Dossier de presse LabEx SOLSTICE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse LabEx SOLSTICE"

Transcription

1 Dossier de presse LabEx SOLSTICE Le Centre de Recherche RAPSODEE de l Ecole des Mines d Albi partie prenante du Laboratoire d'excellence "SOLSTICE» (SOLaire : Science, Technologie, Innovation pour la Conversion d Energie) Un point presse est organisé mercredi 13 avril à 15h A l Ecole des (salle du conseil) En présence de Bruno Verlon, Directeur de l Ecole des René David, Directeur de la recherche à l Ecole des Ange Nzihou, Directeur du Centre de recherche Rapsodee

2 Le Centre de Recherche RAPSODEE de l Ecole des partie prenante du Laboratoire d'excellence "SOLSTICE» (SOLaire : Science, Technologie, Innovation pour la Conversion d Energie) Dans le cadre du grand emprunt, le Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche vient de rendre publics les résultats des appels d'offre LabEx - Laboratoires d'excellence, autre volet du programme "Investissements d'avenir". Le projet SOLSTICE (SOLaire : Science, Technologie, Innovation pour la Conversion d Energie), fait partie des lauréats. Conduit par l'université de Perpignan Via Domitia et le CNRS, ce projet est coordonné par Gilles Flamant, Directeur de recherche CNRS, Directeur du laboratoire PROMES en partenariat avec l Ecole des Mines d'albi-carmaux (centre RAPSODEE dirigé par le Professeur Ange Nzihou) et l Université de Montpellier 2. Il s intègre dans la démarche de développement des énergies renouvelables coordonnée par le pôle de compétitivité DERBI. Les ambitions des laboratoires d excellence sont : -d augmenter l excellence et l originalité scientifique, le transfert des connaissances produites et, par là même, l attractivité internationale de la recherche française, -de garantir l excellence pédagogique et de jouer un rôle moteur dans les formations de niveau master et doctorat ; -de s inscrire dans la stratégie de son ou ses établissements de tutelle et de renforcer la dynamique des sites concernés. Par cette action, des laboratoires ou des groupes de laboratoires et d équipes, de très haute qualité, pourront disposer de financements pour le recrutement ou le maintien en France de scientifiques de très haut niveau ou à fort potentiel, pour l amélioration et le fonctionnement des équipements leur permettant de renforcer leur excellence scientifique et leur positionnement à l international, ou pour la mise en place de projets pédagogiques innovants (par exemple sous forme d une chaire).

3 Présentation du projet SOLSTICE Au sein du projet SOLSTICE (SOLaire: Science, Technologie et Innovation pour la Conversion d Energie) la contribution et l expertise du centre RAPSODEE portera sur la production d énergie et de combustibles à partir des procédés solaires à haute efficacité énergétique et environnementale, en utilisant de la biomasse issue de cultures dédiées ou de biomasse résiduaire plus ou moins contaminée par des polluants métalliques et/ou organiques. Deux autres aspects seront abordés dans ce projet. Il s agit : - du solaire à concentration en incluant tous les modes de conversion : production d électricité (thermodynamique et PV sous concentration, CSP et CPV), de combustibles de synthèse (CSF) et de chaleur industrielle pour le traitement des solides. - du solaire sans concentration dans les domaines des procédés de valorisation de la chaleur basse température pour la climatisation de l habitat, des procédés d élaboration de couches minces pour les systèmes PV et des procédés photochimiques de dépollution des l eau (polluants organiques). Les équipes Ce projet réunit les efforts de recherche de 200 personnes issues de quatre laboratoires ou groupes de recherche : PROMES (CNRS, responsable), EE- RAPSODEE (Ecole des -Carmaux, EMAC), S2N (Université de Perpignan, UPVD), COSEE-IES (Université de Montpellier, UM2),. Les contributions principales de ces partenaires sont résumées comme suit : PROMES : Solaire à concentration (CSP, CPV, CSF, matériaux à haute température et installations solaires pilotes), films minces pour le PV, climatisation par chaleur solaire et photocatalyse solaire. EE-RAPSODEE :Rayonnement, combustibles de synthèse produits à partir de la biomasse, le traitement et la valorisation des déchets. S2N : Interaction rayonnement-matière à l échelle nanométrique, voies pour de nouveaux concepts de conversion PV. COSSE-IES : cellules et systèmes de conversion PV sous haute concentration.

4 Le projet scientifique Le projet scientifique de SOLSTICE est centré sur la conversion de l énergie solaire par voie thermique et photonique. Il inclut 5 projets de recherche qui visent à répondre aux questions suivantes : (1) Comment accroitre le rendement et diminuer les coûts des systèmes de conversion de l énergie solaire en électricité, chaleur utile ou froid à partir de procédés thermiques ou photoniques? (2) Quelle est la prochaine génération de matériaux qui permettra de convertir l ES à haute température de façon durable? (3) Comment produire des combustibles de synthèse à partir de ressources renouvelables d hydrogène, carbone et oxygène? (4) Comment produire de l énergie à partir de biomasse et déchets dans des conditions environnementales satisfaisantes (5) Est-ce que l énergie solaire peut aider à réduire la pollution, recycler les déchets et produire des intermédiaires sans impact environnemental? (6) Comment les méthodes d optimisation peuvent aider à atteindre les objectifs précédents? Les 5 projets de recherche correspondant sont : 1. Conversion efficace et à bas coût de l énergie solaire 2. Matériaux à très haute température pour la prochaine génération de centrales solaires 3. Combustibles de synthèse à partir d énergie solaire 4. Eco-technologies solaires 5. Optimisation des procédés solaires Le projet de formation Le projet de formation inclut l UPVD, l EMAC et l UM2 et ; les principaux objectifs annuels sont :

5 Soutenir 30 thèses par an, Diplômer 200 étudiants de master, Diplômer 15 étudiants de master européen, Diplômer 100 étudiants en licence, dans les domaines de SOLSTICE. La valorisation des résultats La valorisation des résultats sera réalisée par des publications internationales, la prise de brevets, le montage de projets avec le pôle de compétitivité DERBI et la création de start-up. L impact économique dans le domaine du solaire à concentration est évalué 12 Md et emplois. La structure de gouvernance prévoit trois conseils de projet (recherche, formation, innovation), un conseil de direction et un comité stratégique. La création d une chaire d excellence est prévue à l UPVD.

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR Labex Labex SOLSTICE SOLSTICE Présentation Présentation générale générale Gilles Gilles Flamant 23.01.2013 1 ère Réunion Suivi ANR Sommaire Introduction Partenaires Objectifs de R&D Domaines d intervention

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 EQUIPEX à Perpignan et Font Romeu : un impact scientifique international - L'appel à projet "équipements d'excellence" - Le Laboratoire PROMES-CNRS - SOCRATE :

Plus en détail

Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Smart Solar Energy

Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Smart Solar Energy Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Dr. Matthieu Martins Responsable Recherche & Innovation Congres européen: Eco-technologie pour le futur 14 juin 2012 Contexte et enjeux

Plus en détail

MASTER INTER-UNIVERSITAIRE D ENERGIES RENOUVELABLES

MASTER INTER-UNIVERSITAIRE D ENERGIES RENOUVELABLES MASTER INTER-UNIVERSITAIRE D ENERGIES RENOUVELABLES L énergie est le soubassement de toute activité économique. Or, lors de l élaboration du Plan d Action de Lagos pour le développement économique de l

Plus en détail

La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à

La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à cycle organique de Rankine ORC 5 Décembre Gilles David ENERTIME 62/64 rue Jean Jaurès 92800 Puteaux 01 75 43 15 40 www.enertime.com

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014 :

APPEL A PROJETS 2014 : APPEL A PROJETS 2014 : ASSAINISSEMENT ET ENERGIE REDUIRE L IMPACT ENERGETIQUE DES SYSTEMES D ASSAINISSEMENT DOMESTIQUES RÈGLEMENT Date d ouverture de l appel à projet : 20 janvier 2014 Date limite d envoi

Plus en détail

Livre Blanc : Attentes et recommandations

Livre Blanc : Attentes et recommandations 4.7 ATTENTES ET RECOMMANDATIONS GROUPE F ENSEIGNEMENT FORMATION 4.7.1 Préambule Les pilotes du groupe Enseignement-Formation ont pris en compte une double problématique. D abord analyser et synthétiser

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER. PRES Université européenne de Bretagne. Définition de fonction. www.ueb.

SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER. PRES Université européenne de Bretagne. Définition de fonction. www.ueb. Définition de fonction SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER PRES Université européenne de Bretagne 5, bd Laënnec 35 000 RENNES www.ueb.eu 1 I Le PRES Université européenne de Bretagne

Plus en détail

Formation d Ingénieurs en Télécom Informatique Génie énergétique et développement durable

Formation d Ingénieurs en Télécom Informatique Génie énergétique et développement durable ESIAC ECOLE SUPERIEURE D INGENIEUR D AFRIQUE CENTRALE http://www.esiac.net Esiac.afrique@hotmail.fr Centrafrique Cameroun Congo Gabon Guinée Equatoriale RDC Tchad Formation d Ingénieurs en Télécom Informatique

Plus en détail

Construire ses tableaux de bord coûts, impacts, performance

Construire ses tableaux de bord coûts, impacts, performance Construire ses tableaux de bord coûts, impacts, (Mettre en place les indicateurs et tableaux de bord de coût, d impact et de ) Quelle est votre contribution réelle à l activité économique? Comment l optimiser?

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les modules solaires photovoltaïques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

Eau, Energie et Environnement

Eau, Energie et Environnement 0 LE CONTEXTE Très peu de formations associent actuellement les problématiques de l eau et de l énergie. Il s agit pourtant de deux domaines se situant aux interfaces entre activités humaines et leurs

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Tourisme d affaires, festivalier et environnement urbain de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administrateur de systèmes de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Communauté Académique de Recherche (ARC) ENERGIES ARC 4. Appel à projets - Campagne 2014

Communauté Académique de Recherche (ARC) ENERGIES ARC 4. Appel à projets - Campagne 2014 Communauté Académique de Recherche (ARC) ENERGIES ARC 4 Appel à projets - Campagne 2014 La Région Rhône-Alpes a lancé en juillet 2011 la mise en place de huit Communautés de Recherche Académique (ARC)

Plus en détail

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE 150 MILLIONS D EUROS DE BUDGET DE LANCEMENT L Institut Photovoltaïque d Île-de-France (IPVF) a pour ambition

Plus en détail

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable LIENS AVEC LES PROGRAMMES SCOLAIRES POUR LE THEME «ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE» La mise à jour proposée dans ce document est effectuée à partir des textes suivants : - Décret n 2006-830 du 11

Plus en détail

Pr Dennoun SAIFAOUI Coordonnateur du Master Energies renouvelables Faculté des Sciences Ain Chock Université Hassan II-Casablanca

Pr Dennoun SAIFAOUI Coordonnateur du Master Energies renouvelables Faculté des Sciences Ain Chock Université Hassan II-Casablanca Pr Dennoun SAIFAOUI Coordonnateur du Master Energies renouvelables Faculté des Sciences Ain Chock Université Hassan II-Casablanca 1 2 Ttttt Transition TTransi Les offres de Formation dans les universités

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/ENERGY/GE.7/2015/3 Conseil économique et social Distr. générale 28 juillet 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie

Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie DERBI : Accélérer l innovation Le Pôle de Compétitivité DERBI, dont le siège est situé à Perpignan en Région Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Science politique de l Université Montpellier 1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

STATUTS CENTRE DE L'INNOVATION ET DU TRANSFERT TECHNOLOGIQUE "CITT" Université Moulay Ismaïl

STATUTS CENTRE DE L'INNOVATION ET DU TRANSFERT TECHNOLOGIQUE CITT Université Moulay Ismaïl STATUTS CENTRE DE L'INNOVATION ET DU TRANSFERT TECHNOLOGIQUE "CITT" Université Moulay Ismaïl 1 PREAMBULE A l'instar des autres universités marocaines, l'université Moulay Ismail (UMI) doit assurer plusieurs

Plus en détail

Licence Fondamentale en Comptabilité

Licence Fondamentale en Comptabilité Ministère de l Enseignement et Supérieur de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d et de Management Licence Fondamentale en Comptabilité Domaine de formation: Economie Gestion

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

Des méninges au service de l efficacité. énergétique NOVEMBRE 2012 DOSSIER DE PRESSE. 4 doctorants soutiennent leur thèse

Des méninges au service de l efficacité. énergétique NOVEMBRE 2012 DOSSIER DE PRESSE. 4 doctorants soutiennent leur thèse NOVEMBRE 2012 DO DOSSIER DE PRESSE Des méninges au service de l efficacité 4 doctorants soutiennent leur thèse 1 Des méninges au service de l efficacité 4 doctorants soutiennent leur thèse» Le mois prochain,

Plus en détail

RIDER. Soutiens au projet. Présentation du projet

RIDER. Soutiens au projet. Présentation du projet RIDER Le consortium RiDER se fixe le défi de développer une solution innovante, alliant les TIC et les challenges énergétiques, afin d optimiser l efficacité énergétique d un bâtiment ou groupe de bâtiments.

Plus en détail

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI APPEL À PROJETS MATURATION TECHNIQUE & TRANSFERT DE TECHNOLOGIES Développement et optimisation de démonstrateurs et prototypes pour les laboratoires du Labex CIMI (IRIT - IMT) Domaine : Applications Numériques

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration économique et sociale (AES) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Mars 2011 La garderie durable Pourquoi? Qu est-ce que c est? Les principes

Plus en détail

Lancement du site Internet de l Eurocampus

Lancement du site Internet de l Eurocampus DOSSIER DE PRESSE Lancement du site Internet de l Eurocampus Lundi 9 mai 2011 11h Hôtel de Région A l occasion de la journée de l Europe, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, entouré de

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre La Caisse Interfédérale de Crédit Mutuel Et L Académie de Rennes EXPOSÉ DES MOTIFS Considérant, d une part que le Crédit Mutuel de Bretagne : Représente 4 établissements

Plus en détail

Un nouvel espace de co-working Contact presse

Un nouvel espace de co-working Contact presse Un nouvel espace de co-working Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 / corine.busson benhammou@ville.angers.fr 1 Depuis

Plus en détail

pour le développement de la formation en alternance

pour le développement de la formation en alternance Dossier de Presse signature des conventions du Programme d Investissements d Avenir (PIA) pour le développement de la formation en alternance Vendredi 22 novembre 2013 à 9h30 Pôle Formation de la CCI du

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Eco-conception des produits innovants de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019

Plus en détail

LA MESTA en quelques mots

LA MESTA en quelques mots LA MESTA en quelques mots La Mesta Chimie Fine développe et fabrique des intermédiaires et des principes actifs à destination des laboratoires pharmaceutiques, ainsi que des produits destinés aux secteurs

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable maintenance et environnement pour l'immobilier et l'hotellerie de l Université Paris 6 Pierre et Marie

Plus en détail

Internationalisation des études doctorales

Internationalisation des études doctorales Internationalisation des études doctorales Appel à candidatures «mobilité» 2015 INTERNATIONALISATION DES ÉTUDES DOCTORALES APPEL À CANDIDATURES POUR DES MOBILITÉS INTERNATIONALES 2015 Objet de l appel

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Efficacité énergétique et énergies renouvelables de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

31/01/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

31/01/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 1 Atelier «Intégration des énergies renouvelables dans le bâtiment» Solution de Climatisation Solaire Réversible Marie NGHIEM Chef de projet et Cofondatrice Helioclim 2 Un marché en attente d une solution

Plus en détail

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux 16 septembre 2011 guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux Le présent cadre de gestion précise les règles d attribution du FDR à l égard du financement de projets

Plus en détail

INTRODUCTION DES NTIC DANS LE SYSTEME EDUCATIF MAROCAIN

INTRODUCTION DES NTIC DANS LE SYSTEME EDUCATIF MAROCAIN INTRODUCTION DES NTIC DANS LE SYSTEME EDUCATIF MAROCAIN Pr. Abdelfattah BARHDADI Groupe de l Action Pédagogique Ecole Normale Supérieure de Rabat B.P. 5118 Takaddoum, Rabat, Royaume du Maroc Fax: +212

Plus en détail

Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX»

Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX» Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX» Pour les porteurs de projets de l Université Joseph Fourier de Grenoble 24 Septembre 2010 Sommaire Quelques rappels sur LABEX Démarche

Plus en détail

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE)

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE) Remplace l édition du : / / Par : Equipe pédagogique Intro_EE_Prof_TP1_2012 Page 1 FICHE PEDAGOGIQUE Support d activité : Durée: Niveau Enseignement Type d activité : Voiture radiotélécommandée 4h Classe

Plus en détail

Master en Maintenance industrielle

Master en Maintenance industrielle Objectif de la formation Master en Maintenance industrielle Fiche technique Le Master en Génie Mécanique, parcours Maintenance Industrielle consiste à * Former cadres, spécialistes de la maintenance et

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les isolants pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex 15 Tél.

Plus en détail

L innovation au cœur des territoires et pour la relation client Présentation à la presse 22 janvier 2014

L innovation au cœur des territoires et pour la relation client Présentation à la presse 22 janvier 2014 L innovation au cœur des territoires et pour la relation client Présentation à la presse 22 janvier 2014 Présentation à la presse 22 janvier 2014 1 L innovation au service de la relation client L innovation

Plus en détail

arrive mont Le design suédois centre de la france dossier de presse

arrive mont Le design suédois centre de la france dossier de presse dossier de presse IKEA arrive L Auvergne à cler mont FERR AND Le design suédois s installe au centre de la france : une région en croissance continue C est pour son fort potentiel de développement, avec

Plus en détail

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 DOSSIER DE Le Pôle d Ingénierie Chimique La construction du Pôle d Ingénierie Chimique (PIC) de l Ecole Nationale Supérieure de Chimie de

Plus en détail

Devenir ingénieur par la filière Fontanet

Devenir ingénieur par la filière Fontanet Devenir ingénieur par la filière Fontanet 02 Arts et Métiers ParisTech, une Grande École d Ingénieurs Créée en 1780, l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers a formé plus de 85 000 ingénieurs qui

Plus en détail

Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience (VAE)

Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) CONFEDERATION DES JEUNES CHERCHEURS contact@cjc.jeunes-chercheurs.org http://cjc.jeunes-chercheurs.org Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT EN PRODUCTION D ÉNERGIE THERMIQUE À PARTIR DE LA BIOMASSE

PERFECTIONNEMENT EN PRODUCTION D ÉNERGIE THERMIQUE À PARTIR DE LA BIOMASSE ACTIVITÉS DE FORMATION SUR MESURE EN GESTION ET UTILISATION DE LA BIOMASSE FORESTIÈRE PERFECTIONNEMENT EN PRODUCTION D ÉNERGIE THERMIQUE À PARTIR DE LA BIOMASSE Centre matapédien d études collégiales Service

Plus en détail

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 Plan de l'exposé 1. La question de l économie verte ne peut être traitée indépendamment des relations Nord/Sud,

Plus en détail

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE 10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE LA FRANCE, PAYS D ACCUEIL DES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 DES FORMATIONS FINANCÉES ET GARANTIES PAR L ÉTAT La France finance une part très

Plus en détail

LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LEA ANGLAIS/ESPAGNOL

LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LEA ANGLAIS/ESPAGNOL LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LEA ANGLAIS/ESPAGNOL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Arts, Lettres, Langues Présentation Le département de Langues

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit et Sciences politiques Présentation Spécificités Le M2CT, audité en

Plus en détail

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canadahydro.ca info@canadahydro.ca Twitter @CanadaHydro 1. L HYDROÉLECTRICITÉ EST UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE. Une centrale

Plus en détail

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre.

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR RECHERCHE une fusion De COMPÉTENCES qui fait la Différence DES filières MOTEURS s implanter au parc méditerranéen

Plus en détail

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC Depuis 2004, le gouvernement du Québec met en œuvre une démarche de développement durable structurée en vue,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant chef de projet informatique (génie logiciel) de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2

Plus en détail

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Le projet POLIS (identification et mobilisation du potentiel solaire

Plus en détail

Page 1 Innover en mécanique niq

Page 1 Innover en mécanique niq Page 1 Innover en mécanique Page 2 L efficacité énergétique des produits et procédés de l industrie mécanique Présentation de la vision et des projets suivis par le Cetim Thierry Ameye Contenu de la présentation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Décision et traitement de l'information - Data mining de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX

COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX Programme unique au Québec offert par le HEC Montréal! Une exclusivité en Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale! L

Plus en détail

MASTER 2 MENTION DROIT DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

MASTER 2 MENTION DROIT DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MASTER 2 MENTION DROIT DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Droit public Spécialité : Administration

Plus en détail

Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT

Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT (Calcul Intensif, Modélisation, Expérimentation Numérique et Technologique) https://ciment.ujf-grenoble.fr Version 1 / Janvier 2013 Préambule Ce

Plus en détail

Appel à candidatures «Dispositifs à distance à destination des adultes en reprise d études»

Appel à candidatures «Dispositifs à distance à destination des adultes en reprise d études» Appel à candidatures «Dispositifs à distance à destination des adultes en reprise d études» Cadre d intervention du présent appel à candidature A. Contexte : L appel à candidature «Dispositifs à distance

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux DUT Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux Carte d identité de la formation Diplôme DUT - Diplôme universitaire de technologie Spécialité Génie civil - Construction durable (GC-CD) Conditions

Plus en détail

La Com, vous connaissez? DOSSIER DE PRESSE. FOR COM 2 e édition du Forum des métiers de la communication

La Com, vous connaissez? DOSSIER DE PRESSE. FOR COM 2 e édition du Forum des métiers de la communication DOSSIER DE PRESSE La Com, vous connaissez? FOR COM 2 e édition du Forum des métiers de la communication Le Mercredi 28 Janvier 2009, de 14h à 17h à Lyon. SOMMAIRE L école SUP DE COM Lyon ------------------------------------------------

Plus en détail

Université MENTOURI-Constantine. Guide des Modalités

Université MENTOURI-Constantine. Guide des Modalités Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université MENTOURI-Constantine Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie Vice Doyennat de la pédagogie et des relations avec

Plus en détail

L OZONE TROPOSPHERIQUE. L été, l ozone est à la une!

L OZONE TROPOSPHERIQUE. L été, l ozone est à la une! L OZONE TROPOSPHERIQUE L été, l ozone est à la une! Introduction http://lci.tf1.fr/science/environnement/2010-07/pollution-a-l-ozone-mesure-d-urgence-dans-cinq-departements-5922725.html Pollution à l'ozone

Plus en détail

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Une action régionale volontariste Stratégie régionale pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité et la compétitivité

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE 2012. 4500 salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up DRT/ CEA TECH.

PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE 2012. 4500 salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up DRT/ CEA TECH. PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE 2012 4500 salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up * Depuis 2000 DRT/ CEA TECH 2 1 Recherche Fondamentale Publications «4 P» eloppement Industriel

Plus en détail

LABEX 2010 Appel à projets «Laboratoires d excellence» RAPPORT

LABEX 2010 Appel à projets «Laboratoires d excellence» RAPPORT LABEX 2010 Appel à projets «Laboratoires d excellence» RAPPORT Informations importantes à destination des rapporteurs (à lire attentivement) Les avis des experts, ainsi que les notes attribuées par ceux-ci,

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE SERVICE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE SERVICE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/ERH3/DBL/CM/12-28 Christine MERMET 01 43 93 89 46 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE GRADE : FONCTION

Plus en détail

Rejoignez un master au service de vos entreprises

Rejoignez un master au service de vos entreprises TAXE D APPRENTISSAGE 2015 Rejoignez un master au service de vos entreprises Le Master IMT de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne est une formation professionnelle basée à la fois sur une solide maîtrise

Plus en détail

Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité

Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité Préambule Le Collège André-Grasset est un établissement d enseignement supérieur privé de langue française. Sa mission est d offrir

Plus en détail

Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises

Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises Henry Kanoui Directeur de l ESIL (Ecole Supérieure d Ingénieurs de Luminy) Chargé de Mission Relation Entreprises à l université de la Méditerranée

Plus en détail

le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne

le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne Haïti: des Initiatives Haïti/USA/France/Canada le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne Evens EMMANUEL Université Quisqueya BP 796, Port-au-Prince, HAITI

Plus en détail

Inauguration de la ferme photovoltaïque et de l'ecole des Métiers du solaire

Inauguration de la ferme photovoltaïque et de l'ecole des Métiers du solaire Inauguration de la ferme photovoltaïque et de l'ecole des Métiers du solaire Lundi 5 septembre 2011-13h00 SVO Eco-Industries La Reissière 86 150 Le Vigeant -1- L'une des premières centrales solaires en

Plus en détail

LOG3900 ANALYSE DE COURS. Sigle. Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé. Crédits 4. 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Corequis.

LOG3900 ANALYSE DE COURS. Sigle. Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé. Crédits 4. 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Corequis. Sigle LOG3900 ANALYSE DE COURS Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé Projet d évolution d un logiciel Préalables Corequis Heures par semaine 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Crédits 4 INF2990,

Plus en détail

La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait

La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait Offre de formation OF4 La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait 1 OF4-1 Assurer la gestion financière analytique ModuleOF3-3 obtenu et validé pour participer au module OF4-1

Plus en détail

Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé

Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé Plan industriel Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé André-Michel Ballester, Directeur général, Sorin Group, Sacha Loiseau, Fondateur et Directeur-Général, Mauna Kea Technologies Les rencontres

Plus en détail

Premiers éléments de bilan. Commission formation

Premiers éléments de bilan. Commission formation Premiers éléments de bilan Commission formation 1 Modalités d implication de la communauté universitaire 2 1ers jalons vers l offre de formation de la nouvelle université Sommaire 3 L affirmation en perspective

Plus en détail

Vers l emploi vert? Moi aussi, je peux! JOB DAY, Gosselies, 8 décembre 2010

Vers l emploi vert? Moi aussi, je peux! JOB DAY, Gosselies, 8 décembre 2010 Vers l emploi vert? Moi aussi, je peux! JOB DAY, Gosselies, 8 décembre 2010 Les emplois verts, c est quoi? «Les emplois verts réduisent l impact sur l environnement des entreprises et des secteurs économiques

Plus en détail

sous tutelle des établissements et organismes :

sous tutelle des établissements et organismes : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : SH & HD : Système Habitat & Habitant, pour un objectif de développement Durable sous tutelle des établissements et organismes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Moteurs thermiques et vibrations acoustiques de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Améliorez votre confort grâce au film polyvalent.

Améliorez votre confort grâce au film polyvalent. Sentez-vous bien. Améliorez votre confort grâce au film polyvalent. Profitez de températures confortables, faites des économies d énergie, bénéficiez de la lumière naturelle et augmentez jusqu à 41% le

Plus en détail