En route vers l ordinateur quantique?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En route vers l ordinateur quantique?"

Transcription

1 En route vers l ordinateur quantique? Patrice Bertet QUAN UM ELECT RONICS GROUP CEA Saclay 1. Idées et concepts 2. Processeurs quantiques supraconducteurs élémentaires?

2 L ordinateur classique : n=log 2 (N) T (N états) Turing (1937) ralentissement poly(n) U Eléments d information : traité par un réseau de portes logiques bits ou 1 contenu informationnel S[ p P() ]= plog[ p] (1 p) Log[1 p] [,1] Le NOT et 1 porte à deux entrées comme le AND suffisent : Jeu universel canaux imparfaits détection d erreurs basée sur la redondance : Ex: 1bit de parité / octet 1111

3 Physique quantique et superposition d états Interféromètre Mach-Zender 1 photon

4 Physique quantique et superposition d états Interféromètre Mach-Zender A PM A PM B probabilité 1 1/2 1 1/2 1 photon B

5 «Objet» quantique et superposition d états Interféromètre Mach-Zender A B PM A PM B probabilité 1 1/4 1 1/4 1/2 1 photon

6 «Objet» quantique et superposition d états Interféromètre Mach-Zender A B PM A PM B probabilité 1 1/4 1 1/4 1/2 1 photon

7 «Objet» quantique et superposition d états Interféromètre Mach-Zender A B 1 photon PM A PM B probabilité Pendant son vol, le photon est sur les deux chemins à la fois «au sens des interférences». 1 1

8 «Objet» quantique et superposition d états 1 photon Pendant son temps de vol, le photon est sur les deux chemins à la fois. probabilité photon bas hut a mesure du chemin bas ou haut

9 Unité élémentaire d information quantique : le qubit qb 1 i i 2 2 cos e sin e x z 1 y mesure projective Contenu informationnel: p x x x ou Pas plus grand que le bit classique : 1bit / qubit probabilité Propriété importante : Duplication d un qubit d état inconnu impossible Portes logiques à 1 qubit : opérations unitaires Ex: cos / 2 i sin / 2 Rx, i sin / 2 cos / 2 Toute rotation est décomposable sur deux rotations orthogonales paramétrables Ru, Rx, 1R y, 2 R x, 3 X 1 1 Quelques portes :, Y, Z, H 1 1 S Trace Log( ),1

10 L ordinateur quantique Ensemble de n qubits N = 2 n états de base p - Ordinateur universel (toutes évolutions unitaires + mesures) - Réseau de portes réversibles à 1 et 2 qubits. Jeu universel: opérations à 1 qubit + XOR quantique (CNOT) n contrôle qb1 CNOT qb1 cible qb2 qb2 ' qb1 qb2 qb2 '

11 L ordinateur quantique Ensemble de n qubits N = 2 n états de base n p - Ordinateur universel (toutes évolutions unitaires + mesures) - Réseau de portes réversibles à 1 et 2 qubits. Jeu universel: opérations à 1 qubit + XOR quantique (CNOT) H X Z H espace temps N x1 a x x Y

12 L intrication quantique états à 2 qubits : qb 11 1qb / /2 2 cas limites paire EPR 1/ 2 11 mesure de l un second inchangé mesure de l un projection des deux! pas d intrication Intrication maxi

13 L intrication quantique : une ressource paire EPR qba 11 qbb 2 bits b 1 b 2 encodage transmission de qba décodage (désintrication) état du système qb A Z qb A X qb A iy qb A qb A qb B H b 1 b 2 2 bits classiques transmis avec 1 seul qubit transmis!

14 Exemple : détermination de la période d une fonction f(x)? Shor (1994) spectres x N=2 n échantillons n qubits H x x TF + n qubits U f f ( x)

15 Exemple : détermination de la période d une fonction f(x)? Shor (1994) spectres x N=2 n échantillons n qubits H x x TF + U f n qubits f ( x) N 1 x x

16 Exemple : détermination de la période d une fonction f(x)? Shor (1994) spectres x N=2 n échantillons n qubits poly(n) H x x TF + U f n qubits f ( x) N 1 x x N 1 x x f ( x) parallélisme + intrication!

17 Exemple : détermination de la période d une fonction f(x)? Shor (1994) f spectres x N=2 n échantillons n qubits H x x TF + U f n qubits f ( x) f N 1 x x N 1 x x f ( x) jm1 l, j x l j f parallélisme + intrication!!

18 Exemple : détermination de la période d une fonction f(x)? Shor (1994) spectre x N=2 p échantillons n qubits H x x TF K N / + U f n qubits f ( x) / K N 1 x x N 1 x x f ( x) jm1 l, j x l j f si copremier parallélisme + intrication!! xkn/ x

19 Exemple : détermination de la période d une fonction Application : Factorisation des grands nombres (*) Tâche longue (base de la cryptographie) M?? Shor (1994) Nombres à 13 chiffres 26 chiffres Durée avec 1 3GHz Ordinateur quantique ~ 1 jours ~ 1 million d années 1 9 portes T=? 8 T x (*) Méthode précédente avec f x a mod M et a M co-premier avec M 1 /2 a et M partagent un facteur commun déterminé par un algorithme classique.

