 20 Télévision Télétexte 22 Internet en ligne 24 Cinéma AdScreen 26 Radio 27 Affichage Out-of-home 28 Publicité directe 29 Etudes Ringier Spécials / Contacts Études médias officielles en Suisse 30 Terminologie médias Glossaire Internet / en ligne 34 Ces indications, de sources bien informées, sont cependant données sans garantie. Etat: Pour la commande supplémentaire Abécédaire publicitaire (à télécharger).

4 DONNÉES SUR LA SUISSE 2 Géographie Surface km 2 % Globale ,0 Surface cultivable ,9 Forêts, surfaces boisées ,3 Surface km 2 % Surface non productive, eaux ,3 Surface habitable ,5 Politique Confédération Suisse: fondée en 1291, état fédératif depuis 1848 Cantons: 26 (dont 6 demi-cantons) Gouvernement: démocratie directe Niveaux politiques et partis Répartition des mandats par parti Etat: 2014 Sièges UDC PSS PLD PDC autres Conseil fédéral magistrature collégiale Assemblée fédérale Conseil des Etats Cantons Conseil national Habitants Population ( , STATPOP, Relevé structurel 2012) Total mio. 8,140 Ménages privés mio. 3,554 Etrangers % 23,8 Mén. d une personne % 35,5 Densité de la population habitants/km Mén. familiaux avec enfants % 32,7 Hommes mio. 4,021 Couples seuls % 28,7 Femmes mio. 4,119 Ø nombre de personnes/mén. 2,26 Villes/agglomérations % 73,7 Ø nombre d enfants par femme 1,50 Campagnes % 26,3 Langues (Relevé structurel 2012, 15+) Allemand 64,9% Italien 8,3% Français 22,6% Romanche 0,5% Autres langues 21,0% Etat civil (STATPOP 2013) % Célibataires 43,5 Mariés 43,3 Veufs 5,0 Divorcés 8,0 Religions (Relevé structurel 2012, 15+) % Catholique romaine 38,2 Protestante 26,9 Autres églises/communautés 12,2 Aucune appartenance/sans indication 22,7 Nombre d habitants des 10 principales agglomérations ( ) Zurich Lucerne Genève St-Gall Bâle Winterthour Berne Lugano Lausanne Baden Brugg Source: Office fédéral de la statistique, Activité professionnelle Hommes Femmes Total Actifs dès 15 ans 1000 % 1000 % 1000 % Temps complet (plus de 90%) , , ,3 Temps partiel (jusqu à 90%) , , ,7 Total , , ,0 Source: OFS/Enquête suisse sur la population active (ESPA) 2013.

5 DONNÉES ÉCONOMIQUES Produit national brut au prix du marché (à prix courants) Total nom. (CHF mia.) 618, , ,331 Indice (1990 = 100 = 339,0) Indice des prix à la consommation (Moyenne annuelle, base déc = 100) Alimentation et boissons non alcoolisées 98,3 97,4 98,5 Boissons alcoolisées et tabacs 101,0 102,1 103,4 Vètements et chaussures 94,5 88,9 85,6 Logement et énergie 101,7 102,5 102,6 Equipement ménager et entretien courant 98,8 97,0 95,4 Soins de santé 100,2 99,9 99,0 Transports 100,5 98,3 97,4 Communications 100,1 99,4 97,1 Loisirs et culture 97,2 94,5 94,5 Enseignement 100,3 102,0 103,8 Restaurants et hôtels 101,6 102,2 103,0 Autres biens et services 100,4 100,5 101,1 Indice total 100,0 99,3 99,1 Parc automobiles Nombre (mio.) 4,163 4,255 4,321 Indice (1990 = 100 = ) Source: Office fédéral de la statistique, Revenus des ménages (Ø ) Quotité d. m. en % nb personnes Ø Revenu mensuel (Ø par ménage) (brut en CHF) Salariés 61,2 2, Indépendants/Agriculteurs 11,3 2, Rentiers 25,1 1, Dépenses des ménages (2012, ensemble des ménages, en %, par mois) Alimentation et boissons non alcoolisées 7,0 Restaurants et hôtels 6,0 Boissons alcoolisées et tabacs 1,2 Autres biens et services 3,3 Vêtements et chaussures 2,6 Dépenses de consommation 60,7 Logement et énergie 16,5 Assurances -sociales, -maladie, -autres 20,9 Equipement ménager et entretien courant 3,1 Impôts et taxes 14,7 Dépenses de santé 3,0 Cotisations, dons et autres versements 3,7 Transports 8,9 Dépenses de transfert 39,3 Communications 1,9 Total dépenses des ménages 100,0 Loisirs et culture 7,1 Source: EBM 2014, Office fédéral de la statistique,

6 LA SUISSE À L ÉCHELLE EUROPÉENNE 4 CH DE FR GB IT AT Surface 1000 km Population ( / ) Total mio. 8,140 80,780 63,929 64,308 60,783 8,508 Nombre de ménages mio. 3,554 40,343 27,923 28,232 25,476 3,704 Grandeur du ménage Ø pers. 2,3 2,0 2,2 2,3 2,4 2,3 Structure jusqu à 15 ans % 14,9 13,1 18,4 17,6 14,0 14,4 15 à 24 ans 11,7 10,9 12,0 12,9 9,9 12,1 25 à 49 ans 36,4 34,1 32,5 34,2 35,3 35,8 50 à 64 ans 19,5 21,1 19,3 18,1 19,7 19,7 65 à 79 ans 12,5 15,3 12,0 12,5 14,9 13,1 80 ans et plus 4,9 5,4 5,7 4,7 6,3 5,0 Densité de la population 1 habit./km Personnes actives 1 mio. 4,7 42,1 29,2 32,3 25,5 4,4 Taux de chômage 1 % 3,2 5,3 10,8 7,6 12,2 4,9 Produit national brut (2013) Total EUR Mrd. 489,7 2737,6 2059,8 1899,1 1560,0 313,1 Indice (année préc. = 100) Par tête (SPA) EUR Indice (année préc. = 100) Emploi par secteurs économiques (2013, ans, en %) Agriculture/sylviculture 3,4 1,5 3,1 1,4 3,6 4,4 Industrie/artisanat/construction 21,1 27,8 21,3 18,6 27,2 26,0 Services 75,5 70,6 75,5 80,0 69,1 69,6 Dépenses publicitaires (2012) 2 Médias classiques USD mia. 5,660 23,433 12,490 19,378 7,280 4,178 Indice (année préc. = 100) Par tête USD Répartition entre médias (en %) 2 Journaux 26,3 30,2 10,2 18,4 13,9 38,4 Magazines 18,5 17,7 14,3 6,0 9,1 13,0 TV 28,7 22,2 33,8 26,6 52,7 22,9 Radio 4,2 3,9 7,6 3,8 7,1 5,6 Cinéma 0,5 0,5 1,1 1,3 0,5 0,3 Publicité extérieure 9,9 4,8 12,0 6,7 2,8 6,3 Internet 11,9 20,7 21,0 37,0 13,8 13,4 Sources: Eurostat 2014 (dates 2013); 1 UBS La Suisse en chiffres 2014; 2 Western Europe Market & Mediafact 2013.

7 DÉPENSES PUBLICITAIRES 5 Investissements publicitaires nets en Suisse CHF mio. (sans coûts de production) ±% 12/13 Presse quotidienne ,2 Presse hebdomadaire régionale ,6 Presse dominicale ,1 Total presse quotidienne / hebdomadaire / dominicale ,6 De cela publications abonnées/vendues ,0 De cela publications gratuites ,2 Presse grand public ,2 Presse économique et financière ,8 Presse spécialisée ,4 Presse professionnelle ,6 Total presse ,4 Télévision (secondes publicitaires) ,6 Radio (secondes publicitaires) ,5 Télévision + Radio (sponsoring) ,3 Cinéma ,2 Télétexte ,7 AdScreen ,0 Total médias électroniques ,1 Publicité directe (coûts de distribution incl.) ,9 Publicité extérieure ,4 Total autres médias ,2 Total des valeurs revenues CH ,7 Internet (Publicité en ligne classique) ,4 Marketing moteur de rech.-/affilié, rubriques, annuaires ,2 Source: Fondation Statistique Suisse en Publicité; 1 MediaFocus; 2 Estimation MediaFocus; 3 Non c. avec l'année préc. Les groupes de produits les plus importants en publicité (2013) Total Indice Répartition par média (en %) Groupes de produits CHF 1000 a.p. = 100 PQ PP PS TV RA AF CI TX IN Marché de l automobile Commerce de détail, en gros Voyages, hôtels Manifestations arts/culturelles Ameublement Campagnes économiques Téléphonie mobile Chocolat, sucreries Campagnes d utilité publique Montres, bijoux Services en ligne Finance OTC produits pharmaceutiques Assurances Aliments/produits prêts à manger Services commerciaux/conseil Mode, sport Boissons non alcoolisées Bâtiment, industrie Formation PQ = Presse quotidienne/hebdo/dominicale, PP = Presse grand public/économique/financière, PS = Presse spécialisée/ professionnelle, TV = Télévision, RA = Radio, AF = Out-of-home/surfaces digitales, CI = Cinéma, TX = Télétexte, IN = Internet; 4 Image, Internet, PS. Source: MediaFocus (état ),

