DEVELOPMENT OF CONTAINER ACTIVITIES IN CASABLANCA PORT, MOROCCO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEVELOPMENT OF CONTAINER ACTIVITIES IN CASABLANCA PORT, MOROCCO"

Transcription

1 DEVELOPMENT OF CONTAINER ACTIVITIES IN CASABLANCA PORT, MOROCCO Morocco 16 & 17 septembre 2015 Partenaires dans l excellence Development of Container activities in Casablanca port

2 Plan de la présentation 1 Présentation de l industrie portuaire au Maroc 2 Présentation de Marsa Maroc 3 Présentation du port de Casablanca 4 Trafic à conteneurs au port de Casablanca: Offre et demande ; Mode opératoire des terminaux ; Indicateurs de performance ; 5 Perspectives de développement; Lignes maritimes; Transbordement au port de Casablanca; 6 Conclusion. Partenaires dans l excellence Development of Container activities in Casablanca port

3 11 L industrie portuaire au Maroc Env Economique Env politique Env Ecologique Pouvoir des nouveaux entrants Pouvoir des fournisseurs Compétition inter port et inter opérateurs Pouvoir des Clients Produits de substitution Env Legal Env Social Env Technologique L analyse et le modèle de Porter PESTLE

4 11 L industrie portuaire au Maroc Le gouvernement marocain a mis en oeuvre en 2007 la réforme portuaire en vue de restructurer l organisation du secteur et introduire la concurrence entre ports et opérateurs Environment Politique Rôle de l Etat : limité au rôle régalien Ouverture et Libéralisation de l économie Environment Economique Croissance de l activité portuaire La croissance de la conteneurisation continue Le général cargo : maturation du marché Environment Social 2003 : Adoption du nouveau code travail Marocain Fortement syndicalisé

5 11 L industrie portuaire au Maroc Environment Technologique Apparition de nouvelle génération des navires porteconteneurs avec plus de EVP de capacité Emergence d une nouvelle génération des équipements portuaires de manutention : portiques à conteneurs pouvant manipuler jusqu à 4 conteneurs à la fois Automatisation des processus d exploitation des terminaux à conteneurs Environment Legal Ecological environment Adoption en 2007 de la loi sur la réforme portuaire Instauration du régime de concession des terminaux Adoption des règlements d exploitation des ports Adoption en 2003 de la loi relative à la protection et la préservation de l environnement,

6 11 L industrie portuaire au Maroc Compétition inter ports et inter opérateurs (Fort) Concurrence dans les activités conteneurs, vracs solides et conventionnels Ex : Conteneurs PDM MarsaMaroc : 63% PDM Concurrence : 37% Menace des nouveaux entrants (faible) Menace des produits de substitution (Fort) Clients (Fort) Fournisseurs Barrière à l entrée : Industrie capitalistique Concurrence du transport par rail et par route de Tanger Med vers l hinterland de Casablanca Les armateurs pour le shipping régulier Les chargeurs pour le tramping Pouvoir faible à l exception des fournisseurs des équipements stratégiques (portiques de quai, portiques de parc, chariots cavaliers)

7 22 Marsa Maroc : En chiffres 1 er nioacrmpueté Total Actif : Millions MAD Ro-Ro & passagers Total CA : MAD Conteneurs Millions Mses Générales Vracs Employés: Nombre Présence Multi-site : Nombre de Ports 10 Capacité de traitement des Terminaux de Marsa Maroc 20 MT de Vrac Solide; 20 MT de Vrac liquide; 10 MT Marchandises Générales; voitures neuves; TEUs (import-export) dont en construction

8 22 Marsa Maroc : En chiffres Divers types de Trafics Manipulé en 2014 CONTENEURS VRAC LIQUIDE EVP 15 millions de tonnes ROULIER VRAC SOLIDE véhicules 14 millions de tonnes PASSAGERS CONVENTIONNEL 2,2 millions passagers 3 millions de tonnes

9 22 Marsa Maroc : présence géographique multi sites

10 33 Le port de Casablanca : Un centre logistique complexe où interviennent plusieurs acteurs, un maillion de la chaine logistique globale des chargeurs et un lieu d échange d information Partenaires dans l excellence Development of Container activities in Casablanca port

11 33 Marsa Maroc au port de Casablanca - 45% du Trafic global de Marsa Maroc; - 55% du Chiffres d affaires global de Marsa Maroc; Million de Chiffres d affaires en Casablanca: Marché des conteneurs Casablanca: Trafic global

12 44 Le conteneurs au port de Casablanca : L offre portuaire TC1 TC2 TC3 Operateur : Marsa Maroc Part du marché : 63% Longueur du quai : 600ml. Profondeur : -12 m. Nombre de postes: 3. Surface globale : 60 Ha Capacité globale de : TEUs Operateur : Concurrence Part du marché : 37% Longueur du quai : 700ml. Profondeur : 9,15 m. Nombre de postes: 3. Surface globale : 20 Ha Capacité globale de : TEUs Operateur : TC3PC filiale Marsa Maroc Profondeur : -12 à -14 m. Projet en cours : 3ème Sem 2016 Nombre de postes:2 à 3 Longueur du quai : 560ml. Surface globale : 30 Ha Capacité globale de : TEUs

13 Le conteneurs au port de Casablanca : L offre portuaire +57% 1. Le nouveau projet TC3: 2. Objectifs de Marsa Maroc: Développement de nouveaux business notamment le transbordement. Permettre aux armateurs d utiliser Casablanca comme Hub surtout pour l Afrique de l ouest. Situation actuelle Sera opéré par une filiale de Marsa Maroc TC3-PC Augmentera la capacité globale du port de Casablanca de 57% Situation projetée La capacité du port

14 44 Le conteneurs au port de Casablanca : L offre portuaire 3. Layout du terminal Mise en exploitation prévue au 3ème Sem 2016 Longueur du quai : 530ml. Tirant d eau : -12 à -14 m. Superficie : 30 Ha Capacité :

15 44 Le conteneurs au port de Casablanca : L offre portuaire 4. La consistance du projet TC3 INVESTISSEMENT FERME : INFRASTRUCTURES LES EQUIPEMENTS DU QUAI : La fourniture et pose des défenses de quai : 26 défenses La longrine arrière sur pieux :530 ml La fourniture et pose des rails A100 côté mer et terre : 2x530ml LES RESEAUX : Les travaux de réalisation du réseau électrique courant fort et faible Les travaux de réalisation du réseau d eau et de protection incendie Les travaux de réalisation du réseau d assainissement LES REVETEMENTS ET LA SIGNALISATION Les travaux de revêtement du terminal : 23 Ha Les travaux de signalisation horizontale et verticale LES BATIMENTS La construction des bâtiments, vestiaires et ateliers de maintenance LES DIVERS AMENAGEMENTS Les clôtures, guérites, ponts bascules, etc.

16 44 Le conteneurs au port de Casablanca : L offre portuaire 4. La consistance du projet TC3 INVESTISSEMENT FERME : EQUIPEMENTS : 3 portiques de quai twin lift 7 portiques de parc 15 tracteurs et 22 remorques 2 reachstacker et 2 élévateurs de 16T 1 Scanner

17 44 Le conteneurs au port de Casablanca : L offre portuaire 4. La consistance du projet TC3 INVESTISSEMENT COMPLEMENTAIRE : LES SUPERSTRUCTURES : L aménagement de 7 hectares de terre-pleins (y compris réseaux d assainissement, eau potable et incendie) LES EQUIPEMENTS : A PARTIR DE evp 2 Portiques de parc 2 élévateurs pour les TC vides A PARTIR DE evp 1 portique de quai 2 Portiques de parc 4 tracteurs et 6 remorques 2 élévateurs pour les TC vides

18 44 Le conteneurs au port de Casablanca : L offre portuaire 5. Le Budget alloué au projet Enveloppe globale : Environ 640 Millions de dirhams (hors droits d entrée) répartis comme suit : Les équipements : 334 millions de dirhams Les superstructures : 265 Millions de dirhams Autres : 41 Millions de dirhams

19 44 Le conteneurs au port de Casablanca : La demande portuaire marsa maroc Analyse de l offre et la demande somaport Après la mise en service du Terminal TC3; seulement 60% de la capacité du port de Casablanca sera utilisée. 19

20 44 Le conteneurs au port de Casablanca : Les performaces des terminaux Flux entrant Stockage Flux sortant La hauteur de stockage impacte fortement la performance d exploitation Principaux indicateurs de performance Attente des navires en rade Rendement du quai (nombre de boites traitées par heure/jour) Hauteur du stock (hauteur de gerbage) Temps d attente camion Nombre de conteneurs livrés par jour 20

21 44 Le conteneurs au port de Casablanca : Les performances du TCE Flux entrant Rendement en B/H 35 A Amélioration des rendements Quai de 100% Flux entrant Attente des navires en H B Réduction des attentes navires à 3h en moyenne

22 44 Le conteneurs au port de Casablanca : Les performaces du TCE Stockage Délai de séjour des Conteneurs Pleins en J C Réduction du délai de séjour des conteneurs plein à l import à 9,5 jours Flux sortant Délai de chargement en min D Réduction du délai de chargement à 25 min en moyenne

23 55 Le conteneurs au port de Casablanca : perspectives de développement s Il l u i on t r at Casablanca un Hub pour l Afrique de l ouest 1 Apres la mise en service du TC3 prévue en 2017, l offre portuaire du port de Casablanca sera de Evp soit une capacité supplémentaire de EVP 2 La position du port de Casablanca sur l Atlantic ainsi que l importance du trafic Gateway et la multitude des services connectant ce port aux quartes coins du monde constituera des atouts pour faire de Casablanca un Hub pour l Afrique de l Oeust 23

24 MER DU NORD MANCHE ATLANTIQUE A FRANCE ESPAGNE ITALIE PORTUGAL GRECE CASABLANCA AFRIQUE DE L OUEST AFRIQUE DU NORD

25 6 Le Développement du buisines Conteneur au port de Casablanca Conclusion La coopération entre le Maroc et l Afrique subsaharienne a été, ainsi, marquée dans un premier temps par l implication des entreprises publiques marocaines dans la mise en œuvre de différents projets ayant trait au développement durable (infrastructures, assainissement, électrification, gestion des ressources en eau et irrigation,...); le Royaume a mené des actions visant à faciliter l accès du secteur privé marocain aux marchés africains selon différentes approches des marchés : missions commerciales, rencontres B to B, participation aux foires et salons d'affaires, organisation de caravanes de l export,... Trafic Gateway d environ 1Million d EVP; Offre portuaire de Evps en capacité supplémentaire; Concentration d usines et entreprises dans l hinterland de Casablanca; Terminaux, équipmement et Kpis aux normes et standards internationaux; Services maritimes variés connectant le port de Casablanca aux differnts HUB de la Région. Développement du port Mise en place d offre complète pour le développement de transbordement des conteneurs surtout pour l Afrique de l Ouest. Conclusion Le port de Casablanca disposent d atous pour devenir un Hub pour l Afrique de l Ouest Contexte Offre du port de Casablanca 25

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011 PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS Avril 2011 1 Mise en place d un cadre législatif et réglementaire L instauration par la Loi 15-02 de: l obligation d exercice des activités portuaires dans

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion

COMMUNIQUE DE PRESSE. «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion Avec le soutien de COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le mercredi 3 décembre 2008 «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion Dans le cadre

Plus en détail

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Une ZIP : zone industrialo-portuaire -Où se situe cette ZIP? Et pourquoi? -Comment est-elle organisée? -Quels sont les produits fabriqués, exportés,

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest Afrique Pour plus d information www.sea-invest.com 3 Participer à la croissance des économies locales et augmenter l attractivité des ports 3 Investir dans la modernisation

Plus en détail

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS,

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, Jeudi 9 avril 2015, Strasbourg-Ostwald Thomas Assemat, SDV HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, SOLUTION LOGISTIQUE POUR LA RÉGION ALSACE UN ACTEUR MAJEUR DU SECTEUR TRANSPORT & LOGISTIQUE Fret International

Plus en détail

Tanger Med : A logistical platform anchored to Euromed area.

Tanger Med : A logistical platform anchored to Euromed area. Royaume du Maroc Agence Spéciale Tanger Méditerranée Tanger Med : A logistical platform anchored to Euromed area. Nadia Hachimi Alaoui Directrice des Relations Institutionnelles Hassan Abkari Directeur

Plus en détail

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS. Novembre 2012

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS. Novembre 2012 PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS Novembre 2012 1 Plan de la présentation 1 Le marché de la croisière 2 Activité croisière dans les ports marocains 3 Perspectives

Plus en détail

Quels progrès s pour l'intermodalité? Cécile Cohas Relations extérieures et innovations/vnf Lyon

Quels progrès s pour l'intermodalité? Cécile Cohas Relations extérieures et innovations/vnf Lyon Quels progrès s pour l'intermodalité? Cécile Cohas Relations extérieures et innovations/vnf Lyon PROJET DE RECHERCHE U.T.I.L.E Unité de Transport Intermodal pour une Logistique Européenne 1 - CONSTATS

Plus en détail

CONTRIBUTION AU PROJET STRATEGIQUE GPMM 2014 2018

CONTRIBUTION AU PROJET STRATEGIQUE GPMM 2014 2018 CONTRIBUTION AU PROJET STRATEGIQUE GPMM 2014 2018 Avec une ressource financière du GPMM contrainte, le projet stratégique sur les 5 années à venir doit s articuler sur le confortement des trafics existants,

Plus en détail

3 ème Carrefour du Journal de la Marine Marchande Paris AfricaPort Y-a-t-il un port ouest-africain pour accueillir un navire de 16 000 EVP?

3 ème Carrefour du Journal de la Marine Marchande Paris AfricaPort Y-a-t-il un port ouest-africain pour accueillir un navire de 16 000 EVP? 3 ème Carrefour du Journal de la Marine Marchande Paris AfricaPort Y-a-t-il un port ouest-africain pour accueillir un navire de 16 000 EVP? Dr. YANN ALIX Délégué Général FondationSEFACIL Le Havre France

Plus en détail

OGISTICS LOGISTICS PERSPECTIVE

OGISTICS LOGISTICS PERSPECTIVE OGISTICS FROM A NEW A NEW Medhub, une plaque tournante de la logistique mondiale FROM A NEW Picking, Entreposage Kitting Co-packing Labelling Assemblage Contrôle qualité. Port Tanger Med et Medhub Tanger

Plus en détail

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE INTRODUCTION L'expérience de L'ODEP en matière de : - démarche qualité - Utilisation des NTIC Leur

Plus en détail

HAROPA-Ports de Paris Seine Normandie : Une offre commerciale complète intégrée au service des clients de la région Rhône-Alpes

HAROPA-Ports de Paris Seine Normandie : Une offre commerciale complète intégrée au service des clients de la région Rhône-Alpes Business event Lyon 10 juin 2014 HAROPA-Ports de Paris Seine Normandie : Une offre commerciale complète intégrée au service des clients de la région Rhône-Alpes Du 1er au 4 avril, HAROPA sera présent au

Plus en détail

Routier : l accès au port est assuré par la RP 41 reliant la ville d Agadir à Laayoune via Tarfaya.

Routier : l accès au port est assuré par la RP 41 reliant la ville d Agadir à Laayoune via Tarfaya. LE PORT DE TAN TAN HISTORIQUE Le port a été construit en 1977. Son exploitation, démarrée en 1982, intervient pour favoriser le développement du Sud du Royaume, en raison des richesses halieutiques de

Plus en détail

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village )

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Bruno VERGOBBI Délégué général de l UPACCIM (Union des Ports Autonomes et des Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Marsa Maroc en bref. Profil de l entreprise. Raison sociale : Société d exploitation des ports. Nom de marque : Marsa Maroc

Marsa Maroc en bref. Profil de l entreprise. Raison sociale : Société d exploitation des ports. Nom de marque : Marsa Maroc 03 Profil de l entreprise Marsa Maroc en bref Depuis sa création en décembre 2006, Marsa Maroc participe activement au développement de la compétitivité logistique du Maroc en offrant un éventail complet

Plus en détail

Remarques sur le dispositif régissant l investissement en zone franche : cas Tanger Free Zone

Remarques sur le dispositif régissant l investissement en zone franche : cas Tanger Free Zone Remarques sur le dispositif régissant l investissement en zone franche : cas Tanger Free Zone Finances Mediterranee - 23 octobre 2012 Profil du pays Situation Région: Afrique du nord Côte: Océan Atlantique

Plus en détail

Etude sur la régulation des opérateurs privés au port de Djibouti

Etude sur la régulation des opérateurs privés au port de Djibouti Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Rapport No. AAA80 - DJ République de Djibouti Etude sur la régulation des opérateurs privés au port de Djibouti Assistance technique Rapport final

Plus en détail

BULLETIN DE COLLECTE DES DONNEES STATISTIQUES «Les Awards des Ports Africains» 18 septembre 2015 au SOFITEL ABIDJAN HOTEL IVOIRE (COTE D IVOIRE)

BULLETIN DE COLLECTE DES DONNEES STATISTIQUES «Les Awards des Ports Africains» 18 septembre 2015 au SOFITEL ABIDJAN HOTEL IVOIRE (COTE D IVOIRE) BULLETIN DE COLLECTE DES DONNEES STATISTIQUES «Les Awards des Ports Africains» 18 septembre 2015 au SOFITEL ABIDJAN HOTEL IVOIRE (COTE D IVOIRE) PORTS DATA/STATISTICS COLLATION TABLE 1 ST EDITION OF THE

Plus en détail

FICHE DE TRAVAIL : LA MANUTENTION DE MARCHANDISES CONVENTIONNELLES (1)

FICHE DE TRAVAIL : LA MANUTENTION DE MARCHANDISES CONVENTIONNELLES (1) FICHE DE TRAVAIL : LA MANUTENTION DE MARCHANDISES CONVENTIONNELLES (1) 1. Point d'observation : - Numéro de quai :................. Localisation :..... - Entreprise................... - Ce point d'excursion

Plus en détail

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Caractéristiques du marché Cinquième puissance économique d Afrique, le Maroc est un pays émergent dynamique. Au cours

Plus en détail

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc Ahmed LOTFI Directeur du Cabinet de conseils LA-SKILLS sarl au Casablanca, 17 septembre 2015 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés. 27 juin 2013

Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés. 27 juin 2013 1 Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés 27 juin 2013 1 2 CHEMPARC Nouvelle Stratégie Industrielle pour le Bassin de Lacq adoptée en

Plus en détail

Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT

Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT Président de l Association Marocaine pour la logistique ( AMLOG) I- Le coût de la logistique au

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest OCEAN ATLANTIQUE DANEMARK IRLANDE Gdansk MER DU NORD Hambourg POLOGNE ROYAUME-UNI Flessingue Zeebruges Dunkerque Gand Calais Rotterdam Anvers BELGIQUE PAYS-BAS ALLEMAGNE

Plus en détail

LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES. I - Étude de cas : Une zone industrialo - portuaire en Asie : Singapour

LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES. I - Étude de cas : Une zone industrialo - portuaire en Asie : Singapour Partie 1 : Des échanges à la dimension du monde Thème 1 (2h + eval commune avec th 2) LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES Quels sont les lieux de la mondialisation des échanges? Quels sont

Plus en détail

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES CMA CGM LOG EN CHIFFRES : Fret Maritime Fret Aérien Tour de Contrôle Entreposage et Distribution Transport Multimodal Hub Avance Gestion des Opérations Douanières Logistique Marine Gestion des Commandes

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) -------------------

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- I. CONTEXTE GENERAL : Le Mali est un vaste pays enclavé se situant

Plus en détail

ensemble pour aller plus loin

ensemble pour aller plus loin ensemble pour aller plus loin DECLARATION DE MISSION VOTRE ENTREPRISE SUR LE BON CHEMIN 3 Transeurope et Transportbedrijf Verhelst s engagent à vous offrir une gamme étendue de services de transport de

Plus en détail

J adresse également mes remerciements aux responsables de la DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS EXTERIEURES ainsi qu à son personnel.

J adresse également mes remerciements aux responsables de la DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS EXTERIEURES ainsi qu à son personnel. Je remercie vivement tous les responsables de L OFFICE DE LA MARINE MARCHAN DE ET DES PORTS (OMMP) qui m ont aidé à effectuer mon stage dans les meilleures conditions possibles et qui fournissent une occasion

Plus en détail

Préambule. Le Directeur du CETMEF. Jean-Yves LE VEN. Evaluation de la productivité des terminaux à conteneurs

Préambule. Le Directeur du CETMEF. Jean-Yves LE VEN. Evaluation de la productivité des terminaux à conteneurs Préambule Evaluation de la productivité des terminaux à conteneurs Face à la croissance continue de la conteneurisation des marchandises, la communauté portuaire dispose de deux types de réponse possibles

Plus en détail

Intégration des réseaux et des services de transports

Intégration des réseaux et des services de transports Intégration des réseaux et des services de transports Étude financée par l Union européenne à travers l Office de coopération EuropeAid (pour l Algérie, le Maroc et la Tunisie) et le CETMO (pour la Libye

Plus en détail

La stratégie portuaire nationale à l horizon 2030

La stratégie portuaire nationale à l horizon 2030 Royaume du Maroc Ministère de l Equipement et des Transports La stratégie portuaire nationale à l horizon 2030 Rabat Mohammedia Casablanca Jorf Lasfar Safi Tanger-Med Tanger M'Diq Nador Saïdia Agadir Tan

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

La logistique des terminaux portuaires de conteneurs

La logistique des terminaux portuaires de conteneurs La logistique des terminaux portuaires de conteneurs Julien Dubreuil Août 2008 CIRRELT-2008-38 Julien Dubreuil 1,* 1 Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d entreprise, la logistique et

Plus en détail

Tunisie TradeNet. TradeNet Outil de Facilitation des Echanges Internationaux. Le Projet LIASSE UNIQUE T.T.N. CETMO BARCELONE 3-4 Mai 2001

Tunisie TradeNet. TradeNet Outil de Facilitation des Echanges Internationaux. Le Projet LIASSE UNIQUE T.T.N. CETMO BARCELONE 3-4 Mai 2001 Tunisie TradeNet Le Projet LIASSE UNIQUE TradeNet Outil de Facilitation des Echanges Internationaux CETMO BARCELONE 3-4 Mai 2001 Karim Gharbi PDG de Tunisie TradeNet 1 SOMMAIRE Présentation de la LIASSE

Plus en détail

CONNECTING AGENCY S.A.R.L C/0 39 RUE MICHLIFEN KHIAM II - AGADIR Maroc Tél: 0629627584 Patente n 48158109 IF n 15162211 - RC n 27303

CONNECTING AGENCY S.A.R.L C/0 39 RUE MICHLIFEN KHIAM II - AGADIR Maroc Tél: 0629627584 Patente n 48158109 IF n 15162211 - RC n 27303 Du 11 au 12 Novembre 2015, La logistique créé l'évènement à Agadir Le Salon International du Transport et de la Logistique du Grand Sud Atlantique Seul événement BtoB dans la région Sud du Maroc dédié

Plus en détail

Tanger Med Port Authority RAPPORT ANNUEL 2010

Tanger Med Port Authority RAPPORT ANNUEL 2010 Rapport Annuel 2010 Tanger Med Port Authority RAPPORT ANNUEL 2010 Sa Majestée le Roi Mohammed VI 6 S o m m a i r e Mot du Président de l Autorité portuaire de Tanger Med 8 Missions & Organisation de

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION MAROC, CASABLANCA ET TANGER DOSSIER D INSCRIPTION MAROC. Du 24 au 28 février 2014

MISSION DE PROSPECTION MAROC, CASABLANCA ET TANGER DOSSIER D INSCRIPTION MAROC. Du 24 au 28 février 2014 1 MISSION DE PROSPECTION MAROC, CASABLANCA ET TANGER Du 24 au 28 février 2014 DOSSIER D INSCRIPTION MAROC 2 Chiffres clés Capitale : Rabat Taux de croissance : 3,5 % (2012), 5,1 % (2013) Superficie : 710

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

PORTNET Guichet Unique Marocain du Commerce Extérieur

PORTNET Guichet Unique Marocain du Commerce Extérieur Multi-year Expert Meeting on Transport, Trade Logistics and Trade Facilitation Second Session Trade facilitation rules as a trade enabler: options and requirements Geneva, 1 3 July 2014 PORTNET Guichet

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE Contrat programme 2010-2015 entre l Etat et le secteur privé, signé en avril 2010, sous la Présidence Effective de Sa Majesté le Roi

Plus en détail

...Port Friendship through Port Knowledge...

...Port Friendship through Port Knowledge... ...Port Friendship through Port Knowledge... Find your knowledge in the heart of Flanders APEC- Antwerp Flanders Port Training Center a.s.b.l. Centre International de Formation Portuaire Fondée en 1977

Plus en détail

x x Système des prévisions portuaires : cas de l ODEP I. L importance stratégique des ports au Maroc.

x x Système des prévisions portuaires : cas de l ODEP I. L importance stratégique des ports au Maroc. Epériences en Méditerranée occidentale Sghir EL FILALI Division Études et Planification ODEP - Office d Eploitation des Ports MAROC Système des prévisions portuaires : cas de l ODEP I. L importance stratégique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Création de «l Agence de développement MedLink Ports»

DOSSIER DE PRESSE Création de «l Agence de développement MedLink Ports» DOSSIER DE PRESSE Création de «l Agence de développement MedLink Ports» Port de Lyon Edouard Herriot, le mercredi 21 janvier 2015 Contacts presse : Préfecture : Pascale Savey : 04 72 61 65 27 ou 06 12

Plus en détail

Cette complémentarité nous permet de vous offrir des solutions logistiques globales en adéquation avec la réactivité et la flexibilité recherchées.

Cette complémentarité nous permet de vous offrir des solutions logistiques globales en adéquation avec la réactivité et la flexibilité recherchées. Depuis sa création en 1981, et avec plus de 30 ans d expérience dans le Transport, la Logistique et les Réseaux de Distribution, TIMAR n a eu de cesse de vous proposer des solutions innovantes, efficaces

Plus en détail

PLATEFORME OFFSHORE MULTI-ACTIVITES

PLATEFORME OFFSHORE MULTI-ACTIVITES PLATEFORME OFFSHORE MULTI-ACTIVITES DE NOUVELLES INFRASTRUCTURES AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DE L ECONOMIE MARITIME DCNS 2012 - all rights reserved / todos los derechos reservados / tous droits réservés

Plus en détail

FRANCE - TARIF 2è sem 2015. 25/5/2015 v1

FRANCE - TARIF 2è sem 2015. 25/5/2015 v1 FRANCE - TARIF 2è sem 2015 France IMPORT Tarif applicable du 01/07/2015 au 31/12/2015 (date escale navire) Charges régulières TAUX INFORMATION COMPLEMENTAIRE Frais administratifs 60 EUR par B/L Frais d'inspection

Plus en détail

LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC

LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC Conny VAN WULPEN Vlaams economisch vertegenwoordiger Représentation Economique de la Flandre Consulat

Plus en détail

Problématiques et enjeux des filières portuaires sur Nantes St-Nazaire.

Problématiques et enjeux des filières portuaires sur Nantes St-Nazaire. SYNTHESE Problématiques et enjeux des filières portuaires sur Nantes St-Nazaire. Contribution de la CCI Nantes St-Nazaire. Janvier 2013 Contexte de l étude. Avec la présence de tous les grands acteurs

Plus en détail

Institut de Formation Portuaire. Programme de Formation Interentreprises

Institut de Formation Portuaire. Programme de Formation Interentreprises Programme de Formation Interentreprises 2015 L IFP associe le savoir académique et la pratique, avec un parti pris pour les études de cas et la mise en situation des stagiaires sur le terrain ; les programmes

Plus en détail

stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique

stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS polariser les flux logistiques......pérenniser le développement. stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique Synthèse

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

Hubs portuaires 3. Les stratégies des opérateurs sur la façade ouest-africaine Jean Debrie (Université Paris 1)

Hubs portuaires 3. Les stratégies des opérateurs sur la façade ouest-africaine Jean Debrie (Université Paris 1) 1 Hubs portuaires 3. Les stratégies des opérateurs sur la façade ouest-africaine Jean Debrie (Université Paris 1) Les stratégies récentes de quelques grands opérateurs maritimes et portuaires tendent à

Plus en détail

3.2 Développer ou créer de nouveaux services favorisant le rééquilibrage modal

3.2 Développer ou créer de nouveaux services favorisant le rééquilibrage modal 3.2 Développer ou créer de nouveaux services favorisant le rééquilibrage modal D autres mesures sont possibles pour tirer un meilleur parti des infrastructures existantes. Il s agit de développer des services

Plus en détail

TRANSPORT MARITIME. Port Autonome Abidjan. Les Auxiliaires

TRANSPORT MARITIME. Port Autonome Abidjan. Les Auxiliaires TRANSPORT MARITIME Port Autonome Abidjan Port Autonome SanPedro Les Trafics Les Coûts et prix Les Auxiliaires Les Procédures Import Export 1 Les Coûts et prix Coûts portuaires Taux de fret Pilotage Remorquage

Plus en détail

PORTNET S.A 03 Novembre 2014

PORTNET S.A 03 Novembre 2014 PORTNET S.A 03 Novembre 2014 Rapport de la journée d information et de sensibilisation sur l impact des guichets uniques sur la compétitivité des entreprises et l économie en général PortNet : Guichet

Plus en détail

MANIFESTE POUR LE 45 PALLETWIDE : UN CONTENEUR VERT POUR L EUROPE

MANIFESTE POUR LE 45 PALLETWIDE : UN CONTENEUR VERT POUR L EUROPE MANIFESTE POUR LE 45 PALLETWIDE : UN CONTENEUR VERT POUR L EUROPE Claude Bouley Director Business&Development Support Geodis Global Solutions claude-jacques.bouley@geodis.com +33 608 979 629 1 SYNTHESE

Plus en détail

Etude COI (2009): Analyse de la desserte maritime de l Océan Indien

Etude COI (2009): Analyse de la desserte maritime de l Océan Indien Etude COI (2009): Analyse de la desserte maritime de l Océan Indien Atelier régional COI 0 septembre 202 MLTC Yannick Foll & Thomas Bodel Introduction générale Présentation de MLTC: MLTC est la filiale

Plus en détail

Tanger : la reconversion du port s accélère

Tanger : la reconversion du port s accélère Tanger : la reconversion du port s accélère Le roi Mohammed VI a lancé officiellement le projet Tanger Métropole en septembre dernier. L ambition est de renforcer l attractivité de Tanger à l international.

Plus en détail

Présentation du Projet PORTNET

Présentation du Projet PORTNET Présentation du Projet PORTNET Le 25-26 février 2013 Autres acteurs Plan de la présentation 1. Intérêt général de PORTNET 2. Qualité des services fournis aux usagers 3. Amélioration du rendement administratif

Plus en détail

Montpellier, 25 mars 2013. Paul TOURRET, ISEMAR

Montpellier, 25 mars 2013. Paul TOURRET, ISEMAR Montpellier, 25 mars 2013 Paul TOURRET, ISEMAR Contexte général Problématique de la taille des navires Contraintes techniques : gabarits portuaires (chenaux, quais), accessibilité des canaux maritimes.

Plus en détail

ETUDES DEPF. Le secteur de transport des marchandises : Contraintes et voies de réformes. Royaume du Maroc

ETUDES DEPF. Le secteur de transport des marchandises : Contraintes et voies de réformes. Royaume du Maroc ETUDES DEPF Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Le secteur de transport des marchandises : Contraintes et voies de réformes Mars 2013 Table des matières Liste des graphiques...

Plus en détail

Proposition technique de Système Intégré de Gestion Portuaire

Proposition technique de Système Intégré de Gestion Portuaire Proposition technique de Système Intégré de Gestion Portuaire * 6ème Assemblée de la Section Régionale Canaries Afrique de l ICHCA au Burkina Faso Ouagadougou Le 27 Juillet 2011 Système Intégré de Gestion

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE 2015

PROTOCOLE DE SECURITE 2015 Information général Ci-dessous notre adresse de chargement, horaires de chargement/déchargement et contacts de notre site Multibase A Dow Corning Company. MULTIBASE A Dow Corning Company ZI Chartreuse-Guiers

Plus en détail

Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014

Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014 Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014 QUELQUES MEILLEURES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GESTION PORTUAIRE Vincent Ernoux Fondation Valenciaport Fondation Valenciaport: au service

Plus en détail

Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011

Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011 Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011 Art 1. Définitions : Art 1.1 : Véhicule d occasion : Les véhicules

Plus en détail

REMISE DE LA TRIPLE CERTIFICATION Qualité Sécurité Environnement du Port de Bayonne

REMISE DE LA TRIPLE CERTIFICATION Qualité Sécurité Environnement du Port de Bayonne REMISE DE LA TRIPLE CERTIFICATION Qualité Sécurité Environnement du Port de Bayonne SOMMAIRE Le Port de Bayonne aujourd hui p. 1 La certification, de 2003 à aujourd hui Une démarche en 5 phases p. 2 Le

Plus en détail

IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse)

IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse) IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse) Sommaire : 1. Introduction 2. Rappels 3. Règlements 4. Principes de fonctionnement 5. Délais de transmissions 6. Evaluation des risques 7. Exemple Annexes : 1 1-

Plus en détail

Fret Aérien au Maroc Stratégie de développement. Office National Des Aéroports Stratégie de développement du Fret aérien 1er Novembre 2011

Fret Aérien au Maroc Stratégie de développement. Office National Des Aéroports Stratégie de développement du Fret aérien 1er Novembre 2011 Fret Aérien au Maroc Stratégie de développement 1 Importance de la logistique aérienne La gestion efficace des flux logistiques aériens est un facteur essentiel de compétitivité: Rentabilité: op misa on

Plus en détail

«Cofely Endel apporte la force d un groupe, leader sur le marché de la maintenance. Ses

«Cofely Endel apporte la force d un groupe, leader sur le marché de la maintenance. Ses CHIMIE Maintenance d un centre de stockage NUCLÉAIRE DÉFENSE NUCLÉAIRE PO Augmenter la disponibilité de ses équipements de stockage Avoir un interlocuteur unique sur les prestations de maintenance et capable

Plus en détail

Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses

Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses www.apmmaritime.com Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses Pour nous rien n est ni trop grand ni

Plus en détail

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan FINANCES & CONSEIL MEDITARRANEE 23 Octobre Avril 2012 I. Généralités Superficie Capitale Villes principales Langue officielle Monnaie Population 710 000 Km² Rabat

Plus en détail

Les transports dans les Pyrénées-Orientales

Les transports dans les Pyrénées-Orientales Les transports dans les Pyrénées-Orientales Quelques repères Juin 2009 Pôle Etudes et Territoires INFRASTRUCTURES RESEAU ROUTIER ET AUTOROUTIER EN 2008 Autoroutes 52 Routes nationales 140 Routes départementales

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE

ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE Guichet Unique National pour la facilitation des procédures du Commerce Extérieur ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE PortNet, au service de l intégration et de la simplification des échanges logistiques et commerciaux

Plus en détail

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Développement durable des ports Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Rappel du cadre réglementaire Directive cadre européenne sur l eau Restauration d ici 2015 de la bonne

Plus en détail

LA LOGISTIQUE Ro-Ro LES SOLUTIONS HAROPA avec le terminal roulier du Havre

LA LOGISTIQUE Ro-Ro LES SOLUTIONS HAROPA avec le terminal roulier du Havre LA LOGISTIQUE Ro-Ro LES SOLUTIONS HAROPA avec le terminal roulier du Havre Le terminal roulier du Havre, une référence en Europe Le port du Havre s est engagé avec tous les intervenants du terminal vers

Plus en détail

LOGISTIQUE INTERNATIONALE

LOGISTIQUE INTERNATIONALE LOGISTIQUE INTERNATIONALE Le Maroc, un pays en pleine mutation Sous l impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui dirige le pays depuis 1999, le Maroc veut passer du statut de Pays en Développement

Plus en détail

Les opportunités d investissement au Togo

Les opportunités d investissement au Togo Les opportunités d investissement au Togo Forum Economique Afrique - Japon 10-11 Juin 2014 République du Togo 1 SURVOL DES AXES DE DEVELOPPEMENT MAJEURS DU TOGO Infrastructures : Construction et Renforcement

Plus en détail

Stratégie et actions structurantes du secteur de l Equipement, du Transport et de la Logistique AU MAROC

Stratégie et actions structurantes du secteur de l Equipement, du Transport et de la Logistique AU MAROC Stratégie et actions structurantes du secteur de l Equipement, AU MAROC Septembre 2014 1 Atouts du Maroc comme plate-forme pour l investissement une excellente connectivité et des marchés en libre échange

Plus en détail

Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille

Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille Conditions Générales et Tarifs de Transport du Fret Roulier (applicables au 1/1/2015) Edition du 1 er janvier 2015 1. CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

19. Transport. Voir aussi

19. Transport. Voir aussi 19. Transport Présentation Le secteur des transports compte 2 481 établissements au 1 er janvier 2008, dont 1 189 dans les transports urbains et routiers, 914 dans les transports de marchandises et 262

Plus en détail

Saneringswerken/ Travaux d assainissement. Bruxelles)

Saneringswerken/ Travaux d assainissement. Bruxelles) Saneringswerken/ Travaux d assainissement Carcoke-Marly (Brussel- Bruxelles) 1 ACTIVITES: Services logistiques Pé Présent mondialement 7 businessunits autonomes : Biens de consommation Automobile Pétrochimie

Plus en détail

Améliorations et renforcements de sol à l arrière des quais

Améliorations et renforcements de sol à l arrière des quais 3ème Conférence Magrébine en Ingénierie Géotechnique CMIG 2013 Améliorations et renforcements de sol à l arrière des quais Thierry Hermges Serge Lambert Karim Boudersa www.keller-france.com Keller Fondations

Plus en détail

52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS

52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS 52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS Cette division comprend les activités d entreposage et les services auxiliaires des transports, tels que l exploitation des infrastructures de transport

Plus en détail

Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif

Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif Guichet Unique National pour la facilitation des procédures du Commerce Extérieur Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif

Plus en détail

de la logistique dans les Pyrénées Orientales

de la logistique dans les Pyrénées Orientales Le secteur du transport et de la logistique dans les Pyrénées Orientales Soirée économique des Délégués Consulaires de la CCI de Perpignan jeudi 30 octobre 2014 Le positionnement du département au sein

Plus en détail

I.«Le monde vient à Rotterdam et Rotterdam s en va de part le monde.» A. Sourisseau, M. Massé.

I.«Le monde vient à Rotterdam et Rotterdam s en va de part le monde.» A. Sourisseau, M. Massé. PARTIE I - DES ÉCHANGES A LA DIMENSION DU MONDE Thème 1. - LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES CONNAISSANCES Les ports et les littoraux sont des lieux privilégiés de la production et des échanges

Plus en détail

L a l o g i s t i q u e d u c o m m e r c e a u M a r o c : E t a t d e s l i e u x e t p i s t e s d e d é v e l o p p e m e n t

L a l o g i s t i q u e d u c o m m e r c e a u M a r o c : E t a t d e s l i e u x e t p i s t e s d e d é v e l o p p e m e n t Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières L a l o g i s t i q u e d u c o m m e r c e a u M a r o c : E t a t d e s l i e u x e t p i s t e s d e d é v e l o p p e m e n t Juillet

Plus en détail

LOGISTIQUE ET TRANSPORT DES VRACS

LOGISTIQUE ET TRANSPORT DES VRACS Les collection océanides LOGISTIQUE ET TRANSPORT DES VRACS Sous la direction de Yann Alix et Romuald Lacoste Partie III - Les secteurs du breakbulk et la conteneurisation 289 CAPSULE PROFESSIONNELLE 9

Plus en détail

à ANVERS SEA DIFFERENT

à ANVERS SEA DIFFERENT CMA CGM à ANVERS SEA DIFFERENT Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau» Cinquième niveau Le développement du port d Anvers Pays-Bas Belgique

Plus en détail

Avitaillement en GNL des navires au Grand port maritime de Marseille. Radu SPATARU, Chef de mission 1

Avitaillement en GNL des navires au Grand port maritime de Marseille. Radu SPATARU, Chef de mission 1 Avitaillement en GNL des navires au Grand port maritime de Marseille Radu SPATARU, Chef de mission 1 Les enjeux du GNL pour le GPMM Les enjeux sont d ordres économiques et environnementaux : Le marché

Plus en détail

HAROPA-Ports de Paris Seine Normandie : Une offre commerciale complète intégrée au service des clients brésiliens

HAROPA-Ports de Paris Seine Normandie : Une offre commerciale complète intégrée au service des clients brésiliens BRESIL Dossier de presse Avril 2014 HAROPA-Ports de Paris Seine Normandie : Une offre commerciale complète intégrée au service des clients brésiliens Du 1er au 4 avril, HAROPA sera présent au salon Intermodal

Plus en détail

Réunion annuelle Annual Meeting. 24 mai 2013 / May 24, 2013

Réunion annuelle Annual Meeting. 24 mai 2013 / May 24, 2013 Réunion annuelle Annual Meeting 24 mai 2013 / May 24, 2013 Michel M. Lessard Président du conseil d administration Chairman of the Board Validité de la réunion / Validity of the Meeting Nomination du secrétaire

Plus en détail

Marseille Fos & Cooperation. Mission Formation & Coopération

Marseille Fos & Cooperation. Mission Formation & Coopération Marseille Fos & Cooperation Mission Formation & Coopération Union Maritime pour la Méditerranée2011 Marseille Fos Overview & Cooperation Sommaire Le Port de Marseille Fos O O O Cooperation portuaire O

Plus en détail

TRANSFERT SOLUTIONS SERVICES

TRANSFERT SOLUTIONS SERVICES TRANSFERT SOLUTIONS SERVICES --------------------------------------------------------------------------- CATALOGUE DE SERVICES ---------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Quels outils de régulation pour un marché dérégulé OBJECTIF : 2017

Quels outils de régulation pour un marché dérégulé OBJECTIF : 2017 Quels outils de régulation pour un marché dérégulé OBJECTIF : 2017 Gilles KINDELBERGER ROBUST SAS 2017 Quels outils de régulation pour un marché dérégulé? LA SITUATION Quels outils de régulation pour un

Plus en détail

Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015

Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015 Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015 Les atouts clairement identifiés de Maroc SA Un quadriptyque comme socle de souveraineté

Plus en détail