20 Un gros problème : la décohérence reg a x e i x 2 dangers : mort subite x maladie: dérive de x pilotage U 1 1 h (X) 1? 1 autres d de liberté i 2 dt e 1 1 relaxation déphasage aléatoire déphasage aléatoire sensitivity coef bruit

21 Un gros problème: la décohérence Correction d erreur possible (malgré le non clonage) : encodage sur plusieurs qubits avec intrication Exemple: correction de relaxation (bit flip) E, 1E, 111 U1, U , V1, V , U1, U2 V1, V2 X 1 E E X X Ne marche que si erreur <,1% par porte quantique!

22 Réalisations de bits et processeurs quantiques Optique quantique Sur puce électronique Ions piégés Spins dans le diamant - semiconducteurs - circuits supraconducteurs NIST (USA) Innsbruck (Autriche) Atomes en cavité TU Delft (Holland) Stuttgart Univ (Germany) Harvard Univ (USA) Chicago Univ (USA) CEA Saclay (France) TU Delft (Holland) NEC (Japan) ETH Zurich (Switzerland) United States : UCSB + Google Yale University UC Berkeley IBM ( ENS Paris) Quantiques, mais difficilement intégrables Intégrables, mais Temps de cohérence plus courts

23 L ordinateur quantique dans la presse généraliste «Buyer s guide for quantum computer» (!!), New Scientist 214

24 D-Wave : premier ordinateur quantique commercial??? Photo du chip «D-Wave 2» contenant 128 circuits supraconducteurs!

25 D-Wave : premier ordinateur quantique commercial??? - Principe complètement différent : «recuit quantique», analogue du «recuit classique» - Pas d algorithme! - Adapté pour des problèmes complexes d optimisation - Gros doutes théoriques sur la possibilité de «quantum speedup» car pas d intrication ni de cohérence quantique. Recherche en cours.

26 Classical electrical harmonic oscillator L C

27 Classical electrical harmonic oscillator 1 LC +q -q V() 2 2L H(,Q) 2 2L Q2 2C

28 Quantum electrical harmonic oscillator 1 LC ^ ^ +q -q^ H( ˆ, ˆQ) ˆ 2 2L ˆQ 2 2C E V() 2 2L 4> 3> 2> 1> >

29 LC oscillator in the quantum regime? 2 conditions : E 4> 3> 2> 1> > kt Typic : L nh C pf 5GHz h At T=3mK : 8 kt E 4> 3> 2> 1> > Q 1 OK if dissipation negligible Superconductors at T<<Tc

30 Necessity of anharmonicity for building a quantum bit E 4> 3> 2> 1> > +q -q Impossible to prepare 1> with classical drive! Need non-linear and non dissipative element : Josephson junction

31 Basics of the Josephson junction The building block of superconducting qubits 2 nm Insulating layer (AlOx) Superconductor (Al) A Josephson junction is a non-linear inductor i = i I c with potential energy L J (i) V() I c cos E J L J 2eI c L 1 (i / I c ) 2 J

32 The transmon qubit (Superconducting) LC oscillator Transmon qubit H LC E C ˆN 2 E ˆ L 2 4> 3> 2> 1> > ˆN ˆQ /2e ˆ ˆ / E C (2e) 2 /2C E L 2 /2L H transmon E C ˆN2 E J cos ˆ a resonator nonlinear at the single photon level

33 The transmon qubit Transmon qubit : V() E J ()cos 3 A resonator nonlinear at the single photon level with a flux-tunable inductance 2 1 () I.2) Transmon qubit

34 The transmon qubit 1 () Transmon qubit : A resonator nonlinear at the single photon level with a flux-tunable inductance behaving as a two-level system H q 1 2 z I.2) Transmon qubit

35 The transmon qubit Transmon qubit : A resonator nonlinear at the single photon level with a flux-tunable inductance Vcos( 1 t) 1 () behaving as a two-level system which can be driven by microwave pulses I.2) Transmon qubit

36 Transmon qubit 2m

37 Superconducting qubit Readout by a linear resonator (CIRCUIT QUANTUM ELECTRODYNAMICS) 1D CPW resonator R. Schoelkopf, 24 A. Blais et al., Phys. Rev. A 69, 6232 (24) A. Walraff et al., Nature 431, 162 (24) I. Chiorescu et al., Nature 431, 159 (24) Readout principle : Resonator frequency depends on qubit state > 1> 1

38 Qubit state readout : setup 3dB 4K 3dB I.3) Circuit QED or 1?? 1mK

39 Qubit state readout : setup iωct Ve 3dB 4K 3dB I.3) Circuit QED or 1?? 1mK

40 Qubit state readout : setup iωct Ve 3dB 4K 3dB iωct Ve I.3) Circuit QED or 1??

41 Qubit state readout : setup iωct Ve 3dB 4K 3dB iωct Ve Ve i c t+ I.3) Circuit QED or 1??

42 Qubit state readout : setup iωct Ve Ve i c t+ 1 3dB 3dB 4K > 1> or??? iωct Ve Ve i c t+ I.3) Circuit QED or 1??

43 Single-qubit operation P(1) Rabi pulse duration (s) Coherence time : order 1 s (today : rather 1 s)

44 SIG IN 5 TRANS. CIRC 1 CIRC 2 5 REFL. 3mK

45 ATTENUATORS

46 4K 1K 3mK 35cm

47

48 Two-transmon gate : iswap «Natural» universal gate : iswap I II On resonance, 1 1 Coupling constant g U int () t cos( gt) i sin( gt) isin( gt) cos( gt) 1 U int 1 1/ 2 i / 2 ( ) iswap 2g i / 2 1/ 2 1