8 LE MARCHÉ DES MÉDIAS EN SUISSE 6 Les principaux éditeurs en Suisse Chiffre d affaires (en CHF mio.) ±% 12/13 Ringier SA ,6 Tamedia AG ,0 NZZ-Mediengruppe ,0 AZ Medien ,8 Somedia ,0 Basler Zeitung Medien ,7 Source: Rapports annuels Budget médias des ménages privés en Suisse Dépenses (en CHF mio.) ±% 12/13 Publications abonnées ,4 Publications vendues ,7 Total presse ,1 Livres ,7 Cinéma ,0 Radio ,7 Télévision ,2 Electronique de divertissement ,4 Informatique et télécommunication ,1 Total ,8 Dépenses par catégorie de médias 2013 Contenu Accès Hardware de mio. % mio. % mio. % % Presse ,3 15,1 Livres ,2 8,3 Cinéma 218 4,3 2,1 Radio 500 9,8 38 1,1 5,1 Télévision , , ,4 26,1 Electronique de divert , ,3 10,0 Informatique et téléc , , ,2 33,4 Total , , ,0 100,0 ±2012/13 en % +0,3 +3,7 13,0 Définition des catégories Contenu: Dépenses des ménages pour les contenus médias (abonnements, journaux payants, livres, cinéma, redevances de radio et de télévision, DVD s, games, téléchargements Internet, contenu pour services réseaux fixe et à valeur ajoutée, etc.). Accès: Dépenses des ménages pour l accès aux médias (frais pour les réseaux câblés, Internet à haut débit). Hardware: Dépenses des ménages pour l équipement et le matériel de communication (Appareils récepteurs, hardware pour ordinateurs stationnaires, télephones portables, tablettes). 1 Estimation; 2 Charges radio et TV. Source: Association Médias Suisse,

9 LES MÉDIAS EN SUISSE ET EN EUROPE 7 CH DE FR GB IT AT Population ( / ) Population mio. 8,140 80,780 63,929 64,308 60,783 8,508 Population dès 15 ans mio. 6,936 70,043 51,757 53,062 52,434 7,288 Nombre de ménages mio. 3,554 40,343 27,923 28,232 25,476 3,704 Presse Pén. journaux par jour 1 % Pén. magazines p. sem. 1 % par mois 1 % TV Pénétration par jour 1 % par sem. 1 % Ménages avec TV mio. 3,5 38,0 27,2 26,3 24,5 3,5 % TV par câble % Taux de vision par jour 1 min Radio Pénétration par jour 1 % par sem. 1 % Ménages avec radio mio. 3,4 37,2 21,5 26,4 24,3 3,7 % Stations commerciales nb Ø Taux d écoute p. jour 1 min Cinéma Pénétration par mois 1 % Nombre écrans cinéma Affichage Pénetration par sem. 1 % Surfaces nb Internet Pénétration par sem. 1 % par mois 1 % Accès ménages 2 % Achat par Internet 3 % Accès mén. à haut débit % Pénétration smartphone % Pénétration tablettes % Utilisateurs Facebook 4 mio. 3,4 28,0 30,0 36,0 26,0 3,2 de cela utilisat. portable mio. 2,8 22,0 22,0 30,0 22,0 2,6 1 Personnes (14+); 2 Personnes (16 74 ans); 3 Dernier trois mois (16 74 ans); 4 Utilisateurs 13+ (état ). Valeurs en italique non modifiés. Sources: Eurostat 2014; Western Europe Market & Mediafact 2013; NET-Metrix-Base ;

10 COMPARAISON INTERMÉDIAS 8 Type et caractéristiques du média Magazines Média de divertissement et d information pour groupes-cibles différenciés. Magazines généralistes: médias de masse, sujets variés de divertissement et conseils pour la vie quotidienne. Impact de l image et intensité des contacts. Presse quotidienne et hebdomadaire Média quotidien d actualité, au contenu informatif élevé. Tient la chronique de l actualité de la période de parution, avec une part de commentaires, points de repère et de divertissement. Grande fidélité du lectorat, avec une forte crédibilité et souvent un ancrage local et régional. Profil des utilisateurs Les magazines généralistes peuvent s adresser à de larges groupes de population. Mais la pluralité de l offre permet de s adresser à des groupes-cibles précis, délimités du point de vue sociodémographique et psychographique. S adresse majoritairement à de larges groupes de population, géographiquement définis, essentiellement à partir de 25 ans. Quotidiens gratuits dès 14 ans. Les grands quotidiens sont plutôt tournés vers les lecteurs urbains, de niveau d emploi et de formation élevé. Relation cible/ média Grande réceptivité, car utilisation volontaire. Média de lecture, utilisé avec une grande concentration et de façon répétée. Identification avec le titre et le contenu. Absence de restrictions de l utilisation dans le temps et dans l espace. Contact surtout matinal. L attente d informations engendre une utilisation intensive et régulière du média. Accueil favorable de la publicité. Grande identification avec le titre intentionnellement choisi. Majorité d abonnés. Quotidiens gratuits, distribution en présentoirs. Performances quantitatives: pénétration et contacts Forme des messages Pour les magazines généralistes, pénétration et nombre de contacts élevés. Base de pénétration équilibrée et nombre élevé de contacts moyens, rapidement atteint. Il faut environ 6 parutions dans 8 à 9 titres dans l ensemble de la Suisse pour atteindre un taux de pénétration de 70 à 80% et 6 à 7 OTS. Des annonces petit format aux parutions prédominantes sur plusieurs pages. Placement en fonction du contexte, permettant des impulsions thématiques. Insertions spéciales multiples sous forme de dépliants, encarts, échantillons, bandeaux, sponsoring thématique, crossmedia, etc. Offres promotionelles pour les éditions ipad/tablette. Taux de pénétration et nombre de contacts moyens élevés dans les principales zones de diffusion. Pénétration rapidement atteinte avec une large liste de titres ou combinaisons. Il faut env. 6 parutions dans 27 titres régionaux ou 10 à 13 titres interrégionaux/nationaux dans l ensemble de la Suisse pour atteindre un taux de pénétration de 80 à 85% et 5 à 6 OTS. De l annonce rubrique au fil publicitaire sur plusieurs pages, en passant par l insertion panoramique double page. Nombreux formats et formes spéciales possibles, pour attirer l attention et l identification. Placements fixes et offres de sponsoring, en fonction des thèmes et des évènements. Insertion sélective d encarts prospectus. Offres crossmédia avec Internet, téléphone portable, etc. Coûts Annonce pleine page en quadrichromie de CHF à environ pour les titres à forte pénétration. Prix n/b réduit seulement pour exceptions. Annonces pleine page en quadrichromie de CHF à Eventail de prix pour moyens et grands journaux. Offres combinées attrayantes avec des réductions tarifaires de 5 à 25%. Offres week-end «2 pour 1». Adéquation/tâche dans le mix média Convient pour les messages complexes et approfondis. Accent porté sur un monde d aventures, d entretien de l image et d ancrage de marque. Publicité de base de contact ou à vaste diffusion ainsi que pour des campagnes crossmédia. Convient pour les offres d actualité, messa ges à transmettre rapidement, cam pagnes régionales ou visant les distributeurs, la publicité textuelle, l entretien de l image et l ancrage de la marque. Média de base au niveau national, régional et local ainsi que pour les campagnes crossmédia. Source: MediaTrendJournal.

11 COMPARAISON INTERMÉDIAS 9 Presse professionelle Affichage Out-of-home Type et caractéristiques du média Média permettant aux professionnels de continuer de se former. Magazines spécialisés: haute compétence sur des thèmes précis. Ce média est dans une certaine mesure incontournable pour rester à jour dans des domaines en forte évolution. Média à l efficacité rapide et large auprès des passants, présence imposante «out-of-home». Zones cibles dans l'espace urbain, sélection géographique précise. Offres spécifiques selon les groupes cibles: flux de pendulaires, Pointsof-Interest, loisirs et sport. Profil des utilisateurs S adresse à des groupes-cibles professionnels définis, délimitables, et aux membres d associations. Notamment professionnels et leaders d opinion qui s engagent et font preuve de curiosité intellectuelle. Personnes de tous âges hors domicile, en particulier la jeune génération mobile, difficilement accessible: piétons, usagers des transports publics, personnes circulant à deux-roues ou en voiture pour se rendre au travail, faire leurs courses ou durant leurs loisirs. Relation cible/ média Performances quantitatives: pénétration et contacts Média de lecture, utilisé avec une grande concentration et de façon répétée. Circule beaucoup dans l entreprise. Identification avec le titre et le contenu. Absence de restriction de l utilisation dans le temps et l espace. Forte fidélisation du lecteur pour les titres en abonnement. Le tirage varie en fonction du domaine. Le plus souvent entre 2000 et exemplaires. Large couverture de groupes-cibles définis selon des critères professionnels. En général, forte à très forte pénétration dans le domaine de spécialité (jusqu à plus de 80%) et fort OTS du fait de la régularité de l utilisation. Contacts rapides et fréquents avec des personnes de passage au niveau des routes à forte circulation, des places, aux arrêts des transports publics, dans les gares et aéroports, des centres commerciaux, des points de vente, des stations-service, des parkings, des structures sportives, etc. Acceptation élevée. Une présence immédiate et une rapide augmentation de la pénétration garantissent une forte notoriété auprès d un large public. 70% de pénétration, env. 20 contacts et 1400 GRP avec une campagne d affichage nationale moyenne. Taux de mémorisation de 50% en moyenne, dépendant du sujet (APG SGA Poster Performance Index PPI). Forme des messages Le plus souvent pleines pages ou sections de pages. Dans certains cas isolés, uniquement noir et blanc ou bichromie. Placement en fonction du contexte permettant des impulsions thématiques. Encarts prospectus multiples, notamment échantillons. Dans certaines branches, les messages publicitaires et RP se confondent largement. Formats standards, réseaux et surfaces individuelles sur le plan national. Analogique: F4, F12, F24, F200, F400LT. Numérique: eboards, epanels, Rail Beamer, TrafficMediaScreen. Formats spéciaux: Mega/Big posters, publicité transports publics (cartons suspendus, transparents, Traffic Board, habillages intégraux, autocollants de sol, etc.). Réservation souple 7, 14 ou 21 jours. Digital dès 1 jour. Coûts Les coûts d insertion dépendent fortement du tirage. En général, ils varient entre CHF et pour une page en noir et blanc, et entre CHF et pour une page en quadrichromie. Ils sont généralement plus élevés pour les titres à fort tirage. Coûts d insertion plus avan tageux dans le domaine «special interest». Affichage: prix sur la base des valeurs de performance SPR+ (APG SGA). PMC selon format et région env. CHF 8. à 40.. Affichage national env. CHF brut (exemple agglos F12 Big27, 924 surfaces, 14 jours). Rabais progressif de campagne entre 18 et 46%. Rabais supplémentaires last minute et early booking. Adéquation/tâche dans le mix média Convient pour les messages approfondis à des groupes-cibles spécialisés. Représentation rationnelle et émotionnelle de messages publicitaires dans un cadre professionnel. Publicité dans le domaine B2B et pour optimiser la pénétration auprès de groupes-cibles spécifiques. Convient aux messages publicitaires courts, à l introduction, au positionnement, à l ancrage et à l actualisation d une marque ou d une image. Augmentation de l impact par mélange des formats et renforcement grâce à d autres supports «out-of-home» analogiques/ numériques. Source: MediaTrendJournal.

12 COMPARAISON INTERMÉDIAS 10 Télévision Cinéma Type et caractéristiques du média Média de masse, de divertissement et d information, avec des moyens audiovisuels. Possibilité d atteindre des groupes-cibles par le choix des chaînes, des heures et des environnements de programmation. TV régionale permettant usages régionaux et locaux dans le cadre d'un programme répété plusieurs fois par jour. Média de divertissement pour groupes-cibles jeunes, familles et de plus en plus aussi pour «best agers». Vécu intense par l image et le son. Essentiellement sur grand écran. Forte possibilité d identification et valeur de mémorisation élevée. Profil des utilisateurs Relation cible/ média Ensemble de la population, avec cibles privilégiées selon l heure d émission, la programmation, la zone linguistique, le contexte et la chaîne. Surpénétration auprès des populations âgées. Fenêtres publicitaires suisses et chaînes linguistiques régionales ciblant des utilisateurs plus jeunes que les chaînes publiques. Média multisensoriel (image, son, mouvement), au sein d un cadre familier. Pic d utilisation entre 19h 00 et 22h 30. Réceptivité et acceptation variables en cas d attente d une émission. Risque de détournement de l attention et de zapping. Les 14 à 34 ans constituent 46% des spectateurs les 35 à 54 ans 33%. Cibles privilégiées: personnes citadines aimant les sorties et disposant d une formation supérieure à la moyenne. Grand intérêt et curiosité pour le septième art. Pas de facteurs perturbateurs donc contacts intensifs avec le message publicitaire. Transmission d une atmosphère suggestive. Etat d esprit positif, détendu et réceptif, également pour la publicité. Impossible de zapper! Performances quantitatives, pénétration et contacts Pénétration très variable selon la chaîne, l heure, la programmation. Augmentation rapide du taux en cas de diffusion répétée (effet cumulatif important). Pour un taux de pénétration cumulé de 70% et 3 à 4 OTS, 20 à 30 spots en prime-time et sur différentes chaînes sont nécessaires. Une présence d une semaine dans tous les cinémas permet d atteindre 9% des 14 à 34 ans environ. Augmentation rapide de la pénétration en multipliant les semaines, mais faibles contacts moyens. Pour quatre semaines de présence dans la totalité des cinémas, on obtient selon la période un taux de pénétration de 20% et 1,4 OTS environ, pour les 14 à 34 ans. Forme des messages Spots de 5 s. à 6 min. Egalement 2-3 spots par écran ou placement multiple. Formes de publicité spéciales telles que les spots uniques, split-screens, sponsoring, exclusive spots, placement de produit, coupure publicitaire durant les émissions sportives, etc. Fenêtre CH: spots à partir de 5 s., îlots publicitaires. Pas de fenêtre publicitaire au Tessin. Publicitas Cinecom: Focus cible: réservation par genre, par film ou par cinéma individuel, publicité en 3D. Focus géo: pools linguistiques régionaux, center-pools, pools villes-clés et agglo. Local: Cine-Pictures, Cine-Motions. WerbeWeischer: réservation par film, ville, cinéma et salle, pas de pool imposé. Ciblage. Publicité hors écran dans la salle de cinéma. Coûts SRF1 prime-time 30 s.: CHF à Fenêtre CH publicitaire 30 s. (19h 00 et 22h 30): CHF 500. à Tarification selon le nombre de spectateurs, le jour et l heure. TV régionales: tarification variable selon chaîne et nombre de répétitions. Adéquation/tâche dans le mix média Source: MediaTrendJournal. Convient pour assurer une notoriété rapide à un produit à des fins de démonstration et de publicité émotionnelle et argumentative. Média de base national et régions linguistiques, convenant également pour des campagnes crossmédia. Pas de publicité pour l alcool ni le tabac (hormis vin et bière). Publicitas Cinecom: PMC uniformes par sem./s. PMC: pools CHF 12., cinémas particuliers CHF 13.20, film 3D CHF 24.. Cine-Pictures de CHF 154. à 791., Cine-Motions de CHF 220. à p. cinéma/min. WerbeWeischer: Coût par visite par seconde et 1000 visiteurs CHF 11.50, film 3D CHF 18., Cinefix/ CineMotion/CineSound CHF Convient pour des groupes-cibles jeunes et de plus en plus pour «best agers». Publicité d ambiance et d image. Ancrage de messages, de marques et d'images. Possibilités crossmédia par promotions, adscreens, télévision, en ligne. Cine-pictures et Ciné-motions: conviennent à la publicité locale/régionale.

13 COMPARAISON INTERMÉDIAS 11 Radio privée Publicité directe Type et caractéristiques du média Média d information et de divertissement, apprécié de tous, parfois utilisé de manière superficielle. Souvent média d accompagnement. Utilisation des radios locales en fonction des zones de diffusion. Média publicitaire ciblé ou non. Riche contenu informatif et vastes possibilités formelles. La densité d autocollants «Pas de publicité» recrudescente crée des problèmes de couverture pour les envois non adressés. Obstacle contournable grâce à l encartage dans les journaux et magazines ou par envois adressés. Profil des utilisateurs Pour les radios locales plutôt une population jeune (15 à 49 ans), dans les zones de diffusion respectives. Utilisation centrée sur la journée, avec pointes le matin, à midi et en début de soirée. Envois non adressés: en principe de larges segments de population. Premier contact généralement avec la personne qui tient le ménage. Envois adressés: vastes possibilités pour la sélection de groupes-cibles. Règles de base pour la gestion des adresses établies par les dispositions en matière de protection des données. Relation cible/ média Média fréquemment utilisé en conjonction avec l exercice d une activité (travail de bureau, ménage, conduite automobile). Contact acoustique (parole, bruits et musique), utilisation régulière. Contact au domicile ou dans l entreprise selon adressage. Acceptation réduite pour les envois en nombre non adressés. Envois adressés: l accueil dépend de la qualité de l offre et de celle du message. Avantages du contact direct, faible dispersion. Bonnes possibilités de réponse. Performances quantitatives: pénétration et contacts Forme des messages Pénétration locale et régionale. En Suisse 50% des habitants écoutent au moins 65 min. par jour une radio locale. Il faut env. 20 messages dans 20 stations locales de Suisse alémanique et 10 de Suisse romande, pour obtenir un taux de pénétration de 60% et 4 à 5 OTH. Principalement spots de 20 à 30 secondes, avec possibilité de choisir l heure et l environnement de programmation. Vastes possibilités de combinaisons pour une présence sur plusieurs radios locales. Offre de sponsoring pour des émissions particulières. Possibilité de sponsoring également pour la Radio SRF/RTS/RSI. Des résultats d enquêtes globaux sont rares. 55% des ménages sont atteignables (45% avec un autocollant «Pas de publicité»). Envois adressés: près de 100% de possibilités de contacts. Contacts multiples possibles. Non adressés: 2,05 mio. de ménages et de cases postales, desservis en majorité par messageries privées. Bonnes possibilités de sélection géographique. Forte concentration des prospectus certains jours de la semaine. Adressés: adresses disponibles pour une multitude de groupes-cibles. Grandes différences qualitatives et tarifaires d'adresses. Coûts 30 secondes d émission sur une radio locale «moyenne» = CHF 180. à (CHF 6. à 36. par seconde). Structure de prix en fonction du nombre d auditeurs par heure (fenêtre horaire). Rabais «pool» de 25% au maximum pour une présence combinée sur plusieurs radios. Non adressés: distribution tous ménages/ toute la Suisse jusqu à 25 g: CHF frais de distribution par 1000 ex. en moyenne: CHF 95.. Adressés: prix pour 1000 adresses privées (env. 6 mio.) entre CHF 210. et 600. selon le volume commandé. Adresses d entreprises (env ) dès CHF 240. pour Adéquation/tâche dans le mix média Source: MediaTrendJournal. Convient pour des offres d actualité, des actions publicitaires, des communications et des messages publicitaires à effet rapide. Souvent média complémentaire au niveau régional et local, également pour des campagnes crossmédia. Pas de publicité pour l alcool ni le tabac (hormis vin et bière). Convient aux offres locales et régionales (envois non adressés) et pour des groupescibles bien déterminés (envois adressés). Messages à fort contenu rédactionnel, échantillons, catalogues. Messages personnalisés. Usage intensif dans le B2B.

14 COMPARAISON INTERMÉDIAS 12 Type et caractéristiques du média Internet Instrument de communication interactif pouvant être exploité de manière individuelle. Support quotidien des groupes-cibles jeunes. Offre de forte densité et pénétration toujours en croissance. Surtout utilisé comme média d information et pour le courrier électronique. Canal de vente établi. Téléphone portable Média «always-on» individuel qui présente de bonnes possibilités de divertissement, d information et d interaction. Acceptation croissante en tant que support de vente. Instrument de communication disponible indépendamment du lieu et du moment, avec possibilité de contrôle direct de l utilisation et de l effet. Profil des utilisateurs Les 14 à 60 ans représentent l essentiel des utilisateurs. Possibilité de segmentation par sites Internet et par critères techniques (URL, domaine, navigateur, accès à Internet, temps, mot-clé, etc.). Les 14 à 50 ans représentent l essentiel des utilisateurs. Outil personnel de dialogue, de travail, d information et de divertissement dans toutes les couches de population. Possibilités de segmentations par sites mobiles, système d'exploitation (Android, ios, WindowsPhone, etc.), type d appareil, langue, navigateur, temps, mot-clé et lieu. Relation cible/ média Performances quantitatives: pénétration et contacts Forme des messages Coûts Utilisation professionnelle durant les heures de travail ainsi que forte utilisation à domicile. Forte implication par interactivité et acquisition individuelle d informations et de news 24 h sur 24. Utilisation croissante de la télévision par Internet et d Internet sur des appareils mobiles (smartphones et tablettes/ebook Reader). Plus de 80% des personnes âgées de 14 à 60 ans utilisent Internet. Permet de saisir avec exactitude le nombre de consultations d incrustations publicitaires (Ad Impressions), de pages (Page Impressions), de visiteurs (visits), de pénétration (unique users), de durée de la visite (use time) ou de clics. Formes standard: bannière grand format, skyscraper, leaderboard, rectangle, floating ad, road block, wallpaper. Autres formes: vidéo, formats extensibles, interstitiel, ad appeal, etc. Mais aussi: marketing de moteur de recherche, petites annonces et marketing . Campagnes sur des sites web et des portails de thèmes variés. Différentes formes de performance marketing et marketing affilié. Les coûts (CPM/CMC) varient entre CHF 10. et 180. par 1000 Ad Impressions. P. ex. Full-Banner ou Skyscraper CHF 30. à 80.. Egalement coût par clic, coût par lead ou coût par vente (marketing affilié). Le téléphone portable permet d établir un lien direct et personnel avec des groupes-cibles à forte réceptivité. Atteint les groupes-cibles à tout moment et partout, en permettant une interaction immédiate. Utilisation de contenus en ligne (Internet) et en streaming sous forme d offre audio, vidéo et de jeux. Pénétration du portable supérieure à 90%. Environ 50% de possesseurs de smartphones. Plus de 60% utilisent l Internet mobile. Saisie précise des incrustations publicitaires (Ad Impressions), des pages (Page Impressions), du nombre de visiteurs (Visits) et du nombre de clics généré. Mesure Net-Metrix disponible. Publicité écran sous forme de bannières dans des applis et sur des portails mobiles. Formats spéciaux, tels que prestitiel, interstitiel et Rich Media. Autres formes: marketing de moteur de recherche, annonces classées (rubriques), performance marketing. Ainsi que SMS, MMS et WhatsApp. Les formats de publicité mobile ne sont pas encore aussi développés que ceux de la publicité en ligne. Les coûts (CPM/CMC) varient entre CHF 40. et 180. par 1000 Ad Impressions. P. ex. bannière/ leaderboard CHF 40. à 100. ; inter-/prestitiel CHF 90. à Egalement coût par clic, coût par lead. Adéquation/ Convient à la stratégie de marque, aux campagnes de réponse et aux offres de produits et tâche dans le mix média prestations nécessitant des explications approfondies. Utilisation comme «single medium» ou en parallèle aux instruments classiques. Convient comme canal de vente, pour renforcer de façon interactive le dialogue/la réponse et pour les concours/jeux-concours. Convient pour les campagnes de réponse et les groupes-cibles jeunes. Souvent en complément aux médias classiques. Fréquente combinaison hors ligne/en ligne en cas de crossmédia. Fortement orienté dialogue. Grâce au court délai de mise en place, bien adapté aux promotions, concours, jeux et annonces d événements. Source: MediaTrendJournal. Une comparaison intermédias pour les «réseaux» sociaux sous

15 DONNÉES SUR LA POPULATION SUISSE 13 En 1000 personnes CH % de-ch % fr-ch % it-ch % Total Structure en % Sexe Hommes Femmes Age 14 à 19 ans à 29 ans à 39 ans à 49 ans à 59 ans ans et plus Niveau d instruction Obligatoire Moyen Elevé Activité professionnelle A plein temps A temps partiel En formation/apprentissage Non actif Position professionnelle Indépendant(e)s Employé(e)s (Cadre) Employé(e)s Revenu du ménage (mensuel/brut) Jusqu à CHF CHF à CHF et plus Gestion du ménage Gestion du ménage, oui Gestion du ménage, seule Grandeur du ménage 1 personne personnes personnes personnes personnes et plus Domicile: genre d habitat Villes/agglomérations Rural Source: MACH Basic , REMP SA,

16 PRESSE GRAND PUBLIC 14 Titres Genre Mode de Tirage 1 parution Suisse alémanique Annabelle revue féminine bimensuel Beobachter infos/conseils bimensuel Bolero revue féminine/mode mensuel, 10 par an Brigitte (split suisse) revue féminine bimensuel ( ) Cosmopolitan (split suisse) revue féminine mensuel ( ) Freundin (split suisse) revue féminine bimensuel ( ) Geo (split suisse) thèmes mensuel ( ) Gesundheitstipp santé 11 par an GlücksPost revue féminine hebdomadaire Ktipp consommateurs bimensuel Magazin, Das (encart) actualités/thèmes hebdomadaire NZZ Folio (encart) thèmes mensuel Reader s Digest Schweiz magazine mensuel Schweizer Familie revue familiale hebdomadaire Schweizer Illustrierte illustré hebdomadaire SI Style revue féminine mensuel, 10 par an Schweizer LandLiebe nature/thèmes 6 par an Tele programme hebdomadaire TVstar programme hebdomadaire TV täglich (encart) programme hebdomadaire ( ) Weltwoche, Die actualités/thèmes hebdomadaire Suisse romande Bon à Savoir consommateurs 10 par an Edelweiss revue féminine/mode mensuel, 10 par an Elle (split suisse) revue féminine bimensuel ( ) Femina (encart) revue féminine hebdomadaire Guide TV (encart) programme hebdomadaire L Hebdo actualités/thèmes hebdomadaire L illustré illustré hebdomadaire Marie Claire (split suisse) revue féminine mensuel ( ) Paris Match (split suisse) illustré bimensuel ( ) Reader s Digest Suisse magazine mensuel Télétop matin (encart) programme hebdomadaire TV8 programme hebdomadaire Suisse italienne Illustrazione Ticinese (gratuit) revue familiale mensuel ticinosette (encart) programme hebdomaire Prix bruts en CHF, dès , TVA en sus, pour les commandes venant de la Suisse; 1 Tirage diffusé (imprimés+répliques) certifié par la REMP/PS; tirages non-certifiés entre parenthèse; 2 Confirmation notarial; 3 Tirage diffusé gratuit, certifié par la REMP/PS. Sources: MACH Basic ; REMP Bulletin des tirages 2014; indications d éditeur.

17 15 Pénétration nette crr Structure % Prix 1 1 page CPC % 1000 H F n/b quadri n/b quadri 100, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

18 CARTE DES RÉGIONS REMP 16 Basel La Chaux-de-Fonds Delémont 14 Grenchen Biel Liestal 31 Olten 32 Zofingen Langenthal Solothurn Bru B Lenzbu Aarau W Neuchâtel Le Locle 33 Bern Burgdorf Yverdon 12 Fribourg 15 Thun Interlaken Lausanne Vevey Montreux Monthey Sion Sierre 23 Visp Brig Genève Martigny 16 Régions et régions économiques 1 Suisse Romande 11 Genève 12 Vaud 13 Neuchâtel 14 Jura 15 Fribourg 16 Bas-Valais 2 Alpes et Préalpes 21 Lucerne, OW, NW 22 Oberland Bernois 23 Haut-Valais Source: REMP SA. 24 Zoug 25 Uri, Schwyz 26 St-Gall, AI, AR 27 Glaris 28 Bas-Grisons 29 Haut Grisons 3 Plateau ouest 31 Bâle 32 Soleure 33 Bernois Seeland 34 Plateau Bernois 4 Plateau est 41 Argovie 42 Schaffhouse 43 Zurich 44 Thurgovie 5 Suisse Italienne 51 Tessin 6 Principauté du Liechtenstein 61 Principauté du Liechtenstein

19 17 42 Schaffhausen gg aden rg Winterthur 43 Zürich Pfäffikon Kreuzlingen Frauenfeld Amriswil 44 Wil Uzwil St. Gallen Romanshorn Arbon Rorschach Heerbrugg-Altstätten ohlen Luzern Stans Zug 24 Wetzikon Schwyz 25 Rüti Jona Rapperswil Pfäffikon-Lachen Einsiedeln 26 Buchs Chur 61 Davos Locarno Bellinzona Lugano Villes Agglomérations Mendrisio Chiasso Habitants/Ménages Habitants Ménages privés Hab./Mén. Base % 1000 % Ø 1 Suisse Romande 1986,3 24,4 847,2 23,9 2,34 2 Alpes et Préalpes 1835,7 22,6 787,9 22,2 2,33 3 Plateau ouest 1694,1 20,8 770,5 21,7 2,20 4 Plateau est 2268,7 27,9 996,2 28,1 2,28 5 Suisse Italienne 354,8 4,4 142,3 4,0 2,49 Suisse entière 8139,6 100,0 3543,9 100,0 2,30 Source: OFS, AZ Direct AG,

20 PRESSE QUOTIDIENNE, DOMINICALE, FINANCIÈRE 18 Titres Lieu de Mode de Tirage 1 publication parution Quotidiens Suisse alémanique 20 Minuten éd. t. (gratuit) Zurich lu ve Basler Zeitung N Bâle lu sa BZ Berner Zeitung/Bund éd. t. Berne lu sa Blick Zurich lu sa Blick am Abend éd. t. (gratuit) Zurich lu ve Neue Luzerner Zeitung éd. t. Lucerne lu sa Neue Zürcher Zeitung (CH) Zurich lu sa Nordwestschweiz, Die éd.t. N 3 Aarau lu sa St. Galler Tagblatt éd. t. St. Gall lu sa Südostschweiz, Die éd. t. N Coire lu sa Tages-Anzeiger Zurich lu sa Suisse romande 20 Minutes éd. t. (gratuit) Zurich lu ve heures éd. t. Lausanne lu sa Le Matin Lausanne lu sa Le Temps Genève lu sa Tribune de Genève Genève lu sa Suisse italienne 20 minuti (gratuit) Zurich lu sa Corriere del Ticino plus Lugano/Muzzano lu sa La RegioneTicino Bellinzona lu sa Presse dominicale 4 NZZ am Sonntag Zurich di Schweiz am Sonntag éd.t. Aarau/Coire di SonntagsBlick Zurich di SonntagsZeitung Zurich di Zentralschweiz am Sonntag éd. t. Lucerne di Le Matin Dimanche Lausanne di Il Caffè (gratuit) Locarno di Presse économique et financière 4 Bilanz Zurich bimensuel Finanz und Wirtschaft Zurich 2 par semaine Handelszeitung Zurich hebdomadaire Bilan Lausanne bimensuel L'Hebdo Lausanne hebdomadaire PME Magazine Zurich mensuel Prix bruts en CHF, dès , TVA en sus, pour les commandes venant de la Suisse; 1 Tirage diffusé (imprimés+répliques) certifié par la REMP/PS; tirages non-certifiés entre parenthèse; 2 Tirage diffusé gratuit, certifié par la REMP/PS; 3 Titres individuels v. page 20/21; 4 Pénétration nette dans la région linguistique. Sources: MACH Basic ; REMP Bulletin des tirages 2014; indications d éditeur.

ABÉCÉDAIRE PUBLICITAIRE 2015

ABÉCÉDAIRE PUBLICITAIRE 2015 ABÉCÉDAIRE PUBLICITAIRE 2015 REMP AWARD Prix d encouragement de la créativité dans les analyses média-marché Présentez-nous votre travail et gagnez 10 000 francs Vous avez recueilli des infos passionnantes

Plus en détail

Comportements en matière de médias et de communication des cadres dirigeants Sebastian Henning, responsable du projet

Comportements en matière de médias et de communication des cadres dirigeants Sebastian Henning, responsable du projet : Comportements en matière de médias et de communication des cadres dirigeants Sebastian Henning, responsable du projet Welcomesponsor Sponsors Sehen, wer was sagt. Apérosponsor Calendrier Informations

Plus en détail

PRODUITS ET TARIFS Pour LE MARCHé PUBLICITAIRE 2015. Produits et tarifs marché publicitaire 2015 1

PRODUITS ET TARIFS Pour LE MARCHé PUBLICITAIRE 2015. Produits et tarifs marché publicitaire 2015 1 PRODUITS ET TARIFS Pour LE MARCHé PUBLICITAIRE 2015 Produits et tarifs marché publicitaire 2015 1 Paquet de données pour une planification média professionnelle Forfait Bref descriptif Mode de Standard

Plus en détail

MACH Consumer 2010-2 September/ Septembre

MACH Consumer 2010-2 September/ Septembre MACH Consumer 2010-2 September/ Septembre Konsum- Media-Analyse Schweiz Me thodik Ergebnisse MA Strategy Analyse- Média- Consommateurs Suisse Méthodologie Résultats En collaboration avec: MA Strategy:

Plus en détail

Terre&Nature, c est chaque jeudi plus de 110 000 lecteurs fidèles par nature.

Terre&Nature, c est chaque jeudi plus de 110 000 lecteurs fidèles par nature. Tarifs 2014 Terre&Nature, c est chaque jeudi plus de 110 000 lecteurs fidèles par nature. Xavier Duquaine Rédacteur en chef Chaque semaine, offrez-vous une place au cœur de la nature dans notre hebdomadaire!

Plus en détail

PRODUITS ET TARIFS MARCHE PUBLICITAIRE 2012. Produits et tarifs marche publicitaire 2012 1

PRODUITS ET TARIFS MARCHE PUBLICITAIRE 2012. Produits et tarifs marche publicitaire 2012 1 PRODUITS ET TARIFS MARCHE PUBLICITAIRE 2012 Produits et tarifs marche publicitaire 2012 1 PAQUET DE DONNEES POUR LA PLANIFICATION MEDIA PROFESSIONNELLE Forfait Bref descriptif Mode de Standard Professional

Plus en détail

SATW Mobility 2030 MobilitySalon

SATW Mobility 2030 MobilitySalon SATW Mobility 2030 MobilitySalon Le développement de l offre ferroviaire à l horizon 2030 Vincent Ducrot CFF Voyageurs Responsable Trafic grandes Lignes CFF Trafic grandes Lignes SATW Mobility 2030 29.08.2008

Plus en détail

Offres digitales 2016 Brillante: la publicité digitale et analogique

Offres digitales 2016 Brillante: la publicité digitale et analogique Extrait agenda de poche Offres digitales 2016 Brillante: la publicité digitale et analogique www.apgsga.ch Etat: 26.08.2015 Offres digitales et autres Avec APG SGA, la digitalisation et l interaction vont

Plus en détail

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14 Votre Votre partenaire partenaire 2014 2014 ««TOUT-EN-UN»» les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés e-solutions vos avantages & objectifs AVANTAGES

Plus en détail

Marché de la publicité en ligne

Marché de la publicité en ligne Marché de la publicité en ligne Rapport semestriel 2014/01 Estimations d experts sur l évolution de la publicité en ligne en Suisse Segments de la publicité en ligne 2 Tendance en ligne par segment publicitaire

Plus en détail

DirectExpert Partie 3 Les bases du marketing direct

DirectExpert Partie 3 Les bases du marketing direct DirectExpert Partie 3 Les bases du marketing direct Edition octobre 2014 1 Le marketing direct est un instrument multifonctionnel Il existe de nombreuses définitions du marketing direct. Le marketing direct

Plus en détail

Offres et prestations 2015 Votre présence publicitaire entre en piste sous le chapiteau. publicitas.ch/magazines

Offres et prestations 2015 Votre présence publicitaire entre en piste sous le chapiteau. publicitas.ch/magazines Offres et prestations 2015 Votre présence publicitaire entre en piste sous le chapiteau publicitas.ch/magazines Le cirque KNIE Le cirque KNIE est synonyme de fascination, de suspense et de générations

Plus en détail

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT Automne 2015 ENCARTS PUBLICITAIRES L étude confirme le fort impact publicitaire. AU FINAL, 90% DES UTILISATEURS ACHÈTENT Les encarts publicitaires dans les journaux et

Plus en détail

Marché de la publicité en ligne

Marché de la publicité en ligne Marché de la publicité en ligne Rapport semestriel 2015/01 Estimations d experts sur l évolution de la publicité en ligne en Suisse Segments de la publicité en ligne 2 Tendance en ligne par segment publicitaire

Plus en détail

Prix et conditions 2015 Publicités analogiques, digitales, innovantes

Prix et conditions 2015 Publicités analogiques, digitales, innovantes Extrait agenda de poche Prix et conditions 2015 Publicités analogiques, digitales, innovantes Etat: 03.09.2014 www.apgsga.ch Prix et conditions Les quantités et les coûts des offres présentées ici sont

Plus en détail

HORS LIGNE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. A world of exception

HORS LIGNE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. A world of exception A world of exception Formats Tarifs Données techniques Planning de parution 201 Diffusion Lectorat 201 1 Rue des Bains 3 CP 61 1211 Genève 11 Tél. +41 (0)22 809 94 Fax +41 (0)22 809 94 99 www.promoguide.ch

Plus en détail

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13 les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés @ -mailing CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché

Plus en détail

Media Focus Statistique de la publicité en ligne Rapport 2013/02

Media Focus Statistique de la publicité en ligne Rapport 2013/02 Media Focus Statistique de la publicité en ligne Rapport 2013/02 Rapport semestriel: estimations d'experts sur l évolution de la publicité en ligne en Suisse Contenu 1. Formats publicitaires en ligne...

Plus en détail

CERTIFICATION DES TIRAGES REMP / CS À DESTINATION DES DÉCIDEURS SUR LES MARCHÉS DE L ÉDITION ET DE LA PUBLICITÉ

CERTIFICATION DES TIRAGES REMP / CS À DESTINATION DES DÉCIDEURS SUR LES MARCHÉS DE L ÉDITION ET DE LA PUBLICITÉ À DESTINATION DES DÉCIDEURS SUR LES MARCHÉS DE L ÉDITION ET DE LA PUBLICITÉ SOMMAIRE Les statistiques des tirages une base de décision 3 Publication des tirages et outils d analyse 5 Variantes de la certification

Plus en détail

Marché de la publicité en ligne

Marché de la publicité en ligne Marché de la publicité en ligne Rapport semestriel 2014/02 Estimations d experts sur l évolution de la publicité en ligne en Suisse Segments de la publicité en ligne 2 Tendance en ligne par segment publicitaire

Plus en détail

CONSEILS POUR VOS SOLUTIONS DE COMMUNICATION

CONSEILS POUR VOS SOLUTIONS DE COMMUNICATION CONSEILS POUR VOS SOLUTIONS DE COMMUNICATION Gassmann Media SA Tél. 032 344 83 83 135, ch. du Long-Champ service@gassmann.ch 2501 Biel/Bienne www.gassmannmedia.ch VOUS FIXEZ L OBJECTIF NOUS OUVRONS LA

Plus en détail

4 219 829 / mois 1 936 809 / mois. 652 000 / mois 4 minutes 43 secondes / mois. Taille en pixels. différents formats. différents formats

4 219 829 / mois 1 936 809 / mois. 652 000 / mois 4 minutes 43 secondes / mois. Taille en pixels. différents formats. différents formats TARIFS PUBLICITAIRES DE RINGIER 0 le temps.ch La crédibilité et la qualité de l information sont les engagements premiers de la marque Le Temps. C est donc une Rédaction unique qui produit les contenus

Plus en détail

L espace à caractère urbain en Suisse en 2012

L espace à caractère urbain en Suisse en 2012 Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS Embargo: 18.12.2014, 11:00 21 Disparités régionales et internationales Neuchâtel, 12.2014 L espace à caractère

Plus en détail

Le portefeuille TV de Publicitas Présentation des chaînes 2014. Publicitas SA Zurich

Le portefeuille TV de Publicitas Présentation des chaînes 2014. Publicitas SA Zurich Présentation des chaînes 2014 Publicitas SA Zurich Agenda 1. Pourquoi faire de la publicité à la télévision? 2. Aperçu du portefeuille TV de Publicitas 2.1 S1 2.2 CHTV 2.3 Eurosport 2.4 BFMTV 2.5 Escales

Plus en détail

Publicité transports publics Delémont et canton du Jura

Publicité transports publics Delémont et canton du Jura Offre et prix 2015 Publicité transports publics Delémont et canton du Jura www.traffic.ch/fr/ 2 Delémont et canton du Jura Offre surfaces extérieures Les formats extérieurs collectionnent indéfiniment

Plus en détail

GSM-R La téléphonie. digitale des CFF. Les chemins de fer relient les hommes entre eux.

GSM-R La téléphonie. digitale des CFF. Les chemins de fer relient les hommes entre eux. GSM-R La téléphonie mobile digitale des CFF. Les chemins de fer relient les hommes entre eux. Qu est-ce que le GSM-R? Le GSM-R représente la nouvelle plate-forme de communication mobile des CFF. 2 La plate-forme

Plus en détail

TARIFS MEDIA 2012. Les bons plans pour toute la famille. un MAG

TARIFS MEDIA 2012. Les bons plans pour toute la famille. un MAG TARIFS MEDIA 2012 Les bons plans pour toute la famille un MAG & deux sites Présentation EN BREF La référence des loisirs romands pour toute la famille LE MAG «Votre saison dans la poche» 2 fois par an,

Plus en détail

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2013 ENQUÊTE 2012

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2013 ENQUÊTE 2012 DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2013 ENQUÊTE 2012 MÉTHODE D ENQUÊTE Interrogation des propriétaires de médias au moyen de questionnaires structurés Objet de la mesure: Client's nets (rabais y compris)

Plus en détail

MA Leader 2011 Un dialogue avec les cadres des entreprises suisses

MA Leader 2011 Un dialogue avec les cadres des entreprises suisses Un dialogue avec les cadres des entreprises suisses Centre Paul Klee, 15 mars 2011 Nina Bender, responsable de projet Programme de cette présentation Informations sur cette étude Definition de l univers

Plus en détail

Compte rendu de l exercice 2011

Compte rendu de l exercice 2011 Compte rendu de l exercice Conférence de presse des résultats 4 avril 2012 1 Exercice : aperçu Martin Kall Président de la direction générale 2 Chiffre d affaires et résultat: une nouvelle dimension Chiffres-clés

Plus en détail

DataCard 2015. Impôts Suisse Personnes physiques. Société Fiduciaire Suisse SA

DataCard 2015. Impôts Suisse Personnes physiques. Société Fiduciaire Suisse SA DataCard 2015 Impôts Suisse Personnes physiques Société Fiduciaire Suisse SA Comparaison fiscale intercantonale 2015 Chef-lieu du canton Impôt sur les successions Impôt sur les donations Revenu brut du

Plus en détail

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013 DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013 MÉTHODE D ENQUÊTE Interrogation des propriétaires de médias au moyen de questionnaires structurés Objet de la mesure: Client's nets (rabais y compris)

Plus en détail

MA Strategy Radar 2011

MA Strategy Radar 2011 MA Strategy Radar: Faciliteur et accélérateur de la prise de décisions stratégiques La REMP publie depuis l automne 2008 l étude MA Strategy Radar, qui vient compléter les études déjà existantes MACH Radar

Plus en détail

Extraits de résultats

Extraits de résultats Extraits de résultats L étude Profiling Une mesure du profil détaillé des visiteurs de vos sites Internet Plus de 200 critères de qualification profil perso & pro, usages du web, style de vie, consommation

Plus en détail

PARRAINAGES. Aide directe pour les personnes handicapées dans votre région

PARRAINAGES. Aide directe pour les personnes handicapées dans votre région PARRAINAGES Aide directe pour les personnes handicapées dans votre région Alléger les besoins, faire plaisir, soulager les familles Chère marraine, cher parrain, Je vous remercie de tout cœur de votre

Plus en détail

La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO

La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO (1 Euro = 1,46 franc suisse) Sources Confédération Cantons s Total Impôts directs 14'428'989 22'827'092 15'125'492 52'381'573 Impôts sur la consommation 20'401'040

Plus en détail

2014 fondation BVA Services marketing direct Allmedia.15

2014 fondation BVA Services marketing direct Allmedia.15 BVA marketing direct lettershop & mailings adressés e-solutions imprimés publicitaires vos avantages & objectifs AVANTAGES OBJECTIFS > mesure du retour sur investissement (ROI) > prix de revient bas >

Plus en détail

RÉSULTATS MARKETING 2015

RÉSULTATS MARKETING 2015 RÉSULTATS MARKETING 2015 1" Ce dossier a pour objectif de rassembler les actions de communication et les retombées médias de la première édition de LA VAGUE VEVEY. Il fait ressortir une fréquentation d

Plus en détail

ELLE SUISSE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. L actualité au féminin

ELLE SUISSE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. L actualité au féminin L actualité au féminin Formats Tarifs Données techniques Planning de parution 201 Diffusion 201 1 Rue des Bains 3 CP 61 1211 Genève 11 Tél. +41 (0)22 809 94 Fax +41 (0)22 809 94 99 www.promoguide.ch 201

Plus en détail

Données, prix et prestations 2015. Pour garantir le succès de vos relations avec le secteur des RH.

Données, prix et prestations 2015. Pour garantir le succès de vos relations avec le secteur des RH. Données, prix et prestations 2015 Pour garantir le succès de vos relations avec le secteur des RH. Bons arguments pour une forte présence publicitaire Avec une présence publicitaire dans «persorama», vous

Plus en détail

Prestations de services 2015 de Publicitas Annonceurs et agences

Prestations de services 2015 de Publicitas Annonceurs et agences Prestations de services Publicitas 2015 Page 1 Prestations de services 2015 de Publicitas Annonceurs et agences Publicitas est une entreprise leader dans la commercialisation publicitaire, représentée

Plus en détail

Concept de stationnement Développement de l'armée

Concept de stationnement Développement de l'armée Concept de stationnement Développement de l'armée 26 novembre 2013 Conférence de presse Le chef du DDPS, Ueli Maurer Le concept de stationnement Introduction 2 Finances Exploitation Investissement Cantons

Plus en détail

1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES!

1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES! 1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES! La presse TV représente le plus fort potentiel en terme de puissance media, avec une audience proche de 64 millions

Plus en détail

LIGNES DE CONDUITE RELATIVES À LA STATISTIQUE DES ANNONCES DE PRESSE SUISSE/ASSP

LIGNES DE CONDUITE RELATIVES À LA STATISTIQUE DES ANNONCES DE PRESSE SUISSE/ASSP LIGNES DE CONDUITE RELATIVES À LA STATISTIQUE DES ANNONCES DE PRESSE SUISSE/ASSP Les présentes directives ont été élaborées par le groupe de projet de la statistique des annonces de Presse Suisse et ont

Plus en détail

Publicité transports publics Région La Côte Genève

Publicité transports publics Région La Côte Genève Offre et prix 2015 Publicité transports publics Région La Côte Genève www.traffic.ch/fr/ 2 La Côte Genève Offre surfaces extérieures Les formats extérieurs collectionnent indéfiniment les kilomètres, jour

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2013 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

Population et économie

Population et économie Guide médias 2013 Sommaire Population et économie 3 Marchés des médias et de la publicité 9 TV et télétexte 19 Radio 45 Cinéma 57 Internet 61 Nouvelles formes publicitaires 71 Presse 77 Publicité extérieure

Plus en détail

Tarifs Newsnet 2015. Sommaire. Prix à partir du 1er janvier 2015. 2 Facts & Figures. 9 Pre-Roll / Post-Roll. Mobile Wideboard

Tarifs Newsnet 2015. Sommaire. Prix à partir du 1er janvier 2015. 2 Facts & Figures. 9 Pre-Roll / Post-Roll. Mobile Wideboard Tarifs Newsnet 2015 Prix à partir du 1er janvier 2015 Sommaire 2 Facts & Figures Mobile / Tablet Desktop 7 Mobile Wideboard Vidéo 9 Pre-Roll / Post-Roll 3 Wideboard Mobile Rectangle inread Vidéo 10 Sitebar-Ad

Plus en détail

Communiqué. Les Tessinois champions en matière de protection du climat

Communiqué. Les Tessinois champions en matière de protection du climat Communiqué Les Tessinois champions en matière de protection du climat Zurich Suisse www.zurich.ch Zurich Compagnie d Assurances SA Zurich Compagnie d assurances sur la Vie SA Media Relations Thurgauerstrasse

Plus en détail

Mettez en scène votre stratégie de communication

Mettez en scène votre stratégie de communication Optimiser sa communication en choisissant les bons médias Mettez en scène votre stratégie de communication Nathalie BARRERE ANDRIEU // agence nbcommunication Quelques rappels Le plan média ou la stratégie

Plus en détail

INFORMATIONS- CLÉS 2013-2014

INFORMATIONS- CLÉS 2013-2014 INFORMATIONS- CLÉS 2013-2014 LA RTS EST UNE UNITÉ D ENTREPRISE DE SOMMAIRE 1. SSR 2. RTS 3. CONSOMMATION DES MÉDIAS 4. TÉLÉVISION 5. RADIO 6. INTERNET 7. PUBLICITÉ SUR LA RTS 8. CONTACTER LA RTS 4 11

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2011 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

Forfait spécial Suisse romande.

Forfait spécial Suisse romande. Forfait spécial Suisse romande. Faire plus facilement de la publicité sur le réseau TP de la Suisse romande. Publicité CFF et TPG Publicité SA (Transports publics genevois) se sont associés pour le forfait

Plus en détail

DOCUMENTATION MÉDIA 2016 REVUE DE L ACHETEUR

DOCUMENTATION MÉDIA 2016 REVUE DE L ACHETEUR STÄMPFLI SERVICE D ÉDITIONS DOCUMENTATION MÉDIA 2016 REVUE DE L ACHETEUR Association professionnelle pour les achats et le supply management REVUE DE L ACHETEUR Revue spécialisée pour les achats et le

Plus en détail

Publicité transports publics Lausanne ville et région

Publicité transports publics Lausanne ville et région Offre et prix 2015 Publicité transports publics Lausanne ville et région www.traffic.ch/fr/ 2 Lausanne ville et région Offre surfaces extérieures Les formats extérieurs collectionnent indéfiniment les

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2013 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

Espaces de services, points de restauration. de détail. CFF Immobilier.

Espaces de services, points de restauration. de détail. CFF Immobilier. Espaces de services, points de restauration et commerces de détail. CFF. 2 CFF compte parmi les principaux prestataires de services et de biens immobiliers en Suisse. Elle est également propriétaire de

Plus en détail

Catalogue des thèmes. MA Strategy 2015. 1. Catalogue des thèmes (MACH Basic 2015-2) Presse écrite (éditions imprimées)

Catalogue des thèmes. MA Strategy 2015. 1. Catalogue des thèmes (MACH Basic 2015-2) Presse écrite (éditions imprimées) Le catalogue des thèmes donne un aperçu du contenu des questionnaires de MACH Basic 2015-2 et MACH Consumer 2015 utilisés dans le cadre de l étude MA Strategy 2015. 1. (MACH Basic 2015-2) Presse écrite

Plus en détail

LE CAFETIER. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. Journal des cafetiers, restaurateurs et hôteliers romands

LE CAFETIER. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. Journal des cafetiers, restaurateurs et hôteliers romands Journal des cafetiers, restaurateurs et hôteliers romands Formats Tarifs Données techniques Emplacements spéciaux Planning de parution Annonces médias 1 Rue des Bains 35 CP 515 1211 Genève 11 Tél. +41

Plus en détail

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La prévoyance professionnelle constitue le 2 e pilier

Plus en détail

Mémento statistique Les finances publiques 2014

Mémento statistique Les finances publiques 2014 Mémento statistique Les finances publiques 2014 Clôture des comptes de la Confédération (sans les comptes spéciaux) D en % en mio CHF 2012 2013 2014 13 / 14 Recettes ordinaires 62 997 65 032 63 876-1,8

Plus en détail

Prestations pour les membres du SSM

Prestations pour les membres du SSM Prestations pour les membres du SSM Consultation et protection juridique Le SSM offre à ses membres un service de consultation juridique pour toutes les questions relevant des rapports de travail et une

Plus en détail

kit média AVANT PREMIÈRE/FILM DEMNÄCHST PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE Le cinéma en avant-première

kit média AVANT PREMIÈRE/FILM DEMNÄCHST PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE Le cinéma en avant-première Le cinéma en avant-première Formats Données techniques Tarifs Lectorat Diffusion Planning de parution 201 201 1 Rue des Bains 3 CP 61 1211 Genève 11 Tél. +41 (0)22 809 94 Fax +41 (0)22 809 94 99 www.promoguide.ch

Plus en détail

Stämpfli Service d Éditions. Documentation média 2014 Revue de l acheteur

Stämpfli Service d Éditions. Documentation média 2014 Revue de l acheteur Stämpfli Service d Éditions Documentation média 2014 Revue de l acheteur Revue de l acheteur La revue spécialisée pour les achats et le supply management Placez votre offre directement chez les professionnels

Plus en détail

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings > imprimés publicitaires > mailings adressés > e-mailings CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché > Ciblage & modalités de diffusion > Géomarketing INFORMATIQUE

Plus en détail

INFORMATIONS MÉDIA 2016

INFORMATIONS MÉDIA 2016 Schweizer Monatsschrift für Zahnmedizin Revue mensuelle suisse d odontostomatologie Rivista mensile svizzera di odontologia e stomatologia 1 P 2016 VOL 126 RECHERCHE ET SCIENCE Comparison of two epinephrine

Plus en détail

La plus importante étude sur la consommation et les médias en Suisse Avec Des données sur les populations, les marchés, les marques et les médias

La plus importante étude sur la consommation et les médias en Suisse Avec Des données sur les populations, les marchés, les marques et les médias La plus importante étude sur la consommation et les médias en Suisse Avec Des données sur les populations, les marchés, les marques et les médias L étude nationale sur la consommation: est la plus importante

Plus en détail

Publicité transports publics Neuchâtel La Chaux-de-Fonds

Publicité transports publics Neuchâtel La Chaux-de-Fonds Offre et prix 2015 Publicité transports publics Neuchâtel La Chaux-de-Fonds www.traffic.ch/fr/ 2 Neuchâtel La Chaux-de-Fonds Offre surfaces extérieures Les formats extérieurs collectionnent indéfiniment

Plus en détail

Relier les régions. Trafi c régional CFF.

Relier les régions. Trafi c régional CFF. Relier les régions. Trafi c régional CFF. Éditorial. Pour les régions pour toute la Suisse. Le trafic régional CFF relie les régions et les agglomérations, et propose des lignes qui s étendent jusqu aux

Plus en détail

www.media-f.ch PRIX ET PRESTATIONS SITE INTERNET

www.media-f.ch PRIX ET PRESTATIONS SITE INTERNET 2014 www.media-f.ch PRIX ET PRESTATIONS SITE INTERNET 2 La gruyere.ch 2014 www.media-f.ch media f sa Bd de Pérolles 38 CP 221 1705 Fribourg Tél. 026 426 42 42 Fax 026 426 42 43 info@media-f.ch www.media-f.ch

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

Cercle Indicateurs, Audit urbain

Cercle Indicateurs, Audit urbain 21 Développement durable et disparités régionales et internationales 1381-1300 Cercle Indicateurs, Audit urbain Mesurer le développement durable et les conditions de vie dans les villes Neuchâtel, 2013

Plus en détail

Medias & Diffusion. Information & Bases de données. Conseil & Support. Fulfillment Management

Medias & Diffusion. Information & Bases de données. Conseil & Support. Fulfillment Management Medias & Diffusion distribution d imprimés et d échantillons envois adressés e-mailings Information & Bases de données location d adresses privées B2C et professionnelles B2B location de fichiers de comportement

Plus en détail

La mesure du courrier : média toujours plébiscité par les consommateurs

La mesure du courrier : média toujours plébiscité par les consommateurs La mesure du courrier : média toujours plébiscité par les consommateurs Le courrier, un média toujours bien installé dans l univers des consommateurs 89% des Français déclarent relever leur boîte aux lettres

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons ZEWOinfo Conseils aux donatrices et aux donateurs Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité ZEWO peuvent être déduits de l impôt fédéral

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité ZEWO peuv ent être déduits de l impôt fédé ral direct ainsi que des impôts cantonaux et communaux.

Plus en détail

20 Minuten National f. Prix et Prestations 20 minutes Online

20 Minuten National f. Prix et Prestations 20 minutes Online 20 Minuten National f Prix et Prestations 20 minutes Online Valable dès septembre 2010 Introduction Un groupe cible jeune et urbain 20 minutes Online est synonyme d information en direct, de divertissement

Plus en détail

Résultats semestriels 2012

Résultats semestriels 2012 Résultats semestriels 2012 Informations destinées aux médias et aux analystes Jeudi 30 août 2012, Zurich 1 Aperçu du 1 er semestre 2012 Martin Kall Président de la Direction d entreprise 2 Recul du chiffre

Plus en détail

kit média HEURE SUISSE / HEURE SCHWEIZ PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE La référence de la presse horlogère

kit média HEURE SUISSE / HEURE SCHWEIZ PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE La référence de la presse horlogère La référence de la presse horlogère Formats Planning de parution Données techniques Tarifs Diffusion Opérations spéciales Lecorat 1 Rue des Bains 35 CP 515 1211 Genève 11 Tél. +41 (0)22 809 94 55 Fax +41

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE Valables à partir du 1 er janvier 2008 Légende des abréviations ASMP ASD AGC ARD CC CCA CR FFMP WS NOS NWS RFJM ZS Association Suisse de la musique populaire (Association

Plus en détail

Pour sortir du lot, communiquez dans GHI TARIFS

Pour sortir du lot, communiquez dans GHI TARIFS Pour sortir du lot, communiquez dans GHI TARIFS 2015 sommaire 2 Tarifs des emplacements généraux, spéciaux et des petites annonces 3 Formats et emplacements 4 Produits d exception 5 6 Echelles de rabais

Plus en détail

Etude de marché APG SGA Best Practice. Poster Performance Index 2000 2013 Les affiches ont un impact durable

Etude de marché APG SGA Best Practice. Poster Performance Index 2000 2013 Les affiches ont un impact durable Etude de marché APG SGA Best Practice Poster Performance Index 2000 2013 Les affiches ont un impact durable Etude de marché APG SGA Best Practice En 1997, dans le cadre de son programme de recherche, APG

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité ZEWO peuv ent être déduits de l impôt fédé ral direct ainsi que des impôts cantonaux et communaux.

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité Zewo peuv ent être déduits de l impôt fédé ral direct ainsi que des impôts cantonaux et communaux.

Plus en détail

Prestations et rabais pour les membres du SSM. Prestations et rabais pour les membres du SSM inscrits au Registre professionnel

Prestations et rabais pour les membres du SSM. Prestations et rabais pour les membres du SSM inscrits au Registre professionnel Prestations et rabais pour les membres du SSM Prestations et rabais pour les membres du SSM inscrits au Registre professionnel Prestations pour les membres du SSM Consultation et protection juridique Le

Plus en détail

.ch. tarifonline2014. www.annabelle.ch. Validité juillet 2014. Remplace tous les tarifs online antérieurs. Sous réserve de modifications.

.ch. tarifonline2014. www.annabelle.ch. Validité juillet 2014. Remplace tous les tarifs online antérieurs. Sous réserve de modifications. tarifonline2014.ch Validité juillet 2014. Remplace tous les tarifs online antérieurs. Sous réserve de modifications. 1 1 ANNABELLE.CH MACHT SIE ZUM THEMA «annabelle puise ses informations dans la vie des

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

Espaces publicitaires et tarifs - communiquer sur bonus.ch 1

Espaces publicitaires et tarifs - communiquer sur bonus.ch 1 Espaces publicitaires et tarifs - communiquer sur bonus.ch 1 Espaces publicitaires et tarifs - réseau 2 bonus.ch Audience Le réseau Avec plus de 10 années d activité, bonus.ch est l un des principaux comparateurs

Plus en détail

Banques actives au niveau suisse

Banques actives au niveau suisse La version allemande fait foi. ABS Alternative Bank Schweiz Lebergasse 17, 4601 Olten Tél. 062 206 16 16 www.abs.ch Chez ABS chaque crédit est un écocrédit (crédits d entreprise, d investissement et hypothèques).

Plus en détail

Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons

Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons Conférence de presse «Congés parentaux: condition pour une meilleure conciliation entre famille et travail» du 5 mai 2011 Analyse des tableaux Enquête sur les congés parentaux - Résultats pour les cantons

Plus en détail

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015.

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Principe de collaboration A l occasion de la 1 ère édition TRANSFAIR, le Groupe Les Echos propose d associer

Plus en détail

Marketing direct Mise à jour

Marketing direct Mise à jour Marketing direct Mise à jour Septembre 2014 Les courriels toujours au sommet Le Canada est n o 1 pour le taux de personnes qui préfèrent recevoir des promos par courriel 95% des Canadiens en ligne utilisent

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

BANQUE & FINANCE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. Le magazine de la place financière

BANQUE & FINANCE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. Le magazine de la place financière Le magazine de la place financière Formats Planning de parution Données techniques Tarifs Diffusion Lectorat 1 Rue des Bains 3 CP 61 1211 Genève 11 Tél. +41 (0)22 809 94 Fax +41 (0)22 809 94 99 www.promoguide.ch

Plus en détail

Il Caffè. Facts & Figures. Tarifs publicitaires 2015 TARIFS PUBLICITAIRES DE RINGIER 2015

Il Caffè. Facts & Figures. Tarifs publicitaires 2015 TARIFS PUBLICITAIRES DE RINGIER 2015 TARIFS PUBLICITAIRES DE RINGIER 2015 Il Caffè Un journal en mutation permanente, toujours à la recherche de solutions de communication inédites permettant de répondre aux exigences du lectorat, a adapté

Plus en détail

Tendances du Marché Publicitaire

Tendances du Marché Publicitaire Tendances du Marché Publicitaire Rapport 2015/07 Compte-rendu mensuel de l évolution du marché suisse de la publicité Les points culminants en juillet 2 Pression publicitaire pour l ensemble du marché

Plus en détail

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes 1/213 3/213 6/213 9/213 12/213 3/214 5/214 Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes Le marché pour les smartphones et les tablettes En 213, on a dénombré plus de 24,1 millions

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail