Aide-mémoire : Chaque, leur, même, quelque, tout

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aide-mémoire : Chaque, leur, même, quelque, tout"

Transcription

1 Aide-mémoire : Chaque, leur, même, quelque, tt Les confusions homophoniques sont à l origine de plusieurs erreurs. Il est possible de les éviter en portant attention aux classes de mots ( catégories grammaticales : nom, pronom, adverbe, c.) auxquelles appartiennent les homophones. Dans les dictionnaires usuels, la classe est tjrs indiquée au début de l article d mot. Les grammaires les dictionnaires de difficultés, comme le Multidictionnaire, précisent l emploi mots selon leur classe proposent exemples pr chac. En ayant soin de faire cte vérification en cas de dte, on s assure d orthographier correctement les homophones. Pr différencier les homophones, on peut svent substituer mot à autre de la même classe. Ainsi, lorsqu on remplace a par avait en tenant compte du sens de la phrase, on fait le choix entre le verbe avoir (a) la préposition à. Il en va de même lorsqu on remplace, par exemple, l adverbe quelque par environ pr le distinguer du déterminant quelques : Je lui ai prêté quelque [environ] vingt dollars. Le recrs à mot de la même classe perm alors de valider l orthographe. En distinguant bien les classes de mots, on est à même de développer stratégies d autocorrection efficaces. Dans d autres cas, le sens à donner à mot à e expression peut être utile pr en déterminer la graphie correcte. Par exemple, lorsque que tt signifie entièrement, il est adverbe. À c égard, le dictionnaire frnit plusieurs exemples. La connaissance classes de mots est donc utile pr consulter judicieusement les vrages de référence. Cte fiche d autocorrection passe en revue quelques mots pvant appartenir à plusieurs catégories grammaticales offre astuces selon les classes de mots. Comme cte liste n est pas exhaustive, référez-vs à e grammaire à dictionnaire de difficultés comme le Multidictionnaire pr en savoir plus.

2 AIDE-MÉMOIRE : 2 CHAQUE CHACUN TOUTE PERSONNE, TOUT OBJET PRIS INDIVIDUELLEMENT Un / e, le / la / l le La fille rejte chaque prétendant. Chaque prétendant tente de séduire la fille. Chaque : invariable* est svent placé devant verbe est suivi d complément commençant par de peut l être TOUTE PERSONNE, TOUT OBJET PRIS INDIVIDUELLEMENT N importe quel / n importe quelle prétendants Chac tente de séduire la fille. Monsieur Jrdain se cvre de ridicule dans chace de ses actions. Chac : variable en genre* * Quand chaque chac fait partie du grpe suj de la phrase, le verbe est au singulier. LEUR verbe QUI EST À EUX, QUI LEUR APPARTIENT Un / e /, mon / ma / mes À ELLES, À EUX Lui Bérénice Christian entriennent e relation peu conventionnelle avec leurs parents. Jeanne Simon ne savent comment lui interpréter le testament que leur a laissé leur mère, Nawal. nombre selon

3 AIDE-MÉMOIRE : 3 MÊME Adjectif est précédé d déterminant suivi d SEMBLABLE Mikage Yûichi sont surpris d avoir fait le même rêve. forme pronom avec le, la, les IDENTITÉ OU PERMANENCE Les svenirs du condamné sont tjrs les mêmes. (antécédent = svenirs) forme pronom avec elle, elles, lui, eux, soi, c., auquel il est joint par trait d ion INSISTE SUR L IDENTITÉ La veuve Saverini veut venger ellemême la mort de son fils. (antécédent = veuve) AUSSI, ÉGALEMENT, Y COMPRIS, JUSQU À Le poète a l impression que même les éléments de la nature se moquent de lui. Suivant les conseils de Tointe, Argan se surprendra même à faire le mort pr connaître la vraie nature gens qui l entrent.

