La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains"

Transcription

1 La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains Alexandre Bertin NOTE STRATEGIQUE Note stratégique réalisée par Alexandre Bertin, Responsable Etudes & Diagnostic, Laurent- Pierre Gilliard, Directeur général adjoint et Gaëlle Steyaert, Cartographe, AEC Méthodologie cartographique, Marina Duféal, Géographe, Maitre de conférences, Bordeaux 3 Raudin Données touristiques, Jean-Luc Boulin, Directeur de la MOPA Version du 14 octobre 2011

2 Table des matières 1. Une réalité : 77% des vacanciers européens préparent leurs vacances avec internet.2 2. Etat des lieux de la fréquentation touristique étrangère Etat des lieux des traductions du web touristique aquitain Les organismes publics : Offices de Tourisme, Pays Touristiques et Parcs Régionaux Les structures d hébergement touristique Les hôtels Les campings Les communes Comment le touriste cherche l information sur le web? Préconisations Mises en garde Pistes d action en faveur d une amélioration de la traduction des sites internet des établissements touristiques en Aquitaine

3 1. Une réalité : 77% des vacanciers européens préparent leurs vacances avec internet. L enquête menée en 2007 par BVA pour le compte d ARDESI a permis, en s intéressant aux comportements des internautes vis-à-vis des sites internet touristiques, de dresser une typologie des touristonautes en fonction de leurs usages d internet pour tout ce qui a attrait au tourisme en France 1. Les résultats sont sans appel : internet est le média dorénavant privilégié par les touristes, quelle que soit la nationalité de ces derniers, pour préparer leurs vacances, bien avant le recours à la brochure papier ou à l office de tourisme 2. Parmi les internautes étrangers, le recours à l office de tourisme est d ailleurs assez rare : 27% des internautes anglais, 23% des touristes allemands et 15% des internautes néerlandais font appel à l office de tourisme contre près de la moitié des internautes français (43%). Dans le même temps, 90% des internautes anglais ont utilisé internet à des fins touristiques, 84% des internautes allemands et 91% des internautes néerlandais (contre 88% pour les français). Il semble donc nécessaire que la qualité de l information touristique délivré par les sites internet soit suffisamment élevée pour que les internautes convertissent la recherche d informations en séjour réel et en sur le territoire. Plus précisément, les attentes des touristonautes étrangers convergent toutes vers un point qui leur parait essentiel : pouvoir accéder à du contenu touristique dans leur langue maternelle. Effectivement, l enquête fait émerger que, quelle que soit la nationalité envisagée, le fait de pouvoir consulter une ou plusieurs pages internet dans leur langue est un plus indéniable. Ceci est également vrai si l on considère le type d hébergement : que ce soit les sites d hôtels ou de camping, la traduction du site dans différentes langues étrangères est également très appréciée. 2. Etat des lieux de la fréquentation touristique étrangère Le tourisme est un secteur clé de l économie et du développement aquitain. Avec 1084 hôtels de tourisme et chambres, l Aquitaine se place au 5 ème rang national en ce qui concerne l hôtellerie. En matière d hôtellerie de plein air, l Aquitaine compte 676 campings pour emplacements, ce qui en fait la deuxième région derrière la région Rhône-Alpes. Le nombre de en hébergement touristique 1 Etude Ardesi/BVA, Typologie des comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites internet touristiques, novembre 2007, (dernier accès le 22 mai 2011). 2 Une étude réalisée par Ipsos pour le compte d Europ Assistance montre que 57% des Européens réservent dorénavant leurs voyages en ligne (contre 28% en 2005), 2

4 dépasse les 21 millions en 2009, dont 5,5 millions sont effectuées par des touristes étrangers (96 % sont des touristes européens) 3. La fréquentation touristique est surtout le fait de quatre pays : les Pays-Bas, l Allemagne, le Royaume-Uni et l Espagne. Néanmoins, selon le type d hébergement, la fréquentation n est pas la même. Ainsi, si les Anglais sont les plus nombreux dans les hôtels, les Néerlandais sont largement majoritaires dans l hôtellerie de plein air. En séparant les deux types d hébergement, l ordre de fréquentation est le suivant : Hôtel : Royaume-Uni, Espagne, Allemagne et Belgique Camping : Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Belgique Tous types d hébergement : Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne Des nuances sont cependant à apporter pour une analyse plus fine. En effet, si les pays d origine des touristes sont sensiblement les mêmes, leur rang et leur importance varient à l échelle du département. Par exemple, la clientèle étrangère présente en Dordogne vient principalement des Pays-Bas (camping) et du Royaume-Uni (hôtel), alors qu en Gironde ce sont les Allemands (camping) et les Espagnols (hôtels) les plus nombreux (tableaux 1 et 2). Tableau 1 : Principales nationalités des touristes en part de dans les campings en Aquitaine (en 2009) Département rang 1 étrangères (en %) rang 2 étrangères (en %) rang 3 étrangèr es (en %) rang 4 étrangères (en %) Dordogne Pays-Bas 67,3 Royaume-Uni 15,6 Belgique 8,3 Allemagne 5,2 Gironde Allemagne 54,5 Pays-Bas 20,6 Royaume-Uni 9,1 Belgique 6,7 Landes Pays-Bas 29,5 Allemagne 29,2 Royaume-Uni 15,7 Espagne 11,5 Lot-et-Garonne Pays-Bas 63,9 Royaume-Uni 21,6 Belgique 8,8 Allemagne 1,9 Pyrénées-Atlantiques Pays-Bas 32,0 Royaume-Uni 22,1 Allemagne 16,4 Espagne 10,3 Source : INSEE, DGCIS, partenaires régionaux, 2009 Tableau 2 : Principales nationalités des touristes en part de dans les hôtels en Aquitaine (en 2009) Département rang 1 étrangères (en %) rang 2 étrangères (en %) rang 3 étrangères (en %) rang 4 étrangères (en %) Dordogne Royaume-Uni 23,6 Belgique 14,7 Etats-Unis 11,3 Espagne 10,3 Gironde Espagne 22,6 Royaume-Uni 19,8 Allemagne 8,8 Etats-Unis 7,7 Landes Royaume-Uni 17,3 Allemagne 15,6 Espagne 15,5 Belgique 13,3 Lot-et-Garonne Royaume-Uni 21,3 Espagne 15,5 Belgique 11,0 Pays-Bas 10,1 Pyrénées-Atlantiques Royaume-Uni 22,8 Espagne 20,3 Allemagne 7,8 Belgique 7,5 Source : INSEE, DGCIS, partenaires régionaux 3 Les données chiffrées sur la fréquentation des structures d hébergement sont issues du site et datent de 2009 (dernier accès le 19 mai 2011). 3

5 3. Etat des lieux des traductions du web touristique aquitain 3.1 Les organismes publics : Offices de Tourisme, Pays Touristiques et Parcs Régionaux Les Organismes de Gestion de la Destination (OGD) en charge de la valorisation des territoires touristiques ne sont pas toujours uniquement les Offices de Tourismes (OT). Les Parcs Naturels Régionaux (PNR) et les Pays d Accueil Touristique (PAT) ont également cette fonction. En Aquitaine, les deux Parcs Naturels Régionaux, celui des Landes de Gascogne et celui du Périgord Limousin, gèrent l'activité touristique. Même constat pour certains Pays d Accueil Touristique : Terre et Côte Basques en Pyrénées Atlantiques regroupant 10 communes et ayant sa propre stratégie Internet, Pays des Bastides en Périgord ou Périgord Noir. Plusieurs cas se présentent donc aujourd hui sur le territoire aquitain quant à la promotion et la valorisation du territoire : dans certains cas l Office de Tourisme délègue cette compétence à un Parc Naturel Régional ou un Pays d Accueil Touristique, dans d autres cas l OT conserve cette compétence, on peut enfin rencontrer des cas ou la compétence est assurée par l OT et le Parc ou le Pays. La carte 1 propose les traductions des sites web de l ensemble des acteurs aquitains, réellement en charge de la promotion et de la valorisation du territoire. Sur les 111 OGD que compte l Aquitaine, 106 sont présents sur internet soit 95% 4. Si ce chiffre est plutôt positif, le constat en termes de traduction apparaît quant à lui plus nuancé. En effet, près d un organisme sur deux (plus précisément, 44% des OGD) ne propose aucune traduction (soit 47 sites internet). La carte 1 permet de visualiser, en creux, les territoires où l absence de traduction en langues étrangères est flagrante. Le déficit de traduction semble moins marqué pour les OGD de la Côte Atlantique. Les Landes et les Pyrénées Atlantiques se démarquent aussi par un plus grand nombre de traductions proposées que dans les autres départements (32% des OGD situés dans les Landes et 30% de ceux situés en Pyrénées Atlantiques proposent plus de 2 langues étrangères sur leur site). La situation du Lot-et-Garonne est plus préoccupante. En effet, 53% des sites internet ne proposent pas de déclinaison en langue étrangère et aucun n offre plus d une traduction en langue étrangère (exclusivement l Anglais). 4 Il s agit de 5 offices de tourisme, pour la plupart non classés ou classés une étoile. Ils s appuient sur les sites institutionnels de la commune ou de la collectivité locale de leur territoire de compétence qui assure alors la promotion du territoire. 4

6 Carte 1 : Etat des lieux de la traduction en langues étrangères proposée sur les sites internet des structures de valorisation territoriale (OT, Pays touristique, Parc régional) (n=111) La traduction la plus fréquente est celle en Anglais, elle concerne 53% des sites, suivent ensuite les traductions en Espagnol (35%), en Allemand (15%) et en l Italien (4%). Le Néerlandais n arrive qu en 5 ème position avec seulement 3% des sites qui offrent une traduction dans cette langue. L Anglais, langue principale de traduction des sites est souvent considérée comme la langue universelle des touristes. Toutefois, ce fait est à relativiser dans la mesure où l enquête réalisé en 2007 par le Comité Régional au Tourisme en Aquitaine (CRTA) 5, nous indique que les touristes étrangers, notamment les Espagnols et les Néerlandais, sont plus fortement gênés par l absence d une traduction dans leur langue natale que par l absence d une traduction en Anglais. De plus, les traductions proposées ne sont pas forcément en correspondance avec la nationalité des touristes les plus présents. Ainsi, seuls 3% des sites sont traduits en Néerlandais alors que cette population représente plus de 30% des touristes étrangers en termes de. 5 Enquête disponible en ligne sur le site (consultée le 18 mai 2011) : 5

7 3.2 Les structures d hébergement touristique D une manière générale, les sites d hébergement sont mieux traduits que ceux des acteurs publics (OT, pays touristiques, parcs), et ceux des campings sont plus souvent et plus largement adaptés aux touristes étrangers que ceux des hôtels. On peut également noter que plus le classement (nombre d étoiles) des structures d hébergement est élevé plus la proportion de sites traduits est importante Les hôtels 791 sites internet d hôtels ont été relevés. Sur ces sites, 310 ne présentent pas de traduction soit près de 40%, les autres sites proposent systématiquement une traduction en Anglais et 21% d entre eux ont une version en Espagnol. Les traductions en Allemand et en Néerlandais sont peu présentes respectivement 9% et 3%. Sur l ensemble de l Aquitaine, les hôtels comptent deux nationalités de clients principales : les Anglais (21%) et les Espagnols (19%). Les traductions proposées par les sites web des hôtels correspondent Carte 2 : hôtels proposant une traduction de leur site en Anglais (en %) donc aux nationalités majoritairement présentes dans ce type d hébergement. Des différences se constatent à l échelle départementale. Ainsi, en Dordogne, 73% des sites web d hôtels sont traduits en Anglais, principale nationalité des touristes fréquentant les hôtels périgourdins, tandis que dans les Pyrénées Atlantiques, 36% des sites sont traduits en Espagnol alors qu ils en sont les principaux clients. Les traductions proposées sur les sites web des hôtels sont donc plutôt en phase avec la clientèle présente mais l observation des cartes nous renseigne sur certains éléments. 6

8 Les sites web sont fréquemment traduits en Anglais dans le Périgord Noir (Sarlat). En revanche, on peut s étonner de la faiblesse relative de cette traduction à Bordeaux et dans la région bordelaise, région à fort tourisme d affaire et tourisme international. Le constat est le même sur Pau et Biarritz où les traductions, même si elles sont présentes, restent assez peu nombreuses. Pour l Espagnol, les traductions sont plutôt rares (moins de 50% en général). Un effort important reste à accomplir. Les Pyrénées Atlantiques sont le département où les traductions sont les plus nombreuses, plus de 35% des sites analysés étant adaptés à la clientèle espagnole, deuxième nationalité de touristes du département (en nombre de dans les hôtels). Le constant est en revanche préoccupant pour la Gironde : moins de 15% des sites internet d hôtels (soit seulement 25 sites!) proposent une traduction en langue espagnole alors que cette nationalité est la première cliente pour les hôtels du département (près de 23% des )! Carte 3 : sites internet des hôtels proposant une traduction en Espagnol (en %) 7

9 Tableau comparatif de la principale clientèle étrangère départementale et des taux de traduction des sites web des hôtels. Département 1 ère clientèle Taux de traduction des sites d hôtels Dordogne Royaume-Uni 23,6% 74% Gironde Espagne 22,6% 14% Landes Royaume-Uni 17,3% 48% Lot-et-Garonne Royaume-Uni 21,3% 54% Pyrénées-Atlantiques Royaume-Uni 22,8% 63% Les campings Sur les 537 sites d hôtellerie de plein air relevés, 164 ne proposent aucune traduction, soit environ 30%. Pourtant, la population étrangère est fortement cliente de ce type d hébergement, notamment les Hollandais et les Allemands qui représentent respectivement 38% et 28% des de la clientèle internationale. Les touristes anglais et espagnols sont également présents mais dans une moindre mesure (14% et 6%). Des différences départementales existent. Ainsi les Néerlandais représentent plus de 67% de la clientèle étrangère en Dordogne et 63% en Lot-et-Garonne alors qu ils n occupent «que» 21% des en Gironde où la clientèle majoritaire est allemande (55%). La langue de traduction la plus répandue est l Anglais (69%) et seuls 38% des sites sont traduits en Néerlandais sur l ensemble de l Aquitaine. La traduction en Allemand est effectuée sur 31% des sites. L Anglais est la langue la plus utilisée mais elle ne correspond pas à la clientèle la plus utilisatrice de ce mode d hébergement. La traduction dans la langue natale des touristes étrangers représente pourtant un atout pour les sites sur lesquels elle est présente. 8

10 La traduction en Néerlandais (carte 4) apparaît faible sur le territoire aquitain, notamment sur le littoral et dans les Pyrénées Atlantiques. Les sites disposant d une traduction sont un peu plus nombreux en Dordogne (44% de sites traduits), mais au vue de l importance de cette clientèle, le taux de traduction reste faible (les Néerlandais représentent plus de 66% des touristes étrangers dans les campings périgourdins). Le constat est le même pour le Lot-et-Garonne où seuls 40% des sites de campings proposent une traduction en Néerlandais alors que cette nationalité représente 64% des touristes étrangers. Carte 4 : sites internet des campings proposant une traduction en Néerlandais (en %) Le constat final pour les campings est encore une fois un faible taux de traduction des pages des sites internet, or la clientèle étrangère représente plus de 4,3 millions de dans ce type de structure. Cependant, les campings semblent mieux répondre aux attentes des touristes étrangers que les hôtels dans la mesure où ils proposent plus fréquemment des traductions dans les langues des deux nationalités principales, le Néerlandais et l Allemand. 9

11 Tableau comparatif de la principale clientèle étrangère départementale et des taux de traduction des sites web des campings. Département 1 ère clientèle Taux de traduction des sites de campings Dordogne Pays-Bas 67,3% 45% Gironde Allemagne 54,5% 49% Landes Pays-Bas 29,5% 36% Lot-et-Garonne Pays-Bas 63,9% 40% Pyrénées-Atlantiques Pays-Bas 32,0% 20% 3.3. Les communes Le site web de la commune d hébergement des touristes est un autre support d information potentiellement nécessaire aux touristes (information de proximité, actualités, agenda ). L audit 2010 des sites des communes aquitaines montre que les sites web de communes ont globalement été pensés pour une cible locale. La traduction en langue étrangère n est proposée que dans 7% des cas. Il est à noter que sans aller jusqu à la traduction du site communal, le lien vers le site de l office de tourisme de la zone géographique de la commune n est présent que sur la moitié des sites aquitain. 10

12 4. Comment le touriste cherche l information sur le web? Pour évaluer la pertinence de travailler sur le développement de la traduction des sites web touristiques, il est nécessaire de s interroger sur la manière dont les touristes cherchent et utilisent les sites web. Deux cas bien différents se présentent : la recherche d information en vue de préparer un séjour et la recherche d information sur place pendant le séjour. L avant séjour : de la recherche d information à la réservation. Un premier mode de recherche existe mettant en avant la recherche d un lieu (ex : Arcachon), d un territoire (ex : Côte Atlantique) ou d un hébergement (hôtel Sarlat). Ce mode implique que les sites aquitains traduits et biens référencés pour apparaitre en bonne place dans les résultats proposés à l internaute. Un deuxième mode de recherche existe lorsque l internaute passe directement par des sites portails d hébergement de type booking.com ou expedia.fr. Dans ce cas, la contractualisation du séjour est peu dépendante de la traduction ou non des sites aquitains, l internaute n ayant accès qu aux informations proposées et sélectionnées par le portail. Toutefois, si l internaute veut se renseigner sur la commune de l hôtel repéré, on se retrouve dans le cas de recherche précédent. Enfin, il est à noter que le référencement naturel de Wikipedia, assure une présence dans les tout premiers résultats de n importe quelle commune et dans n importe quelle langue. Par exemple, la commune de Guiche dans les Pyrénées Atlantiques arrive dans les deux premières places de Google en France, en Espagne et en Grande Bretagne. Si la page française est bien fournie (bit.ly/guiche-fr), l internaute espagnol (bit.ly/guiche-es) ou anglais (bit.ly/guiche-uk) ne trouveront pas grand-chose sur la commune. Assurer une stratégie d information touristique et communale via Wikipedia, par la mise à disposition d informations de base et de liens vers des sites traduits, est un enjeu important à court terme. Pendant le séjour : la recherche d informations pratiques et d actualités 60% des vacanciers sont aujourd hui internautes sur leur lieu de vacances, grâce à leur Smartphone, de leur ordinateur connecté en wifi ou grâce à un accès à un Point d Accès Public à Internet. Ce touristonaute est à la recherche d informations pratiques (marchés dans la région, horaires des marées, services dans la ville ), touristiques (quoi visiter?) et d actualités (que faire et où?). Quelles que soient ces informations, leurs pertinences passent là encore par des données traduites dans la langue des touristes. Enfin, la mise à disposition de ces informations gagne à être, pendant le séjour, mise à disposition sous des formats compatibles avec les terminaux mobiles. 11

13 5. Préconisations 5.1. Mises en garde Le constat effectué a été réalisé sur le nombre de traductions proposées en ligne, il n a pas été question de la qualité de la traduction. Certains sites de structures d hébergements fournissent des traductions effectuées par Google ou par leurs proches (quelquefois même par leurs clients). La qualité de ces traductions peut donc questionnée. En outre, les traductions sont souvent partielles et ne concernent que quelques pages du site. Si l effort est à souligner, il n en reste pas moins à compléter. La totalité des informations n est donc pas disponible dans toutes les langues proposées. De même, il est important de garder à l esprit que l analyse proposée ici a été réalisée à un niveau macroéconomique faute d accès à des données locales. En effet, il serait pertinent de mener le même raisonnement à une échelle plus fine que la simple échelle départementale. Ainsi, il pourrait être intéressant de confronter les données des des touristes étrangers à l échelle de l office du tourisme ou de la commune avec les cartes produites à ces échelles. A titre d exemple, ceci pourrait mettre en évidence des spécificités locales gommées ici par l agrégation des données au niveau départemental : nous pourrions ainsi différencier, en Dordogne, le Périgord vert du Périgord noir qui ne reçoit peut-être pas les mêmes populations de touristes étrangers. Un échelon territorial plus précis permettrait de proposer des préconisations plus fines aux décideurs régionaux. 5.2 Pistes d action en faveur d une amélioration de la traduction des sites internet des établissements touristiques en Aquitaine 1. Quel que soit le scénario d usage de l internaute recherche d une destination pour les vacances ou recherche d un hébergement, recherche avant de partir ou sur place tout nous ramène à un besoin de traduction des sites, ou du moins d une partie des sites : informations sur le territoire ou informations sur les hébergements avant de partir, informations pratiques et actualités pendant le séjour. 2. La prise en compte de l opportunité du bon référencement naturel de Wikipedia, permettant d offrir une très bonne visibilité des territoires aquitains (communes, pays touristiques ), doit être une priorité dans la stratégie d amélioration de la visibilité aquitaine. Contenus traduits dans les langues de chaque déclinaisons nationale de Wikipedia et mise à disposition de liens vers des ressources traduites dans les langues locales sont un chantier à prendre en compte rapidement et sérieusement. 3. Le déploiement d une stratégie aquitaine ayant pour objectif d accroitre la visibilité des établissements touristiques passe par trois objectifs : 12

14 fidéliser la présence actuelle des touristes étrangers en améliorant les traductions d informations pratiques et d actualité ; renforcer la présence d étrangers dont les nationalités sont déjà fortement présentes sur un territoire en améliorant les traductions des sites d information d avant séjour, sites d information et de réservation ; travailler la venue de touristes de nationalités faiblement présentes sur le territoire local mais présents au niveau régional en améliorant les traductions des sites d information d avant séjour et en travaillant le référencement ciblé. 4. Le choix des priorités des actions à mener doit être envisagé par des actions pilotes sur quelques destinations cibles et quelques scénarios types, en relation avec les chercheurs aquitains, afin d évaluer l impact réel des différents scénarios de déploiement. A.E.C. Agence des initiatives numériques 137 rue Achard Bordeaux Tel : Fax : Contact : 13

Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère

Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère des sites touristiques : un chantier à lancer Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère Sur les 537 sites d hôtellerie de plein air relevés, 4 ne proposent aucune traduction, soit

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Enquête professionnalisation E-tourisme en Aquitaine

Enquête professionnalisation E-tourisme en Aquitaine Enquête professionnalisation E-tourisme en Aquitaine Associant le Conseil Régional d Aquitaine, les Conseil Généraux, la MOPA, le Comité Régional de Tourisme, les Comités Départementaux du Tourisme, l

Plus en détail

Le tourisme et Internet

Le tourisme et Internet Les Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative (OTSI) et les TIC en Midi-Pyrénées (Base = 292 OTSI en Midi-Pyrénées) Le panorama des sites Internet des OTSI Sites officiels Sites de mairies (pages tourisme)

Plus en détail

Les lycées et lycéens ligériens

Les lycées et lycéens ligériens Près de 143 000 élèves scolarisés à dans les lycées ligériens Les lycées généraux sont de grands établissements qui scolarisent la moitié des élèves ligériens. Les lycées professionnels sont plus petits

Plus en détail

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Contexte Les communes littorales métropolitaines hébergent plus de 6 millions d habitants et ont

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

et déterminant à elle seule la réussite ou non d une page.

et déterminant à elle seule la réussite ou non d une page. Facebook est un réseau social créé en 2004 qui compte désormais plus d 1,35 Milliard d utilisateurs actifs à travers le monde. En France, il y a plus de 21 Millions d utilisateurs réguliers, ce qui montre

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE Conférence de presse du 22 juin 2001 Fiscalité des produits d épargne: une comparaison internationale Il n existe pas de véritable point de vue européen en matière de fiscalité des produits d épargne.

Plus en détail

SATISFACTION DES PELERINS SUR LES SENTIERS DE SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE TRAVERSANT LE PAYS DE FIGEAC. Rapport d enquête. Octobre 2011 CONTEXTE

SATISFACTION DES PELERINS SUR LES SENTIERS DE SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE TRAVERSANT LE PAYS DE FIGEAC. Rapport d enquête. Octobre 2011 CONTEXTE CONTEXTE SATISFACTION DES PELERINS SUR LES SENTIERS DE SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE TRAVERSANT LE PAYS DE FIGEAC Dans le cadre de son Schéma de Développement Touristique élaboré en 2007, le Syndicat Mixte

Plus en détail

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Le Etourismeen 2012 Jean-Luc BOULIN - MOPA 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcersa communication 5 MISSIONS D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Portail de l'union des Chambres de Commerce et d'industrie des pays européens en Tunisie

Portail de l'union des Chambres de Commerce et d'industrie des pays européens en Tunisie Portail de l'union des Chambres de Commerce et d'industrie des pays européens en Tunisie Appui aux investissements, opportunités d'affaires... Site Web Commun des Chambres de Commerce Mixtes Tuniso-Européennes

Plus en détail

Avec «itiaqui» l Aquitaine a son appli d itinérance douce gratuite pour mobiles

Avec «itiaqui» l Aquitaine a son appli d itinérance douce gratuite pour mobiles Mémo presse Jeudi 19 juin 2014 Avec «itiaqui» l Aquitaine a son appli d itinérance douce gratuite pour mobiles Contact presse : Rachid Belhadj 05 57 57 02 75 / 06 18 48 01 79 presse@aquitaine.fr Facebook

Plus en détail

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France Etude sur les déplacements Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France 18 Septembre 2014 ixxi-mobility.com 2 Transformer le temps de transport en temps utile Le temps

Plus en détail

Congrès de Blois mars 2012

Congrès de Blois mars 2012 Présentation Alain Henriet inspecteur général Le BTS Tourisme Projet en janvier 2011 déposé devant la 17ème CPC. Ce projet a obtenu l unanimité du CNESER et CSE 55 voix pour 55 votants. Les objectifs de

Plus en détail

WIIIIN MONACO, LE PREMIER PROGRAMME DE FIDELITE MULTI COMMERCES EN PRINCIPAUTE ET BIEN PLUS ENCORE!

WIIIIN MONACO, LE PREMIER PROGRAMME DE FIDELITE MULTI COMMERCES EN PRINCIPAUTE ET BIEN PLUS ENCORE! Communiqué de Presse WIIIIN MONACO, LE PREMIER PROGRAMME DE FIDELITE MULTI COMMERCES EN PRINCIPAUTE ET BIEN PLUS ENCORE! Découvrez une application gagnante! Bien plus qu une simple application mobile,

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL

COMMERCE INTERNATIONAL NOVEMBRE 2013 COMMERCE INTERNATIONAL AQUITAINE Enquête auprès des entreprises exportatrices aquitaines LES EXPORTATEURS AQUITAINS : QUI SONTILS? Présentation de l échantillon Ce document présente une synthèse

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Les clés de l'accessibilité

Les clés de l'accessibilité H Coordination Handicap Normandie Musée de l'horlogerie Les Papillons Blancs de l'agglomération rouennaise et du Pays de Caux Tourisme et Culture Les clés de l'accessibilité communication et formations

Plus en détail

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013)

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) 1 «Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) ANALYSE DES RESULTATS : DOCUMENT DE TRAVAIL Enquête INJEP, réalisée en 2013 1 : questionnaire en ligne auprès de 130 répondants (dont

Plus en détail

L Observatoire Cegos a interrogé 2 470 salariés et 600 DRH / Responsables formation dans 5 pays - France, Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni

L Observatoire Cegos a interrogé 2 470 salariés et 600 DRH / Responsables formation dans 5 pays - France, Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni L Observatoire Cegos a interrogé 2 470 salariés et 600 DRH / Responsables formation dans 5 pays - France, Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni afin de mieux comprendre leurs pratiques et leurs attentes

Plus en détail

Diagnostic Numérique du Territoire

Diagnostic Numérique du Territoire Diagnostic Numérique du Territoire Introduction Dans le cadre d une d é m a r c h e d accompagnement de ses prestataires touristiques par rapport aux outils numériques, l Office de Tourisme de la Vallée

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Page 1 sur 9 Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Objectifs et méthodologie de l enquête Afin de renforcer sa stratégie d amélioration continue au service du développement

Plus en détail

Belambra & Meetic «une rencontre au sommet»

Belambra & Meetic «une rencontre au sommet» Belambra & Meetic «une rencontre au sommet» Sommaire 1. Présentation 2. Conception 3. Communication et mise en œuvre 4. Performance 1. Présentation Cette innovation s inscrit-elle dans une stratégie plus

Plus en détail

Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014

Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014 Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014 Espace d information et de conseil sur l emploi, l orientation, la formation et la création d entreprise, la Cité des métiers accueille depuis le 10 mars les Val-de- Marnais,

Plus en détail

Influence de la notoriété des marques sur les visites des sites Web

Influence de la notoriété des marques sur les visites des sites Web Influence de la notoriété des marques sur les visites des sites Web Etude réalisée du 1 er au 31 janvier 2008 sur un périmètre de 553 sites web audités par XiTi. La notoriété d une société, de ses marques

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Synthèse de l étude prospective. Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France L OBSERVATOIRE

Synthèse de l étude prospective. Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France L OBSERVATOIRE L OBSERVATOIRE TOURISME, HÔTELLERIE, RESTAURATION ET ACTIVITÉS DE LOISIRS Synthèse de l étude prospective Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France Tourisme

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Sécurité informatique de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier

La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier Une démarche numérique intégrée à notre démarche qualité Depuis 2 ans l Office de Tourisme du Pays de Saint-Galmier s est engagé dans

Plus en détail

L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS

L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS L ACOSS, caisse nationale des Urssaf, vous a interrogé en 2007 afin d évaluer la qualité de service de la branche du recouvrement. Retour sur l enquête

Plus en détail

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5 ESTRA SOMMAIRE Introduction :... 3 L accès à Estra et à votre propre espace... 4 Connexion... 4 Votre espace personnel... 5 Home d Estra et Fonctions generales... 7 Home... 7 Rechercher un document...

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier?

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier? Rencontres nationales de la librairie 2013 Librairie : quelle économie pour quel métier? Dimanche 2 juin matin (Session plénière Salle Vitez) Programme susceptible d être modifié 30/04/13 9h30 : petit

Plus en détail

Accueil des touristes à vélo en Loire-Atlantique

Accueil des touristes à vélo en Loire-Atlantique FICHE TECHNIQUE Accueil des touristes à vélo en Loire-Atlantique PAGE 1/5 1. Présentation 1.1 Le tourisme à vélo, une pratique en plein essor > Votre établissement est situé à moins de 5 km d un grand

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens?

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? 4 pages de recherche Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? Virginie Lethiais Dans un contexte où l innovation des entreprises est vue comme une «ardente obligation» afin de «gagner

Plus en détail

Enquête de satisfaction. Consulat Général de France à Londres Octobre 2015

Enquête de satisfaction. Consulat Général de France à Londres Octobre 2015 Enquête de satisfaction Consulat Général de France à Londres Octobre 2015 Tendances générales Dans une perspective de mesure de la qualité du service et d amélioration des prestations offertes aux usagers,

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA

GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA NOS MISSIONS L observation touristique en Aquitaine. La promotion touristique de la région, principalement à l étranger. La participation à l élaboration de la stratégie de

Plus en détail

Profiter des avantages d ISO 9001

Profiter des avantages d ISO 9001 ISO 9001 Profiter des avantages d ISO 9001 ISO 9001 est une norme qui établit les exigences relatives à un système de management de la qualité. Elle aide les entreprises et organismes à gagner en efficacité

Plus en détail

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA.

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Carole Lardoux 1 Introduction Les données saisies par les agents de téléphonie du 115 de Paris sont extraites chaque

Plus en détail

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES :

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES : 1 Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE Formation en cours de Carrière Avec l aide du

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

Démographie des masseurs-kinésithérapeutes

Démographie des masseurs-kinésithérapeutes Démographie des masseurs-kinésithérapeutes AQUITAINE 24 33 47 40 64 24 33 40 47 64 - Conseil national de l Ordre des masseurs-kinésithérapeutes Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

Exportation wallonne et certification ISO

Exportation wallonne et certification ISO Exportation wallonne et certification ISO Janvier 2015 1 Contenu 1. Introduction... 3 2. Méthodologie d analyse... 3 3. Résultats chiffrés... 4 3.1. Au global... 4 3.2. Répartition par province... 4 3.3.

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Division Évaluation, Prospective et Logistique

Division Évaluation, Prospective et Logistique RECTORAT 20, boulevard d Alsace-Lorraine 80063 Amiens cedex 9 Division Évaluation, Prospective et Logistique NOTE D INFORMATION N 04/06 Mai 2004 CLASSIFICATION DES LYCEES PUBLICS D ENSEIGNEMENT GENERAL

Plus en détail

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 1 ère Partie Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Formation, statut, mobilité, rémunération, motivation Introduction.

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Rapport intermédiaire sur le signalement des œuvres introuvables

Rapport intermédiaire sur le signalement des œuvres introuvables Le est une fonctionnalité mise en ligne par l Hadopi le 12 mars 2014 permettant à un internaute de signaler via un formulaire toute œuvre culturelle qu il souhaite consommer et qu il n arrive pas à trouver

Plus en détail

Une vue panoramique de l ensemble de l activité de prospection. Une capacité renforcée pour le diagnostic commercial.

Une vue panoramique de l ensemble de l activité de prospection. Une capacité renforcée pour le diagnostic commercial. SYSTEO CRM est un logiciel de gestion de la relation client B2B spécifique pour la gestion de la force de vente. Il permet un gain de temps précieux et une augmentation de la productivité des commerciaux.

Plus en détail

Bilan d activités de septembre 2007 à décembre 2008 du Numéro unique France Alzheimer

Bilan d activités de septembre 2007 à décembre 2008 du Numéro unique France Alzheimer Bilan d activités de septembre 20 à décembre 20 du Numéro unique France Alzheimer Association France Alzheimer 1 A. Présentation En 2005, la Direction Générale de la Santé a demandé à France Alzheimer

Plus en détail

Pourquoi devenir Accueil Vélo?

Pourquoi devenir Accueil Vélo? Pourquoi devenir Accueil Vélo? (Comité départemental du tourisme & Fédération des offices de tourisme et syndicats d initiative de l Anjou) - 2015 - P a g e 1 Pourquoi devenir Accueil Vélo? Entrer dans

Plus en détail

Bilan 2014. Les évolutions depuis l obtention de la marque Qualité Tourisme (Juillet 2013) :

Bilan 2014. Les évolutions depuis l obtention de la marque Qualité Tourisme (Juillet 2013) : Maison du tourisme 29, avenue de la mer Tél.: +33 (0)2 98 57 00 14 www.benodet.fr tourisme@benodet.fr www.facebook.com/tourisme.benodet Bilan 2014 Après seulement un an, la démarche qualité est intégrée

Plus en détail

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES Présentation du label Le marché des familles comprend 8 000 000 de familles françaises auxquelles s ajouteraient 20 000 000 de familles étrangères

Plus en détail

Atlas départemental de la couverture 2G et 3G en France métropolitaine : Bas-Rhin (67)

Atlas départemental de la couverture 2G et 3G en France métropolitaine : Bas-Rhin (67) Novembre 2012 Atlas départemental de la couverture 2G et 3G en France métropolitaine : Bas-Rhin (67) Autorité de régulation des communications électroniques et des postes ISSN : 2258-3106 CONTENU DE L

Plus en détail

Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94. Rapport. Analyse d audience www.closdudoubs.ch

Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94. Rapport. Analyse d audience www.closdudoubs.ch Damien Girardin dgi.girardin@gmail.com 079 358 43 94 Rapport Analyse d audience www.closdudoubs.ch Rapport Table des matières Version 1.0 Table des matières 1 Explications... 3 2 Analyse... 3 2.1 Sessions...

Plus en détail

Efforts comparables, influence sur les politiques

Efforts comparables, influence sur les politiques Les réseaux et les domaines de programme du CRDI Efforts comparables, influence sur les politiques Mars 2006 En 2006, le CRDI a procédé à une évaluation d envergure du soutien qu il a accordé aux réseaux

Plus en détail

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Paris, le 25 octobre 2012 Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Volet 1 : Mythes et réalités en comparaison internationale Volet 2 : Comment mieux accompagner la prise de risque

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information, communication, culture de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle Vague E 2015-2019

Plus en détail

Note de conjoncture Brevets Bilan 1996

Note de conjoncture Brevets Bilan 1996 INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Le 29 mai 1997 Note de conjoncture Brevets Bilan 1996 En bref 1 Nombre de demandes de brevets désignant la France toutes voies confondues

Plus en détail

Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr. Bouzigues Le 8 décembre 2014

Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr. Bouzigues Le 8 décembre 2014 Présentation du site internet de l Office de Tourisme http://www.tourismenordbassindethau.fr Bouzigues Le 8 décembre 2014 Les chiffres-clés du e-tourisme L e-tourisme, un marché de 16 milliards d euros

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES POINT 5.1 VERSION 1-04/03/2014 CAHIER DES CHARGES Création du site Internet du Groupement Atouts Prévention Rhône-Alpes Première partie : présentation du projet A- Les éléments de contexte B- Les objectifs

Plus en détail

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins Synthèse Ipsos / CNOM Jeudi 30 mars 2006 Ipsos Public Affairs Ipsos a interrogé, en parallèle, 949 personnes constituant un échantillon

Plus en détail

DIFFERENCE ENTRE LE CENTRE D AFFAIRES ET LE CENTRE COMMERCIAL

DIFFERENCE ENTRE LE CENTRE D AFFAIRES ET LE CENTRE COMMERCIAL DIFFERENCE ENTRE LE CENTRE D AFFAIRES ET LE CENTRE COMMERCIAL Année : 2007-2008 SOMMAIRE INTRODUCTION CHAPITRE I : LE CENTRE D AFFAIRE SECTION 1 : Définition SECTION 2 : Historique SECTION 3 : Fonctionnement

Plus en détail

BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel. Hospitality Awards

BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel. Hospitality Awards BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel Hospitality Awards Contexte Aujourd hui, le secteur de l hôtellerie est en pleine évolution : Les hôteliers sont confrontés à l omniprésence des agences de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'environnement littoral et marin de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher le portail internet regroupant les commerçants du Loir-et-Cher Dossier de presse Sommaire : - Communiqué de presse p.2 - AchatVille, côté commerçant

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF 1.000 places de crèches supplémentaires pour les franciliens SOMMAIRE Page 1 : programme de la matinée du 7 octobre

Plus en détail

Les différents types et motifs du tourisme en Polynésie Enquête sur les Dépenses Touristiques 2007 auprès des touristes internationaux

Les différents types et motifs du tourisme en Polynésie Enquête sur les Dépenses Touristiques 2007 auprès des touristes internationaux Les différents types et motifs du tourisme en Polynésie Enquête sur les Touristiques 2007 auprès des touristes internationaux n 2007, les touristes internationaux ont dépensé 6,8 milliards de F.CFP sur

Plus en détail

www.lamako.net Présentation rapide du blog

www.lamako.net Présentation rapide du blog www.lamako.net Présentation rapide du blog Lamako.net version 2.O 1. Pourquoi ce blog? Echanger, communiquer, valoriser son savoir-faire et partager son actualité, trouver des informations professionnelles

Plus en détail

Caractéristiques. Conditions de mise en œuvre. Avantages. - Doivent faire l objet d une réflexion stratégique pluriannuelle et concertée ;

Caractéristiques. Conditions de mise en œuvre. Avantages. - Doivent faire l objet d une réflexion stratégique pluriannuelle et concertée ; DEFINIR LES OBJECTIFS STRATEGIQUES ET OPERATIONNELS La stratégie retenue par la collectivité doit être présentée de manière synthétique en structurant autour de quelques orientations les objectifs qui

Plus en détail

Tapez les mots justes

Tapez les mots justes 0BOptimisez vos recherches sur Internet Bien souvent une recherche sur Internet se solde par... trop de réponses, et pas toujours les bonnes! Il convient donc de formuler vos requêtes en respectant quelques

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

Les Médiévales de Provins Edition 2012

Les Médiévales de Provins Edition 2012 Étude sur les retombées économiques d un évènement culturel Les Médiévales de Provins Edition 2012 Provins xx/xx/2013 1 1 - Introduction : objectifs de l étude Une méthodologie nationale pour le calcul

Plus en détail

OBSERVATOIRE PROSPECTIF DES METIERS ET DES QUALIFICATIONS DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL

OBSERVATOIRE PROSPECTIF DES METIERS ET DES QUALIFICATIONS DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL CPNEF Tourisme social et familial OBSERVATOIRE PROSPECTIF DES METIERS ET DES QUALIFICATIONS DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL Enquête auprès des entreprises Synthèse 12 mars 2008 1. Méthode d enquête L Observatoire

Plus en détail

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 Contexte Globale & Objectifs INTERNET : Un média incontournable dans l organisation des séjours touristiques Un prestataire qui n a pas de site perd 82% de ses clients

Plus en détail

Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel

Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel I. Chapitres optionnels du référentiel QUALITE TOURISME Offices de Tourisme de France Cette partie permet

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE

L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE Sondage mené en ligne auprès de 1000 personnes parmi les prestataires de service aux particuliers inscrits sur sefaireaider.com. Objectif du

Plus en détail

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconférence est un nouveau moyen de communication de plus en plus utilisé dans le monde professionnel. Les entreprises peuvent organiser des réunions

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 20 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Week-end Les déplacements du week-end Samedi Transports collectifs Voiture 3,33 déplacements par jour et par personne 35,3 millions

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail