PROGRAMME DE FRANCAIS AU TRONC COMMUN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME DE FRANCAIS AU TRONC COMMUN"

Transcription

1 REPUBLIC OF RWANDA RWANDA EDUCATION BOARD (REB) P.O.BOX 3817 KIGALI DEPARTEMENT DE CURRICULUM ET PRODUCTION DES MATERIELS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DE FRANCAIS AU TRONC COMMUN JUILLET 2013

2 ii AVANT PROPOS Ce programme est destiné aux enseignants et apprenants de français du Tronc Commun. Il a été conçu et élaboré compte tenu du contexte sociolinguistique de notre pays et de la masse horaire allouée au cours de français dans le premier cycle des études secondaires. En effet, les apprenants qui suivront ce programme sont de jeunes locuteurs rwandais ayant suivi leur scolarité primaire en kinyarwanda et en anglais et qui, pour la première fois, entrent en contact avec le français. C est ce contexte qui a guidé les concepteurs de ce programme à s inspirer des principes fondamentaux de la didactique du français langue étrangère : toutes les activités telles qu elles sont décrites dans ce programme seront centrées sur l apprenant en vue de lui faire acquérir les quatre compétences de la communication : la compréhension orale, la compréhension l expression orale, l expression écrite. L acquisition de ces compétences leur permettra de s ouvrir peu à peu au monde extérieur, d accéder à une partie de la presse et de la littérature de jeunesse et de s épanouir dans un environnement multilingue enrichissant. Grâce aux supports variés, l enseignant devra inciter l apprenant à s investir au maximum pour profiter à fond de son emploi du temps si menu mais combien précieux. Il ne ménagera aucun effort pour faire travailler les apprenants, pour les écouter et les corriger tout en équilibrant les séances de travail entre les quatre compétences visées. Ce programme sera mis en application à partir de l année scolaire 2014 et fera l objet de l Examen National de fin de cycle de l année scolaire Puisse ce programme aider l enseignant et l apprenant à travailler avec rigueur, ardeur et créativité. Les suggestions de la part des utilisateurs seront les bienvenus en vue d une amélioration de la qualité de cet outil pédagogique. Docteur John RUTAYISIRE Directeur Général de «RWANDA EDUCATION BOARD» (REB)

3 iii REMERCIEMENTS «Rwanda Education Board REB par le biais de son département de Curriculum et Production des Matériels Pédagogiques, exprime sa profonde gratitude à tous ceux qui ne ménagent aucun effort pours l amélioration de la qualité de l éducation au Rwanda. Dans ce processus, le système éducatif rwandais accorde une grande importance aux langues et cultures, véhicules du savoir, du savoir faire et du savoir être. Le curriculum de français au Tronc Commun a été conçu et élaboré dans cette optique. Ce travail de longue haleine a nécessité la participation active de différentes personnes expérimentées dans le domaine de l éducation, de la didactique des langues et spécialement de l enseignement du français, langue étrangère. C est pourquoi le département de curriculum et production des matériels pédagogiques tient à les remercier vivement. Il s agit des personnes suivantes: 1. Superviseur M.GATERA Augustin, Directeur de l Unité des Langues et Sciences Humaines. 2. Concepteurs des programmes Mme NYIRAFARANGA Thérèse, conceptrice des programmes de français. M. BACUMUWENDA Néhémie, Concepteur des programmes chargé des normes pédagogiques. 3. Inspecteur M. KAMANA Laurent, Inspecteur de Français 4. Professeur d Université Dr. AHIMANA Emmanuel, Chef de Département de Littérature et Professeur de Français, KIE 5. Enseignants - Mme MUKESHIMANA Madeleine, Professeur de français, Ecole des Sciences Byimana - M. NDANDALI Didace, Professeur de Français, Petit Séminaire Rwesero - Mme NYIRAGATANGA Marie, Professeur de Français, TTC Gacuba

4 iv 6. Les membres du Comité d Approbation des Productions Pédagogiques(TAC) Dr Joyce MUSABE, REB/CPMD, Présidente M. RWAMBONERA François, BNEP M.GASANA Janvier, Deputy Director General QSE/REB Dr AHIMANA Emmanuel, KIE M. NSHIMIYIMANA Alexis, REB/CPMD Qu ils veuillent tous agréer l expression de notre profonde gratitude. Dr Joyce MUSABE Deputy Director General REB/CPMD

5 v TABLES DES MATIERES AVANT PROPOS... ii REMERCIEMENTS... iii INTRODUCTION... 1 I. ORIENTATION DU PROGRAMME... 4 II. OBJECTIFS GENERAUX... 5 APPROCHES METHODOLOGIQUES... 6 IV.APPROCHE D EVALUATION V. FACTEURS PARTICULIERS VI.PROGRAMME DETAILLE VII. QUELQUES INDICATIONS BIBLIOGRAPHIQUES VII. GRILLE-HORAIRE POUR LE TRONC COMMUN... 55

6 1 INTRODUCTION Le nouveau programme de l enseignement du français au premier cycle du Secondaire est conçu en tenant compte de plusieurs facteurs liés à la situation géopolitique du pays et au contexte du système éducatif au Rwanda. Depuis que le pays a rejoint le Commonwealth et qu il a intégré la Communauté Africaine de l Est (East African Community), la langue française n est plus une langue d enseignement. Elle est désormais une langue enseignée comme matière, qui, par ailleurs, revêt une importance indéfectible tant au niveau international que national, notamment dans la presse et la recherche. Le programme tient compte aussi du fait que les élèves vont apprendre le français, pour la première fois, dès leur entrée au secondaire, et cela, en raison de deux heures par semaine, c'est-à-dire 18 heures de cours effectifs par trimestre. La souplesse - qui n exclut pas la rigueur et la richesse du contenu est le point fort de ce nouveau programme d enseignement du français comme langue étrangère. Les enseignants doivent davantage recourir à la méthode interactive et surtout exercer intensément les apprenants aux activités de lecture et d expression orale. En outre, les structures du français sont présentées de façon implicite mais détaillée à l aide d objets, d images, de dialogues, de bandes dessinées, de récits très courts, de chansons, de poèmes et de comptines, pour leur faire acquérir l essentiel pouvant leur permettre une communication élémentaire en cette langue. Pour chaque année, différents thèmes répartis par trimestre sont proposés. Ils permettront ainsi aux apprenants de découvrir progressivement, bien entendu à travers les textes illustratifs, les principaux contenus notionnels, à savoir: le vocabulaire, la grammaire et la phonétique. En première année, les thèmes suivants ont été retenus : L école, A la maison, Les achats au marché et au magasin. Au premier trimestre, les activités se déroulent autour du thème : L école. Les élèves apprennent à saluer, à se présenter, à présenter quelqu un et à compléter une fiche d identification. Ils vont également apprendre à identifier les objets et les lieux, à formuler une proposition, une invitation, à répondre à une sollicitation. Les supports lexicaux et grammaticaux portent, d une part, sur les métiers et professions, les nationalités, le matériel scolaire, les loisirs, et d autre part, sur les pronoms personnels sujets, les déterminants

7 2 possessifs, le genre et le nombre des noms, les articles définis et indéfinis, certaines prépositions (chez, avec) et la conjugaison des verbes du 1 er groupe au présent. Les illustrations tiennent compte du contexte socioculturel régional et international. Le deuxième trimestre porte sur le thème intitulé «A la maison». Les apprenants sont initiés au vocabulaire relatif aux liens de parenté, aux parties du corps humain, aux animaux domestiques, leurs cris, leurs petits ainsi que leurs logis. Au niveau de la grammaire, les élèves vont se familiariser avec l emploi des déterminants démonstratifs et possessifs, de certaines prépositions (dans, de, chez, à, etc.) et découvrir également la conjugaison de l impératif et des verbes pronominaux. Enfin, au troisième trimestre, le thème concerne «Les achats au marché et au magasin». Les apprenants vont savoir comment demander les prix, exprimer la quantité, exprimer les goûts et les préférences. Parallèlement, ils vont acquérir le vocabulaire relatif aux achats, aux différents articles du marché et du magasin. Il sera aussi question de l emploi de l article partitif et de la conjugaison des verbes du 2 ème groupe. En deuxième année, les activités se poursuivent selon le même schéma méthodologique. Les thèmes abordés sont les suivants : L hygiène corporelle, La fête familiale, Le merveilleux, Les faits divers, Les projets de vacances. Au premier trimestre, «L hygiène corporelle et la fête familiale» constituent des thèmes autour desquels d autres notions seront explorées, entre autres, l expression de l obligation et de la cause. Les apprenants exploitent le vocabulaire relatif aux soins du corps et de la fête. Dans la partie grammaticale, on insiste sur les noms composés, les adverbes de quantité et les constituants de la phrase. Au deuxième trimestre, la partie à explorer est intitulée: «Le merveilleux». Les élèves apprennent à raconter un conte et à caractériser ses personnages. Le lexique porte notamment sur les animaux sauvages, les paysages, les traits de caractères des personnages. Comme support grammatical, ils vont exploiter les connecteurs logiques, l emploi du passé composé et des compléments d objet direct et indirect. Au cours du troisième trimestre, les thèmes à aborder sont : «Les faits divers et Les projets de vacances». A partir des textes, les élèves vont s exercer à rapporter un événement et à formuler des projets. Le vocabulaire concerne la description du lieu et du temps. Ils pourront aussi acquérir le vocabulaire en rapport avec le voyage, le tourisme, la mer, la montagne, etc. Au niveau de la grammaire, il sera question de la formation de certains adjectifs, de la conjugaison de l imparfait et du futur simple et proche.

8 3 En troisième année, les enseignants doivent penser à renforcer les capacités rédactionnelles des élèves en leur proposant souvent des exercices de composition. Les thèmes retenus sont : Les activités de la vie quotidienne, Les souvenirs d enfance, L amitié, Les sports, La santé. Au premier trimestre, le thème à explorer est intitulée: «Les activités de la vie quotidiennes». Les apprenants se familiarisent à décrire les différentes activités journalières dans un enchaînement chronologique. A travers de courtes descriptions, ils pourront progressivement maîtriser les expressions liées aux activités de la vie quotidienne et à indiquer l heure. Dans la partie grammaticale, ils vont découvrir l emploi des verbes du troisième groupe, celui des verbes savoir et connaître, la formation des adverbes de manière en ment et l usage des conjonctions de coordination. Au deuxième trimestre, il sera question des thèmes sur «Les souvenirs d enfance et L amitié». Les élèves vont s exercer à relater un souvenir heureux ou malheureux, à rédiger une lettre amicale et à donner des conseils. Les notions lexicales vont tourner autour des termes en rapport avec la mémoire (se souvenir et oublier), ceux exprimant les sentiments (affection, tendresse, etc.). Dans la grammaire, ils vont exploiter la conjugaison du conditionnel présent et du participe présent, la conjugaison des pronominaux au passé composé et à l imparfait, l emploi des pronoms en et y. Au troisième trimestre, les thèmes proposés sont Les sports et La santé. A travers l exploitation des textes, les apprenants vont décrire certaines maladies transmissibles et contagieuses. Le lexique va porter sur les expressions relatives aux jeux et à la santé. Dans la grammaire, ils vont découvrir la conjugaison des verbes du 1 er groupe au subjonctif présent, l expression de la condition, de l opposition et du but. Le choix des supports didactiques est effectué de manière à permettre aux apprenants d appréhender les réalités de l environnement pour s intégrer dans la société et élargir les horizons en vue de participer à l évolution du monde. Somme toute, la politique sectorielle de l éducation en général, et l enseignement apprentissage en particulier, appelle à la formation d un citoyen libéré des préjugés ethniques régionaux, nationaux, religieux ; imprégnés des droits de l homme et des devoirs de celui-ci envers la société. L éducation dans toutes ses formes doit, en outre, contribuer à la culture de la paix et mettre l accent sur des valeurs rwandaises et universelles de justice, de tolérance, de respect d autrui, de solidarité et de démocratie.

9 4 Tout bien considéré, ce nouveau curriculum de français fournit des contenus énonciatifs, pertinents, linguistiques et culturels adaptés, riches et variés de façon que leur cohérence et leur progression garantissent un enseignement apprentissage efficace. Pour ce faire, il est structuré de la façon suivante : - Objectifs généraux - Orientation générales - Démarches méthodologiques - Approche d évaluation - Contenus notionnels - Facteurs particuliers - Quelques indications bibliographiques - Grille horaire pour le tronc commun I. ORIENTATION DU PROGRAMME L enseignement du français au Tronc Commun a pour objectif de faire découvrir à l apprenant les notions élémentaires de la langue française lui permettant au fur et à mesure de lire et comprendre aisément de courts textes. L apprenant pourra également acquérir progressivement les techniques d expression orale et à écrite afin de communiquer avec autrui. L apprentissage du français permettra à l élève qui termine le premier cycle du secondaire de s ouvrir au monde et de s intégrer davantage dans la société, notamment par la lecture des journaux, l écoute des informations radiodiffusées. Cet élève gardera ainsi le contact régulier avec les différents genres de vie, les us et coutumes tant nationaux qu internationaux, l actualité scientifique et technologique, principalement à travers les divers textes qui lui seront proposés. C est pour cette raison que le contenu de ce programme réparti par année et par trimestre comporte trois colonnes à savoir : - Objectifs spécifiques - Contenus - Activités d enseignement apprentissage

10 5 Un objectif spécifique en langue est une compétence communicative que l apprenant aura acquise à la fin des activités effectuées en exploitant des textes choisis sur un thème donné. Un thème est un centre d intérêt autour duquel seront organisées toutes les activités d enseignement apprentissage. Les supports à exploiter seront choisis en fonction du thème abordé. Vocabulaire : Il s agit de l exploitation lexicale des textes. Au cours de cette activité, les mots et les expressions nouveaux seront expliqués et réemployés. Chaque thème qui sera exploité comporte aussi des valeurs culturelles sur lesquelles l apprenant pourra s exprimer aux cours des activités d expression orale et écrite. Grammaire : C est l exploitation structurale du texte. Les apprenants acquerront et utiliseront les nouvelles formes de grammaire et de conjugaison. Phonétique : Il s agi de l acquisition et de l utilisation des sons du français par le biais des exercices d expression orale et écrite tels qu ils sont détaillés dans le tableau des contenus notionnels. II. OBJECTIFS GENERAUX L apprenant qui termine ce programme sera capable de: 1. S exprimer oralement et par écrit dans la langue française dans des situations de communication mises à sa portée. 2. Lire correctement les textes en français. 3. Utiliser les structures grammaticales élémentaires de la langue française.

11 6 APPROCHES METHODOLOGIQUES Le français est une langue vivante, les activités langagières proposées demanderont et favoriseront une participation active et une interaction évidente de la part des élèves. La compétence à communiquer en situation authentique est essentielle et tiendra une grande place tout au long de l apprentissage du français langue étrangère. Le nouveau programme de français au Tronc Commun exige une approche méthodologique rigoureuse de la part de l enseignant à qui il est suggéré de ne négliger aucun aspect des différents contenus notionnels. Toutes les activités proposées sont nécessaires et tout à fait complémentaires. Ce programme suppose le dynamisme sans relâche et la motivation particulière de la part des deux pôles: l enseignant et l apprenant. Pour chaque centre d intérêt, les activités autour des contenus notionnels seront organisées de la manière suivante. 1. La lecture L activité de lecture est très importante car elle est indispensable dans tout le système de l acquisition d une langue étrangère. La lecture en français permet à l apprenant d enrichir son vocabulaire et sa formation culturelle, de maîtriser l orthographe et la phonétique (à travers la prononciation et l articulation) et d acquérir de nouveaux outils grammaticaux. L approche méthodologique de la lecture obéit à trois étapes essentielles: La lecture silencieuse. Elle permet à l apprenant d engager un dialogue intime entre les signes linguistiques et l esprit afin de cerner l'énoncé. Ainsi, elle peut lui permettre d avoir une idée générale du texte de telle façon qu il soit en mesure de répondre à ce genre de questions: De qui parle-t-on dans le texte? Où se passe l histoire? Bref, la lecture silencieuse est un exercice utile qui facilite la compréhension générale du texte. Elle est suivie de la lecture de l enseignant (les apprenants écoutent attentivement, les livres fermés). La lecture expressive. Appelée aussi lecture à haute voix, la lecture expressive améliore le niveau de prononciation et d articulation de l élève, entre autres, lire en respectant la ponctuation, faire la liaison si c est nécessaire, s auto-corriger, etc. L apprenant est fier de faire une bonne lecture d autant plus qu il est conscient qu elle va plaire à son auditoire. Cet exercice lui permet donc d affiner son expression orale dont il aura toujours besoin, notamment lors de la prise de parole en public.

12 7 La compréhension du texte. Elle se fait en deux étapes. D abord, il y a la compréhension orale qui consiste, pour l élève, à identifier notamment le narrateur, les personnages principaux, le thème central dans le texte ou à rapporter les faits essentiels. L apprenant doit être capable de formuler oralement des réponses complètes. La clarté de l expression des réponses est donc révélatrice du degré de compréhension des élèves. Ensuite, il y a la compréhension écrite qui consiste notamment à rédiger une réponse en phrase simple, en phrase complexe ou en paragraphe. Elle peut également consister en des exercices de dictée préparée, de dictée de contrôle, ou bien en des exercices à trous et des exercices avec des mots en désordre, ou bien à résumer le texte. 2. Le vocabulaire L enseignement du vocabulaire ou du lexique fait partie en quelque sorte de la compréhension du texte. Les mots nouveaux seront enseignés en situation, c est-à-dire par rapport au contenu du texte. Ainsi, l explication des mots peut recourir à différents aspects tels que la synonymie, l antonymie, l homonymie, la nominalisation, l adjectivation, la verbalisation etc. En ce qui concerne la culture et la civilisation, chaque thème comportera des éléments d élargissement socioculturel qui aideront les apprenants à bien connaître leur milieu, à s y intégrer et s ouvrir au monde extérieur. Pour chaque thème, l apprenant disposera des textes et illustrations dont la lecture et l exploitation l aideront à s exprimer oralement et par écrit. L enseignant organisera des activités de compréhension et d expression orales et écrites en groupes ou individuels. Pour faire acquérir tous ces mécanismes à ses apprenants, l enseignant, doit suivre la démarche méthodologique suivante : - Après avoir répondu aux questions de compréhension du texte, les apprenants relisent silencieusement le texte et relèvent les mots et les expressions nouveaux. L enseignant les inscrit au tableau. - L enseignant fait observer des images ou des objets concrets qui illustrent ces mots et ces expressions. - Il pose des questions sur ces illustrations et donnent des explications nécessaires qu il inscrit au tableau : chaque mot et chaque expression sont expliqués. S il s agit du mot dérivé, il explique le mécanisme de la dérivation. - Fait lire les mots et leurs explications et les fait écrire dans les cahiers - Les apprenants réemploient des mots et expressions nouvellement acquis.

13 8 - L enseignant procède immédiatement à la correction. 3. Grammaire L`enseignement de la grammaire se fait à partir d`activités, d`exercices en situation. L élève découvre des savoirs par l`observation, la comparaison afin de les réemployer dans des phrases. Les différents éléments à enseigner sont véhiculés à travers des dialogues, des saynètes, des récits, des dessins, des schémas ou des images. L enseignant devra favoriser l apprentissage de la grammaire explicite. Dans ce sens, l enseignement de la conjugaison doit se faire en respectant le classement systématique des verbes en groupes. - Rappel de la leçon précédente. - Faire produire des phrases contenant la structure grammaticale à exploiter et les écrire au tableau. - Les faire observer puis poser des questions amenant les apprenants et à la formulation de la règle. - Nommer la structure grammaticale et l écrire au tableau ainsi que la règle déjà énoncée. - Evaluation orale et écrite avec correction immédiate. 4. Conjugaison - Mettre les apprenants en situation (à partir des notions déjà vues, aider les apprenants à produire des phrases) - Présenter oralement les verbes conjugués au temps choisis - Ecrire ces verbes au tableau - Les faire lire et attirer l attention des apprenants sur les particularités orthographiques - Nommer le temps et expliquer son utilisation - Cacher les formes de conjugaison ou effacer le tableau puis dicter ces mêmes verbes aux apprenants. - Faire trouver la règle, l écrire et la faire lire - Faire l exercice écrit dans le cahier - Faire immédiatement la correction

14 9 5. Orthographe L orthographe est une activité qui doit être abordée sous deux aspects, à savoir: l aspect grammatical et l aspect lexical. Pendant l apprentissage de l orthographe grammaticale, l enseignant insistera sur l acquisition de l orthographe par les outils suivants: les préfixes, les suffixes, les affixes ou les terminaisons. Tandis que pour l orthographe lexicale, appelée aussi orthographe d usage, l acquisition se fera par la lecture, la manipulation constante du dictionnaire, des exercices de dictée préparés ou improvisés. Les différentes étapes de la leçon d orthographe se déroulent de la façon suivante : - Mettre les apprenants en situation et identifier des mots clés (la mise en situation consiste en observation d images ou en lecture de texte) - Ecrire ces mots clés au tableau - Faire lire ces mots. - Isoler les graphies à étudier - Faire copier les mots clés dans les cahiers - faire chercher dans le texte d autres mots contenant les graphies étudiées et les classer dans les colonnes au tableau. - Faire faire la reconnaissance visuelle : Montrer les mots écrits au tableau et les faire lire. - Faire faire la reconnaissance auditive : Dire les mots et demander à un apprenant de les montrer et de les lire. - Faire une dictée des mots contenant la graphie étudiée. - Procéder immédiatement à la correction.

15 10 6. Phonétique La phonétique est une activité indispensable dans tout apprentissage des langues. En français, l enseignement de l Alphabet Phonétique International (A.P.I.) est obligatoire. Elle s acquiert progressivement à l aide de multiples exercices d expression orale, de lecture à haute voix, d opposition des sons, etc. Cette activité exige de la part de l enseignant la correction rigoureuse et permanente de la prononciation des élèves, le respect du rythme et de l intonation de la phrase, la correspondance des sons aux différentes graphies permettant de distinguer l oral de l écrit.

16 11 IV.APPROCHE D EVALUATION Au niveau du Tronc Commun, l évaluation permet à l enseignant de faire le point sur ce qui est acquis ou non acquis, sur ce qui est en voie d acquisition par les apprenants. L évaluation n est pas seulement une étape de la leçon mais elle est aussi et surtout un processus qui peut s effectuer dans plusieurs voies. Notons également qu elle doit tenir compte du travail ou de l effort individuel mais aussi de la participation en classe. L évaluation est au service de l apprentissage et reste un processus car l enseignant doit évaluer ou apprécier régulièrement le travail fourni par chaque élève et les progrès qu il réalise de jour en jour. Les appréciations du type: C est bien, très bien, très bon travail, excellent, etc. qui sont données au cours de la leçon contribuent à guider les élèves, à les stimuler, à valoriser leur travail, bref, à leur donner envie ou à les motiver à poursuivre avec engouement l apprentissage du français. La note chiffrée accordée après l évaluation (sur 5, sur 10 ou sur 20), par exemple, lors des exercices, des devoirs, des interrogations ou des examens ne doit pas servir uniquement à catégoriser ou à classer les élèves. Ce contrôle doit être plutôt le moyen ou l occasion pour l enseignant de détecter les lacunes individuelles ou collectives afin de les combler. Il faut souligner que les erreurs commises par les élèves doivent être moins considérées comme des fautes à pénaliser que comme des phases d apprentissage. L évaluation se fera de deux manières à savoir le contrôle oral et le contro le e crit. L e valuation orale permet a l`enseignant de vérifier la capacité de communication de l apprenant à travers des questions orales à courtes réponses, des récitations, des dialogues, des sketches phonétiques, la dramatisation d un texte mémorisé ou des exercices oraux de substitution. L évaluation écrite portera entre autres sur des devoirs, des exercices écrits d application à la fin de chaque leçon, de brefs contrôles (de 5 à 10 minutes) portant sur un point précis de la matière, une interrogation par mois (après 8heures de cours) et un examen trimestriel. Les interrogations et les examens portent sur les questions de compréhension du texte, de vocabulaire, sur les questions de langue (grammaire et orthographe) et une courte rédaction. Le taux de réussite est de 50% de la note maximale.

17 12 A la fin de l année 2016, les apprenants qui auront suivi ce programme passeront l Examen National de fin de cycle. Il portera sur les contenus appris durant les trois années du Tronc Commun. V. FACTEURS PARTICULIERS L enseignement du français au Tronc Commun fera face à un certain nombre de défis dont il faudra tenir compte. Les plus importants sont les suivants: La charge horaire hebdomadaire L enseignant doit tenir compte du temps imparti au français en tant que matière. Il ne dispose que de deux heures par semaine, et par conséquent, il devra éviter de s attarder sur des détails peu nécessaires. Il doit se rappeler que c est la première fois que les apprenants entrent en contact avec le français. Le multilinguisme et le statut scolaire des langues en présence. Au Rwanda, quatre langues jouissent du statut de langues enseignées comme matières: Kinyarwanda, Anglais, Français et Kiswahili. Toutefois, au Tronc Commun, la langue d enseignement est l Anglais. Ainsi, l apprenant se retrouve dans un environnement multilingue qui l expose davantage aux problèmes d interférences linguistiques. Dans cette optique, l enseignant devra être très attentif à ce contexte quitte à corriger régulièrement les glissements langagiers. Il devra pour ce fait, faire preuve de patience et de dynamisme. La qualification et la formation des enseignants de français L enseignant doit avoir une qualification requise et manifester des attitudes qui lui permettent d assumer cette tache combien ardue : avoir un diplôme universitaire en Lettres et Didactique des Langues, manifester de la patience et du dynamisme et faire preuve de créativité et d imagination. Afin de mettre à jour leur connaissance et leur méthodologie d enseignement, les séminaires de formation (notamment en TICE: Techniques d Information et de Communication dans l Enseignement et FLE : Français, langue étrangère), les stages pédagogiques devraient être régulièrement organisés en faveur des enseignants de français.

18 13 Le manque de matériel audio visuel Pour bien mener sa tâche, l enseignant de français a besoin de matériel audio visuel : des CD et vidéos adaptés aux manuels. Cela l aidera à bien mener sa tâche lors des activités de compréhension et d expression orale, spécialement quand il doit faire acquérir ces compétences aux apprenants présentant des anomalies langagières. En plus de ces supports, il lui faudra déployer beaucoup d efforts en communication orale et gestuelle. Face à ces défis, l enseignant ne doit pas se décourager, il adoptera plutôt des stratégies suivantes : Expliquer aux apprenants l importance d apprendre les langues étrangères en général et le français en particulier. Insister sur la lecture expressive et aux corrections phonétiques pendant les activités de compréhension et d expression orale. Encourager les apprenants à s exprimer en français en dehors du cours. Donner des exercices à faire en dehors du cours et corrigés au début de la leçon suivante. Exiger la participation de chacun à toutes les activités faites en classe et en dehors de la classe. Encourager les apprenants à créer des clubs de français où ils s expriment librement sur des sujets qui les intéressent. Cultiver en eux le goût de la lecture par les voies suivantes : - Leur indiquer des livres de lecture en français facile et les encourager à les lire et en parler au cours des activités d expression orale et dans le club de français. - Dans la mesure du possible, leur procurer des films en français facile et les encourager à les regarder et en parler lors des activités d expression orale et dans les clubs de français. Inculquer en eux l habitude de consulter le dictionnaire, les grammaires et les autres ouvrages de référence chaque fois qu ils ont une activité d expression écrite pour éviter les fautes d orthographe et de structures. Participer activement aux formations organisées à son égard et en tirer profit.

19 14 VI.PROGRAMME DETAILLE PREMIERE ANNEE THEMEI: L ECOLE Temps alloué au thème : 18 périodes Objectif : A la fin de l exploitation du thème «l école», l apprenant sera capable de s exprimer oralement et par écrit dans les situations de communication relative à la vie scolaire. Objectifs spécifiques d apprentissage A la fin des séances d exploitation de dialogues, textes et illustrations sur le thème ci-haut mentionné l apprenant sera capable de : - Utiliser les formules de salutation - Se présenter et présenter quelqu un - Compléter une fiche d inscription Contenus Vocabulaire Les différentes formules de salutations (Bonjour, Salut!) et de présentation (Enchanté!) Prendre congé de quelqu un: Au revoir! A bientôt! Identification : Noms, Prénoms, âge Les nombres Les moments de la journée et les jours de la semaine Conjugaison Conjugaison des verbes être, avoir et s appeler au présent de l indicatif. Activités d enseignement apprentissages A partir des supports : textes, illustrations et matériels audio visuels, l enseignant met les apprenants en situation de communication orale et écrite qui consistent à : - Employer les formules de salutation et de présentation. - Compléter une fiche d identification - Réemployer le vocabulaire relatif aux différentes rubriques des contenus Les apprenants observent, lisent, répètent et utilisent les différentes formules acquises et l enseignant procède aux corrections. A partir des supports exploités, l enseignant attire l attention des apprenants sur l utilisation respectivement des verbes «être, avoir, et s appeler» en faisant répéter les phrases qui contiennent ces verbes et en insistant sur leur forme au présent de l indicatif. Il procédera ensuite leur réemploi dans les exercices variés :

20 15 Grammaire - Les pronoms personnels sujets - Emploi du pronom «tu» avec les prénoms et du pronom «vous» avec les noms de famille - et les titres (Madame, Mademoiselle, Monsieur) - Les déterminants possessifs - Le mot interrogatif (Comment?) - les noms propres et les noms communs. compléter, relier, composer de courts dialogues. L enseignant demande aux apprenants de relever les pronoms sujets dans les dialogues produits précédemment et attire leur attention sur leur place et leur accord avec le verbe. Il fait faire des exercices variés et les corrige immédiatement. Il procède de la même façon avec les autres structures grammaticales indiquée dans la rubrique «grammaire» : Il les met ensuite en situation en l aidant à produire des courtes phrases dans lesquelles ils utilisent les structures étudiées. Il attire leur l attention sur le genre et le nombre des déterminants possessifs. Il fait faire des exercices oraux et écrits sur les déterminants possessifs. Phonétique et orthographe - Les différents sons du français : les consonnes et les voyelles - Epeler son nom Avec les apprenants, il dresse le tableau des structures étudiées. A l aide des questions posées aux apprenants sur un support

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire Langue Française Redatto da Dott.ssa Annie Roncin Syllabus A1 Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire L étudiant peut : -comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues FR1A1 ou FR2A1 - Initiation à la langue française préparation au DELF A1

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues FR1A1 ou FR2A1 - Initiation à la langue française préparation au DELF A1 Niveau du Cadre européen commun de référence pour les langues F1 ou F2 - Initiation à la langue française préparation au DELF 224 heures de formation réparties comme suit Module de langue, F1 ou F2 (15h

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Un gâteau au yaourt pour le goûter!

Un gâteau au yaourt pour le goûter! Un gâteau au yaourt pour le goûter! (adapté de la séquence pédagogique "Let's make scones!" publiée sur le site Primlangues) http://www.primlangues.education.fr/php/sequence_detail.php?id_sequence=83 Niveau

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Anglais intensif Préparation au TOEIC

Anglais intensif Préparation au TOEIC ASSOCIATION DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS ECOLOGIQUES - ADPE Centre de Formation Professionnelle Association loi 1901 contact@association-adpe.com Programme Pédagogique Anglais intensif Préparation au TOEIC

Plus en détail

Tableau des contenus

Tableau des contenus Tableau des contenus Dossier 1 L image dans les relations amicales, sociales, professionnelles et amoureuses Dossier 2 Présenter quelqu un Je séduis. Parler de son rapport à l image. Caractériser des personnes

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

1. Productions orales en continu après travail individuel

1. Productions orales en continu après travail individuel Tâches de production orale 2 niveau A2/B1 (Les tâches sont réalisables aussi bien au niveau A2 qu au niveau B1 suivant la complexité des énoncés et des interactions que les élèves sont capables de produire)

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 Nom: Prénom: Comme tu le sais sûrement, le CECRL (Cadre Européen de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de langues

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Année scolaire : 2010-2011 Compétences spécifiques (n ) Compétences techniques

Plus en détail

MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES MIS EN OEUVRE POUR REALISER CE PROGRAMME

MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES MIS EN OEUVRE POUR REALISER CE PROGRAMME ANGLAIS DE LA COMMUNICATION ET DES AFFAIRES- NIVEAU FAUX-DEBUTANT AVEC CERTIFICATION TOEIC 148 H sur 4 semaines, 35H/semaine ( face à face et d'exercices d'application par jour) Vous trouverez, ci-après,

Plus en détail

STRATEGIES DE MEMORISATION

STRATEGIES DE MEMORISATION STRATEGIES DE MEMORISATION CECR - chap. 6 - (p 115) : 6.4.7 Développer les compétences linguistiques Comment peut-on faciliter au mieux le développement des compétences linguistiques de l'apprenant en

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le nombre et le degré de détermination du nom. 1. L article le, la, les, l, d, au, aux, du, des, un, une, des, du, de l, de la, des.

Plus en détail

WEDNESDAY CLUB 2014 / 2015

WEDNESDAY CLUB 2014 / 2015 BORDEAUX INTERNATIONAL SCHOOL WEDNESDAY CLUB 2014 / 2015 Bordeaux International School 252 Rue Judaïque, 33000 Bordeaux Tél : 05 57 87 02 11 Email : bis@bordeaux-school.com Site web : www.bordeaux-school.com

Plus en détail

Qu est-ce qu une tâche?

Qu est-ce qu une tâche? Qu est-ce qu une tâche? «Tâches», «Perspective actionnelle», «activités centrées sur le sens» Ce sont des concepts dont on entend beaucoup parler dans notre profession, mais que signifient-ils exactement?

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant Fiche connaissances pour l enseignant L HYGIENE Ce qu il faut savoir Il est capital d avoir une hygiène corporelle appropriée pour éviter de tomber malade ou de rendre malade les autres. Donc on se lave

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B.

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. Dates importantes 13 janvier: Réunion de l APÉ (19h, bibliothèque de l école) 14, 21, 28 janvier: Dîners chauds 14, 28 janvier: Bouts de choux

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien

Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien Considérations générales L enseignement des langues vivantes au gymnase donne accès aux cultures et littératures des régions ou pays des langues étudiées.

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1376 DU 22/02/2006

CIRCULAIRE N 1376 DU 22/02/2006 CIRCULAIRE N 1376 DU 22/02/2006 Objet : BOURSE POUR IMMERSION «LANGUE ET METHODOLOGIE» - Stage à Gand Réseaux : Tous Niveaux et services : Primaire Secondaire Promotion sociale Période : Année scolaire

Plus en détail

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE 3 ÈME PÉRIODE 2014/2015 Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE À LA DÉCOUVERTE DU FITNESS Favoriser le bien être de l enfant. Découvrir des techniques

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A2

ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A2 ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A2 25 points Consignes pour les examinateurs Déroulement de l épreuve : en accueillant le candidat, et après avoir vérifié son identité, vous indiquez très clairement

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD

LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD Intitulé LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD Public Salariés des entreprises adhérentes à AGEFOS-PME Pré-requis Niveau A2 (élémentaire) 1 Objectifs 1. Développer les compétences de compréhension et expression

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Tableau mettant en relation les niveaux du CECRL et les programmes IFALPES par compétences.

Tableau mettant en relation les niveaux du CECRL et les programmes IFALPES par compétences. Tableau mettant en relation les niveaux du CCRL et les programmes IFALPS par compétences. A1 CCRL CONTNU DU PROGRAMM A1 IFALPS Compréhension orale. C Des formules de politesse et de salutation O Je peux

Plus en détail

SEQUENCE I : les Récits d'aventures

SEQUENCE I : les Récits d'aventures Cette séquence inaugurale sur les récits d aventures, a été réalisée par Mme Barbara LEPEU, Certifiée de Lettres Modernes, pour ses élèves de 5 ème du Collège Giono à Orange. Elle précède une lecture en

Plus en détail

Bienvenue à la formation

Bienvenue à la formation Bienvenue à la formation Environnement Alimentation Heure Ecriture Lecture Vie quotidienne Emotions Argent Informatique Poids et mesures Communication Orientation spatiale et temporelle Programme des cours

Plus en détail

Une BD texte et images: Maquette générale

Une BD texte et images: Maquette générale Une BD texte et images: Maquette générale Niveaux du CECR : A1 Public : Adolescents (11-12 ans) Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE au Centre de Langues de l'état de São Paulo) Supports

Plus en détail

Thomas Dutronc : Demain

Thomas Dutronc : Demain Thomas Dutronc : Demain Paroles et musique : Thomas Dutronc Mercury / Universal Music Thèmes La conception de la vie, la joie de vivre, l insouciance. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis,

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

Lot 2 - Anglais professionnel, niveau 2 Blended (présentiel/classe virtuelle)

Lot 2 - Anglais professionnel, niveau 2 Blended (présentiel/classe virtuelle) ORGANISME FORMMAN FRANCE 11, rue de Malte 75011 PARIS Tél : 01 47 39 02 02 Contact : Manouchka SEBASTIEN m.sebastien@formmanfrance.com PUBLICS CONCERNÉS Tout salarié de la Branche PRÉ-REQUIS Niveau intermédiaire

Plus en détail

Indira National School Year Plan for Std. IX French

Indira National School Year Plan for Std. IX French Months / Days Working Days Literature Lesson No & Name April 18 Leçon 1 - la famille June 12 Leçon 2 - au lycée, la salle de classe Indira National School Year Plan for Std. IX French Grammar Writing FA

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Plan de la ville. Les bâtiments de la ville, les métiers Vu le programme national OM numéro 4877 du 22.07.2008

Plan de la ville. Les bâtiments de la ville, les métiers Vu le programme national OM numéro 4877 du 22.07.2008 1. Fiche signalétique Thème Plan de la ville Activités langagières Réception écrite Réception orale Interaction orale Production écrite Production orale en continu Objectif général Se situer dans l espace.

Plus en détail

N 334 - SIMON Anne-Catherine

N 334 - SIMON Anne-Catherine N 334 - SIMON Anne-Catherine RÉALISATION D UN CDROM/DVD CONTENANT DES DONNÉES DU LANGAGE ORAL ORGANISÉES EN PARCOURS DIDACTIQUES D INITIATION LINGUISTIQUE A PARTIR DES BASES DE DONNÉES VALIBEL Introduction

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

Formation Pédagogique 3h

Formation Pédagogique 3h Formation Pédagogique 3h Carole MOULIN Conseillère Pédagogique généraliste Bourgoin 2 20 mars 2013 Ecrire c est: Copier Ecrire sans erreurs sous la dictée Concevoir et écrire une phrase, des phrases, un

Plus en détail

Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration?

Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration? Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration? Odile Malavaux et Marie-Christine Clerc-Gevrey IA-IPR langues vivantes Académie de Besançon Place de la compétence

Plus en détail

EXERCICE 2. Pourquoi :

EXERCICE 2. Pourquoi : EXERCICE 2 1. cours : Verbe C est une action. On peut le conjuguer verbe courir (Tu cours pour aller à mon cours, Il court, Je courais, etc.) On peut le remplacer par d autres verbes tels que : Je marche

Plus en détail

NOTIONS GRAMMATICALES. Émission d un message signé (rencontre avec une personne sourde) 8 Identification (1) Classificateurs

NOTIONS GRAMMATICALES. Émission d un message signé (rencontre avec une personne sourde) 8 Identification (1) Classificateurs Syllabus : cours LSQ 1 Favoriser chez l étudiant des connaissances de base théoriques et pratiques sur la LSQ et la culture sourde. Ces connaissances permettront à l étudiant de pouvoir communiquer dans

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE Collège Denecourt de Bois Le Roi 3 ème STAGE DE DÉCOUVERTE D UN MILIEU PROFESSIONNEL (SÉQUENCES D OBSERVATION) RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE La règle

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Réussir son entrée en grammaire au CE1

Réussir son entrée en grammaire au CE1 CE1 Réussir son entrée en grammaire au CE1 Françoise Bellanger Aurélie Raoul-Bellanger ISBN : 978-2-7256-3249-0 Retz, 2013 pour la présente édition Direction éditoriale : Sylvie Cuchin Édition : Charlotte

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Distinction des questions et des consignes

Distinction des questions et des consignes ET ŒIL DES CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Distinction des questions et des consignes Théorie Comment différencier les questions et les consignes

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau A2.1 Descripteur global La personne peut : comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment

Plus en détail

Fiche pédagogique : ma famille et moi

Fiche pédagogique : ma famille et moi Fiche pédagogique : ma famille et moi Tâche finale de l activité : Jouer au «Cluedo» Niveau(x) Cycle 3 Contenu culturel : - jeux de sociétés Connaissances : Connaissances requises : - cf séquences primlangue

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

Niramon et Ratree "aident" à la cuisine

Niramon et Ratree aident à la cuisine Bonjour à tous! Début Septembre, j ai passé 2 semaines d immersion dans mon centre de Maetho à suivre le rythme des sœurs et des enfants. Pendant que les jeunes étaient à l école, je les y retrouvais et

Plus en détail

guide pédagogique Fabienne Gallon

guide pédagogique Fabienne Gallon guide pédagogique Fabienne Gallon http://www.fle.hachette-livre.fr SOMMAIRE Présentation de la méthode.................................................... 3 Contenus de la méthode....................................................

Plus en détail

Anglais Professionnel Niveau 1 - Présentiel

Anglais Professionnel Niveau 1 - Présentiel Anglais Professionnel Niveau 1 - Présentiel 42 heures de formation en présentiel (en groupe) : Elémentaire (TOEIC 255) Acquérir et réviser les structures grammaticales et lexicales de base ainsi que quelques

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

************************************************************************ Français

************************************************************************ Français Ministère de l Education Centre National d innovation Pédagogique et de Recherches en Education Département d Evaluation ************************************************************************ Français

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi?

Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi? Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi? Les métiers du FLE Accueil et scolarisation des primo-arrivants. Université de Mons, 12 décembre 2013 Marina Gioiella marina.gioiella@umons.ac.be

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Adopter une attitude adaptée à la situation : Langage et paralangage (notions étudiées dans le chap 1)

Adopter une attitude adaptée à la situation : Langage et paralangage (notions étudiées dans le chap 1) Gestion Appliquée BAC CSR C1-1.2 Accueillir la clientèle C1-1.5 Conseiller la clientèle et proposer une argumentation BAC CUISINE C2-2.3 Communiquer avec la clientèle Savoirs associés : La communication

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

Dire à quelqu un de faire quelque chose

Dire à quelqu un de faire quelque chose PARCOURS 1 Vous avez un problème? Dire à quelqu un de faire quelque chose SÉQUENCE 2 : PAS DE PROBLÈME SANS SOLUTION p. 15 Peut généralement identifier le sujet d une discussion se déroulant en sa présence

Plus en détail

Thèmes et situations : Renseignements et orientation. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Renseignements et orientation. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Renseignements et orientation Objectifs

Plus en détail

INFORMATION ET INSCRIPTION

INFORMATION ET INSCRIPTION Chez Les Petits Bilingues, il n y a pas d âge pour apprendre! L anglais de 1 à 99 ans Experts depuis 20 ans sur l apprentissage de l anglais aux enfants et leader national dans cette spécialité, c est

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Répondez aux questions en cochant ( ) la bonne réponse, ou en écrivant l information demandée. EXERCICE 1 5 points

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile.

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile. fiche D AUTOCORRECTION 3.4 Les accords sont corrects dans chaque groupe du nom. On met souvent sur le dos de l inattention les erreurs d orthographe grammaticale. Bien accorder les mots exige de l observation

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Tâches d écriture 5f. Ces ressources peuvent servir de déclencheur, de modèle ou tout simplement d inspiration. La recette.

Tâches d écriture 5f. Ces ressources peuvent servir de déclencheur, de modèle ou tout simplement d inspiration. La recette. Tâches d écriture 5f Il est souvent difficile de motiver les élèves à écrire. TFO vous propose d utiliser des émissions, des sites Web et des documents imprimés pour donner un peu de piquant aux activités

Plus en détail