4 AIDE-MÉMOIRE : 4 QUELQUE, QUEL QUE, c. déterminant numéral Environ Madame Loisel a dû payer environ quelque trente-six mille francs pr bij. DEUX OU TROIS Des, les UN QUELCONQUE Un / e, le / la / l Monsieur Jodoin s installe à la taverne pr y boire quelques bières. Celui qui prétend être médecin est en réalité quelque guérisseur peu recommandable. nombre selon le verbe être au subjonctif PEU IMPORTE Quelles que soient les actions de Séraphin, elles sont nécessairement motivées par l avarice. (antécédent = actions) Harpagon est déterminé à démasquer le cpable, quel qu il soit. (antécédent = cpable)

5 AIDE-MÉMOIRE : 5 TOUT nom forme svent déterminant avec le, la, les, mon, ma, mes,, e,, c. ENTIER, COMPLET Un / e /, le / la / l / les SANS EXCEPTION Un / e /, le / la / les N IMPORTE LEQUEL Chaque Angélina parcrt tt le village e tte la paroisse. Le poète décrit ts les trments de son âme. chaque La fille refuse les avances de tt prétendant. avec antécédent (remplace généralement e réalité déjà évoquée dans le texte) SANS EXCEPTION LES UNS LES AUTRES, LES UNES LES AUTRES Les jees hommes sont ts déterminés à conquérir le cœur de Maria Chapdelaine. (antécédent = hommes) Les jees hommes demeurent discrs, mais ts shaitent conquérir le cœur de Maria Chapdelaine. (antécédent = hommes) sans antécédent Quelque chose Quelque chose Tt serait plus simple si Jocaste n était pas la mère d Œdipe. adjectif, verbe, autre adverbe e préposition Nom masculin est précédé d déterminant TOUT À FAIT, ENTIÈREMENT Très, trop, bien ENSEMBLE Colin embrasse Chloé tt dcement. Hippolyte semble tt surpris de l intensité sentiments de Phèdre. Même si elle refuse de l admtre, la princesse est tt excitée à l idée de revoir le duc de Nemrs. Les manifestations physiques de l angoisse les inquiétu du personnage forment tt. * Dans de rares contextes, l adverbe tt est variable (ex. : Elle est tte honteuse). lorsqu il n y a pas d antécédent * nombre

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile.

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile. fiche D AUTOCORRECTION 3.4 Les accords sont corrects dans chaque groupe du nom. On met souvent sur le dos de l inattention les erreurs d orthographe grammaticale. Bien accorder les mots exige de l observation

Plus en détail

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s)

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s) GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUE HOMOPHONES QUELQUE(S) QUEL(S) QUE/QUELLE(S) QUE QUEL(S)/QUELLE(S) QU ELLE(S) 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelque quelque(s) quel(s)

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PRÈS HOMOPHONES PRÊT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes près prêt près : adverbe. Il indique la proximité dans l espace ou dans le temps. Il a le

Plus en détail

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le nombre et le degré de détermination du nom. 1. L article le, la, les, l, d, au, aux, du, des, un, une, des, du, de l, de la, des.

Plus en détail

peu peux/peut peut être peut-être

peu peux/peut peut être peut-être GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PEU HOMOPHONES PEUX/PEUT PEUT ÊTRE PEUT-ÊTRE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes peu peux/peut peut être peut-être peu : adverbe ; il a le sens de

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES S Y HOMOPHONES SI CI 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes s y si ci s y : pronom personnel se (e élidé devant une voyelle) à la troisième personne

Plus en détail

leur(s) leur LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes

leur(s) leur LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES LEUR(S) HOMOPHONES LEUR 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes leur(s) leur leur(s) : déterminant possessif. Il fait partie d un GN dont le noyau est

Plus en détail

mes m est mets/met mais mets

mes m est mets/met mais mets GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES MES HOMOPHONES M EST METS/MET MAIS METS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes mes m est mets/met mais mets mes : déterminant possessif pluriel, féminin

Plus en détail

EXERCICE 2. Pourquoi :

EXERCICE 2. Pourquoi : EXERCICE 2 1. cours : Verbe C est une action. On peut le conjuguer verbe courir (Tu cours pour aller à mon cours, Il court, Je courais, etc.) On peut le remplacer par d autres verbes tels que : Je marche

Plus en détail

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire Langue Française Redatto da Dott.ssa Annie Roncin Syllabus A1 Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire L étudiant peut : -comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. ce se

Homophones grammaticaux de catégories différentes. ce se GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES CE HOMOPHONES SE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ce se ce : déterminant démonstratif masculin singulier. Il fait partie d un GN dont le noyau

Plus en détail

ces ses c est s est sais / sait

ces ses c est s est sais / sait GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES CES HOMOPHONES SES C EST S EST SAIS / SAIT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ces ses c est s est sais / sait ces : déterminant démonstratif pluriel

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

quelquefois quelques fois

quelquefois quelques fois GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUEFOIS HOMOPHONES QUELQUES FOIS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelquefois quelques fois quelquefois : adverbe Il est complément de phrase

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

ça sa ÇA HOMOPHONES LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes

ça sa ÇA HOMOPHONES LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES ÇA HOMOPHONES SA 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ça sa ça : pronom démonstratif qui veut dire cela. On peut le remplacer par cela. Ça ne signifie

Plus en détail

son sont SON HOMOPHONES LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes

son sont SON HOMOPHONES LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES SON HOMOPHONES SONT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes son sont son : sont : déterminant possessif singulier à la 3 e personne. Il fait partie d

Plus en détail

Orthographe. Majuscules/minuscules. Sa/ça Se/ce

Orthographe. Majuscules/minuscules. Sa/ça Se/ce Orthographe Majuscules/minuscules Un Américain, un Français Le gouvernement américain, le gouvernement français La langue française, le français Sa/ça Se/ce Emploi des prépositions Avec les noms de lieu

Plus en détail

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES NI HOMOPHONES N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ni n y ou où NI N Y ni : conjonction de coordination. ni est le pendant négatif de ou

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QU EN HOMOPHONES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes qu en quant quand qu en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

LES PRONOMS INTERROGATIFS

LES PRONOMS INTERROGATIFS LES PRONOMS INTERROGATIFS 1) Le pronom interrogatif permet de questionner. Qui a le droit de vote dans cette assemblée? Il y a du camembert et du brie, lequel veux-tu? 2) Il y a deux catégories de pronoms

Plus en détail

Saisir les nuances des mots

Saisir les nuances des mots Leçon LA LECTURE 2 Mots marquant la progression des idées 1 EFFICACE Saisir les nuances des mots Leçon 2 Mots marquant la progression des idées Avertissement La présente leçon s intéresse à l interprétation

Plus en détail

Réussir son entrée en grammaire au CE1

Réussir son entrée en grammaire au CE1 CE1 Réussir son entrée en grammaire au CE1 Françoise Bellanger Aurélie Raoul-Bellanger ISBN : 978-2-7256-3249-0 Retz, 2013 pour la présente édition Direction éditoriale : Sylvie Cuchin Édition : Charlotte

Plus en détail

LICENCE. Mention: LETTRES. Spécialité: LETTRES MODERNES

LICENCE. Mention: LETTRES. Spécialité: LETTRES MODERNES LICENCE Mention: LETTRES Spécialité: LETTRES MODERNES Présentation de la spécialité Coordonnées des UFR Le tutorat tutorat pr étudiants non francophones Programme Erasmus échanges internationaux Présentation

Plus en détail

SEQUENCE I : les Récits d'aventures

SEQUENCE I : les Récits d'aventures Cette séquence inaugurale sur les récits d aventures, a été réalisée par Mme Barbara LEPEU, Certifiée de Lettres Modernes, pour ses élèves de 5 ème du Collège Giono à Orange. Elle précède une lecture en

Plus en détail

Distinction des questions et des consignes

Distinction des questions et des consignes ET ŒIL DES CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Distinction des questions et des consignes Théorie Comment différencier les questions et les consignes

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

Manuel de l Utilisateur. Suite de Traduction IdiomaX

Manuel de l Utilisateur. Suite de Traduction IdiomaX Manuel de l Utilisateur Suite de Traduction IdiomaX L information contenue dans ce manuel peut être modifiée, sans avoir pour autant à communiquer ces changements au préalable. La distribution de ce produit

Plus en détail

FRENCH 3900- Language (Advanced Level III)

FRENCH 3900- Language (Advanced Level III) Professeur : Ivan Chow (ichow3@uwo.ca) Consultation : Par rendez-vous enligne ou par courriel Description générale du cours : FRENCH 3900- Language (Advanced Level III) grammaticale fournie dans & al.

Plus en détail

Est-ce qu il ne vient pas? (forme à la limite de l acceptabilité)

Est-ce qu il ne vient pas? (forme à la limite de l acceptabilité) L INTERROGATION DIRECTE 1) L interrogation totale. Elle porte sur l ensemble du contenu propositionnel de la phrase. Elle porte sur l action ou l état et elle appelle une réponse globale : oui, si ou non.

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

Exercice pour les tuteurs

Exercice pour les tuteurs 3 LES ÉTAPE CONSTITUANTS 3 DE LA PHRASE 1 Les constituants de la phrase Exercice pour les tuteurs Nous vous proposons ici un troisième exercice pour vous aider à comprendre quelles sont les fautes qui

Plus en détail

1 Autres signes orthographiques. Trait d union. On met le trait d union entre le pronom personnel et le mot même :

1 Autres signes orthographiques. Trait d union. On met le trait d union entre le pronom personnel et le mot même : D UNION MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Autres signes orthographiques Trait d union Note sur la nouvelle orthographe Certaines règles énoncées dans le présent document doivent être revues à la lumière de la

Plus en détail

Collection «Se perfectionner au bureau»

Collection «Se perfectionner au bureau» Collection «Se perfectionner au bureau» Orthographe - 175 mots courants à ne pas confondre Collectif ISBN : 978-2-36979-011-2 Editions Correctoo, 2014 73, av. Louis-Aragon 94800 Villejuif www.editionscorrectoo.fr

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

Club langue française Quiz. Par Julien COUDERC et Maxence CORDIEZ

Club langue française Quiz. Par Julien COUDERC et Maxence CORDIEZ Club langue française Quiz Par Julien COUDERC et Maxence CORDIEZ Question 1 Quelle est l'orthographe correcte? 1. J'ai vécu des amours passionnés. 2. J'ai vécu des amoures passionés. 3. J'ai vécu des amours

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Les mots des cinq sens

Les mots des cinq sens Activité annuelle n 3 Les mots des cinq sens Créer des phrases, un texte, et découvrir les sens qui sont mis en œuvre à travers les mots. Buts Prendre conscience du lien entre les mots et le sens Développer

Plus en détail

Utilisation des auxiliaires avoir et être

Utilisation des auxiliaires avoir et être AVOIR MATÉRIEL ET ÊTRE POUR ALLOPHONES 1 Groupe verbal Utilisation des auxiliaires avoir et être 1 DIFFÉRENTS CONTEXTES D EMPLOI DU VERBE AVOIR Être dans un certain état physique, moral ou intellectuel.

Plus en détail

Absence ou présence erronée de l adverbe de négation ne

Absence ou présence erronée de l adverbe de négation ne DE SYNTAXE L ADVERBE DE NÉGATION NE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée de l adverbe de négation ne En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin,

Plus en détail

1 - Présentation générale

1 - Présentation générale Prise en main SOMMAIRE 1- Présentation générale....................................................... 3 2- La Correction.................................................................... 5 3- Les Dictionnaires..............................................................

Plus en détail

DIFFÉRENCE ENTRE UN COMPLÉMENT D OBJET DIRECT ET UN COMPLÉMENT D OBJET INDIRECT ACCORD DES PARTICIPES PASSÉS MARCEL PÈREZ 2001

DIFFÉRENCE ENTRE UN COMPLÉMENT D OBJET DIRECT ET UN COMPLÉMENT D OBJET INDIRECT ACCORD DES PARTICIPES PASSÉS MARCEL PÈREZ 2001 ET UN COMPLÉMENT D OBJET INDIRECT A. Soulignez les compléments d objets directs d' un seul trait, et les compléments d objets indirects de deux traits : B. Réfléchissez : pourquoi pensez-vous que vous

Plus en détail

Tableau des contenus

Tableau des contenus Tableau des contenus Dossier 1 L image dans les relations amicales, sociales, professionnelles et amoureuses Dossier 2 Présenter quelqu un Je séduis. Parler de son rapport à l image. Caractériser des personnes

Plus en détail

MANUEL F A C T U R E S R É C A P I T U L A T I V E S

MANUEL F A C T U R E S R É C A P I T U L A T I V E S MANUEL F A C T U R E S R É C A P I T U L A T I V E S 1 Généralités sur le fonctionnement Si certains de vos clients font régulièrement des achats chez vs, il peut être utile de regrper ttes les livraisons

Plus en détail

quoi que quoique LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca

quoi que quoique LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE QUOI HOMOPHONES QUE QUOIQUE 1 Homophones grammaticaux de même catégorie quoi que quoique quoi que : conjonction de subordination. Marqueur introduisant une subordonnée adjointe

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS Séries Technologique et Professionnelle Coefficient : 2 Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (5 points) 1 h 15 - Dictée (5 points)

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

TEST D ÉQUIVALENCE DE NIVEAU DE SCOLARITÉ (TENS) CAHIER À L INTENTION DES CANDIDATS ET CANDIDATES. Grammaire Langue maternelle

TEST D ÉQUIVALENCE DE NIVEAU DE SCOLARITÉ (TENS) CAHIER À L INTENTION DES CANDIDATS ET CANDIDATES. Grammaire Langue maternelle TEST D ÉQUIVALENCE DE NIVEAU DE SCOLARITÉ (TENS) CAHIER À L INTENTION DES CANDIDATS ET CANDIDATES Grammaire Langue maternelle Janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES ORTHOGRAPHE D USAGE VOCABULAIRE... 3 NATURE

Plus en détail

Technicien territorial RAPPORT TECHNIQUE À PARTIR D UN DOSSIER SUR LA SPÉCIALITÉ

Technicien territorial RAPPORT TECHNIQUE À PARTIR D UN DOSSIER SUR LA SPÉCIALITÉ 10/10/11 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale, du CNFPT, de la profession Technicien

Plus en détail

L ACCORD DU PARTICIPE PASSE I- LE PARTICIPE PASSE DES VERBES CONJUGUES AVEC L AUXILIAIRE «AVOIR»

L ACCORD DU PARTICIPE PASSE I- LE PARTICIPE PASSE DES VERBES CONJUGUES AVEC L AUXILIAIRE «AVOIR» L ACCORD DU PARTICIPE PASSE I- LE PARTICIPE PASSE DES VERBES CONJUGUES AVEC L AUXILIAIRE «AVOIR» LE PARTICIPE PASSE EST EMPLOYE SEUL Lorsqu il n est pas accompagné d un auxiliaire, le participe passé s

Plus en détail

Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien

Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien Considérations générales L enseignement des langues vivantes au gymnase donne accès aux cultures et littératures des régions ou pays des langues étudiées.

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

Aide du Grand dictionnaire terminologique

Aide du Grand dictionnaire terminologique Aide du Grand dictionnaire terminologique Office québécois de la langue française Mars 2015 Table des matières Introduction... 1 Comment interroger la banque?... 1 Saisie semi-automatique... 1 Comment

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

LA PRODUCTION ÉCRITE SEPTIÈME ANNÉE

LA PRODUCTION ÉCRITE SEPTIÈME ANNÉE LA PRODUCTION ÉCRITE SEPTIÈME ANNÉE INTRODUCTION LA PRODUCTION ÉCRITE La production écrite est un acte signifiant qui amène l élève à former et à exprimer ses idées, ses sentiments, ses intérêts, ses préoccupations,

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

Pronom de reprise : confusion entre nous et se

Pronom de reprise : confusion entre nous et se CONFUSION COHÉRENCE ENTRE NOUS TEXTUELLE ET SE 1 Reprise de l information Pronom de reprise : confusion entre nous et se Théorie Lorsqu un pronom reprend entièrement l antécédent, les deux éléments doivent

Plus en détail

Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4. Présecondaire

Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4. Présecondaire Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4 Présecondaire «[ ] la langue française n est pas fixée et ne se fixera point. Une langue ne se fixe pas. [ ] Toute époque a ses idées propres, il faut qu elle ait

Plus en détail

Coordination de subordonnées relatives : identification et correction

Coordination de subordonnées relatives : identification et correction IDENTIFICATION SYNTAXE ET CORRECTION 1 Coordination Coordination de subordonnées relatives : identification et correction En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez,

Plus en détail

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Jour 3 Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Avant d envoyer un message par courriel, utilise la liste de vérification cidessous pour t assurer de produire la meilleure impression possible.

Plus en détail

Le Petit Robert donne le pluriel moderne des après-midis en. Le Petit Robert donne le pluriel moderne des avant-midis en

Le Petit Robert donne le pluriel moderne des après-midis en. Le Petit Robert donne le pluriel moderne des avant-midis en Mot en orthographe moderne A Année scolaire Explication orthographique aigu, aigüe (6) Au féminin, la forme traditionnelle était aiguë. C est pourtant le u que l on veut entendre, et non le e muet. Il

Plus en détail

CE QUE PARCE QUE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

CE QUE PARCE QUE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PAR HOMOPHONES CE QUE PARCE QUE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes par ce que parce que par ce que : préposition par suivi du pronom démonstratif

Plus en détail

NOTIONS GRAMMATICALES. Émission d un message signé (rencontre avec une personne sourde) 8 Identification (1) Classificateurs

NOTIONS GRAMMATICALES. Émission d un message signé (rencontre avec une personne sourde) 8 Identification (1) Classificateurs Syllabus : cours LSQ 1 Favoriser chez l étudiant des connaissances de base théoriques et pratiques sur la LSQ et la culture sourde. Ces connaissances permettront à l étudiant de pouvoir communiquer dans

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

Concours «Les deux font la paire»

Concours «Les deux font la paire» Règlement Concrs «Les deux font la paire» Année 2013 Concrs Le concrs est tenu et organisé par La Personnelle, compagnie d assurances et par La Personnelle, assurances générales inc. (ci-après conjointement

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Anglais intensif Préparation au TOEIC

Anglais intensif Préparation au TOEIC ASSOCIATION DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS ECOLOGIQUES - ADPE Centre de Formation Professionnelle Association loi 1901 contact@association-adpe.com Programme Pédagogique Anglais intensif Préparation au TOEIC

Plus en détail

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants.

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants. Project Nr. 543248-LLP-1-2013-1-IT-KA2-KA2MP Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants Niveau A2 Pour com m uniquer

Plus en détail

La nouvelle orthographe, parlons-en!

La nouvelle orthographe, parlons-en! La, parlons-en! vingt-et-un deux-cents trente-et-unième un compte-goutte, des compte-gouttes un après-midi, des après-midis évènement règlementaire je cèderais ils règleraient cout entrainer, nous entrainons

Plus en détail

Orthographe n 11. Dictée : contact : duronquarre@wanadoo.fr. Total 40 points. A.D.O. Le jour gris n'a pas touché nos rideaux. Semaine -1 Copie texte 1

Orthographe n 11. Dictée : contact : duronquarre@wanadoo.fr. Total 40 points. A.D.O. Le jour gris n'a pas touché nos rideaux. Semaine -1 Copie texte 1 Orthographe n 11 Semaine -1 Copie texte 1 A.D.O. Le jour gris n'a pas touché nos rideaux. Vocabulaire + questions sur les textes Semaine 1 Copie texte 2 Préparation Semaine 2 Copie texte 3 Dictée : contact

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION À LA PARTIE II

GUIDE DE PRÉPARATION À LA PARTIE II GUIDE DE PRÉPARATION À LA PARTIE II DU TEST ORTHOGRAM CENTRE D AIDE EN FRANÇAIS ET EN RÉDACTION UNIVERSITAIRE http://www.hec.ca/qualitecomm/caf/index.html caf@hec.ca Le test ORTHOGRAM partie II consiste

Plus en détail

Conjugaison et production d'écrits au CP-CE1

Conjugaison et production d'écrits au CP-CE1 Conjugaison et production d'écrits au CP-CE1 Formation pédagogique du 8 février 2012 Martine Lafontaine CPC Besançon 7 Plan de la matinée Les difficultés Définitions et remarques Constats (films) Comment

Plus en détail

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu parles de toi, de tes goûts. Tu lis BD. Tu fabriques un poster pour te

Plus en détail

Tous les exercices des analyses d aptitudes Multicheck Junior

Tous les exercices des analyses d aptitudes Multicheck Junior Capacité de mémorisation: Mémorisation des pictogrammes/images/ vêtements/objets/personnes Capacité de mémorisation: Se souvenir d un texte Capacité de mémorisation: Mémoriser les personnes 1 Français:

Plus en détail

Où en sommes-nous? Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte.

Où en sommes-nous? Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte. 5 Où en sommes-nous? Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte. Ce module explorera la cinquième stratégie de MENTOR : Où en sommes-nous?

Plus en détail

Le verbe avoir (to have) infinitif = avoir. j ai nous avons tu as vous avez. Exemples: J ai une copine à Montréal.

Le verbe avoir (to have) infinitif = avoir. j ai nous avons tu as vous avez. Exemples: J ai une copine à Montréal. Leçon 7 - La Vie est belle La vie de Nafi, une jeune Française d origine sénégalaise parle de sa vie. Elle est étudiante en sociologie à l Université de Toulouse. Aujourd hui, elle parle de sa vie. -Est-ce

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Grammaire : ce que ça demande à l'enseignant

Grammaire : ce que ça demande à l'enseignant Grammaire : ce que ça demande à l'enseignant Article paru dans le Café Pédagogique en mars 2009 Décortiquer la langue, oui, mais de quel point de vue? Dans sa thèse, Philippe Clauzard revient en profondeur

Plus en détail

Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que)

Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que) ET SYNTAXE MARQUEURS EMPHATIQUES (C EST QUI, C EST QUE) 1 Phrases subordonnées Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que) En cliquant sur le bouton

Plus en détail

Choisir entre les pronoms relatifs qui et lequel, précédés ou non d une préposition

Choisir entre les pronoms relatifs qui et lequel, précédés ou non d une préposition PRÉCÉDÉS SYNTAXE OU NON D UNE PRÉPOSITION 1 Phrases subordonnées Choisir entre les pronoms relatifs qui et lequel, précédés ou non d une préposition En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans

Plus en détail

IDEOGRAPHIX, BUREAU De lecture

IDEOGRAPHIX, BUREAU De lecture 074 _ Les Actes de Lecture n 106 _ juin 2009 _ [dossier] _ Idéographix bureau d'écriture _ Carole Cane & Alain déchamps IDEOGRAPHIX, BUREAU De lecture Carole Cane & Alain DÉCHAMPS Idéographix n est pas

Plus en détail

Règles générales et syntaxe

Règles générales et syntaxe Règles générales et syntaxe 1 ère version ( définitive?): le 17 juin 2006 + petite retouche du 4 juillet 2006 Introduction Je commençai à inventer cette langue il y a 6 ans environ, c'est-à-dire vers l'âge

Plus en détail

Contents. Scope and Sequence Acknowledgments Introduction. vi xi xv

Contents. Scope and Sequence Acknowledgments Introduction. vi xi xv Contents Acknowledgments Introduction vi xi xv Chapitre 1 Se présenter 1 Chapitre 2 Communiquer avec la technologie 45 Chapitre 3 Demander ou rendre un service 77 Chapitre 4 Faire des achats 115 Chapitre

Plus en détail

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier.

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier. 3. Références Marie Durand Institut des Langues 145 rue Xavier Cigalon 30000 NICE Tel: 0402030405 Courriel : durand@aol.fr 1. Coordonnées de l expéditeur M. Michel Fabre Directeur Fabre associés 24 avenue

Plus en détail

LE COURRIER D ENTREPRISE

LE COURRIER D ENTREPRISE Michelle Fayet Aline Nishimata format 170 x 240 mm dos 16,2 mm SAVOIR RÉDIGER LE COURRIER D ENTREPRISE Améliorez vos écrits professionnels! Dans un objectif d efficacité, ce livre propose de nombreux conseils

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son.

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son. 1 TROISIÈME SECTEUR DE L ECONOMIE SECTEUR TERTIAIRE- LES SERVICES (3) L'ESSOR DE L'E-COMMERCE FICHE ÉLÈVE Déroulement Activité 1 : Parlez de cette image, faites des hypothèses sur le sujet. Activité 2

Plus en détail

ÉVALUATION NATIONALE DES ACQUIS DES ÉLÈVES EN CM2

ÉVALUATION NATIONALE DES ACQUIS DES ÉLÈVES EN CM2 DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE ÉVALUATION NATIONALE DES ACQUIS DES ÉLÈVES EN CM2 FRANÇAIS MATHÉMATIQUES Mai 2012 Livret de l enseignant MENJVA/DGESCO Protocole d évaluation CM2 en français

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Les règles de la nouvelle orthographe en bref

Les règles de la nouvelle orthographe en bref L i s t e d i n f o r m a t i o n Orthographe en direct.................................... Les règles de la nouvelle orthographe en bref Ce document est une version facilement imprimable du miniguide

Plus en détail

Détenteur de titres de participation 1:

Détenteur de titres de participation 1: Owner Documented FFI Reporting Statement Owner Reporting Statement en vertu du Foreign Accnt Tax Compliance Act US (FATCA) pr les véhicules de placement passifs et les entités/trusts d investissement gérés

Plus en détail

Règlement intérieur. Les réservations ne pourront être enregistrées qu au maximum 18 mois à l avance.

Règlement intérieur. Les réservations ne pourront être enregistrées qu au maximum 18 mois à l avance. Règlement intérieur Article 1 er : Objet La mise à disposition des locaux de l espace multifonction La Maillette est accordée exclusivement pr l organisation de la manifestation que prévoit le contrat

Plus en détail

MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES MIS EN OEUVRE POUR REALISER CE PROGRAMME

MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES MIS EN OEUVRE POUR REALISER CE PROGRAMME ANGLAIS DE LA COMMUNICATION ET DES AFFAIRES- NIVEAU FAUX-DEBUTANT AVEC CERTIFICATION TOEIC 148 H sur 4 semaines, 35H/semaine ( face à face et d'exercices d'application par jour) Vous trouverez, ci-après,

Plus en détail

RAPPELS NOTIONNELS MDL89

RAPPELS NOTIONNELS MDL89 COMPETENCES - socle commun : Palier 1: Orthographier correctement des formes conjuguées, respecter l accord entre le sujet et le verbe, ainsi que les accords en genre et en nombre dans le groupe nominal

Plus en détail

Note de présentation générale. commune aux questionnaires quantitatif et qualitatif

Note de présentation générale. commune aux questionnaires quantitatif et qualitatif Note présentation générale commune aux questionnaires quantitatif et qualitatif 1 Périmètre s spéciaux (encore appelés à valeur ajtée) concernés Le questionnaire vise à recueillir s informations relatives

Plus en détail

1 Noms composés au singulier et au pluriel

1 Noms composés au singulier et au pluriel AU ORTHOGRAPHE SINGULIER ET AU PLURIEL 1 Rectifications orthographiques 1 Noms composés au singulier et au pluriel Théorie Les noms avec trait d union qui sont composés d un verbe et d un nom (brise-glace)

Plus en détail

QUESTIONS DE LANGUE ET DE STYLE

QUESTIONS DE LANGUE ET DE STYLE QUESTIONS DE LANGUE ET DE STYLE Réal D Amours Marie Dufour (mise à jour) À bas : cette locution interjective s emploie comme signe d hostilité. Ne pas confondre avec le verbe abattre Ex. : «À bas les taxes»

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données Modélisation des données Le modèle Entité/Association Le MCD ou modèle Entité/Association est un modèle chargé de représenter sous forme graphique les informations manipulées par le système (l entreprise)

Plus en détail