49 Two-transmon processor with individual readout fast flux line (Saclay, 211) i e coupling capacitor λ/4 JJ λ/4 Readout Resonator Transmon qubit i(t) readout resonator qubits 1 mm coupling capacitor frequency control 2 µm

50 Spectroscopy frequencies (GHz) c c 2g/ = 9 MHz ,,2,4, I I,II A. Dewes et al., PRL (211) II.2) Two-qubit gates

51 SWAP between two transmon qubits Drive QB I QB II X 6.82 GHz 6.67 GHz 6.42 GHz f 1 QB II QB I 5.32GHz 5.13 GHz Swap Duration 6.3GHz 1, Pswitch (%),8,6,4 1 1 Raw data,2 11, II.2) Two-qubit gates 1 2 Swap duration (ns)

52 SWAP between two transmon qubits Drive QB I QB II X 6.82 GHz 6.67 GHz 6.42 GHz f 1 QB II QB I 5.32GHz 5.13 GHz Swap Duration 6.3GHz Occupation proba 1,,8,6,4,2 1 1 Data corrected from readout errors II.2) Two-qubit gates, Swap 3 duration (ns) swap duration (ns) iswap

53 How to quantify entanglement?? Need to measure exp Quantum state tomography > Z Y X P switch 1 z /2 1> II.2) Two-qubit gates

54 How to quantify entanglement?? Need to measure exp Quantum state tomography > Z /2(X) Y X P switch 1 /2 y 1> II.2) Two-qubit gates

55 How to quantify entanglement?? Need to measure exp Quantum state tomography > Z /2(Y) Y X P switch 1 x /2 1> II.2) Two-qubit gates M. Steffen et al., Phys. Rev. Lett. 97, 552 (26)

56 Occupation proba How to quantify entanglement?? 1, 1> 1>,8,6 >,4,2, 11> swap duration (ns) > ideal measured F=98% 1> 1> F=94% 11> II.2) Two-qubit gates A. Dewes et al., PRL (211)

57 The Grover Search Algorithm: A Benchmark for Quantum Speed-Up A search oracle marks a state i Four possible oracles. Which one have we got? i What is the probability to give correct answer after one call of the oracle? CLASSICALLY Try one state. Probability ¼ to be the state marked by oracle. If it is not marked, guess randomly amongst 3 remaining possible states. Total maximal classical probability of success = ¼ + ¾*1/3 = 1/2 II.2) Two-qubit gates

58 The Grover Search Algorithm: A Benchmark for Quantum Speed-Up A search oracle marks a state i Four possible oracles. Which one have we got? i What is the probability to give correct answer after one call of the oracle? QUANTUM-MECHANICALLY Grover s search algorithm : probability can reach 1! II.2) Two-qubit gates

59 The Grover Search Algorithm: A Benchmark for Quantum Speed-Up A search oracle marks a state i Four possible oracles. Which one have we got? In one call : Psuccess.5 i In one call : Psuccess 1 prepare a test state call the quantum Oracle O analyze the result x O x Y /2 Y /2?ii=11 i= i=1 i=1 iswap X /2 X /2 1 1 i 2 Oi i i i 2 Grover, Proc. 28th Ann. ACM Sym. on the Theory of Computing (1996) i

60 Implementation of the Grover Algorithm preparation quantum oracle O analysis readout x x O x Y /2 Y /2 iswap Z /2 Z /2 iswap X /2 X / after calling the oracle (i = ) final result of algorithm single run probabilities 67 % > 1> 1> 11> < <1 <1 <11 π fidelity F = 87 98% % fidelity F = 7 % Dewes et.al. PRB (212)

61 Results for Different Oracle Functions π 67 % 55 % 62 % 52 % F i > 5 % for all four oracles Demonstration of quantum speed-up Dewes et.al. PRB (212)

62 Information quantique : état de l art : utiliser l intrication quantique pour traiter l information plus efficacement et calculer plus rapidement. Comment faire pratiquement??? - Aujourd hui : processeurs élémentaires existent (<5 qubits). Pour l instant, ce sont encore des expériences de laboratoire, pas des produits commerciaux. La limitation principale est le temps de cohérence fini (<1s pour les qubits supraconducteurs) Prochaine étape : correction d erreurs quantique - Domaine de recherche très dynamique, concurrence niveau mondial. Premières implications d acteurs comme Google, IBM; premières entreprises Progrès à espérer!!

63 End of the lecture Thanks for your attention! A. Dewes, V. Schmitt, Y. Kubo, C. Grezes, P. Bertet, D. Vion, D. Esteve Technical Support: P. Senat, P. Orfila

Les défis de l ordinateur quantique

Les défis de l ordinateur quantique Les défis de l ordinateur quantique Frédéric Magniez http://www.lri.fr/quantum Vers la nanotechnologie 2 Fin de la loi de Moore? "No exponential is forever. Your job is to delay forever.", Andrew Gordon

Plus en détail

Technologies quantiques & information quantique

Technologies quantiques & information quantique Technologies quantiques & information quantique Edouard Brainis (Dr.) Service OPERA, Faculté des sciences appliquées, Université libre de Bruxelles Email: ebrainis@ulb.ac.be Séminaire V : Ordinateurs quantiques

Plus en détail

Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique. Yves LEROYER

Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique. Yves LEROYER Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique Yves LEROYER Enjeu: réaliser physiquement -un système quantique à deux états 0 > ou 1 > -une porte à un qubitconduisant à l état générique α 0 > +

Plus en détail

Cryptologie et physique quantique : Espoirs et menaces. Objectifs 2. distribué sous licence creative common détails sur www.matthieuamiguet.

Cryptologie et physique quantique : Espoirs et menaces. Objectifs 2. distribué sous licence creative common détails sur www.matthieuamiguet. : Espoirs et menaces Matthieu Amiguet 2005 2006 Objectifs 2 Obtenir une compréhension de base des principes régissant le calcul quantique et la cryptographie quantique Comprendre les implications sur la

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I. Les quanta s invitent

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I. Les quanta s invitent TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS III CHAPITRE I Les quanta s invitent I-1. L Univers est en constante évolution 2 I-2. L âge de l Univers 4 I-2.1. Le rayonnement fossile témoigne 4 I-2.2. Les amas globulaires

Plus en détail

Andrei A. Pomeransky pour obtenir le grade de Docteur de l Université Paul Sabatier. Intrication et Imperfections dans le Calcul Quantique

Andrei A. Pomeransky pour obtenir le grade de Docteur de l Université Paul Sabatier. Intrication et Imperfections dans le Calcul Quantique THÈSE présentée par Andrei A. Pomeransky pour obtenir le grade de Docteur de l Université Paul Sabatier Intrication et Imperfections dans le Calcul Quantique Directeur de thèse : Dima L. Shepelyansky Co-directeur

Plus en détail

Information quantique

Information quantique Information quantique J.M. Raimond LKB, Juin 2009 1 Le XX ème siècle fut celui de la mécanique quantique L exploration du monde microscopique a été la grande aventure scientifique du siècle dernier. La

Plus en détail

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir?

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? exposé UE SCI, Valence Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? Dominique Spehner Institut Fourier et Laboratoire de Physique et Modélisation des Milieux Condensés Université

Plus en détail

Expérience de Stern et Gerlach et décohérence: l'ordinateur quantique est-il vraiment possible?

Expérience de Stern et Gerlach et décohérence: l'ordinateur quantique est-il vraiment possible? Expérience de Stern et Gerlach et décohérence: l'ordinateur quantique est-il vraiment possible? Michel Gondran 1 Alexandre Gondran 1 University Paris Dauphine Lamsade, Paris, France Ecole Nationale de

Plus en détail

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir?

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? exposé Ateliers de l information Bibliothèque Universitaire, Grenoble Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? Dominique Spehner Institut Fourier et Laboratoire de Physique et

Plus en détail

LE PHYSICIEN FRANCAIS SERGE HAROCHE RECOIT CONJOINTEMENT LE PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2012 AVEC LE PHYSICIEN AMERCAIN DAVID WINELAND

LE PHYSICIEN FRANCAIS SERGE HAROCHE RECOIT CONJOINTEMENT LE PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2012 AVEC LE PHYSICIEN AMERCAIN DAVID WINELAND LE PHYSICIEN FRANCAIS SERGE HAROCHE RECOIT CONJOINTEMENT LE PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 0 AVEC LE PHYSICIEN AMERCAIN DAVID WINELAND SERGE HAROCHE DAVID WINELAND Le physicien français Serge Haroche, professeur

Plus en détail

Traitement et communication de l information quantique

Traitement et communication de l information quantique Traitement et communication de l information quantique Moyen terme : cryptographie quantique Long terme : ordinateur quantique Philippe Jorrand CNRS Laboratoire Leibniz, Grenoble, France Philippe.Jorrand@imag.fr

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Transport in quantum cascade lasers

Transport in quantum cascade lasers Diss. ETH No. 20036 Transport in quantum cascade lasers A dissertation submitted to ETH ZURICH for the degree of Doctor of Sciences presented by ROMAIN LÉON TERAZZI Diplôme de Physicien, Université de

Plus en détail

Les machines de traitement automatique de l information

Les machines de traitement automatique de l information L ordinateur quantique : un défi pour les epérimentateurs Fonder un système de traitement de l information sur la logique quantique plutôt que sur la logique classique permettrait de résoudre infiniment

Plus en détail

De la sphère de Poincaré aux bits quantiques :! le contrôle de la polarisation de la lumière!

De la sphère de Poincaré aux bits quantiques :! le contrôle de la polarisation de la lumière! De la sphère de Poincaré aux bits quantiques :! le contrôle de la polarisation de la lumière! 1. Description classique de la polarisation de la lumière!! Biréfringence, pouvoir rotatoire et sphère de Poincaré!

Plus en détail

titre.dsf - Page : 1 Ordinateur quantique: rêves et réalité 1 + 2 J.M. Raimond Laboratoire Kastler Brossel

titre.dsf - Page : 1 Ordinateur quantique: rêves et réalité 1 + 2 J.M. Raimond Laboratoire Kastler Brossel titre.dsf - Page : Ordinateur quantique: rêves et réalité b + g 2 J.M. Raimond Laboratoire Kastler Brossel intro.dsf - Page : Il existe des superpositions d'états logiques b 2 +, g n n valeurs Un ordinateur

Plus en détail

Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique

Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique J.M. Raimond Université Pierre et Marie Curie Institut Universitaire de France Laboratoire Kastler Brossel Département de

Plus en détail

De l effet Kondo dans les nanostructures à l électronique de spin quantique. Pascal SIMON

De l effet Kondo dans les nanostructures à l électronique de spin quantique. Pascal SIMON De l effet Kondo dans les nanostructures à l électronique de spin quantique Pascal SIMON Activités de recherche Etude de systèmes d électons fortement corrélés à l'échelle méso-nano Transport dans les

Plus en détail

Organic Spintronics with phthalocyanines as model systems

Organic Spintronics with phthalocyanines as model systems Organic Spintronics with phthalocyanines as model systems S. Boukari Teams involved : P. Seneor, UMP CNRS/Thales : nanoindentation M. Alouani, IPCMS : calculations E. Beaurepaire, IPCMS : fabrication,

Plus en détail

La physique quantique couvre plus de 60 ordres de grandeur!

La physique quantique couvre plus de 60 ordres de grandeur! La physique quantique couvre plus de 60 ordres de grandeur! 10-35 Mètre Super cordes (constituants élémentaires hypothétiques de l univers) 10 +26 Mètre Carte des fluctuations du rayonnement thermique

Plus en détail

Voir un photon sans le détruire

Voir un photon sans le détruire Voir un photon sans le détruire J.M. Raimond Université Pierre et Marie Curie UPMC sept 2011 1 Un siècle de mécanique quantique: 1900-2010 Planck (1900) et Einstein (1905): Quanta lumineux la lumière est

Plus en détail

Puissance et étrangeté de la physique quantique

Puissance et étrangeté de la physique quantique Puissance et étrangeté de la physique quantique S.Haroche, Collège de France et ENS La théorie quantique nous a ouvert au XX ème siècle le monde microscopique des particules et des atomes..et nous a ainsi

Plus en détail

Chapitre 1. Une porte doit être ouverte et fermée. 1.1 Les enjeux de l'informatique quantique

Chapitre 1. Une porte doit être ouverte et fermée. 1.1 Les enjeux de l'informatique quantique Chapitre Une porte doit être ouverte et fermée Crois et tu comprendras ; la foi précède, l'intelligence suit. Saint Augustin. Les enjeux de l'informatique quantique La puissance de calcul des ordinateurs

Plus en détail

Peter W. Shor, Prix Nevanlinna 1998

Peter W. Shor, Prix Nevanlinna 1998 Peter W. Shor, Prix Nevanlinna 1998 Franck LEPRÉVOST (Institut de Mathématiques de Jussieu) Introduction L e prix Nevanlinna 1998 a été remis à Peter W. Shor au cours du congrès international des mathématiciens

Plus en détail

Optique Quantique en région parisienne

Optique Quantique en région parisienne Optique Quantique en région parisienne Antoine Heidmann Laboratoire Kastler Brossel Ecole Normale Supérieure, Université P. et M. Curie http://www.lkb.ens.fr/information-et-optique-quantique Pourquoi utiliser

Plus en détail

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 Troubleshooting 6 Version 06.08.2011 16. Select Install the software automatically

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Le signal GPS. Les horloges atomiques à bord des satellites GPS produisent une fréquence fondamentale f o = 10.23 Mhz

Le signal GPS. Les horloges atomiques à bord des satellites GPS produisent une fréquence fondamentale f o = 10.23 Mhz Le signal GPS Les horloges atomiques à bord des satellites GPS produisent une fréquence fondamentale f o = 10.23 Mhz Deux signaux en sont dérivés: L1 (fo x 154) = 1.57542 GHz, longueur d onde = 19.0 cm

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS Introduction Ce supplément vous informe de l utilisation de la fonction USB qui a été installée sur votre table de mixage. Disponible avec 2 ports USB

Plus en détail

L informatique quantique : son apport aux processeurs de demain

L informatique quantique : son apport aux processeurs de demain L informatique quantique : son apport aux processeurs de demain L informatique quantique est une technologie du futur, quels bénéfices peut-on en attendre pour les microprocesseurs de demain? Mémoire de

Plus en détail

Étude théorique et expérimentale des lasers solides bi-fréquences dans les domaines GHz à THz,

Étude théorique et expérimentale des lasers solides bi-fréquences dans les domaines GHz à THz, Étude théorique et expérimentale des lasers solides bi-fréquences dans les domaines GHz à THz, en régime continu ou impulsionnel. Applications opto-microondes. NGOC DIEPLAI Laboratoire d Electronique Quantique

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SIMULATION SOUS Electronics Workbench (SPICE2.0).

INTRODUCTION A LA SIMULATION SOUS Electronics Workbench (SPICE2.0). INTRODUCTION A LA SIMULATION SOUS Electronics Workbench (SPICE2.0). 1970 : LINPACK, EISPACK STANFORD 1973 : SPICE (Thèse de doctorat) 1.0 : Berkeley Univ. Programme de Simulation de circuits linéaires

Plus en détail

1.Principe 2.Algorhithmes 3.Détail de mise en oeuvre 4.Analyse des simulations 5.Relation avec des grandeurs expérimentales

1.Principe 2.Algorhithmes 3.Détail de mise en oeuvre 4.Analyse des simulations 5.Relation avec des grandeurs expérimentales II. Simulations de dynamique moléculaire 1.Principe 2.Algorhithmes 3.Détail de mise en oeuvre 4.Analyse des simulations 5.Relation avec des grandeurs Relation avec la structrure (le modèle) expérimental(e)

Plus en détail

Physique quantique au lycée

Physique quantique au lycée Physique quantique au lycée Une expérience au Liceo di Locarno Christian Ferrari Cours de formation CRP/CPS Champéry, 23 septembre 2011 Plan de l exposé 1 1 L expérience dans l option spécifique (OS) et

Plus en détail

TD : Oscillateur harmonique

TD : Oscillateur harmonique TD : Oscillateur harmonique Observation du chromosome X par microscopie à force atomique. À gauche : nanoparticules observées par microscopie à force atomique (AFM, SP1-P2). Image du Dr. K. Raghuraman

Plus en détail

Une introduction aux codes correcteurs quantiques

Une introduction aux codes correcteurs quantiques Une introduction aux codes correcteurs quantiques Jean-Pierre Tillich INRIA Rocquencourt, équipe-projet SECRET 20 mars 2008 1/38 De quoi est-il question ici? Code quantique : il est possible de corriger

Plus en détail

Web search. Course Organization. 4 July 2011. 1 / 7 Pierre Senellart Licence de droits d usage

Web search. Course Organization. 4 July 2011. 1 / 7 Pierre Senellart Licence de droits d usage Web search Course Organization 1 / 7 Pierre Senellart Course scope Introduction to the technologies of Web search engines Prerequisites: basic math and computer science Labs prerequisites: Java programming

Plus en détail

Il se servit un verre de vin blanc,

Il se servit un verre de vin blanc, Les ordinateurs quantiques affrontent le chaos Le parallélisme autorisé par la mécanique quantique permet d effectuer des calculs d une manière radicalement nouvelle. Un ordinateur quantique fondé sur

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

Décodage de l activité neuronale

Décodage de l activité neuronale Décodage de l activité neuronale Neurophysiologie et neuro-prosthétique Musallan et al, 2004 Utiliser les signaux physiologiques pour activer des prothèses distantes, plus ou moins intelligentes Neurophysiologie

Plus en détail

EIGHTH SESSION. "Project Management"

EIGHTH SESSION. Project Management EIGHTH SESSION "Project Management" Objectifs : L objectif de cette scéance est d apprendre à analyser et à planifier un projet. A cette fin nous étudierons : 1) la méthode des chemins critiques (CPM)

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Les lois nouvelles de l information quantique

Les lois nouvelles de l information quantique Les lois nouvelles de l information quantique JEAN-PAUL DELAHAYE Principe de non-duplication, téléportation, cryptographie inviolable, codes correcteurs, parallélisme illimité : l informatique quantique

Plus en détail

Laboratoire Ampère Unité Mixte de Recherche CNRS Génie Électrique, Électromagnétisme, Automatique, Microbiologie Environnementale et Applications

Laboratoire Ampère Unité Mixte de Recherche CNRS Génie Électrique, Électromagnétisme, Automatique, Microbiologie Environnementale et Applications Laboratoire Ampère Unité Mixte de Recherche CNRS Génie Électrique, Électromagnétisme, Automatique, Microbiologie Environnementale et Applications Optimisation de la récupération d énergie dans les systèmes

Plus en détail

Guide d'installation rapide TU-S9

Guide d'installation rapide TU-S9 Guide d'installation rapide TU-S9 V1 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 Troubleshooting 7 Version 06.24.2010 1. Avant de commencer Contenu de l'emballage

Plus en détail

Echanger entre chercheur d emploi / employeur sur un petit boulot : poser des questions / fournir des informations précises

Echanger entre chercheur d emploi / employeur sur un petit boulot : poser des questions / fournir des informations précises Séance 5 : fiche objectif - Niveau visé : A2+ B1 Résumé du scénario en cours: dans cette séquence les élèves sont mis dans la situation d un jeune anglophone qui cherche un petit boulot. Les pages 20 et

Plus en détail

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013 Cube de textes et opérateur d'agrégation basé sur un modèle vectoriel adapté Text Cube Model and aggregation operator based on an adapted vector space model Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb,

Plus en détail

L ordinateur quantique (suite)

L ordinateur quantique (suite) L ordinateur quantique (suite) Qubit flexible Comme le postulent les lois de la mécanique quantique, en mesurant l état du qubit, la superposition est détruite. La flèche est instantanément projetée sur

Plus en détail

Calculateur quantique: factorisation des entiers

Calculateur quantique: factorisation des entiers Calculateur quantique: factorisation des entiers Plan Introduction Difficulté de la factorisation des entiers Cryptographie et la factorisation Exemple RSA L'informatique quantique L'algorithme quantique

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

Guide d'installation rapide. TK-217i 1.01

Guide d'installation rapide. TK-217i 1.01 Guide d'installation rapide TK-217i 1.01 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 3. Fonctionnement 3 4. Utilisation de l'utilitaire KVM 4 Technical Specifications

Plus en détail

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 F. Nolot 1 Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 Historique F. Nolot 2 Historique 1er norme publiée en 1997 Débit jusque 2 Mb/s En 1998, norme 802.11b, commercialement

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Unité d entrée Unité de traitement Unité de sortie Comment coder les données Entiers, réels, caractères Comment restituer les résultats

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

Le microscope à force atomique métrologique au service de la nanométrologie dimensionnelle

Le microscope à force atomique métrologique au service de la nanométrologie dimensionnelle Le microscope à force atomique métrologique au service de la nanométrologie dimensionnelle S. Ducourtieux, B. Poyet, N. Feltin, Y. Boukellal, A. Delvallée Laboratoire national de métrologie et d essais

Plus en détail

Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation

Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation English.......................................... 3 Français.........................................

Plus en détail

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son destinataire

Plus en détail

Cryptographie Quantique

Cryptographie Quantique Cryptographie Quantique Jean-Marc Merolla Chargé de Recherche CNRS Email: jean-marc.merolla@univ-fcomte.fr Département d Optique P.-M. Duffieux/UMR FEMTO-ST 6174 2009 1 Plan de la Présentation Introduction

Plus en détail

Installation Instructions

Installation Instructions Installation Instructions Closed End Upright Open Ended Upright Closed End Upright Plastic Connectors Ball Bracket Holder Kit Contents: - (2) Closed End Upright - (1) Open End Upright - (6) Plastic Connectors

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

COMMUNICATIONS NUMERIQUES INTRA VEHICULE : CARACTERISATION DES BRUITS ET DES INTERFERENCES

COMMUNICATIONS NUMERIQUES INTRA VEHICULE : CARACTERISATION DES BRUITS ET DES INTERFERENCES COMMUNICATIONS NUMERIQUES INTRA VEHICULE : CARACTERISATION DES BRUITS ET DES INTERFERENCES Virginie DEGARDIN*, Marc HEDDEBAUT**, Martine LIENARD*, Virginie DENIAU** et Pierre DEGAUQUE* (*): Université

Plus en détail

Force and Torque Sensor with inboard Electronics

Force and Torque Sensor with inboard Electronics Force and Torque Sensor with inboard Electronics The force and torque sensors of the KMS series are high-capacity measuring systems. The KMS sensors enable 6 axis measurements in 3-dimensional space. The

Plus en détail

Le contrôle qualité sur les données fastq

Le contrôle qualité sur les données fastq Le contrôle qualité sur les données fastq TP detection exome Plan Théorie 1: le format FastQ et l'encodage des qualités Session pratique 1: conversion des qualités (fichier illumina.fastq) Théorie 2: le

Plus en détail

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques. Analyse spectrale Etude de bruit

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques. Analyse spectrale Etude de bruit 1 Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques 1 Introduction Analyse spectrale Etude de bruit L objectif de ce TP est d apprendre à se servir d un analyseur de spectre et de

Plus en détail

2 Etalonnage et mesure d un paramètre physique de la cible

2 Etalonnage et mesure d un paramètre physique de la cible SCIENSORIA NOTE D APPLICATIONS 9105 1 Introduction ETALONNAGE ET MESURE SANS CONTACT PAR CAPTEUR A COURANTS DE FOUCAULT AVEC LE SYSTEME Z-SCOPE V5 + WINEC V5.1 L appareil Z-Scope V5 est un appareil d analyse

Plus en détail

150Mbps Micro Wireless N USB Adapter

150Mbps Micro Wireless N USB Adapter 150Mbps Micro Wireless N USB Adapter TEW-648UBM ŸGuide d'installation rapide (1) ŸTroubleshooting (5) 1.11 1. Avant de commencer Contenu de l'emballage ŸTEW-648UBM ŸCD-ROM (guide de l utilisateur et utilitaire)

Plus en détail

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse?

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Zone d'utilisation Moteur à excitation shunt Influence I e Petite perturbation : e.g. augmentation vitesse À partir de P : couple moteur P'' < couple résistant

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

ENERGY36. Multi-lines electric meter and analyzer. Measurement by open tores 20A, 80A, 120A, 300A, 600A, 1500A, 3000A and 5000A

ENERGY36. Multi-lines electric meter and analyzer. Measurement by open tores 20A, 80A, 120A, 300A, 600A, 1500A, 3000A and 5000A ENERGY36 meter and Active rating Voltage Reactive rating Current Apparent power Frequency Harmonic Line disturbance ENERGY36 is compatible with BMS/BAS and energy efficiency projects Uniphase and triphase

Plus en détail

Solution aux limites pratiques dans les télécommunications quantiques

Solution aux limites pratiques dans les télécommunications quantiques SETIT 2007 4 th International Conference: Sciences of Electronic, Technologies of Information and Telecommunications March 25-29, 2007 TUNISIA Solution aux limites pratiques dans les télécommunications

Plus en détail

Des objections d Einstein aux bits quantiques: les stupéfiantes propriétés de l intrication

Des objections d Einstein aux bits quantiques: les stupéfiantes propriétés de l intrication Des objections d Einstein aux bits quantiques: les stupéfiantes propriétés de l intrication Alain ASPECT et Philippe GRANGIER Institut d Optique. Orsay Pour la Science, déc. 2004 Einstein aujoud hui, CNRS

Plus en détail

Détection et Correction d erreurs

Détection et Correction d erreurs Chapitre 4 Détection et Correction d erreurs 4.1 La couche liaison de données La couche 3 (couche réseau) a pour mission, entre autres, de trouver le meilleur chemin pour acheminer le message. Cette tâche

Plus en détail

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE GPS 2 34 1 E 49 0 46 N GPS* 2 56 56 E 49 0 12 N Votre contact / Your contact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle AÉROPORT DE TT CAR TRANSIT

Plus en détail

L ordinateur quantique

L ordinateur quantique L ordinateur quantique Année 2005/2006 Sébastien DENAT RESUME : L ordinateur est utilisé dans de très nombreux domaines. C est un outil indispensable pour les scientifiques, l armée, mais aussi les entreprises

Plus en détail

Second Workshop River Basin Commissions and Other Joint Bodies for

Second Workshop River Basin Commissions and Other Joint Bodies for River Basin Commissions and Other Joint Bodies for Transboundary Water Cooperation: Technical Aspects 9 and 10 April 2014 in the Palais des Nations in Geneva Experiences in flood risk management in times

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

Guide d'installation rapide TBW-107UB 1.01

Guide d'installation rapide TBW-107UB 1.01 Guide d'installation rapide TBW-107UB 1.01 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 3. Configuration de l'adaptateur Bluetooth 5 Troubleshooting 7 Version 02.25.2010

Plus en détail

Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide

Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide Prof. Marc HENRY Chimie Moléculaire du Solide Institut Le Bel, 4, Rue Blaise Pascal 67070 Strasbourg Cedex, France Tél: 03.68.85.15.00 e-mail:

Plus en détail

Optimisation du Rendement de Conversion Photovoltaïque des Cellules Solaires à base de GaAs et de Si

Optimisation du Rendement de Conversion Photovoltaïque des Cellules Solaires à base de GaAs et de Si Rev. Energ. Ren. : Valorisation (1999) 2731 Optimisation du Rendement de Conversion Photovoltaïque des Cellules Solaires à base de GaAs et de Si T. Baghdadli, A. Zerga et B. Benyoucef Laboratoire de Physique

Plus en détail

Identification parcimonieuse d un système non-linéaire en régime forcé : mesure, transformée de Hilbert-Huang et a priori.

Identification parcimonieuse d un système non-linéaire en régime forcé : mesure, transformée de Hilbert-Huang et a priori. Identification parcimonieuse d un système non-linéaire en régime forcé : mesure, transformée de Hilbert-Huang et a priori. P.-O. Mattei & M. Pachebat LMA le 15 novembre 2012 Plan de la présentation 1 Introduction

Plus en détail

Simulation de systèmes quantiques sur un ordinateur quantique réaliste

Simulation de systèmes quantiques sur un ordinateur quantique réaliste Simulation de systèmes quantiques sur un ordinateur quantique réaliste Benjamin Lévi To cite this version: Benjamin Lévi. Simulation de systèmes quantiques sur un ordinateur quantique réaliste. Physics.

Plus en détail

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon,

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon, Mesure Measurement Français p 1 English p 4 Version : 8006 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Lune pour dynamomètre 10 N Earth, Jupiter, Mars, Moon, labels for 10 N dynamometer Mesure Etiquettes Terre, Jupiter,

Plus en détail

Data Carrier System (code 5641090)

Data Carrier System (code 5641090) Instructions for Use Instructions d utilisation 2 5 Data Carrier System (code 5641090) 5009756-E 05/2011 2 ENGLISH PARTS OF THE DATA CARRIER READ/WRITE HARDWARE The Data Carrier consists of three parts:

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

Guide d'installation rapide TE100-P1U

Guide d'installation rapide TE100-P1U Guide d'installation rapide TE100-P1U V2 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 3. Configuration du serveur d'impression 3 4. Ajout de l'imprimante sur votre

Plus en détail

ACTIVITES JUSQU AU 30/11/2013 Les principaux résultats obtenus ont donné lieu à 10 articles publiés ou soumis en 2013 dans des revues

ACTIVITES JUSQU AU 30/11/2013 Les principaux résultats obtenus ont donné lieu à 10 articles publiés ou soumis en 2013 dans des revues 1 P0110: Chaos quantique, interaction et désordre, ordinateur quantique: localisation d Anderson avec interaction, effets des imperfections sur le calcul quantique, simulation du chaos 30 novembre 2013

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Les codes Pseudo-Aléatoires et leurs applications

Les codes Pseudo-Aléatoires et leurs applications Les codes Pseudo-Aléatoires et leurs applications A) Les codes Pseudo-Aléaoires B) Les Applications : I. Etalement de spectre, II. Cryptage et chiffrement III. Brouillage numérique A) Les codes Pseudo-aléatoires

Plus en détail

Le protocole AFDX/ARINC 664

Le protocole AFDX/ARINC 664 Le protocole AFDX/ARINC 664 Pascal Berthou berthou@laas.fr Antécédents Depuis l entrée en service de l A320 en 1998 La commande «fly-by-wire» s impose dans les nouvelles construction aéronautique. De nombreux

Plus en détail

Systèmes MIMO OSTBCB pour le standard IEEE802.16 Doctorante: Patricia ARMANDO

Systèmes MIMO OSTBCB pour le standard IEEE802.16 Doctorante: Patricia ARMANDO Systèmes MIMO OSTBCB pour le standard IEEE802.16 Doctorante: Patricia ARMANDO 04/11/08 Sommaire Présentation du standard IEEE802.16 Option MIMO Présentation du code OSTBCB Modulations : OFDM SC Détection

Plus en détail

Chapitre 16. Particules identiques en physique quantique

Chapitre 16. Particules identiques en physique quantique Chapitre 16 Particules identiques en physique quantique Addition de N spins ½ Si vous avez changé de canal, tapez: [Ch]-[4]-[1]-[Ch] ou [Go]-[4]-[1]-[Go] Que peut-on dire du spin total d un ensemble de

Plus en détail

Gel Documentation DRAGONFLY 140. Présentation :

Gel Documentation DRAGONFLY 140. Présentation : Gel Documentation DRAGONFLY 140 Présentation : Notre imageur DRAGONFLY 140 est un système unique et autonome de gel documentation d une extrème convivialité, d un maniement et d un entretien simple. DRAGONFLY

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail