Atelier e-commerce international. Bénélux Scandinavie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier e-commerce international. Bénélux Scandinavie"

Transcription

1 Acsel_support bureau Atelier e-commerce international Bénélux Scandinavie le 28 juin Comment élargir sa zone de chalandise Bénélux : - Rian Van Berkel, chargée de développement au bureau Ubifrance d Amsterdam - Denis Payre, Président fondateur de KIALA - Marianne Brucy, directrice international de Showroomprivé - Jolijn De Vet, Online Operations, Bruna.nl Scandinavie : - Loic Sanchez, chargé de développement au bureau Ubifrance de Copenhague - Andreas Hallström, international sales France, Poste Suédoise - Nicolas Morschl, international marketing manager, Photobox - Jens Christian Buhl responsable du e-commerce, BESTSELLER Animé par Jean Rémi Gratadour, Vice Président de l ACSEL, directeur e-commerce de Géopost 1

2 Atelier avec l ACSEL Présentation du marché de l e-commerce au Benelux 28 juin 2012

3 Sommaire Principales caractéristiques de la pénétration d internet et du paiement en ligne aux Pays-Bas L e-commerce en chiffres: historique, croissance et tendances Informations sur la pénétration de l e-commerce par secteur Caractéristiques et originalités du marché néerlandais Quelques éléments sur le marché belge Conclusions 2

4 Principales caractéristiques de l utilisation d internet et du paiement en ligne aux Pays-Bas 3

5 La pénétration d internet chez les ménages néerlandais est l une des plus élevée au monde En 2010, le taux de pénétration d internet des ménages néerlandais est de l ordre de 92%» Avec 84% des ménages ayant accès à internet haut débit (broadband), il est le premier pays en Europe La proportion d acheteurs en ligne est très élevée aux Pays-Bas» En 2011, 69% des Néerlandais ont acheté au moins un produit ou service en ligne, contre une moyenne de 40% en Europe» Les raisons de non-achat pour les Néerlandais sont les suivants (2010): Préférence pour les magasins physiques N'a pas ressenti le besoin Doutes sur la sécurité Doutes sur la confidentialité/respect de la vie privé Pas confiance dans la livraison Aucune expérience avec les site d'e-commerce 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Source: CBS 4

6 Le développement des solutions de paiement en ligne a accompagné la croissance du marché de l e-commerce aux Pays-Bas Les transactions via internet sont maintenant très répandues aux Pays-Bas» Avec le système de paiement électronique (E-banking), les grandes institutions bancaires néerlandaises permettent à leurs clients d'effectuer des opérations bancaires depuis leur ordinateur privé. En dehors de la carte de crédit comme moyen de paiement par internet, on distingue notamment les moyens suivants :» Le système ideal, développé aux Pays-Bas facilite et sécurise le paiement par internet. Depuis 2008, il est le moyen de paiement en ligne le plus utilisé aux Pays-Bas» PayPal, développé aux Etats-Unis est une sorte de compte bancaire en ligne lié au numéro de la carte de crédit. Paypal fonctionne comme un intermédiaire financier entre l acheteur et le vendeur sans échange d informations financières entre les deux partis.» «Acceptgiro» mode de paiement pré-rempli fonctionnant par autorisation (aucun équivalent en France) Source: Données Ubifrance 5

7 La solution de paiement ideal est devenue une composante essentielle de l e-commerce aux Pays-Bas en l espace de quelques années Créée en 2005, la solution ideal est depuis 2008 la solution leader de paiement en ligne aux Pays-Bas» 250 millions de transactions ont été effectuées via ideal depuis sa création» ideal agit aujourd hui comme un catalyseur de l e-commerce néerlandais. Le nombre de transactions passant par ideal s est élevé à 94 millions en 2011, soit une augmentation de 36% par rapport à 2010» Le montant total des achats réalisés via ideal a atteint près de 6Mds en 2011 Source: Banque centrale néerlandaise 6

8 L e-commerce en chiffres: historique, croissance et tendances 7

9 La croissance du e-commerce aux Pays-Bas est particulièrement visible depuis 2005, avec un taux de croissance annuel moyen de 21% La croissance du marché de l e-commerce a été constante depuis 2005: En M Voyages Telecom Vêtements Autres TCAM Taux de croissance: 27% 38% 26% 17% 11% 10% 21% Source: Thuiswinkel.org, analyses Ubifrance 8

10 L année 2011 a été très fructueuse pour l ecommerce aux Pays-Bas en dépit de la crise économique (1/2) En 2011, le chiffre d affaires du commerce en ligne a représenté environ 9 milliards d euros aux Pays-Bas» Cela représente une croissance de plus de 10% par rapport à 2010 où le chiffre d affaires s élevait à 8,2 Mds En 2011, le nombre de commandes passées en ligne s est élevé à 78 millions» Deux facteurs se sont combinés: l augmentation du nombre de commandes par personnes, et une fréquence de commandes plus élevée Le nombre total de personnes ayant passé commande en ligne en 2011 est estimé à 10,2 millions Source: Thuiswinkel.org 9

11 L année 2011 a été très fructueuse pour l ecommerce aux Pays-Bas en dépit de la crise économique (2/2) Du fait d une augmentation du nombre et de la fréquence de commandes passées, le montant du panier moyen d achat tend à diminuer» En 2011, la valeur moyenne des achat en ligne était de 115, soit 3% de moins qu en 2010» Une offre accrue et des livraisons plus rapides encouragent les gens à passer commande plus fréquemment La vente en ligne de produits «matériels» a généré l essentiel de la croissance de l ensemble du secteur, tandis que la part des services en ligne (vacances, assurance, billetterie) est restée stable» La vente de produits en ligne a progressé de 13% en 2011 contre seulement 6% pour les services en ligne Source: Thuiswinkel.org 10

12 Les prévisions de croissance pour 2012 sont optimistes, et le succès du e-commerce auprès des consommateurs devrait se renforcer La croissance future du marché devrait être tirée par les consommateurs ayant déjà acheté en ligne dans la mesure où le nombre de gens achetant pour la première fois tend à se tasser Le développement croissant d une offre sur mobile, ainsi que la multiplication des canaux de distribution des produits devraient favoriser la croissance de la vente en ligne» Environ 6M de Néerlandais possèdent un Smartphone (5,4M en 2010)» Pour la première fois en 2011, le nombre de ventes de Smartphones a dépassé celui des téléphones traditionnels Source: Thuiswinkel (1) Vente promotionnelle dont les conditions tarifaires sont limitées dans le temps 11

13 Informations sur la pénétration de l e-commerce par secteur/produit 12

14 La répartition des achats par secteur tend à évoluer, même si les voyages représentent toujours l essentiel des achats en ligne L évolution de la répartition des achats par secteurs laisse apparaître une baisse de la part de marché des voyages. Après une forte croissance entre 2005 et 2008, la part des télécom tend à se stabiliser 37% 50% Voyages Telecom Vêtements 37% 40% 45% 41% Voyages Telecom Vêtements 40% 41% Voyage Telecom Vêteme Autres Autres Autres 6% 7% 7% 6% 12% 12% 7% 12% Voyages Telecom Vêtements Autres En 2011, le segment des voyages n a crû que de 5%. Les secteurs porteurs ont été les jouets (+38%) ainsi que l électroménager et les équipements de maison (+25%) Source: Thuiswinkel.org, analyses Ubifrance 13

15 La part d internet dans les ventes totales est très variable selon le type de produit Alors qu internet est un canal de distribution majeur sur certains produits, la part de produits vendus en ligne reste très faible sur certains secteurs: 80% 70% 68% 60% 50% 40% 30% 48% 46% 41% 39% 37% 34% 30% Moyenne: 31% 20% 10% 0% 18% 17% 13% Source: CBS. Données

16 Caractéristiques et originalités du marché néerlandais 15

17 Aux Pays-Bas, les principaux sites de ventes en ligne opèrent dans des secteurs variés Les 10 plus grosses entreprises de vente en ligne néerlandaises (retail) sur la base du chiffre d affaires 2010 sont actives dans sept secteurs différents: Rang Entreprise Produits 1 RFS Holland (Wehkamp, Create2Fit) Diversifiés 2 Bol.com Produits culturels 3 Ahold (Albert Heijn, Etos, Gall&Gall) Grande consommation 4 KPN Télécommunications 5 H&M Vêtements, mode 6 Hema Diversifiés 7 Thuisbezorgd Commande de nourriture 8 Neckermann Diversifiés 9 Coolblue Image, son, Hi-Fi 10 Ticket Service Billetterie en ligne Source: Twinklemagazine.nl 16

18 Thuiswinkel.org est la principale association de promotion de l e-commerce aux Pays-Bas Thuiswinkel.org prône la défense des intérêts des vendeurs et des consommateurs» Depuis sa création en 2000, Thuiswinkel s est imposé comme le principal label de qualité e-commerce» 1500 sites d e-commerce bénéficient du label de qualité («Thuiswinkel Waarborg»), qui recouvre tout les secteurs de l e-commerce: ameublement, téléphonie, prêt-àporter, librairie Webshop Keurmerk est le deuxième principal label de qualité aux Pays- Bas 17

19 Aspects juridiques La loi de février 2001 sur la vente à distance (Wet Verkoop op Afstand) transpose la directive européenne 2000/31/CE sur le commerce électronique. Trouvent également à s appliquer le règlement européen 97/7/CE du 20 mai 1997 pour la protection des consommateurs en matière de contrat à distance, et le règlement européen CE 44/2002 portant sur la compétence judiciaire, la reconnaissance et l exécution des sentences en matière civile et commerciale qui a de fortes implications pour les distributeurs et les consommateurs en ligne. L essentiel à retenir se tient dans les dispositions de la loi de 2001 sur la vente à distance codifiées aux articles 46c et suivants du livre 7 du Code civil néerlandais. 18

20 Aux Pays-Bas, un cinquième des magasins de vente en ligne disparaît au bout de deux ans Les deux principales causes de la cessation d activité sont les faillites, où une rentabilité qui ne correspond pas aux objectifs attendus» Les jeunes entrepreneurs du Web sous estiment souvent les difficultés associées à la gestion d une boutique en ligne» La proportion de sites devant fermer pourrait continuer à augmenter dans les années à venir Source: Thuiswinkel 19

21 Plusieurs événements relatifs à l e-commerce sont organisés chaque année aux Pays-Bas Les principaux salons professionnels ont lieu chaque année à Utrecht» Les «Webwinkel Vakdagen» (Journées d affaires des magasins en ligne) sont organisées chaque année depuis 2007 au mois de janvier au Jaarbeurs à Utrecht. En 2011, plus de personnes ont visité les 200 stands de l événement» Les «E-commerce Dagen» (journées e-commerce) sont également organisées au Jaarbeurs et ont lieu au mois d avril Des rencontres grand public ouvertes aux particuliers tendent également à se développer» Les «Webshop dagen» auront lieu sur trois jours en octobre 2012 dans le Jaarbeurs Utrecht. Plus de 200 exposants sont attendus pour des démonstrations, ateliers, défilés de mode, etc. Source: Sites internet des événements 20

22 Quelques éléments sur le marché belge Ubifrance Belgique 21

23 Le marché de l e-commerce en Belgique (1/2) Taux de pénétration d internet fixe et mobile» La Belgique dispose d'excellentes infrastructures de réseaux. Grâce à un marché concurrentiel de réseaux fixes, plus de 99% des foyers disposent d'un accès réseau» Plus de 70% de la population a accès à une vitesse de téléchargement de 20 mégabit par seconde et la fibre optique est en plein développement» En matière de réseaux mobiles, la Belgique atteint déjà une couverture de réseau 3G de 90 %, tandis que le développement du réseau 4G est en cours Part de l e-commerce dans le CA total du commerce de détail (évolution sur trois ans)» CA de 903 millions d'euros en 2010 (+ 28%) Montant du panier moyen» Il ressort d une étude menée pour le compte de la fédération de la distribution Comeos que plus de la moitié des belges ont déjà acheté sur Internet.» 84 % des personnes interrogées confient qu elles ont l'intention d'acheter à nouveau en ligne dans les prochains mois» L'étude de Comeos démontre également que le panier moyen d'achats de l'econsommateur s élève à 1500 par an (avec un montant moyen par commande de 84 ) Source: Ubifrance Belgique, Insites Consulting

24 Source: Ubifrance Belgique (1) Système comparable à Moneo Le marché de l e-commerce en Belgique (2/2) Top 10 des e-commerçants (ventes en ligne de produits ou services):» Vêtements/chaussures - Hôtels/logements Billetterie - Tickets de train, d avion, de bateau Livres - Ordinateurs, Matériel informatique et logiciels - CD/DVD/Bluray/Jeux - Appareils électroniques Télécom - Produits de soins personnels - Musique numérique (MP3, albums...) Eventuelles difficultés logistiques des e-marchands (plate-forme de distribution - circuits de livraison):» Développement de plates-formes en Français / Néerlandais / Allemand / Anglais» Le secteur, en plein essor est aussi caractérisé par une forte concurrence. De plus, la principale motivation des achats en ligne est, de loin, le critère prix. Le développement d une plate-forme doit donc prendre en compte les frais de transports et/ou la mise en place d un stock tampon susceptibles de minimiser l impact financier.» Le chèque n existe pas en Belgique. Le paiement en ligne doit donc être effectué par carte de crédit (Visa, Mastercard, American Express...) / Hors ligne Virement bancaire / Carte de débit (Bancontact/Mister Cash (1) ) / Paypal

25 Le marché de l e-commerce en Belgique: clés d entrée sur le marché Existence d une règlementation / législation spécifique pour la VAD dont le e-commerce:» Les articles 45 et suivants de la loi du 6 avril 2010 relative aux pratiques du marché et à la protection du consommateur régulent de façon stricte les différentes formes de vente à distance qui sont proposées aux consommateurs : la vente sur Internet, les ventes sur catalogue, le télé-achat ou les ventes par téléphone sont ainsi visées Existence d une ou plusieurs fédérations professionnelles» L'Association Belge du Marketing Direct, «Be Commerce» est constituée en association sans but lucratif autonome depuis le 1/1/2008» Elle vise à représenter le secteur de la vente à distance et à apporter aux consommateurs un gage de qualité au travers d'un label Source: Ubifrance Belgique

26 Conclusions 25

27 Conclusions sur le marché néerlandais Le marché néerlandais est caractérisé par une très forte pénétration d internet; faire ses achats et payer en ligne est devenu courant Le marché de l e-commerce est en forte croissance, tiré par des ventes croissantes de biens «physiques» même si la part totale des services reste élevée Les principales entreprises néerlandaises de e-commerce sont diversifiées et couvrent de nombreux secteurs L association Thuiswinkel.org, en charge de la promotion de l e-commerce est l organisme de certification de référence 26

28 Contacts Rian van Berkel Chargée de développement» Téléphone: +31 (0) » Fax: : + 31 (0) » Adresse mail: Raphaël Billault Responsable de la filière NTIS» Téléphone: +31 (0) » Adresse mail: 27

29 Petit déjeuner e-commerce Pays Nordiques et Bénélux 28 Juin 2012 Loïc SANCHEZ Conseiller Export Nouvelles Technologies, Innovation et Services Bureau Ubifrance au Danemark

30 Un marché moderne et dynamique Previsions importantes de croissance E-commerce représente en moyenne 25% du CA des entreprises 2011 : 78% No, 77% DK, 75% SE, 69% des foyers ont effectue des achat s en ligne 25 Millions d habitants au pouvoir d achat très élevé 2

31 Évolution des revenus des ménages disponibles pour la consommation Source: Boverket 3

32 Accès à internet et pourcentage des foyers ayant acheté sur internet au cours de l année écoulée Source: Deloitte 2011 Accès à internet Ayant acheté au cours de l année écoulée 4

33 Pourcentages d internautes par pays Le nombre d'internautes en France (au 31 décembre 2005) Pays Nombre d'internautes Part de la population Autriche ,8 % Belgique ,7 % Chypre ,0 % République Tchèque ,0 % Danemark ,4 % Estonie ,0 % Finlande ,5 % France ,0 % Allemagne ,0 % Grèce ,7 % Hongrie ,3 % Irlande ,7 % Italie ,8 % Lettonie ,3 % Lituanie ,3 % Luxembourg ,9 % Malte ,1 % Pays-Bas ,9 % Pologne ,8 % Portugal ,0 % Slovaquie ,3 % Slovénie ,5 % Espagne ,7 % Suède ,9 % Royaume-Uni ,9 % Total Union Européenne ,8% Source : Nielsen//Mediametrie, ITU, CIA, Internet World Stats Mis à jour le 06/04/2006 5

34 Chiffre d affaires du e-commerce 6

35 Consommation en ligne 7

36 Le consommateur en ligne dans les pays Nordiques 12% du commerce en ligne européen pour 25 Millions d habitants /an Prévision de croissance 2012: Danemark 14%, Norvège 17%, Suède 17%, Finlande 15% Sources: DIBS e-commerce survey 2011, Kelkoo 8

37 Structure des achats e-commerce 9

38 Sens des achats transfrontaliers 10

39 Chiffre d affaires généré par le e- commerce 11

40 Conclusions Marché très attractif pour les E-commerçants étrangers:» Marché en croissance» Fort pouvoir d achat» Engouement croissant des consommateurs pour les produits étrangers notamment Français» Marché moderne 12

41 LE E-COMMERCE DANS LES PAYS NORDIQUES 2012

42 A propos de l étude Conduite par TNS 5000 habitants des pays nordiques agés entre 18 et 79 ans 2000 Suédois 1000 Norvégiens, Danois et Finlandais

43 La simplicité et les prix sont les moteurs de l achat en ligne Nordic average (In the diagram, the three related response alternatives saves time, more convenient and can shop when it suits me have been consolidated under simpler ) Nordic average Base: All respondents

44 5.2 millions de consommateurs nordiques achétent en ligne chaque mois Nordic average Base: All respondents

45 Les achats de produits physiques: le matériel électronique, les livres, l habillement et les films/cd:s en tête de liste Nordic average *Includes computers and accessories Basis: Have shopped online

46 Les étapes de l achat en ligne Nordic average Those answering Always + Very often + Fairly often Basis: Have shopped online

47 Les facteurs poussant à l achat: Nordic average Those answering Very important + Important Basis: Have shopped online

48 Les raisons qui poussent à l achat sur un site étranger Nordic average Basis: Have shopped online from a foreign site

49 Les obstacles à l achat sur un site étranger Nordic average Basis: Have shopped online, though not from foreign sites

50 Le RU, les USA et l Allemagne sont les places de marchés préférés des nordiques achetant sur des sites étrangers Basis: Have shopped online from foreign sites

51 Le m-commerce se développe lentement, Les services s achètent sur le mobile, les produits sur internet Basis: Has used mobile phone for online purchases

52 LA SUEDE

53 Le panier moyen Suédois était de 597 Euro en 2011 Basis: Have shopped online

54 Les produits les plus achetés par les suédois *Includes computers and accessories Basis: Have shopped online

55 Les marchés étrangers préférés des Suédois Basis: Have shopped online from foreign sites

56 Modes de paiement préférés des Suédois Basis: Have shopped online (one answer possible)

57 LE DANEMARK

58 Le panier moyen Danois était de 700 euro en 2011 Base: Have shopped online

59 Les produits les plus achetés par les Danois *Includes computers and accessories Basis: Have shopped online

60 Les marchés étrangers préférés des Danois Basis: Have shopped online from foreign sites

61 Modes de paiement préférés des Danois Basis: Have shopped online (one answer possible)

62 LA NORVEGE

63 Les Norvégiens dépensent le plus: panier moyen euro Basis: Have shopped online

64 Les produits les plus achetés par les Norvégiens Basis: Have shopped online

65 Les marchés étrangers préférés des Norvégiens Basis: Have shopped online from foreign sites

66 Modes de paiement préférés des Norvégiens Basis: Have shopped online (one answer possible)

67 LA FINLANDE

68 Le panier moyen Finlandais était de 598 euro en 2011 Basis: Have shopped online

69 Les produits les plus achetés par les Finlandais *Includes computers and accessories Basis: Have shopped online

70 Les marchés étrangers préférés des Finlandais Basis: Have shopped online from foreign sites

71 Modes de paiement préférés des Finlandais, similaires ceux de la Suède Basis: Have shopped online (one answer possible)

72 Conseils pour votre implantations dans les pays nordiques Sites en langues locales SAV en langue locale Modes de paiement locaux Livraison locale

73 Partez à la conquête des pays nordiques! Haut pouvoir d achat Haut taux d achat en ligne // la population Haut taux de pénétration internet Bonne infrastructure logistique/de distribution

74 Acsel_support bureau Cycle des Ateliers e-commerce international 9 mai Italie Espagne 28 juin Bénelux Scandinavie 11 sept Royaume Uni 16 oct Allemagne Autriche 21 nov Turquie 10 déc Brésil 22 janv République Tchèque Pologne 1

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES MAROCAINES

SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES MAROCAINES SALON E-COMMERCE.MA DU 30 MAI AU 1 ER JUIN 2012 OFFICE DES CHANGES SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES

Plus en détail

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour leur mission à l étranger - pour une

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. L Utilité Économique du Crédit à la Consommation

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. L Utilité Économique du Crédit à la Consommation Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO L Utilité Économique du Crédit à la Consommation Étude de SOFINCO Février 2009 L utilité économique du crédit à la consommation Sommaire Synthèse Cette étude

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l Bilan e-commercee En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l et de l Economie l numérique 24 janvier 2011 - Pershing Hall Bilan e-commerce e Bilan du marché e-commerce

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Mars 2015 Résumé des services proposés CY.SEND est un fournisseur de recharges pour mobiles prépayés à l international, notre

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Guide SEPA Paramétrage Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance SEPA Vérification du paramétrage des applications

Plus en détail

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter.

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter. l autre CARTE Avant que votre carte l autre carte n arrive à expiration, vous serez informé qu une nouvelle carte est mise à votre disposition. Vous pouvez résilier votre contrat à tout moment par écrit,

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry Que dois-je faire pour commencer à faire des appels avec MO-Call? Avant de faire un appel vous aurez besoin des choses suivantes: Un compte MO-Call enregistré. Du crédit MO-Call dans votre compte. Le logiciel

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone FAITS ESSENTIELS La présente édition du Tableau de bord de la science, de la technologie et de l industrie indique que l intensité du savoir des économies de la zone OCDE a poursuivi sa progression ces

Plus en détail

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration?

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions.

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire Bien utiliser la carte bancaire Sécurisée et pratique, la carte permet de retirer de l argent et de payer ses achats. C est le moyen de paiement le plus utilisé en France. Voici quelques conseils d utilisation.

Plus en détail

telecomnews Votre internet professionnel dans un Bizz Pack! gratuites - 12 pendant 6 mois pour indépendants et petites entreprises Voir p.

telecomnews Votre internet professionnel dans un Bizz Pack! gratuites - 12 pendant 6 mois pour indépendants et petites entreprises Voir p. telecomnews pour indépendants et petites entreprises Janvier 2015 Votre internet professionnel dans un Bizz Pack! - 12 Installation et activation gratuites Voir p. 6 * * Offre uniquement valable pour les

Plus en détail

Qui sommes-nous? Motivation Factory propose des solutions web

Qui sommes-nous? Motivation Factory propose des solutions web Qui sommes-nous? Motivation Factory propose des solutions web La Motivation intangible : portails collaboratifs métiers, innovation collaborative, management des idées, brainstorming La Motivation tangible

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire 016 w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Bien utiliser la carte bancaire L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s FBF - 18 rue

Plus en détail

Catalogue Tarifaire. 1 er juillet 2015

Catalogue Tarifaire. 1 er juillet 2015 Catalogue Tarifaire 1 er juillet 2015 Studio Express tout-en-un STANDARD TELEPHONIQUE VIRTUEL PRIX DES LICENCES Choisissez la formule tout-en-un qui vous convient le mieux Engagement 36 mois ou réengagement

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire

Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire 7 juillet 2011 Isabelle BASTIDE BUTELOT Avocat 1 Plan de l intervention Introduction 1. Rappel des notions générales de la TVA et dérogations

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

Le prélèvement SEPA Quels impacts pour votre entreprise?

Le prélèvement SEPA Quels impacts pour votre entreprise? Vous êtes chef d entreprise, profession libérale, professionnel, expert comptable, Directeur Administratif et Financier. L harmonisation de Moyens de Paiement vous concerne Le prélèvement SEPA Quels impacts

Plus en détail

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES Eurobaromètre spécial 381 ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES RAPPORT Terrain : décembre 2011 Publication : juin 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne,

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER 10 décembre 2012 Chère Madame/Cher Monsieur, Chaque pays européen a son propre système national d'enseignement

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire NOVEMBRE 2013 N 16 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser la carte bancaire Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE NILE Clothing AG accepte uniquement les commandes passées dans sa boutique en ligne depuis la Suisse, Liechtenstein, Canada, Israel ou un

Plus en détail

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS CAAMI Service Relations internationales (iri.enquete@caami.be) www.caami.be Introduction La Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie-Invalidité

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire Novembre 2013 n 16 paiement Les mini-guides bancaires Bien utiliser la carte bancaire sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

La coordination des soins de santé en Europe

La coordination des soins de santé en Europe La coordination des soins de santé en Europe Droits des personnes assurées et des membres de leur famille selon les règlements (CE) n 883/2004 et (CE) n 987/2009 La coordination des soins de santé en

Plus en détail

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGECASH NET vos opérations bancaires en ligne SOGECASH NET Gestion des comptes bancaires sur Internet Sogecash Net est un ensemble de services sur Internet, depuis un ordinateur,

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Le Marché du à la consommation en Europe à fin 2007

Le Marché du à la consommation en Europe à fin 2007 Le Marché du Crédit à la consommation en Europe à fin 7 Une étude de SOFINCO Evry, le juin 8 Nicolas Pécourt Le crédit à la consommation en Europe Synthèse (/) Cette étude porte sur le marché du crédit

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

COMMENT COMMANDER? Par courrier. En ligne sur le site www.quae.com. Par fax. Par email

COMMENT COMMANDER? Par courrier. En ligne sur le site www.quae.com. Par fax. Par email COMMENT COMMANDER? Par courrier Adresser votre commande à l aide du bon de commande proposé en page 4 que vous aurez imprimé ou sur papier libre en mentionnant bien le titre de l ouvrage et la quantité

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Notes explicatives concernant le formulaire d opposition

Notes explicatives concernant le formulaire d opposition OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (OHMI) (marques, dessins et modèles) Notes explicatives concernant le formulaire d opposition 1. Remarques générales 1.1 Utilisation du formulaire Le

Plus en détail

L e-commerce en Allemagne

L e-commerce en Allemagne L e-commerce en Allemagne Atouts et opportunités pour les entreprises françaises Boulogne Billancourt / 15.03.2012 L e-commerce en Allemagne - Sommaire Sommaire L Allemagne en chiffres Les habitudes de

Plus en détail

Brochure Tarifaire AliceBox au 12/11/2012

Brochure Tarifaire AliceBox au 12/11/2012 Brochure Tarifaire AliceBox au 12/11/2012 Tarifs en TTC Offres Abonnement (euros TTC/mois) 9,99 euros 29,99 euros 29,99 euros pendant 12 mois puis 39,99 euros 34,95 euros Durée de l'abonnement Engagement

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.3.2013 C(2013) 1725 final DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION du 26.3.2013 établissant les listes des documents justificatifs devant être fournis par les demandeurs

Plus en détail

Associations. Guide des. Conditions Tarifaires. au 1 er avril 2011 - 1 -

Associations. Guide des. Conditions Tarifaires. au 1 er avril 2011 - 1 - Associations M é t r o p o l e Guide des Conditions Tarifaires au 1 er avril 2011-1 - Le fonctionnement de votre compte n Ouverture de compte n Frais de renouvellement automatique de chéquiers Avec envoi

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGESTEL ET SOGESTEL TS La télétransmission sous protocole EBICS SOMMAIRE Les offres 4 Des services complets de remises 5 Des services de relevés à la carte 6 Un fonctionnement

Plus en détail

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015)

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015) Conditions Générales Entreprises (en vigueur au 1 er mai 2015) Sommaire Paragraphe Page 1. Définitions...2 2. Conditions...2 3. Gestion du compte courant...4 4. Paiements domestiques & SEPA...6 5. Paiements

Plus en détail

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa Nous sommes là pour vous aider Déclaration en vue de la répartition entre les parents des trimestres d assurance retraite attribués pour chaque enfant né ou adopté Cette notice a été réalisée pour vous

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 1 B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 Objectif : Acquérir une expérience professionnelle en réalisant un stage en entreprise de 3 mois à temps plein à l étranger

Plus en détail

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN Étude de marché Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN EDMS N : 1382269 MS-4034/GS Afin d être pris en considération en tant que soumissionnaire

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque maif.fr Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015 intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque Services financiers et bancaires La MAIF a fondé

Plus en détail

Xphone Entry Logiciel CTI pour systèmes HiPath. octobre 2007

Xphone Entry Logiciel CTI pour systèmes HiPath. octobre 2007 Logiciel CTI pour systèmes HiPath octobre 2007 Copyright Siemens Copyright Enterprise Siemens Communications Enterprise GmbH Communications & KG 2007. 2007. Tous All rights droits reserved. réservés. Présentation

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.citroen-europass.com EN CAS D URGENCE / 2015 CITROËN Euro Pass Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 49 93 73 74 Depuis l étranger : +33 1 49 93 73 74 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE

Plus en détail

Me passer de ma voiture? Impossible!

Me passer de ma voiture? Impossible! Me passer de ma voiture? Impossible! Avec le Pack Ma Mobilité, partez l esprit tranquille en France comme à l étranger et allez au bout de vos projets quoi qu il arrive. Aller au bout de mes projets en

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009

NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009 NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009 Introduction En application de l ordonnance n 2009-866 du 15 juillet 2009 relative

Plus en détail

Partie 2 : Qui crée la monnaie?

Partie 2 : Qui crée la monnaie? Partie 2 : Qui crée la monnaie? Marché monétaire Masse monétaire Banque centrale Prêteur en dernier ressort Notions clés I. La mesure de la création monétaire : la masse monétaire La masse monétaire n

Plus en détail

Développez-vous à l'international avec le Compte Vendeur Européen

Développez-vous à l'international avec le Compte Vendeur Européen Webinaire Vendre sur Amazon Développez-vous à l'international avec le Compte Vendeur Européen 2013 1996-2013, Amazon.com, Inc. ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés. 1 Développez-vous à l international

Plus en détail

Quelle garantie pour vos dépôts?

Quelle garantie pour vos dépôts? Imprimé www.lesclesdelabanque.com PEFC par une imprimerie détentrice avec des encres végétales sur du papier marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées.

Plus en détail

Le virement SEPA. www.lesclesdelabanque.com. Novembre 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent

Le virement SEPA. www.lesclesdelabanque.com. Novembre 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent 027 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Le virement SEPA LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr Novembre 2007 Ce mini-guide

Plus en détail

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES Eurobaromètre spécial 396 ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES RÉSUMÉ Terrain : Février - Mars 2013 Publication: Novembre 2013 Cette étude a été commandée par la Commission européenne,

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève Le factoring Une forme de financement innovative Petit déjeuner des PME et start-up, Genève le 23 janvier 2007 Définition Le factoring (ou affacturage) est un ensemble de prestations professionnelles proposées

Plus en détail

Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance. Demande de pension d invalidité Notice explicative

Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance. Demande de pension d invalidité Notice explicative Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance Demande de pension d invalidité Nature des pensions PENSION POUR INCAPACITE AU METIER (seulement les professions artisanales) Il s agit d une pension

Plus en détail

Anciens plans tarifaires

Anciens plans tarifaires Anciens plans tarifaires Bizz Flex et Bizz Flex+ Bizz Fusion Bizz Happy Work en Max Bizz Mobile et Bizz Mobile+ Bizz Mobile No Limit Bizz Mobile Team et Bizz Mobile Team+ Bizz Pack Fusion Bizz Smart, Bizz

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016 CESI-ERA- 1415 - Informations Programme Erasmus ERASMUS 2014-2016 Période d Etude Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour une

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l arrangement concernant les services postaux de paiement NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1

Plus en détail

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC)

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC) Les actions internationales pour l'enseignement supérieur Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Vito Borrelli (DG EAC) 1 Qu'est-ce qu'? Programme de l'ue pour soutenir l'éducation, la formation

Plus en détail

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan 82/2015-12 mai 2015 Décisions sur les demandes d asile dans l UE Les États membres de l UE ont accordé la protection à plus de 185 000 demandeurs d asile en 2014 Les Syriens demeurent les premiers bénéficiaires

Plus en détail

Délégation Côte d Azur Formation Geslab 203 module dépenses 1

Délégation Côte d Azur Formation Geslab 203 module dépenses 1 Délégation Côte d Azur Formation Geslab 203 module dépenses 1 Déroulement de la journée Tiers Recherches et Couguar Créations et particularités Demandes d achats Principes et création Commandes Informations

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

PNEUS HIVER EN EUROPE

PNEUS HIVER EN EUROPE PNEUS HIVER EN EUROPE En période hivernale, difficile de savoir si l équipement en pneus neige des voitures est obligatoire dans le(s) pays européen(s) que vous allez traverser pendant vos vacances ou

Plus en détail

Private Banking. Lorem ipsum est Enim Corpus Apolonius ipsum est Doloris CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG) S.A. Tableau des frais et commissions

Private Banking. Lorem ipsum est Enim Corpus Apolonius ipsum est Doloris CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG) S.A. Tableau des frais et commissions Private Banking Lorem ipsum est Enim Corpus Apolonius ipsum est Doloris CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG) S.A. Tableau des frais et commissions Sommaire A. Information générale sur CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG)

Plus en détail