K I N é S I T H é R A P I E & D B C

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "K I N é S I T H é R A P I E & D B C"

Transcription

1 KINéSITHéRAPIE & DBC

2 KINéSITHéRAPIE & DBC Informations

3 T (+352) Rééducation Individuelle Le service de de Mondorf Domaine Thermal propose une gamme complète de traitements individuels adaptés aux différentes pathologies : Orthopédie Traumatologie Rhumatologie Neurologie Troubles de l équilibre Respiratoire Plancher pelvien féminin Plancher pelvien masculin uniquement sur prescription médicale soins PRIS EN CHARGE par les caisses de maladie après accord du contrôle médical accessibles sur rendez-vous Prescription : code ZK ou T + nombre de séances fréquence diagnostic date début de l affection DBC T DBC Dos T DBC Nuque T DBC épaules Appareil locomoteur ZK 21 - réentrainement à la marche pour affection générale ZK 22 - rééducation d un membre ZK 23 - rééducation de la colonne vertébrale ZK 24 - rééducation d un membre et du tronc (atteintes multiples) ZK 25 - rééducation en piscine ZK 26 - traction vertébrale Rééducation Orthopédique spéciale Méthode Cyriax, Ekmann et Sohier ZK 22 - rééducation d un membre ZK 23 - rééducation de la colonne vertébrale ARTICULATION DE LA MÂCHOIRE ZK 29 - rééducation temporo-maxillaire Troubles de l équilibre ZK 58 - rééducation des troubles de l équilibre central ou vestibulaire Respiratoire ZK 62 - expectoration assistée chez l enfant de moins de 2 ans ZK 63 - rééducation respiratoire, avec inhalation éventuelle ZK 64 - rééducation respiratoire avec expectoration assistée et éventuellement inhalation Plancher pelvien Feminin ZK 81 - rééducation Uro-gynécologique ZK 82 - rééducation périnéale Post-natale Plancher pelvien Masculin ZK 83 - rééducation de l insuffisance sphinctérienne après prostatectomie radicale ZK 87 - rééducation avec biofeed-back pour incontinence fécale ou dyssynergie grave anorectale 4 KINéSITHéRAPIE & DBC KINéSITHéRAPIE & DBC 5

4 DBC dos DBC nuque DBC épaules La rééducation active contre les douleurs chroniques. DBC dos DBC nuque DBC épaules DBC dos / DBC nuque Symptômes facettaires Spondylolisthesis Dégénérescence discale Prolapsus discal sans signe neurologique aigu Syndrome post-traumatique Rééducation post-opératoire DBC épaules Instabilité de l épaule Conflit huméro-acromial Lésion de la coiffe des rotateurs Luxation de l épaule Luxation acromio-claviculaire Arthrite de l épaule Capsulite rétractile (épaule gelée) Rééducation post-opératoire Basée sur des critères scientifiques «evidence based», la rééducation active DBC permet de : Normaliser la coordination motrice Renforcer la force et l endurance musculaire Augmenter la capacité fonctionnelle Diminuer la douleur Codes de Prescription : Cycle intitial Entretien (24 séances) (12 séances maxi.) DBC dos T 200 T 202 DBC nuque T 203 T 205 DBC épaules T 206 T 208 Après une évaluation standardisée, le patient suit un programme de 24 séances (2 séances/semaine) incluant : des exercices dynamiques sur les appareils DBC des exercices d étirement musculaire l apprentissage d exercices fonctionnels l enseignement des principes ergonomiques l envoi d un rapport au médecin traitant après chaque évaluation Contre indications majeures : Manque de motivation, ostéoporose, fracture fraîche, pathologies rhumatismales évoluées, compression racine nerveuse. Les données de tous les centres DBC à travers le monde sont collectées et analysées afin de garantir le contrôle et le maintien de la qualité. T (+352) KINéSITHéRAPIE & DBC KINéSITHéRAPIE & DBC 7

5 Rééducation de l appareil locomoteur Prise en charge rééducative des affections orthopédiques, traumatologiques, rhumatologiques ou neurologiques afin de faciliter la récupération de votre capacité fonctionnelle. Rééducation de l appareil locomoteur ZK 21 - réentrainement à la marche pour affection générale ZK 22 - Rééducation d un membre ZK 23 - Rééducation de la colonne vertébrale ZK 24 - Rééducation d un membre et du tronc ZK 25 - Rééducation en piscine en piscine d eau thermale chauffée à 34 c. effets bénéfiques résultant de l élimination partielle de la pesanteur, des effets antalgiques et relaxants de la chaleur et des effets curatifs de l eau thermale. ZK 26 - Traction vertébrale traction axiale et longitudinale, manuelle ou mécanique, de la colonne vertébrale ou de l un de ses segments. le but est d agrandir l espace vertébral et permettre une réduction d une protrusion discale. bons résultats dans les sciatiques, dans les lombalgies et les névralgies cervico-brachiales au stade subaigu. 8 KINéSITHéRAPIE & DBC KINéSITHéRAPIE & DBC 9

6 Rééducation Orthopédique Spéciale Des techniques de rééducation douce et progressive en faveur de votre rétablissement. Rééducation Orthopédique Spéciale ZK 22 - Rééducation fonctionnelle pour affection d un membre ZK 23 - Rééducation d une affection de la colonne vertébrale Méthode Cyriax Petites lésions tendineuses, ligamentaires ou musculaires bien localisées, en stade non-inflammatoire aigu. Massage de mobilisation profond et appuyé de faible amplitude et transversal par rapport au tendon ou à la fibre musculaire provoquant une hyperémie durable (effet antalgique). Méthode EKMAN : Crochetage (ou fybrolyse diacutanée) Adhérences post-traumatiques ou chirurgicales, douleurs inflammatoires (tendinites, pubalgies), petites lésions ligamentaires et tendineuses. Réduction mécanique des adhérences et des fibroses musculaires responsables de douleurs musculaires et tendineuses. Techniques de massage transverse profond par rapport au tendon et aux fibres musculaires à l aide des doigts et d un crochet à extrémité plate de différentes courbures afin de s adapter aux différentes zones anatomiques. Méthode Sohier Hanche, épaule, colonne vertébrale. Méthode analytique, douce et progressive de mobilisation par dégagement manuel des articulations sans dépasser l amplitude physiologique de l articulation. 10 KINéSITHéRAPIE & DBC KINéSITHéRAPIE & DBC 11

7 ARTICULATION DE LA MÂCHOIRE Restaurer le jeu articulaire et les possibilités fonctionnelles de votre machoire. ARTICULATION DE LA MÂCHOIRE ZK 29 - Rééducation Temporo-maxillaire Objectifs : Récupérer l ouverture buccale Réduire douleurs, contractures et oedèmes Récupérer une force musculaire normale Indications : Troubles du fonctionnement méniscal Après une arthroscopie Contusions diverses, luxation de l articulation temporo-mandibulaire Suite opératoire de l articulation temporo-mandibulaire Suite à des fractures du massif facial et des fractures de la mandibule Paralysie faciale post-traumatique Suite d ostéotomie réhabilitatrice de la face En pratique : Après une évaluation initiale, la séance consiste à symétriser la mécanique de mastication en levant les tensions existantes et en harmonisant les forces musculaires. 12 KINéSITHéRAPIE & DBC KINéSITHéRAPIE & DBC 13

8 TROUBLES DE L équilibre Répond aux attentes de nombreuses personnes dont la qualité de vie se trouve diminuée suite à des vertiges d origine vestibulaire ou autres troubles de l équilibre. TROUBLES DE L équilibre ZK 58 - Rééducation DES TROUBLES DE L équilibre CENTRAL OU VESTIBULAIRE Objectifs : Accélérer l installation de la compensation vestibulaire. Rechercher une habituation du récepteur labyrinthique par stimulation. Créer des suppléances par sollicitation des afférences proprioceptives et visuelles. Traiter les vertiges paroxystiques positionnels bénins par la manoeuvre libératoire de Semont ou autre. Indications : Maladie de Ménière, labyrinthites, atteintes post-traumatiques, vertige positionnel paroxystique bénin, neurinome du nerf VIII, névrite vestibulaire, atteinte oto-toxique, traumatismes cranio-cervicaux, affection vasculaire de l oreille interne, insuffisance vertébro-basilaire. Première séance : bilan et élaboration d un plan de traitement Séances suivantes selon diagnostic : soit manoeuvres libératoires soit séances de stimulation des différents systèmes sensoriels Matériel spécialisé employé : fauteuil rotatoire de stimulation canalaire lunettes de Frenzel stimulateur opto-cinétique 14 KINéSITHéRAPIE & DBC KINéSITHéRAPIE & DBC 15

9 Rééducation Respiratoire Raccourcir la guérison et éviter la surinfection en favorisant l expectoration et le désencombrement des voies aériennes. Rééducation Respiratoire ZK 62 - expectoration assistée chez l enfant de moins de 2 ans ZK 63 - rééd. respiratoire, avec inhalation éventuelle ZK 64 - rééd. respiratoire avec expectoration assistée et éventuellement inhalation Indications : Syndrôme bronchique chronique Bronchiolite, bronchite, pneumopathie Emphysème, asthme bronchique Syndrômes pleuraux, obstructifs et restrictifs Traumatismes et déformation du thorax Post-opératoire (Chirurgie thoracique, pulmonaire, cardiaque, abdominale, post-traumatique) Unité INHALATIONS du Domaine Thermal comprend : Chambres humides à l eau thermale Inhalations avec aérosols prescrits (bronchodilatateur, fluidifiant...) Ultrasons Ventilothérapie IPPB (assistance respiratoire intermittente par pression positive) Première séance : L auscultation pulmonaire mais aussi les bruits à la bouche permettent d orienter une technique et de guider son application. Gamme de traitements proposés : Désencombrement Unité Inhalations Accélération du flux aérien expiratoire Expiration lente totale glotte ouverte Exercices à débit inspiratoire contrôlé Toux réflexe provoquée et expectoration dirigée Réadaptation respiratoire Unité Inhalations Respirations contre résistance (manuelle ou mécanique) Expiration contre résistance et expiration lente prolongée Exercices des différentes respirations Exercices de mobilisation cervico -scapulo-thoracique Relaxation (prise de conscience de la respiration et levée des tensions) Réentrainement à l effort 16 KINéSITHéRAPIE & DBC KINéSITHéRAPIE & DBC 17

10 Plancher Pelvien FéMININ Vous donner les moyens de pallier aux douleurs pelviennes et à l incontinence urinaire. Plancher Pelvien FéMININ ZK 81 - rééducation Uro-gynécologique ZK 82 - Postnatale 20 min/séance ZK 82 - rééducation Périnéale Post-natale Indications : Incontinence urinaire d effort Instabilité vésicale Incontinence mixte Post-partum Prolapsus d un organe pelvien (vessie, utérus, rectum). Fréquence 2 à 3 séances / semaine Après bilan initial, les séances comporteront des exercices de retonification de la musculature abdominale et périnéale par différentes techniques. ZK 81 - Uro-gynécologie 40 min/séance 1ère séance : questionnaire et testing périnéale puis, selon les résultats, la rééducation s orientera vers l endurance ou davantage vers la force de contraction. Electrostimulation Le périnée est contracté à l aide d une sonde interne pour FAIRE RESSENTIR la contraction et provoquer un renforcement de la musculature déficiente. Biofeed-back Avec la même sonde, la patiente DOIT PROVOQUER une contraction du périnée dont le profil est visualisé sur un écran. En complément, la patiente continue des exercices à domicile afin de rééduquer complètement le périnée. 18 KINéSITHéRAPIE & DBC KINéSITHéRAPIE & DBC 19

11 Plancher Pelvien Masculin Retrouvez plénitude et confort au quotidien. Plancher Pelvien Masculin ZK 83 - Insuffisance sphinctérienne chez l homme ZK 87 - Rééducation ano-rectale avec biofeed-back Indications : Incontinence urinaire masculine suite à une exenèse prostatique, une chirurgie urétro-pelvienne ou une chirurgie digestive basse. Incontinence fécale, constipation. Première séance Bilan initial avec questionnaire et testing manuel. Selon les résultats, la rééducation s orientera vers l endurance ou davantage vers la force de contraction. Plan de traitement Electrostimulation Le périnée est contracté à l aide d une sonde interne pour FAIRE RESSENTIR la contraction et provoquer un renforcement de la musculature déficiente. Biofeed-back Avec la même sonde, le patient DOIT PROVOQUER une contraction du périnée dont le profil est visualisé sur un écran. En complément, le patient continue des exercices à domicile afin de rééduquer complètement le périnée. Fréquence 2 à 3 séances / semaine Durée 40 minutes / séance 20 KINéSITHéRAPIE & DBC KINéSITHéRAPIE & DBC 21

12 KINéSITHéRAPIE & DBC Accès : Avec une prescription médicale. Uniquement sur RENDEZ-VOUS. Prise en charge par les caisses de maladie après accord. Rééducation individuelle DBC dos DBC nuque DBC épaules

13 Mondorf Domaine Thermal Avenue des Bains B.P. 52 L Mondorf-les-Bains Luxembourg T (+352)

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

La rééducation dans la BPCO

La rééducation dans la BPCO DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Pathologie respiratoire Rennes: 2009 Coordonnateurs : Pr R Brissot, Pr O. Remy-Neris, Pr F Boyer, Pr B Desrues,

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

Entraînement de la force musculaire

Entraînement de la force musculaire Module S.PH.370.0301.F.08 Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur Entraînement de la force musculaire Les modes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique

Plus en détail

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Z.OUMLERGUEB L.SEKHRI ZEGGAR A.SEBIA. K.DJERIDA. HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE 19éme Congrès de la SACOT Oran 2012. Définition:

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU 1 Rééducation adaptée aux tendons réparés 2 3 4 Pressions dans l éspace sous acromial en fonction des actions musculaires lors de l

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 1 Information PACES 19 Septembre 2013 Filière Masso-Kinésithérapie Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 2 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS»,

Plus en détail

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS», mouvement «THERAPEIA», soin C est le soin par le mouvement, ou

Plus en détail

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Épaule 67 I. Exercices pour une tendinite de l épaule Les exercices qui suivent visent à renforcer la musculature de votre épaule. Vous devez les faire au moins 2 fois par jour, tous les jours. Ils peuvent

Plus en détail

23/10/2012. Enoncé. Enoncé

23/10/2012. Enoncé. Enoncé Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Cas clinique ED MT4/7.2 Items 49-50-51-53 Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs

Plus en détail

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Maizières - 19 mars 2005 DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CONTEXTE EXAMEN CLINIQUE STANDARDISE RADIOGRAPHIES ANORMALES - Tendinopathie calcifiante - Omarthrose,

Plus en détail

Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé

Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains Carlo Diederich Directeur Santé Cures thermales Cures thermales pour rhumatismes avec rééducation (94% des cures) des voies respiratoires inférieures des voies

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus. Observatoire Vieillissement et Société

Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus. Observatoire Vieillissement et Société Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus Observatoire Vieillissement et Société Conférencière Une présentation de: Chantale Dumoulin, PT, PhD. Professeure

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

2. Sémiologie vasculaire périphérique

2. Sémiologie vasculaire périphérique 1. Sémiologie générale 1 Etablir le contact avec le patient 2 Connaître le plan général d une observation médicale 3 Identifier le motif d hospitalisation 4 Recueil des antécédents personnels 5 Recueil

Plus en détail

Rééducation Posturale Globale

Rééducation Posturale Globale Rééducation Posturale Globale R.P.G. Créateur de la méthode : Philippe E. SOUCHARD France Petit guide à l attention de nos patients La Rééducation Posturale Globale est apparue en 1980 à la suite de plus

Plus en détail

Facturer les actes de masso kinésithérapie

Facturer les actes de masso kinésithérapie Facturer les actes de masso kinésithérapie MEMO Rappel des dispositions générales de la N.G.A.P. Depuis la loi du 13 août 2004, les actes pris en charge par l Assurance Maladie doivent être inscrits sur

Plus en détail

Causes de l incontinence urinaire

Causes de l incontinence urinaire Causes de l incontinence urinaire Transitoire - fonctionnelles (alitement pour cause médicale, non repérage des toilettes) - infection urinaire - fécalome ; - confusion ; - iatrogènies (diurétiques, sédatifs,.).

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires

Explorations Fonctionnelles Respiratoires Explorations Fonctionnelles Respiratoires Introduction : Regroupent l ensemble des mesures des volumes et débits respiratoires. Constituent un complément indispensable en pneumologie, avec la radio et

Plus en détail

Pathologie de l épaule.

Pathologie de l épaule. Pathologie de l épaule. 99 % de la population fera une tendinite du sus épineux dans sa vie. C est une tendinite quasi-inévitable et anatomique. Certains ont une tendinite chronique qui peut durer des

Plus en détail

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec 1. Système Crânio-sacrée 1.1 Théorie 1.2 Structure et anatomie 1.3 Mouvement du MRP 1.4 Phase du MRP 1.5 Rôle du MRP 1.6 Perturbation du MRP 1.7 Cause 1.8 Traitement clinique 1.9 Bio-mécanique Contenu

Plus en détail

La prise en charge des lombalgiques

La prise en charge des lombalgiques La prise en charge des lombalgiques Approche au Grand-Duché de Luxembourg Dr Nicole Majery Service de Santé au Travail Multisectoriel FMP, Bruxelles,17.4.08 Plan: Projet STM: 2001-2007: Financement Contenu

Plus en détail

Techniques de désencombrement respiratoire

Techniques de désencombrement respiratoire Techniques de désencombrement respiratoire Cours DES MPR Février 2011, Reims Professeur FC Boyer Pôle de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Reims Hôpital Sébastopol, France, fboyer@chu-reims.fr

Plus en détail

Etirement musculaire Renforcement musculaire

Etirement musculaire Renforcement musculaire Etirement musculaire Renforcement musculaire Pourquoi? Quand un muscle est fortement sollicité, il a tendance à se raccourcir et à rester dans sa position courte. Cette rétraction entraîne un déséquilibre

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

"A.R. 22.06.2004 en vigueur : 01/08/2004" «Article 23.» "A.R. 22.06.2004 + A.R. 27.09.2009 E.V. 01.12.2009"

A.R. 22.06.2004 en vigueur : 01/08/2004 «Article 23.» A.R. 22.06.2004 + A.R. 27.09.2009 E.V. 01.12.2009 "A.R. 22.06.2004 en vigueur : 01/08/2004" «Article 23.» «1er. Les prestations de l'article 22, I, ne peuvent pas être cumulées le même jour avec les prestations de l'article 22, II. Par jour, une seule

Plus en détail

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif Prévention et traitement Presentation générale Les bienfaits du sport Blessures Facteurs favorisants Les accidents musculaires 7 catégories Dus à

Plus en détail

A.R. 7.10.2011 En vigueur 1.1.2012 M.B. 7.11.2011

A.R. 7.10.2011 En vigueur 1.1.2012 M.B. 7.11.2011 A.R. 7.10.2011 En vigueur 1.1.2012 M.B. 7.11.2011 Modifier Insérer Enlever Article 23 - REGLES D'APPLICATION : PHYSIOTHERAPIE 5. Le remboursement des prestations 558810-558821, 558014-558025 et 558832-558843

Plus en détail

Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle. Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie)

Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle. Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie) Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie) 70 heures de théorie et pratique Pourquoi cette formation des formateurs? Un de nos buts

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Orthèse lombaire et abdominale

Orthèse lombaire et abdominale Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats Guy Valancogne Depuis la fin des années 90 : études pour le cas spécifique de l incontinence masculine, - certaines d entre

Plus en détail

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON Conférence du 11 janvier 2006 avec : - Dr Michel RUDELIN, pédiatre en cabinet libéral et attaché au CHRO, - Christophe MILLET, kinésithérapeute en service pédiatrie au CHRO,

Plus en détail

ISOCINETISME DR B. VESSELLE C.H.U. REIMS

ISOCINETISME DR B. VESSELLE C.H.U. REIMS ISOCINETISME DR B. VESSELLE C.H.U. REIMS Ouverte : Point fixe proximal Chaîne Fermée : Point fixe distal Totale Interne -moyenne - externe Course Contraction musculaire MODALITES DE LA CONTRACTION MUSCULAIRE

Plus en détail

Caroline GILBERT Infirmière. Le 19 Novembre 2008

Caroline GILBERT Infirmière. Le 19 Novembre 2008 Caroline GILBERT Infirmière Le 19 Novembre 2008 C Gilbert - le 19 Novembre 2008 C Gilbert - le 19 Novembre 2008 DEFINITION C Gilbert - le 19 Novembre 2008 Un malade grabataire est incapable de façon temporaire

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Le tronc

Anatomie fonctionnelle Le tronc Anatomie fonctionnelle Le tronc Les principaux mouvements du tronc Face antérieure : les abdominaux Rôles Grand droit Petit oblique Grand oblique Transverse Précautions à prendre Face postérieure : la

Plus en détail

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES Les sciatalgies (sciatiques) et les cruralgies sont des atteintes des nerfs périphériques. Ces atteintes peuvent soit provenir d une irritation au niveau de la racine

Plus en détail

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Intérêt dans la prévention et le traitement des LOMBALGIES, SCIATIQUES et RACHIALGIES et dans les MANUTENTIONS DE CHARGES

Plus en détail

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE Incontinence urinaire a l effort chez la femme Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Forme d incontinence la plus fréquente chez la femme Pathologie souvent méconnue ou minimisée

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

LA PHYSIOTHÉRAPIE...

LA PHYSIOTHÉRAPIE... LA PHYSIOTHÉRAPIE... TOUT AU LONG DE VOTRE VIE! L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique. www.oppq.qc.ca Au bureau

Plus en détail

I. Contenu. II. Base juridique

I. Contenu. II. Base juridique Les modalités et les critères de qualification particulière permettant à la sage-femme de pratiquer la connaissance et la maîtrise du périnée: la formation de base I. Contenu Le (date à déterminer), le

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université de Sherbrooke Octobre

Plus en détail

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE INTRODUCTION Hernie discale : débord disque Membre inférieur: Sciatique Cruralgie Membre supérieur Névralgie cervico-brachiale (NCB) RAPPELS ANATOMIQUES L5 Racine S1 S1 PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX I) INTRODUCTION 1. Le muscle Le muscle est un organe excitable-contractile, extensible visco-élastique, Motricité : - Automatique (marche) - Réflexe (activité stéréotypée,

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

Proprioception. Définition :

Proprioception. Définition : Proprioception Définition : La proprioception est la perception du corps et des membres, de leur position (1) et de leur mouvement(2) dans l'espace, sans que l'individu ait besoin de les vérifier avec

Plus en détail

Les étirements. Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs,

Les étirements. Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs, Les étirements Introduction : Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs, Le choix des méthodes doit être en liaison avec l objectif

Plus en détail

Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge.

Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge. Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge. 1- Risque de thrombose veineuse 2- Risque d encombrement bronchique 3- Risque de constipation 4- Risque d escarre 5- Risque

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

LES MEDICAMENTS DE LA TOUX

LES MEDICAMENTS DE LA TOUX LES MEDICAMENTS DE LA TOUX Les médicaments de la toux sont avant tout représentés par les antitussifs et les fluidifiants bronchiques. I PHYSIOLOGIE DE LA TOUX Définition de la toux C est une réaction

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Fev 2013 New England Journal of Medecine Définition Courbure latérale de la colonne vertébrale d au moins 10 sur une radiographie du rachis dans le plan frontal en

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Docteur Paul HALLACQ Services de Neurochirurgie et de Neurotraumatologie Hôpital Dupuytren, Limoges 11 septembre 2002 Cadre nosologique CLE cause anatomique

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Ce que la joueuse attend du programme (classer par importance de 1 à 3) Me maintenir en forme

DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Ce que la joueuse attend du programme (classer par importance de 1 à 3) Me maintenir en forme 1 fiche diagnostic DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Condition physiue générale Coordination, adresse Course et déplacements Force / Puissance Relâchement LA JOUEUSE Ce ue la joueuse

Plus en détail

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE REMALDO Equipe de rééducation-hlsom Octobre 2011 ETUDE DE CAS: MONSIEUR F DESCRIPTION M F est âgé de 80 ans, il est entouré par sa famille, diagnostic posé

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

LA DYSURIE PSYCHOGENE

LA DYSURIE PSYCHOGENE LA DYSURIE PSYCHOGENE DEFINITION Le terme de Dysurie est utilisé en France pour désigner une gêne à la miction, avec un jet faible, long à apparaître et à se tarir,et avec la nécessité de pousser pour

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

Le Masseur-kinésithérapeute et le suivi du sportif

Le Masseur-kinésithérapeute et le suivi du sportif Le Masseur-kinésithérapeute et le suivi du sportif Il participe à l évaluation physique Il participe au suivi de la pratique sportive Il participe à la réhabilitation thérapeutique GN PICHARD IFMK REIMS

Plus en détail

Module Soins Intensifs

Module Soins Intensifs Module Soins Intensifs Prise en charge du bds en soins intensifs De la surveillance clinique à l examen clinique. Ferron Fred SURVEILLANCE DU BDS EN SOINS INTENSIF:... comprend et explique en détail les

Plus en détail

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues Chirurgie du rachis Rééducation post-opératoire immédiate Centre des Massues Service chirurgie : Dr Roussouly Dr Nouvel Kinésithérapie : N.Zeizig, M.Pagés, P.Pommerol Lyon Octobre 2003 Différents types

Plus en détail

MASSAGE ET CYCLISME. De la théorie... à la pratique

MASSAGE ET CYCLISME. De la théorie... à la pratique MASSAGE ET CYCLISME De la théorie...... à la pratique PLAN I.Préambule sur le massage sportif II.Théorie du massage - Anatomie - Physiologie - Installation et précautions III.Techniques de base du massage

Plus en détail

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie 4 Item 53 Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie et l orthophonie Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Argumenter les principes d'utilisation

Plus en détail

Photobiomodulation LED chez le sportif

Photobiomodulation LED chez le sportif Photobiomodulation LED chez le sportif Dr Harold BLANCHET C est quoi? = Technique de stimulation cellulaire par la lumière Lumière LED photon LED Activation du photorécepteur de la cellule = mitochondrie

Plus en détail

Fit pour les interclubs

Fit pour les interclubs L endurance est l une des quatre composantes de l entraînement foncier de préparation aux interclubs. Fit pour les interclubs 6 semaines d entraînement foncier pour joueurs ambitieux Beni Linder, entraîneur

Plus en détail

GENERALITES TENDINOPATHIES cadre nosologique

GENERALITES TENDINOPATHIES cadre nosologique GENERALITES TENDINOPATHIES cadre nosologique Tendinopathies microtraumatiques (sport) rhumatismales (inflammatoires, infectieuses) métaboliques (microcristalline) dégénératives médicamenteuses Tendinopathie

Plus en détail

RADIOLOGIE au quotidien. Que retenir pour le praticien généraliste?

RADIOLOGIE au quotidien. Que retenir pour le praticien généraliste? RADIOLOGIE au quotidien Que retenir pour le praticien généraliste? Exemple à critiquer! Cher confrère, Veuillez réaliser chez M. X un scanner abdominal total. Bien confraternellement, Docteur Y La bonne

Plus en détail

Le ministre de la santé ;

Le ministre de la santé ; Arrêté du ministre de la santé n.. du. fixant la liste des appareils de prothèse et d orthèse médicales, des dispositifs médicaux et implants admis au remboursement ou à la prise en charge au titre de

Plus en détail

I. Polyarthrite rhumatoïde

I. Polyarthrite rhumatoïde I. Polyarthrite rhumatoïde Définition : - maladie systémique courante - maladie inflammatoire chronique - polyarthrite bilatérale Épidémiologie : - 1 % de la population - ratio femme/homme de 3 / 1 Etiologie

Plus en détail

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic.

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic. LE CONFLIT SOUS ACROMIAL a) Fonction Lors des mouvements du membre supérieur, les tendons de la coiffe des rotateurs passent sous un élément osseux et ligamentaire (arche) composé de la face inférieure

Plus en détail

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale Orthopédie Rachis cervical : colliers cervicaux Une orthèse est une aide technique destinée à suppléer ou à corriger une fonction déficiente. Elle permet de compenser les limitations ou même accroître

Plus en détail

PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT RETOUR A DOMICILE. Commission paritaire des infirmiers du 24 février 2014 (Extrait de la présentation)

PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT RETOUR A DOMICILE. Commission paritaire des infirmiers du 24 février 2014 (Extrait de la présentation) PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT RETOUR A DOMICILE Commission paritaire des infirmiers du 24 février 2014 (Extrait de la présentation) PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT RETOUR A DOMICILE LE DISPOSITIF Le PRADO s inscrit

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 7 Préface... 9 Préambule... 15 Remerciements... 25

Table des matières. Avant-propos... 7 Préface... 9 Préambule... 15 Remerciements... 25 Table des matières Avant-propos... 7 Préface... 9 Préambule... 15 Remerciements... 25 CHAPTRE 1 Système nerveux 27 NEUROLOGE 27 Article 1 Séquelles motrices et sensitivo-motrices d origine centrale et

Plus en détail

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM FICHE PATIENT : LE POST PARTUM Le post partum est la période qui suit immédiatement un accouchement ; il s agit de la période comprise entre l expulsion du bébé et le retour des organes à un stade pré-gravidique.

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

2 Formations prises en charge FIF-PL 2014

2 Formations prises en charge FIF-PL 2014 Situation géographique A Lyon, le centre de formation est en plein centre (métro Foch) A Fréjus, le centre de formation est à la Villa Clythia PASCAL POMMEROL FORMATION 24, Rue SULLY- 69006 LYON 04.37.43.16.21

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE RESIDENCE HOSPITALIERE DE LA WEISS Définition validée par : Date et Signature : F18 DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE 1. IDENTIFICATION DE LA FONCTION Intitulé exact de la fonction :

Plus en détail

TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN. QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans

TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN. QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans Etiologie des traumatismes du rein Les signes cliniques Signes

Plus en détail

REEDUCATION DU POST-PARTUM

REEDUCATION DU POST-PARTUM Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail PREV 1: Prévention des risques liés à l activité physique Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail Durée: 2 jours aucun Public concerné : Personnel occupant un poste

Plus en détail

3 % = résultat. décevant

3 % = résultat. décevant 3 % des hanches prothésées = résultat décevant Les difficultés après arthroplastie totale de hanche sont d autant plus mal vécues que l opération est réputée pour ses bons résultats. plus de 25 CAUSES

Plus en détail

Programme des formations

Programme des formations Programme des formations Un jour pour votre dos Durée : 8 heures de formation. français, luxembourgeois, allemand et anglais. Inscription : par l entreprise pour un groupe de travailleurs (10 au min.)

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail