Rapport de stage. Développement d un CRM en PHP/JavaScript STAGE EFFECTUE DU 19 MARS AU 31 AOUT 2012, ENCADRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de stage. Développement d un CRM en PHP/JavaScript STAGE EFFECTUE DU 19 MARS AU 31 AOUT 2012, ENCADRE"

Transcription

1 Rapport de stage Développement d un CRM en PHP/JavaScript Philippe ZDZIOBECK STAGE EFFECTUE DU 19 MARS AU 31 AOUT 2012, ENCADRE PAR SEBASTIEN NOIRIE ET SUIVI PAR FRANÇOIS JACQUENET.

2 Remerciements Mes remerciements s adressent en premier lieu à mon maitre de stage, Sébastien NOIRIE, Directeur Technique de l entreprise Webqam, pour sa confiance et ses conseils, qui m ont permis de progresser sans cesse durant ce stage. En effet, c est grâce aux missions que l on m a confiées que j ai choisi d aborder dans mon rapport de stage ce sujet. Ce stage a nécessité tout au long de sa durée l aide et le soutien de plusieurs personnes. Je tiens ainsi à exprimer tout ma reconnaissance à Vincent GALLOT, gérant de Webqam, pour la confiance qu il m a également accordé et son accueil au sein de son entreprise. Je remercie enfin toutes les personnes de Webqam pour l accueil, la sympathie et la gentillesse à mon égard pendant toute la durée du stage. 2

3 Synthèse Ce document expose le gros projet qui m a été confié pendant ce stage au sein de l entreprise Webqam. Le projet consiste en la mise en place d un logiciel de gestion de relation client, couramment appelé CRM (Customer Relationship Management). Il est né d un besoin de Webqam de pouvoir stocker et gérer plus efficacement toutes les données relatives aux clients, pour ensuite traiter et comprendre ces informations. Il est important de signaler que le projet n est à l heure actuelle pas terminé, étant donné que la date butoir a été fixée en accord avec la fin de mon stage : le 31 Août Cependant, après 3 mois de stage, il est quand même possible de décrire le projet, son développement et les premiers résultats. Ainsi, ce document décrit l entreprise Webqam, son domaine d activités et son fonctionnement. Il introduit ensuite le projet et l étude préalable qui a été menée. Ensuite, les différentes étapes de la réalisation sont décrites, sans occulter pour autant les difficultés rencontrées, mais en apportant pour chacune de ces difficultés une solution concrète et efficace. Enfin sont tirées des conclusions à mi projet, puis un bilan personnel de cette expérience chez Webqam. 3

4 Sommaire Présentation de l entreprise Fiche signalétique Secteur d activité Concurrents - clients Références Organisation... 9 Présentation du projet Contexte Définition d un CRM CRM existants Objectifs / enjeux Étude préalable Cahier des charges Contraintes Planification Réalisation Déroulement du projet Outils de contrôle Résultats actuels Difficultés rencontrées Difficultés techniques et organisationnelles Solutions mises en place Résultats Conclusion Valeur ajouté du projet Bilan

5 Présentation de l entreprise 1. Fiche signalétique Raison sociale : Webqam Adresse : 10D, rue de la Productique Saint-Étienne Date de création : 2005 Situation : filiale de YouToYou Effectif : 14 personnes Secteur d activité : Création de sites Internet Développement d'applications Web Webmarketing Création graphique & modélisation 3D Chiffre d affaires : 300 k sur l exercice

6 2. Secteur d activité Initialement spécialisée dans le développement d applications Web, l entreprise a aujourd hui étendu son activité à un large éventail de services : Ces services nécessitent des compétences spécifiques, démontrant la polyvalence et la réactivité de Webqam face à l évolution du secteur informatique : 6

7 3. Concurrents - clients Le secteur du Web est bien évidemment très concurrentiel, et Webqam doit faire face à de plus ou moins grandes structures. Parmi les agences installées sur le même marché, on peut trouver : - Des agences web locales (Axome, Fehu, Imageurs) - Des agences à échelle nationale (Actweb, Dagobert) - Des groupes internationaux spécialisés dans la création de sites web (Fullsix, Nurun) Cette forte concurrence pousse l entreprise à décrocher de nouveaux marchés en mettant en avant son savoir-faire, sa polyvalence et sa qualité de service. Ainsi, les clients sont des groupes, des associations et des entreprises plus ou moins importants, parmi lesquels : - Des particuliers (Blaise Matuidi) - Des structures locales (AFPI Loire, Idecq, Mission locale) - De grosses entreprises nationales (Banania, Crunch, Tahiti, Sfr) - De grands groupes internationaux (Sony, Samsung, LVMH) La clientèle est ainsi répartie sur tous les secteurs : - Agro-alimentaire - Automobile - Événementiel - Immobilier - Industrie - Ingénierie - Luxe - Médical - Prêt à porter - Services - Transport - Etc. Il faut également préciser que le plus gros client de Webqam n est autre que Youtoyou, à qui elle appartient. L entreprise y réalise plus de la moitié de son chiffre d affaires, même si l objectif à moyen terme est de réduire cette «dépendance». 7

8 4. Références Webqam ayant travaillé pour des entreprises à forte renommée, nombreuses sont les références, et ce dans tous les secteurs. Voici quelques exemples de réalisations : Site web du Blackberry Torch Site officiel de Blaise Matuidi Chaîne Youtube Fructis - Gonzague Boutique en ligne Annabac Application Facebook Crunch-Norman Site mobile Michelin Application Facebook Samsung 8

9 5. Organisation Webqam est composé de 14 personnes. L effectif jeune, à l image de l entreprise, lui a permis de conserver son esprit «start-up». En voici l organigramme : 9

10 Présentation du projet 1. Contexte L entreprise a su, depuis sa création, nouer des liens avec différents partenaires, et installer avec ces derniers des relations de confiance. Les données relatives à tous les acteurs interagissant avec Webqam sont ainsi essentielles. Cependant, on constate qu à l heure actuelle, ces informations sont simplement stockées «en brut» dans des tableurs Excel. Il est donc difficile de synthétiser les données, de les manipuler efficacement pour avoir une vue d ensemble de la relation client. Cette situation a conduit Webqam à réfléchir à un nouveau moyen de pouvoir stocker, ordonner, extraire cet amas d informations. Étant donné que la situation touche d autres entreprises, Webqam a réfléchi au développement et à la commercialisation d un outil qui pourrait répondre efficacement à la problématique suivante : Comment gérer, stocker et utiliser efficacement les données concernant les relations client? Cette réflexion a été à l origine du projet qui m a été confié, à savoir la réalisation d un logiciel de CRM. 10

11 2. Définition d un CRM La gestion de la relation client (CRM pour Customer Relationship Management) est une méthode complète pour gérer la relation avec clients et prospects, afin de créer des liens commerciaux sur le long terme. Cette démarche englobe également les relations avec d autres acteurs (fournisseurs, partenaires, revendeurs, actionnaires, etc.). Dans ce sens, un logiciel CRM a pour but de collecter les informations lors des interactions avec les différents acteurs, afin d y apporter une vue d ensemble. Cette vision globale permet d installer une confiance et une fidélisation sur le long terme. Voici les caractéristiques principales d un logiciel CRM : Base de données unique, enrichie quotidiennement Outils d analyse des données Historique complet des relations avec l entreprise Informations exhaustives sur les correspondants Augmentation de la productivité des équipes commerciales Gestion d activité : prises de contact, de rendez-vous, des relances, etc. Maîtrise de l activité commerciale Le CRM représente ainsi une source de valeur ajoutée pour tous les services d une entreprise : Ventes et administration des ventes Support et SAV Accueil Finance Prévisions Ressources humaines Fabrication Recherche & développement Logistique Figure 1 - Principaux acteurs d'un CRM 11

12 3. CRM existants Après avoir émis le besoin de gérer la relation client via un logiciel CRM, il convient de procéder à une étude de l existant, ne serait-ce que pour savoir s il vaut mieux recourir à une solution externe ou alors développer son propre outil. La première composante étant bien évidemment la question du coût du logiciel, il faut savoir que la plupart des CRM payants se facturent par utilisateur et par mois. SalesCloud, le leader sur le marché du CRM, propose ainsi différentes offres : Figure 2 - Offres d'abonnements au CRM de SalesCloud Pour parer à cette question du prix du logiciel, voici une sélection de solutions open source. Elles ont été classées par catégorie pour distinguer : Les «pure-player», qui ont été conçus dès l origine pour ce type de besoins Les ERP (Progiciels de gestion intégrée), qui ont intégré la relation client dans les processus de gestion de l entreprise Les groupware, qui ont fait évoluer les fonctions de carnet d adresses vers une gestion plus complète de la relation client Pure-player Leader Opensource Php/MySQL Dérivé de Sugar Php/MySQL/Ajax Plus complet Java + tout type de base de données Personnalisable Python / MySQL Pour associations Complément de Drupal/Joomla 12

13 ERP Gestion du marketing et des ventes Java/Javascript/Oracle Gestion des stocks et des contacts Php/MySQL Axé sur le suivi des affaires Php/MySQL Workflow /groupware Version Saas Gestion des ventes Support d appels téléphoniques Groupware Module de la suite de travail collaboratif OBM Sous licence GPL Outils de communication complètement intégrés Pas toutes les fonctionnalités d un «pure-player» Il faut donc constater que l offre est variée, et chaque solution est plus ou moins axée sur un domaine. Cependant, de par sa compétence en développement d applications, ainsi que la possibilité de conquérir un nouveau marché, Webqam a choisi de développer son propre logiciel CRM. 13

14 4. Objectifs / enjeux Objectifs L objectif principal est la réalisation d un outil de prospection et communication destiné aux PME, associations et troupes artistiques. Pour atteindre cet objectif, la plateforme devra comporter un certain nombre de fonctionnalités. Voici donc le diagramme de cas d utilisation du CRM. Il permet de mettre en évidence les 3 acteurs de la plateforme (Utilisateur/Administrateur/Superadmin) ainsi que leurs droits respectifs. La liste des fonctionnalités n est pas exhaustive mais permet d avoir un aperçu du cahier des charges fonctionnel. Figure 3 - Diagramme de cas d'utilisation 14

15 Enjeu L enjeu pour l entreprise est énorme, puisqu il représente un marché très lucratif, tant au niveau local que national, car le besoin est énorme (Webqam émet même le besoin de disposer de cette application) et peu d entreprises ont actuellement une solution fiable et convenante. Webqam peut également, à travers ce CRM, véhiculer auprès des clients son image d entreprise rigoureuse, efficace et organisée. Le CRM pourrait donc permettre à Webqam de décrocher de nouveaux contrats, notamment dans son secteur d activité principal, à savoir la création de sites Internet. 15

16 Étude préalable 1. Cahier des charges Le cahier des charges de ce projet a été réalisé par plusieurs collaborateurs de Webqam. Celui-ci définit clairement tous les points importants du projet. Il faut savoir que ce dernier n est pas définitif et possède encore quelques zones d ombres, mais cela ne pose pas de problème étant donné que les différentes parties de la réalisation sont assez indépendantes, comme nous le verrons par la suite. De plus, le cahier des charges est hiérarchisé (coloration différente dans le document). En effet, la réalisation du CRM se décomposera en 3 étapes : Une première version destinée à Webqam et aux autres PME ayant les mêmes besoins Une version 2, pour les mêmes destinataires, mais avec davantage de fonctionnalités Enfin, la V3 sera destinée aux associations et troupes d artistes Voici donc les axes principaux du cahier des charges : Les objectifs : Objectif global du projet + une liste de sous-objectifs Les contraintes : Seulement les contraintes fonctionnelles Des perspectives d amélioration : Pour chaque version, idées d améliorations futures Principe de fonctionnement : Bref résumé de la souscription et l utilisation du CRM Droits des utilisateurs de l application : Définition des différents acteurs et de leurs droits respectifs Paramétrage de l application : Description très détaillée du scénario et des exigences fonctionnelles, agrémentée de quelques précisions techniques. Cette partie concerne le paramétrage effectué par un nouvel utilisateur de la plateforme. Interface : Spécifications graphiques et ergonomiques des pages de l application, ainsi que des maquettes. 16

17 En plus des maquettes réalisées dans le document, une maquette globale au format Photoshop m a été fournie. Cette dernière montre explicitement toute la charte graphique, du choix des couleurs/typographies au découpage des différentes sections. Figure 4 - Cahier des charges Figure 5 - Maquette Photoshop La maquette Photoshop permet de visualiser concrètement le résultat désiré et la charte graphique voulue. Cela représente un gros avantage, car les demandes sont de ce fait très explicites et concrètes, et on peut se servir de tous les éléments de la maquette pour composer l interface, et faire en sorte que cette dernière réponde bien à toutes les exigences fonctionnelles du cahier des charges. 17

18 2. Contraintes Le projet est bien évidemment soumis à plusieurs contraintes, qu elles soient techniques, organisationnelles ou temporelles. Ces contraintes concerne la réalisation du projet, et non pas le projet en lui-même (ces dernières étant répertoriées dans le cahier des charges) Contraintes temporelles Comme je l ai mentionné précédemment, le projet est hiérarchisé en 3 versions. Ainsi, il m a été demandé de terminer la V1 avant la fin de mon stage, à savoir le 31 Août. Cependant, les deux autres versions doivent normalement être réalisées pendant cette période. Contraintes organisationnelles Il faut savoir que Webqam réalise tous ses projets selon un mode de fonctionnement bien précis. Tout d abord, chaque projet peut-être traité par un ou plusieurs développeurs/graphistes. Chaque membre de l équipe projet travaille donc localement sur son poste, puis envoie son travail sur un serveur (détaillé dans les contraintes techniques). L envoi de fichiers doit se dérouler au moins une fois par jour (de préférence en fin de journée), pour parer aux éventuelles défaillances des stations de travail. Contraintes techniques Plusieurs aspects techniques m ont été imposés pour réaliser le CRM. Ce doit être une application Web développée en PHP, et utiliser une base de données MySQL. Il est également possible d ajouter du code JavaScript (en intégrant notamment la bibliothèque jquery). Pour ce faire, un environnement de développement m a été imposé : Zend Framework. 18

19 Utilisant nativement PHP/MySQL, ce Framework est considéré comme un des plus puissants et les plus sécurisés. Créé en mars 2006, Zend Framework a été développé dans le but de simplifier le développement Web, tout en recommandant les bonnes pratiques et la conception orientée objets en offrant des outils aux développeurs. Il permet également d utiliser le principe de MVC (Modèle-Vue-Contrôleurs). Le MVC est une méthode de conception qui organise l Interface Homme-machine en 3 grandes parties. Comme son nom l indique, il comporte Un modèle (modèle de données) Une vue (présentation, interface utilisateurs) Un contrôleur (logique de contrôle, gestion des événements, synchronisation) Figure 6 - Relations entre les composants du modèle MCV Chacune de ces entités a un rôle précis dans l interface, mais interagissent néanmoins entre eux : Le modèle représente le comportement de l application : traitement des données, interactions avec la base de données, etc. Il en assure la gestion et garantit leur intégrité. Ainsi, dans le cas typique d une base de données, c est dans le modèle qu on répertorie toutes les méthodes pour interagir avec la base. Cependant, le modèle offre des méthodes pour mettre à jour ces données (insertion, suppression, mise à jour). Il offre également des méthodes pour récupérer ces données. La vue correspond à l interface avec laquelle l utilisateur interagit. Son premier rôle est de présenter les résultats renvoyés par le modèle, le second étant de recevoir toutes les actions de l utilisateur (clic de souris, sélection d une entrée, boutons, etc.). Il est également possible d inclure des vues partielles ou complètes dans d autres vues. Cette dernière n affecte donc aucun traitement, elle se contente d afficher les résultats et d interagir avec l utilisateur ; c est pourquoi elle peut être conçue en HTML ou tout autre marquage de présentation (XML/XSLT par exemple). Le contrôleur prend en charge la gestion des événements pour mettre à jour la vue ou le modèle et les synchroniser. Il reçoit ces événements et enclenche les actions à effectuer. Si une action nécessite un changement des données, le contrôleur demande la modification des données au modèle, et ce dernier notifie la vue que les données ont changé pour qu elle se mette à jour. 19

20 Ce Framework est gratuit en version minimale, incluant seulement une bibliothèque PHP. Cependant, Webqam étant très axé sur Zend (2 collaborateurs passent actuellement une certification Zend, la France en comptant moins de 30), l entreprise a acheté sous licence Zend Studio. Ce dernier, basé sur le célèbre Éclipse, est un environnement de développement spécialement conçu pour intégrer et gérer au mieux Zend Framework. Il contient par exemple des outils de visualisation du modèle MCV, et des fonctions très utiles telles que la complétion de code ou Zend Tool (un puissant outil en ligne de commande servant à créer et manipuler Projets/Modèles/Vues/Contrôleurs). Zend Studio propose également un module nommé Subversion. Celui-ci permet d envoyer et récupérer des fichiers sur un serveur, plus précisément dans un répertoire de ce serveur appelé dépôt. Cet outil permet donc à plusieurs personnes de travailler en même temps sur un projet, car il gère parfaitement les éventuelles collisions qu il pourrait y avoir entre un fichier manipulé par plusieurs personnes, en attribuant à chaque manipulation de fichier un numéro de version. Ainsi, tous les membres de l équipe projet sont à même de : Ajouter des ressources Récupérer localement les ressources Envoyer ses fichiers au serveur Supprimer des fichiers Verrouiller un fichier Déplacer des ressources Mettre à jour la copie locale existante depuis la dernière version disponible sur le dépôt Etc. La dernière contrainte qui m a été imposée est le mot d ordre de chaque réalisation de Webqam : la rigueur. En tant que développeur d applications, cette rigueur absolue doit s appliquer au code : il doit être le plus clair possible, agrémenté de commentaires, et si possible réutilisable à plusieurs endroits. L efficacité et l efficience obtenues grâce à cette rigueur doivent permettre à Webqam de réaliser des applications certes complexes et puissantes, mais néanmoins fluides et propres. 20

21 3. Planification Voici ci-dessous le diagramme de Gantt du projet, permettant de visualiser dans le temps les différentes tâches et leur enchaînement. Figure 7 - Diagramme de Gantt du projet CRM Ce diagramme permet de tirer plusieurs conclusions : La première étape consiste en la création d une base de données conforme au cahier des charges. Le principe de développement est de correctement afficher les données dans l application, et ensuite de les modifier/supprimer ou d en ajouter. La mise en place d une architecture est la base du développement. En effet, il faut bénéficier de bases solides, comportant une gestion efficace des différentes erreurs (404, 500, etc.), ainsi qu un accès réglementé aux différents modules. Il faut là aussi être extrêmement rigoureux quant à la sécurité de l application. Le projet n est pas totalement commencé de zéro. En effet, un modèle d application m a été fourni. Ce modèle possède une configuration de base et des classes personnalisées, créées par Webqam. Ces classes concernent des événements de l application, tels que l authentification ou l affichage de messages. On distingue les 3 modules à développer, relatifs aux 3 acteurs du projet (Utilisateurs / Administrateurs / Superadmins) Bien que de rigoureuses vérifications soient effectuées en cours de route pour valider chaque partie, une semaine de tests a été prévue en fin de développement. 21

22 Réalisation 1. Déroulement du projet Actuellement, le projet est toujours en cours de développement et aucun retard n est à constater par rapport au planning. Ainsi, le module de configuration est pratiquement fonctionnel, et le cahier des charges concernant cette partie est pour l instant respecté. Voici ci-dessous un aperçu du module de configuration : Ce module, destiné aux administrateurs, comporte une interface simple et puissante. Il permet à ces derniers de pouvoir gérer à leur aise tous les éléments mis à leur disposition : Figure 8 - Module de configuration Leur domaine Les entreprises en contact et les personnes physiques liées Les différents utilisateurs du domaine Des champs personnalisés, applicables à tous les éléments précédents Etc. Il est également possible d effectuer une recherche rapide, de naviguer dans les modules autorisés, ou de sélectionner la langue désirée, ces fonctionnalités n était pas exclusives aux administrateurs mais disponibles pour tout acteur de la plateforme. 22

23 2. Outils de contrôle Pour s assurer du bon déroulement du projet, plusieurs outils de contrôle ont été mis à ma disposition. Tout d abord, la proximité des collaborateurs de l entreprise permet une communication constante, s il y a la moindre interrogation, incertitude quant au cahier des charges ou aux tâches à réaliser. Ensuite, l outil Subversion centralise le travail de tous les acteurs possibles du projet (développeurs/graphistes/chefs de projets) dans un répertoire du serveur. Ainsi, le chef de projet peut à tout moment récupérer les fichiers pour effectuer des tests et des vérifications sur son poste de travail, et corriger des éventuelles erreurs pour les envoyer ensuite au serveur. Enfin, un dernier outil a été mis en place pour permettre aux acteurs de gérer efficacement le projet : Redmine. Redmine est une application web de gestion complète de projet développée en Ruby sur la base du Framework du même nom. Elle est sous licence GPL, c est-à-dire que le logiciel est libre. Voici les principales fonctionnalités de Redmine : Gestion multi-projets Gestion des droits utilisateurs, définis par des rôles Gestion de groupes d utilisateurs Rapports de bugs, demandes d évolution Wiki multi-projets Forums multi-projets News en RSS/ATOM Notifications par mail Gestion de feuilles de route, Gantt, Calendrier Historique Intégration de suivis de version, dont Subversion Multilingue Support de plusieurs bases de données : MySQL, PostgreSQL ou SQLite 23

24 Redmine permet un suivi ultra complet des bugs, anomalies et évolutions. Ce module permet de répertorier précisément toute les retouches à effectuer, en traçant chaque demande, de l annonce à la clôture. Voici le scénario type d une demande : Le chef de projet crée la demande avec le statut Nouveau en n oubliant pas de l assigner à un collaborateur. La personne de la partie technique peut ensuite visualiser les demandes qu il lui reste à traiter. La partie technique termine le travail (développement fini, bug corrigé, maquette terminée), passe la demande à 100% et le statut en Résolu. La demande disparait alors de la section Mes demandes à traiter Le chef de projet retrouve les demandes à valider en cliquant sur Demandes restantes (non fermées) Il passe toutes les demandes terminées à l état Fermé afin de clôturer le cycle de résolution. Voici ci-dessous l aperçu du panel de demandes qui me sont assignées. Figure 9 - Panel de demandes Redmine Depuis le début du projet, une centaine de demandes m ont ainsi été attribuées, et même si les retouches sont quelquefois longues et peuvent remettre en cause une bonne partie du code, cela représentera un gain de temps énorme lors des tests finaux, puisque toutes les évolutions ou anomalies auront déjà été traitées. 24

25 3. Résultats actuels Jusqu ici, le projet s est déroulé conformément au planning et respecte le cahier des charges. La base de données a été créée, et cette dernière satisfait les contraintes fonctionnelles. Bien qu ayant subi quelques retouches au cours du développement, elle est actuellement fonctionnelle et permet efficacement le stockage et la manipulation de données. Par la suite, l architecture de l application a été mise en place. Cette étape était très importante car de la qualité de cette architecture dépendait la suite du projet. Ainsi, les différents modules ont été créés et leur accès (en fonction du statut de l utilisateur), est parfaitement géré par un plugin ACL (Liste de Contrôle d Accès). Chaque module possède par ailleurs ses propres Modèles, Contrôleurs et Vues, ce qui lui permet de pouvoir être complètement indépendant. Parmi eux, un module nommé Core centralise toutes les fonctionnalités qui sont susceptibles d être utilisées partout dans l application, comme l authentification ou les messages d erreur. Enfin, j ai pu développer le module de configuration. Au jour d aujourd hui, ce dernier est quasiment terminé, les domaines, entreprises, utilisateurs et champs personnalisés étant complètement en place. Il ne reste plus que la gestion des produits, ce qui permet de constater que l avancement du projet s effectue dans les temps. 25

26 Difficultés rencontrées 1. Difficultés techniques et organisationnelles Malgré la bonne marche actuelle de la réalisation du CRM, ce projet n a pas été et n est pas sans difficultés. Tout d abord, bien qu étant assez à l aise avec le langage PHP, je n avais que très peu d expérience concernant le Framework Zend. Il m a donc fallu apprendre cette nouvelle approche du développement, incluant une architecture complètement différente et un ensemble de méthodes inconnu. De plus, si les outils de développement étaient quasiment nouveaux pour moi, la manière de développer m a encore plus surpris. En effet, chez Webqam, et contrairement à mes expériences antérieures, il y a une rigueur absolue dans le code ; c est-à-dire qu il ne faut pas seulement savoir développer sous un langage défini, mais il faut le faire le plus efficacement possible. Cela peut sembler assez paradoxal, mais plus le code doit être simple et polyvalent, plus il est compliqué à mettre en place. Ensuite, le projet étant destiné aux clients de Webqam, il a fallu faire très attention à des aspects tels que la sécurité ou la gestion d erreurs. Durant mes précédentes expériences en développement PHP, j avais seulement été amené à travailler en interne, pour l entreprise elle-même. Il n y avait donc pas une telle attention portée sur la sécurité et tous les scénarios possibles. Enfin, la demande de polyvalence du code, conjuguée au besoin de pouvoir tout personnaliser dans l Interface Homme-machine, n a pas facilité le développement. Chaque fonction n était pas en soi-même compliquée à développer, mais l interaction entre chacune d entre elles a fini par rendre le module que j ai réalisé assez complexe. Par exemple, l intégration de champs personnalisables pour des formulaires s est avéré être un réel problème. 26

27 2. Solutions mises en place Plusieurs solutions ont été mises en place pour parer à ces problèmes. Connaissant ma faible expérience avec Zend Framework, mon tuteur m a laissé un peu de temps pour réaliser un tutoriel complet permettant de maîtriser les outils de base de ce puissant outil. De plus, j ai aussi réalisé un mini projet avec Zend Studio. Ce projet a consisté à développer une application web permettant de générer très simplement une page Facebook, avec deux images, l une ou l autre affichée selon que l utilisateur aime la page ou non. Ce mini projet m a permis de me familiariser avec l architecture Modèle-Contrôleur-Vue, et découvrir la puissance du Framework pour ensuite me projeter sur le CRM. Concernant le développement en lui-même, il m a fallu un certain temps d adaptation pour intégrer ces notions de rigueur et de polyvalence. C est pourquoi, dès les premières lignes de code du CRM, nous avons beaucoup échangé avec mon tuteur pour corriger tous les défauts et redondances, et faire que chaque méthode créée soit la plus dynamique possible. Cela pouvait sembler répétitif et inutile au début, quand des petites parties ne méritaient pas forcément d être retravaillées, mais je me suis rapidement aperçu qu au fur et à mesure du projet, il y avait de moins en moins de méthodes à implémenter, car elles étaient déjà mises en place ailleurs, ce qui a rendu la réalisation du projet de plus en plus fluide. Pour ce qui est de la sécurité, j ai mis en place plusieurs systèmes visant à verrouiller et contrôler les actions des utilisateurs. Comme évoqué précédemment, chaque page, à son chargement, fait appel à un plugin de vérification du statut de l utilisateur (en session). Selon ce statut et l endroit où il se trouve, le CRM affiche la page désirée, ou le cas échéant, redirige vers une page autorisée. Par exemple, un utilisateur essayant d atteindre un lien d administrateur se verra automatiquement redirigé vers sa page d accueil. Le contrôle d accès selon le statut n est pas la seule sécurité mise en place sur l application. En effet, les actions entrainant une suppression dans la base de données nécessite automatiquement une confirmation (voir page suivante) : 27

28 Figure 10 - Fenêtre de confirmation d'une suppression Dans le cas ci-dessus, l interface affiche les différents champs qui seront supprimés et demandent de calculer le résultat d une simple addition. Cela comporte deux avantages : On s assure que l utilisateur est humain (même principe qu une vérification par Captcha, mais plus simple) On évite le piratage (par exemple, un lien de suppression chargé automatiquement dans un mail reçu) en octroyant à l utilisateur un Token, valable uniquement pour la suppression en cours. Enfin, pouvoir évaluer et quantifier les performances du code, j ai mis en place un module spécial : la ZF Debug Toolbar. Ce module comporte, comme son nom l indique, une barre d outils permettant de visualiser plusieurs informations essentielles concernant la page en cours, comme les variables utilisées, les requêtes faites à la base de données, les éventuels avertissements ou erreurs, et surtout le temps de chargement détaillé de la page. Cet outil m a permis d adapter le code pour réduire le nombre de requêtes et de variables, résoudre les erreurs et avertissements, minimiser les temps de chargement, pour ainsi optimiser au maximum chaque page. Figure 11 Aperçu de la ZF Debug Toolbar 28

29 3. Résultats Les solutions mises en place pour parer aux problèmes rencontrés ont été très efficaces. Le choix de mon tuteur de me faire commencer l apprentissage du Framework Zend sur un petit projet était judicieux, étant donné la taille et la complexité du CRM. Cela pouvait sembler une perte de temps de ne pas commencer ce projet tout de suite, mais étant donné qu une des premières parties du projet était de mettre en place une architecture solide et sécurisée, j aurais très certainement eu beaucoup de mal à remplir cette contrainte si je découvrais juste le modèle MCV. Ensuite, la contrainte de rigueur et d efficacité de développement, qui était un peu nouvelle pour moi, a été rapidement assimilée. Mon tuteur et moi avons certes passé du temps en début de projet pour contrôler et corriger si besoin chaque ligne qui n était pas optimisée, mais ce temps de révision du code a eu tendance à diminuer ; matérialisé par la même baisse des demandes Redmine, comme le montre le graphique ci-dessous. Figure 12 - Analyse des demandes et de leur temps de résolution sur les 5 premières semaines De plus, si les demandes ont considérablement baissé, c est en partie grâce à la qualité et la puissance de l application. D une part, les modules se sont avérés être parfaitement autonomes. Par exemple, le contrôleur 29

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Rapport de stage conventionné

Rapport de stage conventionné 6B Rue de Partanaïs 31650 Saint Orens 2 Rue Charles Camichel 31000 Toulouse Ivan Brunel Tchomgue Mieguem N o 20111541 Informatique & Mathématiques - 1ère année Rapport de stage conventionné 22 juin 2012-31

Plus en détail

Activités professionnelle N 2

Activités professionnelle N 2 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2012 2013 BELDJELLALIA Farid Activités professionnelle N 2 NATURE DE L'ACTIVITE CONTEXTE OBJECTIFS LIEU DE REALISATION Technicien assistance

Plus en détail

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé :

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé : Contexte PPE GSB CR Le laboratoire est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy et le conglomérat Swiss Bourdin. Cette fusion a eu pour but de moderniser l activité de visite médicale et de réaliser

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci BTS SIO Lycée de la cci FRANCOISE Rémi 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE Nom du tuteur : FRANCOISE Emmanuel Qualité : CEO BTS SIO 2011/2012 Septembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION ET PRESENTATION...

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

Page 1/11. Préambule. Table des matières

Page 1/11. Préambule. Table des matières Page 1/11 Table des matières Préambule... 1 1- Le principe de «NuaFil»... 2 2 - Accueil de votre gestion de profil... 2 2-1 - La recherche de profils... 3 2-2- La liste de vos profils... 3 3 - Le référencement

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

Monter un site Intranet

Monter un site Intranet Monter un site Intranet S il n est pas difficile de créer un site Web basique grâce à IIS, ceux d entre vous qui ne sont pas initiés aux langages de développement Web auront du mal à satisfaire les besoins

Plus en détail

Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM)

Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM) bmi-fact+ Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM) Module commun aux applications bmi-fact, bmi-compta, POWERGES et Gest-Office. Qu est-ce qu un CRM (Customer Relationship

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

GED MARKETING. Page 1 sur 18

GED MARKETING. Page 1 sur 18 GED MARKETING I. Présentation du produit... 2 II. Page principale de l application... 3 L arbre... 3 Le menu... 4 La fenêtre de navigation... 4 III. La recherche de documents... 4 Rechercher tous les documents...

Plus en détail

Nouveautés RevisAudit Premium Version 4.2

Nouveautés RevisAudit Premium Version 4.2 Nouveautés RevisAudit Premium Version 4.2 SOMMAIRE : I. Dossier de Révision : Ajout d un bilan et d un résultat détaillé Ajout du cycle «Général» Extraction automatique des comptes 476 et 477 dans le cycle

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

Didacticiel - Etudes de cas. Montrer l utilisation de la macro complémentaire TANAGRA.XLA dans le tableur EXCEL.

Didacticiel - Etudes de cas. Montrer l utilisation de la macro complémentaire TANAGRA.XLA dans le tableur EXCEL. Objectif Montrer l utilisation de la macro complémentaire TANAGRA.XLA dans le tableur EXCEL. De nombreux utilisateurs s appuient sur EXCEL pour la gestion de leurs données. C est un outil relativement

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Simon Benjamin BTS SIO Rapport de stage : Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Entreprises : 2014/2015-1 - - 2 - Remerciements Je tiens tout

Plus en détail

StockMalin l application pour les brocanteurs!

StockMalin l application pour les brocanteurs! StockMalin l application pour les brocanteurs! Conçue en intégralité par Quentin Comte-Gaz StockMalin Gestion de stock/clients/fournisseurs en ligne (2014) 1/15 Sommaire Introduction...3 PARTIE 1 : DESCRIPTION

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

Rapport de Stage Pulido Julien. BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers

Rapport de Stage Pulido Julien. BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers 19 Janvier au 6 Mars 2015 BTS SIO 2ème année Table des matières I. REMERCIEMENTS... 2 II. PRESENTATION DE L ENTREPRISE... 3 III.

Plus en détail

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple!

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple! Une gestion effective et puissante des tickets en interne comme en externe! HelpDesk 3.4 www.artologik.com Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Version 1 Service Hot Line Aareon 2009 page 1 de 15 Table des matières 1 Saisie d une demande d intervention... 3 1.1 Accès au site

Plus en détail

Quoi de neuf dans Optymo 5.0

Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo, les textes en caractères

Plus en détail

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique Section Technopédagogie Août 2007 1. QU EST CE QUE WSS? «Un site WSS SharePoint est un site Web représentant un espace de collaboration et un lieu de stockage

Plus en détail

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb Projet Java ESIAL 2A 2009-2010 Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb 1. Contexte Ce projet de deuxième année permet d approfondir par la pratique les méthodes et techniques acquises

Plus en détail

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing Emailing Cette fiche pratique tente de répondre aux questions suivantes : - Qu est-ce qu un emailing? - Comment réaliser une campagne emailing auprès de mes contacts? - Comment fidéliser mes clients? L

Plus en détail

Gestion de vos adhésions en ligne

Gestion de vos adhésions en ligne Au service des associations et des clubs Gestion de vos adhésions en ligne Lancez votre campagne d adhésions et gérez le suivi sereinement Au service des associations et des clubs Le site MyGaloo.fr est

Plus en détail

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1 Mise en œuvre d un Site Sharepoint- MAJ 20/01/2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013 NADAP et SharePoint NADAP ( Nouvelle

Plus en détail

Thibault Denizet. Introduction à SSIS

Thibault Denizet. Introduction à SSIS Thibault Denizet Introduction à SSIS 2 SSIS - Introduction Sommaire 1 Introduction à SQL Server 2008 Integration services... 3 2 Rappel sur la Business Intelligence... 4 2.1 ETL (Extract, Transform, Load)...

Plus en détail

Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes. Partenaires du projet :

Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes. Partenaires du projet : Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes Partenaires du projet : 1 Sommaire A) Contexte... 3 B) Description de la demande... 4 1. Les

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé CARPENTIER BTS SIO Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé Phase de définition du projet liée à une définition de la mission La mission

Plus en détail

Astuce N 1 : Consulter mon catalogue articles en mode liste puis en mode fiche : recherche du prix d'une référence, consultation du stock

Astuce N 1 : Consulter mon catalogue articles en mode liste puis en mode fiche : recherche du prix d'une référence, consultation du stock Produit concerné : Sage 100 Etendue (déclinaison mobile) Sujet mis en avant : Les fonctionnalités clés du profil commercial sur Smartphone Sage Etendue bénéficie désormais d une déclinaison sur terminaux

Plus en détail

Dossier Technique. Détail des modifications apportées à GRR. Détail des modifications apportées à GRR Le 17/07/2008. Page 1/10

Dossier Technique. Détail des modifications apportées à GRR. Détail des modifications apportées à GRR Le 17/07/2008. Page 1/10 Dossier Technique Page 1/10 Sommaire : 1. REPONSE TECHNIQUE A LA DEMANDE 3 1.1. Prise en compte de la dernière version de phpcas 3 1.2. Gestion de la connexion à GRR 3 1.2.1. Récupération des attributs

Plus en détail

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public CityTouch LightPoint / GESTION DU PATRIMOINE ECLAIRAGE PUBLIC 3 Un système intelligent pour

Plus en détail

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple!

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple! Une gestion effective et puissante des tickets en interne comme en externe! HelpDesk 3.4 www.artologik.com Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours

Plus en détail

Utiliser le site learningapps.org pour créer des activités interactives

Utiliser le site learningapps.org pour créer des activités interactives Utiliser le site learningapps.org pour créer des activités interactives I. Créer un compte - Pour pouvoir utiliser le site learningapps.org à des fins de création, il faut commencer par créer un compte

Plus en détail

Projet de développement. Gestion de projet avec Redmine. Philippe Collet. Organisation. Cours 1 : principes généraux - svn

Projet de développement. Gestion de projet avec Redmine. Philippe Collet. Organisation. Cours 1 : principes généraux - svn 1 Organisation Projet de développement Gestion de projet avec Redmine Philippe Collet Cours 1 : principes généraux - svn Cours 2 : Redmine et gestion de projet Cours 3 : Introduction à Eclipse Cours 4

Plus en détail

Remerciements + compte-rendu

Remerciements + compte-rendu Remerciements + compte-rendu I. Remerciements Tout d abord, je tiens à remercier mon tuteur de stage Thierry UNDERNEHR qui m a accueilli dans son service. Le programme qu il m a proposé pour mon stage

Plus en détail

Utilisation de Sarbacane 3 Sarbacane Software

Utilisation de Sarbacane 3 Sarbacane Software Tutorial par Anthony Da Cruz Utilisation de Sarbacane 3 Sarbacane Software Ambiance Soleil 17 Rue Royale 74000, Annecy Sommaire 1. Présentation générale 2. Guide étape par étape 3. Astuces de l éditeur

Plus en détail

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP SAS Web Report Studio offre depuis de nombreuses versions la possibilité de visualiser les observations spécifiques à partir des données

Plus en détail

Conception et Implémentation

Conception et Implémentation I. INTRODUCTION Dans ce chapitre on va définir la conception de notre site web dynamique et nous expliquons les étapes de réalisation, les outils utilisés et l interface principale ainsi que les différentes

Plus en détail

Manuel Utilisateur. de l application CLEO. Outil de gestion de demandes & réponses de certificats avec le serveur d inscription.

Manuel Utilisateur. de l application CLEO. Outil de gestion de demandes & réponses de certificats avec le serveur d inscription. Référence : Manuel-CLEO-V01.03.doc G R O U PEM EN T PU BLIC D IN TER ET Manuel Utilisateur de l application CLEO Outil de gestion de demandes & réponses de certificats avec le serveur d inscription 22

Plus en détail

ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA

ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA Sommaire INTRODUCTION... 3 SYNOPSIS... 4 TITRE DU PROJET... 4 CONCEPT DU PROJET... 4 PUBLIC VISE... 4 OBJECTIFS... 4 CAHIER DES CHARGES...

Plus en détail

CORRECTION D UN BUG (INTERACTION DEVELOPPEUR/TESTEUR)

CORRECTION D UN BUG (INTERACTION DEVELOPPEUR/TESTEUR) CORRECTION D UN BUG (INTERACTION DEVELOPPEUR/TESTEUR) 1 Correction d un bug (interaction développeur/testeur) Sommaire Avertissement...2 Aperçu...3 1. Résolution du problème...4 Triage et affectation de

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN»

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» ATELIER 1 FORMATION-ACTION «ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» 20-10 -2014 Formatrice : Myriam GAYOT myriam.gayot@mg-rh.fr MGRH - «être Manager au quotidien» 1 20/10/2014 Objectifs de l atelier 1 Visualiser le

Plus en détail

UNE APPROCHE DES PGI AVEC TINYERP : LE CONTEXTE ZENTA

UNE APPROCHE DES PGI AVEC TINYERP : LE CONTEXTE ZENTA UNE APPROCHE DES PGI AVEC TINYERP : LE CONTEXTE ZENTA Marie-pascale Delamare réseau CERTA Octobre 2007 Plan de la présentation Présentation du contexte Zenta ; Démonstration du contexte Zenta dans Tiny

Plus en détail

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel E)services - Guide de l utilisateur e)sep Exercice professionnel 1 Sommaire 1- Introduction 2 2 - Accès au service e)sep en ligne 3 2.1 Identification par le login /mot de passe 4 2.2 Authentification

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

Nouveauté Cegid PMI Fevrier 2007

Nouveauté Cegid PMI Fevrier 2007 Nouveauté Cegid PMI Fevrier 2007 CEGID PMI FEVRIER2007 2 ERGONOMIE GENERALE SOMMAIRE ERGONOMIE GENERALE 3 AJOUT D UNE IMPRIMANTE PDF DANS CEGID PMI 3 NOUVELLES FONCTIONNALITES DEPUIS LES APERÇUS AVANT

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

PROJET EHPTMMMORPGSVR

PROJET EHPTMMMORPGSVR PROJET EHPTMMMORPGSVR Déroulement du projet Tableau d avancement : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1aq1odbyaavk_rcxdcvowvz9kvmzy8nc5f1p26at2ufq/e dit?usp=sharing Tous d abord, nous avons installé

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL i-sms DE SYMTEL

GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL i-sms DE SYMTEL GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL i-sms DE SYMTEL Sommaire A-propos de Symtel... 2 Pré-requis pour l envoi de SMS... 2 1- Les raccourcis... 2 2- Les menus... 3 2-1- Fichier... 3 2-1-1. Accueil... 4 2-1-2.

Plus en détail

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par :

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par : Dépôt du projet Sujet : Gestion école primaire privé Réalisé par : Encadré par : BOUCHBAAT Noura Mr. Jihad NOFISSE Jihade Année universitaire : 2011/2012 1 2 Introduction Pour bien clarifier les objectifs

Plus en détail

STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS. 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage

STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS. 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage m invite à faire une étude sur les outils qui seraient utilisés. Sites

Plus en détail

EN BLANC AVANT IMPRESSION»»»

EN BLANC AVANT IMPRESSION»»» Ce modèle doit se trouver sous le répertoire C:\Users\toto\AppData\Roaming\Microsoft\Templates EN BLANC AVANT IMPRESSION»»» Version : 1.0.54 Date du livrable : Mars 2015. Pour rafraîchir le numéro de version,

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Documentation utilisateur FReg.NET

Documentation utilisateur FReg.NET Epitech Documentation utilisateur FReg.NET Document réservé aux utilisateurs souhaitant comprendre rapidement le fonctionnement du logiciel FReg.NET Lago_a, schehl_c, narcis_m, clique_x, tran-p_n 5/14/2010

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données REVILLION Joris Décembre 2009 3EI Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données Objectifs : Le principal objectif de ce cours est de découvrir et de nous familiariser avec le

Plus en détail

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 Par [OUAZAR ARIS-ARAB] [S4-G2] [AYME OLIVIA] TABLE DES MATIÈRES ANALYSE DE L ENTREPRISE # PRESENTATION DE L ENTREPRISE # LISTE ET DESCRIPTION DES DIFFERENTS METIERS REPRESENTES

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

ACCÈS AUX COMPTES EN LIGNE : VOTRE GUIDE D UTILISATION. pour un accès à votre portefeuille partout et en tout temps

ACCÈS AUX COMPTES EN LIGNE : VOTRE GUIDE D UTILISATION. pour un accès à votre portefeuille partout et en tout temps ACCÈS AUX COMPTES EN LIGNE : VOTRE GUIDE D UTILISATION pour un accès à votre portefeuille partout et en tout temps ACCÈS AUX COMPTES EN LIGNE : INTRODUCTION Richardson GMP Limitée est consciente de l importance

Plus en détail

Développement d outils web

Développement d outils web 3D Ouest - Lannion Développement d outils web Seconde partie BERTHEUIL FABRICE Licence 3 Informatique, parcours MIAGE Université de Rennes 1 - IFISIC 1. Introduction Durant la deuxième partie de mon stage

Plus en détail

SUPPORTDEFORMATION SUGARCRM. Guideutilisateur SugarCRMPro

SUPPORTDEFORMATION SUGARCRM. Guideutilisateur SugarCRMPro SUPPORTDEFORMATION SUGARCRM Guideutilisateur SugarCRMPro Référence document : SYNOLIA_Support_SugarCRM_v1.0.docx Version document : 1.0 Date version : 2 octobre 2012 æetat du document : Revu æemetteur/rédacteur

Plus en détail

les outils de la gestion de projet

les outils de la gestion de projet les outils de la gestion de projet Sommaire Objectifs de la gestion de projet Les étapes du projet Les outils de gestion de projets Paramétrage de l outil PROJET : «ensemble des actions à entreprendre

Plus en détail

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles Témoignage utilisateur Groupe HG Automobiles www.hgauto.fr Equipé du DMS Sage icar, V12Web, pilote Module financement Kevin Ginisty Directeur Groupe Novembre 2012 En bref Le Groupe HG Automobiles distribue

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

Administration en Ligne e-démarches. Console du gestionnaire. Guide utilisateur. Aout 2014, version 2.1

Administration en Ligne e-démarches. Console du gestionnaire. Guide utilisateur. Aout 2014, version 2.1 Administration en Ligne e-démarches Console du gestionnaire Guide utilisateur Aout 2014, version 2.1 Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 2. LES MENUS... 4 2.1. Mon organisation / Informations... 5

Plus en détail

Une fois la page chargée, vous devriez vous trouvez sur cette interface :

Une fois la page chargée, vous devriez vous trouvez sur cette interface : 1. Introduction Moodle est une plate-forme d enseignement collaborative en ligne déployée à l Université de Biskra. Elle permet de créer des espaces de cours accessibles depuis Internet où l enseignant

Plus en détail

Gérer un site internet simple

Gérer un site internet simple TUTORIEL Gérer un site internet simple Pourquoi avoir un site internet? Table of Contents Table of Contents... 2 Étape 1 : créer un compte Google (Gmail)... 3 Etape 2 : créer un site internet Google...

Plus en détail

CAMPUS SUPINFO DE NICE STAGE A TEMPS PLEIN MAUFFRAY 127811 PROMOTION B1

CAMPUS SUPINFO DE NICE STAGE A TEMPS PLEIN MAUFFRAY 127811 PROMOTION B1 CAMPUS SUPINFO DE NICE STAGE A TEMPS PLEIN MAUFFRAY 127811 PROMOTION B1 RAPPORT DE STAGE Rapport de stage Mauffray thomas Page 1 Version : 1.0 Sommaire I. Introduction... 3 I.1. Objet du document... 3

Plus en détail

Cahier des spécifications. pour

Cahier des spécifications. pour Cahier des spécifications pour Version 1.0 approuvée, préparée par Philippe ZDZIOBECK et Amine TIFAK Octobre 2010 Table des matières I. Introduction...2 1. Introduction...2 2. But du projet...2 3. Références...2

Plus en détail

Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009

Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009 Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009 «Web. De l intégration de pages statiques HTML à un CMS, à la dynamisation d un site grâce au Javascript et l utilisation de nouvelles technologies

Plus en détail

Introduction à Windows Workflow Foundation

Introduction à Windows Workflow Foundation Introduction à Windows Workflow Foundation Version 1.1 Auteur : Mathieu HOLLEBECQ Co-auteur : James RAVAILLE http://blogs.dotnet-france.com/jamesr 2 Introduction à Windows Workflow Foundation [07/01/2009]

Plus en détail

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution?

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? 5 décembre 2013 Sommaire L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : Quels enjeux? Bureau

Plus en détail

1 Commencer dans TalentLink Sélectionnez Formation dans le menu déroulant pour consulter vos assignations et vos ressources d apprentissage.

1 Commencer dans TalentLink Sélectionnez Formation dans le menu déroulant pour consulter vos assignations et vos ressources d apprentissage. Apprentissage : Introduction à l intention des employés Le système TalentLink > Apprentissage vous permet de participer à des activités de formation. Ici, vous pouvez vous assigner des cours (activités)

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

AnaXagora LMS v3.0. Guide d utilisation

AnaXagora LMS v3.0. Guide d utilisation AnaXagora LMS v3.0 Guide d utilisation Sommaire 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA...3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE...5 3. L APPRENTISSAGE...6 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL...6 3.1.1.

Plus en détail

1) problématique. 2) Objectif. Je devais donc réaliser un programme informatique qui au terme de 1 mois de travail résoudrait cette problématique.

1) problématique. 2) Objectif. Je devais donc réaliser un programme informatique qui au terme de 1 mois de travail résoudrait cette problématique. Etude de cas. 1) problématique. Comme on peut le voir sur le schéma du réseau si dessus France3 via Stella n utilise pas de routeur mais des switches de niveau 3 qui font office de tête de réseau. Avec

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières Avant-propos................................................. XI Chapitre 1 Découvrir Project 2013.......................... 1 1.1 Introduction.............................................

Plus en détail

Descriptif des fonctionnalités de notre site professionnel. www.appeldulivre.fr. Page 1 sur 13

Descriptif des fonctionnalités de notre site professionnel. www.appeldulivre.fr. Page 1 sur 13 Descriptif des fonctionnalités de notre site professionnel www.appeldulivre.fr Page 1 sur 13 Bonjour, Bienvenue sur notre site sur lequel vous pouvez : rechercher des ouvrages demander des prix commander

Plus en détail

Rapport De Stage 28 mai au 27 juin 2013. Intégration Web Création de site vitrine (SGC)

Rapport De Stage 28 mai au 27 juin 2013. Intégration Web Création de site vitrine (SGC) Rapport De Stage 28 mai au 27 juin 2013 Intégration Web Création de site vitrine (SGC) LOGANATHAN Teboral Etudiante en 2ème 20 rue de Jaigny 95160 Montmorency année de BTS SIO PASTOR Pascal Gérant 200

Plus en détail

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité SAGE CRM EXPRESS La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité Titre de la rubrique Pourquoi un logiciel de Gestion de la Relation Client? Découvrir

Plus en détail

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ;

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ; Ce site utilise des Cookies, émis également par des tiers, pour des raisons de fonctionnalité, pratiques et statistiques indiquées dans notre politique en matière de Cookies. Politique en matière de Cookies

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 4. Identification (objectif) de l'activité. Contexte dans lequel le projet s'inscrit

COMPTE RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 4. Identification (objectif) de l'activité. Contexte dans lequel le projet s'inscrit BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de réseaux Développeur d applications COMPTE RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 4 Nom et Prénom : BUISSON Pierre-Adrien EPSI Lyon 107 rue de Marseille 69 007

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail

TP 1 Outils collaboratifs de base

TP 1 Outils collaboratifs de base TP 1 Outils collaboratifs de base I Prérequis : créer un compte Google...2 II Découverte de Google Drive...3 1 Les formulaires...3 1.1 En tant qu utilisateur : saisie de la fiche de renseignement ELEVE...3

Plus en détail

Informations sur l utilisation du webmail du CNRS. Webmail du CNRS. Manuel Utilisateur

Informations sur l utilisation du webmail du CNRS. Webmail du CNRS. Manuel Utilisateur Informations sur l utilisation du webmail du CNRS Webmail du CNRS Manuel Utilisateur V1.0 Octobre 2012 Table des matières Généralités... 2 Navigateurs testés... 2 Internet Explorer... 2 Firefox... 3 Connexion...

Plus en détail