rapport d activités INTERPROFESSION DES VINS DU VAL DE LOIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "rapport d activités INTERPROFESSION DES VINS DU VAL DE LOIRE"

Transcription

1 rapport d activités 2013 INTERPROFESSION DES VINS DU VAL DE LOIRE

2 Paris Paris -villages-brissac Coteauxde-l aubance Coteauxde-l aubance LE MA océan atlantique océan atlantique -villages-brissac Savennières Savennières-coulée-de-serrant -villages Savennières-roche-aux-moines Savennières Savennières-coulée-de-serrant ANGERS Muscadetcoteaux-de-la-loire Bonnezeaux Savennières-roche-aux-moines Coteauxd ancenis NANTES coteaux-de-la-loire Bonnezeaux SAUMUR - ANGERS Saint-nicolas Muscadetcoteaux- de-bourgueil Quarts-de-chaume- Rosé-d anjou Muscadet-côtes- grand-cru Coteaux- de-grandlieu Muscadet- Coteaux-du-layonpremier-cru-chaumde-la-loird anjou Saumur Gros-plant- Le pallet du-pays-nantais Gorges Quarts-de-chaume- CHOLET Muscadet Coteaux-du-layon Rosé-d anjou coteaux- Cabernetd ancenis Chin sèvre-et-maine NANTES Muscadet-côtesde-grandlieu Muscadet- Coteaux-du-layon- Cabernet- de-saum sèvre-et-maine premier-cru-chaume Coteaux- d anjou Gros-plant- du-layon Saumur Le pallet du-pays-nantais Crém Gorges CHOLET Coteaux-du-layon Coteaux- & Ro Muscadet Clisson «villages» de-saumur Clisson grand-cru «villages» Caberne Loire Loire Saumur-brut les blancs secs les rouges les rosés les blancs moelleux les fines bulles Coteaux- du-layon Saumurchampigny PO Saumurpuy-notre-dame Saumur-brut Chinon Coteaux-du-loir Saumur- Muscadet-sèvre-et- -coteaux-de-la-loire Coteaux-d ancenis Crémant-de-loire puy-notre-dame Muscadet-sèvre-et- -villages Coteaux-de-l aubance Gros-plant-du-pays-nantais Muscadet-sèvre-et- -villages-brissac Coteaux-de-saumur Jasnières Muscadet-sèvre-et- les Bonnezeaux blancs secs les rouges Coteaux-du-giennois les rosés les blancs moelleux Menetou-salon les fines bulles Pouilly-fumé les bla Cabernet-d anjou Coteaux-du-layon Muscadet Pouilly-sur-loire Cabernet-de-saumur Coteaux-du-layon-1 Châteaumeillant cru-chaume Muscadet-coteaux-de-la-loire Quarts-de-chaume Coteau-du-layon Chinon «villages» Muscadet-côtes-de-grandlieu Coteaux-du-loir Quincy Sommaire -coteaux-de-la-loire Coteaux-d ancenis Crémant-de-loire -villages Coteaux-de-l aubance Gros-plant-du-pays-nantais -villages-brissac Coteaux-de-saumur... Jasnières 1-2 Bonne Bonnezeaux Coteaux-du-layon Muscadet Caber Cabernet-d anjou Coteaux-du-layon-1... cru-chaume Caber Muscadet-coteaux-de-la-loire Cabernet-de-saumur Coteau-du-layon «villages» Muscadet-côtes-de-grandlieu Saumur champig

3 Paris NS AO Ressortissantes d InterLoire LE MANS ORLÉANS -coteaux-de-la-loire -villages ORLÉANS -villages-brissac Jasnières Bonnezeaux Jasnières Cabernet-d anjou Cabernet-de-saumur LE MANS Coteauxdu-loir Coteauxde-l aubance Coteaux-d ancenis Chinon BLOIS Coteaux- Coteauxdu-loimesland Coteaux-de-saumur BLOIS Jasnières Coteaux-de-l aubance Touraine- du-giennois Vouvray -villages-brissac Coteaux-du-layon Coteaux- AMBOISE Coteaux-du-layon-1 TOURS Tourainemesland Savennières Sancerre Touraine Coteaux-du-loir Coteaux- cru-chaume du-giennois Touraine- Touraine- -villages Coteau-du-layon «villages» - amboise oisly Touraine- Vouvray du-loir azay-le-rideau Touraine- Savennières-coulée-de-serrant Crémant-de-loire Pouilly-fumé AMBOISE Tourainechenonceaux TOURS Gros-plant-du-pays-nantais Savennières-roche-aux-moines Touraine- Touraine- Tour Saint-nicolas-noble-joude-bourgueil Touraine amboise oisly Jasnières Menetousalon mesl ANGERS Sancerre on Touraine Muscadet Touraineazay-le-rideau Touraine- Muscadet- Vouvray coteaux-de-la-loire Bonnezeaux Muscadet-coteaux-de-la-loire Pouilly-fumé AMB Tourainechenonceaux Muscadet-côtes-de-grandlieu TOURS T SAUMUR Quincy BOURGES Coteauxd ancenis Muscadet-sèvre-et-maine-clisson ur Reuilly - Saint-nicolasde-bourgueil a noble-joué Muscadet-sèvre-et-maine Touraine coteaux- de-la-loire Touraine t- Menetou-Touraine- Touraine- c Quarts-de-chaume- Rosé-d anjoumuscadet-sèvre-et-maine-le-pallet noble-joué Muscadet-côtes- grand-cru azay-le-rideau T Chinon NANTES Muscadet-sèvre-et-maine-gorges SAUMURsalon Quarts-de-chaume-grand-cru ant-de-loire de-grandlieu Muscadet- Coteaux-du-layon- Cabernetd anjou Rosé-d anjou Chinon Quincy BOURGES sé-de-loire premier-cru-chaume sèvre-et-maine Cabernet- Gros-plant- Saumur Rosé-de-loire Le pallet de-saumur du-pays-nantais Reuilly Saint-nicolas-de-bourgueil Gorges CHOLET Coteaux-du-layon Muscadet Clisson «villages» Saumur Cabernetde-saumur Crémant-de-loire Coteaux- Châteaumeillant Saumur-champigny ITIERS Coteaux- & Rosé-de-loire Saumur-brut du-layon Saumur-puy-notre-dame Crémant-de-loire de-saumur Savennières Coteaux- & Rosé-de-loire Savennières-coulée-de-serrant de-saumur Savennières-roche-aux-moines Saumur-brut - océan Touraine ny Saumurchampigny Touraine-azay-le-rideau Châteaumeillant POITIERS Touraine-chenonceaux POITIERS Touraine-amboise atlantique maine Reuilly Saumur-puy-notre-dame Saumur- Touraine-mesland maine-clisson Rosé-d anjou Savennières puy-notre-dame Touraine-noble-joué maine-gorges maine-le-pallet Rosé-de-loire Saint-nicolas-de-bourgueil Savennières-coulée-de-serrant Savennières-roche-aux-moines Touraine-oisly Vouvray ncs secs les rouges Sancerre les rosés Saumur les blancs moelleux Touraine Touraine-amboise les fines bulles -grand-cru Saumur-brut Chinon Touraine-azay-le-rideau Coteaux-du-loir Muscadet-sèvre-et-maine Saint- Muscadet-sèvre-et-maine Saumur-champigny Saint-nicolas-de-bourgueil Touraine-chenonceaux Savennières-coulée-de-serrant -coteaux-de-la-loire Coteaux-d ancenis Crémant-de-loire Touraine-noble-joué Muscadet-sèvre-et-maine-clisson Sance -villages Muscadet-sèvre-et-maine-clisson Coteaux-de-l aubance Sancerre Gros-plant-du-pays-nantais Savennières-roche-aux-moines Muscadet-sèvre-et-maine-gorges Touraine-oisly Saum -villages-brissac Muscadet-sèvre-et-maine-gorges Coteaux-de-saumur Saumur Jasnières Touraine Muscadet-sèvre-et-maine-le-pallet Vouvray Saum zeaux Muscadet-sèvre-et-maine-le-pallet Coteaux-du-layon Saumur-brut... Muscadet Touraine-amboise Quarts-de-chaume-grand-cru Saum net-d anjou Quarts-de-chaume-grand-cru Coteaux-du-layon-1 er cru-chaume Saumur-champigny Muscadet-coteaux-de-la-loire Touraine-azay-le-rideau Rosé-d anjou Saum net-de-saumur Coteau-du-layon «villages» Muscadet-côtes-de-grandlieu Rosé-de-loire Saven Rosé-d anjou Saumur-puy-notre-dame Touraine-chenonceaux Rosé-de-loire Savennières... Touraine-mesland Loire CA111 - Editée par Interloire et le BIVC - avril 2014

