Amélioration du support du plan marketing pour le groupe Lafarge

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Amélioration du support du plan marketing pour le groupe Lafarge"

Transcription

1 FATEMEH ABDOLLAHI Master 1 Mathématiques appliquées Université Pierre et Marie Curie Entreprise Lafarge SA, Paris XVI e Stage réalisé du 23 juin au 19 septembre 2008 Sous la direction de M. Jean-François BATOZ Amélioration du support du plan marketing pour le groupe Lafarge Durant trois mois d été, de juin à septembre 2008, j ai effectué un stage au sein du siège social parisien du groupe Lafarge, entreprise leader sur le plan international de la fabrication et de la commercialisation du béton et de ses dérivés. Ce groupe possède des unités locales dans 75 pays. J ai ainsi travaillé au sein du département marketing, aux côtés de M. Batoz, vice-président marketing, en charge d analyse sur les résultats des ventes passées et en cours, et des prévisions sur les trois à quatre années à venir. Ces analyses financières se basent essentiellement sur des fichiers Excel appelés les Marketing plans. Ces fichiers regroupent toutes les informations envoyées par les Business Units, les unités locales, pays après pays, des points de vente de Lafarge : ventes réalisées, informations spécifiques de chaque marché, valeurs, taux de change, etc. Ils permettent donc au groupe de définir une stratégie internationale globale. Mon poste était à l interface entre les Business Units et les analystes financiers : réception des Marketing plans envoyés par les différents pays, vérification de l homogénéité des chiffres (unités, conversion des monnaies,...), rectification en autonomie ou avec les Business Units; création et réalisation de macro sous Visual Basic pour simplifier le traitement des données et permettre une meilleure exploitations de ces dernières. En effet, Visual Basic est un langage de programmation qui apporte à Excel des fonctions supplémentaires, que l on peut définir librement avec ce langage (et créer ainsi des macros) et qui sont lancées grâce à des boutons présents sous Excel. Ces boutons sont donc des raccourcis pour l exécution des fonctions. J ai ainsi défini des fonctions, en créant des lignes de commande puis leurs boutons de raccourcis. Parmi elles : la conversion de tonnes en kilotonnes, le verrouillage des cellules Excel nécessaire à la protection des données. L objectif était de rendre les opérations sous Excel plus simples, de ne pas à avoir à modifier les cellules mais d apporter des extensions, plus simples d utilisation et plus claires, même pour les non initiés à Excel. J ai ainsi découvert la gestion marketing à l échelle mondiale d un grand groupe industriel français et la nécessité de réaliser une synthèse des plans marketing, afin que le siège parisien puisse obtenir un bilan global de son activité et puisse entreprendre des décisions commerciales pour les années futures, en fonction des projections. Ce stage, réalisé en assez grande autonomie de travail, m a permis de réaliser une bonne synthèse entre les enseignements prodigués à l université (programmation, traitement de bases de données,...) et leur application concrète dans un contexte d entreprise. Ce stage m a donné l envie d approfondir cette synthèse, tout au long de mon futur Master 2 et d un prochain stage en entreprise, pour sans aucun doute réussir ma future insertion sur le marché du travail.

2 Résumé Engagé au départ pour répondre à la question de savoir si le passage à un entrepôt unique (en lieu et place des deux existants actuellement) apportait un gain financier à l'entreprise j'ai, par la suite, été conduit à travailler sur plusieurs autres dossiers. Au nombre de ces derniers, mentionnons : le découpage du territoire français (affectation des départements à l'un des deux sites actuels), les terreaux et amendements (changement de prestataire de transport, livraison sur la France entière). Durant mes quatre mois de stage en entreprise, j'ai appliqué mes connaissances en informatique et en mathématiques, notamment celles acquises dans les domaines de l'optimisation, des graphes et de la logistique, aux différentes questions qui m'ont été posées. Certaines questions me sont apparues plus difficiles et complexes que d'autres, notamment en raison de ma faible connaissance du marché des produits phytopharmaceutiques et de son environnement. Une phase d'adaptation et de recherche préalable a donc été nécessaire. Je pense néanmoins avoir, à l'issue de mon stage, apporté des éléments de réponses pertinents, originaux, et convaincants aux problèmes qui m'ont été soumis. Pour ma part, ce stage à été l'occasion de mettre en pratique la théorie qui m'avait été enseignée pendant les cours et d'en percevoir concrètement les applications réalisables. De plus, le fait d'avoir bénéficié d'une vue d'ensemble de la chaîne logistique a été très enrichissant. Enfin, en dépit des quelques difficultés rencontrées, ce stage m'a considérablement apporté, tant d'un point de vue professionnel, que personnel.

3 Résumé de stage Fleur DAHAN Master Mathématiques et applications UPMC Juin - Septembre 2008 Du 02 Juin au 31 Août 2008, j ai effectué un stage au sein de la Société Générale dans le cadre de mes études. J étais affectée au département DEVL/CBR/RST de la Direction Financière, dont le rôle est la gestion des risques structurels. Cela englobe la mission de l ALM : la gestion actif-passif. Celle-ci a pour fonction la maîtrise du risque de liquidité, de taux et de change sur le périmètre des activités commerciales d un réseau bancaire. Ma mission portait spécifiquement sur le recodage d un outil VBA récemment mis au point par le Groupe, servant à calculer le capital économique alloué au risque de taux. En effet, suite à l évolution des exigences des régulateurs des établissements financiers, en particulier concernant la maîtrise du risque de taux, l ALM doit estimer le montant de fonds propres nécessaires pour faire face à une perte entraînée par une variation extrême et défavorable des taux d intérêt. Mon stage a consisté en un travail d optimisation et de simplification de l outil en question, afin de pouvoir l adapter aux différentes entités du Groupe Société Générale. Une fois ce travail effectué, l outil a été soumis à de nombreux tests requis par l inspection interne de la SG pour s assurer de la cohérence des résultats, et garantir ainsi la fiabilité de l outil de calcul. Cette expérience, qui s est déroulée dans une ambiance conviviale et accueillante, m a permis non seulement de découvrir dans son ensemble l univers de la banque, et plus particulièrement la gestion des risques inhérents au monde bancaire, mais aussi d améliorer mes connaissances du langage VBA. Au-delà d enrichir mes connaissances, cela m a aidé à me conforter dans mon choix d études : les Mathématiques appliquées à la Finance. J en conclus donc que ce stage m a été très bénéfique.

4 THALES LAND & JOINT SYSTEMS RESUME DE STAGE Sujet : Amélioration de logiciels développés sous LabWindows/CVI Dates : 4 juin août 2008 Réalisé par : Victor FOUR Master 1 ère année, Mathématiques et applications Tuteur de stage : Jean-François GAENG Mon stage s est déroulé au sein de l entreprise Thalès Communications, dans le département «Durcissement, Instrumentation et Sûreté des systèmes». Dans un contexte de remise à niveau de logiciels avec pour échéance la fin du mois d août, ma mission, au sein d une équipe, a été d apporter des améliorations à des programmes réalisant des mesures pilotées en électromagnétisme et en acoustique, ainsi qu à divers outils annexes. A partir de mes connaissances de programmation en langage C, j ai appris à manier LabWindows/CVI, un logiciel de développement facilitant la création d interfaces hommemachine et le pilotage d appareils. J ai également pu m essayer à la programmation en Visual Basic for Application. Outre l initiation aux domaines de la Compatibilité Electromagnétique et de l électronique, ce stage m a introduit au monde de l informatique dans le milieu industriel, ainsi qu à la maintenance logicielle. Le bilan du stage est plutôt positif : à l issue des trois mois, les améliorations logicielles opérées ont pu être livrées et semblent satisfaire le client. Pour ma part, je pense que ce stage a été une expérience très profitable et enrichissante d une part d un point de vue professionnel par l application de mes connaissances et les découvertes, et d autre part d un point de vue humain, grâce au groupe de travail sympathique et motivant que j ai intégré.

5 SNCF Département Ingénierie de Maintenance 1 Responsable : Mademoiselle Carolina MEIER-HIRMER Étudiante : Aurélie HAYNES Sujet : Analyse du type de bourrage sur l efficacité de l intervention Résumé : Chaque année, la SNCF entretient km de lignes dont km de lignes électrifiées et km de lignes à grande vitesse. Dans le cadre d une recherche d amélioration de la politique de maintenance de la voie, une connaissance précise de l impact des interventions réalisées sur la voie est indispensable. Ainsi, l objet de l étude qui m a été confiée était l analyse de l évolution de la voie en fonction du type des interventions de maintenance, pour connaître la plus efficace. Nous nous sommes seulement intéressés aux interventions de bourrage (compactage du ballast par vibration). Il existe une base de données à la SNCF, base TIMON, dans laquelle sont répertoriées des données relatives à la géométrie de la voie et aux interventions. De cette base, il a fallu déterminer, en accord avec les experts de la voie ferroviaire, les variables susceptibles d expliquer le phénomène de dégradation de la voie. Des informations supplémentaires, issues d une autre base, ont également été intégrées dans l analyse. Après un traitement des données de ces deux bases, on a obtenu plusieurs tableaux concernant uniquement les bourrages utiles pour l analyse. L étude principale du stage, des tests statistiques, a permis de comparer l efficacité de différents types de bourrage. On a supposé que les paramètres définissant l efficacité du bourrage étaient des variables aléatoires, ce qui nous a autorisé à utiliser le test de Mann-Whitney. Finalement, on n a constaté aucune différence significative dans l efficacité des différents types de bourrage. Cette étude mérite d être approffondie car, lors de mon stage, je possédais seulement des données à propos des défauts de la voie assez courts alors que, d après les experts, le type de bourrage aurait surtout une influence sur les défauts longs. De nouvelles interventions comme le soufflage (ajout de pierres concassées sous le ballast) pourraient être étudiées et par la suite utilisées dans certains cas afin d améliorer la maintenance. Ce stage fut très intéressant car il constitua ma première expérience professionnelle et m a permis de mettre en application des méthodes apprises à l université. 1. Adresse de l entreprise: 17, rue d Amsterdam Paris 1

6 Résumé de stage chez Omega Financial Solutions Jennifer LAU du 16 juin au 29 août 2008 Description de la mission : En tant que stagiaire, vous serez intégrée au sein de notre équipe et encadrée par des consultants expérimentés. Vous comprendrez la structure de notre progiciel, et appréhenderez ainsi le module des contraintes réglementaires. Vous travaillerez sur une partie d un projet sur le paramétrage des contraintes liées à la demande des clients. Il s agit d un environnement sensible de par la complexité de l organisation, l hétérogénéité des sources de données, ainsi que leur volumétrie et criticité. Résumé du stage : L intitulé initial de la mission prévoyait de m affecter sur un projet sur le module des contraintes réglementaires mais je fus rapidement informée que cet objectif ne pourra pas être atteint car les données nécessaires à cette tâche ne seront fournies qu en fin de stage par le client. En attendant de trouver d autres missions, il est évident de commencer par la documentation sur leur progiciel Omega Portfolio Management. Par manque de connaissance dans le domaine de la finance, des recherches et des études ont été réalisées afin de mieux comprendre le fonctionnement de l entreprise. Mon tuteur m a ensuite donnée petit à petit des tâches de consultant à accomplir, toujours à l aide de leur progiciel, un outil offrant une interface s appuyant sur une base de données complexe, permettant à ses utilisateurs d enregistrer, et d exploiter aisément l ensemble des informations utiles à la gestion d actifs. Cet outil sera une source de données précieuses, pour référencer les informations pratiques au quotidien, pour ensuite établir des analyses financières et créer des opérations, etc... C est principalement l objet de mon stage. Par la suite, un développement d un programme de jeux de test m a été demandé afin de vérifier les résultats fournis par leur progiciel en ce qui concerne les indicateurs de risque et de performance. Ce stage a été court dans le sens où on ne peut pas mener à terme certains objectifs qui demandent de l expérience qui aurait été acquis tout au long du stage. Néanmoins, il a beaucoup apporté sur le métier de consultant et sur la gestion d actifs. Université Pierre et Marie Curie - Master de Mathématiques Appliquées, niveau 1

7 La Banque Postale 115, rue de Sèvres Paris Cedex 06 Université Pierre et Marie Curie 5, place Jussieu Paris MM045 : Stage court en entreprise pour mathématiciens Responsable : Marie Postel Mon stage s est déroulé au sein du Pôle Recherche Quantitative de la Direction des Risques de Marché et de Contrepartie de La Banque Postale. L intitulé du stage est «Régularisation de problèmes mal posés en finance», et il concerne le problème de la calibration de modèles en mathématiques financières. Il s agit d ajuster de la meilleure manière possible un modèle théorique aux réalités observées sur le marché. C est un exemple de ce qu on appelle en mathématiques un problème inverse mal posé, et il existe une théorie dite de la régularisation qui permet de s attaquer à ces problèmes. Le but du stage était d appliquer cette méthodologie au cadre concret d un modèle de taux d interêt, et de produire un outil informatique permettant d améliorer l évaluation des risques au sein de la banque. Le stage a comporté essentiellement trois périodes. Les trois premières semaines ont été consacrées à la lecture de la bibliographie fournie par mon responsable de stage, et à l identification des différents axes de recherche possibles. Au terme de cette première période le résultat du travail a été présenté à l équipe, et un de ces axes a été choisi pour poursuivre. La méthode choisie était la régularisation de Tychonoff, qui consiste à résoudre un problème bien posé proche du problème mal posé en minimisant une certaine fonctionnelle de «pénalisation». La seconde période, d une durée de quatre semaines, a consisté à implémenter cette méthode sous la forme d un ensemble de programmes VBA (Visual Basic pour Applications) fonctionnant avec un document Excel. Enfin la dernière partie du stage a été consacrée à imaginer des tests pour mesurer les performances de cette méthode sur des données de marché réelles, à mettre en oeuvre ces tests et à interpréter leurs résultats. Ces résultats se sont avérés concluants, et la méthode devrait être intégrée aux systèmes d évaluation des risques de la banque. 1

8 Université Paris 6 Pierre & Marie Curie UFR de Mathématiques Année 2008 Court Résumé de Stage Sanaa Salym Directeur de Stage : Warin Buntrock Responsable de Stage : Yannick Murat Lieu : BFT Gestion 11, Avenue de Iéna PARIS 1

9 Mathématiques pour l Entreprise Responsable : Marie Postel Résumé Mon Stage c est déroulé au sein du département Gestion Diversifiée de BFT Gestion pour une période de 9 mois.les travaux que j ai effectué sont de deux types. Quotidiennement je devais valoriser differents types de produits financiers tel que : des Equity swaps, des Obligations, des forwards (FRA) pour des fonds de la BFT.De plus,je suivais les valeurs liquidatives de differents fonds.entre autre chaque semaine je devais calculer la VaR (Value-at-Risk) des portefeuilles ainsu que leur stress test par le bias d un logiciel :Riskmetrics.Mais mon rôle principal était de répondre à une problématique de recherche, la problématique étant d améliorer le process de gestion et d optimisation de portefeuille par une autre méthode que celle de la méthode de moyenne-variance de Markowitz.A l issue de ce stage un comité décidera d utiliser ou non le nouvel optimiseur construit avec mon responsable de stage. 2

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

étude de rémunérations

étude de rémunérations étude de rémunérations dans la finance de marché Les salaires des métiers de la Moe et de la Moa AVEC NOUS, VOTRE TALENT PREND DE LA VALEUR 1 Sommaire Le mot des dirigeants Présentation METIERS DE LA MOE

Plus en détail

Filière Licence d études fondamentales «Sciences Economiques et Gestion»

Filière Licence d études fondamentales «Sciences Economiques et Gestion» Filière Licence d études fondamentales «Sciences Economiques et Gestion» Politiquement, de par sa vocation, institution à accès ouvert et délibérément généraliste, la formation en «Sciences Economiques

Plus en détail

Formation. Langues. Compétences. Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris

Formation. Langues. Compétences. Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris Téléphone Domicile : 01 46 51 72 75 Portable : 06 64 89 06 58 Email : gilbert@issard.com Blog : blog.issard.com Site : www.issard.com Né le 2 novembre

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

Le parcours pédagogique Sage Business Intelligence. Utilisateur Niv I BO XI 3.0 WebI pour Sage 1000 2 jours

Le parcours pédagogique Sage Business Intelligence. Utilisateur Niv I BO XI 3.0 WebI pour Sage 1000 2 jours Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons des formations vous permettant

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

ANNEXES. Evaluation de la formation à Polytech Lille Département GIS. Enseignements les plus utiles. Enseignements à renforcer

ANNEXES. Evaluation de la formation à Polytech Lille Département GIS. Enseignements les plus utiles. Enseignements à renforcer ANNEXES Evaluation de la formation à Polytech Lille Département GIS Enseignements les plus utiles Enseignements à renforcer Enseignements à intégrer Commentaires Généraux Accompagnement Professionnel Enseignements

Plus en détail

Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques»

Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques» (Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques»

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications Master en sciences et technologies mention mathématiques et applications master mathématiques et applications Contacts Nicolas Lerner lerner@math.jussieu.fr www.master.math.upmc.fr Master sciences et technologies

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire Université Saint-Joseph Faculté des Sciences de l Éducation MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire 2014 2015 Faculté des Sciences de l Education, mis à jour 26 novembre 2014 TABLE

Plus en détail

Références des missions en Gestion des Risques

Références des missions en Gestion des Risques Références des missions en Gestion des Risques DIRECTION DES RISQUES Service Calculs, Modèles et Reporting Depuis janvier 2011, ALGOFI accompagne la Direction des Risques sur la maîtrise d ouvrage bancaire

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution MASTER Logistique Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Logistique et distribution Parcours : Management logistique Ingénierie logistique Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de

Plus en détail

Master Finance et Contrôle de Gestion FCG

Master Finance et Contrôle de Gestion FCG Master Finance et Contrôle de Gestion Objectif de la formation Ce Master a pour objectif de former des cadres supérieurs professionnels dans les métiers du contrôle de gestion et de la finance d entreprise,

Plus en détail

Rapport de stage. Maître de stage : Florent Mas - Responsable de formation : Benoit d Aiguillon

Rapport de stage. Maître de stage : Florent Mas - Responsable de formation : Benoit d Aiguillon 2014 Rapport de stage Léa Sapolin École de Journalisme et de Communication d Aix-Marseille Direct Fleet MAI 2014 Master Communication et Contenus Numériques, Stratégie de communication 0 Maître de stage

Plus en détail

TRANSPORT DE VOYAGEURS

TRANSPORT DE VOYAGEURS ATTENTION VISUEL BASSE DEF!!! FORMATION Transport LICENCE PROFESSIONNELLE TRANSPORT DE VOYAGEURS Le transport de voyageurs revêt différentes formes : transport urbain, inter-urbain, ou voyages touristiques

Plus en détail

La Gestion Electronique des Documents

La Gestion Electronique des Documents La Gestion Electronique des Documents La mise en place d une solution La gestion de l information est devenue un enjeu stratégique majeur à l intérieur des organisations. D après l observation des projets

Plus en détail

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Connectez toutes vos applications Pilotez vos processus métiers POUR UNE CIRCULATION COHERENTE,CONTINUE ET COLLABORATIVE

Plus en détail

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2 MASTER FINANCE Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2 Architecture générale du Master mention Finance Semestre 1 Tronc commun de la mention Finance Mention Finance Semestre

Plus en détail

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2. Architecture générale du Master mention Finance

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2. Architecture générale du Master mention Finance MASTER FINANCE Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2 Architecture générale du Master mention Finance Semestre 1 Tronc commun de la mention Finance Mention Finance Semestre

Plus en détail

CHAMPION Matthieu Modèles de Marché en Visual Basic ESILV S04 S6. Sommaire... 1. Introduction... 2

CHAMPION Matthieu Modèles de Marché en Visual Basic ESILV S04 S6. Sommaire... 1. Introduction... 2 Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 1 Trois différentes techniques de pricing... 3 1.1 Le modèle de Cox Ross Rubinstein... 3 1.2 Le modèle de Black & Scholes... 8 1.3 Méthode de Monte Carlo.... 1

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP METHODES & CONCEPTS POUR UNE INGENIERIE INNOVANTE Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat Département INFORMATIQUE www.enim.ac.ma MANAGEMENT

Plus en détail

Calendrier des examens - Session de contrôle Juin 2015 1 ère Année Licence Appliquée en Informatique de Gestion

Calendrier des examens - Session de contrôle Juin 2015 1 ère Année Licence Appliquée en Informatique de Gestion 1 ère Année 1 ère Année Licence Appliquée en Informatique de Gestion LUNDI 08/06/2015 MARDI 09/06/2015 MERCREDI 10/06/2015 JEUDI 11/06/2015 VENDREDI 12/06/2015 SAMEDI 13/06/2015 LUNDI 15/06/2015 MARDI

Plus en détail

CMI INGENIERIE FINANCIERE - SPECIALITE FINANCE MATHEMATIQUE ET MARCHES DE CAPITAUX

CMI INGENIERIE FINANCIERE - SPECIALITE FINANCE MATHEMATIQUE ET MARCHES DE CAPITAUX Université de CERGY 1/3 CMI INGENIERIE FINANCIERE - SPECIALITE FINANCE MATHEMATIQUE ET MARCHES DE CAPITAUX L1 S1 Mathématiques (pratique des fonctions numériques) 4 L1 S1 Outils informatiques et bureautique

Plus en détail

SYSTEME D INFORMATION ET GENIE FINANCIER

SYSTEME D INFORMATION ET GENIE FINANCIER SYSTEME D INFORMATION ET GENIE FINANCIER Préparez ce diplôme à l école de Management de l IGA OBJECTIFS DE LA FORMATION Cette spécialité forme des cadres de haut niveau pour les services financiers des

Plus en détail

LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH

LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH Pourquoi la conduite du changement? L entreprise avant et après le SIH Ensemble des processus de l hôpital Avant SIH Grande communauté de

Plus en détail

Exemple d implémentation d un. Projet SAP avec ASAP

Exemple d implémentation d un. Projet SAP avec ASAP Exemple d implémentation d un Projet SAP avec ASAP Implémentation d un ERP dans une organisation problématiques : adéquation aux besoins conduite du changement adaptation de l ERP adaptabilité aux utilisateurs

Plus en détail

CONSULTANT(E) SAP ERP

CONSULTANT(E) SAP ERP Formation conventionnée par le Conseil Régional Midi-Pyrénées CONSULTANT(E) SAP ERP De novembre 2013 à juillet 2014* Modalités pratiques Durée : 450 h (12 semaines) en présentiel + 560 h (16 semaines)

Plus en détail

Introduction. 2013 Pearson France Excel et VBA Mikaël Bidault

Introduction. 2013 Pearson France Excel et VBA Mikaël Bidault Introduction Visual Basic pour Applications, VBA, est la solution de programmation proposée avec les applications de la suite Office. La connaissance de VBA permet à l utilisateur d Excel de tirer pleinement

Plus en détail

Université du Sud-Toulon Var IUT Toulon Var PROGRAMME DE LA FORMATION. Licence Professionnelle Management des Organisations

Université du Sud-Toulon Var IUT Toulon Var PROGRAMME DE LA FORMATION. Licence Professionnelle Management des Organisations Université du Sud-Toulon Var IUT Toulon Var PROGRAMME DE LA FORMATION Licence Professionnelle Management des Organisations Spécialité Ressources Humaines et Conduite de Projets Formation initiale/ Contrat

Plus en détail

Tableau 2. Présentation des cours de Master 2 Parcours Corporate et Parcours Banque, Assurance et Marchés des capitaux

Tableau 2. Présentation des cours de Master 2 Parcours Corporate et Parcours Banque, Assurance et Marchés des capitaux Détail des enseignements des semestres S3 et S4 Tableau 2. Présentation des cours de Master 2 Parcours Corporate et Parcours Marchés des capitaux Intitulé du cours Cours obligatoires pour les parcours

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Communiqué de lancement

Communiqué de lancement Communiqué de lancement Sage CRM Génération i7 Version 8.00 1 SAGE CRM V. 8.00 Compatibilité technique Page 2 Page 3 Page 4 L intégration Sage 100 CRM (Standard / Avancée / Express) 8.0 est compatible

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

SYSTEME D INFORMATION AUDIT ET CONTROLE DE GESTION

SYSTEME D INFORMATION AUDIT ET CONTROLE DE GESTION SYSTEME D INFORMATION AUDIT ET CONTROLE DE GESTION Préparez ce diplôme à l école de Management de l IGA OBJECTIFS DE LA FORMATION L'objectif de cette spécialité est de former des futurs cadres capables

Plus en détail

Présentation des nouveautés Sage i7

Présentation des nouveautés Sage i7 Présentation des nouveautés Sage i7 1 - Nouveautés transverses A. Ergonomie B. La dimension Etendue C. Les éditions pilotées XL 2 - Gestion des Clients A - Sage 30 et Sage 100 Gestion Commerciale i7 1-1

Plus en détail

SOMMAIRE. La dématérialisation de la production comptable : Théorie. AVANT / APRES la mise en place d une solution de dématérialisation

SOMMAIRE. La dématérialisation de la production comptable : Théorie. AVANT / APRES la mise en place d une solution de dématérialisation SOMMAIRE Préambule P. 3 La dématérialisation de la production comptable : Théorie Définition Enjeux Objectifs Investissements Processus de dématérialisation AVANT / APRES la mise en place d une solution

Plus en détail

Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire

Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire Les turbulences financières actuelles, symptômes de mutations structurelles du système financier, Les évènements

Plus en détail

Simulations de Monte Carlo en finance : Pricer d option

Simulations de Monte Carlo en finance : Pricer d option Emma Alfonsi, Xavier Milhaud - M2R SAF Simulations de Monte Carlo en finance : Pricer d option Sous la direction de M. Pierre Alain Patard ISFA - Mars 2008 . 1 Table des matières 1 Introduction 4 2 Un

Plus en détail

Département des Risques

Département des Risques DOCUMENTATION RELATIVE AU PILIER 3 DE LA REGLEMENTATION BALE II SOMMAIRE 1- Présentation 2- Politique de gestion des risques 3- Fonds propres 4- Adéquation des fonds propres 5- Risques de contrepartie

Plus en détail

Statistiques et traitement des données

Statistiques et traitement des données Statistiques et traitement des données Mention : Mathématiques Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Durée des études : 2 ans Crédits ECTS : 120 Formation accessible en

Plus en détail

LE CONTENU DE LA FORMATION : Méthodologie de modélisation Démarche Bond Graph Phi Graph Exemple d application

LE CONTENU DE LA FORMATION : Méthodologie de modélisation Démarche Bond Graph Phi Graph Exemple d application MATLAB FORMATION AU LOGICIEL MATLAB TM ET SYSTEMES MATLAB TM est l un des logiciels les plus répandus dans l industrie. Il est, entre autre, utilisé dans toutes les étapes de modélisation et de simulation

Plus en détail

Formation Académique Arrêté LMD : N 187 du 01/07/09

Formation Académique Arrêté LMD : N 187 du 01/07/09 : Formation Académique Arrêté LMD : N 187 du 01/07/09 - Responsable de l'équipe de spécialité Nom & prénom : BELAZZOUZ Ben Ali Grade : Maître de conférences : 027.72.18.28 Fax : 027.72.18.28 A. Exposé

Plus en détail

Evelina NASONOVA. Introduction :

Evelina NASONOVA. Introduction : MEMOIRE SCHEMA DIRECTEUR DEVELOPPEMENT DURABLE POUR UNE USINE RENAULT DANS LE MONDE SOUTENU LE 21 NOVEMBRE 2006 A L ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES Evelina NASONOVA Ce travail a été réalisé au sein

Plus en détail

LICENCE Economie-Gestion Parcours GESTION

LICENCE Economie-Gestion Parcours GESTION LICENCE Economie-Gestion Parcours GESTION Formation continue QUIMPER 2014 institut d administration des entreprises Partenariat 1/6 UBO - IAE DE BRETAGNE OCCIDENTALE Partenariat CCI QUIMPER CORNOUAILLE

Plus en détail

CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES

CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANT DES LANDES ANNEXE 1 «Formations professionnelles continues - CMA Landes Date et heure limites de dépôt des offres : le jeudi 3 septembre 2015 à 12h00 Les plis devront

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE

PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE Formation Métier Informatique- Télécoms Et Electronique MODULE I 1 1- Les familles de métier par domaine Les métiers de l informatique Direction et

Plus en détail

Une macro. Que représente une macro? Enregistrer une macro

Une macro. Que représente une macro? Enregistrer une macro 1 Une macro Que représente une macro? Une macro est une suite d instructions écrites l une après l autre. Lors de son exécution, Excel interprète les lignes de code de votre macro dans l ordre où vous

Plus en détail

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu Fiche Produit IBM Cognos TM1 Aperçu Cycles de planification raccourcis de 75 % et reporting ramené à quelques minutes au lieu de plusieurs jours Solution entièrement prise en charge et gérée par le département

Plus en détail

CATALOGUE DES PROGRAMMES

CATALOGUE DES PROGRAMMES Année Académique 2013-2014 CATALOGUE DES PROGRAMMES PROGRAMME MASTER PROFESSIONNEL *. SOMMAIRE M A S T E R I M A R K E T I N G E T S T R A T E G I E... 3 M A S T E R I I M A R K E T I N G E T S T R A T

Plus en détail

VIE ET STAGE liés aux Risques

VIE ET STAGE liés aux Risques VIE ET STAGE liés aux Risques Stage Contrôle de gestion - H/F Référence: SGBTDGDEFIN15012015 Date de publication: 16-01-2015 Métier Finance d'entreprise / Comptabilité Activité Banque privée Type de contrat

Plus en détail

lct:conseil Présentation et références 2009-2014

lct:conseil Présentation et références 2009-2014 lct:conseil Présentation et références 2009-2014 Notre vocation : - vous aider à formaliser votre vision stratégique et vous accompagner dans vos projets de modernisation et de transformation, - vous aider

Plus en détail

Département Génie industriel & mathématiques appliquées Option ISDP Ingénierie des systèmes de décision et de production

Département Génie industriel & mathématiques appliquées Option ISDP Ingénierie des systèmes de décision et de production Département Génie industriel & mathématiques appliquées Option ISDP Ingénierie des systèmes de décision et de production Responsable W. RAMDANE CHERIF Objectif de l option ISDP Permettre à des ingénieurs

Plus en détail

ACTIVATION DES MACROS

ACTIVATION DES MACROS ACTIVATION DES MACROS Il faut d abord activer les macros dans Excel. Cela permet d afficher le menu développeur et d avoir accès à la page de programmation Visual Basic. Accès au menu développeur : Fichier

Plus en détail

Langage VBA - Présentation du cours

Langage VBA - Présentation du cours Langage VBA - Présentation du cours Intérêt de l'enseignement de VBA : pourquoi VBA? Pré-Requis Buts du cours Première découverte Organisation de l'enseignement 1 Pourquoi enseigner VBA? Non pas le meilleur

Plus en détail

Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2

Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2 Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2 INSTITUT NEMO 36-38 AVENUE PIERRE BROSSOLETTE 92240 MALAKOFF 1 Public visé Tout public, titulaire d un

Plus en détail

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt Nos programmes rammes réalisés Exemples de réalisation 1. «Enjeux de la Supply Chain : collaboration et création de valeurs» 2. La Supply Chain dans un environnement mass market 3. «Prise de conscience

Plus en détail

Solvency II. Contexte et enjeux de la réforme. Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com.

Solvency II. Contexte et enjeux de la réforme. Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com. Solvency II Contexte et enjeux de la réforme Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com Juin 2006 Sommaire Introduction Tour d horizon de Solvency II La gestion des risques

Plus en détail

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES L Entreprise générale dans le bâtiment : un chef d orchestre aux multiples facettes L Entreprise générale n a pas de définition légale ou réglementaire ; elle est seulement identifiée dans un certain nombre

Plus en détail

INFORMATION CONNECTED

INFORMATION CONNECTED INFORMATION CONNECTED Solutions Métiers Primavera pour l Industrie des Services Publics Gestion de Portefeuilles de Projets Garantir l Excellence Opérationnelle grâce à la Fiabilité des Solutions de Gestion

Plus en détail

Questions d Entretiens en Finance de Marché Retour 2011/2012

Questions d Entretiens en Finance de Marché Retour 2011/2012 Questions d Entretiens en Finance de Marché Retour 2011/2012 Université Lille 1 - Master 2 Mathématiques et Finance Mathématiques du Risque Contact : alexis.fauth@invivoo.com http://samm.univ-paris1.fr/-alexis-fauth-

Plus en détail

Nouveautés produits i7

Nouveautés produits i7 Nouveautés produits i7 1 - Nouveautés transverses A-Ergonomie B - La dimension Etendue C- Les éditions pilotées XL 2 - Gestion des Clients A - Sage 30 et Sage 100 Gestion Commerciale i7 1-1 La Gestion

Plus en détail

Institut d Informatique & d Initiative Sociale

Institut d Informatique & d Initiative Sociale Institut d Informatique & d Initiative Sociale 89, Bd Aristide Briand 13300 Salon de Provence Tél : 04 90 56 18 31 Fax : 04 90 56 91 66 e-mail : contact@3is-formation.eu 3IS Centre de formation agréé code

Plus en détail

XAGA. Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers

XAGA. Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers XAGA TM Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers La XAGAspace : un Atelier de Génie Progiciel pour l évolution des XAGApps à la main des managers XAGApps : entre

Plus en détail

Le risque de contrepartie

Le risque de contrepartie Le risque de contrepartie Gérer les risques en temps de crise 20/06/2012 Idriss Tchapda Djamen Sommaire Exécutif n Le risque de contrepartie reçoit une attention considérable de la part des régulateurs

Plus en détail

Pôle Gestion Commerciale V16. 6, rue de la Fosse Chènevière. ZA Derrière Moutier. 51390 Gueux. Tél. 03 26 77 19 20 Fax.

Pôle Gestion Commerciale V16. 6, rue de la Fosse Chènevière. ZA Derrière Moutier. 51390 Gueux. Tél. 03 26 77 19 20 Fax. 6, rue de la Fosse Chènevière ZA Derrière Moutier 51390 Gueux Tél. 03 26 77 19 20 Fax. 03 26 77 19 29 Pôle Gestion Commerciale V16 Contact : Cédric CZERNICH Sommaire I. Sage 100 V16 : nouvelle ergonomie

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Matières Appliquées Master 1

Matières Appliquées Master 1 Appliquées Master 1 SPÉCIALITÉ COMMERCE INTERNATIONAL Semestre 7 UE LA0C142X Droit des contrats du commerce international Circuits de distribution à l international Douanes Analyse d exploitation Marketing

Plus en détail

PRODUCT DEVELOPMENT SYSTEM. Tirer un maximum de plus-value. de la gestion du cycle de vie des produits

PRODUCT DEVELOPMENT SYSTEM. Tirer un maximum de plus-value. de la gestion du cycle de vie des produits SERVICES ET SUPPORT PROCESSUS ET INITIATIVES PRODUCT DEVELOPMENT SYSTEM PRODUITS LOGICIELS SOLUTIONS MÉTIER Tirer un maximum de plus-value de la gestion du cycle de vie des produits La gestion du cycle

Plus en détail

USINOR. Gestion de projet l Cas pratique. Usinor. Les six challenges d Usinor

USINOR. Gestion de projet l Cas pratique. Usinor. Les six challenges d Usinor Gestion de projet l Cas pratique USINOR Usinor Premier producteur européen d acier 14,523 milliards d euros de chiffre d affaires, dont 52 % dans les aciers plats au carbone 62 000 salariés Les six challenges

Plus en détail

DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS CAMPUS DE BOBIGNY. Présentation. Objectifs. Compétences visées. Page 1 / 10 02/01/2016

DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS CAMPUS DE BOBIGNY. Présentation. Objectifs. Compétences visées. Page 1 / 10 02/01/2016 DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS CAMPUS DE BOBIGNY RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Gestion des entreprises et des administrations

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Partner Entreprise. Modules de cours pour la formation continue Offre IFAPME Verviers

Partner Entreprise. Modules de cours pour la formation continue Offre IFAPME Verviers Partner Entreprise Modules de cours pour la formation continue Offre IFAPME Verviers Module Business Intelligence avec PowerPivot d Excel 2013 Il n est pas nécessaire de travailler avec des logiciels onéreux

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN LOGISTIQUE STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne

Plus en détail

Etat de l'art de la GPA

Etat de l'art de la GPA Etat de l'art de la GPA Descriptif article La Gestion Partagée des Approvisionnements est une pratique courante. Comment le faire efficacement et avec quelles solutions? Le Mardi 13 Février 2007 de 14h00

Plus en détail

MASTER SC. ET TECHNOLOGIE : MATH. & APPLICATION

MASTER SC. ET TECHNOLOGIE : MATH. & APPLICATION MASTER SC. ET TECHNOLOGIE : MATH. & APPLICATION Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 1 et 2 Domaine ministériel : Sciences Mention : Mathématiques et applications Présentation Le master 1 est

Plus en détail

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel»

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» REFERENCE : 704 1. Objectif général Appréhender la gestion globale du bilan à l'aide de cas pratiques. Maîtriser les mécanismes de mise en œuvre. 2.

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée

Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée En optant pour le progiciel Déclic de Prios Groupe, Huttepain Aliments s est doté d une solution métier taillée sur-mesure,

Plus en détail

Parcours certifiants LES PARCOURS CERTIFIANTS

Parcours certifiants LES PARCOURS CERTIFIANTS Parcours certifiants LES PARCOURS CERTIFIANTS Parcours métier certifiant management de projets 10 Parcours métier certifiant planificateur 12 Certification planificateur 14 Parcours métier certifiant Pilote

Plus en détail

Université de La Rochelle. Droit, Économie, Gestion LICENCE. Gestion

Université de La Rochelle. Droit, Économie, Gestion LICENCE. Gestion Université de La Rochelle Droit, Économie, Gestion LICENCE Gestion Objectifs de la formation Connaissances dispensées La licence Gestion entend donner une solide formation de base à la gestion. Les enseignements

Plus en détail

Logica. Réussir son projet Centre d Appels. Date : 4 avril 2001 Auteur : Jérôme Capirossi, Consultant en Système d Information, Logica

Logica. Réussir son projet Centre d Appels. Date : 4 avril 2001 Auteur : Jérôme Capirossi, Consultant en Système d Information, Logica Réussir son projet Centre d Appels Date : 4 avril 2001 Auteur : Jérôme Capirossi, Consultant en Système d Information, Logica Introduction Aujourd hui, les entreprises se focalisent sur une approche transactionnelle

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F)

Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Ile-de-France Stage Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Direction :Risk and Permanent Control Type de Métier :Engagement et Risques Date de prise

Plus en détail

DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION

DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION Par Jacques Labat, Directeur BU Gestion d Actifs 13 Le compte à rebours a commencé. Les sociétés de gestion ont jusqu au 22 juillet

Plus en détail

Étude des métiers du contrôle dans la banque

Étude des métiers du contrôle dans la banque Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque Étude des métiers du contrôle dans la banque Paris, le 15 décembre 2009 0 Table

Plus en détail

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel»

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» REFERENCE : 704 1. Objectif général Appréhender la gestion globale du bilan à l'aide de cas pratiques. Maîtriser les mécanismes de mise en œuvre. 2.

Plus en détail

Visual TOM 5.0 Fonctionnalités

Visual TOM 5.0 Fonctionnalités The job scheduling Company Visual TOM 5.0 Fonctionnalités 0 Interfaces existantes Xvision Mode multi-fenêtre Vision spécifique par écran Vision technique / hiérarchique Difficulté à faire évoluer 1 Interfaces

Plus en détail

Cahier des charges n 06-AMO-02

Cahier des charges n 06-AMO-02 Cahier des charges n 06-AMO-02 Relatif à une évaluation du projet de mise en œuvre de SAP dans le domaine budgétaire, financier et comptable Table des matières 1 Présentation de l 2 2 Le contexte des SI

Plus en détail

Consultant Dynamics AX Supply Chain

Consultant Dynamics AX Supply Chain Filière de Formation : Consultant Dynamics AX Supply Chain DOSSIER PEDAGOGIQUE Renseignements et moyens pédagogiques Contenus de cours détaillés Durée : 40 jours Sommaire Sommaire... 2 Découpage de la

Plus en détail

DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION

DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION DIRECTIVE AIFM ET LES IMPACTS REPORTING POUR LES SOCIÉTÉS DE GESTION Par Jacques Labat, Directeur BU Gestion d Actifs 13 Le compte à rebours a commencé. Les sociétés de gestion ont jusqu au 22 juillet

Plus en détail

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction des Ressources humaines Chef de projet informatique J CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction : Systèmes d Information Service : Études et développement Pôle : Projet et gestion applicative POSITIONNEMENT

Plus en détail

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE MASTER ÉCONOMIE ET INGÉNIERIE FINANCIÈRE INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE PARCOURS 272 Une formation moderne, pour maîtriser les savoirs et les méthodes des métiers de la finance d aujourd hui. Formation

Plus en détail

ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de

ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de Année académique 2012-2013 ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de - 1ère année (Promotion 2017) - 2ème année (Promotion 201) - 3ème année (Promotion 2015 - Formation initiale et Formation par

Plus en détail