A new Olympic cycle has begun!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A new Olympic cycle has begun!"

Transcription

1 spring/printemps 2005 in this issue dans ce numéro new bits dernières nouvelles 4 hogging the podium the women s single habituées du podium les dames du skiff 6 the greek ascent l ascension grecque 8 hero from the past: thomas lange héros du passé: thomas lange 9 regatta organisers organisateurs de régates 10 south american rowing l aviron sud-amériquain 12 development développement 14 the woman behind regatta courses la femme derrière les champs de course 16 the international style of coaches le style international des entraîneurs 20 what is bearingpoint? qu est-ce que bearingpoint? 22 beijing olympiad begins... l olympiade de beijing commence A new Olympic cycle has begun! oldest manmade course... le plus ancien plan d eau artificiel indoor rowing around the world l aviron en salle dans le monde 28 off the water hors de l eau 30 viewpoint point de vue 33

2

3 introduction Rowing will join Paralympic Games in Beijing by José Nunes At the 2008 Paralympic Games in Beijing (6 to 17 September), the first Paralympic rowers in history will be introduced to the world sport community. Last April, the International Paralympic Committee (IPC) voted to include rowing into the 2008 Paralympic Games programme. Rowing was the only new sport to join the 19 existing summer Paralympic sports. Up until now, the majority of Paralympic sports have been classified by disability rather than by sport. The International Rowing Federation (FISA) is one of the first international sports federations to fully develop an «adapted» practice into its sport, the term «adaptive» implying that minimal adaptations are introduced into the equipment, rules and events based on how the different disability types impact rowing. This is why FISA refers to rowing for people with disabilities as «adaptive rowing». FISA introduced adaptive rowing three years ago at the 2002 World Rowing Championships in Seville, Spain. Since then, the World Rowing Championships have witnessed an increase in participation and performance level. Promoting the universality of rowing, about 30 countries from 5 continents will qualify for the 2008 Paralympic Games at the World Rowing Championships in 2007 and the Paralympic Qualification Regatta in The competition system in Beijing will be simple: 4 events, 3 days of competition and 2 finals (A and B). The boat classes will be easy to understand by the public and the media: mixed gender four (sliding seat), a mixed gender double (fixed seat), a male and a female single event (fixed seat with pontoons). With broadcasting and media support, the excitement of rowing will be communicated worldwide. Rowing as a Paralympic sport will boost the development of rowing in many countries in Eastern Europe, Asia, Africa, and South and Central America where governments prioritize the funding of Paralympic sports. Rowing is now an Olympic and Paralympic sport. Long before rowing attained this status, adaptive rowers made the commitment to challenge their limitations and attain top-level performance. Their motivation combined with the efforts of National Federations, rowing clubs, world championship organising committees as well as FISA staff and consultants, have made this venture successful. A big «thank you» to all! With your support, our Paralympic rowers will inspire the world in Beijing, communicating a powerful message: If I can, if we can You, can too! José Nunes is the Chair of FISA s Adaptive Rowing Commission José Nunes est le responsable de la Commission de l aviron pour les handicapés de la FISA introduction L aviron rejoindra les Jeux Paralympiques à Beijing par José Nunes Les premiers rameurs paralympiques de l histoire rejoindront la communauté sportive mondiale aux Jeux Paralympiques de 2008 à Beijing (du 6 au 17 septembre). En effet, le Comité International Paralympique (IPC) a voté l inscription, en avril dernier, de l aviron au programme des Jeux Paralympiques. L aviron est le seul nouveau sport à rejoindre les 19 sports paralympiques d été déjà existants. Jusqu à présent, la plupart des sports paralympiques étaient classés par types de handicaps plutôt que par sport. La Fédération internationale des sociétés d aviron (FISA) est l une des premières fédérations internationales de sport à avoir complètement développé dans son sport une pratique adaptée. Le terme d aviron adapté signifie que des adaptations minimales ont été introduites dans l équipement, les règles et les compétitions en fonction de l impact des différents types de handicaps sur l aviron. C est pourquoi l aviron pour handicapés est considéré par la FISA comme de l aviron adapté. La FISA a introduit l aviron adapté il y a trois ans aux Championnats du monde 2002 à Séville, en Espagne. Depuis lors, les Championnats du monde d aviron ont connu une augmentation du nombre de participants et du niveau de performance. Trente pays des cinq continents, assurant ainsi la promotion de l universalité de l aviron, se qualifieront pour les Jeux Paralympiques de 2008 aux Championnats du monde d aviron en 2007 et à la Régate de qualification paralympique en A Beijing, le système de compétition sera simple: 4 épreuves, 3 jours de compétition et 2 finales (A et B). Les classes de bateaux seront faciles à comprendre pour le public et les médias: un quatre mixte (sièges coulissants), un double mixte (sièges fixes), une épreuve skiff homme et une épreuve skiff femme (sièges fixes avec embarcadères). Avec le soutien de la retransmission et des médias, l enthousiasme pour l aviron se transmettra au monde entier. En devenant sport paralympique, l aviron va prendre un nouvel essor dans de nombreux pays en Europe de l Est, Asie, Afrique et Amérique centrale et du sud où les gouvernements font du financement des sports paralympiques une priorité. L aviron est donc désormais un sport olympique et paralympique. Mais longtemps déjà, avant que l aviron ne parvienne à ce statut, les adeptes d aviron adapté s étaient engagés à dépasser leurs limites et à atteindre une performance de haut niveau. La motivation des rameurs ajoutée aux efforts des fédérations nationales, des clubs d aviron et des comités d organisation des championnats ainsi que du personnel et des consultants de la FISA ont fait tout le succès de cette entreprise. Un grand merci à tous! Par l intérêt que vous manifestez et avec votre soutien, nos rameurs paralympiques seront une source d inspiration pour le monde entier avec un message fort:«si je peux, si nous pouvons Toi aussi tu peux!» 3

4 news bits Thomas Keller Medal finalists Médaille Thomas Keller finalistes Rowing now a Paralympic sport Rowing was voted in to the 2008 Paralympic Games programme by the International Paralympic Committee (IPC) during the meeting of its Governing Board in Turin, Italy on 9 and 10 April. Rowing is the only new sport to have been voted in thus joining the other 19 established summer Paralympic sports. Out now! L aviron désormais un sport paralympique L aviron a été introduit au programme des Jeux Paralympiques 2008 par le Comité International Paralympiques (IPC) au cours de la réunion de son comité de direction à Turin, Italie, les 9 et 10 avril derniers. L aviron est le seul nouveau sport à rejoindre les 19 autres sports déjà au pro gramme des Jeux Paralympiques d été. The 2005 World Rowing Guide can now be ordered through the merchandise page of. The Guide includes a calendar of events, FISA family contact details, the biographies of the Top 10 rowing athletes of 2004, historic results and 2004 results, and other useful information. The fully updated and revised English & French editions of FISA s Rulebook can be found in PDF format on. To order a printed copy of the 2005 FISA Rulebook, go to the World Rowing merchandise web page. After a vote by all Council and Commission members of the International Rowing Federation (FISA) at the Joint Commissions Meeting in Paris, France last March, five finalists remain for the 2005 Thomas Keller Medal, awarded for an «outstanding career in rowing». The winner will be announced two weeks before the BearingPoint Rowing World Cup in Eton, Great Britain (26 to 28 May 2005). Agostino Abbagnale (ITA) Matthew Pinsent (GBR) Jean-Christophe Rolland (FRA) James Tomkins (AUS) André Willms (GER) James Tomkins 2005 World Rowing Forum Après un vote de tous les membres du Conseil et des commissions de la Fédération internationale d aviron (FISA) au cours de la commission conjointe de mars dernier à Paris, France, cinq finalistes demeurent en lice pour la Médaille Thomas Keller 2005 décernée pour distinguer «une carrière d aviron exceptionnelle». Le nom du vainqueur sera annoncé deux semaines avant la Coupe du monde d aviron BearingPoint à Eton, Grande-Bretagne (26 au 28 mai 2005). Agostino Abbagnale (ITA) Matthew Pinsent (GBR) Jean-Christophe Rolland (FRA) James Tomkins (AUS) André Willms (GER) André Willms The 2 nd World Rowing Forum will be held in Istanbul, Turkey from 3 to 5 November The Forum will bring together junior and senior coaches, event organisers, sports medicine professionals and rowing suppliers around the theme «Competing for the Future - Attracting New Generations to Rowing». In addition to sessions throughout the day, evening excursions will be organised and a Gala Dinner including FISA s 2005 Awards Ceremony will close the event. Accredited participants may be accompanied by a non-participant of their choice. For additional information and registration, go to Peter Spurrier Detlev Seyb Il est sorti! Le Guide de l aviron mondial 2005 peut dès à présent être commandé à la page «Merchandise» sur. Ce Guide comprend le calendrier des manifestations, les coordonnées des membres de la famille de la FISA, les biographies des dix premiers meilleurs du classement de 2004, les résultats historiques, les résultats de 2004 et d autres informations utiles. Les éditions en anglais et français entièrement révisées et mises à jour du Règlement de la FISA sont disponibles en format PDF sur. Pour commander une version imprimée du Règlement de la FISA 2005, rendez-vous sur la page «Merchandise» de. Forum mondial de l aviron 2005 Le 2 e Forum de l aviron mondial aura lieu à Istanbul, Turquie, du 3 au 5 novembre Cette manifestation réunira des entraîneurs juniors et seniors, des organisateurs de compétitions, des professionnels de la médecine du sport et des fournisseurs d équipement d aviron sur le thème «Concourir pour l avenir attirer les nouvelles générations vers l aviron». Outre des séances organisées durant la journée, des excursions seront proposées dans la soirée et un dîner de gala est prévu avec la cérémonie 2005 de remise des récompenses de la FISA en clôture de cette manifestation. Les participants accrédités peuvent être accompagnés par un nonparticipant de leur choix. Pour des informations supplémentaires et l enregistrement, rendez-vous sur:

5 dernières nouvelles You can now meet the Top 10 Rowers of year 2004 on These Top 10 men and Top 10 women were determined according to their all-time historic results. To be eligible, rowing athletes had to be active in 2004 and have taken part in at least one Olympic Games. A new «Rowing Star» category has been created in the photo gallery. Each month a new rowing star will be included. Over 100 photos of Matthew Pinsent and 50 photos of the Evers- Swindell twins can already be viewed. Practical information about upcoming World Rowing events is now available on for teams, team support personnel and National Federations. Stay tuned to for television times and video streaming information related to upcoming World Rowing events. Vous pouvez désormais rencontrer les dix meilleurs rameurs du classement de l année 2004 sur. Ces dix hommes et dix femmes ont été retenus à partir de l ensemble de leurs résultats historiques. Pour être sélectionnés, les rameurs doivent être actifs en 2004 et avoir pris part au moins une fois aux Jeux Olympiques. Une nouvelle catégorie «Etoile de l aviron» a été créée dans la galerie de photos de. Chaque mois une nouvelle Etoile de l aviron sera ajoutée. Plus de 100 photos de Matthew Pinsent et 50 photos des jumelles Evers-Swindell sont déjà exposées. Des informations pratiques sur les manifestations à venir de l aviron mondial sont désormais disponibles sur pour les équipes, le personnel d encadrement des équipes et des Fédérations nationales. Restez branché sur pour obtenir les horaires de diffusion télévisée et de la vidéotransmission en direct des compétitions d aviron mondial à venir. Dominik Keller Caroline & Georgina Evers-Swindell New FISA Executive Committee and Commission members Competitive Rowing Commission Roland Baar (GER), Premysl Panuska (CZE) and Fayçal Soula (TUN) now replace Brian Richardson (CAN) and Michael Mueller (GER) who have stepped down. Events Commission Chair Mike Tanner (HKG) was confirmed unanimously by the Congress as the new Chair of the Events Com mission until 31st December 2006 to complete the term of Mike Sweeney. Executive Committee Replacements John Boultbee (AUS) and Jean- Christophe Rolland (FRA) were confirmed unanimously to complete the terms of retiring Mike Sweeney and Denis Masseglia (he is only retiring from the Executive Committee). Honorary Chair of the Events Commission In the very last vote of the Extraordinary Congress, Mike Sweeney was granted the status of Honorary Chair of the Events Commission by the Congress based on the recommendation of the Council. Nouveaux membres du Comité exécutif et des commissions de la FISA Peter Spurrier Commission aviron de compétition Roland Baar (GER), Premysl Panuska (CZE) et Fayçal Soula (TUN) ont désormais remplacé Brian Richardson (CAN) et Michael Mueller (GER) qui se sont retirés. Président de la commission des compétitions Mike Tanner (HKG) a été confirmé par le Congrès à l unanimité comme président de la commission des compétitions. Ce mandat qui achève celui de Mike Sweeney court jusqu au 31 décembre Remplacements au Comité exécutif John Boultbee (AUS) et Jean-Christophe Rolland (FRA) ont été confirmés à l unanimité pour achever les mandats de Mike Sweeney qui prend sa retraite et de Denis Masseglia qui se retire du Comité exécutif. Président honoraire de la commission des compétitions Au dernier vote du Congrès extraordinaire, Mike Sweeney a été élu «Président honoraire de la commission des compétitions» par le Congrès sur recommandation du Conseil. Mike Tanner Candidate cities for World Rowing Championships in 2008 and 2009 Poznan (POL) World Rowing Championships & 2008 World Rowing Under 23 Championships Atlanta (USA) World Rowing Junior Championships Brandenburg (GER) World Rowing Under 23 Championships Brives (FRA) World Rowing Junior Championships Amsterdam (NED) World Rowing Championships The host cities will be attributed on 5 Sept 2005 at the Congress in Gufu and announced on Villes candidates à l organisation des championnats du monde d aviron de 2008 et 2009 Poznan (POL) Championnats du monde d aviron 2009 & Championnats du monde d aviron des moins de 23 ans 2008 Atlanta (USA) Championnats du monde d aviron junior 2009 Brandebourg (GER) Championnats du monde d aviron 2008 des moins de 23 ans Brives (FRA) Championnats du monde d aviron junior 2009 Amsterdam (NED) Cham pionnats du monde d aviron 2009 Les villes hôtes seront sélectionnées le 5 septembre 2005 au Congrès à Gifu et annoncées sur Prize Draw winner The winner of the prize draw competition organized on last autumn is Georgio Fasoli of Italy. Georgio s name was randomly drawn at FISA Headquarters from a list of 1,581 competition participants. He has won bed and breakfast accommodation, entry tickets and round-trip tickets for two people for the three-day 2005 BearingPoint Rowing World Cup to be held in Lucerne, Switzerland from 8 to 10 July. His son Ricardo Fasoli was a junior world rowing champion in the four at Athens in Vainqueur du tirage au sort L Italien Georgio Fasoli a remporté le tirage au sort organisé sur www. worldrowing.com l automne dernier. C est à partir d une liste de participants à la compétition que le nom de Georgio a été tiré au sort, au siège de la FISA. Il a remporté des billets d entrée pour deux à la Coupe du monde d aviron BearingPoint 2005 qui aura lieu à Lucerne, Suisse, du 8 au 10 juillet. Le prix comprend, en outre, un hébergement de trois jours en demi-pension et les billets de voyage aller et retour. Son fils Ricardo Fasoli faisait partie du quatre de pointe champion du monde d aviron junior à Athènes en

6 profile Hogging the podium - the women s single by Melissa Bray Lately racing for fourth in the women s single has become the norm. Lately, that is, unless your name happens to be Ekaterina, Rumyana or Katrin. Since 2000 the top three spots have been effectively under the control of three women: Ekaterina Karsten (Khodotovitch) of Belarus, Bulgaria s Rumyana Neykova (Djadjarova) and Katrin Rutschow-Stomporowski of Germany. In fact this trio has been so successful in dominating the top that only once in the last four years has anyone else been able to capture even one medal. So how did the three come to rule this event? Shaun Botterill/Getty Images Ekaterina Karsten of Belarus (silver) Katrin Rutschow-Stomporowski of Germany (gold) and Rumyana Neykova of Bulgaria (bronze) receive their medals at the Olympic Games in Athens. / La Bélarusse Ekaterina Karsten (argent) l Allemande Katrin Rutschow-Stomporowski (or) et la Bulgare Rumyana Neykova (bronze), lors de la cérémonie de remise des médailles aux JO d Athènes. «I think all three of us have a lot of talent in our own way and we have learnt how to use it,» explains Rutschow-Stomporowski. «We all have the goal to win gold in the single without compromises and none of us have any doubts about it.» «We are all talented, very determined and motivated - the key factors in being a winner,» adds Neykova. «All three of us like to win gold,» says Rutschow-Stomporowski. «I think we are capable of concentrating on ourselves without forgetting the capability of the others.» Similarities between the careers of the three are striking. They all started rowing at the age of 14 after being recruited in their respective countries under the sports system that operated in Eastern Europe at the time. Their international careers all began in the single as juniors and each won gold at the World Rowing Junior Championships: Karsten in 1990, Neykova in 1991 and Rutschow-Stomporowski in Neykova and Karsten have both competed in four Olympic Games while the younger Rutschow-Stomporowski has competed in three. They all raced their first Olympics in the quad and all have World Rowing Championship titles in the single. The 90s became the development decade for the trio. They focused more and more on the single, moving up through the ranks, and finally came in together in the 1997 World Rowing Championships final. At this stage Karsten was the fastest and, apart from taking a year off to have a child, Karsten sustained a gold medal run that began at the Atlanta Olympics and remained through to Sydney four years later. By 2000 Neykova and Rutschow-Stomporowski had caught up to Karsten. The trio s dominance was now unquestionable. Less than a second separated the three at Sydney and the margin was extremely close between Karsten and Neykova... 12/1,000s of a second! Four years later at the Athens Olympics the order had changed but the top three spots remained in the same three hands. Yet despite having raced each other for over a decade they hardly know one another. «The only time we come close to each other is on the victory stage,» says Neykova. Rutschow-Stomporowski does however admit that when it comes to racing she knows her competitors intimately. «I know what Ekaterina can do well and I know what Rumi does well. But I also know what I do well,» says the German. Heading into the next four-year Olympic cycle, future decisions by these champions could well determine the arrangement of the women s single. Currently Karsten and Neykova continue to compete and Beijing has not been ruled out. Rutschow-Stomporowski is yet to officially decide. Ekaterina Karsten (-Kodotovich) Born in Belarus, now lives in Germany with her husband/ coach Wielfried and seven-year-old daughter. / Née au Belarus, elle vit à présent en Allemagne avec son mari/entraîneur Wielfried et sa fille de 7 ans. Started rowing when she was 14 after being discovered under the Soviet recruitment system. / Débute l aviron à 14 ans, après avoir été découverte par le système de recrutement soviétique. First international race at the World Rowing Junior Championships in She won gold. / Première course aux Championnats du monde d aviron junior en Elle remporte l or. First Olympics was Barcelona She was 20 years old and won bronze in the quad. / Premiers Jeux Olympiques en 1992 à Barcelone. Elle a 20 ans et remporte le bronze du quatre. Since then she has won two Olympic golds and a silver as well as two World Championship titles. / Depuis, elle a remporté deux médailles d or olympiques et une d argent et a été deux fois championne du monde.... only once in the last four years has anyone else been able to capture even one medal.

7 profil Habituées du podium les dames du skiff par Melissa Bray Dernièrement, dans le skiff féminin, la norme c est de courir pour la 4 e place. Dernièrement et à moins évidemment que vous vous appeliez Ekaterina, Rumyana ou Katrin. Car depuis 2000 en effet, les trois places de tête sont de fait contrôlées par ces trois rameuses: la Biélorusse Ekaterina Karsten (Khodotovitch), la Bulgare Rumyana Neykova (Djadjarova) et l Allemande Katrin Rutschow-Stomporowski. Ce trio a tellement de succès à la tête de cette épreuve que, sauf une fois, personne d autre n a pu remporter une médaille au cours des quatre dernières années. Comment s y sont-elles prises pour dominer l épreuve? «Je crois que nous avons toutes les trois beaucoup de talent chacune à notre propre façon et nous savons nous en servir» explique Rutschow-Stomporowski. «Notre objectif, c est l or du skiff sans compromis et ça ne fait aucun doute pour nous.» «Nous sommes compétentes, déterminées et motivées toutes les qualités pour être vainqueur,» ajoute Neykova. «Et, toutes les trois nous aimons remporter l or», précise Rutschow-Stomporowski. «Je pense que nous pouvons nous concentrer sur nous-mêmes sans oublier ce dont les autres sont capables.» Les similitudes de carrière entre ces trois rameuses sont frappantes. Elles ont débuté l aviron à 14 ans, après avoir été recrutées dans leur pays respectif selon le système sportif en usage à l époque en Europe de l Est. Leur carrière internationale a com mencé en skiff junior et elles ont toutes les trois remporté l or des Championnats du monde d aviron junior : Karsten en 1990, Neykova en 1991 et Rutschow-Stomporowski en Neykova et Karsten ont participé aux Jeux Olympiques quatre fois, tandis que Rutschow-Stomporowski, plus jeune, y est allée trois fois. Les trois ont concouru dans le quatre à leur premiers Jeux et sont plusieurs fois championnes du monde en skiff. Les années 90 ont vu l épanouissement de ce trio. Toujours plus concentrées sur le skiff, elles sont montées dans le classement avant de se rejoindre en 1997, aux finales des Cham pionnats du monde. A partir de là, Karsten est la plus rapide et hormis un congé de maternité d un an, elle s est maintenue dans une course à la médaille d or olympique commencée à Atlanta et qui s est poursuivie à Sydney quatre ans après. En 2000, Neykova et Rutschow-Stomporowski ont rattrapé Karsten, rendant la domination du trio indiscutable. Moins d une seconde séparait les trois rameuses à Sydney, avec une marge extrême ment réduite entre Karsten et Neykova... 12/1,000s de seconde! Quatre ans plus tard, aux Jeux Olympiques d Athènes, l ordre a changé mais les trois places sont demeurées entre les mêmes mains. Katrin Rutschow-Stomporowski Born in East Germany, Katrin now lives in Zurich, Switzerland with her husband, former lightweight rower for Germany Bernhard Stomporowski. / Née en Allemagne de l Est, Katrin vit désormais à Zurich (en Suisse) avec son mari, l ancien rameur poids léger allemand Bernhard Stomporowski. Started rowing at the age of 14 when she was selected through a talent ID programme under the former East German sport system. / Elle a commencé l aviron à 14 ans après avoir été sélectionnée grâce au programme d identification de talents du système sportif d Allemagne de l Est. First international race was in 1991 at the World Rowing Junior Championships, winning silver in the single behind Neykova. This was two years after she began rowing. She went on to win gold in 1992 and 1993/ Première course internationale en 1991 aux Championnats du monde d aviron junior, où elle gagne l argent derrière Neykova. Deux ans après avoir commencé l aviron. Elle remportera ensuite la médaille d or en 1992 et First Olympic Games was Atlanta where she won gold in the quad. / Premiers Jeux Olympiques à Atlanta, où elle remporte l or dans le quatre. Medal tally now includes two Olympic golds and a bronze as well as three World Championship titles, two of them in the quad. / Son palmarès comprend, à présent, deux médailles d or olympiques et une de bronze ainsi que trois titres de championne du monde, dont deux dans le quatre. Rumyana Neykova (-Djadjarova) Born in Bulgaria, Neykova lives in the capital city Sofia with her husband/coach Svilen and son, Emile. / Née en Bulgarie, Neykova vit à Sofia avec son mari/entraîneur Svilen et son fils, Emile. Started rowing when she was 14 years old after being singled out by the recruitment system that existed in Bulgaria at the time. / Débute l aviron à 14 ans après avoir été découverte par le système de recrutement bulgare de l époque. First international race at the World Rowing Junior Championships in She finished with silver behind Karsten but went on to win the following year. / Première course internationale aux Championnats du monde d aviron junior en Elle termine avec l argent derrière Karsten, avant de gagner l année suivante. First Olympics was Barcelona 1992 racing against Karsten in the quad. She didn t medal. / Premiers Jeux Olympiques en 1992 à Barcelone. Dans le quatre, elle est en course derrière Karsten et ne remporte pas de médaille. Medals include Olympic silver and bronze as well as two World Championship titles. / Ses médailles comprennent l argent et le bronze olympiques ainsi que deux titres de championne du monde. Holds the World Best time in the single at 7.07 since / Détient le meilleur temps mondial en skiff: 7.07, depuis Pourtant, bien qu elles s affrontent depuis plus de dix ans, c est à peine si elles se connaissent. Comme dit Neykova: «le seul endroit où on se voit c est sur le podium des médailles». Rutschow-Stomporowski admet quand même que durant la compétition, elle connaît parfaitement ses concurrentes. «Je sais ce dont Ekaterina est capable, tout comme Rumi. Mais je sais aussi très bien ce que je sais faire,» précise l Allemande. A l orée du nouveau cycle olympique de quatre ans, les décisions que ces championnes vont prendre pourraient bien modifier l ordonnancement du skiff féminin. Karsten et Neykova sont toujours actives et Beijing n est pas exclu, quant à Rutschow-Stomporowski, elle doit encore annoncer sa décision officielle. «...à une exception près personne d autre n a pu remporter une médaille au cours des quatre dernières années.» 7

8 profile The Greek ascent profil by Melissa Bray What began as a coxswain/rower relationship ended with an Olympic medal for Vasileios Polymeros and Nikolaos Skiathitis of Greece. Vasileios, 29, and the younger Nick, 23, have known each other for years. Coming from the same club in Greece, Volos NO, Vasileios first got involved in rowing when the club coach visited his high school. «I got hooked on rowing,» says Vasileios whose original interest was basketball but he changed sports when the trainer punished him for a mistake. «I ran away,» says Vasileios. Nick lived close to the rowing club and began as Vasileios s coxswain. «I saw the older rowers and I wanted to be like them,» says Nick. But once oars were put in his hands Nick s rowing potential was identified. The duo first rowed together internationally at the 2001 World Rowing Championships in Lucerne, Switzerland clinching silver in the lightweight quad and after that they never looked back. «When we took the silver medal in Lucerne our coach then believed in us and tried to make a double,» says Vasileios. «From that time on we have been together.» Vasileios and Nick then began to eye up the next big target - racing for their country in their own country at the Olympic Games in one of the most competitive events: the lightweight double. The partnership worked. Three years after Lucerne they stood on the winners podium at Athens watching the waving Greek flags and the enthusiastic crowd, bronze medals being placed around their necks. The path to this point for Vasileios had followed an international career that started at the Nations Cup in Greece in L ascension grecque par Melissa Bray Ce qui, pour les Grecs Vasileios Polymeros et Nikolaos Skiathitis avait commencé par une relation barreur/rameur, s est terminé par une médaille d or. Vasileios, 29 ans, et Nick plus jeune, 23 ans, se connaissent depuis des années. Ils viennent du même club de Volos NO où Vasileos a pour la première fois goûté à l aviron, après la visite de l entraîneur du club à son lycée. «L aviron m a happé au vol» explique Vasileios dont la première passion était le basket-ball mais qu il a laissé tomber après une punition de l entraîneur pour une de ses erreurs. «Je me suis enfui» reconnaît Vasileios. Nick, quant à lui, habitait non loin du club d aviron et il a tout d abord com mencé comme barreur de Vasileios. «Je voyais les rameurs plus âgés et je voulais être comme eux» se souvient-t-il. En fait, dès le moment où il a eu les rames entre les mains, son vrai potentiel de rameur s est révélé. Le duo a ramé pour la première fois en international aux Championnats du monde d aviron de 2001 à Lucerne, Suisse, où il a décroché l argent dans le quatre poids léger. Ensuite, ni l un ni l autre n a jamais regardé en arrière. «C est lorsqu on a empoché la médaille d argent à Lucerne que notre entraîneur a vraiment commencé à croire en nous et il nous a poussés pour qu on fasse un double,» rappelle Vasileios. «C est à partir de ce moment là que nous sommes restés ensemble.» Vasileios et Nick ont alors commencé à regarder dans la direction du prochain objectif important: participer aux Jeux Olympiques pour leur pays, dans leur pays et dans l une des épreuves les plus compétitives: le double poids léger. Le partenariat a fonctionné. Trois ans après Lucerne, ils montaient à Athènes sur le podium des vainqueurs, les yeux tournés vers le drapeau grec et la foule enthousiaste, la médaille de bronze autour du cou. Avant d en arriver là, Vasileios a accompli une carrière internationale qui a commencé en Grèce par la Coupe des nations en Getty Images Sport / Sean Garnsworthy 1993 and, without a break, journeyed through two Olympic Games before finding bronze at Athens. Meanwhile Nick began his international racing at the 1999 World Rowing Junior Championships in the pair. Athens was his first Olympics. Vasileios and Nick continue to train fulltime while their jobs with the Hellenic Coast Guard take a back seat. Their goal now is the Beijing Olympics. «We have good communication and we have found the way to make the boat run,» says Vasileios who, despite being the senior of the duo, says their talents are quite similar, their top erg scores being only one second apart - Nick slightly faster at 6.13 for 2,000 metres. Still, Nick looks up to Vasileios. «He is the athlete I admire,» says Nick. «He is older than me and I have much to learn from him.» Greek Olympic bronze medallists Vasileios Polymeros (l) and Nikolaos Skiathitis / Les médaillés de bronze grecs Vasileios Polymperos (g) et Nikolaos Skiathitis et s est poursuivie, sans interruption, par deux Jeux Olympiques, avant de décrocher à Athènes la médaille de bronze. Pour sa part et dans l intervalle, Nick a commencé ses courses internationales avec les Championnats du monde d aviron junior de 1999 dans le deux de pointe. Les Jeux à Athènes étaient son premier rendez-vous olympique. Vasileios et Nick ont mis de côté leur emploi de garde-côte et continuent de s entraîner à plein temps. L objectif à présent, c est les Jeux de Beijing. «Nous communiquons parfaitement et nous avons trouvé le moyen de faire avancer le bateau,» dit Vasileios qui, bien qu il soit le plus âgé des deux, estime que leurs talents se valent, leur meil leur temps personnel à l ergomètre n étant dif férent que d une seconde. Nick est légèrement plus rapide à 6.13 sur mètres. N empêche, Nick ne tarit pas d éloges sur Vasileios. «C est l athlète que j admire,» n hésite-t-il pas à dire. «Il est plus âgé que moi et j ai beaucoup à apprendre de lui.»

9 profile Hero from the past: Thomas Lange by Melissa Bray Two Olympic golds in the men s single made Germany s Thomas Lange the fastest man in the world from Seoul 1988 to Barcelona After finishing with bronze in 1996 Lange chose to retire, closing a 22-year rowing career that had inspired rowers from around the globe. «I had reached the highest level of my career,» says Lange who by the time he rowed down Atlanta s 2,000 metre course had already become a doctor, been married for 12 years to Heike and had two sons, Martin and Arne. He was 32-years-old. But the legend of Lange lives on with his typical East-German right-over-left hand style of sculling and the long sleeves that he sported in the heat of the Atlanta summer. Now Lange, a plastic surgeon at the university in Lübeck, Germany, focuses on his specialty, hand surgery, with his Olympic medals discreetly tucked away Héros du passé: Thomas Lange par Melissa Bray at home. The only visible hint to his celebrated past is a rowing calendar that sits on his desk at work. Rowing is no longer at the forefront of Lange s life. Thomas Lange His family and job take precedence. But Lange still keeps a keen interest in the rowing world and his involvement remains active as both Martin and Arne have taken up the sport. «Both,» says Lange, «are good at rowing.» Sometimes Lange and his sons will go out in a quad together but their famous father stays well away from the coaching side. Lange remains in good shape, his body is still toned but smaller than in his rowing prime. He keeps fit by training three times a week and he competes in some regattas as long as they are close-by. Rowing remains his favourite sport. Dominik Keller profil In 2004 Lange raced in the double at the FISA World Rowing Masters Regatta finishing first and although he says he rarely gets asked to talk about his rowing success, last year he shared his winning insights at a sculling clinic organised by his former rival and men s single winner at Atlanta, Xeno Mueller. Lange is often recognised in Northern Germany, especially around Ratzeburg, where rowing is very popular and where Lange trained later in his rowing career. «A lot of people know me as a formerly famous rower,» he says modestly. Médaille d or à deux reprises dans le skiff masculin, l Allemand Thomas Lange fut, de Séoul en 1988 à Barcelone en 1992, l homme le plus rapide du monde. Après avoir fini avec le bronze en 1996, Lange décida de se retirer, mettant ainsi un terme à vingt-deux ans d une carrière d aviron qui avait inspiré les rameurs du monde entier. «J ai atteint le sommet de ma carrière» déclara Lange qui, lorsqu il ramait le mètres à Atlanta, était déjà médecin, marié depuis 12 ans et père de deux garçons, Martin et Arne. Il avait alors 32 ans. Mais la légende de Lange demeure avec le style typique Allemand de l Est de son coup de rame, main droite sur main gauche, et les manches longues qu il portait dans la chaleur de l été d Atlanta. A présent Lange, chirurgien plastique à l université de Lubeck, Allemagne, se concentre sur sa spécialité (la chirurgie de la main) ses médailles olympiques discrètement rangées à la maison. Un calendrier d aviron trône sur son bureau de travail, seul rappel visible de son passé glorieux. L aviron n est plus au premier plan de la vie de Lange, sa famille et son travail ont pris l avantage, même s il garde toujours un vif intérêt pour le monde de l aviron et que sa participation demeure active avec ses deux fils qui se sont mis à ce sport. «Ce sont tous les deux de bons rameurs», estime Lange. Parfois, Lange et ses fils font équipe mais leur célèbre père ne veut pas se mêler de leur entraînement. Lange est en forme, le corps toujours aussi tonique mais plus petit que lorsqu il était au meilleur de sa carrière de rameur. Il s entraîne trois fois par semaine et prend part à des régates pour autant qu elles aient lieu pas trop loin. L aviron reste son sport favori. Dominik Keller Xeno Müller (left/gauche) Thomas Lange (right/droite) En 2004, Lange a couru dans le deux de couple à la Régate mondiale d aviron masters de la FISA qu il a remportée et, bien qu il dise qu on lui demande rarement de parler de ses succès d aviron, l an dernier il a fait part de ses connaissances de vainqueur à un stage d aviron organisé par son ancien rival et vainqueur du skiff masculin à Atlanta, Xeno Mueller. Lange est souvent reconnu en Allemagne du Nord, notamment autour de Ratzeburg, où l aviron est très populaire et où Lange s entraîna à la fin de sa carrière d aviron. «Beaucoup de gens me connaissent comme un ancien rameur célèbre», dit-il modestement. 9

10 regatta organisers World Rowing Junior Championships Brandenburg, Germany - 3 to 6 August 2005 Hartmut Duif, Chair of the Brandenburg Organising Committee, began to row at his local club at age 13. In 1992, he founded the Havel Regatta Club in Brandenburg and began to organize national rowing competitions that same year. There are 25 volunteers on the Brandenburg Organising Committee, and the World Rowing Junior Championships have been in preparation since volunteers, mostly all from Brandenburg, will work at the event itself. Hartmut is managing the event preparations as a volunteer as well and works full-time as a Sales Representative. «My greatest challenge,» he says, «is to manage my time, both of my jobs and my family at the same time. The most enjoyable side of the organizational work is being able to meet many new people from the political and business scene.» Lake Beetz Lake Beetz in Brandenburg was developed into a regatta course in the late 1960s. It hosted the 1st World Rowing Junior Championships in 1985, and after further modernization in recent years, Lake Beetz is preparing to host the Junior Championships once again. For all details pertaining to the event, please go to www. worldrowing.com/events Championnats du monde d aviron junior Brandebourg, Allemagne - 3 au 6 août 2005 Hartmut Duif, président du comité d organisation de Brandebourg, a commencé l aviron à 13 ans dans son club local. En 1992, il a fondé le Club de régate de la Havel à Brandebourg et a commencé à organiser des compétitions nationales d aviron la même année. Le comité d organisation de Brandebourg compte 25 volontaires, et les Champion nats du monde d aviron junior sont en préparation depuis Deux cent cinquante volontaires, tous pour la plupart de Brandebourg, travailleront sur la manifestation elle-même. Hartmut qui est représentant commercial de son métier, gère les préparatifs de ces Championnats à titre volontaire lui aussi. «Ma plus grande difficulté» dit-il «est de gérer mon temps et de me partager entre mes deux emplois et ma famille. Par contre, un des aspects les plus intéressants du travail d organisation,» dit-il, «est de pouvoir rencontrer de nombreuses personnes du monde politique et des affaires.» Le développement du lac Beetz de Brandebourg pour devenir un bassin de compé tition a eu lieu vers la fin des années soixante. Les premiers Championnats du monde d aviron junior s y sont déroulés en 1985, et après quelques travaux de modernisation au cours des dernières années, le lac Beetz se prépare de nouveau à accueillir les championnats juniors. Pour tous les détails concernant cette manifestation, veuillez consulter www. worldrowing. com/events Rowing World Cup I Dorney Lake - Eton, Great Britain - 26 to 28 May 2005 Since May 2003 Ann-Louise Morgan has been working as Events Manager for the 2005 BearingPoint Rowing World Cup I and the 2006 World Rowing Championships. With experience in sports management at events such as the Euro 1996 football tourna ment, the 2002 Commonwealth Games and the Sydney Olympics, Ann-Louise is focusing full-time on the upcoming World Rowing events along with an Organising Committee of approximately 20 people. At the event itself over 300 volunteers will be helping out in a variety of jobs ranging from launch drivers to ticket sellers. «Preparations for athletes are obviously key,» explains Ann-Louise.«This not only involves everything that takes place on the water, but also top quality transport, accommodation and food services which are vital to the success of the event.» For more information about the Dorney Lake rowing course, go to page 26. For all details pertaining to the event, please go to www. worldrowing. com/events Ann-Louise Morgan Coupe du monde d aviron I Lac Dorney - Eton, Grande- Bretagne du 26 au 28 mai 2005 Depuis mai 2003 Ann-Louise Morgan occupe le poste de directrice de la compétition de la Coupe du monde d aviron BearingPoint I et des Cham pionnats du monde d aviron Forte de son expérience en gestion sportive à des mani festations comme la Coupe d Europe de football de 1996, les Jeux du Common wealth 2002 et les Jeux Olympiques à Sydney, Ann-Louise se con centre désormais à plein temps sur les prochaines compétitions mon diales d aviron entourée d un comité d organisation d environ 20 personnes. Plus de 300 volontaires viendront donner un coup de main durant la compétition où ils occuperont un grand nombre de fonctions qui vont de responsables des bateaux suiveurs à vendeurs de billets. «Naturellement, la préparations des rameurs est primordiale» explique Ann-Louise. «Mais cela ne comprend pas uniquement ce qui se passe sur l eau, cela veut dire aussi des transports de qualité, un hébergement et des services de restauration qui sont essentiels au succès de la manifestation.» Pour plus d informations sur le bassin d aviron du Lac Dorney, voir page 26. Pour tous les détails concernant la compétition, veuillez consulter: www. worldrowing. com/events Rowing World Cup III Rotsee - Lucerne, Switzerland - 8 to 10 July 2005 The city of Lucerne has been a Rowing World Cup venue since the initiation of the Rowing World Cup series in 1997 and Urs Hunkeler has been involved with the Organising Committee from the very beginning - first as sponsoring manager, then as Chairman since As with all 45 members of Lucerne s Organising Committee, Urs fulfils his regatta organisation responsibilities as a volunteer, his full-time occupation being Manager of Lucerne s Fair and Exhibition Centre. For all details pertaining to the event, please go to Coupe du monde d aviron III Rotsee - Lucerne, Suisse Du 8 au 10 juillet 2005 La ville de Lucerne est le site de la Coupe du monde d aviron depuis le lancement des séries de la Coupe du monde d aviron en 1997 et Urs Hunkeler fait partie du comité d organisation depuis le tout début tout d abord en tant que directeur des relations avec les sponsors, puis comme président depuis Comme pour les 45 membres du comité d organisation de Lucerne, Urs assume ses responsabilités d organisateur de régates à titre volontaire, son occupation à plein temps étant la direction du Centre des foires et des expositions de Lucerne. Pour tous les détails concernant la compétition veuillez consulter:

11 organisateurs de régates World Rowing Under 23 Championships Bosbaan Regatta Course - Amsterdam, The Netherlands - 22 to 24 July 2005 Called the World Rowing Under 23 Regatta up until last year, this event for up-and-coming athletes was upgraded to World Rowing Championship status by FISA s Extraordinary Congress last February. Gwen Bakker, Secretary and General Coordinator for this new World Rowing Championship, began to row at club level at age 20 as part of the Nereus student rowing club in Amsterdam. From 1999 to 2000, she acted as secretary of the board of Nereus and organised the Heineken Roeivierkamp from 2000 to This annual international regatta attracts around 2,000 rowers for a weekend of competition in the centre of Amsterdam over a variety of distances (25, 75, 2,50 and 5,00). Gwen now works full-time as the Athlete and International Events Coordinator at the Royal Dutch Rowing Federation. As is the case with all members of the Under 23 Organising Committee, Gwen is participating in the organisation of the Championships as a volunteer, in her spare time.«since there s a big overlap in my work, I can combine some of my work as part of the organising committee with my daily work,» she explains. For more information about the Bosbaan Regatta Course, go to page 27. For all details pertaining to the event, please go to www. worldrowing. com/events Gwen Bakker Championnats du monde d aviron des moins de 23 ans Bassin de régates de Bosbaan - Amsterdam, Pays-Bas Du 22 au 24 juillet 2005 Intitulé Régate mondiale d aviron des moins de 23 ans jusqu à l an dernier, cette manifestation réservée aux jeunes espoirs a été surclassée et a reçu le statut de Championnat du monde d aviron par le Congrès extraordinaire de la FISA en février dernier. Gwen Bakker, secrétaire et coordinatrice générale de ce nouveau championnat du monde d aviron a commencé l aviron au niveau de club à l âge de 20 ans au Club d aviron Nereus d Amsterdam. De 1999 à 2000, elle a fait office de secrétaire du conseil d administration du Club Nereus et a organisé le Heineken Roeivierkamp de 2000 à Cette régate internationale annuelle attire environ rameurs pour un week-end de compétitions au centre d Amsterdam sur un nombre de distances variées (25, 75, 2 50 et 5 00). Gwen est à présent coordi natrice des athlètes et des manifestations internationales à plein temps à la Fédération royale néerlandaise d aviron. Comme c est le cas de tous les membres du comité d organisation du moins de 23 ans, Gwen participe à l organisation de ces championnats à titre volontaire et sur son temps libre mais«comme cela recoupe une grande partie de mon propre travail, je peux combiner une partie de ce que je dois faire pour le comité d organisation avec ma tâche quotidienne», explique-t-elle. Pour plus d informations sur le bassin des régates de Bosbaan, voir page 27. Pour tous les détails concernant la compétition, veuillez consulter: A legendary regatta leader by Débora Feutren / Arno Boes Born in Duisburg, Germany, in 1921, Werner Konrad is a household name in the world of rowing. Werner s regatta experience can actually be traced all the way back to the 1936 Berlin Olympic Games, where he sold regatta programmes as a 15-year-old. He had joined a rowing club the year before and was to become a national champion in the men s pair in When his rowing career came to an end in the early 50s, he began coaching both rowing and canoeing, resulting in five national titles in rowing and Olympic silver and bronze in canoeing in the 50s and 60s. But Werner is most remembered for his career as a regatta organiser, which spanned half-a-century: it began in 1952, when he helped organise a regatta for the first time and ended no earlier than In 1965 Werner became Chairman of the Duisburg Regatta Organising Committee. Under his leadership, the city of Duisburg was an international rowing hub, with the International Duisburg-Wedau Regatta annually attracting top athletes from dozens of nations at the start of the rowing season. But Werner s experience goes beyond his leadership at the Duisburg regatta and includes the European Championships (1965), the Olympic Regatta in Munich (1972), the World Championships (1983), the Universiade (1989), the World Rowing Junior Championships (2001) and countless German championships - all as a volunteer. Werner was a teacher by training and became a civil servant after the Munich Olympics as sports manager in Duisburg schools. This position allowed him to become involved in the organisation of other sports events as well. Although he retired after the World Rowing Junior Championships in 2001, he can still be seen at regattas every year, as he has built lasting relationships with National Federation leaders, coaches and athletes around the world. In recognition of the excellent services he has rendered to sports and rowing in particular, Werner Konrad has been honoured by the city of Duisburg, the German Rowing Federation, the German government and the International Rowing Federation. Un directeur de régates légendaire par Débora Feutren / Arno Boes Dans le monde de l aviron, Werner Konrad, né en 1921 à Duisburg, Allemagne, est vraiment une personnalité qui fait partie de la maison. Werner Konrad L expérience de Werner en matière de régates remonte en fait aux Jeux Olympiques de 1936 à Berlin, où il vendait le programme des courses alors qu il avait 15 ans. L année précédente, il avait intégré un club d aviron et allait devenir champion national dans le deux de pointe en Au terme de sa carrière d aviron, au début des années cinquante, il s est lancé comme entraîneur en aviron et en canoë, ce qui valut à ses sportifs cinq titres nationaux en aviron, et une médaille olympique d argent et de bronze en canoë, durant les années cinquante et soixante. Mais ce qui vient surtout à l esprit à propos de Werner c est sa carrière d organisateur de régates qui s étend sur un demi-siècle. Elle a démarré en 1952 lorsqu il a, pour la première fois, aidé à l organisation d une régate, et s est poursuivie jusqu en En 1965, Werner a pris la présidence du comité d organisation des régates de Duisburg. Sous sa direction, la ville de Duisburg est devenue un centre d aviron international, avec la régate internationale annuelle de Duisburg-Wedau, rendez-vous de début de saison d aviron des principaux rameurs en tête de classement de dizaines de pays. Mais l expérience de Werner va au-delà de la direction des régates de Duisburg puisqu elle comprend également les Championnats d Europe (1965), la régate olympique de Munich (1972), les Championnats du monde (1983), l Universiade (1989), les Championnats du monde d aviron junior (2001) et d innombrables championnats d Allemagne d aviron tous à titre volontaire. Enseignant de formation, Werner passa fonctionnaire, après les Jeux Olympiques à Munich, en devenant directeur sportif des écoles de Duisburg et, à ce poste, il a contribué à l organisation d autres manifestations sportives. Même s il a pris sa retraite après les Championnats du monde d aviron junior en 2001, on le voit encore chaque année aux régates, car il a noué des relations avec les dirigeants de fédérations nationales, entraîneurs et athlètes du monde entier. En reconnaissance pour ses éminents services en faveur des sports et de l aviron en particulier, Werner Konrad a été distingué par la ville de Duisburg, la Fédération allemande d aviron, le gouvernement allemand et la Fédération internationale d aviron. Rudersport 11

12 develpment South American rowing by Melissa Bray From the exclusive private sports clubs of Argentina, to the state-run system in Cuba, South American rowing has developed via an assortment of paths as varied as the people themselves. Ever since European immigrants brought the sport to the continent a small but keen following has kept rowing alive and kicking, making the most of bodies of water ranging from lakes to rivers to the sea. FISA International Umpire Santiago Fuentes describes rowing, especially in Mexico, as originally part of high society: «People used to belong to the clubs much more for the social status than for the sport itself,» says Fuentes. «No doubt these were clubs for the social elite.» Some of these early clubs still remain with names like the Flamengo in Rio de Janerio, Brazil, the Club Nautico de la Habana in Cuba, and in Peru the Club de Regatas Lima. Many are sporting clubs that include everything from tennis to soccer to swimming pools. Today, Argentina can arguably make the claim to have the largest population of rowers. In the region of Tigre, where almost all of the rowers from this nation come from, the history of rowing is lengthy. The Tigre region has achieved the best results over the last 100 years producing most of the top rowers to go on to the international stage. Argentinian rower Sergio Fernandez racing at the 2004 Bearing- Point Rowing World Cup in Lucerne, Switzerland. / Le rameur argentin Sergio Fernandez à la Coupe du monde d aviron BearingPoint 2004 à Lucerne, en Suisse. Gary Prior / Getty Images Jamie McDonald / Getty Images One of these rowers, the late Alberto Demiddi, is considered almost unanimously as the greatest rower in South American history. The Argentinean single sculler was the only South American to medal in rowing at the Olympics (bronze in 1968 and silver in 1972) and to win the World Rowing Championships (in 1970). The second greatest South American rower followed closely on Demiddi s heals. Ricardo Ibarra, also from Argentina, made the Finals at both the 1976 and 1984 Olympic Games. Ibarra has since made his mark as one of the top coaches in the region and he continues to work as FISA Development Director for South America spreading his coaching knowledge throughout the continent. The success of Argentina s single scullers has continued through to today with the highest ranked South American rower at present being two-time Olympian Santiago Fernandez. Fernandez raced in the final at Athens finishing fourth in the single giving him the status of the highest placing South American rower at the 2004 Olympic Games. Argentina has also produced South America s top woman rower. Maria Julia Garisoain competed at both the Atlanta and Sydney Olympics in the double but found her greatest success as a lightweight single sculler at the World Rowing Championships winning bronze in 1998 and More recently Chile has made its mark on the international scene. Christian Yantani Garces and Miguel Cerda Silva achieved a first in 2002 by setting the world best time in the lightweight men s pair while winning gold at the Seville World Rowing Championships. This record still holds today. The South American rowing championships is the main event for the continent with the four yearly Pan American Games being the international highlight for the region and the number of countries partici pating has been steadily rising. Last year at Athens eight South American countries competed, an increase of three over the 2000 Olympic participation with the addition of Uruguay, Paraguay and Peru. South America will continue to face many challenges in the development of rowing. In a continent where soccer reigns supreme, interest in rowing remains on the fringe. According to Chilean rowing enthusiast Juan Pablo Berlinger, the expense of the sport plays a major factor in hindering growth. «It is very difficult, because the equipment is expensive and it has to be Chileans Medina, Post, Atero and Silva win bronze in the LM4-at the 2004 BearingPoint Rowing World Cup in Munich, Germany. / Les chiliens Medina, Post, Atero et Silva remportent le bronze en LM4- à la Coupe du monde d aviron BearingPoint 2004 à Munich, en Allemagne. imported,» says Berlinger who believes that this has limited rowing s accessibility. Berlinger also notes that there is a growing problem of water pollution affecting many of the lakes and rivers of the continent. This has been highlighted by Sao Paulo s main rowing lake which recently became so contaminated that rowing activity had to stop completely. But Fuentes remains positive in the knowledge that the rowing potential is substantial as he looks to the advantages: «Lakes and rivers are sometimes in the middle of cities,» says Fuentes who also notes the climatic advantages. «There is no snow to worry about.» «People used to belong to the clubs much more for the social status than for the sport itself»

13 développement L aviron sud-américain par Melissa Bray Brazilians Bitencourt and Da Cunha race at the 2004 BearingPoint Rowing World Cup in Lucerne. / Les Brésiliens Bitencourt & Da Cunha lors de la Coupe du monde d aviron BearingPoint 2004 à Lucerne. De l Argentine et ses clubs sportifs privés exclusifs à Cuba et son système étatisé, l aviron sud-américain s est développé par des voies aussi diverses que les gens eux-mêmes. L un d entre eux, le regretté Alberto Demiddi, est considéré à la quasi unanimité comme le plus grand rameur de toute l Amérique du Sud. Ce spécialiste du skiff est le seul Sud-américain qui ait gagné des médailles aux Jeux Olympiques (bronze en 1968 et argent en 1972) et remporté les Championnats du monde d aviron (en 1970). Gary Prior / Getty Images Le championnat d aviron sud-américain est la principale manifestation du continent avec les Jeux panaméricains tous les quatre ans, sommet international de la région, qui a vu une augmentation notable du nombre des pays participants. L an dernier, huit pays d Amérique du Sud étaient présents à Athènes, soit trois de plus qu en 2000, avec l arrivée de l Uruguay, du Paraguay et du Pérou. L Amérique du Sud continue de rencontrer de nombreuses difficultés dans le développement de l aviron. Dans un continent où le football règne en maître, l intérêt pour l aviron demeure marginal. Selon le passionné d aviron chilien, Juan Pablo Berlinger, les dépenses exigées par ce sport sont l un des principaux obstacles à son développement. «C est très difficile, car l équipement est cher et doit être importé», explique-t-il, ce qui, à son avis, limite l accessibilité de l aviron. Depuis l arrivée de ce sport sur le continent avec les immigrants européens, un modeste contingent d ardents adeptes a maintenu l aviron vivant et actif, profitant de tous les plans d eau que ce soit les lacs, la mer ou les rivières. Selon Santiago Fuentes, arbitre international FISA, l aviron, notamment au Mexique, était à l origine une marque de la haute société: «on faisait partie d un club plus pour le statut social que pour le sport luimême», souligne-t-il. «Ces clubs étaient en effet réservés à l élite sociale.» Certains de ces premiers clubs existent toujours comme le Flamengo à Rio de Janeiro, Brésil, le Club Nautico de la Havane à Cuba, ou au Pérou, le Club de Regatas de Lima. Beaucoup d entre eux sont des clubs multisports offrant tout, du tennis de table au football en passant par les piscines. A présent, l Argentine peut se targuer du plus grand nombre de rameurs. La région de Tigre, d où sont originaires presque tous les rameurs de ce pays, a une longue histoire d aviron. Elle a obtenu les meilleurs résultats dans les cent dernières années en produisant la plupart des rameurs passés au niveau international. Le second des plus grands rameurs sud-américains talonne Demiddi. Ricardo Ibarra, argentin lui aussi, est parvenu en finale aux Jeux de 1976 et de Ibarra a depuis laissé sa marque comme l un des meilleurs entraîneurs de sa région et continue à travailler comme directeur du développement de la FISA pour l Amérique du Sud, diffusant son enseignement sur tout le continent. Le succès des Argentins en skiff s est poursuivi jusqu à maintenant avec Santiago Fernandez, le rameur le mieux classé en Amérique du Sud, après avoir été olympien à deux reprises. Fernandez à Athènes a terminé quatrième dans la finale du skiff, ce qui fait de lui le rameur sud-américain le mieux placé des Jeux de L Argentine a également produit des rameuses sud-américaines de tête. Maria Julia Garisoain était à Atlanta et à Sydney dans le deux de couple mais elle a rencontré ses meilleurs succès dans le skiff poids léger aux Championnats du monde, où elle a remporté le bronze en 1998 et Plus récemment, le Chili est entré sur la scène internationale. Christian Yantani Garces et Miguel Cerda Silva ont obtenu une première place en 2002 avec le meilleur temps mondial du deux de pointe messieurs poids léger, remportant l or aux Championnats du monde d aviron à Séville. Leur record tient toujours aujourd hui. Gary Prior / Getty Images Berlinger note également que la pollution de l eau pose un problème grandissant qui affecte nombre de lacs et rivières du continent, ce qui est devenu évident avec le lac d aviron de Sao Paulo si contaminé récemment que tout aviron a dû cesser. Fuentes reste néanmoins positif, sachant toute l importance du potentiel de l aviron, compte tenu de ses atouts: «lacs et rivières sont parfois en plein centre-ville» dit-il soulignant également les avantages climatiques: «la neige n est pas un souci.» Cuban rowers Hechevarria and Arruez at the 2004 BearingPoint Rowing World Cup in Lucerne. / Les rameurs cubains Hechevarria et Arruez à la Coupe du monde d aviron BearingPoint 2004 à Lucerne. «on faisait partie d un club plus pour le statut social que pour le sport lui-même» 13

14 development Development activities in member federations SPAIN (Séville) location of the FISA International Training Centre / ESPAGNE (Seville) Implantation du Centre d entraînement international de la FISA TUNISIA (Tunis) location of the FISA International Training Centre for French-speaking Africa / TUNISIE (Tunis) Implantation du Centre d entraînement international de la FISA pour l Afrique francophone. BRAZIL National Federation has requested technical assistance for the 2005 South American Rowing Championships in Curitiba and 2007 Pan American Games in Rio de Janeiro as well as development of local officials. / BRESIL La Fédération nationale a demandé une assistance technique pour les Championnats d aviron d Amérique du Sud de 2005 à Curitiba et les Jeux panaméricains de 2007 à Rio de Janeiro ainsi que pour la formation des officiels locaux. GUATEMALA National Federation has requested technical and coaching assistance in rowing for the 2005 Central American Games in Amatitlan, near Guatemala City. / GUATEMALA La Fédération nationale a demandé une assistance technique et d entraînement pour les Jeux d Amérique centrale de 2005 à Amatitlan, près de Guatemala City. ALGERIA 2007 All Africa Games, rowing is proposed as one of the sports events: if accepted, it will be the first time rowing is included in these continental games. / ALGERIE Pour les Jeux panafricains 2007, l inscription de l aviron au programme sportif est proposée: en cas d approbation, ce serait la première apparition de l aviron à ces jeux continentaux. MOROCCO National Federation and National Olympic Committee have been initiating equipment, coaching and development project. / MAROC La Fédération nationale et le Comité National Olympique ont lancé un projet dans les domaines suivants: équipement, entraînement et développement. URUGUAY National Federation and National Olympic Committee have begun the development of a national coaching structure. / URUGUAY La Fédération nationale et le Comité National Olympique ont entamé la mise en place d une structure nationale d entraînement. PARAGUAY in 2004, National Federation and Nati onal Olympic Committee hosted a coaching education seminar in collaboration with Olympic Solidarity: coaches from more than 10 countries attended. / PARAGUAY En 2004, la Fédération nationale et le Comité National Olympique ont accueilli un séminaire de formation des entraîneurs en collaboration avec la Solidarité Olympique: des entraîneurs de plus de 10 pays y ont participé. ECUADOR in 2004, National Federation and National Olympic Committee hosted a coaching education seminar in collaboration with Olympic Solidarity. / EQUATEUR En 2004, la Fédération nationale et le Comité National Olympique ont accueilli un séminaire de formation des entraîneurs en collaboration avec la Solidarité Olympique. SENEGAL National Federation has been organizing equipment, coaching and development activities. The Swiss Rowing Federation assisted with donation of equipment in / SENEGAL La Fédération nationale a organisé des activités dans les domaines suivants: équipement, entraînement et développement. La Fédération suisse a apporté son aide par des dons d équipement en CAMEROON National Federation has been organizing equipment, coaching and development activities. / CAMEROUN La Fédération nationale a organisé des activités dans les domaines suivants: équipement, entraînement et développement. KENYA National Federation has made first ever rowing boat made in Kenya early The boat was created from a mould donated from German boat builder Klaus Filter. / KENYA La Fédération nationale a réalisé le premier bateau d aviron jamais fabriqué au Kenya début 2005, à partir d un moule donné par le constructeur allemand Klaus Filter. If you would like more information about rowing development possibilities in your country, please contact Sheila Stephens-Desbans, FISA s Development Manager at

15 Action des fédérations membres pour le développement développement PALESTINE National Federation and National Olympic Committee coaching education project in collaboration with Olympic Solidarity / PALESTINE Projet de la Fédération nationale et du Comité National Olympique concernant la formation des entraîneurs, en collaboration avec la Solidarité Olympique. MACAU Macau has established the sport of rowing in the region for the 2005 East Asian Games in Macau / MACAO Macao a établi l aviron dans la région pour les Jeux d Asie de l Est 2005 à Macao. PHILIPPINES National Federation will host coaching and umpire seminars for the 2005 South East Asian Games in Manila. / PHILIP- PINES La Fédération nationale accueillera des séminaires d entraînement et d arbitrage pour les Jeux du sud-est asiatique 2005 à Manille. IRAQ National Olympic Committee and National Federation have requested assistance in the development of National Federation structure. / IRAK Le Comité National Olympique et la Fédération nationale ont demandé une assistance pour la mise en place d une structure de fédération nationale. HONG KONG location of the FISA International Training Centre for Asia / HONG KONG Implantation du Centre d entraînement international de la FISA pour l Asie. QATAR National Federation is initiating technical, coaching and development activities for the 2006 Asian Games / QATAR La Fédération nationale engage des activités techniques, d entraînement et de développement pour les Jeux asiatiques de SRI LANKA preparations for the 2006 South Asian Federation Games, postponed from 2005 due to the Tsunami / SRI LANKA Préparation des Jeux d Asie du Sud 2006, prévus en 2005, et différés pour cause de tsunami. SOUTH AFRICA (Pretoria) location of the FISA International Training Centre for English-speaking Africa / REPUBLIQUE SUDAFRICAINE (Prétoria) Implantation du Centre d entraînement international de la FISA pour l Afrique anglophone. SOUTH KOREA National Federation and National Olympic Committee hosted coaching education seminar in the autumn of 2004 in collaboration with Olympic Solidarity / REPUBLIQUE DE COREE La Fédération nationale et le Comité National Olympique ont accueilli un séminaire de formation des entraîneurs à l automne 2004, en collaboration avec la Solidarité Olympique. Pour obtenir plus d informations sur les possibilités relatives aux activités de développement de l aviron dans votre pays, prière de contacter Sheila Stephens-Desbans, responsable du développement à la FISA, à l adresse 15

16 feature The woman behind regatta courses by Débora Feutren Svetla had no intention to become an Olympic champion in rowing. Happily competing as a swimmer at club level until 16 years of age, she disliked rowing when she first sat in a boat. But she was too polite to refuse trying it out. The Central Army Sports Club in Sofia was endeavouring to identify potential rowing talent in local schools. Studying at a high school in the Bulgarian capital at the time, Svetla showed no interest, but offered to take the candidates down by the rowing lake she knew so well in Pancharevo, the small village where she grew up. Coach Krasimira Zekova put her in a four and invited her to come back. Too ashamed to say no, she rowed until she finally began to enjoy the flat-water sport: «It was my first regatta. I was replacing another girl and my rowing was so bad the whole crew was shouting at me. Despite my appalling performance we won, and I ve loved rowing ever since.» Zekova would be her only coach throug hout her rowing career. Olympic-standard regatta courses worldwide bear her imprint. Olympic champion Svetla Otzetova s experience in rowing and architecture has allowed her to be involved in the design of the world s most prestigious and canoeing ciudadrowing olímpica aranjuez madrid Ten years later in 1976 Svetla won gold regatta courses for Rowing World at the Montreal Olympic Games in the Cups, World Rowing Champion women s double with partner Zdravka ships, and Olympic regattas over Yordanova. What makes this feat even more the past 20 years. remarkable is that she does not have >> ILUSTRISIMO AYUNTAMIENTO DEL REAL SITIO Y VILLA DE ARANJUEZ P.A.U. LAS CABEZADAS - PLANTA IMAGEN FINAL 0,5 1,0 1,5 EQUIPO REDACTOR PLAN SECTORIZACION: ALFONSO VEGARA GOMEZ (DR.ARQUITECTO) MIGUEL ANGEL LOPEZ TOLEDANO (I.C.C.P) JUAN PABLO MOLESTINA VIVAR (DR.ARQUITECTO) PAULA LÓPEZ FIALLO (ARQUITECTO) M. XIMENA TORRES (ARQUITECTO) LUCRECIA KLESZCZELSKY (ARQUITECTO) EQUIPO DISEÑO DE CANAL DE REMO Y PIRAGÜISMO: 2,0 ESCALA GRAFICA 1 PLAN DE SECTORIZACIÓN DEL PAU "LAS CABEZADAS" - ENERO London 2012 Candidate City 0 PLANO N: MASTERPLAN CIUDAD OLIMPICA MASTERPLAN DISEÑO URBANO MIRANDA KIURI POPOVA(ARQUITECTO) ROSA HORCAJADA FERNÁNDEZ (COLABORADORA) ENERO PROMOTOR: LAS CABEZADAS ARANJUEZ S.L ESCALA: Composite image of Dorney Lake (London) / mage composite du lac de Dorney (Londres) jarama tajo tajo spectators temporary grandstands 83 drop-off spectators 07 AC NNO CR 5 1OOO m 5OO m CANOE TRAINING 2 lanes x 9m x ROWING COOLING DOWN SS CE S BU D AC ITE in) in) 5m - 3 in) 3m m -3 ID 45 K 40 mkm DRtown Km - e 50 n 50 lag MA il ow (D port ic V ir (A lymp (O (D REGATTA COURSE ED 70 4 lanes x 9m x CR AC CANOE TRAINING COURSE lanes x 15m x R EZ K JU 2 AN ow n ARownt ROWING WARMING UP COURSE 2 lanes x 27m x 80 A LIN E O O start tower staff rest area broadcast compound (1.OOO m2 aligner's hut repair pontoon parking electrical substation time trial tent rowing timing hut rowing timing hut & canoeing sta canoeing timing hut canoeing timing platform (canoei canoe pontoon installations standing areas for up to 1O.OOO temporary grandstands (1O.OOO sponsors tent (2OO m2) spectators' drop off area (4O.OO TV compound (4.OOO m2) logistics (6.OOO m2, during Gam logistics (2O.OOO m2, construct kiss & cry zone venue and competition managem olympic family, media, technolog (temporary grandstand p 25 olympic family, media, technolog (permanent grandstand 1200 co LL TO Virtual image of the Aranjuez Canal / Image de synthèse du canal d Aranjuez (Madrid) 79 Nse) IOou ATtomh SmiTn)(cus 28 AIN ACH T(AR TO O O O O O O Madrid 2012 Candidate City 06 7 TV 05 5OO m lanes x 9m x lanes x 13.5m x CANOE COURSE 15OO m 4 15OO m 1OOO m 5OO m ROWING COURSE SS CE 4 D AC FINISH NON-ACCREDITED ACCESS drop-off spectators 5OO m 18 ITE ED spectators standing areas for up to finish tower technology parking ( 8 places) mixed zone 1 (4m x 4Om) crews rest area rowing & boat w first aid pontoon victory ceremony victory ceremony stage pontoon photographers pontoon for umpirig boats pontoon flash quotes first aid ramp TV catamarans pontoons ( 5 pon press centre press conferences room video board IF family score board and video board score board media score board crews motor boats marina motor boats drivers tent control Commission boats numbers distribution (tem rowing team facilities 1O.OOO m rowing temporary 25 racks rowing boats reparations rowing team tents (10 tents, 10 mixed zone 2 (1Om x 2Om) changing/showers/wcs team bags storage 8 rowing boathouses (6m x 21m boat weighing athletes weighing athletes hotel (60 rooms) medical centre doping control centre restaurant and cafeteria gymnasium catering storage bicycles rental (temporary) athletes lounge canoe team facilities (7.OOO m2 12 canoe boathouses (5m x 15m canoe boats reparations changing/showers/wcs (tempor canoeing team tents ( 8 tents, 1 sport equipment storage staff break & canteen trailers area (4.OOO m2) parking P3: parking "clean" drop off "clean" team drop off, security check and parking P1: T1, T2, T3, VIP parking P2: OCOG and team priva spectators' parking (4O.OOO m2 optional Olympic Village (1.8OO a IF hotel toilets, concessions, first aid poin WCs information centre (60 m2) copying sub centre (6O m2)

17 à la une La femme derrière les champs de course par Débora Feutren Des champs de courses olympiques dans le monde entier portent son empreinte. Depuis 20 ans, la championne olympique Svetla Otzetova met son expérience en aviron et en architecture au service de la conception des champs de courses d aviron et de canoë-kayak les plus prestigieux, pour les épreuves de la Coupe du monde, des Championnats du monde et des Jeux Olympiques. Svetla ne s imaginait pas championne olympique d aviron, car elle était heureuse comme nageuse de compétition, jusqu à l âge de 16 ans. Elle a même été plutôt mal disposée envers l aviron en prenant place pour la première fois dans une embarcation, trop bien élevée aussi pour refuser l essai qu on lui proposait. Le club central de l Armée à Sofia détectait des talents dans les écoles locales. Et Svetla, alors scolarisée dans le secondaire à Sofia, accepta d accompagner les candidats à l essai jusqu au plan d eau qu elle connaissait si bien à Pancharevo, le petit village de son enfance, bien qu elle ne compta pas participer elle-même à l essai. L entraîneur Krasimira Zekova lui fit prendre place dans un bateau de quatre et l invita à Paris 2012 Candidate City Composite image of the Vaires-sur-Marne rowing course. (Paris)/ Image composite du site d aviron Vaires-sur-Marne (Paris). revenir après ce premier essai. N osant pas refuser, Svetla se prit au jeu et finit par aimer l aviron:«pour ma première régate, je remplaçais une autre fille, mais j étais si nulle que tout l équipage me houspillait. Nous avons gagné malgré ma prestation catastrophique, et j ai adoré l aviron depuis ce jour-là.» Krasimira Zekova allait devenir son entraîneur à vie. Dix ans plus tard, en 1976, Svetla devenait championne olympique à Montréal, en deux de couple, associée à Zdravka Yordanova. Une performance d autant plus remarquable que Svetla n a pas le physique d une rameuse en catégorie open. «Mesurant 172 cm, je faisais tout mon possible pour ne pas descendre sous les 60 kg. La catégorie poids léger n existait pas encore, et je devais donc affronter des athlètes bien plus lourdes que moi.» A peine deux mois avant les Jeux de Montréal, elle soutenait sa thèse pour le diplôme d architecte.«durant mes 7 années d études universitaires, j ai dû suivre les cours, sans privilège accordé à une athlète de haut niveau, en adaptant l entraînement à mon emploi du temps. Heureusement, le lieu d entraînement était juste en face de la faculté: il y avait là un bassin d aviron, une salle de musculation et un secteur boisé pour le footing. Je m entraînais tôt le matin et entre les cours.» New York 2012 Candidate City Spécialisée dans l architecture des bâtiments publics et particulièrement intéressée par les installations sportives, Svetla a travaillé pour le service du gouvernement bulgare responsable de toutes les grandes infrastructures sportives dans le pays. En 1984, elle a contribué pour la première fois à la conception et à l édification d un >> Virtual image of Flushing Meadows rowing venue / Image de synthèse du site d aviron Flushing Meadows (New York) 17

18 feature Comparisons of the five 2012 Olympic Bids regarding Rowing Proposed Venue Existing? Previous Events Seating Capacity Distance to Olympic Village London Dorney Lake Yes, since 2000 Rowing World Cup 2005 World Rowing Championships Sub-Village 16 km Madrid Aranjuez Canal No km Moscow Krylatskoye Canal Yes, since Olympics km New York Flushing Meadows 2 small lakes now km Paris Vaires-sur-Marne Yes, since 1990* Rowing World Cup km the physiological build of an open-category rower. «At 172cm I was struggling to stay at a minimum of 60 kg. Lightweight events had not yet been created, and I had to compete against heavier women.» Only two months prior to the Montreal Olympics she defended her graduate thesis in architecture. «During seven years of university, I had to attend lectures just as any non-athlete did and adjust rowing practice around the study schedule. Thankfully, the stadium where I trained was just across the street from university. It had a rowing tank, a weight-lifting room and a forest where I could go running. I would train early in the mornings and during breaks.» Specialized in public buildings with a particular interest in sports facilities, Svetla worked for the Bulgarian government body in charge of all major sports facilities around the country. In 1984 she worked on the design and construction of a rowing and canoeing regatta course for the first time. Built in view of the 1989 World Canoeing Champion ships in Plovdiv, Bulgaria, it was later used for the 1999 World Rowing Junior Championships. «The most beautiful course in the world,» she says. Svetla s involvement with the International Rowing Federation (FISA) began in 1979, as a member of the Regatta Organisation and Installations Commission. This position slowly evolved into her current full-time occupation since 1998 as FISA s Events Director. One of Svetla s main responsibilities is to evaluate the bids submitted by cities worldwide to host Rowing World Cups, World Rowing Championships and Olympic Games. «It is a complex process where many factors need to be taken into account. The fairness of the course; the association between permanent and temporary facilities: the quality of facilities provided for teams, media and spectators; the organising committee s ability to create a rowing event that will promote rowing in the best possible way locally and internationally via the media.» Most bid cities do not need to construct regatta courses from zero. However, existing facilities frequently require upgrading, installation of temporary facilities and sometimes entire re-organisation, in which case collaboration with city authorities and designers is necessary to make sure FISA standards are met and financial resources are used efficiently. Many have seen the wonderful images of the Schinias Rowing and Canoeing Centre near Athens. We can truly say that this was one of Svetla s most satisfying accomplishments as she was involved from the very beginning and followed it each step of the way to its wonderful conclusion. n «The most challenging projects are the ones concerning the Olympic Games,» Working closely with the International Canoe Federation (ICF) is essential, as flat-water canoeing events are held on the same courses as rowing and ICF has no specialised architect. «When I design a course, I send ICF my concept, and they send me back their comments. I know their requirements, which are similar to those for rowing.» The main differences between rowing and canoeing regatta course requirements lie in race distances (50 and 1,00 compared to 2,00 for rowing) number of lanes (9 instead of 8) and lane width (9m versus 13.5m). When asked how she enjoys working with ICF, Svetla replies: «We have no arguments and collaborate well.» «The most challenging projects are the ones concerning the Olympic Games,» Svetla explains. And she steps in as soon as the final Olympic bid cities are nominated. When asked if her report can influence the final Olympic city selection, she quickly replies: «Not at all. We work with each Olympic bid city to help them attain regatta courses of equal standard. Issues sometimes arise once the Olympic city has been selected, when standards agreed beforehand have to start being implemented.» Such is the case with the 2008 Beijing Olympic course which has to be redesigned because construction began based on a different plan than the one previously approved by FISA. Moscow 2012 Candidate City

19 à la une Tableau comparatif des cinq candidatures aux JO de 2012 concernant l aviron Site proposé Existant? Evénements passés Capacité Distance du village olympique Londres Dorney Lake Oui, depuis 2000 Coupe du monde 2005 Championnats du monde d aviron sous-village 16 km Madrid Canal d Aranjuez Non km Moscou Canal de Krylatskoye Oui, depuis 1973 JO de km New York Flushing Meadows 2 petits lacs actuellement km Paris Vaires-sur-Marne Oui, depuis 1990* Coupe du monde km champ de courses d aviron et de canoë-kayak, prévu pour les Championnats du monde de canoë-kayak en ligne de 1989 à Plovdiv, et réu tilisé ensuite à l occasion des Champion nats du monde d aviron junior en «Le plus beau du monde,» selon Svetla. La collaboration étroite avec la Fédération internationale de canoë-kayak (FIC) est essentielle, car les épreuves de canoë-kayak en ligne et les épreuves d aviron ont des plans d eau communs, et la FIC ne dispose pas d architecte spécialisé. «En début de projet, j envoie mon ébauche à la FIC pour recevoir leurs commentaires. Je connais leurs besoins, semblables à ceux de l aviron.» Les principales différences tiennent à la distance (50 et 1 00 contre 2 00 pour l aviron), au nombre de lignes d eau (9 contre 8), et à la largeur des lignes d eau (9m contre 13,5m). A propos de sa collaboration avec la FIC, Svetla précise: «Pas de divergences, et une bonne collaboration.» Svetla a commencé à collaborer avec la FISA en 1979 en devenant membre de la Commission chargée de l organisation des régates et des installations. Cette collaboration s est transformée progressivement jusqu en 1998, année où elle a commencé à occuper la fonction de directrice des compétitions à temps plein. L une des attributions principales de la fonction consiste pour Svetla à évaluer les candidatures des villes pour l organisation des compétitions: Coupes du monde, Championnats du monde et Jeux Olympiques. «La tâche est complexe car beaucoup d aspects entrent en ligne de compte, à savoir une configuration de parcours équitable, la combinaison d installations permanentes et temporaires, la qualité des infrastructures pour les équipes, les médias et le public, la capacité du comité d organisation à organiser l événement de façon à assurer une promotion optimale de l aviron à travers les médias, sur le plan local et international.» La plupart des villes candidates n ont pas besoin de partir de zéro pour la réalisation du parcours, mais les installations existantes doivent néanmoins être adaptées, des installations temporaires doivent être mises en place, et parfois tout doit être remanié c est d ailleurs en pareil cas qu une collaboration s impose entre les autorités locales et les spécialistes de la conception pour garantir le respect du cahier des charges de la FISA et l utilisation rationnelle des ressources financières. «Les défis majeurs sont liés aux JO», selon Svetla, qui intervient dès la désignation des villes finalistes. Son rapport peut-il influer sur la désignation de la ville hôte? La réponse fuse:«pas du tout. Nous épaulons les villes candidates pour les aider à présenter des parcours de niveau homogène. Des difficultés apparaissent parfois après la désignation de la ville hôte, lorsque les exigences convenues préalablement doivent être mises en œuvre.» C est le cas par exemple du parcours de Beijing 2008, dont il a fallu repenser la conception car la construction s engageait sur des bases autres que celles approuvées initialement par la FISA. Beaucoup ont apprécié le concept du Centre olympique d aviron et canoë-kayak de Schinias près d Athènes, et on peut affirmer que ce concept est l un des plus accomplis de Svetla. Impliquée depuis l ébauche du projet, elle l a mené jusqu à sa conclusion magnifique. n «Les défis majeurs sont liés aux JO» Moscow 2012 Candidate city Virtual image of Krylatskoye Canal (Moscow) / Image de synthèse du canal de Krylatskoye (Moscou) 19

20 feature The international style of coaches by Melissa Bray You can t say what country they re from, but you can say who their coach is. South Africa s head coach Christian Felkel is one of many coaches to affirm this sentiment on the current state of rowing styles in the world. The style influence is totally from the coach, not the country, says Felkel who first learned to row and coach in Germany. This trend is the result of coaching becoming increasingly international in recent years as coaches move away from their home country to take coaching jobs in other countries around the world. One of the best known of the United States coaches is Kris Korzeniowski. Originally from Poland, Korzeniowski has coached in Canada, Italy, China and the Netherlands before returning to the United States in He is now the head sculling coach. You can tell who the rower is coached by, says Korzeniowski echoing Felkel s words. The style is influenced by the coach, not the country. Korzeniowski says that although he has had to adapt his coaching style in terms of his approach to athletes, technically he has retained the same ways when he has moved countries. The bodywork is the only difference, says Korzeniowski in terms of styles throughout the world. Some rowers have more layback, some lift the body, some drive more on the legs, some have fast hands out, some slow. It all comes with the coach and how they believe we should move the boat. For FISA s 2001 Coaches Conference, Korzeniowski presented a paper that divided coaching styles into three major schools of training: 1. The traditional East-German school exemplified by a lot of mileage and less intensity work. 2. The mixed school created by Thor Nilsen which works at developing every physiological characteristic and favouring a medium amount of volume. US Rowing 3. The power school which is exemplified by high intensity with most training done in a competitive environment, like rowers being put side-byside or in a time trial situation. In my opinion every school has had a big share of success, says Korzeniowski, noting that at the finish line of international races boats are so close that it is difficult to pinpoint what is the decisive factor in winning. Korzeniowski says his best coaching education came when he worked in Italy in the 1980s under Italy s then Technical Director Thor Nilsen. Nilsen, the ultimate international coach, can list athletes from around the globe amongst those he has coached. I coach athletes, not countries, says Nilsen who notes that rowing styles throughout the world have become more uniform in recent years. Igor Grinko In the lead up to the 2008 Beijing Olympics, China has brought in a new head coach - Igor Grinko. Starting off under the Soviet system as a national team rower before becoming a coach, Grinko then went to the United States where he stayed until Although Grinko says he has stuck with the coaching methods he developed while in the former Soviet Union, he observes that the rowing environments have been very different. US Rowing Kris Korzonowski In China the athletes are recruited at a young age. They are taken away and get free food, free accommodation and are guaranteed a job. Some don t know why they re recruited, they just get told to go. This is a different system from the US, says Grinko who had to learn to coach athletes that were there by their own free will and completely self-funded. The Chinese system very much reminds him of rowing in the ex-ussr. Meanwhile in the road to the next Olympics, coaches have again been on the move around the world as National Federations update their four-year plan. Included in the moves is Italian Gianni Postiglione leaving Spain to join the Greek team while Germany s Harald Jahrling has moved from Australia to head Ireland s rowing programme. Dutch coach René Mijnders joins the Swiss national team and Chris Nilsson leaves the United States team to return to coach in his home country New Zealand. On another stage, New Zealander Duncan Holland has moved from The Netherlands to become head coach at Cambridge University. Although Felkel sees variations throughout the world he notes that all the top crews have one thing in common - they keep the boat running. At the end of the day the way a rowing boat moves hasn t changed in a thousand years.

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving QUALIFICATION SYSTEM - 2 ND SUMMER YOUTH OLYMPIC GAMES - NANJING 2014 FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving A. Events (5) MEN S EVENTS (2) WOMEN S EVENTS (2) MIXED EVENTS (2) 3m individual springboard

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

2013 IIHF WORLD WOMEN S HOCKEY CHAMPIONSHIP

2013 IIHF WORLD WOMEN S HOCKEY CHAMPIONSHIP 2013 IIHF WORLD WOMEN S HOCKEY CHAMPIONSHIP Name Mailing address Phone Girl s Hockey Association 2011/ 12 Team Name Email TICKET PACKAGE Price/ Seat 100 Level (12 games, Lower Bowl) $ 289 200 Level (12

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / APPLICATION FORM Espace réservé pour l utilisation de la fondation This space reserved for foundation use

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR INFORMATION LEAFLET

VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR INFORMATION LEAFLET CAMPUS FRAN S E P T E M B R E 2 0 1 5 / S E P T E M B E R 2 0 1 5 S E P T E M B R E 2 0 1 6 / S E P T E M B E R 2 0 1 6 VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR LEAFLET BIENVENUE WELCOME Campus France, chargé de vous

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data 1 ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce et Coopération au développement Federal Public Service Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a RENÉ CHARBONNEAU C o n s u l t a t i o n e t f o r m a t i o n C o n s u l t i n g a n d T r a i n i n g 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

MAXI SPEED-ROLL Course à boules

MAXI SPEED-ROLL Course à boules Course à boules Notice de montage 1. Posez le jeu à plat sur une table. 2. A l aide de la clé de service, dévissez les vis qui maintiennent la plaque de plexiglas et déposez la. 3. Dévissez les 4 vis fixant

Plus en détail

Biographie. ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop

Biographie. ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop Biographie ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop Né le 14 juin 1998 en Suisse d une mère originaire de Guinée Bissau et d un père Russe. Touché par la grâce musicale depuis sa plus tendre enfance,

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2014 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2014 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon THE SUBJUNCTIVE MOOD Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon SOMMAIRE 1) Definition 2) Uses 2.1) Common expressions of doubt 2.2) Common expressions of necessity 2.3) Common expressions of desirability

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES TRRAACE : La Lettre Electronique de TRRAACE TRRAACE Electronic Newsletter N HS 26/02/ 2005 TOUTES LES RESSOURCES POUR LES RADIOS AFRICAINES ASSOCIATIVES COMMUNAUTAIRES ET EDUCATIVES TRACKING RESOURCES

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2015 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2015 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

3 2013 samedi 11 mai

3 2013 samedi 11 mai 2013 samedi 11 mai 3 www.defiwind.com www.facebook.com/ledefi Crédit photo Beach Concepts Jean Souville Nico Graziano Windmagazine Création graphique : Stuki san defiwind@beachconcepts.org Philippe Fourrier

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Dates and deadlines 2013 2014

Dates and deadlines 2013 2014 (Version française à la page 3) Dates and deadlines 2013 2014 The following are proposed dates and deadlines for the annual renewal cycle. Clubs in BC and Alberta, please note: you may have deadlines preceding

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. IMport

CHIFFRES CLÉS. IMport 2014 CHIFFRES CLÉS IMport La presse étrangère Magazines : des lancements réussis En volume, le marché des magazines étrangers a reculé de 7 % en 2014 par rapport à 2013, mais l augmentation moyenne de

Plus en détail

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation Atelier : Formation Rapport du Groupe 1 Brainstorming Formation actuarielle 1. Système de formation Formation universitaire ou Système examens (système anglo-saxon) Conciliation entre les deux: Formation

Plus en détail

Danka BARTEKOVA. Slovaquie Tir (skeet olympique) 19 octobre 1984

Danka BARTEKOVA. Slovaquie Tir (skeet olympique) 19 octobre 1984 Danka BARTEKOVA Slovaquie Tir (skeet olympique) 19 octobre 1984 Carrière sportive : Jeux Olympiques : médaille de bronze en 2012 et participation en 2008. Championnats du monde : médaille de bronze en

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

Faits saillants et survol des résultats du sondage

Faits saillants et survol des résultats du sondage NORMES PROFESSIONNELLES NATIONALES pour les gestionnaires de ressources bénévoles Préparer les prochaines étapes Résultats du sondage d'octobre 2012 Merci aux membres qui ont pris le temps de répondre

Plus en détail

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel.

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel. page: pror3 1. dont, où, lequel 2. ce dont, ce + preposition + quoi A relative pronoun introduces a clause that explains or describes a previously mentioned noun. In instances where the relative pronoun

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 A REMPLIR

Plus en détail

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon Lesson Plan Physical Descriptions Objective: Students will comprehend and describe the physical appearance of others. Vocabulary: Elle est Il est Elle/Il est Elle/Il a les cheveux belle vieille grande

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

Bureau 17 septembre 2013 à 18h00 GSD 211. Board September 17, 2013 at 6:00 PM GSD 211 ITEM. Appel à l ordre : 18h10. 1 Call to Order: 6:10 pm

Bureau 17 septembre 2013 à 18h00 GSD 211. Board September 17, 2013 at 6:00 PM GSD 211 ITEM. Appel à l ordre : 18h10. 1 Call to Order: 6:10 pm Procès verbal Bureau 17 septembre 2013 à 18h00 GSD 211 Appel à l ordre : 18h10 Présent.e.s: Interne, vie étudiante, externe, affaires universitaires, finances, Najib Khan, Nicholas Jobidon, coordonnateur

Plus en détail

IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center

IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center 2008-1-TR1-LEO04-02465 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: IT-Call

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Form 17E: Trial Management Conference Brief Name of party filing this brief Date of trial management conference Applicant(s) Full legal

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

GAME CONTENTS CONTENU DU JEU OBJECT OF THE GAME BUT DU JEU

GAME CONTENTS CONTENU DU JEU OBJECT OF THE GAME BUT DU JEU GAME CONTENTS 3 wooden animals: an elephant, a Polar bear and an African lion 1 Playing Board with two tree stumps, one red and one blue 1 Command Board double sided for two game levels (Green for normal

Plus en détail

Beat your dad! : GAME RULES FOR 1 AND 2 PLAYERS

Beat your dad! : GAME RULES FOR 1 AND 2 PLAYERS GB USA Beat your dad! : GAME RULES FOR 1 AND 2 PLAYERS CONTENTS: 10 Pentaminis, 6 Pentaminos, 1 game board, 2 separators to mark out the chosen playing area(s) for 1 or 2 players, 18 Penta cards (36 different

Plus en détail

Campus Biotech. Colliers International Suisse Romande SA

Campus Biotech. Colliers International Suisse Romande SA Campus Biotech Introduction L Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, l Université de Genève, M. Hansjörg Wyss, la Fondation Wyss et la famille Bertarelli ont uni leurs forces pour offrir à la Suisse

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante :

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : FOIRE AUX QUESTIONS COMMENT ADHÉRER? Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : 275, boul des Braves Bureau 310 Terrebonne (Qc) J6W 3H6 La

Plus en détail

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF 1 Exercice 1 : Conjuguez les verbes suivants au présent simple et au Verbe Pronom Présent simple Présent Progressif Exemple : To fall They fall They are falling To think

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Guide pour déposer une demande de certificat d autorisation pour établir une société professionnelle de la santé

Guide pour déposer une demande de certificat d autorisation pour établir une société professionnelle de la santé Guide pour déposer une demande de certificat d autorisation pour établir une société professionnelle de la santé Il est conseillé aux membres de l OHDO de consulter des professionnels financiers et juridiques

Plus en détail

WEST AFRICA INTERNET GOVERNACE FIFTH GLOBAL INTERNET GOVERNACE FORUM. 14th to 17th Septembre 2010 VILNIUS, LITHUANIA. Participants REPORT

WEST AFRICA INTERNET GOVERNACE FIFTH GLOBAL INTERNET GOVERNACE FORUM. 14th to 17th Septembre 2010 VILNIUS, LITHUANIA. Participants REPORT WEST AFRICA INTERNET GOVERNACE FIFTH GLOBAL INTERNET GOVERNACE FORUM 14th to 17th Septembre 2010 VILNIUS, LITHUANIA Participants REPORT Introduction : The fifth Global forum on internet governance was

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants

Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants 2009-1-TR1-LEO05-08643 1 Information sur le projet Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE 1 ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement Federal Public Service Foreign Affairs, External

Plus en détail

calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne *** Online Applications Tutorial

calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne *** Online Applications Tutorial calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne Online Applications Tutorial 1/4 Pour postuler aux Appels d Offres de l ENP, vous devez aller sur la plateforme : calls.parisneuroscience.fr.

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Employability

Contents National 4 French Reading; Context: Employability Contents National 4 French Reading; Context: Employability (questions extracted from General past papers) Question Topic Jobs (Philippe Fournet, lorry driver ) Page(s) Jobs (Alex, chef) 3 3 Work & Cvs

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

No. 48900 * Argentina and Uruguay

No. 48900 * Argentina and Uruguay No. 48900 * Argentina and Uruguay Agreement signed by the Presidents of the Argentine Republic and of the Eastern Republic of Uruguay for the joint monitoring of the BOTNIA UPM PULL plant and all the industrial

Plus en détail

July 11th and 12th 2015 Please visit our web site: www.velocharlevoix.com Québec, Charlevoix, Baie-Saint-Paul Race venue: www.genevrier.

July 11th and 12th 2015 Please visit our web site: www.velocharlevoix.com Québec, Charlevoix, Baie-Saint-Paul Race venue: www.genevrier. 2015 MTB XCO Canada Cup #4 And Quebec Cup #5 Technical Guide July 11th and 12th 2015 Please visit our web site: www.velocharlevoix.com Québec, Charlevoix, Baie-Saint-Paul Race venue: www.genevrier.com

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail