FICHE MARCHE Brésil. Outil d aide aux professionnels du tourisme. Mise à jour : Juin 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE MARCHE Brésil. Outil d aide aux professionnels du tourisme. Mise à jour : Juin 2015"

Transcription

1 FICHE MARCHE Brésil Outil d aide aux professionnels du tourisme Mise à jour : Juin 2015

2 Sommaire Chiffres clés 3 Actualité 4 Conjoncture économique 4 Conjoncture touristique 5-6 Profil des touristes à l étranger 7-8 en France 9-12 en Alsace Comment viennent-ils? 15 Comment bien les accueillir? 16 SWOT Alsace 17 Informations pratiques 18 Nos coordonnées 19

3 Données économiques Chiffres Clés Indicateurs Croissance du PIB ,1% Données structurelles Taux d inflation 2015 Taux de chômage ,2% 5,5% Superficie (milliers de km²) Population (millions d'habitants) Population urbaine (% de la population totale) ,7 85 Structure de la population (en %) 2014 De 0 à 14 ans De 15 à 24 ans De 25 à 54 ans De 55 à 64 ans Plus de 65 ans 23,8 16,5 43,7 8,4 7,6 Données touristiques Nombre d arrivées en France des Américains du Sud et centrale en hôtellerie de tourisme en 2013 : (+11,3% vs 2012) Nombre de nuitées en France des Américains du Sud et centraleen hôtellerie de tourisme en 2013 : 2,9 Millions (+6,6% vs 2012) Nombre d arrivées en France des Américains du Sudet centrale en hôtellerie de plein air en 2013 : 1558 (-33,5% vs 2012) Nombre de nuitées en France des Américains du Sudet centrale en hôtellerie de plein air en 2013 : 4103 (-29% vs 2012) 3 Sources: OCDE, FMI, CIA, Missions Economiques, AtlasEco, Eurostat, Ramses, OMT, Mémento du tourisme 2014

4 Le Brésil, géant économique au bord de la récession Actualité Conjoncture économique Après un PIB en hausse de 0,1% en 2014, le Brésil s'attend à un recul de 0,8% en 2015, ce qui marquerait la pire crise en un quart de siècle. Le grand Brésil a perdu de sa superbe, embourbé dans les scandales de corruption et une croissance en berne. Le géant sud-américain, jadis locomotive du continent avec une croissance de 7,5% en 2010 et puissance phare des Bric (Brésil, Russie, Inde et Chine), a fini 2014 sur une croissance nulle (+0,1%) et devrait terminer cette année par une récession. Le commerce extérieur continue d'être pénalisé par la baisse des prix des matières premières, l'investissement est en berne, la consommation, moteur traditionnel de la croissance, marque le pas. «C'est le résultat de taux d'intérêt élevés, d'une inflation qui ne cesse de grimper -7,7% en février, niveau le plus élevé depuis 2005-et du moral des ménages, en forte baisse», explique JuanCarlos Rodado, économiste de Natixis, spécialiste de l'amérique latine. Les Brésiliens sont sonnés par le cyclonepetrobras, méga-scandale de corruptionqui éclabousse le Parti des travailleurs de la présidentedilma Rousseff, réélue de justesse en octobre. Ils sont aussi mécontents du virage de l'austérité amorcé par Joaquim Levy, l'orthodoxe ministre des Finances, pour enrayer la dégradation des finances publiques (déficit public à 6,75% du PIB sur 2014). Les coupes dans les dépenses touchent aussi bien «Bolsafamilia» -le programme social phare de l'ère Lula qui pour la première fois a fait reculer la pauvreté et les inégalités-, l'éducation, faiblesse chronique du pays, et les investissements publics, cruciaux pour améliorer les infrastructures défaillantes. Alors que le Brésil souffre d'un déficit de compétitivité, d'un manque de productivité dans l'industrie et d'une défiance des investisseurs. La décision d'augmenter en début d'année les prix subventionnés sur l'électricité, l'essence et les transports a encore accélérél'inflation. Et ce malgré les hausses successives des taux d'intérêt, qui ont atteint début mars le niveau très élevé de 12,75%. «Les efforts accomplis dans le combat contre l'inflation ne sont pas encore suffisants, reconnaît la banque centrale dans son bulletin de conjoncture publié jeudi. L'inflation augmente sur le court terme et aura tendance à rester élevée en 2015.» Destructions d'emploi L'institut monétaire table sur une récession de 0,5% cette année, légèrement au-dessus du consensus des économistes brésiliens.ce sombre tableau se répercute sur le marché du travail. Les destructions d'emploi ont été sans précédent en janvier; le taux de chômage a grimpé en février à 5,9%, son plus haut depuis février «Le marasme économique pourrait encore s'aggraver avec le resserrement monétaire de la Réserve fédérale américaine (FED) aux États-Unis», pronostique Juan Carlos Rodado. 4 Source: Le figaro du 28/03/2015

5 Une clientèle de plus en plus amenée à dépenser à l étranger, des résultats en croissance en France Actualité Conjoncture touristique Les dépenses des touristes brésiliens à l'étranger atteignent un niveau record Selon les données publiées par la Banque centrale, les dépenses des Brésiliens dans les voyages internationaux et les achats online à l'étranger ont atteint 1,81 milliard de dollars en Novembre, un record pour le mois, en dépit de la valeur élevée du dollar. Le montant est le plus important jamais enregistré pour ce mois depuis 1947 et représente une augmentation de 15% par rapport au même mois de l'année dernière. Pour l'année 2012, les Brésiliens ont dépensé à l'étranger US$ 22,2 milliards (en2011, la valeur était US$ 21,42 milliards). France : une croissance de +3,8% des nuitées des clientèles d Amérique Centrale et du Sud sur les 3 premiers trimestres 2012 Selon les données d enquête hôtelière INSEE-DGCIS, les nuitées des clientèles d Amérique Centrale / Sud ont progressé de +3,8% sur la période janvier-septembre 2012 (comparativement à la même période 2011). Elles ont représenté en septembre dernier 4% des nuitées en France. Cette orientation globale à la hausse compense un recul remarqué sur les mois de septembre et août (respectivement - 5,8% et -8,3%). 5 Source : Lettre de veille Atout France Amérique du Sud Février 2013

6 Une explosion des voyages Actualité Conjoncture touristique - Boostés par le Réal, +20% des voyages internationaux en 2011, avec 21,42 MM USD de dépenses et 6,6 M de séjours d abord vers l Argentine (1 M) puis les États-Unis (1,5 M, +26%). 200 M de voyages domestiques. - Plus de 5% des nuitées hôtelières de luxe dans le monde (source LHW) et positionnement dans les 5 premières clientèles de 5* (3ème chez LHW). - 5ème marché pour les croisières maritimes, 1 M de pax, vers l Argentine et les Caraïbes, croissance du MICE (+20,4%) en particulier vers les États-Unis. - 1,5 M de voyageurs vers l Europe partagés entre destinations traditionnelles (France leader devant Italie et Portugal, puis Espagne et Royaume-Uni) et des challengers très dynamiques (Tchéquie, Suisse, Autriche, Turquie). - En 2012, +8,4% des voyages domestiques, +3,8% pour l international et 20 MM USD de dépenses à l étranger - +2,8% par rapport à la même période de Faiblesse du réal et croissance ralentie pèsent sur la reprise. - Forte perspective de croissance à moyen terme, en particulier vers les Etats Unis (2,5 M de pax attendus en 2016). 6 Source : Le marché brésilien Atout France Janvier 2013

7 Les Brésiliens utilisent de plus en plus Internet pour planifier leurs voyages A l étranger Profil des touristes Une enquête réalisée par l entreprise américaine comscorea indiqué que le touriste brésilien a atteint en 2012 un niveau record des voyages réservés sur Internet sans l'aide d une agence de voyage. Selon l étude, 16,5 millions de touristes brésiliens ont visité des sites touristiques en Juillet Le nombre représente 18% de plus que l'année précédente. Au cours des trois dernières années, un utilisateur sur trois a planifié son voyage selon les conseils de sites des destinations, et les réservations d'hôtel et de visites ont désormais été effectuées directement dans les sites respectifs. Le sondage indique également que les agences online HotelUrbano et Decolar.com, ainsi que la compagnie aérienne TAM, ont été les entreprises dont les sites ont reçu le plus de visites. Sur le total des accès, 32% sont issus de l'état de São Paulo. Après analyse du profil de ces consommateurs, il a été constaté qu autant d hommes que de femmes visitent les sites dans la même proportion. En ce qui concerne l'âge, environ un tiers sont âgés de 25 à 34 ans. Le groupe des 45 à 55 ans est plus susceptible de visiter des sites avec des informations touristiques (+de 21%). La Carte de Voyage prépayée augmente en nombre de recharges et de dépenses au Brésil La carte de voyage prépayée d'american Express, Global TravelCard, a été lancée sur le marché brésilien en 2010 et a connu en 2012 sa meilleure performance. Selon la vice-présidente de Produits Prépayés de l entreprise, Rose Del Col, les recharges et dépenses avec la carte étaient quatre fois plus élevées en 2012 par rapport à l'année précédente. La monnaie la plus utilisée dans la période était le dollar (69%), suivie par l'euro (26%) et la livre (5%). Les pays où il y a eu plus de transactions étaient les EtatsUnis (76%), l'argentine (42%), la France (34%), l'italie (24%) et le Royaume-Uni (20%). Le montant moyen dépensé par voyage était de US$ «C'est une valeur qui est alignée avec la dépense moyenne des Brésiliens à l'étranger», explique Rose Del Col. Concernant le profil des dépenses, la catégorie «achats» (43%) est en tête de liste, suivi par «hôtels» (17%), «restaurants» (14%), «retraits bancaires» (8%), «transports» (8%) et «loisirs» (6%). Parmi les dépenses effectuées en euro, les villes où la carte a été le plus utilisé : Paris, Lisbonne, Rome et Barcelone. 7 Source : Lettre de veille Atout France Amérique du Sud Février 2013

8 Un consommateur qui évolue A l étranger Profil des touristes - Clientèle traditionnelle 50/65 ans, orientée haut de gamme, visitant une, parfois 2 ou 3 destinations en 11 jours, voyageant en couple ou en petit groupe famille/amis, repeaters et bleisure. Très sensible aux modes et aux effets diner en ville. Achats en agence souvent tardifs, itinéraires capricieux. - Génération X et Y partagées entre classes émergentes de first timers (méfiants et monolingues, avec packages urbains ou tours en bus, d abord en Argentine, puis aux États-Unis et enfin en Europe), et des CSP+ village mondial à la recherche d émotions, d actualité et de vie sociale. - Consolidation d Internet comme outil d information (+ de 85%), mais aussi de ventes (déjà 71% des consommateurs, et 28% des ventes de voyage internationaux), entrainant un bouleversement du marché. - Exceptionnelle pénétration des medias sociaux : Le Brésil est le 2ème pays en nombre d'utilisateurs Facebook (58 millions) et 2ème pour Orkut. 8 Source : Le marché brésilien Atout France Janvier 2013

9 Que recherche le touriste brésilien quand il vient en France? La France a une image qui fait rêver et qui reste une référence à l international. Le touriste brésilien recherche avant tout un Art de vivre à la française à travers la culture, les monuments, la mode, la gastronomie et le vin. Art de vivre dans lequel il aime s immerger totalement, pour "vivre à la française" en expérimentant et partageant notre culture. En France Profil des touristes Contrairement aux Etats-Unis, qui est une destination principalement basée sur le shopping, le touriste brésilien choisit la destination France en raison de la grande variété qu'elle propose, qui va du tourisme culturel, urbain en passant par le tourisme religieux et l'oenotourisme. La France est la première destination touristique en Europe. En 2009, elle a accueilli touristes brésiliens. Pour Emmanuel Marcinkowski, Directeur d Atout France Brésil, Argentine et Chili, la hausse devrait se poursuivre en 2011, avec une prévision de + 5 à 10%. Le tourisme religieux La Franceest le pays européen qui présente la plus grande diversité en matière de tourisme religieux avec une offre diverse. Il existe au Brésil, pays majoritairement chrétien, une demande croissante pour ce type de tourisme avec des villes comme Lourdes et Lisieux. Quelles sont les principales régions qui attirent les touristes brésiliens? Il y a 7 ans, c était surtout Paris, sa grande région qui va jusqu aux Châteaux de la Loire et la Provence Cote d'azur. Aujourd hui il y a un rayonnement plus large. Atout France a convaincu certaines régions d investir sur le marché brésilien, comme la Bourgogne, l Aquitaine, Rhône Alpes et le Languedoc Roussillon, pour présenter leur offre qui correspond bien à ce qu attendent les Brésiliens qui viennent en France : une partie culturelle, du shopping et un tourisme vitivinicole à travers la gastronomie et le vin. 9 Sources : Aujourd hui le Brésil ( ), Mémento du Tourisme 2010

10 Qui sont les voyageurs brésiliens? - Clientèle traditionnelle avec profil moyen de clientèle plus agée(45-65 premier segment), plus féminine, plus éduquée (la moitié ont un diplôme universitaire) et plus aisée (moyenne à USD par an). - Deux tiers de repeaters, en couple ou petits groupes de parents ou amis. Faible poids des TO, ventes directes essentiels (y compris sur le web), souvent dernière minute, itinéraires flexibles. - Culture, shopping, gastronomie/vins. Concentrée sur Paris mais voiture ou train vers le Val de Loire, la Côte d Azur, la Provence, la Normandie, l Aquitaine ou l Alsace. - Clientèles nouvelles plus jeunes, seule ou en couple, achetant des packages (Paris, tour d Europe ou FIT France incluant Provence ou Val de Loire), forte motivation culture(clichés) et shopping, avec besoin d assistance pouvant perdurer au deuxième voyage. Pour les plus jeunes, achat sur le net et aventures européennes souvent parcourues en train. - 45% en provenance de SAO(ville et état), 15% de RIO, 4 à 6% de POA, CWB, BHZ et BSB, puis les grandes métropoles. - Hébergement médian en 3 étoiles. En France Profil des touristes Développement du tourisme des jeunes Le nombre de jeunes brésiliens partant étudier à l étranger a été multiplié par 4 depuis 2004, atteignant en 2010 et on s attend à une augmentation de 25% cette année (chiffres étude BELTA). Ce marché représente déjà 1,5 milliards de USD et il devrait atteindre 2 milliards de USD en % des produits vendus sont les cours de langues, 22,5% les cours d enseignement secondaire et 11% les cours d été. Le pays qui reçoit le plus de brésiliens est le Canada suivi des Etats-Unis et du Royaume-Uni. Les points forts expliquant la première position du Canada, sont un bon rapport qualité/prix de l offre, les facilités pour obtenir le visa, la sécurité, la qualité de l enseignement et l hospitalité. 10 Sources : Aujourd hui le Brésil ( ), Lettre de veille Amérique du Sud Atout France Décembre 2011

11 Quelles sont les principales régions qui attirent les touristes brésiliens? Il y a 7 ans, c était surtout Paris, sa grande région qui va jusqu aux Châteaux de la Loire et la Provence Cote d'azur. Aujourd hui il y a un rayonnement plus large. En France Profil des touristes Atout France a convaincu certaines régions d investir sur le marché brésilien, comme la Bourgogne, l Aquitaine, Rhône Alpes et le Languedoc Roussillon, pour présenter leur offre qui correspond bien à ce qu attendent les Brésiliens qui viennent en France : une partie culturelle, du shopping et un tourisme viti-vinicole à travers la gastronomie et le vin. La perception de la destination France en matière de tourisme d affaires Selon une étude menée auprès de près de 1300 professionnels d entreprises et d agences corporate, visant à évaluer le potentiel et le comportement des prescripteurs en matière de tourisme d affaires, la France jouit d une image forte (notamment auprès des professionnels du tourisme). Cependant, cette image est souvent limitée à celle de Paris. De manière générale, les agences ont une vision plus favorable que les entreprises sur les différents items, en raison sans doute d une meilleure information sur la destination. L image de la France est son véritable point fort, tandis que les prix élevés et l accueil ne sont pas assez satisfaisants. Il s avère par ailleurs que les services responsables des voyages dans les entreprises ne connaissent pas ou peu l offre française. Le tableau suivant récapitule les points forts et axes d amélioration pour la destination France, selon l avis des entreprises et agences interrogées 11 Sources : Aujourd hui le Brésil ( ), Lettre de veille Amérique du Sud Atout France Décembre 2011

12 Déjà un grand marché pour la France En France Profil des touristes Le flux de touristes brésiliens à destination de la France a représenté arrivées totales en 2012, soit une croissance de 16% comparée à 2007 et 30% des touristes brésiliens à destination de l'europe. Suite aux publications dédiées aux clientèles chinoise, russe et ukrainienne, Atout France a mené, en collaboration avec le Cabinet Roland Berger, une étude portant sur le marché brésilien. Les enseignements de l étude, qui paraîtra en juin 2014, mettent en évidence le caractère stratégique de cette clientèle émergente. Le flux de touristes extérieurs brésiliens a représenté 7,9 millions de voyages en 2012 après une croissance de +12% par an supportée par une économie robuste. Les conditions économiques à court et moyen terme étant moins favorables (économie plus faible, moyens de paiement plus coûteux à l'étranger), le marché devrait connaître une croissance plus faible de +4% par an à horizon Les principaux facteurs de croissance du marché sont une classe moyenne en expansion, même à un rythme ralenti, une dépense par habitant qui reste modeste et une faible pénétration des voyageurs internationaux au sein de la population active. Sur les 30,6 millions de Brésiliens faisant partie des classes moyenne et moyenne supérieure, on estime que 1,9 millions d'entre eux ont déjà voyagé et que parmi eux voyageront en Europe en 2014 dont en France. L'Italie et la France sont les destinations les plus attractives en Europe, cependant, en raison de barrières linguistiques, ces destinations ne sont pas toujours sélectionnées pour un premier voyage, contrairement au Portugal et à l'espagne. Etant donné le scénario économique actuel ainsi que la Coupe du Monde et les élections présidentielles de 2014, le flux de touristes brésiliens des classes moyenne et moyenne supérieure devrait croître d environ 6% par an jusqu'en 2016 (soit plus de visiteurs). 12 Source : Atout France Lettre de veille internationale Printemps 2014

13 Répartition dans l espace des nuitées dans l hôtellerie 0* à 4* en 2014 En Alsace Profil des touristes Où vont-ils? 7% Strasbourg 53% 2% 9% Colmar 17% Mulhouse 12% 13 et leurs agglomérations Source : DGCIS - INSEE - Traitement Observatoire Régional du Tourisme, données 2014

14 Nuitées 2014 dans l hôtellerie alsacienne (0* à 4*) : Évolution des nuitées (2014 / 2013) dans l hôtellerie alsacienne (0* à 4*) : Évolution des nuitées (2015 / 2014) à fin avril ND ND En Alsace Profil des touristes Quand viennent-ils? Nuitées 2014* : Les Brésiliens et leurs déplacements en Forêt Noire (Allemagne) Évolution des nuitées* (2015/ 2014), à fin Evolution des nuitées (2014/2013) +2,5% mars +28,1% *dans les hébergements de plus de 9 lits, campings précis. 14 Sources : Statistisches Landesamt Bade-Wurtemberg, Atout France Amérique latine

15 L utilisation de l informatique et l accès à l Internet sont en hausse grâce à certaines initiatives du gouvernement, notamment la réduction des taxes pour les ordinateurs destinés à un usage résidentiel (loi du bien) et l implantation de télécentresqui facilitent l adaptation et la formation de la population. Considérant l augmentation de la vente des téléphones intelligents et une meilleure accessibilité à l Internet haute vitesse, les agences et annonceurs accordent aujourd hui une plus grande importance à la publicité en ligne, au marketing mobile et aux autres technologies interactives. Selon une étude de Marketing Mobile Association (MMA), ils réservent de 10 % à 50 % de leurs budgets destinés aux campagnes numériques aux actions mobiles. -Flytour -BBTur Internet -Maringa Turismo - Avipam Les principales agences de voyage En Alsace Profil des touristes Comment viennent-ils? Les principaux TO nationaux -CVC: leader avec 15% du marché brésilien - Central de Intercâmbio - Nascimiento Turismo -Urbi et Orbi 15 Source :

16 Comment bien les accueillir? Ils aiment : - Les établissements à l ambiance chaleureuse, conviviale, où l on est reçu en ami - Les petites attentions comme être accueilli avec quelques mots de portugais - La gastronomie française et les vins qu ils connaissent d ailleurs bien - Le shopping (mode, parfums, bijoux ) -Les richesses patrimoniales des régions qu ils visitent et redécouvrir l histoire des pays où ils ont leurs racines (France, Portugal, Italie, Espagne) - Les sites religieux (Lourdes, Lisieux) - Les vie nocturne, les soirées animées Ils n aiment pas : - L atmosphère parfois trop formelle des hôtels haut de gamme - Se lever tôt, les départs des excursions trop matinaux -Les programmes de visite trop chargés. Ils aiment en effet prendre leur temps, flâner devant les boutiques, discuter autour d un cafezinho («petit café»). 16 Source : Hotel Restau Hebdo

17 L analyse SWOT, de l'anglais Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats, est un outil de stratégie d'entreprise permettant de déterminer les options stratégiques envisageables au niveau d'un domaine d'activité stratégique. SWOT Alsace Atouts Faiblesses -Au départ de L Alsace : des croisières fluviales sur le Rhin qui sont des produits qui plaisent de plus en plus aux Brésiliens. -Les TGV s - La qualité de la restauration - La richesse culturelle et historique -Les vins et la gastronomie - Le Mont Sainte-Odile - Une mauvaise visibilité de l offre Alsace, considérée comme chère. -Rapportqualité-prix Opportunités - Pays touché par la crise 6 mois après l Europe et les Etats-Unis. - Croissance de 10% du nombre de touristes en Europe entre 2008 et France = 1ère destination européenne. - Année de la France au Brésil à partir du 21 avril Cibles: voyageurs individuels (couple, famille, amis) - Filières à développer : gastronomie, tourisme fluvial, MICE - Oenotourismeen vogue: vins et bonnes tables très appréciés de la clientèle brésilienne aisée - Saisons inversées, ce qui permet de «booster» les périodes creuses. Menaces - Concurrence très forte des Etats-Unis et du Portugal (langue), ainsi que d autres régions françaises et européennes. - Très faible pratique du portugais - La distance

18 Décalage horaire : de 6 à 9 heures Langue officielle : Portugais Pour les courts séjours, les Brésiliens sont dispensés de visa! Infos Pratiques CALENDRIER DES VACANCES SCOLAIRES 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL MAI JUIN JUILLET AOUT SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE DECEMBRE Jeu 1 Dim 1 Dim 1 Mer 1 Ven 1 Lun 1 Mer 1 Sam 1 Mar 1 Jeu 1 Dim 1 Mar 1 Ven 2 Lun 2 Lun 2 Jeu 2 Sam 2 Mar 2 Jeu 2 Dim 2 Mer 2 Ven 2 Lun 2 Mer 2 Sam 3 Mar 3 Mar 3 Ven 3 Dim 3 Mer 3 Ven 3 Lun 3 Jeu 3 Sam 3 Mar 3 Jeu 3 Dim 4 Mer 4 Mer 4 Sam 4 Lun 4 Jeu 4 Sam 4 Mar 4 Ven 4 Dim 4 Mer 4 Ven 4 Lun 5 Jeu 5 Jeu 5 Dim 5 Mar 5 Ven 5 Dim 5 Mer 5 Sam 5 Lun 5 Jeu 5 Sam 5 Mar 6 Ven 6 Ven 6 Lun 6 Mer 6 Sam 6 Lun 6 Jeu 6 Dim 6 Mar 6 Ven 6 Dim 6 Mer 7 Sam 7 Sam 7 Mar 7 Jeu 7 Dim 7 Mar 7 Ven 7 Lun 7 Mer 7 Sam 7 Lun 7 Jeu 8 Dim 8 Dim 8 Mer 8 Ven 8 Lun 8 Mer 8 Sam 8 Mar 8 Jeu 8 Dim 8 Mar 8 Ven 9 Lun 9 Lun 9 Jeu 9 Sam 9 Mar 9 Jeu 9 Dim 9 Mer 9 Ven 9 Lun 9 Mer 9 Sam 10 Mar 10 Mar 10 Ven 10 Dim 10 Mer 10 Ven 10 Lun 10 Jeu 10 Sam 10 Mar 10 Jeu 10 Dim 11 Mer 11 Mer 11 Sam 11 Lun 11 Jeu 11 Sam 11 Mar 11 Ven 11 Dim 11 Mer 11 Ven 11 Lun 12 Jeu 12 Jeu 12 Dim 12 Mar 12 Ven 12 Dim 12 Mer 12 Sam 12 Lun 12 Jeu 12 Sam 12 Mar 13 Ven 13 Ven 13 Lun 13 Mer 13 Sam 13 Lun 13 Jeu 13 Dim 13 Mar 13 Ven 13 Dim 13 Mer 14 Sam 14 Sam 14 Mar 14 Jeu 14 Dim 14 Mar 14 Ven 14 Lun 14 Mer 14 Sam 14 Lun 14 Jeu 15 Dim 15 Dim 15 Mer 15 Ven 15 Lun 15 Mer 15 Sam 15 Mar 15 Jeu 15 Dim 15 Mar 15 Ven 16 Lun 16 Lun 16 Jeu 16 Sam 16 Mar 16 Jeu 16 Dim 16 Mer 16 Ven 16 Lun 16 Mer 16 Sam 17 Mar 17 Mar 17 Ven 17 Dim 17 Mer 17 Ven 17 Lun 17 Jeu 17 Sam 17 Mar 17 Jeu 17 Dim 18 Mer 18 Mer 18 Sam 18 Lun 18 Jeu 18 Sam 18 Mar 18 Ven 18 Dim 18 Mer 18 Ven 18 Lun 19 Jeu 19 Jeu 19 Dim 19 Mar 19 Ven 19 Dim 19 Mer 19 Sam 19 Lun 19 Jeu 19 Sam 19 Mar 20 Ven 20 Ven 20 Lun 20 Mer 20 Sam 20 Lun 20 Jeu 20 Dim 20 Mar 20 Ven 20 Dim 20 Mer 21 Sam 21 Sam 21 Mar 21 Jeu 21 Dim 21 Mar 21 Ven 21 Lun 21 Mer 21 Sam 21 Lun 21 Jeu 22 Dim 22 Dim 22 Mer 22 Ven 22 Lun 22 Mer 22 Sam 22 Mar 22 Jeu 22 Dim 22 Mar 22 Ven 23 Lun 23 Lun 23 Jeu 23 Sam 23 Mar 23 Jeu 23 Dim 23 Mer 23 Ven 23 Lun 23 Mer 23 Sam 24 Mar 24 Mar 24 Ven 24 Dim 24 Mer 24 Ven 24 Lun 24 Jeu 24 Sam 24 Mar 24 Jeu 24 Dim 25 Mer 25 Mer 25 Sam 25 Lun 25 Jeu 25 Sam 25 Mar 25 Ven 25 Dim 25 Mer 25 Ven 25 Lun 26 Jeu 26 Jeu 26 Dim 26 Mar 26 Ven 26 Dim 26 Mer 26 Sam 26 Lun 26 Jeu 26 Sam 26 Mar 27 Ven 27 Ven 27 Lun 27 Mer 27 Sam 27 Lun 27 Jeu 27 Dim 27 Mar 27 Ven 27 Dim 27 Mer 28 Sam 28 Sam 28 Mar 28 Jeu 28 Dim 28 Mar 28 Ven 28 Lun 28 Mer 28 Sam 28 Lun 28 Jeu 29 Dim 29 Mer 29 Ven 29 Lun 29 Mer 29 Sam 29 Mar 29 Jeu 29 Dim 29 Mar 29 Ven 30 Lun 30 Jeu 30 Sam 30 Mar 30 Jeu 30 Dim 30 Mer 30 Ven 30 Lun 30 Mer 30 Sam 31 Mar 31 Dim 31 Ven 31 Lun 31 Sam 31 Jeu 31 week end vacances scolaires : 18

19 Nos coordonnées Agence d Attractivité d Alsace Observatoire Régional du Tourisme 24, Rue de Verdun COLMAR Tél : Mail : Retrouvez-nous également sur : 19

FICHE MARCHE Corée Sud

FICHE MARCHE Corée Sud FICHE MARCHE Corée Sud Outil d aide aux professionnels du tourisme Mise à jour : Septembre 2015 1 Sommaire Chiffres clés 3 Actualité Conjoncture économique 4-5 Conjoncture touristique 6-7 Profil des touristes

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Le Marché Touristique ALLEMAND

Le Marché Touristique ALLEMAND CRT Franche-Comté Juin 2014 Le Marché Touristique ALLEMAND 1 Photo : geo.fr Sommaire 1. L Allemagne en quelques chiffres 2. La consommation touristique allemande 3. La France vue par les allemands 4. Le

Plus en détail

Quelle image avez-vous de la Belgique?

Quelle image avez-vous de la Belgique? Quelle image avez-vous de la Belgique? Saviez vous que?. Sont d origine belge. Le saxophone. La marque de montres Ice watch. La chaine de fast food Quick. l ile de Porquerolles au large de Toulon appartenait

Plus en détail

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE Samedi 30 mai 2015 Photo : Jaymantir UNE DESTINATION, C EST QUOI? Juin 2015 Brigitte Bloch Le touriste, un oiseau migrateur Le touriste n a pas de frontière. Sa vision

Plus en détail

FICHE MARCHE Russie. Outil d aide aux professionnels du tourisme. Dernière mise à jour : 10/2014. Mise à jour : Juillet 2015

FICHE MARCHE Russie. Outil d aide aux professionnels du tourisme. Dernière mise à jour : 10/2014. Mise à jour : Juillet 2015 FICHE MARCHE Russie Outil d aide aux professionnels du tourisme Mise à jour : Juillet 2015 Dernière mise à jour : 10/2014 Sommaire Chiffres clés 3 Actualité Conjoncture économique 4-5 Conjoncture touristique

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE La croissance mondiale des investissements publicitaires se poursuit : les achats publicitaires devraient croître de 4,8% en 2012. Un chiffre en légère progression par rapport aux

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Population : 318 millions d habitants

Population : 318 millions d habitants ETATS UNIS Population : 318 millions d habitants Fiches Marchés étrangers Source : www.populationdata.net La clientèle américaine dans l hôtellerie régionale (données 2014) 159 500 nuitées hôtelières en

Plus en détail

Pays arabes du Moyen-Orient

Pays arabes du Moyen-Orient Le Marché Moyen Oriental Il s'agit d'un marché spécifique au sein de la zone Proche et Moyen Orient, qui exclut l'iran et Israël. Il inclut des pays arabes au potentiel très différent selon leur niveau

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

La clientèle canadienne en Champagne-Ardenne

La clientèle canadienne en Champagne-Ardenne Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Fiche Clientèle La clientèle canadienne en Champagne-Ardenne La clientèle canadienne Données de cadrage Population : 34 300 083 habitants en 2011

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

VOYAGES RÊVE > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB. & hôtels de

VOYAGES RÊVE > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB. & hôtels de AUDIENCE GLOBALE : + 24 % EN 2013! (SOURCE MLP) > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB Informations & contact : VIP Médias Tél. +33 (0)4 42 23 22 45 voyagesdereve@vipmedias.com Voyages & Hôtels de Rêve

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012. 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux

Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012. 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux Les facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle 2012 18 juin 2013 Vinexpo 2013, Bordeaux 1 Les facteurs de compétitivit titivité sur le marché mondial du vin Veille concurrentielle

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux 7 avril Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux La crise de 9 a eu des conséquences néfastes pour

Plus en détail

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 CONTRAT SOCIAL 28/03/2014 J.Blanchard NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 ----ooo---- ECONOMIE MONDIALE : sans changement notable sauf crises graves Les dernières prévisions pour 2014 et 2015 confirment les

Plus en détail

Mémento du tourisme. Édition 2013

Mémento du tourisme. Édition 2013 Mémento du tourisme Édition 2013 Date de parution : novembre 2013 Directeur de la publication : Pascal Faure Rédaction en chef : François Magnien Coordination : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis,

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

Progression soutenue du chiffre d affaires au T1 2015 Croissance de 5,6% à données comparables. * * * HotelServices : +7,6% - HotelInvest : +4,8%

Progression soutenue du chiffre d affaires au T1 2015 Croissance de 5,6% à données comparables. * * * HotelServices : +7,6% - HotelInvest : +4,8% Communiqué de presse Paris, le 16 avril 2015 Progression soutenue du chiffre d affaires au Croissance de 5,6 à données comparables * * * HotelServices : +7,6 - HotelInvest : +4,8 L activité au 1 er trimestre

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Accueil COMMISSION MARKETING/COMMUNICATION TOURISME D AFFAIRES AXES DE DÉVELOPPEMENT 2010

Accueil COMMISSION MARKETING/COMMUNICATION TOURISME D AFFAIRES AXES DE DÉVELOPPEMENT 2010 Accueil COMMISSION MARKETING/COMMUNICATION TOURISME D AFFAIRES AXES DE DÉVELOPPEMENT 2010 LE CONVENTION BUREAU : RAPPEL DES MISSIONS QUATRE PERSONNES DONT DEUX CHEFS DE MARCHÉS 1. Promouvoir La destination

Plus en détail

Vue d ensemble sur le tourisme

Vue d ensemble sur le tourisme FICHES THÉMATIQUES 1.1 Vue d ensemble sur le tourisme Depuis 1945, le tourisme est l'un des secteurs qui se développent le plus rapidement. Conformément aux conventions internationales, les statistiques

Plus en détail

L A C L IE N T È L E B R ITA N N IQ U E : P R O F IL S E T A T T E N T E S

L A C L IE N T È L E B R ITA N N IQ U E : P R O F IL S E T A T T E N T E S La boite à outils du Contrat de Destination Grand Ouest L A C L IE N T È L E B R ITA N N IQ U E : P R O F IL S E T A T T E N T E S 3 1-Le guide du Bon Accueil 2-Le glossaire Gastronomie 3-Laclientèlebritannique:profilsetattentes

Plus en détail

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains Alexandre Bertin NOTE STRATEGIQUE Note stratégique réalisée par

Plus en détail

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Direction de la Recherche Economique Auteur : Philippe Waechter L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Le premier point cette semaine porte sur la croissance modérée de la zone Euro au dernier

Plus en détail

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional Avec, chaque année, 15 millions de touristes accueillis et près de 100 millions de nuitées enregistrées, le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région touristique française en terme de fréquentation et d'emplois

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Les questions relatives aux finances publiques, longtemps réservées aux spécialistes, sont

Les questions relatives aux finances publiques, longtemps réservées aux spécialistes, sont CHAPITRE 1 LES FACTEURS STRUCTURELS DE LA HAUSSE DE L ENDETTEMENT PUBLIC DANS LES PAYS AVANCÉS Les questions relatives aux finances publiques, longtemps réservées aux spécialistes, sont revenues au cœur

Plus en détail

le leader mondial du voyage de groupe

le leader mondial du voyage de groupe le leader mondial du voyage de groupe 2 Qui sommes-nous? www.kuonigrouptravel.com le leader mondial du voyage de groupe Kuoni Group Travel Experts est né de la fusion de deux départements exceptionnellement

Plus en détail

L activité des casinos en Alsace

L activité des casinos en Alsace L activité des casinos en Alsace Une analyse de l Observatoire Régional du Tourisme d Alsace (ORTA) Les casinos en France Un casino est «un établissement comportant trois activités distinctes, le spectacle,

Plus en détail

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil?

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Résumé de recherche : Affectation de crédit pour l'investissement, la stabilité et la croissance : Leçons tirées

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE

LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE Etude ANAé-Bedouk 2012 8 février 2012 Gérard Denis, Nicolas Dudkowski SOMMAIRE Périmètre de l étude 2010 : analyse des bilans" 2011 : le

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

INTERVENTO PRESIDENTE NARDO FILIPPETTI CONFERENZA ANNUALE DEL CETO PANORAMICA SUL MERCATO E PROBLEMI DEI TOUR OPERATOR

INTERVENTO PRESIDENTE NARDO FILIPPETTI CONFERENZA ANNUALE DEL CETO PANORAMICA SUL MERCATO E PROBLEMI DEI TOUR OPERATOR INTERVENTO PRESIDENTE NARDO FILIPPETTI CONFERENZA ANNUALE DEL CETO PANORAMICA SUL MERCATO E PROBLEMI DEI TOUR OPERATOR Bonjour à tous, Je remercie le CETO de m avoir invité: C est avec grand plaisir que

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

BILAN DU SECTEUR DU TOURISME : LES TENDANCES DU VOYAGE AERIEN EN 2015

BILAN DU SECTEUR DU TOURISME : LES TENDANCES DU VOYAGE AERIEN EN 2015 BILAN DU SECTEUR DU TOURISME : LES TENDANCES DU VOYAGE AERIEN EN 2015 Un bilan de mi- année des données sur les voyages aériens et une analyse des conséquences pour les voyageurs Introduction L industrie

Plus en détail

Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants

Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants IStock - FredFroese Source de croissance de d opportunités, le vieillissement de la population française constitue cependant un défi pour notre pays.

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Situation en France :

[ les éco_fiches ] Situation en France : Des fiches pour mieux comprendre l'actualité éco- nomique et les enjeux pour les PME Sortie de crise? Depuis le 2ème trimestre la France est «techniquement» sortie de crise. Cependant, celle-ci a été d

Plus en détail

«1er site internet touristique dédié exclusivement à Malte» Dossier de Presse

«1er site internet touristique dédié exclusivement à Malte» Dossier de Presse «1er site internet touristique dédié exclusivement à Malte» Dossier de Presse Présentation de la destination Malte Malte, une destination en plein développement touristique Lancement du site maltaneo.com

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

2005-2010. Retrouvez l intégralité du plan marketing sur www.tourisme-yonne.com/pro

2005-2010. Retrouvez l intégralité du plan marketing sur www.tourisme-yonne.com/pro 2005-2010 Retrouvez l intégralité du plan marketing sur www.tourisme-yonne.com/pro Le tourisme a aujourd hui pris toute sa place dans l économie icaunaise. Créateur d activités et instrument d aménagement

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les

Observatoire des Investissements Internationaux dans les Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2014 Principales Métropoles M Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2014 de l Observatoire L Edition 2014 est la 5ème édition

Plus en détail

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Dans la perspective de la première conférence franco-allemande sur l énergie qui se tiendra le 2 juillet prochain à Paris 1, il paraît

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

Commerce électronique et tourisme: Guide pratique pour les destinations et les entreprises

Commerce électronique et tourisme: Guide pratique pour les destinations et les entreprises Commerce électronique et tourisme: Guide pratique pour les destinations et les entreprises Septembre 2001 Commerce éléctronique et tourisme AVANT-PROPOS Pour toute destination touristique ou tout fournisseur

Plus en détail

Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014

Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 Filière Département Tourisme Multisectoriel de France Développement un accompagnement individuel de chaque adhérent, tout en optimisant les synergies

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

fréquentation des sites Move Your Alps

fréquentation des sites Move Your Alps fréquentation des sites Move Your Alps Une hausse globale de 30 % et un été exceptionnel! Statistiques globales Du 1 er Janvier au 31 Août 2014 # Sessions 367 660 # Pages vues 1 497 020 # Utilisateurs

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

LEADER MONDIAL DU PETIT ÉQUIPEMENT DOMESTIQUE

LEADER MONDIAL DU PETIT ÉQUIPEMENT DOMESTIQUE 26 février 2015 Résultats de l exercice 2014 Groupe SEB : Des performances opérationnelles solides Des devises pénalisantes 1 Ventes de 4 253 M en croissance organique* de + 4,6 % Croissance organique*

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

Le Moteur de Recherche du Voyageur

Le Moteur de Recherche du Voyageur Le Moteur de Recherche du Voyageur Contacts presse : Kalima 01 44 90 02 36 Gersende Facchini : gfacchini@kalima-rp.fr Tygénia Saustier : tsaustier@kalima-rp.fr L EDITO Faciliter la recherche de voyages

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Dossier de presse Contact Chaire : Joël Gayet Mobile : 00 33 6 09 51 15 70 Jgayet.chaire anmt@sciencespo aix.fr Contact Sciences Po Aix : Noëlline Souris

Plus en détail

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter Le e-commerce selon les derniers chiffres est en bonne croissance. Il se dit que de belles perspectives l attendent. Mais, loin de tout optimisme

Plus en détail

Les hotels ne vivent pas que la nuit...

Les hotels ne vivent pas que la nuit... Les hotels ne vivent pas que la nuit... Lancé à Paris en 2010 par David Lebée, Day Use est la première centrale de réservation d un nouveau genre permettant de louer, pour quelques heures (entre trois

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

Au sein de l UE, il existe plus de 20 langues officielles parlées et des milliers de fournisseurs de trains, de bus et d avions.

Au sein de l UE, il existe plus de 20 langues officielles parlées et des milliers de fournisseurs de trains, de bus et d avions. Press Kit Au sein de l UE, il existe plus de 20 langues officielles parlées et des milliers de fournisseurs de trains, de bus et d avions. L un des objectifs de GoEuro est de couvrir cet espace au travers

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

EN GUISE D INTRODUCTION

EN GUISE D INTRODUCTION SENSES MAKERS Open your eyes to open your mind* * Ouvrir les yeux pour s ouvrir l esprit Agence spécialisée dans la communication, la publicité et le marketing touristiques et culturels Tél. +33 4 93 84

Plus en détail

Notions: déflation, récession, inflation, taux d'intérêt réel, BCE, credit crunch, taux de change

Notions: déflation, récession, inflation, taux d'intérêt réel, BCE, credit crunch, taux de change TRAVAILLER SUR UN TEXTE Faire un bilan collectif à partir d'un texte sur les acquis des chapitres sur la croissance (fluctuations et crises) et mondialisation et intégration européenne Notions: déflation,

Plus en détail

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg Bienvenue Procure.ch Jeudi 26 avril 2012 Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch 1 ère question (thème) C est grave docteur? Les principaux indicateurs économiques En préambule.. Qu est-ce qu un

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Le Brésil n est plus un eldorado, enfin! nov 2014 Benoit Trivulce, Directeur Ubifrance Brésil et Amérique du Sud

Le Brésil n est plus un eldorado, enfin! nov 2014 Benoit Trivulce, Directeur Ubifrance Brésil et Amérique du Sud Le Brésil n est plus un eldorado, enfin! nov 2014 Benoit Trivulce, Directeur Ubifrance Brésil et Amérique du Sud Ce dont je ne vais pas vous parler 2 2009 2013 3 Google map ment : le Bresil est une ile

Plus en détail

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION - Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» 26 juin 2014 1 - Est Cantal - OTI «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» - Importance de l AXE 75 - Des

Plus en détail