L incontinence urinaire chez l homme

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L incontinence urinaire chez l homme"

Transcription

1 L incontinence urinaire chez l homme Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de Transplantation, d Urologie et de Néphrologie Centre Fédératif de Pelvi-Périnéologie DU Urodynamique 1

2 Généralités Non neurologiques = rares Mal acceptée psychologiquement Le plus souvent iatrogène: Après chirurgie prostatique Pour cancer Pour adénome Après remplacement de vessie 2 DU Urodynamique

3 Les incontinences non iatrogènes Incontinence par regorgement = obstacle D abord nocturne Globe vésical chronique Distension du haut appareil Incontinence post mictionnelle Gouttes retardataires Sténose de l urètre Diverticule Accélération du flux au passage de la filière prostatique Incontinences par urgenturie Idiopathique Par hyperactivité du detrusor Secondaire à une obstruction 3 DU Urodynamique

4 Incontinence par urgenturie Symptomatologie Hyperactivité vésicale Pollakiurie Urgenturie : besoin soudain irrépréhensible qu on ne peut différer Peut coexister avec une incontinence à l effort 4 DU Urodynamique

5 Incontinence par urgenturie Bilan clinique Catalogue mictionnel Évaluation de la capacité vésicale fonctionnelle Diurèse diurne et nocturne Nombre et importance des fuites Questionnaire symptôme USP Retentissement sur la qualité de vie Examen clinique Recherche un globe TR : prostate pelvis Aspect des urines / BU Palpation des reins Examen neurologique 5 DU Urodynamique

6 Rechercher une épine «irritative» Cytologie urinaire ECBU Endoscopie vésicale Calcul, tumeur Echographie Haut et bas appareil urinaire 6 DU Urodynamique

7 Rechercher une obstruction Débitmétrie Résidu post mictionnel Clinique Urodynamique (cf cours dysurie) Syndrome obstructif si ce bilan est négatif : hyperactivité vésicale idiopathique 7 DU Urodynamique

8 Traitement de l incontinence par urgenturie Traiter la cause si retrouvée Le traitement de l obstruction ne fait pas toujours disparaître l urgenturie et peut aggraver l incontinence Si idiopathique Éducation mictionnelle / rééducation Anticholinergiques Test de neuromodulation S3 Toxine botulique dans le cadre de protocoles de recherche clinique 8 DU Urodynamique

9 Incontinence après chirurgie prostatique Fréquence 1% après chirurgie de l adénome 5% après chirurgie pour cancer = 36 nouveaux cas / Hommes en France Environ prostatectomies/ an 9 DU Urodynamique

10 Anatomie de la continence masculine Diaphragme urogenital Muscles: Levator ani: fibres de type II prédominantes (fast twitch) Fibres striées périuréthrales type I (slow twitch) Manque de support postérieur de l urèthre Complexe pubouréthral

11 Les causes de cette incontinence Après RTU Lésion du sphincter strié (normalement protégé par la coque prostatique) Sclérose de la loge prostatique infiltrant le sphincter Après prostatectomie Lésion du sphincter ou de son innervation Sclérose de l anastomose Après radiothérapie Lésion du sphincter Fibrose uréthrale Défaut de compliance vésicale / instabilité C est la portion para urétrale du sphincter qui est lésée (continence passive) Rôle de l âge 3 à 5 % chez les hommes après 45 ans 30% chez les hommes après 90 ans DU Urodynamique 11

12 Facteurs de risque d IUE après PT Age Stade du cancer Technique chirurgicale Continence préopératoire Radiotherapie Longueur de l urèthre membraneux Risque augmenté si <12mm? (Coackley, J Urol 2002) Antécédents de chirurgie de l HBP

13 Conclusion IUE: plus fréquent que ce que les chirurgiens estiment De la fatigabilité à l IUE sévère Mecanismes multifactoriels Il n y a pas un traitement pour tous Non prédictible pour chaque individu Patients qui doivent être informés en pré-op Les dommages sphinctériens semblent être un facteur important (muscle, nerfs, vaisseaux, )

14 Peut-on prévoir une IUE post-pt L examen clinique peut-il prédire l IUE Non L urodynamique peut-elle donner des informations préopératoires? Non

15 La symptomatologie Incontinence précoce Fréquente Peut se prolonger quelques semaines Si massive = plus inquiétante = incontinence d effort le plus souvent diurne et orthostatique S aggrave en fin de journée Fatigabilité musculaire? Le bilan n est justifié qu après le 3e mois s il n existe aucune amélioration 15 DU Urodynamique

16 Évaluer l importance des fuites Nombre de garnitures Pad test» N est pas corrélé au poids des fuites» Tolérance de l incontinence» Du type de garniture» De l activité du patient» De la période de la journée» Dépendant de l activité

17 Evaluer le retentissement des fuites Le plus important Question 5 de l ICIQ SF Non totalement corrélé avec l importance des fuites Est un élément de l appréciation du résultat

18 Le bilan Interrogatoire et examen clinique Éliminer un globe vésical ou une affection neurologique Constater la fuite à la poussée ou à la toux en position debout Urétrocystographie : sténose urétrale, aspect du col Urétrocystoscopie : degré d occlusion sphinctérienne, présence du Veru Attention aux faux lobes restants Bilan urodynamique 18 DU Urodynamique

19 Le bilan urodynamique Débitmétrie Vérifie l absence d obstruction Cystomanométrie Instabilité vésicale, fréquente au début Plus rare après Vessie défonctionnalisée (IU permanente) Profil urétral statique Au repos : effondré En retenue : peut être normal 19 DU Urodynamique

20 Bilan urodynamique : la profilométrie uréthrale Est-ce utile pour le diagnostic d insuffisance sphinctérienne? La clinique n est-elle pas suffisante? Facteur pouvant modifier les résultats Type de sonde utilisé Rigidité/sténose de l urèthre Retenue au retrait de ma sonde

21 Traitements conservateurs Toute thérapie qui permet de contrôler l incontinence sans chirurgie. Appareillage Rééducation périnéale Biofeedback Thérapies comportementales Stimulation électrique

22 Gestion post-opératoire Ablation du catheter Information à propos du plancher périnéal et de sa fonction Apprendre à contracter le périnée sans contracter l abdomen Entrainer le sphincter (comparer au sphincter anal) Utiliser des étuis péniens le jour si le patient est très handicapé au début Etre patient: le temps joue pour le patient Informations, brochures etc Etre attentiste et rassurant les trois premiers mois

23 Les trois premiers mois post-op de PT Pas d investigation Visites si nécessaire pour rassurer Repérer la détection de sténose uréthrale (anastomose) si le patient rapporte une diminution du jet urinaire Revenir avec un catalogue mictionnel pour évaluer l IUE et la capacité vésicale (nuit +++)

24 Traitement médical pas de traitement médical Anticholinergiques : utile? Duloxetine antidépresseur inhibition de la recapture de la sérotonine A été testé chez la femme

25 Rééducation périnéale Techniques non reproductibles et standardisées Impact majeur: Améliore la vitesse de récupération de l incontinence et le retour à la continence 2 études randomisées majeures Van Kampen Lancet 2000, Parekh J Urol 2003 Avec ou sans rééducation Pas de différence à un an de suivi (seulement à trois mois) Parekh J Urol 2003 Randomisation à 6 semaines après PT: pas de différence à 6 mois Whille J Urol 2003

26 Y a-t-il une place pour la rééducation préopératoire? (PFMT : pelvic floor muscle training) Etudes randomisées: 62 PFMT / 63 sans PFMT 1 session: education anatomique, biofeedback Alterner Contractions et repos du sphincter de 2 à 10 secondes 15 X 3 par jour à la maison et interruption du jet 1/ j. Fait en pré-operatoire et post-operatoire (seuls 70% le réalisent à 6 mois) Evaluation: test d incontinence à la toux à 6 mois 22% pour le PFMT versus 51% sans PFMT Burgio J Urol 2006

27 IUE chez l homme après PT Pelvic Floor Muscle training (PFMT) Preoperative PFMT: grade C Pre and Post-op PFMT : Grade B Post-op: Grade B Post-op and biofeedback: LoE 2 (Cochrane 2004), Grade B Biofeedback (versus DRE): Grade C Electrical stimulation : Grade D ICI, 2004

28 Cochrane review essais seulement atteignent un niveau correct pour l analyse Qualité modeste Effet bénéfique douteux de la PFMT Hunter KF, Cochrane database syst rev, 2007, 18(2)

29 Chirurgie Agents de comblement PRO-ACT Bandelettes Sphincter urinaire artificiel: AMS 800.

30 SLINGS External compression devices: Berry 1961 Kaufman Schaeffer 1998 John 2004 In Vance AMS 2002

31 La chirurgie : Injections sous urétrales Mécanismes d action Augmenter les résistances urétrales Augmenter la longueur fonctionnelle = continence passive 31 DU Urodynamique

32 Les produits utilisés Le téflon Pratiquement abandonné (risques de migrations) mais utilisé depuis 40 ans Réactions inflammatoires Le collagène D origine bovine fixé par le glutaraldéhyde Remplacé progressivement par une réaction fibroblastique Risque allergique entre 1 et 3% Le macroplastique Particules plus grosses que le Teflon Moins de risque de migration La graisse autologue Les micro-ballons (Pycha A & coll.eur Urol. 1998;33(5): ) Le polymère de hyaluronidase (Zuidex ) Bulkamid 32 DU Urodynamique

33 Les techniques d injection La voie péri-urétrale Uniquement chez la femme La voie endo-urétrale Par voie endoscopique Risques de fuites Voie antégrade Par voie trans-vésicale 33 DU Urodynamique

34 Résultats Très variables dans la littérature (et de petites séries) Critères différents Reculs souvent faibles Réinjections fréquentes Les résultats se dégradent rapidement aves le temps quelque soit le produit utilisé 34 DU Urodynamique

35 Plaque périnéale «Invance» Prothèse tendue entre les branches ischio-pubiennes par ancrage osseux 75% de bons résultats (Gelet 2005) Etude multicentrique (Lanoe 2009) 84 Pts 10 explantations pour douleurs ou infections 45% secs, 26% améliorés, 29% échecs Incontinence sévère et radiothérapie = facteurs péjoratifs 35 DU Urodynamique

36 Nouvelles techniques : Bandelettes trans-obturatrices 2 modèles : Istop TOMS et Advance Compression de l urèthre bulbaire ou bulbo membraneux Petites séries, pas de recul Résultat prometteur (Xu 2007) 85% de bons résultats Radiothérapie et incontinence sévère sont deux facteurs pronostiques péjoratifs 6% d érosion uréthrale reportées 36 DU Urodynamique

37 Bandelettes et incontinence masculine Trop de types de bandelettes Marketing et inventivité urologique Trop de type de fixations ou amarrages Attendre une meilleure évaluation avant de se lancer Pas d acte à la CCAM

38 LES BALLONS PERIURETRAUX proact 38

39 LE MATÉRIEL Seringue et aiguille pour ajuster Trocart (gaine+mandrin) Ballonnet Tubulure Chambre à injection en titane 39

40 Technique : Technique initiale Opacification vésicale Sonde de Foley avec opacification du ballon Contrôle cystoscopique rigide Contrôle sous amplificateur de brillance Variantes techniques Simplification Précision de la pose Fibrocopie en rétro-vision Contrôle échographique 40

41 Technique : Ajustements Réajustement 6 semaines plus tard Sérum physiologique <1ml/séance et arrêt si résistance ou douleur Puis mensuellement fonction du résultat Peut-on raccourcir les délais entre les ajustements? 41

42 Indications : Incontinence modérée? Incontinence sévère? Radiothérapie? Quels objectifs pour le patient? Totalement sec? Objectif de qualité de vie? Chirurgie mini-invasive? Accepter un SUA en cas d échec? Codes CCAM depuis 08/11 JELB003 : 215,13 Ablation : JEGB005 : 95,52 Changement : JEKB006 : 193,95 42

43 Conclusions Avantages du pro-act Mini-invasif Ajustable Réversible Ne compromet pas les résultats d un SAU Les évolutions Simplification de la pose Simplification des ajustements 43

44 Les ballons ajustables (proact) Environ 70% de bons résultats (secs ou améliorés) Si pas de radiothérapie Si incontinence non massive» Lebret AFU DU Urodynamique

45 Le sphincter artificiel urinaire Principe Prothèse Silicone Active 45 DU Urodynamique

46 Sphincter artificiel urinaire Peut être aussi placé autour du col vésical 46 DU Urodynamique

47 Sphincter artificiel urinaire 47 DU Urodynamique

48 Sphincter artificiel urinaire 48 DU Urodynamique

49 AMS 800 chez l homme : résultats Taux global de continence (ICI 1998, committe 17) 76 à 83,5% de continence complète sans protections Suivi moyen de 86,4 mois (Haab, 1997) 80% guéris et améliorés (<1 protection) Influence de la radiotherapie pelvienne 34/81 patients (Martins, 1995) 88% de taux de continence 38% vs 22% de taux de révisions (érosion et infection) 15/72 patients (Manunta, 2000) 70% de taux de continence (vs. 89%) 50% de taux de révision (vs. 20%)

50 Sphincter artificiel : résultats Complications Érosion, infection =>explantation <10% + si radiothérapie Panne selon le recul 0% >100%? Continence totale : 80% Les autres sont améliorés mais pas totalement secs Atrophie bulbaire Compression de la manchette par la position assise DU Urodynamique 50

51 Sphincter artificiel : qualité de vie PIRE p < MEILLEUR 0 Groupe préop (n=15) DU Urodynamique Groupe postop (n=52) 51

52 Quel choix? Sévérité de l incontinence? Antécédent de radiothérapie? Choix du patient? Age? Copathologies? Statut de la maladie prostatique? AMM? Expérience et formation du chirurgien 52

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats Guy Valancogne Depuis la fin des années 90 : études pour le cas spécifique de l incontinence masculine, - certaines d entre

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste Incontinence urinaire en gériatrie DR Depireux urologue DR Noël l interniste Vieillissement Variabilité interindividuelle des effets du vieillissement. Aboutissement à un groupe hétérogh rogène du point

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

urinaire féminine à l effort de la femme

urinaire féminine à l effort de la femme Evaluation clinique préopératoire d une incontinence urinaire féminine à l effort de la femme Jean-François HERMIEU Service d Urologie CHU Bichat 46, rue Henri Huchard 75018 Paris E mail : jean-francois.hermieu@bch.aphp.fr

Plus en détail

Page 1/15 - L incontinence urinaire en détail

Page 1/15 - L incontinence urinaire en détail 02/01/2013 L incontinence urinaire en détail En France, 3 millions de personnes souffrent d'incontinence, qu'elle soit urinaire ou fécale. Ce dossier présente les causes de cette affection, les divers

Plus en détail

Fuites d urine des femmes

Fuites d urine des femmes mai 2006 Dr Jean-François Hermieu Dr Emmanuel Cuzin et le Comité d urologie et de périnéologie de la femme Fuites d urine des femmes En parler pour se soigner Si vous avez des fuites d urine n ayez pas

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS NOUVELLE PROPOSITION DE RECOMMANDATIONS POUR L INCONTINENCE URINAIRE Le comité des recommandations de l AUC a travaillé à l établissement de nouvelles recommandations et à la mise à jour des précédentes.

Plus en détail

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e CNGOF_MAJ_TITRES.qxp 17/12/09 17:26 Page 1 (1,1) COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur J. L a n s a c E x t rait des Mises à jour en Gynécologie

Plus en détail

RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE

RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE Ministère de la Santé et des Solidarités Avril 2007 Rapport remis à Monsieur Philippe BAS Pr François HAAB Université Paris VI, Hôpital Tenon, Paris SOMMAIRE

Plus en détail

L opéré de PROSTATECTOMIE RADICALE TOTALE

L opéré de PROSTATECTOMIE RADICALE TOTALE 1 L opéré de PROSTATECTOMIE RADICALE TOTALE Informations concernant la chirurgie et la rééducation fonctionnelle destinées aux patients Yves CASTILLE Docteur en Réadaptation et Kinésithérapie Service de

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Traitements néoadjuvants des cancers du rectum Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D.

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Introduction Incidence : 0,5 à 3 % Importance de la reconnaissance et d un traitement

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

La vessie neurogène (VN)

La vessie neurogène (VN) La vessie neurogène (VN) Dr. Eugenia Luca, Service de Paraplégie CRR Sion, le 26.03.2015 Introduction Les troubles urinaires associés aux maladies neurologiques sont fréquentes et d expression polymorphe.

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Illustration : Max Claude Cappelletti Le plancher pelvien LA STATIQUE

Plus en détail

Le rééducation Périnéale

Le rééducation Périnéale Alexandre JETTE Lauriane VASSEUR 62 7 020282 001 30 1 26 62 7 035744 001 30 1 26 Cabinet de Masso-Kinésithérapie 9 rue Edmond de Palézieux - 62224 Equihen-Plage 03.21.91.11.64-06.85.12.01.18 - kine@ajette.fr

Plus en détail

Médicaments : Oestrogènes. IUE féminine. Quelle place pour les différents traitements? Les alpha stimulants. Médicaments : Oestrogènes.

Médicaments : Oestrogènes. IUE féminine. Quelle place pour les différents traitements? Les alpha stimulants. Médicaments : Oestrogènes. IUE féminine Quelle place pour les différents traitements? Médicaments : Oestrogènes Effet des oestrogènes sur épithélium et plexus veineux de l urètre Améliore sécheresse et trophicité des tissus Quelle

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille?

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Jörg Humburg Frauenklinik, Kantonsspital Bruderholz Quintessence P L incontinence urinaire de la femme

Plus en détail

Brochure d information destinée au patient. Comment pratiquer l auto-sondage intermittent?

Brochure d information destinée au patient. Comment pratiquer l auto-sondage intermittent? Brochure d information destinée au patient Comment pratiquer l auto-sondage intermittent? Sommaire de la brochure Ce guide complète les informations qui vous ont été données par le médecin et l infirmière.

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme 1 Incontinence urinaire de la femme un problème de santé publique Docteur Jean-Louis GARIN Médecine Physique et RéadaptationR Centre Hospitalier Général G de Longjumeau 2 Trois périodes p critiques Le

Plus en détail

TUMEURS DU BAS APPAREIL URINAIRE

TUMEURS DU BAS APPAREIL URINAIRE 1 Plan de cours I - TUMEURS PRIMITIVES DE LA VESSIE c1 - Tumeurs papillaires non infiltrantes c2 - Tumeurs papillaires infiltrantes c3 - Carcinome in-situ en muqueuse plane D - Pronostic : II - TUMEURS

Plus en détail

Gamme PHENIX Portable. Toute l électrothérapie dans un portable

Gamme PHENIX Portable. Toute l électrothérapie dans un portable Gamme PHENIX Portable Toute l électrothérapie dans un portable PHYSIO PHYSIOSTIM URO Les exclusivités de la gamme PHENIX Portable PHYSIO PHYSIOSTIM URO Les PHENIX Portable sont les seuls appareils portables

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

SOINS DE PRATIQUE COURANTE. Prélèvement aseptique cutané ou de sécrétions muqueuses, prélèvement de selles

SOINS DE PRATIQUE COURANTE. Prélèvement aseptique cutané ou de sécrétions muqueuses, prélèvement de selles NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES PROFESSIONNELS INFIRMIERS (Arrêté du 25 mars 1993) (Arrêté du 21 avril 1994) (Arrêté du 1er mars 1999) (Arrêté du 8 Décembre 1999) (Arrêté du 12 Octobre 2000) (Arrêté du

Plus en détail

Section de médecine clinique Département de Gynécologie- Obstétrique Service d obstétrique

Section de médecine clinique Département de Gynécologie- Obstétrique Service d obstétrique UNIVERSITE DE GENEVE FACULTE DE MEDECINE Section de médecine clinique Département de Gynécologie- Obstétrique Service d obstétrique Thèse préparée sous la direction du Professeur Olivier Irion SANTE DES

Plus en détail

va être opéré d un hypospadias

va être opéré d un hypospadias Votre enfant va être opéré d un hypospadias Introduction Le chirurgien urologue pédiatrique vous a confirmé le diagnostic d hypospadias et expliqué les avantages ainsi que les risques et complications

Plus en détail

La rééducation périnéale en physiothérapie. Johanne Parisien pht

La rééducation périnéale en physiothérapie. Johanne Parisien pht La rééducation périnéale en physiothérapie Johanne Parisien pht Contenu de la présentation Fonctions du périnée et lésions Divers troubles liés au contrôle musculaire du plancher pelvien et traitement

Plus en détail

INFORMATION & PRÉVENTION. Le cancer de la vessie

INFORMATION & PRÉVENTION. Le cancer de la vessie INFORMATION & PRÉVENTION Le cancer de la vessie G R A N D P U B L I C Ce à quoi sert la vessie La vessie est une poche qui reçoit l urine produite par les reins, via les uretères*. Elle est constituée

Plus en détail

Mise au point sur l IRM l troubles de la statique pelvienne chez la femme

Mise au point sur l IRM l troubles de la statique pelvienne chez la femme Mise au point sur l IRM l et les troubles de la statique pelvienne chez la femme V.FAUTH P.MESTDAGH M.COSSON J.P.LUCOT E.PONCELET Service d imagerie d médicalem Hôpital Jeanne de Flandres - CHRU Lille

Plus en détail

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence, problème de femme O n parle d incontinence dès que l on laisse involontairement passer quelques gouttes d urine. Cela peut arriver

Plus en détail

IRM du Cancer du Rectum

IRM du Cancer du Rectum IRM du Cancer du Rectum quels CHOIX TECHNIQUES pour quels OBJECTIFS THERAPEUTIQUES? Frank Boudghène, T. Andre, A. Stivalet, I. Frey, L. Paslaru, V. Ganthier, M. Tassart Hopital Tenon - Université Paris

Plus en détail

«Docteur, j ai la prostate!»

«Docteur, j ai la prostate!» «Docteur, j ai la prostate!» Texte D r Alain BITTON Urologue FMH Genève Conception et graphisme Comic Brains, Pécub Introduction 1 «Docteur, j ai la prostate! Pour moi, ce sera une opération au laser comme

Plus en détail

Prostate Une petite glande de grande importance

Prostate Une petite glande de grande importance Prostate Une petite glande de grande importance Informations sur les maladies les plus fréquentes, à l intention des patients et des personnes intéressées Société Suisse d Urologie (SSU) Votre partenaire

Plus en détail

Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine. Pr A.PIGNE C.E.E.G 75005 PARIS France

Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine. Pr A.PIGNE C.E.E.G 75005 PARIS France Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine Pr A.PIGNE C.E.E.G 75005 PARIS France QUALIFIER l incontinence urinaire d effort (IUE) fuites involontaires, non précédée du besoin d uriner, à

Plus en détail

PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM. Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris

PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM. Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris PLACE DE L IRM DANS LE BILAN D EXTENSION DU CANCER DU RECTUM Professeur Paul LEGMANN Radiologie A - Cochin Paris Cancer du rectum France : 15000 décès/an : 1ère cause. Pronostic souvent réservé Métastases

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme 300-A-10 Incontinence urinaire de la femme S. Conquy, D. Amsellem-Ouazana Handicap social majeur, concernant tous les âges de la vie de la femme, l incontinence urinaire recouvre des tableaux cliniques

Plus en détail

citadoc Urologie a v r i l 2 0 0 8 organe de communication intermédicale à l attention des médecins généralistes

citadoc Urologie a v r i l 2 0 0 8 organe de communication intermédicale à l attention des médecins généralistes organe de communication intermédicale à l attention des médecins généralistes citadoc Urologie a v r i l 2 0 0 8 Site du Chateau rouge rue du Grand Puits, 47 4040 Herstal tél. : 32 (0)4 240 59 05 Site

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective

SOFARTHRO.com. Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective Boyer P, Bouthors C, Ben Hamida F, Mylle G, Massin P service d orthopédie, Hôpital Bichat

Plus en détail

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Etude rétrospective de 45 cas Didier MAINARD, Jérôme DILIGENT Service de Chirurgie Orthopédique,

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Prolapsus génital

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Prolapsus génital CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Prolapsus génital Qu est-ce que c est? Le prolapsus génital est une affection féminine. Il se définit par une saillie des organes pelviens (vessie, utérus, rectum) à travers

Plus en détail

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Isabelle Aubin UFR Paris 7 Cinq propositions pour une meilleure prise en charge en médecine générale de l incontinence

Plus en détail

Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du

Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du cancer : enjeux et opportunités Début de cartographie des enjeux cliniques et technologiques gq Jean-François MENUDET, Cluster I-Care Cartographie

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fistule anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

REEDUCATION DU POST-PARTUM

REEDUCATION DU POST-PARTUM Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive ROLE DE LA SAGE FEMME DANS LA PREVENTION, LE DIAGNOSTIC ET ORIENTATION DES FISTULES Présenté par Mme Atchoumi Annie Hortense Sage-femme DU épidémiologie-bordeaux CHU de Yaoundé Introduction Définition

Plus en détail

Fonctions du plancher pelvien :

Fonctions du plancher pelvien : le point sur Fonctions du plancher pelvien : de la phase expulsive à la consultation du post-partum Rev Med Suisse 2011 ; 7 : 2078-83 S. Meyer C. Achtari Pr Sylvain Meyer Département de gynécologie et

Plus en détail

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION.

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. ANATOMIE BASSIN OSSEUX ET ARTICULATIONS Séance préparée par Anne G. et Nicolas T. QCM n 1 :C. Après la naissance... Au

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

Troubles mictionnels de la femme. Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales

Troubles mictionnels de la femme. Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales Xavier Deffieux Service de Gynécologie Obstétrique et de Médecine de la Reproduction Hôpital Antoine Béclère, Clamart Module 5 Gynécologie générale Troubles mictionnels

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME Informations et traitement Pour vous, pour la vie Conscience du problème Beaucoup de femmes souffrent d incontinence urinaire sans en parler, même lors de leur visite en

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION A LA CHIRURGIE REPARATRICE DE LA FISTULE

MANUEL DE FORMATION A LA CHIRURGIE REPARATRICE DE LA FISTULE MANUEL DE FORMATION A LA CHIRURGIE REPARATRICE DE LA FISTULE FIGO et ses partenaires Fédération Internationale de Gynécologie et d Obstétrique (FIGO) Société Internationale des Chirurgiens Obstétriques

Plus en détail

Césarienne pour toutes

Césarienne pour toutes Césarienne pour toutes Méthodologie Revue de la littérature : - PUBMED de 2003 à nos jours - Mots clefs: urinary incontinence AND cesarean section (210 publications) fecal incontinence AND cesarean section

Plus en détail

Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la

Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la terminologie de l International Continence Society F. Haab, G. Amarenco, P. Coloby, P Grise, B. Jacquetin, JJ

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

K I N é S I T H é R A P I E & D B C

K I N é S I T H é R A P I E & D B C KINéSITHéRAPIE & DBC KINéSITHéRAPIE & DBC Informations T (+352) 23 666-810 kine@mondorf.lu Rééducation Individuelle Le service de de Mondorf Domaine Thermal propose une gamme complète de traitements individuels

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF Laurent ABRAMOWITZ Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard 95, Rue de Passy 75016

Plus en détail

personne sur cinq présente ces troubles en association. prise en considération. Les moyens palliatifs pour le maintien des personnes

personne sur cinq présente ces troubles en association. prise en considération. Les moyens palliatifs pour le maintien des personnes 1. INTRODUCTION D après une enquête réalisée en 1989 par P.MINAIRE (1) auprès de 3000 femmes, 37% d entre elles déclarent présenter des troubles mictionnels, avec un taux à peu près équivalent entre les

Plus en détail

Recommandations pour la pratique de l imagerie dans l évaluation d une incontinence urinaire féminine non neurologique

Recommandations pour la pratique de l imagerie dans l évaluation d une incontinence urinaire féminine non neurologique Pelvi-Périnéologie (2009) 4:291-303 DOI 10.1007/s11608-009-0274-5 PRATIQUE MÉDICALE / MEDICAL PRACTICE Recommandations pour la pratique de l imagerie dans l évaluation d une incontinence urinaire féminine

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien :

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien : Module digestif Pathologie œsophagique I. Rappel anatomique : Etendu de 15 à 40 cm des arcades dentaires. D environ 25 cm de long. Constitué de 2 types de muscles. Recouvert par une muqueuse malpighienne

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable. Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus

Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable. Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus Objectifs Expliquer le fonctionnement des stimulateurs et défibrillateurs Identifier

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE. Vincent de PARADES PARIS

L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE. Vincent de PARADES PARIS L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE Vincent de PARADES PARIS INTRODUCTION L incontinence anale du post-partum partum relève de deux mécanismes : la déchirure de l

Plus en détail

d une Dr Ei Eric Peterman

d une Dr Ei Eric Peterman d une Dr Ei Eric Peterman Implantations de MDM MALI: 1994-2010 TCHAD: 2009-2010 - 2-3 millions de fistules obstétricales dans le monde - 90% en Afrique (source OMS) MDM Yaoundé 2010 MOPTI MDM BERLIN 2010

Plus en détail

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge du cancer du rein

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge du cancer du rein GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du cancer du rein Novembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le cancer du rein, son

Plus en détail

JOURNEE DE PERINEOLOGIE PRATIQUE

JOURNEE DE PERINEOLOGIE PRATIQUE JOURNEE DE PERINEOLOGIE PRATIQUE CENTRE HOSPITALIER PRIVE SAINT-GREGOIRE Rennes - 17 juin 2005 Organisée par le Groupe de Chirurgie du Périnée Association Loi de 1901 Périnéologie? Alors, périnéologue?

Plus en détail

Infections urinaires chez l enfant

Infections urinaires chez l enfant Infections urinaires chez l enfant Questions et réponses pour diminuer vos inquiétudes Chers parents, Cette brochure a pour but de faciliter votre compréhension et de diminuer vos inquiétudes en vous

Plus en détail

Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse

Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse Faculté de médecine Université de Montréal Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse Fanny Parent Résidente 1, médecine familiale HMR Projet d érudition 30 mai 2014 Introduction

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME EN MÉDECINE GÉNÉRALE

PRISE EN CHARGE DE L INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME EN MÉDECINE GÉNÉRALE PRISE EN CHARGE DE L INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME EN MÉDECINE GÉNÉRALE Mai 2003 Service des recommandations professionnelles Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés,

Plus en détail

SIEGE SOCIAL ET ADMINISTRATIF

SIEGE SOCIAL ET ADMINISTRATIF SIEGE SOCIAL ET ADMINISTRATIF CEFIPS 71 Avenue de Lavaur 31500 TOULOUSE 05 34 25 48 73 Fax : 05 34 25 48 77 cefips@wanadoo.fr N agrément préfectoral : 73-31-00-388-31 N SIRET : 340913227 00039-1- Les Bases

Plus en détail

Chirurgie assistée par robot et laparoscopie en 3D à l avantage des patients?

Chirurgie assistée par robot et laparoscopie en 3D à l avantage des patients? HigHligHts 2012: CHiRURgiE Chirurgie assistée par robot et laparoscopie en 3D à l avantage des patients? Lukasz Filip Grochola a, Hubert John b, Thomas Hess c, Stefan Breitenstein d a Clinique de chirurgie

Plus en détail

LE TRAITEMENT DES STENOSES URETRALES PAR LASER

LE TRAITEMENT DES STENOSES URETRALES PAR LASER UNIVERSITE DE GENEVE FACULTE DE MEDECINE Section de médecine clinique Département de chirurgie Clinique et policlinique d urologie Thèse préparée sous la direction du Professeur Christophe Iselin LE TRAITEMENT

Plus en détail

Traitement des sténoses de l urètre pénien par urétroplastie avec patch pédiculé dorsal : «Urétroplastie en toit»

Traitement des sténoses de l urètre pénien par urétroplastie avec patch pédiculé dorsal : «Urétroplastie en toit» ARTICLE ORIGINAL Progrès en Urologie (1998), 8, 1022-1028 Traitement des sténoses de l urètre pénien par urétroplastie avec patch pédiculé dorsal : «Urétroplastie en toit» Abdel-Wahab EL-KASSABY, Magdy

Plus en détail

Bilan, proposition de traitement et tests

Bilan, proposition de traitement et tests - médiation sinokinétique - Fiche d'une incontinence urinaire du post-partum Bilan, proposition de traitement et tests Grégory RUCH, Aurélie VAISSELLET, Julie MARGUIER 11/2010 Madame X, 32 ans, vient en

Plus en détail

1) Mme A, 86 ans a chuté dans une salle des fêtes lors d une réunion de famille. Elle vient à nouveau de chuter dans sa cuisine.

1) Mme A, 86 ans a chuté dans une salle des fêtes lors d une réunion de famille. Elle vient à nouveau de chuter dans sa cuisine. Chapitre 2 La prise en charge de la perte d autonomie du patient 1) Pourquoi? La fréquentation de l officine par toutes les tranches d âge de population, exposées à des situations de souffrances traumatiques,

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l'attention du patient HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée ; il faudrait

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail

Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme

Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S104-S108 Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme Guidelines for rehabilitation management of

Plus en détail

Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle)

Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle) Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle) Le traitement des calculs urétéraux et rénaux a beaucoup changé depuis 1980 avec la venue d un appareil

Plus en détail

Assurance maladie grave

Assurance maladie grave ASSURANCE COLLECTIVE Le complément idéal à votre assurance collective Assurance maladie grave Votre partenaire de confiance. Assurance maladie grave La tranquillité d esprit à votre portée Les progrès

Plus en détail

UTILISATION DU FICHIER DES PAIEMENTS

UTILISATION DU FICHIER DES PAIEMENTS UTILISATION DU FICHIER DES PAIEMENTS À L ACTE DE LA RAMQ POUR IDENTIFIER LES CAS DE CANCER NON DÉCLARÉS AU FICHIER DES TUMEURS DU QUÉBEC ÉTUDE DE FAISABILITÉ VOLET : CANCER DE LA PROSTATE DIRECTION PLANIFICATION,

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail