Recueil des projets exemplaires portés par les CCI au titre des fonds structurels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recueil des projets exemplaires portés par les CCI au titre des fonds structurels 2007-2013"

Transcription

1 Recueil des projets exemplaires portés par les CCI au titre des fonds structurels

2 Sommaire Introduction 5 Assistance technique au montage de dossiers FEDER 6 1. Mission d appui au montage de dossiers FEDER 6 par la CCI Franche-Comté... 6 Création - Reprise - Transmission d entreprise 8 2. Plateforme porteurs-de-projet.com par la CCI Amiens-Picardie Accompagnement des créateurs et repreneurs d entreprise par la CCI Midi-Pyrénées Semaine de la création-reprise d entreprise par la CCI Côte-d Or Suivi POST-CRÉATION par la CCI Martinique Diagnostics / évaluations d entreprise à céder par la CCI Nord de France Développement et compétitivité de l entreprise DINAMIC Entreprises par la CCI Pays-de-la-Loire Commercial PME par la CCI Rhône-Alpes PRIM INNOV : Collaboration entre les laboratoires de recherche et les PME régionales par la CCI Poitou-Charentes Management de l innovation par la CCI Grand Lille SENSINNO par la CCI Eure-et-Loir Campus de la créativité et de l innovation par la CCI Alsace Mise en place d une cellule d intelligence économique pour les entreprises de l Aisne par la CCI Aisne Mise en place d une démarche d intelligence économique pour le pôle de compétitivité VITAGORA par la CCI Bourgogne PRAI : Programme Régional d Appui à l Innovation par la CCI Aquitaine MUTIC : mutualisation et diffusion régionales de ressources numériques auprès des TPE/PME par la CCI Aquitaine PRUNE : programme régional d appropriation des usages numériques par les petites entreprises par la CCI Aquitaine FACILITIC : modernisation des TIC dans les entreprises par la CCI Martinique Aisne numérique : plan départemental pour le développement des TIC dans le domaine économique par la CCI Aisne CAP TOURISME par la CCI Languedoc-Roussillon Structuration de l offre touristique par le développement du dispositif par la CCI Perpignan et Pyrénées-Orientales Engagement tourisme qualité Rhone-Alpes par la CCI Rhône-Alpes Dispositif de conseil et accompagnement des entreprises du tourisme en difficulté par la CCI Iles de Guadeloupe Étude sur le comportement d achat des ménages en Lorraine et dans l espace transfrontalier par la CCI Lorraine Déploiement et animation d une plateforme de veille et d aide a la décision pour la filière bois : par la CCI Corrèze Forum économique des Iles de l Océan Indien par la CCI Ile de la Réunion SEAGITAL : rencontres internationales de la marétique par la CCI Le Havre... 58

3 Développement des compétences Mission emploi ressources-humaines par la CCI Midi-Pyrénées GPEC : transfert des compétences dans les PME par la CCI Paris Ile-de-France GPEC territoriale - Bassin d emploi de Strasbourg par la CCI Alsace Accompagnement des entreprises à la gestion des emplois et des compétences par la CCI Auvergne Formation des entrepreneurs des zones urbaines sensibles par la CCI Paris-Ile-de-France Collaboration inter-entreprises - Structuration et développement des filières Fonctionnement de la Maison de la Forêt et des Bois de Guyane par la CCI Guyane AUTOESSOR : programme d actions pour l avenir de la filière automobile en Lorraine par la CCI Lorraine Émergence du pôle aéronautique régional par la CCI Cher CAP POWER 2011 (vallée de l énergie) : structuration de la filière énergie en Franche-Comté par la CCI Territoire de Belfort Environnement - Énergie - Développement durable D²PARC : développement durable des parcs d activités par la CCI Var METEOR : maîtrise de la consommation d énergie par la CCI Languedoc-Roussillon Création d un centre de ressources régional qualité environnementale du cadre bâti par la CCI de Bastia et Haute-Corse Entreprises économes en énergie par la CCI Champagne-Ardenne Accompagnement des entreprises à l économie d énergie par la CCI Moulins-Vichy Formation des conducteurs à l éco-conduite pour les entreprises de transport routier de marchandises par la CCI Moulins-Vichy REACH+ par la CCI Basse-Normandie DILUVIUM : réduction de la vulnérabilité des entreprises face au risque d inondation par la CCI Languedoc-Roussillon Troisième forum qualité hygiène sécurité environnement par la CCI Martinique Apprentissage - Alternance Étude de faisabilité destinée à la réalisation du campus régional apprentissage par la CCI Nice Côte d Azur APPRENTISSIMO : promotion des dispositifs d apprentissage et d alternance par la CCI Côte-d Or Promotion de l orientation vers l apprentissage auprès des jeunes des Yvelines et du Val d Oise par la CCI Paris Ile-de-France Sensibilisation, formation et accompagnement des porteurs de projets franciliens par la CCI Paris-Ile-de-France/ DGAERF / NOVANCIA Mise en œuvre d une pédagogie innovante à destination des jeunes du cycle préparatoire à l apprentissage par la CCI Paris-Ile-de-France Aménagement du territoire - Transports Aménagement d une plateforme multimodale régionale en Deux-Sèvres - Site de Niort Saint Florent par la CCI Deux-Sèvres Amélioration de la capacité d accueil des ports de Brest et Lorient par les CCI de Bretagne KANGOUROULE par la CCI Amiens-Picardie

4 4

5 Introduction L enjeu majeur pour nos entreprises est le retour à la compétitivité. Dans cette bataille de tous les instants, les fonds structurels européens ont un effet de levier positif. Encore faut-il bien en saisir les mécanismes. D où la nécessité de faire œuvre de pédagogie comme l a fait CCI France dans le cadre du programme d assistance technique Europ Act cofinancé par le FEDER pour y sensibiliser son réseau et les entreprises. Ce recueil a pour objectif de porter les bonnes pratiques à la connaissance de tous et de les valoriser. Il présente les 53 projets portés par les CCI dans des champs prioritaires pour le développement économique : création, reprise, transmission d entreprise, structuration des filières, énergie, apprentissage ou développement des compétences. Parce qu ils sont innovants, menés en partenariat et aptes à avoir un impact bénéfique sur les entreprises et les territoires, ces projets contribuant aux priorités communautaires valent d être observés, analysés, voire dupliqués. 5 Le temps de l Europe, dans sa dimension législative et programmatrice, est un temps long. Il faut donc préparer dès à présent la programmation 2014/2020 des fonds structurels. En mobilisant leurs énergies et leur savoir-faire, les CCI veulent contribuer à cette dynamique, convaincues que l Europe est aussi une chance. André MARCON Président de CCI France

6 Assistance technique au montage de dossiers FEDER 1. Mission d appui au montage de dossiers FEDER par la CCI Franche-Comté Contexte et problématique En réponse à l insuffisance de dossiers sur une mesure du Programme Opérationnel (PO) Franche-Comté et face aux difficultés exprimées par les porteurs de projets pour monter leur dossier FEDER, notamment au regard des exigences requises par la prise en compte des priorités transversales (égalité homme femme, environnement ), l autorité de gestion du PO FEDER en Franche Comté (Préfecture de région-sgar) a décidé de passer un marché pour sélectionner un prestataire en charge d apporter un appui au montage de dossiers FEDER pour le compte d entreprises ou d acteurs économiques en lien avec les entreprises ( filières, organisations professionnelles, centres techniques ). La CCI Franche-Comté (CCIR) a été retenu lors de cet appel à projet. FRANCHE-COMTÉ L objectif est de : - faciliter l accès des fonds européens aux entreprises ; - améliorer la qualité des dossiers FEDER et accélérer le processus de programmation ; - expliquer aux porteurs de projet l importance des priorités transversales et redonner du sens à ces exigences pouvant être perçues comme des lourdeurs administratives. 6 Cette opération s adresse : - aux entreprises de 6 secteurs prioritaires (automobile, plasturgie, agro-alimentaire, microtechnique, bois, tourisme) pour des dossiers d investissement individuel ; - aux structures d accompagnement de ces filières (CCI, agences de développement, clusters, syndicats professionnels, centres techniques ) essentiellement pour des actions collectives. Solutions L opération se déroule de la manière suivante : 1. La CCI Franche-Comté (CCIR) est saisie par le SGAR sur demande d un service instructeur ou d un porteur de projet pour apporter un appui au montage de dossier FEDER. 2. Une première étude du projet est réalisée sur pièces (quand elles existent) avant de rencontrer le porteur de projet. 3. Un entretien individuel est ensuite réalisé avec le porteur de projet durant une demi-journée. 4. La CCIR effectue ensuite des recherches d informations complémentaires et consolide enfin toutes les informations recueillies pour rédiger et compléter le dossier en respectant la méthodologie requise par les financeurs dans la notice accompagnant le dossier type FEDER. La CCIR a notamment pour mission de : - questionner le porteur de projet pour collecter les informations justifiant la prise en compte des priorités transversales ; - expliquer les enjeux qui s attachent aux priorités transversales pour redonner du sens à cet exercice ; - informer le cas échéant les entreprises de leurs obligations légales (par exemple lorsqu elles sont soumises à la réglementation sur la production d un rapport de situation comparée hommes / femmes) ; - rechercher des informations pour enrichir le dossier et développer un argumentaire satisfaisant permettant de bénéficier d une notation suffisante au terme de la grille d instruction appliquée en région ; - soulager le porteur de projet par rapport à la rédaction du dossier en lui faisant gagner du temps ; - vérifier que toutes les annexes sont fournies ; - sensibiliser les porteurs de projet aux obligations de communication et de publicité qui incombent à tout bénéficiaire de fonds structurels ; - renseigner les indicateurs quantitatifs nécessaires à l évaluation des programmes ; - dupliquer et déposer le dossier auprès du guichet unique.

7 Résultats obtenus Le marché passé par le SGAR prévoyait un maximum de 20 dossiers par an sur 3 ans soit 60 dossiers FEDER au total. À ce jour, une cinquantaine de dossiers ont été montés. Par ailleurs, une enquête de satisfaction est réalisée chaque année par le SGAR dont la cellule Europe est certifiée ISO Cette enquête est conduite auprès des porteurs de projet qui ont bénéficié des services de la CCIR ainsi qu auprès des services instructeurs avec lesquels la CCIR collabore. Une satisfaction générale est relevée par rapport à cette mission et au travail réalisé par la CCIR. Pourquoi ce projet est-il exemplaire? Par le partenariat développé Cette opération permet de nouer des relations privilégiées entre la CCI Franche-Comté et les services instructeurs. En effet, chaque année la CCIR est associée à une journée technique organisée par le SGAR pour l ensemble des services instructeurs. Cette participation permet à la CCIR de «vivre de l intérieur» les problématiques de gestion des programmes. Il est ainsi plus facile d expliquer ensuite certaines exigences auprès des bénéficiaires des fonds européens et d échanger avec les différents services instructeurs sur certains dossiers. Par la transférabilité/dissémination des méthodes Ce type de mission pourrait être largement reproductible puisque les CCI disposent de l expérience et des compétences pour faciliter l accès aux financements des entreprises. Par ailleurs, le réseau consulaire dispose dans toutes les régions de compétences Europe notamment à travers le réseau Entreprise Europe. Ces compétences peuvent être davantage mobilisées pour faciliter l accès des entreprises aux fonds européens. Par le renforcement de la position des CCI Ce type de mission apporte une visibilité intéressante pour la CCIR vis-à-vis des partenaires des fonds européens en région. Elle porte sur un service concret qui est bien perçu par les entreprises. Elle amène un contact privilégié avec les dirigeants de PME et facilite la connaissance mutuelle permettant ensuite de proposer d autres services du réseau Entreprise Europe (recherche de partenaires, appui réglementaire ). Elle permet de faire remonter à l autorité de gestion les difficultés pratiques rencontrées sur le terrain pour améliorer les procédures ou certains aspects du fonctionnement des fonds européens en région. Par sa contribution aux priorités européennes La mission a pour principal objectif d apporter une aide aux porteurs de projets dans la prise en compte des priorités transversales requises pour solliciter une aide des fonds structurels. INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE PROJET Le projet a été porté au titre du PO FEDER Franche-Comté, Assistance technique du Programme Opérationnel Coût total de l opération : (100% de FEDER - assistance technique) Période d exécution : Public concerné : entreprises de 6 secteurs prioritaires (automobile, plasturgie, agro-alimentaire, microtechnique, bois, tourisme) pour des dossiers d investissement individuel ; structures d accompagnement de ces filières (CCI, agences de développement, clusters, syndicats professionnels, centres techniques ) pour des actions collectives 7 CONTACT CCI Franche-Comté Jean-Michel Chauvin

8 Création - Reprise - Transmission d entreprise 2. Plateforme porteurs-de-projet.com par la CCI Amiens-Picardie Contexte et problématique Le développement d Internet et le déploiement d une multitude de services en ligne contribuent à complexifier d avantage l accès à l information véritablement utile et pertinente pour les porteurs de projet. Rassembler sur un site les ressources les plus adaptées à leurs besoins doit leur permettre de gagner du temps et d échanger plus aisément avec leur conseiller référent à la CCI. La CCI Amiens-Picardie s est ainsi engagée dans une démarche dite «e-cci» avec la volonté de proposer à ses clients des services en ligne en conformité avec la directive services. Par ailleurs, en fusionnant avec Péronne, la nouvelle CCI comprend plusieurs sites ; il est donc nécessaire de disposer d une application pouvant fonctionner indifféremment sur plusieurs sites afin d assurer une traçabilité des parcours suivis par chaque porteur de projet quel que soit le lieu des prestations. PICARDIE Solutions 8 Afin d accompagner de façon personnalisée les porteurs de projet de création ou de reprise d entreprise et de leur faciliter l échange d information avec les conseillers CCI, la CCI Amiens- Picardie, avec l appui du FEDER, a développé et mis en place une plateforme web: porteursde-projet.com. Le FEDER a permis de couvrir pour partie les coûts externes du projet (la part versée à l entreprise qui assure le développement proprement dit). Porteurs-de-projet.com s adresse exclusivement aux porteurs de projet de création ou de reprise d entreprises accompagnés par la CCI. Lors d un 1er rendez-vous d accompagnement avec son conseiller CCI, le porteur de projet obtient un code d accès lui permettant d accéder à un espace de travail individuel et personnel sécurisé. Cet espace présente un parcours personnalisé à ces besoins : il est composé des étapes et sous-étapes identifiées par le conseiller CCI pour mener idéalement à l aboutissement du projet de création ou de reprise. En plus des conseillers de la CCI, les professionnels extérieurs (experts-comptables, avocats, etc.) qui participent à l accompagnement du porteur de projet en sont également utilisateurs. Leur accès à cette plate-forme permet d assurer la traçabilité des étapes de l accompagnement (l intégralité des parcours individualisés et des rendez-vous d accompagnement). Résultats obtenus Les résultats obtenus sont très satisfaisants : l ensemble des conseillers référents l utilisent systématiquement - c est un excellent outil de mesure de l activité. Le système est pérennisé, des améliorations fonctionnelles sont apportées régulièrement. L usage de la plate-forme est donc banalisé. La plateforme a permis d homogénéiser les prestations de services et de mutualiser la documentation disponible. Par ailleurs, un club d utilisateurs est en projet afin de mutualiser les retours d expérience et de continuer à faire évoluer ensemble la plateforme.

9 Pourquoi ce projet est-il exemplaire? Par la transférabilité/dissémination des méthodes Conçue au départ pour les besoins des porteurs de projet accompagnés par la CCI Amiens-Picardie, la plateforme porteurs-de-projet.com a aussitôt présenté un intérêt pour le réseau CCI. En effet, l accompagnement des porteurs de projet de création-reprise compte parmi les activités les plus codifiées au sein du réseau CCI, puisqu elle est contrôlée et mesurée dans chaque CCI dans le cadre d audits réalisés tous les 2 ans. Ces audits donnent lieu à une labellisation des CCI qui remplissent les critères. Dans ces conditions, il a été facile de proposer un outil adapté à l exercice d une activité uniformisée. La plateforme a été présentée lors de différentes manifestations nationales du réseau des CCI. Elle a reçu le Prix spécial du public lors de la manifestation CCIPRO 2010 à Nice. Différentes CCI l ont adoptée et mise en place. La même démarche de promotion a été développée à Amiens avec les partenaires du réseau départemental de la création reprise, ainsi qu avec les experts comptables et les avocats locaux. Cette démarche de mutualisation des outils présente une double opportunité pour la plateforme : - elle encourage sa diffusion dans d autres CCI et d autres régions, - elle mutualise davantage des ressources documentaires disponibles. Par l implication d autres acteurs territoriaux Outre les aspects liés spécifiquement à l outil, il faut noter que les acteurs locaux ont participé au développement informatique proprement dit et que l hébergeur est une société également amiénoise. Cette action, avec d autres, contribue au renforcement des compétences dans le développement logiciel autour de solutions open source, ce qui se traduit par l existence de prestataires proposant des solutions économiques pour les TPE et PME locales. INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE PROJET Le projet a été porté au titre du PO FEDER Picardie, Axe 1, mesure 16, sous-mesure 163 : Développer les TIC dans le tissu économique Coût total de l opération : TTC dont TTC de FEDER Période d exécution : septembre août 2010 (plateforme est toujours opérationnelle) Public concerné : porteurs de projet de création ou de reprise d entreprises accompagnés par la CCI Amiens- Picardie 9 Par sa contribution aux priorités européennes Cette plateforme s inscrit dans le cadre du développement des usages des outils en ligne. Dans les zones rurales, comme celles que compte le département de la Somme, elle apporte des ressources qui correspondent aux besoins d utilisateurs peu avertis, les encourage pour la suite à rechercher des informations utiles pour le développement de leur business et leur évite des déplacements supplémentaires. Elle permet, par effet induit, d encourager l implantation sur le territoire de développeurs de solutions web open source. CONTACT CCI Amiens-Picardie Dominique Schockaert amiens-picardie.cci.fr

10 Création - Reprise - Transmission d entreprise 3. Accompagnement des créateurs et repreneurs d entreprise Par la CCI Midi-Pyrénées Contexte et problématique Dans un contexte économique difficile où il est essentiel d appuyer les créateurs et repreneurs d entreprises, les 8 CCIT et la CCIR Midi-Pyrénées proposent à des porteurs de projets, futurs créateurs ou repreneurs d entreprises, de formaliser et sécuriser leur projet. Le FSE intervient en appui à ces actions puisque la CCI Midi-Pyrénées gère une subvention globale FSE en tant qu organisme intermédiaire pour le compte des 8 CCI de la région depuis Solutions MIDI-PYRÉNÉES L objectif de l opération proposée est de permettre aux futurs créateurs ou repreneurs d entreprises d acquérir les connaissances nécessaires pour : - analyser la faisabilité ; - finaliser les études de marché ; - choisir la forme juridique, le régime social et fiscal ; - monter le prévisionnel financier ; - s orienter vers les financements appropriés (Oseo, Plateforme d Initiative Locale, réseaux bancaires, ) ; - entrer en contact avec les partenaires des CCI. 10 Pour répondre à ces objectifs, les actions suivantes ont été mises en place : 1. Les «Rendez-vous créateurs» : pendant une ½ journée les porteurs de projet sont informés des problématiques liées à la création ou reprise d entreprise et de la méthodologie à suivre. Cette première rencontre doit leur permettre de prendre la mesure des étapes à accomplir et doit les inciter à se faire accompagner pour la validation de leur démarche. 2. Les stages «5 jours pour entreprendre» : ils sont animés par des conseillers des CCI, mais également des partenaires du dispositif «Entreprendre en France» (experts comptables, avocats, assureurs, banquiers, notaires.). Ils durent 35 heures et permettent d acquérir les compétences nécessaires à la mise en place du projet. 3. Les formations courtes et ateliers post création : il s agit de faciliter le développement et la pérennité des entreprises créées, de sensibiliser les participants à la nécessité de se tenir informés des évolutions liées à leur environnement économique, de s ouvrir vers l extérieur et de développer leur réseau. Résultats obtenus Grâce au financement européen, cette opération innovante pour la région Midi-Pyrénées a permis de développer de façon qualitative et quantitative des actions menées par les CCI. Un grand nombre de porteurs de projet a pu bénéficier d un accès gratuit aux réunions d information et quasi-gratuit à la formation «5 jours pour entreprendre».

11 Pourquoi ce projet est-il exemplaire? Par les résultats obtenus Cette opération innovante pour la région Midi-Pyrénées a permis à un grand nombre de bénéficiers d accéder gratuitement aux réunions d information et quasi-gratuitement à la formation «5 jours pour entreprendre». Cela a contribué à une meilleure préparation des candidats à la reprise, et donc des chances accrues de réussite. De façon plus globale, cette opération a apporté un soutien au développement économique de la région et à l emploi. Par la gestion exemplaire d une subvention FSE Ce projet structuré et partenarial se distingue par une gestion administrative rigoureuse d une subvention FSE. Par ailleurs, cette opération a contribué au renforcement de la visibilité de l action européenne puisqu elle a communiqué sur le financement européen apporté notamment sur les sites web, dans les articles, dans tous les documents techniques de travail, auprès du grand public, des partenaires et des prestataires. Par sa contribution aux priorités européennes L opération vise particulièrement l égalité des chances et l égalité hommes/femmes puisqu elle permet à quiconque de s informer pour monter son projet de création d entreprise quel que soit leur âge ou leur statut. INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE PROJET Le projet a été porté au titre du PO FSE, Axe 1, mesure 13, sousmesure 131 : Accompagnement des créateurs ou repreneurs d entreprises et/ou d activités Coût total de l opération : dont de FSE Période d exécution : Public concerné : toute personne ayant pour objectif de créer ou reprendre une entreprise L axe vieillissement est également pris en compte pour les questions de transmission d entreprise, puisqu un tiers des entrepreneurs en Midi-Pyrénées est susceptible de partir à la retraite dans les 10 prochaines années. Cela laisse un potentiel intéressant pour les repreneurs formés lors de ces manifestations. 11 CONTACT CCI Midi-Pyrénées Caroline Rago-Salvignol

12 Création - Reprise - Transmission d entreprise 4. Semaine de la création-reprise d entreprise par la CCI Côte-d Or Contexte et problématique Depuis de nombreuses années, la CCI Côte-d Or s est engagée à faciliter le parcours des créateurs et repreneurs d entreprises en mettant à leur disposition des services d information, de conseil, d accompagnement et de formation. Depuis 2002, ces différentes prestations ont été regroupées dans le cadre d un dispositif «École du Créateur» qui permet à toute personne désireuse de créer ou reprendre une entreprise d être accompagnée depuis le simple stade de l idée, jusqu à la concrétisation administrative du projet et un suivi post-création jusqu à 3 ans après le début d activité. Pour une meilleure attractivité du territoire, la CCI Côte-d Or propose un accueil décliné sur ses sites : Dijon-Beaune-Montbard-Chatillon sur Seine-Auxonne-Selongey. En dix ans, la CCI a ainsi informé et conseillé près de personnes. Cet accompagnement s adresse à tous les porteurs de projets de création ou de reprise d entreprise commerciale, industrielle et de services, aux futurs professionnels libéraux du département ainsi qu aux publics plus vulnérables : demandeurs d emploi, seniors, femmes, handicapés, habitants des zones urbaines sensibles. BOURGOGNE 12 Placée au cœur du dispositif de la création-reprise d entreprise grâce à son Centre de Formalités des Entreprises, la CCI Côte-d Or a décidé de fédérer tous ses partenaires publics ou privés pour promouvoir l entreprenariat en Bourgogne. Elle a ainsi initié pour la première fois en Côte-d Or un évènement d une semaine, entièrement dédié à la promotion et la valorisation de la création-reprise d entreprise. Cet évènement s est déroulé du 3 au 7 décembre 2012 sur trois sites de la CCI Côte d Or : Dijon, Beaune et Montbard. Solutions Chaque jour et sur chaque site : - une conférence a été proposée pour démarrer la journée, - puis en quinconce 7 ateliers, - enfin une table ronde pour clôturer. Tout au long des journées : - des rendez-vous experts ont été planifiés ; des jurys de professionnels nommés «15 mn pour convaincre» ont eu lieu avec à la clé un prix «coup de cœur», - un plateau de jeu «kikré», - des séances cinéma toutes les heures, diffusant un film réalisé auprès de jeunes chefs/cheffes d entreprise sur leur métier permettant à l issue de lancer un débat, - des espaces permanents mettant en avant les différents produits de la CCI mais également certains partenaires tels que le RSI, l URSSAF, une banque partenaire financier de l opération etc En proposant cette manifestation sur une semaine, la CCI a donné la possibilité aux créateurs- repreneurs d entreprise d obtenir en un même lieu toutes les informations nécessaires à l étude d un projet de création-reprise d entreprise, de rencontrer des professionnels et d ainsi disposer de toutes les clés pour prendre une décision réfléchie : faire appréhender au mieux le métier de chef d entreprise, encourager l épanouissement personnel des porteurs de projets, faciliter le parcours et la prise de décision du créateur, conduire à la réussite d un projet professionnel permettant de subvenir à ses besoins, participer à la réinsertion dans la vie active de personnes fragilisées, Les actions de sensibilisation au développement de l entrepreneuriat des femmes en Bourgogne et à l égalité entre les hommes et les femmes ont été aussi mises en place. Un partenariat avec des associations œuvrant pour l insertion des femmes dans le monde de l entreprise a permis de développer les modalités de prise en compte de la contribution des femmes au développement économique et social des territoires. La CCI a proposé des ateliers qui ont présenté les témoignages de chiffres d entreprise ayant réussi avec succès de gérer la vie professionnelle et la vie personnelle.

13 L intégration des personnes handicapées a été également traitée lors de cette manifestation. Ce public a été informé des aides spécifiques auxquelles il pouvait prétendre dans le cadre d un projet de création-reprise d entreprise. L égalité des chances a été déclinée au travers d actions partenariales avec des associations locales telles que le Pôle d Économie Solidaire, l association aux droits et à l initiative économique en Bourgogne et la MDEF (participation au dispositif «100 chances, 100 emplois» et au Comité de pilotage de «Cité-Lab»). La CCI a ainsi proposé des ateliers tels que «Comment concilier vie privée/vie professionnelle, est-ce plus difficile pour les femmes?», «se présenter efficacement», «prendre la parole en public», tout comme l atelier «estime de soi». La reprise d entreprise s adresse-t-elle plus particulièrement à un public de seniors? En principe oui car l âge moyen pour la reprise d entreprise est de 45 ans alors que celui pour la création d entreprise est de 38,5 ans. La CCI a proposé un atelier plus spécifique à la reprise «l évaluation d entreprise» ou «acquérir un fonds de commerce à la barre du tribunal de commerce». Résultats obtenus - Nombre de personnes reçues : 77% de la capacité d accueil - Taux de satisfaction : 96% - Nombre d ateliers/présentations : 30 ateliers / 4 conférences / 4 tables rondes / 10 tables d experts en continu sur les 5 jours / 30 rendez-vous «15 pour convaincre» Un renouvellement de l opération est prévu en 2013 sur un format régional. INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE PROJET Le projet a été porté au titre du PO FSE, Axe 1, mesure 13, sous-mesure 131 : Accompagnement des créateurs ou repreneurs d entreprises et/ou d activité Coût total de l opération : dont de FSE Période d exécution : juillet décembre 2012 Public concerné : porteurs de projets de création ou de reprise d entreprise commerciale, industrielle et de services, futurs professionnels libéraux du département ainsi que publics plus vulnérables 13 Pourquoi ce projet est-il exemplaire? Par la gouvernance à multi-niveaux et le partenariat développé La CCI Côte d Or a eu un rôle d organisateur en termes de logistique : structuration, budget, recherche d intervenants, mise à disposition de personnel La manifestation a été organisée dans ses locaux. Les partenaires financiers et opérationnels ont participé à cette manifestation à côté des partenaires institutionnels et privés : Conseil Régional de Bourgogne, Grand Dijon, Pôle emploi, CCI France, CCI Entreprendre, Crédit Mutuel. Cette manifestation a contribué à la pérennisation du partenariat privé noué lors de cette manifestation. Par la dissémination des méthodes Un projet de développement de l opération sur l ensemble de la région Bourgogne est prévu pour l année Un groupe de travail posera le cadre de l organisation, chaque CCI étant libre de son programme et du choix des intervenants. La CCI Côte d Or restera pilote de la future opération. Par l impact territorial de l opération L opération a eu lieu sur les trois principaux sites de la CCI Côte d Or : Dijon, Beaune, Montbard. Le taux de participation était satisfaisant sur l ensemble des trois sites. Les partenaires ont assuré un relais sur les sites locaux. Par sa contribution aux priorités européennes La manifestation a été ouverte à tout public mais des actions spécifiques ont été mises en place à destination de porteurs de projet ayant des problématiques différentes (femmes, personnes handicapés, seniors, etc.). Sans les partenaires financiers, la manifestation n aurait pas pu avoir cette envergure. Le financement FSE a notamment permis une communication plus importante et la participation d intervenants de qualité. CONTACT CCI Cote-d Or Isabelle Bajard

14 Création - Reprise - Transmission d entreprise 5. Suivi post-création par la CCI Martinique Contexte et problématique Les dispositifs d aide et les autres accompagnements concernent essentiellement la phase précédant le début de l activité. Ainsi, toute la phase post-création est bien moins traitée, alors qu un intérêt particulier devrait lui être accordé pour les raisons suivantes : - pendant cette période l entreprise reste très fragile : les choix de positionnement sur son marché ainsi que la mise en place d un système rigoureux de gestion s avèrent cruciaux et décisifs pour la suite ; - en Martinique, la plupart des porteurs de projet ont des besoins importants en matière de gestion d entreprise, le facteur clé de succès garantissant une activité économique pérenne ; - les outils de gestion habituellement proposés aux entreprises sont subordonnés à l existence d une organisation administrative et comptable bien rôdée, ce qui fait défaut chez la jeune entreprise. MARTINIQUE Il s agit donc de promouvoir auprès du chef d entreprise une vision structurante et durable des règles normatives et des bonnes pratiques du management de l unité commerciale. Cette opération s adresse aux dirigeants de TPE (moins de 20 salariés) immatriculées depuis moins de 3 ans et disposant a minima d un suivi de gestion. 14 A l issue de cet accompagnement, les chefs d entreprise doivent être capables de : - avoir une approche pratique et professionnelle de leur situation ; - mener une démarche d interprétation des résultats ; - élaborer des tableaux de bord relatifs à leur stratégie de développement et leur politique commerciale. Solutions Cette opération consiste en plusieurs actions qui sont décrites de la manière suivante : 1) recrutement : entretien téléphonique ; fiche d inscription ; conventionnement ; 2) réunion d information collective : présentation de l intervenant en prédiagnostic ; revue du dispositif ; accord sur le calendrier et les modalités ; dernières signatures (conventions) ; 3) pré-diagnostic : cohésion du groupe ; élément fédérateur commun ; prise de conscience du dirigeant ; premiers éléments d analyse des besoins ; 4) diagnostic globale d entreprise : visite d entreprise ; besoins spécifiques ; affinage du cahier des charges formation ; préconisation et plan d action ; 5) formation (les clés!!!) : responsabilités ; pilotage et prévention ; marketing et commercialisation ; gestion financière ; 6) atelier Business Plan et budget de trésorerie prévisionnel : qu est-ce que c est? à quoi ça sert?; les fondamentaux à intégrer ; l utilisation des outils ; 7) atelier TIC et téléprocédures (prise en charge, animation et mise en œuvre FACILITIC) ; 8) ateliers complémentaires éventuels/ interventions spécifiques ; 9) suivi personnalisé. Les entreprises sont intégrées au programme par promotion de 10 à 12. Il est prévu la mise en place de 3 promotions. Résultats attendus/obtenus Au 31/12/2012 : - Aucune entreprise n a fermé donc ce sont autant d emplois maintenus. - Une première promotion est arrivée en fin de parcours d accompagnement avec un niveau de satisfaction supérieur à 80%.

15 - La réalisation des prévisionnels permet aux chefs d entreprise d avoir des objectifs au moins sur cette année et de comprendre les écarts. - Les entreprises veulent aller plus loin. Le rôle du conseiller CCI est alors primordial. L année 2013 est donc consacrée à la poursuite de l opération. Pourquoi ce projet est-il exemplaire? Par la gouvernance à multi-niveaux et le partenariat développé La CCI Martinique héberge l opération, la finance pour partie (25%), l anime et la met en œuvre. Elle s appuie sur les communautés de communes et les acteurs de l accompagnement des entreprises sur le territoire pour recruter les entreprises. Certaines institutions interviennent au cours du programme (organismes sociaux et fiscaux, assurances, banques, ). Par ailleurs, la CCI Martinique a signé un contrat triennal d objectif et de progrès avec le Conseil Régional et dans ce cadre s appuie sur les apports de l opération pour faire évoluer les politiques régionales de soutien à l entreprise nouvellement créée. C est ainsi que l accent est mis sur l accompagnement à l incubation de projet, à la formalisation de business plan et à l amélioration de la relation avec la banque (même points sensibles que pour la TPE), mais également sur le développement des TIC et le développement de l innovation et des pratiques de réseaux. INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE PROJET Le projet a été porté au titre du PO FSE, Axe 1, mesure 12, sous-mesure 123 : Création et consolidation des entreprises Coût total de l opération : dont de FSE Période d exécution : janvier novembre 2013 Public concerné : dirigeants de TPE immatriculées depuis moins de 3 ans et disposant a minima d un suivi de gestion Par la transférabilité/dissémination des méthodes Suivi post-création répond à un besoin du territoire et continuera à vivre au-delà du programme européen. Les bénéficiaires du Suivi post-création sont intégrés également à FACILITIC, le programme de modernisation des TIC porté par la CCI Martinique. 15 Par l impact économique et territorial de l opération L opération concerne l ensemble du territoire. Pour la mettre en œuvre, la CCI Martinique s appuie sur ses antennes situées au Nord et Sud de l Ile ce qui lui permet de toucher les zones d activités situées en zones rurales ou dévitalisées. Par la pérennité des actions menées/du partenariat au-delà de la fin de l opération Cette opération contribue à la pérennisation des emplois dédiés au programme au sein de la CCI Martinique pour continuer le suivi des entreprises et le développement d une offre montage de dossiers financiers, renforcement de l intervention, en amont d ENTREPRENDRE EN MARTINIQUE (incubation). Par sa contribution aux priorités européennes Cette opération contribue aux priorités communautaires suivantes : - anticipation et gestion des mutations économiques et amélioration de l accès à la formation tout au long de la vie ; - prévention du chômage de longue durée et le développement des politiques actives de l emploi ; - égalité des chances entre les hommes et les femmes ; - accompagnement multisectoriel collectif facilitant les échanges, l émergence de pratiques nouvelles, l innovation ; - développement durable par la pérennisation de structures existantes et le maintien, voire le développement des emplois. Le financement européen a contribué : - à l accès au dispositif de l ensemble des entreprises de Martinique notamment les TPE ; - à la gratuité des services pour les entreprises ; - à la mobilisation de resssources humaines pour toucher le maximum d entreprises ; - au soutien à la communication ; - au financement de la formation (le recours à des experts - avocats, notaires, experts comptables, - peut s avérer onéreux). CONTACT CCI Martinique Dolor Ravi

16 Création - Reprise - Transmission d entreprise 6. Diagnostics / Évaluations d entreprise à céder par la CCI Nord de France Contexte et problématique Lorsqu un dirigeant a un projet de cession à court ou moyen terme, ses premières interrogations en matière de transmission sont de connaître la valeur réelle de son entreprise. Ces diagnostics s avèrent jouer également un rôle déterminant pour la future négociation cédant-repreneur en raison d une tendance à la surévaluation des entreprises sur le marché de la reprise. Une évaluation «neutre», réalisée par une personne extérieure à l entreprise, permet d éviter au mieux cette tendance et faciliter ainsi les négociations. Pour permettre à un cédant de bénéficier d un regard neutre et objectif sur la valeur de son entreprise et d obtenir un dossier de présentation factuelle, les CCI du Nord-Pas de Calais ont développé un outil de diagnostic/évaluation avec le soutien du FEDER. Cet outil fait partie intégrante d un parcours d accompagnement proposé par les CCI en matière de transmission et s inscrit dans le cadre d un plan de prospection régional. NORD PAS-DE-CALAIS Solutions 16 Cette opération est pilotée et animée par la CCI Nord de France et mise en œuvre opérationnellement par les 4 CCIT de la région. Elle s adresse aux dirigeants concernés par la problématique de l évaluation de leur entreprise et à ceux susceptibles de la transmettre, qu il s agisse d une transmission interne (famille, salarié) ou externe, à savoir : - les diagnostics/évaluations «PME-PMI» pour les entreprises des secteurs de l industrie, de la construction, du transport, du commerce de gros et des services à l industrie (ICTCS), - les diagnostics/évaluations «Commerces» pour les commerces de détail, les CHR (Cafés- Hôtels-Restaurants) et les entreprises de services à la personne. La réalisation de diagnostics/évaluations est proposée à l ensemble des entreprises en contact avec les conseillers du réseau des CCI. Ces contacts s établissent suite à une démarche spontanée des cédants, par le réseau des apporteurs - profession du droit et du chiffre, ou encore suite à la prospection directe réalisée par les conseillers du réseau des CCI. Les diagnostics sont réalisés par des cabinets de conseils indépendants et neutres choisis dans le cadre d une procédure de marché public. L opération se déroule en 4 étapes : 1. La mission d évaluation est déclenchée par un conseiller de la CCI au cours d un rendezvous individuel. 2. Un consultant indépendant est désigné et missionné par la CCI. 3. Un rendez-vous est organisé en présence du consultant afin de lui présenter l entreprise et de lui permettre de recueillir les informations nécessaires au travail d évaluation. 4. Un rendez-vous de restitution permet au consultant de livrer son analyse, son évaluation et ses recommandations à l entreprise. Une fois le diagnostic réalisé, le conseiller CCI accompagne ensuite individuellement le cédant dans la transmission de son entreprise. Résultats attendus Pour l année 2013, l objectif est la réalisation de 180 diagnostics/évaluations sur la région : 100 pour les «Commerces» et 80 pour les «PME-PMI».

17 Pourquoi ce projet est-il exemplaire? Par l implication de l ensemble des CCI de la région L opération est pilotée et animée par la CCI Nord de France qui est en charge du suivi de la procédure des marchés publics, choix des consultants, convention de financement au niveau régional, développement des outils de communication,. La mise en œuvre est assurée par les 4 CCIT de la région. Par l implication d autres acteurs territoriaux Cette action permet de fédérer les acteurs de la transmission de la région sur le sujet. Par sa contribution aux priorités européennes L objectif final de cette action est de faciliter la transmission des entreprises en fluidifiant le marché. L apport du financement européen permet d avoir une action d envergure sur l ensemble du territoire concerné. INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE PROJET Le projet a été porté au titre du PO FEDER Nord-Pas-de-Calais, Axe 1, mesure 12, sous-mesure 128 : Encourager la création et la transmission d entreprises Coût total de l opération : dont de FEDER Période d exécution : janvier décembre 2013 Public concerné : dirigeants concernés par la problématique de l évaluation de leur entreprise et ceux susceptibles de la transmettre des secteurs de l industrie, de la construction, du transport, du commerce de gros et des services à l industrie, des commerces de détail, des CHR et des entreprises de services à la personne 17 CONTACT CCI Nord de France Benoît Pruvost

18 Développement et compétitivité de l entreprise 7. DINAMIC Entreprises par la CCI Pays-de-la-Loire Contexte et problématique Le programme DINAMIC Entreprises est l un des dispositifs phares du CPER des Pays de la Loire, issu de l apprentissage d actions menées par le passé : CAP PERFORMANCE ( ) et CAP COMPETENCES ( ). Son objectif est de renforcer la compétitivité des entreprises par l amélioration de leurs performances. Il s adresse à toutes les PME ligériennes de tous secteurs d activité. DINAMIC Entreprises est mis en œuvre par les chefs de projet - la CCI Pays de la Loire et le Comité d Expansion de Vendée, avec le soutien de trois financeurs - l Europe, l État et la Région des Pays de la Loire, et l implication de toutes les CCI des Pays de la Loire. PAYS-DE-LA-LOIRE Solutions Construites sur une durée d environ 9 mois, les actions menées dans le cadre du dispositif visent à répondre à des besoins stratégiques et concrets de l entreprise relatifs : - à la performance interne, - au développement commercial, - au développement par l innovation. 18 Un accompagnement sur-mesure est assuré par des experts accrédités (consultants, formateurs, chefs de projet). Cet accompagnement se déroule en 4 étapes : 1. l orientation (choix entre la performance interne/développement commercial/innovation), 2. le diagnostic, 3. le plan d actions, 4. le bilan. Chaque entreprise bénéficie de 12 journées de conseil, de 30 jours de formation et de l expérience des autres entreprises du groupe DINAMIC dont elle fait partie. Résultats obtenus A la fin de l année 2012, le programme DINAMIC a obtenu les résultats suivants : entreprises participantes salariés concernés dont 25% impliqués plans d actions avec 91% de résultats positifs journées de conseil jours-homme de formation.

19 Pourquoi ce projet est-il exemplaire? Par l impact économique sur les entreprises et le territoire Ce programme a rencontré un vif succès en matière d impact économique sur les entreprises et le territoire. Les effets ont été très positifs sur les indicateurs structurels d activité des entreprises participantes (+22% en effectif et +11% de CA contre +7% et -0,3% pour les autres entreprises - Étude CCI Pays de la Loire / Banque de France). Les 5 départements de la région sont concernés. Transférabilité/dissémination des résultats et des méthodes de l opération La clé du succès du programme réside dans la méthodologie structurée dans une logique de résultat avec des objectifs concrets et mesurables, avec l accompagnement par une équipe d experts (consultants, formateurs et chefs de projet), le suivi personnalisé avec des temps collectifs, les partages d expériences. Ainsi, les processus méthodologiques ont été transférés dans les régions Picardie et Nord-Pas de-calais, ainsi qu au Maroc. Pérennité de l opération menée Fort du succès rencontré, l opération pourrait être prolongée dans le cadre du prochain CPER ( ). INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE PROJET Le projet a été porté au titre du PO FEDER Pays-de-la-Loire, Axe 1, mesure 14, sous-mesure 141 : Incitation à l innovation des entreprises Coût total de l opération : dont de FEDER Période d exécution : Public concerné : PME ligériennes de tous secteurs d activité Par sa contribution aux priorités européennes L innovation est l un des piliers essentiels de DINAMIC Entreprises depuis l origine. En outre, les entreprises participantes sont systématiquement sensibilisées à la responsabilité sociale et environnementale en Globalement, sans le financement européen, l opération n aurait pas été possible. CONTACT CCI Pays-de-la-Loire Laurent Six

20 Développement et compétitivité de l entreprise 8. Commercial PME par la CCI Rhône-Alpes Contexte et problématique La fonction commerciale et marketing des entreprises est un enjeu majeur, structurel et culturel, qui nécessite une approche spécifique globale. Les CCI de Rhône-Alpes, qui affichent un important historique d actions sur le thème du développement commercial et des programmes collectifs, ont dès 2009 initié la construction d un programme collectif centré sur le thème du commercial et du marketing ; ce thème n était abordé que partiellement dans les programmes en cours en Rhône-Alpes. En 2011, les CCI ont inscrit formellement dans leur Schéma sectoriel Industries & Services/ Appui aux Entreprises le montage et la réalisation d un programme répondant à ces enjeux. Le lancement du programme a été validé en avril 2012 et sa commercialisation a débuté en novembre 2012 sous le nom de «Commercial PME» (objectif pour l année 1 : 100 entreprises). Les CCI locales participent de façon majeure à son déploiement. «Commercial PME» fait l objet d un financement de l État, de l Europe (FEDER) et de la Région Rhône-Alpes et s inscrit dans le Plan PME. RHÔNE-ALPES Solutions 20 «Commercial PME» appuie l entreprise pour initier, structurer et/ou rendre performante sa fonction commerciale et marketing : établir une vision, définir une stratégie commerciale et marketing cohérente, une organisation optimisée et apprenante, des modes d actions efficaces et reproductibles. Selon les entreprises, la problématique commerciale et marketing doit être appréhendée selon des critères nombreux et variés (taille de l entreprise, BtoB ou BtoC, type d affaires, culture, apprentissage, filière, etc.). Le programme comporte donc d emblée un éventail large de plans d action possibles. Dans une deuxième phase de déploiement du programme, des variantes de programme sont envisagés en réponse à la multiplicité d enjeux croisés avec la fonction commerciale. «Commercial PME» est structuré autour de 4 modules qui s adaptent au niveau de besoin de l entreprise : A. Le diagnostic ; B. La définition de la stratégie marketing et commerciale de l entreprise ; C. La structuration et l organisation de la fonction commerciale ; D. L accompagnement au déploiement d un plan d action et à la prise en compte du retour d expérience. Ce programme est proposé aux entreprises sous la forme d un package de : demi-journées de conseil individuel (des demi-journées de conseil supplémentaires sont possibles). Le diagnostic (module A) s impose comme première phase sur 2 demi-journées. Il permet de définir à l entreprise un accompagnement selon son besoin, avec ventilation des journées restantes au travers des modules B, C et D séminaires collectifs d une demi-journée entre les entreprises du groupe : le premier après la phase diagnostic ; le second en cours de programme ; le dernier en clôture pour faire bilan des acquis. 3. un plan de formation ajustable au besoin de l entreprise (4 à 8 jours homme par entreprise). Tout le personnel impliqué dans la dynamique commerciale et marketing de l entreprise peut y participer.

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise comptable,

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert Tél. : 06 82 93 35 09 E-mail : ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Besoin d être orienté-e? la Région vous guide

Besoin d être orienté-e? la Région vous guide PORTEURS DE PROJETS, ENTREPRISES Coup de Pouce Régional aux Très Petites Entreprises Besoin d être orienté-e? la Région vous guide Forum Internet Bourse Régionale Coopérative Chèque numérique Bourse Régionale

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

APPEL A PROJET. Programme opérationnel FEDER-FSE-IEJ 2014-2020 Région Languedoc-Roussillon. Initiative pour l Emploi des Jeunes

APPEL A PROJET. Programme opérationnel FEDER-FSE-IEJ 2014-2020 Région Languedoc-Roussillon. Initiative pour l Emploi des Jeunes APPEL A PROJET Programme opérationnel FEDER-FSE-IEJ 2014-2020 Région Languedoc-Roussillon Initiative pour l Emploi des Jeunes «Entrepreneuriat des jeunes» Date de lancement : 12 août 2015 Modalité de publicité

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle,

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle, Des secteurs professionnels et des territoires investis sur les conditions de travail et la qualité de vie au travail L Serge DELTOR Directeur de l ARACT LR Délégué régional de l ANACT Aider les secteurs

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France Contacts Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Ile de France Orientation et appui Service FSE

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise»

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise» Plan d actions «Gérer la crise C est anticiper la reprise» 1 Préambule La décélération de l activité économique observée en 2008 s est approfondie en 2009, les principaux indicateurs sont au rouge. Chômage

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 OBJET Le dispositif ENVOL est destiné aux personnes résidant en Champagne-Ardenne, désireuses de créer leur propre emploi par la

Plus en détail

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural C.R.I.T.E.R. Languedoc-Roussillon (Siège social) Parc d Activités Le Millénaire Bruyère 2000 - Bat 1-650, rue Henri Becquerel 34000 MONTPELLIER

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Création d activité : chacun a-t-il sa chance? Tours 8 juillet 2009

Création d activité : chacun a-t-il sa chance? Tours 8 juillet 2009 Création d activité : chacun a-t-il sa chance? 1 Objectifs Améliorer la lisibilité des structures d aide à la création d activité : rôles et spécificités Comprendre comment les publics plus fragiles, mais

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires Rapport d activité 2014 Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires EN En 2014 3 668 emplois créés ou consolidés 907 projets accompagnés et 20,9 M mobilisés en Jean Jacques Martin Président

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE START UP Challenge DOSSIER PARTENAIRE Sommaire MBway Start Up Challenge L édition 2015 en chiffres Devenir partenaire Vos contacts MBway Eduservices Fiche Partenaire PAGE 4 PAGE 5 PAGE 8 PAGE 9 PAGE 11

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI REUNION DU 7 FEVRIER 2014 RAPPORT N CR-14/17.030 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'innovation dans

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par Le

Plus en détail

CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale. Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne

CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale. Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne Une Région à la croisée des principaux bassins de consommation Population

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Semaine régionale de la Création, Reprise, Transmission

Semaine régionale de la Création, Reprise, Transmission 29/10/08 17:13 du Page 1 17 au Osez2008.qxd 21 novembre 2008 Semaine régionale de la Création, Reprise, Transmission Cédants Créateurs, Repreneurs Jeunes entreprises Concrétisez votre projet avec les conseillers

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE 310 N U M É R O Vendredi 4 juillet 2008 LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE RAPPORTEUR : ANDRÉ MARCON AU NOM DE LA SECTION DES ÉCONOMIES RÉGIONALES ET DE

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise

Réussir sa création d entreprise Chambre des Experts Comptables du Cœur d Hérault Réussir sa création d entreprise Les conseils de l expert-comptable Support téléchargeable sur : www.cecch.fr CSOEC 2012 Comité Création d Entreprise La

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC Alain STORCK, Président de l Université de Technologie de Compiègne LES BESOINS DES PME PMI Réponse à un besoin d innovation

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

Cursus LaSalle Beauvais d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage

Cursus LaSalle Beauvais d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage Cursus d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage une autre approche de l enseignement en école d ingénieur L'Institut polytechnique est par vocation lié au monde de l'entreprise. Depuis 1999,

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité Le pôle accompagnement : L offre d accompagnement de l Adie est accessible aux créateurs pendant toute la durée de remboursement de leur prêt et à pour but de les aider à pérenniser et à développer leur

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi Agence Régionale des Territoires d'auvergne Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi En quelques mots L'Auverg ne L'Agence des Territoires d'auvergne L'accueil de nouvelles populations

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

Notre cabinet de conseil spécialisé dans le domaine des systèmes d information géographique est engagé dans une démarche de cession.

Notre cabinet de conseil spécialisé dans le domaine des systèmes d information géographique est engagé dans une démarche de cession. Lyon, le 27 avril 2015 Objet : Cession de GAIAGO, motivation, métier et compétences Madame, Monsieur, Notre cabinet de conseil spécialisé dans le domaine des systèmes d information géographique est engagé

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley. Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2)

Pôle de compétitivité Aerospace Valley. Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2) Pôle de compétitivité Aerospace Valley Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2) Cahier des charges pour une offre d accompagnement pour une démarche «Agir ensemble pour la filière aéronautique».

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires Contribuer au Développement de Territoires Solidaires des entreprises en mouvement! Les 500 adhérents* COORACE défendent depuis 1985 le droit au travail pour tous. Ils participent sur l ensemble du territoire

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Contexte général de lancement de l expérimentation Pour des raisons indépendantes de notre volonté et de notre implication, la convention avec le Ministère a été signée à la fin du mois de décembre 2010.

Plus en détail

gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers

gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers L i m m o b i l i e r v o u s o u v r e t o u t e s s e s p o r t e s gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers Bienvenue à l UNIS De plus en

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2012

Mardi 23 octobre 2012 Dossier de presse Mardi 23 octobre 2012 1 Conférence de presse mardi 23 octobre 2012 Les points abordés : - point sur la conjoncture dans la région grenobloise, - les chiffres de la création d entreprises

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE Prêt PRCTA Prêt à 0% du Programme Régional à la Création et à la Transmission en Agriculture Date de remise des manifestations

Plus en détail

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements Introduction: objectifs et cadre général (1/2) ATELIERS REGIONAUX THEMATIQUES Objectifs

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Pourquoi évaluer? L évaluation constitue la dernière étape du service d ingénierie que le conseiller de l AGEFOS PME Bretagne peut apporter à l

Plus en détail

Plan régional d internationalisation des entreprises en Pays de la Loire 2013 / 2015

Plan régional d internationalisation des entreprises en Pays de la Loire 2013 / 2015 Plan régional d internationalisation des entreprises en Pays de la Loire 2013 / 2015 Dans le cadre du Schéma Régional de l Economie et de l Emploi Durables et de la Stratégie régionale à l international

Plus en détail

Un dispositif d appui aux très petites entreprises

Un dispositif d appui aux très petites entreprises Spectacle vivant Un dispositif d appui aux très petites entreprises DA TPE-SV Votre entreprise a besoin de se développer? Elle emploie moins de cinq salariés? Vous pouvez bénéficier d un accompagnement

Plus en détail

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit Choisissez la filière de l excellence Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit L expertise comptable : un large éventail de possibilités La profession libérale L expertise comptable

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Détail des expériences Responsable qualité association secteur SMS : - Conception, mise en œuvre, animation et

Plus en détail

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR Vous êtes tuteur d un étudiant en BTS management des unités commerciales. Ce guide vous est destiné : il facilite votre préparation de l arrivée du

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE

Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE contacts : Christian Brunaud DIECCTE - Direction des entreprises, de la concurrence,

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Portage salarial, couveuse, incubateur : entreprendre différemment

Portage salarial, couveuse, incubateur : entreprendre différemment Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre - Rennes - Le Liberté Portage salarial, couveuse, incubateur : entreprendre différemment Animé par : Anne-Marie DURAND Ad missions Laurent

Plus en détail

TARIFICATION DE PRESTATIONS

TARIFICATION DE PRESTATIONS 15 TARIFICATION DE PRESTATIONS applicables au 15 JUIN 2015 Taux de TVA : 20 % CENTRE DE FORMALITES DES ENTREPRISES Immatriculation au RCS Modification au RCS Radiation au RCS CFENET Carte commerce non

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

Outils du Groupe GROUPE OPCA GFC AREF BTP. Le Guide des formations obligatoires et recommandées (GFOR) DESCRIPTION DU GUIDE RÉALISATIONS 2010

Outils du Groupe GROUPE OPCA GFC AREF BTP. Le Guide des formations obligatoires et recommandées (GFOR) DESCRIPTION DU GUIDE RÉALISATIONS 2010 Outils du Groupe GROUPE OPCA GFC AREF BTP Le Guide des formations obligatoires et recommandées (GFOR) Depuis 11 ans, le Groupe OPCA-GFC-AREF effectue une activité de veille sur les formations obligatoires

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail

Développement durable et PME. Introduction à la démarche

Développement durable et PME. Introduction à la démarche Développement durable et PME Introduction à la démarche 1. INTRODUCTION Les TPE, PME et PMI le savent aujourd hui : elles doivent s employer à limiter leur impact sur l environnement, mais également intégrer

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail