ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 26 JUIN 2012 PROCÈS-VERBAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 26 JUIN 2012 PROCÈS-VERBAL"

Transcription

1 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 26 JUIN 2012 PROCÈS-VERBAL PRÉSENTS Adant Pierre Altinok Hulya (A) Avau Jonathan Bareel Pierre-François (A) Beniacoub Farah Blockmans Paul (A) Branckotte Pol (A) Courtois Pierre Delaide Géraldine Gilard Vincianne Iorio Saveiro Carlo (*) Joie Michel (A) Jussiant Claude Kresse Myriam Kunhémant Marceline Lejeune Jean-Luc Picavet Alexis (A) Polet Jean-Marie Rao Cécile (A) Saenz Palomeque Hilario Sommen Joost Van Damme Paul (A) Verheugen Guy Somerhausen Eric (A) (*) Thomas Jean-Marie (A) (*) Membres B présents Membres B absents Membres B excusés dont procurations Baiwir Renaud (A) (*) Baudhuin Jean-Louis Bindelle Jérôme Borenstein Daniel Burgos Julian (*) Buysschaerts Jean- Philippe (*) Caprasse Amandine Cote Christophe Fockedey Damien (*) Grandjean Valérie (*) Hellebaut Lison Jeanniot Damien Jeta Sofia Le Maigat Damien Lemaire Eric Pacini Frédéric Pening Jean Luc Pirard Eric Sonck Samuel Langouche Philippe Alexandre Dominique (*) Axenslavas Renaud Antoine Jean-Louis (*) Bister Cedric (*) Braeckman Benoît (*) De Hemptinne François (*) Dehombreux Pierre (*) Izquierdio Millan Jose Jeandrin Michel(*) Kabeya Alexis Lardinois Mathias Loozen Roger Maisin Jean-Christophe(*) Romanik Camille (*) Werth Annette Wilkin Jean TOTAL 46 (quorum = 74,19 %) TOTAL 16 (A) = Administrateurs (*) = personnes dont le statut de membre est douteux (voir annexe) Néant Membres A présents AIrBr : André Pening ; Olivier Coppieters AIMs : Claude Jussiant ; Guy Verheugen AILv : Paul Bilunde ; Hilario Saenz Palomeque; AIGx : Jérôme Cogniaux ; Paul Van Damme AIM : Hulya Altinok ; Claude Jussiant AILg : Pierre François Bareel ; Cécile Rao AIALv : Michel Tilleul ; Paul Blockmans Membres A absents Néant

2 AIECAM: Hulya Altinok TOTAL 8 membres et 15 voix (quorum = 100%) OUVERTURE DE LA SÉANCE - MOT DU PRÉSIDENT Le Président ouvre la séance à 19h10 et souhaite la bienvenue aux nombreux présents et les remercient d avoir pu s adapter à l avancement de la date annoncé fort tardivement. APPROBATION DU PV DE L AG DU 21 MAI 2011 Le rapport de l AG de mai 2011 n a pas été envoyé. Il est projeté sur écran. Il y a quelques corrections, principalement de forme. Le PV annoté est approuvé à l unanimité par l AG. A la demande de Pierre Courtois, la version amendée sera envoyée aux membres B. RAPPORT D ACTIVITÉS 2011 Un dialogue intense avec la DGD a conduit à trois lignes de financement pour trois nouvelles actions : Poursuite de l offre de services CHAKA La DGD a donné son accord pour la poursuite de l OS pour une durée de deux ans, malgré la fin du Consortium avec ADG et Codeart. Le nom a été conservé pour des raisons de visibilité. Démarrage du premier projet subventionné d éducation au développement (ED) Il s agit de partenariats en ED avec la Faculté Polytechnique (FPMs) de l Université de Mons (UMons), l Institut Supérieur Industriel de Bruxelles, et un début de collaboration avec l Ecole Polytechnique de Louvain (EPL) et avec l ONG Louvain Coopération (LC). Démarrage du premier projet subventionné au Burkina Faso Ce projet concerne l appui à la gestion des déchets ménagers dans trois villes secondaires de habitants environ chacune. Ce projet est mené en collaboration avec le Centre Ecologique Albert Schweitzer, une ONG suisse. Nouveaux projets de 2011 Projets d appui à la gestion des déchets ménagers (PAGDM) Fort de l expérience acquise durant 6 années consacrées à la valorisation des déchets plastiques en RDC (Kinshasa et Lubumbashi) et organiques (Kigali), Isf a choisi d aborder les déchets non plus comme une matière première de recyclage, mais au sens plus large du problème de l assainissement des villes. Deux projets sont déjà lancés : le PAGDM à N Djili et le PAGDM-SGP au Burkina Faso. Fin d activité à Kigali Les activités développées à Kigali, la production de briquettes de combustible à partir de déchets ménagers séchés, et l appui à la gestion des déchets à Nyarugenge sont terminées et, ne disposant pas de garanties administratives pour un travail serein au Rwanda, Isf a fait le choix difficile de

3 fermer son bureau. Mais ces deux projets ont permis à Isf de perfectionner sa méthodologie et la formulation des projets suite à une analyse des cinq années passées au Rwanda. Mise en place d un bureau de coordination à Madagascar. Un volontaire expatrié à Antananarivo a représenté Isf à partir du mois d août. Celui-ci a pris contact avec la délégation de l Union Européenne et des partenaires locaux en vue de préparer des dossiers de demande de financement pour des projets locaux. Offre de services 50 expertises ont été réalisées en 2011 et il y a eu beaucoup de demandes de manuels en notre possession, surtout pour ce qui concerne le recyclage. Il y a eu cette année, 10 expertises ayant requis une mission dans divers pays : Burkina 1, Burundi 1, RDC 2, Rwanda 4, Madagascar, 2. Nos expatriés ont pu prendre contact avec les demandeurs sur place. Les demandes de Chaka varient considérablement avec le temps. On en a beaucoup pour le moment. Un manuel sur la gestion des déchets a été publié. Education au développement Information, sensibilisation et conscientisation du public d ingénieurs de différentes Ecoles aux enjeux de la solidarité internationale. 900 d entre eux ont été sensibilisés. Isf a organisé 18 cours et activités à la thématique du développement et la participation des étudiants ingénieurs à 4 modules de formation Il y a 6 animateurs bénévoles actifs sur le terrain. Cette activité se développe en collaboration avec les Ecoles de Mons, l ONG Louvain Coopération, et l ECAM à Bruxelles. Actions Sud Le Rwanda a vu en 2011 la fin des activités du projet de valorisation des déchets. Une évaluation de la situation et des actions d Isf a permis de tirer des recommandations pour l avenir. Il est certain que l action d Isf au Rwanda a considérablement renforcé son expérience et ses capacités dans le domaine de la récolte et du traitement des déchets ménagers. La coopération se poursuit d ailleurs par l appui apporté actuellement à COCEN, active dans la collecte, le transport et la valorisation des déchets organiques à Kigali. Il y a un autre axe qui s intègre dans cette problématique : l état des lieux des acteurs sociaux qui conduit à l ingénierie sociale. Ceci conduit à l inclusion des femmes dans la formation technique, la prise de décision et l organisation des activités. Ceci conduit à la valorisation de leur statut et augmente leurs chances d embauche par rapport aux hommes. Le rapport des activités au Rwanda sera mis sur le site d Isf. L année 2011 a vu le lancement de nouvelles activités au Burkina Faso dans trois villes secondaires. Ces villes, assez éloignées les unes des autres, et situées dans des zones géographiques fort distinctes sont soutenues par la création d un Cadre de concertation dans chacune des trois villes. Ce cadre, appuyé par Isf et CEAS, doit valider un Plan Stratégique de Gestion des Déchets Municipaux. Trois animateurs locaux participent à l établissement de ce plan. Perspectives 2012 Le souci principal auquel doit faire face Isf est la récolte des sommes nécessaires au cofinancement des projets subsidiés par les instances publiques.

4 Il faut convaincre les entreprises de participer au mécénat pour les projets de développement. Nous avons des contacts avec Agoria, avec qui Isf a un accord cadre qui regroupe 1800 membres de cette fédération. Cela suppose, de la part d Isf un renforcement organisationnel pour faire face à cette tâche. Consolidation du réseau Européen de EWB (Engineers without Borders) Un Memorandum of Understanding a été rédigé par Isf France, Espagne, UK, Suède et Belgique francophone. Il est prévu le développement de l ED, la mise en place d une campagne sur les enjeux des équipements électroniques et l établissement d un plaidoyer commun autour du concept de l ingénieur citoyen. Poursuite des actions en cours au Burkina et à Madagascar Positionnement d appui à la maîtrise d ouvrage communale En Belgique, la coopération décentralisée est gérée par le programme de Coopération Internationale Communale, subventionné par la DGD et géré par les associations de Villes et Communes bruxelloises et wallonnes. Isf et ces Associations vont identifier des programmes de renforcement des communes burkinabées et congolaises pour la mise en place de services d hygiène, d accès à l énergie et à l eau potable. Ouverture à l information géographique Les actions de développement utilisent de plus en plus un outil informatique, Système d Information Géographique (SIG), outil puissant d aide à la décision et la planification. Collaboration avec les Associations d Ecoles Cette collaboration ne donne pas lieu à une grande activité. Il faut arriver à améliorer cette situation, car ces associations peuvent aider Isf dans la sensibilisation des ingénieurs à Isf. Il faut réaliser des approches concrètes. De plus, les associations n ont pas toutes les mêmes demandes. APPROBATION DES COMPTES 2011 ET DU BUDGET 2012 Les résultats de l année 2011 reflètent le cycle de vie des projets. Les dépenses et les recettes de l année ont diminué de 9%. Pendant cette même période une série de nouveaux projets ont été concrétisés multipliant le montant du portefeuille de subsides par 4,9. Nos frais généraux ont subit un accroissement «conjoncturel» passant de 8.2 à 14,6%. Cette pointe est due au retard de démarrage du financement du programme ED en septembre 2011, nous obligeant à payer le salaire d un ETP sur fonds propres jusqu à ce moment. La concrétisation de nouveaux projets à donc été réalisée mais l établissement d une source de revenus stables ne venant pas de bailleurs institutionnels n a pas été atteint et reste l objectif critique pour l année Par activité ou zone géographique, les dépenses se distribuent comme suit : RDC 28% RWANDA 24% Offre de Services 27%

5 Education au Développement 4% Autres projets Sud 1% Structure 15% L origine des dons et subsides reçus et utilisés en 2011 a la distribution suivante Dons, cotisations 21% UE 44% DGD 33% Communauté, Région, Communes 2% Perspectives 2012 Si la situation en termes de projets s est considérablement améliorée en 2011, notre situation en terme de cofinancement par des bailleurs institutionnels et de financement par des dons privés des projets en cours reste très précaire. Approbation des comptes et budget Le trésorier lit le rapport du réviseur. Comptes : Ils sont approuvés à une large majorité : 56 pour et 3abstentions. Budget : Il est approuvé à 52 voix pour et 7 voix contre. Décharge aux administrateurs La décharge est donnée par 55 voix pour et 4 abstentions. Le Commissaire aux comptes est reconduit à l unanimité. DÉMISSIONS, ADMISSIONS, MEMBRES A ET B Administrateurs démissionnaires Pierre François Bareel (Président) Cécile Rao, Secrétaire Pol Branckotte, Trésorier Renaud Baiwir Candidataures Candidatures au CA Pierre François Bareel explique la situation statutaire. Les candidats suivant se présentent : Claude Jussiant, membre fondateur, ancien trésorier, référent RH, comme Président. Il est aussi actif à la FABI pour des questions sociales et une participation à la gestion journalière. Conformément aux statuts, il propose un trésorier (Bernard Mathieu, Heidelberg Cement et AWEX) et un Vice-Président (Michel Joie, administrateur IsF en poste)

6 Daniel Gauthier (CEO Heidelberg Cement pour l Europe, l Afrique et le Trading) comme administrateur. Il est aussi l animateur de l AIMs Afrique Pol Branckotte, trésorier démissionnaire Vinciane Gilard, ancienne directrice d Isf Geraldine Delaide, collaboratrice au Rwanda de Farah Beniacoub Régine Merz, ingénieur chimiste, a passé 15 ans en Afrique, actuellement présidente de l AIGx Michel Joie lit un mail envoyé par Renaud Baiwir. Il demande de réfléchir et de reporter le vote. Une discussion s engage, dominée par les inquiétudes insistantes des membres de la permanence qui craignent que cette nouvelle organisation ne détruise la culture actuelle de l ONG et la précipite dans le déclin. Sont élus : Claude Jussiant (Président), Bernard Mathieu (Trésorier), Daniel Gauthier, Vincianne Gilard, Pol Branckotte, administrateurs. Le nombre maximum de 12 membres pour le CA est ainsi atteint. Candidats membres B : Thierry Van Frachen Daniel Gauthier Bernard Mathieu Jean Paul Bindelle Régine Merz Ils sont tous élus. REMARQUES FAITES AU COURS DE L ASSEMBLÉE : Q/ Est-il normal que Le Directeur des opérations soit également administrateur? R/ C est prévu par le règlement général de gestion qui peut être modifié par le CA. Par ailleurs il a été élu par l AG de L AG doit avoir lieu plus tôt dans l année. Il faut éviter le retard dans l envoi des documents La correction de la date de l AG ne figure pas sur le site Le budget devrait paraître en décembre Q/ Pourquoi l ED ne travaille t-il uniquement avec 3 Ecoles? R/ C est une question de man power disponible chez IsF. Les activités restent toutefois ouvertes à tous. Les demandes en OS sont très fluctuantes. Dans certains PC elles ne sont pas suffisantes pour alimenter tous les volontaires ce qui conduit à des démotivations. Q/ Il y a un contentieux avec l ULB, l AirBr et la CODEPO. Une lettre du président de l AirBr est toujours sans réponse. R/ Le courrier de réponse a été déposé à la poste de Charleroi qui est en grève. Q/ L AIM ne reçoit plus de courriels et d information depuis un an. Les AE n ont pas reçu le rapport d activité en R/ Le rapport d activité 2011 est sur le site. Le permanent chargé de la communication prend note et vérifiera les listes.

7 Un membre A attire l attention sur le fait que IsF est devenu une grande ASBL au sens légal. La présentation des comptes doit donc être adaptée. R/ Le réviseur a attiré l attention et fait le nécessaire pour adapter la forme à déposer à la banque nationale. Un membre A attire l attention sur le cumul des résultats reportés. Les frais de maintenance informatique ont été multipliés par 6. Il serait intéressant de connaître le nombre de missions menées en 2011 car le montant global est particulièrement important Il est difficile d approuver un budget quand on ne l a pas préalablement reçu. Il est anormal de devoir approuver un budget en mi-année. R/ Il y a un reporting financier à chaque CA pour suivre régulièrement l évolution de la trésorerie. Compte tenu des subsides et du cofinancement, ce n est qu après clôture de l année en cours que l on peut faire le budget de l année suivante. Il est proposé de présenter un budget en début d année et une mise à jour en mi-année. Envoyer une facture pour l appel à cotisation des membres A. Q/ Qui est le réviseur? R/ SPRL BOSSAERT MOREAU SAMAN & C Q/ Pourquoi avoir préposé l AG sans information sur le site et sans Newsletter corrective? R/ Le Mundo B n était pas libre à cette date et l information a été communiquée tardivement. Le PV 2011 a été présenté sans les corrections préalablement proposées. Ca fait désordre. Quel est le nombre minimum d administrateurs car une bulle dactylographique dans les statuts publiés au Moniteur ne permet pas de le savoir. R/ minimum = 3. Ce sera corrigé lors d une prochaine adaptation des statuts. Q/ Une récente publication au Moniteur fait apparaitre la suppression de plusieurs personnes précédemment désignées comme déléguées à la gestion journalière. Pourquoi? R/ Les statuts précisent comment désigner un délégué à la gestion journalière. IsF n a jamais procédé à cette désignation. Il s agissait donc de la correction d une erreur de publication qui pouvait avoir de graves conséquences légales. CLÔTURE DE LA RÉUNION Le président sortant remercie l assemblée et clôture la réunion à 23h. Le nouveau président remercie son prédécesseur et la secrétaire sortante.

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège STATUTS DE LA SOCIETE INTERNATIONALE E D D ANNOTATION ASSOCIATION DE DROIT SUISSE A BUT NON LUCRATIF Etat au 9 Décembre 2008; Révisé le 10 Septembre 2014 PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides ÉTAIENT PRÉSENTS : PROCÈS-VERBAL Procès-verbal de la deuxième séance du conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides, mercredi 2 février 2011, au chalet Notre-Dame-des-Laurentides, 55, rue Moïse-Verret.

Plus en détail

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain.

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain. Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours médicaux de qualité lors des

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

ARIA POITOU-CHARENTES

ARIA POITOU-CHARENTES ARIA POITOU-CHARENTES Conseil d Administration du 04 mars 2013 Compte-Rendu Compte-rendu : 3 pages Annexes (1 document) : 3 pages ARIA Poitou-Charentes Association du Réseau des Intervenants en Addictologie-Poitou-Charentes

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ----------------------------------------------

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- Sous la présidence de M. NICKLER Raymond, Maire Nombre de Conseillers

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

La gestion de l environnement pour un développement durable : outils de sensibilisation

La gestion de l environnement pour un développement durable : outils de sensibilisation L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF. Le parcours de formation est proposé au choix :

Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF. Le parcours de formation est proposé au choix : Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF Le parcours de formation est proposé au choix : sous la forme de cours en Présentiel en intra dans les IMF par e-learning. A qui s adresse cette formation?

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Mardi 6 novembre 2012 Sont présents: Madame Julie Figueiredo représentante des enseignants Madame Isabelle Gauthier représentante du personnel professionnel Madame

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail

Comptabilité associative

Comptabilité associative FICHE PRATI QUE Comptabilité associative En l absence de dispositions légales précises, cette fiche pratique a pour objet d apporter des éléments de méthodologie autour de la comptabilité qui peut être

Plus en détail

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES «RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Le présent règlement intérieur définit les modalités

Plus en détail

REGLEMENT DU CAUCUS DES FEMMES PARLEMENTAIRES DE CÔTE D IVOIRE 1

REGLEMENT DU CAUCUS DES FEMMES PARLEMENTAIRES DE CÔTE D IVOIRE 1 REGLEMENT DU CAUCUS DES FEMMES PARLEMENTAIRES DE CÔTE D IVOIRE 1 DECLARATION Nous, femmes parlementaires de Côte d Ivoire, Conscientes de notre rôle de représentantes des femmes et des hommes ivoiriens,

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

En vigueur à partir du 06 Février 2010

En vigueur à partir du 06 Février 2010 INTERNATIONALER MUSIKBUND CONFÉDÉRATION INTERNATIONALE DES SOCIÉTÉS MUSICALES INTERNATIONAL CONFEDERATION OF MUSIC SOCIETIES RÈGLEMENT (RE) COMITÉ DE DIRECTION DOMAINES TECHNIQUES REVISEURS AUX COMPTES

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

Procès-Verbal de l Assemblée Générale de IIA (Luxembourg) Du 18 mars 2008 dans les locaux de la Banque Européenne d Investissement

Procès-Verbal de l Assemblée Générale de IIA (Luxembourg) Du 18 mars 2008 dans les locaux de la Banque Européenne d Investissement Procès-Verbal de l Assemblée Générale de IIA (Luxembourg) Du 18 mars 2008 dans les locaux de la Banque Européenne d Investissement Procès-Verbal 1. Approbation de l Ordre du Jour et du PV de l AG de 2007

Plus en détail

Assemblée générale du 23/04/2014

Assemblée générale du 23/04/2014 Association J AIME DIVIA Assemblée générale du 23/04/2014 Le 23 avril 2014 à Dijon en le lieu de l établissement Le grand café sont invités à se rendre les membres de l association j aime divia pour une

Plus en détail

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur)

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) MODE DE FONCTIONNEMENT 1. Participation au Conseil mondial: Les délégués des associations membres Le bureau et les

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Initiative Return to care Cahier des charges et profil d un(e) coopérant(e)s pour lancer la réforme du programme Katana, Sud-Kivu

Initiative Return to care Cahier des charges et profil d un(e) coopérant(e)s pour lancer la réforme du programme Katana, Sud-Kivu Initiative Return to care Cahier des charges et profil d un(e) coopérant(e)s pour lancer la réforme du programme Katana, Sud-Kivu 20 juin 2008 Introduction Return to care (RTC) est une initiative spécifique

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil d'administration du Jeudi 19 Mars 2015. Les personnalités présentes et excusées :

COMPTE RENDU du Conseil d'administration du Jeudi 19 Mars 2015. Les personnalités présentes et excusées : COMPTE RENDU du Conseil d'administration du Jeudi 19 Mars 2015 Les personnalités présentes et excusées : Statut Identité Qualité Présent Excusé BOUVIER Marie-Christine Présidente X ROY Frédéric 1 er Vice

Plus en détail

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 Entre les adhérents aux présents statuts est constituée une association qui

Plus en détail

Relevant du livre II SIREN 776 950 677

Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Mutuelles de France 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 Tél 0 810 131 111 Fax 05 61 63 03 77 Règlement intérieur MUTAMI page 1/5 suite à l Assemblée

Plus en détail

SOUTIEN À LA VIE ASSOCIATIVE

SOUTIEN À LA VIE ASSOCIATIVE SUBVENTIONS 2015 SOUTIEN À LA VIE ASSOCIATIVE DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT 2015 DATE LIMITE DE DÉPÔT DES DOSSIERS 30 JANVIER 2015 Dossier à déposer à l EVAC, un accusé de réception

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

STATUTS DU COLLECTIF REGIONAL POUR L'ÉTUDE ET LE DEVELOPPEMENT DES INITIATIVES SOLIDAIRES CREDIS

STATUTS DU COLLECTIF REGIONAL POUR L'ÉTUDE ET LE DEVELOPPEMENT DES INITIATIVES SOLIDAIRES CREDIS MODIFICATION DES STATUTS DE CREDIS AG EXTRAORDINAIRE 18 NOVEMBRE 2014 STATUTS DU COLLECTIF REGIONAL POUR L'ÉTUDE ET LE DEVELOPPEMENT DES INITIATIVES SOLIDAIRES CREDIS Les présents statuts modifiés lors

Plus en détail

Fiche Info METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL AIDE JURIDIQUE AIDE JURIDIQUE METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL

Fiche Info METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL AIDE JURIDIQUE AIDE JURIDIQUE METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL AIDE JURIDIQUE Fiche Info AIDE JURIDIQUE METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL Fédération des Étudiants Francophones ASBL - 20 rue de la Sablonnière,1000 Bruxelles - tél

Plus en détail

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire.

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire. STATUTS ARTICLE 1- TITRE de l ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents, actuels et futurs, aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

Fonds de Participation des Habitants (FPH)

Fonds de Participation des Habitants (FPH) Fonds de Participation des Habitants (FPH) Appel à financement 2016 Le Fonds de Participation des Habitants est un dispositif mis en place par la Région Nord - Pas de Calais en partenariat avec la Ville

Plus en détail

20 14 RT RAPPO FINANCIER

20 14 RT RAPPO FINANCIER FINANCIER RAPPORT 20 14 UNE GENEROSITÉ SANS FAILLE DE NOS DONATEURS 2014 a marqué les dix ans du tout premier programme soutenu par les parrains français au Sénégal. Après ces 10 années passées aux côtés

Plus en détail

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Tennis Club Municipal du Tampon STATUTS 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article premier L association dite Tennis Club Municipal du Tampon, fondée en 1962, a pour objet la pratique physique du

Plus en détail

statuts clong-volontariat Modifiés en assemblée générale le 11 avril 2005 comité de liaison d organisations non gouvernementales de volontariat

statuts clong-volontariat Modifiés en assemblée générale le 11 avril 2005 comité de liaison d organisations non gouvernementales de volontariat clong-volontariat comité de liaison d organisations non gouvernementales de volontariat statuts Modifiés en assemblée générale le 11 avril 2005 14, passage Dubail - 75010 PARIS - tél. : 01 42 05 63 00

Plus en détail

Fédération Européenne pour le Transport et l'environnement AISBL

Fédération Européenne pour le Transport et l'environnement AISBL Statuts de T&E Fédération Européenne pour le Transport et l'environnement AISBL CONSTITUTION N d identification : 7800/93 443.549.326 NOM Article 1: Les présents statuts constituent une association internationale

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

Pour le conseil d administration, Bruno Olislaeger Président. Chers membres,

Pour le conseil d administration, Bruno Olislaeger Président. Chers membres, Chers membres, Le conseil d administration de l asbl Brussels Gay Sports vous invite à participer à la réunion annuelle de son assemblée générale qui aura lieu le samedi 18 avril 2015 à 14 heures dans

Plus en détail

Plan d action annuel

Plan d action annuel Plan d action annuel Mise en contexte La Coordination ATL a pour objectif de développer l offre d accueil Temps libre sur le territoire de la Commune afin de répondre aux besoins des familles, de développer

Plus en détail

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population Juin 2014 Volume 13, numéro 4 La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti Dans ce numéro Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population - Mise en œuvre de la Politique

Plus en détail

DEPOSER SES STATUTS ARTIST PROJECT

DEPOSER SES STATUTS ARTIST PROJECT DEPOSER SES STATUTS ARTIST PROJECT iles asbl 1- La rédaction des statuts La première étape de la constitution de votre future asbl est la rédaction des statuts. Pour ce faire, les fondateurs se réunissent

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

Statuts de L Accueil Francophone de Prague

Statuts de L Accueil Francophone de Prague Statuts de L Accueil Francophone de Prague Article 1 - Titre de l Association En date 16 avril 2015, les présents statuts annulent et remplacent les statuts précédents du 15 mai 1998 de l Accueil francophone

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION (papier)

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION (papier) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION (papier) NOM DE L ASSOCIATION GESTIONNAIRE : NOM DE L ACTION : Montant sollicité par l association auprès de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup : Coût total

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION

CONSEIL D ADMINISTRATION VIEUX-MOULIN CONSEIL D ADMINISTRATION Procès-verbal de la cinquième assemblée ordinaire de l année 2011, tenue le mardi 20 septembre 2011, au ROSC de Beauport, 2100, avenue Deblois. PRÉSENCES Membres avec

Plus en détail

Conseil d administration de l Association «Heidelberg Alumni Frankreich» (HAFR) Première réunion. Réunion du conseil tenue le 11 juillet 2008

Conseil d administration de l Association «Heidelberg Alumni Frankreich» (HAFR) Première réunion. Réunion du conseil tenue le 11 juillet 2008 Conseil d administration de l Association «Heidelberg Alumni Frankreich» (HAFR) Première réunion Réunion du conseil tenue le 11 juillet 2008 Compte rendu Le conseil d administration a lieu le 11 juillet

Plus en détail

Sont absents: M. Jean-François Hébert M me Sylvie Laflamme M me Chantal Rivest

Sont absents: M. Jean-François Hébert M me Sylvie Laflamme M me Chantal Rivest PROCÈS-VERBAL Réunion des membres du Conseil d établissement Centre de formation Compétence Rive-Sud tenue à La Prairie le jeudi 20 mai 2010 au 399 Conrad-Pelletier de 19 h à 20 h 30 Sont présents : M.

Plus en détail

PV de l Assemblée Générale du 16 avril 2013

PV de l Assemblée Générale du 16 avril 2013 PV de l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Présent-e-s : 44 personnes présentes-représentées 1) Approbation du PV de l AG extraordinaire de mai 2012 Décision : le PV est approuvé à l unanimité 2) Approbation

Plus en détail

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS présentés et adoptés par l Assemblée Constituante du 15 septembre 2015 Article 1er - Nom Le 15/09/2015, il est fondé une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

Bureau des Doctorants de Paris 3

Bureau des Doctorants de Paris 3 Dossier de présentation de l association BDP3 Bureau des Doctorants de Paris 3 BDP3 Bureau des Doctorants de Paris 3 Association déclarée au JO du 27 octobre 2008 Contact : Cécile Chartier 01 43 06 34

Plus en détail

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000.

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000. Manuel 1 Objectif Décrire brièvement l organisation du système mis en place à l ICEDD afin de démontrer le respect des exigences de la norme ISO 9001 : 2000. Accessoirement, cela peut faciliter la recherche

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 35 au Conseil communal

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 35 au Conseil communal COMMUNE D AVENCHES Municipalité Législature 2011-2016 Préavis municipal n 35 au Conseil communal «Gestion des archives de la commune d Avenches» Approuvé en séance de Municipalité le 27 août 2012 1 Monsieur

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir ADOPTÉ Découvrir, grandir, devenir COMITÉ DE PARENTS DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DRAVEURS Compte rendu de la rencontre du comité de parents de la, tenue le 28 septembre 2009, à 19 h, au centre administratif

Plus en détail

OUVERTURE DE L'ASSEMBLÉE

OUVERTURE DE L'ASSEMBLÉE Procès-verbal approuvé PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES DES DÉCOUVREURS, tenue le mardi 28 avril 2015, à 18 h 30, au Centre d éducation

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES STATUTS ACTUALISES AU 18.12.2014 ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 : Il est créé, conformément à la loi du 1 er Juillet 1901 une association dénommée «COMITE INTERCOMMUNAL

Plus en détail

DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA

DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA DRJSCS-MP Janvier 2012 ecdc.europa.eu L UNION EUROPEENNE (UE) et le CONSEIL DE L EUROPE (COE) UNION EUROPEENNE Supranational 27 Etats membres Bruxelles, Luxembourg Strasbourg

Plus en détail

Association Suisse du Personnel-en Endoscopie (ASPE) Schweizerische Vereinigung für Endoskopie-Personal (SVEP)

Association Suisse du Personnel-en Endoscopie (ASPE) Schweizerische Vereinigung für Endoskopie-Personal (SVEP) Statuts Statuten Association Suisse du Personnel-en Endoscopie (ASPE) Schweizerische Vereinigung für Endoskopie-Personal (SVEP) Là où est employée une forme masculine, la forme féminine correspondante

Plus en détail

U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS

U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS ARTICLE PREMIER - NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. «ADASP des YVELINES»

REGLEMENT INTERIEUR. «ADASP des YVELINES» REGLEMENT INTERIEUR «ADASP des YVELINES» ARTICLE PREMIER - AGREMENT DES MEMBRES 1.1 Membres actifs du 1er collège : Le 1 er collège est composé au plus de 15 membres. Sont admis de droit les membres actifs

Plus en détail

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE D ENTREPRISE LEROY-SOMER CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE Article 1 : composition L Assemblée Générale est constituée : - de délégués titulaires de sections de vote

Plus en détail

Rapport d activité 2011-2012

Rapport d activité 2011-2012 Rapport d activité 2011-2012 Association des étudiantes et étudiants de l Université du 3 e âge de Québec (AÉUTAQ) Avant-propos 3 e âg Q b ( E T Q), j le rapport des 2011-2012, une année marquée par le

Plus en détail

S informer sur. Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse

S informer sur. Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse S informer sur Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse Autorité des marchés financiers Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse Sommaire Quelle différence entre AGO et AGE?

Plus en détail

Association Suisse pour l environnement et le développement durable. Statuts

Association Suisse pour l environnement et le développement durable. Statuts Association Suisse pour l environnement et le développement durable Statuts 1 S T A T U T S suissegreen août2010 Constitution du 15.05.2010 Modifications des statuts I. DISPOSITIONS GENERALES Article premier

Plus en détail

Règlement d ordre intérieur de l asbl WeCitizens WijBurgers - NousCitoyens

Règlement d ordre intérieur de l asbl WeCitizens WijBurgers - NousCitoyens Règlement d ordre intérieur de l asbl WeCitizens WijBurgers - NousCitoyens Article 1 er. Les organes de l association sont : 1) L assemblée générale (AG) a les pouvoirs fixés par la loi du 27 juin 1921

Plus en détail

Comité de Gestion Lycée Bonaparte Page 1 / 5

Comité de Gestion Lycée Bonaparte Page 1 / 5 L'an deux mille quatorze, Le vingt quatre novembre à 18h30, PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU COMITE DE GESTION DE L ASSOCIATION DU LYCEE FRANÇAIS DE DOHA DU 24 NOVEMBRE 2014 Les membres du comité de

Plus en détail

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3 PRÉAMBULE Il a été fondé le 30 Août 1985, une association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901, ayant pour titre CENTRE D ART CONTEMPORAIN DÉNOMMÉE VILLA DU PARC. Cette association

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. de la séance régulière tenue le 11 octobre 2010 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Cabano

PROCÈS-VERBAL. de la séance régulière tenue le 11 octobre 2010 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Cabano PROCÈS-VERBAL de la séance régulière tenue le 11 octobre 2010 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Cabano PRÉSENCES ET MOT DE BIENVENUE Sont présents : Mesdames Lyne Daoust, Agathe Drouin, Lise Dubé,

Plus en détail

ANNONCE DE VACANCE DE POSTE. de la population hôte dans la Zone de Santé de PWETO (Katanga, RD Congo) Postes vacants

ANNONCE DE VACANCE DE POSTE. de la population hôte dans la Zone de Santé de PWETO (Katanga, RD Congo) Postes vacants ANNONCE DE VACANCE DE POSTE Page 1 Projet : Projet d appui d urgence à la lutte contre le choléra au sein des IDPs et de la population hôte dans la Zone de Santé de PWETO (Katanga, RD Congo) Postes vacants

Plus en détail

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR :

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Préambule du rapport n 12 Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Ce rapport vous propose d autoriser la signature d une convention de groupement de commandes entre CHAMBERY METROPOLE et la Ville de CHAMBERY afin

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 1, place François MITTERRAND 90100 DELLE Tel : 03.84.36.66.66 Fax : 03.84.36.66.67 Date de remise : avant le 2 mars 2015 CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION : Dossier reçu le : N de dossier : DEMANDE DE SUBVENTION

Plus en détail

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus +

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Dernière mise à jour : 09/12/14 Caroline Chu- DDR/Relations internationales VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Cette note s adresse aux enseignants de l EHESS qui souhaiteraient

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS»

Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS» Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS» Nom, siège, but Art. 1 La «Société suisse d hydrologie et de limnologie» (SSHL) est une association au sens de l art. 60 ff du Code civil suisse.

Plus en détail

Les convocations contenant l ordre du jour de la présente assemblée ont été publiées au Moniteur belge, dans L Echo et dans De Tijd du 30 avril 2009.

Les convocations contenant l ordre du jour de la présente assemblée ont été publiées au Moniteur belge, dans L Echo et dans De Tijd du 30 avril 2009. PROCÈS-VERBAL DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES DE BUSINESS SOLUTIONS BUILDERS INTERNATIONAL S.A. TENUE À LOUVAIN-LA-NEUVE LE 18 MAI 2009 L'assemblée générale ordinaire des actionnaires

Plus en détail

C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES :

C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES : C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES : La Ville de Nantes, représentée par Madame Fabienne PADOVANI, Adjointe au Maire, agissant en cette qualité en vertu d une délibération du Conseil Municipal en

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de gouvernance, (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil») de Corporation

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SOMMAIRE. Préambule CHAPITRE 1 COTISATIONS CHAPITRE 2 DES ASSEMBLEES GENERALES CHAPITRE 3 DU BUREAU

REGLEMENT INTERIEUR SOMMAIRE. Préambule CHAPITRE 1 COTISATIONS CHAPITRE 2 DES ASSEMBLEES GENERALES CHAPITRE 3 DU BUREAU REGLEMENT INTERIEUR SOMMAIRE Préambule CHAPITRE 1 COTISATIONS CHAPITRE 2 DES ASSEMBLEES GENERALES CHAPITRE 3 DU BUREAU CHAPITRE 4 DISPOSITIONS DIVERSES PREAMBULE Article 1 Le présent règlement intérieur

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu

Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu Extraits des Statuts relatifs à la présentation d une candidature....p.2 Formulaire de Présentation d une candidature p.3

Plus en détail

Conférence d Oslo. Présentation générale des premières décisions à adopter. par le Comité de suivi de la convention. par Marie-Françoise Glatz

Conférence d Oslo. Présentation générale des premières décisions à adopter. par le Comité de suivi de la convention. par Marie-Françoise Glatz Conférence d Oslo Présentation générale des premières décisions à adopter par le Comité de suivi de la convention par Marie-Françoise Glatz Le Comité de suivi va devoir, dès sa première réunion, travailler

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DATE : 12 MARS 2013, DE 12H00 À 13H00 PAR TÉLÉCONFÉRENCE ORDRE DU JOUR 12h00 12h02 12h04 12h06 12h10 à 12h15 Partie 1 : Introduction 1. Ouverture, mot de bienvenue 2.

Plus en détail

Stations de radios locales (communautaires, associatives, confessionnelles, éducatives)

Stations de radios locales (communautaires, associatives, confessionnelles, éducatives) APPEL A CANDIDATURES POUR UNE FORMATION A LA CONCEPTION ET LA MISE EN ŒUVRE DE «PROGRAMMES INTEGRES DE COMMUNICATION POUR LE CHANGEMENT SOCIAL» (PICCS). Durée de formation: 12 semaines sur 8 mois Date

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne Volet coopération européenne Dénomination de la structure : Titre du projet : Date

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION COCuMONT Mémoire et Patrimoine REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES 1.1. Membres actifs : Les membres actifs sont admis lors du paiement de la cotisation annuelle. Ils bénéficient de tous

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base

Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base Rencontre entre acteurs financés sur le programme thématique ANE/AL de l'ue: «Décentralisation et

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

Chers membres et amis de la European Choral Association - Europa Cantat,

Chers membres et amis de la European Choral Association - Europa Cantat, A l attention des membres de la European Choral Association Europa Cantat Et à toutes les personnes intéressées par le sujet «Partager les bienfaits du chant» Bonn, 15/07/2015 Invitation à Helsinki, Finlande

Plus en détail

Forme juridique. Buts et siège

Forme juridique. Buts et siège Article 1 Forme juridique Sous le nom de l association «Monitrice-portage.ch», est créée une association au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse. L Association est neutre en matière de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Aucune disposition du règlement intérieur ne peut être adoptée si elle n est pas en conformité avec les statuts du syndicat.

REGLEMENT INTERIEUR. Aucune disposition du règlement intérieur ne peut être adoptée si elle n est pas en conformité avec les statuts du syndicat. CHAMBRE DE L INGENIERIE ET DU CONSEIL DE FRANCE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I DISPOSITIONS PRELIMINAIRES Article 1 er OBJET Le présent règlement, établi en vertu des dispositions de l article 4 des statuts

Plus en détail

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS Article 1 CREATION Il est formé entre les personnes désignées à l article 4, vivant au Cameroun, et qui adhèrent

Plus en détail

Foire aux questions Documents mentionnés dans la liste de vérification

Foire aux questions Documents mentionnés dans la liste de vérification Foire aux questions Documents mentionnés dans la liste de vérification Questions 1) Quelle longueur doit avoir la lettre d accompagnement et quel doit être son contenu? 2) Pouvez-vous m envoyer un exemple

Plus en détail