4 * Les sorties de chais des appellations d InterLoire 2,2 M hl sortis des chais en ,9 M hl en De plus en plus de rosés et de fines bulles -16% Sur les 10 dernières campagnes, au départ de deux appellations il faut prendre en compte de faibles récoltes et un rendement en diminution. Rouges 23% Rosés 19% Rouges 20% Rosés 29% Répartition des sorties de chais par couleur en Blancs 49% Fines bulles 9% Blancs 36% Répartition des sorties de chais par couleur en Fines bulles 15% Top 10 appellations en volume 9 bouteilles sur 10 commercialisées représentent 1 des 10 appellations données ci après, la 10 ème bouteille appartient à une des 22 autres appellations. Appellation (ou groupes d AOP) Volume 2012/2013 (K hl) Evolution des volumes en 10 ans (K hl) Muscadet Cabernet d Touraine Rosé d Saumur Vouvray Chinon Crémant de Loire Saumur Champigny * Périmètre constant, appellations du ressort d InterLoire hors Bourgueil et Fiefs Vendéens 1

5 La valorisation des appellations d InterLoire VRAC Cours moyen +9% E constants/litre* 1,25 E en ,36 E en HYPER/SUPER FRANCE Prix moyen conso : +6% E constants/litre* 4,34 E en ,61 E en EXPORT Prix moyen départ cave : +15% E constants/litre* 2,95 E en ,38 E en (*) base 100 = année 2012 Les circuits de distribution des appellations d InterLoire 31% des sorties en ,3 million de ménages depuis 2009 en France Grande distribution francaise, 39% en % des sorties en 2003 Export 16% en K hl 733 K hl 380 K hl 293 K hl Autres circuits en France 53% des sorties en % en

6 Photo F. Michelot Le rapport d activités d InterLoire est le document qui synthétise avec la même transparence la vie institutionnelle et financière de l entreprise, et avec précision la commercialisation des vins du Val de Loire. Il offre aussi un aperçu des actions et des missions entreprises avec les vignerons et les négociants en Seulement un aperçu car comment retracer de manière exhaustive : u les nombreuses réunions animées en lien avec les appellations tout au long de l année pour construire vos programmes, u plus de 300 actions portées pour vous par l interprofession - réalisées dans le Val de Loire, en France et à l Export - tant au niveau de la promotion, du développement technique, que de la qualité et de la défense de la place du vin dans la société, u et les centaines de sollicitations des appellations et des opérateurs auprès des services d InterLoire. La mise en place de la nouvelle organisation interne et l arrivée de Benoît Stenne à la direction générale sont là pour répondre à cet objectif : InterLoire au service de ses opérateurs et de ses appellations. Tout en s inscrivant dans la continuité des travaux entrepris par Jean-Martin Dutour et son équipe, j ai profité de mes premières semaines de mandat pour rencontrer les différentes composantes de notre bassin : d abord et surtout les producteurs et les metteurs en marché mais aussi les pouvoirs publics et les collectivités locales. L ambition est toujours la même : la valorisation des entreprises vitivinicoles du Val de Loire par le juste et durable développement des appellations. En effet, même si nous pouvons nous féliciter de chiffres positifs en France et à l export en 2013, nos entreprises restent fragiles avec une production encore inférieure à la moyenne des cinq dernières années et une valorisation des vins du Val de Loire qui restent encore à construire dans le temps. Suivi aval qualité des vins rosés Muscadétours Présence aux grandes manifestations locales Mises en des donné 3

7 Comment InterLoire peut-elle répondre à cette ambition? L interprofession est un outil de promotion des appellations et du Val de Loire. Le travail de stratégie et de positionnement fait avec les appellations en 2011 et 2012 s est concrétisé par le choix et le lancement de la nouvelle campagne de communication en 2013 : Tous les vins du Val de Loire sont dans sa nature. Chaque appellation a retrouvé son identité, a trouvé ses mots en s inscrivant dans la nécessaire dynamique d une bannière Val de Loire. L interprofession est un outil d accompagnement au pilotage de la filière. Par sa représentativité et son fonctionnement, InterLoire est déjà le lieu de rencontres et d échanges des professionnels et le relais auprès des pouvoirs publics pour construire la stratégie de la filière avec tous ses partenaires. Notre souhait est de renforcer ce rôle en 2014 en participant activement à la définition de la stratégie au sein du Conseil de Bassin présidé par le Préfet de Région. Guidée par cette même logique d accompagnement au niveau des entreprises et des appellations, InterLoire a décidé lors de son Assemblée Générale du 17 décembre 2013 d investir dans le développement d outils pratiques avec l amélioration de la diffusion des statistiques sur un portail web dédié et la création d une plate-forme d enregistrement des obligations administratives en collaboration avec les appellations et les douanes. La première étape sera en 2014 la dématérialisation des contrats interprofessionnels suivie en 2015 par la dématérialisation des DRM. Notre objectif est de toujours plus rassembler pour assurer la cohérence, l efficacité des actions et la réalisation de nos ambitions. Collectivement, nous devons construire la Loire des Hommes et la Loire des Vins. Gérard VINET Président d InterLoire L évènement grand public du vignoble Les fiches économiques Présence aux salons internationaux La communication numérique perspectives es de marché Concours des Vins de Loire et Ambassadeurs Une présence remarquée dans les médias Des rendez vous filière 4

8 Quelques illustrations de nos actions Concours des Vins de Loire et Ambassadeurs Saint Nicolas de Bourgueil et Restauration Mois du Muscadet Boston Thanskgiving Vouvray - Chinon Terra Botanica Rouge Helfest Muscadet Coffrets Brettes Suivi aval qu New s Information Export Les Fiches du Service Technique Préparation SAQ rouge Electrowine Grosplant Rosé d Woodstock Pays Bas Burger bash Miami Mondial du Sauvignon Master Class Touraine au Royaume Uni Déjeuner de Presse Vouvray Russie Communication numérique Plan média appellations rouge 5 Loire Happy Hours au Japon

9 VitiLoire 2013 Accueil Presse en Régions pour les journalistes étrangers Chinon Belgique Club Ambassadeurs CHR Article suite VVR alité des vins rosés Opérations promotionnelles USA et Royaume Uni Communication numérique Dégustation en ligne VitiLoire 2013 A la conquête de l Ouest Retombées VVR VVR un évènement qui génère de nombreuses retombées Cabernet d Variez les saveurs Présence aux salons internationaux Blanc - Gastronomie et presse Crémant de Loire et Saumur présentent Fabulous Saumur Champigny et les médias Saumur Brut Muscadet et Bars à Vins Salon Professionnel Perswijn Pays Bas 6

10 Quatre grandes missions u Procéder aux études statistiques pour connaitre et analyser l offre et la demande, afin de proposer des perspectives de développement : les volumes récoltés et commercialisés, les états des stocks, les cours de transactions, l évolution de la demande et des circuits de distribution. u Favoriser le développement technique régional et la qualité des vins d Appellation d Origine. u Organiser et harmoniser les pratiques et les relations professionnelles en usage, sous contrôle des pouvoirs publics. u Promouvoir en France et à l Etranger la notoriété et l image de nos appellations. Quatre grandes structures L interprofession est basée sur la représentativité des élus à parité entre les deux familles professionnelles et le caractère démocratique des prises de décisions. L Assemblée Générale, une instance politique élargie u Elle est composée de 60 membres : 30 membres personnes physiques représentatifs de la viticulture des régions concernées représentant le collège des producteurs et 30 membres personnes physiques représentatifs du négoce des régions concernées représentant le collège des négociants. u Elle élit le Président, les Présidents des Bureaux Régionaux, les membres du Conseil Exécutif et des commissions Thématiques. u Elle définit la politique d InterLoire, vote le budget et approuve les comptes de l exercice clos. Le Président est élu pour un mandat de trois ans, alternativement issu de la production ou du négoce. Le Président d InterLoire est Gérard Vinet, vigneron sur l appellation Muscadet, élu le 25 juin Les Bureaux Régionaux Sous le contrôle du Conseil Exécutif : u A un rôle politique / représentatif local. u Avec les appellations, définit et pilote les stratégies des appellations : Le Bureau valide les décisions prises lors des réunions appellations où le négoce est représenté. Le Bureau est le lieu de décision paritaire pour les appellations où le négoce n est pas représenté. Le Délégué Régional / Chef de Marque est le lien entre les différents services de l interprofession et les AOC, et le garant du respect du processus de décision. u Contrôle la mise en œuvre de la communication locale des appellations par les services de l interprofession. u Contrôle la mise en œuvre de la stratégie de communication locale Loire (stratégie définie en commission communication France). u Gère les Maisons des Vins dans un cadre défini par la commission France (signalétique, politique d achat, cohérence tarifaire notamment). Le résultat financier de ces Maisons des Vins est assumé par les appellations du Bureau auquel elles sont rattachées. Président du Bureau des vins de Nantes : Rodolphe Lefort Président du Bureau des vins d - Saumur : Bernard Jacob Président du Bureau des vins de la Touraine : Jean-Max Manceau L Interprofession des Vins du Val de Loire InterLoire est née de la volonté des vignerons et négociants du Pays Nantais, de l, du Saumurois et de latouraine de défendre et développer leurs 50 Appellations et dénominations d Origine, ratifiées par décrets. Ses quatre missions principales sont représentées par quatre structures composées d élus et mises en œuvre par l équipe opérationnelle permanente. 7

11 Assemblée générale InterLoire - 25 juin 2013 Le Conseil Exécutif, une instance stratégique Il est constitué de 18 membres élus avec application de la parité entre les deux familles professionnelles et entre les trois régions (Pays Nantais Saumur Touraine). u Il exécute et fait exécuter les missions qui lui sont confiées par l Assemblée Générale. u Il assure le fonctionnement administratif d InterLoire. u Il donne les orientations stratégiques et budgétaires sur proposition des commissions. Composition du Conseil Exécutif : Président : Gérard Vinet 1 er Vice-Président : Bernard Jacob Vice-Présidents : Jean-Max Manceau, Rodolphe Lefort Trésorier : Olivier Brault Secrétaire : Noël Bougrier Membres du collège négoce : Nicolas François, Gilles Foulon, Bernard Jacob, Pascal Guilbaud, Rodolphe Lefort, Denis Rolandeau, Noël Bougrier, Louis Chainier, Jean-Martin Dutour. Membres du collège viticulture : Olivier Brault, Patrice Laurendeau, Laurent Ménestreau, Pierre Lieubeau, Jean- Michel Morille, Gérard Vinet, Lionel Gosseaume, Benoît Gautier, Jean-Max Manceau. Les commissions thématiques u Elles mènent à bien les missions qui leur sont confiées par le Conseil Exécutif ou par l Assemblée Générale. u Elles rendent compte régulièrement de leurs actions au Conseil Exécutif. Deux commissions communication : France & Export u Elles définissent : - un cadre général d actions. - le cadre dans lequel les appellations peuvent évoluer par rapport au cadre général et à la stratégie de communication Loire. u Elles contrôlent la mise en œuvre par les services responsables de la stratégie Loire. u Elles intègrent et mettent en cohérence les stratégies de communication des appellations dont la mise en œuvre, sous la responsabilité des services compétents, est contrôlée par les appellations (dans le cadre paritaire du bureau régional). u Elles arbitrent la répartition des moyens humains et matériels des services France et export en fonction des demandes. (Détail voir page 9) 8

12 Communication France présidée par Jean-Martin Dutour. Lieu où est définie la stratégie de communication Loire locale et France dans le cadre de la stratégie générale définie par le Conseil Exécutif. La commission communication France propose au Conseil Exécutif d InterLoire les axes stratégiques permettant d accroitre la réputation et la notoriété de nos appellations et de notre vignoble. La réflexion collective entamée fin 2011 a abouti en 2013 au choix d un nouveau territoire d expression, reflet de nos valeurs, symbole de notre union, qui valorise notre richesse : la diversité de nos appellations. Ce concept, personnalisé avec les représentants de chaque appellation, doit nous permettre d émerger dans un contexte concurrentiel fort et susciter l intérêt des consommateurs pour notre vignoble et nos vins. Et parce que notre cadre budgétaire est contraint, saisissons ensemble 100% des occasions de visibilité qui nous sont données, revendiquons sur chacune de nos bouteilles notre fierté d appartenir au VAL DE LOIRE et utilisons les outils mis à notre disposition par les services d InterLoire. Enfin, n oublions pas que nous avons été couronnés meilleur accueil de France (ex aequo avec l Alsace*), une reconnaissance statutaire qui nous encourage à poursuivre notre politique œnotourisme. Notre objectif est clair : poursuivre ensemble le développement de la notoriété de nos appellations et de notre bassin afin de contribuer à la valorisation de nos entreprises. Jean-Martin Dutour *Etude be better&co 2013 Président de la commission communication France Communication Export présidée par Noël Bougrier. Lieu où est définie la stratégie de communication Loire dans chacun des pays hors France dans le cadre de la stratégie générale Loire définie par le Conseil Exécutif. Sur les 12 mois 2013, les vins du Val de Loire enregistrent à l export une évolution stable en volume et une progression de + 7 % en valeur vs 2012 : des chiffres qui soulignent la montée en gamme des vins exportés. 2013, année sans OCM pour les pays USA, Chine, Russie, Japon et marquée par une remise à niveau de la commercialisation export dans le cadre de l étude Perspectives Loire 2015, nous a conduit à repositionner notre stratégie export autour de 3 axes pour 2014/2016 : 1/ une stratégie offensive 2/ une stratégie défensive 3/ une stratégie d accompagnement Pour cette année de transition, malgré une diminution des subventions et de fortes baisses budgétaires, InterLoire recentre ses actions à l international sur ses principaux marchés d une part, et sur des marchés valorisants d autre part, à savoir 3 zones prioritaires : Belgique, Royaume Uni et USA, tout en revoyant à la baisse son investissement sur les autres pays : Allemagne, Chine, Pays-Bas, Russie et Japon. Mon souhait : travailler de manière unie, collective pour le bien de toutes les appellations, Tranquilles et de Fines Bulles. Noël Bougrier Président de la commission communication Export 9

13 Technique et Qualité présidée par Jean-Michel Morille. u Elle fait émerger les problématiques techniques et les besoins associés de la filière qu ils soient transversaux ou spécifiques à une appellation. u Elle priorise (en fonction de leur intérêt pour la filière et en fonction des besoins exprimés par les professionnels) les actions de Recherche-Expérimentation proposées par les organismes scientifiques et techniques ligériens, et propose au vote le soutien financier apporté à ces actions par InterLoire. u Elle valide les actions réalisées par les organismes de développement et propose au vote le soutien financier apporté à ces actions. u Elle oriente et valide les actions transversales mises en œuvre par le service technique en matière de veille produit / veille concurentielle en intégrant en cohérence les actions spécifiques aux appellations. u Elle définit l organisation du Suivi Aval de la Qualité. u Elle définit le cadre et les moyens du Transfert d Information Technique vers les opérateurs des dernières avancées techniques. L année 2013 fut ponctuée de nombreux points forts pour la commission technique, dont les missions sont réparties selon 3 axes : l observatoire qualité, le transfert d informations techniques et le soutien financier aux actions de recherche-expérimentation et de développement. Parmi eux, nous pouvons retenir l organisation d une veille concurrentielle sur les fines bulles du Val de Loire et d un focus sur les BIB, ainsi que la mise à disposition de deux outils innovants : le coffret sensoriel Brettanomyces (expliquer, reconnaitre et lutter) et la mise en ligne de l application e-terroir, outil unique permettant d accéder à l ensemble des données de chaque parcelle cartographiée par la Cellule Terroirs Viticoles. Concernant le soutien aux actions des organismes scientifiques et techniques ligériens, l appui aux projets traitant des maladies du bois a été privilégié. Tous ces éléments et l ensemble de l activité technique d InterLoire sont à retrouver sur le site technique de la filière animé par notre interprofession. Jean-Michel Morille Président de la commission Technique et Qualité Marchés et Economie Prospective présidée par Laurent Ménestreau. u Elle propose les outils permettant d adapter l offre aux marchés. u Elle fournit des supports stratégiques prospectifs permettant à InterLoire d orienter son action. u Elle définit les outils à mettre en œuvre pour une meilleure connaissance des marchés amont/aval, notamment à l exportation et leurs possibles évolutions. La commission mène ses travaux dans un état d esprit d anticipation des problématiques de la filière. Des travaux menés en 2013 par la commission Marché et Economie Prospective, deux axes se dégagent : u Construire l avenir en réalisant le bilan des 10 dernières années et en se projetant sur les enjeux de demain : la compétitivité des entreprises vitivinicoles du Val de Loire, leur capacité à alimenter les marchés et la structuration de l offre de demain. Des travaux très concrets ont commencé sur les outils à la disposition des vignerons pour réguler la production (Volume Complémentaire Individuel, Réserve interprofessionnelle,...). La simplification des modalités administratives des opérateurs est également envisagée grâce à la dématérialisation de leurs déclarations. En 2014, InterLoire offrira à ses ressortissants la possibilité de créer en ligne leurs contrats d achat. u Travailler à toujours mieux connaître les marchés amont et aval pour pouvoir piloter son entreprise et son appellation. Une convention a été signée avec les douanes afin d obtenir les statistiques issues du système dans lequel sont déclarés les DAE (Documents Administratifs Électroniques). En parallèle, InterLoire a investi dans un outil de Business Intelligence au service de son observatoire économique pour un traitement plus efficace des données. Ce support sera à la disposition des opérateurs courant Laurent Ménestreau Président de la commission Marché et Économie Prospective 10

14 Synthèse Comptes 2011 Comptes 2012 Comptes 2013 Produits d exploitation CVO Ventes (1) Subventions Autres produits d exploitation Charges d exploitation Résultat d exploitation Produits financiers Charges financières Résultats financiers Produits exceptionnels Charges exceptionnelles Résultats exceptionnels Impôts sur les bénéfices RESULTAT NET (1) Les ventes comprennent essentiellement les ventes réalisées par les Maisons des Vins ainsi que les ventes d objets publicitaires à l attention des opérateurs. Ressources Volumes 2013 Les volumes des sorties de chais 2013 s élèvent à HL, légèrement supérieurs aux prévisions budgétaires ( HL). Volumes (HL) Cotisations interprofessionnelles 2013 Les cotisations facturées par l interprofession s élèvent à la somme de E pour l année Cette diminution des ressources en 2013 s explique par une faible récolte ainsi que par la décision des Fiefs Vendéens de se retirer d InterLoire KE - 5,5 % CVO (KE) HL - 3,7 % KE + 1 % CVO moyenne (E/HL) HL + 2 % La cotisation interprofessionnelle moyenne versée à l interprofession au cours de l année 2013 s élève à 4,28 E/HL, ce qui représente une cotisation moyenne au col de 0,0321 E ,38 4,36 4,28 Les comptes de l exercice 2013 de l interprofession présentent un résultat bénéficiaire de euros. Les volumes de sorties de chais ont atteint HL pour l année 2013 ce qui a permis à l interprofession de bénéficier d un montant de cotisations de K. Le budget 2013 initial prévoyait des CVO à hauteur de K ainsi que des dépenses pour un montant de K. Le différentiel de 310 K de recettes supplémentaires et une maîtrise des dépenses ont permis la réalisation d un résultat bénéficiaire. Le bilan de l interprofession à fin 2013 mentionne un accroissement des immobilisations pour la deuxième année, conséquence d un investissement dans ses outils de travail, avec dès 2012 la refonte globale de son système d information. 11

15 Subventions L interprofession est soutenue dans ses actions par des subventions obtenues auprès de différents partenaires. Nos principaux soutiens en 2013 proviennent de FranceAgriMer, des Régions Centre et Pays de la Loire, des Conseils Généraux du Loir-et-Cher et d Indre-et- Loire. Les actions de l Interprofession, soutenues par des subventions en 2013, concernent les programmes européens à l export, ainsi que l œnotourisme. L interprofession n a pas pu bénéficier de soutien européen (fonds OCM) en Emplois Subventions perçues (KE) 2013 Financements Subventions BIVC InterLoire Emplois 2013 (KE) Fonctionnement Communication L ensemble des outils logiciels et applications est mis en production en janvier Il permet : la gestion des transactions et la facturation des cotisations interprofessionnelles, la gestion des Maisons des Vins de Loire et des articles publicitaires, la gestion des notes de frais du personnel, des liaisons automatisées avec le logiciel de comptabilité, la gestion d une base commune de tous les contacts de l interprofession (Sociétés de négoce, viticulteurs et chais/ n CVI, coopératives, courtiers, presse, institutionnels ). Et, en novembre 2013, acquisition de locaux neufs en cours de construction sur Tours, la NEF, en vue du déménagement du siège social en avril Cette acquisition a été réalisée suite à la décision du Conseil Général d Indre-et-Loire de rompre le bail de location des locaux occupés jusqu alors. Observatoire économique Technique Vins & Société TOTAL Emplois 2013 (KE) en communication Réserves Communication Export 30 % Local 20 % Communication France 50 % Communication France 45 % France n AOC n Loire Local n AOC n Loire Export n AOC n Loire Les réserves de l interprofession s élèvent à fin 2013 à la somme de K. Elles sont constituées d immobilisations pour K, d un montant net réalisable de K (solde entre les créances et les dettes), et d un disponible en trésorerie de K. Réserves Réserves Résultat Réserves à fin 2011 à fin à fin 2013 Réserves (KE) Collectives Spécifiques

16 A quoi ont servi les CVO*appelées en 2013? Pour une CVO moyenne de 4,28 /HL Pour une AOC HL Budget annuel de Défense du vignoble 1, Fonctionnement dont : 0, Loyers et charges (Tours, Angers, Vertou) 0, Missions transverses (DG, Comptabilité, Recouvrement, Informatique, Moyens Généraux) 0, Autres : honoraires, impôts & taxes, frais de déplacement 0, Etudes et panels / Transactions 0, Obs éco, saisie DRM Contrat Technique et Qualité dont : 0, Soutien recherche / expé / développement 0, (IFV, Chambre agri, cellule terroir... : Œnologie, Viticulture, Cartographie...) Observatoire qualité (SAQ, Veilles concurentielles) 0, Transfert d information (site web, journée technique...). 0, Vin et Société 0, Communication collective Communication collective pour la promotion du vignoble et ses appellations 1, Actions des Bureaux régionaux 0, Actions France dont : 0, Frais Techniques et Honoraires 0, Relation Presse et Publique 0, Salon des Vins de Loire 0, Vignes Vins et Rando 0, Achat Espace dans médias 0, Oenotourisme 0, PLV 0, Communication Interne et mutlimédias 0, Export 0, USA 0, Canada 0, Russie 0,01 79 Chine 0,01 74 Japon 0,01 93 Grande-Bretagne 0, Belgique 0, Pays-Bas 0, Allemagne 0, Prowein 0,01 93 Divers 0, Budget commun toutes AOC 2,58 ** Communication spécifique et réserves AOC 1, Actions Local 0, Actions France 0, Actions Export 0, Animation des appellations 0, Maisons des Vins de Loire 0, Budget spécifique AOC 1,64 *** (*) Cotisations Volontaires Obligatoires. (**) Les actions engagées sur le Budget Commun sur 2013 ont donné lieu à une prise sur les réserves collectives équivalente à 0,28 /hl. (***) Les actions engagées sur le Budget Spécifique des Appellations sur 2013 ont permis de constituer des réserves spécifiques équivalentes à 0,32 /hl. 13

17 Représentativité d InterLoire au sein du bassin viticole du Val De Loire En 2013, les appellations ressortissantes d InterLoire ont couvert 66% de la récolte totale du bassin (vins AOP - IGP - sans IG), soit 1,9 million d hectolitres. Effectif : Surface en ha : en 2002* en 2002* (*) CIVN + ITL 2 900en en 2012 L un des faits marquants de la décennie est la concentration des entreprises qu elles soient viticoles ou du négoce. L évolution de nos ressortissants en en 2012 La viticulture La viticulture se concentre et se spécialise Surface de production moyenne en 2002 : 11,4 ha en ,9 ha Age moyen du chef d exploitation en 2002 et 2012 : 49 ans La viticulture vieillit et éprouve des difficultés à renouveler la profession Part des exploitants de moins de 40 ans en 2002 : 30% en % Part des exploitants de plus de 50 ans en 2012 : 47% 60% ne connaissent pas leur successeur 200 en en 2012 Le négoce vinifie de plus en plus et crée des vendangeoirs Poids des vendanges fraiches dans les achats du négoce en 2002 : 20% Le négoce se concentre Poids du top 10 dans les achats du négoce en 2002 : 48% en % Le négoce en % De plus en plus de viticulteurs créent leur structure commerciale En 2012, 70% des structures de négoce réalisent 7% des achats du négoce 14

18 Le suivi des marchés des vins du Val de Loire Marché AMONT Cours des vins et des vendanges fraiches Marché AVAL Prix de vente consommateurs Production (entrées) Sorties de chais (sorties) Mises en marché (entrées) Commercialisation (sorties) Volumes récoltés et revendiqués (sources : douanes et ODG) Stocks (source : InterLoire) Volumes vendus par la viticulture avec un contrat d achat interprofessionnel (au négoce) ou sans contrat (à d autres clients) (source : InterLoire) Volumes mis en marché en France et à l export (sources : InterLoire et douanes) Volumes achetés par le consommateur en grande distribution française, britannique, néerlandaise, allemande (source : panels distributeurs IRI) Volumes consommés à domicile en France, en Belgique, au Danemark (source : panels consommateurs KantarWorld Panel et GfK) Le marché amont des vins du Val de Loire en 2013 : 1,9 million d hectolitres Le Val de Loire a enchaîné deux petites récoltes : après une récolte historiquement faible en quantité en 2012, 2013 offre une production à nouveau inférieure à 2 millions d hectolitres de vins d appellation. Le rendement moyen du vignoble est de 47 hl/ha. Volumes récoltés (hl) : zoom sur les appellations du ressort d InterLoire Volumes en milliers d hl hl / ha 52 hl / ha hl / ha hl / ha hl / ha Sources : douanes - A périmètre constant Moyenne 5 ans : milliers d hl Certaines appellations toutefois, comme les cabernet-d anjou, rosé-d anjou, touraine blanc et crémant-de-loire, ont une récolte en 2013 supérieure à la moyenne décennale.

19 Evolution des sorties de chais Volumes en milliers d hl Moyenne 5 ans : milliers d hl Chiffres clés opérateurs : vignerons et 190 négociants DRM enregistrées contrats d achat en propriété signés L observatoire de l oenotourisme en vignoble de Loire : unique en France Créé en 2008 par InterLoire, cet observatoire est unique en France. Il repose sur la volonté des 350 caves touristiques de la région de développer leur activité en suivant leur fréquentation et leurs chiffres d affaires Un peu plus de 1,9 million d hl sont sortis des chais en 2013, soit 1% de plus que l an passé. Depuis 2009, la commercialisation du vignoble est stable. Le maintien est assuré depuis 2 ans par les stocks dont le niveau est aujourd hui au plus bas. Photo Marc Jauneaud Sources : InterLoire - A périmètre constant Photo Marc Jauneaud 16

20 Même si les blancs restent majoritaires, le vignoble se rosit au fil du temps, les rosés représentant plus du quart des sorties de chais après une croissance de 11% en 5 ans. Le cabernet-d anjou (+6%), qui a dépassé pour la première fois les hl, est l un des moteurs du vignoble. Les fines bulles prennent de plus en plus de poids au sein de ces sorties. Le crémant-de-loire, l appellation au plus grand potentiel de production, tire le vignoble avec une hausse cette année de 37%. Toutefois, les saumur, vouvray, touraine et anjou affichent eux aussi un taux de croissance positif. Rosés et fines bulles se développent au détriment des volumes de vins rouges. Toutefois les AOP chinon, saumur-champigny et saint-nicolas-de-bourgueil sont stables ou en augmentation. Au niveau des blancs, gros-plant et touraine ont accru leur niveau de sorties cette année, et le muscadet conserve sa 1 ère place en volume. +7% +15% Rosés 27% Fines bulles 16% Répartition des sorties de chais en 2013 par couleur Rouges 20% +6% Blancs 37% -4% +11% 0% +4% -15% Evol 2013/2009 Evol 2013/2012 Evolution des volumes sur cinq et un ans Le marché aval des vins du Val de Loire en 2013 : le vignoble recrute des consommateurs Le Val de Loire est le seul vignoble à avoir recruté des ménages acheteurs au cours des 4 dernières années. Les vins du Val de Loire ont recruté dans toutes les tranches d âge et plus particulièrement chez les moins de 35 ans. C est par le rosé que les vins du Val de Loire ont le plus séduit de nouveaux consommateurs. Hypermarchés et supermarchés de France métropolitaine (39% des sorties de chais) 3 ème vignoble d appellation, avec une part de marché de 14% des volumes, le Val de Loire a maintenu en 2013 son niveau de vente et a accru sa valeur de 6%. Le vignoble suit la tendance de valorisation du marché des vins avec un prix moyen de vente au consommateur qui progresse de façon significative. Parts de marché volume au sein des AOP du segment Evolution du prix consommateur TOTAL VAL DE LOIRE Tranquille 14% +7% Fines bulles de Loire 34% +2% Rouges 5% +2% Blancs 29% +11% Rosés 25% +5% La grande distribution française demeure un circuit important pour les vins du Val de Loire du ressort d InterLoire. 17

Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012. 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux

Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012. 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux 1 Les facteurs de compétitivit titivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle

Plus en détail

Service Communication Export

Service Communication Export Stratégie Export «Les vins de Loire sont bien placés aujourd hui pour obtenir une meilleure valorisation sur les marchés extérieurs, avec une reprise - un nouvel intérêt - depuis deux ans, pour les vins

Plus en détail

Evaluation de la typicité des vins liés au terroir : proposition de méthodes pour les professionnels de la filière

Evaluation de la typicité des vins liés au terroir : proposition de méthodes pour les professionnels de la filière Evaluation de la typicité des vins liés au terroir : proposition de méthodes pour les professionnels de la filière Ronan SYMONEAUX, Isabelle MAITRE, Frédérique JOURJON UMT VINITERA- Laboratoire GRAPPE

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

PRESENTATION Une offre globale

PRESENTATION Une offre globale PRESENTATION Une offre globale ALTIOS International AOC Conseils Le spécialiste du développement à l international Accompagnement commercial des entreprises du vin Un réseau de filiales et 150 partenaires

Plus en détail

Plan d actions thématique «oenotourisme»2013

Plan d actions thématique «oenotourisme»2013 Plan d actions thématique «oenotourisme»2013 I / Promotion sur les supports de communication Promotion de l offre «oenotourisme»dans le magazine «anjouémotions»(145 000 ex.) et via la carte touristique

Plus en détail

Rencontre annuelle marketing Partenaires Angers Loire Tourisme 31/01/2013

Rencontre annuelle marketing Partenaires Angers Loire Tourisme 31/01/2013 Rencontre annuelle marketing Partenaires Angers Loire Tourisme 31/01/2013 PROGRAMME DE LA RENCONTRE Présentation du nouveau site www.angersloiretourisme.com Plan d'actions marketing 2013 Visite guidée

Plus en détail

Rappel situation marché

Rappel situation marché Proposition 2011 Rappel situation marché Un marché légèrement en hausse en volume en 2009 La France continue à perdre des points comme les VQPRD Les consommateurs sont plutôt fidèles aux prix et aiment

Plus en détail

VotrePartenaire de la vigne au verre. Loire. ud-ouest. Beaujolais. Cotes du Rhône. Bourgogne Champagne. Languedoc-Roussillo

VotrePartenaire de la vigne au verre. Loire. ud-ouest. Beaujolais. Cotes du Rhône. Bourgogne Champagne. Languedoc-Roussillo VotrePartenaire de la vigne au verre ud-ouest e Cotes du Rhône Beaujolais Loire Bourgogne Champagne Languedoc-Roussillo L ACCOMPAGNEMENT DANS L ACTION LE CONCEPT La raison d être d AOC Conseils est de

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

Projet filière viticulture 2014-2018. Axe A : Pérenniser la filière viticole régionale. Action A1: Anticiper les volumes sur le plan structurel

Projet filière viticulture 2014-2018. Axe A : Pérenniser la filière viticole régionale. Action A1: Anticiper les volumes sur le plan structurel Projet filière viticulture 2014-2018 Axe A : Pérenniser la filière viticole régionale Action A1: Anticiper les volumes sur le plan structurel Problématique Les volumes de vins produits dans la région ne

Plus en détail

LA PRODUCTION DE MES VIGNES EST-ELLE COUVERTE EN CAS D INTEMPERIES?

LA PRODUCTION DE MES VIGNES EST-ELLE COUVERTE EN CAS D INTEMPERIES? LA PRODUCTION DE MES VIGNES EST-ELLE COUVERTE EN CAS D INTEMPERIES? Il existe plusieurs dispositifs publics et privés pour indemniser voire réduire l impact financier d un aléa climatique qui détruit en

Plus en détail

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Ce document de travail rassemble quelques chiffres-clés et éléments de cadrage pour les participants aux

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées

Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées 10 Damien décembre Ameline 2010 (CER France Toulouse Midi-Pyrénées) Compétitivité

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Marché Chine. France Agrimer & Atout France Promotion de l Oenotourisme Année 2013

Marché Chine. France Agrimer & Atout France Promotion de l Oenotourisme Année 2013 Marché Chine France Agrimer & Atout France Promotion de l Oenotourisme Année 2013 OBJECTIFS : Après s'être focalisé sur la promotion de la filière oenotourisme au niveau des professionnels, la campagne

Plus en détail

: IDENTIFIANT : BOURGOGNE, MOT DE PASSE : CAVB

: IDENTIFIANT : BOURGOGNE, MOT DE PASSE : CAVB SPECIALE ASSURANCES N 51 bis du mois de janvier 2014 La CAVB s est rapprochée de quelques compagnies d assurance afin de connaître les différentes offres existantes concernant les aléas climatiques. Vous

Plus en détail

Berry Province. Dossier de presse

Berry Province. Dossier de presse Berry Province Dossier de presse PLAN DE COMMUNICATION NATIONAL BERRY 2014 Berry Province est (aussi) en campagne! Le 17 mars prochain sonnera le départ de l édition 2014 de la campagne médiatique de promotion

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

VEGEPOLYS pôle de compétitivité à vocation mondiale

VEGEPOLYS pôle de compétitivité à vocation mondiale VEGEPOLYS pôle de compétitivité à vocation mondiale VEGEPOLYS, pour qui? 4000 entreprises en région appartenant à 8 filières et représentant 25 000 emplois 420 Chercheurs et techniciens 250 Adhérents 2500

Plus en détail

Vins d Alsace. Recommandation actions Chine 2009

Vins d Alsace. Recommandation actions Chine 2009 1 Vins d Alsace Recommandation actions Chine 2009 Les vins d Alsace aujourd hui 2 Un fort potentiel Un savoir-faire traditionnel Une véritable culture autour du produit et une identité régionale forte

Plus en détail

Dans le prolongement de l observatoire Finances, l APVF et LOCALNOVA ont actualisé l étude

Dans le prolongement de l observatoire Finances, l APVF et LOCALNOVA ont actualisé l étude localnova OBS Observatoire des finances locales des Petites Villes de France novembre # Dans le prolongement de l observatoire Finances, l APVF et LOCALNOVA ont actualisé l étude financière prospective

Plus en détail

I. PRINCIPALES MISSIONS DES SERVICES DU TRÉSOR TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE. Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD

I. PRINCIPALES MISSIONS DES SERVICES DU TRÉSOR TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE. Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD Adresse : 1 bis place de la Banque 21042 DIJON CEDEX Tél : 03 80 59 26 00 Fax : 03 80 50 14 75 Mail : tg21.contact@cp.finances.gouv.fr

Plus en détail

Statuts CODALIMENT CODALIMENT

Statuts CODALIMENT CODALIMENT Statuts CODALIMENT CODALIMENT 30 avenue Franklin Roosevelt 75 008 Paris Tél : 01.55.65.04.00 Fax : 01.55.65.10.12 Mail : codaliment@codinf.fr Association Loi 1901 N TVA CEE : FR 42 398 222 646 2 COMITE

Plus en détail

Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel. Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens. Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme

Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel. Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens. Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme SOMMAIRE I) Le contexte 3 a) Le territoire 3 b) L Office de

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

Chambre Professionnelle du Conseil.

Chambre Professionnelle du Conseil. NORMANDIE Chambre Professionnelle du Conseil. - STATUTS - STATUTS CPC Normandie-V3-Avril09 Page 1 sur 8 SOMMAIRE : ARTICLE 1 - Constitution et Désignation ARTICLE 2 - OBJET & DUREE ARTICLE 3 Territoire

Plus en détail

APPEL A PROJETS «ITINERAIRES DE DECOUVERTE DANS LE VIGNOBLE ALSACIEN»

APPEL A PROJETS «ITINERAIRES DE DECOUVERTE DANS LE VIGNOBLE ALSACIEN» APPEL A PROJETS «ITINERAIRES DE DECOUVERTE DANS LE VIGNOBLE ALSACIEN» La création d itinéraires thématiques qui permettent, sous une forme renouvelée, la découverte du vignoble alsacien et apportent une

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

Boîte à outils pro / Livret 5. Optimiser sa présence sur le web

Boîte à outils pro / Livret 5. Optimiser sa présence sur le web Boîte à outils pro / Livret 5 Optimiser sa présence sur le web sommaire Optimisez votre présence sur le web La Loire est un facteur d attractivité touristique puissant. Sur le web également, utiliser l

Plus en détail

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 ANALYSE MARQUE NESPRESSO La marque aux publicités stars Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 Nespresso : une publicité qui crée l événement Le 29 octobre, la marque

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

Statuts de la Fédération mondiale des Grands Concours Internationaux de Vins et Spiritueux (VINOFED) CHAPITRE 1 LA FÉDÉRATION

Statuts de la Fédération mondiale des Grands Concours Internationaux de Vins et Spiritueux (VINOFED) CHAPITRE 1 LA FÉDÉRATION Statuts de la Fédération mondiale des Grands Concours Internationaux de Vins et Spiritueux (VINOFED) CHAPITRE 1 LA FÉDÉRATION ARTICLE 1 NOM / SIEGE / DUREE 1.1 Sous le nom de la «Fédération Mondiale des

Plus en détail

STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er. Article 2. Article 3. Association loi 1901

STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er. Article 2. Article 3. Association loi 1901 Association loi 1901 STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901 sous la dénomination

Plus en détail

La lettre d information du Syndicat de l AOC Corbières Boutenac SEPTEMBRE 2014 n 8

La lettre d information du Syndicat de l AOC Corbières Boutenac SEPTEMBRE 2014 n 8 Boutenac Info La lettre d information du Syndicat de l AOC Corbières Boutenac SEPTEMBRE 2014 n 8 Edito Nos lignes se sont coupées depuis plusieurs mois et pour cause! De nombreuses activités ont occupé

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 Office Municipal de Tourisme Bénodet 12 Décembre 2012 12/12/2012 1 Stratégie 2012/2015 Rappel des 5 objectifs : Accueil Information Animation des acteurs locaux Promotion et Communication

Plus en détail

LICENCE PRO RESPONSABLE COMMERCIAL VINS ET RESEAUX DE DISTRIBUTION

LICENCE PRO RESPONSABLE COMMERCIAL VINS ET RESEAUX DE DISTRIBUTION LICENCE PRO RESPONSABLE COMMERCIAL VINS ET RESEAUX DE DISTRIBUTION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation La licence

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 20 septembre 2012 Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Stratégie social-media Développement de Business avec le canal internet Atelier numérique de Courbevoie Intervenants : Olivier

Plus en détail

Assemblée Générale Ordinaire 2007

Assemblée Générale Ordinaire 2007 Assemblée Générale Ordinaire 2007 AGO 26 mars 2008 1 Ordre du jour 1/ Rapport du Conseil d Administration sur la situation financière et morale 2/ Approbation des comptes de l exercice 2007 3/ Renouvellement

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

Assemblée Générale Habitat et Humanisme Sarthe. 15 Avril 2013

Assemblée Générale Habitat et Humanisme Sarthe. 15 Avril 2013 Assemblée Générale Habitat et Humanisme Sarthe 15 Avril 2013 Rapport d activité 2012 Quelques chiffres année 2012 La permanence d accueil 38 personnes ont été accueillies à la permanence pour demander

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER FFCV- Règlement Financier validé à l assemblée générale du 12/12/04 page 1 sur 14

REGLEMENT FINANCIER FFCV- Règlement Financier validé à l assemblée générale du 12/12/04 page 1 sur 14 REGLEMENT FINANCIER page 1 sur 14 Article 1 - Objet Le Règlement Financier est établit conformément aux directives du Ministère chargé des Sports et à l article 107 du Règlement Intérieur de la FFCV En

Plus en détail

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Association SYNADEC Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, le décret du 16

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA

STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA I) Objet, composition et ressources de l'association Article 1 : Dénomination, Objet L association Estrelia, (nouvelle dénomination de l association Horizons fondée le

Plus en détail

Assistant Manager Tourisme Hôtellerie Restauration

Assistant Manager Tourisme Hôtellerie Restauration Tourisme 108 Assistant Manager Tourisme Hôtellerie Restauration Diplôme d état homologué de niveau III, Bac+2 Objectifs Acquérir les compétences permettant au candidat de seconder efficacement le responsable

Plus en détail

Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025

Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025 Plan stratégique sur les perspectives de la filière vitivinicole à l horizon 2025 16 juillet 2014 Mesure n 1 : Mettre effectivement en œuvre le plan stratégique et en effectuer un suivi Page 2 sur 32 Préambule

Plus en détail

L Office de Tourisme et ses partenaires en 2011

L Office de Tourisme et ses partenaires en 2011 DESTINATION SAINT-EMILION 80ème Assemblée Générale Année 2011 Les chiffres clés de 2011 Jeudi 8 mars 2012 16h30 Salle des Dominicains 2 Pass Escapades vendus par semaine 3 publications hebdomadaires sur

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE ETAPE 2.3 : PLAN D ACTIONS ET PLANNING Novembre 2014 Jean-Philippe

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION Pour plus d informations, visitez www.marathonprobono.fr/campus-hec-2012 Préambule Ce contenu pédagogique est destiné aux responsables

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Nautisme-info MEDIA KIT

Nautisme-info MEDIA KIT Nautisme-info MEDIA KIT Présentation Diffusion d actualités et information sur le nautisme Nautisme-info 1 er site diffuseur d actualités nautiques 2 000 rédacteurs inscrits 7 000 articles en ligne 30

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Agreste Aquitaine. Analyses et résultats

Agreste Aquitaine. Analyses et résultats Analyses et résultats Numéro 84 - mai 2014 La production agricole est par nature soumise aux aléas climatiques. Le phénomène n est pas nouveau. Toutefois, au cours des vingt dernières années, le profil

Plus en détail

sites internet & stratégies numériques

sites internet & stratégies numériques sites internet & stratégies numériques Réseaux Sociaux contenus et proximité 1,5 milliard de personnes sur Facebook dans le monde, plus de 250 millions sur Twitter, près de 70 sur Pinterest. Et de nouveaux

Plus en détail

Framasoft c/o Locaux Motiv 10 bis rue Jangot 69007 Lyon

Framasoft c/o Locaux Motiv 10 bis rue Jangot 69007 Lyon Article 1er Dénomination Statuts de l association Framasoft TITRE 1 CONSTITUTION Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

L Académie e-tourisme

L Académie e-tourisme L Académie e-tourisme Programme régional pour construire des stratégies Web gagnantes 2015 Un programme de formations pour les professionnels du tourisme Hébergeurs, restaurateurs, gestionnaires de sites

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE NOM DE LA STRUCTURE : Fondation d entreprise Bouygues Telecom ADRESSE : 82, rue H. Farman 92130 Issy-les-Moulineaux TITRE DE L EVENEMENT : Les

Plus en détail

ISC Paris Alumni Assemblée Générale Embarquez avec votre réseau!

ISC Paris Alumni Assemblée Générale Embarquez avec votre réseau! Assemblée Générale Embarquez avec votre réseau! ISC Paris 19 novembre 2011 10h30 www.iscparis-alumni.com : programme de la matinée 10h30 : M. Andrès Atenza 11h00 : AG Bilan annuel Projets 2012 Approbation

Plus en détail

Plan de communication 2014

Plan de communication 2014 Plan de communication 2014 1/ LES GUIDES 2014 LE GUIDE INTERNATIONAL DES LOGIS 2 600 établissements Logis et Logis d Exception Offre internationale : France, Allemagne, Belgique, Espagne, Andorre, Portugal,

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution.

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution. ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. STATUTS DE L ASSOCIATION Titre 1 Constitution. ARTICLE PREMIER : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

FÉRET ÉDITEUR DU VIN DEPUIS 1812

FÉRET ÉDITEUR DU VIN DEPUIS 1812 CARACTÉRISTIQUES 16 x 24 cm broché 256 pages 39 euros ISBN 978-2-35156-056-3 DIFFUSION & DISTRIBUTION VOLUMEN CONTACT Éditions Féret 24 allées de Tourny 33000 Bordeaux Tél : 05 56 13 79 95 Fax : 05 56

Plus en détail

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011 Observatoire de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011 LES FAITS MARQUANTS EDITORIAL UN MARCHÉ TERTIAIRE CONCENTRÉ L agglomération angevine dépasse le seuil des 30 000 m 2 de transactions

Plus en détail

Le buffet sera assuré par la société EVOLITE, Charcutier-Traiteur de la commune de VIVIERS.

Le buffet sera assuré par la société EVOLITE, Charcutier-Traiteur de la commune de VIVIERS. La Communauté de Communes DRAGA et le Rotary Club BVT (Bourg-Saint-Andéol, Viviers, Le Teil) organisent pour la troisième année consécutive les Enchères Festives Ardèche Coté Sud qui regroupent toutes

Plus en détail

Programme d actions 2014 Département Agroalimentaire

Programme d actions 2014 Département Agroalimentaire Programme d actions 2014 Département Agroalimentaire Stratégie 2014 la filière bio, les produits transformés et la filière viticole uniquement dans le cadre des actions publi-promotionnelles Sud de France

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012

Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012 Procès-verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire du 4 février 2012 Le 4 février 2012, à l Isle-Adam (95290), Maison de l Amitié, 44, avenue de Paris, les membres de l association «Initiatives et Actions

Plus en détail

Les messages EDI en librairie

Les messages EDI en librairie dernière mise à jour : avril 2013 Les messages EDI en librairie Échanges de Données Informatisés avril 2013 Sommaire Dilicom p. 6 L Alire p. 7 Le FEL p. 8 L EDI p. 3 à 5 Messages EDI p. 9 à 14 Lexique

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française Les 5 à 7 du SYRPA Photographie et évolution de la population Quels enseignements en tirer pour vos actions de communication? Christophe SEMONT 1. Hyltel en quelques mots 2. Les concepts du recensement

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

Convention entre l Etat et l UESL relative à la Garantie des Risques Locatifs

Convention entre l Etat et l UESL relative à la Garantie des Risques Locatifs Convention entre l Etat et l UESL relative à la Garantie des Risques Locatifs Entre l Etat, représenté par le ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement, le ministre de l économie, des

Plus en détail

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**)

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Paris, 17 juin 2015 Résultats annuels consolidés 2014-15 (avril 2014 mars 2015) Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Au 31 mars 2015, Rémy Cointreau

Plus en détail

Finance et performance des jeunes viticulteurs : les conséquences pour l installation

Finance et performance des jeunes viticulteurs : les conséquences pour l installation Finance et performance des jeunes viticulteurs : Julien Cadot, ISG Paris 1 Introduction A un moment ou un autre, le candidat à l installation en viticulture doit se poser la question du revenu qu il va

Plus en détail

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION ARTICLE 1 : Création et dénomination L Association laïque dite «Association Régionale des Œuvres Educatives et de Vacances de l Education Nationale

Plus en détail

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi?

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 1 2 Sommaire Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3 Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 4 Boîte à outils 5 Bilan de la première année d activité

Plus en détail

Proposition de partenariat promotionnel / Table nature. Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1

Proposition de partenariat promotionnel / Table nature. Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1 Proposition de partenariat promotionnel / Table nature Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1 Partenariat promotionnel Québec Nature Le Québec a fait de la promotion du tourisme une

Plus en détail

observatoire du Transport Sanitaire 2014 kpmg.fr

observatoire du Transport Sanitaire 2014 kpmg.fr observatoire du Transport Sanitaire 2014 kpmg.fr Edito Marc Basset, Associé, Responsable du secteur Transport sanitaire C est avec un grand plaisir que nous vous présentons l Observatoire du Transport

Plus en détail

Marketing territorial et veille

Marketing territorial et veille Marketing territorial et veille Sciences-Po Formation continue, 11 juin 2008 David Cousquer Marketing territorial et veille 1. La photo initiale : déterminer le positionnement marketing d une collectivité

Plus en détail

Document explicatif Introduction à Fairtrade

Document explicatif Introduction à Fairtrade Document explicatif Introduction à Fairtrade Explication de quelques mots et expressions clés utilisés à Fairtrade. Coopérative de Café Cocla, Peru. Photo: Henrik Kastenskov Document: Document explicatif

Plus en détail

CANDIDATURE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2011-2013

CANDIDATURE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2011-2013 CANDIDATURE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2011-2013 1) Présentation du territoire du PLFI Les territoires Entre-deux-Mers et Graves et Sauternes se situent au cœur du vignoble Bordelais et

Plus en détail

Les nouvelles obligations en matière de transparence financière des Comités d Entreprise Loi du 5 mars 2014 :

Les nouvelles obligations en matière de transparence financière des Comités d Entreprise Loi du 5 mars 2014 : Les nouvelles obligations en matière de transparence financière des Comités d Entreprise Loi du 5 mars 2014 : Situation antérieure et obligations prochaines www.semaphores.fr Situation antérieure à la

Plus en détail

GUIDE DE COMMUNICATION. Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013

GUIDE DE COMMUNICATION. Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013 GUIDE DE COMMUNICATION Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013 1 En détails dans les pages qui viennent LES OUTILS DE COMMUNICATION GRATUITS... Page 3 Pour vos clients & invités. Page 3 - Communiquez

Plus en détail

POUR LA FILIÈRE VIN 2013

POUR LA FILIÈRE VIN 2013 GUIDE DES SERVICES POUR LA FILIÈRE VIN 2013 Améliorer sa productivité Former des spécialistes du vin Rencontrer des professionnels Exporter ses vins et spiritueux Ce guide présente les services proposés

Plus en détail