INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ"

Transcription

1 CADRE DE LA RÉFORME DU RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA PRÉSENTÉ AU CONSEIL DES GOUVERNEURS PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION ET LE COMITÉ DU RÉGIME DE RETRAITE Juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction Partie 1 - Résumé Partie 2 - Hypothèses d évaluation actuarielle Partie 3 - Prestations au titre du service passé Partie 4 - Attributions en espèces aux participants Partie 5 - Réserve non attribuée Partie 6 - Prestations pour service futur Partie 7 - Provisionnement des prestations pour service futur Partie 8 - Cotisations de l employé Partie 9 - Acquisition des prestations / Cotisations / Réserve Partie 10 - Affectation du surplus au 1er janvier 2000 Partie 11 - Acquisition du surplus au 1er janvier 2000 INTRODUCTION Les principes sur lesquels repose cette réforme, et les amendements, tiennent compte de la situation excédentaire au 1 er janvier 1999 et des exigences qui en découlent pour le provisionnement du régime suivant les dispositions législatives applicables. Il est entendu que ces principes et amendements ne s appliquent qu à la présente réforme et n ont pas valeur de précédent pour des modifications futures au régime ou pour sa gestion future. Compte tenu du surplus du régime de retraite pour les participants au régime de l Université d Ottawa au 1 er janvier 1999, il est proposé que le régime de retraite et l administration du régime de retraite soient amendés pour intégrer les modifications exposées dans le présent document, lesquelles modifications prendront effet une fois réunies les conditions suivantes : - Les modalités de la mise en œuvre auront été mises au point et acceptées par le Comité du régime de retraite et l employeur. - Une opinion aura été reçue de l Agence des douanes et du revenu du Canada suivant laquelle l attribution aux participants, le mode de versement et la méthode de réduction des cotisations des employés sont acceptables et n entraînent pas de répercussions fiscales défavorables pour les participants ou l employeur. - L employeur et l APUO se seront entendus en ce qui concerne l application de l Annexe F à la convention collective intervenue entre l Université et l APUO relativement à l utilisation par l employeur de la réserve non attribuée. PARTIE 1 RÉSUMÉ

2 Cette partie du rapport résume brièvement les renseignements qui y figurent concernant les recommandations de réforme du régime de retraite faites par le Comité administratif et le Comité du régime de retraite de l Université d Ottawa. Pour une analyse complète des recommandations, il y a lieu de se reporter au texte du présent rapport. 1. Hypothèses d évaluation actuarielle : Ces hypothèses ont été révisées pour tenir compte de la conjoncture actuelle au chapitre de l inflation, de prévisions légèrement réduites de croissance des salaires et de table de mortalité renforcée. Les charges courantes sont fixées en fonction d hypothèses de taux d intérêts légèrement plus élevés. 2. Prestations pour service passé au 31 décembre 1998 Les prestations pour service passé seront basées sur une moyenne des MGA gelée ( $) plutôt qu augmentée en fonction du MGA ; ainsi, une portion plus importante du salaire fait l objet d une prestation à 2 % plutôt qu à 1,3 %, c.-à-d. 1,3 % jusqu à concurrence de $ et 2 % du salaire supérieur à $. Un régime complémentaire sera mis en œuvre pour couvrir les prestations supérieures au maximum fixé par l Agence des douanes et du revenu du Canada, jusqu à concurrence d un nouveau maximum indexé à partir du plafond de 1997 de 1 722,22 $ de rente annuelle le nouveau plafond en 2000 est de $, soit une rente annuelle de 86,78 $ par année de service provenant du régime complémentaire. Attribution en espèces aux participants Les participants recevront une attribution en espèces sur le surplus égale à 30 % de leurs cotisations, majoré des intérêts, au 31 décembre 1998 (sous réserve d une réduction pour les retraités tenant compte, en partie, des rentes versées depuis la retraite). Les retraités toucheront également une majoration de leur montant total jusqu à environ 34,3 millions $ (soit environ 11 millions $ de plus) pour compenser les congés de cotisations dont ont bénéficiés les employés depuis 1997, dont 5 millions $ ont déjà été versés aux retraités en L attribution totale en espèces est d environ 71 millions $ (montant devant être précisé une fois arrêté le calcul définitif des cotisations majorées des intérêts). L attribution de 30 %, majorée des intérêts à la date du versement, sera acquise en trois tranches de 10 % les 1 er janvier 1999, 2002 et 2004, à la condition qu une réserve de 6 % du passif après l acquisition de toutes les attributions à chacune de ces dates soit maintenue. Les montants au titre des cotisations versées avant 1991 pourront être transférés à un REER ou un FERR. L attribution additionnelle aux retraités (11 millions $ moins les 5 millions $ déjà versés) sera acquise immédiatement. 4. Réserve non attribuée : Une réserve de 73,7 millions $ sera établie pour couvrir les coûts de l employeur au titre du régime de base jusqu à concurrence de 8,5 % de la masse salariale. 50 % du montant

3 sera acquis le 1 er janvier 1999, 2/3 du solde, majoré des intérêts, sera acquis le 1 er janvier 2002 et le solde le 1 er janvier 2004, à la condition qu une réserve de 6 % du passif après l acquisition de l attribution à chacune de ces dates soit maintenue. 5. Prestations pour service futur à compter du 1 er janvier 1999 : Régime de base : La formule de calcul des prestations pour service futur sera la même que celle applicable au calcul des prestations au titre du service passé. Régime complémentaire : La formule de calcul du service futur sera la même que celle du régime de base et le régime complémentaire couvrira le versement de ces montants, moins les prestations versées par le régime de base, établis sur le salaire du participant jusqu à concurrence de 120 % du salaire maximum des professeurs. 6. Provisionnement des prestations pour service futur : (a) Coûts pour l employeur : Une réserve sera établie pour couvrir les coûts pour l employeur supérieurs à 8,5 % de la masse salariale pour 10 ans, dont la portion complémentaire sera acquise pour trois ans le 1 er janvier 1999, deux ans le 1 er janvier 2002 et le solde le 1 er janvier 2004 suivant l échéancier d acquisition. Si la réserve devait être éliminée et qu aucune entente n était conclue dans les six mois qui suivent pour rajuster les cotisations des employés, la rémunération ou les avantages sociaux des employés afin de compenser les coûts pour l employeur en sus de 8,5 % de la masse salariale, le régime sera transformé en régime à cotisations déterminées. Aucune prestation ne s accumule au titre du régime complémentaire au cours d une période où il n y a pas de réserve. (b) Cotisations de l employé à compter du 1 er janvier 1999 : Les taux de cotisations des employés seront établis à 4,25 % jusqu à concurrence de $ de salaire et 6,55 % du salaire en sus de ce montant. Toutefois, ces taux seront réduits de 10 % les 1 er janvier 1999, 2002 et 2004 afin de permettre que l attribution en espèces aux employés au titre des cotisations versées avant 1991 soit versée à l abri de l impôt. Ces réductions ou réductions partielles n auront lieu que s il demeure un surplus de 6 % du passif à la date de l acquisition totale ou partielle des attributions. Aucun nouveau taux de cotisations n entrera en vigueur tant que les présentes recommandations n auront pas été acceptées. Une réserve sera établie pour couvrir les réductions pour 10 ans à compter des dates de réduction précitées. Cette réserve sera réduite de 5 millions $ pour couvrir, en partie, le coût du congé total de cotisations des employés à compter du 1 er janvier 1999.

4 Si la réserve visant les réductions devait être éliminée, et si l Agence des douanes et du revenu du Canada n autorisait pas la majoration de la cotisation de l employé à 4,25 % et 6,55 %, et qu aucune modification compensatoire n était apportée à la rémunération ou aux avantages sociaux dans les six mois de la décision de l Agence des douanes et du revenu du Canada, le régime sera transformé en régime à cotisations déterminées. 7. Acquisition des modifications : Toutes les modifications au régime acquises les 1 er janvier 1999, 2002 ou 2004 exigent le maintien d une réserve de 6 % du passif après l acquisition des montants ou une acquisition partielle aura lieu (si une attribution partielle seulement peut être faite avant que la réserve soit ramenée à 6 %). Si ces montants ne sont pas acquis le 1 er janvier 2004, l acquisition peut avoir lieu jusqu au 1 er janvier 2006 si la réserve de 6 % est maintenue après le versement de la totalité ou d une partie des montants non acquis. Après cette date, il n y aura aucune autre acquisition. La réserve au titre des coûts de l employeur en sus de 8,5 % pour le régime complémentaire sera acquise s il y a un surplus suffisant, sans tenir compte de l exigence de 6 %. 8. Conséquences financières : * Surplus actuariel au 1 er janvier $ Moins (en supposant l acquisition totale) : Attributions aux participants ( ) Réserve non attribuée (utilisée par l employeur) ( ) Changements aux hypothèses ( ) Régime complémentaire Service passé ( ) Surplus actuariel net $ Valeur marchande de l actif en sus de la valeur actuarielle de l actif Surplus net basé sur la valeur marchande de l actif $ * Basé sur la valeur actuarielle de l actif PARTIE 2 HYPOTHÈSES D ÉVALUATION ACTUARIELLE Les hypothèses du régime demeurent inchangées, sous réserve des modifications qui suivent.

5 AUPARAVANT DORÉNAVANT Inflation 4 % 3 % Taux d escompte : Passif au titre du service passé 7,25 % 6,25 % Coût normal annuel 7,65 % 6, 90 % Projection salariale 6 % 4,5 % Projection du RPC 5 % 4 % Projection de Revenu Canada 5 % à compter de % à compter de 2005 Table de mortalité GA-1983 GA-1983 majoré de 3% pour le service passé PARTIE 3 PRESTATIONS AU TITRE DU SERVICE PASSÉ Les prestations au titre du service antérieur au 31 décembre 1998 pour tous les participants au régime qui accumulaient des prestations en vertu du régime en 1998 seront majorées pour tenir compte de la formule suivante. Les définitions qui figurent au texte actuel du régime demeurent les mêmes, sous réserve des modifications qui suivent : Modification de la formule de calcul des prestations : - 1,3 % x 85 % x la moyenne des MGA (jusqu à concurrence de $) + 2 % x (salaire moyen - 85 % x la moyenne des MGA (jusqu à concurrence de $)) sous réserve d une rente minimum de 1,5 % du salaire moyen. - Le maximum des prestations est égal à 1 722,22 $, indexé suivant le taux d augmentation du MGA en vertu du RPC à compter de 1997; le maximum majoré pour 2000 est de $. - Prestations en sus du maximum fixé par Revenu Canada provenant du régime complémentaire et indexées sur une base ponctuelle seulement, l indexation automatique n ayant lieu que lorsque la réduction d un point de pourcentage de l indexation en vertu du régime de base est appliquée sur une base automatique; le coût de cette indexation est prélevé sur le surplus. - Les prestations pour service passé sont provisionnées par une attribution prélevée sur le surplus. PARTIE 4 ATTRIBUTIONS EN ESPÈCES AUX PARTICIPANTS

6 Tous les participants au régime qui étaient des participants en 1998 toucheront une attribution prélevée sur le surplus au 1 er janvier 1999, attribution établie de la façon suivante : Les attributions aux participants représenteront 30 % du montant total estimatif 1) des cotisations du participant actif, majorées des intérêts, tels qu appliqués aux fins du relevé annuel du participant et 2) le solde estimé des cotisations des participants retraités ou différés/acquis au 31 décembre 1998, le total des attributions étant estimé à 60,1 millions $ au 31 décembre 1998 et répartit comme suit : Montant estimatif Participants actifs 34,8 millions $ Retraités 23,1 millions $ Différés/Acquis 2,2 millions $ Les retraités toucheront une attribution additionnelle suffisante pour totaliser une attribution globale de 34,3 millions $, pour tenir compte des congés de cotisations additionnels consentis aux participants actifs au régime entre 1997 et le 31 août Ce montant additionnel sera versé sous forme de montant forfaitaire seulement. Tout montant forfaitaire, tels que les 5 millions $ versés en 1999 aux retraités avant la mise en œuvre des modifications au régime exposées dans les présentes recommandations, sera déduit du montant total de 34,3 millions $ versé aux retraités. Les attributions individuelles aux participants seront basées sur les cotisations du participant, majorées des intérêts, tels qu appliqués aux fins du relevé annuel du participant, ou sur le montant estimatif de celles-ci au besoin. Les attributions aux participants seront acquises comme suit : Le tiers du montant total de 30 % des cotisations rajustées (rajustées pour tenir compte, en partie, des rentes versées à compter de la retraite) au 31 décembre 1998 sera acquis les 1 er janvier 1999, 1 er janvier 2002 et 1 er janvier Ces montants seront acquis conformément à la procédure exposée à la partie 9, à la rubrique des conditions d acquisition. Pour ce qui est des retraités, les montants payables en fonction du montant exigible en sus de 30 % des cotisations rajustées, majorés des intérêts, seront versés au moment de la première attribution mentionnée au paragraphe 1. En outre, les retraités individuels toucheront au moment du premier versement, sur l attribution totale aux retraités, le montant nécessaire pour augmenter leur premier versement au moins élevé des montants suivants : i) $ ou ii) le montant minimum tel que le total des montants additionnels n excède pas 2 millions $. Toutefois, en aucun cas le paiement minimum ne peut-il être plus élevé que le montant total dû au retraité sur l attribution totale. Les attributions aux participants seront versées comme suit :

7 La partie de l'attribution basée sur les cotisations antérieures à 1991, majorée des intérêts à la date de l attribution, tels qu appliquées aux fins du relevé annuel du participant, ou un montant estimatif le cas échéant, est versé en espèces ou transféré à un autre compte de retraite à l abri de l impôt, au choix du participant. La partie de l'attribution qui est basée sur les cotisations postérieures à 1990, majorée des intérêts, tels qu appliqués aux fins du relevé annuel du participant, ou un montant estimatif le cas échéant, ainsi que la partie de l'attribution additionnelle versée aux retraités, sont versées aux participants sous forme de montant forfaitaire au moment du versement et ne peuvent être transférées à un autre compte de retraite à l abri de l impôt. Les attributions aux participants seront majorées du taux de rendement du fonds entre la date de l attribution et la date du versement en fonction du rendement sur la valeur de l actif aux fins de l évaluation actuarielle du régime. PARTIE 5 RÉSERVE NON ATTRIBUÉE Une réserve non attribuée de 73,7 millions $ est établie sur le surplus au 1 er janvier 1999 afin de couvrir les cotisations de l employeur pour service futur en vertu du régime. Ce montant sera acquis à raison de 50 % le 1 er janvier 1999, les 2/3 du solde, majoré des intérêts, le 1 er janvier 2002 et le solde, majoré des intérêts, le 1 er janvier La réserve est administrée comme suit : - La réserve sert à couvrir le coût normal annuel de l employeur pour le régime de base jusqu à concurrence de 8,5 % de la masse salariale chaque année si des fonds suffisants sont disponibles sur la réserve non attribuée précitée pour couvrir ce montant. - La réserve non attribuée est majorée du taux de rendement du fonds à compter de la date de l attribution aux participants, en fonction du rendement sur la valeur de l actif calculé aux fins de l évaluation actuarielle du régime, et servira à couvrir la cotisation exigée de l employeur au régime de base, jusqu à concurrence de 8,5 % de la masse salariale, jusqu à épuisement de ce montant. - Tout paiement effectué pour provisionner le régime complémentaire ou verser des prestations en vertu du régime complémentaire sera porté au crédit de l employeur et imputé à la partie de sa cotisation requise au régime, jusqu à concurrence de 8,5 % de la masse salariale, ce crédit étant en sus du solde de la réserve non attribuée. PARTIE 6 PRESTATIONS POUR SERVICE FUTUR Les prestations pour le service à compter du 1 er janvier 1999 sont basées sur la formule suivante. Toutes les définitions qui figurent au texte du régime existant, demeurent inchangées, sous réserve des modifications qui suivent.

8 Modifications de la formule de calcul des prestations : 1,3 % x 85 % x la moyenne des MGA (jusqu à concurrence de $) + 2 % x (salaire moyen - 85 % x la moyenne des MGA (jusqu à concurrence de $)) sous réserve d une rente minimum de 1,5 % du salaire moyen. Le salaire maximum inscrit chaque année aux fins du calcul du salaire moyen est le salaire maximum des professeurs, majoré de 20 %. Prestations en sus du maximum fixé par Revenu Canada provenant du régime complémentaire, indexées sur une base ponctuelle seulement, l indexation automatique n ayant lieu que lorsque la réduction d un point de pourcentage de l indexation en vertu du régime de base est appliquée sur une base automatique; le coût de l indexation est prélevé sur le surplus. PARTIE 7 PROVISIONNEMENT DES PRESTATIONS POUR SERVICE FUTUR Une réserve initiale sera établie sur le surplus afin de couvrir les coûts pour l employeur des régimes de base et complémentaire (la réserve au titre du régime complémentaire étant acquise de la façon prévue à la partie 9) en sus de 8,5 % de la masse salariale pour une période de 10 ans. Le provisionnement des prestations pour service futur au titre du régime complémentaire, autrement qu en raison des cotisations des participants, proviendra du surplus. Un fonds sera établi pour détenir le surplus transféré du régime de base au régime complémentaire au moyen d une réduction des cotisations de l employeur au régime de base, accompagnée d une cotisation compensatoire équivalente au régime complémentaire. L obligation au titre des prestations complémentaires accumulées demeurera une obligation générale de l Université si le fonds complémentaire est insuffisant pour verser ces prestations accumulées. En outre, on obtiendra une opinion anticipée de l Agence des douanes et du revenu du Canada sur la question de savoir si ce fonds constitue une convention de retraite et, si c est le cas, aucun fonds semblable ne sera établi, mais toutes les prestations accumulées en vertu du régime complémentaire demeureront une obligation générale de l Université. S il n y a pas de surplus au cours d une année future en provenance de la réserve établie, les prestations pour service futur au titre du régime complémentaire pour ces années ne seront pas provisionnées tant que la réserve n aura pas été réapprovisionnée, cette décision de réapprovisionnement relevant du pouvoir discrétionnaire des personnes ayant le droit de prendre ces décisions à l avenir. Si les prestations complémentaires pour une année future ne sont pas provisionnées pour un employé au moment de la retraite, cet employé se verra rembourser ses cotisations à l égard de la partie du salaire en sus du salaire couvert par le régime de base, majorée du taux de rendement du fonds jusqu à la date de la retraite en fonction du rendement sur la valeur de l actif utilisé pour l évaluation actuarielle du régime.

9 L employeur provisionnera le coût de toute prestation de retraite au titre du régime de base en sus de 8,5 % de la masse salariale, si la réserve établie à cette fin est épuisée, jusqu à concurrence de six mois après la date à laquelle cette réserve est épuisée. Aux termes de six mois, si la réserve ne dispose d aucun fonds additionnel, le régime sera transformé en régime à cotisations déterminées, à moins qu au cours de cette période de six mois, l employeur et la majorité de chaque catégorie de participants cotisant au régime conviennent d une autre forme de rajustement des cotisations des employés, de la rémunération ou des avantages sociaux permettant au régime de base d être maintenu sans modification. L employeur provisionnera tout déficit du fonds à l égard du régime de base si la législation l exige. Ce provisionnement des déficits sera immédiatement remboursé à l employeur, majoré du taux de rendement du fonds en fonction de l actif utilisé aux fins de l évaluation actuarielle du régime, sur le premier surplus disponible. PARTIE 8 COTISATIONS DE L EMPLOYÉ Les cotisations des employés à compter du 1 er janvier 1999 seront comme suit : Les employés cotiseront 4,25 % de leur salaire jusqu à concurrence du moins élevé de leur salaire ou $, plus 6,55 % de leur salaire en sus de $ chaque année. Toutefois, à compter 1 er janvier 1999, du 1 er janvier 2002 et du 1 er janvier 2004, respectivement, le taux de cotisations sera réduit de 10 % en supposant qu à chacune de ces dates, les conditions d acquisition énoncées à la partie 9 sont respectées. Une réserve sera établie pour couvrir le coût estimatif de la différence des cotisations de l employé entre 4,25 % et 6,55 % pour une période de 15 ans, cette réserve devant être réapprovisionnée lorsque cela est possible et lorsque les parties qui peuvent prendre ces décisions en conviennent afin de proroger cette période de cotisations réduites pour l avenir. La réserve sera réduite de 5 millions $ pour compenser en partie le congé complet de cotisations des employés entre le 1 er janvier 1999 et la date où la nouvelle formule de cotisation prend effet. La partie de la réserve requise pour financer dix ans de la nouvelle réduction au 1 er janvier 2002 et 2004 (moins la déduction de 5 millions $) sera acquise conformément aux conditions d acquisition exposées à la partie 9. Les employés auront droit à un congé complet de cotisations jusqu à la date de prise d effet du nouveau taux de cotisations, ce congé étant provisionné par le montant de 5 millions $ précité et tout surplus disponible additionnel. Le nouveau taux de cotisations pour les employés s applique au salaire au cours de l année qui produit une prestation égale au maximum fixé par l Agence des douanes et du revenu du Canada. Pour ce qui est de la partie du salaire supérieure à ce montant, jusqu à concurrence du salaire maximum d un professeur pour l année, majoré de 20 %, les cotisations demeureront fixées à 4,25 % et 6,55 %.

10 Dans les 90 jours de la date à laquelle on prévoit qu il n y aura plus de réserve pour couvrir la différence entre les taux de 4,25 % et 6,55 % et le taux de cotisations réduit, un amendement sera soumis à l Agence des douanes et du revenu du Canada afin de porter le taux des cotisations des employés à 4,25 % et 6,55 % à compter de l élimination de la réserve précitée. Si l Agence des douanes et du revenu du Canada n autorise pas l augmentation du taux de cotisations des employés à 4,25 % et 6,55 %, six mois après la date du refus, le régime sera transformé en régime à cotisations déterminées à moins qu au cours de cette période de six mois, une entente ne soit conclue entre l employeur et la majorité de chaque catégorie de participants cotisant au régime afin d apporter quelque autre forme de rajustement à la rémunération ou aux avantages sociaux permettant de maintenir le régime de base sans modification. PARTIE 9 ACQUISITION DES PRESTATIONS /COTISATIONS / RÉSERVE Plusieurs réserves doivent être établies et plusieurs modifications apportées aux cotisations les 1 er janvier 2002 et 1 er janvier 2004 (ci-après appelées les rajustements). Ces rajustements ne seront apportés que si, après l acquisition de ces rajustements, le solde du surplus (ci-après appelé la réserve intégrale), qui n est pas acquis pour tout rajustement est, en pourcentage du passif du régime et des rajustements acquis, d au moins 6 % ou plus (ci-après appelé le ratio du surplus). Ces rajustements comprennent : la réserve au titre de la réduction des cotisations des employés, la réserve au titre des coûts complémentaires pour l employeur en sus de 8,5 %, l attribution aux participants et la réserve non attribuée. Si le ratio du surplus précité est inférieur à 6 % après l acquisition des rajustements le 1 er janvier 2002 ou le 1 er janvier 2004, les rajustements ne seront pas acquis si le ratio du surplus est 6 % ou moins avant l acquisition, ou ne seront acquis qu en partie de sorte qu après l acquisition partielle, le ratio du surplus soit de 6 %. Tous les rajustements seront acquis proportionnellement, c.-à-d. que si le surplus disponible ne permet l acquisition des montants devant être acquis qu à 50 % seulement, chaque rajustement sera acquis à 50 % de son montant. Si un montant n est pas acquis le 1 er janvier 2002, il sera reporté au 1 er janvier 2004 et fera partie du montant total acquis à cette date, sous réserve de l exigence d un ratio du surplus de 6 %. Les montants qui ne sont pas acquis le 1 er janvier 2004 seront reportés au 1 er janvier 2005 et, au besoin, au 1 er janvier 2006 et seront acquis en partie ou en totalité à la première de ces deux dates, s il demeure un ratio du surplus de 6 % à ces dates après que les montants restants aient été acquis en partie ou en totalité. Si des montants ne sont pas acquis après le 1 er janvier 2006, il n y aura aucune acquisition additionnelle. Malgré ce qui précède, la réserve au titre des coûts complémentaires pour l employeur en sus de 8,5 % sera acquise tel que précité, sauf que le ratio du surplus de 6 % ne

11 s applique pas et que l acquisition n a lieu que s il existe des surplus non acquis suffisants pour couvrir le montant acquis pour cette réserve à chaque date d acquisition. La réserve intégrale comprend : Surplus disponible : Tout surplus qui est en excédent du passif du régime, des montants acquis antérieurement et de la valeur présente des montants affectés à une acquisition postérieure. Réduction de la cotisation des employés : La portion non acquise de tout surplus affecté aux réductions futures des cotisations des employés. Réserve au titre du coût de l employeur en sus de 8,5 % : La portion non acquise de tout surplus affecté aux coûts de l employeur en sus de 8,5 % de la masse salariale. Attributions aux participants : La portion non acquise de tout surplus affecté aux attributions en espèces futures aux participants au régime. Réserve non attribuée : La portion non acquise de tout surplus affecté aux attributions futures à l employeur en vue de couvrir les cotisations au régime de base jusqu à concurrence de 8,5 % de la masse salariale par année. Au 1 er janvier 2000, la réserve intégrale, après imputation du surplus pour couvrir les montants acquis à cette date, est la suivante : Réserve intégrale 1 er janvier 2000 Surplus disponible $ Modifications non acquises : Réduction de la cotisation des employés Réserve au titre du coût de l employeur en sus de 8,5 % Attributions aux participants (est.) Réserve non attribuée TOTAL $

12 Ratio du surplus : 16,1 % Remarque : Au 1 er janvier 2000, le régime dispose d un surplus actuariel de $, non acquis dans les rajustements au régime et qui demeure comme surplus pour faire face à des résultats défavorables. PARTIE 10 VALEUR PRÉSENTE DE L AFFECTATION DU SURPLUS AU 1 er JANVIER 2000 SI TOUS LES RAJUSTEMENTS SONT ACQUIS EN 2004 ET 2006 SURPLUS AU 1 er JANVIER 2000 Moins $ Attributions aux participants : 85 % du MGA gelé ( $) Rente minimum ( ) Réduction de la cotisation des employés ( ) Réserve au titre de la cotisation de l employeur en sus de 8,5 % ( ) Attributions en espèces (estimative) ( $) Total (participants) ( $) Réserve non attribuée : Congé de cotisations de l employeur jusqu à 8,5 % ( $) Total (employeur) ( $) Modifications aux hypothèses :

13 Réserve au titre de la mortalité ( $) Autres : $ Total (changements aux hypothèses) ( $) Autres modifications Régime complémentaire, Service passé ( $) Total (affectation du surplus) (* $) Surplus net non désigné $ Valeur marchande de l actif en sus de la valeur actuarielle $ Valeur marchande nette du surplus non désigné $ * De cette affectation totale de $, $ seulement sont acquis au 1 er janvier Le solde est acquis le 1 er janvier 2002 et le 1 er janvier 2004 en supposant que le régime dispose d un surplus de 6 %; à défaut, l acquisition peut avoir lieu jusqu au 1 er janvier 2006 si le surplus de 6 % se manifeste avant cette date. PARTIE 11 ACQUISITION DU SURPLUS AU 1 er JANVIER 2000 SURPLUS AU 1 er JANVIER 2000 Moins $ Attributions aux participants : 85 % du MGA gelé ( $) Rente minimum ( ) Réduction de la cotisation des employés ( ) Réserve au titre des cotisations de l employeur en sus de 8,5 % ( ) Attributions en espèces (estimative) ( $)

14 Total (participants) ( $) Réserve non attribuée : Congé de cotisations de l employeur jusqu à 8,5 % ( $) Total (employeur) ( $) Modifications aux hypothèses : Réserve au titre de la mortalité ( $) Autres $ Total (changements aux hypothèses) ( $) Autres modifications Régime complémentaire, service passé ( $) Total (affectation du surplus) ( $) Surplus net non désigné $ Valeur marchande de l actif en sus de la valeur actuarielle $ Valeur marchande nette du surplus non désigné $

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Étape 3 Évaluation des coûts Préparé par Conrad Ferguson

Plus en détail

Régime de retraite pour les employés de la Ville de Mascouche

Régime de retraite pour les employés de la Ville de Mascouche Rapport de la situation financière Présenté au conseil municipal le 19 janvier 2015 Numéro d enregistrement auprès de l Agence du revenu du Canada 0395541 Numéro d enregistrement auprès de la Régie des

Plus en détail

Caractéristiques et Règlement du Régime

Caractéristiques et Règlement du Régime Caractéristiques et Règlement du Régime En tout temps, les dispositions du Régime ainsi que celles de la Loi ont préséance sur toute information contenue dans le présent document. Il vous est possible

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LAVAL

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LAVAL Séance publique RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LAVAL Loi 3 - Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal 19

Plus en détail

Demande R-3549-2004 RÉGIME DE RETRAITE. Original : 2004-09-27 HQT-7, Document 2.1 Page 1 de 7

Demande R-3549-2004 RÉGIME DE RETRAITE. Original : 2004-09-27 HQT-7, Document 2.1 Page 1 de 7 RÉGIME DE RETRAITE Page de 0 0 Le Régime de retraite d Hydro-Québec est un régime de retraite contributif à prestations déterminées, de type fin de carrière. Ce régime est enregistré auprès de la Régie

Plus en détail

STATUTS DU RÉGIME DE PENSION COMPLÉMENTAIRE DE LA BANQUE DU CANADA. (RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N o 18)

STATUTS DU RÉGIME DE PENSION COMPLÉMENTAIRE DE LA BANQUE DU CANADA. (RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N o 18) STATUTS DU RÉGIME DE PENSION COMPLÉMENTAIRE DE LA BANQUE DU CANADA (RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N o 18) Le présent document est une version refondue des Statuts du Régime de pension complémentaire de la Banque

Plus en détail

Le 15 décembre 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ FINANCIÈRE ET LA SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 14-22

Le 15 décembre 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ FINANCIÈRE ET LA SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 14-22 SOMMAIRE Restructuration obligatoire pour tous les régimes Processus de restructuration Autres dispositions Tableau des principaux amendements depuis le 12 juin 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ

Plus en détail

Introduction 1. Quelques définitions 2. Le régime en bref 4. Généralités sur le régime 7. Participation au régime 8. Cotisations 9

Introduction 1. Quelques définitions 2. Le régime en bref 4. Généralités sur le régime 7. Participation au régime 8. Cotisations 9 Le Régime de retraite des fonctionnaires de la Ville de Montréal Sommaire des dispositions à compter du 1 er janvier 2012 Le présent document décrit brièvement les dispositions du Régime de retraite des

Plus en détail

LEVI S VILLE DE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LÉVIS. FSA-TRE-2012-034 Annexe I

LEVI S VILLE DE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LÉVIS. FSA-TRE-2012-034 Annexe I FSA-TRE-2012-034 Annexe I VILLE DE LEVI S RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LÉVIS Numéro d agrément en vertu de la Loi sur les régimes complémentaires de retraite du Québec

Plus en détail

ANNEXE DE RÉMUNÉRATION DU COURTIER DU DISTRIBUTEUR

ANNEXE DE RÉMUNÉRATION DU COURTIER DU DISTRIBUTEUR TABLE DES MATIÈRES PAGE 1. Éléments de la rémunération 3 1.1 Commission de production sur contrats d assurance vie... 3 1.2 Revenu de service acquis sur contrats d assurance vie... 3 1.3 Commission de

Plus en détail

Le Régime de retraite d Hydro-Québec. Sommaire des dispositions. pour mieux. connaître. votre régime de retraite

Le Régime de retraite d Hydro-Québec. Sommaire des dispositions. pour mieux. connaître. votre régime de retraite Le Régime de retraite d Hydro-Québec Sommaire des dispositions connaître pour mieux votre régime de retraite Voici le sommaire des principales dispositions du règlement 734 du Régime de retraite d Hydro-Québec

Plus en détail

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus La retraite n est pas un privilège! Fascicule 1 Avantpropos Depuis plusieurs mois déjà, de grands médias tirent à boulets rouges sur les régimes

Plus en détail

INTRODUCTION Événements importants survenus au cours de l année

INTRODUCTION Événements importants survenus au cours de l année RÉGIME DE RETRAITE À L INTENTION DU GROUPE MANOEUVRES, HOMMES DE MÉTIER ET DE SERVICES DES DISTRICTS SCOLAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK Rapport de l administrateur pour l année 2006 Décembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6 Table des matières 1 À noter... 3 2 Demande de prêt REER... 3 3 But du produit... 4 4 Le produit en bref... 5 5 Les principaux avantages... 6 6 Utilisation du prêt REER... 6 6.1 Taux d intérêt... 6 7 Modalités

Plus en détail

Régime de retraite de l Université du Québec. Sommaire des dispositions & description des droits et obligations des membres

Régime de retraite de l Université du Québec. Sommaire des dispositions & description des droits et obligations des membres Régime de retraite de l Université du Québec Sommaire des dispositions & description des droits et obligations des membres Sommaire des dispositions & description des droits et obligations des membres

Plus en détail

Exposé-sondage. Conseil des normes actuarielles. Avril 2013. Document 213018

Exposé-sondage. Conseil des normes actuarielles. Avril 2013. Document 213018 Exposé-sondage Révisions aux Normes de pratique applicables aux régimes de retraite Hypothèses pour les évaluations de liquidation hypothétique et de solvabilité Conseil des normes actuarielles Avril 2013

Plus en détail

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans À quel moment la coordination au RRQ prend-elle effet? À votre retraite, la coordination au RRQ prendra effet le mois suivant l atteinte de vos 65 ans, âge auquel la rente du RRQ devient payable sans réduction.

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail

Ligne directrice sur les simulations de crise à l intention des régimes de retraite assortis de dispositions à prestations déterminées

Ligne directrice sur les simulations de crise à l intention des régimes de retraite assortis de dispositions à prestations déterminées Ligne directrice Objet : Ligne directrice sur les simulations de crise à l intention des régimes de retraite assortis de dispositions à prestations déterminées Date : Introduction La simulation de crise

Plus en détail

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le 19 avril 2013 Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le comité d experts a été formé vers la fin de 2011, et on lui a donné le mandat de formuler des

Plus en détail

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances Protégez vos employés tout en réalisant des économies Table des matières Protégez vos employés tout en réalisant des économies 1 Qu est-ce qu

Plus en détail

RÈGLEMENT CA-2006-19 CONCERNANT LE RÉGIME DE RETRAITE DES POLICIERS DE LA VILLE DE LONGUEUIL LE CONSEIL D'AGGLOMÉRATION DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

RÈGLEMENT CA-2006-19 CONCERNANT LE RÉGIME DE RETRAITE DES POLICIERS DE LA VILLE DE LONGUEUIL LE CONSEIL D'AGGLOMÉRATION DÉCRÈTE CE QUI SUIT : RÈGLEMENT CA-2006-19 CONCERNANT LE RÉGIME DE RETRAITE DES POLICIERS DE LA VILLE DE LONGUEUIL LE CONSEIL D'AGGLOMÉRATION DÉCRÈTE CE QUI SUIT : Section 1 Régime 1.01 Le présent régime, appelé «Régime de

Plus en détail

Régime de retraite individuel

Régime de retraite individuel Régime de retraite individuel Préparée pour : 30 mars, 2010 Madame Hélène Vestie François Forget Directeur administratif Stratégie financière Impact inc. 485, rue McGill bureau 400 Montréal, Québec Téléphone

Plus en détail

Demande de participation au régime de retraite simplifié (Québec) et police y afférente

Demande de participation au régime de retraite simplifié (Québec) et police y afférente Demande de participation au régime de retraite simplifié (Québec) et police y afférente Langue d expression Anglais Français Nouvelle police Changement d émetteur Enregistrement N o Police/Régime numéro

Plus en détail

QUÉBEC PUBLIE UN NOUVEAU PROJET DE RÈGLEMENT SUR DES MESURES D ALLÉGEMENT DE LA CAPITALISATION DES RÉGIMES DE RETRAITE

QUÉBEC PUBLIE UN NOUVEAU PROJET DE RÈGLEMENT SUR DES MESURES D ALLÉGEMENT DE LA CAPITALISATION DES RÉGIMES DE RETRAITE Le 22 juillet 2013 QUÉBEC PUBLIE UN NOUVEAU PROJET DE RÈGLEMENT SUR DES MESURES D ALLÉGEMENT DE LA CAPITALISATION DES RÉGIMES DE RETRAITE Québec a publié un projet de règlement prévoyant des mesures d

Plus en détail

P.8.1 RÉGIME DE RETRAITE DES CADRES DE DIRECTION DU RÉSEAU DE TRANSPORT DE LONGUEUIL

P.8.1 RÉGIME DE RETRAITE DES CADRES DE DIRECTION DU RÉSEAU DE TRANSPORT DE LONGUEUIL P.8.1 RÉGIME DE RETRAITE DES CADRES DE DIRECTION DU RÉSEAU DE TRANSPORT DE LONGUEUIL Rapport de la situation financière fondé sur les conclusions de l évaluation actuarielle visée par la Loi 3 Le 19 janvier

Plus en détail

MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC

MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC Le 2 décembre 2014 TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures de relance économique Mesures visant l atteinte et le maintien de l équilibre budgétaire

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

Norme comptable internationale 19 Avantages du personnel

Norme comptable internationale 19 Avantages du personnel Norme comptable internationale 19 Avantages du personnel Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des avantages du personnel et les informations à fournir à leur

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE Service des ressources humaines et affaires juridiques 20 octobre 2014 TABLE DES MATIÈRES Contenu Introduction 1 Les dispositions

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

Nouvelles et opinions

Nouvelles et opinions Publications Nouvelles et opinions Volume 12 numéro 4 Avril 2015 Dans ce numéro 1 Budget du Québec et réforme de la fiscalité 2 Budget de l Alberta 3 Alberta : Directive sur la suspension et la liquidation

Plus en détail

Régime de retraite Québec pour les Cris de la Baie James et les Naskapis. Brochure aux employés

Régime de retraite Québec pour les Cris de la Baie James et les Naskapis. Brochure aux employés Octobre 2008 Régime de retraite Québec pour les Cris de la Baie James et les Brochure aux employés Mercer (Canada) limitée Table des matières Section 1. Introduction... 1 Section 2. Admissibilité et participation

Plus en détail

Comparaison des régimes d épargne-retraite :

Comparaison des régimes d épargne-retraite : Comparaison des régimes : où se situe le RVER? enregistré retraite Qui peut offrir ce régime? Les organisations à ou sans but lucratif, les syndicats et les associations sont admissibles. Les sociétés

Plus en détail

LE QUÉBEC ADOPTE LA LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE

LE QUÉBEC ADOPTE LA LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le 17 janvier 2014 LE QUÉBEC ADOPTE LA LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE La Loi sur les régimes volontaires d'épargne-retraite (la «Loi») a été adoptée par l'assemblée nationale du Québec

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E RS pour le RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2010

É T A T S F I N A N C I E RS pour le RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2010 É T A T S F I N A N C I E RS pour le RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2010 RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Au conseil des Biens non publics RÉGIME D ASSURANCE

Plus en détail

Parce que la retraite ça se prépare!

Parce que la retraite ça se prépare! RREGOP RREGOP Parce que la retraite ça se prépare! Parce que la retraite, ça se prépare! Octobre 2012 Session de formation RREGOP Sécurité sociale, CSQ-Québec Janvier 2013 Mise en garde Lorsque l on pense

Plus en détail

Préparation à la retraite

Préparation à la retraite www.rcd-dgp.com 1 866 434-3166 regimescollectifsdesjardins@desjardins.com Préparation à la retraite 1 er semestre 2015 Vice-présidence Régime de rentes du Mouvement Desjardins Tous droits réservés L équipe

Plus en détail

retraite retraite Guide sur la D é c e m b r e 2 0 1 1

retraite retraite Guide sur la D é c e m b r e 2 0 1 1 retraite Guide sur la retraite D é c e m b r e 2 0 1 1 Pascale Sirard, assistée de Lise Pomerleau et des membres du comité fédéral sur les assurances et les régimes de retraite (CFARR). Outre les personnes

Plus en détail

Canadian Institute of Actuaries Institut Canadien des Actuaires

Canadian Institute of Actuaries Institut Canadien des Actuaires Canadian Institute of Actuaries Institut Canadien des Actuaires MÉMOIRE DE L INSTITUT CANADIEN DES ACTUAIRES DESTINÉ AU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES DE L ALBERTA, MINISTÈRE DES FINANCES DE

Plus en détail

RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Par : Service de fiscalité

RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Par : Service de fiscalité RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Par : Service de fiscalité PRÉSENTATION Veuillez prendre note qu'il ne s'agit pas d'un résumé exhaustif de toutes les mesures contenues

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part :

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part : ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC et d autre part : LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) LA CONFÉDÉRATION DES SYNDICATS NATIONAUX (CSN) LA FÉDÉRATION

Plus en détail

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers par LORI MATHISON Voici le dernier d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison et publiés sur le Reper portant

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

Assemblée générale du 5 décembre 2013. Le RRUQ. Définition et fonctionnement SPP UQAC

Assemblée générale du 5 décembre 2013. Le RRUQ. Définition et fonctionnement SPP UQAC Assemblée générale du 5 décembre 2013 Le RRUQ Définition et fonctionnement 1 Le RRUQ Le RRUQ est le régime de retraite de l Université du Québec. Tous les professionnels, employés de soutien et professeurs

Plus en détail

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Janvier 2015 L assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison du patrimoine croissant

Plus en détail

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO)

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ministère du Revenu Imposition des sociétés 33, rue King Ouest CP 620 Oshawa ON L1H 8E9 Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ce formulaire s applique aux années d imposition

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables Table des matières Introduction... 3 Revenu pleinement imposable et revenu de placement

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Partie II Assurance invalidité de longue durée

Partie II Assurance invalidité de longue durée Partie II Assurance invalidité de longue durée 1. Admissibilité et date d entrée en vigueur de la garantie D'une façon générale, les employés à plein temps ou à temps partiel (c.-à-d. affectés à un poste

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite, la Loi sur le régime de rentes du Québec et d autres dispositions législatives

Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite, la Loi sur le régime de rentes du Québec et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 68 (2008, chapitre 21) Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite, la Loi sur le régime de rentes du Québec et d autres

Plus en détail

Contrats d assurance vie avec droits acquis

Contrats d assurance vie avec droits acquis Contrats d assurance vie avec droits acquis Introduction Le budget fédéral de novembre 1981 proposait des modifications fondamentales à l égard du traitement fiscal avantageux accordé aux contrats d assurance

Plus en détail

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada Le présent certificat est émis en vertu de la POLICE DE RENTE COLLECTIVE FONDS DE REVENU STABLE MD établie en faveur de LA COMPAGNIE TRUST ROYAL

Plus en détail

PROTÉGEONS LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS DÉTERMINÉES

PROTÉGEONS LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS DÉTERMINÉES PROTÉGEONS LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS DÉTERMINÉES Par : Pierre-Guy Sylvestre Service de la recherche Syndicat canadien de la fonction publique 2 Protégeons les régimes de retraite à prestations

Plus en détail

Compte Epargne Temps (CET), les textes sont publiés au Journal officiel, l administration doit nous fournir le mode d emploi!

Compte Epargne Temps (CET), les textes sont publiés au Journal officiel, l administration doit nous fournir le mode d emploi! T@mT@m/CFTC.FAE ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Fédération CFTC des Fonctionnaires et agents

Plus en détail

Le RREGOP. Le Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics

Le RREGOP. Le Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics 1.01255487 1.25480635 1.54448759 1.98044588 2.11457066 2.24158758 2.31214578 2.54805759 2.66897845 2.87745154 2.88956421 2.94586541 3.01125486 3.21145777 3.25469875 3.45577480 4.01224415 4.25511201 4.32548440

Plus en détail

Rente du Québec Rente de base

Rente du Québec Rente de base Départ à la retraite jusqu à 60 ans À 60 ans À 65 ans Supplément temporaire Raccordement jusqu à 60 ans Raccordement Jusqu à 65 ans Pension de vieillesse Rente du Québec Rente de base Remboursement du

Plus en détail

Comment est fixé. Qui administre. Comment calcule-t-on la rente. Quelle est la différence entre. le taux de cotisation? votre régime de retraite?

Comment est fixé. Qui administre. Comment calcule-t-on la rente. Quelle est la différence entre. le taux de cotisation? votre régime de retraite? En tant qu employé de la fonction publique, du réseau de la santé et des services sociaux ou du réseau de l éducation, vous êtes au nombre des 45 % de travailleurs québécois qui cotisent à un régime de

Plus en détail

Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.)

Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.) Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.) 2002 Pourquoi la planification de la retraite est-elle importante? Peu importe vos projets pour la

Plus en détail

sur votre régime de retraite

sur votre régime de retraite Régie des rentes du Québec Régimes complémentaires de retraite sur votre régime de retraite La Régie des rentes du Québec Lauréate du Grand Prix québécois de la qualité 2001 Ce document d information n

Plus en détail

ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE ÉTABLISSANT UN FONDS DE REVENU VIAGER

ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE ÉTABLISSANT UN FONDS DE REVENU VIAGER ADDENDA À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE ÉTABLISSANT UN FONDS DE REVENU VIAGER Québec (FRV) 1. Définitions : Veuillez prendre note que, dans le présent Addenda, les pronoms «je»,

Plus en détail

Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010

Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010 Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010 Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée 2. Adoption du procès-verbal de l assemblée annuelle du 17 juin 2009

Plus en détail

Le Conseil supérieur de la Fonction publique d Etat a émis un avis positif sur un nouveau décret modifiant le Compte épargne temps.

Le Conseil supérieur de la Fonction publique d Etat a émis un avis positif sur un nouveau décret modifiant le Compte épargne temps. Fonctions publiques et Assimilées Paris, le 16 avril 2009 Compte Epargne Temps : Une escroquerie à temps plein. Le Conseil supérieur de la Fonction publique d Etat a émis un avis positif sur un nouveau

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux

Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux Colloque sur la retraite au Québec Cercle finance du Québec Roland Villeneuve Vice-président aux politiques et aux programmes Le 31 octobre

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective Ma ligne de protection de revenu régime d assurance collective Mes assurances salaire 2 Bonjour, je suis Fiche Salaire, et je viens vous entretenir d un sujet capital en matière de sécurité financière,

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

Régime à cotisation déterminée. On sait ce qu on met dedans; ce qu on retirera à la retraite dépend du rendement.

Régime à cotisation déterminée. On sait ce qu on met dedans; ce qu on retirera à la retraite dépend du rendement. Le Régime volontaire d épargne retraite (RVER) face au défi de la sécurité du revenu à la retraite des personnes salariées des groupes communautaires et de femmes et des entreprises d économie sociale

Plus en détail

SOCIÉTÉ RADIO-CANADA/CANADIAN BROADCASTING CORPORATION

SOCIÉTÉ RADIO-CANADA/CANADIAN BROADCASTING CORPORATION SOCIÉTÉ RADIO-CANADA/CANADIAN BROADCASTING CORPORATION PROTOCOLE D ENTENTE relatif au partage de l excédent d actif du Régime de retraite de la Société Radio-Canada et à la gestion des coûts du Régime

Plus en détail

Guide de planification du revenu de retraite

Guide de planification du revenu de retraite Guide de planification du revenu de retraite Guide de planification du revenu de retraite 3 Votre plan de revenu de retraite Comment assurer la stabilité du revenu à la retraite Chaque personne vit la

Plus en détail

évaluations avec date de calcul à compter du 31 décembre 2014 (mais au plus tard le 30 décembre 2015).

évaluations avec date de calcul à compter du 31 décembre 2014 (mais au plus tard le 30 décembre 2015). NOTE DE SERVICE À : De : Tous les actuaires des régimes de retraite Bruce Langstroth, président Direction de la pratique actuarielle Manuel Monteiro, président Commission des rapports financiers des régimes

Plus en détail

Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment

Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment Voici un résumé du projet de loi n o 80 Loi sur les régimes volontaires

Plus en détail

Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement)

Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement) Incluant l analyse du patrimoine Description du rapport (Couple seulement) Révisé le 25 mai 2011 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1 Le rapport PRO et Patrimoine : outil privilégié de communication

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Rapport 2014 sur le financement des régimes de retraite à prestations déterminées en Ontario Survol et résultats choisis 2011-2014

Rapport 2014 sur le financement des régimes de retraite à prestations déterminées en Ontario Survol et résultats choisis 2011-2014 Rapport 2014 sur le financement des de retraite à prestations déterminées en Ontario Survol et résultats choisis 2011-2014 Commission des services financiers de l Ontario Mars 2015 Table des matières 1.0

Plus en détail

8. Exercice du Fonds. L année fiscale du Fonds se termine le 31 décembre de chaque année et n excédera pas 12 mois.

8. Exercice du Fonds. L année fiscale du Fonds se termine le 31 décembre de chaque année et n excédera pas 12 mois. Régime Nº d identification de la caisse ou de la credit union Folio AVENANT NOUVEAU FRV ONTARIO AVENANT À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE DES CAISSES ET CREDIT UNIONS (FRR 1459)

Plus en détail

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English s du Régime enregistré d épargne-invalidité, de la Subvention canadienne pour l épargne-invalidité et du Bon canadien pour l épargne-invalidité This document is also available in English Table des matières

Plus en détail

Date d acquisition ou d établissement de la police. Traitement fiscal

Date d acquisition ou d établissement de la police. Traitement fiscal NOTES EXPLICATIVES CRITÈRE D EXONÉRATION DES POLICES D ASSURANCE-VIE LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU La Loi de l impôt sur le revenu (la Loi) prévoit des règles concernant l imposition du revenu gagné sur

Plus en détail

Girafe & Cie, compagnie d assurance-vie

Girafe & Cie, compagnie d assurance-vie Girafe & Cie, compagnie d assurance-vie Régime d épargne-études Détails de votre plan Numéro de contrat Nom(s) du ou des souscripteurs Dates de naissance du ou des souscripteurs Date d entrée en vigueur

Plus en détail

Circulaire ministérielle n 10-007135 D du 31 mai 2010 relative à la réforme du compte épargne temps dans la fonction publique territoriale.

Circulaire ministérielle n 10-007135 D du 31 mai 2010 relative à la réforme du compte épargne temps dans la fonction publique territoriale. COMPTE EPARGNE TEMPS Note d'information N 2010-15 du 6 septembre 2010 COMPTE EPARGNE TEMPS REFERENCE : Décret n 2010-531 du 20 mai 2010 modifiant certaines dispositions relatives au compte épargne temps

Plus en détail

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2015 GUIDE www.csst.qc.ca Ce guide a pour but de faciliter la compréhension des modalités relatives au calcul du versement périodique. Il n a aucune valeur juridique et ne

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011

É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011 É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011 RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Au conseil des Biens non publics Nous avons vérifié

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

Organismes de bienfaisance et assurance vie

Organismes de bienfaisance et assurance vie Organismes de bienfaisance et assurance vie Introduction Le présent bulletin porte sur les règles de base qui régissent les dons de bienfaisance à l aide d une police d assurance vie, et plus particulièrement

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

Numéro : 300. Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires

Numéro : 300. Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires Numéro : 300 Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires Décembre 2013 Objectif de cette note d orientation... 4 Références légales... 4 Contexte... 5 Historique du calcul hebdomadaire

Plus en détail

Rédaction Diane Bouchard, conseillère syndicale, secteur Sécurité sociale

Rédaction Diane Bouchard, conseillère syndicale, secteur Sécurité sociale Version en ligne Responsabilité politique Michel Mailhot, 6 e vice-président Coordination Julie Bouchard, coordonnatrice, secteur Sécurité sociale Rédaction Diane Bouchard, conseillère syndicale, secteur

Plus en détail

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE La Ville de Montréal et le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP) LE 9 FÉVRIER 2011 Dans le cadre du deuxième affichage faisant

Plus en détail

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle)

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle) Solutions de protection Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat (valeur résiduelle) Table des matières Description du produit 4 Renseignements généraux 6 Identification et renseignements

Plus en détail

SYNTHÈSE HISTORIQUE VÉCU DE L'AAR PARTIE 2

SYNTHÈSE HISTORIQUE VÉCU DE L'AAR PARTIE 2 ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SYNTHÈSE HISTORIQUE DU VÉCU DE L'AAR PARTIE 2 Par Jacques Guilmain (Membre de l'association des employés retraités de la ville de Montréal et membre du conseil d'administration

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE

LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE Les présentes lignes directrices sont fournies par la SUN LIFE DU CANADA, COMPAGNIE D'ASSURANCE-VIE, pour les

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période Voici les définitions de quelques mots clés utilisés dans le cadre du programme Connaissances financières de base. Ces mots peuvent avoir des sens différents ou refléter des notions distinctes dans d autres

Plus en détail

RAPPORT ACTUARIEL 2016

RAPPORT ACTUARIEL 2016 RAPPORT ACTUARIEL 2016 sur le TAUX DE COTISATION D ASSURANCE- EMPLOI Bureau de l actuaire en chef Bureau du surintendant des institutions financières Canada 12 e étage, Immeuble Carré Kent 255, rue Albert

Plus en détail

Foire aux questions. 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes :

Foire aux questions. 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes : Foire aux questions Mise à jour le 5 janvier 2011 Liste des questions 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes : Technicien / Technicienne en coordination du travail

Plus en détail

En tout temps, vous pouvez accéder à votre dossier à la Régie grâce au service en ligne Mon dossier. Profitez aussi de nos autres services en ligne :

En tout temps, vous pouvez accéder à votre dossier à la Régie grâce au service en ligne Mon dossier. Profitez aussi de nos autres services en ligne : Vous vous séparez Pour connaître les effets de la rupture sur : le Régime de rentes du Québec; les régimes complémentaires de retraite; le Soutien aux enfants. Tout sur le Web Les renseignements contenus

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives ?Votre guide de référence Assurances collectives samsongroupeconseil.com Votre partenaire de parcours Introduction Au printemps 2006, neuf syndicats d enseignement débutaient un processus de désaffiliation

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail