Mieux comprendre vos cotisations sur salaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mieux comprendre vos cotisations sur salaires"

Transcription

1 vous informer Mieux comprendre vos cotisations sur salaires n à compter du 1 er janvier 2014 Employeurs de main-d'oeuvre MSA Marne Ardennes Meuse

2 ASSISTANCE INTERNET Grâce à Mon espace privé, vous gagnez du temps. Vous consultez les informations de vos salariés sans devoir les ressaisir et vous accédez à l historique de vos déclarations. Vos données sont confidentielles et l accès à vos informations est sécurisé par un mot de passe. Employeurs, adoptez les services en ligne < Profitez d une offre de services en ligne conçue pour vous Déclaration préalable à l embauche (DPAE ex DUE) Titre Emploi Saisonnier (TESA) Déclaration d Accident du Travail (DAT) Déclaration de Salaires (DS) Attestation de Salaires et Attestation de Reprise du Travail (hors accident du travail) Service d échange de fichier de Déclarations de Salaires Bordereau de Versement Mensuel (BVM) et télérèglement Consultation et télérèglement des factures de cotisations sur salaires... < Optez pour le télérèglement Ce service vous permet de régler vos cotisations en toute sécurité, et ce jusqu à 12h le jour de la date d échéance de paiement. Pour bénéficier du paiement par télérèglement, vous devez d abord déclarer le compte qui doit être prélevé. Pour cela, inscrivez-vous sur «Mon espace privé» > «Gestion de compte de télérèglement». L enregistrement se fera sous une semaine. Cette formalité est à effectuer seulement lors de la première utilisation du télérèglement. 2

3 Cotisations d assurances sociales» Assurance sociale agricole (ASA) [ASA totalité] [ASA sous-plafond] (PO/PP) Les cotisations d assurances sociales (ASA) couvrent la maladie et la vieillesse, auxquelles s ajoutent les cotisations accidents du travail et les prestations familiales. Plafond de la Sécurité Sociale Plafond de la Sécurité Sociale trimestre mois 104,30 jour (en 30 ème ) SMIC au 01/01/2014 9,53» Accident du travail [Accident du travail] Part patronale (PP) uniquement assise sur la totalité des salaires. Code et catégories de risques Taux 2014 (%) Cultures spécialisées Champignonnières Elevage spécialisé de gros animaux - chiens Elevage spécialisé de petits animaux Etablissements d entraînement, dressage, équitation, élevage d animaux sauvages ou exotiques Conchyliculture Marais salants Cultures et élevages non spécialisés Viticulture Sylviculture Gemmage Exploitation de bois Scieries fixes Entreprises de travaux agricoles Entreprises paysagistes et parcs et jardins Artisans ruraux relevant du bâtiment Autres artisans ruraux Coop. et SICA stockage et conditionnement à l exception fleurs, fruits et légumes Coopératives et SICA d approvisionnement Coopératives et SICA de traitement des produits laitiers Coop. de conserveries avec abattage et /ou découpe Coop. de conserveries (autres) Vinification Coopératives d insémination artificielle Coopératives de sucreries, distillerie Coopératives de meunerie, de panification Stockage et conditionnement fleurs, fruits et légumes SICA et coopératives d abattage de volailles Coopératives diverses à 820 Organismes professionnels S.I.C.A.E. - Personnel statutaire S.I.C.A.E. - Personnel temporaire Particuliers ou fédérations occupant des gardes-chasse, gardes-pêche Particuliers occupant des jardiniers Organismes de remplacement - Personnel employé chez des exploitants Membres bénévoles des organismes sociaux Elèves des établissements d enseignement technique et de formation professionnelle Enseignants établissements privés techniques agricoles Travailleurs handicapés des ESAT Apprentis Personnel administratif (toutes catégories) Contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) dans ateliers ou chantiers d insertion (ACI) Salariés d entreprises étrangères sans établissement en France 3,01 3,01 2,54 4,00 5,66 3,20 3,01 2,50 3,35 5,51 3,21 9,09 6,02 3,18 3,35 5,01 5,01 1,44 1,63 3,00 10,99 4,16 2,62 2,54 2,62 4,16 3,78 4,16 4,16 1,13 0,30 2,40 2,30 2,30 2,30 0,11 0,39 0,36 2,10 2,12 1,13 1,50 1,30 Salariés ouvrière (%) patronale (%) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès 0,75 (1) 12,8 Régime Alsace-Moselle Maladie 1,10 0,10 Assurance vieillesse 0,25 1,75 Assurance vieillesse sous-plafond 6,80 8,45 Stagiaires ouvrière (%) patronale (%) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès (2) 7,75 Régime Alsace-Moselle 0,65 0,10 Assurance vieillesse 0,10 1,10 Assurance vieillesse sous-plafond 2,80 4,85 (1) Pour les salariés non domiciliés fiscalement en France, le taux est de 5,50 %. (2) Pour les salariés non domiciliés fiscalement en France, le taux est de 2,70 %.» Allocations familiales : 5,25% [Allocation familiale] Part patronale (PP) uniquement assise sur la totalité des salaires.» Réduction dégressive de cotisations sur les bas salaires (loi Fillon) Réduction = rémunération brute annuelle x coefficient La réduction se calcule mois par mois, avec une régularisation à la fin du contrat de travail ou au plus tard sur les cotisations du 4 ème trimestre de l année. Formules applicables depuis le 1 er janvier 2014 (calcul du cœfficient arrondi à 4 décimales) Employeurs de moins de 20 salariés Coefficient = 0,281 0,6 x 1,6 x montant annuel du SMIC rémunération brute annuelle 1 ( heures supplémentaires et complémentaires)* Employeurs de 20 salariés et plus Coefficient = 0,26 0,6 x 1,6 x montant annuel du SMIC rémunération brute annuelle 1 ( heures supplémentaires et complémentaires)* * hors temps pause, habillage, déshabillage (temps coupure et amplitude) 3

4 Retraite complémentaire < Cotisations conventionnelles recouvrées pour le compte de la Caisse Mutuelle Autonome de Retraites Complémentaires Agricoles (CAMARCA)» Retraite [Retraite non cadre TA] [Retraite cadre TA] [Retraite non cadre TB] Catégorie ouvrière Tranche A jusqu à 1 fois le plafond SS Tranche B entre une 1 et 3 fois le plafond SS non cadres cadres non cadres patronale ouvrière patronale ouvrière patronale Production agricole 3,815 % 3,815 % 3,80 % 6,20 % 10,065 % 10,065 % OPA créée depuis le 01/01/1998 et OPA adhérent CCPMA Retraite avant le 01/01/1997 OPA GPA créée avant le 01/01/1998 (adhésion CAMARCA uniquement) Enseignement agricole privé (personnel enseignant/contrat de droit privé) ouvrière cadres et non cadres patronale 3,13 % 6,87 % 7,55 % 12,58 % 3,05 % 4,58 % 8,05 % 12,08 % 4 % 6 % 8,05 % 12,08 % La cotisation "retraite" est fonction de la catégorie d activité (production, OPA, enseignement agricole privé), du statut du salarié (cadre, non cadre) et du montant de son salaire (tranche A ou B).» Retraite Association Gestion Fond de Financement AGIRC et ARRCO (AGFF) [Complémentaire obligatoire pour cadre et non cadre] Catégorie Tranche A Tranche B Toutes entreprises non cadres et cadres non cadres ouvrière patronale ouvrière patronale 0,80 % 1,20 % 0,90 % 1,30 % < Cotisations conventionnelles recouvrées pour le compte de la Caisse de Retraite Complémentaire des Cadres en Agriculture (CRCCA)» Retraite des cadres exclusivement [Retraite] Garantie Minimale de Points [GMP Cadres] Contribution Exceptionnelle Temporaire [CET Cadres TA] Association Gestion Fond de Financement AGIRC et ARRCO [AGFF Cadres TB] Catégorie Tranche B entre 1 et 4 fois le plafond SS Tranche C entre 4 et 8 fois le plafond SS Toutes entreprises ouvrière patronale ouvrière patronale Retraite - AGIRC 7,75 % 12,68 % 7,75 % 12,68 % Cotisation forfaitaire annuelle Cotisation forfaitaire mensuelle GMP - AGIRC 302,04 494,04 25,17 41,17 Salaire charnière annuel : ,64 Salaire charnière mensuel : 3 453,72 CET - AGIRC à ir de 1 0,13 % 0,22 % 0,13 % 0,22 % AGFF - AGIRC 0,90 % 1,30 % Les cotisations versées assurent des droits aux futurs retraités. Cadre Non cadre Retraite de base Assurance Sociale Agricole (ASA) ARRCO CAMARCA Tranche A AGIRC GMP CRCCA CET Tranche B, C Tranche A, B ARRCO CAMARCA CAMARCA Tranche A Tranche B AGFF Financement d'une retraite 4

5 Prévoyance < Cotisations conventionnelles recouvrées pour le compte d AGRICA Prévoyance décès garantie incapacité de travail [Agri Prev Deces s/plaf] [Agri Prev Git Totalité] (PO/PP) MARNE ARDENNES Meuse Non-cadres uniquement Garantie Incapacité de Travail (GIT) Décès ouvrière patronale ouvrière patronale viticulture 0,895 % 0,32 % 0,08 % 0,11 % polyculture-élevage, CUMA, exploitations maraîchères, horticoles et de pépinières, 1,116 % 0,124 % 0,10 % 0,20 % ETA centres équestres - - 0,16 % 0,24 % paysagistes non cadres 0,40 % 0,68 % 0,12 % 0,20 % sylviculture, ETF 0,22 % 0,03 % 0,005 % 0,195 % aquaculture pisciculture 0,22 % 0,03 % 0,005 % 0,195 % parcs et jardins zoologiques privés 0,28 % 0,43 % 0,18 % 0,03 % polyculture-élevage, exploitations maraîchères, horticoles et de pépinières, arboriculture fruitière, ETA, CUMA au 01/01/2014 0,43 % au 01/10/2014 0,44 % au 01/01/2014 0,93 % au 01/10/2014 0,97 % - 0,40 % centres équestres - - 0,16 % 0,24 % gardes-chasse et gardes-pêche - - 0,20 % 0,20 % paysagistes non cadres 0,40 % 0,68 % 0,12 % 0,20 % sylviculture, ETF 0,22 % 0,03 % 0,005 % 0,195 % aquaculture pisciculture 0,22 % 0,03 % 0,005 % 0,195 % parcs et jardins zoologiques privés 0,28 % 0,43 % 0,18 % 0,03 % polyculture-élevage exploitations horticoles, maraîchères, de pépinières et de serres 0,47 % 0,65 % 0,13 % 0,20 % entrepreneurs de travaux forestiers 0,22 % 0,03 % 0,005 % 0,195 % ateliers ruraux - - 0,16 % 0,24 % champignonnières - - 0,16 % 0,24 % gardes-chasse et gardes-pêche - - 0,20 % 0,20 % centres équestres - - 0,16 % 0,24 % paysagistes non cadres 0,40 % 0,68 % 0,12 % 0,20 % aquaculture pisciculture 0,22 % 0,03 % 0,005 % 0,195 % parcs et jardins zoologiques privés 0,28 % 0,43 % 0,18 % 0,03 % La garantie est mise en œuvre dès qu il y a décès ou incapacité de travail. Les conditions de garanties ou les cotisations varient selon les déements et l activité. La cotisation "prévoyance" est calculée sur la totalité des salaires et comprend une ouvrière (PO) et une patronale (PP), elle concerne seulement les non-cadres. Garantie mensualisation Groupama [Groupama IJC TOT] Assurance optionnelle couvre le risque "Maintien de salaire". Part patronale : 1,50 % < Complémentaire frais de soins (au 1 er janvier 2014) Marne ARDENNES Meuse Cotisation forfaitaire mensuelle (en euros) polyculture élevage de toute nature, CUMA, entreprises de travaux agricoles ouvrière patronale 44,75 24,09 paysagistes non cadres 21,94 21,95 aquaculture pisciculture 29,78 5,26 polyculture élevage de toute nature, CUMA, entreprises de travaux agricoles 44,75 24,09 paysagistes non cadres 21,94 21,95 aquaculture pisciculture 29,78 5,26 polyculture élevage, production de fruits, travaux agricoles d aménagements ruraux et forestiers, CUMA, maraîchage, horticulture et pépinières 29,93 4,98 paysagistes non cadres 21,94 21,95 aquaculture pisciculture 24,78 5,26 Marne - Ardennes Pour les salariés non cadres des : exploitations de polyculture et d élevage de toute nature, CUMA, entreprises de travaux agricoles, La cotisation est appelée au 1 er jour du mois au cours duquel le salarié acquiert 6 mois d ancienneté. Meuse Pour les salariés non cadres des : exploitations de polyculture et d élevage de toute nature, CUMA, entreprises de travaux agricoles, La cotisation est appelée au 1 er jour du mois au cours duquel le salarié acquiert 6 mois d ancienneté. Marne - Ardennes - Meuse Pour les salariés paysagistes non cadres, la cotisation est appelée au 1 er jour du mois qui suit les 3 mois d ancienneté continue au sein de l entreprise. 5

6 Santé au travail, logement, transport < Cotisations légales recouvrées pour le compte de tiers» Service santé au travail [Service sante au travail] Part patronale (PP) uniquement dans la limite du plafond SS : 0,42 %» Allocation logement [Allocation logement] Part patronale (PP) uniquement dans la limite du plafond SS : 0,10 % financement de l allocation logement social (ALS)» Transport [Transport] La cotisation "transport" est assise sur la totalité des salaires et c est une cotisation patronale uniquement. Seuls les employeurs de plus de neuf salariés dont le siège de l entreprise ou un établissement est situé dans l une des agglomérations suivantes sont concernées. Marne Communauté d agglomération de Reims 1,80 % Communauté d agglomération de Châlons-en-Champagne 0,60 % Communauté de communes Epernay-Pays de Champagne 0,55 % Communauté de communes de la grande vallée de la Marne (à compter du 01/07/2014) 0,55 % Ardennes Communauté d agglomération Charleville-Mézières 0,60 % Meuse Communauté de communes du Verdunois 0,55 % Communauté d agglomération de Bar-le-Duc Sud Meuse 0,60 % Contributions recouvrées pour le compte de l Etat» CSG-CRDS recouvrées par la MSA pour le compte de l Etat Contribution sociale généralisée [CSG] Contribution au remboursement de la dette sociale [CRDS] Ces contributions sociales prélevées sont intégralement reversées. La CSG et la CRDS sont appliquées sur le montant total brut des revenus d activité et de remplacement, après réduction de 1,75 % au titre des frais professionnels. Les contributions patronales de retraite supplémentaire et de prévoyance complémentaire sont incluses dans l assiette CSG/ CRDS mais ne bénéficient plus de la réduction au titre des frais professionnels. CSG 7,50 % CDRS 0,50 % L assiette subit un abattement de 1,75 % au titre des frais professionnels, dans la limite de 4 plafonds mensuels de Sécurité Sociale, soit par mois.» Contribution de solidarité autonomie [Cont solid auto pp tot] S applique au salaire réel versé au salarié : 0,30 % Part patronale (PP) uniquement. Divers» Pré-retraite (contribution spécifique sur les préretraites d entreprise) 24,88 % si la pré-retraite a donné lieu à versements entre le 27 mai 2003 et le 11 octobre % si la pré-retraite a donné lieu à versements à compter du 11 octobre 2007» Plan d épargne retraite complémentaire [perco : Plan d Epargne pour la Retraite COllectif] : 8,2 % Cette contribution ne s applique que sur la ie de l abondement de l entreprise au bénéfice de chaque salarié qui dépasse par an.» Forfait social 8 % contributions patronales de prévoyance complémentaire pour les entreprises de 10 salariés et plus 20 % sommes versées au titre de l intéressement et de la icipation / abondement de l employeur aux PEE, PEI, PERCO / contributions patronales au régime de retraite supplémentaire / sommes et jetons de présence versés aux administrateurs ou membres des conseils de surveillance de SA» Stock-options et options gratuites attribuées à compter du 16/10/2007 : 30 %» Contribution patronale sur les indemnités de mise à la retraite d un salarié à l initiative de l employeur : 50 % 6

7 Cotisations conventionnelles recouvrées pour le compte de tiers < Formation Les cotisations pour la formation professionnelle varient selon le type de contrat CDI ou CDD, selon l organisme bénéficiaire, en fonction des activités agricoles exercées.» Cotisations pour le compte du FAFSEA Uniquement la patronale (PP) 0,20 % (CDI) 0,20 % 1 % (CDD) La cotisation est calculée sans limitation de plafond lorsque l activité relève d une des catégories suivantes : polyculture, viticulture, entreprises de travaux agricoles, cultures spécialisées,» Cotisations additionnelle FAFSEA élevages de gros et petits animaux, paysagistes, coopératives d utilisation de matériel agricole (CUMA). exception : Formation CDD pour le FAFSEA dressage, entraînement, haras et activités forestières L employeur du CDD cotise au taux de : 1 % A la cotisation du 4 ème trimestre s ajoute 0,35 % calculé sur l ensemble des salaires de l année. Si pas de CDI au 31 décembre de l année précédente, l appel de 0,35 % sera prélevé sur le trimestre correspondant à l embauche d un CDD ou d un travailleur occasionnel. FAFSEA Fond d Assurance Formation des Salariés de l Agriculture PROVEA Associations Prospectives, Recherches, Orientations et Valorisation de la gestion prévisionnelle de l Emploi en Agriculture ANEFA Association Nationale Emploi Formation en Agriculture AFNCA Association pour le Financement de la Négociation Collective en Agriculture APECITA Association pour l Emploi des Cadres, Ingénieurs et Techniciens de l Agriculture ASCPA Association Sociale et Culturelle du personnel de la Production Agricole» Cotisations pour le compte de l AFNCA, l ANEFA, la PROVEA et ASCPA Part ouvrière (PO) et patronale (PP), sans limitation de plafond pour les activités relevant du champ de l Association pour le Financement de la Négociation Collective en Agriculture (AFNCA). Part ouvrière (PO) : 0,01 % - Part patronale (PP) : 0,30 %» Cotisations pour le compte de l APECITA La cotisation est due uniquement pour les cadres des OPA (Organismes Professionnels Agricoles) et GPA (Groupements Professionnels Agricoles). Part ouvrière (PO) : 0,024 % - Part patronale (PP) : 0,036 % < UNEDIC» Assurance garanties de salaires (AGS) [Ass. garanties salaires] Cette contribution finance le fonds national de garantie des salaires qui permet le paiement des sommes dues aux salariés (salaire, préavis, indemnité de rupture) lors d une liquidation ou d un redressement judiciaire de leur entreprise. Assiette limitée à quatre plafonds SS Part patronale (PP) uniquement : 0,30 %» Assurance chômage [AC sous plafond et hors plafond] Versée pour le compte de l Union Nationale pour l Emploi dans l Industrie et le Commerce (UNEDIC), cette cotisation sert au financement de l assurance chômage. Assiette limitée à quatre plafonds SS Part ouvrière (PO) : 2,40 % - Part patronale (PP) : 4,00 %» Emploi d un salarié de plus de 65 ans Les salariés de plus de 65 ans sont exonérés de cotisations chômage et AGS ( ouvrière et patronale) jusqu au 30 juin Cette exonération est supprimée à compter du 01/07/2014. Ne précomptez plus la cotisation chômage à votre salarié de plus de 65 ans. 7

8 Charleville-Mézières ARDENNES Rethel Vouziers Verdun Reims Sainte-Ménehould MARNE Epernay Châlons-en-Champagne MEUSE Sézanne Bar-le-Duc Vitry-le-François 1 siège 2 sites 8 agences conception et impression : COM MSA MAM (SP/09/2014) - photos : Vicki Reid - Mickaël Krinke (istock) / Cultura Images Jupiterimages / Service Images CCMSA MSA Marne Ardennes Meuse 24 boulevard Roederer - CS Reims Cedex

BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er Janvier 2015 VALEURS DE REFERENCE COTISATIONS LEGALES DUES A LA MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE

BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er Janvier 2015 VALEURS DE REFERENCE COTISATIONS LEGALES DUES A LA MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE BAREME des COTISATIONS sur les SALAIRES à compter du 1 er Janvier 2015 VALEURS DE REFERENCE Plafond de la Sécurité Sociale 2015 SMIC horaire au 1 er janvier 2015 Mensuel 3 170,00 Trimestriel 9 510,00 9,61

Plus en détail

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES 7 JANVIER 2015 BAREME DES TAUX COTISATIONS SOCIALES AU 1 ER JANVIER 2015 SMIC et Minimum garanti au 1 er janvier 2015 SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52 Plafond de l année 2015

Plus en détail

Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014

Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014 Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous, - les évolutions d ores et déjà applicables en 2014, - puis certains points en attente de décret d application

Plus en détail

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015 de cotisations au 1 er janvier 2015 Tableaux n 1 : taux de droit commun Les cotisations sociales légales Assurances sociales agricoles maladie, vieillesse de sécurité sociale 12,80 1,80 0,75 13,55 2,10

Plus en détail

COTISATIONS SUR SALAIRES 2014

COTISATIONS SUR SALAIRES 2014 COTISATIONS SUR SALAIRES 2014 Notice générale Les cotisations dues pour l emploi de salariés sont calculées et notifiées chaque trimestre par votre MSA sur la base de vos déclarations. Pour vous aider

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

Le dossier de l employeur

Le dossier de l employeur Le dossier de l employeur Mutualité Sociale Agricole Nord Pas de Calais INDEX Fiche n 0 Partie 1 L embauche du salarié Date de mise à jour Fiche n 1.1 La Déclaration Préalable à l Embauche (D.P.A.E.) Octobre

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Réduction Fillon sur les bas salaires Employeur de 1 à 19 salariés au plus

Réduction Fillon sur les bas salaires Employeur de 1 à 19 salariés au plus Dossier 24 28 FÉVRIER Le corrigé ci-après prend en compte les rémunérations de base suivantes : Marc Muller, gérand cadre :, Gautier Sylvie, née Bellet : secrétaire non cadre : + 130,00 remboursement de

Plus en détail

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Epargne Entreprise DOSSIER SPÉCIAL Juridique et Fiscalité La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Les versements de l entreprise

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 Ā - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2015 Les données communes

Plus en détail

Barème simplifié des cotisations d'assurances sociales agricoles applicables à compter du 1er novembre 2012

Barème simplifié des cotisations d'assurances sociales agricoles applicables à compter du 1er novembre 2012 Cultures spécialisées, producteurs de plantes médicinales 3,15% TOTAL des TAUX 22,96% 44,16% 5,63% TESA >> Ligne E 20,102% n'ayant pas atteint l'ancienneté requise pour bénéficier de la Complémentaire

Plus en détail

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Epargne Entreprise Dossier spécial Juridique et Fiscalité La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Février 2014 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Les versements de

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2014 Mis à part le premier

Plus en détail

DECLARATION DE VENDANGEURS OU SAISONNIERS 2014

DECLARATION DE VENDANGEURS OU SAISONNIERS 2014 DECLARATION DE VENDANGEURS OU SAISONNIERS 2014 MSA DU LANGUEDOC TSA 54801 48 007 MENDE CEDEX Site de l Hérault Tél : 04 67 34 84 70 Télécopie : 04 99 74 25 93 Guichets ouverts de 8h15 à 16h30 du lundi

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

LA Lettre AL Adhérent

LA Lettre AL Adhérent ISSN : 2269-3300 80 AGendA 3 février AG de la section des maraîchers 4 février AG de la section lin textile 18 mars AG de la section des retraités à Bernaville 1 er avril AG de l Uplp LA Lettre AL Adhérent

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR Pour les exploitations agricoles, les entreprises de travaux agricoles, les CUMA de Franche-Comté et les coopératives fruitières de l Ain du Doubs et du Jura relevant de l

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE SOCIAL. Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes

Formation Repreneurs MODULE SOCIAL. Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes Formation Repreneurs MODULE SOCIAL Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes SOMMAIRE I. Généralités 1. Organisation de la protection sociale en France 2. Les trois régimes sociaux II. La protection

Plus en détail

Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP»

Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Calculer et régler les cotisations sociales Calculer les cotisations URSSAF (vieillesse, CSG CRDS, maternité,

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé Vos contacts Pour tous renseignements ou questions relatives : aux cotisations : contacter votre caisse de MSA, pour toute autre question : contacter l ANIPS au 09 69 32 34 27 (numéro non surtaxé). de

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Cotisations sociales des non-salariés agricoles

Cotisations sociales des non-salariés agricoles vous guider Cotisations sociales des non-salariés agricoles Octobre 2014 www.msaportesdebretagne.fr SOMMAIRE p 3 p 4 p 7 p 8 p 11 p 12 p 14 p 15 p 16 p 18 Quel statut pour le conjoint, concubin ou pacsé?

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

Documentation. Nouveautés du Plan de Paie Sage. Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1

Documentation. Nouveautés du Plan de Paie Sage. Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1 Documentation Nouveautés du Plan de Paie Sage Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1 Table des matières Nouvelles normes sociales Janvier 2015... 5 Tableau récapitulatif des charges sociales

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Janvier 2014 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS... 4 Eléments nationaux... 4

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/03/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Mars 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR DE MARS 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Journal de paye détaillé en euros

Journal de paye détaillé en euros S001 Lepic Martine (ADM) SALAIRE DE BASE 300.00 11.434 3430.20 RCFIL Réduction Fillon (intermédiaire) 3430.20 0.085 291.57 RCFIL1 Coef Réduc Fillon 254.37 254.37 RMFIL Rémunération mensuelle (Red FILLON)

Plus en détail

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles NOTE D INFORMATION 2014/01 du 02 janvier 2014 Charges sociales 2014 SMIC 2014 - intérêts comptes courants 2013 I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles Le taux maximal d'intérêts

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Le créateur d entreprise

Le créateur d entreprise Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 1 Guide entreprises avril 2014 Le créateur d entreprise Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères...

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

de l employeur Les principales formalités À jour au 1 er janvier 2014

de l employeur Les principales formalités À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Les principales formalités de l employeur À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 VOUS ÊTES

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Aujourd hui, il est consultant dans les domaines de Paie, Déclarations et Ressources Humaines.

Aujourd hui, il est consultant dans les domaines de Paie, Déclarations et Ressources Humaines. Emploi Salarié Retraité Document réalisé par Albert CREPALDI, septembre 2008 Présentation : Albert CREPALDI a passé toute sa carrière depuis 1970 dans le monde du service paie et RH, au sein d une grande

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES FORMALITÉS ENTREPRISES

GUIDE PRATIQUE DES FORMALITÉS ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE DES FORMALITÉS ENTREPRISES Ce guide pratique recense toutes les informations utiles pour établir les déclarations de votre entreprise. Vous y trouverez notamment : les détails et les explications

Plus en détail

les retraites collectives

les retraites collectives Edition 2010 n 4 - Avril 2010 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le sixième et le septième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur ENTREPRISE Régime complémentaire de prévoyance et frais de santé Guide pratique de l employeur AGRI PRÉVOYANCE 81968 GUIDE EMPLOYEUR- PREVOYANCE SANTE.indd 1 04/11/13 10:15 02 AGRI PRÉVOYANCE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Avril 2012 MAJ n 1 Version 20.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES AVRIL 2012... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/04/2012... 4 MISE EN

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT 1 La protection sociale du dirigeant 1 - Qu est-ce que la Protection Sociale? 2 - Le Statut social des dirigeants - Salarié - Non Salarié (TNS) 3 Les garanties des régimes

Plus en détail

Groupe Crédit-Mutuel CIC

Groupe Crédit-Mutuel CIC ATELIER SOLUTION L ingénierie sociale au service des entreprises de leurs dirigeants de l expert- comptable Groupe Crédit-Mutuel CIC P.1 L ingénierie sociale au service des entreprises, de leurs dirigeants,

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

OBRE 2013 OCT 2012-25 9 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE

OBRE 2013 OCT 2012-25 9 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE OCTOBRE 2013 Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE 2013 Avant-propos Afin d encourager la mise en place des régimes collectifs de protection sociale complémentaire

Plus en détail

LDPaye. Etablir sa DADS-U 2014 N4DS V01X09

LDPaye. Etablir sa DADS-U 2014 N4DS V01X09 LDPaye Etablir sa DADS-U 2014 N4DS V01X09 Plan de la présentation La DADS-U Rappels Nouveautés DADS-U V01X09 Contrôler sa déclaration Les points sensibles à vérifier Les contrôles Sensibilisation DSN Q&R

Plus en détail

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011 ÉDITION JANVIER 2011 Annexes Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2011 Indemnité de restauration sur le lieu

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national COMPTE ÉPARGNE-TEMPS DANS LES EXPLOITATIONS

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

EMPLOYEUR SANS ÉTABLISSEMENT EN FRANCE

EMPLOYEUR SANS ÉTABLISSEMENT EN FRANCE EMPLOYEUR SANS ÉTABLISSEMENT EN FRANCE Édition 2014 Les obligations sociales en France et la protection des salariés Un dispositif a été mis en place pour permettre aux employeurs qui n ont pas d établissement

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

entraide, bénévolat, coup de main sur l exploitation

entraide, bénévolat, coup de main sur l exploitation agriculteurs, viticulteurs entraide, bénévolat, coup de main sur l exploitation assurances et responsabilités Philippe Ravillon SITMAFGR (Société des Ingénieurs et Techniciens du Machinisme Agricole) Raymond

Plus en détail

Guide de l employeur. Pour identifier rapidement : Les garanties de votre régime Vos obligations d employeur La gestion de votre contrat Vos contacts

Guide de l employeur. Pour identifier rapidement : Les garanties de votre régime Vos obligations d employeur La gestion de votre contrat Vos contacts Guide de l employeur Pour identifier rapidement : Les garanties de votre régime Vos obligations d employeur La gestion de votre contrat Vos contacts Accord régional «frais de santé» du 3 juillet 2009 sur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1531 du 17 décembre 2014 relatif au taux des cotisations d allocations familiales et d assurance

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

METTRE EN PLACE UN CONTRAT COLLECTIF D ENTREPRISE

METTRE EN PLACE UN CONTRAT COLLECTIF D ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE DE L ASSURANCE COLLECTIVE METTRE EN PLACE UN CONTRAT COLLECTIF D ENTREPRISE A moins qu'elles ne soient instituées par des dispositions législatives ou réglementaires, les garanties collectives

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir?

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Intervenants Angèle CAMUS Expert-comptable Philippe SAUZE Gan

Plus en détail

VOS COTISATIONS 2014. Octobre 2014. Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations. sociales et contributions de l'année 2014.

VOS COTISATIONS 2014. Octobre 2014. Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations. sociales et contributions de l'année 2014. ALSACE Octobre 2014 VOS COTISATIONS 2014 Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations sociales et contributions de l'année 2014. Ces cotisations doivent être Pour faciliter vos démarches,

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Janvier 2014 Mise à jour n 3 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/01/2014...

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

La Fiscalité de l Épargne Salariale

La Fiscalité de l Épargne Salariale FISCALITÉ La Fiscalité de l Épargne Salariale Le cadre fiscal et social pour l entreprise A - Les versements dans les dispositifs Pour l entreprise Nature du versement Charges sociales et taxes patronales

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DE LA DECLARATION TRIMESTRIELLE DES SALAIRES

NOTICE EXPLICATIVE DE LA DECLARATION TRIMESTRIELLE DES SALAIRES Madame, Monsieur, Pour vous aider à bien compléter cet imprimé, nous vous invitons à lire attentivement la présente notice. La lecture de votre déclaration de main d'œuvre est automatisée, aussi nous vous

Plus en détail

Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale

Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale Présentation par Michel Boixader Service Juridique et Conformité Actualité de la protection sociale Sommaire 1. Textes 2013 2. La mise en conformité (régimes

Plus en détail

Choix du statut de l entrepreneur individuel

Choix du statut de l entrepreneur individuel Choix du statut de l entrepreneur individuel Groupe Mornay 2010 Panorama des différentes formes juridiques Entreprise individuelle Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Entrepreneur

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Janvier 2014 Mise à jour n 1 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/01/2014...

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Employeur sans établissement en France

Employeur sans établissement en France Employeur sans établissement en France Un dispositif a été mis en place pour permettre aux employeurs qui n ont pas d établissement en France de déclarer leur entreprise et leurs salariés relevant du régime

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Il existe trois mécanismes d épargne salariale : La Participation : La participation des salariés aux résultats de

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 PARIS, le 26/02/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 OBJET : Bulletins de salaire établis par les particuliers employeurs à compter

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT Christian RIEUTORT Didier TEXIER Conseils en Protection Sociale et Financière des Dirigeants 5-7, ave des Frères Lumière 93370 Montfermeil Protection sociale du Dirigeant

Plus en détail

À quoi servent les cotisations?

À quoi servent les cotisations? À quoi servent les cotisations? [ Le réseau Urssaf vous rend des comptes À quoi servent les cotisations? ] Depuis 1945, la France a fait le choix d une Sécurité sociale protégeant solidairement l ensemble

Plus en détail

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises.

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises. entreprises Epargne Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise L offre globale Groupama Assurances et Services pour le développement des entreprises. epargne Comment maintenir le niveau des retraites?

Plus en détail

Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance

Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance Février 2014 SOMMAIRE MISE EN PLACE DE LA EGRATION SOCIALE ET FISCALE DES COTISATIONS DE RETRAITE ET DE

Plus en détail

PRESENTATION DU LOGICIEL

PRESENTATION DU LOGICIEL PRESENTATION DU LOGICIEL Le logiciel permet de réaliser des études précises, claires, accompagnées d un rapport détaillé à remettre à votre client dans les domaines suivants : Choix du statut social du

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Avril 2014 Mise à jour n 1 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES AVRIL 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/04/2014... 6

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail