EDITORIAL DU PRESIDENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EDITORIAL DU PRESIDENT"

Transcription

1

2

3 EDITORIAL DU PRESIDENT Ce rapport d activité 2007 présente les principales actions et réalisations de l agglomération engagées pour les habitants de notre territoire. La réalisation phare de cette année 2007 reste sans conteste la mise en place du nouveau réseau de transport, qui permet à tous les foyers de l agglomération de bénéficier d une offre de transport unifiée, accessible et innovante, avec la mise en place des transports à la demande. Le dossier du logement marque également une grande étape en 2007, puisque c est l année de la fin des études sur le Programme Local de l Habitat. Il sera adopté dès février En 2007 se sont également multipliées les actions de prospection et de communication autour des parcs d activités et du parc Technopolitain, appuyant encore le dynamisme économique de notre territoire et sa vocation technologique. Action économique également fortement axée en 2007 sur les créateurs d entreprise, qui préparent les emplois de demain. La Semaine des créateurs en novembre fut un véritable succès, moment d échanges et de rencontres conviviales et professionnelles. Avec un montant d investissement de plus de 4 millions d uros en 2007, nous continuerons ensemble notre action pour valoriser, harmoniser, structurer et développer notre territoire. Le Président Henri Jean LEBEAU

4 CANCALE CHÂTEAUNEUF D'IILE ET VILAINE LA FRESNAIS LA GOUESNIÈRE LA VILLE ÈS NONAIS LE TRONCHET LILLEMER HIREL MINIAC MORVAN PLERGUER

5 ST BENOÎT DES ONDES SAINT-COULOMB SAINT-GUINOUX SAINT-MALO ST MÉLOIR DES ONDES ST PÈRE MARC EN POULET SAINT-SULIAC SOMMAIRE Présentation de Saint-Malo Agglomération 4...Fonctionnement 5...Compétences 6 & 7...Organigramme des services Développement économique 8...Chiffres clés 8 & 9...Promotion, prospection et accueil d entreprises 10 à 13...L offre d accueil aux entreprises 14 à 17...Technopole, innovation et recherche 18 à 21...Le soutien à la création d entreprises 22...Commerce 23...Observations économiques Aménagement de l espace 24...Les parcs d activités structurants 25...Les parcs d activités artisanaux Logement 26...Etat des lieux 26...Principaux enjeux du PLH 26...L action pour le logement public locatif 27...L action pour l accession aidée à la propriété 27...L action en faveur du parc privé Transport 28...Faits marquants 28...Grille tarifaire 28...Fraude 28...L agence commerciale / Le guichet Intermodal 29...Le réseau urbain 30...Le réseau périurbain 31...Le Transport à la Demande (TAD) 32...Communication 33...Investissements 33...Enquête Origine / Destination 33...Schéma d accessibilité Politique de la Ville : le PAEJ 34...Historique 34...Diagnostic 35...Objectifs et organisation du projet 35...Principes de fonctionnement Environnement déchets 36...Faits marquants 37...Tonnages collectées 38...Le centre de Tri 39...L Usine de Traitement des Ordures Ménagères 40 & 41...Les actions de sensibilisation au tri sélectif Finances 42...Les dépenses 43...Les recettes 43...Résultats de l exercice 44...Un effort d équipement soutenu Annexes 46...Renseignements complémentaires 47...Les mairies de l agglomération

6 CANCALE CHÂTEAUNEUF D'IILE ET VILAINE LA FRESNAIS LA GOUESNIÈRE LA VILLE ÈS NONAIS LE TRONCHET LILLEMER HIREL MINIAC MORVAN PLERGUER PRESENTATION DE SAINT-MALO AGGLOMERATION FONCTIONNEMENT DE SAINT-MALO AGGLOMÉRATION LE PRÉSIDENT Il est l organe exécutif de Saint-Malo Agglomération, responsable de l administration et ordonnateur des dépenses et des recettes. En 2007, René Couanau, Président de Saint-Malo Agglomération depuis sa création en 2001, démissionne de ses fonctions. Lors du conseil communautaire du 20 septembre 2007, les élus communautaires ont donc procédé à une nouvelle élection du Président. A compter de cette date, le Président de Saint-Malo Agglomération est Henri-Jean Lebeau. LES VICE-PRÉSIDENTS Lors du conseil du 20 septembre 2007, les élus communautaires ont également procédé à l élection des vice-présidents de Saint-Malo Agglomération. Au 31 décembre 2007, les vice-présidents sont, dans l ordre : 1. Maurice JANNIN, Délégué à la promotion touristique et activités de la mer. 7. Catherine JACQUEMIN, Déléguée au logement social, et tout dispositif s y rapportant. 13. Jean-Francis RICHEUX, Délégué au commerce, à l artisanat et à l agriculture. 2. Daniel GASLAIN, Délégué au développement économique, zones d activités et parc technopolitain. 8. Jacques DANIEL, Délégué au logement et au Plan Local de l Habitat. 14. Roger DUFRESNE, Délégué à l environnement. 3. Auguste BACHELOT, Délégué à l administration générale. 9. Maryvonne CAILLAULD, Déléguée à l éducation, formation et services de proximité aux personnes et aux familles. 15. Joël MASSERON, Délégué à la politique de la ville, actions sociales, sécurité. 4. Joël HAMEL, Délégué à l aménagement de l espace, acquisitions foncières et cessions foncières. 10. Pierre FONTAINE, Délégué au traitement et à la collecte des déchets. 16. Roger CHAPON, Délégué à la politique de l emploi et de l insertion. 5. Jean MAINGUENE, Délégué aux transports. 11. Michel LEFEUVRE, Délégué aux équipements touristiques. 17. Bernard IMBERT, Délégué au tri sélectif des déchets ménagers. 6. Frédéric DERRIEN, Délégué aux infrastructures. 12. Joseph ALIX, Délégué au développement sportif et culturel. 4

7 ST BENOÎT DES ONDES SAINT-COULOMB SAINT-GUINOUX SAINT-MALO ST MÉLOIR DES ONDES ST PÈRE MARC EN POULET SAINT-SULIAC COMPÉTENCES DE SAINT-MALO AGGLOMÉRATION COMPÉTENCES OBLIGATOIRES Développement économique. Aménagement de l espace communautaire. Transports urbains. Equilibre social de l habitat. Politique de la ville. COMPÉTENCES OPTIONNELLES Création ou aménagement et entretien de voirie d intérêt communautaire. Protection et mise en valeur de l environnement et du cadre de vie, Déchets (volets traitement et collecte). Construction, aménagement, entretien et gestion d équipements culturels et sportifs d intérêt communautaire. COMPÉTENCES FACULTATIVES Construction, aménagement, entretien et gestion d équipements touristiques d intérêt communautaire. Construction, aménagement d équipements d intérêt communautaire destinés à favoriser le développement des services de proximité rendus aux familles et aux personnes. Toutes études pouvant conduire à une extension de compétences de la Communauté d Agglomération. Missions de prestations de service. Participation (ou organisation) à de grands événements concourant à la promotion du territoire de la Communauté Agglomération. 5

8 CANCALE CHÂTEAUNEUF D'IILE ET VILAINE LA FRESNAIS LA GOUESNIÈRE LA VILLE ÈS NONAIS LE TRONCHET LILLEMER HIREL MINIAC MORVAN PLERGUER PRESENTATION DE SAINT-MALO AGGLOMERATION ORGANIGRAMME DES SERVICES (AU 1 ER JUIN 2008) Communication Céline SURTEL Assistante de direction Karine MONNIER Directeur Général des Services Yves JAVEY DIRECTION RESSOURCES ET MOYENS Coordination Ressources et Moyens Responsable Administration générale et Juridique Marilyn BOURQUIN Assistante Administration générale et Juridique Anuncia CAILLIEZ Maintenance - Appariteur Christian LAIGNEL DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Directrice Catherine DESVALLEES-BUNEL Assistante de direction chargée de la Base de données immobilière Isabelle DELEPINE Chargée de mission Technopole Christine ALAMI Entretien des locaux Michelle MORIN Entretien des locaux Séverine LEFORESTIER Assistante de gestion et animation de la Pépinière Isabelle MAYAHI Pôle Finances Responsable des Finances et du budget Sandra GAUTIER Suivi comptabilité - adjointe de la responsable Sylvie ROTYs Suivi et Optimisation des recettes Sophie MENDEZ Comptabilité Fanch CHABREYRON Pôle Marchés Publics Responsable Marjorie RAUX Pôle Ressources Humaines Responsable Dominique BONNEL Marc SALIOT Assistante Karine LAUNAY Assistante Hélène ANGST Informatique Guillaume DELAPLANCHE Politique de la Ville - PAEJ Politique de la Ville Emmanuelle BORIE PAEJ du Pays de Saint-Malo Florence POIRIER ZOOM SUR Ressources humaines : Au 31/12/2007, Saint-Malo Agglomération compte 137 agents titulaires ou stagiaires, dont 23 femmes et 114 hommmes. 922 arrêtés ont été signés en 2007 (contre 813 en 2006). 6

9 ST BENOÎT DES ONDES SAINT-COULOMB SAINT-GUINOUX SAINT-MALO ST MÉLOIR DES ONDES ST PÈRE MARC EN POULET SAINT-SULIAC DIRECTION DU CADRE DE VIE ET DE L AMENAGEMENT DIRECTION COLLECTE ET TRAITEMENT DES DECHETS Directeur Alain GUILLARD Assistante de Direction Sterenn GILBERT Pôle Urbanisme & Foncier Responsable du service Phetxomsouk MANIVONG Foncier et coordination DCVA Claire Bernabé Dréan Pôle Maîtrise d Ouvrage Assistante travaux Cathy JOUQUAND Techniciens Eric BURGUN - Laurent JOLIVET Responsable Christine FRALEU Assistante Administrative Irène STUTE Animateur du tri Teddy HERARD Pôle Collecte Responsable Jean-Luc GAILLARD Responsable d équipe Cédric RELAND Chef d équipe 1 Alain LOUAPRE Assistante Patricia PIERRES Assistante comptable Laetitia ARMANGE Responsable de la maîtrise Jean Yves ROUAULT Chef d équipe 2 Jean-Pierre ROBERT Pôle Habitat - Logement Responsable du service Florence LECONTE Collecte des Ordures Ménagères : 36 agents Collecte des Recyclables : 15 agents Collecte des Recyclables Intra Muros : 3 agents Collecte des encombrants : 3 agents Collecte renfort - interventions : 3 agents Collecte des caissons compacteurs : 1 agent Livraison et entretien des bacs : 2 agents Pool de remplacement : 3 agents Lavage des éco-points : 1 agent Collecte des colonnes à verre et EMR : 2 agents Maintenance véhicules : 2 agents Chargée de l Habitat Emmanuelle BORIE Pôle Déplacement - Transport Assistant de gestion Erwann GUYOMARD Pôle Traitement Responsable Patrice LE NY Responsable Tri - UTOM Hervé PINHOUET Responsable du service Recrutement en cours Technicien Maxime ESCAN Assistante transport / accueil Fabienne AMORY Maintenance : 1 agent Centre de Tri : 20 agents UTOM : 7 agents 4 agents Déchèteries 7

10 CANCALE CHÂTEAUNEUF D'IILE ET VILAINE LA FRESNAIS LA GOUESNIÈRE LA VILLE ÈS NONAIS LE TRONCHET LILLEMER HIREL MINIAC MORVAN PLERGUER DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE CHIFFRES CLES DÉMOGRAPHIE Le territoire de Saint-Malo Agglomération compte près de habitants répartis sur 17 communes. La densité moyenne est de 322 habitants au km2. Le dynamisme de Saint-Malo Agglomération est marqué par son niveau élevé de croissance : +3% par an. EMPLOIS Le nombre d emplois sur la zone d emploi de Saint-Malo est de en 2006 (dont emplois non salariés). Le bassin d emploi de Saint-Malo se situe en 9ème position des bassins d emploi de Bretagne (Source Urssaf Bretagne). Le taux de chômage au 1 er trimestre 2008 est de 6,8 %. Le secteur tertiaire prédomine dans la zone d emploi de Saint-Malo avec une part d actifs supérieure à la moyenne départementale et régionale (+5,2 points par rapport à la Bretagne). Cette croissance s explique par la progression du commerce de détail et réparations qui se poursuivent depuis 1993 (+58 %). Le secteur de la construction est générateur d emploi (+28 % depuis 1993). Le secteur de l industrie est bien présent quoique proportionnellement sous représenté : environ 12,6 % d actifs dans ce secteur dans la zone d emploi de Saint- Malo contre 18,2 % pour la Région. ENTREPRISES établissements sur le territoire de Saint-Malo Agglomération en 2005 (hors agriculture), dont 395 établissements industriels et 3 53 établissements tertiaires. Taux de création en 2005 : 12,7 % entreprises créées ou reprises depuis Le taux de création d entreprises du territoire est actuellement supérieur de 1,3 point au taux régional. Toutes les données chiffrées sont disponibles dans le guide économique de Saint- Malo Agglomération, disponible sur simple demande ou en téléchargement sur le site : PROMOTION, PROSPECTION ET ACCUEIL DES ENTREPRISES La première mission du service de développement économique est l accueil des entreprises, qu il s agisse d entreprises locales ou extérieures, qu il s agisse de projets de création ou d implantation, d extension ou encore de transferts. 315 ENTREPRISES EN CONTACT En 2007, l équipe de la direction du développement économique a été en contact avec environ 315 entreprises. Pour le projet de la technopole : 45 entreprises dont 30 projets actifs, 15 prospects d entreprises extérieures à la Bretagne, 15 entreprises locales. Entreprises candidates à l implantation sur les autres parcs structurants (hors commerce) : 70 entreprises Entreprises candidates sur une zone commerciale : environ 30 enseignes, non compris les investisseurs (environ 10 promoteurs). Entreprises candidates à l implantation sur un parc artisanal : 60 entreprises environ Entreprises hébergées en pépinière et/ou en atelier relais, en hôtel d entreprises et technopole : 30 Entreprises à la recherche de locaux à louer ou à vendre : 60 demandes traitées. Autres demandes (CDEC, diverses) : 15. 8

11 ST BENOÎT DES ONDES SAINT-COULOMB SAINT-GUINOUX SAINT-MALO ST MÉLOIR DES ONDES ST PÈRE MARC EN POULET SAINT-SULIAC UNE BOURSE AUX LOCAUX SUR INTERNET Mise en ligne en juillet 2007, la base de données des bâtiments disponibles est un outil simple et gratuit, au service des entreprises à la recherche de solutions d implantation rapides. Dès le 1 er semestre de sa mise en ligne sur le site internet, elle a connu un succès puisque consultations ont été enregistrées pour la rubrique «développement économique» et pour les «bâtiments disponibles». Au 31 décembre 2007, 53 locaux sont référencés sur la base de données du site internet : LES OPERATIONS DE PROS- PECTION ET DE PROMOTION Salons technologiques En 2007, SMA a été présente sur 8 salons technologiques extérieurs au territoire : Star West : Rennes, le 26 janvier. Mondial Spa : Paris, le 5 Mars. In Cosmetics : Paris, du 17 au 19 avril. Club Innov It : Paris, sur les Dispositifs médicaux, le 6 Juin Club Innov It : Paris, sur l Ingénierie Financière, le 25 Septembre. Eurobio : Lille, les 26 & 27 Septembre. Rencontre du grand Ouest : Rennes, le 23 octobre. Club Innov It : Paris, sur les Applications su Mobile, le 7 novembre. Congrès du Palais du Grand Large Par ailleurs, l équipe de Saint-Malo Agglomération a réalisé une promotion auprès des congressistes de 2 salons se déroulant au Palais de Grand Large Le colloque national des départements Réseaux et Télécommunications qui a rassemblé le 30 Mai et 1 er juin 2007 près de 140 enseignants et enseignants chercheurs issus des autres départements R&T ainsi que de nombreux professionnels issus du tissu industriel régional. Aide de SMA : COSM ING est un Congrès international regroupant 150 personnes, industriels et chercheurs sur le thème des biotechnologies appliquées au secteur de la cosmétique avec un focus particulier sur les résultats de recherche en biotechnologie marine. A cette occasion a été remis par Saint Malo agglomération le prix POSTER COSM ING, trophée décerné au meilleur article scientifique présenté sur le congrès. Aide de SMA : Prospection spécifique du bâtiment industriel d avance En 2006, sur le parc d activités Actipôle à Miniac Morvan, a été accordé le permis de construire pour un bâtiment industriel d avance de 1500m2 destiné à accueillir une ou des entreprise(s) industrielle(s) extérieure(s) au département d Ille et Vilaine. En 2007, une modélisation 3D est réalisée, puis intégrée à un film de présentation, intégrant les atouts du site : accessibilité, adaptabilité du projet, caractéristiques techniques 1500 mini-cd ont ensuite été édités et diffusés (accompagnés d une plaquette de présentation) aux entreprises industrielles sélectionnées. De plus, un ing sera réalisé. L ensemble de cette opération est conduit en partenariat avec IDEA 35. Enfin, la semaine des créateurs a constitué un temps fort en terme de promotion économique du territoire (voir page 16). 9

12 CANCALE CHÂTEAUNEUF D'IILE ET VILAINE LA FRESNAIS LA GOUESNIÈRE LA VILLE ÈS NONAIS LE TRONCHET LILLEMER HIREL MINIAC MORVAN PLERGUER DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE L OFFRE D ACCUEIL AUX ENTREPRISES L année 2007 a été marquée par des décisions de belles implantations économiques sur notre territoire. En premier lieu, le groupe BEAUMANOIR qui choisira le site de la Janais pour construire la plateforme logistique C LOG de m2 dans un premier temps, m2 à terme. Le terrain de m2 prévoira par ailleurs la construction de 2 immeubles de 1500m2 chacun : un pour développer le e- commerce, le second pour installer le siège de l enseigne BONOBO. Incidence emploi : 180 à 240 emplois Démarrage des travaux : décembre HOBIE CAT qui décide pendant l été 2007 de s implanter sur Actipole pour créer une usine de rotomoulage de ses coques de catamarans. Incidence emploi : 15 dans un premier temps. Et sur le parc des Mottais, se sont succédés sur quelques mois plusieurs chantiers ( DE- LEAGE, CLPS, CLODELYS, CODI- MA TP, ESM, KER CREATION) tandis que démarraient les premières constructions sur le parc de la Madeleine à Saint- Méloir (MARY, BIOT, L HUIS- SIER). Parc d activités des Mottais - Saint-Malo Les implantations réalisées et celles en cours de réalisation totalisent 66,6% de la surface totale à commercialiser. Elles représentent 11 hectares sur les 16,4 disponibles. Les projets en cours et réalisés génèrent près de 400 emplois sur le parc pour m2 de bâtiments construits ou à construire. 10

13 ST BENOÎT DES ONDES SAINT-COULOMB SAINT-GUINOUX SAINT-MALO ST MÉLOIR DES ONDES ST PÈRE MARC EN POULET SAINT-SULIAC Implantations antérieures à 2007 Cessions de terrains en 2007 Les constructions METRO ACTIVITE Grossiste, produits alimentaires et autres au profit des professionnels SURFACE TERRAIN SURFACE CONSTRUITE INCIDENCE EMPLOI m m2 45 SMPT Travaux publics m2 540 m2 60 MEHAULT Grossiste en fruits et légumes 5 000m m2 14 Atelier relais La Passerelle Atelier agro alimentaire 2 600m2 580m2 10 EMERAUDE DISTRIBUTION Grossiste en peinture 4 995m m2 8 ECODIAG Cabinet d Ingénierie 1 150m2 dont ADEFI Sécurité Service sécurité 2 425m2 600m2 pour SEMACO Cosmétique autres activités 28 Atelier relais L Escale 2ème programme d atelier relais 1 800m2 495m2 2 KER CREATION Confection de vêtements de travail spécialisés 2 156m2 540m2 5 DIAZO Imprimerie 5 073m m2 21 DELEAGE Chauffage électrique au sol m m2 90 CLODELYS Portails PVC m m2 27 CLPS Organisme de formation professionnelle 5 861m m2 30 CODIMA TP Vente/location matériel TP Env m2 550m2 10 ESM Serrurerie, métallerie 2 715m2 945m2 TOTAL SURFACES CEDEES m m2 9 6 de + à terme Projets en cours au 31/12/07 QUEGUINER ACTIVITE Commerce de gros en produits du bâtiment SURFACE TERRAIN SURFACE CONSTRUITE m m2 CACAO & CO Fabrication de chocolats 4 500m2 900m2 INCIDENCE EMPLOI 15 à l ouverture, 25 à 30 d ici 3 ans 5 actuellement, 17 d ici 3ans 11

14 CANCALE CHÂTEAUNEUF D'IILE ET VILAINE LA FRESNAIS LA GOUESNIÈRE LA VILLE ÈS NONAIS LE TRONCHET LILLEMER HIREL MINIAC MORVAN PLERGUER DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Parc d activités de La Janais - Saint-Malo Initialement ce parc devait avoir une vocation commerciale au nord et artisanale au sud. Une étude sur le positionnement commercial révèlera des conclusions négatives sur l adéquation de ce site à l accueil d enseignes commerciales : site trop réduit en taille, accessibilité insatisfaisante, visibilité médiocre au regard des critères d implantation des enseignes capables de générer de l attractivité. Au cours de l été 2007, saisie d une demande d implantation de la plateforme logistique du groupe BEAUMANOIR, Saint-Malo Agglomération prend la décision de réorienter la vocation du parc d activité : - Partie nord : vocation logistique - Partie sud : vocation artisanale Parc d activités Actipole - Miniac Morvan ACTIVITE SURFACE TERRAIN SURFACE CONSTRUITE INCIDENCE EMPLOI PHARMA OUEST Fabrication de produits de confort et hygiène m m2 79 CENPAC Fabrication de systèmes d emballages m m2 28 JC DEVELOPPEMENT HOBBIE CAT Fabrication de coques de bateaux m m2 15 Les implantations sur les 3 premiers parcs artisanaux La Madeleine à Saint-Méloir Surface cessible : m2, soit 18 lots (dont 1 pour atelier relais) Surface cédée : 5 158m2 (soit 4 lots) pour 1 315m2 de surface à construire Les 4 implantations en cours sont : l entreprise BIOT Electricité, MARY Yannick, artisan menuisier, L HUIS- SIER Vincent, menuisier, l entreprise LEBRUN LEPERE, peinture décoration, ravalement. 6 compromis sont en cours de signature : Bâti services (maçonnerie), MCI (maintenance d'équipements industriels et montage d'armoires électriques), GB Cryogénie (nettoyage et décapage par glace carbonique), MRC (carrelage et revêtements de sol), LITTORAL POMPES (projet abandonné en 2008) 3 autres demandes actives. Les Dis à Saint-Benoît Surface cessible : m2, soit 9 lots 1 compromis en cours, au profit de l entreprise LETANOUX Combustibles 2 demandes actives Bel Event à Saint-Coulomb Surface cessible : m2, soit 10 lots Surface cédée : 2 763m2 (soit 2 lots) pour 616m2 de surface à construire LEROY Jean-Yves, entreprise de serrurerie, métallerie et «Les Confitures de Raphaël»sont les 2 premières implantations. 4 autres propositions ont été formulées pour un total de 6 170m2. 12

15 ST BENOÎT DES ONDES SAINT-COULOMB SAINT-GUINOUX SAINT-MALO ST MÉLOIR DES ONDES ST PÈRE MARC EN POULET SAINT-SULIAC ACCUEIL EN BATIMENTS D ACTIVITES Occupation des autres ateliers relais et bâtiments industriels L escale 181 m2 La Passerelle 495 m2 Le Gambetta 300 m2 Rue Claude Bernard m2 *Pas d occupation d octobre à décembre Entreprises C WEED AQUACULTURE (partie de 200m2, reste 400 m2) Mars 2006 BIOTECH PLANET 1 er Avril 2007 Date d entrée TECHNILOGIS Juin 2006 au 30 sept 2007* AUTOMAXI Bail commercial de 2003 à 2012 Conception de nouveaux ateliers relais à Saint-Méloir des Ondes En complément des 9 ateliers relais existants, un programme de 4 ateliers de 100m2 chacun sont envisagés sur le parc d activités artisanales de la Madeleine. Leur construction devait démarrer en 2007 mais, les appels d offres infructueux ont différé la date de début de chantiers ; coût de l opération :

16 CANCALE CHÂTEAUNEUF D'IILE ET VILAINE LA FRESNAIS LA GOUESNIÈRE LA VILLE ÈS NONAIS LE TRONCHET LILLEMER HIREL MINIAC MORVAN PLERGUER DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE TECHNOPOLE INNOVATION ET RECHERCHE L ACTIVITÉ DE RENNES ATALANTE En 2007, la subvention versée à Rennes Atalante s est élevée à Appui à la Création d entreprises technologiques et accompagnement de projets innovants L'équipe "Appui à la création d'entreprise" de Rennes Atalante assiste les entrepreneurs dans la construction de leur projet d'entreprise. 10 projets ont été suivis en 2007 par Rennes Atalante sur le pays malouin. 1 projet a donné lieu à une création d'entreprise. 9 actions de formations ont été proposées en 2007 dont une formation organisée à la pépinière le CAP (Optimisation de la parole en public les 9 novembre et 4 décembre à Saint- Malo). Animation de la Technopole et mise en réseau d acteurs L animation de la Technopole et la mise en réseau des acteurs sur le territoire passe par les réunions des filières TICs (Technologies de l Information et de la Communication) et BIOTECH organisées sur Saint-Malo Agglomération pour le développement des synergies autour de projets collaboratifs et d actions de promotion collective. Deux matinales «Rennes Atalante» ont été organisées sur le territoire de Saint Malo Agglomération, l une à l IUT le 10 mai 2007 sur le thème des «TIC, facteurs d optimisation des systèmes de production», la seconde au siège de Saint-Malo Agglomération le 13 novembre 2007 sur la «Formation d ingénieurs par l apprentissage». Promotion de la Technopole et marketing territorial La lettre d information Rennes Atalante News, éditée à exemplaires, présente régulièrement l actualité des entreprises de Saint-Malo (16 articles en 2007) Une lettre d information spécifique aux acteurs malouins des biotechnologies a été éditée à l occasion du salon COSMING 2007 qui s est déroulé sur Saint-Malo en Juin et qui regroupait les chercheurs et industriels des biotechnologies appliquées au secteur de la cosmétique. Une fiche présentant le Site Rennes Atalante Saint-Malo a été initiée : elle sera éditée au cours du second semestre 2008 lorsque les schémas d aménagement du site seront validés. La promotion et la prospection du territoire s est également faite par une présence sur des salons technologiques tels que : Star West,Rennes (26 janvier) Mondial Spa, Paris (5 Mars) In Cosmetics, Paris (17 au 19 avril) Club Innov It, Paris sur les Dispositifs médicaux, (6 Juin) Club Innov It, Paris sur l Ingénierie Financière (25 Sept) Eurobio, Lille (26 & 27 Septembre ) Rencontre du grand Ouest, Rennes (23 octobre) Club Innov It, Paris sur les Applications Mobile (7 Nov.) 14

17 ST BENOÎT DES ONDES SAINT-COULOMB SAINT-GUINOUX SAINT-MALO ST MÉLOIR DES ONDES ST PÈRE MARC EN POULET SAINT-SULIAC Organisation des Rencontres franco-québécoises sur la valorisation des bio-molécules marines. Les 2 & 3 Octobre au siège de Saint-Malo Agglomération se sont rassemblées 61 personnes (entreprises, laboratoires de recherche et organismes de transferts technologiques). Sur 105 rendez- vous réalisés et 68 partenariats envisagés à l issue des rencontres. A cette occasion un recueil présentant les différentes structures a été édité. L ACTIVITÉ DU SYNDICAT MIXTE PARC TECHNOPOLITAIN L année 2007 du Syndicat Mixte du Parc technopolitain a été centrée sur les études nécessaires à l élaboration du dossier de création de la ZAC avec l intégration dans le programme de la ZAC du premier barreau de la pénétrante ainsi que les giratoires au sud du parc. En parallèle, l année 2007 a vu se concrétiser la vente d un terrain de m2 environ situé en partie nord du parc technopolitain le long de la Rue de la Croix Raux. Ce terrain est destiné à l implantation de la société C.Ris Pharma composée d une équipe de 13 personnes qui intègrera ses nouveaux bâtiments en Juin ÉTUDE DE PROGRAMMATION DE LA MAISON DE LA TECHNOPOLE Dans le cadre du projet de Parc Technopolitain, il est prévu de construire une Maison de la Technopole, cœur du site technopolitain qui remplisse plusieurs fonctions : - L accueil de l équipe d ingénierie et de services partagés de la Technopole, - L hébergement de jeunes entreprises innovantes sous forme de pépinière d entreprises technologiques, - L accueil d équipes de recherche, - L accueil éventuel de formations et autres services Cet équipement doit traduire l ambition du projet Technopole, l image internationale du territoire, l intégration de Saint-Malo Agglomération dans la démarche des pôles de compétitivité et notamment le pôle Mer Bretagne. Les Cabinets INNO TSD & CERUR sélectionnés pour la réalisation de cette étude ont restitué les conclusions en décembre 2007 : - Un concept de Carré de l innovation dédié à l accueil de projets, - La définition de 5 fonctions au sein de la Maison de la Technopole articulées autour de l ingénierie et de l animation, - Un projet immobilier en deux temps avec un dimensionnement de départ de m2. L année 2008 verra le lancement du concours d architecte. 15

18 CANCALE CHÂTEAUNEUF D'IILE ET VILAINE LA FRESNAIS LA GOUESNIÈRE LA VILLE ÈS NONAIS LE TRONCHET LILLEMER HIREL MINIAC MORVAN PLERGUER DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE OCCUPATION DE L HÔTEL DE LA TECHNOPOLE En attendant l aménagement du parc technopolitain, les premières entreprises accompagnées sont accueillies dans l hôtel provisoire de la Technopole, au rez-de-chaussée d un espace inauguré en 2005 au sein d un immeuble construit sur la ZAC des Mottais. Un bureau étant occupé par Saint-Malo Agglomération, 8 bureaux sur les 10 disponibles sont occupés au 31/12/2007 Laboratoires de recherche IUT Saint Malo Recherche scientifique en imagerie et traitement des signaux médicaux (LTSI) ; en antennes RF (IETR) et en gestion et pilotage des organisations (CETIO) 1 bureau - laboratoire Surface occupée : 47m2 Hommes & Process Entreprise spécialisée en travail collaboratif assisté par ordinateur inter-entreprise (audit organisationnel, conduite du changement). Comité d agrément du 8 Juin favorable pour une entrée dans les bureaux prévue le 15 Juillet. 4 bureaux Surface occupée : 84 m2 Géodia Activité de conseil et expertise en gestion des flux pour l environnement et métrologie. 2 bureaux Surface occupée : 44,32m2 SOUTIEN À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Développement de l IUT Une étude d opportunité du 4 ème département de l IUT de Saint Malo a été réalisée pour mettre en exergue la pertinence de création d un nouveau département en fonction du vivier de recrutement des étudiants à échelle régionale et des débouchés ouverts à l échelle du territoire. Cette étude a confirmé l opportunité de soutenir à Saint Malo la création d une 4 ème département à l IUT en carrière juridique et d un partenariat avec la faculté de Droit de Rennes. Soutien à l ENMM En 2007, Saint-Malo Agglomération a décidé d apporter son soutien financier à l Ecole Nationale de la Marine Marchande pour l investissement d un simulateur de machines marines à hauteur de SOUTIEN À LA RECHERCHE Soutien apporté à 5 nouveaux projets des pôles de compétitivité OPTIPECHE, dans lequel la société MORGERE, implantée à Saint - Malo est partenaire repose sur le concept d amélioration, de responsabilisation et de sécurisation de l action de pêche. Labellisé par le pôle Mer Bretagne, il s appuie sur l installation à l avant des navires de capteurs de détection des poissons et de repérage des fonds, mais aussi sur la mise au point de chaluts innovants. L aide de apportée est répartie sur 2 ans. Le projet INNOV ARGALGUE porté par la société GOEMAR a été labellisé par le pôle de compétitivité VA- LORIAL le 5 avril 2007 et propose d apporter une alternative à la lutte chimique contre les maladies des plantes. Le soutien s élève à , répartie de 2008 à

19 ST BENOÎT DES ONDES SAINT-COULOMB SAINT-GUINOUX SAINT-MALO ST MÉLOIR DES ONDES ST PÈRE MARC EN POULET SAINT-SULIAC Le projet GRAND LARGUE labellisé par le Pôle Mer, porte sur la faisabilité et l'intérêt de la propulsion mixte pour la marine de travail (pêche et cabotage), à savoir un système automatisé de propulsion par voile, en complément du moteur, pour réaliser des économies d énergie. La société MORGERE partenaire du projet est soutenue à hauteur de , répartie sur deux exercices. Le projet AQUACTIFS, dans lequel la société C WEED AQUACULTURE, implantée à Saint - Malo, est partenaire, propose de développer de nouvelles cultures d algues bretonnes répondant à la demande d innovation du marché de la cosmétique en s appuyant sur une identification génétique des espèces, des populations et des souches qui seront cultivées. Le soutien financier est de AZOSTIMER porté par la Société AFI du Groupe ROULLIER : Ce projet de valorisation des ressources biologiques marines par les biotechnologies concerne le développement de nouveaux fertilisants intégrant certaines algues destinées à stimuler le métabolisme des plantes tout en limitant l impact des engrais azotés sur l environnement. Adhésion et soutien à plusieurs centres techniques bretons En mars 2007, Saint Malo agglomération a adhéré à 3 centres techniques régionaux de transfert technologiques. L objectif est de s appuyer sur les compétences régionales en termes de veille économique et technologique et d autre part d être identifié comme territoire d accueil d activités technologiques à forte valeur ajoutée. CBB Développement (Centre de biotechnologie en Bretagne) L association a pour objet toute action de nature à créer, favoriser, aider, promouvoir et développer la diffusion des biotechnologies et de la chimie fine pour les secteurs de la cosmétique de l agroalimentaire et de l environnement. CBB était l organisateur du Congrès COSMING qui s est déroulé fin juin au Palais du Grand Large et également le co-organisateur avec Bretagne International de la délégation bretonne d entreprises sur le salon IN COSMETICS à Paris. CRITT SANTE BRETAGNE (Centre régional, d innovation et de transfert de technologie) L association développe des collaborations entre des laboratoires et des entreprises implantés en Bretagne qui s investissent dans la recherche et le développement des technologies appliquées à la santé (70 laboratoires publics et 150 PMI PME). MEITO (Mission pour l Electronique, l Informatique et les Télématiques de l Ouest) L association a pour objet de favoriser le développement des techniques de l électronique et de l informatique et les techniques connexes ) de développer et de valoriser ainsi le potentiel industriel et scientifique des régions de l Ouest de la France. 17

20 CANCALE CHÂTEAUNEUF D'IILE ET VILAINE LA FRESNAIS LA GOUESNIÈRE LA VILLE ÈS NONAIS LE TRONCHET LILLEMER HIREL MINIAC MORVAN PLERGUER DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE LE SOUTIEN À LA CREATION D ENTREPRISES ACTIVITÉ DE LA PEPINIERE La pépinière d entreprises est gérée par Saint-Malo Agglomération depuis le 1er janvier L animation de la structure est assurée par la CCI du Pays de Saint-Malo. ZOOM SUR Incidence emplois de le Pépinière En 2007, le nombre d emploi a oscillé entre 35 et 50 emplois, bureaux et ateliers pépinière confondus. Taux d occupation Pépinière et hôtel d entreprises : Au 01/01/07 : 73,50% Au 31/12/07 : 77,81% Ateliers relais : Au 01/01/07 : 100% Au 31/12/07 : 100% Les entreprises entrées en 2007 Baticéo, 3 salariés Armagister, 4 salariés Coq en pâte, 2 salariés Seatronic, 2 salariés A la fin de l année 2007, sur un total de 23 bureaux louables, 17 sont occupés par des créateurs, 6 sont disponibles (soit une surface disponible de 141,99 m2). 3 bureaux sont mis à disposition du service création de la CCI, et un pour l assistante de la pépinière. Tous les ateliers relais de la pépinière sont occupés au cours de l année Evolution du nombre de bureaux occupés janv-08 févr mar... avr-08 mai-08 juin-08 juil-08 août -08 sept oct-08 nov- 08 déc-08 En outre, en 2007, 11 entreprises ont bénéficié d une domiciliation. Les entreprises sorties en 2007 BSA Concept Lab Johan Beloeil Chacha et Cie Soizic Chatelier Indigo Communication Dominique Torchut Kimkiro Bertrand de la Guéronnière TDS Bureautique Béatrice Rousselin Christine Bailly Activité Effectif Locaux occupés Commerce de matériel de laboratoire 2 1 bureau : 31,50 m2 puis changement vers 1 bureau de m2 Société d organisation d évènements 2 1 bureau : m2 Agence de Publicité 4 1 bureau : m2 Centrale d achats de vêtements féminins Travaux de secrétariat et préparation comptable 11 1 bureau : 50 m2 2 1 bureau : m2 18

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Centre d Animation d Information et Relais Economique

Centre d Animation d Information et Relais Economique www.caire-haguenau.fr Campanile Hôtel LES PINS 84 route de Strasbourg - BP 70273 F-67500 HAGUENAU Cedex Tél 0033 (0) 3 88 63 39 00 Fax 0033 (0) 3 88 63 39 01 Email : caire@ville-haguenau.fr Les voies d

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. POSE DE LA 1 ERE PIERRE du bâtiment destiné à accueillir le POLE EMPLOI DE TULLE. Vendredi 19 avril 2013 à 15 h 00

DOSSIER DE PRESSE. POSE DE LA 1 ERE PIERRE du bâtiment destiné à accueillir le POLE EMPLOI DE TULLE. Vendredi 19 avril 2013 à 15 h 00 DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA 1 ERE PIERRE du bâtiment destiné à accueillir le POLE EMPLOI DE TULLE Vendredi 19 avril 2013 à 15 h 00 Rue du 9 juin 1944 (derrière l Hôtel d entreprises Initio) A TULLE OBJET

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

1 er Pôle d Economie Sociale et Solidaire de Midi-Pyrénées «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» M.

1 er Pôle d Economie Sociale et Solidaire de Midi-Pyrénées «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» M. 09/02/2012. 1 er Pôle d Economie Sociale et Solidaire de Midi-Pyrénées «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» M. YUNUS 22 rue Mérigonde 81100 CASTRES - les-ateliers@hotmail.fr

Plus en détail

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Service Communication Samedi 24 novembre 2012 ! AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L action en faveur du développement économique

Plus en détail

Observatoire de la MEF

Observatoire de la MEF 2013 Observatoire de la MEF Cité des métiers du Grand Beauvaisis 36, Avenue Salvador Allende Village Mykonos Bâtiment G 60000 Beauvais 03 60 56 60 60 www.mef-beauvaisis.fr SOMMAIRE 1/Définition du secteur

Plus en détail

Portage salarial, couveuse, incubateur : entreprendre différemment

Portage salarial, couveuse, incubateur : entreprendre différemment Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre - Rennes - Le Liberté Portage salarial, couveuse, incubateur : entreprendre différemment Animé par : Anne-Marie DURAND Ad missions Laurent

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL Huit acteurs de

Plus en détail

Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Contact presse : Charlotte Limare

Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Contact presse : Charlotte Limare Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Dossier de presse SIMI du 4 au 6 décembre 2013 Contact presse : Charlotte Limare Tél. : 01 69 72 17

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

Parc technopolitain Atalante Saint-Malo

Parc technopolitain Atalante Saint-Malo UN temps d avance pour les entreprises de demain Parc technopolitain Atalante Saint-Malo L accessibilité, facteur de réussite pour votre entreprise Depuis quelques années, Saint-Malo se hisse au rang des

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Services de la Maison de l Emploi. Etapes d un projet. Organismes d accompagnement. Contacts utiles COORDONNEES ET PLAN D ACCES

Services de la Maison de l Emploi. Etapes d un projet. Organismes d accompagnement. Contacts utiles COORDONNEES ET PLAN D ACCES COORDONNEES ET PLAN D ACCES Poste Ste Suzanne Police Centre Ville Petite Hollande Bethoncourt Maison de l Emploi du Pays de Montbéliard 10, avenue du Maréchal De Lattre de Tassigny BP 36315 25206 Montbéliard

Plus en détail

Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise

Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise Animé par: Malo BOUESSEL DU BOURG - PRODUIT EN BRETAGNE Christine LEGAUD - CCI RENNES Annie LAUNAY - AD MISSIONS Différentes solutions pour accueillir

Plus en détail

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC LOCALISATION : Quartier des bassins à Cherbourg-Octeville

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Pôle Culture, Sport, Santé, Associations Secteur Santé Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Nom du demandeur: Intitulé du projet : Contact

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Sommaire Edito Présentation du Welcome City Lab Le Welcome City Lab: les chiffres Paris&CO La nouvelle promotion de startups L état rentre

Plus en détail

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Office Avenue Montouge (92) office-avenue.fr Office Avenue office-avenue.fr Espaces Business Montrouge A partir de 97.251 HT Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Montrouge Hauts de Seine

Plus en détail

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile!

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile! 2 ème semestre 2014 + de 300 locaux disponibles www.arthur-loyd-lr.com Cette plaquette sur votre mobile! 1 e r R É S E A U PA R T E N A I R E Vos Contacts Bertrand FILLIETTE Directeur Arthur Loyd EDITO

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi Agence Régionale des Territoires d'auvergne Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi En quelques mots L'Auverg ne L'Agence des Territoires d'auvergne L'accueil de nouvelles populations

Plus en détail

Les étapes. de votre projet d entreprise. Les 3 phases essentielles pour réussir votre création-reprise d entreprise sur le Pays de Saint-Malo

Les étapes. de votre projet d entreprise. Les 3 phases essentielles pour réussir votre création-reprise d entreprise sur le Pays de Saint-Malo Les étapes de votre projet d entreprise Les 3 phases essentielles pour réussir votre création-reprise d entreprise sur le Pays de Saint-Malo Edito Parcours Création Créateur Plus que tout autre collaborateur

Plus en détail

le réseau régional RESEAU PÉPINIÈRES D ENTREPRISES RÉGION LIMOUSIN Document de synthèse non contractuel - janvier 2015 (v2) 2 C u b e P e P

le réseau régional RESEAU PÉPINIÈRES D ENTREPRISES RÉGION LIMOUSIN Document de synthèse non contractuel - janvier 2015 (v2) 2 C u b e P e P Document de synthèse non contractuel - janvier 2015 (v2) RESEAU PÉPINIÈRES D ENTREPRISES RÉGION LIMOUSIN le réseau régional 2 C u b e P e P s 2 3 l a n e S a i n t - J u n i e n G V i e n n e L a B o î

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Un territoire, des compétences et des acteurs

Un territoire, des compétences et des acteurs Un territoire, des compétences et des acteurs PAIMPONT > VANNES / LORIENT 55 min. SAINT-BRIEUC Vers Saint Méen Le Grand SAINT PÉRAN La Pointe Les Noës PLÉLAN LE GRAND Vers Guer MONTERFIL TREFFENDEL Treffendel

Plus en détail

Nos actualités. > Territoire La CCPG, Pôle d Excellence Rurale depuis le 10 août 2006.

Nos actualités. > Territoire La CCPG, Pôle d Excellence Rurale depuis le 10 août 2006. >>> Un territoire tourné vers l avenir Des projets économiques, des actions, des compétences au service de l innovation pour un développement harmonieux et durable. Nos actualités > Territoire La CCPG,

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

PROGRAMME D INTERET GENERAL ADAPTATION DES LOGEMENTS AU VIEILLISSEMENT ET AUX HANDICAPS. Bilan DECEMBRE 2010

PROGRAMME D INTERET GENERAL ADAPTATION DES LOGEMENTS AU VIEILLISSEMENT ET AUX HANDICAPS. Bilan DECEMBRE 2010 Syndicat mixte du Pays des Vallées des Gaves PROGRAMME D INTERET GENERAL ADAPTATION DES LOGEMENTS AU VIEILLISSEMENT ET AUX HANDICAPS Bilan DECEMBRE 2010 QU EST CE QUE LE PIG ADAPTATION DU LOGEMENT AU VIEILLISSEMENT

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Entreprendre Autrement

Entreprendre Autrement Intention de communication de Réseau Entreprendre Sur la duplication d entreprises sociales Mise à jour le 08/07/07 Présentée par Philippe Garcin, délégué régional au programme Entreprendre Autrement Réseau

Plus en détail

Maison de l Emploi l et de la Formation de Nanterre

Maison de l Emploi l et de la Formation de Nanterre Maison de l Emploi l et de la Formation de Nanterre Dossier de présentation Année 2006 Janvier 2006 Nanterre Terre d Entreprisesd d Emplois Nanterre 80 000 emplois publics ou privés à proximité de la Défense

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS La Ville de Castelnaudary, soutenue par l Anah, la Région Languedoc-Roussillon, le Département de l Aude, lance une Opération Programmée

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

F.A.Q. Ce taux est supérieur d environ 50% à la moyenne nationale des entreprises créées. Démarrer en pépinière permet de prendre le bon départ!

F.A.Q. Ce taux est supérieur d environ 50% à la moyenne nationale des entreprises créées. Démarrer en pépinière permet de prendre le bon départ! F.A.Q. Qu est ce qu une pépinière d entreprise? «Une pépinière d'entreprises est un organisme de développement économique local généralement soutenue par un organisme public (communes, communautés d agglomération,

Plus en détail

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012 L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes Réunion d information le 16 novembre 2012 1. Introduction générale 2. Projection du film «Auto-construction accompagnée

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL

LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2007 LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL FINANTOIT est le premier outil d investissement

Plus en détail

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE Contact : LE GRAND LARGE 02.99.20.60.20 contact@legrandlarge-congres.com SOMMAIRE LE DEVELOPPEMENT DURABLE AU GRAND LARGE Pages 1 à 7 ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud

Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud Septembre 2011 Domaine du Ciran - 45240 Ménestreau-en-Villette Tél: 02.38.49.19.49 - Fax : 02.38.49.19.59 - sologne.val.sud@wanadoo.fr

Plus en détail

FINAN CEZ VOTRE PRO JET

FINAN CEZ VOTRE PRO JET Pour guider les porteurs de projet et répondre à tous leurs besoins, Lyon Ville de l Entrepreneuriat a identifié les étapes incontournables de la création, reprise et cession d entreprise et a créé des

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CCI Nice Côte d Azur LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. CCI Nice Côte d Azur LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE CCI Nice Côte d Azur DOSSIER DE PRESSE LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE Audrey SCOFFIÉ - 04 93 13 74 08 audrey.scoffie@cote-azur.cci.fr Catherine

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie 2015 édition janvier 2015 les horaires du lundi 5 janvier à debut juillet 2015 Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie SOMMAIRE Plan de la ligne.............................................

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

Professionnels du Patrimoine Bienvenue chez Cerenicimo

Professionnels du Patrimoine Bienvenue chez Cerenicimo Professionnels du Patrimoine Bienvenue chez Cerenicimo Cher(e) Professionnel(le) du Patrimoine, Pour un Professionnel du Patrimoine, le choix d un fournisseur va aujourd hui bien au-delà de la simple

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013 Dossier de presse Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013 19 Mars 2013 Contacts presse : Myra Frapier-Saab 06 70 10 82 24 1 Les enjeux Le nombre croissant de personnes

Plus en détail

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement.

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. PRESENTATION GENERALE DE L OPERATION Construction d un centre

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

UNE EQUIPE PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE

UNE EQUIPE PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE POURQUOI ET COMMENT DEVENIR PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME EN 2015 L Office de Tourisme de la Vallée des Peintres, est un acteur incontournable du développement touristique intercommunal. Au service

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2012

Mardi 23 octobre 2012 Dossier de presse Mardi 23 octobre 2012 1 Conférence de presse mardi 23 octobre 2012 Les points abordés : - point sur la conjoncture dans la région grenobloise, - les chiffres de la création d entreprises

Plus en détail

AMMONITIA Département Investissement Etude locative

AMMONITIA Département Investissement Etude locative AMMONITIA Département Investissement Etude locative PRESENTATION DE L ARRONDISSEMENT Démographie Paris 17 Paris Population en 2011 168 454 2 234 105 Variation population : taux annuel moyen entre 1999

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

LE GUIDE DU PARTENARIAT

LE GUIDE DU PARTENARIAT LE GUIDE DU PARTENARIAT Hébergement / Restauraon / Loisirs et lieux de visite / Commerçants / Services Office de Tourisme Blangy /Pont-l Evêque www.blangy-pontleveque.com L Office de Tourisme L Office

Plus en détail

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille L Agence Ouest Cornouaille Développement, en quelques mots L AOCD, en quelques mots www.pro-aocd.fr => Financée en majeure

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif DISPOSITIONS PRATIQUES OPAH COPROPRIETE RENNES Dans le cadre de l Opération programmée d amélioration de l habitat engagée par la Ville de Rennes sur le centre depuis mars 2007, pour une durée de cinq

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail