Le projet PCS Présentation à l EIFR Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le projet PCS Présentation à l EIFR Paris"

Transcription

1 Le projet PCS Présentation à l EIFR Paris

2 Agenda Qui est PCS? Tour d horizon sur le marché de la titrisation Tour d horizon règlementaire Problèmes de fond 2

3 Le projet PCS Mission Statement The aim of the Prime Collateralised Securities ( PCS ) initiative is to reinforce asset-backed securities as sustainable investment and funding tools for both investors and originators with the aim to improve market resilience in Europe, promote growth in the real economy and at all times maintain the standards of quality, transparency, simplicity and liquidity 3

4 Le projet PCS Principes fondamentaux Indépendence Sans but lucratif Ne représentant aucun intervenant (PCS n est pas une trade association ) Une entité qui a pour but de reconstituer le marché de la titrisation en Europe en vue de financer l économie réelle 4

5 Le projet PCS Le Board Francesco Papadia - Chair (ex-bce) Anneli Peshkoff (ex-eib) Jose Manuel Campa (Professeur and ex-ministère de l Economie) Gregor Gruber (Investisseur) Gaelle Philippe Viriot (Investisseur) Richard Bartlett (Banquier) Mirco Bianchi (Banquier) Michaela Ulrici (Juriste) Ian Bell (PCS Secretariat) 5

6 PCS Association Membres Allen & Overy Allianz APG AXA Baker & McKenzie Barclays Bank of America Merrill Lynch BBVA Bishopsfield Capital Partners Bloomberg BNP Paribas BNY Mellon Clifford Chance Credit Suisse Deutsche Bank DNB Bank European Banking Federation HSBC HSBC Global Asset Management ING ING Asset Management B.V. Intesa San Paolo J.P. Morgan KPMG Advisory N.V. Lewtan Technologies Linklaters Lloyds Banking Group Mayer Brown Nationwide Building Society NIBC Bank Obvion Rabobank Robeco Royal Bank of Scotland RBS Asset Management Santander Securitisation Services Swiss Re Societe Generale TwentyFour Asset Management UBS UniCredit Weil, Gotshal & Manges 6

7 PCS Association Observateurs Association for Financial Markets in Europe (AFME) Dutch Securitisation Association (DSA) European Banking Authority (EBA) European Bank for Reconstruction and Development (EBRD) European Central Bank (ECB) European Fund and Asset Management Association (EFAMA) European Financial Services Roundtable (EFR) European Investment Bank (EIB) European Investment Fund (EIF) Insurance Europe Irish Debt Securities Assocation (IDSA) KfW True Sale International (TSI) 7

8 Label PCS Le Label PCS est décerné à la demande des originateurs à la tranche senior de titrisations qui qualifient Le Label PCS cherche à definir la titrisation de haute qualité sur la base des leçons apprises dans la crise Les pilliers autour desquels se fonde le Label PCS sont: - Qualité - Simplicité - Transparence - Liquidité 8

9 Label PCS Le Label PCS a été descerné à 47 operations représentant 83 milliards. En 2013, 25 nouvelles opérations ont reçues le label. En 2013, les opérations labelisées représentent autour de 55% (en nombres) et 63% (en volume) des opérations labelisables 9

10 Label PCS Par pays (2013) Italie 1 Norvege 3 France 2 Finlande 1 Allemagne 3 Pays Bas 14 Royaume Uni 18 Total 42 10

11 Label PCS Par classe d actifs (2013) PME 1 Prets a la consommation 1 Auto 11 RMBS 29 Total 42 11

12 Emissions de titrisation en Europe depuis 2005 bn 800 Emissions Source: BAML 12

13 Emissions de titrisation placées dans les marchés depuis 2005 bn 450 Emissions placées Source: BAML 13

14 Reglementation en cours Solva 2 pondération de capital pour les assureurs - EIOPA Basle 3 pondération de capital pour les banques - BCBS Basle 3 définition d actifs pour les LCR EBA Shadow Banking achat de titrisation par les MMFs Autres 14

15 Reglementation en cours Probleme de fond Toutes les approches règlementaires proposées jusqu ici continuent à traiter toutes les titrisations comme fondamentalement identiques, sans faire l apprentissage des leçons de la crise. Mais, l approche de la Commission Européenne a évolué Communication on Long-Term Financing 15

16 Reglementation en cours Solutions proposées Une définition de titrisations de haute qualité Utilisation cohérente et systematique de cette definition La calibration des règles sur la performance historique réelle des titrisation de haute qualité et prise en compte des modifications objectives (reglementaires et autres) du marché Création de règles qui respectent la logique de l équivalence des risques 16

17 Reglementation en cours Solutions possibles Les quatres éléments indispensables: Pas d originate-to-distribute Pas de iterative credit tranching Pas de transformation de maturité interne Transparence 17

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012 BGL BNP Paribas S.A. (50, avenue J.F. Kennedy L-2951 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : B6481) Communication Mars 2013 LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG À VOS CÔTÉS 2013 Données chiffrées au 31/12/2012 Le

Plus en détail

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

Découvrez les avantages du trading électronique sur le marché obligataire

Découvrez les avantages du trading électronique sur le marché obligataire Découvrez les avantages du trading électronique sur le marché obligataire Un point d accès unique pour le marché obligataire L activité des marchés a été récemment confrontée à une croissance des émissions

Plus en détail

Les résultats des grandes banques internationales depuis le début de 2006

Les résultats des grandes banques internationales depuis le début de 2006 Les résultats des grandes banques internationales depuis le début de 2006 Alain TOURNIER, Catherine GOUTEROUX Secrétariat général de la Commission bancaire Direction de la Surveillance générale du Système

Plus en détail

Responsabilité sociale et pratiques des banques face à l'optimisation et l'évasion fiscales

Responsabilité sociale et pratiques des banques face à l'optimisation et l'évasion fiscales Responsabilité sociale et pratiques des banques face à l'optimisation et l'évasion fiscales Constats tirés de l analyse sectorielle de Vigeo Fouad Benseddik, 2 juin 2014 Risque d évasion fiscale: un changement

Plus en détail

SG Corporate & Investment Banking renforce son équipe Vente et Trading Actions et dynamise son offre client

SG Corporate & Investment Banking renforce son équipe Vente et Trading Actions et dynamise son offre client Communiqué de presse Paris, le 25 Octobre 2005 SG Corporate & Investment Banking renforce son équipe Vente et Trading Actions et dynamise son offre client SG Corporate & Investment Banking (SG CIB) a renforcé

Plus en détail

AXA Distributors Le réseau de distribution aux tiers. Septembre 2004

AXA Distributors Le réseau de distribution aux tiers. Septembre 2004 AXA Distributors Le réseau de distribution aux tiers Septembre 2004 Notre mission Confier les produits et les services d AXA à des professionnels de la vente. Tous les jours French Media Trip September

Plus en détail

ETUDE SALARIALE SECTEUR FINANCIER 2015

ETUDE SALARIALE SECTEUR FINANCIER 2015 ETUDE SALARIALE SECTEUR FINANCIER 2015 16 e EDITION POUR PLUS D INFORMATIONS, CONTACTEZ-NOUS +32 9 242 54 44 be.hudson.com EXPERTS EN REMUNERATION INFORMATION GENERALE Le talent, le dévouement et la loyauté

Plus en détail

Défi pour la transparence

Défi pour la transparence FINANCIAL SERVICES Défi pour la transparence Communication financière des banques européennes en Une reprise durable? kpmg.fr Introduction L année a été marquée par les bonnes performances des banques

Plus en détail

La crise des subprime offre de nouvelles opportunités

La crise des subprime offre de nouvelles opportunités La crise des subprime offre de nouvelles opportunités Inform informations générales pour les investisseurs institutionnels 1 er trimestre 2008 Swisscanto le centre de compétence des Banques Cantonales

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005

Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005 Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : Activest GlobalDepot - Offensiv Activest Investmentgesellschaft Schweiz AG, Bern AQUILA CAPITAL FONDS - China

Plus en détail

Séminaire EIFR 7 Mars 2012. Sébastien Rérolle

Séminaire EIFR 7 Mars 2012. Sébastien Rérolle Séminaire EIFR 7 Mars 2012 Sébastien Rérolle 1 Focus sur le risque de crédit L approche basée sur les notations internes de Bâle 2, qui concerne la totalité des grandes banques françaises, requiert l évaluation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. 5 Octobre 2009. LuxFLAG décerne son Label Microfinance à un Véhicule d Investissement en Microfinance (VIM): Advans S.A.

COMMUNIQUE DE PRESSE. 5 Octobre 2009. LuxFLAG décerne son Label Microfinance à un Véhicule d Investissement en Microfinance (VIM): Advans S.A. COMMUNIQUE DE PRESSE 5 Octobre 2009 LuxFLAG décerne son Label Microfinance à un Véhicule d Investissement en Microfinance (VIM): Advans S.A. SICAR L agence Luxembourgeoise de labellisation des fonds (LuxFLAG),

Plus en détail

Delville-Fortiter.be. Projet de citation. Philippe Delville. Brussels Consulting Group SA/NV - Managing Partner, Advisor of minority shareholders

Delville-Fortiter.be. Projet de citation. Philippe Delville. Brussels Consulting Group SA/NV - Managing Partner, Advisor of minority shareholders Projet de citation Philippe Delville Brussels Consulting Group SA/NV - Managing Partner, Advisor of minority shareholders GSM : 0476. 44. 73. 42 Courriel : delvillefortiter@gmail.com Projet de citation

Plus en détail

Banque Negara Malaisie (BNM)

Banque Negara Malaisie (BNM) Le système bancaire de Labuan comprend la Banque centrale de Malaisie (Bank Negara Malaysia), les banques (banques commerciales, sociétés financières, banques commerciales et les banques islamiques) et

Plus en détail

La crise des banques AMBROISE LAURENT

La crise des banques AMBROISE LAURENT 09_LAURENT_art127:ARTICLE_gabarit 26/08/09 10:36 Page 675 La crise des banques Résultats déficitaires des banques, dégradation des notes des agences de rating, plans massifs de soutien des pouvoirs publics,

Plus en détail

Novethic 2012. RSE et communication responsable : pratiques des banques et assurances européennes

Novethic 2012. RSE et communication responsable : pratiques des banques et assurances européennes 1 Panel de l étude Cette étude analyse la communication RSE de 31 groupes financiers européens sur quatre thèmes : environnement, social, gouvernance et produits et services. Figurent dans le panel : les

Plus en détail

L indice IPD de performance des OPCI RFA. Résultats du 1 er semestre 2010. 1 er décembre 2010. 14 h 30 Introduction Patrick de Lataillade, ASPIM

L indice IPD de performance des OPCI RFA. Résultats du 1 er semestre 2010. 1 er décembre 2010. 14 h 30 Introduction Patrick de Lataillade, ASPIM L indice IPD de performance des OPCI RFA Résultats du 1 er semestre 2010 1 er décembre 2010 14 h 30 Introduction Patrick de Lataillade, ASPIM 14 h 40 L indice, les résultats et perspectives européennes

Plus en détail

Private banking: après l Eldorado

Private banking: après l Eldorado Private banking: après l Eldorado Michel Juvet Associé 9 juin 2015 Toutes les crises génèrent de nouvelles réglementations Le tournant de 2008 Protection des clients MIFID, UCITS, FIDLEG Bilan des banques

Plus en détail

BCGE. Profession de foi de la BCGE

BCGE. Profession de foi de la BCGE L investissement en entreprise Profession de foi de la BCGE Septembre 2012 Sommaire 1. La BCGE est bien placée pour connaître les entreprises 2. La performance est produite par l économie réelle et ses

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence Le développement des relations financières France-Chine Assemblée Nationale, Paris - 11 janvier 2012

Compte-rendu de la conférence Le développement des relations financières France-Chine Assemblée Nationale, Paris - 11 janvier 2012 Table ronde n 1: Financement des entreprises et internationalisation, l apport du capital investissement transfrontalier Modérateur: M. Jean-Marc Vittori, journaliste économique, Les Echos Intervenants:

Plus en détail

Le marché du RMB en France, de nouvelles opportunités

Le marché du RMB en France, de nouvelles opportunités Le marché du RMB en France, de nouvelles opportunités 元 (Renminbi): INTERNATIONALISATION ET OPPORTUNITES Ces dernières années, l internationalisation du Renminbi (RMB) et son utilisation par les différents

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

Les banques sous perfusion

Les banques sous perfusion Les banques sous perfusion Par Éric Toussaint L assistance de la Banque centrale européenne et de la Fed 1 A partir de juin 2011, les banques européennes sont entrées dans une phase tout à fait critique.

Plus en détail

Rencontres Economiques. Septembre 2012

Rencontres Economiques. Septembre 2012 Rencontres Economiques Septembre 2012 Développement des Sociétés Chinoises en France France = 3 ème partenaire en Europe 90 s : Emergence des Investissements Chinois Banque, Ressources Naturelles Secteur

Plus en détail

Financements verts. quelle contribution des banques et assurances européennes?

Financements verts. quelle contribution des banques et assurances européennes? Financements verts quelle contribution des banques et assurances européennes? Février 2015 Sommaire À retenir... 3 Introduction... 4 Panel... 5 Méthodologie... 6 Classement «Contribution à une économie

Plus en détail

COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES, GESTIONNAIRES DE FONDS, FONDS D INVESTISSEMENT CANADIENS

COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES, GESTIONNAIRES DE FONDS, FONDS D INVESTISSEMENT CANADIENS Page 1 of 5 Les membres ayant accordé du financement à l'acmc sont les suivants : L Association des banquiers canadiens (ABC) L Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières (ACCOVAM) Groupe

Plus en détail

NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE OU AU JAPON

NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE OU AU JAPON Modalités principales de l émission des obligations à option de conversion et/ou d échange en actions Nexans nouvelles ou existantes (OCEANE) sans droit préférentiel de souscription ni délai de priorité

Plus en détail

Europcar annonce le succès de son introduction en bourse

Europcar annonce le succès de son introduction en bourse Saint-Quentin en Yvelines, 25 juin 2015 Europcar annonce le succès de son introduction en bourse Prix de l Offre : 12,25 euros par action Taille totale de l opération : environ 879 millions d euros pouvant

Plus en détail

NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA OU AU JAPON COMMUNIQUE PUBLIE EN APPLICATION DU REGLEMENT GENERAL DE L AUTORITE DES MARCHES FINANCIERS

NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA OU AU JAPON COMMUNIQUE PUBLIE EN APPLICATION DU REGLEMENT GENERAL DE L AUTORITE DES MARCHES FINANCIERS Informations NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA OU AU JAPON Air France place avec succès 402,5 millions d euros d OCEANE en actions Air France-KLM sur les marchés de capitaux Visa de l Autorité

Plus en détail

Fonds Standard Life HEC Montréal

Fonds Standard Life HEC Montréal Fonds Standard Life HEC Montréal RECRUTEMENT Printemps 2015 Si les marchés boursiers, la gestion de portefeuille et l analyse de titre vous intéressent, le Fonds Standard Life - HEC Montréal a quelque

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES Copyright Duhamel Blimbaum. Introduction La création récente de la Banque Publique d Investissement reflète la nécessité d une refonte des processus mais aussi et surtout des moyens de financement des

Plus en détail

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Matinale recherche Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Intervenante : Adina GRIGORIU, Directrice de recherche, AAAiC,

Plus en détail

Une banque peut-elle être engagée et responsable?

Une banque peut-elle être engagée et responsable? Une banque peut-elle être engagée et responsable? 18 juin 2014 Eric Cochard CSE / Développement Durable 1 La Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) chez Crédit Agricole CIB 2 La mise en œuvre : les

Plus en détail

Notre ambition. Créer un nouveau modèle d acteur financier

Notre ambition. Créer un nouveau modèle d acteur financier Notre ambition Notre ambition Créer un nouveau modèle d acteur financier Ecosystème associatif original Entrepreneurial Pluridisciplinaire Expertises de haut niveau sur des métiers innovants 2 La naissance

Plus en détail

La maîtrise du risque systémique

La maîtrise du risque systémique FINANCIAL SERVICES La maîtrise du risque systémique kpmg.fr Sommaire I Définition des SIFIs 2 A Les critères donnés par le FMI-CSF-BRI pour définir les SIFIs 2 B Les banques globales à caractère systémique

Plus en détail

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA Plusieurs investisseurs nous demandent à juste titre quelle est la véritable situation du crédit

Plus en détail

Emission par Soitec d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE), à échéance 18 septembre 2018

Emission par Soitec d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE), à échéance 18 septembre 2018 Bernin, le 12 septembre 2013 Communiqué de presse Emission par Soitec d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE), à échéance 18 septembre 2018 Exercice

Plus en détail

LISTE DES ENTITES DU GROUPE BNP PARIBAS CERTIFIEES ISO 9001 Domaine d'activité

LISTE DES ENTITES DU GROUPE BNP PARIBAS CERTIFIEES ISO 9001 Domaine d'activité Société Entité LISTE DES ENTITES DU GROUPE BNP PARIBAS CERTIFIEES ISO 9001 Pays Domaine d'activité 1 Arius France Location avec services ISO 9001 Conception et réalisation de prestations de location et

Plus en détail

La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative

La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative Stratégie 24 Update II/2014 La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative Depuis la fin de l année 2007, le secteur des hedges funds a entamé une traversée du désert. Pourtant, le nouveau

Plus en détail

Les banques dans la crise

Les banques dans la crise DOSSIER II Les banques dans la crise Mathieu Plane OFCE, Centre de recherche en économie de Sciences Po Georges Pujals OFCE, Centre de recherche en économie de Sciences Po Bureau Van Dijk (France) Cet

Plus en détail

Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014

Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014 Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014 Objectifs Contacts praticiens - chercheurs Recherche d excellence sur la banque d investissement et

Plus en détail

Bâle III : les impacts à anticiper

Bâle III : les impacts à anticiper FINANCIAL SERVICES Bâle III : les impacts à anticiper Mars 2011 2 Bâle III Bâle III 3 1. Contexte Bâle III a été entériné en novembre 2010 lors du sommet du G20 de Séoul. De nouvelles règles annoncées

Plus en détail

SEMINAIRE. COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires.

SEMINAIRE. COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires. SEMINAIRE COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires. Le régulateur européen (commission, ESMA et EBA) mène dans

Plus en détail

Asset Quality Review

Asset Quality Review Asset Quality Review Eclairage, par Harwell Management 1 Table des Matières En quelques mots... 3 Contexte : une confiance sur la santé des bilans des banques européennes fragile... 3 Objectifs et Enjeux...

Plus en détail

HSBC Global Asset Management

HSBC Global Asset Management HSBC Global Asset Management Présentation destinée à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF. HSBC Global Asset Management combine présence mondiale et savoir-faire local

Plus en détail

Politique d'exécution des ordres de KBC Bank

Politique d'exécution des ordres de KBC Bank Politique d'exécution des ordres de KBC Bank 1 Contexte de la politique d exécution des ordres... 2 2 Approche d exécution optimale... 2 2.1 Facteurs d exécution... 2 2.2 Lieux d exécution... 2 2.3 Exécution

Plus en détail

Précisions relatives à certaines modalités d application du crédit d impôt remboursable pour la solidarité

Précisions relatives à certaines modalités d application du crédit d impôt remboursable pour la solidarité Précisions relatives à certaines modalités d application du crédit d impôt remboursable pour la solidarité En vue de mieux répondre aux besoins des ménages à faible ou à moyen revenu, il a été annoncé,

Plus en détail

Actifs gérés en extinction

Actifs gérés en extinction 15 juin 2010 Actifs gérés en extinction Des risques sous contrôle Michel Péretié Directeur de la Banque de Financement et d Investissement Actifs gérés en extinction: une analyse externe confirme le niveau

Plus en détail

Catella Asset Management

Catella Asset Management Catella Asset Management Asset management immobilier Catella Asset Management se consacre aux activités d investissement, asset et property management immobiliers pour le compte de tiers Investisseurs

Plus en détail

Les défis du reporting macro-prudentiel

Les défis du reporting macro-prudentiel Les défis du reporting macro-prudentiel EIFR 25 mars 2014 Bruno LONGET Banque de France Direction de la Balance des paiements Réf : D14-014 Introduction : pourquoi renforcer le dispositif de surveillance

Plus en détail

Examen Final. Indications

Examen Final. Indications DANS LE SECTEUR BANQUE-ASSURANCE NOM : MATRICULE : PRENOM : Examen Final Problèmes Indications Veuillez respecter les indications suivantes: 1. Vous avez 3 heures à disposition 2. Veuillez vérifier que

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Placements collectifs étrangers Mutations Février 2014

Placements collectifs étrangers Mutations Février 2014 Placements collectifs étrangers Mutations Février 2014 Distribution en ou à partir de la Suisse approuvée: AMUNDI TRESO 12 MOIS (F01027439) Représentant: CACEIS (Switzerland) SA, Nyon AMUNDI TRESO EONIA

Plus en détail

«Transformez vos risques en valeurs»

«Transformez vos risques en valeurs» «Transformez vos risques en valeurs» Version de démonstration : pour consulter la version complète, contactez Hiram Finance Régulation des marchés financiers - Revue technique Mois d octobre 2011 (n 7

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Thèmes de recherche. Projets en cours

Thèmes de recherche. Projets en cours Formation Michel Baroni Professeur, Département Finance Responsable Pédagogique des Mastères Spécialisés en Techniques Financières et Finance & Asset Management Habilitation à Diriger des Recherches, Université

Plus en détail

Fonds de prêts à l économie réelle

Fonds de prêts à l économie réelle Septembre 2014 Fonds de prêts à l économie réelle Chiffres clés du «prêt entre particuliers» au niveau mondial 10 8 6 4 2 0 Production annuelle de crédits pour les 5 premières plateformes de prêts (en

Plus en détail

CANNES 28 juin 2005 1

CANNES 28 juin 2005 1 CANNES 28 juin 2005 11 Le Groupe BNP Paribas sur la Côte d Azur 2 CANNES 28 juin 2005 33 Plan de la présentation Résultats 2004 et transition aux normes IAS/IFRS Résultats du 1T 2005 BNP Paribas : un leader

Plus en détail

Les acteurs français du crédit à la consommation : maturité ou nouvel élan? Étude - Janvier 2005. Banque et Finances

Les acteurs français du crédit à la consommation : maturité ou nouvel élan? Étude - Janvier 2005. Banque et Finances Les acteurs français du crédit à la consommation : maturité ou nouvel élan? Étude - Janvier 2005 Banque et Finances 1 SOMMAIRE PANORAMA DU MARCHÉ FRANÇAIS CLÉS D'ÉVOLUTION LE MARCHÉ AMÉRICAIN COMME REPÈRE

Plus en détail

de l importance systémique des institutions financières

de l importance systémique des institutions financières BANQUE DU CANADA Revue du système financier Décembre 2013 43 De l importance systémique des institutions financières Éric Chouinard et Erik Ens Introduction La crise financière a montré que certaines institutions

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

BÂLE III : Décryptage, impacts et limites des nouvelles exigences réglementaires

BÂLE III : Décryptage, impacts et limites des nouvelles exigences réglementaires BÂLE III : Décryptage, impacts et limites des nouvelles exigences réglementaires Juillet 2011 Conseil opérationnel en stratégie et management Etude réalisée sous la direction de Yoni Elmalem, responsable

Plus en détail

BNP PARIBAS INVESTMENT SOLUTIONS Épargne, investissements et protection au service de nos clients

BNP PARIBAS INVESTMENT SOLUTIONS Épargne, investissements et protection au service de nos clients BNP PARIBAS INVESTMENT SOLUTIONS Épargne, investissements et protection au service de nos clients LE COMITÉ EXÉCUTIF D INVESTMENT SOLUTIONS «Nous remercions nos 26 160 collaborateurs dans le monde entier

Plus en détail

Liste des OPCA INSTITUTIONNELS.

Liste des OPCA INSTITUTIONNELS. Liste des OPCA INSTITUTIONNELS. Liste des organismes de placement collectif alternatifs à nombre variable de parts institutionnels et des compartiments établie sur base de l article 3 de l AR du 7 décembre

Plus en détail

Succès de l introduction en bourse d EDF Energies Nouvelles Le prix de l offre est fixé à 28,00 euros par action

Succès de l introduction en bourse d EDF Energies Nouvelles Le prix de l offre est fixé à 28,00 euros par action Succès de l introduction en bourse d EDF Energies Nouvelles Le prix de l offre est fixé à 28,00 euros par action Prix de l offre : 28,00 euros par action Taille totale de l opération : augmentation de

Plus en détail

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO 1 LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO Le 16 février 2012, RCI Banque a lancé en France le livret d épargne

Plus en détail

INNOVATIVE ISLAMIC FINANCE

INNOVATIVE ISLAMIC FINANCE INNOVATIVE ISLAMIC FINANCE Domaines d'intervention Notre intervention se décline suivant 5 axes principaux : SOMMAIRE Développement de produits islamiques Etude de marché & étude stratégique Conformité

Plus en détail

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1 Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE Octobre 2012 1 Identité du Cabinet CAPTEO Cabinet de Conseil en Stratégie, en Organisation et en Management exclusivement dédié à la Finance Notre expertise La Banque

Plus en détail

Directive AIFM Le régime dépositaire 4 février 2013

Directive AIFM Le régime dépositaire 4 février 2013 Directive AIFM Le régime dépositaire 4 février 2013 Laurent Fessmann, Baker & McKenzie Luxembourg Sandrine Leclercq, Baker & McKenzie Luxembourg Anne Landier-Juglar, Caceis Baker & McKenzie Luxembourg

Plus en détail

Tableau de bord de la gestion flexible page 1

Tableau de bord de la gestion flexible page 1 14--12 Tableau de bord de la gestion flexible page 1 Depuis le début du second semestre 2012 les valeurs boursières ont repris de la hauteur et nombreux sont les indices qui affichent une progression à

Plus en détail

L ESSENTIEL 2014. *Séance de travail collaboratif. Séance de coworking* au NUMA, lieu de l innovation et du numérique à Paris.

L ESSENTIEL 2014. *Séance de travail collaboratif. Séance de coworking* au NUMA, lieu de l innovation et du numérique à Paris. L ESSENTIEL 2014 *Séance de travail collaboratif Séance de coworking* au NUMA, lieu de l innovation et du numérique à Paris. BNP Paribas accompagne l ensemble de ses clients : particuliers, associations,

Plus en détail

SEMINAIRE. Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ

SEMINAIRE. Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ SEMINAIRE Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels La mise en conformité des états membres dans le cadre de la BRRD est à partir du 1er janvier 2015. Bien que certains points

Plus en détail

AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM

AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM Suduiraut 23 juin 2006 Pierre Vaquier, AXA REIM France Président Directeur Général Sommaire AXA REIM : une des 8 expertises du modèle multiexpert

Plus en détail

CACHÉ DANS LE MONDE DE LA FINANCE

CACHÉ DANS LE MONDE DE LA FINANCE CACHÉ DANS LE MONDE DE LA FINANCE Un certain nombre de sociétés de Wall Street ont commencé à évaluer et à installer la technologie d InterSystems pour élaborer des outils avancés de décision en temps

Plus en détail

Fiche info financière pour assurance de vie non fiscale Valable à partir du 23/10/2013

Fiche info financière pour assurance de vie non fiscale Valable à partir du 23/10/2013 Fiche info financière pour assurance de vie non fiscale Valable à partir du 23/10/2013 DL Strategy Type d assurance vie - Assurance vie composée de fonds à taux d intérêt garanti par la compagnie d assurance

Plus en détail

L impact de la crise financière sur les PPPs

L impact de la crise financière sur les PPPs + Infrastructureeconomics Frédéric Blanc-Brude, PhD Research fellow, King s College London L impact de la crise financière sur les PPPs IAE, Chaire d Economie des PPPs 26 Mai 2010 + Plan Les PPPs et le

Plus en détail

Observatoire de la banque privée SwissLife Banque Privée Rapport d étude

Observatoire de la banque privée SwissLife Banque Privée Rapport d étude Observatoire de la SwissLife Banque Privée Rapport d étude Le 27 mars 2014 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 OpinionWay imprime sur papier recyclé Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Anita Fürstenberg-Lucius Présentation donnée à l occasion du séminaire d information sur Plan

Plus en détail

CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, OU AU JAPON.

CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, OU AU JAPON. COMMUNIQUE DE PRESSE Émission par Ingenico d Obligations à Option de Conversion et/ou d Échange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE) Obtention du visa de l Autorité des marchés financiers Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Vous avez le sens des valeurs? Préférez des investissements socialement responsables.

Vous avez le sens des valeurs? Préférez des investissements socialement responsables. Parvest I Juin 2014 I 1 Publication réservée aux professionnels de l investissement au sens de la MIF - JUIN 2014 Vous avez le sens des valeurs? Préférez des investissements socialement responsables. Parvest

Plus en détail

Les caractéristiques du secteur bancaire français

Les caractéristiques du secteur bancaire français Les caractéristiques du secteur bancaire français Fiche 1 Objectifs Découvrir le poids du secteur bancaire en France et ses intervenants Prérequis Aucun Mots-clefs Produit intérieur brut (PIB), organismes

Plus en détail

Actes des conférences Cycle Investisseurs

Actes des conférences Cycle Investisseurs Actes des conférences Cycle Investisseurs Financement : quelle est la nouvelle donne du marché? Débat animé par Gaël THOMAS, Directeur de la Rédaction BUSINESS IMMO Vendredi 5 décembre 2014 Intervenants

Plus en détail

Étude sur le marché européen de l ISR 2014 (extrait)

Étude sur le marché européen de l ISR 2014 (extrait) Étude sur le marché européen de l ISR 2014 (extrait) Créée avec le soutien de 2 Étude sur le marché européen de l ISR 2014 (extrait) MEMBRES AFFILIÉS D EUROSIF AG2R La Mondiale Amundi Asset Management

Plus en détail

17/10/06 à la main dans le Masque. Groupe Banque Populaire. Résultats 2007. Conférence de presse 6 mars 2008

17/10/06 à la main dans le Masque. Groupe Banque Populaire. Résultats 2007. Conférence de presse 6 mars 2008 17/10/06 à la main dans le Masque Groupe Banque Populaire Résultats 2007 Conférence de presse 6 mars 2008 Avertissement L évolution des périmètres résultant de la création de Natixis conduit à une présentation

Plus en détail

[ SECTEUR DES SERVICES FINANCIERS ] [ SECTEUR DES SERVICES FINANCIERS ] Avantages concurrentiels du Canada

[ SECTEUR DES SERVICES FINANCIERS ] [ SECTEUR DES SERVICES FINANCIERS ] Avantages concurrentiels du Canada [ SECTEUR DES SERVICES FINANCIERS ] [ SECTEUR DES SERVICES FINANCIERS ] Avantages concurrentiels du Canada LE SECTEUR CANADIEN DES SERVICES FINANCIERS Le secteur canadien des services financiers figure

Plus en détail

CorDial 2010 Gouvernement d entreprise. Constat / Propositions

CorDial 2010 Gouvernement d entreprise. Constat / Propositions CorDial 2010 Gouvernement d entreprise Constat / Propositions CorDial : un outil de Dialogue actionnarial lancé par le FIR en 2010 Léchantillon de sociétés du SBF 120 a été établi sur la base d un seuil

Plus en détail

De ces 6 blocs, le Groupe OFI est concerné par les blocs marché et défaut relatifs aux investissements financiers.

De ces 6 blocs, le Groupe OFI est concerné par les blocs marché et défaut relatifs aux investissements financiers. Calcul du SCR marché Rappel : Dans le cadre de la nouvelle réglementation de l assurance Solvabilité 2, le premier pilier quantitatif définit les normes de calcul des fonds propres réglementaires. Le SCR

Plus en détail

Les sondages de marché

Les sondages de marché ÉTUDE SOCIÉTÉS ET PROCÉDURES COLLECTIVES MARCHÉ FINANCIER La technique du sondage de marché consiste pour un prestataire de services d investissement (PSI) qui réalise pour le compte d un émetteur une

Plus en détail

Bénédicta, l histoire d un LBO

Bénédicta, l histoire d un LBO Bénédicta, l histoire d un LBO Bénédicta est le numéro 2 français sur le marché de la mayonnaise et des sauces froides vendues en grande distribution. Cette société faisait partie du groupe Unilever. Suite

Plus en détail

L inexorable désintermédiation du financement des entreprises de la zone euro : est-on prêt à en assumer les conséquences?

L inexorable désintermédiation du financement des entreprises de la zone euro : est-on prêt à en assumer les conséquences? 24 octobre 211 N. 793 L inexorable désintermédiation du financement des entreprises de la zone euro : est-on prêt à en assumer les conséquences? Les entreprises de la zone euro sont aujourd hui essentiellement

Plus en détail

Zurich Invest Target Investment Fund

Zurich Invest Target Investment Fund Pour une constitution de patrimoine structurée et flexible Zurich Invest Target Investment Fund Le Target Investment Fund de Zurich Invest SA est une solution de placement flexible et intelligente vous

Plus en détail

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE A N G E R I S, C A B I N E T I N D É P E N D A N T D E C O N S E I L A U X F O

Plus en détail

Investissement et financement de l économie européenne

Investissement et financement de l économie européenne POLICY POLICY PAPER PAPER Question d Europe n 307 31 mars 2014 Philippe MAYSTADT Investissement et financement de l économie européenne Résumé : Alors que la Commission européenne a adopté le 27 mars une

Plus en détail

1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)?

1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)? 1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)? 2. Afin de fournir un service d investissement à ses clients, Delta Lloyd Bank est tenue de catégoriser ses clients 3. L un des fondements

Plus en détail

Solvabilité 2, pour une meilleure protection des assurés européens

Solvabilité 2, pour une meilleure protection des assurés européens Solvabilité 2, pour une meilleure protection des assurés européens Solvabilité II, contrats responsables, normes IFRS, fiscalité : conséquences de ces normes sur le devenir des opérateurs et des couvertures

Plus en détail

HSBC Global Investment Funds

HSBC Global Investment Funds HSBC Global Investment Funds Euro Core Credit Bond Prospectus simplifié Novembre 2007 GEDI:512160v5 Euro Core Credit Bond importantes Dans quels instruments le Compartiment peut-il investir? Date de lancement

Plus en détail

Communiqué de presse Ne pas distribuer, directement ou indirectement, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon

Communiqué de presse Ne pas distribuer, directement ou indirectement, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon Ce communiqué ne constitue pas une offre de valeurs mobilières aux Etats-Unis ni dans tout autre pays. Les Obligations (et les actions sous-jacentes) ne peuvent être ni offertes ni cédées aux Etats-Unis

Plus en détail

Comment investir en Chine?

Comment investir en Chine? Comment investir en Chine? 5 façons de bénéficier (peut-être) de la croissance chinoise MINEFI DGTPE Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001 Auteurs : Jean-Patrick

Plus en détail

La consolidation des passifs bancaires

La consolidation des passifs bancaires La consolidation des passifs bancaires Les mesures de soutien au financement des banques, nécessaires dès le mois de septembre 2008 à cause de la paralysie des marchés interbancaire et obligataire, ont

Plus en détail