Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE"

Transcription

1 Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions et fonctions 3 II-5-Sorties 6 II-6-Cadre de la mission 6 III- CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE 6 III-1-Structure chargée de l'accompagnement renforcé 7 III-2-Profil de poste du référent 7 IV- EVALUATION DE LA PRESTATION 7 V- PLUS-VALUE RECHERCHEE 8 1

2 I PREAMBULE : POURQUOI UN CADRE DE REFERENCE? Un des thèmes d intervention du PLIE est de développer l accompagnement personnalisé des publics en difficulté. Cet accompagnement est assuré par un référent de parcours. Le référent est salarié de la structure qui réalise l accompagnement pour le PLIE. Il en dépend juridiquement et administrativement. Son employeur est garant de la réalisation de la convention et communique les rapports d activité selon les calendriers définis dans la convention qui le lie à la structure porteuse du PLIE. L employeur s engage à associer obligatoirement le PLIE en amont du recrutement de tout nouveau référent et/ou d un référent remplaçant en cas d absence prolongée ou de départ du référent en poste. Le financement FSE, pour tout nouveau recrutement de référent, dépendra obligatoirement du respect de l association de la direction du PLIE, dans la sélection du candidat qui assurera les fonctions de référent. Il est rappelé que toute modification en cours de programmation doit au préalable faire l objet d une demande écrite au PLIE et d un accord de ce dernier. Ceci, afin de ne pas risquer l annulation du financement FSE pour non-respect du projet initial déposé et validé par le Comité de Pilotage du PLIE. Il s agit d une obligation dans le cadre du financement FSE. Le PLIE, par l intermédiaire des chargés de projets s assurera : o de la création d une culture commune au sein de l équipe des référents dans la construction de parcours et le suivi des participants, o du soutien de l équipe des référents dans l ingénierie des parcours et l analyse des freins et de la progression des participants, o de l uniformisation de l information auprès de l équipe des référents sur les actions et prestations existantes sur le territoire. Deux axes seront prioritaires : o l accompagnement des participants jusqu à six mois dans l emploi, o le rapprochement avec les entreprises. II CAHIER DES CHARGES II-1- OBJECTIFS et FINALITE La construction de parcours d'insertion professionnelle individualisés favorisant le retour ou l'accès à l'emploi durable des participants de Plaine Commune, le PLIE rencontrant des difficultés particulières d'accès à l'emploi constitue un objectif majeur de la politique stratégique du Plan. La désignation, pour chaque participant, d'un référent unique et clairement identifié, apparaît comme une condition nécessaire à la réalisation de cet objectif. Ce référent de parcours, fournit un appui technique et pédagogique au participant. Il lui permet d'accéder à l'emploi en l inscrivant dans une logique de parcours individuel. Pour ce faire, il se positionne comme un pilote de parcours d'insertion professionnelle. Le référent : Il gère exclusivement l accompagnement du public PLIE dans le cadre d objectifs quantitatifs et qualitatifs fixés par le PLIE. Prend en charge un portefeuille de 80 personnes pour favoriser leur retour à l'emploi, Fonde son action sur la mobilisation systématique d'étapes de parcours qu il délèguera en priorité à un prestataire. Pour cela, il mobilise les ressources existantes en charge du bilan, de la formation, du contrat en structure d insertion par l activité économique, d une recherche dynamique d emploi, etc. 2

3 Pour chaque étape, il établit un objectif prioritaire qu il communique au prestataire. Celui-ci lui permettra de mesurer et de valoriser le travail effectué avant de passer à l étape suivante. Précision sur la notion de file active pour 2014 : le suivi de 30 personnes en file active signifie que le référent PLIE doit voir physiquement en permanence (donc tous les mois) 30 personnes différentes. Il est entendu que des participants qui ne sont pas vus (en face à face) dans le mois n entrent pas dans le calcul de la file active. A un objectif annuel de résultat en terme de sorties positives de 26 personnes. En fin de parcours, le bénéficiaire doit être accompagné pendant la stabilisation de son accès à l emploi. II-2- PUBLIC VISE L accompagnement à l emploi est destiné à des personnes motivées et susceptibles de retrouver un emploi. Ces personnes peuvent avoir simultanément des difficultés sociales, rencontrer une problématique d orientation ou de requalification professionnelle. Sont concernés les allocataires du RSA socle pris en charge par le Projet de ville Communautaire, les jeunes de moins de 26 ans sans qualification suivis par les Missions Locales du territoire, les demandeurs d emploi inscrits ou non au Pôle Emploi, les allocataires du RSA chapeau. Une attention toute particulière doit être apportée au public travailleur handicapé, aux personnes habitant les ZUS, aux «seniors», aux femmes, aux personnes inscrites depuis plus d un an au Pôle Emploi, au public longtemps éloigné du monde de l entreprise II-3- DUREE DES PARCOURS Le parcours doit être envisagé sur une durée maximale de 24 mois (phase de consolidation dans l emploi de 6 mois non incluse). Une possibilité de 6 mois supplémentaire est examinée au cas par cas. II-4- MISSIONS ET FONCTIONS Le référent assure sa mission dans le cadre du PLIE qui assure l'articulation de la fonction accompagnement à l emploi. Il exerce ses fonctions sous l'autorité opérationnelle du Plan (PLIE) auquel il est rattaché. Il participe à la réalisation des orientations et des objectifs au programme fixés par convention. L accueil, le diagnostic et l orientation o Le diagnostic Le référent a une fonction de repérage des entrées potentielles du public en difficulté, (les participants sont orientés par les différents partenaires et prescripteurs du PLIE : Pôle Emploi, services sociaux, structure d accueil, associations, structures d insertion par l activité économique ). Il informe les publics de l objectif et des modalités de l accompagnement à l emploi. Il analyse les éléments de leur motivation pour cette démarche. Il s agit pour le référent de faire un diagnostic, une analyse de la situation de la personne aboutissant, soit à une réorientation, soit à la mise en place négociée d'un parcours de retour à l'emploi adapté au projet professionnel de la personne. Le référent devra mesurer la plus-value que peut apporter l'accompagnement à l'emploi pour l'insertion durable de la personne. o La présentation du dispositif aux participants Le principe d engagement volontaire de la personne dans un parcours d insertion professionnelle, renforcé et personnalisé. Le référent assure la prise de connaissance des obligations liées au FSE (d un suivi régulier auprès du référent, la transmission du 6ème ou 7ème bulletin de salaire, copie du contrat de travail ou attestation d emploi à six mois de l employeur confirmant la pérennisation du participant dans son poste, ), du rôle du référent, des différentes étapes PLIE ainsi que des opportunités offertes par l accompagnement renforcé. Il présente l acte d engagement indispensable à l intégration dans le dispositif, qui devra être signé par le participant à son intégration. Le référent informe le participant du rôle de l Europe et des financements 3

4 européens (FSE) dans le dispositif du PLIE. Il présente et précise les modalités d intervention des financements européens dans le cadre de l accompagnement renforcé. Organisation Le référent fait confirmer obligatoirement l éligibilité du public au PLIE dans le cadre d une commission d intégration qui valide ou pas toutes les entrées qui lui sont proposées. Il présente à cette commission la démarche de diagnostic global et formalisé qui a permis d identifier, d analyser et de hiérarchiser les problématiques obérant la capacité à se mobiliser dans la construction de son parcours vers l emploi, afin de permettre à la commission d orienter la personne soit sur un parcours : o PLIE, validé par la commission d entrée : la personne répond, non seulement aux critères administratifs d entrée dans le PLIE, mais aussi aux critères préalables de «capacité à se mobiliser (motivation, volonté de s inscrire) dans un travail d élaboration de projet professionnel. o préconisé, à valider avec les services sociaux et/ou dispositifs spécifiques d accompagnement social : la personne n est pas en capacité d entamer un parcours vers l emploi tel que le propose le PLIE, compte tenu de son positionnement par rapport à ses problématiques périphériques à l emploi. L orientation des publics devra s exercer en dynamique, en relation directe avec l organisme spécialisé et adapté pour répondre aux problématiques de la personne orientée, sur la base d un diagnostic partagé. Cette mise en relation avec les services concernés se concrétisera au moment de la prescription de la mesure adaptée et devra permettre le suivi des résultats de cette orientation avec un nouvel examen éventuel de la candidature au PLIE. Elle se réalisera à partir des réseaux de la structure prestataire et de tous les partenaires du territoire, qui peuvent être prescripteurs. Durée La phase d'entrée ne doit pas être supérieure à un mois (deux à trois entretiens au maximum avant la présentation à la commission d intégration). L accompagnement et le suivi du participant durant le parcours Après avoir élaboré les conclusions sur la recevabilité du dossier et l opportunité du parcours, le référent entre dans la phase d accompagnement et de suivi dont la finalité est l insertion professionnelle. Il conduira cette démarche en appréhendant simultanément toutes les dimensions de l accès à l emploi, en intégrant les exigences du marché du travail et les difficultés sociales et personnelles du participant. L élaboration du parcours s articule autour de thèmes structurants tels que la redynamisation du participant, son orientation professionnelle, l acquisition et la validation de ses savoir-faire et aptitudes par la formation et/ou l expérience professionnelle, sa pratique des techniques de recherche d emploi, tout en intégrant l accompagnement social (faite par une structure partenaire, puisque ne relevant pas des fonctions d un référent PLIE) qui conditionne la consolidation des différentes étapes d insertion professionnelle. Le référent est garant du parcours du participant. Il se positionne comme un pilote de parcours d'insertion professionnelle. Le référent utilise les prestations de droit commun et/ou financées par le PLIE pour réaliser les étapes du parcours. la construction du profil professionnel du participant Le référent veillera à développer les compétences du participant, en repérant les savoir-faire existants, ceux à acquérir, à actualiser, à valoriser et ceux à tester dans des situations concrètes de travail pour une meilleure adéquation de son profil. Le référent fonde son action sur la mobilisation systématique d étapes de parcours qu il délèguera en priorité à un prestataire. Pour cela, il mobilise les ressources existantes : bilan, formation, contrat en structure d insertion par l activité économique, recherche dynamique d emploi, etc A chaque étape du parcours, le référent définit un objectif prioritaire, qu il communique au prestataire. Celui-ci lui permettra de mesurer et de valoriser le travail effectué avant de passer à l étape suivante. 4

5 un travail en complémentarité avec les référents sociaux Le référent n a pas vocation à se substituer aux référents sociaux, il doit apporter sa complémentarité dans la résolution des difficultés périphériques comme les problèmes de logement, de garde d enfants, de budget, de santé, car c est un référent de parcours professionnel et non un référent social. Ce travail de collaboration est indispensable pour la construction du parcours et permettre au participant d arriver à l emploi. Suivi du participant en parcours Le référent doit informer ses participants de l obligation de présence aux rendez-vous fixés. Ce travail de suivi en parcours doit se faire sur la base : d entretiens réguliers en face à face à minima o tous les 15 jours pour les participants en période de latence, o tous les 2/3 mois pour les participants positionnés sur des opérations. Les participants doivent sortir de leur entretien avec la date du prochain rendez-vous. Toutes les conclusions des entretiens doivent être saisies obligatoirement sur ABC VIeSION PLIE, ainsi que les dates des prochains rendez-vous fixés. Rappel : les participants sans entretien en face à face durant le mois n entrent pas dans le calcul de la file active mensuelle, un participant sans étape de parcours depuis 4 mois ne peut rester dans le calcul du portefeuille, au bout de 6 mois sans étape son dossier devra faire l objet d une analyse en commission afin de discuter des éventuelles solutions à envisager pour y remédier ou d une sortie du PLIE. Pour ce faire le référent participe à la phase d accueil du participant chez les bénéficiaires (prestataires) et dans les entreprises. Il s assure de la bonne compréhension par l ensemble des parties en présence de l objectif prioritaire de l étape et de la situation du participant. Il mène des entretiens sur site dont les fréquences, (cf. paragraphe «suivi du participant en parcours») sont déterminées au début de l étape, en collaboration avec le participant, en fonction de la nature et de la durée de l étape. Ces entretiens auront pour but de faire le point sur les démarches engagées et les difficultés rencontrées. Il est présent lors du bilan de fin d étape pour évaluer l atteinte de l objectif prioritaire et recenser les points de progrès. Il modifie le cas échéant, les étapes de parcours à venir, la progression du participant vers l emploi restant l'objectif. Dans le cadre de la recherche dynamique d emploi, il favorise les relations avec les entreprises : définir et organiser la prospection téléphonique et physique avec les participants en recherche d emploi, travailler sur les offres du pôle emploi mais aussi sur le marché caché, effectuer des déplacements en entreprise afin de faire le suivi en emploi et travailler en lien avec les chargés de projets si nécessaire. Lorsque le participant du PLIE change de statut, de lieu de résidence mais sur le territoire de Plaine Commune, il conserve son accompagnement dans le PLIE, à charge pour le référent d assurer le relais auprès de la structure d accompagnement ad hoc. Le référent s engage à fournir au PLIE les éléments justificatifs de sortie du PLIE (copie du diplôme ou attestations de formation ; contrat de travail, fiches de paie au minimum celle du 6 ème ou 7 ème mois d embauche, ou attestation d emploi à six mois de l employeur confirmant la présence du participant dans son poste ). Définition du parcours Pour mener à bien la mise en place de ce parcours individualisé, le référent définit l objectif final de l accompagnement et les moyens qu il préconise. Il élabore le parcours d insertion du participant en fonction du projet et/ou des savoir-faire, aptitudes, potentialités mais aussi des freins à l emploi. Il prend appui sur le référent social pour la résolution des difficultés sociales identifiées. L objectif prioritaire de chaque étape pourra être : o redynamiser sa démarche, élaborer / valider un projet professionnel, o acquérir un revenu, o acquérir un diplôme ou une qualification, élargir ses compétences, o se tester en milieu de travail, acquérir de l expérience professionnelle, o accéder à l emploi. 5

6 Chaque étape est délimitée dans le temps ainsi que par une étape antérieure et une étape à venir. Le parcours d insertion prévisionnel ainsi défini fait l objet d une contractualisation. Saisie des Parcours : o le référent s engage à saisir informatiquement les éléments administratifs et pédagogiques concernant ses propres participants, dans ABC VIeSION PLIE et à mettre régulièrement à jour toutes les données. Cette saisie peut être effectuée soit dans sa structure, soit dans les locaux du PLIE. Suivi du participant dans l emploi Le référent se positionne en soutien du participant, dans les 6 premiers mois de la prise de poste, pour intervenir lorsqu un problème périphérique apparaît en situation d emploi et freine l insertion pérenne du participant. Cet accompagnement de 6 mois est destiné à consolider la présence du participant dans l'emploi et à préparer la sortie définitive du PLIE. Le référent peut donc se déplacer aussi dans l entreprise afin d assurer le suivi efficace du participant et être l interlocuteur privilégié de l entreprise. II-5- SORTIES La sortie positive du participant est prononcée dans les situations suivantes : o accès à l emploi et maintien sur le poste sur une durée au moins égale à 6 mois, en CDI ou CDD sur un contrat égal ou supérieur à un mi-temps, hors poste d insertion par l activité économique, o accès et maintien en emplois d'intérim d'une durée cumulée supérieure à 910 h sur une période pouvant aller jusqu à 9 mois, o dans le cadre de création d entreprise, maintien durant plus de 6 mois de l activité de création ou de reprise d entreprise, o formation diplômante quand réussite au diplôme (exemple : CAP Coiffure). La sortie négative du participant est ailleurs prononcée dans le cas des situations suivantes : o déménagement hors du territoire de Plaine Commune, décès, longue maladie, incarcération de longue durée. o retour au référent social. o abandon de parcours, manque de motivation, n accepte plus la démarche, sans nouvelles. La sorties sont validées par le PLIE. III CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE La prestation d accompagnement à l emploi devra, pour prétendre répondre au présent cahier des charges : s inscrire dans un partenariat actif : prescripteurs - prestataires - entreprises, de manière à décloisonner le champ de l insertion professionnelle, relever d une approche systémique, tant par rapport au public visé (prise en compte de la personne dans sa globalité), qu à son environnement et aux acteurs impliqués dans les missions de formation, d insertion et d emploi, reposer sur une démarche méthodologique avec des indicateurs de progression définis au préalable, mettre en place le suivi régulier de la situation individuelle des personnes en parcours, lors de commissions de suivi avec le chargé de projet du PLIE. Cette mission est conventionnée et fait l objet d un compte-rendu d activité conforme aux dispositions conventionnelles liant la structure du référent et le PLIE. 6

7 III-1- STRUCTURE CHARGEE DE L ACCOMPAGNEMENT La structure chargée de la mission d'accompagnement à l'emploi est partie prenante des orientations définies dans le protocole du PLIE. Elle est sollicitée sur son activité de droit commun, sur son expertise liée à un champ particulier du domaine de l'insertion ainsi que sur son rôle d'employeur. Obligations de la structure Elle met à la disposition du ou des référents l'ensemble des moyens nécessaires à la bonne réalisation de la prestation (logistique notamment), et elle assure la continuité du service en cas d'empêchement du référent (congés, absence de moyenne ou longue durée). Elle garantit la confidentialité des renseignements collectés dans les dossiers individuels des personnes accompagnées. Elle s assure que les référents participent aux formations et aux réunions organisées par le PLIE, il ne s agit pas d une option. L'équipe de gestion et d'animation du PLIE établit avec le référent un lien fonctionnel dans le cadre strict de la mission qu'il réalise. III-2- PROFIL DU REFERENT Le champ d'intervention du référent relève de l'insertion sociale et professionnelle, de l'emploi, du développement économique local et de la formation. Le référent doit avoir une expérience confirmée dans : a. la réception du public : accueil, entretien, diagnostic, orientation, connaissances des techniques de recherche d'emploi. b. le champ de l activité économique : connaissance de l'entreprise et du marché de l'emploi. Il devra connaître : a. les dispositifs d'insertion socio professionnelle et les mesures d'aide à l'emploi, b. les dispositifs de droit commun, c. l'offre de formation et d'insertion par l'activité économique, d. le contexte juridique du droit du travail. Le référent assure le lien permanent entre le participant et le PLIE : a. il travaille en équipe avec le PLIE et les autres partenaires, b. il est gestionnaire du dossier des participants entrés dans le PLIE, c. il assure une analyse des besoins de ses participants pour être force de proposition dans la mise en place de la programmation annuelle du PLIE, d. il veille à la cohérence des parcours vers l'emploi des personnes. IV EVALUATION DE L OPERATION La fréquence de l évaluation sur l année est régulière. Chaque mois, la structure doit rendre compte de l activité du référent : nombre d entretiens réalisés, nombre d entrées dans le dispositif, relances effectuées, étapes mobilisées, personnes sans contact, les sorties à valider sont à suivre très régulièrement. Le logiciel ABC Vie SION propose des requêtes et des informations qui peuvent servir de soutien. 1 bilan qualitatif est à fournir au moment du solde (bilan final d activité). Les indicateurs de résultat retenus pour apprécier l efficacité de l action d accompagnement renforcé sont : Nombre de positionnement sur des étapes / Nombre d étapes réalisées, Nombre de sorties positives, File active de 80 participants par référent. 7

8 La file active est composée : Des participants en étape de formation ou sur une prestation, Des participants en situation d emploi au sein d une entreprise ou pendant la période de suivi dans l emploi, Des participants entre deux étapes reçus au moins une fois par mois par le référent. V PLUS-VALUE RECHERCHEE renforcer l accompagnement des participants tout au long du parcours d insertion, en maintenant une dynamique de progression jusqu au retour à l emploi (suivi des participants jusqu au sixième mois de leur reprise d activité), construire un parcours d insertion en utilisant les prestations de droit commun et celles financées par le PLIE pour réaliser les étapes, mobiliser un réseau de partenaires et construire des modes de collaboration avec les acteurs du champ social (assistantes sociales,..) en tenant compte de leur champ d intervention et les acteurs économiques (centres de formation, entreprises...) afin de favoriser l accès à l emploi ou la qualification. 8

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne PRESTATION SPECIFIQUE A DESTINATION DES PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» CAHIER DES CHARGES Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne Nom de l organisme prestataire de

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN 2007 2013 Axe 3 Renforcer la cohésion sociale, favoriser l inclusion sociale et lutter contre les discriminations Volet B Appuyer les politiques

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Mai 2015 Date limite de réponse : 20 juin 2015 Cahier des charges Pour accompagner les

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE L intervention de l expert-comptable en cas de licenciement économique consiste principalement à analyser les raisons et la pertinence de la mesure envisagée,

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

Conseiller en insertion professionnelle

Conseiller en insertion professionnelle Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 05/01/2016. Fiche formation Conseiller en insertion professionnelle - N : 0076831 - Mise à jour : 07/12/2015 Conseiller en insertion

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES. Opération CONFIANCE EN SOI

CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES. Opération CONFIANCE EN SOI CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES Opération CONFIANCE EN SOI PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide Briand - 93240 Stains 1 CONTEXTE Plaine

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

Odile MENNETEAU, Présidente de l Agefiph

Odile MENNETEAU, Présidente de l Agefiph plus d infos sur www.agefiph.fr Il y a 25 ans, à l issue d une large concertation avec les partenaires sociaux et les associations, le parlement adoptait la loi sur l obligation d emploi des personnes

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre Le Bureau international du Travail est la seule agence des Nations unies ayant un mandat clair

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Révélez l actif qui est en vous

Révélez l actif qui est en vous Révélez l actif qui est en vous *Votre service régional > formation > Basse-Normandie Dans un monde du travail qui exige de plus en plus de compétences, la Région Basse-Normandie fait de la formation professionnelle

Plus en détail

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE Annexe 2 : L agrément IAE délivré par Pole-emploi 1 Préambule Cette annexe a pour objectif d expliciter les enjeux et les principes partagés

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

Déménagement d un participant sur le Territoire Métropolitain Formalisation VIeSION

Déménagement d un participant sur le Territoire Métropolitain Formalisation VIeSION Union européenne Déménagement d un participant sur le Territoire Métropolitain Formalisation VIeSION Depuis le 1 er janvier 2015, la mise en œuvre de la nouvelle programmation FSE modifie l analyse des

Plus en détail

Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 -

Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 - Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 - Un nouveau programme régional de professionnalisation des acteurs de la formation et de l insertion sur le handicap vous

Plus en détail

PROPOSITION D INTERVENTION

PROPOSITION D INTERVENTION PROPOSITION D INTERVENTION PROJET D INTERVENTION MISSION DE RECRUTEMENT SOMMAIRE: 1. CONDITIONS GENERALES D INTERVENTION 2. METHODOLOGIE 3. HONORAIRES 4. PLANNING D INTERVENTION CONDITIONS GENERALES D

Plus en détail

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste».

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste». CONTRIBUTION DE POLE EMPLOI Contrat de ville 2015-2020 Métropole Rouen Normandie Contribution écrite de Pôle emploi Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

Plus en détail

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations Fiche pratique RCAA 26, complète Rédacteurs : Laurence Nicolas, Betty Sanchez Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations La présente fiche pratique a pour objet de faire le point, sous

Plus en détail

Nos solutions & prestations RH

Nos solutions & prestations RH Nos solutions & prestations RH 2 solutions RH Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) Contrat de Professionnalisation 2 prestations RH Pré-recrutement Recrutement 5 rue Condorcet - CS 20312-38093 Villefontaine

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature»

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature» Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels Fonds social européen en Investit pour votre avenir CAHIER DES CHARGES Projet de Formation (Projet régional AGEFOS-PME, OPCALIA Aquitaine et

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

Fiche de poste PSYCHOLOGUE EN INSERTION

Fiche de poste PSYCHOLOGUE EN INSERTION Fiche de poste PSYCHOLOGUE EN INSERTION La fiche de fonction est un outil d organisation du travail. Elle a pour but de répertorier les missions et les principales activités associées à la fonction de

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature»

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature» Fonds social européen en Investit pour votre avenir CAHIER DES CHARGES Projet de Formation (Projet régional AGEFOS-PME, OPCALIA Aquitaine et Pôle Emploi sur la formation d adhérents CTP) «Savoir utiliser

Plus en détail

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Business plan Formation Financement BPE Création Finances Commerce Édito Com des images / Région Picardie Les efforts réalisés depuis plusieurs

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN 2013 A Contexte général 2 B La mission accompagnement renforcé des participants

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Cet entretien n est pas une évaluation mais un outil de dialogue et de préparation d évolution du collaborateur.

Cet entretien n est pas une évaluation mais un outil de dialogue et de préparation d évolution du collaborateur. L avenant n 1 du 20 juillet 2005 à l Accord National Interprofessionnel du 5 décembre 2003 relatif à l accès des salariés à la formation tout au long de la vie professionnelle prévoit que «pour lui permettre

Plus en détail

ANNEXE II Fonction publique territoriale

ANNEXE II Fonction publique territoriale ANNEXE II Fonction publique territoriale Support d entretien annuel d évaluation du personnel départemental pour l année 2011 ENTRETIEN PROFESSIONNEL Bilan de l année 2010 Objectifs de l année 2011 INFORMATIONS

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1 Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle Année 2014 ANNEXE 1 THEME 1 Cahier des charges de la relation entreprise. MISSION DE PROSPECTION ET PLACEMENT

Plus en détail

OBJECTIFS ET FACTEURS CLES DE SUCCES DU SUIVI PERSONNALISE PROFESSIONNEL

OBJECTIFS ET FACTEURS CLES DE SUCCES DU SUIVI PERSONNALISE PROFESSIONNEL Fiche pratique RH Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Recrutement et conseil RH 05 59 90 18 23 emploidavenir@cdg-64.fr CONTRATS EMPLOIS D'AVENIR - Mettre en œuvre le suivi personnalisé

Plus en détail

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE)

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) Préambule La loi de Modernisation sociale du 17 janvier 2002 permet à tout individu disposant

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Les fondamentaux des Ressources Humaines

Les fondamentaux des Ressources Humaines Les fondamentaux des Ressources Humaines Référence GRH-01 JOUR 1 Les grands principes de la fonction RH Acquérir une vision globale de la gestion des ressources humaines dans l'entreprise. Maîtriser les

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

OUTPLACEMENT. Année 2009/2010-1 -

OUTPLACEMENT. Année 2009/2010-1 - OUTPLACEMENT Année 2009/2010-1 - PLAN INTRODUCTION : Partie théorique : L outplacement de A à Z : 1- Définition 2- Types d outplacement 3- Objectifs 5- Obligatoire ou volontaire. 6- Qui a le droit de l

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT 1 CONVENTION DE PARTENARIAT Entre : CONSTRUCTYS, OPCA de la construction, HAUTE NORMANDIE 18 rue Amiral Cécille 76100 ROUEN Représenté par Martine GOETHEYN, Présidente Et : L ASSOCIATION REGIONALE DES

Plus en détail

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse Fiche de synthèse Accord national du 27 décembre 2004 sur la formation professionnelle. Le contrat de professionnalisation Titre 3, article 3-1 A quoi sert la professionnalisation? Destinée à remplacer

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion professionnelle des jeunes Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES 2014 A-Contexte général B-Renforcement de la mission Relations Entreprises du C-Evaluation

Plus en détail

Dispositif de financement en faveur des formations AIDE-SOIGNANT / AUXILIAIRE DE PUERICULTURE

Dispositif de financement en faveur des formations AIDE-SOIGNANT / AUXILIAIRE DE PUERICULTURE Dispositif de financement en faveur des formations AIDE-SOIGNANT / AUXILIAIRE DE PUERICULTURE Pourquoi un nouveau dispositif? La Région a souhaité faire évoluer son intervention en matière de financement

Plus en détail

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Entretien professionnel Suppression de l obligation de réaliser certains entretiens La loi du 5 mars 2014 rend l entretien

Plus en détail

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Épreuve orale - durée 40 minutes - Coefficient 4 U4 1. Finalités et objectifs Les objectifs visés par l épreuve sont d apprécier la capacité du candidat à : - analyser

Plus en détail

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale ANNEXE I Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale Le Département des Hauts-de-Seine substitue, à titre expérimental, au titre

Plus en détail

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES V.18 avril 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le protocole d accord du 21 novembre 2006 relatif à la formation professionnelle

Plus en détail

Livret de Parrainage

Livret de Parrainage Livret de Parrainage Conseil de Quartier Belleville Saint Maur avec la participation de Antenne Jeunes Orillon La Ligue de l Enseignement La Maison des Métallos Livret de Parrainage Conception graphique

Plus en détail

L Entretien Professionnel. Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27

L Entretien Professionnel. Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27 L Entretien Professionnel Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27 Contexte de la demande L ATELIER pour L Entreprise du Groupe SIADEP Formation est bien au fait de ce sujet d importance pour les entreprises. Notre

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2015 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE Assistant(e)

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS POUR LA PROFESSIONNALISATION DES SALARIES DES ORGANISMES DE FORMATION PARTENAIRES DE L AGEFOS PME PACA

APPEL A PROPOSITIONS POUR LA PROFESSIONNALISATION DES SALARIES DES ORGANISMES DE FORMATION PARTENAIRES DE L AGEFOS PME PACA APPEL A PROPOSITIONS POUR LA PROFESSIONNALISATION DES SALARIES DES ORGANISMES DE FORMATION PARTENAIRES DE L AGEFOS PME PACA CONTEXTE A travers la mission de vérification de service fait qui lui est dévolue,

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Newsletter Animation de la Vie Sociale N 7 - Mai 2014

Newsletter Animation de la Vie Sociale N 7 - Mai 2014 6-5 JUIN - mars 2013 7 - Mai 2014 Titre 1 - Accès aux droits Expérimentation d'une labellisation de Relais Caf La Convention d Objectifs de Gestion 2013-2017 fixe comme au objectif aux CAF d améliorer

Plus en détail

Conseiller «Plan de Professionnalisation Personnalisé» (Conseiller PPP)

Conseiller «Plan de Professionnalisation Personnalisé» (Conseiller PPP) Conseiller «Plan de Professionnalisation Personnalisé» (Conseiller PPP) Appel à candidature Cahier des Charges aquitain 1 / 6 Introduction : Le renouvellement des générations d'agriculteurs, facteur de

Plus en détail

Éducation et Formation tout au long de la vie

Éducation et Formation tout au long de la vie Éducation et Formation tout au long de la vie 53 RESPONSABLE DE SERVICE DE SCOLARITÉ Code : EDU06B Responsable de l accompagnement des jeunes FPEEDU06 Il est responsable du service scolarité de l entité.

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

SOCIETENATIONALE DE LA CROIX-ROUGE HAITIENNE TERMES DE REFERENCE. Consultant pour mettre à jour la base de données des formations du CDF-CRH

SOCIETENATIONALE DE LA CROIX-ROUGE HAITIENNE TERMES DE REFERENCE. Consultant pour mettre à jour la base de données des formations du CDF-CRH SOCIETENATIONALE DE LA CROIX-ROUGE HAITIENNE Centre de formation TERMES DE REFERENCE Consultant pour mettre à jour la base de données des formations du CDF-CRH Projet DIP-ECHO 9 Croix-Rouge Haïtienne /

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL?

VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL? VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL? NOUS VOUS PROPOSONS UN 1 er CONTACT Ouvert à toute personne. Savoir si vous dépendez du FONGECIF Champagne-Ardenne ou d un

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Dossier de presse Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Avec plus de 700 entreprises partenaires et un

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

Centre d'initiatives & de Ressources Associatives

Centre d'initiatives & de Ressources Associatives Centre d'initiatives & de Ressources Associatives CONVENTION S&G N :... Dispositif d accompagnement à la gestion et au pilotage financier des associations régies par la loi du 1er juillet 1901 Préambule

Plus en détail

UNION EUROPEENNE. CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim

UNION EUROPEENNE. CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim UNION EUROPEENNE CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim Date limite de remise des offres : 01 juin 2015 1. Contexte et objectifs généraux La Mission

Plus en détail

Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités

Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités à Mesdames et Messieurs les inspecteurs d académie, directeurs des services départementaux de l Education Nationale Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT 1 APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Formation SST Le programme opérationnel

Plus en détail

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1 APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS - SEPIA 1 SOMMAIRE MODULE 1 «ENTRETIEN APPROFONDI ET CONTRACTUALISATION» MODULE 2 «INTERETS, MOTIVATIONS ET VALEURS» MODULE 3 «COMPETENCES» MODULE 4 «METHODOLOGIE

Plus en détail

PROJET DE NOTE RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL ANNUEL

PROJET DE NOTE RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL ANNUEL PROJET DE NOTE RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL ANNUEL La présente note a pour objet de préciser les modalités de mise en œuvre de l entretien professionnel annuel prévu à l article 21 de la convention

Plus en détail

Département de Seine-Maritime

Département de Seine-Maritime Département de Seine-Maritime Cahier des charges «Déménagement social» Juin 2009 1 - Préambule Avec un taux de chômage de 9% (4 ème trimestre 2008), le Département de Seine-Maritime se situe 1.2 points

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail